AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -41%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
16.64 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 2 sur 4
Un commerce moldu
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle

Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Ariana Hastings, le  Jeu 6 Juil - 0:26

La jeune femme rendit son sourire à Ariana, et l'ancienne Serdaigle sentit son estomac se retourner. Elle était tellement belle, naturelle… et attirante... Elle retourna au comptoir, tentant au mieux d'avoir l'air naturelle, mais elle était certaine que si un client autre que cette jeune femme lui adressait la parole elle ne l'entendrait même pas. Son cerveau tout entier était concentré sur le petit jeu de séduction qu'elles avaient commencé toutes les deux, et cela faisait un bien fou à Ariana, de penser à autre chose, d'avoir son esprit concentré à 100 % sur quelque chose de potentiellement positif qui ne la faisait pas souffrir jusqu'au fond de ses entrailles.

Ariana se tourna vers l'étagère des verres et des tasses, prétendument pour faire l'inventaire – et éventuellement le travail pour lequel elle était payée – mais en réalité elle réfléchissait à toutes les façons dont elle pourrait aborder l'inconnue. Était-elle seulement intéressée ? Le doute s'installa soudain dans son cerveau. Peut-être qu'elle avait mal lu la situation ? Peut-être que la jeune femme était juste aimable et naturellement souriante ? Peut-être qu'elle n'était absolument pas intéressée par les filles ? Son appréhension était si intense qu'elle remarqua à peine son tablier se défaire et se détacher de son corps. Elle se retourna au dernier moment pour voir l'inconnue l'attraper au vol avec un grand sourire. Ariana resta bouche bée sur place. Que venait-il de se passer ? Son tablier venait-il de s'envoler par lui-même pour atterrir dans les mains de la jeune femme qui l'intéressait ? L'inconnue se leva et fit quelques pas pour venir s'accouder au comptoir, les yeux fixés sur Ariana. Cette dernière se sentit rougir et tendit la main pour attraper le tablier.


« Merci. » murmura-t-elle timidement.

Elle l'enfila de nouveau autour de la taille et plongea son regard dans celui de l'autre fille.


« Comment… ? » commença-t-elle, légèrement embarrassée. « Comment as-tu fait ça ? »

La seule explication qu'Ariana pouvait trouver pour ce "petit tour de passe-passe" était la magie. Mais non… La coïncidence serait trop grosse. Quoique…

« Tu es un peu magicienne ? »
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Aysha Brayd, le  Jeu 6 Juil - 11:39

Aysha observa un instant le visage de la serveuse, qui avait légèrement rougi. C'était adorable. D'ailleurs, elle-même devait avoir un teint sensiblement identique. Elle lui tendit son tablier, et l'autre le prit avec un sourire timide. Elles étaient là, toutes deux, chacune d'un côté du comptoir. Ce petit jeu plaisait beaucoup à Aysha. son cœur battait dans sa poitrine, et elle se sentait légère. Pas de prise de tête, pas de contraintes, simplement de l'attirance, un peu d'amusement. Elle sentait qu'il n'y avait pas de gros enjeux dans cette histoire, qu'elle pouvait simplement profiter du moment. Elle espérait seulement que la serveuse entrait dans son jeu, qu'elle ne se faisait pas d'idées. Car elle avait très envie de ce genre d'histoires légères, peut-être futiles pour certains, mais si plaisantes...

La serveuse semblait étonnée. Bien sûr, Aysha venait de faire voler son tablier d'un bout à l'autre du café. Dangereux, songea-t-elle, trop dangereux. Elle s'en voulait un peu d'avoir fait cela. Aucun moldu n'y trouverait d'explication rationnelle, et elle n'avait pas été prudente du tout. L'autre jeune femme allait se poser des questions, c'était évident. Elle s'était laissée tenté, trop excitée par ce petit jeu, et en avait oublié toute notion d'attention. Elle ne savait pas du tout comment elle allait se sortir de là.

La serveuse avait de nouveau noué son tablier, et dit, embarrassée :

« Comment… ? Comment as-tu fait ça ? »

Aysha haussa un sourcil. Elle n'avait pas l'air étonnée, ébahie. Elle n'avait pas l'air de se demander si elle devenait folle comme l'auraient fait la plupart des moldus. Ce n'était peut-être pas une moldue très rationnelle, peut-être était-elle du genre rêveuse. Il y avait certains moldus qui croyaient aux esprits, aux fantômes, pourquoi pas à la magie ? C'était une chance pour Aysha.

" Tu es un peu magicienne ?"

Ce dernier mot lui donna un coup en pleine poitrine. La première pensée d'Aysha fut : elle sait. Mais c'était impossible. Elle ne pouvait savoir qu'elle était une sorcière. D'ailleurs, elles étaient dans un café typiquement moldu. Elle devait être la seule sorcière de l'endroit ! Et aucun moldu ne connaissait leur existence. C'était une simple coïncidence qu'elle ait employé ce terme. D'ailleurs, ce qu'elle venait de faire était bel et bien de la magie, il était donc normal que la serveuse emploie ce terme.
En voyant les yeux de la jeune femme, en laissant courir sur regard sur son cou, sur ses épaules, Aysha ne put s'empêcher d'avoir envie de continuer à l'impressionner comme elle venait de le faire. Ce n'est pas prudent, se répétait-elle en vain.

" Peut-être, dit-elle avec un sourire espiègle. Peut-être que je peux faire tout un tas de choses que tu ne soupçonnes pas ..."

Aysha s'amusait, elle aimait ça. Elle ne pouvait s'en empêcher. Elle espérait néanmoins que la serveuse la prendrait pour une de ces magiciennes moldues, avec leurs tours de passe-passe plutôt bien rodés, il fallait le dire. De toute manière, il n'y avait aucun risque qu'elle ne découvre l'existence des sorciers avec quelques petits tours, si ? Aysha prit discrètement sa baguette dans sa main, serrée entre son corps et le comptoir. Personne ne pouvait la voir, d'ailleurs, le café était presque vide. Encore un petit sortilège, un tout petit. Simplement pour s'amuser, pour impressionner la serveuse. Pour attiser sa curiosité, attirer son attention, se donner un côté mystérieux. Aysha se recula légèrement du comptoir et fit mine d'avoir fait tomber quelque chose.

"Oups", dit-elle avec un faux air contrit.

Elle se baissa, passa sa baguette sous le comptoir qui, pour son plus grand bonheur, était maintenu par des pieds assez hauts qui laissaient un espace important entre lui et le sol. Elle visa la robe de la serveuse et murmura un "Wingardium Leviosa" qu'elle espérait discret. Elle se releva rapidement, gardant la baguette pointée sur la robe à travers le comptoir. Discrètement, elle faisait de petits mouvements qui soulevaient légèrement la robe de la jeune femme, tout en lui adressant un sourire innocent, faignant de ne rien voir. Elle savait que ce n'était pas prudent du tout d'agir de la sorte, mais elle savait aussi qu'aucun client ne pouvait la voir dans cette position. Et elle s'amusait beaucoup, faisant voler la robe de la serveuse avec espièglerie, attendant sa réaction.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Ariana Hastings, le  Ven 14 Juil - 19:59

« Peut-être. » répondit la jeune femme avec un petit sourire. « Peut-être que je peux faire tout un tas de choses que tu ne soupçonnes pas … »

Ariana lui rendit son sourire. Qu'elle soit vraiment magicienne ou non, le charme opérait. Elle laissa la jeune femme jouer avec les volants de sa robe, désormais presque entièrement persuadée que sa cliente était, elle aussi, sorcière. Puis elle fit glisser sa propre baguette un peu plus bas dans sa manche, tout en faisant attention de toujours la garder bien dissimulée, et fixa la jeune femme droit dans les yeux.

« Je connais quelques tours moi aussi. » dit-elle d'un ton espiègle.

Elle pointa discrètement son bras dans la direction des verres posés sur le comptoir, et, se tournant très légèrement pour que l'inconnue ne voit pas ses lèvres bouger, prononça un faible
« Locomotor » afin de faire se déplacer les objets sur la surface de bois. La jeune femme était probablement aussi sorcière qu'Ariana, mais cette dernière préférait rester sur des sorts simples que les "magiciens" moldus pouvaient exécuter afin de ne prendre aucun risque. Elle se retourna donc de nouveau pleinement vers l'inconnue et utilisa un autre « Orchideus » pour faire sortir un second bouquet de fleurs de sa baguette, bouquet qu'elle tendit à la jeune femme avec un clin d’œil.

« Je t'offre un autre café, ou tu préférerais boire autre chose ? »
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Aysha Brayd, le  Ven 14 Juil - 22:15

Ce petit jeu avait l'air s'amuser la serveuse. Elle souriait, et ne semblait pas si impressionnée qu'aurait dû l'être une moldue. Ce qui était une aubaine pour Aysha qui ne prenait ainsi pas de trop grands risques. Elle savait d'ailleurs que certains moldus, bien qu'ils ignorent parfaitement l'existence des sorciers au sens de la communauté d'Aysha, croyaient en une certaine forme de magie. Une croyance erronée mais finalement proche de la réalité.

La jeune femme, qui était décidément de plus en plus charmante, jeta un coup d'œil amusé à sa robe et reposant son regard vers Aysha. Espiègle, elle dit :

" Je connais quelques tours moi aussi."

Aysha haussa un sourcil, curieuse, et vit soudain trois verres posés sur le comptoir un peu plus loin se rapprocher d'elles. La sorcière fronça les sourcils, étonnée, cherchant quelque astuce moldue qui aurait pu la duper. Néanmoins, elle ne vit rien, et il lui sembla que cette action s'apparentait étrangement à de la magie. De la véritable magie comme elle-même avait pratiqué juste avant. Un bouquet apparut alors dans l'un des verres que la serveuse avait fait venir jusqu'a elle. Aysha laissa échapper une exclamation. Elle savait bien, elle, qu'aucune forme de magie autre que la sienne n'existait. Il lui paraissait désormais évident que la jeune femme ne pouvait être qu'une sorcière. Aysha devait en avoir le cœur nette. Ce serait une coïncidence inouïe qui ne ferait que renforcer son attirance pour la jeune femme.

"Je t'offre un autre café, ou tu préférerais boire autre chose ?"

Elle décida alors de prendre un risque, songeant qu'elle pourrait réparer son erreur, si elle s'avérait être une moldue, en lui effacant une partie de l'esprit. Elle n'était pas sûre de réussir ce sort, mais elle sentait qu'elle n'en n'aurait probablement pas besoin. Elle fixa la serveuse, se pencha légèrement pour pouvoir être entendue tout en restant discrète, et dit :

" Je crois que j'ai bu assez de café. Dommage que les bars moldus ne vendent pas de bièraubeurre, c'est vraiment ma boisson préférée.

Elle avait accompagné les mots "moldus" et "bièreaubeurre" d'un regard appuyé et insistant, lourd de sens. Si la jeune femme était une sorcière, elle comprendrait tout de suite l'allusion et tout serait clair. Si ce n'était pas le cas, eh bien ... Elle la prendrait pour une hurluberlue et leur petit jeu s'arreterait ici, pour son plus grand regret.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Ariana Hastings, le  Mar 25 Juil - 21:12

La jeune femme semblait hésiter. Elle regardait les tours d'Ariana avec un air à la fois surpris et attendu, comme si elle avait encore un tout petit doute concernant sa possible appartenance sorcière et, pour être honnête, Ariana partageait ce doute. Mais tout devint extrêmement plus clair lorsque la belle inconnue prit le taureau par les cornes et fixa Ariana avec un air entendu, murmurant discrètement :

« Je crois que j'ai bu assez de café. Dommage que les bars moldus ne vendent pas de Bièraubeurre, c'est vraiment ma boisson préférée. »

Ariana fut tellement soulagée d'entendre les mots "moldus" et "Bièraubeurre" sortir de la bouche de la jeune femme qu'elle faillit éclater de rire. Elle se contenta néanmoins d'un simple sourire éclatant, et appuya ses coudes sur le comptoir, sa tête posée entre ses mains, pour répondre sur un ton espiègle :

« Ils se privent malheureusement de ce plaisir, mais j'en ai fait des réserves lors de ma dernière séance shopping sur le Chemin de Traverse, et j'habite juste à côté. Je finis mon service dans une demi-heure, si tu as la patience d'attendre jusque là... »

Elle ajouta un petit clin d’œil suite à sa déclaration, puis se tourna vers les boissons moldues afin de servir les deux chocolats chauds, le latte et le thé chai que ce groupe d'ados attendaient depuis un moment. Et, juste avant de se diriger vers la table en question, elle jeta un dernier coup d’œil à la belle inconnue.

« Au fait, moi c'est Ariana. »
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Aysha Brayd, le  Mer 26 Juil - 14:21

Une vague de soulagement sembla passer dans le regard de la jolie serveuse et Ayhsa vit les coins de ses lèvres remonter, réprimant un rire sonore. Elle se contint et se contenta finalement de sourire d'un air espiègle et entendu avant de se pencher vers elle.

"Ils se privent malheureusement de ce plaisir, mais j'en ai fait des réserves lors de ma dernière séance shopping sur le Chemin de Traverse, et j'habite juste à côté. Je finis mon service dans une demi-heure, si tu as la patience d'attendre jusque là..."

Aysha sourit. Elle était heureuse de cette coïncidence qui avait mis cette sorcière sur son chemin. Elle avait commencé à flirter avec la serveuse sans même soupçonner un instant qu'elle ne puisse pas être une Moldue, et voilà que leur statut commun leur garantissait un lien plus proche et un partage plus amusant. De plus, elle venait de lui proposer de se voir juste après son service, ce qui ravissait la jeune fille. Elle était bien décidée à attendre pour passer plus de temps en tête à tête avec l'espiègle serveuse. Celle-ci ajouta :

"Au fait, moi c'est Ariana."

Ariana ? Joli prénom. Aysha hocha la tête en ramenant ses cheveux en arrière. Elle suivit Ariana du regard alors qu'elle allait servir un groupe d'ados à un table non loin de là. Elle jeta un regard mauvais à l'un des ados en question que ne se gênait pas pour la regarder avec un air obscène. Il détourna le regard, visiblement énervé, et reporta son attention sur la serveuse à qui il réserva le même traitement d'adolescent plein d'hormone. Pestant intérieurement contre l'image que ce genre de jeunes donnaient de leur génération, elle se retourna vers le comptoir en attendant Ariana qui revenait avec un plateau vide.

"Tu devrais faire attention, celui-là à l'air prêt à te sauter dessus."

Elle désigna le garçon avec un air ironique et ajouta :

"Moi c'est Aysha. Et je peux largement attendre une demi-heure : je ne manquerais ça pour rien au monde ..."

Elle lui adressa un clin d'oeil amusé et jeta un coup d'oeil à sa montre.

"Il faudrait mieux que je me fasse discrète en attendant !"

Elle lui fit un dernier sourire radieux et retourna s'asseoir à sa table, lançant des œillades complices à Ariana de temps à autres, et tentant d'ignorer les regards insistants des ados qui trouvaient visiblement très amusant d'observer les deux jeunes filles et leur petit jeu. Aysha leur adressa un dernier regard féroce avant de se plonger à nouveau dans son livre, attendant patiemment que le café ne se vide.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Ariana Hastings, le  Sam 29 Juil - 21:03

LA accordé par Aysha.



La tablée d'ados redoublait de blagues lourdes et de sous-entendus douteux, mais Ariana n'aurait pas pu leur prêter moins d'attention, son esprit était trop occupé par la belle inconnue et la proposition un peu osée qu'Ariana venait de lui faire. Quand elle revint vers elle cependant, la jeune femme avait l'air plus énervée qu'autre chose.

« Tu devrais faire attention, celui-là à l'air prêt à te sauter dessus. » fulmina-t-elle en désignant un des ados.

Ariana ne put s'empêcher de rougir. Elle ne portait absolument aucun intérêt à cet adolescent prépubère aux blagues lourdes, mais l'idée que quelqu'un puisse potentiellement s'intéresser à elle la faisait toujours rougir, aussi ridicule que cela pouvait sembler être. Heureusement, la belle inconnue la distraya rapidement.


« Moi c'est Aysha. » avoua-t-elle enfin. « Et je peux largement attendre une demi-heure : je ne manquerais ça pour rien au monde … »

Et, bien sûr, le petit clin d’œil qu'elle ajouta fit rougir Ariana de plus belle.


Cette dernière demi-heure passa à la fois trop lentement et trop rapidement. Ariana partagea son temps entre les commandes de ses clients et le petit jeu de regard avec Aysha, essayant d'ignorer la boule de stress qui s'était formée et grossissait dans son ventre. Elle avait invité une parfaite inconnue chez elle juste parce qu'elle la trouvait séduisante, mais qu'allait-il se passer ensuite ? Et qu'espérait-elle qu'il se passe ? Elle n'était pas certaine de la réponse, et surtout n'avait aucun plan d'action… Quand l'heure fatidique arriva, l'ancienne Serdaigle avait les mains moites et l'estomac noué. Elle s'approcha doucement de la table d'Aysha et tenta son sourire le plus convaincant.

« Prête ? »

Puis elle se dirigea vers la sortie du café, jetant un petit coup d’œil derrière elle pour s'assurer qu'Aysha la suivait, et traversa en silence les trois rues qui séparaient le café de l'appartement de Meredith. Elles montèrent les marches ensemble, et Ariana fut soulagée de constater, en ouvrant la porte, que sa colocataire n'était pas là. Elle se retourna vers Aysha avec un petit sourire timide.

« Voilà. C'est chez moi. Toujours intéressée par cette Bièraubeurre ? »


HRPG:
 
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Aysha Brayd, le  Sam 29 Juil - 21:38

LA d'Ariana accordé

Aysha regardait sa montre plus souvent que raisonnable. Elle commençait à s'inquiéter, à douter, et ses mains moites en étaient le témoin. Elle avait accepté l'invitation d'une parfaite inconnue simplement parce qu'elle la trouvait réellement attirante. ce n'était indéniablement pas une raison suffisante. C'était d'ailleurs la première fois qu'elle acceptait les avances d'une inconnue. Elle n'était plus si sûre d'avoir été bien prudente. Mais elle était encore très sûre de son envie irrépressible de suivre Ariana. Elle était si belle, séduisante : elle s'en serait voulu si elle l'avait laissée là. Elle voulait au moins que tout cela se poursuive un peu, que la petite aventure continue au moins le temps d'une soirée. Mais elle n'avait que 17 ans, et Ariana semblait être un peu plus âgée. Peut-être prenait-elle des risques ? La perspective que la serveuse ne soit pas inoffensive lui paraissait irréaliste. Elle haussa les épaules, se forçant à prendre tout cela à la légère. Elle voulait s'amuser, découvrir, faire de nouvelles choses. Elle voulait se laisser aller à ses envies et désirs.

Enfin, la demie-heure fut passée. Les ados avaient - fort heureusement - déserté le café. Et Ariana put fermer tranquillement, suivie de près par Aysha. Juste auparavant, elle s'était approchée d'Aysha et avant demandé d'une petite voix :

« Prête ? »

Elle avait semblé fébrile elle aussi, ce qui rassura légèrement Aysha. Ce n'était sans doute pas une tueuse en série. Aysha suivit Ariana dans les quelques rues qui séparaient le café de son appartement. Elle ne pouvait s'empêcher de laisser glisser ses yeux sur les courbes de la jeune femme. Était-ce simplement cela qui la poussait à la suivre ? Son visage délicat, son sourire, ses pommettes souvent rougissantes et sa voix mélodieuse tintée de gentillesse jouaient sans nul doute un rôle dans l'affaire également. Enfin, elles arrivèrent dans un petit appartement. Il correspondait tout à fait au genre de logement dans lequel Aysha s'imaginait à sa sortie de Poudlard. Le salon était tout simplement charmant, petit mais confortable, avec des meubles bas et un canapé orné de coussins à motifs géométriques et couleurs chaudes. La cuisine quand à elle, était composée de meubles dépareillés et d'accessoires de déco vintage, avec un petit frigo rose. Aysha esquissa un sourire. Certainement pas l'intérieur d'une psychopathe. Ou bien une psychopathe tout à fait séduisante. Ariana se tourna vers elle :

« Voilà. C'est chez moi. Toujours intéressée par cette Bièraubeurre ? »

Aysha souhaitait dissiper le malaise sans savoir réellement comment faire. Elle voulait lui montrer qu'elle n'avait pas fait de bêtise en l'invitant chez elle, qu'elle n'avait ni l'intention de la séquestrer, ni de la découper en morceaux. Elle dit avec le ton le plus détendu possible :

« J'adore ton appartement, c'est trop mignon ! »

Elle prit la Bièraubeurre qu'Ariana lui tendait et la suivit jusqu'au canapé dans lequel elles s'assirent. Un petit silence s'ensuivit. Aysha se demandait comment tout cela allait évoluer. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle attendait, mais elle était contente d'avoir suivi Ariana. L'attraction que cette dernière exerçait sur la sorcière était grandissante. Décidant de poursuivre dans la lignée de leur petit jeu au café, elle lança :

« Au départ, je n'étais venue que pour la Bièreaubeurre, mais à la réflexion, je ne sais pas qui de l'hôte ou de la boisson est la plus intéressante ... »

Elle lui adressa un sourire espiègle et laissa échapper un petit rire. Elle s'étonnait elle-même de maîtriser ce genre de flirt, inédit pour elle qui n'avait jamais trouvé quelqu'un avec qui agir de la sorte à Poudlard. Peut-être était-ce parce qu'Ariana était un peu plus vieille, ou simplement parce que les relations qu'elle avait eu précédemment était accompagnées de réels sentiments. Toujours était-il que, sans enjeu aussi important cette fois que celui des sentiments, Aysha était bien plus détendue, et se sentait pousser des ailes.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Ariana Hastings, le  Mar 15 Aoû - 20:14

« J'adore ton appartement, c'est trop mignon ! »

Alors qu'Aysha acceptait et décapsulait la Bièraubeurre, Ariana jeta un coup d’œil autour d'elle comme si elle ne connaissait pas déjà l'espace par cœur. C'est vrai que c'était beau, mais elle ne pouvait pas exactement en être tenue pour responsable étant donné que l'appartement appartenait à Meredith et qu'elle avait déjà bien décoré avant l'arrivée de la sorcière. Okay, peut-être qu'Ariana pouvait se flatter de l'achat de ces bols assortis dans la cuisine, ou de cette plante dans le salon, mais à part ça rien n'était d'elle.

Une fois assises sur le canapé – ah oui, Ariana avait acheté ce plaid aussi – le silence se fit. Maladroit, presque pesant. Quelques petits sourires timides échangés, le regard se baladant ici et là. Ariana sentait toujours cette attraction envers Aysha, mais elle ne savait pas par où commencer. Heureusement, la jeune femme fit le premier pas.


« Au départ, je n'étais venue que pour la Bièreaubeurre, mais à la réflexion, je ne sais pas qui de l'hôte ou de la boisson est la plus intéressante ... »

Ariana sourit, et leva les yeux au moment où Aysha laissa échapper un petit rire. Elle était belle, toujours aussi belle, et toujours aussi attirante. Embrasse-la, vas-y, lance-toi, c'est facile tu verras. Oui enfin, pas si facile. Son seul baiser jusqu'à présent avait été avec une fille de sa classe sur un pari. La situation était totalement différente et tellement plus simple ! Ici, elle devait faire le premier pas sans non plus paraître trop entreprenante, ou attendre que l'autre fille fasse le premier pas en courant le risque que ça n'arrive jamais. C'est maintenant ou jamais, c'est maintenant ou jamais. Vas-tu te dégonfler ? Non, elle devait faire ça. Elle prit une inspiration très discrète pour calmer ses nerfs, et se pencha vers Aysha, en espérant qu'elle lui rende son baiser et ne lui réponde pas par une claque dans la figure...
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Aysha Brayd, le  Mer 16 Aoû - 12:31

Un sourire se dessina sur le joli visage d'Arianna. Ayhsa espérait que ce n’était pas un simple sourire de politesse et que sa plaisanterie lui avait bien fait comprendre sa vision de choses. Elle ne voulait pas laisser passer cette occasion, pas maintenant qu'elle était la, chez elle, sur ce canapé. Arianna était jolie, elle lui plaisait. Elle avait simplement envie de passer un bon moment en sa compagnie, sans se prendre la tête, sans contraintes. Mais elle ne voulait pas tout gâcher. Apres toit. Elle était plus jeune qu'Arianna, elle avait du mal à s’imaginer faisant le premier pas. Elle ne voulait pas vexer la jeune femme. Et puis les quelques relations qu'elle avait eues auparavant avaient été très différentes, elle était plus jeune, plus immature. Elle ne voyait pas les choses de la même façon, tout était différent. Mme se sentait plus vieille, plus responsable. Elle voyait tout cela de façon plus légère, aussi. Elle espérait qu'Arianna ferait le premier pas. Mais si elle ne le faisait pas, alors Aysha le tenterait certainement.
Arianna la regardait intensément. Une certaine tension se diffusait entre elles deux, et Aysha savait qu’elles étaient sur le point de s'embrasser et elle espérait seulement que la jeune femme ne se reculerait pas. Mais elle se pencha vers la jeune fille. Elle approcha son visage et ses lèvres fines. Une mèche de cheveux lui tombait devant le front. Aysha se pencha elle aussi, ferma les yeux et posa ses lèvres sur les siennes. Elle fit glisser sa main dans les cheveux de la jeune femme et posa l’autre sur sa taille. Les lèvres d'Arianna étaient chaudes et douces, sa peau aussi. Cet instant était agréable, celui des baisers qui se passent bien, qui engourdissent et vivifient à fois. Aysha cessa de penser le temps de cette étreinte et savoura la moindre sensation, chaque parcelle de son corps attentive. Et elle se recula, sourire aux lèvres. Elle regarda Arianna avec qui elle venait d’échanger un baiser et ses joues rosirent un instant.

« Mon choix est fait, je délaisse définitivement la Biéreaubeurre. Tu m'a conquise. »

Un sourire doux. Elle passait un bon moment. Bien mieux que tout ce qu'elle avait expérimenté avant, ce qui était de toute façon un maigre expérience. Elle se sentait plus euphorique, amusée.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Ariana Hastings, le  Dim 27 Aoû - 21:04

Aysha se laissait embrasser. Mieux, elle rendait même son baiser à Ariana. L'ancienne Serdaigle rougissait, elle le savait mais préférait l'ignorer, le moment était trop bon, trop doux, trop agréable. Aysha était belle, sensuelle, et elle était actuellement sur le canapé d'Ariana, en train de l'embrasser, c'en était presque surréaliste.

Sans vouloir être clichée, Ariana se sentait pousser des ailes. Non, elle n'était pas en train de tomber amoureuse d'une presque inconnue, mais l'idée qu'elle pouvait finir ainsi sur son canapé avec quelqu'un qu'elle avait rencontré à peine quelques heures auparavant, sans doute ni peur, lui donnait un sentiment de liberté inattendu. Ariana n'aurait jamais cru être capable de faire ça un jour.

Les deux filles séparèrent leurs lèvres. Aysha sourit.


« Mon choix est fait, je délaisse définitivement la Bièraubeurre. Tu m'a conquise. »

Ariana lui rendit son sourire. Oui, en effet, ce genre d'activités était plus intéressant que la Bièraubeurre. Elle se pencha de nouveau vers l'autre fille. Un léger baiser sur les lèvres, un petit peck de rien du tout. Elle voulait la remercier, la remercier d'être là, de l'avoir aidé à prouver ce dont elle était capable, mais elle ne voulait pas non plus paraître trop bizarre, alors elle se contenta de replonger dans le moment et d'en profiter, d'en profiter à fond le temps que ça durerait. Une petite pause sucrée au milieu d'une vie bien mouvementée.



Fin du RP pour moi. Aysha, je te laisse conclure de ton côté.
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Aysha Brayd, le  Lun 28 Aoû - 10:39

Ariana lui sourit et se pencha à nouveau vers elle. Elles s'embrassèrent longuement, légèrement, sans tension ni promesses. Un baiser sans répercussions, juste un baiser. Léger comme l'air. Cette sensation fit frissonner Aysha qui, pour la première fois, ne se posait pas de questions. Elle ne réfléchissait pas à la suite, parce qu'il n'y en n'aurait probablement pas. Non, elle vivait l'instant sans se soucier de rien et cela lui faisait un bien fou. La constante anxiété naturelle qui pesait habituellement sur ses épaules s'était miraculeusement envolée le temps de cette parenthèse éphémère avec cette inconnue. Elles s'étreignaient mais leurs vêtements étaient cette barrière symbolique. Celle qui ferait que tout s'arrêterait au stade où rien n'a d'incidence. Cette barrière qui empêcherait les questions, les problèmes. Elles s'embrassaient et bientôt tout serait fini.

Mais demeurerait le souvenir de cet instant doux et gourmand, celui dont on se souviendrait avec un sourire par la suite. Unique, éphémère, jamais plus réitéré. On avait besoin de ces moments là, dans une vie, non ? Elles ne se reverraient peut-être pas. Ou bien elles resteraient de bonnes amies. Aysha reviendrait de temps à autres dans ce café, peut-être. elles échangeraient quelques mots au détour d'une rue tout en gardant en tête cet instant de bonheur qu'elles avaient vécu ensemble et qui ne pesait pas, qui les faisait se sentir libres, tout simplement.

Oui, c'était la liberté qui accompagnerait le souvenir de cet après-midi passé en la compagnie d'Ariana. Une petite bulle éphémère de plaisir qui s'envolerait alors doucement, vers le ciel, laissant dans les esprits quelques images conservées bien au chaud.

Un joli moment.


FIN DU RP POUR MOI
Merci pour ce joli RP Ariana, et avis au suivant : ce sujet est désormais libre !
Invité
Anonymous
Invité

Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Invité, le  Sam 2 Sep - 3:49

Ariana Hastings




Il est des rencontres, une étincelle dans un foyer. Il y'a de la belle magie dans l'union des particules où le feu commence doucement à prendre. La braise, le souffle et une lumière se crée. Aujourd'hui, je marche sur les pavés de Londres, habillé d'un léger sweat licorne de couleur rouge et un jean à pattes d'Eph, borsalino sur la tête et un bric-à-brac dans un sac à dos. J'ai peut-être le style d'un ermite, mais au moins je me fonds dans la masse moldus. C'est pas avec une cape de sorcier ou un look de bad-boy que je vais pouvoir entrer à l’Éternel.

L’Éternel est un bar-café moldu, branché Jazz. J'ai l'habitude d'y aller quand j'ai le blues ou l'envie d'un thé aux saveurs du monde. La propriétaire de cet endroit est assez perchée, bien plus que moi. C'est peut-être pour ça que je m'entends bien avec. Elle à un drôle d'accent écossais, Esther Smiths de son vrai nom. Je l'ai appelé via téléphone toute à l'heure et je lui ai réservé une table au fond. Les non-mages n'ont pas de hiboux pour communiquer entre eux. En parlant d'oiseaux majestueux, j'ai envoyé ma chouette voler près de B&B pour envoyer un parchemin à la demoiselle que je ne vais pas tarder à voir.

Je marche sur les pavés de Londres d'un pas assuré, les mains dans les poches, sifflotant un air entraînant. Il se passe des contradictions que je ne saurais expliquer. Elle m'a surpris par sa présence, elle me surprendra par son talent. Je souris en repensant à cette rencontre, je ne m'inquiète pas pour l'avenir, je n'ai pas peur qu'on me pose un lapin. J'ai chassé les mauvais esprits et me voilà devant l’Éternel. Pas trop éloigné du quartier ouest de Londres, entre deux ruelles très animés par les marchands du coin. En terrasse, le monde est là, plus une place de libre. Je m'approche du comptoir et embrasse Esther.

- Hey ! Comment va la timbrée !
- Comme une lettre à la poste ! Me crie-elle en retour avant de rire.
- Fait longtemps.
- Oui ! Plaisir de te revoir parmi les vivants, t'as le blues ?
- Non, cette fois-ci j'ai le cafard, tu peux me servir un dalton.
- Je refuse, t'es trop jeune pour boire de l'alcool et je ne sers que du thé à cette heure. Tu sais bien qu'on est vendredi et que c'est soirée dating.
- Oh purée que j'avais zapé... Le malaise.
- Aucun malaise avec les patates.
- Ouais ouais, mais...


Mais j'ai oublié de vous dire qu'à l'Eternel, chaque jour à son thème et que l'excentrique d'Esther ne m'a pas prévenu par téléphone. Voilà que j'ai rencard avec une jeune sorcière pendant une soirée où multiples dragueurs moldus vont vouloir lui parler, bah oui, elle est géniale comme fille et puis intrigante... Et qu'est ce que je raconte ? Qu'est-ce qui m'arrive ?

Je reprends peu à peu mes esprits en buvant le Dalton qui me fait voir la vie en couleurs. Ce moment précis où tout semble en noir et blanc. Elle ne va pas tarder. Le petit bout de parchemin livrée à la vendeuse de B&B est spécial. Il est imbibé d'une magie blanche permettant à celui qui le détient de connaître la position du sorcier qui l'a produit.

- Bon, je m'installe. Dis-je à Esther d'un ton hésitant.

Assis à la table du fond, je me cache derrière le menu de ce commerce moldu et espère qu'elle viendra vite. Qu'elle appréciera malgré tout cet endroit exotique, la musique, le charme d'Esther et ses thés d'un délice exquis.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Ariana Hastings, le  Sam 9 Sep - 23:13

Le morceau de parchemin serré en main, et main dans la poche, comme une promesse à garder tout près mais cachée, Ariana marche dans les rues londoniennes, en direction de cet endroit, l’Éternel. Elle ne connaît pas, et le quartier semble plus que moldu, mais le nom a quelque chose de magique. Là aussi, une promesse, mais elle s'est juré de ne pas s'emballer, de ne pas se faire de films – pas comme la dernière fois. Pas d'éternel, pas de pour toujours, pas de forever ou d'happily ever after, c'est juste un café – un thé – avec un charmant jeune homme rencontré à la boutique, rien de plus. Elle ne peut pas, ne veut pas, se permettre d'attendre plus.

Pourtant, pourtant elle a fait un effort. Petit bustier noir doré à l'encolure, jupe noire courte et serrée surmontée d'un long jupon rouge transparent, sandales à talons compensés, un collier de faux rubis, et un chignon tressé. Elle s'est faite belle. Elle a passé des heures dans sa penderie et devant son miroir. Elle a demandé des conseils à Meredith. Elle a le cœur qui bat, les mains légèrement moites, elle est nerveuse. Hey Hastings, on ne s'emballe pas, compris ?

La terrasse est pleine de monde, mais Ariana suppose que Nel l'attend à l'intérieur, en tout cas elle n'arrive pas à le repérer sous les rayons du soleil couchant. Et c'est en entrant qu'elle voit la petite affiche à moitié cachée dans un coin, à la vue seulement des habitués ou des curieux : soirée dating. Mais dans quoi est-ce qu'elle s'est embarquée ? Qu'est-ce que c'est que ce plan ?

Elle s'approche du comptoir, et demande timidement à la femme qui a presque l'air sorcière de par son accoutrement, si le nom de Nel Queen lui dit quelque chose. La femme sourit d'un sourire qu'Ariana n'arrive pas à lire, et pointe du doigt une petite table au fond de la salle.

Nel est caché derrière un menu quand Ariana s'assoit en face de lui, accrochant son sac à franges à sa chaise.


« C'est fait exprès la soirée dating, ou c'est juste une malheureuse coïncidence ? »
Invité
Anonymous
Invité

Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Invité, le  Dim 10 Sep - 4:12

Oh mon Dieu ! Pensé-je fortement sans pouvoir m'expliquer avec de grands yeux illuminés. En suis-je presque aveuglé par sa beauté, à comparé, je me suis mis dans de beaux draps avec ce vieux Sweat-Licorne rouge. Mais je ne peux pas me comparer à elle. Ariana se distingue par ses valeurs, même si notre rencontre est un hasard, j'aime à croire en ce dernier pouvant bouleverser le chemin que l'on prend.

Ravissante est le mot, ai-je besoin de le lui dire ? Quels sont les codes et coutumes dans ce genre de situation ? C'est mes pommettes qui virent au vermillon et je croise son regard qui réveille mon monde. Elle aspire mes cauchemars et la rêverie fait battre un cœur usé par le temps. A l'image de son collier de rubis, ses mirettes subliment l'extraordinaire à en faire pâlir tous les marquis de Sade. Elle a l'air confiante, sûre d'elle et engage la conversation d'une façon amusée, très directe, ce à quoi je réponds tac au tac.

- Si j'avais su, je t'aurais emmené à l'Entracte ! Il est pas trop tard, mais ici, ils te servent les meilleurs Dalton au monde ! Et crois-moi, je sais ce que c'est qu'un bon Dalton.

Mais qu'est-ce qui m'arrive ? Je n'ai pas l'habitude de parler ainsi à des connaissances, des rencontres filantes. Mais ce n'est pas une étoile comme les autres. Elle exprime une passion dans ses yeux qui me fait sourire avant de reprendre et de lui expliquer ce qu'était un Dalton pour ne pas la perdre. ''Conversation, pas physiquement, je n'ai aucun problème psychologique'' [True Story]

Une serveuse assez maladroite s'approche de nous, une maladresse pire que la mienne. Je l'appelle d'un signe de la main, mais elle ne me voit pas. J'ai l'air stupide et je fais de grands signes avec les bras sans penser me ridiculiser devant la jeune sorcière. Elle daigne enfin arriver, je souris de soulagement et respire un peu avant de reprendre ce jeu de regards, cette discussion qui commence à peine entre Ariana et moi.

- C'est sympa que tu sois là, ça fait un bail que je ne suis pas venu ici, un bout de temps que je n'ai pas été en Angleterre. Et j'avais oublié à quel point ça m'a manqué de parler avec une personne comme toi, comme moi, comme nous. Et bien que les mol'daves soient cool, ce n'est pas pareil. Bien qu'ils...


Arrête de parler sans rien dire...
Tiens, Rhaast, je me demandais quand t'allais revenir...
Tu l'as fait exprès ? Tu m'as ennuyé !
Laisse-moi en paix, va valdinguer derrière le bar et danse sans moi ce soir.
La musique nous emportera ! Parle lui de ton monde, de tes souffrances, fait la voltiger au delà des lumières.



- Et toi ? C'est quoi ton secret ?

Je me demande bien qui elle est, ce qu'elle cache au fond. Sa passion, ses rêves et son histoire et peut-être qu'un jour, nous en construirons une, sauf si ça avait déjà commencé. Et peut-être qu'un jour, c'est trop loin. Et maintenant ? Tiens, je me demande si elle voudra jouer à Cap ou pas cap, ce jeu m'est familier, elle me rappelle une autre histoire.

Un passé pas si lointain.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Ariana Hastings, le  Mer 20 Sep - 15:53

Le petit oiseau parle, parle énormément, d'un autre bar, de Dalton, de moldaves. Elle ne retient pas tout, ne comprend pas tout. Et il gesticule, appelle la serveuse, passe commande. Ariana se contente d'un thé, pas d'alcool pour elle, la dernière fois ça ne s'est pas bien terminé… Il parle de revenir en Angleterre, et elle se retrouve dans cette information.

« Et toi ? C'est quoi ton secret ? »

Elle sourit pour cacher sa grimace, baisse la tête, les yeux sur le menu. Non, elle n'est pas prête à en parler, pas si vite, ils se connaissent à peine.

« Alors comme ça tu as passé du temps hors du pays ? »

Elle change de sujet, ses yeux de nouveau sur lui, un grand sourire convaincant, un sourire qui lui fait bien comprendre que ce n'est pas encore le temps des secrets.

« Moi aussi. »

Ça, elle peut l'admettre, c'est une information presque officielle maintenant, c'est même sur son CV.

« J'ai passé un an et demi en Afrique, dix-neuf mois pour être exacte, dans une cabane au milieu de nulle part. Ça m'a fait du bien de jouer les ermites pendant un temps. »

Elle s'arrête là avant d'en dire trop. Elle est déjà à la limite, un mot de plus et elle pourrait tomber dans le précipice des mauvais souvenirs et des secrets qu'elle n'a pas envie de partager. Pas tout de suite.

« Et toi ? Tu as mentionné la Moldavie, c'est ça ? »
Contenu sponsorisé

Un commerce moldu - Page 2 Empty
Re: Un commerce moldu
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 4

 Un commerce moldu

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.