AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 5 sur 6
Cours n°2 : Châtiments et informulation
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre

Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Maître de jeu, Sam 26 Mar 2016 - 16:02


Le membre 'Esteban Lefebvre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Lizzie Bennet, Sam 26 Mar 2016 - 17:15


Lancer de dé pour Asclépius Underlinden
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Maître de jeu, Sam 26 Mar 2016 - 17:15


Le membre 'Lizzie Bennet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Emilie McMiller
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Emilie McMiller, Sam 26 Mar 2016 - 19:56


McKinley ne se gêna pas pour trouver une remarque désagréable à faire à Rachel. Décidément, il ne l’aimait vraiment pas. Puis il regarda surpris Émilie, mais la laissa parler. Une fois qu’elle eut terminé, il lança d’un ton désespérée et énervé.

« Il ne me semble pas que ce cours soit à la carte. Pourquoi, ne répondez-vous pas aux questions posées ? »

Alors que la sang-mêlé s’apprêtait à rétorquer une réponse, il enchaîna, impitoyable :

« Et votre réponse est fausse. Ce n’est pas le dénommé Potter qui a fait apparaître l’épée. Suivez-vous les cours d’Histoire de la Magie Miss McMiller ? Je me ferai un plaisir de contacter votre professeur pour lui remonter ce genre d’information. Il sera enchanté d’entendre ce genre de connerie ».

La lionne écarquilla les yeux. Elle comprit soudain ce que ressentait les pauvres Rachel et la dénommée Miss Wilder. Elle était en première année, bon sang ! Elle n’avait que onze ans, pas la peine de se décharner si violemment sur elle. La rouge et or retient de justesse un juron et essaya du mieux qu’elle le put d’ignorer le professeur qui été déjà passée à autre chose, car la poufsouffle punit venait de revenir avec quelqu’un qu’Émilie identifia immédiatement comme le directeur des Gryffondor. Elle esquissa un maigre sourire et jeta un coup d’œil à Rachel derrière elle. McKinley, comme à son habitude, enchaîna propos blessant sur propos blessant et ne laissa aucun répit à la nouvelle arrivée. Une fois chose faite, il expliqua aux élèves :

« Bon. Il est plus que temps de passer à la pratique. Toute cette théorie emmerdante est enfin terminée. Vous allez de ce fait vous entrainez à lancer des sortilèges informulés. Les sorts que vous allez utiliser pour cet exercice seront : Dentesaugmento, Convulso Crispo, Furunculus, Limacius Eructo. Des sortilèges simples qui ne posent pas de problèmes en temps normal mais qui vous en poseront lorsque vous allez les informuler. Pour rappel, la concentration est de mise, je veux voir des personnes donc impliquées et concentrées avant de lancer un des quatre sortilèges. Les accidents sont vite arrivés et je ne veux pas être responsable de vos actes manqués. »

Il s’approcha de l’autre adulte de la  pièce et reprit :

« Cet exercice se fera en deux groupes. Ambre Belgardia et Angel Daft, j’ai oublié de vous le dire mais vous n’êtes pas autorisés à poursuivre ce cours. Vous pouvez retourner dans vos dortoirs, je vous contacterai plus tard. Sachez que vous ne vous en sortirez pas comme ça pour information donc ne partez pas en jubilant ! »


Quoi ?! Il virait les élèves maintenant ? A moins d’avoir loupé un gros morceau du cours, Émilie ne comprit comment les deux filles avaient pus se retrouver dans une telle position. Mais le cours s’enchaîna sans que la sang-mêlé ne puisse réfléchir plus longtemps et elle fut heureuse de se retrouver dans le deuxième groupe avec Rachel et Lïnwe.

« Merci de vous mettre rapidement en groupe afin de vous expliquer exactement ce qu’il va se passer »lança le professeur. «  Le premier groupe, vous allez donc devoir aller en cours d’Enchantements et lancer un des quatre sortilèges précités sur un élève de votre choix. Quant au deuxième groupe, vous allez faire pareil mais au cours de Potions. »


Cool ! En cours de potion. Les deux adultes firent signe aux élèves de les suivre. En chemin, la jeune lionne s’approcha de Lïnwe et lui murmura :

« Désolé pour la dernière fois, je…heu…je ne sais pas vraiment ce qu’il m’as pris…  Sinon ça va bien pour toi ? »

Au final, la conversation qu’elle venait d’engager avec le Gryffondor avait surtout pour rôle de distraire Émilie, guère enthousiasmée à l’idée de devoir lancer un sortilège à un professeur, surtout inconnu. Les autres prenaient peu à peu du recul et bientôt, ils furent arrivés devant la salle où se déroulait un cours de potion. La sang-mêlé, sans s’en rendre compte, avait pris la tête du petit groupe. La jeune fille ne pouvait plus reculer et il ne restait qu’une issue, ou plus précisément, qu’une entrée. Prenant son courage à deux mains, elle réfléchit à la méthode la plus efficace pour lancer un sortilège informulé. Soudain, elle poussa la porte qui s’ouvrit à la volée, repéra le professeur, ferma le plus intensément possible les yeux, canalisant au mieux son esprit sur l’image d’une jeune femme ravissante qui n’était autre que le professeur de potion. Une seconde entière s’écoula, une seconde qui parut durée une éternité, puis, Émilie hurla en son fort intérieur l’incantation « Dentesaugmento !»
C’était aller très vite, si vite que la gamine était bien incapable de savoir si elle avait réussi ou non.

1-2-3-4-5-7-9-10 ; Émilie n'as pas prit assez de temps pour enregistrer l'image du professeur et, n'ayant encore jamais lancé de sortilège telle que auparavant, elle ne se concentre pas assez et ce fait ridiculiser.
6-8; Malgré son inexpérience dans cette matière, Émilie a réussi à viser juste et de longues dents commencent déjà à pousser de la bouche du pauvre professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Maître de jeu, Sam 26 Mar 2016 - 19:56


Le membre 'Emilie McMiller' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 26 Mar 2016 - 21:17


[Voici la copie de mon intervention en cours de Potion Wink C'est ici ]

Rachel avança silencieusement, tête baissée, en suivant le groupe. Encore une fois, elle était prise par un dilemme : suivre les ordres ou non. La sorcière se fit donc une liste des "pour et des contres" dans sa tête.

Pour le fait d'attaquer quelqu'un dans le cours de Malica : McKinley lui faisait assez peur elle devait l'admettre et aussi elle n'était pas certaine d'être capable de se reprendre des coups.

Contre le fait d'attaquer quelqu'un dans le cours de Malica :
D'abord, elle pouvait presque considéré comme une amie proche en vu de tout ce qu'elles avaient vécus et partagés en si peu de temps, ensuite... c'était mal. Attaquer des élèves dans but, juste pour attaquer, n'était pas son genre et elle pensait l'avoir déjà prouvé en DCFM. De plus, les sorts imposés par le démon ne lui plaisait gère, il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. Enfin, la sorcière trouvait ça presque aussi immorale que de s'en prendre à des premières années -même s'ils étaient encore une fois les premiers à attaquer.

Rachel resta de marbre lorsque d'un rouge hargneux (Lïnwe) qu'elle n'aimait pas des masses lança son sort et le rata, heureusement. Quel idée aussi d'essayer de viser à travers le trou de la serrure. Comme si l’exercice n'était pas assez dur comme ça pour un aussi jeune sorcier ? Puis c'est la toute aussi jeune Emilie qui entra en trombe dans la salle de classe. Elle lança son sort, pour le rater également.

La verte serra les dents. La petite était adorable à regarder, mais elle ne semblait faire preuve d'aucune volonté propre. Suivre les ordres, c'est tout ce qu'elle savait faire semblait-il. Elle qui était remontée dans son estime entamait une descente en flèche... Mais bon, à cette âge-là qu'elle avait été ses chances de réussir son informulation ? Presque aucune. Sans compter que, à cette âge-là, on ne fait pas vraiment la différence entre le bien et le mal, on se contente de croire que ce que nous dise les adultes. En l'occurrence, Emilie semblait vouloir suivre les enseignement du démon McKinley sans même contester. "Pitié, faite que dans le prochain cours il leur demande de sauté du dernier étage !"

La dernière année se retrouva malgré elle devant la classe de potion. Elle les dévisagea alors tous, puis lança un regard à Malicia qui semblait lui dire "désolé pour ça" et "je suis désespérée". Interrompre un cours de la sorte, même si l'idée était amusante, n'était ni professionnel de la part de McKinley -qui n'aurait sans doute pas apprécié l'inverse- ni un bon exemple de savoir vivre.

Repérant une tasse vide sur le bureau de sa professeur de potion, amie et bienfaitrice -et accessoirement maman ou grande-sœur ou encore garde du corps par intermittence-, Rachel tendit baguette et lança son sort dans le vide. Ne faisant même pas l'effort de se concentrée pour essayer. A quoi bon ? Elle connaissant l'informulation depuis presque un an et avait eu largement de quoi s'entraîner avant ce cours.

7 : Réussite parfaite ! Enfin... si elle avait essayé.


3 & 6 : Réussite partielle... si elle s'était donné la peine d'essayer.

1, 2, 4, 5, 8, 9 & 10 : Échec cuisant, et ce même si elle avait voulu essayer.


La sorcière s'exclama alors de manière si ironique, que personne n'aurait put douter de son intention :

- Oh, mince alors ! Je n'ai pas de chance !


Et elle lança un nouveau regard à Malicia qui semblait cette fois dire "sors-moi de là, je t'en supplie !"

@Maître de jeu a écrit:
Le membre 'Rachel Pasca' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 10 faces' : 6


Dernière édition par Rachel Pasca le Dim 27 Mar 2016 - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Jade Wilder, Dim 27 Mar 2016 - 1:37


Faisant un tour rapide de la classe, Jade ne mit pas longtemps à comprendre qu'elle était arrivée juste à temps. La première partie du cours, théorique donc, devait être carrément avancée voire terminée. Aurait-elle le droit de répondre aux questions ? Il fallait l'espérer, elle n'avait pas fait tout ça pour rien. Est-ce qu'elle ferait un scandale pour ça ? A vrai dire l'adolescente n'en avait aucune idée, ses émotions étant bien trop imprévisibles pour prévoir de telles réactions en avance. Certes, elle était furieuse contre McKinley, ruminait déjà des vengeances à la pelle.. mais elle ne voulait pas non plus être exclue du cours comme la dernière fois. Cependant, si ses limites changeaient au fil des jours, pas ses principes. Restait à savoir ce qui provoquerait sa réelle réaction.. Un détail tiqua son attention, cette marque d'affection entre McKinley et Keats. Ils étaient potes ? Ravissant. Enfin, pour le moment l'Italienne réservait son jugement, le directeur l'ayant plus aidée que découragée jusqu'alors.

- Lever le doigt était trop difficile pour prendre la parole ? Encore besoin de se faire remarquer ? Vous pouvez répondre aux questions et vite… mais pour cette insolence, je retire dix points à votre maison pour non-respect envers un membre du personnel de Poudlard.

Baaaah tiens. Parce-qu'il respectait les règles lui peut-être ? McKinley, toujours égal à lui-même. Levant les yeux au ciel, Jade décida de ne pas répondre. Elle avait autre chose à faire que s'énerver pour les caprices du professeur. Elle était furieuse d'avoir fait perdre des points à sa maison en étant soi-disant "insolente", mais elle péterait un câble plus tard, ailleurs. Pour l'heure, elle avait ses réponses en tête. A vrai dire, elle les avait ruminées pendant l'ensemble de ses recherches à travers le château, jurant qu'elle y répondrait coûte que coûte. Il avait accepté qu'elle réponde, alors c'était une priorité. L'avantage en ayant eu autant de temps pour réfléchir à tout ça, c'est qu'elle était sûre d'à peu près tous ses mots. Croisons les doigts. Heureusement, sa bonne mémoire faisait 90% du travail.

- La première fois où j'ai.. utilisé la magie sans baguette c'est.. quand j'ai sco.. découvert mes pouvoirs. J'ai fais levitare.. hm, léviter un saladier de pâte à crêpes qui s'est renversé sur la tête de.. d'un de mes proches. Parce-que je l'avais toujours détesté et qu'il m'a mise en colère. Ça m'a apporté la satisfaction de le mettre à son tour en colère. E, naturalmente, fait découvrir la magie pour la première fois.

Elle pourrait peut-être faire la même chose à McKinley tiens ? M'enfin non, c'était pas suffisant pour lui. Il n'empêche que c'était assez drôle pour elle que d'évoquer un moment où sa colère avait prit le dessus sur le reste, tandis qu'elle était à cet instant dans une colère noire à demi-endormie. Humidifiant ses lèvres, la blondinette réfléchit quelques secondes bien que là aussi ses réponses soient gravées dans sa mémoire. Était-il utilie qu'elle répète ce que les autres élèves avaient dit auparavant ? Sans doute que non, pour le professeur et pour les élèves en question. Mais Mer**, elle avait fait ce qu'on lui avait demandé, alors elle répondrait quand même aux questions.

- Tout le monde peut le faire. Mais il faut une forte.. concentration et une determinazione à toute.. épreuve pour ça.

Bon, voilà qui était fait. Bizarrement la blondinette se sentit plus légère soudain, comme si garder ses réponses sans pouvoir les donner la frustrait. C'était le cas, en fait. M'enfin, c'était terminé, le cours continuait et elle allait enfin pouvoir y assister sans problème. Enfin, il fallait l'espérer. La partie pratique du dernier cours ne lui plaisait pas du tout et elle préférait presque avoir été exclue plutôt qu'on l'oblige à lancer des sorts sur des élèves innocents. Serait-ce la même chanson pour ce cours ? Eh bien là, elle ne participerait pas. Hors de question.

- Bon. Il est plus que temps de passer à la pratique. Toute cette théorie emmerdante est enfin terminée. Vous allez de ce fait vous entrainez à lancer des sortilèges informulés. Les sorts que vous allez utilser pour cet exercice seront : Dentesaugmento, Convulso Crispo, Furunculus, Limacius Eructo. Des sortilèges simples qui ne posent pas de problèmes en temps normal mais qui vous en poseront lorsque vous allez les informuler. Pour rappel, la concentration est de mise, je veux voir des personnes donc impliquées et concentrées avant de lancer un des quatre sortilèges. Les accidents sont vite arrivés et je ne veux pas être responsable de vos actes manqués.

Sans commentaire.

- Cet exercice se fera en deux groupes. Ambre Belgardia et Angel Daft, j’ai oublié de vous le dire mais vous n’êtes pas autorisées à poursuivre ce cours. Vous pouvez retourner dans vos dortoirs, je vous contacterai plus tard. Sachez que vous ne vous en sortirez pas comme ça pour information donc ne partez pas en jubilant !

Noter les deux noms mentalement. C'était important pour le plan qu'elle prévoyait. Cependant Jade restait attentive aux paroles de l'enseignant, se demandant si les sorts allaient être une nouvelle fois jetés sur des élèves. Attention, fulminomètre prêt à mesurer la température.

- Merci de vous mettre rapidement en groupe afin de vous expliquer exactement ce qu’il va se passer. Le premier groupe, vous allez rester en classe et lancer un des quatre sortilèges précités sur moi. Quant au deuxième groupe, vous allez faire pareil mais au cours de Potions.

Minute. Le deuxième groupe allait bel et bien s'acharner sur des élèves et lors d'un cours en plus. Quelle honte. Par pitié, que les élèves se rebellent un peu et osent dire non ! Si tout le monde se liguait contre les règles idiotes des exercices idiots de McKinley, tout irait pour le mieux. Ils étaient quoi, des moutons ? On dirait bien. Mais Jade avait également réalisé la chance qu'elle avait en face d'elle. Faisant partie du premier groupe, elle allait pouvoir lancer un des sorts sur McKinley. Encore un peu et elle en aurait rigolé à s'époumoner. Ça devait être un de ses plus grands souhaits du moment. Alors, attendant quelques minutes ainsi que quelques essais d'autres élèves, Jade finit par se lever. A la fois hésitante et déterminée, la blondinette voulait autant rendre la monnaie de sa pièce au professeur que se faire toute petite.

Cependant, pour une fois qu'un exercice l'enchantait, elle décida de ne pas hésiter plus longtemps. Fixant avec détermination le professeur qu'elle pouvait à peine supporter, la blonde tenta de se concentrer un maximum. Elle voulait réussir. Prouver qu'elle était capable de faire ce genre de chose et par la même action, de lancer un sortilège mérité à ce tyran. D'ailleurs, elle savait déjà lequel elle allait utiliser. Sadisme ? Non. Vengeance plus probablement. C'est donc avec toute la conviction qu'il lui restait, mêlée à sa colère, que la blondinette récita le sort mentalement. Elle était déterminée. Sans doute pas pour les bonnes raisons, mais déterminée au plus haut point. Et celle-ci n'avait pour l'heure qu'un seul écho: #Furunculus !

~~~~

1, 3, 5, 6, 7, 9 & 10 ~ Visiblement, détermination et colère ne faisaient pas bon ménage. Le sort avait échoué totalement.
4 & 8 ~ Bon. C'était pas parfait, mais ça aurait pu être pire. Le sort n'était que partiellement réussit.
2 ~ Oh bon sang ! Sort réussit à la perfection, peut-être devrait-elle songer à s'énerver plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Maître de jeu, Dim 27 Mar 2016 - 1:37


Le membre 'Jade Wilder' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Aurea Eston
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Aurea Eston, Dim 27 Mar 2016 - 21:02


Elle s’attendait à recevoir une remarque bien désobligeante de la part de son professeur sur son intervention – genre pourquoi elle prenait la parole ?; qu’elle n’apportait rien au débat ; et autre joyeusetés du genre. Mais non, fort heureusement, il n’en fut rien et elle passa à travers les mailles du filet. Ce ne fut pas le cas pour quelques autres qui firent les frais des remarques acerbes de leur professeur. Ce fut notamment le cas de sa préfète, Jade Wilder, qui, bien qu’elle soit revenue avec le directeur de Gryffondor, se vit retirer 10 points car elle n’avait pas levé la main avant de parler. S’empêchant de lever les yeux au ciel, Aurea écouta attentivement la suite du cours puisqu’il s’agissait enfin de la partie pratique.

« Bon. Il est plus que temps de passer à la pratique. Toute cette théorie emmerdante est enfin terminée. Vous allez de ce fait vous entrainez à lancer des sortilèges informulés. Les sorts que vous allez utilser pour cet exercice seront : Dentesaugmento, Convulso Crispo, Furunculus, Limacius Eructo. Des sortilèges simples qui ne posent pas de problèmes en temps normal mais qui vous en poseront lorsque vous allez les informuler. Pour rappel, la concentration est de mise, je veux voir des personnes donc impliquées et concentrées avant de lancer un des quatre sortilèges. Les accidents sont vite arrivés et je ne veux pas être responsable de vos actes manqués ».

Après avoir congédié deux élèves qui n’avaient pas participé à la première partie du cours, il fit la présentation des groupes et elle se retrouva dans le premier groupe, celui qui devait rester en classer et s’exercer sur leur professeur. Elle tiqua cependant légérement sur les règles imposées au second groupe qui devait aller s’exercer sur d’autres élèves. Ca lui paraissait un peu limite mais elle se garda bien d’en faire la remarque, n’ayant pas oublié comment s’était passé le cours précédent. Réflechissant dès lors quelque peu au sort qu’elle allait lancer, elle laissa quelques autres élèves passer avant elle. Elle se décida finalement pour le sort #Limacius Eructo.

3 Le sort est immédiatement réussi. Au grand étonnement d’Aurea, des limaces s’échappent de la bouche du professeur McKinley.
2/7 Le sort est partiellement réussi.
1/4/5/6/8/9/10 Echec total du sort. Evidemment, manque d’entraînement et manque de concentration, ça n’aide pas la réussite d’un sort.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Maître de jeu, Dim 27 Mar 2016 - 21:02


Le membre 'Aurea Eston' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Erundil Trismegiste
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Erundil Trismegiste, Lun 28 Mar 2016 - 20:38



Je me décide enfin à me lever. Les autres ont déjà dû terminer leur travail, lancé leur sort, ils ont probablement répondu à la demande du professeur..

Je marche vers la salle, je me suis enfin décidé à le faire, à agir avec toute ma volonté et attaquer quelqu'un.

La salle est devant moi. Une porte ordinaire pour une salle ordinaire ... Enfion, ordinaire pour une salle de potion.
Je me prépare, je me répète le sort sans cesse, je ne pense qu'à lui, je visualise son utilité, je visualise la scène, l'attaque, la victime. Ce sera la personne la plus proche de la salle que je vais attaquer.

**Je suis prêt... Je suis prêt ... Je suis prêt !!!!!!**

J'ouvre la porte, d'un bond certain je rentre, je ne regarde pas la salle, juste la première personne, à côté de la porte, je vais l'attaquer !!!!

- Non !

Mais .. Cette personne ... Je la connais. Une serdaigle en plus. Non, je ne peux pas l'attaquer..

- Non ... Ce n'est pas ma salle. Je me suis trompé ... euh ...Désolé pour le dérangement ... Bon cours.

J'observe la Serdaigle.

- Pardon ...

Je sors.

Je ne pourrais pas lui faire de mal. Ou plutôt, je ne veux pas. Ce n'est pas une question de motivation, ou de volonté. Je n'arriverai pas à attaquer une personne qui ne le mérite pas. Elle, clairement, elle ne le mérite pas. Moins que le professeur McKinley, en tous les cas.

Je reviens à la salle. J'ai échoué à la mission. Ma démarche est celle du perdant. Je regarde la chouette, d'un regard désolé de ne pas avoir eu le courage d'attaquer une innocente qui ne l'a pas mérité.... Puis je regarde le professeur avec le même regard...

Je n'ai plus qu'à retourner à ma place et attendre la sentence...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Sword
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Helena Sword, Mar 29 Mar 2016 - 2:11


La pratique en Défense Contre les Forces du Mal était une des choses les plus intéressantes, après le Quidditch évidement. Helena accueillit donc la nouvelle avec un grand sourire. Il était cependant étonnant que l'enseignant ne prête guère attention aux divers récits des élèves. Non pas que cela dérange la jeune fille, bien au contraire, mais les étudiants n'avaient fait que suivre les consignes. Quel était le but de tout ça? Faire prendre conscience qu'il réussirait le prochain exercice car déjà effectué dans le passé? Sur les quatre sortilèges énoncés, la serpentard n'en connaissait qu'un seul. Ou plutôt n'en maitrisait qu'un seul. Elle avait déjà lu les formules et leurs effets mais ne s'y était pas arrêté. Elle opterait donc pour le sortilège de spasmes, Convulso Crispo.

Lancer un sort sur un professeur? Sérieusement? Ce cours était vraiment hors du commun! Habituellement les sorciers lançaient leurs attaques contre des mannequins, ou dans le vide, à la limite contre des élèves. Mais un membre du personnel de l'établissement? C'était un coup à se faire renvoyer de l'établissement. Sauf qu'aujourd'hui on les incitait à le faire! Dément! Elle ne laisserait pas passer sa chance d'ajouter ceci sur la liste des choses accomplies durant sa scolarité. En même temps, McKinley ne prenait pas trop de risques. Le contre-sort était simple et la probabilité de réussite des sorts informulés était faible. Helena quitta sa table, laissant sa baguette dans son sac, ça serait une grande première.

Positionné face au professeur, elle ferma les yeux et se concentra. Comment pouvait-on consciemment jeter un sort sans sa fidèle amie, prolongement de son bras, partie intégrante de la vie d'un sorcier? Elle connaissait la formule et le geste, hélas c'était loin d'être suffisant. Quel était l'effet désiré? Des spasmes. Où? N'importe mais sur le tuteur. Les yeux clos l'aidaient à se focaliser sur son objectif mais il manquait encore quelque chose. Elle se remémora la dernière fois où elle avait utilisé ce maléfice, afin de mieux visualiser les effets produit par celui-ci. Elle le tenait! La sorcière prit une grande inspiration et ouvrit les yeux pour voir sa cible. Convulso Crispo. Convulso Crispo. Allez, c'est la bonne! #Convulso Crispo!

Le sort était lancé, ou du moins c'est ce que pensait la jeune fille. Elle ne le saurait que dans quelques secondes. Quelques secondes qui lui permettaient de prendre conscience qu'il n'y avait rien de naturel dans cet exercice. Ses camarades avaient évoqué un retour aux sources, comme quoi les sorciers jetaient des sorts avant d'avoir des baguettes... Mais les hommes préhistoriques n'utilisaient-ils pas des massues? Autant essayer la magie avec des massues en suivant une telle logique. Non définitivement, quelque chose clochait. Un désagréable sentiment... de culpabilité? Non, c'était autre chose mais quoi? Une partie de Helena était ailleurs, à quelques mètres, précieusement enfermé dans un sac. Il était là le problème. Elle regarda l'enseignant pour chasser cette pensée et constater le résultat de son sort.



                 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8: C'est un échec total, Helena manque définitivement d'entrainement. Ou de concentration. Voir les deux très probablement.
9 - 10: Le sort est lancé, c'est déjà un bon début pour une première tentative. Pas sûr que ce soit très efficace ceci dit.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Maître de jeu, Mar 29 Mar 2016 - 2:11


Le membre 'Helena Sword' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Célya L. Shake, Mar 5 Avr 2016 - 18:00


La question bonus posée par McKinley n'était pas totalement évidente pour la blondinette, qui n'aimait pas particulièrement les cours d'Histoire de la Magie. Heureusement qu'elle était quand même une bonne élève, Célya étudiait la matière et possédait les connaissances suffisantes pour pouvoir répondre. La Serdaigle dut fouiller dans sa mémoire pour donner une réponse potable, bien qu'elle n'était pas sûre qu'elle convienne à son Professeur. Avant cela, Rachel fut la première à prendre la parole mais ce n'était malheureusement pas pour répondre à la question. Ce que McKinley ne manqua pas de réprimander.

« Même si vous ne connaissez pas les réponses, pourquoi vous ne tentez pas une réponse ? Vous êtes trop idiote pour réfléchir ? La réflexion est quelque chose qu’il vous manque ? Merci la prochaine fois de tenter une réponse Miss Pasca. La prochaine fois, ça sera des points en moins pour flémingite aiguë dit-il avant de rebondir sur la question que la Serpentard avait posée. L’informulation est avant tout utilisé pour l’effet de surprise » termina-t-il en démontrant ses dires, en envoyant un livre vers Rachel grâce à la magie informulée.

Célya tenta de faire fi de cette petite démonstration de force et finit par lever la main pour répondre à la question bonus. McKinley lui accorda des points, ce qui signifiait que finalement sa réponse n'était pas mauvaise, à son grand soulagement. La jeune sorcière écouta les réponses des uns et des autres, notamment celle de Merry qui fut également récompensée par quelques points supplémentaires. En revanche, la suite n'était pas aussi bonne puisqu'une jeune élève de Gryffondor se fit à son tour réprimander par le professeur. En plus, sa réponse ne paraissait pas correcte... La blondinette grimaça. D'autres élèves donnèrent une réponse mais à cet instant...

La porte s'ouvrit tout d'un coup, comme si elle n'avait été qu'un simple bouchon de champagne. Dans l'encadrement se trouvait le Directeur de la Maison des rouge et or, accompagné par Jade, qui avait été envoyée pour le chercher. La pauvre Préfète, elle se faisait malmener par McKinley et ne voulait pas se laisser faire sans se battre. L'affront qu'elle lui fit en parlant sans avoir demandé la permission ne plut pas au professeur qui, pour la peine, retira dix points à Poufsouffle. Dans le même cas, Célya ne savait pas si elle aurait aussi finalement craqué et osé affronter McKinley. Peut-être, peut-être pas... en tout cas, pour le moment, la jeune bleu et bronze ne voulait pas mettre sa Maison en tort.

« Bon. Il est plus que temps de passer à la pratique. Toute cette théorie emmerdante est enfin terminée. Vous allez de ce fait vous entrainez à lancer des sortilèges informulés. commença-t-il en énonçant les différents sortilèges que les élèves utiliseraient et en composant deux groupes. Le premier groupe, vous allez rester en classe et lancer un des quatre sortilèges précités sur moi. Quant au deuxième groupe, vous allez faire pareil mais au cours de Potions. Que le cours pratique commence ! »

Faisant partie du premier groupe, Célya put rester tranquillement assise sur sa chaise tandis que certains camarades durent quitter le local en compagnie de Monsieur Keats. L'idée de devoir lancer un sortilège sur son professeur n'enchantait pas la jeune fille mais puisqu'il le demandait ! Elle s'y jouerait avec plaisir. Enfin, il n'était pas sûr qu'elle réussisse, puisque c'était un exercice difficile à réaliser, même pour une élève aussi douée que la blonde. Elle avait des lacunes, quand même ! Quand vint son tour, après plusieurs essais de la part des autres élèves restés dans la classe, la Serdaigle s'avança sans sa baguette à la main et fit face à McKinley.

Un sortilège. Quel sortilège ? Concentration maximale. Limacius Eructo !

1, 2, 4, 6, 7, 8, 10 : Échec...

3 : Réussite !

5, 9 : Réussite partielle.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Maître de jeu, Mar 5 Avr 2016 - 18:00


Le membre 'Célya L. Shake' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Salomon Vensa
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Salomon Vensa, Sam 9 Avr 2016 - 3:14


Rhololo, que c'était une journée de Mer**. C'était quoi l'idée d'aller attaquer des étudiants en plein cours ? À cause des conneries  du professeur McKinley, ils avaient dû se taper les sermons du professeur Malicia pendant une dizaine minute. Un ennui. Il devrait d'ailleurs penser à ne plus s'inscrire au cours de défense contre les forces du mal, c'était vraiment de grosses conneries.  En soi, il aimait la DCFM mais le responsable de cette matière semblait vraiment timbrer. Suivant les ordres du responsable des cours de potions, il sortit de la classe, comme la plupart des personnes de son groupe, pour revenir sur leurs pas. Nathert marcha pendant une bonne quinzaine de minutes, serpentant dans les couloirs, rencontrant quelques fois  des connaissances, mais ce n'est pas pour si peu qu'il s’arrêtait pour taper la discute.

Après s'être baladé un peu partout dans l'école, il finit par arriver devant la porte de classe. Il savait très bien qu'il allait probablement se faire réprimander où un truc du genre, mais bon, le sorcier n'avait pas vraiment le choix, il n'allait quand même pas resté cloué sur place, au milieu du couloir pendant tout le reste du cours... Quoique... nan...

I
l ouvrit donc la porte lentement et entra en silence. Il se dirigea ensuite vers sa place initiale tout en évitant de regarder le professeur. Le jeune homme franchit quelques mètres et s'étala contre sa chaise en un soupire. Il ne restait plus qu'à voir ce que qui se passerait pour la suite. Il ne devait quand même pas avoir trop d'espoir sur le fait que le cours allait poursuive comme s'il ne s'était rien passé. Ce qui serait un miracle...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°2 : Châtiments et informulation

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 6

 Cours n°2 : Châtiments et informulation

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.