AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 5 sur 11
Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
Rachel Ester Pasca
Serpentard
Serpentard

Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 14 Mar 2016 - 17:08


Rachel ne se préoccupa pas de la réussite des autres, une fois son exercice terminé elle attendit simplement que le temps passe, laissant ses pensées vagabonder au gré de ses envies. En fait, elle était même agréablement surprise de ne penser à rien du tout. Pour une fois, ce n’était pas désagréable ! Même si elle restait morose. C’est donc la voix de son professeur qui la réveilla soudainement après un laps de temps indéterminé, comme si elle était programmée pour ignorer ses pairs.

- Mister Vacuitas, écoutez-moi bien ! Sachez qu'ici, dans cette salle de classe, je n'autorise aucun écart de respect envers un de vos camarades, et ce, de n'importe quelle maison ou origine puisse-t-il être ! […]

Quoi, il s’était passé quelque chose ? Elle n’avait rien vu, rien entendu.

- […] Mister Lefebvre, je vous conseille de prendre le philtre de paix généreusement offert par Mister Underlinden, ou, si vous ne le voulez pas, je n'aurais d'autres choix que de vous faire accompagner à l'infirmerie pour que vous receviez un traitement adapté à votre état !

« Si tu ne le prends pas, c’est moi qui le fait ! » pensa la sorcière, jalouse. Elle était en manque, elle avait tout vidé il y a de cela trois jours.

- A moins que vous ne puissiez me promettre que vous ne dérangerez pas le cours, auquel cas je suis disposé à ce que vous y restiez... Mister Vacuitas, votre attitude coûtera 20 points à Serdaigle, aussi je vous encourage vivement à revoir votre attitude pour la suite de ce cours.

Aïe ! Ça c’est violent. En même temps quand on cherche on trouve. Il avait fait quoi déjà ?

- Et si la présence de Mister Lefebvre vous insupporte, il y a d'autres tables qui seront ravies de vous accueillir. Je vais vous redonner la parole, mais, pour votre bien, évitez de répondre à ce que je viens de vous dire...

- Monsieur, j'ai quelques questions.

« Tu sais choisir ton moment toi, dit donc… » pensa la sorcière ironique, mais elle écouta néanmoins la question sans rien laisser paraître. Au moins ça avait le mérite de mettre un point final aux gueulades.

- Notamment sur votre discours du début. Je ne vois pas vraiment le rapport avec la métamorphose, même si j'ai trouvé vos paroles très intéressantes et d'une grande sagesse. Ce n'est pas une critique, c'est que je ne comprends pas et je ne veux pas ressortir d'ici avec des questions non résolues. Et quant au sort turn, je me demandais... Pour l'annuler j'ai vu mes camarades utiliser deux sortilèges différentes. Un turn mais dans l'autre sens et un finite incantatem. Lequel serait le plus efficace ?

- La réponse la plus sûre à trouver Miss Sword, elle est au fond de vous ! Vous êtes encore jeune et avez le temps devant vous pour vous perfectionner ! Ce que vous êtes aujourd'hui et ce que vous serez demain est une métamorphose en soit, une métamorphose dont vous êtes seul maitresse ! Vous écrivez votre avenir par vos choix ! Pour ce qui est de votre question un #Finite Incantatem peut mettre fin à bon nombre de sortilèges y compris celui-ci ! Seulement il ne faut pas oublier que le #Turn étant un sortilège éphémère, il dépend de votre puissance et s'estompe dans le temps. Du coup, votre tasse retrouvera son apparence d'origine sans que vous ne fassiez quoi que ce soit ! Bien...


Leur professeur fit une pause pour faire voler dans la pièce ce qui allait servir au prochain exercice. Une règle pour chacun des élèves présents et dans un premier temps, Rachel se demanda ce qu’il allait bien pouvoir en faire. Elle n’eue cependant pas longtemps à attendre.

- Cette fois nous allons passer deux sortilèges en revue, qui sont contraire. Cet exercice aurait pu être fait sur un plat quelconque, mais je ne tenais pas à ce que la salle de classe se transforme en une puanteur sans nom, du coup j'ai opté pour ces magnifiques outils moldus... Le mage se tourna vers son tableau sur lequel il fit s'inscrire les deux sortilèges, et les nomma en même temps. #Calda et #Fria.

Ah ! Ça allait être facile puisqu’elle connaissait bien les deux sorts. Même s’il était vrai qu’elle utilisait plus Calda depuis que le froid était tombé.

- Habituellement ils sont utilisés en restauration, pour maintenir à température des plats, pour en refroidir d'autres ou comme vous l'aurez aisément compris, en réchauffer si besoin. L'idée de se second exercice pour vous et d'arriver à lancer correctement les deux sortilèges et ce, plusieurs fois, afin de créer une réaction en chaîne en opposant deux éléments en opposition sur le métal. Vu les températures extrêmes à laquelle l'acier peut fondre, n'ayez craintes de faire disparaître votre règle. Il faudrait une température supérieure à 2500°, ce qui est techniquement impossible à obtenir à l'aide du #Calda ! Néanmoins, votre concentration déterminera la température que prendra votre règle. Si vous avez déjà usé de ce sortilège, le dire calmement suffirait à hausser de quelques degrés la température de votre règle, mais si vous y mettez trop de convictions, alors vous pourriez vous brûler en tentant de la saisir... #Fria est donc son contraire, il vous aidera à redescendre la température de la règle, ou jusqu'à l'annulation complète des effets produits par #Calda, ou en descendant même sa température en négatif... Amusez-vous bien !

Il n’y avait pas une histoire comme quoi le métal devient plus fragile ? Possible. En attendant Rachel commençait par le réchauffer, encore et encore. En fait elle voulait voir jusqu’où elle pouvait aller, puisque jusqu’à présent elle s’était contentée de réchauffer son lait ou son thé le matin, sa bouillotte dans elle était malade… ce genre de chose.

Levant la main en même temps, Rachel attendit qu’on lui donne l’autorisation pour poser sa question d’un ton neutre tandis qu’elle continuait à faire chauffer le métal sans trop faire attention à celui-ci.

- On peut réchauffer des plats ou des liquides, ou les refroidir avec ces sorts, mais est-il possible de réchauffer ou refroidir une pièce ou des objets comme… sa couverture ?


Bizarrement, avant aujourd’hui elle n’avait jamais pensé à utiliser ces sorts d’une autre manière, elle aimait pourtant bien trouver des astuces auxquels personne ne pensait. Son professeur allait donc peut-être lui éviter de bousiller le matériel de l’école en testant elle-même sans savoir. Qui sait ? Elle l’écouta donc avec attention, jusqu’à ce que soudain…

- Mer** ! #Fria ! lança-t-elle précipitamment.

Le métal chauffé fit un bruit assez étrange en refroidissant brusquement, mais Rachel n’eu pas le temps de s’en amuser ou de s’en étonner. Ne voulant pas prendre de risque pour autant, Rachel fit voler la règle quelques centimètres au-dessus de la table. Cruche qu’elle était, elle l’avait laissé chauffer à même le bois et voila qu’elle avait laissé une belle, mais heureusement petite, marque de brulure sur celle-ci.

- Navré professeur, j’ai un peu brûlé ma table…

La sorcière en assumerait les conséquences, bien-sûr. Cependant son état moral ne lui permettait pas de se morfondre encore d’avantage et encore moins pour si peu, c’est pourquoi elle resta de marbre avant de reprendre les exercices. En hauteur cette fois.

Cette fois, elle informula les deux sorts à la suite plusieurs fois d’affiler sans se poser de question. La sorcière ne cherchait pas à se faire bien voir en informulant, ni même montrer qu’elle en était capable, elle était juste conscience qu’en les prononçant à haute voix… sa langue fourcherait à coup sûr. Ou elle finirait par les dire en français sans même s’en rendre compte. Eh puis… elle les utilisait vraiment presque tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Merry K. Harper, Lun 14 Mar 2016 - 18:38


Merry, seule mais confortablement installée à sa table s'amusait une fois de plus à ce cours de Métamorphose qu'elle appréciait énormément. Elle suivait le cours avec concentration et attention, guettant la moindre opportunité où elle aurait la possibilité de répondre à une question de son professeur favori. Tout en se faisant remarquer avec ses capacités assez improbables en métamorphose, en lançant les sortilèges demandés par le professeur. Ce dernier la félicitait d'ailleurs assez régulièrement ce qui lui permettait d'être motivée et de progresser bien plus qu'elle ne le pensait. D'ailleurs, elle n'avait eu aucun problème à exécuter le dernier exercice pratique demandé par son professeur. Bien qu'elle avait hésité au début ce qui avait eu pour effet de rendre son sortilège trop puissant, elle s'était tout de même rattrapé par la suite en réalisant à nouveau l'exercice à la perfection.

Elle n'avait pas tellement aperçu la réaction de son professeur qui guettait chaque exercice réalisé par ses élèves, mais elle savait déjà ce qu'il pensait. Encore une fois, elle s'en était sortie, ce qui était une bonne chose ! Et finalement, elle n'avait même plus besoin de faire ses preuves dans ce cours, son professeur savait déjà de quoi elle était capable... Mais bien évidemment, rien ne s'arrêtait là. En levant la tête, elle vit une personne improbable arriver. Une personne qu'elle n'attendait plus dans ce cours. Encore en retard... Pinçant la bouche, elle regarda Nel s'installer à la va vite à côté d'elle pour rattraper son retard.

- Salut. C'est quoi l'exercice à faire.

Merry regarda Nel dans les yeux et lui sourit gentiment. Un petit sourire cette fois-ci. Il fallait qu'elle le remette sur le droit chemin pour qu'il cesse d'arriver en retard en cours. Il fallait qu'il se couche plus tôt et qu'il se lève à l'heure ! Elle devait arrêter de le faire sortir le soir bien trop tard. Elle en était capable, lui moins. Ca l'amusait d'ailleurs. Néanmoins, elle lui tendit la règle d'acier donnée pour le début de cours et la posa finalement devant lui en souriant. Avant de lui expliquer l'exercice à la va vite en rigolant.

- Tu as deux sortilèges à lancer. #Fria et #Calda. Le premier refroidit bien évidemment l'objet et le deuxième réchauffe. Selon ta conviction, le sortilège est plus fort. Alors attention, moi je me suis déjà brûlée une fois... Ne fais pas tout brûler !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Erundil Trismegiste
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Erundil Trismegiste, Mar 15 Mar 2016 - 10:15


Le professeur décide de sortir quelque peu les crocs. Riri et Esteban se font réprimander, ce qui était plutôt prévisible. Des regards approbateurs se font plutôt nombreux dans la salle, en accord avec le choix du prof. Et des Serdaigle mécontents de leurs camarades. Surtout deRiri, j'imagine.

Un #Silencio magistral, il y met beaucoup de volonté, nous faisant bien ressentir que sa patience arrive à ses limites. Ses amis loups semblent réagir au quart de tour face à la réponse de Monsieur Evan. Je devrais être probablement déçu, comme les autres Serdaigle, ou agacé par eux, mais la scène est plutôt divertissante. Mais je compatis avec la classe, pour ceux qui souhaitent simplement travailler. Alors je ferais mieux de ranger mon air amusé. D'autant plus que les -20 points pour notre maison va peut-être les faire paraître encore plus antipathique… Les points de ma maison ne m'intéressent pas. Je me demande d'ailleurs ce qui se passe quand on arrive à '0' ? Est-ce qu'il y a des sanctions, au lieu d'enlever des points ? Des renvois ? Ce serait le genre du Directeur, je pense, vu son penchant Mangemoresque.

Bien, le professeur reprend le cours, avec d'autres sorts. Changer la température ? Plutôt simple là encore, mais très pratique, il faut bien l'avouer. Je vais corser les choses, ce sera plus amusant, et tout aussi intéressant.

#Wingardium Leviosa

Voilà, elle ne bougera pas comme ça. Le but est de rester suffisamment concentré. Ma faim s'accroit et j'arrive mieux à rester focalisé sur le travail. La règle reste en lévitation, elle est stable devant moi. Les bruits autour semblent s'être quelque peu éteint. Je reste fixé sur mon travail quitte à rater une information importante. Je peux y arriver, en y mettant ma concentration…

#Calda ….

Le sort est lancé sur cet objet en métal qui se met à chauffer tout doucement. J'arrive à percevoir une fumée, comme une sorte d'aura qui l'entoure. C'est très beau.
J'entends quelqu'un d'autre lancer le sort. Il me semble que c'est la Poufsouffle au bel accent. Peut-être italien ? Il faudrait que je lui demande. Je l'observe dans son travail un instant… Mince! Je m'éparpille, et la règle commence à se déformer ….

#Fría.

Je me concentre pour faire bouger suffisamment l'objet et qu'il conserve une forme droite. Le mélange du froid sur le chaud est un chef d'œuvre de la nature. Sur une petite chose, et avec des températures plutôt basses, ce n'est pas impressionnant, mais à l'état naturel, c'est un spectacle époustouflant. C'est Linoa maintenant que j'entends prononcer son sort. Je suis convaincu qu'elle a réussi à la perfection. J'entends maintenant l'accent d'Aclepius. Son accent m'amuse, gentiment bien sûr. J'ai bien remarqué qu'il était doué, j'aurais aimé l'observer faire son travail. Mais voilà que je recommence à me déconcentrer.

Dernier petit jeu avant d'en finir. Est-ce que la règle est encore chaude ? A température ambiante ? ou très froide? On va voir ça, je n'ai qu'à arrêter le sort de lévitation et la règle tombera dans ma main droite…

#Finite Incantatem.

- Ha! C'est pas mal… Un peu froid quand même.

Je repose la règle, satisfait et amusé. J'espère que mon jeu n'aura pas gêné le professeur. C'est plus sympa d'apprendre en s'amusant. Et en prenant des risques.

L'autre Serpentard aux origines étrangères s'en sort bien également. Il est doué pour son jeune âge. Décidément, les Serpentards ne sont pas mauvais du tout. J'ai hâte de voir ce que les autres de ma maison vont faire. Et tous les autres en fait.
Un autre Poufsouffle semble être arrivé en cours pendant que je faisais l'exercice. Il a l'air un peu gêné, ce que je comprends. Pas cool d'arriver en retard. Il s'est placé à côté d'une Gryffondor qui lui explique gentiment le travail.
C'est amusant aussi de voir les autres se concentrer pour ne pas se planter. Quel sera la suite ? Observons attentivement jusqu'à la moindre pulsation de leur poignet pour voir comment ils s'en sortent.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Invité, Mar 15 Mar 2016 - 11:29


HRP:
 


— " Enchantée, Violette, moi c... c'est Linoa. Je te remercie pour le compliment... Mais tu as l'air de t'être débrouillée aussi bien que moi ! Ah au fait, je suis en cinquième année. Et toi ? "

Sympathique, ma voisine ! Je n'eut pas le temps de lui répondre, car le professeur pris la parole avant moi. Enfin, " pris la parole " , j'aurait aussi bien pu dire qu'il vola la parole a un Serdaigle dans tout les sens du terme. Je déposais mon visage dans mes mains avant de secouer la tête en soupirant. J'était partagée. Partagée entre le " Trop classe ! " et le " Mais pourquoi ... " . Cela ne me faisais jamais plaisir de voir des points enlevés a une autre maison, aussi antipathique soit-elle.

La suite du cours était des plus intéréssante. Il s'agissait de deux sort que je n'avais encore jamais utiliser. #Calda et #Fria. Ma voisine Serdaigle réussi parfaitement les deux sorts, ce qui me ravit.
Je me lançais moi aussi dans l'exercice en tentant des choses. Pour commencer, je déposais la tasse du premier exercice devant moi, avant de poser la règle dessus. La porcelaine était une matière qui restait bien a la chaleur, je pouvais donc m'en servir comme support.
Je choississais de commencer par un #Fria d'une assez grand puissance, en essayant de cibler uniquement la règle. Celle ci se couvrit de glace assez rapidement. C'était assez jolie a voir.

Le plus difficile restait a venir. Faire fondre délicatement la glace a l'aide d'un #Calda afin de remplir la tasse. Une bonne inspiration, suivi d'un faible #Calda hésitant.
Cela pris deux bonne minutes, et une concentration extrême avant que la tasse ne remplisse. Soupir de soulagement. Je déposais ma baguette avant de reprendre la discussion avec Linoa.

- " Je suis en sixième année. C'est la première fois que je suis en cours avec Mister Evan. C'est très intéressant ! "

De nature joyeuse, je souriais a pleine dent.
Revenir en haut Aller en bas
Esteban R. Lefebvre
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Esteban R. Lefebvre, Jeu 17 Mar 2016 - 15:50


(Mince, j'ai fait une gaffe ! Mille excuses x). Mais si je modifie, cela va tout chambouler, alors on va dire que ton personnage (Evan) est aveugle, et il n'a donc pas vu Esteban prendre sa potion. Voilà  Ange En réalité, ce n'est pas bien grave.  )

Dans cet amas d'humains insensibles, un seul brisa ses chaines, et le Français accueillit la potion que lui tendit un Serpentard avec reconnaissance. Le Graal ! Merlin, c'est à rendre jaloux Arthur. Le breuvage fut ingurgité cul-sec. Il se sentit mieux, enfin mieux qu'avant. Sa jambe avait toujours ces soubresauts presque morbides, mais il ne ressentait plus l'apathie qui avait récemment gagnée son corps.

« T'es méchant... » Bougonna Esteban tellement bas que son voisin ne put l'entendre. La réplique de l'autre Aiglon l'avait un peu déstabilisée, déjà qu'il n'était pas dans son état normal, il en rajoutait une couche. Tête à claques ? Quel sobriquet ridicule, pensa fortement Esteban. Espèce de tocard, grogna-t-il ensuite, la bouche toujours pâteuse ce qui faisait que ses propos étaient peu audibles. « Ne crois pas que je t'apprécie. Je te trouve encore plus faible ... » Wawouh ! Il ne perd pas le nord le petit Aiglon. Esteban l'ignora... enfin, disons plutôt qu'il avait un flegme pas possible qui rendait la tâche d'ouvrir sa bouche très ardue.

« #Silencio ! » Esteban sursauta violemment. C'est fasciné qu'il vit le professeur de métamorphose s'approcher de leur table. Le coup brutal sur la table le fit couiner, et c'est complètement à l'ouest qu'il observa les deux protagonistes de la pièce comique. Puis il dit fièrement : « Mmmm... Je serai brave pro... 'fin sage professeur ! » Ce fut sa réponse à la question de l'homme.

Le cours reprit malgré les intermèdes. Lancer des sortilèges ? Rien de bien compliqué, l'adolescent se sentait d’attaque ! Il s'empara vivement de sa baguette magique. Mais avant de faire l'exercice demandé, il se pencha vers son voisin et c'est avec un ton conspirateur qu'il déclara : « Enterrons la hache de guerre. Pour celer le pacte, nous devrons nous embrasser et je te donnerai un Brouimshe ! » En cet instant, il ignorait que ses mots pouvaient prêter à confusions.

« #Calda » S'écria Esteban en pontait sa baguette magique sur la tasse qu'il avait retrouvé après avoir formulé un #Finite incantatem. L'objet s’échauffa vivement, mais la température n'était pas élevée au point de faire un trou dans le bois. Rapidement, il formula un #Fria, puis à nouveau un #Calda. Il réitéra plusieurs fois l'exercice. Il n’arrêtera que si l’enseignant lui en donne l'ordre. L'essentiel n'est-il pas qu'il maîtrise bien les deux sorts ?
Revenir en haut Aller en bas
Riri Vacuitas
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Riri Vacuitas, Jeu 17 Mar 2016 - 17:27


Le prof m'expliqua que pour changer la matière d'un objet, il fallait utiliser un autre sort. J'étais très content qu'il me réponde, j'apprenais ainsi et c'était ce que je souhaitais. Puis soudain.

#Silencio

BIM ! En plein dans ma face ! Pourquoi ? Après tout, ce n'était pas moi le plus taré ici. Je n'avais que répondre à mon voisin qui … pétait un câble ?

« Mister Vacuitas, écoutez-moi bien ! Sachez qu'ici, dans cette salle de classe, je n'autorise aucun écart de respect envers un de vos camarades, et ce, de n'importe quelle maison ou origine puisse-t-il être ! Votre camarade, Mister Lefebvre, a visiblement les idées pas très claires, et j'ose espérer pour lui que ce n'est pas volontaire ou alors plus d'un Serdaigle aura réussi à m'énerver dans ce cours... Que vous ne vouliez pas l'aider est une chose, mais ne répondez-pas à son délire par de l'irrespect ! J'espère être assez clair ?! »

* Il est difficile de répondre actuellement chef *

« Mister Lefebvre, je vous conseille de prendre le philtre de paix généreusement offert par Mister Underlinden, ou, si vous ne le voulez pas, je n'aurais d'autres choix que de vous faire accompagner à l'infirmerie pour que vous receviez un traitement adapté à votre état ! A moins que vous ne puissiez me promettre que vous ne dérangerez pas le cours, auquel cas je suis disposé à ce que vous y restiez... Mister Vacuitas, votre attitude coûtera 20 points à Serdaigle, aussi je vous encourage vivement à revoir votre attitude pour la suite de ce cours. Et si la présence de Mister Lefebvre vous insupporte, il y a d'autres tables qui seront ravies de vous accueillir. Je vais vous redonner la parole, mais, pour votre bien, évitez de répondre à ce que je viens de vous dire... #Finite Incantatem »

* Vas y là ! J'ai rien fais sérieux ! Tout ce que je veux c'est travailler tranquillement, c'est l'autre la, la tête à claques qui dérange tout le monde ! Je lui ai juste dis de se calmer, je lui ai même donné des conseils ! J'ai été sympa quand même ! Un peu au moins ! Mais sérieux quoi … Je lui dis de ne pas boire de la drogue et mon coupe la parole, on me traite en grand méchant alors que je veux absolument éviter de participer à un cours perturbé, et en plus ! On félicite un drogué ! Bravo bravo … 20 points quoi … C'est pas mérité du tout … Même si je ne sais pas ce que ça veut dire … C'est pas mérité, changez ça là ! Mince … … … C'est pas de ma faute, c'est la faute d'Esteban … *

Oui je n'étais pas un élève perturbateur, je ne voulais pas perturbé le cours, et si j'avais parlé ainsi à mon voisin, c'était uniquement dans le but de continuer le cours dans de meilleurs conditions. Cependant, ça ne devais pas être l'avis de tout le monde, ils devaient penser que j'aimais mettre le boucan dans une salle de classe. J'en avais rien à faire toute façon, ils pouvaient penser ce qu'ils voulaient, cela ne m'importait peux. Je fis un petit tour de classe, lança un blasé aux deux filles qui avaient haussé la voix contre moi, des ennemie en plus ! Elles n'étaient pas Serdaigle (Jade & Helena). Avant de me retourner pour écouter la suite, légèrement énervé par les ricanements que j'avais pus entendre. Ils … non.

Le prof expliqua l'exercice suivant. Nous devions refroidir ou réchauffer des règles moldu. Pour cela nous devions utiliser les sorts #Calda et #Fria. Rien de compliqué, c'était facile et je comptais bien me racheter au près du prof. Je ne cherchais pas à retourner la classe. J'observais les autres et entendis l'homme derrière (Erundil) moi faire un #Wingardium Leviosa. C'était une bonne idée, une très bonne idée même, j'allais sûrement faire pareil, je me retourna et lui lança un regard approbateur. Puis mon voisin s'adressa à moi.

« Enterrons la hache de guerre. Pour celer le pacte, nous devrons nous embrasser et je te donnerai un Brouimshe ! »

* Brouimshe ? *

« Hum … Tête à claque et tête de pioche, quel duo … Cependant je reste sur mes propos, tu n'aurais pas du boire ça. C'est de la drogue et tu peux en devenir addict. Si la personne qui t'en à donné en avait sur lui, c'est sûrement qu'il l'est d'ailleurs … L'infirmerie aurait sûrement été mieux … Quelqu'un aurait sûrement été d'accord pour te dire ce que l'on avait fait … Dans la mesure où l’entraide existe chez l'homme. Puis tout ce que je veux c'est suivre calmement et normalement le cours … On vient de perdre vingt points avec tes bêtises, j'espère que tu ne simulais pas ... Ha oui … Tu connais mon nom maintenant non ? »

Les verts étaient donc des drogué ? C'est ce que j'en déduit. Pourquoi avait-il une dose autrement ? Bref, pas le temps, je commençais l'exercice en imitant mon voisin de derrière pour commencer et ne pas abîmer la table.

« #Wingardium Leviosa »

La règle se leva et se stabilisa au dessus de la table. Jetant un regard rapide à mon voisin de derrière (Erundil) par dessus mon épaule droite en signe de remerciement pour l'idée. Rapidement je me mit à faire des #Fria et #Calda, mettant ma main gauche non loin de la règle pour senti la chaleur ou la fraîcheur qui s'en dégageait. Je continuais, et plus je repensais aux événement récent, plus je lançais des #Fria, jusqu'à ce que la règle se mette à vraiment chauffer. Au même moment je me rappela de la phrase de mon voisin, « Embrasser » il avait dit. Mon attention était porté ailleurs et la règle tomba sur la table. Faisant du bruit (mais pas un bruit monstrueux, juste un bruit de règle qui tombe d'une vingtaine de centimètre). J'avais enlevé ma main rapidement, un peux plus et elle me brûlait la main. Reprenant mes esprits, je lançais plusieurs #Calda pour pas brûler la table. Après au moins une minute de bataille avec la règle, je fini par m’arrêter quand la règle semblait être gelé avec la table qui l'entourais. Hop, regard rapide et noir à mon voisin.

« Quand tu dis « Embrasser », tu viens bien dire « Se serrer dans les bras » et non le truc avec la bouche des amoureux j'espère ? Dans tout les cas … L'idée de me rapprocher physiquement … me déplaît. »

Je dis ça discrètement, pas envie que tout le monde m'entende. Je n'avais pas répondu à sa demande non plus, j'étais resté évasif mais il est vrais que je n'étais pas contre le fait de ne pas s'entre tuer, malgré tout j'aurais quand même du mal à l'apprécier.

« #Calda »

Pour réchauffer la règle. Je continuais l'exercice après avoir fait un nouveau #Wingardium Leviosa. Un élève arriva en retard (Nel). Après tout ce temps, j'espérait secrètement qu'il fasse perdre des points à sa maison, au moins se serais mérité cette fois ... Puis je repris l'exercice jusqu’à ce que le prof le dise. Il était inutile de se tourner les pouces ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Arya Chamelet, Jeu 17 Mar 2016 - 19:37


Le cours avait bien commencé. Ses sorts étaient réussis et le prof la maissait dessiner à sa guise. Personne ne l'embêtait et elle était tranquille. Le monde tournait autour d'elle dans qu'elle y fasse une seule fois attention. Le prof commençait à prendre forme. La forme du visage était faîte, la bouche et un début de nez étaient la. Les yeux s'annoncaient difficiles. Ils étaient très sombres ce qui signifait de la complexité et Arya n'arrivait pas vraiment à distinguer leur vrai couleur. Soite, le dessin sera en noir et blanc alors, ce qui convenait parfaitement. La Rouge et Or se lança pendant qu'il était en train de reprimandé un élève de Serdaigles. Mais ça, la Française ne l'avait pas remarquer. Elle leva finalement le voir de son nez du papier lorsqu'elle entendit Evan parler plus calmement et avec un ton de celui qui explique.

Cette fois nous allons passer deux sortilèges en revue, qui sont contraire. Cet exercice aurait pu être fait sur un plat quelconque, mais je ne tenais pas à ce que la salle de classe se transforme en une puanteur sans nom, du coup j'ai opté pour ces magnifiques outils moldus... #Calda et #Fria.

Il fit voler des règles, une par élèves. C'était une simple règle en métal qui, si elle etait tombée à terre, cela aurait fait beaucoup de bruit. Arya ni fit pas attention et donna quelques coup de crayons supplémentaires à son dessin profitant de la pause du prof. Elle leva de nouveau la tête et appercut les deux sortilèges affichés au tableau.

- Habituellement ils sont utilisés en restauration, pour maintenir à température des plats, pour en refroidir d'autres ou comme vous l'aurez aisément compris, en réchauffer si besoin. L'idée de se second exercice pour vous et d'arriver à lancer correctement les deux sortilèges et ce, plusieurs fois, afin de créer une réaction en chaîne en opposant deux éléments en opposition sur le métal. Vu les températures extrêmes à laquelle l'acier peut fondre, n'ayez craintes de faire disparaître votre règle. Il faudrait une température supérieure à 2500°, ce qui est techniquement impossible à obtenir à l'aide du #Calda ! Néanmoins, votre concentration déterminera la température que prendra votre règle. Si vous avez déjà usé de ce sortilège, le dire calmement suffirait à hausser de quelques degrés la température de votre règle, mais si vous y mettez trop de convictions, alors vous pourriez vous brûler en tentant de la saisir... #Fria est donc son contraire, il vous aidera à redescendre la température de la règle, ou jusqu'à l'annulation complète des effets produits par #Calda, ou en descendant même sa température en négatif... Amusez-vous bien !

Super, la Lionne pourra devenir cuisinière plus tard, qu'elle chance ! Pour ce qui était de l'amusement, elle n'irai pas jusque là. Elle ne niait pas que ce n'était pas intéressant mais ce n'était que des sortilèges pour chauffer et refroidir, ce qui n'était pas très égayant. Mais bon, elle le fera pour le bien de tout le monde et elle ne voulait pas chercher le professeur. Elle prit à nouveau sa baguette dans les mains et récita les sorts dans sa tête. Oui, c'était bon, elle était prête. Elle commencera par le chaud. Doucement au début puis Arya testera ses capacités. Elle se concentra.  Pas énormément pour le début. #Calda Elle ne vit rien de spécial au début. Non rien. Elle toucha. Elle sentit une petite chaleur, presque si infime qu'elle n'avait presque rien senti. Elle recommença. La chaleur DE dit plus forte. Une température parfaite pour se réchauffer les doigts. Une chaleur réconfortante et agréable. Arya ne s'en détache pas tout de suite et passa au sortilège de froid qu'elle lança dans grande réussite. Elle pensait trop à la chaleur et elle le sentait. La Gryffondor pensa alors à la neige des longs mois d'hiver en Suède et aux lacs gelés sur lesquel elle faisait du patins à glace et où elle avait failli se noyer. C'était vraiment tout le contraire du sort précédent. Elle lança encore un #Frida et celui-ci eu un peu plus de conséquence que le précédent. Elle le lança encore et encore et plus elle le jetait, plus la règle était froide. Elle décocha de nouveau un sortilège de chaleur et celui-ci fonction la encore mieux que le précédent. Elle comprenait et arrivait beaucoup mieux maintenant et la Lionne en était fière. Elle lâcha sa baguette sur sa table et un coup de fatigue la submergea. Mais son dessin n'était pas fini alors elle devait se remettre à la tâche avant que Evan ne leur donne de nouveau un exercice. Elle s'attaquait maintenant aux cheveux se disant qu'elle finirait les yeux après.
Revenir en haut Aller en bas
Helena Sword
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Helena Sword, Ven 18 Mar 2016 - 11:46


La réponse donnée par le professeur Evan ne faisait que soulevait d'autres questions mais avait le mérite d'éclairer la jeune sorcière. Son avenir était de devenir une grande sorcière et elle ferait tout pour que cette métamorphose s'effectue. En soit, l'enseignant ne lui avait rien appris de plus pour l'instant, mais son goût pour les métaphores et les discours philosophiques ne pouvaient qu'être bénéfiques. La seconde réponse était extrêmement concise, elle le remercia avant de noter tout ça sur son parchemin. Le calme, hormis quelques bavardages incessants, était revenu revenu dans la salle grâce à l'intervention de l'instituteur. Ce dernier distribua des règles en métal et annonça la suite du cours. Les choses tendaient à se corser. Helena accueilli la nouvelle avec un grand sourire.

La baguette en main, elle regarda l'objet qui allait subir des sortilèges. Nombre de ses camarades prononcés déjà les formules, certains tentant d'innover en y ajoutant un sortilège de lévitation. La jeune Serpentard n'était pas sûr de réussir ceci, maintenir un objet en l'air tout en lançant d'autres sorts devait requérir de grandes compétences. Elle prit la décision de ne pas essayer ici, elle attendrait le soir dans le dortoir, quand le nombre de spectateurs se trouveraient réduit. Fermant les yeux elle se mit à réfléchir aux sorts demandés. Fría, le sortilège de rafraîchissement et son inverse Calda, le sort de réchauffement. Généralement utilisés en cuisine, Helena sourit quant à l'allusion "puanteur sans nom". S'amuser ainsi avec les températures sur des aliments les auraient effectivement détruits. En revanche elle ne trouvait pas ce qu'il y avait de magnifique dans une règle, d'autant que magnifique et moldu dans la même phrase... Non, définitivement non, ça ne collait pas.

Elle écarta de sa table tout ce qui pourrait la gêner et déposa la règle en son centre, la baguette dirigeait vers l'objet. Elle effectua le geste et prononça "Calda" très calmement. Pour vérifier si cela avait fonctionné, une seule solution faisant appel au sens du toucher. Elle passa d'abord sa main au-dessus de l'objet et ne ressentit aucune chaleur, puis posa délicatement un doigt dessus. Le métal ne semblait pas bien chaud, bien qu'elle n'ait pas pensé à le toucher avant. Helena s'en voulait de n'avoir pas vérifié la température au début. Bon, il ne restait plus qu'une seule solution, quelque chose de plus puissant. "Calda" scanda-t-elle à voix haute. Il ne faisait aucun doute que le sort était réussi, comment pourrait-elle se tromper dans un sort de cuisine? Ne doutant pas, mais voulant s'assurer de sa propre réussite, elle passe à nouveau la main au-dessus du métal et ressentit cette fois une légère chaleur. La force de conviction était toujours l'élément principal de n'importe quel sort visiblement.

Mais l'exercice n'était pas seulement de réussir à lancer ses sortilèges, il consistait à les enchaîner pour créer une réaction en chaîne. Que voulait-il dire par là? Réussir à fissurer la règle en utilisant ses deux outils? Si les barres métalliques étaient d'origine moldu, il y avait de grande chance qu'il s'agisse de la matière nommait aluminium. Le point de fusion de celui-ci était de combien déjà? Elle l'avait vu en cours d'alchimie... Bon sang! Elle fouilla dans son sac et regarda ses notes. 660°! Une température peu atteignable avec un sort de ce calibre... Tant pis! Elle rangea ses notes et lança le second sort. "Fría" dit-elle avec conviction. Elle toucha le métal pour vérifier. Le contact froid lui confirma la réussite de son sort. Ayant vérifié l'efficacité de ses capacités elle se mit à enchaîner les températures.

"Calda! Fría! Calda! Fría! Calda! Fría!"

Elle ne savait pas encore où elle allait avec ça, mais elle s'y appliquait avec ferveur. Laissant l'objet refroidir, elle leva la main afin de poser les questions qui se bousculaient dans son esprit fertile.

"Monsieur, je me demandais, quelles sont les températures que nous pouvons plus ou moins atteindre avec ces sorts? Et si vous lanciez un Calda Maxima, cela serait-il suffisant pour faire fondre l'objet?"
Revenir en haut Aller en bas
Salomon Vensa
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Salomon Vensa, Ven 18 Mar 2016 - 19:30


Ayant terminé l'épreuve du professeur, le jeune homme s'amusa à annuler le sort et le relancer pour essayer d'améliorer sa technique, ou plus précisément, améliorer sa concentration. Après dix minutes à répéter les mêmes gestes, il se fatigua et laissa tomber sa baguette sur le bureau en bois. Que c'était pénible  à la longue ! Jugeant qu'il avait assez pratiqué, il attendit calmement les autres consignes du professeur Evan. Espérons que le moment d'attente ne soit pas trop long, bien qu'il soit assez patient pour attendre le temps qu'il faudra.

Après mainte #Tasse turn boll, monsieur Evan stoppa net l'assemblée en un #silencio bien placé. Il ne savait pas pourquoi il avait jeté ce sort sur l'une des personnes de sa maison, mais bon, il n'avait pas vraiment suivi les conversations. Nathert n'était sûrement pas le genre de personne qui adorait écouter discrètement les conversations des autres. Blargh...

- Mister Vacuitas, écoutez-moi bien ! Sachez qu'ici, dans cette salle de classe, je n'autorise aucun écart de respect envers un de vos camarades, et ce, de n'importe quelle maison ou origine puisse-t-il être ! Votre camarade, Mister Lefebvre, a visiblement les idées pas très claires, et j'ose espérer pour lui que ce n'est pas volontaire ou alors plus d'un Serdaigle aura réussi à m'énerver dans ce cours... Que vous ne vouliez pas l'aider est une chose, mais ne répondez-pas à son délire par de l'irrespect ! J'espère être assez clair ?!

Il ne connaissait pas l'entièreté de l'histoire qui les opposait, mais ce qui était sûr, la réputation ds Serdaigles descendait d'un cran. Youpi ! Chantez avec moi les enfants ! Quelle maison se fait la plus ridiculiser des quatres ? Oui ! C'est les Aiglons ! Lalalala ♪ Le jeune sorcier secoua frénétiquement sa tête, remarquant qu'il s'était encore perdu, pour une énième fois pour être plus exacte, dans ses pensées. Parfois il se demandait s'il n'avait pas un trouble d'attention... Certainement, il n'avait jamais vraiment passé de test...

Cette fois nous allons passer deux sortilèges en revue, qui sont contraire. Cet exercice aurait pu être fait sur un plat quelconque, mais je ne tenais pas à ce que la salle de classe se transforme en une puanteur sans nom, du coup j'ai opté pour ces magnifiques outils moldus... Le professeur se tourna vers son tableau sur lequel il fit s'inscrire les deux sortilèges, et les nomma en même temps. #Calda et #Fria.

- Habituellement ils sont utilisés en restauration, pour maintenir à température des plats, pour en refroidir d'autres ou comme vous l'aurez aisément compris, en réchauffer si besoin. L'idée de se second exercice pour vous et d'arriver à lancer correctement les deux sortilèges et ce, plusieurs fois, afin de créer une réaction en chaîne en opposant deux éléments en opposition sur le métal. Vu les températures extrêmes à laquelle l'acier peut fondre, n'ayez craintes de faire disparaître votre règle. Il faudrait une température supérieure à 2500°, ce qui est techniquement impossible à obtenir à l'aide du #Calda ! Néanmoins, votre concentration déterminera la température que prendra votre règle. Si vous avez déjà usé de ce sortilège, le dire calmement suffirait à hausser de quelques degrés la température de votre règle, mais si vous y mettez trop de convictions, alors vous pourriez vous brûler en tentant de la saisir... #Fria est donc son contraire, il vous aidera à redescendre la température de la règle, ou jusqu'à l'annulation complète des effets produits par #Calda, ou en descendant même sa température en négatif... Amusez-vous bien !

Mouais... Il croyait avoir bien compris. S'imaginant que l'instructeur les laissait faire ce qu'ils voulaient avec ces deux sorts, le sorcier saisit sa baguette qui était placée à l'extrémité du bureau et prit ensuite la règle en métal.  Pendant quelques minutes, il se concentra avant l'exercice qui était à venir, il voulait que le sort fonctionne au mieux. Non parce qu'il craignait de voir ses notes baissées, mais par pure satisfaction personnelle. Après un petit moment de "méditation", Nathert pointa sa baguette en direction de la règle et entama le sortilège dans un murmure à peine audible  

- #Calda...

Perplexe, il attendit un court instant et voyant qu'il ne se produisait rien, aucune fumée et ni de métaux devenu à l'état visqueux, il entreprit de la toucher. Le garçon avança lentement son index pour titiller le métal avec le bout du doigt et... Le seul effet que cette action eu, fut de lui procurer une douleur atroce. *Chaud chaud !* Murmura-il en balayant son index dans tous les sens.  Mphmm, non mais quelle idée...

La première essaie se soldant par un échec, il ressaya une deuxième fois, Cette fois-ci, il réussit du premier coup. Il arriva à faire monter la température de l'outil sans que celle-ci soit trop chaude pour lui brûler la peau. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres, victoire ! Il ne lui restait plus qu'à baisser la température.  Il redirigea sa baguette vers la tige de métal et dit rapidement la formule #Frida. Avait-il accompli son travail ? Ça restait à voir. Il piqua rapidement la règle avec le bout du doigt mais rien de douloureux ne s'engendra. Mission accomplie ! Il savait qu'il ne maîtrisait pas parfaitement ce sortilège, c'est donc pour cela qu'il recommença le sort en attendant la fin de "l'épreuve". Croisons les doigts pour que l’exercice suivant ne soit pas trop difficile, bien que cela pourrait rajouter un peu de piquant au cours...  

 


Dernière édition par Nathert Brosor le Sam 19 Mar 2016 - 18:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Jade Wilder, Sam 19 Mar 2016 - 0:32


Humidifiant légèrement ses lèvres, Jade fixait la règle encore brûlante. Tant qu'elle n'aurait pas lancé le sort inverse, #Fria, l'instrument resterait brûlant durant un long moment. Cependant l'Italienne gardait son regard fixé sur la règle, comme absorbée par le spectacle qu'offrait la réussite du #Calda. Qu'elle ait réussit ce sort n'était pas une surprise, elle l'avait déjà pratiqué à plusieurs reprises.. Mais le premier sort étudié également. Alors qu'est-ce qui n'allait pas chez elle ? Pourquoi n'y avait-il aucun effet lors du premier exercice alors qu'au second il fonctionnait trop, beaucoup trop bien. Ce n'était pas logique.

Secouant légèrement la tête pour essayer de se reprendre, Jade releva de nouveau sa baguette, visant la règle qui avait fait brûler légèrement le bois du pupitre. Elle avait également l'habitude du sort #Fria, à vrai dire elle utilisait parfois la magie en cuisine. D'ailleurs, ces deux sorts lui avaient été très utiles lors du dernier cours de Potions du professeur West. Juste avant qu'il ne se fasse renvoyer.

Broyant du noir, l'Italienne se força pour accorder sa concentration à un seul et même objet. Rien n'était plus compliqué ces derniers temps que se concentrer. Le moindre bruit lui donnait des sueurs froides, des pensées multiples la torturaient.. beaucoup trop de choses à penser pour parvenir à la moindre réelle concentration. Peut-être qu'elle devrait se faire passer pour malade ? Aller à l'infirmerie, prétendre une quelconque maladie ? Ce n'était pas du tout son style et elle prendrait énormément de retard.. mais était-elle utile, là, dans cette salle de cours ? La blondinette en doutait beaucoup.

- #Fria..

Le retour des sorts sans aucun effet. Elle ferma les paupières lentement. Non, ça ne pouvait pas se passer comme ça, elle devait réussir. Échouer était une de ses hantises, décevoir plus encore. Jake était fier d'elle, il avait confiance en elle, pour qu'elle réussisse et qu'elle sorte de Poudlard avec un bagage suffisant. Qu'elle réussisse ses études en soi, chose que son aîné n'avait pas pu faire.. à cause d'elle. Pour s'occuper d'elle. Il était hors de question qu'elle échoue. Ses iris dorées firent de nouveau leur apparition, fixant la règle. Il fallait qu'elle y arrive. Elle allait y arriver, pis après elle rattraperait le sort vu un peu plus tôt. Allez !

- #Fria !

Bingo. Une nouvelle fois, le sort fonctionna avec une rapidité incroyable, tout signe de surchauffe disparaissant en un clin d'oeil pour laisser place à une surface bien froide, voire gêlée. La touchant avec précaution, Jade mordilla sa lèvre. Bon. Elle avait réussit. Elle réessaierait. Mais avant, il fallait qu'elle réussisse le premier exercice. Ramenant la tasse toujours inchangée devant elle, repoussant par le geste inverse la règle, la blondinette fixa le peu de concentration qu'elle avait sur le premier objet. Allez, elle pouvait y arriver. Récitant le sort distinctement, la blondinette fut déçue du résultat. Nouvel essai infructueux. Elle était maudite. Inspirant profondément, elle ferma les yeux pour oublier tout autour d'elle. Elle n'était pas en cours, rien ne clochait, tout allait bien. Il fallait se le répéter, encore et encore. Puis, sans pour autant rouvrir les yeux, exécuter le sortilège.

- #Tasse turn bol.

Un léger bruit de vaisselle cassée lui fit rouvrir les yeux, sachant pertinemment ce qu'elle allait découvrir. Effectivement, la tasse avait commencé sa transformation en bol, mais s'était brisée avant. Brisée en deux. Émettant un léger soupir, l'Italienne passa sa main sur visage. Elle était fatiguée. C'était la seule conclusion qu'elle pouvait se faire en cet instant, elle était juste fatiguée. Mais que pouvait-elle y faire à présent ? Elle ne voulait pas réessayer, pas maintenant. Comme toujours, elle referait cet exercice en dehors du cours. Tout ce que l'adolescente espérait, c'était que le professeur ne lui en tienne pas rigueur.

Ramenant donc la règle en face d'elle, Jade fit passer le temps en reprenant les deux sortilèges opposés. Voir la réaction entre les deux températures était plutôt amusant à voir, surtout lorsqu'on imposait le froid sur un élément brûlant. Par la suite elle tenta de se concentrer sur une moitié de règle pour chaque température, mais cela demandait trop de concentration pour celle qu'elle possédait. Et une nouvelle fois, aucune question ne put franchir la barrière de ses craintes. Moins elle parlerait, mieux elle se porterait.

Lorsqu'elle estima avoir bien contrôlé les deux températures, la blondinette releva le regard vers les deux loups du professeur. Ceux-ci l'avaient apaisée à chacune de leur rencontre, pourquoi ne pas se perdre quelques instants dans leurs yeux si profonds, se perdre tout simplement, s'oublier. Elle aurait dû prendre plus de temps en début de cours pour leur dire bonjour. D'ailleurs, elle n'avait toujours pas prit sa décision. Irait-elle voir le professeur à la fin du cours ? Pour l'instant, pas de réponse possible à ses interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aurea Eston
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Aurea Eston, Sam 19 Mar 2016 - 7:35


Après avoir rappelé à l’ordre les quelques élèves chahuteurs et pertubarteurs, le professeur mit fin au premier exercice. Celui-ci étant assez facile, la plupart des élèves le réussirent aisément.

- Bien... Cette fois nous allons passer deux sortilèges en revue, qui sont contraire. Cet exercice aurait pu être fait sur un plat quelconque, mais je ne tenais pas à ce que la salle de classe se transforme en une puanteur sans nom, du coup j'ai opté pour ces magnifiques outils moldus... #Calda et #Fria.

Tout en parlant, le professeur fit léviter une règle vers chaque élève et inscrivit le nom des formules au tableau.

- Habituellement ils sont utilisés en restauration, pour maintenir à température des plats, pour en refroidir d'autres ou comme vous l'aurez aisément compris, en réchauffer si besoin. L'idée de se second exercice pour vous et d'arriver à lancer correctement les deux sortilèges et ce, plusieurs fois, afin de créer une réaction en chaîne en opposant deux éléments en opposition sur le métal. Vu les températures extrêmes à laquelle l'acier peut fondre, n'ayez craintes de faire disparaître votre règle. Il faudrait une température supérieure à 2500°, ce qui est techniquement impossible à obtenir à l'aide du #Calda ! Néanmoins, votre concentration déterminera la température que prendra votre règle. Si vous avez déjà usé de ce sortilège, le dire calmement suffirait à hausser de quelques degrés la température de votre règle, mais si vous y mettez trop de convictions, alors vous pourriez vous brûler en tentant de la saisir... #Fria est donc son contraire, il vous aidera à redescendre la température de la règle, ou jusqu'à l'annulation complète des effets produits par #Calda, ou en descendant même sa température en négatif... Amusez-vous bien !

Et c’est reparti pour un tour. Les deux sorts n’étaient pas inconnus de la blonde et elle avait déjà eu l’occasion de s’y exercer.

Les élèves s’attelèrent immédiatement à la réalisation de l’exercice. Aurea observa un instant ses condisciples. Certains parvenaient plus facilement que d’autres à jauger la puissance de leur sort. Certains mirent même le feu à leur table, heureusement sans plus de conséquences. *Bon allez ma vieille, assez rêvassé, au boulot !*

Prenant fermement sa baguette dans sa main droite, elle se concentra sur la règle et répété mentalement la formule qu’elle voulait lancer. Une fois qu’elle estima être apte à lancer son sort, elle pointa sa baguette sur la règle et prononça clairement d’une voix ferme  #calda. La règle en métal se mit à rougir légèrement et augmenta de température. La Poufsouffle avait veillé à ne mettre trop de puissance dans son sort, de sorte que la température ne soit pas trop élevée et ne brûle tout sur son passage. Elle y parvint donc sans aucune difficulté, résultat qu’elle put voir en touchant la règle du doigt. Celle-ci était tiède. Elle reprit ensuite fermement sa baguette en main et se reconcentra pour lancer son second sort. La voix claire, elle prononça donc #calda et le métal refroidit aussitôt et une retrouva sa température de départ. Voyant qu’elle avait encore un peu de temps devant elle, la blondinette décida de s’exercer encore un peu en augmentant à chaque fois la température, tout en restant dans les limites du raisonnable. Ses sorts réussirent à chaque fois et elle en fut très satisfaite.  
Revenir en haut Aller en bas
Nel Queen
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Nel Queen, Sam 19 Mar 2016 - 9:26


Regardant avec une certaine passion les yeux de Merry qui m'annonce ce que je dois faire avec un certain dédain. Je lui souris affectivement et m'empresse de jeter le sort demandé, malgré le fait que je brûle d'amour pour elle, la règle devant moi n'a pas fait long feu quand je me suis mis à hurler #CALDA !Même si je voulais faire brûler cette règle plus que tout, le sang chaud est une chose à avoir pour montrer sa valeur, non ? Tiens, une question à poser au Professeur plus tard... Après la décomposition de mes mirettes suite à la ridicule tâche imposée à la règle, une légère rougeur à peine chaud comme une braise.

- M'sieur Evan ? Est-ce que le fait d'avoir un sort plus fort que l'autre, chaud ou froid, ça définit notre caractère ? Ou c'est aléatoire ?


Lancé-je dépité par ma précédente expérience et sans une once de doute, je m'applique sur un #Fria qui cristalise la règle dans un froid extrême ! Je n'y ai pas mis la même volonté anarchique du Calda et pourtant ce sort de froid a été plus fort que la chaleur. Retiré-je immédiatement ma baguette en observant la règle se marteler et les copeaux de glaces fondrent avant de sourire jusqu'au oreilles, étonné en m'exclamant comme un fou auprès de ma camarade et mon aimée.

- T'as vu ! T'as vu ! J'ai REUSSI ! C'est Devenu aussi froid que la grotte de WollenVach
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Evan, Dim 20 Mar 2016 - 14:51


~ Après avoir donné l'exercice, le mage continuait de garder un œil attentif sur Esteban et Riri, espérant que son intervention n'amplifie pas l'atmosphère électrique qu'il y avait eu entre eux. « Mmmm... Je serai brave pro... 'fin sage professeur ! » Il accueillit la réponse du garçon avec un sourire sincère, heureux que son intervention ait servie à quelque chose. Peu de temps après Riri répondit à son voisin et il sembla qu'ils aient décidés de suivre la suite du cours dans un climat un peu moins tendu.

~ En même temps, il scrutait ses élèves, comme à son habitude. Son regard s'attarda d'abord sur Jade, la seule qui avait échoué sur le premier sort. Pour la connaître un peu, il voyait clairement qu'elle était remontée contre elle-même, et que, pour le coup, elle essayait de retrouver sa concentration. Le mage s'était déplacé près d'elle après sa première incantation, comme pour essayer de la rassurer. Il lui murmura un "Bien Jade", lorsqu'il vit, comme elle, que son sort avait fait effet, bien que n'ayant pas été modéré comme si elle avait été parfaitement sereine.

~ Marx, le jeune Gryffondor à l'air passablement désintéressé, sembla une nouvelle fois regretter les sortilèges à passer en revue. N'entendant pas les sortilèges qu'il lança, il se contenta d'observer les réactions sur la règle, et il ne lui fallut pas longtemps pour s'apercevoir que le garçon enchaînait le même sortilège plutôt que d'opposer les deux éléments contraire. Sa règle surchauffait, laissant des vapeurs du bois en dessous qui émanaient dans les airs. Était-ce la présence de la Poufsouffle près de lui qui le perturbait ? Il avait l'air dans ses pensées. Aussi, Evan prit les choses en main en informulant un #Fria afin de redescendre la température de la règle du jeune homme, manquerait plus qu'il foute le feu lui ! Décidément, Esteban et Riri n'étaient pas les seuls qui avaient l'air un peu ailleurs...

~ Linoa fut réellement la première à arriver à enchaîner les deux sortilèges correctement, pour le plus grand bonheur de son professeur. D'abord elle avait glacé la règle jusqu'à ce que naisse sur sa longueur des cristaux de glace, puis l'avait ramené à sa température originelle. Voilà, le tout parfaitement maitrisé, un exemple. Merry faillit connaitre la même réussite. Hormis son premier #Calda un peut trop relevé qui la fit sursauter, derrière elle enchaîna avec habileté son inverse, puis à nouveau un réchauffement qui, cette fois, ne la surprit pas quand elle s'empara de sa règle. Evan lui sourit en la voyant faire.

~ Asclépius eut l'air un instant hésitant, comme doutant de sa réussite ce qui était rare à percevoir chez lui. D'ailleurs, son premier sortilège eut le même effet que celui de la Gryffondor plus tôt. Il fut trop élevé et il se brûla avec lançant au passage ce qui devait être un juron dans une langue qu'il ne connaissait pas. Finalement, il calma sa brûlure après avoir lancer un #Frida sur sa règle, et continua à s'exercer ensuite, avec cette fois, bien plus de réussite. Chloris de son côté, était dans sa bulle, ce qui se passait autour ne la gênait pas et elle arriva aisément à enchaîner les deux sortilèges. Bien que son premier sembla un poil trop fort, la suite fut beaucoup plus convaincante et elle s'exerça plusieurs fois sans aucun soucis.

~ C'est alors qu'un jeune Poufsouffle, récupérant au passage le titre honorifique de "Retardataire de l'année", arriva en salle de classe précipitamment. Il alla directement s'asseoir près de Merry, sans même le saluer ce qui ne manqua pas de lui déplaire. Il écarquilla de grands yeux devant l'attitude du garçon se demandant même un instant s'il était réellement inscrit à son cours et s'il n'était pas venu uniquement pour draguer Merry...

~ Meskalyn de son côté, mis de l'ardeur à la tâche en souhaitant probablement ne pas connaître le même échec que pour le premier exercice. Si bien que, comme Marx avant, il faillit mettre le feu au bois de sa table, dû à un excès de concentration. Heureusement, le #Fria qu'il envoya derrière fut lui aussi fait avec beaucoup trop de convictions et vînt stopper l'effet brûlant de son premier sort. Au moins, il les avait réussi, même si sa concentration n'avait pas réellement été maitrisée.

- On peut réchauffer des plats ou des liquides, ou les refroidir avec ces sorts, mais est-il possible de réchauffer ou refroidir une pièce ou des objets comme… sa couverture ?


- En effet Miss Pasca ! Encore que réchauffer une pièce en visant un espace vide est impossible, autant que vous pouvez à loisir réchauffer ou augmenter la température d'un objet avec ce sortilège ! Pour le coup il peut être très pratique pour les plus frileux d'entre vous, puisque vous pouvez ainsi chauffer vos vêtements, ou, comme vous le suggérez, une couverture. En revanche, pour une pièce complète c'est plus compliqué, vous pouvez éventuellement insuffler de la chaleur à un mur, mais à toute une pièce, cela reviendrait à exécuter le sortilège sur chaque mur et à le maintenir, soit beaucoup d'efforts et de concentration pour pas grand chose au final ! Il est surtout utile sur des objets, des vêtements ou des plats !

~ Une fois qu'il eut répondu à la question de la Serpentard, il la vit user du #Fria rapidement pour stopper la surchauffe de sa table qu'elle avait commencé à faire par inadvertance. Elle s'excusa et il lui dit que ce n'était pas grave, du moment qu'elle ne mettait pas le feu, ça ne le dérangeait pas. On ne progresse pas sans erreurs sur son chemin. Derrière ce petit contretemps, elle se reprit en enchaînant les deux sorts correctement à la suite. Erundil de son côté, avait sa propre vision de l'exercice, certainement pour pimenter un peu sa facilité apparente. Le mage avait fait léviter sa règle afin de lancer les sortilèges dessus sans aucune conséquences pour sa table. Son regard se baladait sur les tentatives de ses camarades, et, du coup, son #Calda commença à déformer sa règle. Il se reprit juste à temps en lançant son inverse. Finalement il mit fin à la lévitation en faisant retomber la règle dans sa main, une belle démonstration de sa part.

~ Violette fit elle aussi l'exercice à sa manière. Elle s'était servi de la tasse de l'exercice précédent comme support, afin de la remplir d'eau en faisant fondre la glace qu'elle avait fait naître sur la règle. Bien pensé ! Il lui fallut un peu de temps pour obtenir le résultat qu'elle souhaitait, mais elle y parvint et les deux sorts qu'elle avait lancés furent parfaitement faits ! Ses deux amis Serdaigle s'exercèrent ensuite, Esteban arrivant aisément à enchaîner les deux sorts, et continua donc comme il l'avait suggéré. Riri de son côté, prit exemple sur Erundil. Il usa également d'un #Wingardum Leviosa sur sa règle, avant de faire le même cheminement que son camarade pour les sorts. Après une interruption, il refit les mêmes mouvements et continua ainsi, comme son camarade près de lui.

~ Le mage observa ensuite Arya, qui s'entraîna à lancer plusieurs fois les sortilèges pour être certaine de bien s'en sortir et d'arriver à correctement maîtriser les hausses et baisses de température. Quand il s'approcha d'elle il remarqua alors ce qu'elle était en train de dessiner, lui pour être exact. Le mage esquissa un bref sourire et ne dit rien, trouvant que le croquis lui ressemblait assez. Et puis du moment qu'elle faisait les exercices demandés, elle pouvait faire ce qu'elle voulait à côté.

~ Helena, la jeune Serpentard eut un premier essai peu concluant, mais dans la foulée elle trouva la conviction nécessaire au parfait enchainement des deux sortilèges, sans pour autant que ceux-ci ne soient trop fort. Un parfait dosage donc, de maîtrise, qui ne pouvait que lui plaire. Elle leva ensuite la main pour poser une question et il lui donna la parole.

"Monsieur, je me demandais, quelles sont les températures que nous pouvons plus ou moins atteindre avec ces sorts? Et si vous lanciez un Calda Maxima, cela serait-il suffisant pour faire fondre l'objet?"


- Il faut bien garder à l'esprit que ces deux sortilèges sont élémentaires, qu'il ne sont en aucun cas utilisés pour une visée d'attaque en combat ! Par conséquent leur "pouvoir" si je puis dire ainsi est très limité. Un Calda qu'il soit accompagné d'un Maxima ou non ne peux pas faire fondre un métal quelconque, encore qu'il serait bien capable d'agir sur du plastique ou toutes formes de tissu. C'est vraiment un sortilège de réchauffement il faut bien garder cela à l'esprit ! Par contre il existe un autre sortilège, plus complexe à maitriser qui lui, est purement destiné à faire fondre les métaux ! Peut-être que quelqu'un parmi vous le connaît-il ?! (10 pts au premier/la première qui me donnera la réponse !)

~ Nathan quant à lui, après un premier essai trop réussi qui lui valut le droit de se brûler légèrement, sembla être bien plus concentré pour ses essais suivants et parvînt à bien réussir l'enchainement des deux sortilèges, sans que ceux-ci ne fassent une opposition trop importante dans leurs effets contraire. Le mage reporta son attention sur Jade, qui semblait toujours dans un combat intérieur, sans pour autant que la balance ait déjà choisit où elle allait pencher... Après un premier #Fria trop timide pour engendrer une réaction, son deuxième fut prononcer avec la conviction nécessaire pour être une pleine réussite. Il fit un sourire discret vers l'italienne, satisfait qu'elle ait repris le contrôle. Puis il la vit reprendre la tasse qui avait été son premier échec plus tôt. La voir ainsi revancharde l'enthousiasmait, et il ne put réprimer une moue fermée en voyant que la belle ne réussit pas à vaincre le premier sortilège. Non, la seule chose qu'elle avait vaincu pour le coup, c'était la tasse qui était en plusieurs morceaux sur sa table.

- Ce n'est pas grave Miss Wilder, cela arrive, la prochaine fois ça sera mieux je n'en doute pas ! Quelques mots sincères pour, il espérait, la rassurer un peu.

~ Aurea resta fidèle à son habitude. En plusieurs points Evan la comparait à Merry. Elle était une élève assidue et montrait toujours une grande dextérité dans l'exécution des sortilèges. Du coup, il ne fut pas étonné en la voyant enchainer parfaitement les deux sorts à plusieurs reprises. Le mage observa ensuite le dernier arrivant, qui, au regard de la liste des inscrits, devait être le dénommé Nel Queen. Son premier sortilège ne fut pas une grande réussite, il posa ensuite une question avant de continuer à s'exercer, plus adroitement cette fois.

- M'sieur Evan ? Est-ce que le fait d'avoir un sort plus fort que l'autre, chaud ou froid, ça définit notre caractère ? Ou c'est aléatoire ?

- Mister Queen, votre aisance à lancer plus facilement un Calda ou un Fria n'a aucun rapport ou incidence sur votre caractère ! Cela dépend uniquement de votre puissance en temps que sorcier, comprenez par là votre expérience, et votre conviction au moment de lancer le sort. Si vous êtes absorbé par les mirettes de votre voisine au moment de lancer votre sort, nul doute qu'il sera bien moins efficace que si vous l'aviez parfaitement en tête au moment de le prononcer... Le mage se tut un instant, repartit derrière son bureau et reprit.

- Au passage Mister Queen, bien que je comprenne qu'il est justifiable d'arriver en retard dans un cours, panne de réveil, perte dans les couloirs, détour par la bibliothèque pour chercher un livre, faille spatio temporelle ou gastro entérite vous clouant aux chiottes... Le minimum à faire dans ces cas là, à défaut de prévenir, et de se présenter en arrivant dans une salle de classe ! Pour le coup, j'enlèverai dix points à Poufsouffle pour manque de respect, la moindre des choses que vous auriez dû faire était de saluer en arrivant et de vous présenter... Soit, passons...

~ Comme pour son intervention sur Riri, cela avait le mérite d'être clair. Si le garçon avait pris la peine de se présenter en arrivant, il n'aurait pas été jusqu'au retrait de points, mais son arrivée en catimini l'avait exaspéré. La sentence était justifiée à ses yeux. Le mage sortit alors le nécessaire à l'exercice suivant, qui allait peut-être ravir certains de ses élèves. Il posa sur son bureau un gros paquet de guimauve, un autre de réglisse. Des bonbons moldus qui allaient être leur prochain jeu. Après les avoir ouvert puis bouffer quelques uns, il en posa un de chaque devant lui et en distribua plusieurs exemplaires de chaque à ses élèves en les faisant léviter dans la salle de classe.

- Bien, nous allons voir un autre sortilège qui n'est pas non plus d'une incroyable difficulté, mais qui permettra de satisfaire les plus gourmands d'entre vous. Un changement de saveurs. La formule est #Sapidum, dit-il tout en la faisant s'inscrire au tableau, en-dessous des précédentes. Concrètement, elle permet de métamorphoser la saveur d'un aliment en lui donnant la saveur d'un autre. Pour la parfaite réussite du sort, il est conseillé d'avoir en bouche l'aliment dont vous voulez donner la saveur à l'autre. Par exemple, si vous voulez que votre guimauve prenne le goût de la réglisse, alors vous devrez avoir la réglisse en bouche pour votre incantation, et inversement si vous souhaitez transférer le goût de la guimauve à votre réglisse. L'idée est de faire comme ceci.

~ Le mage mit la réglisse dans sa bouche pour ressentir son goût sur son palais, puis, il visa, la guimauve qui traînait devant lui de sa baguette, et prononça la formule. Sapidum ! Le seul moyen de vérifier si son sort avait réussi était de manger la guimauve, ce qu'il fit en croquant un bout dedans.

- Voilà comment vous devez procéder ! Vous ne pourrez être certains de la réussite de votre sortilège qu'en goûtant votre cible par la suite. Pour les sorciers expérimentés il est facile de changer le goût d'un aliment sans forcément avoir la saveur désirée sur son palais, mais pour plus de facilité je ne peux que vous conseiller de procéder comme je vous l'ai montré !

HRP : Vous avez jusqu'à dimanche prochain au matin, le 27, pour faire cet exercice, poser vos éventuelles questions et faire toutes sortes de bêtises que je pourrais sanctionner ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Chloris Hareka, Dim 20 Mar 2016 - 15:07


Chloris sourit en voyant pas mal de résultats. Puis, Evan répondit à des questions avant d'en poser lui-même une :

-Par contre il existe un autre sortilège, plus complexe à maitriser qui lui, est purement destiné à faire fondre les métaux ! Peut-être que quelqu'un parmi vous le connaît-il ?!

Elle se précipita et leva la main. Elle attendit d'être interrogée et répondit :

- Il s'agit de #Terasectum qui permet de rendre liquide, n'importe quels métaux. dit-elle en souriant, fière d'avoir put répondre ! Mais les liquides sont bouillants comme dans une forge. Ils faut donc faire très attention !

Puis le professeur donna les consignes :

- Bien, nous allons voir un autre sortilège qui n'est pas non plus d'une incroyable difficulté, mais qui permettra de satisfaire les plus gourmands d'entre vous. Un changement de saveurs. La formule est #Sapidum, la nouvelle formule s'écrivit au tableau. Concrètement, elle permet de métamorphoser la saveur d'un aliment en lui donnant la saveur d'un autre. Pour la parfaite réussite du sort, il est conseillé d'avoir en bouche l'aliment dont vous voulez donner la saveur à l'autre. Par exemple, si vous voulez que votre guimauve prenne le goût de la réglisse, alors vous devrez avoir la réglisse en bouche pour votre incantation, et inversement si vous souhaitez transférer le goût de la guimauve à votre réglisse. L'idée est de faire comme ceci.

Il mit le bout de guimauve dans sa bouche pour vérifier. Trop bien n'empêche ! Pour éviter de manger quelque chose de pas très bon, ça lui serait très utile ! Puis il reprit :

- Voilà comment vous devez procéder ! Vous ne pourrez être certains de la réussite de votre sortilège qu'en goûtant votre cible par la suite. Pour les sorciers expérimentés il est facile de changer le goût d'un aliment sans forcément avoir la saveur désirée sur son palais, mais pour plus de facilité je ne peux que vous conseiller de procéder comme je vous l'ai montré !

Ce que ça avait l'air trop bien ! La Rouge et Or s'empressa de tester, n'aimant pas le réglisse elle fit dans le sens inverse de son professeur. Elle saurait rapidement si le sort avait fonctionné au moins.


Elle se prépara en mettant la guimauve dans sa bouche. Hareka se concentra bien fort et lança un #Sapidum très convaincant ! Elle prit le réglisse qu'elle fourra dans sa bouche. Le réglisse avait un goût... Un goût de guimauve ! C'était génial, c'est comme si de la guimauve avait prise la forme de réglisse... Elle sourit et regarda son professeur qui venait de leur montrer ça. Elle le gratifia d'un immense sourire !

Puis, la Gryffondor revint à ses occupations et réessaya plusieurs fois avec d'autres morceaux ! C'était vraiment géniale et comme elle était concentrée à bien faire, tout marchait ! Elle était littéralement aux anges
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Merry K. Harper, Dim 20 Mar 2016 - 15:13


L'exercice demandé par le professeur suivait tranquillement son cours. Merry avait elle exécuté l'exercice assez rapidement, restant assez fière de ce qu'elle avait fait. Comme à son habitude. Elle avait jeté un coup d’œil à son professeur qui avait sourit devant ses sortilèges. Puis elle avait rapidement regardé les exercices des autres de loin, admirant certains d'entre eux qui réussissaient du premier coup... Jusqu'à ce que la porte de la salle s'ouvre dans la volée, laissant place à un Nel à moitié essoufflé. Assez perplexe, la rouquine l'avait regardé saluer le professeur avant de s'excuser. Puis il l'avait rejoint en s'installant à côté d'elle et lui demandant quel était l'exercice à réaliser.

Chose qu'elle lui avait expliqué assez rapidement bien sûr pour ne pas qu'il perde de temps sur l'exercice à réaliser. La jeune fille le regarda faire alors qu'il prenait son temps à se concentrer. Il lança dans un premier temps le sortilège Calda, qui sembla un peu trop puissant aux yeux de Merry... mais aux yeux de Nel aussi qui posa finalement une question au professeur.

Puis il se lança sur le deuxième sortilège. Celui-ci réussit parfaitement et quelques cristaux de glace se formèrent sur le métal de la règle. Fier de lui en apparence, le poufsouffle retira par la suite sa baguette de la règle et se mit à regarder les cristaux fondre, Merry l'imitant, fascinée. Ce n'est qu'ensuite qu'il lui parla, s'exclamant suite à son sortilège. La belle rousse sourit suite à la comparaison faite par son amant avant de se reconcentrer sur le cours, ayant à peine le temps de répondre à Nel.

- Bravo !

Le professeur se mit alors à parler à Nel, répondant à sa question assez rapidement. Merry écouta attentivement ce qu'il disait, comprenant parfaitement ses dires. Effectivement, c'était logique... Tout autant que ce qu'il dit par la suite, remettant le poufsouffle sur le droit chemin en étant légèrement agacé par l'attitude du blaireau. Pinçant la bouche, la jeune fille regarda du coin de l’œil le jaune et noir qui ne semblait pas trop réagir à cela, comprenant sans aucun doute. Ensuite, Merry qui en avait profité pour réfléchir à la question posée par son professeur quelques secondes plus tôt, leva finalement la main, attendant que son professeur l'interroge pour prendre la parole... Mais se fit précéder de quelques secondes. Rageuse, elle serra le poing. Elle détestait se faire prendre sa place de première, surtout par une camarade à elle. Elle lui lança d'ailleurs un regard noir de colère, rabaissant la main rageusement.

Elle était pourtant sûre de sa réponse du fait de sa lecture d'un livre sur les sortilèges. Tentant de se calmer, la rouquine écouta ensuite ce que disait son professeur favori. Prête à réaliser l'exercice elle resta très attentive. Quelque chose de goûteux ! Ca lui plaisait bien. En revanche, quelque chose ne lui plaisait pas. La réglisse. C'était quelque chose qu'elle n'aimait pas spécialement à vrai dire. Si bien qu'elle réaliserait l'exercice dans le sens inverse de son professeur qui n'hésita pas à une seule seconde à mettre l'aliment dans sa bouche, pour donner son goût à la guimauve posée devant lui. Retroussant le nez en voyant cela, la rouquine jeta un coup d'oeil ensuite à la guimauve qu'il goûta et qui semblait avoir le goût de réglisse pour lui... Beurk.

- Voilà comment vous devez procéder ! Vous ne pourrez être certains de la réussite de votre sortilège qu'en goûtant votre cible par la suite. Pour les sorciers expérimentés il est facile de changer le goût d'un aliment sans forcément avoir la saveur désirée sur son palais, mais pour plus de facilité je ne peux que vous conseiller de procéder comme je vous l'ai montré !

Prête à réaliser l'exercice demandé, une fois de plus, Merry regarda les deux friandises posées devant elle. La guimauve avait l'air plus qu'alléchante tandis que la réglisse avait l'air répugnante... elle la fixa d'ailleurs un instant avec un air de dégoût. Elle ne voulait absolument pas avoir ce goût dans la bouche, ça la terrorisait presque d'ailleurs. Si bien qu'elle prit dans un premier temps la guimauve, la déposant simplement sur sa langue sans la mâcher. Ce n'est qu'ensuite qu'elle se concentra un instant, bien décidée à manger cette réglisse à la saveur guimauve ! Hors de question de la manger pure. Dans ce cas là, sa réaction serait improbable... Merry cracherait sans doute l'aliment. Alors fermant un instant les yeux, s’imprégnant du goût de la guimauve, la belle rousse empoigna sa baguette fermement avant de rouvrir les yeux instantanément. Lançant le sortilège sans se poser de question tout en avalant la guimauve. #Sapidum

Bien évidemment rien ne se produisit sur le coup. Aucun changement d'apparence, ce qui ne l'aidait pas à savoir si son sortilège était une réussite. Merry regarda presque effrayée la friandise noire, de peur d'avoir raté son sortilège. Prenant son courage à deux mains, elle attrapa du bout des doigts le bonbon noir avant de le poser délicatement sur sa langue... Et c'est à son plus grand plaisir qu'elle sentit le goût de guimauve envahir sa bouche. Elle avait parfaitement réussi, fort heureusement pour elle ! Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'elle dégustait une réglisse pour la première fois de sa vie... sans qu'elle n'ait le goût de réglisse, bien évidemment ! Puis une question, futile mais intrigante lui traversa l'esprit. Levant une fois de plus la main, elle attendit que son professeur l'interroge pour poser sa question.

- Lorsqu'un sorcier très expérimenté et puissant lance ce sortilège, est-il possible que l'apparence de l'aliment change ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Asclépius Underlinden
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Asclépius Underlinden, Dim 20 Mar 2016 - 16:23


La bataille des fusions et des réactions semblait faire rage dans la salle de Métamorphose, mais ne tarda pas à prendre fin lorsque leur professeur jugea qu'ils étaient arrivés au terme de l'exercice. Bien, ils pouvaient donc passer au suivant, que serait-il ? Y arriverait-il ? Ayant que trop souvent connu l'échec, il doutait fortement de ses capacités : bien que cela ne soit pas toujours visible aux yeux de ses contemporains (comme tout Serpentard qui se respecte, sa fierté ne lui permettait pas de passer les portes du château), il n'en était pas moins cruellement conscient. Mais il devait se faire violence pour ne pas douter à ce point de lui-même... Et surtout ne pas se mettre à regretter le don de philtre de paix qu'il avait fait au préfet des Serdaigle : il ne le regrettait pas, et estimait avoir agit en accord avec sa ligne de conduite. C'était le plus important : ne pas se trahir.
Distraitement, il observa ses camarades s'exercer... Et le Poufsouffle retardataire entrer.. ça allait probablement chauffer pour son matricule, avec une telle impolitesse... Mais ce n'était guère son problème : il faut savoir ce qui dépend de nous, et ce qui n'en dépend pas, après tout... Comme la question que venait de poser leur professeur : en voilà une bonne occasion de briller par ses connaissances théoriques. En espérant qu'il ne dise pas de bêtises...

Et...
Dommage, une jeune fille de Gryffondor avait eut l'occasion de répondre avant lui : tant pis, il se rattraperait pour l'exercice suivant ! Allez Asclépiousse, ce n'est pas le moment de se décourager, ce n'est rien, juste un acte manqué... Mais vraiment, quelle chochotte celui-là !

Allez, on se concentre pour la reprise du cours, et briller pour la suite des exercices ! Mais avant tout, noter le nom du sortilège suivant à utiliser... Sapidum... Charme de la saveur, s'il se souvenait bien... Ou trop bien même. Son frère Maximus avait toujours eu beaucoup d'humour, et un penchant certain pour changer les goûts de ses dragées surprises... En parlant de dragées surprises... ça lui donnait une idée... Pourrait-il parvenir à la mettre en oeuvre ? Là résidait toute la difficulté...

" - [...] Concrètement, elle permet de métamorphoser la saveur d'un aliment en lui donnant la saveur d'un autre. Pour la parfaite réussite du sort, il est conseillé d'avoir en bouche l'aliment dont vous voulez donner la saveur à l'autre. Par exemple, si vous voulez que votre guimauve prenne le goût de la réglisse, alors vous devrez avoir la réglisse en bouche pour votre incantation, et inversement si vous souhaitez transférer le goût de la guimauve à votre réglisse. L'idée est de faire comme ceci. "

Le Serpentard observa avec une certaine attention - voire même un peu trop - le mage faire sa démonstration. Il l'apprenait à chaque fois un peu plus, mais visiblement, le secret de la transfiguration, en plus de la visualisation, était les rapports qu'il pouvait entretenir avec le sensible. Et lui-même, était un être sensible, voire même un peu trop. Hypersensible ? Peut-être : il ne supportait pas les contacts humains et avait une très (trop) bonne mémoire de ses sensations : c'était bien simple, il avait conscience de chacune de ses sensations ! Le poids de la couette, les frottements du tissu, l'odeur de parchemin, les dalles de pierres, les figures antipathiques, l'écoulement des gouttes de pluie... L'Underlinden avait conscience de tout, et s'il avait jusque là trouvé ceci bien handicapant, il pourrait probablement en faire sagement usage pour cet exercice... Encore un peu, et il se mettrait à frétiller de joie sur sa chaise... Allez, on se calme et on se concentre...

" - Voilà comment vous devez procéder ! Vous ne pourrez être certains de la réussite de votre sortilège qu'en goûtant votre cible par la suite. Pour les sorciers expérimentés il est facile de changer le goût d'un aliment sans forcément avoir la saveur désirée sur son palais, mais pour plus de facilité je ne peux que vous conseiller de procéder comme je vous l'ai montré ! "

OK Herr Lehrer ! Voilà un exercice qui avait de quoi réjouir le gourmand qu'il était ! Gourmandise qui l'avait conduite à bien des choses, s'il se rappelait ce fameux après-midi à Honeydukes... Non, ce n'était pas le moment de se laisser distraire. Allez Asclépiousse : pense métamorphose, pense travail, pense concentration, pense fierté de ta maison ! Et pense réglisse... Miam... De la réglisse...
Mais ces dernières semblaient plutôt étranges. Visiblement, ce n'était pas des Malices réglisses. Et c'était quoi le truc rose à côté ?

Intrigué, le jeune homme toucha une réglisse du bout de sa baguette et vit que cette dernière n'envisageait pas de le mordre... Puisqu'elle n'avait pas de dents. Ce devait être une réglisse toute simple, visiblement... Drôle de confiserie... Et le truc rose ? Goûtons un peu...
Perplexe, le troisième du nom croqua dans un morceau de guimauve... Et rien de spécial ne se produisit. C'était sucré, vaguement chimique, et sans grande originalité : visiblement, il n'avait pas affaire à des bonbons sorciers... Avait-il affaire à des bonbons moldus... ?

Il déglutit, mais ne fit pas plus de commentaires sur le sujet : pas question pour lui de discuter les choix pédagogiques. Et puis, ce n'était pas si mal de s'ouvrir à d'autres cultures... Même s'il préférait les bonbons bien sorcier... Voilà... !

Assez de ces élucubrations ! Asclépius, en des gestes adroits, remonta les manches de sa cape de sorcier et de sa chemise d'étudiant, resserra sa cravate et tînt fermement sa baguette dans sa main : time to play.
Mais tout d'abord, vérifier si- ... Non ! Assez de ces pensées, il en était capable ! Tu en es capable, tu en es capable, tu en es capable, tu en es capable...

D'abord, finir de manger ce bonbon moldu rose, sucré et chimique. Oui, finalement, il y avait pire comme goût, le garder sur la langue, avaler, se souvenir...

" - #Sapidum, énonça-t-il très sérieusement sur une réglisse. "

Maintenant, la vérification : on attrape la sucrerie de ses doigts osseux, on goûte... Goût chimique, rose, et sucré ! Bon sang, il avait réussit !
...

...

... Et pourquoi ne pas surfer sur cette vague de réussite pour tenter quelque chose d'un peu plus... Comment pourrait-il le qualifier le plus justement possible... Tenter quelque chose d'un peu plus audacieux peut-être ? Même si avoir le goût en bouche facilitait grandement la réussite du sortilège, rien ne l'empêchait de s'exercer, uniquement par le souvenir du goût ? Certes, il ne se considérait nullement comme un sorcier expérimenté... Mais pour être honnête, il avait parfois du mal à se considérer comme un sorcier.
Mais s'il y avait bien quelque chose qui le faisait frissonner, qui insufflait de l'adrénaline dans le sac d'os et de chaire qui lui servait de corps, qui lui permettait de rire, de s'extasier, et d'être en proie à de violentes sensations... C'était la recherche, qu'il pratiquait essentiellement en Potions, en essayant encore et toujours de trouver des dérivatifs toujours plus puissants et efficaces à son sacro-saint philtre de paix. Et avec sa dernière expérimentation, il se sentait être sur la bonne voie...

La grande difficulté résidait dans sa capacité à se souvenir, alors afin de se trouver dans les conditions les plus optimales possibles, le jeune homme lança un #Aguamenti dans sa tasse, qui se remplie alors d'eau (ni de mer, ni d'huile, merci Merlin !), lui permettant ainsi à la fois de se désaltérer (merci à sa camarade de Serdaigle pour l'idée), et de retrouver un goût neutre sur son palais. La tasse vidée, il tâcha de clore ses paupières sur ses yeux fiévreux, et de se perdre dans ses souvenirs... Et d'un en particulier...
Il y a peu de temps, voire au week-end précédant, une sortie anodine à Pré-au-lard... La brise du printemps, la pluie de l'Ecosse, les douceur d'un mois qui s'achève, la devanture d'une boutique adorée : Honeydukes. Il pousse la porte, et est émerveillé par toutes ces confiseries. Sa gourmandise l'empêche de choisir, et il entre en collision avec une Poufsouffle, Sinéad... Drôle de rencontre, qui commence par une dispute... Dispute interrompue par son Directeur de maison, Mr. Azphel... Les voici qui discutent, tels des camarades, des vieux amis, qui partagent même des sucreries... Une plume en sucre pour la jolie blairelle, et des Dragées surprises de Bertie Crochue pour le serpentin... Son Directeur en pioche une.. Pas de chance, il tombe apparemment sur un goût détestable... Quoi donc... Oui, cigare... Et lui... ? A son tour, il pioche, goûte, mange... Pelouse... Oh, il ne s'en rappelle que trop bien... Maintenant, rester sur ce goût si détestable et si particulier conféré par la sucrerie sorcière... Il l'a sur le bout de la langue... Il le sent... L'odeur des herbes coupées lui chatouille les narines...

Il est temps d'ouvrir les yeux, sans pour autant sortir de ses songes :

" - #Sapidum, souffla-t-il, visant une guimauve. "

Désormais, le moment fatidique. Avait-il réussit ? Avait-il échoué ? Ou partiellement ? Devait-il recommencer ? Oh, comme il voulait réussir !
Prudent, presque tremblant, il porta le bonbon à ses lèvres avant de croquer dedans, presque craintif... Puis une grimace salutaire déforma ses traits, avant qu'un grand sourire et un regard pétillant de fierté et de malice ne remplace ses précédents traits. Il avait réussit : le goût de la guimauve était désormais semblable à celui d'une dragée surprise goût pelouse... Après, était-ce le même goût qu'une pelouse authentique ? Il avait le sens du devoir et du sacrifice, mais n'irait probablement pas jusque là, navré ; il préférait se reposer sur ses lauriers actuels et solitaires.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 11

 Cours N° 4 - Elémentaire mon cher Evan !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.