AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi
Page 5 sur 7
La devanture chez Waddiwasi
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard

Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Lun 7 Mai 2018 - 16:53



A chaque tête un avis



Pv La Patronne

Trait d’humour, feinté ou réel ? La blondinette ne connaissait pas assez sa patronne pour savoir ce qui se cachait ou non sous ce ton de plaisanterie. Elle esquissa un simple sourire passablement amusé, acquiesçant d’un signe de tête, juste pour ne pas avoir à trop s’étaler. Des masques, elle n’en avait vu que deux différents, dure de faire une comparaison, surtout pour une idée de confiserie qui seraient pointée du doigt pour mauvais gout par la population locale. Pourtant, la brune semblait vouloir en savoir plus, parlant d’un masque vénitien, puis celui d’une tête de chat avant de faire une moue risible, attendant confirmation.

Un haussement d’épaules, une tête partant d’est en ouest, embarquant qu’elles mèches dorées rebelles, Elhiya ne pouvait pas l’aider sur ce coup, encore moins satisfaire sa curiosité étrange. Si Ester cherchait à rencontrer des mages noirs, ils ne semblaient pas compliqués à trouver dès lors que l’insomnie devenait une petite amie trop possessive Enfin, c’était là peut être un ressenti complètement faux… Les pensées s’envolaient vers un souvenir à cette réflexion, essayant de se rappeler l’heure précise des rencontres, un seul point commun : la nuit. Car tous les chats semblaient noirs, et car les ombres dansaient à la lueur des lampadaires…. Et puis un représentant masqué, c’était quand même bien plus cohérent de se balader à la mort du soleil qu’essayer de bronze dessous…

Retour soudain aux confiseries, retour appréciable extirpant la gamine de ses pensées, la forçant à un très léger rire.

« Une tête tout court je trouve ça bizarre en fait… Les insignes et la marque reste suffisamment clairs pour ne pas perdre le client. En plus, un masque en tête de chat, ça semble mignon en soit, mais s’il existe plus, ça ferait un peu commémoration, autant éviter. Et puis… j’suis pas plus avancée que toi pour ces masques, moi j’en ai croisé que deux, et sur un bonbon, ça me perturberait assez quand même. Ce serait une vengeance ou une allégeance de croquer dedans ? Déjà, qui achète ces sucreries ? J’en ai pas….. a si, j’en ai vendu il y’a peu de temps… »

Souvenir d’un élève achetant des exemplaires de chaque ordre. Intérêt étrange auquel elle n’avait posé aucune question, n’étant pas là pour repérer divers soutiens possibles.

« Faire un pack de 3, avec un de chaque sinon, ça pourrait peut-être plaire… »
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 7 Mai 2018 - 21:39


Ester haussa les épaules, retrouvant son sérieux des derniers jours. C'était qu'en voulant comprendre l'étudiante, la sorcière avait souhaité prendre un air plus léger, moins morbide que celui qu'elle se traînait misérablement depuis plusieurs jours. Mais le temps filait et le jour déclinait à vu d’œil. Non seulement elle était en retard, mais en plus elle n'était pas plus avancé. Elle ne comprenait toujours pas les ombres et encore moins ceux qui les suivaient malgré tout. On ne pouvait pas lui reprocher de ne pas avoir essayer. Aussi fit-elle rapidement un terme au débat sur les sucreries. Ce n'était dans le font qu'un prétexte pour parler.

Elle laissa son regard parcourir le ciel, comme si celui-ci détenait toutes les répondes. On levait tous les yeux au ciel, lorsqu'on cherchait des réponses. Que l'on souhaitait s'adresser à Dieu ou aux étoiles. Peut-être même qu'il y en avait qui cherchait des choses encore plus grandes, encore plus importantes. Comme toujours cependant Ester ne trouva rien. La phénix se tourna néanmoins vers Elhiya, sans qu'aucune trace de peines ne viennent ternir son sourire.

- Il faut que j'y aille, je suis déjà bien en retard. Sauf si tu veux que je reste ?

La sorcière attendait une réponse avant de réellement songer à partir. Même en sachant qu'elle fricotait avec les ombres, l'idée de la laisser seule le soir ne lui plaisait pas. C'était communément ce qu'on appelait êtres res-pon-sa-bles. Ce dont la plupart des sorciers du monde ne semblaient pas se souvenir. Ou peut-être ne connaissaient-ils pas ? Car si tout le monde montrait ne serait-ce qu'un peu de bienveillance, le monde se porterait mieux, assurément.

- Il faut quand même que je comprenne... Pourquoi les Mangemorts ? Qu'est-ce que tu reproches aux Phénix ou aux Aurors ?

La question était venue tout naturellement. Il n'y avait aucun jugement, aucune déception, aucune envie de faire réfléchir. Ester en était arrivée à un point où elle voulait juste comprendre. Parce qu'à quoi bon se battre, si c'était le monde lui-même qui avait décidé qu'il préférait vivre dans la nuit ? Pourquoi ne parlait-elle plus à sa meilleure amie, si réellement ça ne servait à rien ?

Kohane n'avait jamais put lui fournir d'explication claire, aucune qu'elle n'avait été en mesure de comprendre en tout cas. La propriétaire espérait néanmoins qu'Elhiya en serait capable. Elle tenta alors de lui lancer un regard doux, mais qui ne laissait pas de place au défilement. Seul une ombre pouvait parler aussi bien que la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Lun 7 Mai 2018 - 22:25



A chaque tête un avis



Pv La Patronne


Les sucreries n'étaient qu'une excuse. Normal. Ester avait des questions qui trottait dans sa tête, elle avait prit des détours pour savoir ce que son employée pensait du monde qui les entourait, ce qu'elle nourrissait comme aspiration, comme rêve pour la société malmenée. Ces chemins alambiquées avaient toujoirs étonné la blondinette, quand une interrogation piquait la langue, elle trouvait normal de la poser directement. Là, Ester s'embettait à parler bonbon.. perte de temps pour elle.. mignon pour Elhiya quo regardait, d'un sourire, la discussion prendre fin.

Un signe négatif de tête à la proposition, la gamine n'avait pas peur du noir, mais de ce qui se permettait de briller rien que pour elle avant de disparaître sans raison.  "C'est gentil, mais Jace ne va pas tarder à arriver. Ne t'en fait pas". Un doux regard face à tant de sollicitude, puis un coup d'oeil vers le bout de la rue. Il n'allait pas tarder à se montrer, à illuminer son monde, ses peurs et ses doutes, à les chasser et les noyer d'un simple regard, elle n'avait besoin d'aucune autre certitude. Et si dans l'attente une rencontre désagréable apparaissait, et bien, c'était que les étoiles jalouse de la lueur du serpentard en avaient décidé ainsi.. elles l'avaient fait avec Lucy, maintenant, la blondinette savait qu'elle ne contrôlait pas ce genre de chose. Pas plus que la soudaine spontanéité de la brune.

Surprise un instant, Elhiya avait planté les yeux sur sa chef, esquissant un sourire en coin dubitatif. Voilà elle était là la question manquante. Le fameux pourquoi. Et pourquoi la peinture pour faire vagabonder tes pensées ? Et pourquoi Ulysse? Et pourquoi tu ne m'as pas dit ca avant?.. son absence avait été étonnante, mais elle avait enfin trouver le moyen de s'exprimer. Souriant avec affection, la gamine inclina la tête de côté avant de repondre avec douceur.

-Car c'est la seule main qui m'a été offerte quand même ma propre existence n'avait plus d importance.

Un résumé concis, occultant volontairement les raisons, les details, ils n'avaient guère d'importance au final. Ce n'était pas un représentant de la lumière qui avait été là. Et qi c'était le cas, ca n'aurait rien changé.. elle en était persuadé. Et puis.. la seule luciole qui lui semblait valable dans ce monde, n'était même plus chef de lumière.. ce ne devait pas etre pour rien.. elle portait peut être trop d'ombre en elle cette luciole adulte..
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 9 Mai 2018 - 16:45


Elle se contenta d'un petit hochement de tête pensif. Ça avait au moins le mérite d'être compréhensible, pas comme tout ce qu'on lui avait déjà donnée comme excuse. C'était simple, presque acceptable. Ester ne fit cependant aucun commentaire, tout simplement parce qu'elle n'avait rien à en redire. Elle n'avait pas été là, alors elle ne pouvait pas vraiment juger, mais pour elle cela ressemblait d'avantage à de l'endoctrinage ou à de l'influence qu'à une main généreusement tendue.

Aussi décida-t-elle qu'il était temps pour elle de s'en aller, ce ne serait pas ce soir qu'elle changerait la manière de penser d'une adolescente. D'autant qu'il n'y avait pas seulement une ado à faire changer, mais bien un duo. Si elle parlait du même Jace avec qui Ester jouait au Quidditch en tout cas. Lui aussi, elle devrait l'avoir plus à l’œil. Chacun devait en revanche grandir et se faire sa propre expérience du monde. Il ne servait à rien d'agir tout de suite. Ils n'avaient rien fait. Et il n'était pas possible de sauver quelqu'un qui ne désirait pas être sauver.

- J'y vais alors, à lundi !

Saluant son employé d'un geste amicale de la main, Ester commença à s'éloigner, retrouvant au fur et à mesure qu'elle s'éloignait de la petite, une mine triste. La sorcière n'était pas plus avancée et elle se posait toujours autant de questions, à croire que personne n'en connaissait les réponses et que c'était pour ça qu'elle n'arrivait à rien. Elle n'était toujours pas certaine d'avoir bien agit avec Kohane. Ce soir elle n'avait rien trouvé à part des ombres. La propriétaire s'arrêta alors pour faire volte face.

- Je m'en vais, mais fait plus attention à ce que tu dis et à qui tu le dis s'il te plait. N'oublie pas qu'au regard de la loi, peu importe qu'elle soit bonne ou mauvaise, soutenir un groupuscule est un crime. Alors fait attention.

Un dernier sourire pour la route et Ester transplanna en refrénant son envie de lui rappeler qu'une bonne action, n'effaçait pas toutes les mauvaises.

FIN du RP pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Jace Becker, Jeu 10 Mai 2018 - 21:51


Autorisation d'Elhi et Rachel pour poster.
Désolé du bébé post :kiss:

Ce soir je devais récupérer Elhiya devant Waddiwasi malheureusement je suis en retard, les profs qui nous gardent quelques minutes en plus après la fin du cours, les études obligatoires qui durent des plombs... En plus de la route à faire pour rejoindre la boutique bref très très en retard j'espère qu'elle ne va pas m'en vouloir.
Retirant mon uniforme scolaire, et mettant une tenue basique je m'empresse de quitter le château et de me rendre en direction du pré au lard qui me prend encore une fois plusieurs minutes...

Une fois arrivée j'entends le bruit distinctif d'une personne qui transplante j'espère que ce n'est pas Love mais par chance j'arrive à reconnaître sa magnifique tête blonde, m'approchant d'elle je la prends dans mes bras avant de lui dire.

-Désolé du retard Love, c'était une très longue journée. On a eu droit à des révisions forcées pour les examens de l'année prochaine... relou... J'espère que tu ne m'en veux pas pour le retard... Tu veux qu'on aille quelque part en particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Elhiya Ellis, Ven 11 Mai 2018 - 10:12



A chaque tête un avis



Pv Jace désormais

Un signe de tête pour saluer le départ de sa responsable de boutique. « A Lundi, bonne soiree » et un coup d’œil à sa montre. Un soupir, il était en retard, il était plus que temps de lui donner la moitié du miroir double sens, pour éviter les attentes éternelles dans la rue. Seul réconfort, il était au château et ne pouvait pas avoir de soucis bien grave, au pire, un escalier lui faisait des torts, rien de dangereux.

Une voix, un conseil balancé d’un peu plus loin interpella la blondinette qui levait le nez en souriant. Tant de sollicitude était touchant, d’autant qu’Ester ne semblait pas vraiment pas partager le point de vue sur son employée. Un dernier sourire, un acquiescement de signe de tête et … l’attente encore... Nouveau soupire, les mains dans les poches, le regard regardait d’un côté de la rue puis de l’autre, jamais dans le bon sens, bien entendu.

Une prise surprise lui arracha un couinement avant de reconnaitre le parfum qui l’entourait soudainement d’une douce chaleur. Un sourire lumineux ourla ses lèvres instantanées malgré l’envie de prendre une moue boudeuse qui fondait comme neige au soleil en croisant son regard. Un Bisou pour l’accueillir suffisait amplement.

« Monsieur se fait désirer pour changer… Mais il parait que ça sert pour se rendre plus désirable. Alors, on dira que c’est pardonné. »

Un pouffement amusé non contenu s’échappait, impossible de rester fâchée dans ces moments ridicules ou rien n’avait réellement d’importance. Les raisons du retard, elles-mêmes importaient peu. Le plus important était là : lui. Ne restait qu’à lui fournir de quoi éviter que les attendes deviennent inquiétude. Une main fourrée dans son sac en extirpa un petit écrin de velours rectangulaire qu’elle lui tendait.

« Hop, moyen de communication, comme ça plus de souci ! J’ai l’autre moitié forcement Tiens. »

Large sourire lumineux avant d’incliner la tete sur le coté

« J’y ai pensé à mon retour de voyage avec Luna. C’est pratique comme truc. Enfin tant que tu l’oublie pas ! On y va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Jace Becker, Lun 21 Mai 2018 - 16:54


Sourire radieux sur son visage qui me fit sourire à mon tour, elle commence à dire quelques mots sur le fait que je me suis fait désirer. Bon je n'ai pas vraiment d'excuse pour ça j'ai juste eu un peu trop de boulot et ses quelques mots supplémentaires sur le fait de se rendre désirable me firent ricaner.

-Tans dont ça fonctionne et que ça me fait pardonner... Tout va bien alors.

Je l'observe alors mettre sa main dans son petit sac extirpé un petit écrin de velours qu'elle me tend. Alors que je le prends en main et que j'écarte le velours pour voir le miroir à double sens, elle m'informe que c'est un moyen de communication rapide.

-En effet comme ça si j'ai du retard pour notre prochain rendez-vous je pourrais te prévenir de mon avancé. Ho et ne t'inquiète pas je ne l'oublierais jamais, je le mettrais peut-être dans ma chaussette pour pas l'oublier. Dit moi en plus sur comment ça t'est venu, ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu d'ailleurs.

Réfléchissant alors à où nous pourrions aller, je lui prends la main en posant un baiser sur sa joue et nous commençons à marcher dans une direction totalement au hasard.

-Tu veux qu'on aille où je t'avouerais que j'ai un creux.

Après ça nous décidons donc de manger dans un petit coin tranquille en tête à tête, bonne soirée en perspective en compagnie de Love.

[Fin de RP pour nous deux Smile merci !]
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Fañch Guivarch, Lun 28 Mai 2018 - 14:48


RP avec Elly
LA Elly
Fañch Guivarch rp numéro 139 tw :

Fañch marchait dans les rues de Pré-au-Lard à la recherche d'un bar. Après le fiasco de son dernier cours de métamorphose il avait envie de décompresser un peu, en effet à cause d'Elius, un autre élève de sa maison, il avait failli devenir aveugle. Heureusement pour lui les dégâts étaient temporaires et le celte avait déjà recouvré une partie suffisante de sa vue.

"Le positif" : Il faut savoir pardonner tu sais.

"Le négatif" : Ouais ouais, le pardon toussa toussa. La seule chose qui m’empêche de lui péter la gueule à ce c*n c'est la perspective d'une bonne bière.

"Le positif" : Mais avec modération toujours.

"Le négatif" : Non mais tu rêves, on est là pour aller se prendre une bonne cuite des favelas.

Perdu dans son débat intérieur et n'ayant pas retrouvé une acuité visuelle optimale il bouscula une personne qui se trouvait sur le chemin.

Fañch : Pardon, monsieur.

Mots lâchés de manière automatique sans vraie sincérité mais plus par politesse. Malheureusement les yeux du serpentard lui avaient une nouvelle fois joué un mauvais tour car la personne qu'il venait de percuter n’appartenait pas au genre masculin mais bien à la gente féminine.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Elly Wildsmith, Lun 28 Mai 2018 - 15:11


LA de Fañch

Tu avais la fâcheuse manie de péter des câbles sans aucune explication ces derniers temps. Comme si les escapades vengeresses entreprises avec Evan ou pour le compte de l’Ordre te manquaient. Tu avais pensé, un temps, que le travail au Heurtoir serait suffisant pour te permettre d’évacuer toute la rage et la colère que tu contenais. Mais ce n’était pas le cas. Absolument pas d’ailleurs. T’avais toujours besoin d’exploser sur tout et forcément tu ne t’en …

« Pardon Monsieur ». Le gamin passe à côté sans même un regard pour toi. Il ne t’en fallait pas plus pour te faire partir au quart de tour. « Eh petit ! T’es pas capable de t’excuser correctement ? », c’était le genre de phrase que tu aurais pu dire si tu n’étais pas dans tes mauvais jours. Mais là, t’avais complétement rien à faire de sa réponse, et même que ta baguette était déjà dans tes doigts, prête à jouer une petite symphonie de souffrance à tes côtés.

Le gamin – fin tu penses que c’est un gamin, la voix qui te fait dire ça – continue sa route et ne se retourne pas. Alors il ne t’en faut pas plus pour murmurer un « Eolo Procella » qui fait vaciller la silhouette et qui fait qu’il se retrouve les fesses à terre. Un petit ricanement s’extirpe de ta gorge alors que tu te rapproches doucement « Ça t’apprendra à ne pas être plus poli ». En soit il avait été poli, mais toi, t’avais juste eu besoin d’un déclencheur et c’était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Fañch Guivarch, Lun 28 Mai 2018 - 16:12


Fañch Guivarch rp numéro 140 tw :

Visiblement le type que Fañch avait bousculée avait la réaction facile une attaque verbale qui fit bien comprendre au celte son erreur sur le sexe de la personne bousculée. Cet assaut verbale fut rapidement suivi d'un sortilège qui fit tomber le géant.

"Le positif" : On va s'excuser correctement et puis je suis sur qu'elle va nous laisser partir.

"Le juge" : En tout cas il faut la jouer fine et ne surtout pas fair de chose qu'on pourrait regrét....

Fañch : Mais vous êtes complètement taré ma parole !?

Cette phrase remplit de colère fut accompagnée d'un mouvement pour se relevé. Une fois debout Le fou chercha, pendant quelques secondes, la personne qui venait de le mettre au sol. Puis une fois que l'éventuel adversaire du breton était localisé, il commença à aller chercher sa baguette.

"Le juge" : T'es vraiment pas croyable.

"Le négatif" : Fais pas ch*er j'en ai marre qu'on se fasse marcher dessus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Elly Wildsmith, Sam 2 Juin 2018 - 17:59


Une phrase lâchée, pleine de colère. Un rictus narquois sur ton visage et tes yeux, cachés sous cette capuche grisâtre pétillent de cette adrénaline si forte que pouvait crée le combat. Tu avais hâte, véritablement hâte. De lui flanquer une leçon qu’il n’oublierait pas. Pourquoi ? T’en savais rien. C’était un peu une loterie de l’enfer, tu avais les nerfs et t’avais besoin de les exulter, alors tu lançais, à la volée « On vous a pas appris à être poli ? »

Une pause alors que ton regard ne quitte pas la silhouette. Et puis la colère qui rugit dans tes veines, qui a besoin de sortir, d’être expiatrice de ce mal-être qui te ronge. « Sphaera ignis ». La boule de feu s’extirpe sans peine de ta baguette et se dirige droit vers l’ombre.

Toi, tu attends, toujours sur le qui-vive, sur tes gardes. Au cas où quelqu’un viendrait surprendre votre petit échange d’amabilité. Après tout, tu voulais juste qu’il soit plus poli. Oui, c’était une solution drastique, mais au moins ça lui offrait un petit entraînement gratuit. Au final, t’étais sympa de lui offrir ça sans le faire passer par la case Heurtoir. Sourire de circonstance sur ton visage.


Dernière édition par Elly Wildsmith le Ven 8 Juin 2018 - 19:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Fañch Guivarch, Dim 3 Juin 2018 - 21:14


Fañch Guivarch rp numéro 145 tw :

Voir flou son adversaire n'est vraiment pas avantageux pour se battre, la précision et la lecture de ses mouvements en prennent un sacré coup. Il faut se reposer sur d'autre sens comme l'ouïe. Ce même sens qui permit a Fañch d'entendre la remarque ironique sur l’apprentissage de politesse.

"Le négatif" : Et agresser des gens c'est poli peut-être?

A peine avait-il eu le temps de mettre sa main à sa baguette qu'un deuxieme soleil apparut dans son champ de vision, un soleil très proche qui s'approchait rapidement de lui.

"Le positif" : Est-ce une vision divine?

"Le juge" : non, danger.

Trop tard, la réponse du fou face à cette attaque fut trop lente et l'esquive envisagé n'eu pas le temps d’être enclenché. L'orbe incandescente toucha le géant en plein ventre. Le feu apposa sa marque sur le corps du breton qui tomba au sol sous le coup de la douleur
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Elly Wildsmith, Mer 6 Juin 2018 - 9:10


L’atmosphère pesante laissait peu à peu place au soulagement. Le sortilège avait atteint sa cible en plein ventre, et un sourire satisfait était apparu sur ton visage. Comme si la douleur provoquée sur les corps d’autrui te permettait de soulager – pour un temps seulement – la douleur et la rancune qui te ravageait. Y’avait ce besoin irrépressible de faire du mal, sans raison.

Un instant, pourtant, la conscience reprend ses droits, s’interroge et t’interroge par la même occasion ? Etais-ce une bonne chose ? Sans doute que non, tu le savais. Pourtant t’arrivais pas à te résoudre de t’arrêter. Comme si c’était plus fort que toi, comme si tu avais besoin de voir, de sentir, d’entendre la souffrance des autres, de leur infliger les pires tortures pour te sentir exister. Vivante. C’était le mot.

Ce comportement à risque que tu arborais ne risquait-il pas de mettre à mal cette couverture à l’apparence tranquille que tu travaillais pourtant depuis de long mois ? De rage, tu te mords l’intérieur de la lèvre. Ce n’était pas le moment pour cela. Tu le savais. Alors, dans une énième tentative de reprendre le contrôle de toi-même, tu lançais un « Bombarda » et tu disparais dans les méandres des débris.

Après quelques pas dans une ruelle reculée, tu fais le choix de transplaner. T’assurant au passage que personne ne t’ai vu ou croisé, auquel cas il serait facile de remonter jusqu’à toi. Pourtant, là, tu sentais encore dans tes veines l’adrénaline du duel. Si ta colère avait été assouvie, nul doute qu’elle finirait par revenir. Il te faudrait alors être plus tactique et maligne.

- Départ d’Elly –
Merci :kiss:
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Rachel Ester Pasca, Ven 8 Juin 2018 - 19:12


La suite avec Fañch

Le sommeille n'était plus aussi profond qu'il ne l'avait été il y a longtemps, en revanche, il l'était tout de même plus qu'il y a quelques années. Tout comme ses humeurs, ses nuits faisaient un peu ce qu'elles voulaient. En revanche cela avait un intérêt certain lorsque comme elle -et comme 100 % des sorciers(ères)- on vivait dans un monde en guerre. Car les attaques ne pouvaient pas être qualifier de "rare", bien au contraire.

Ce fut donc à mi-chemin entre la surprise liée à son brusque réveil et entre une certaine lassitude qu'Ester fut tiré de son lit de fortune par le bruit caractéristique d'une explosion. Car oui, elle aurait déjà eu des chance de l'entendre si elle était restée dormir chez elle, alors si celle-ci explosait devant sa boutique... Son bébé...

D'un bond, la phénix se leva et, sans prendre le temps de se vêtir, attrapa sa baguette pour transplaner dans la rue. Oui, en slip dans la rue. Tant pis pour l'honneur, la sorcière était persuadée que les Mangemorts venaient s'en prendre à sa boutique en représailles pour ce qu'elle avait fait à Kohane. Ainsi elle l'avait vendu ? Mais ce n'était pas si surprenant, elle aussi avait donné son nom aux Phénix il y a longtemps. Cependant non, elle ne trouva aucun masque venu détruire son bébé, juste une rue dévastée et un homme.

Pas le temps de se poser des questions, la Phénix se précipita et repéra immédiatement une brûlure assez conséquente au niveau de son ventre. Quel âge avait-il ?

- Que s'est-il passé ?

Au ton de sa voix, on pouvait croire qu'elle était calme, mais en réalité son cœur battait bien plus vite que ça. Elle s'empressa cependant de lancer quelques (au moins trois) Episkey Maxima. Malheureusement elle ne pouvait pas faire plus, mais cela lui permettrait au moins d'arriver juqu'à St-Mangouste plus facilement. Puis elle généra un patronus pour prévenir le chef des Aurors.

- Qui a fait ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Artemis Lhow, Sam 9 Juin 2018 - 0:10



Autorisation de Rachel pour intervenir
LA de Arty pour ce message


La journée d'aujourd'hui fut particulièrement déplaisante... devoir ainsi mettre sous pression l'un des miens n'est pas dans mes habitudes, mais il est allé trop loin et il fallait bien que je marque le coup d'une façon où d'une autre. J'espère juste qu'il aura retenu la leçon cette fois et que je ne reprendrais pas de si tôt à enfreindre la loi. Si j'ai décidé de le couvrir aujourd'hui, ça ne sera pas toujours le cas et, si je lui ai accordé ma confiance une seconde fois, il ne l'aura pas une troisième. Tout à perdre et rien à gagner comme on dit !

N'empêche, je ne sais pas encore comment je vais m'arranger pour faire passer ses ASPIC's au môme... je trouverait bien un moyen de m'arranger avec le département de l'éducation magique mais un service en valant un autre, je n'aime pas être redevable. Posant ma plume sur son support, je plie soigneusement le petit avion en papier afin de l'envoyer vers le département susnommé. La réponse devrait me parvenir sous peu, mais certainement pas dans la nuit. Demain sera un autre jour et je ...

Une attaque [...] des blessés [...] Waddiwasi [...] urgence !

... la bouche légèrement entrouverte, il se passe une demie-seconde avant que je ne reconnaisse la voix qui était venue me porter ce message : Rachel. Traversant à la hâte mon bureau, je me dirige vers l’ascenseur du niveau pour rejoindre le grand hall. C'est officiel, demain je prends des mesures pour autoriser les transplanages vers l'extérieur depuis mon bureau ! Ras-le-bol de ...

Encore là toi ?! Tu fais des heures supplémentaires maintenant ? Je ne m'attendais pas à croiser le gamin dans les couloirs à cette heure ci, mais c'est parfait, au moins je ne serais pas seul. Prend ta baguette et suis moi, une attaque à Prés-au-Lard. Tu as récupéré ton insigne non ? Alors montre t'en digne et viens gamin. Les portes s'ouvrent et nous nous engouffrons tous les deux dans la cage. Bizarrement, il est bien silencieux et semble tout à fait calme. L'électrochoc ? Ou alors il va se déchaîner une fois sur place.

CRAC

Mes yeux balaient la rue, mais en dehors des deux personnes qui se trouvent devant nous, elle semble déserte. Hominum Revelio ! Rectification, elle est déserte. Sans prêter attention à la tenue de la demoiselle, je m'approche et la saisie par le bras avant de l'emmener un peu plus loin. Sécurise le périmètre et occupe toi du blessé, ça ne sera pas long. Arty s'active déjà tandis que j'isole la demoiselle dans la première ruelle adjacente. Ma baguette sous son menton, je la plaque à même le mur et plante mes yeux dans les siens.

Contre quel sortilège t'ai-je aidé à résister il y a quelques années ... répond ! Un geste de travers, un début de formule, un éclair dans le regard ou encore : une mauvaise réponse ... et un éclair de lumière viendra obscurcir ton regard pour les heures à venir. Mon apparence a été utilisée il y a peu pour se procurer des explosifs ayant servit à la destruction d'un commerce. Je n'exclus maintenant plus occupe possibilité. Si elle se trompe, c'est que cette personne n'est pas celle qu'elle prétend être.

Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 10 Juin 2018 - 18:50


Il ne fallu pas longtemps aux Aurors pour arriver dans la rue. Ester avait eu un mouvement défensive en les entendant arriver, tant qu'elle ne se faisait pas greffer des yeux dans le dos, elle préférait voir ce qu'il s'y passait. Elle ne détourna cependant pas plus son attention du jeune homme qui était toujours à terre. Mais quel âge avait-il ? En fait, Ester n'arrivait pas à déterminer si elle devait prévenir Azénor qu'un de ces élèves venaient de se faire attaquer ou s'il s'agissait d'un adulte. Quel idée d'avoir une telle barbe aussi jeune aussi.

C'est sur cette pensé que la sorcière sentie le bras d'Artemis l'empoigner et l'a soulever pour la traîner plus loin. Elle ne voyait pas où il voulait en venir. Avait-elle fait quelque chose ? S'était-il rendu compte qu'elle n'était pas celle qu'elle prétendait être ? Avait-il découvert que c'était elle qui avait tué le père de Max ? Ou était-ce... autre chose ?

Lorsqu'il la plaqua contre le mur, elle cru un instant qu'il allait l'embrasser, mais c'était avant de remarquer la baguette qu'il pointait sur elle et le regard dur. Elle serra sa baguette dans sa main, en fait ce fut tout son corps qui se contracta. D'agacement plus que de colère, elle comprenait qu'il puisse se méfier, mais elle n'appréciait pas être ainsi brutalisé.

- Sortilège d'impéro... Elle le poussa pour qu'il recule. Tu crois vraiment qu'on est assez proche pour que quelqu'un veuille prendre mon apparence pour te piéger ?

Petit sourire. Au fond c'était plutôt flatteur comme idée. Cependant elle retrouva bien vite un visage plus sérieux en repensant à ce qui l'avait tiré du lit et à l'état de l'homme là-bas. Quel époque, mais quel époque. Ester soupira. Elle songeait vraiment à mettre un système de caméra de surveillance. C'était quelque chose auquel les sorciers n'étaient pas habitué à faire face, cela pourrait lui être favorable. Et peut-être qu'elle pourrait en placer à d'autre endroit si cela fonctionnait ? L'Ordre manquait cruellement d'information en ce moment sur ce que faisait les Mangemorts.

- J'suis contente que tu sois venue aussi vite. Ma boutique est la dernière du quartier à n'avait jamais été attaqué alors je m'attends à ce qu'ils débarquent n'importe quand. D'autant que je n'ai jamais cacher mon attirance pour la lumière, hors il est mieux vu de dire qu'on est de leur côté plutôt que de celui des Phénix ou des Aurors.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La devanture chez Waddiwasi

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 7

 La devanture chez Waddiwasi

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.