AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 6 sur 7
Le Salon de Thé
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Peter McKinnon
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: Le Salon de Thé

Message par : Peter McKinnon, Jeu 2 Nov 2017 - 10:36




L'Occamy Doré

Élius Askin



Et voilà que l'écossais était désormais prié de se plier au rôle de guide. Et, il devait faire un effort considérable pour ne pas commettre un terrible aveu de faiblesse : il gérait un établissement qu'il connaissait en définitive fort mal. Les dorures, les boas, les plumes, tout cela l'avait attiré dès le premier jour mais il était bien incapable d'expliquer le pourquoi du comment d'une telle décoration. Il avait reçu la boutique sans poser de question, se content bien médiocrement de continuer à faire comme l'établissement avait toujours fait, espérant sans doute que l'affaire ne lui prendrait pas tout son temps. Mais, il fallait qu'il arrête de se voiler la face, il était d'avantage un gestionnaire d'immeuble qu'un gardien de la flamme.

Totalement perdu dans un flot de pensées ininterrompu qui l'empêchait de mener à bien la visite guidée qu'il venait d'improviser, Peter du bien revenir à lui lorsqu'une nouvelle question fusa du côté du jeune apprenti sorcier. Le plaisir que le petit affichait était quelque chose de beau à voir. Mais il fallait se rendre à l'évidence, l'établissement était tenu par un charlatan. L'ancien préfet se retourna doucement vers le jeune homme, il allait falloir mettre fin à la visite, il n'était pas à l'aise, il valait mieux qu'ils discutent tous deux autour d'une boisson chaude.

- Nous jouons toutes sortes de spectacles, mais nous avons un penchant pour le burlesque. Et nous n'accueillons pas de trop grandes troupes, compte tenu de la taille réduite de la scène et des coulisses.

Alors qu'une nouvelle question venait déjà de supplanter la précédente, Peter passa nerveusement sa main sur son anneau en argent en forme de serpent se mordant la queue. Dans sa nuque, une goute de sueur venait à tomber et imprégnait subrepticement l'étoffe de soie blanche qui lui servait de chemise. Il poussa un nouveau soupir et se dirigea vers la porte en faisant mine de ne pas avoir entendu la question.

- Tu n'as pas soif ? J'ai besoin de m'asseoir ... Et, tu sais, un cabaret ça se découvre aussi par la carte !
Revenir en haut Aller en bas
Élius Askin
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Salon de Thé

Message par : Élius Askin, Lun 6 Nov 2017 - 17:17


D'or et de lumière
Avec Peter McKinnon
Visite de l'Occamy Doré. 11 ans.




— Burlesque ! Un vif applaudissement claque entre mes mains à l'évocation du terme fantasque. Puis mes yeux se plissent de malice devant sa non-réponse et d'un bond je me redresse, les mains sur les hanches. Mes pommettes saillantes accueillent son perceptible embarras comme un encouragement à m'engager sur d'autres pentes glissantes. Une profonde inspiration gonfle mon buste élancé quand je vois le sorcier s'approcher de la sortie des coulisses. Dans son dos je prononce de ma voix fluette :


— Dommage, les gens préfèrent souvent les petites salles secondaires, vous devriez y penser - avant de le suivre à nouveau jusqu'au salon de thé. Là-bas, il m'invite à prendre place autour d'une table décorée de fleurs et c'est toujours le boa autour du cou que je tire la chaise d'ébène vers moi. Installé, je parcours la carte d'un œil distrait puis lève un regard perçant vers le gérant en l'interrogeant :


— Est-ce que ce cabaret est un héritage ? Sinon, comment êtes-vous arrivé ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Salon de Thé

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 9 Nov 2017 - 0:02


Il faut peu de temps à la serveuse pour revenir avec vos consommations. Ton thé en plus d’être délicieux, est agrémenté d’une petite rose que tu croques du bout des dents. La jeune fille en face de toi semble courroucée par cette arrivée, et la serveuse a tôt fait de disparaitre dans un mouvement furtif. Tu écoutes alors attentivement les propos de la petite fille devenue grande et tu perçois, subtilement, les changements qui s’opèrent alors qu’elle te parle de sa mère.

Son regard se fait triste et sa voix plus amère, elle te demande conseil et sur l’instant, tu te retrouves totalement désemparée. Tu n’avais pas prévu de répondre à ce genre de question – après tout, c’était son choix, tu ne voulais pas être reconnue coupable d’une quelconque erreur de jugement.

Finalement, tu choisis de t’exprimer avant tout en pensant à elle qu’en pensant à sa mère – que tu n’avais que peu croiser et dont tu gardais le souvenir d’une femme trop occupée pour accompagner sa fille lors de ses premiers achats sorciers. « Tu devrais penser à toi avant tout. » La phrase est sortie de manière brute, sans forme, sans arrondi, mais elle correspond exactement au fond de ta pensée. La jeune femme doit apprendre à vivre pour elle, et non au travers des autres « Je ne pense pas que ta mère t’en veuille de finir tes études à Poudlard avant de venir t’occuper d’elle », sous entendant clairement «Ta mère est une femme capable de s’occuper d’elle-même, je ne pense pas que ce soit lui rendre service que de t’oublier »
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Salon de Thé

Message par : Mered Adand, Lun 13 Nov 2017 - 2:37


Mes prunelles dans les siennes, je cherchais la réponse. La réponse miracle qui j’attendais. La solution ultime à mon dilemme. C’était une évidence pour moi, Elly, du haut de son expérience, saurait quoi faire et je n’aurai qu’à suivre les conseils avisés de ma maman sorcière. Elle ne me laisserait pas dans mes difficultés. Elle ne l’avait pas fait il y a quelques années, entrainant notre rencontre et ce lien. Jamais je ne l’avais sollicité de la sorte auparavant, ma vie étant relativement tranquille. J’allais vérifier ce qu’il en était de sa sincérité, je ne pouvais l’imaginer m’abandonner.

J’eu ma réponse. Claire, nette, précise, en gros vis pour toi petite. Je repasserai pour le tact par contre, je savais pas ce qu’elle avait mais elle me sortit ça d’un air, c’est ton choix. Je pouvais pas lui en vouloir, elle visait juste. Bien sûre que cette décision m’appartenait à moi seule cependant être guidée ne pouvait pas me faire de mal. Si elle était à ma place, que ferait-elle ? Me parler de finir mes études avant tout. C’est vrai que je n’étais pas certaine de réellement pouvoir l’aider même en restant à la maison. Anna était adulte, son souhait premier était de me voir réussir et non de de me voir prisonnière de ses maux.

« Penser à moi… Oui l’heure est peut-être venue Elly, tu as probablement raison. », lançais-je hésitante d’une petite voix.

Moi, ado de quinze ans qui n’était plus une enfant. Oui maman je voulais te ressembler mais Mered n’était pas Anna. Elle était différente comme chaque être humain. Déjà j’étais rousse et pas brune, en plus j’étais une sorcière qui voulait travailler dans le monde magique. Place à la projection, je me voyais Auror aux côtés de celle qui se tenait devant moi. On formait un duo de choc réputé pour enfermer les mages noirs. Nous étions connues comme le loup blanc et même le Seigneur des Ténèbres tremblait à l’évocation de nos noms. J’avais peut-être été un poil trop loin là…

« Elly, t’imagines-tu dans le futur avec moi à tes côtés ? Toutes les deux à traquer les vilains, à faire respecter les lois, à protéger le monde tout simplement ? Penses-tu que je ferai une bonne Auror ? », la questionnais-je songeuse.

Prendrait-elle partie ? Me dire non, c’était risquer de me vexer néanmoins la franchise était de rigueur. Envisager ma future carrière c’était penser à moi. C’était ce que la blonde m’avait dit de faire. Étais-je sur la bonne voie ou devais-je changer d’orientation dès maintenant ?


Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Salon de Thé

Message par : Peter McKinnon, Lun 13 Nov 2017 - 10:57




L'Occamy Doré

Élius Askin



Il était perspicace le gamin ! Peter avait soudainement l'impression que ce rendez-vous n'allait pas se passer aussi bien qu'il l'avait imaginé. Qu'avait-il imaginé au fait ? Pourquoi avait-il accepté de faire une visite guidée à ce pauvre enfant ? Ce devait être ce foutu caractère de diva qui ressortait. Peter n'était pas capable de se détourner de ceux qui, de près ou de loin, s'intéressaient un tant soit peu à lui. Alors voilà comment il avait décidé de s'occuper lui-même de la visite d'un élève de première année, qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam et qui, compte tenu de son âge, ne remettrait pas les pieds à l'Occamy avant au moins trois ans. Perdait-il son temps ou était-il en train de se faire piéger par la trop grande lucidité des jeunes sorciers de cet âge ?

- Dommage, les gens préfèrent souvent les petites salles secondaires, vous devriez y penser

*Regarde moi ça ... Ce gosse s'y connait plus que toi !*

La mine déconfite, Peter attira le garçon jusqu'au Salon de Thé, où il était grand temps qu'il ingurgite quelque chose de liquide ! L'avantage, puisque c'était lui qui faisait le service, c'était qu'il allait pouvoir se saouler tranquillement en présence d'un mineur sans dévoiler ce qu'il buvait, pendant qu'en face de lui, son invité siroterait un thé maison ou une tasse de chocolat. Pendant qu'Élius inspectait la carte, Peter caressa l'émeraude géante qui parait une phalange entière de son annulaire droit, en se demandant dans quoi il allait bien pouvoir noyer sa déconvenue.

- Est-ce que ce cabaret est un héritage ? Sinon, comment êtes-vous arrivé ici ?

C'était clair et définitif, Peter avait oublié combien les enfants pouvaient être curieux et sans filtres. Il planta son regard mi-perdu, mi-éberlué dans celui de son cadet, de l'autre coté de la petite table, et prit une profonde inspiration :

- Eh bien, j'ai d'abord été stagiaire, ici. J'ai travaillé pendant toute ma dernière année à Poudlard. Puis, je suis parti à l'étranger quelques temps. Quand je suis revenu, la patronne, qui est toujours ton professeur d'Histoire de la Magie, m'a proposé de reprendre la gérance, puis de gérant je suis devenu propriétaire. Et puis nous voilà ...

Peter laissa alors dériver son regard le long de la salle qui, il fallait bien le rappeler, lui appartenait désormais.

- Alors, tu as fait un choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Élius Askin
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Salon de Thé

Message par : Élius Askin, Jeu 16 Nov 2017 - 19:13


D'or et de lumière
Avec Peter McKinnon
Visite de l'Occamy Doré. 11 ans.
L.A. de Peter.




Savourant l'embarras dans la réponse du gérant, j'attrape une de mes jambes puis l'autre et les remontent sur la chaise de façon à m'asseoir en tailleur. Ainsi donc, je tiens l'explication de son manque évident d'implication dans la vie artistique de cet établissement. Sur mon visage, on peut sans doute trouver un soupçon d’exaspération que je préfère camoufler en replongeant derrière la carte tenue d'une main. L'autre occupée à masser mon mollet ; c'est-à-dire ma préoccupation du moment, et la raison pour laquelle je suis ici. À la dernière question je réponds sans hésiter, mon choix étant dicté par l’alimention stricte imposée par Maman depuis ma naissance :


— Du thé, merci - sourire de convenance et regard espiègle - et la scène aussi. Au moins une fois, pour commencer. Je ponctue ma phrase en lui tendant la carte, sûr de moi. Quatre doigts jubilants pianotent la table quand il s'éloigne et que j'ajoute distinctement :


— Ma mère était le cygne blanc, au Ballet de Russie, vous ne le regrettez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Salon de Thé

Message par : Elly Wildsmith, Sam 18 Nov 2017 - 14:14


Alors que tu sirotes tranquillement ton thé, t’abreuvant par petites lampées du liquide doucereux, elle te pose une question. Pour un peu tu te serais esclaffée et tu aurais pu l’asperger du liquide. Pourtant tu te retiens. Cela pourrait être mal interprété par la jeune fille. Elle est encore jeune et a encore le temps de penser à cela. Tu poses ton thé face à toi, jouant avec la tasse un instant. Son regard posé sur toi attend ta réponse. Tu souris, indulgente « Je pense Mered, que tu as le temps pour réfléchir à une carrière d’auror ».

Tu en profites au passage pour lui faire un petit rappel « Je te rappelle que pour devenir Auror tu dois avoir obtenu d’excellentes notes à tes ASPIC, sinon ce sera peine perdue ». A dire vrai, tu penses tout à fait que la jeune fille serait capable d’obtenir de bons résultats qui lui permettent d’envisager d’intégrer le bureau des Aurors. Néanmoins, et tu es suffisamment bien placée pour le savoir, il ne faut pas vouloir être trop rapide, il faut prendre le temps de mesurer le pour et le contre d’une telle carrière. « Tu sais Mered, prendre du temps pour toi, c’est surtout penser à toi, sans arrière-pensée sur ton devenir professionnel ». Un court silence, avant de rajouter « C’est à toi qu’il appartient de savoir si tu es ou non faite pour embrasser cette carrière, et si ta réponse est oui, de tout faire pour y parvenir »
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Salon de Thé

Message par : Peter McKinnon, Sam 18 Nov 2017 - 18:54




L'Occamy Doré

Élius Askin



Le gamin assis en face du gérant avait été bien élevé, c'était indéniable. Il était aussi évident qu'il avait de la suite dans les idées et une vision très précise de ce qu'il souhaitait. C'était intéressant. Certes, Peter se sentait un rien désarmé face à son cadet qui devait maitriser bien mieux que lui les arts de la scène, mais il ne s'en formalisait pas. A vrai dire, alors que l'ancien préfet des verts se dirigeait vers le comptoir pour les servir, il cogitait à la meilleure façon de se lancer dans une "coopération renforcée" avec l'élève de première année.

- Ma mère était le cygne blanc, au Ballet de Russie, vous ne le regrettez pas.

- Tu m'en diras tant ...

Peter avait murmuré cette dernière phrase pour lui-même alors qu'il atteignait le bar. Il arrangea en vitesse sur un grand plateau une théière et une tasse en porcelaine avec soucoupe, il avait sélectionné un Orient-thé pour le jeune garçon, tout en se préparant un grand verre de Boursouflet Fêtard, il avait besoin d'un stimulant. Il inscrivit sur un registre qui trainait là ce qu'il devait à la caisse du cabaret et retourna s'asseoir en faisant léviter le plateau ainsi chargé à l'aide de sa baguette magique.

- Et voilà ! Thé vert, fleur d'oranger, datte, pour Monsieur !

Il se réinstalla confortablement sur sa chaise et leva son verre en direction du jeune sorcier. Il était temps qu'il laisse infuser l'idée d'une coopération entre eux deux. Il allait laisser entrevoir au jeune sorcier la capacité de venir jouir des plaisir de la scène et de venir quand il le voudrait se remémorer les plaisirs de son enfance, et en échange le gérant comptait bien gagner un informateur discret au sein de Poudlard ...

- Élius, j'ai bien compris que ceci t'avais plu ! Comme je n'ai pas une très grande fibre artistique que tu semble avoir, je te propose que l'on se revoit afin que l'on puisse libérer le potentiel de ton talent, de ton expérience et de tes gênes, qu'en penses-tu ?

Le sorcier termina sa phrase par une grande lampée de son cocktail, on allait voir si le garçon mordait à l'hameçon ...


Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Adams
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky


Re: Le Salon de Thé

Message par : Anthony Adams, Jeu 23 Nov 2017 - 16:09


Journée de calme. Calme imposé. Il devait ralentir. Pour éviter le burnout. Il s'était auto-viré d'Ollivander's. Pause imposée. Quitter la boutique, essayer de penser à autre chose que le boulot. Même si c'était un moyen facile de ne plus penser à tout. De ne plus penser à sa vie, à ses p*tains d'histoires qui semblaient destiner à mal finir pour lui. Pourquoi ? Bonne question. Le fait est, qu'aujourd'hui, il fallait qu'il se pose. Le propriétaire d'Ollivander's avait donc décidé de ne pas se rendre dans sa boutique aujourd'hui. Au dernier moment. Il était prêt à entrer dans sa boutique, quand... Finalement non. Une pause. Un court congé pour se poser les bonnes questions. Pour se poser aussi. Simplement. Du coup, le jeune homme s'était rendu pas très loin de sa boutique. L'Occamy Doré. Un truc où on pouvat un peu tout faire. Un peu tout boire. Un peu tout manger. Bref, un fourre-tout de la restauration. Les Halles Magiques de la beuverie.

L'attrapeur entra donc dans l'établissement, et se rendit dans l'une des salles les plus proches de l'entrée. Le salon de thé. Endroit parfait de calme. Parfait pour ce qu'il recherchait. Du calme, du thé, du café et des cupcakes. Parfait pour se poser et se reposer. Anthony était donc entré dans la salle séparée par des rideaux rouges. L'ambiance y était parfaite pour ce qu'il recherchait. Ptet même un peu girly, m'enfin. Plein de plantes partout, plein de truc super confortable. Bref, le truc cool quand on voulait pas se bourrer la gueule mais qu'on voulait aller dans un bar sympa en quête de réponse. Ou en quête de détente. Ou en quête de rencontre. Ou en quête de... De quête. Rapport aux PNJ d'Ollivander's. M'enfin, c'était un autre RP ça, désolé.

Anthony choisit donc une table où on pouvait être jusqu'à 6. D'une part pour la place potentielle qu'il avait. D'autre part, dans un espoir non avoué, pour que quelqu'un le rejoigne et débatte de la vie, de l'univers et du reste. 42. Bref, il attendit aussi qu'un serveur ou une serveuse vienne prendre sa commande. Il regardait la carte et s'arrêta sur une boisson sans alcool et quelques cupcakes qui semblaient plutôt appétissant. Bref, une foultitude de douceur. Douceur qui, incontestablement lui manquait en ce moment... Après avoir fait son choix, le jeune homme se posa au fond de son siège et regarda un peu les alentours. La salle était grande. Et que quelqu'un vienne à sa table était finalement assez peu probable. C'était décidé, si jamais il y avait personne qui venait, c'est lui qui allait s'incruster ! C'est toujours marrant de s'incruster. Encore plus au milieu d'un couple ou de deux personnes qui se dragouille. Installé le malaise, c'était sa passion.
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Salon de Thé

Message par : Mered Adand, Ven 24 Nov 2017 - 18:55


Le regard plein d’espoir, j’attendais pas grand-chose de sa part, un simple mot, juste un oui ou un non. Je n’eus le droit à ni l’un ni l’autre. Seulement une réponse évasive sur le fait que j’avais encore le temps. J’avais deux ans pour me décider, beaucoup et peu à la fois. Il me suffisait de me plonger dans le passé et de ma rencontre avec la blonde pour m’en rendre compte, les années défilaient à une vitesse folle et se suivaient. Des cours, des apprentissages, des acquis, des perspectives d’avenir toujours intactes : ressembler à mes deux mères. Mon choix était fait, pour Anna, pour toi Elly et j’espérai pour moi aussi.

« Je ne me fais aucun souci pour mes ASPIC Elly. Le travail paie toujours et je compte pas me reposer sur mes lauriers. Je les aurai ! », lui affirmais-je sûre de moi. « Du temps pour moi, c’est ce que je fais en ce moment. T’inviter c’est profiter de ta présence. J’aimerai te voir plus souvent tu sais. », continuais-je affichant un large sourire. « Mon avenir je le vois dans la justice, comme ma mère ou encore toi. Quoi de mieux que de suivre la voie des femmes de sa vie ? Maintenant, il existe de nombreux métiers dans ce domaine. Je vais devoir y réfléchir. », poursuivis-je songeuse. « Elly, j’ai une dernière question sur ce sujet et après je t’embête plus avec. Toi, quel a été le déclic qui t’as fait embrasser cette carrière d’Auror ? », terminais-je.

J’avais beau la connaitre depuis mes onze ans, je ne lui avais jamais demandé ceci. Je ne connaissais que d’infimes choses de sa vie. Et si elle me livrait un morceau d’elle ? Je venais de le faire, elle pourrait me rendre l’appareil. L’information voulue n’était pas indiscrète, du moins pas de mon point de vue, et elle pourrait m’aider à faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Tuberosa Santiflora
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Salon de Thé

Message par : Tuberosa Santiflora, Dim 26 Nov 2017 - 12:31


Tuberosa était ravie, elle découvrait le chemin de traverse telle une touriste en goguette et s'arrêtait devant toutes les boutiques, dévorant des yeux tous les articles à vendre. Elle marchait tranquillement, cramponnant son grand châle de vieille comme à son habitude.

Son regard fut soudainement attiré par une échoppe en particulier, elle n'eut pas le temps d'admirer la façade qu'elle était déjà entrée dans le hall chaleureux. Un genre de taverne chic ? Elle haussa les épaules et laissa son instinct la guider. C'est vrai qu'elle avait un peu soif et faim aussi, son instinct avait toujours raison.
Elle passa une arche dont la porte était juste constituée de lourds rideaux de velours rouge ouvrant sur une pièce très cosy. Des fauteuils moelleux, chargés de coussins ou autres plaids, lui tendaient leurs bras. Il n'y avait pas vraiment foule, c'était parfait. Elle jeta un œil aux cartes qui indiquaient qu'elle se trouvait dans un salon de thé. Un grand sourire étira sa bouche. Du thé ! Elle était encore plus enthousiaste !

La jeune femme se dirigea le pas léger vers une table au hasard, hélas, un de ses lacets était défait et elle se prit les pieds dedans. Dans un tourbillon de cheveux et de froufrous composés de ses multiples couches de gilets, châle et jupes, sa hanche heurta une table et elle se retrouva à plat ventre contre le parquet parfaitement ciré. Eh Mer**... Bravo 'Rosa ! Encore un majestueux exploit ! Elle poussa un gros soupir en se relevant. S'aidant de la table qu'elle venait d'agresser, elle se remit sur ses pieds en époussetant ses étoffes et s'arrêta net. Un homme la fixait, l'air ahuri. Elle le fixa aussi, immobile, comme un petit animal sauvage pris dans les fards d'une voiture. Le temps sembla suspendu un moment, elle se sentait affreusement gênée et son visage virait peu à peu au rose puis au rouge. Tuberosa cligna des yeux et se redressa d'un coup, raide comme un piquet et essaya de s'adresser à l'inconnu :

"Oh euhm... E-... V-veuillez m'excuser monsieur ! J-je suis sin-cèrement dé-dé-désolée !"

Elle se serait giflée. Quelle idiote ! Heureusement, l'individu n'avait pas encore été servi et n'avait donc pas reçu de dommages collatéraux. L'étourdie tritura un bout de sa manche entre ses doigts nerveux, c'était vraiment embarrassant !
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Adams
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky


Re: Le Salon de Thé

Message par : Anthony Adams, Lun 27 Nov 2017 - 23:46


PV Tuberosa. Disoulé c'est un petit peu court
_______________________________________

Anthony était donc tranquillement attablé et... Un nuage de cheveux lui tomba plus ou moins dessus. Malheureusement, il n'avait pas eu le temps de la retenir. La pauvre tomba, à plat ventre, sur le sol. Aïe. Cette magnifique chute était sans doute l’œuvre d'une belle maladresse. Allez, ça valait un 7/10 pour l'effort de rattrapage sur la table. Anthony finit donc par se lever pour aller aider la jeune femme à se redresser. Faire un peu son gentleman vu qu'il avait raté le premier essai. Il avait encore du mal à croire ce qu'il avait vu, aussi il la regarda, un peu interdit, s'épousseter, enlevant de l’invisible poussière, absolument absente de ce lieu. Ils se regardèrent tous les deux, en chien de faïence pendant quelques secondes, quand elle finit par briser le silence. Maladroitement.

- Oh euhm... E-... V-veuillez m'excuser monsieur ! J-je suis sin-cèrement dé-dé-désolée !

Anthony finit donc pas sortir de sa torpeur et remarqua que la jeune femme semblait quelque peu embêtée. Alors qu'elle n'avait rien fait si ce n'est être un peu maladroite. Puis bon, c'est pas comme si elle lui avait renversé du thé bouillant sur la tête. Imaginez si elle l'avait défiguré ! Une catastrophe. Au moins ça.

- Pas grave ne vous inquiétez pas ! Vous ne vous êtes pas fait mal au moins ?

C'était cliché. Cliché. Et Pouffy. Tout ce qu'Anthony détestait. Sérieux. C'était le salon de thé qui lui faisait ça ? Genre, il devenait gentil quand il était dans un salon de thé ? Brr, flippant, faudrait pas que ça devienne une habitude quand même. Le jeune homme invita d'un geste la maladroite à s'asseoir à côté de lui. Après tout, faire un pas en plus, c'était risquer de tomber à nouveau ou de déclencher carrément un cataclysme, en trébuchant sur un serveur ou une serveuse avec un plateau plein de commande.

- Asseyez-vous. Puis pensez à refaire votre lacet aussi.

Un coup d'oeil vers les chaussures avaient fait comprendre au propriétaire d'Olly que la cause de cette maladresse était sans doute ce léger oubli. Le jeune homme s'assit quand elle fut bien assise, histoire d'être sûr qu'elle retombe pas. On était jamais trop prudent après tout.

- Enchanté en fait. Anthony. Et t... vous ?

Il chercha un serveur, pour voir s'ils allaient bientôt être servi. C'était pénible le vouvoiement. Mais bon, il allait pas tutoyer une personne qu'il connaissait depuis exactement 30 secondes et demi et dont il ne connaissait même pas le prénom. M'enfin. Qui sait, peut-être qu'un jour il l'a tutoierait en l'invitant à prendre un thé... D'ailleurs, vous saviez qu'il n'aimait pas le thé ? Un Ollivendeur, par tradition, c'était un buveur de café. On plaisante pas avec ça !
Revenir en haut Aller en bas
Élius Askin
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Salon de Thé

Message par : Élius Askin, Mar 28 Nov 2017 - 0:33


D'or et de lumière
Avec Peter McKinnon
Visite de l'Occamy Doré. 11 ans.




De mon perchoir en ébène j'observe le salon de Thé de l'Occamy avant de tourner mon regard vers son gérant qui m'accueille aujourd'hui. L'homme au visage d'enfant s'approche avec - à nouveau - toute l'élégance du début de la journée. Mes oreilles perspicaces ne perçoivent plus l'embarras dans le ton de sa voix lorsqu'il accompagne son service d'une description alléchante. Je réajuste mon col et laisse mes doigts glisser le long du duveteux boa puis rejoindre le bois de la table et enfin s'emparer de la frêle anse en céramique pour faire tourner la tasse dans sa soucoupe et pouvoir en admirer la délicate matière. Mes iris claires s'élèvent ainsi que le verre du gérant. Répondant par un sourire poli, j'entreprends de me servir en écoutant sa proposition.


Alors que le liquide brûlant s'écoule et parfume délicatement l'atmosphère, j'absorbe les mots semés à mon intention. Puis trahi par une mine ravie, je soulève la tasse pleine, d'à peine quelques centimètres, juste pour ponctuer les paroles de mon interlocuteur en lui rendant son geste. Sous mes yeux juvéniles, il avale une pleine gorgée de sa boisson que je n'estime pas être du jus de fruit. Mes deux mains se posent autour de la porcelaine chaude tandis que j’acquiesce vivement :


— Très bien ! Gamin satisfait, je ne m'encombre pas des négociations auxquelles Père pourrait m'avoir habitué avec les artistes du cabaret. La scène si proche est aujourd'hui mon seul objectif, trouver un endroit pour danser est rapidement devenu essentiel depuis mon arrivée au château. C'est en soufflant sur la vapeur d'eau que j'imagine déjà le contact salvateur des planches contre mes pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Tuberosa Santiflora
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Salon de Thé

Message par : Tuberosa Santiflora, Mar 28 Nov 2017 - 9:56


PV Anthony. J'ai tellement ri !
_______________________________________

Le jeune homme qu'elle venait de déranger était fort aimable. Il l'avait même aidée à se relever, ce qui provoqua un énième fard sur le visage de Tuberosa. Lorsqu'il s'enquit de son état, elle haussa les sourcils, elle n'avait pas pensé qu'il était possible de se faire mal en tombant de la sorte. Elle jeta un oeil sur elle, remarqua un pli incongru dans ses jupons qu'elle s'empressa de remettre en place, puis releva le menton en direction de l'inconnu.

- N-non... merci, je n'ai rien...

Il l'invita à prendre place à sa table, comme si c'était elle qu'il attendait, elle se laissa docilement faire, n'osant pas contrarier le garçon.

- Asseyez-vous. Puis pensez à refaire votre lacet aussi.

Elle baissa les yeux vers ses pieds qu'elle ne pouvait voir que lorsqu'elle était assise à cause de la masse formée par sa multitude de couches et se jeta sur ses lacets pour les resserrer... sauf que...

BAM !

Le front contre la table... Elle se frotta la tête en grognant, recula le fauteuil et reprit son laçage comme si de rien était. Une fois son entreprise terminée, elle se redressa le plus délicatement possible et rapprocha son siège de la table, mais pas trop près pour ne pas risquer une autre collision.

- Enchanté en fait. Anthony. Et t... vous ?

Ses grands yeux s'arrondirent. Elle tendit sa main tremblante vers le dénommé Anthony et se concentra pour ne pas butter sur ses mots :

- Tuberosa Santiflora, ravie de faire votre connaissance !

Ha ! C'était une réussite ! Sa voix était peut être presque un murmure mais le timbre était resté fluide et régulier.
Elle lui adressa un sourire tendis qu'il se mit à chercher quelqu'un pour les servir. La jeune femme était dans ses petits souliers, affreusement gênée de se faire inviter à la table d'un inconnu... Mais ravie de faire une nouvelle rencontre... Contradiction. Elle ne savait comment agir et se tortillait un bout de manche pour garder une contenance.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Salon de Thé

Message par : Josephine Campbell, Mar 28 Nov 2017 - 19:47




L'Occamy Doré

Anthony Adams & Tuberosa Santiflora




Trainer dans les cuisines, c'était l'activité favorite de Jo depuis quelque temps. Surtout lorsque tout était calme à l'Occamy. Elle aimait bien tailler la bavette aux elfes chargés de faire à manger pour le restaurant. Elle était assise sur une chaise, le coude appuyé sur la table, sa tête dans sa main. Elle était en train d'expliquer au préposé aux macarons que la ganache chocolat blanc se mariait mieux que celle au chocolat noir pour les macarons à la noix de coco. L'elfe n'était pas d'accord mais ce n'était pas grave. Il avait en face de lui un des êtres les plus têtu que la Terre pouvait porter.

Elle était tellement passionnée par ce qu'elle disait (parce que oui la noix de coco c'est sacré et les macarons aussi d'ailleurs...) qu'elle ne s'était pas rendue compte que cela faisait un petit moment qu'elle n'avait pas jeté un oeil dans l'établissement pour voir si de nouveaux clients étaient entrés.

Elle jeta distraitement un coup d'oeil à sa montre et sauta vite fait de sa chaise en poussant un juron, lorsqu'elle réalisa que cela faisait un quart d'heure qu'elle avait quitté son poste.

*C'est tendre le bâton pour se faire battre, ça!*

Elle sortit rapidement des cuisines et jeta un rapide coup d'oeil. Oui il y avait bien quelqu'un... Elle réajusta son tablier qui était à moitié défait et fila vers le couple fraichement installé à une table.

*T'es grave à la bourre... tu souris et tu pries pour ne pas te taper une remarque.*

- Bonjour, bienvenue à l'Occamy, que puis je vous servir?
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Adams
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky


Re: Le Salon de Thé

Message par : Anthony Adams, Ven 1 Déc 2017 - 22:35


Désolé du délai :/ Mais c'est de la faute de Kyara. J'veux pas balancer mais quand même :3
___________________________________________

Okay, elle avait un nom un peu chelou quand même. Un truc qui commençait comme Tupperware et se finissait comme Mimosa. Etrange. Un truc comme Tupperosa. Ou Tuppemosa. Ou Tubemosa. 'fin un truc dans le genre quoi. Compliqué. Pourquoi les parents trouvaient toujours des prénoms bizarres comme ça ? Bref. Elle avait finit par s'asseoir. Non sans se prendre la table en voulant se baisser pour refaire son lacet. Bien. Il avait donc un spécimen rare de boulletitude. Bien joué. Le jeune homme regarda, amusé, Tuberosa, se débattre avec son propre corps qui semblait compliqué à maitriser. Bref, c'est une fois posé qu'elle lui avait annoncé son prénom. Étrange. Mais bon ne jugeons pas. Quoi que. Un peu quand même. Une serveuse, sans doute encore à Poudlard. Une stagiaire donc, qui pensait sans doute qu'ils étaient en couple. EH MAIS NON. Du coup, Anthony s'écarta légèrement de Tuberosa. Brr, pas question de se remettre en couple en ce moment. Il avait Jana ok. Mais ils étaient pas en couple ok ! Juste euh... C'était des PC. Ou un peu plus. Peut-être. Des "friends" avec un mot interdit avant. Peut-être. Aaah la censure, ça donnait des phrases bizarres quand même.

- Bonjour, bienvenue à l'Occamy, que puis-je vous servir?

Euh... Ah m*rde. Ce moment gênant ou vous avez oublié ce que vous aviez choisit. Du coup, coup d’œil rapide à la carte. Awivoilà. Il avait trouvé. Un truc sans alcool et une sucrerie.

- Bonjour ! Un Hyppogriffe doré et un Breton s'il vous plait, il se tourna vers Tuberosa. Et vous ? J'invite bien sûr !

Un Breton. C'était bizarre dit comme ça. Passez ce mot au féminin et vous comprendrez peut-être le malaise. Hum. C'était gênant.  Anthony  préféra ne pas préciser malgré tout qu'il voulait la sucrerie s'appelant le Breton. Ne jamais souligné un malaise, sinon, au lieu d'être seul dans votre malaise, vous emmeniez tout le monde dedans. Et ça faisait une ambiance bien pourrie par la suite. Et il avait pas envie d'une ambiance bien pourrie par la suite. Il attendit que Tuberosa prenne la commande et que la stagiaire parte pour reprendre la conversation.

- Ça vous arrive souvent de tomber sur quelqu'un comme ça ? demanda-t'il non sans une pointe de malice.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le Salon de Thé

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 7

 Le Salon de Thé

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.