AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 50 sur 52
Routine se transforme en aventure
Aller à la page : Précédent  1 ... 26 ... 49, 50, 51, 52  Suivant
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard

Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 26 Oct 2016, 11:42


Rachel se releva sans vraiment entendre le rire de Malicia. Du caca. Elle était tombée dans du caca ! Sérieusement ? A qui c’est jamais arrivé, mis à par dans les films comiques d’un mauvais genre ?

S’essuyant sommairement, l’étudiante ne put faire autrement que de constater que son nouveau parfum embaumait délicieusement l’air, tenant la blonde, toujours moqueuse, à l’écart. Trop occupé à se lamenter et s’automutiler pour sa bêtise, Rachel ne vit même pas que Malicia était tombée. Ni qu’elle avait un problème à la cheville. Et encore moins qu’elle galérait à jeter un sort de première année. Non en fait, elle ne pensait qu’à une chose : prouver un moyen d’essuyer ses mains. D’ailleurs, ça tombait bien puisqu’il y avait un arbre juste là ! Sauf que non, vous ne lisez pas de travers, elle avait déjà oublié… Ce ne fut que grâce au rappel à l’ordre de sa bienfaitrice que la verte évita le pire. Ce fut aussi grâce à elle, que Rachel se rappela qu’elle avait une baguette et que cela pourrait bien plus être utile. Un sortilège plus tard et la brune était trempée… mais propre.

« Il fait froid quand-même… » pensa-t-elle sans pour autant essayer de se sécher avant de soudainement reprendre la route. Comme si rien n’était arrivé, ou que ça n’avait rien d’exceptionnel(ement bête).

- On va où déjà ? (Pause) Bah, qu’est-ce qui t’es arrivée à la cheville ?
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Malicia Evans, Mer 26 Oct 2016, 15:10


Je regarde la brune, léger sourire sur les lèvres. La situation est quand même assez hilarante. Lorsque Rachel se relève et cherche un moyen pour aller s'essuyer les mains recouvertes d'excréments, elle se dirige vers le saule cogneur. Elle ne va quand même pas faire la même erreur, si ? Ah bah.. oui, elle y va quand même. Je lève les yeux au ciel et prise d'une certaine compassion, je la préviens.

Rachel, non ! C'est un saule cogneur...

Une baguette dans la main, les bras croisés sous la poitrine, je la regarde se balancer un sort. Elle finit trempée. Il y avait d'autres sortilèges qui lui permettaient d'enlever la saleté... Elle risque de chopper froid comme ça. Tant pis pour elle hein.

- On va où déjà ?

Franchement ? Je sais plus. Je lui avais sortie quoi comme excuse en début de journée ? Ah bah bien.. Si je ne me souviens pas de mes mensonges, je ne vais pas y arriver. Je fronce les sourcils tout en réfléchissant. Ah. Flash. Je lui souris et la rassure. "L'endroit" où je veux l'amener n'est plus très loin. Il faut entrer dans la Forêt Interdite encore une fois et en marchant pendant une dizaine de minutes, on y sera.

Bah, qu’est-ce qui t’es arrivée à la cheville ?

Mes yeux se posent sur ma cheville droite. Elle a gonflée un peu. La poisse. Moi qui porte des talons haut tout le temps, il a fallu que je me torde la cheville avec des chaussures plates. La Mer**. Ça me dégoûte.  Je relève la tête et regarde Rachel.

- Oh c'est rien. Je me suis tordue la cheville en tombant bêtement. Ca va passer.

Minimiser la chose. C'est surtout pour mon mental en fait. Si j'en fais toute une histoire, la douleur va s'intensifier. Tout est dans la tête.. c'est pas ce qu'on dit ? Allez. On repart. Nous avançons tout en discutant. Nous arrivons dans un endroit étroit. Je passe devant. Une intersection. Et.. on va où ? Je sais pas. Depuis tout à l'heure, je marche à l'aveuglette. Au hasard, je dirais à gauche pendant une cinquantaine de mètres puis à droite pendant 5 petites minutes.

A bout de souffle, je me laisse glisser contre un arbre. Je malaxe ma cheville quelque peu douloureuse. Je tourne la tête pour regarder Rachel puis je suis son regard qui semble fixé sur.. un plan d'eau. Assez beau le coin. Je souris et souffle un Et voilà ! On y est. Là, faut avouer que j'ai eu de la chance. Ou malchance. Voilà des lutins de cornouaille qui foncent droit sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 26 Oct 2016, 18:35


Blessée à la cheville en tombant ? Quand ? L’étudiante était tout juste incapable de s’en souvenir, d’ailleurs ce ne devait pas être aussi terrible qu’il n’y paraissait. Malicia se serait soignée autrement, c’est pourquoi Rachel rangea sa baguette sans même essayer de l’aider. Ses vêtements, en plus de ne plus servir à rien tant ils étaient mouillée, collait de manière désagréable, la faisant se tortiller dans tous les sens tandis qu’elles avançaient. Si seulement il existait un sort pour se sécher…

Rachel le laissait guidé par la professeure de potion. A gauche pendant une cinquantaine de mètres puis à droite pendant 5 petites minutes… La née-moldue ne parviendrait jamais à retrouver son chemin si elle venait à perdre Malicia de vu. Une perspective assez effrayante, puisqu’elle avait comme la désagréable impression que son sort de malchance avait fonctionné à l’envers.

Néanmoins si cela semblait inquiéter la narratrice, Rachel de son côté regardait partout autour d’elle comme si elle se promenait dans une forêt pour la première fois. Admirant un arbre, s’amusant à sauter dans les feuilles que l’automne avait fait tomber au sol. S’amusant à cueillir sur son chemin, quelques plantes toxiques.

« Tiens, des boutons… D’où ça sort ? Mer** ça gratte ! Oh un plan d’eau, c’est jolie tout plein ça !».


- Et voilà ! On y est !

- C’est vrai ? Cool !
s’exclama-t-elle avec un sourire béa avant d’avancer encore un peu.

Malicia se releva pour imiter l’étudiante, visiblement elle avait fini de se faire un massage. « Drôle d’idée après avoir marché d’ailleurs… elle doit avoir les mains qui put maintenant » s’amusa Rachel avant d’être rappelé à l’ordre par une question. Malicia lui demanda où elle avait trouvé son bouquet avant d’ajouter un truc comme « C’est drôle on dirait du sumate venimeux » et de dépasser la brune. La verte ria alors, avant de jeter les plantes et de se gratter. Oups…

Cette fois elle était certaine que son sort avait raté et qu’elle en subissait les conséquences, parce qu’un autre truc arrivait déjà sur eux. Des trucs d’ailleurs, si l’on considère qu’il y a plusieurs lutins. Ni une ni deux, Rachel sortie alors sa baguette pour jeter un sort… mais rien ne se passa, ce n’est qu’à ce moment qu’elle se rendit compte que ce qu’elle brandissait n’était qu’une branche comme une autre.

- Mer** ma baguette ! J’ai perdu ma baguette !
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Malicia Evans, Ven 28 Oct 2016, 21:22


Une cheville tordue. Comment j'ai pu me tordre la cheville ? C'est pathétique. Et le pire c'est que je n'arrive pas à soulager ma douleur. Un sortilège enfantin que je n'arrive pas à prononcer. Ce n'est vraiment pas ma journée. J'ai lancé un sortilège de malchance à Rachel et pas moi ; pourtant j'ai l'impression que c'est moi qui suis victime du sortilège. J'essaie d'oublier ma douleur et continue à avancer. Je remarque Rachel en train de cueillir des fleurs mais je ne dis rien. Je ne fais pas vraiment attention à ce qu'elle ramasse. Je préfère me poser contre un arbre pour me masser un peu la cheville. Histoire d'alléger le douleur. Nous sommes devant un plan d'eau. Un sourire béat de la part de la brune et un soupire discret de ma part. Lorsque je me relève, je demande à Rachel où elle a récupéré son bouquet, je trouve que ces fleurs ressemblent drôlement à des plantes vénéneuses. Je la dépasse, un léger sourire plaqué sur les lèvres. Moqueuse.

Elle commence à se gratter. Normal. Elle doit avoir pas mal de plaques rouges sur ses mains et ses avant-bras, maintenant. Après ça ne va pas l'empoisonner non plus, juste une inflammation. Rien de bien important. Ca passera d'ici quelques jours ou elle n'aura qu'à aller à l'infirmerie. Je suis beaucoup plus préoccupée par les lutins de cornouailles qui arrivent. Moi qui n'arrive pas à lancer un sortilège simple sur ma cheville.. comment je vais me défendre hein ? Bon. Tant pis, on va lancer un sort comme ça, avec l'espoir que ça marchera et que tout se passera bien.

Je tends ma baguette dans la direction des créatures. #Immobulus. En y mettant toute ma concentration, le sort part droit sur les lutins. Il le touche, je crois. J'ai pas vraiment le temps de voir que je trébuche sans trop savoir comment et tombe au sol. C'est pas possible ! Je ne suis peut-être pas douée mais quand même. Pas à ce point ! C'est pas normal.

- Mer** ma baguette ! J’ai perdu ma baguette !

Quoi ? Je me tourne vers elle en fronçant les sourcils. Comment c'est possible ? En me relevant, je m'approche d'elle rapidement et l'attrape par le poignet.

- Partons d'ici !

Je m'empresse de partir de l'endroit, toujours en tenant la brune par le bras. Il faut qu'on dégage d'ici. Je sais que le sort que j'ai lancé ne va pas durer longtemps. Je comprends pas, j'ai la poisse. Lorsqu'on arrive à un endroit tranquille, je regarde la brune encore plus dubitative. Sa baguette. Elle est sur elle. Je lui montre du doigt avant de croiser les bras sous ma poitrine.

- Je comprends pas. J'ai la poisse depuis tout à l'heure.






Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 31 Oct 2016, 18:13


Pour la première fois du voyage, peut-être, Rachel prit conscience que quelque chose de grave venait de se passer. Sa baguette ! Elle avait vraiment réussi à perdre sa Purée de saloperie de baguette magique ? COMMENT C’ÉTAIT POSSIBLE UN TRUC PAREIL ? Cette fois elle en était certaine, elle avait réussi son sort au point de s’en rendre bête. Seul détail embêtant : à la base ce n’était pas elle qui devait en subir les effets, mais bien Malicia. « Bon… j’espère au moins qu’elle s’amuse à me voir me ridiculiser de la sorte ».

Rachel cherchait donc frénétiquement sa précieuse baguette perdu sans se soucier des lutins contre qui elle avait initialement prévu de se défendre. Non, c’était de retrouver sa baguette qui comptait, mais même ça elle n’en fut pas capable, puisque la blonde ne tarda pas à la tirer par le bras, la coupant net dans ses recherches.

- Partons d’ici !

- Eh ! Mais je…


Impossible de terminer sa phrase, Rachel venait d’avaler une branche, mais heureusement elle ne s’était pas fait mal. Le léger choque –disons simplement qu’elle ne s’y était pas attendu –la laissa absente pendant un petit moment. Juste assez de temps pour que Malicia ne se décide à arrêter de la tirer comme on tire sur une laisse. Cependant là encore elle n’y fit pas attention, puisque MIRACLE (non vraiment, on ne s’y attendait pas Ange) l’enseignante venait de lui retrouver sa baguette… dans sa poche… là où elle la rangeait toujours… Sans commentaire…

- Oh trop bien ! Tu l’as retrouvé ! Merciiii !


La brune lui sauta dans les bras, l’embrassant presque sur la joue tandis que Malicia restait comme à son habitude, moins démonstrative. Une fois l’échange fini elle n’avait d’ailleurs pas perdu le nord, contrairement à Rachel. « Oh ! Un papillon ! »

- Je comprends pas. J'ai la poisse depuis tout à l'heure.

- Toi tu as la poisse ?
ria l’étudiante. J’ai été couverte de Mer**, je n’ai pas reconnu un saule cogneur –deux fois de suite ! –j’ai froid, ça me gratte de partout, j’ai perdu ma baguette dans ma poche, j’ai bouffé des branches, j’ai mal au bras –je ne sais même pas pourquoi ! –alors entre nous, c’est plus moi qui ai la poisse.*

La née-moldue se tourna pour voir où elles étaient et… non elle ne reconnaissait rien, encore une fois elle devrait faire confiance à Malicia pour la guider. Un vilain petit sourire narquois, honteux, coupable ou moqueur –on ne sait pas –venait néanmoins de se loger sur le visage de Rachel. Gros comme une banane comme dirait les moldus.

- Au fait… Il faut combien de temps pour qu’un sortilège de malchance s’estompe ?





*Finalement c’est logique, vu que tu es plus forte magiquement que Rachel ^^
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Malicia Evans, Mer 02 Nov 2016, 12:00


Etre malchanceuse,
Quelle plaie !
Je ne comprends absolument pas pourquoi il m'arrive ça.
D'habitude, les sortilèges d'une simplicité enfantine..
File de ma baguette sans grande difficulté.
Là, c'est différent.
Je n'arrive plus à prononcer certaines formules,
Je me tords une cheville.
Ce qui ne mettait pas arrivé depuis
-Longtemps.

Quoique ce qui me rassure,
Rachel en d'autant plus
-Malchanceuse.
Mon premier sortilège a marché.
C'est déjà ça.
Lorsque sa baguette fut retrouvée
Par mes soins.
Elle me saute dans les bras.
Vraiment ?
Je n'aime pas les embrassades inutiles.
Ca m'ennuie.
Ca m'irrite.
Je me laisse faire,
Reste immobile.
Sans faire de grands gestes.
Je ne serais pas crédible.

Une fois l'accolade terminée,
Je me tourne vers elle,
Lentement.
Je lui fais pars de mes observations.
J'ai la poisse.
J'aime pas ça,
Je comprends pas.
Pourquoi.

- Toi tu as la poisse ? J’ai été couverte de mer**, je n’ai pas reconnu un saule cogneur –deux fois de suite ! –j’ai froid, ça me gratte de partout, j’ai perdu ma baguette dans ma poche, j’ai bouffé des branches, j’ai mal au bras –je ne sais même pas pourquoi ! –alors entre nous, c’est plus moi qui ai la poisse.*

Elle rigole entre ses phrases.
Rire moqueur ?
Je n'aime pas ça non plus.
Je fronce les sourcils.
Puis je finis par hausser les épaules.
C'est vrai qu'elle est plus poisseuse que moi.
Et c'est drôle.
-Pour moi.

C'est vrai. Je me mets à murmurer. Histoire de dire, mais je t'ai prévenue que je t'ai lancé un sort, tu ne l'as juste pas entendue ! Je crois que c'est un peu de ma faute en fait. Je t'ai lancé un sort de malchance. Je ne pensais pas avoir autant mis de puissance dans le sortilège.

Elle se tourne,
Observe les lieux.
Je copie ses mouvements.
Nous sommes perdues,
-Je crois.
Et m*rde.
Se perdre dans la Forêt Interdite
-Mauvaise idée.

- Au fait… Il faut combien de temps pour qu’un sortilège de malchance s’estompe ?

Quoi ?
Je fais les yeux ronds.
Pourquoi cette question ?
Pourquoi ce sourire sur son visage ?
Elle m'a fait une farce c'est ça ?
Elle compris ce qui lui arrive ?
Les poings sur les hanches,
Je lève les yeux au ciel.

-Rachel... Il se s'estompe pas. Il faut lancer un #Finite Incantatem

Je prends alors ma baguette,
La pointe sur Rachel.
J'informule le sortilège d'annulation.
-Espérons que ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 02 Nov 2016, 21:40


Toujours cette même voix moqueuse qui résonnait dans sa tête. Ou non, la voix avait plutôt l’air désespérée de voir Rachel aussi abruti à cause d’un sort. Sortilège qui à la base ne lui était pas réservé et qui n’était pas supposé la rendre plus bête, juste plus malchanceuse. Pourtant c’était surtout de ça dont elle avait fait preuve aujourd’hui, de bêtise et non d’autre chose. Une idée foireuse qui se retournait contre elle-même. D’autant que Rachel ne savait pas vraiment comment Malicia le prendrait en l’apprenant, elles n’avaient jamais vraiment rie ensemble et les blagues de la verte avait la sale tendance à ne pas faire rire les concernés… Brillante idée en somme. Plus encore parce qu’elle venait de se griller toute seule en posant sa question à la con sur la « durée de vie » de ce sortilège. Minute… on a bien entendu ? C’est Malicia qui lui à jeté le sort ? « Du coup elle ne peut pas m’en vouloir d’avoir fait la même chose ! Si… ? Bref, ferme-là Rachel ».

-Rachel... Il se s'estompe pas. Il faut lancer un #Finite Incantatem.


La dénommée Rachel se figea un instant, réfléchissant aux paroles de sa professeure des potions. Oups… Pas faut. L’étudiante vit alors que Malicia pointait sa baguette sur elle, surement pour arrêter toute cette mascarade. Au final ce n’était pas si drôle que ça, c’était dangereux et épuisant. La brune espérait que cela marche, mais elle fut incapable de le dire avec précision. Sur le coup elle ne sentit rien de particulier, si ce n’ait que ses bras la grattaient de plus en plus. Pas étonnant vu les marques rouges qu’elle avait…

Rachel regarda Malicia dans les yeux. Ainsi positionnée, avec ce regard à la « Mer** Rachel, t’es sérieuse tu me poses cette question ? », elle ressemblait étrangement… à son père. En bien plus blonde et en infiniment plus sexy évidement. Cependant décevoir ses porches et voir ne serait-ce qu’une once de déception dans leurs yeux lui était insupportable. Rachel y voyait comme une sorte de dégoût. « Et ça c’est ma fille ? » « Et je traîne avec ça ? ». Aussi la verte perdis assez vite son sourire niait qu’elle avait eu toute la journée, signe que…

- Le sort à marché je crois.

A son tour elle leva donc sa baguette, lança le sort.

- On rentre maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Malicia Evans, Ven 04 Nov 2016, 12:42


Comment c'est possible ça ? Je voulais faire un peu payer Rachel parce que je lui en voulais encore. Je l'avoue. Mais j'étais loin de prévoir qu'elle me lancerait le même sortilège. Elle voulait peut-être rendre les choses plus drôle mais elle n'a pas pensé que ça aurait pu être dangereux. Je lui lance le sortilège d'annulation en tentant de faire au mieux.

- Le sort a marché je crois.

Tu crois ? J'espère pour toi. Pour moi aussi. Je suis quand même une professeur. Ca ferait mal à mon égo. Je lui souris et attends qu'elle fasse de même pour moi. Je n'aime pas avoir la poisse. Même si un truc infime. Les bras croisés sous la poitrine, je la regarde lever sa baguette et me lancer le sortilège. Je ne sens rien. Normal. On ne sent pas de changements physiques. Enfin, je crois. Elle me demande si on peut rentrer. Je hoche la tête vivement. Je suis fatiguée de cette après-midi. Je commence à avancer, invitant la brune à me suivre.

Après quelques minutes de marche, je me tourne vers elle. Je ne sais pas où on se trouve et plus on s'enfonce, plus on se perd. Il faut qu'on transplane. Je lui propose alors de transplaner jusqu'au Pré-au-Lard et qu'on aille se boire un verre. Tranquillement. Pour terminer cette soirée sur une note plus joyeuse. Ou plus alcoolisée.
Revenir en haut Aller en bas
Azphel
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Loup-Garou
Occlumens
Permis de Transplanage


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Azphel, Lun 23 Jan 2017, 17:19


RP avec Elly Wildsmith, Gwen McLee, Regulus McKerrell et Eurydice Cawrthy

L.A accordés pour lancer le RP


Dans les profondeurs de la forêt


À Poudlard, le temps passait vite et cela faisait déjà presque un mois qu'Azphel avait obtenu son poste de Garde Chasse au château ; accueilli comme un renouveau par le passé. Il avait consacré ses premiers jours à aménager la cabane centenaire qui ressemblait maintenant davantage à un appartement tout confort qu'à une cabane. Du moins en apparence, personne ne pouvait supposer du luxe qu'il s'était octroyé.
C'était un dimanche ordinaire à Poudlard, ensoleillé, bien qu'encore loin des températures printanières que tout le monde attendait avec impatience. La veille, le mage noir était passé par son manoir londonien pour saluer Aya et emmener avec lui Duchesse, sa panthère noire. La petite avait trois mois mais grandissait à vue d'oeil, et si elle n'avait pas encore atteint sa taille adulte, elle dépassait les cinquante centimètres de haut et avait plus l'allure d'un chien que du bébé-félin qu'elle avait été.

Sa fougue se ressentait dès lors qu'Azphel commençait à jouer avec, alors que toute la puissance de l'animal se mettait en action. Si elle écoutait très bien les ordres, aussi bien de lui que d'Aya qui s'en était occupé jusqu'ici, elle restait très fofolle et il fallait prendre garde de ne pas trop jouer avec elle. Elle était capable de vous renverser d'un bond ou de vous mordre au sang si vous n'y faisiez pas attention, ne maîtrisant clairement pas sa force animale. Le mage noir avait prévu de l'emmener dans la forêt interdite, de lui laisser une étendue sauvage pour qu'elle puisse se défouler et laisser s'exprimer ses instincts de prédateur. Il la ramènerait ensuite à la Colline où la compagnie d'Aya devrait lui manquer, puis il était prévu qu'Azphel l'emmène avec lui au cours de ses voyages avec Tina sur la route d'artéfacts vikings, bien qu'il pensait qu'elle n'en serait pas spécialement joyeuse. Au final, Poudlard devrait être sa maison finale ; ce serait d'autant plus vrai quand Aya quitterait la Colline étoilée.

Azphel sortit de sa cabane de garde chasse sous un soleil doux et plaisant, Duchesse sur les talons qui partit courir autour de l'enclos extérieur à faire n'importe quoi. Le mage noir s'alluma une cigarette, goûtant la caresse du soleil avec un plaisir certain, regardant les tours du château, plongé dans une profonde réflexion. Des élèves passaient devant lui, et s'il n'avait pas grand chose à faire de leur manière d'occuper leur temps libre, il répondait toujours à leurs salutations ou leurs sourires. Une Poufsouffle (Elly) s'arrêta à quelques mètres du sorcier, les yeux vraisemblablement posés sur Duchesse qui faisait sa vie derrière la cabane.

- Est-ce que c'est ce que je crois ?
Azphel ne put s'empêcher de sourire, lui-même craquait à chaque fois qu'il voyait la petite bouille du félin surgir devant lui.
- Je crois que c'est ça oui, dit-il en écrasant sa cigarette et en passant sur le côté.
Il siffla l'aimal qui revint vers lui en courant et l'attrapa par la peau du cou pour l'amener devant la sorcière. Rapidement, une autre Poufsouffle arriva dans leur direction ; un gryffondor s'arrêta non loin pour regarder et une jeune fille de Serpentard l'imita. Tous étaient assez proches pour qu'ils l'étendent alors Azphel parla suffisamment fort pour eux :
- C'est une panthère noire. Elle s'appelle Duchesse. Elle est encore jeune, mais vous devriez la voir de plus en plus souvent.

Les quatre jeune étaient maintenant autour et le sorcier se mettait à leur place en imaginant que c'était là pour eux une véritable occasion d'approcher un félin de ce genre. Alors, tenant la panthère par le cou, il les laissa s'approcher, veillant à ce que Duchesse ne mette pas des coups de mâchoires aériens.
Après quelques minutes, le sorcier songea que de la compagnie dans la forêt ne serait pas de refus. Il avait prévu de s'aventurer pour faire découvrir le coin à la panthère, mais peut-être aussi de s'enfoncer bien profond pour aller voir quelles créatures dormaient dans les ténèbres... Il devait aussi tester sa nouvelle baguette... Il relâcha Duchesse lentement, la laissant se faufiler parmi les quatre sorciers devant lui.
- Je m'appelle Azphel, si vous ne me connaissez pas. Et vous pouvez m'appeler comme ça, pas Monsieur. Si ça vous intéresse, je partais dans la forêt pour me faire une ballade avec Duchesse, et peut-être aller voir un peu plus loin ce qu'on peut y trouver... Qu'est-ce que vous en dites ?

Rien que par leurs grands yeux ouverts, Azphel comprit tout de suite que les jeunes allaient accepter sa proposition. Après qu'ils se soient présentés, sans être certain qu'il se souviendrait de leurs noms, ils prirent la direction de la forêt interdite. Azphel passa une laisse souple autour du cou de Duchesse et réfréna la course du félin qui tirait de toutes ses forces sur la corde. Suivi par les quatre sorciers, il s'aventura sous les premiers arbres de la forêt, sa main gauche dans la poche de son manteau, sur sa nouvelle baguette. Il devait commencer à établir un lien étroit avec elle dès aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Eurydice Wildsmith
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Routine se transforme en aventure

Message par : Eurydice Wildsmith, Mar 24 Jan 2017, 18:23


RP avec Azphael, Elly Wildsmith, Gwen Mclee, Regulus Mckerell

L.A d'Azphael accordé



Après le lot d'émotions qu'Eurydice avait expérimenté dans la semaine, elle prit l'invitation comme une aubaine de se changer les idées. Elle avait très envie de se dégourdir les jambes tout comme le jeune félin à en juger par son entrain. C'est ainsi que sans une hésitation, elle suivit le garde chasse et l'animal. Celui-ci était fascinant à observer.
La lisière de la forêt interdite leur apparaissait. Tout semblait imposant. On distinguait la cime des arbres et des enchevêtrements de racines solides. Elles semblaient perdu dans une danse tordue. Elle laissa son esprit vagabonder tout en guettant le moindre mouvement. Elle préférait rester alerte. La surprise n'était pas une chose qui lui plaisait particulièrement et cette forêt avait l'air de regorger de vie. Pourtant, ce lieu ne lui inspirait pas confiance. Le calme apparemment ne laissait rien présager de bon.
La forêt n'était pas très lumineuse; quelques rayons de soleils traversaient le feuillage créant des ombres étranges sur le sol. Elle n'était pas très bavarde mais elle s'était dit en les apercevant plus tôt que les deux jeunes filles et le garçon de Gryffondor avaient l'air bien plus volubiles qu'elle.
Azphael accéléra soudainement la cadence à travers la forêt, sans se retourner.  Ce qui allait très bien à Eurydice car elle n'avait jamais eu besoin de beaucoup d'attention.
Mais vu sa petite taille, cela relevait plus d'une légère course. Il semblait savoir où il allait. *Je ne m'attendais pas à une visite guidée mais un petit commentaire ne serait pas de refus* pensa-t-elle amusée et esquissant un sourire.
Eurydice entendait de légers craquements autour d'elle et le souffle de ses compagnons.
Elle était aussi sensible à toutes les effluves qui se confondaient avec le bois humide. Les températures n'étaient pas encore clémentes même si c'était  si vivifiant qu'elle inspirait et expirait d'aise.
*Bon, pourquoi cela me semble trop parfait pour le moment...* se dit-elle intérieurement.
Au bout d'un moment, elle finit par poser la question qui lui brûlait les lèvres depuis le début :

« Ce n'est pas pour me déplaire d'errer dans cette forêt, mais je me demandais si nous allions quelque part ? »

C'était encore ce mélange d'impatience, d'attente et de curiosité qui ne savait point se taire, qui la poussait au devant d'elle même.
Finalement, ce qui devait arriver arriva. En scrutant quelque chose sur un tronc tout en questionnant Azphael, elle se prit les pieds dans une racine et tomba. « Quel grâce! Quel bonheur de retrouver les vieilles habitudes même en forêt... » ironisa-t-elle à voix basse. Elle baptisait tous les endroits qu'elle traversait.
Elle grimaça songeant encore à ses bleus. Heureusement, elle ne tombait jamais de trop haut.
Revenir en haut Aller en bas
Regulus McKerrell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Regulus McKerrell, Mar 24 Jan 2017, 22:53


Pour Regulus, le temps s'écoulait lentement, l'air ambiant n'avait aucune envie de se réchauffer, aussi avant de quitter la tour de Gryffondor en vue d'une ballade digestive, il prit soin de fourrer gants et bonnet dans ses poches comme il pouvait, au cas où. Le rouge et or dévala les escaliers, se mouvant tel un contorsionniste pour éviter les groupes d'élèves qui papotaient dans le chemin et parvint à la sortie en jouant des coudes. Le tout était de se trouver une occupation. Faisant tranquillement son chemin pour ne pas malmener son appareil digestif, il vit devant la cabane du garde-chasse un homme avec un félin. Le dit félin devait sans aucun doute être un gros chat ayant subit un sortilège d'élongation ou bien quelque chose du genre. Il n'y a pas de bêtes dangereuses en dehors de la Forêt Interdite, hein ?... Hein ?

À mesure qu'il s'approchait du garde-chasse et des poufsouffles -bientôt rejoints par Eurydice, il percevait le ronronnement du petit chat... Ou le grognement (affectueux ?) de la chose qui s'avérait être un panthère noire du nom de Duchesse selon le garde-chasse.

"Enchanté..."

Lâcha faiblement Regulus à l'adresse de Duchesse qui n'y prêta pas attention. Il fit un léger signe de tête affirmatif en direction d'Azphel pour indiquer qu'il ne voyait aucune objection à promener son estomac dans la forêt ; l'évocation de "ce qu'on peut y trouver" fit que Regulus s'assurait, instinctivement dirons-nous, de la présence de sa baguette magique dans une poche intérieure de sa robe.

Le petit groupe se mit en marche et le gryffondor ajusta tant bien que mal sa vitesse sur celle de ses condisciples en direction de la lisière. Une fois arrivé dans la forêt, il commença à regretter les rayons de soleils qui ne s'étaient pas bousculés à Poudlard ces derniers temps. Regulus suivait en silence, attendant des indications d'Azphel, mais c'est Eurydice qui posa la première une question pertinente dont les élèves semblaient ignorer la réponse. Peu après, en voyant la serpentard trébucher, Regulus lui tendit une main par politesse, espérant que le garde-chasse leur en dirait plus durant cette brève halte.
Revenir en haut Aller en bas
Gwen McLee
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Gwen McLee, Mer 25 Jan 2017, 15:02


Pv Azphel, Elly, Regulus et Eurydice


Dans les profondeurs de la forêt



Les journées passent, se ressemblent toujours et n’ont aucun intérêts. C’est comme ça que je vois les choses depuis un bon bout de temps à présent.
Ma vie est ennuyeuse. Les cours commencent à me prendre la tête, je suis inefficace, je suis comme effacé de cette école.
Pourtant je sens qu’aujourd’hui quelque chose va changer, pour une fois je vais découvrir un autre horizon, un autre chemin. Il est vrai qu’au premier abord je suis plutôt du genre rétissente, voir pas du tout emballée. Ce n’est pas parce que je n’aime pas l’aventure, loin de là mais parce que je me connais. Je connais mes réactions, je connais mes peurs et mes limites. Cette escapade dans la forêt interdite proposé gentiment par le garde chasse m’effraye. Je ne peux pas le nier, la boule au ventre est bien présente. Ce n’est pas dans mon habitude d’enfreindre les règles.  Je me pose beaucoup trop de questions, est-ce raisonnable ? Bien sûr que non mais après tout qu’est-ce qui m’en empêche ? Azphel est vraiment convaincant comment refuser une propostion de la sorte ? C’est une grande opportunité qui se présente à moi, je dois la saisir. Ne m’étais-je pas dit que je voulais arrêter d’être autant coincée ?
Il faut voir les choses du bon côté et non l’inverse : je serais en bonne compagnie, je vais découvrir un endroit qui m’est absolument inconnu, je vais sûrement  avoir l’occasion de tester mes pouvoirs mais aussi faire la rencontre de créatures ou autres spécimens inconnus.

C’est avec cet état d’esprit que je commence à suivre la petite troupe. Cette panthère est d’une beauté phénoménale, mes yeux ne quitte plus l’animal. Il est clair que ce Azphel doit être vraiment fier. Ils sont  comme connecté. C’est plutôt plaisant d’avoir ce spectacle en face de nous. Je ne pense pas être la seule à être émerveillée devant leur prestance.
Nous voilà enfin dans le vif du sujet. Je regarde autour de moi, un silence de mort règne autour de nous. J’en frissonne. Ma boule au ventre est toujours présente mais elle est mélangé également à de l’excitation. L’excitation d’aller toujours plus loin, d’aller au-delà de tout et franchir les limites.

Même pas deux minutes que nous sommes dans la forêt et voilà qu’une des filles (Eurydice) chute lamentablement au sol. Je me stoppe brusquement.
Je reprend bien vite mes esprits pour le coup et me dit qu’il faut peut-être que je regarde où je met les pieds histoire de ne pas immiter cette pauvre fille. Le sol est effectivement recouvert de racines plus ou moins grosses. Il y en a qui malheureusement sont bien caché à travers les grandes herbes. Heureusement pour elle, elle a l’air de le prendre plutôt bien. Serait-elle habituée ? Je décide d’être aimable et m’approche de l’élève en difficulté afin de lui filer de l’aide. Je lui tend ma main et la regarde avec un sourire.

Je ne dit rien, je ne suis pas d’humeur à engager la conversation. Je n’ai pas envie de me faire remarquer, du moins pas tout de suite. Je suis plus dans une phase d’adaptation pour le moment, j’ai besoin de voir, de ressentir, de m’imprégner du lieu qui je sens va nous offrir bien des surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Elly Wildsmith, Sam 28 Jan 2017, 15:29


RR avec Azphel, Eurydice Cawrthy,
Regulus McKerrell et Gwen McLee

Alors qu’ils étaient en train de s’enfoncer dans la forêt interdite, Elly s’était mise à réfléchir. Sa dernière excursion entre ces arbres sombres n’avait pas donné lieu à la meilleure des rencontres. Ni au meilleur des secrets. Maintenant, c’était ainsi, elle devait s’habituer à vivre en étant lié à quelqu’un – quelqu’un qui semblait pourtant avoir tout oublié. Ce qui n’aidait pas la jeune femme, bien évidemment. Elle aurait aimé se confier, faire part de ses inquiétudes. Elle ne connaissait qu’à peine Liskuvo après tout.

Elly était toute à sa réflexion lorsqu’une jeune fille devant elle s’étala la tête la première. Voilà qui commençait bien. Mauvaise augure ? Peut-être … Quoiqu’il en soit et avant qu’elle n’ait eu le temps de réagir, une autre Poufsouffle – qu’Elly avait aperçue au détour de la salle commune – proposait déjà son aide. Bon, c’était déjà ça, car si Elly s’était proposé à l’aider, il y avait une chance sur deux pour que celle-ci se casse la figure aussi.

Elle passa donc à côté des deux jeunes filles sans rien dire. Certains auraient pu croire que c’était du dédain, mais il n’en était rien. Elly était juste trop perturbée, perdue dans ses pensées les plus maussades. Elle suivait du regard la démarche féline de l’animal, propriété du garde-chasse.

C’est qu’il avait du goût celui-là, elle était sublime cette « petite » Duchesse. Il la tenait en laisse tel un chien, ce qui fit sourire Elly. Elle était étonnée qu’un animal comme une panthère puisse se laisser ainsi promener en laisse. Elly était arrivée au niveau du garde-chasse. Aussi, elle profita pour lui poser les questions qu’elle avait en tête

- Mons …

Non, il avait dit qu’il fallait l’appeler par son prénom. C’était relativement difficile pour Elly, elle avait l’habitude de vouvoyer ses « supérieurs ». Car pour elle il ne faisait aucun doute que les professeurs et divers personnel de l’école était « au-dessus » d’elle. Si certains élèves semblaient manqués profondément de respect à leurs aînés, ce n’était pas le cas d’Elly.

- Azphel ? Dites-moi … vous avez souvent rencontré des choses ici ?

Elle avait appuyé sur le mot « rencontre » sans s’en rendre compte. Par contre, elle avait laissé un terme générique et volontairement large. Les choses … cela pouvait être des créatures, des hommes, des êtres hybrides … ou des Mangemorts. Oui, sans doute que le fond de la pensée d’Elly était là. Coincé sur cette rencontre imprévue au détour des bosquets de la forêt interdite. Elly savait désormais pourquoi elle était interdite. Et si sa curiosité naturelle avait pris le dessus suite à la proposition du garde-chasse, son naturel angoissé était en train de reprendre le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azphel
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Loup-Garou
Occlumens
Permis de Transplanage


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Azphel, Jeu 02 Fév 2017, 13:35


RP avec Elly Wildsmith, Gwen McLee, Regulus McKerrell et Eurydice Cawrthy


Dans les profondeurs de la forêt


Les jeunes avaient accepté sans broncher de suivre Azphel dans le fond de la forêt. En même temps, ils avaient tous regardé Duchesse avec des étoiles dans les yeux et l'idée d'être entrainés par un adulte dans les profondeurs de l'Interdite devait être rassurante et séduisante pour eux. Ils traversèrent les premiers arbres assez proches les uns des autres, il était de toute façon préférable pour Azphel de ne pas trop perdre les sorciers de vue. Même s'il comptait faire sa petite vie sans se soucier de ce qu'ils penseraient, peut-être aller rencontrer une des espèces de la forêt, il valait mieux qu'il n'arrive rien aux gamins. Encore qu'il jouerait peut-être avec leurs peurs, mais cela dépendrait de leur attitude à son égard.

On ne vit rapidement plus rien derrière eux, les dénivelés d'arbres de la forêt avaient fait disparaître le château dans leur épaisseur et la cabane du garde chasse n'était plus qu'un souvenir lointain pour tous. Azphel était maintenant dans son élément, face à l'inconnu, sa nouvelle baguette magique dans la poche, prêt à tout, à laisser ses sens s'imprégner de cette sensation exaltante de se trouver potentiellement face à un danger immédiat. La jeune Serpentard, non loin de lui, se cassa la gueule lamentablement, sur une racine certainement, et Azphel ne put s'empêcher de rire un peu, même si Duchesse, elle, avait immédiatement tiré sur la laisse dans la direction de la sorcière, inquiète.
- Ca va bien, pas de mal ?, demanda Azphel à la jeune fille de son ancienne maison, alors qu'une Poufsouffle la relevait.

Le mage noir avait sorti sa baguette magique et défit la laisse du cou de Duchesse qui alla gambader vers les deux jeunes filles en quête d'informations, avant de disparaître dans la forêt en d'amples foulées. L'autre Poufsouffle marchait à côté d'Az', et à ses côtés le jeune Gryffondor se calait sur leur rythme de marche.
- Azphel ? Dites-moi … vous avez souvent rencontré des choses ici ?

Le sorcier ne perçut pas d'inquiétude dans la voix de la Poufsouffle et lui adressa un sourire. Il avait rencontré Valentina dans cette forêt et Liv J. Samuels, l'ancienne infirmière de l'école, qui lui avait sauvé la vie.
- Oui, dit le sorcier, j'y ai rencontré de belles choses. Sa voix était volontairement énigmatique. Mais je n'ai pas encore eu l'occasion de me présenter aux créatures des profondeurs de la forêt, c'est bien ce que je compte faire aujourd'hui. Son ton était calme, mais il ne souriait pas et énonçait clairement un fait. Les quatre jeunes devraient le suivre, où qu'il aille. Duchesse ne reparaissait pas et semblait partie en éclaireur. Azphel cala sa nouvelle baguette dans sa main droite et lança un sortilège devant lui, destiné à révéler les présences cachées. Mais il n'y en avait pas visiblement, alors il pointa son arme vers un arbre imposant qui se trouvait une vingtaine de mètres devant eux et informula un sortilège de combat qui alla se fracasser avec un bruit monstrueux sur le tronc, en une fraction de seconde. Très plaisant, pensa-t-il, rabaissant son arme alors que l'arbre expiait des cendres douloureuses.

Il se retourna vers les quatre jeunes sur sa droite, comme si de rien était.
- Les centaures sont normalement un peu loin dans la forêt. Je vous préviendrais quand nous foulerons leurs terres. De toute façon, nous devrions le savoir rapidement quand ce sera le cas.... En effet, si les centaures avaient en respect les sorciers, ils n'admettaient jamais facilement que l'on s'aventure chez eux sans s'annoncer. Ils n'avaient encore jamais rencontré Azphel, alors le sorcier accompagné de quatre adolescents et d'une panthère noire, ça risquait de leur poser un problème, un vrai problème. Tout se passera bien j'en suis sûr, mentit Azphel dans un sourire parfait. Au pire, il pourrait laisser parler la colère de sa nouvelle baguette sur un des quadrupèdes trop prétentieux, avant d'apprécier de voir les jeunes détaler en courant.

- Dites-moi, vous êtes en quelle année vous tous ? Vous avez déjà fait la rencontre de créatures qui vivent dans cette forêt ?

Ils continuaient de s'enfoncer dans les ténèbres des arbres. Ici, la douceur du soleil ne se ressentait plus et il régnait une certaine fraîcheur qui pouvait être oppressante pour certains. Une atmosphère qu'Azphel adorait particulièrement, ses réflexes se braquants naturellement, ses sens alertes. Duchesse réapparut alors qu'ils approchaient d'une petite clairière qu'Azphel connaissait bien. Ils la franchiraient bientôt et après... l'inconnu les attendrait certainement...
Revenir en haut Aller en bas
Eurydice Wildsmith
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Eurydice Wildsmith, Jeu 02 Fév 2017, 22:03


RP avec Elly Wildsmith, Gwen McLee, Regulus McKerrell

Deux mains se tendirent vers elle d'un même concert. Elle était très dubitative quand à la réelle envie de ses compagnons de l'aider mais soit, elle ne s'en formalisa pas. En se relevant et en adressant un signe remerciement, elle croisa le regard de Duchesse. L'espace d'un moment elle fut de nouveau seule, avec la forêt, le félin, dans un espace chaleureux. Néanmoins, Eurydice ne savait pas ses intentions à leur égard ; elle n'osa s'approcher.
Quand Azphael se mit à rire silencieusement, elle ne sut si c'était irritant ou étrangement habituel. Elle secoua la tête. La serpentard n'aimait pas les gens maladroits non plus car on ne se méfie jamais assez d'eux. Elle se contenta de répondre :

« Je suis encore vivante si c'était la question, merci ! »

Elle s'était avancée vers le peloton avant et écoutait attentivement. A défaut d'avoir sa réponse, elle entendit celle destinée à la Poufssoufle.  

« j'y ai rencontré de belles choses »

*Comment formuler une réponse aussi ambiguë ? * Son comportement promettait des choses trépidantes. Plus elle l'écoutait, plus elle se disait qu'elle n'allait pas regretter cette journée.
Eurydice retourna à ses considérations. Les créatures magiques avaient quelque chose de beaucoup plus excitants que les humains. Elles ne sont pas affreusement prévisibles et réagissent instinctivement, furtivement, rapidement. Parfois, les tumultes humains la rendaient folle avec leurs airs de malhonnêteté. La communication peut bien se passer de mots pour une fois non ?
Il n'y a qu'une seule créature qui pouvait la terroriser, et cela était impossible de la trouver là. A moins que le petit groupe tombe sur des épouvantards, ce qui elle espérait, n'arriverait pas. Elle se mit à calculer ses probabilités en se rassurant. La jeune fille était vaccinée par un précédent cours. Celui-ci s'était pourtant assez bien passé.
Soudain, d'un naturel époustouflant, Azphael explosa un pauvre arbre. * détruire un être vivant par surprise comme ça c'est malsain.... mais serait-il bipolaire ? ça ne m'étonnerait même pas !* jugea-t-elle intérieurement.
Mais, il se produisit un déclic. Elle sentit que cela n'allait pas être lisse et ennuyant comme de la théorie abstraite. Ses battements de cœur s'accélèrent vertigineusement. C'était comme actionner un automate et passer dans un état second. Le plaisir que procure la violence pure, une extase magique. Le plaisir naissant se logea perfidement en elle. Elle se mordit les lèvres pour masquer un sourire se rendant compte qu'elle n'avait connu qu'une magie guérisseuse de l'expérience de son père ; c'était devenue en une fraction de seconde une magie frustrante. Du dégoût à l'attirance, il n'y avait qu'un infime fossé si facile à traverser.
Elle tempéra ses idées et son regard brillant en se concentrant sur le reste de la conversation ne pouvant s'empêcher de reposer son attention sur Azphael mais surtout sur la baguette. Elle espérait qu'il recommencerait incessamment sous peu.

« Les centaures sont normalement un peu loin dans la forêt. Je vous préviendrais quand nous foulerons leurs terres. De toute façon, nous devrions le savoir rapidement quand ce sera le cas.... »

Eurydice s'impatientait maintenant qu'elle était si éveillée. * mais quand allaient-ils rencontrer un tantinet de vie ?* La forêt ou tout le reste semblait interminable comme un labyrinthe. Les centaures l'intriguaient fortement à cause de leur fougue, de leur sauvagerie.

« 6 ème année pour ma part. Je suppose qu'il y a une première à tout » dit-elle espièglement.

La petite brune n'avait pas beaucoup d'expérience dans ce domaine. Elle comptait bien sur cette sortie impromptue pour obtenir plus de détails.
Elle ré-aperçut  Duchesse revenir par petites foulées gracieuses. Eurydice se dirigea près d'elle, à distance raisonnable. Les animaux ne mentaient pas.
Heureusement que la chaleur n'avait pas envahi les lieux, c'était toujours si étouffant. Une clairière s'offrit devant leurs yeux et ils entamèrent la traversée champêtre la plus tendue qu'elle avait faite. Le temps s'était légèrement assombrit, une brise s'était levée et se mêlait à l'odeur d'herbe coupée. Cela la fit frissonner. Serait-ce le début d'une tempête ? Il y avait un bourdonnement perturbant qui s'amplifiait à chacun de leurs pas tandis que des mèches ondulées balayaient son visage. Elle fronça les sourcils. Cela prenait de plus en plus d'importance alourdissant son atmosphère. *Impossible de mettre des mots dessus admit-elle*. Comment cela pouvait-il être si proche et si lointain à la fois ? Quelle était cette impression de déjà-vu ? Ce bruit cadencé qui ne ressemblait à aucun autre?

« Est-ce-que vous entendez ? »


Elle espérait que cela ne soit pas une de ses projections mentales en quête d'action et guettait le moindre mouvement  du côté de l'animal qui confirmerait ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Gwen McLee
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Gwen McLee, Sam 04 Fév 2017, 21:47


Le silence qui régnait encore il y a quelques minutes est maintenant interrompu, surtout depuis la chute de la jeune fille. Il est vrai que je n'ai pas trop envie d'écouter ce qu'il se passe, je suis plus obnubilé par les alentours. Moi qui n'avais jamais eu l'occasion auparavant de franchir les limites de Poudlard, je veux faire en sorte de profiter à fond de ce moment de pur découverte. Je laisse passer mes camarades devant moi pour me retrouver à l'arrière. Je regarde de temps en temps derrière moi car malgré le fait que j'ai le coeur aventurier, je reste tout de même sur mes gardes. Tout peut arriver dans cette forêt. Je les regarde tous un par un en train de marcher. Tout d'abord il y a cette jeune Poufsouffle que je ne connais pas, je l'ai croisé quelques fois dans la salle commune mais je n'ai jamais eu la chance de pouvoir lui adresser la parole. Elle s'est positionné juste à côté du garde chasse pour pouvoir lui poser une question qui je dois avouer est plutôt intéressante. Sa réponse à lui reste très évasive, en faite lui en général paraît mystérieux, il n'a pas l'air d'être très bavard mais les seuls fois où il prend la parole il laisse paraître un côté assez confiant. C'est d'ailleurs ça qui m'a donné envie de le suivre. Il doit être plutôt du genre solitaire et réservé mais il n'y a rien de mal à avoir cette genre de personnalité. C'est à ce moment que je m'aperçois qu'il n'a plus Duchesse en laisse. Je regarde autour de moi et la voit juste devant moi marchant d'un pas élégant. Je n'ai vraiment pas l'habitude, il va falloir que je m'y fasse. Bien qu'elle soit magnifique, elle reste quand même impressionnante. Elle a l'air d'être vraiment bien élevée, félicitations à Azphel. Mon regard dérive sur cette autre fille, cette verte et argent. Je ne sais pas trop quoi penser d'elle, j'espère juste qu'elle va rester en place et ne pas se casser une jambe. En ce qui concerne le jeune homme je n'ai rien à dire, première fois que je le vois et il me paraît vraiment silencieux et discret. En résumé je ne sais pas si je peux faire confiance plus à l'un qu'à l'autre. Je me demande où j'ai trouvé ce courage pour partir avec de parfait inconnu dans un endroit aussi effrayant qu'est la forêt interdite. Je suis un peu dingue dans ma tête. Ce n'est pas nouveau.

Azphel me sort soudainement de mes pensées en prenant la parole. Je l'écoute attentivement. Si déjà en plus de la découverte de l'endroit je peux repartir avec plus de connaissances, ce n'est que bénéfique. J'ai jamais été trop douée au cours de soins au créatures magiques. Bizarrement quand il nous dit que tout va bien se passer j'y crois pas trop pourquoi ? Ces mots raisonnent faux dans ma tête. Pourquoi ? Je ne sais pas... Une sensation étrange m'envahit et si Azphel jouait un rôle avec nous ? Voilà que je commence à m'interroger sur sa sincérité ? Que m'arrive t-il ? Encore ma folie, encore mon côté trop gamine peureuse qui reprend le dessus. J'essaye d'effacer de mon cerveau ces inepties et me concentre sur mes pas.

- Dites-moi, vous êtes en quelle année vous tous ? Vous avez déjà fait la rencontre de créatures qui vivent dans cette forêt ? nous demande le garde chasse.

Je rigole dans ma barbe, c'est vraiment une question qui est inutile de poser à une fille comme moi. Je suis inintéressante, je n'ai jamais rien à dire. Je n'ai jamais vécu de chose palpitante, je n'ai jamais sortie de mon petit monde de bisounours. Je répond d'une voix assez discrète et rapidement afin de ne pas me faire remarquer trop longtemps.

- J'suis en 7ème année et pour ma part non.

J'ai plutôt envie d'écouter ce que les autres peuvent dire.

Nous poursuivons notre escapade dans la forêt et nous arrivons proche d'une clairière, à priori ça a l'air d'être un joli endroit mais l'atmosphère qui règne autour de nous est vraiment pesante. Je ne me sens plus en sécurité. Je n'arrive pas à décrire le sentiment qui me traverse. Je m'approche du groupe pas rassuré, je plisse les yeux et regarde autour de moi. Le ciel est à présent sombre.

- Est-ce que vous entendez ?

Je tend l'oreille et écoute, je frissonne. Pas bon signe tout ça, cette fille me rassure pas. Je regarde Azphel qui lui n'a pas l'air étonné ni même atteint, je me dis qu'il faut se fier à lui et du coup j'expire un bon coup. C'est vrai quoi, il ne faut pas s'emporter comme ça.

- Où est-ce qu'on arrive Azphel ? Vous avez l'air de connaître le lieu, je me trompe ? demandais-je subitement.

Pour une fille qui se voulait discrète... mais il est si intriguant que je n'ai pas pu m'en empêcher. Je veux voir ce qu'il va répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Routine se transforme en aventure

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 50 sur 52

 Routine se transforme en aventure

Aller à la page : Précédent  1 ... 26 ... 49, 50, 51, 52  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.