AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 4 sur 5
Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Keira Sanders
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Keira Sanders, Dim 14 Aoû 2016 - 13:48


La jolie blonde chantante te retourne le compliment. En fait, ça te touche beaucoup : sympathique ? Ce n'est pas un mot qu'on utilise très souvent pour te décrire. Selon les personnes, ça peut aller de "peste" à "relativement gentille, au fond", en passant par tout un tas d'adjectifs dont la plupart sont péjoratifs. En même temps, tu ne fais pas grand chose pour t'aider. Si tu apprenais à mieux tenir ta langue en laisse au lieu de la lâcher comme une bête, tu aurais sûrement l'air sympathique plus souvent. Mais d'un autre côté, tu n'aurais pas fait ce compliment à la blonde si ce n'était pas dans ton caractère. Comme quoi, il y avait du bon de partout.

Tu écoutes distraite les réponses du prof aux questions des autres. Faire disparaître toutes les tables de la classe sous un même sort ? Wow. Grandiose. Mais il allait sûrement te falloir plus d'entraînement que ça pour en arriver là. En attendant, tu tournes ton regard vers la chaise invisible de ta voisine. C'est plutôt marrant à voir, ces fesses dans le vide ; mais pour finir l'exercice, il fallait bien la faire réapparaître. Tu pointes ta baguette dessus et d'un « #Decanticum ma voisine est sympathique » brise l'enchantement.

Quelques instants après, monsieur Evan - ta narratrice ignore son nom de famille - annonce l'apprentissage d'un sort complexe. Ça te plait. Ce sont toujours les sorts complexes qui te seront utiles un jour en situation de crise. Quoique, les sorts de bases étaient pas si mal, aussi. Mais bref. Celui-là servait à faire apparaître un objet, tout droit sorti de la pensée. C'était grandiose.

Que faire apparaître ? D'ailleurs, tout le monde semble se poser des questions quant aux limites de ce merveilleux sortilège. Toi y compris. La plupart des questions que tu te poses ayant été posées par tes camarades, tu te contentes d'ajouter « On ne peut pas faire apparaître de vrais gallions, par exemple, non ? Ce serait un peu facile. »

Tu te concentres un instant, pour te former mentalement l'image simpliste d'un élastique pour cheveux. Tout noir, rien d'extravaguant. Un bête élastique. « #Inanimatus Apparitus élastique. » Et pouf. Un élastique tout noir posé devant toi, sur ta table. Bon, tu as peut-être manqué d'ambition sur ce coup, mais ça a marché, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Erundil Trismegiste
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Erundil Trismegiste, Dim 14 Aoû 2016 - 17:14


Le cours suit sont cours avec respect et intérêt. Puis vient le temps des réponses aux questions des têtes blondes et plus matures pour certaines. Il répond aux miennes. Je le remercie pour ses réponses claires nettes et précises puis reste concentré sur la suite.

Un autre sort. D'une certaine complexité. Plus ça demande de travail, et plus cela me semble divertissant.

Soudain. Plus rien.

Qu'est-ce que c'est ? En un instant, c'est comme si mon énergie avait disparu, je me sens étrange. Pas un vertige. Pas un sentiment de malaise. Je me sens comme agacé. Bon, rester calme et concentré.. Le cours doit continuer.

Une Gryffondor. Des questions basiques dont la réponse est déjà donnée. Riri se charge de le lui faire remarquer certaines.  C'est un sort pour l'inanimé, un animal est animé, il serait donc là, mais mort, sans vie. Plus il y a de détails et plus ça mange de l'énergie… Et des sorts existent pour animer l'inanimé… Mais qu'est-ce que j'ai, pourquoi je me sens comme ça, si désagréable avec le reste autour de moi ?

Peut-être la fatigue … Après le cours, il faudra que je fasse quelque chose pour ça. Je regarde rapidement Asclépioupiou… Non. Il ne m'aidera pas.

Le regard de Riri me transperce emplit de questions et de paroles muettes. Qu'est-ce qu'il a à me dire ? Puis il se concentre sur la Serpentard de tout à l'heure. Une querelle d'amoureux ? Ce décors m'amuse.Je me sens moins agacé par les choses autour. Pendant que je tergiverse, une Serdy a parlé, avec une question plutôt intelligente mais dont la réponse est également évidente.

C'est bon, je me calme. Il me faut me concentrer. Une dernière question au sujet de galions me fait sourire. Là, on a une question intéressante. Si cela est possible, le Ministère mettrait surement en place un sort afin de savoir reconnaître les vrais des faux. C'est vrai, il ne faudrait pas que les pauvres se retrouvent avec de quoi manger. C'est pas vrai, voilà que je recommence… Mouais, les hormones. Peut-être….

Je finis par me concentrer. Faire apparaître un objet. N'importe lequel. Ma soif me fait penser à un verre. Pourquoi pas. Mais quelque chose qui en jette un peu. …

Un calice ? Oui, pourquoi pas. Un calice !

Un pied fin, doré, remontant, cylindrique, arrondit puis de plus en plus fin à chaque fois qu'il monte près de la demi-sphère dorée. Le pied est serti. Serti de trois pierres. Une aussi blanche que la colombe au printemps. Une autre aussi sombre que les nuits les plus éteintes. Puis une rouge, ardente comme l'envie, la passion, le goût de chaque chose et de rien à la fois. Le pied à son sommet s'épaissit pour retrouver une taille similaire à son bas. D'une symétrie parfaite, nous y retrouvons les trois mêmes pierres.  Puis cette demi sphère, fine, dorée. Je lui imagine une gravure, un soleil et une lune à l'opposée. Ca commence à faire beaucoup de détails. J'ai envie d'en rajouter. Il ne faut pas être gourmand l'ami. Il faut que je garde son image. Je repense une dernière fois à sa forme, à sa parure, à sa couleur.

Je le verrais presque sur ma table. Encore un effort.

#Inanimatus Apparitus Calice !

Je le vois, bel et bien sur la table. Cependant, les gravures du soleil et de la lune semblent un peu effacé, comme si cet objet était très vieux et avait commencé à se détériorer à ces endroits.

Mais il est là. C'est très plaisant, un travail accomplit. Et ça donne soif aussi. J'ai failli oublier…

#Aguamenti


Et coule cette fraicheur cristaline, bientôt dans mon gosier…



Ca rafraîchit. Les idées presque aussi claires que cette eau.

Je souffle un bon coup. Je ne suis pas habitué. Mais avec assez d'entrainement, je devrais pouvoir faire mieux.  Je reste satisfait pour cette fois. J'attends le travail des autres. Que vont-ils créer ? Je reste curieux sur Riri et ce dont il semble vouloir parler.
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Maxwell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Mikaël Maxwell, Dim 14 Aoû 2016 - 17:53


Bon, d'accord, on pouvait le dire, Mikaël avait eu un sacré moment d'absence. Il avait passé un certain temps à se demander si son voisin se foutait pas de lui, et avait ainsi passé ce temps à le regarder comme on regarderait un fou en train de marcher sur un mur avec les mains (il était pratiquement certain que c'était possible)

Mais il comprit vite qu'il était sérieux, vu que la chute de la farce venait pas et qu'Erundil était passé à autre chose.

"Mais enfin.... C'est pourtant certain qu'il en est un ! Il m'a compris quand je lui ai parlé... Peut être qu'il l'ignore ?

- Ou qu'il t'ignore, et qu'il a juste pas envie de parler de ses origines avec un parfait inconnu.

- C'est.... Une possibilité. Mais je ne pense pas, après tout, il avait l'air sympa avec son histoire de bouquins (d'ailleurs faudrait que j'y pense)"

Soudain, il se rendit compte que le cours avançait et ses yeux s'élargirent un peu, comme s'il se réveillait (je vous avais dit que c'était pas une heure pour faire cours). Bon.... Comment rattraper son inattention, parler au bleu et.... Oh, pourquoi pas. Il sortit tranquillement sa baguette et s'éclaircit un peu la gorge.

- #Inanimatus Apparitus plume et pot d'encre.

Bon.... Le résultat était presque là..... Son bureau avait été gratifiée d'une très jolie tache d'encre en forme de plume. Bon, allez, on se débine pas...

- #Inanimatus Apparitus plume et pot d'encre !

Il avait légèrement haussé le ton mais ça avait marché cette fois, et une plume simple dans un pot d'encre en verre tout aussi simple apparrut devant lui. Content du résultat, il se saisit d'un parchemin et écrit une petite phrase dans l'entête.

"Vi Veri Veniversum Vivus Vici"

En suite, il fit un cercle d'encre autour du pot avant de le braquer avec sa baguette.

- #Canticum Vi Veri Veniversum Vivus Vici.


Le pot d'encre devint ainsi invisible, et il commença à faire courir sa plume sur le parchemin, attendit quelques minutes que l'encre invisible sèche puis fit glisser son parchemin du côté de la table appartenant à son voisin.

Spoiler:
 

Il lui adressa un regard entendu puis attrapa un parchemin vierge et son matériel habituel affin de rattraper ses notes du cours.

[HRP : RDV pris pour un prochain RP ^^ Si tu veux pas, je comprendrais.]
Revenir en haut Aller en bas
Darnel James Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Darnel James Williams, Lun 15 Aoû 2016 - 14:39


with Evan et autres
“Cours de Métamorphose”

Darnel d'habitude silencieux et qui cherche par tous les moyens à se faire oublier dans une salle de classe se risqua à poser une question à son professeur. Cette dernière élucidée par sa préfète poufsouffle, Jade, qu'il connaissait un petit peu sans plus. Sa réponse appuyé ensuite par le professeur lui-même comme étant juste. Celle-ci était que l'objet visé ne serait qu'invisible et que si nous voulions totalement le faire disparaître le sortilège à utiliser serait Evanesco. Après réflexion c'était logique et finalement sa question était dénuée de sens. Darnel souriant à son professeur et ensuite à Jade pour les remercier de leur réponse se reconcentra sur le premier travail pratique demandé. Qu'il réussit. Après quelques questions posées et quelques réponses données, le professeur en vint au second travail pratique :

- Bon poursuivons ! Nous allons voir un sortilège complexe, du moins suivant ce que vous décidez de faire, alors évitez d'avoir l'appétit trop gros ! l'#Inanimatus Apparitus. Ce sortilège a pour but de faire apparaître un objet de votre choix dont les propriétés seront celles que vous avez choisis. Mais plus l'objet que vous aurez choisi sera volumineux et riche en détail, et plus ce dernier vous demandera de l'énergie, et risquera d'être un échec ! Il faut prononcer l'incantation suivie du nom de l'objet que vous visualiser, comme ceci ! #Inanimatus Apparitus livre !

Voila qu'un livre aux motifs dorés apparu sur le bureau de professeur.

- Voilà ce que vous devez donc me faire pour la suite. Trouvez un objet qui ne soit pas trop conséquent sur lequel vous pourriez échouer, et faites le apparaître devant vous ! Ce sortilège étant particulièrement couteux en énergie, faites attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre ! A vos baguettes !

A peine avait-il terminé ses explications que plusieurs élèves présents se mit au travail, dArnel cherchant pour l'instant quel objet il allait faire apparaître. Des questions commençaient déjà à fuser en commençant par une poufsouffle qui voulait tout savoir de ce sortilège :

-Monsieur, pourrions-nous recrée de objets de valeur avec cette formule, comme la baguette de sureau par exemple ? Avec ce sortilège, pourrions-nous aussi créer des animaux, petit bien évidemment ? Et si nous ajoutons encore plus de détails à notre objet, serait-ce plus couteux en énergie ? Pour la matière aussi ? Si je l’avais faite en or et en diamant par exemple. J'ai encore une ultime question : le papillon de ma bague, pourrait-il bouger en permanence grâce à un autre sort ou le même ?

Respire miss ! Tu as toute la vie devant toi ! Sa question fut répondu par un serdaigle qui se trouvait là.

« Permettez cette intervention monsieur. Je suppose qu'il est possible de recréer de tels objet, malheureusement, je pense que l'objet en question n'aura pas les même caractéristique magique que celui demandé. Ou alors cela demanderais beaucoup d’énergie et peut-être même plusieurs sorciers. Si j'en crois l'énoncer plus il y à de détails, plus c'est coûteux en énergie. En revanche, je ne sais pas s'il est possible de donner la vie avec ce sort. Ça m'étonnerait grandement, se serais comme faire des abomination, de l'alchimie non ? D'ailleurs monsieur, c'est objets ne sont que temporaire non ? Puisque jusqu'ici, tout les sorts semblent limiter par le temps. »

Darnel ne le connaissait mais il l'énervait déjà ! Pourquoi ? Aucune idée ! Sûrement sa tête, il doit avoir les yeux trop rapproché ou quelque chose comme ça. Les autres question ? Darnel ne les écoutait même plus il fallait qu'il trouve quelque chose à faire apparaître qui ne soit pas trop gros et pas trop détaillé. Quoi par exemple ? *Réfléchis abruti ! Un truc simple !* Oh va te coucher toi ! Laisse moi tranquille ! Son lui-intérieur revenait de plus en plus souvent en ce moment c'était bizarre. Bref il trouva enfin ! Il allait faire apparaître un encrier, simple, sphérique, de couleur jaune. Cela ne pouvait pas être si complqiué que ça à faire apparaître quand même ! Le jeune poufsouffle se racla la gorge et se mit bien droit sur sa chaise afin de se mettre dans la meilleure position possible. Il se concentra un minimum afin de ne pas se rater, il réfléchit un petit peu et se lança :

# Inanimatus Apparitus Encrier

Du premier coup il réussit ! Un encrier comme il l'avait pensé dans sa tête apparu devant lui. Satisfait il esquissa un sourire. Et ramena son regard sur son professeur en attendant la suite et si il avait quelque chose à redire sur sa performance.

Code by Pokipsy
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Jade Wilder, Mar 16 Aoû 2016 - 7:22


Concentrée sur son objectif, Jade en oubliait presque le reste du monde. Pour une fois, elle avait envie de bien faire et en avait les moyens. Si c'est pas beau tout ça. Il fallait profiter d'un tel moment d'accalmie car pour sûr, il ne durerait pas, ses variations d'humeur étaient bien trop imprévisibles pour tenter le diable. En profiter un maximum, voilà l'objectif principal de la Poufsouffle. Il n'empêche que réussir enfin quelque chose lui faisait chaud au coeur, d'autant que la Métamorphose restait une de ses matières préférées. Alors bien qu'elle gardait à l'esprit que ce succès était loin d'être acquis, Jade en profitait pour reprendre un tout petit peu de confiance en elle.

Il lui fallut deux autres essais pour que le carnet réapparaisse en totalité. Manque de concentration sans doute, surtout avec ce qu'elle entendait. Un pouffy qui vise le prof, non mais quelle idée. Levant les yeux au ciel en entendant les paroles du professeur, Jade eut bien du mal à se concentrer totalement. A quoi ils jouaient les jaunes parfois, à croire qu'ils voulaient absolument faire péter un plomb à la préfète. Un de ces jours, peut-être.. Mais pas maintenant, hors de question d'être aussi irréfléchie que certains élèves qu'on ne citera pas. En tout cas, le dénommé Amilcare allait devoir se calmer un peu sinon il aurait affaire au sang chaud Italien et celui-ci n'était pas facile du tout à encaisser. Qui a dit que Jade était sage et douce ? Parfois, son impulsivité prenait le dessus et étant donné son humeur vacillante des derniers jours, un rien pourrait basculer son humeur stable en humeur peu recommandable. Une chose néanmoins, lui arrache un léger sourire. Étonnée de trouver des regards dans sa direction, Jade ne tarda pas à en comprendre l'origine lorsque ses yeux se baissèrent sur sa chaise. Tiens tiens, quelqu'un s'était amusé. A y repenser, Keira avait visé sa chaise un peu plus tôt et Jade n'y avait fait que peu attention.. Pourquoi pas après tout, ça ne lui nuisait en rien. Par contre, c'était tout de même très ridicule. Entrouvrant alors les lèvres pour demander à sa voisine de retirer le sortilège, la préfète n'en eu néanmoins pas le temps, déjà Keira prononçait le sort inverse, redonnant toute sa visibilité à la chaise de bois. Un remerciement-sourire en coin, bien banale habitude, fit son apparition avant que l'attention de Jade ne soit reportée vers le professeur qui venait de s'asseoir sur son bureau. Exercice suivant ? Il semblerait.

- Bon poursuivons ! Nous allons voir un sortilège complexe, du moins suivant ce que vous décidez de faire, alors évitez d'avoir l'appétit trop gros ! l'#Inanimatus Apparitus. Ce sortilège a pour but de faire apparaître un objet de votre choix dont les propriétés seront celles que vous avez choisis. Mais plus l'objet que vous aurez choisi sera volumineux et riche en détail, et plus ce dernier vous demandera de l'énergie, et risquera d'être un échec ! Il faut prononcer l'incantation suivie du nom de l'objet que vous visualiser, comme ceci ! #Inanimatus Apparitus livre !

Whut. Un instant, Jade eut l'impression de se revoir à son premier cours de Métamorphose, où elle était incapable de prononcer la formule. Il lui fallut quelques instants de réflexion pour être sûre que chaque syllabe était dans l'ordre. Dans sa tête en tout cas, il ne restait plus qu'à espérer que cela continuerait dans ce sens à l'oral.

- Voilà ce que vous devez donc me faire pour la suite. Trouvez un objet qui ne soit pas trop conséquent sur lequel vous pourriez échouer, et faites le apparaître devant vous ! Ce sortilège étant particulièrement couteux en énergie, faites attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre ! A vos baguettes !

Presque inconsciemment, le stress envahit l'esprit de l'Italienne. Et si elle échouait ? Elle n'était pas vraiment prodige dès que ça concernait la magie, loin de là. Evan l'avait dit, l'exercice que la classe devait effectuer était complexe. D'autant plus de chances qu'elle échoue. Inspirant profondément pour se forcer à ne pas voir ses essais en négatif, Jade commença par observer les autres, comme souvent lorsqu'elle doutait. Ils s'en sortaient tous très bien dans l'ensemble et une chose est sûre, les différents élèves avaient tous des idées variées. Il y avait un couteau -  allez comprendre à quoi pensait cette élève, un calice, ainsi que des objets plus simples comme celui de sa voisine.

Et elle alors, qu'allait-elle bien pouvoir faire apparaitre ? Elle ne voulait pas d'un objet banal à conserver égoïstement, un objet de valeur ne l'intéressait pas pour le moment - à voir si elle ne le ferait pas ensuite si ça pouvait aider sa famille. Non, elle voulait autre chose. Le week-end suivant, la préfète était censée aller voir sa famille, c'était l'occasion de donner quelque chose de particulier à sa petite soeur. Une idée lui vint alors, idée qu'elle conserva ensuite en tête pour en visualiser chaque détail. Néanmoins une question lui taraudait l'esprit, alors elle choisit de la poser avant de réaliser son exercice.

- Professeur ? Si quelqu'un va trop loin avec ce sort, jusqu'où vont ses rip.. répercutions ? Peut-on en mourir ou le sortilège rate.. tout simplement ? Ou les deux..

Allez savoir pourquoi elle posait ce genre de question, ça n'était clairement pas quelque chose qu'elle aurait pu demander en temps normal. M'enfin, ça l'intéressait en l'occurrence. Tous les autres ayant posé des questions s'étaient interrogés sur les capacités qu'avait ce sort à leur donner quelque chose, mais pour ce qui est de ce que ça pouvait enlever, personne. Ça paraissait pourtant essentiel aux yeux de la blondinette. M'enfin, il était temps de réaliser l'exercice à son tour. Se concentrant de nouveau sur l'image à laquelle elle avait pensé plus tôt, Jade tria ses pensées pour ne garder que l'essentiel. Le tout était que ça fasse plaisir à Jasmine, pas que ça soit faramineux non plus. Dirigeant sa baguette vers la table, elle dû également se concentrer sur les syllabes.

- #Inanimatus Apparitus figurine.

Lentement, sa pensée se matérialisa sous les yeux de la préfète. Un cheval en bois taillé un peu moins grand qu'un livre, agrémenté de quelques détails simples mais jolis, était désormais posé là. Elle avait réussit ? Oui, il semblerait.

Pourtant, l'habituel sentiment de satisfaction réservé à une réussite totale du premier coup ne fit pas son apparition, bien au contraire. Jade se sentit plus mal qu'autre chose, comme vidée d'un seul coup. Sa vue se brouillant légèrement, elle ferma les paupières quelques instants. Oula, peut-être que ne pas dormir de la nuit ET réaliser un sort qui pouvait pomper votre énergie n'était pas une très bonne idée. Partir sur une base d'énergie d'ores et déjà basse n'aidait probablement pas. Des baffes, voilà ce qu'elle avait envie de se donner, petite méthode bien à elle quand elle n'était pas au top. L'effet passerait sans doute, du moins il fallait l'espérer, en attendant la préfète se soutenait presque à la table devant elle pour être certaine de ne pas vaciller.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amilcare Sakhno
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Amilcare Sakhno, Mar 16 Aoû 2016 - 16:22


Après s'être fait sermonner et menacer, il prit sa baguette de nouveau et se prépara à faire les exercices sérieusement. Après tout il était à Poudlard pour étudier, pas faire n'importe quoi. Quoi que c'était pas si méchant que ça en fait. Une petite dose d'humour, ne fait de mal à personne. Mais le professeur n'est pas de cet avis, en tout cas de cette humour. C'est vrai qu'il préfère piquer les autres, il l'avait oublié celui là avec sa phrase assassine. Pour qui il se prend à parler comme ça de ses élèves ? "Chez certains ce n'est pas habituelle"... Il soupira. Et lui, pour qui il se prenait à dire ça de son professeur ? À vouloir lui jeter un sortilège qui n'a manifestement et heureusement pas fonctionné. Il ferma les yeux quelques secondes, pour se concentrer, puis il chercha une phrase, et un objet qu'il pourrait utiliser pour l'exercice. Il a trouvé, il va lancer le sort sur son vieux encrier.

Il pointa sa baguette sur celui-ci et prononça la formule avec une phrase à la fin.

- Canticum j'aime le soleil. Dit-il en articulant bien comme il faut et en touchant son vieux encrier de sa baguette. Mais rien ne se passa.

Il se concentra de nouveau, s'imagina que l'encrier disparaisse.

- Canticum j'aime le soleil. Dit-il cette fois ci en articulant bien comme il faut en s'imaginant l'encrier disparaitre en le touchant de sa baguette.

Devant les yeux émerveillé de Amilcare, il disparu. Il se mit à sourire et à se mettre au fond de son siège. Il était content très content. Après avoir bien soufflé il fallait qu'il le fasse réapparaitre. Il reprit donc sa baguette et lança un «Décanticum j'aime le soleil.» Et il réapparu.


Il devait maintenant faire le deuxième exercice de faire apparaître un objet de son choix sur sa table. Mais une chose qui n'est pas trop coûteuse en énergie. Car plus c'est gros plus ça pompe d'énergie selon le professeur. Il réfléchit à ce qu'il pouvait bien faire apparaître. Des bonbons ? Ça ne doit pas être accepté alors qu'on est en cours se dit le jeune garçon. Quoi que ça pourrait l'être comme il venait de voir une personne qui avait jeté un sortilège pour boire. Apparemment la formule était "Aguamenti." Il nota cela dans son cahier après avoir noté les trois sorts qu'ils avaient vu aujourd'hui.

Que pouvait-il faire apparaître ? De l'argent ? Ce serait trop facile si on pouvait faire ça, et il n'y aurait aucune famille pauvre dans le monde des sorciers. Il se creusa la tête encore et encore. Et tomba sur une bonne idée, faire apparaître des bonbons !

- Inanimatus Apparitus bonbons dit-il en s'imaginant pouvoir manger des bonbons. Il n'avait pas pu en manger depuis longtemps alors il espéra y arriver et savourer ces petites friandises.

Le sort toucha la table, et disparu sans faire plus d'effet que ça. Il leva les yeux au ciel. Il devait recommencer.

- Inanimatus Apparitus bonbons dit-il en pointant sa table de sa baguette et s'imaginant réussir.

Le sort toucha la table et fit apparaître les friandises qu'il voulait. Il les prit et les mit dans sa poche. Il doit-être interdit de manger en cours pensa le jeune garçon en souriant d'avoir réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Merry K. Harper, Mar 16 Aoû 2016 - 22:07


La métamorphose et Merry... une grande histoire d'amour. La rouquine se passionnait tant pour cette matière qu'il lui arrivait d'aller à la bibliothèque pour lire quelques uns des livres concernant cet art magique bien compliqué. Enfin, c'était seulement lorsqu'elle avait du temps libre évidemment. Le reste du temps elle faisait tout simplement ses devoirs et feuilletait son manuel pour voir quels sujets ils n'avaient pas encore abordé. Et ce jour-ci, il s'agissait de faire apparaître des objets. Ce n'était même plus une question de métamorphose, de changer un objet en un autre. Non là, c'était bien plus difficile.

Mais cela n'avait pas empêché la rouquine de bien réussir son exercice. S'attaquant en premier lieu à deux petites choses, puis à des plus grosses. D'ailleurs, son dernier essai avait raté, elle avait visé trop grand et c'était connu : il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Dans ce cas là c'était plus gros que ses propres capacités, mais ça revenait bien au même. Et puis, le professeur avait tout de même répondu à sa question et elle ne s'était pas loupée dans son exercice, elle avait donc quelques capacités.

Enfin ! La suite du cours était plus importante que cela. Se concentrant, Merry regarda les autres élèves exécuter l'exercice demandé, jusqu'à ce que le professeur intervienne, mettant fin à la première partie pratique de cette heure. Il ajouta quelques informations supplémentaires concernant le sortilège qu'il avait apprit à exécuter, avant d'enchaîner par la suite du cours qui concernait un second sortilège fort intéressant. Faire apparaître l'objet que l'on souhaitait. C'était génial ! Mais il devait bien y avoir des limites. En revanche, la question n'était pas là pour l'instant.

Exécutant le sortilège pour illustrer ce qu'il énonçait, le professeur fit apparaître un joli livre sur son bureau, sous les yeux de ses élèves qui n'y virent sans doute que du feu. Forcément, ce n'était pas sorcier. Enfin si un peu quand même.

Excitée à l'idée de réaliser à son tour le sortilège, Merry attendit les informations et explications de dernière minute avant de réfléchir à l'objet qu'elle souhaitait. Passant le temps, elle se mit à regarder les autres élèves faire apparaître tour à tour des objets divers et variés. Mais elle ne savait pas encore ce qu'elle voulait. Ah si tiens ! Le journal de Londres. Celui d'aujourd'hui si elle pouvait ! Elle en était bien capable.

#Inanimatus Apparitus Journal !

Merry se retrouva malheureusement avec un journal aléatoire qu'elle ne prit pas la peine de lire. Mais tout ceci lui trottait en tête, faisant apparaître une question. Pouvaient-ils faire apparaître des choses précises ? Comme le journal de telle date ? La rouquine leva donc la main, attendant d'être interrogée avant de prendre la parole.

- Monsieur, est-il possible de faire apparaître des choses précises lorsque l'on mentionne quelque chose qui peut avoir plusieurs apparences. Par exemple, de véritables œuvres d'arts ? Si l'on souhaite un tableau précis, comme La Joconde française ? Ou tout simplement, peut-on faire apparaître un journal avec la date que nous souhaitons, si nous voulons relire le journal d'il y a quelques années ou mêmes quelques siècles ? Ou alors juste une simple réplique que ce soit pour une oeuvre d'art ou quelque chose d'ancien ?
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Azénor Philaester, Lun 22 Aoû 2016 - 16:44



Les sortilèges coulent à flot et les objets disparaissent, réapparaissent, disparaissent... Tu prends bien le soin d'écouter attentivement les questions, ainsi que les réponses bien entendu. Toute façon, comme disent les moldus, apprendre les cours, c'est quatre-vingt pour cent de l'écoute en classe.
Après avoir réitérer l'exercice pratique quelques fois, sous l’œil avisé du professeur, ce dernier reprend la parole.

- Bon poursuivons ! Nous allons voir un sortilège complexe, du moins suivant ce que vous décidez de faire, alors évitez d'avoir l'appétit trop gros ! l'#Inanimatus Apparitus. Ce sortilège a pour but de faire apparaître un objet de votre choix dont les propriétés seront celles que vous avez choisis. Mais plus l'objet que vous aurez choisi sera volumineux et riche en détail, et plus ce dernier vous demandera de l'énergie, et risquera d'être un échec ! Il faut prononcer l'incantation suivie du nom de l'objet que vous visualiser, comme ceci ! #Inanimatus Apparitus livre ! C'est sans grande surprise qu'un magnifique livre aux bordures dorées apparu sur son bureau.
- Voilà ce que vous devez donc me faire pour la suite. Trouvez un objet qui ne soit pas trop conséquent sur lequel vous pourriez échouer, et faites le apparaître devant vous ! Ce sortilège étant particulièrement couteux en énergie, faites attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre ! A vos baguettes !


Toujours plus excitée, toujours plus avide de fierté, voilà que tu te mets à réfléchir à quel objet pourrais-tu faire apparaître.
Des tas d'idées te trottent à la tête si bien que tu n'entends que quelques parcelles des questions de tes camarades. Une poupée? Un bracelet? Des chaussettes? Une couverture? Une montre? Mais oui! Ta montre! Celle que tu as oublié de remettre après ta douche. Parfait, ça fera l'affaire. Dans un élan de concentration, tu fermes les yeux. La main crispée sur ta baguette pointée vers ton bureau, tu dessines ta montre devant tes yeux clos. Cadran blanc parcellé de chiffres romains, aiguilles et contours en or rose. Le bracelet en tissus couleur pêche rayé de blanc. Voilà, tu visionnes parfaitement ta montre, jusqu'à en voir les secondes passer. Ni une ni deux...
- #Inanimatus Apparitus montre!
C'est alors que ta dite montre (ta?) apparaît sur ton bureau, propre et légèrement rayée, identique à celle que tu portes (normalement) chaque jour. Tu laisses s'échapper, sans presque t'en apercevoir, un "YES!" de victoire.
Encore! Un autre objet maintenant. Un oreiller? Le tien, celui du dortoir. Ton gros oreiller rouge aux bordures or. Encore une fois, la concentration à son summum, tu visualises le dit oreiller, les contours, le tissu et la couleur de ce dernier.
Baguette pointée vers le bureau, - #Inanimatus Appari-Oh allé- #Inanimatus Apparitus oreiller!
Bien joué! L'oreiller, toujours identique à celui posé sur ton lit est là, sur ton bureau. Tu laisses pousser une petit cri de satisfaction, en espérant qu'Evan a laissé ses yeux divaguer de ton côté.
En voyant cet oreiller posé, tu ne peux résister à l'envie d'y plonger la tête dedans.

Alors que tu rêvasses tranquillement, mais poliment quand même,une question te trotte à la tête... Tu n'as imaginé que des objets dont tu connaissais parfaitement l'existence. Ce sort marche-t-il pour des objets inventés?
Le mieux, c'est d'essayer! C'est alors qu'une somptueuse robe de soirée rouge vif envahie ton esprit. Elle est si belle. Assez courte, bouffante et à fines bretelles. Ce col V t'irait à ravir. Tu l'imagines même sur toi. Allé c'est le moment.
- #Inanimatus Apparitus robeRien... #Inanimatus Apparitus robe!!
Loupé. Rien ne se produit. Le sort a échoué, tu n'as pas l'énergie nécessaire, ou alors c'est simplement qu'il ne marche que pour les choses existants déjà.
Le mieux, c'est de demander!

- Monsieur, bon je pense que ma question rejoint celles de mes camarades, mais je me demandais... En gros, l'objet choisit existe-t-il? Est-ce que ce sort s'apparenterait au #Accio? Dans ce cas là l'objet se téléporterait jusqu'à parvenir sous nos yeux!
Revenir en haut Aller en bas
Erundil Trismegiste
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Erundil Trismegiste, Lun 22 Aoû 2016 - 19:08


Des questions. Des sorts. Des réussites. Des échecs. Et des têtes qui se transforment en sourire se pointant vers le haut, parfois vers le bas. Je vois un jeune poufsouffle. Celui grondé par le prof Evan. Dépité mais tenace, il se reprend, relance ses sorts. Des réussites. Des échecs. Des sourires qui disparaissent puis renaissent. Il m'amuse ce jeune jaune.

Un autre Pouffy. Plus grand. A peu près mon âge. Je crois l'avoir déjà croisé. Il écoute . Il observe. La mécanisme de son coeur fait comprendre un certain mérpis pour les paroles de Riri. J'en prends note en jouant l'indifférence. A croire que Riri, on l'aime ou on le déteste.

Encore une jaune. Une un peu plus connue de visue, c'est Jade, la préfète, l'italienne, l'érudit avec un grand E. En a-t-elle conscience de son potentielle latent ? Est-elle vraiment en forme ? Dans osn assiette. Elle écoute. Pose une question intéressante. Puis se lance dans la danse d'un sort pour lequel elle s'en sort. Énigmatiquement, je l'observe encore un peu. Tout un arc-en-ciel se dessine adroitement autour de ses joues, de ses cheveux, de son tout. Scandaleusement, j'ose l'observer encore un peu. Puis reprends mes esprits. Reprends toi, machin, on ne mate pas les gens comme ça, c'est irrespectueux. M'enfin, elle semble plutôt intéressante, est-ce ma faute ? Il faudrait que j'ose RP lui parler un de ces jours. Trouver une raison .. Faut-il une raison ?

C'est autour de deux filles, Des griffys. Tout semble rouler pour elles, s'envolent à leur tour et ensorcellent simplement. Et bravo, réussi leur enchantement.

Bien sûr que je l'ai vu. C'est évident que je l'ai remarqué. Mon voisin. Qui m'envoie un message. C'est juste que je n'ai pas osé le lire encore. Je le vois avec son regard accusant, jugeant, même s'il reflete à cet instant l'or. Je ne comprends pas ce qu'il y a avec lui. Puis à quoi bon fuir, c'est bon… Je le lis.



J'ai lu.



Les mots résonnent sans raisonnement distinct. Je reste neutre. Je ne fuis pas. Ses mots. Ses paroles, Qu'est-ce qu'il me dit là ?

Je claque ma démence sur un parchemin vierge de toute vie.

" Je présente la voix d'une barrière pas chère, que je souhaite briser.
Au delà de la frontière de mes pensées
Je déchire.

Redis moi toi qui ose être là,
Mots se murmurant sans aires.
Ca fait quoi, d'administrer
Cette drôle d'idée dans mes pensées ?
Je ne comprends pas tes dire. "


Je tente de reprendre un sens à mes mots, mes paroles. Qu'est-ce que c'est que cette histoire. Il se moque de moi ? Mais après tout…

"Je sers ouvertement les idées isolées pour essayer de mettre au claire, ce que toi, qui oses me dire ça, exclame en défiant tout l'édifice de mon vivant."

Non… Je dis n'importe quoi. Je regarde le Prof un instant. Comme si sa simple présence, ses simples capacités personnelles pouvaient apporter réponses à tout cela.

Puis regard vers lui. Ce petit gars. L'évidence, ouais. Je lui dit OK d'un hochement de tête. On s'y verra. Je prendrai soit une baffe dans la gueule. Soit ce sera lui. Il n'a pas intérêt à trop me chercher par contre…
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Evan, Jeu 25 Aoû 2016 - 10:39


~ Chloris, fierté Rouge, s'empressa de faire ce qu'il avait demandé. Retrouvant sa dextérité légendaire, elle parvînt aisément à faire se matérialiser une bague devant elle. Elle leva ensuite la main et il lui donna la parole, puis Riri intervint #J'avaisécritungrandparagraphequej'aieffacéducoup:p pour répondre à sa place.

- Vous avez tout juste Mister Vacuitas ! Bien que j'aurais aimé que vous me laissiez répondre à votre camarade ! En effet il est impossible de donner vie avec ce sort, ce dernier se contentant uniquement de pouvoir vous faire matérialiser des objets. Pour ce qui est de leur temporalité, étant dépourvus de toute once de magie à moins que vous ne les enchantiez par la suite, ils peuvent tenir beaucoup plus longtemps avant de disparaître ! Mais il ne faut pas oublier que tout est éphémère dans cette vie, que ce qui est acquis aujourd'hui peut devenir poussière en une seconde...

~ Evan observa ensuite le jeune élève qui dans ses qualités premières, avait affiché en grand "1) PROBLREME AVEC LES REGLES ET L'AUTORITE." Le garçon sembla provoquer une de ses camarades princesse Verte, et, pour accompagner ses dires, fit apparaître une médaille devant elle. Regardant cela attentivement, pour éviter que le Bleu ne devienne à nouveau le centre de tous les intérêts, le mage n'apprécia que peu sa réussite. Du coup, son regard passait des autres élèves à Riri régulièrement.

~ Mary de son côté, fit apparaître une plume, qu'elle s'empressa d'utiliser ensuite en la trempant dans son encre. Elle posa à son tour une question qui tue. Du coup sa réponse allait côtoyer le même univers.

- Mais tout l'univers de la magie n'a ni queue ni tête ! rétorqua-t-il. Quand vous faites un #Orchideus, un bouquet de fleur apparaît, pourtant aucune rose n'aura disparu du monde moldu ! La magie à de mystérieuse qu'elle permet de créer au delà du raisonnement de beaucoup. Si vous cherchez à comprendre d'où cela vient, cela peut vous en faire perdre la tête. Certains sorts envoie dans le néant, mais qu'y-a-t'il là bas ? Nul ne le sait. Alors quant à savoir d'où tout cela vient, la seule réponse censée que je peux vous donner, c'est la magie. Je vous laisse trouver vos propres réponses, finit-il avec un sourire.

~ Xao de son côté, dû faire plusieurs essais pour parvenir à ses fins. Si bien que sa voix s'amplifia au fur et à mesure devant ses échecs, au seuil de sa réussite. Finalement, elle obtînt ce qu'elle désirait, faisant par la suite apparaître un objet plus complexe encore. Des questions fusèrent ensuite, de son esprit d'élève.

- Je pense avoir répondu à vos premières questions peu avant. Comme déjà souligné, ce sort permet uniquement de faire apparaître des objets qui sont dépourvus de magie, à moins qu'on ne les enchante par la suite. Donc inutile de vous dire que vous ne pourrez pas faire réapparaître une personne de votre famille avec ce sortilège ! Après c'est vers une toute autre magie que vous vous orientez... Dans le bal des questions à foison, Keira suivit. Il ajouta pour elle. Vous pouvez faire apparaître des gallions si vous le voulez, seulement la supercherie sera facilement découverte, et je ne suis pas certain que les gobelins de Gringott's apprécieraient la blague ! Mais libre à vous d'essayer !  

~ Dans la foulée, la belle, fit apparaître aisément un simple élastique devant elle mais le fit remarquablement bien. Erundil quant à lui fit preuve d'une grande concentration. Le mage scruta ce que faisait son élève, il avait le don pour toujours faire ses exercices avec beaucoup d'originalité. Cette fois-ci ne dérogea pas à sa règle. Il fit apparaître un calice orné de quelques motifs. Mikaël fut le suivant. (Au passage, je doute de la possibilité de faire apparaître deux objets simultanément, mais soit^^) Après deux tentatives, le cousin d'Erundil parvînt à faire apparaître une plume dans un pot d'encre. Darnel alla également dans ce sens. Le Jaune opta lui aussi pour l'apparition d'un pot d'encre, et exécuta son sortilège d'une main de maître. Jade de son côté, souleva une question pertinente avant de s'exercer.

- Non Miss Wilder, vous ne pouvez pas mourir en essayant de matérialiser quelque chose de trop conséquent. Du moins, aucun cas n'a été recensé à ce que je sache. Seulement, si vous vous acharnez à vouloir faire apparaître quelque chose de trop complexe, vous pourriez en ressortir grandement épuisé au point d'avoir besoin d'aide pour ne pas vous évanouir !

~ Dans la foulée, la belle partit à la conquête de ses idées. Retrouvant de la facilité dans ses gestes, elle fit se matérialiser une figurine de cheval en bois devant elle à son premier essai. Amilcare fut le suivant (Au passage, tu ne peux pas faire apparaître de bonbons avec le second sortilège, seulement des objets, du coup, je n'ai pas pris en compte ta tentative puisqu'elle n'est techniquement pas réalisable Wink ) Il partit du #Canticum qu'il n'avait pas encore réalisé, du moins sur un objet. Après deux essais, il réussit à faire disparaître son encrier. Le garçon avait un bon potentiel, et le mage se dit qu'il pouvait arriver à de bonnes choses s'il persévérait.

~ Merry de son côté, avait pris tout son temps avant de s'exercer. Elle qui habituellement était des plus réactives, faisait là office de patience. Quand elle exécuta la sortilège, elle opta pour l'apparition d'un journal. Son sort marcha du premier coup mais elle ne jeta pas un œil au torchon, comme s'il la décevait. Une question vînt alors suivre son exercice à laquelle il répondit.

- Comme vous le dites vous même, cela restera des répliques. Elles seront sans vie. Vous pouvez faire une représentation d'un tableau moldu sans trop de problème, bien qu'y apporter tous les détails sera compliqué. Pour ce qui est d'un journal, là c'est plus complexe. la couverture ne pourrait en aucun cas être animée et à moins dans connaître les moindres lignes, il est impossible d'en faire apparaître un devant vous identique avec un contenu que vous ignoreriez !

~ Le mage porta ensuite regard sur les yeux clos d'Azénor, concentrée. La belle brune arriva dès son premier essai, à faire apparaître une montre (dont techniquement les aiguilles ne tournent pas). Un cri de victoire accompagnant sa réussite, la Rouge entreprit ensuite, de matérialiser quelque chose de plus conséquent. Un oreiller apparut devant elle ! Voulait-elle dormir la belle ? Comme celle au bois, attendant Celui qui la délivrera...  Voyant sa troisième idée, de ses lèvres échappée, échouée, une question s'éleva comme pour confirmer ce qu'elle se demandait...

- Hum, votre question à plusieurs sens ! Si vous vous demandez s'il doit exister pour que vous le fassiez apparaître, la réponse est non ! Vous pouvez très bien faire apparaître un objet qui n'existe que dans votre pensée, dans le sens où, pour reprendre l'essai de miss Hareka, vous pouvez très bien faire apparaître une bague avec les motifs que vous souhaitez ! Si votre question était dans le sens de savoir si l'objet que vous matérialise est "vivant", la réponse est également non. Il est dépourvu de toute magie à moins que vous ne l'enchantiez par la suite ! Ainsi, les aiguilles de votre montre seront inerte à moins que vous ne l'enchantiez. Dans bien des cas les enchantements nécessaires peuvent s'avérer très complexes. J'espère avoir répondu à votre interrogation ! finit-il avec un sourire à l'attention de la demoiselle. Le mage alla alors s'asseoir sur le devant de son bureau avant de reprendre.

- Bien, nous allons arriver à la fin de ce cours. Il vous reste un dernier exercice à faire (bien qu'il en contiendra plusieurs en fait Razz). Pour celles et ceux ayant créé des montres et ou plumes. Je vais vous demander de vous essayer au #Pertotum Locomotor ! fit le mage en se retournant, faisant apparaître l'incantation sur son tableau d'un geste aisé. Ce dernier est un enchantement qui donnera vie à votre objet. Dans le cas de la montre, vous serez en mesure de faire bouger ses aiguilles selon votre volonté. Pour ce qui est de la plume, si vous êtes suffisamment doués, vous pourrez la faire écrie à votre place. Cependant, ce sortilège est relativement complexe, aussi ne soyez pas déçus si vous n'y arrivez pas ! Pour les autres, ou vous faites disparaître votre objet banal avec un #Evanesco et en créer un autre que vous pourrez animer ensuite ! Ou vous pouvez vous amusez à l'#Amplificatum et au #Réducto dessus afin d'accroître et de réduire son volume ! Sans pour autant essayer d'atteindre le plafond de la classe merci ! finit-il fortement, lançant un regard particulier à Riri qui pourrait trouver là une nouvelle connerie à faire. A vos baguettes !

HRP : Vous êtes plus ou moins libres de faire ce que vous voulez, je pense vous avoir donné un large choix d'exercice ! A vous de voir ce que vous tentez de faire ! Cela est le dernier exercice pratique du cours, qui sera suivit d'un théorique (un questionnaire débile habituel Razz) que je vous enverrais par mp mercredi prochain ! Le tout, cet exercice donc plus celui que vous recevrez par mp, seront à faire au plus tard au lundi 5 septembre, jour auquel je posterais officiellement la fin de ce cours-ci ! Smile Si vous avez des questions ma boîte mp vous est ouverte Wink
Revenir en haut Aller en bas
Theophania Fitzgerald
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Theophania Fitzgerald, Jeu 25 Aoû 2016 - 11:37


HRP : Avant toute chose je m’excuse pour le retard inadmissible de mon post. Je sais que ça fera perdre des points, c’est un mauvais exemple et tout mais bon. Je me permets de faire l’exercice précédent dans ce post. J’ai mes raisons pour ce retard mais elles n’excusent pas tout.

La préfète n’était pas sure que son sort ferait bon effet. Mais quand elle vit que la chaise avait disparu mais qu’en plus le professeur lui faisait un sourire, ses lèvres s’étirèrent en un grand sourire. Elle était largement satisfaite. Derrière elle, elle n’entendit pas de bruit. Elle en déduisit donc que son camarade n’avait pas encore percuté.

Une fois que tout le monde eut achevé de lancer ses sorts, Evan reprit la parole. La suite porterait sur l’inanimatus apparitus. Theophania était contente. Elle avait déjà lu quelques petites choses sur ce sort et elle le trouvait plutôt fascinant. Faire apparaître des choses. Construire des éléments à partir du néant. C’était un immense pied de nez à la science moldue. Rien ne se perd tout se transforme. La chose était impossible à expliquer. Ce devait être passionnant à étudier. Des questions intéressantes fusèrent aussitôt. Et c’était intéressant. « Tu veux une médaille ? ». L’interpellation venait de derrière. Héhé. Riri avait donc compris. Ou plutôt il s’était rendu à l’évidence. La jeune fille se retourna pour voir son camarade afficher un léger sourire. Puis il lança un sort en direction de sa table et fit apparaître une médaille en carton jaune. Ce qui eut pour effet de faire rire Theophania. Il était rigolo ce Riri. Ririgolo (mouhaha).

Le cours avança un peu. Les autres élèves lancèrent leur sort. Theophania préféra regarder dans un premier temps. Elle était un peu fatiguée. Mais elle attendit un peu trop, ou bien son esprit divagua un peu trop loin. Elle fut ramenée à la réalité par le professeur qui enchaîna. Oups, elle n’avait pas encore fait l’exercice. Bon le cours n’était pas terminé donc elle pouvait encore se rattraper. Elle son sourire s’envola et la ramena, les pieds sur Terre. Elle était préfète nom de Dieu, elle était censée montrer l’exemple. Tout n’était pas perdu. Une fois les diverses instructions évoquées, chacun retourna à son ouvrage.

Theophania se concentra et lança un #Inanimatus Apparitus plume. Une plume, pas très grosse apparut. Bon ça c’était bien. Mais ça n’avait pas été extrêmement difficile dans la mesure où la plus était très légère et n’avait que peu de détails. D’ailleurs elle était blanche. Mais cela avait donné une idée à la jeune fille. Elle murmura un #Inanimatus Apparitus Médaille. Elle avait fermé les yeux, tentant de se visualiser l’objet en question. Elle les rouvrit, déterminée. Peu à peu apparut une médaille en argent avec un deux écrit en chiffres romains en haut. La brune l’avait imaginée petite afin d’avoir le plus de chances possible de réussir. Elle se retourna et la posa sur la table de Riri. Elle lui accorda un sourire. « Tu en mérite une aussi ». Et sur ces mots elle lança un #Amplificatum à sa médaille d’argent. Doucement mais surement, l’objet s’agrandit, jusqu’à atteindre la taille d’une petite assiette.

Elle se retourna ensuite, accordant un clin d’œil au professeur. Passerait ou non, on verrait bien. Elle reporta ensuite son attention sur sa plume, réfléchissant à comment elle allait bien pouvoir faire pour qu’elle écrive à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Azénor Philaester, Jeu 25 Aoû 2016 - 11:55



Très vite, le professeur Evan répond à ta question:
- Hum, votre question à plusieurs sens ! Si vous vous demandez s'il doit exister pour que vous le fassiez apparaître, la réponse est non ! Vous pouvez très bien faire apparaître un objet qui n'existe que dans votre pensée, dans le sens où, pour reprendre l'essai de miss Hareka, vous pouvez très bien faire apparaître une bague avec les motifs que vous souhaitez ! Si votre question était dans le sens de savoir si l'objet que vous matérialise est "vivant", la réponse est également non. Il est dépourvu de toute magie à moins que vous ne l'enchantiez par la suite ! Ainsi, les aiguilles de votre montre seront inerte à moins que vous ne l'enchantiez. Dans bien des cas les enchantements nécessaires peuvent s'avérer très complexes. J'espère avoir répondu à votre interrogation !

Alors donc cette robe que tu as imaginé aurait très bien pu apparaître sur ton bureau. C'était juste un manque de concentration, un manque d'énergie. T'aurais préféré juste ne pas pouvoir faire apparaître un objet n'existant pas. Mais es-tu sure que cette robe n'existe pas..? Sa réponse claire et concise te suffit et tu as hâte de continuer le cours. Tu esquisses un joli sourire au professeur, ainsi qu'un signe de tête en guise de remerciement.
Quelques mots plus tard, le cours continue:

- Bien, nous allons arriver à la fin de ce cours. Il vous reste un dernier exercice à faire. Pour celles et ceux ayant créé des montres et ou plumes. Je vais vous demander de vous essayer au #Pertotum Locomotor ! Ce dernier est un enchantement qui donnera vie à votre objet. Dans le cas de la montre, vous serez en mesure de faire bouger ses aiguilles selon votre volonté. Pour ce qui est de la plume, si vous êtes suffisamment doués, vous pourrez la faire écrie à votre place. Cependant, ce sortilège est relativement complexe, aussi ne soyez pas déçus si vous n'y arrivez pas ! Pour les autres, ou vous faites disparaître votre objet banal avec un #Evanesco et en créer un autre que vous pourrez animer ensuite ! Ou vous pouvez vous amusez à l'#Amplificatum et au #Réducto dessus afin d'accroître et de réduire son volume ! Sans pour autant essayer d'atteindre le plafond de la classe merci !

Bon bah, disons que tu as l'embarras du choix. Mais tu es décidée à tout essayer, ou presque, dans les minutes de cours qu'il te reste. Déjà, la montre. Inerte. Tu l'a prends dans tes doigts fins, l'examines. C'est fou ce qu'elle ressemble à celle déposée sur ta table de chevet. Pas peu fière d'avoir réussit à reproduire l'objet à l'identique, tu te prépare à l'enchanter. Tu empoignes ta baguette d'un geste vigoureux; souffles un bon coup et pointes l'objet. Dans un murmure peu distinct, tu prononces #Pertotum Locomotor.
L'effet est immédiat. Décidément tu adores la métamorphose. Les aiguilles n'attendent que toi, que tu les fassent vivre à ta guise. Pourquoi pas midi? L'heure du repas! Alors tu décales les aiguilles sur le XII, laissant la trotteuse vaciller plus vite que la normale.
Enchantée d'avoir réussit, tu lâches un "Monsieur j'y arrive!!" , avant de lâcher prise de ta baguette.
Au tour de l'oreiller, tu veux le faire disparaître. Tu reprends ta baguette, pointe cette dernière sur l'oreiller qui prend beaucoup de place sur ton bureau. Mais qu'importe, il n'y a personne à côté de toi. Dans un élan de concentration, tu articules #Evanesco!L'oreiller disparaît. C'est agréable de réussir du premier coup, et même presque vital pour toi. Impatiente de nature, quand tu n'arrives pas quelque chose du premier, deuxième coup, tu abandonnes. Alors ici, tu t'amuses vraiment.

Trêves de plaisanterie dira-t-on.
La montre est toujours là. Tu as bien l'intention de t'exercer à l'Amplificatum et au Reducto, même si tu as déjà eu a utiliser ces sortilèges auparavant. Ni une ni deux, de ta baguette fermement tenue de la main droite, tu pointes la montre; #Amplificatum! La montre vacille. Elle hésite mais finalement ne s'agrandit pas. Vexée. Presque outrée. Oh non, ça ne va pas se passer comme ça. A peine contrariée, car quand même il t'en faut plus, tu te concentres sur l'objet, et d'un geste vif de ta baguette, tu re prononces la formule magique: #Amplificatum!. C'est alors, qu'enfin, la montre prend des proportions énormes, pour une montre, jusqu'à quasiment dépasser le bureau. Tu ne maîtrises pas très bien les dimensions qu'elle prend. Vite. Comme dans un élan de survie, ou plutôt, dans un élan de 'il ne faut pas se faire remarquer', tu te concentres sur l'objet et lances un #Reducto!, plutôt bien réalisé. Si bien que d'énorme, la montre devient si petite qu'elle irait à peine à un de tes doigts frêles.
Les minutes passent, l'air de rien. Un rapide coup d'oeil à l'horloge de la classe t'apprend que le cours se termine bientôt. Tu lances un autre #Evanesco! cette fois-ci destiné à la montre qui disparaît instantanément. Au moins un sort que tu réussis à chaque fois. Tu décides d'observer les autres élèves.

Ce que tu aimes la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Chloris Hareka, Jeu 25 Aoû 2016 - 23:32


Chloris examina sa bague, voir si aucun détail ne manquait. Le papillon bleu-violet aux ailes ouvertes, comportait bien le tour des ailes noir et se trouvait bien au sommet de la bague. Pour ce qui était de l’anneau en lui-même, ce n’était pas de l’or mais de la pacotille. Hareka ayant voulu éviter de s’épuiser trop vite. En analysant l’objet, elle retrouva bien les fines écritures inscrites autour du petit bijou. La devise de Poudlard sur une bague, ça rendait super bien.

Suite à ses questions, Riri lui répondit « Je suppose qu'il est possible de recréer de tels objet, malheureusement, je pense que l'objet en question n'aura pas les même caractéristique magique que celui demandé. Ou alors cela demanderais beaucoup d’énergie et peut-être même plusieurs sorciers. Si j'en crois l'énoncer plus il y à de détails, plus c'est coûteux en énergie. En revanche, je ne sais pas s'il est possible de donner la vie avec ce sort. Ça m'étonnerait grandement, se serais comme faire des abomination, de l'alchimie non ? » Un léger sourire en sa direction et un « Merci » muet. Bon, elle n’allait pas dire qu’elle détestait Riri, loin de là, mais c’est vrai que le dernier cours de Botanique n’avait pas amélioré leur relation, ni dégradé d’ailleurs, juste, refroidi. Mais bon, la politesse avant tout ! Monsieur Evan, confirma les dires du Serdaigle « Vous avez tout juste Mister Vacuitas ! Bien que j'aurais aimé que vous me laissiez répondre à votre camarade ! En effet il est impossible de donner vie avec ce sort, ce dernier se contentant uniquement de pouvoir vous faire matérialiser des objets. » Au moins, la blonde était fixée. Puis elle écouta les autres réponses qu’il donnait et écrivit sur son parchemin celle qui lui semblait nécessaire. Puis arriva le moment où leur dernier exercice allait commencer.

- Bien, nous allons arriver à la fin de ce cours. Il vous reste un dernier exercice à faire. Pour celles et ceux ayant créé des montres et ou plumes. Je vais vous demander de vous essayer au #Pertotum Locomotor ! Ce dernier est un enchantement qui donnera vie à votre objet. Dans le cas de la montre, vous serez en mesure de faire bouger ses aiguilles selon votre volonté. Pour ce qui est de la plume, si vous êtes suffisamment doués, vous pourrez la faire écrie à votre place. Cependant, ce sortilège est relativement complexe, aussi ne soyez pas déçus si vous n'y arrivez pas ! Pour les autres, ou vous faites disparaître votre objet banal avec un #Evanesco et en créer un autre que vous pourrez animer ensuite ! Ou vous pouvez vous amusez à l'#Amplificatum et au #Réducto dessus afin d'accroître et de réduire son volume ! Sans pour autant essayer d'atteindre le plafond de la classe merci !

Donner vie à un objet ? La lionne était assez douée mais de là à réussir ce sortilège… Donc il valait mieux tenter les autres avant et s’il lui restait assez d’énergie, essayer de les mettre en vie. Par contre, elle ne ferait pas disparaître sa bague. Elle la garderait précieusement. Elle allait juste créer un autre objet, l’agrandir et le diminuer de taille, le faire disparaître et ensuite faire une plume, puis expérimenterait de la faire bouger, comme une plume à papote finalement. Mais c’était à voir… Bon c’est parti !

Concentrée, baguette tendue vers le bureau, prononciation parfaite d’un #Inanimatus Apparitus. Cette fois, quelque chose plus simple, un anneau tout seul. Au moins elle ne serait pas vidée de son énergie. L’anneau apparut, comme si c’était un jeu d’enfant pour la deuxième année. Elle avait déjà tenté les deux sortilèges de taille, pendant un combat. Oui oui… Ce fut assez facile à refaire bien que douloureux puisque ressassant les évènements passé. Arriva l’avant dernier sortilège. Evanesco. Il lui fallut plusieurs essais pour arriver à ses fins. Elle tenta tout de même le premier sortilège proposé avec la plume ou montre. Un autre Inanimatus, une petite plume apparut, parfait, peu coûteux en énergie et dans le thème de l’exercice. Le #Pertotum Locomotor ne marcha pas. Malheureusement. Mais les élèves avaient été prévenus qu’il était difficile et pas très évident. Un peu déçu, elle y mit plus de conviction et recommença encore une fois. La plume bougea un tout petit peu puis se figea comme avant. Bon son sort était réussi partiellement mais c’était mieux qu’un échec total ! À présent vidé d’énergie, elle ne réessaya pas. Tant pis, elle finirait le cours là-dessus…


Désolée pour le manque de description de la dernière partie, mes yeux tombent et je voulais le poster maintenant (parce que j’aime bien le poster rapidement)
Revenir en haut Aller en bas
Xao Solo
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Xao Solo, Lun 29 Aoû 2016 - 11:47


-Je pense avoir répondu à vos premières questions peu avant. Comme déjà souligné, ce sort permet uniquement de faire apparaître des objets qui sont dépourvus de magie, à moins qu'on ne les enchante par la suite. Donc inutile de vous dire que vous ne pourrez pas faire réapparaître une personne de votre famille avec ce sortilège ! Après c'est vers une toute autre magie que vous vous orientez...

Non mais comment osait-il, bien sur que j'avais écouté, mais honnêtement me dire que je pouvais ressusciter quelqu'un avec une autre forme de magie. Je le détestais. Je m'intéressais à la magie noire, mais de là à l'utiliser. Remarque ce n'était pas une si mauvaise idée après tout. Je sentis mes muscles se contracté sous la colère. J'avais envie de lui coller une droite à ce prof. Je ne supportais pas les gens aussi hautain que lui. Je réussi tant bien que mal à me détendre en attendant la suite du cours. Je m'assis sur ma chaise. Je le regardais passer entre les élèves et répondre à leurs questions. Je me demandais s'il avait une femme. La pauvre je la plaignais. A moins qu'elle aussi soit prof. Brrr, cette pensée me donna des frissons. Et si ils avaient eu un enfant, à l'horreur. Le pauvre, avoir des parents je sais tout. Oh comme je le plaignais. Je fus sorti de mes pensée par une nouvelle instruction.

-Bien, nous allons arriver à la fin de ce cours. Il vous reste un dernier exercice à faire. Pour celles et ceux ayant créé des montres et ou plumes. Je vais vous demander de vous essayer au #Pertotum Locomotor ! Ce dernier est un enchantement qui donnera vie à votre objet. Dans le cas de la montre, vous serez en mesure de faire bouger ses aiguilles selon votre volonté. Pour ce qui est de la plume, si vous êtes suffisamment doués, vous pourrez la faire écrie à votre place. Cependant, ce sortilège est relativement complexe, aussi ne soyez pas déçus si vous n'y arrivez pas !

Je n'écoutais pas vraiment cette partie de la consigne car elle ne ma concernait pas. Après tout une montre où une plume était un peu trop simple à mon goût. Oh, mais, je devenais méchante. Arg non. Il fallait vraiment que j'arrête de prendre les cours qui commençaient à six heure le matin. Cela me rendais exécrable. Puis le prof continua.

-Pour les autres, ou vous faites disparaître votre objet banal avec un #Evanesco et en créer un autre que vous pourrez animer ensuite ! Ou vous pouvez vous amusez à l'#Amplificatum et au #Réducto dessus afin d'accroître et de réduire son volume ! Sans pour autant essayer d'atteindre le plafond de la classe merci ! A vos baguettes !

J'hésitais entre les deux. Mais après tout, j'avais largement les épaules pour tout faire. J'utilisais d'abord Evanesco pour faire disparaitre le poignard, puis je fit apparaitre une montre avec un cadran dorée.

-Pertotum Locomortor.

Les aiguilles commencèrent à bouger dans le sens que je voulais. Fantastique. Mes frères allaient avoirs du mal à lire l'heure.... Je sais que c’était méchant le faire, mais les voir tourner en rond me faisait tellement rire que je ne pouvais m'empêcher de le faire. Les pauvres, ils allaient en prendre plein la tête pendant les prochaines vacances. Je fis disparaitre la montre et fit réapparaitre le coffret à cigare que je préférais au poignard.

-Amplificatum.

Le coffret atteint alors la taille de la table. Oh je ne m'en pensais pas capable. Puis il continua de grossir. A encore une fois cette fichu magie ne m'écoutait pas. Il prit de plus en plus de place. Pour ce qui était de respecter les consignes et être discrète c'était tant pis pour moi. Il n'y avait plus qu'une chose à faire. Je me mis là encore à hurler ( remarquer la discrétion dont je faisais preuve)

-Reducto.

Le coffret reprit sa taille d'origine et devint un peu plus petit. J'avais l'impression d'être dans Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton, avec le Gigancake et la potions qui faisait rapetisser. Était il possible qu'une potions comme celle ci existe dans le monde des sorciers. Je jeta un coup d’œil à l'horloge de la classe, et je compris que le cours touchait à sa fin ...
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Jade Wilder, Mar 30 Aoû 2016 - 20:48


- Non Miss Wilder, vous ne pouvez pas mourir en essayant de matérialiser quelque chose de trop conséquent. Du moins, aucun cas n'a été recensé à ce que je sache. Seulement, si vous vous acharnez à vouloir faire apparaître quelque chose de trop complexe, vous pourriez en ressortir grandement épuisé au point d'avoir besoin d'aide pour ne pas vous évanouir !

Jade fit un simple hochement de tête après l'explication du professeur de Métamorphose. Il était assez rassurant de savoir que personne n'était allé assez loin pour finir en trépas, mais elle appréciait un peu moins l'idée de finir en légume épuisé. Fort heureusement, même avec sa fatigue déjà existante, le petit objet qu'elle avait fait apparaitre ne lui ôta de l'énergie que l'espace de quelques minutes, le temps pour elle de reprendre ses esprits. Eh beh, si elle s'était attendue à ça. Peut-être qu'elle ferait bien de commencer à dormir correctement la nuit. Bonne idée, cela faisait un moment qu'elle y pensait mais de là à l'appliquer.. Fais ce que je dis, pas ce que je fais !

Passant sa main sur son visage, Jade inspira lentement. Ce cours était particulier, bien que très tranquille par rapport à certaines fois. Et alors qu'en général la blondinette se sentait bien minable à force d'échouer ou de recommencer sans cesse ses sortilèges, cette fois c'était tout le contraire: son potentiel de réussite semblait avoir grimpé. Comment, pourquoi, elle n'en avait aucune idée. Elle était plus concentrée peut-être, ou son humeur s'était faite plus propice à l'apprentissage.. Beaucoup de possibilités, mais peu d'explications réelles pour autant. Tant pis, pour une fois elle savourait le doux parfum de la réussite. Une sensation étrange l'interpella cependant, son regard déviant légèrement vers le reste de la classe. Quelqu'un l'avait fixée, nan ? Elle n'en était pas sûre. Oulala, la fatigue commençait à faire des dégâts. Et puis, même si c'était vrai, ça n'avait pas grande importance, les autres élèves faisaient bien ce qu'ils voulaient. Et puis, l'adolescente avait bien conscience qu'elle pouvait paraitre des plus étranges parfois..

- Bien, nous allons arriver à la fin de ce cours. Il vous reste un dernier exercice à faire. Pour celles et ceux ayant créé des montres et ou plumes. Je vais vous demander de vous essayer au #Pertotum Locomotor ! Ce dernier est un enchantement qui donnera vie à votre objet. Dans le cas de la montre, vous serez en mesure de faire bouger ses aiguilles selon votre volonté. Pour ce qui est de la plume, si vous êtes suffisamment doués, vous pourrez la faire écrie à votre place. Cependant, ce sortilège est relativement complexe, aussi ne soyez pas déçus si vous n'y arrivez pas ! Pour les autres, ou vous faites disparaître votre objet banal avec un #Evanesco et en créer un autre que vous pourrez animer ensuite ! Ou vous pouvez vous amusez à l'#Amplificatum et au #Réducto dessus afin d'accroître et de réduire son volume ! Sans pour autant essayer d'atteindre le plafond de la classe merci ! A vos baguettes !

Une myriade d'expressions étaient apparues sur le visage de Jade au fil des paroles du professeur. D'abord, la curiosité, se demandant quel sort serait réservé au petit cheval en bois. Et puis, la déception. Le faire disparaitre ? Hors de question, elle l'avait fait pour sa soeur après tout et c'était assez symbolique, c'est en imaginant sa petite soeur avec cet objet dans les mains que Jade avait pu réaliser l'exercice sans trop de mal, comme d'habitude ceux qu'elle aimait étaient de véritables moteurs dans son quotidien. Enfin, le soulagement, elle pouvait le conserver et en transformer la taille. Tant mieux, elle trouvait la figurine un peu grande. Seul soucis, ne pas pouvoir s'entrainer sur tous les sorts l'embêtait. Bwarf, elle trouverait bien un moyen de faire la plupart des choses demandées, d'autant plus qu'elle s'était déjà entrainée sur des sortilèges de ce type seule dans son coin, lors de ses révisions. Observant un moment le cheval de bois, la jeune fille sourit légèrement. Plus petit, ça serait parfait. Elle était persuadée que Jasmine apprécierait ce cadeau: ce n'était pas grand chose, mais au moins il venait du coeur. Dirigeant une nouvelle fois sa baguette vers la figurine, Jade tenta de se concentrer au maximum. La dernière fois qu'elle avait lancé un #Reducto, elle avait détruit l'objet visé, furieuse et dans tous ses états. Là en l'occurrence, détruire l'objet de bois n'était pas souhaité et elle était calme, tout devrait bien se passer. N'est-ce pas ?

- #Reducto.

Pas d'hésitation, mais pourtant aucun effet. Pour le coup, cela étonna la blondinette puisqu'elle avait déjà exécuté ce sort à de nombreuses reprises, ne pas le réussir était presque étonnant. Sauf quand on s'appelle Jade Wilder. Ne se laissant pas démonter, la jeune préfète humidifia ses lèvres avant de prononcer la formule une seconde fois.

- #Reducto !

Un air un peu plus assuré, quelques centimètres en moins pour le petit cheval en bois. Pas grand chose, exactement ce qu'elle voulait sans vraiment avoir voulu une quelconque précision. Son sort était sans doute très peu puissant et n'avait réduit que ce qu'il fallait, mais elle n'allait pas s'en plaindre puisqu'elle avait eu exactement l'effet souhaité. Eh bien, la suite à présent, hors de question de se contenter de ça !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Merry K. Harper, Mer 31 Aoû 2016 - 18:55


Le cours continuait à son rythme et Merry parvenait à suivre sans problème ce qu'il se passait, pour une fois. N'étant pas dans ses meilleurs jours, la rouquine peinait souvent à suivre ce que les autres disaient ou ce que les professeurs demandaient à faire. Mais ce n'était pas le cas pour le cours de métamorphose où la jolie rousse se sentait à l'aise et n'avait pas tant besoin que cela d'écouter pour parvenir à ses fins. C'est donc sans trop de soucis que la jeune fille avait réalisé les divers exercices à faire, aux côtés de sa camarade de classe et de maison, Chloris, les deux s'entraidant pour savoir si elles avaient réussi leurs exercices ou non.

Par ailleurs, les questions de la part des élèves fusaient à travers la classe et le professeur avait bien dû mérite à réussir tout suivre en même temps. Il n'en loupait aucune et répondait, sûrement, justement à chaque d'entre-elle. Celle de Merry aussi. La jeune fille s'était interrogée quant aux objets qu'ils faisaient apparaître. Réplique ou non ? Et oui réplique. Impossible de faire parvenir la véritable forme d'un objet. Imagine que la Joconde se volatilise du Louvres devant des milliers de paires d'yeux ? Non pas possible, bien sûr. Sa question avait été quelque part idiote, mais lui avait paru importante sur le coup.

Mais la jeune fille n'avait pas le temps de s'attarder là dessus. Il était temps pour elle de suivre son professeur qui continuait son cours après que chacun de ses élèves ait réalisé l'exercice qu'il avait demandé. Bien ! C'était terminé pour cette partie. Et la suite paraissait encore plus intéressante. Écoutant les instructions, Merry comprit assez vite qu'elle ne pourrait pas se servir de la première partie pour la suite. En revanche, la dernière lui semblait mieux. Agrandir ou réduire son journal. Pour ceux qui voyaient mal et qui souhaitaient que leur journal ne prenne pas de place, c'était l'idéal. Et c'était ce qu'elle allait tenter !

Concentrée, comme toujours, Merry avisa donc le journal qu'elle avait fait apparaître quelques minutes plus tôt sur son bureau. Rien n'avait changé depuis ce temps et il était temps d'expérimenter d'autres choses sur l'objet. Allez, c'était pas bien compliqué de l'agrandir ! #Amplificatum ! A peine eut-elle prononcé le sortilège que le journal s'agrandissait légèrement sous les yeux de Merry qui laissa un sourire prendre place sur son visage, fière d'avoir réussi sa première tentative. C'était pas mal pour un début. Il avait doublé voir triplé de volume, c'était bien comme ceci. Ne restait plus qu'à le faire revenir à taille normale. Pour cela, rien ne plus simple. Un petit #Reduco, et c'était tout bon ! Le journal revint à sa taille initiale, et Merry se rassit sur sa chaise, détendant ses muscles, bien contractés durant sa petite phase de concentration.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 5

 Cours N°5 - N'est pas bon qui se plaît seulement à le croire, et non à le montrer !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.