AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -25%
-100€ sur l’Ecran incurvé PC ...
Voir le deal
299.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 3 sur 3
[Habitation] Map of exhilaration
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation

[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Amy Shields, le  Dim 27 Jan - 19:23

Je t'aime Mimi, je reprends le sujet mais on s'en refera un, on en a pas fini
Rp avec Ellana



Des jours, des nuits, des minutes, des secondes,.. A partir de quel moment le temps commence-t-il à être long ? Une heure sans voir l'être cher c'est long. Une heure de sommeil, c'est court. Des mois dans une vie, c'est court. Des mois sans nouvelles et sans écrits, c'est très long. Alors quoi, ces mois passés loin de tout c'était long ? Pourtant pour Amy, ça n'avait pas paru long du tout.
Une escale, une pause, une halte pour quelques minutes c'était bien.. Mais pour quelques mois. Disons qu'Amy avait du faire face à certaines réalités auxquelles elle n'était pas préparée. Elle en avait vues des choses pourtant. Des bonnes comme des mauvaises. C'était peut-être ça le problème au final, d'avoir vu trop de choses. Quoi qu'il en soi la pause avait été longues pour les autres peut-être, mais fort courte pour la sorcière. Revenir avait été difficile et il fallait qu'elle reprenne sa vie lentement et calmement pour commencer. Pas besoin de se précipiter.

Reprendre contact avec sa sœur, fut la première chose sensée qu'elle fit en revenant. La jolie tête blonde méritait des nouvelles et des explications. Car oui, ne pas prévenir sa sœur de son départ avait été la plus grosse erreur d'Amy. C'était pas très réglo mais bon.. Ce qui était fait, était fait. Maintenant il fallait juste espérer qu'Ellana veuille bien revenir et la voir pour parler. La brunette espérait vraiment qu'elle vienne. C'était le seul membre de sa famille aussi proche et mine de rien, elle lui manquait.

La voilà donc là, assise dans son canapé dans son appartement. Tout de blanc vêtu avec Aslinn perchée sur l'accoudoir du fauteuil. Les doigts de la jeune femme passaient délicatement sur les plumes de la tête du Phénix tandis que son cœur s'emballait à chaque bruit extérieur. Viendrait-elle ? Lui pardonnerait-elle ces mois d'absence ? La brune détourna quelques secondes le regard de la porte pour le poser sur son Phénix qui, lui au moins, avait l'air paisible. La vue de l'animal fidèle envers elle lui arracha le premier sourire depuis qu'elle était revenue à Londres. Au moins si elle ne venait pas, le Phénix restait avec elle. C'était pas mal un meilleur ami Phénix non..? Au moins ça lui en faisait un.

Les yeux qui se relèvent de l'oiseau pour se poser à nouveau sur la porte. Le cœur qui bat un peu trop vite à son gout. Le stress qui lui dévore les boyaux. D'un geste mécanique, la jeune femme vint replacer sa robe blanche sur ses genoux, espérant être présentable. Vous vous souvenez, ce qu'on disait au début ? Hé bien c'est dans des situations comme celle-ci que les minutes pouvaient être longues. C'est ainsi que les minutes passèrent, les une après les autres. Une, deux, trois.. Viendrait-elle ?
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Vanille Fleury, le  Dim 27 Jan - 19:51



LA de Mary

J'ai mis du temps à me composer ce masque de bienséance. Des sourires automatiques aux larmes interdites, un visage neutre avec un soupçon de bonheur, celui de la conventionnalité en somme. Mais voilà que tu viens tout briser. Les mains tremblantes déchirent l'enveloppe - réponse aux yeux qui se sont posé sur le phénix avant de reconnaître l'écriture de la sœur. À partir de là, toutes les émotions contenues se rassemblent en un tourbillons de sentiments. Je ne sais plus si je dois rire ou pleurer alors que mon regard défile rapidement sur la missive reçue. Je laisse tomber la lettre avant de poser une main sur ma bouche, les yeux pleurent entre soulagement et fureur - l'entièreté du système semble en réalité déréglé. L'inconnu se dirait lettre d'amour, deux êtres et un absence, à quelque termes près, il serait en fait dans le bon.

Je sors, j'emmène Lali, occupe toi de Mary. La bleue est tombée malade. J'en oublie la politesse mais l'elfe ne relève pas, il doit sentir la tension qui émane de mon être entier. Bien maîtresse. Clac la porte dans mon dos. J'enfile mon manteau en marchant, Lali dans mes bras. Maman ? Elle ne comprend pas. J'accélère, ma maison pas si loin de la tienne. La petite lâche son sourire pour une mine inquiète en agrippant une main à mes longs cheveux, l'autre à son doudou. Elle doit sentir que quelque chose ne va pas - en réalité c'est un euphémisme.

Je retrouve sans mal l'appartement dans lequel j'ai passé tant de temps avant que tu ne disparaisses. Je ne comprends pas pourquoi t'es partie, pourquoi t'es revenue, pourquoi t'as pas donné de nouvelle. la rage monte en moi comme un tsunami. Tu pensais quoi au juste ? Que je pourrais me débrouiller sans toi ? Que t'étais pas utile à ma vie, c'est ça ? Tu as pensé que j'allais pouvoir t'oublier ou faire comme si rien ne s'était passé ? C'est cruel, c'est lâche, je me suis tellement inquiétée.

Je sors la clef de ma poche. Je me suis souvent dit que c'était stupide de la garder, que je devais la détacher mais je n'ai jamais pu m'y résoudre tout à fait. Clac le bruit dans la serrure. Me voilà qui débarque dans ton salon, du haut de mes talons, ma fille d'un an entre les bras et un mélange de fureur et de soulagement sur le visage donnant lieu à une grimace plutôt étrange. J'ai reçu ta lettre. C'est le moins qu'on puisse dire. Deux nouveaux pas dans sa direction et la rage qui monte en flèche primant un instant sur le soulagement. P*UTAIN AMY ! T'ETAIS OÙ ?! Lali qui ne comprend pas se met à pleurer et je me calme un peu. Je t'ai crue morte p*tain !! Moi qui essayait d'éviter les gros mots devant ma fille... Je reste là, les points serrés et le coeur battant comme si je ne parvenais pas à croire que ce soit bien elle, ma soeur, cette femme qui se tient devant moi.


Dernière édition par Ellana Lyan le Dim 27 Jan - 21:01, édité 1 fois
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Amy Shields, le  Dim 27 Jan - 20:16

Le bruit du talon qui claque contre le sol tandis que le mouvement de la jambe droite portée par l'anxiété continue. Du stress et de l'angoisse mélangé au reste, c'était pas très joli ni très agréable à voir. Mais que pouvait-elle faire d'autre à part attendre ? Attendre le moment où définitivement il n'y aurait plus d'espoir quand à la visite de sa sœur. Ou justement le moment où cette dernière arrive et la connaissant, allait lui passer un savon phénoménal. Juste, attendre et laisser les secondes couler comme un ruisseau beaucoup trop calme par rapport au temps qui s'annonçait.

La voilà la tempête prévue. Prévenue simplement par le bruit d'une clef dans la serrure. En une fraction de seconde, tout fut calme dans l'appartement. Le talon avait arrêté son mouvement effréné, la respiration d'Amy s'était également arrêtée dans un sursaut. Même Aslinn avait tourné la tête sans bouger, sur ses garde. Un silence, beaucoup trop profond que pour que ce soit de bonne augure.
La voilà qui débarque. Mais pas seule non, un bébé dans les bras. Le lien se fit très vite dans la tête d'Amy. Et c'est donc très vite que la pièce se mit à tourner autour d'elle. Son teint devint fort pâle tandis que son cœur s'accélérait. Les yeux braqués sur cette enfant, la brunette ne voyait plus rien d'autre. Mais comment était-ce possible ? Comment avait-elle pu rater ça ? Amy, n'oublie pas de respirer. Ah oui. Même si ça n'avait duré que quelques secondes, la jeune femme avait arrêté de respirer, coupée par l'arrivée de sa soeur et de sa.. nièce ? Que le mot était spécial..
Ressaisis toi et respire. La brunette pris une grande inspiration et repris quelques couleur tandis qu'Ellana ouvrait la bouche pour parler calmement. Calmement ? C'était étrange. Amy aurait cru à..

- P*UTAIN AMY ! T'ETAIS OÙ ?!

J'ai rien dit. En même temps, comment réagir autrement ? c'était tout à fait légitime de la part de la blonde d'hausser la voix et de commencer par ça. Tandis qu'elle balançait une deuxième phrase avec sa voix sèche, Amy baissa les yeux, telle une enfant honteuse d'avoir volé un bonbon. Ce qui lui fit relever la tête fut les pleurs de la petite. C'était pas prévu ça par contre. Se calmer, il fallait se calmer. La sorcière pris une grande inspiration et réfléchi à quoi répondre. Mais que dire dans ce genre de moment ? Comment expliquer ce qui lui était arrivée ?

- Je suis désolée Ellana.

Une voix douce, qui n'avait plus été utilisée depuis des mois. En même temps cette voix n'était pas destinée à tout le monde. La jeune femme se leva et s'approcha de deux pas. Elle regarda la petite en pleurs et eu un petit sourire en coin bienveillant mais triste en même temps. Les yeux humides, elle continua.

- J'ai eu besoin de partir. De faire le vide. J'aurais du te prévenir j'en suis consciente. Je suis vraiment désolée lillasyster.

Les yeux qui reviennent sur la petite pour cette fois s'adresser à elle histoire de la calmer.

- Coucou toi. Dis moi, comment-tu t'appelles petite princesse ?

De la douceur pour essayer de calme la conversation et la soeur en furie qu'elle avait devant elle. Allait-elle lui pardonner et comprendre ? Elle l'espérait.



Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Vanille Fleury, le  Dim 27 Jan - 20:58



Heureusement que j'ai emmené Lali. Au final, ça me permet d'éviter de péter un câble, j'ai tellement travailler à être une mère modèle que je n'ai pas envie de voir mes efforts détruit en quelques secondes. les eaux se retirent et me voilà sirène hoquetant que le sable. Temps des larmes, déjà ? Je suis fébrile, les deux le sentent quand je n'aspire plus qu'à un câlin. Je suis en colère - encore un peu. Je risque de lui en vouloir un bon bout de temps. mais à présent, le bonheur de la revoir reprend place dans mon estomac. Oui, ça fait du bien, un bien fou, considérablement. Ma fille arrête de pleurer alors que je la berce doucement comme si tout allait bien.

Non, tout ne va pas bien. Tout n'est pas parfait, il y a temps de petites traces de saletés un peu partout qui jonche la vie comme les détritus de la ville. C'est qu'on voudrait la ramasser mais on a la flemme ou peut-être trouvent on cela dégradant, on aimerait que quelqu'un le fasse à notre place mais tous le monde se dit ça et au final, il n'y a plus personne. Je suis fatiguée de chercher à comprendre ce qui ne va pas. C'est dingue qu'elle dise être désolée, j'ai envie de lui répondre que ça suffit pas, que heureusement qu'elle est désolée, qu'elle c'est même la moindre chose qu'elle puisse faire mais je me tais. Parce que le silence aussi, ça fait du bien. Lali serre son doudou plus fort.

Elle a la voix douce et elle m'avait manqué. Le ton qui prétend que tout va bien aller, qu'on est protégé en permanence parce qu'elle est là. Oui, mais elle a fuit. Où était elle pendant tout ce temps où j'ai du me battre seule ? Où était-elle quand j'ai du donner un grand coup de pied dans le fond pour remonter alors que je n'avais même pas la force de me faire à manger ? Où était elle pendant mes nuits d'insomnies entre les couches et le lait en poudre ? Pourquoi ne revient-elle que maintenant comme une petite fleur après des mois sans nouvelles ?

Les explications suivent bientôt et je déglutis un peu. C'est très faible comme excuse mais Rachel avait raison et je ne peux pas lui en vouloir. Fatiguée de toute cette précipitation, je soupire avant de me frotter le visage d'une main comme pour me maintenir éveillée. Amy fini par s'intéresser au petit ange que je porte dans mes bras et je vois ça comme une très bonne occasion de souffler un instant. Lui collant ce que j'ai de plus précieux au monde avec délicatesse entre les bras. Je me dirige droit vers le fauteuil. Elle s'appelle Lali, c'est la fille de Liskuvo qui est mort et par conséquent ta nièce. J'enlève mes talons et me laisser aller contre les coussins. Elle a un an, bienvenue dans mon monde, t'as pas quelque chose à boire ici ? Un truc fort comme j'allaite plus.

La petite fille qui s'adapte parfaitement à son nouvel environnement - c'est à dire, les bras de sa tante - se prend de passion pour les beaux cheveux de la brune et les attrapes gaiement avant de montrer son doudou à sa nouvelle compagne de jeu. Je crois que je n'ai jamais vu un bébé aussi souriant, je ne sais vraiment pas de qui elle tient. Haussant les épaules, je regarde un instant autour de moi. Pfiou, c'est pas hyper propre par ici, j'suis désolée, j'aurais du passer faire le ménage ou envoyer mon elfe mais j'avais pas mal d'autres choses en tête. Je sors ma baguette et entreprend de lancer quelques sortilèges pour réorganiser tout ça. Désolée, je suis devenue maniaque, t'es rentrée quand ?

Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Amy Shields, le  Dim 27 Jan - 21:21

Lali.. C'était spécial comme prénom. En tout cas pour Amy. Mais bon c'était le choix de sa soeur et elle respectait. Ce qui suivi fini de totalement la mettre par terre. Le père était mort. Liskuvo, l'ancien Poufsouffle et préfet. Alors là.. Ca faisait un coup. Elle ne s'y attendait pas. La boule au ventre qui s'était évaporée quelques minutes revint aussi vite lorsque la jeune femme se rendit compte qu'elle était partie au pire moment. Mais comment pouvait-elle savoir en même temps ? Encore une histoire de karma. Le moment où elle partait il fallait évidemment que sa soeur tombe enceinte et mette au monde un enfant qu'elle devra élever seule. C'était beau la famille, vraiment. La culpabilité. L'anxiété venait d'être remplacée par ce sentiment des plus détestable à vivre. C'était de sa faute et elle le savait. Mais sur le moment, elle n'avait pu faire autrement. Et pour pas aider, voilà qu'Ellana lui colle le bébé dans les bras. Les yeux toujours humide, Amy regarda la petite et sourit gentiment tandis que cette dernière jouait avec ses longs cheveux bruns. Etonnant que la petite ne commence pas à pleurer alors qu'elle était dans les bras d'une parfaite inconnue mais soit. Chercher à comprendre un enfant était parfaitement impossible et inutile sur le moment. Lorsque sa sœur lui parle, la brunette leva à peine les yeux sur elle avant de soupirer et de répondre de sa voix toujours douce.

- Je t'amène ça

Emportant la petite avec elle, Amy se dirigea vers le meuble en bois qui garnissait le coin de la pièce. Une fois la petite positionnée dans un bras, la brunette ouvrit la porte vitrée et en sorti une bouteille au liquide doré et un verre. Elle ferma la porte, posa la bouteille et le verre sur la table avant de s'asseoir à une distance respectable de sa sœur, ne voulant pas la brusquer ou autre. Décidément, ses années au Chaudron Baveur ne lui avaient donc pas été inutiles. La sorcière posa sa nièce sur ses genoux avant de se pencher pour servir un verre de whisky au miel à la blondinette assise à ses côté. Elle laissa ensuite aller son dos dans le canapé et répondit en regardant la petite qui regardait à présent avec insistance vers le Phénix posé près d'elle.

- Je t'avoue ne pas avoir eu le temps de nettoyer ces derniers mois.. Je suis là depuis 2 jours. Je n'ai fait que dormir depuis mon retour, j'en avais besoin

Silence. Que dire de plus ? L'atmosphère n'était pas propice aux câlins ou aux démonstrations d'affection et pourtant Amy en avait bien besoin. Elle se contenta donc de juste regarder sa nièce essayer d'apprivoiser le Phénix.

- Je suis retournée en Suède. Je pensais que revenir aux sources allait m'aider à..

A quoi ? C'est vrai Amy, à quoi est-ce que ça allait t'aider ?

- ...Me sentir mieux

Et exprimer ta culpabilité envers elle peut-être ? Non ? Toujours pas ? Pas mal comme technique. Mais en même temps, était-ce le moment de faire la loque et de s'aplatir ? Non. T'en vouloir tu pouvais. Mais nier le besoin qu'il y avait de partir pour oublier, ce serait mentir. Il valait donc mieux attendre, voir si elle, avait quelque chose à te dire ou pas. Si non, tu te débrouillerais.
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Vanille Fleury, le  Mer 30 Jan - 15:52



je lui en veux. Vraiment beaucoup. Mais bon, d'un autre côté, je la comprends. On a souvent du mal à lutter contre nos convictions les plus profondes et quand tous le corps va mal, il devient impossible de rester plongée plus longtemps dans le déni. J'aimerais pouvoir lui dire que c'est rien, que je l'aime quand même trop, que toute ma colère n'st pas dirigée uniquement sur elle et que son retour me provoque plus de soulagement que de fureur. Mais, j'y arrive pas. J'en suis pas capable parce qu'au fond de moi je suis blessée. J'ai appris pendant des années à ne pas accorder ma confiance à n'importe qui, à ne pas laisser les autres me blesser et même si mon cœur me trahi sans cesse, je sais qu'aimer tous le monde revient à n'aimer personne.

Alors qu'elle disparaisse comme ça du jour au lendemain, qu'elle fuit sans le moindre mot, la moindre explication et me laisse là - seule - me demandant ce que j'ai bien pu faire pour me retrouver dans cette situation avec le monde entier qui me quitte pour ne jamais revenir, je l'ai vraiment mal vécu. On a tous nos propres ressenti sur la situation, tous peut-être l'impression d'être les victimes de l'histoire et j'ai du mal à élargir ma vision, je le sais, ça me fait mal de ne pas arriver à te l'expliquer. Grande sœur…

Je t'amène ça. Ce que tu es patiente avec moi et mes insupportables crises de nefs, te sens-tu coupable comme tu me fais moi aussi regretter mes mots en n'objectant pas le moindre instant malgré la démesure de mes paroles ? J'ai un goût amer de trahison sur la langue que ta douceur vient petit à petit couvrir pour le rendre sucré. Je voudrais souvent te remercier d'exister mais comme toujours, j'ai du mal à le montrer. Ayant terminé mes petits tours de magie à l'allure insolente qui ne se voulait pourtant qu'aimable, je retourne m'asseoir à côté de la brune pour écouter ses quelques mots. Je tends la main vers le vers qu'elle m'a servit et murmure un petit merci avant d'avaler quelque lampée de liquide comme un petit chat assoiffé.

C'est beau la Suède ? T'as revu les parents ? Les questions s'envolent comme pour montrer que ce n'est plus l'heure des reproches - du moins pour moi. Faudrait qu'on trouve le temps d'y passer les vacances un jour à trois, peut-être qu'ils seraient curieux de voir la petite fille que leur déchéante fille à mis au monde. Le ton est amer mais n'a rien avoir avec Amy cette fois, il semble simplement réservé à mes géniteurs. Je les ai pas prévenu encore, il faudrait peut-être mais j'osais pas toute seule, tu sais bien comme c'est toujours… Compliqué. Puis parler de Liskuvo qui est plus là… Bref, j'suis pas prête. Je déb*te un peu tout sans trop réfléchir en regardant Lali d'un air attendri. Et tu crois que ça t'as faut du bien ? 'Fin tu te sens mieux ? La mine vraiment inquiète cette fois.

Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Amy Shields, le  Jeu 31 Jan - 16:34

La culpabilité qui s'estompe petit à petit. Ca faisait du bien. Le bien de ne plus sentir ce poids sur les épaules. Le bien de ne plus sentir sa cage thoracique coincée, de pouvoir prendre de grandes inspirations. Le bien du mal de tête qui s'estompe petit à petit. La simple vue de la petite qui jouait et qui s'intéressait à tout autour d'elle faisait qu'Amy se sentait beaucoup mieux. Les yeux bleus de la jeune femme se tournèrent vers sa sœur pour l'observer quelques instants avant qu'elle ne revienne s'asseoir. Elle aussi l'aidait à aller mieux. Mais alors, si il suffisait juste de ces deux petits oiseaux pour que la brunette se sente mieux. Pourquoi était-elle partie ? Est ce que ça avait été seulement utile ? Excellente question.

Réflexion intense concernant cette interrogation. Tout en réfléchissant, l'animagus pris le poignet de la petite pour tout doucement venir poser sa main sur la tête du Phénix en faisant un signe à l'enfant pour lui faire comprendre qu'il fallait être doux. Les souvenirs d'avant son départ revinrent très vite dans la tête d'Amy. Le combat, l'Ordre, les blessures, Emily, Altaïr,... Réponse claire à cette question. Oui ça avait été utile. Elle était partie car elle en avait besoin et c'est tout ce qui comptait. Pour une fois elle s'était écoutée elle avant d'écouter les autres. Et ça, c'était une grande première. Amy fut sortie de ses pensées par les paroles d'Ellana. Alors comme ça elle ne l'avait pas dit aux parents.. En même temps, la brunette comprenait totalement sa petite sœur. Il faut dire que c'était fort tendu depuis la découverte de la filiation de la blondinette. Elle et leurs géniteurs ne s'entendaient pas des masses. Mais pour l'animagus, ça n'avait pas vraiment d'importance au final. Elle-même entretenait de bonnes relations avec sa frangine et c'est ce qui comptait.

- C'est magnifique, vraiment. Il faut vraiment que tu vois les paysages et le reste, c'est incroyable. Ne t'en fais pas pour les parents. Tu as le droit de garder ça pour toi, tu ne leur dois rien du tout.

Prenant son courage à deux mains, la brunette vint poser sa main sur celle de sa sœur, espérant la soutenir au mieux. Elle lui sourit gentiment avant de répondre à la fameuse question qui s'était imposée à elle également.

- Je n'en étais pas sûre jusqu'à il y a deux minutes. Disons que pour une fois je me suis écoutée avant de penser aux autres. Je ne dis pas que c'était le mieux à faire, je sais que tu as eu besoin de moi et j'en suis désolée, vraiment. Mais au final, je pense que j'ai réussi à cicatriser de pas mal de blessures. Si je suis revenue c'est que j'étais prête. Donc oui, je vais mieux.

Petit silence et détournement de tête pour regarder son Phénix s'amuser à attraper les cheveux de la petite dans son bec pour jouer avec elle. Amy soupira avant de reprendre d'une voix plus basse et avec un sourire sur les lèvres.

- Vous me faites aller mieux..

Les yeux qui se remplissent de larmes. C'était dur quand même. Malgré sa famille tout près d'elle, elle avait l'impression d'avoir été oubliée de tous. Elle n'avait revu encore aucun de ses amis ou ancien collègue et ça lui faisait peur. Mais ce n'était pas le moment pour ça. L'animagus avait des choses à rattraper. Ravalant ses larmes, elle se tourna vers Ellana et lui demanda d'une voix qui se voulait enjouée. Même si ce n'était pas franchement réussi.

- Et toi alors. Qu'est ce qui a changé pour toi ? Tu travailles où maintenant ? Et tu habites dans Londres aussi ?

Un peu de gaieté. Un changement de sujet. Faisons en sorte que ça aille mieux.
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Vanille Fleury, le  Sam 2 Fév - 13:01



C'est vrai qu'elle semble aller mieux. Comment s'énerver dans ces conditions ? retrouver un éclat dans ses yeux, cela doit surement lui faire du bien de se sentir à nouveau exister. Mais l'égoïsme faisant sont boulot, j'ai du mal à m'empêcher de bouder intérieurement, d'être chamboulée - un peu. Tu réveilles en moi ces envies d'échappatoires. Les pensées que je ne m'autorise plus. Mais t'inquiète pas - sœurette - on fera le tour du monde voir même celui des étoiles. On ira plus haut que les hommes parce que je le sais, quand je tiens ta main dans la mienne, je suis plus forte et - souvent - je me demande si toi aussi ça te renforce ou si je me sers de ton énergie. Promet moi que je ne suis pas la raison de ton départ.

Amy joue avec Lali. Ça sonne comme une mélodie. La petite semble intriguée par le phénix et je souris. C'est sûr que ça change de Fléreur et Manchot. Elle a l'air de beaucoup aimé les animaux contrairement à moi. Je me demande si c'était aussi le cas de Kalsi. Il y a tant de choses que j'ignorerai toujours. Mais peut-être faut-il simplement arrêter de la comparer et la laisser être Lali et personne d'autre. Encore heureux... attaque gratuite dirigée vers les géniteurs. Bien entendu, je ne leur doit rien. L'inverse eu presque été ironique. Tu sais, j'ai toujours espérer réussir, leur en mettre plein la vue, devenir quelqu'un d'important pour qu'il se mordre les doigts, pour qu'ils comprennent ce qu'ils ont laissés passer, leur deuxième fille qu'ils auraient pu être fiers d'élever.

Mais non, l'objectif lune est raté et je ne suis même pas tombée dans les étoiles. Comment expliquer ? Avouer ? Salut, je suis maman d'une gamine de un an, je suis vendeuse au Halles et j'ai un job dans une agence de mannequinat. Pour le coup, c'était bien plus glorieux d'annoncer qu'on avait fait des études de médicomagie et terminé infirmière dans la plus grande école de sorcellerie du monde, non ? En vrai, c'est pour Lali que je me demande. Je le sens pas trop d'aller voir les parents de Liskuvo mais ça serait cool qu'elle comprenne le concept de grands parents, non ?

Elle annonce plus ou moins que c'est en partie grâce à nous qu'elle va mieux et je lui souris doucement. Tu sais, il faut pas toujours vouloir se montrer forte. C'est bien de t'être accordée du temps. Puis, si tu veux, tu peux rester avec nous quelques jours, le temps de te replonger un peu dans le monde. Je crois que ça ferait du bien à Lali et puis on a la place. Bon la chambre d'ami est occupée par Mary mais au pire, elle dormait dans mon lit, ça n'allait pas nous tuer. Elle m'a bien plus manquée que je n'arrive à l'avouer.

Je suis vendeuse aux Halles mais sinon je suis aussi mannequin dans une agence, enfin, je commence quoi. Comment réagirait-elle à la nouvelle ? Oui ! J'habite à quelques rues en fait ! Je vis avec Lali et Mary. Enfin, il n'y a rien entre nous, hein, mais c'est juste que je l'ai trouvée qui vivait à la rue depuis sa sortie de Poudlard alors je l'héberge un temps. Elle m'aide en gardant Lali quand je travaille, j'aime pas la laisser avec des inconnus. Méfiance maternelle.
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Amy Shields, le  Dim 3 Fév - 18:41

Douce chaleur qui envahit le corps d'Amy lorsque la petite se met à rigoler puis à se tourner vers sa mère pour retourner auprès d'elle. La brunette sourit et passa l'enfant à sa sœur. Les enfants étaient si innocents. Les enfants pouvaient tellement redonner le sourire dans les moments de tristesse ou au contraire, faire pleurer à d'autres. Ellana avait l'air de bien se porter, mais derrière ça, elle avait dût en baver. Froid qui vient reprendre possession du corps de l'animagus. Ce sentiment de culpabilité intense était vraiment affreux. Peut-être qu'elle aurait pu l'aider si elle n'était pas partie si longtemps. Ou même pas partie tout court. Mais elle y avait déjà réfléchi.. C'était la chose qui, sur le moment, lui avait semblé le plus sain pour elle. Imaginons qu'elle soit restée. Aurait-elle pu aider correctement la jeune mère alors que des idées noires lui trottaient dans la tête et alors que son corps la lâchait ? Rien n'était moins sûr. Peut-être était-ce bien qu'elle soit partie au final.

La jeune femme comprenait les intentions de sa frangine lorsqu'il s'agissait de faire rencontrer à Lali ses grands-parents. Souvenir qui revient. Farmor ( Mamie en suédois ). Partie trop tôt et laissant un trou beaucoup trop grand dans la poitrine de la jeune fille qu'était Amy à ce moment là. Long soupir en se rappelant des années passées avec Farmor et ses bêbêtes avant de relever les yeux vers la jolie blonde et son enfant.

- Le concept de grands-parents est très bien pour un enfant. Le concept de mésentente sévère entre sa maman et ses grands-parents c'est tout de suite moins bénéfique si tu vois ce que je veux dire.. Si tu veux mon avis, avant de leur amener Lali, assure toi de pouvoir t'entendre avec eux. Que ce soit nos föräldrar ( parents en Suédois ) ou ceux de Liskuvo. Ce n'est pas du tout bon pour un enfant de grandir entouré de disputes.

Petit sourire gentil pour lui faire comprendre qu'elle ne lui jetait absolument pas la pierre. Sa relation avec ses géniteurs était ce qu'elle était et il n'y avait pas de raison de vouloir mettre la faute sur quelqu'un. Même si au final, savoir de qui c'était la faute était assez facile. Vient alors la proposition de venir vivre avec elles le temps de se réadapter. L'idée n'était pas mauvaise mais Amy n'avait aucune envie de se retrouver à la charge de sa soeur. Elle avait déjà l'enfant et Mary sur les bras, alors une grande soeur en plus ça n'allait pas le faire. La brunette sourit donc encore une fois avant de répondre doucement.

- Non ne t'en fais pas, je vais rester ici. Je vais mieux donc ça ira. Par contre, puisque je ne travaille pas, tu peux me déposer Lali quand toi tu travailles si ça peut t'aider. Même si Mary est là, ça nous permettra à moi et à la petite de faire plus ample connaissance. Même si je ne pense pas que cette dernière soit réellement intéressée mais soit, moi j'aimerais la connaitre.

Petit rire avant de regarder la petite en ajoutant un clin d’œil à l'éclat de rire. Ainsi dont sa lillasyster était devenue mannequin et travaillait aux Halles. Elle se débrouillait bien au final. Mieux qu'Amy pour l'instant mais soit. Il lui fallait du temps. Et puis les postes à pourvoir ne tombaient pas du ciel, il faudrait être motivé pour en avoir un. Mais soit. La jeune femme s'étira quelque peu avant de répondre.

- Tu es bien active et tu as l'air d'avoir trouvé ce qui te plait, je suis contente pour toi. Tout ça se passe bien ?

Simple question pour checker que tout va bien. Instinct de protection fraternel. Ca existe ça ? Surement. Et si pas, ben, Amy venait de l'inventer.
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Vanille Fleury, le  Mer 6 Fév - 21:30



C'est pas que le monde tourne à l'envers, je crois que je fais juste des pirouettes sur moi même. Puis paf, d'un coup voilà un bébé entre mes bras, le cœur alerte et la voix cassée - à se demander ce que j'ai raté. Faut pas se comparer aux autres, mais je crois qu'les autres ils ont raisons. On est jamais trop prudent mais moi il n'y a que l'excès que je connais. J'ai le cœur déboussolé à force de battre - c'est une danse endiablée qui manque souvent de m'étouffer. Mais toi ? Enfant-brise comme la grande sœur que j'ai tant espéré. La dame en retard qu'on a forcé à m'oublier. Je t'en veux pas, tu sais.

Parfois c'est trop ou juste pas le moment et puis, regardes moi : incapable de te dire je t'aime, incapable même de te le faire comprendre. Gardes-tu confiance en moi dans cet étrange monde où tout tangue ? J'ai peur, j'ai froid, je reste de glace sans aimer ça. On aurait du se connaître plus tôt, faire des cabanes sous nos draps et s'imaginer des histoires fantastiques. Tu m'aurais fait peur en me racontant des bêtises, je t'aurais dénoncé avec une tête d'ange et nous aurions été les meilleures sœurs du monde.

Mais comment cela se serait-il passé ? Pourquoi avons-nous simplement toujours l'impression d'être des ratées. Est-ce à cause des parents ? Papa, maman, qu'avez-vous fait ? Je sais pas si avoir été éloignée me plaît, le corps lacéré mais le mental plus fort que jamais. Elle ne vient pas de vous cette ambition, cette volonté. Elle vient de cette étrange éducation qui m'a été donnée. Celle qui me fait me battre encore sans baisser les bras quelques soit les épreuves. Et pourtant je pleure encore en implorant le nom de celui que j'aime quand la nuit règne.

Serait-il fier de moi ? Cet amour sans visage que personne ne peut plus appeler papa ? Et ceux qui m'ont donné la vie ? Ceux qui m'ont aidée à grandir ? Au fond, cela n'a plus d'importance à présent, il n'y a plus qu'elle qui compte, la seule image bien réelle qui en relief se détache du portrait sombre de ma vie. L'existence et ses couleurs si flash en apparence ne semble souvent être qu'une toile d'araignée bien tissée qui nous enserre dans ses broderies tranchantes. J'étouffe, j'étouffe. Amy, dis moi où ils ont allumés le feu, que j'aille l'éteindre, que je les empêche de remplir mes poumons et ceux de ceux que j'aime. Mes yeux piquent, j'ai l'impression que pleurer est devenu la seule solution pour se débarrasser des poussières coincées dans nos regards.

Tu crois que je dois essayer de me réconcilier avec eux pour elle ? J'interroge en attrapant ma princesse dans mes bras. Si petit enfant que je m'applique à cajoler doucement. Elle est à croquer la petite avec ses grands sourires qui font chavirer les cœurs. J'ai peut-être pas réussit mais je suis sûre qu'elle pourra être tout ce que je n'ai pas été. Qu'importe le prix, je lui donnerais des ailes, je me le promet. T'inquiète, je crois qu'elle aura hâte de revenir, ne serait-ce que pour voir le phénix ! Rire léger qui teinte comme un grelot. La petite se trémousse un peu avant de s'intéresser au divan cette fois sur lequel elle pose ses mains et tapote gaiement.

Oui, enfin, c'est un peu stressant le mannequinat et tout puis avec la petite, enfin bref… De toute façon, ça va maintenant, j'ai attrapé le rythme puis Mary et mon elfe m'aide beaucoup, c'est surtout les débuts qui ont étés difficile à vrai dire, avec le deuil de Liskuvo et tout... Je laisse passer un sourire triste sur mon visage avant de me reprendre un peu - ni le temps, nie le moment. Je passe sur le fait qu'elle préfère rester ici, je suis un peu déçue mais je ne peux nier la comprendre parfaitement et puis, ce dont on croit avoir besoin n'est pas toujours réciproque.

Je fini par me lever en emportant la petite dans mes bras. Bon, je vais te laisser te reposer maintenant ! Prends bien soin de toi et surtout passe quand tu veux. Je… Je suis contente que tu sois rentrée. Je l'embrasse sur les deux joues avant de tourner les talons avec un petit signe de la main. Il n'y a pas à dire, ça m'a faire un bien plus que fou de la revoir…

Départ d'Ellana, merci beaucoup ! ♥♥
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Amy Shields, le  Ven 8 Fév - 13:11

Souvenir. Souvenir qui envahit tel une brume opaque. Les souvenirs sont flous mais pourtant si clair. Des bras si doux, si chaleureux et réconfortants. Un rire cristallin mais qui sonne un peu fou. Une voix douce mais vieillie par le temps. Il suffit de lever les yeux pour apercevoir la tête recouvert de cheveux blancs bouclés qui la regarde d'un air attendri. Les menottes de l'enfant que la grand-mère tient dans ses bras qui viennent jouer avec le collier en forme de dragon de cette dernière. Elles l'agrippent, le serrent et le font tournoyer pour étudier avec curiosité ce que pouvait bien être cet objet. La vieille dame qui rit avant de serrer encore plus l'enfant contre son coeur tandis que le parfum de rose et de linge propre vient envahir les narines de la petite tête brune.
Puis d'un coup tout change. De cette vision de joie et de tendresse, une autre survient, beaucoup plus noire et triste et beaucoup moins flou évidemment. Un lit d'hôpital, le sanglot d'une femme qui vient de derrière, une femme aux cheveux blancs et longs allongée dans le lit.. Le regard de la vieille dame posé sur l'observateur, une sensation de chaleur humide qui passe sur les joues tandis que la mains fripée et squelettique vient se poser sur la main lisse de l'adolescente et aussi observatrice qui est au pied du lit. Un soupir tremblant qui s'échappe de la gorge de la jeune fille tandis que la grand-mère retire son beau collier en argent taillé sous forme de dragon pour le glisser dans la jeune main. Un nouveau sanglot mais qui vient cette fois de la petite brune qui serre fort dans son poing le précieux collier d'argent. Après quelques minutes, elle se redresse, se penche sur la vieille femme pour poser un bisous sur sa joue tandis que cette dernière vient poser un baiser sur son front. Un dernier souffle, le souffle de la vie qui sort du corps pour ne laisser que quelques mots en suspend à la jeune fille tremblante : " Je t'aime, je serai toujours là.."

Réalité. Violente et dur. Un sursaut qui réveille Amy immédiatement. Ravale tes larmes ma grande, ce n'était pas le moment. Ellana venait de poser une question qui avait totalement fait chavirer l'imagination de la brunette. Elle répondit d'ailleurs dans un souffle.

- C'est à toi de voir ce qui est le mieux pour toi aussi..

Et enfin la gorge se serre. Plus rien ne peut sortir. Même quand sa sœur lui parle du deuil, de sa fille, du Phénix. Même quand elle se lève pour partir. Les deux baisers que l'animagus reçu sur ses joues à cet instant finirent de l'achever. Tandis que la blondinette sortait de l'appartement, la brune commençait à verser ses larmes. Larmes de tristesse, larmes de regret.. Larmes de manque. Ça faisait mal. Faire abstraction du décès de sa grand-mère depuis son adolescence avait été dur et avait fini par la ronger de l'intérieur. Le deuil justement.. Encore jamais fait. Comment se sentir bien dans pareille situation ? Peut-être fallait-il juste qu'elle se laisse aller, qu'elle laisse les larmes arriver pour la soulager. Lentement, elle se couche dans son fauteuil en se recroquevillant, au milieu de cet appartement vide. Délaissé de toute forme de vie mis à part elle et son Phénix. Un colocataire absent, des amis absents, sa sœur qui s'en va.. La voilà seule. Une nuit de plus dans la solitude londonienne. Une de plus, une de moins, on finit par ne plus compter.


Fin du rp.
Merci choute ♥
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Amy Shields, le  Sam 1 Fév - 8:51

Sorry pour le DP ><
Rp avec Emily
L.A. mutuel
Saison 30
Hivers


Longue journée. Journée fort remplie. Une journée de travail classique en fait. Ça faisait beaucoup de bien à Amy de recommencer à travailler. Elle ne restait plus enfermée toute la journée et par conséquent, n’avait plus le temps d’avoir des pensées négatives. Son travail l’intéressait beaucoup et lui prenait tout son temps. Les journées étaient fatigantes mais Amy était réellement ravie de son poste. C’était un peu un accomplissement dans sa vie et elle en était très fière. Elle espérait sincèrement être à la hauteur. En tout cas, elle faisait tout pour l’être. Ce soir était un soir comme les autres. Elle rentrait à l’appartement en début de soirée. Sur le chemin, elle se dit qu’elle enverrait bien une lettre à Emily pour avoir de ses nouvelles. Elle n’en avait plus eu depuis quelques jours et c’est vrai que ça commençait à devenir long. Elle se promis d’écrire la lettre en rentrant.

Lorsqu’elle arriva devant la porte de l’immeuble, elle resta figée. Quelqu’un se tenait là, adossé au mur, le regard dans le vide. Le cœur d’Amy s’accéléra lorsqu’elle reconnu le visage blême. Un stress de quelques secondes envahit ses entrailles tandis qu’elle s’approchait doucement. Emily ne broncha pas. L’animagus posa doucement une main sur son épaule en murmurant.

- Emily… ? Tout va bien… ?

Question un peu bête au fond. Le visage et le corps reflétaient clairement le mal-être de sa compagne. Aussi elle n’attendit pas pour passer une main sur ses hanches et la faire monter dans l’appartement sans un mot de plus. N’ayant aucune idée de ce qui lui arrivait, Amy laissa Emily debout dans l’appartement tandis qu’elle lâchait ses affaires. Elle vint ensuite se poster devant sa jolie rousse en passant doucement ses doigts de part et d’autre de son cou.

- Parle-moi…

Visage crispé, yeux humides, Amy était stressée. Elle ne savait pas quoi faire et le silence de sa compagne lui faisait très peur. Elle se contenta donc d’attendre, les doigts caressant la peau du cou de rousse. Espérant que cette dernière sortirait de son mutisme assez vite.
Contenu sponsorisé

[Habitation] Map of exhilaration - Page 3 Empty
Re: [Habitation] Map of exhilaration
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 3

 [Habitation] Map of exhilaration

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.