AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 6 sur 7
Le Petit Salon
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Ellana Lyan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard

Re: Le Petit Salon

Message par : Ellana Lyan, Mar 8 Aoû 2017 - 8:25


Tu m'avais pas manqué

Pv Peter

Cela avait absolument tout d'une mauvaise blague, l'impression horrible qu'il savait très bien ce qu'il se passait pour le moment dans mon existence et que cela ne faisait que le réjouir, j'aurais voulu venir lui demander des comptes, l'engueuler en lui cirant que tout était de sa faute pourtant je n'en avais pas le droit parce que pour une fois, l'ancien préfet parfait ne semblait responsable de rien et puis c'est moi qui avait envoyé la missive, comme une bouteille à la mer, un appel de détresse auquel il avait répondu pour un rendez vous dans son salon de thé, le genre d'endroit ou je n'aurais sans doute jamais penser poser un jour les pieds
il faut dire que ce n'est pas vraiment ma boisson préférée mais qu'importe
c'est étrange d'avoir rendez-vous de la sorte avec lui, le seul autre qu'il ne m'ait jamais proposé était aux Trois Balais
et je peux affirmer que l'ambiance y était bien différente d'aujourd'hui

marchant dans la rue qui doit bientôt me montrer l'établissement, je me demande si venir ici n'est pas une mauvaise idée en fin de compte si c'est pour supporter une séance mesquine de "je te l'avais bien dit"
je peux tout aussi facilement rebrousser chemin et rentrer me recoucher encore quelques heures
il est tôt et ça ne me fera surement pas de mal
oui mais voilà, j'ai pour le moment peu de chose auxquelles me raccrocher et l'ancien serpent en fait partie
c'est vraiment étrange, je dois vraiment être au plus bas mais il y a tant de chose qui se passe dans ma vie que je ne sais plus trop quoi penser de tout ça, c'est un peu fatiguant à la longue et ce rôle qu'il m'a confié n'arrange absolument rien.

Je fini par arriver et entre dans l'établissement sans trop y porter attention jusqu'à me retrouver je ne sais trop comment dans une petite pièce assez jolie, enfin... Vraiment très très jolie en réalité, j'ouvre la bouche comme un poisson hors de l'eau et tourne sur moi même pour admiré l'ensemble de l'endroit qui semble tout droit tiré du mon Luxe lui même
croisant les bras pour me donner contenance dans l’effrayante beauté du lieu
c'est étrange j'ai presque l'impression de ne pas m'y sentir à ma place, comme si tout ça me rendait mal à l'aise
haussant les épaules, j'essaie de prendre une expression détachée mais n'ose tout de même pas m'asseoir
je relisse maladroitement mon uniforme que je n'ai même pas changé pour venir jusqu'ici, me sentant soudain tâche dans le décor, tsss il aurait pu prévenir quand même !

Sans autre choix que celui de faire absolument quelque chose pour m'occuper l'esprit et ne pas penser à l'endroit où je suis en ce moment, je décide de faire jouer mes cordes vocales en espérant qu'il soit trop tôt pour que des clients décident de débarquer
Peteeeeeeeeeeer ! T'es où ? Remarque intéressante sur le fait que mes paroles collent parfaitement au chic du lieu, on ne pourrait sans doute remarquer derrière elles qu'une enfant bon chic, bon genre dont tous le monde voudrait faire la connaissance et... Il fallait que je me l'avoue, j'étais bien trop mal à l'aise pour faire preuve de bonne manière en ce moment et puis c'était Peter quoi... Je n'allais pas me plier en quatre pour garder une bonne image
cela aurait juste été idiot et inutile.

Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Peter McKinnon, Mer 9 Aoû 2017 - 20:26




L'Occamy Doré

Ellana Lyan



Peter avait eu raison sur ce coup-là ! Pas que ce foutu don de double-vue qu'il affectionnait tant le lui avait soufflé mais il avait eu raison de dire à Ellana qu'un jour elle goûterait elle aussi à la joie des responsabilités. En réalité, il ne pensait pas du tout qu'elle finirait préfète, mais tout le monde finissait tôt ou tard avec des décisions à prendre et il avait eu bon espoir que ce jour-là, aussi lointain fut-il, elle se souviendrait de lui. Le destin avait voulu que ce jour arrive bien plus tôt que prévu. Et l'ancien préfet, entouré de tout le mysticisme qu'il avait ramené de Grèce, ne pouvait s'empêcher de penser qu'il l'avait vu, qu'il l'avait su.

Bref, ce jour-là, alors qu'il finissait de régler quelques affaire pour l'Occamy, il attendait la rencontre avec son ex-petite amie. Dépitée, celle-ci lui avait adressée une lettre un peu plus tôt, qu'il avait parcourue avec gourmandise. Pas que le malheur de la demoiselle le réjouissait (comme cela aurait probablement été le cas s'il était resté à Poudlard), mais la certitude qu'il était habité par un véritable don le transcendait. Alors, perché à l'étage, il guettait l'arrivée de la nouvelle préfète de Serpentard.

Celle-ci finit par arriver. C'était qu'elle était ponctuelle en plus. Une vraie discipline de membre de la Direction verte et argentée. Un sourire malicieux sur les lèvres, il la suivit des yeux alors qu'elle se dirigeait seule à travers le Petit Salon, séparé par une cloison du Salon de Thé. Il était temps qu'il aille à sa rencontre. Il entreprit alors de descendre à son aise la volée de marches qui le séparait du rez-de-chaussée de l'établissement. Alors qu'elle venait de hausser la voix dans la salle principale du cabaret, Peter surgissait furtivement dans le dos de la blonde.

- Pourquoi crie-tu comme ça ?

Sans attendre de réponse, il dépassa la demoiselle et alla s'asseoir à une table pour deux personne libre. Une fois assis, il lui présenta la chaise vide face à lui dans un geste poli de sa main droite. De sa main gauche, presqu'entièrement baguée, il lui glissa la carte de l'établissement dont il avait récupéré la gérance.

- Alors, comme ça tu as reçu un insigne ?
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Ellana Lyan, Jeu 10 Aoû 2017 - 11:47


Une seconde à peine avant qu'une voix ne résonne dans mon dos, je sursaute et me retourne violemment
les sourcils froncé d'une colère sourde envers lui qui je peux en être sûre, prend un malin plaisir à me faire peur
enfin ce n'est pas vraiment le mot, nous dirons que j'ai été surprise voilà tout !
je le fusille du regard tant dis qu'évoluant comme poisson dans l'eau, parfaitement à l'aise dans son élément, il se dirige vers une table pour deux personne avant de me faire signe de prendre place
je te cherchais, quelle bête question !
j'arrive à bougonner sans que cela n'ai franchement la moindre utilité

je m'assieds en face de lui pas très à l'aise, il faut bien se l'avouer
je ne suis réellement pas à ma place ici, il pousse la carte dans ma direction
j'ouvre le menu et lui jette un regard interrogateur c'est toi qui offre ?
soupir, je l'écoute prononcer l'inévitable sujet de discussion
presque immédiatement mon insupportable arrogance feinte s’éteint et mon visage s’assombrit
dans un geste rageur, je détache mon insigne de préfète et le lui lance
avant de me prendre la tête entre les mains, les coudes posés sur la table
très sincèrement quand tu m'as dis que...
je ne pensais pas que tu parlais de ça !
 

Je relève la tête, les yeux brillant de colère et de larme de fureur contenue
t'as merdé, vraiment, comment t'as pu me refiler cet insigne ?
il est pas à moi ! c'est toi le préfet parfait, t'entends ?

visage résigné dans un mélange entre tristesse et douleur
j'avais déjà assez de problèmes comme ça !
au fond il n'y est peut-être pour rien
mais j'ai comme le besoin de l'accuser, trouver un coupable
peut-être simplement avoir l'impression de rejeter la faute sur quelqu'un
se sentir un peu plus libérée de ce poids

j'ai envie qu'il revienne, je crois
oui tout était mieux quand c'était lui qui portait ça
je pouvais tranquillement cracher sur l'autorité
mais les choses sont bien moins simple à présent
j'ai l'impression de simplement perdre pied
je ne sais plus ce que je dois penser

balançant mes pieds pour m'occuper
je respire et lis la carte comme s'il ne s'était rien passé
tu commences réellement à péter les plombs ma petite
qu'importe j'ai besoin d'évacuer
je suis sans attache maintenant, depuis qu'il n'est plus là
mon préfet jaune cette fois
ça doit bien lui faire plaisir à lui
ou pas, je ne sais pas ce qu'il peux bien penser en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Peter McKinnon, Mar 15 Aoû 2017 - 21:36




L'Occamy Doré

Ellana Lyan



Depuis la confortable chaise sur laquelle il avait pris place, Peter pouvait contempler son ex-petite amie et l'air que celle-ci affichait et qui le faisait bien rire. A sa question sur la personne qui allait régler la note, le gérant leva les yeux au ciel, comme si avec lui elle avait déjà payé la moindre bièraubeurre ... Mais voilà, le sujet tant attendu débarqua déjà dans la conversation et la petite bouille de la blonde se renfrogna d'un coup. Et cela aussi ça amusait l'ancien préfet. Lequel put alors se délecter de voir le naturel de la verte revenir au galop. Et voilà, qu'elle criait déjà.

- J'avais déjà assez de problèmes comme ça !

A ce moment là, le gérant, d'un calme olympien se demanda bien de quels soucis si importants elle pouvait bien se plaindre à son âge. Enfin, c'était le propre des adolescents, être persuadés de l'insolvabilité de leurs petits soucis ... Les Mangemorts mettaient le feu à l'Angleterre mais oui c'était clair qu'être nommée préfète c'était horrible ! Et là, voilà qu'elle était persuadée qu'il l'avait prédit, ce qui aurait pu être possible mais ne l'était pas du tout ! Enfin, il valait mieux, à défaut de mentir, laisser planer le doute. Aussi, il préféra se lever et lui jeter un regard malicieux.

- Tu es majeure toi maintenant, non ?

Sans attendre la réponse, il délaissa là jeune fille. Sa destination, le comptoir où il servit deux cocktails au nom de l'établissement dont il avait repris la gérance. N'oubliant pas les amuses bouches traditionnels de l'Occamy, il plaça le tout sur un plateau qu'il fit léviter jusqu'à leur table. Table à laquelle il se rassit en plaça l'un des deux cocktails Occamy face à la préfète. Il leva son propre verre pour trinquer et puis reprit la parole à l'adresse de la demoiselle.

- A ta promotion ! Promotion pour laquelle je ne suis absolument pas responsable ... J'ai beaucoup de pouvoirs, pas celui là. Mais dis moi, que me vaut le plaisir de ta visite ?


Commande:
 


Dernière édition par Peter McKinnon le Mer 16 Aoû 2017 - 8:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Ellana Lyan, Mer 16 Aoû 2017 - 8:29


Il fallait se rendre à l'évidence, certaines choses ne changeaient pas avec l'âge et quelques années en plus n'avait en aucun cas amélioré cette façon si déplaisante que j'avais de partir au quart de tour à la moindre étincelle
sans doute était-ce d’ailleurs considéré comme un défaut mais je crois que je n'en avais tout simplement pas grand chose à faire
comme si mon corps était tout simplement incapable de retenir le surplus d'émotion qui arrivait en violente vague pour venir se fracasser contre moi et se sentait toujours obligé de réagir démesurément ce qui devait également me rendre bien humaine que l'ancien préfet qui me regardait avec un air neutre teinté presque d'une pointe d'ennuis comme si résigné par mon comportement, il ne s'en étonnait même plus, seule la petite trace d'amusement face à mon emportement qui flottait sur son visage et avait le don de me donner envie de lui mettre une ou deux claque pour le faire réagir, témoignait qu'il n'avait pas encore rejoint la sombre secte de Vacuitas, le blasé à toute épreuve

sans réagir à la moindre de mes phrases, le voilà qui se lève avec un regard malicieux qui cette fois me conduit plutôt sur le chemin de la résignation plutôt que de la colère, il n'en avait pas grand chose à faire au final et ce n'était pas plus mal
je ne suis pas sûre que j'aurais aimé devoir subir l'un de ses long discourt moralisateur dont lui seul à le secret
il me pose une question que je décide d'ignorer royalement en toute attitude enfantine simplement parce que lui ne m'avait pas répondu, oui j'étais majeure, je ne sais pas vraiment ce que cela changeait d'ailleurs, juste peut-être le fait que si mon père reportait la main sur moi je pouvais presque en toute légalité fuir la maison et... Et puis quoi ? c'était bien joli tout ces plan mais où irais-je donc ensuite ? l'image de la sœur s'impose une nouvelle fois à mon esprit mais je la chasse en secouant la tête, non, ce n'est pas le moment de penser à ce genre de chose de toute façon...

L'ancien préfet fit léviter un plateau rempli d'amuse-bouche qu'il déposa sur la table avant de placer l'un des deux cocktails devant moi coupant par la même occasion court à mes pensées, il est vrai qu'à dix-sept ans on avait aussi le droit de consommer de l'alcool sans que personne n'y trouve rien à redire, je soupire, c'est bien j'allais pouvoir oublier un peu les ennuis qui m'emprisonnaient la tête, ce qui n'était pas plus mal finalement, il trinque et je tente de masquer mon exaspération avant de lever à mon tour mon verre à la tienne ici dans ce cas ! ce n'était pas bien difficile de se rendre compte que le garçon avait du sauter d'un rang dans l'établissement rien que par son âge sans doute et devait se retrouver au rang de serveur voir à celui de gérant, ce qui ne m'aurait guère étonné mais quoi qu'il en soit il y avait eu du changement dans sa vie à lui aussi et je n'avais pas vraiment d'autre idée alors partir sur cela ne me semblait pas trop mal

continuant sur sa lancée il m'affirme qu'il n'y est pour rien dans ma "promotion" tout en flattant un peu son égo en affirmant qu'il dispose pourtant de beaucoup de pouvoirs ben voyons, je doute réellement de te voir posséder le moindre pouvoir mais passons...
remarque certes inutile mais qui faisait tout de même un bien fou à être prononcée, le rabaisser un peu dans son estime ne pouvait réellement pas lui faire du tord Mais dis moi, que me vaut le plaisir de ta visite ?
je manque de m'étrangler alors qu'il sort cette interrogation à l'instant où je porte le verre à mes lèvres
plaisir ? le mot est bien étrange dans cette phrase, comme si me voir avait pu le réjouir
je hausse les épaules avant de me poser la question à moi même, il n'a pas tord, qu'est-ce que je suis venue faire ici ?
Mm... Je crois que le plan de base était de venir te crier ma frustration dans les oreilles avant de pleurer sur mon pauvre petit sort qui j'en suis sûre t'affecte beaucoup, mais vu que ça me semble un peu inutile de continuer dans se sens jusqu'à ce que tu deviennes sourds de mes plaintes, je vais sans doute terminer cette délicieuse boisson que je n'avais pas encore puconsomer et profiter du plaisir de ta compagnie... j'avale une gorgée du liquide qui, je n'ai rien inventé malgré mon ton croulant d'ironie, est vraiment très bon à moins bien sûr que tu ne me mettes dehors avant, tout dépend...
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Peter McKinnon, Jeu 17 Aoû 2017 - 7:48




L'Occamy Doré

Ellana Lyan



Apparemment la demoiselle n'avait pas de grandes aspirations pour le plaisir. Rien que d'entendre ce mot la coupa net dans son élan bibitif. S'en suivit un grand haussement d'épaule. Et dire qu'elle se trouvait là, à l'Occamy Doré, dans le temple des plaisirs ! De partout l'endroit transpirait l'envie d'égarement et, derrière les boas, plumes et autres éléments folkloriques, on sentait poindre la plupart des sept péchés capitaux. Mais, la demoiselle, devenue majeure, avait accepté un rendez-vous dans ce cabaret et n'était pas portée sur le plaisir ?

- Mm ... Je crois que le plan de base était de venir te crier ma frustration dans les oreilles avant de pleurer sur mon pauvre petit sort qui j'en suis sûre t'affecte beaucoup, mais vu que ça me semble un peu inutile de continuer dans se sens jusqu'à ce que tu deviennes sourds de mes plaintes, je vais sans doute terminer cette délicieuse boisson que je n'avais pas encore pu consommer et profiter du plaisir de ta compagnie ...

L'ancien préfet écouta patiemment son successeur en feignant un intérêt tout particulier à ce qu'elle lui racontait. Néanmoins, le menton sur le poing, en signe d'intense concentration, il n'en avait en réalité rien à faire. Une fois qu'elle eut terminé sa petite histoire sur ses appréhensions dans sa présence dans l'édifice, Peter reprit une position normale et trancha la conversation en reprenant une bonne lampée de son cocktail :

- En fait, je ne compte pas te mettre dehors ...

Il lui adressa alors un sourire malicieux et, d'une gorgée extravagamment longue, il termina son verre à quatorze mornilles avant d'ajouter :

- En fait, en parlant de ça, j'apprécierais que tu travaille ici.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Ellana Lyan, Jeu 17 Aoû 2017 - 11:07


L'ancien serpent semblait avoir écouté toute ma petite tirade avec une extrême attention presque déstabilisante
c'était bien étrange, soit il était réellement passionné par mes dires au point de m'accorder toute sa concentration ou alors il jouait très bien un autre petit jeu, je penchais pour la seconde solution, voyant déjà dans sa tête les rouages tourné à toute allure pour composé un des plans machiavéliques dont lui seul avait le secret, rien de bon pour me rassurer en somme
une fois ma tirade terminée, le voilà qui se rassied comme si de rien était avant de prendre la parole pour m'annoncer qu'il ne comptait pas me mettre dehors, c'était toujours ça de gagné, je n'avais pas vraiment grand chose à faire de ma journée alors si je pouvais rester encore un peu ici pour discuter en sa compagnie pas si désagréable d'ailleurs bien que j'étais en train de me demander comment il faisait pour supporter la mienne, ça ne me ferait pas de tort

j'avalais ma boisson par petite gorgée tout en cherchant quelle phrase croulante d'ironie j'allais bien pouvoir lui envoyer cette fois quand sans me laisser le temps de réagir il me lâcha une proposition telle une bombe à laquelle je ne m'attendais pas le moins du monde travailler ici ? mais il est complètement frappé ma parole ?! oubliant toute recherche de mots ou de comportement enfantin, je reculais lentement mon verre de mes lèvres en le dévisageant comme si pour la première fois qu'il était entrée dans la pièce, je le voyais vraiment, j'avais un bien trop forte tendance à oublier que nous n'étions plus à Poudlard et qu'il n'était plus un élève, mon regard pour une fois sérieux se posa dans le sien tant dis que je retenais le "pourquoi" qui voulait s’échapper de mes lèvres par un c'est une proposition sérieuse ?

évidement trouver un travail aurait été plutôt utile pour moi surtout que cela m'aurait permis de fuir un peu la maison de mes parents, du moins s'ils me le permettaient mais j'avais entendu que nous avions droit à une chambre dans l'établissement...
le plan de ma fugue se redessine à nouveau devant mes yeux alors que je pèse le pour et le contre de cette proposition
je ne suis pas sensée passer, je ne sais pas... une sorte d'examen ? je me mords la lèvre un peu stressée par cette idée étrange, bien sûr ce serait géniale que je puisse travailler ici mais je ne suis pas sûre d'avoir les qualités nécessaires, tout d'un coup Peter prends la place d'un futur patron dans mon esprit ce qui n'a pas le don de me mettre à l'aise
je... bien sûr que je veux bien, enfin je vais devoir t’obéir et ça, ça risque d'être extrêmement déplaisant mais... je ne sais pas, pourquoi tu me proposes ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Peter McKinnon, Jeu 17 Aoû 2017 - 19:03




L'Occamy Doré

Ellana Lyan



Bien évidemment, Peter aurait du s'attendre à ce que la sorcière soit assez interloquée par sa proposition. Depuis les quelques semaines qu'ils avaient passées ensemble, il y a longtemps, tous deux n'avaient plus jamais réussi à se retrouver dans la même pièce sans se crier dessus. D'ailleurs Ellana avait offert une fort belle entrée en matière ! Et là, la voilà qui buvait son verre par petits coups, comme si chaque seconde avec lui la forçait à devoir essayer de décrypter ce qu'il recherchait vraiment. En réalité, l'avoir près de lui n'était pas une idée aussi saugrenue qu'elle n'en avait l'air. Elle était devenue préfète, ce qui signifiait que quelqu'un quelque part lui avait trouvé des qualités, aussi les temps étaient de plus en plus troublés et Peter voulait des gens qu'il connaissait pour faire tourner la boutique. Ainsi, tout mit l'un dans l'autre, c'était tout sauf une idée ridicule.

- Je ne suis pas sensée passer, je ne sais pas... une sorte d'examen ?

*Et non, ici le gérant fait ce qu'il veut !*

- Je... bien sûr que je veux bien, enfin je vais devoir t’obéir et ça, ça risque d'être extrêmement déplaisant mais... je ne sais pas, pourquoi tu me proposes ça ?

Peter se cala un peu plus profondément sur son siège et regarda la sorcière d'un air blasé. C'était bien ce qu'il pensait. La petite n'avait toujours pas tourné la page, elle ne pouvait pas s'empêcher de se méfier. Ce n'était pas comme si l'ex-préfet, grand manipulateur devant l'Eternel, ne lui avait pas donné des raisons de le faire par le passé, mais bon là c'était tout sauf un guet apens !

- Et pourquoi ne pas te le proposer ? Parce que ça s'est mal passé quand on était à l'Ecole ? Ellana, on se fiche du passé. La seule chose qui compte, c'est l'avenir ... et tu sais très bien qu'il y a une place pour toi dans le mien.

La dernière phrase avait bien évidemment un double sens. A la fois, il était vrai que Peter souhaitait avoir la jeune fille comme stagiaire à l'Occamy, mais en même temps s'il y tenait, c'était aussi parce qu'il se disait qu'avoir de temps en temps l'occasion de se retrouver seul avec la blonde rehausserait grandement la qualité de son espace de travail. C'était vrai qu'ils avaient des lits de plumes à l'étage ...
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Ellana Lyan, Ven 18 Aoû 2017 - 7:40


Comme s'il avait anticipé ma réaction le voilà qui me regarde avec une attitude que je perçois comme un mélange de résignation et d'exaspération ce qui si je n'avais pas été aussi sérieuse, ce qui n'arrivait en faite qu'à des occasions très rares, m'aurait beaucoup amusée, malheureusement cette petite pensée divertissante fut bien vite coupée par la voix de mon ancien préfet
ces propos donnèrent sans que je ne l'ais vu arriver, une teinte rosée à mes joues dans un embarras que je me dépêchais de masquer en avalant un peu trop rapidement la fin de mon verre
ses mots résonnent dans ma tête et je maudis ma réaction au fond ce ne sont que des paroles anodines
je ne vois pas pourquoi je prend les choses de cette façon même s'il est vrai que ses propos se tiennent à la limite du double sens
la tête remplie de sous-entendus sans doute tirés de mon imagination, je pose les yeux sur le nouveau gérant de l'établissement puisqu'en me proposant un emploi ici, il vient clairement d'affirmer son nouveau statu

il était vrai que le garçon avait tout pour plaire aux dames et je pouvais contre mon gré, me ranger dans la catégorie de celles qui n'était pas indifférente à son égard bien que j'ai longtemps tout fait pour le dissimuler le mieux possible même si cette expérience désastreuse pour moi avec le philtre d'amour m'avait bien prouver que j'étais incapable de rester insensible ce qui m'avait un peu sorti de ce déni permanent dans lequel j'avais pris soin de me plonger
peut-être qu'au fond je n'avais toujours pas digéré cette rupture forcée et non désirée qui me semble pourtant remonter à une éternité mais comme il venait de l'affirmer nous ne devions plus nous souciez du passé bien que je me demande jusqu'où j'avais droit à une place dans son avenir

bien entendu pour lui qui avait quitter l'école et sans doute coupé beaucoup de ponts c'était plus simple mais dans mon cas, j'étais encore pour un ans au moins si je ne ratais pas mes ASPICs, bien que je n'ai aucune crainte à ce sujet, dans le collège de sorcellerie, plongée aux milieu des petite trahison, des coups bas stupides et des amour éphémère qui rythmaient la vie au château si bien qu'il était plus compliqué de sortir totalement de cet esprit pour voir les choses comme passées
haussant les épaules comme pour moi même, je déposais mon verre sur la table et lançais un regard à l'ex préfet
D'accord, je vais te faire confiance dans ce cas... Qu'est-ce qu'il se passe du coup ? Tu dois me faire une visite guidée ? J'ai toujours voulu savoir ce que vous cachiez à l'étage... Je crois les bras en regardant en l'air d'un air intrigué non feint, j'allais peut-être de cette phrase aux sous-entendus que je n’espérais pas trop visible savoir ce qu'il entendait en disant qu'il y avait une place pour moi dans son avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Peter McKinnon, Sam 19 Aoû 2017 - 9:48




L'Occamy Doré

Ellana Lyan



La petite mordait-elle à l'hameçon ? Il fallait dire que son ancien petit ami avait adopté un ton plus enjôleur, destiné à l'attiré dans ses filets. Cette expression est par ailleurs fort bien choisie puisque Peter avait tendu deux filets. Le premier pour l'avoir comme stagiaire à l'Occamy, le second pour l'avoir comme amante au deuxième étage. Et, la voilà qui réclamait une visite des lieux, avec un peu de chance, ils pourraient un peu s'attarder au dit étage. Autant le gérant avait changé sur bien des points, il était plus riche, plus sûr de lui, plus mature, plus fou. Autant, physiquement, il avait gardé le même visage d'adolescent charmeur grâce auquel il avait déjà conquis l'apprentie sorcière une fois. Et il se souvenait parfaitement d'un épisode dans la Grande Salle où elle avait presqu'avoué qu'elle aurait toujours de l'attirance pour lui. Alors, pourquoi ne pas en jouer ?

Elle avait reposé son verre sur la table, aussi Peter put-il se lever pour l'inviter à faire un tour des lieux sans impolitesse. Il s'approcha de la chaise de la demoiselle et lui tendit une main, pour l'inviter à se lever de façon élégante. Il avait déjà un plan, lequel lui demandait de d'abord feindre de ne pas avoir relevé la réflexion de la jeune fille et de lui faire un tour du propriétaire gentillet. De son autre main, il balaya le paysage de la salle dans laquelle ils se trouvaient.

- Bien, nous sommes ici dans le Petit Salon. De l'autre coté de cette paroi se trouve le Salon de Thé. Le soir, nous faisons tomber la cloison, il ne reste alors plus qu'un Grand Salon. On ouvre les balcons, là-haut, et un petit spectacle se joue sur la scène, là. Il y a bien sur le bar. Et, par là, c'est le Patio. Mais on verra ça plus tard. Je vais te montrer le deuxième étage, c'est là que nous dormirons.

Il se dirigea alors vers l'escalier qui menait au dit étage. Tournant volontairement le dos à la jeune fille pour la guider, afin qu'elle ne puisse lui demander de répéter la fin de sa phrase. Il fallait bien distiller des indices sur la suite des évènements telle que Peter la concevait, sous peine que la belle se retrouve effarée lorsque son ancien petit ami l'inciterait à tester son matelas ...
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Ellana Lyan, Sam 19 Aoû 2017 - 18:29


J'attrape la main du jeune homme sans méfiance alors que celui ci m'invite à me lever à fin sans doute de répondre à ma demande en me faisant visiter l'établissement, j'aurais très certainement donné tous ce que je possédais pour pouvoir lire dans les pensées en ce moment et plus particulièrement dans celles de l'ancien serpent à mes côté qui mine de rien me présente le bar ou plutôt le cabaret dont il a repris la gérance, repoussant mes interrogations sur la suite de cette visite guidée
je me concentre pour tenter d'enregistrer un maximum d'informations, si les charmes de mon futur patron commence déjà à me détourner de ce travail, je ne vais pas faire long feu par ici et cela il en est pratiquement hors de question pour moi
maintenant que j'ai mis un pied ici, je ne compte pas repartir si vite alors que cet emploi me parait de plus en plus intéressant et pas seulement par la présence de Peter

soudain je capte une phrase de sa fin de tirade au vol qui me semble tout de suite bien moins professionnelle
je me mords la lèvre pour cacher un petit sourire malicieux qui s'échappe malgré moi
il faut avouer que ce jeu de sous-entendus de plus en plus limite est plutôt amusant
je ne cherche plus à savoir ce qu'il compte signifier par "nous dormirons" comme si une petite voix me soufflait que je n'allais pas tarder à savoir ce que mon ancien petit ami cachait au fameux deuxième étage

une petite pensée pour Nyx avant de la refouler d'un haussement d'épaule, si la verte n'a pas encore compris à quoi s'attendre en sortant avec moi je ne peux plus rien pour elle, après tout elle avait été aux premières loges pour constater ma tendance infidèle malgré moi et puis ce n'est pas comme si je l'aimais vraiment, bien que je ne puisse cacher une certaine attirance physique à son égard c'était plutôt de la haine qui faisait battre mon cœur quand je pense à elle
je ne lui ai jamais demander de tomber amoureuse moi ! je m'en veux un instant en ayant l'affreux sentiments de penser comme monsieur l'ancien préfet parfait, trompe t-il donc quelqu'un en ce moment même où il m'entraine vers l'étage ?

je le suis sans questions alors qu'il se dirige vers un escalier en me tournant le dos
levant les yeux au ciel je lâche sur ton ton qui se veut naturel sans parvenir à cacher réellement toute la curiosité qui s'y cache alors toi et Merry... vous... j'ai eu temps de haine envers la jeune rouge et or qu'il ne me déplairait pas le moins du monde d'entendre qu'ils ne sont plus ensemble, je grimace en pensant que mon cas n'est pas vraiment meilleur étant donné que Kalsi n'est plus réellement avec moi non plus bien que je le regrette amèrement
je doute que de toute façon une hypothétique rupture avec la Gryffondor affecte grandement le garçon qui n'accorde pas, de mon point de vue en tout cas, beaucoup d'importance à ses liaisons amoureuses...
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Peter McKinnon, Mer 23 Aoû 2017 - 17:10




L'Occamy Doré

Ellana Lyan



Le maitre des lieux gravissait les ravissantes marches recouvertes d'une fine et élégante moquette qui assourdissait le bruit de ses pas, la future-stagiaire sur ses talons. Il allait bientôt être temps de faire tomber le rideau de soie du cabaret sur les intentions du sorcier. De toutes façons, cela ne le dérangeait pas. Au pire, la demoiselle repousserait sa main et il n'aurait qu'à se trouver une autre sorcière assez mignonne pour se balader entre les tables du salon. Et puis, il était pratiquement sûr de son coup. Rien que pour cela, parce qu'il était trop sûr de lui, elle aurait mieux fait de faire demi-tour à l'instant, mais elle n'en fit rien ...

- Alors toi et Merry... vous...

Oh ! Mais cela devenait intéressant ! Peter, arrivé sur le palier, se retourna, le visage inexpressif. Il était complètement guéri de sa rupture avec la rousse. En y repensant, cela avait même pris moins de temps que prévu, c'était l'avantage d'être parti en voyage. Intérieurement, l'ancien préfet ne pouvait pas s'empêcher de sourire de la remarque de sa remplaçante. Elle n'avait même pas eu le courage de terminer sa phrase. Et pourtant, Peter savait qu'elle ne devait pas moins en penser, il connaissait sa capacité à entretenir une haine viscérale à l'encontre de certaines personnes.

- Merry et moi ne sommes plus ensemble depuis longtemps, quelques jours avant ma sortie de Poudlard.

Arrivé au deuxième étage, Peter avait poussé la porte du salon réservé au personnel duquel on pouvait se rendre vers les chambres des employés. La plupart de celles-ci étaient inoccupées, compte tenu de la vacance des postes d'une partie de l'équipe. Peter s'assit confortablement dans le canapé et invita, d'un signe de main, la jeune fille à le rejoindre. Il avait la certitude qu'ils ne seraient pas dérangés. Personne ne se rendait jamais à l'étage à cette heure-là. Et Peter n'avait pas envie de monter jusqu'à son lit ...
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Ellana Lyan, Ven 25 Aoû 2017 - 11:15


Il faut avouer que niveau décoration le bâtiment respire l'élégance et ce n'est pas peu dire, parfaitement entretenu et propre, le genre d'endroit que je placerait à l'opposé de la Tête de sanglier par exemple bien que cette impression me donne à moi celle de faire un peu tâche dans le décor ce qui n'est pas réellement agréable mais qu'importe, je finirai sans doute bien par m'y faire un jour ou l'autre à forcer de côtoyer cet endroit bien trop luxueux alors que je suis mon ancien préfet jusqu'au dit deuxième étage je me demande si à l'image de son gérant le cabaret peut-être beau en apparence tout en cachant un bien sombre revers
cette idée ne me plait pas beaucoup mais d'un haussement d'épaule je la chasse de mes pensées, après tout s'il m'engage c'est uniquement pour travailler ici je n'ai pas besoin de me poser plus de question surtout étant donné que si je parviens à trouver un situation plus ou moins stable je pourrais également envisager de fausser compagnie à certaines personnes auxquelles je dois quelques cicatrices, parlant de celle-ci, la question de savoir si mon ex petit ami va pouvoir contempler l'étendue des dégâts reste dans ma tête, je ne suis pas sûre qu'il se doute vraiment de ce qui l'attends, jusqu'à présent seule ma diablesse le sait

il s'arrête un instant et d'un regard presque blasé m'annonce que lui et Merry ne sont plus ensemble depuis longtemps, sans le vouloir réellement un petit sourire se dessine au coin de mes lèvres alors que je me plait à imaginer la jeune rouge et or en pleur de cette rupture ou même situation plus délicates, surprenant le cher préfet parfait avec une autre ce qui ne serait pas le moins du monde étonnant de ça part soi dit en passant, la scène se peint devant mes yeux alors que j'imagine les éclats de voix, les yeux mouillé de la jeune fille et mon sourire s'agrandit un peu, d'autant plus que ça n'a pas l'air de lui faire le moindre mal à lui
bien étrange personnage qu'est Peter, je me demande s'il a vraiment déjà été amoureux ou s'il se contente de profiter du plaisir de la séduction pour se désintéresser ensuite, si un jour une femme veut vraiment de lui il faudra sans doute qu'elle soit aveugle ou qu'elle déploie de grand moyen pour lui donner envie de la reconquérir chaque jour en réalité t'es vraiment pas un garçon à marier McKinnon !  phrase prononcée entre les dents sans réel but en réalité, comme une pensées jetée tout haut.

Bien entendu c'est un peu osé de ma part de faire se genre de réflexion alors que même si ce n'est pas vraiment volontaire je ne suis pas beaucoup mieux en ce qui concerne la fidélité au moins aux dernières nouvelles, lui n'a personne en ce moment
il pousse une porte et je le suis sans un mot ne sachant trop comment réagir, il s'assied sur un canapé et je ne tarde pas à le rejoindre, m'asseyant sans doute un peu plus proche que ce que les convenances auraient exiger, mon regard se tourne vers lui alors que je tente de deviner ce qu'il se cache dans sa tête, les battements de mon cœur accélèrent un peu trop vite à mon goût serais-je donc à nouveau capable de retomber amoureuse comme une idiote ? j'ai la peur immense de devoir répondre par l'affirmative à cette question, comment fais-tu donc Peter ? pour être aussi beau à l'extérieur mais aussi sale en toi ? je repense aux paroles de Nyx cette autre nuit "tu es magnifique" je m'étais sentie si coupable de ses fausses paroles... est-il donc capable d'avoir des remords ?
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Peter McKinnon, Lun 28 Aoû 2017 - 8:38




L'Occamy Doré

Ellana Lyan



- Comment fais-tu donc Peter ? Pour être aussi beau à l'extérieur mais aussi sale en toi ?

A l'entente de ces mots, qu'elle venait de lui jeter à la figure, le gérant ne put s'empêcher d'éclater de rire. C'était vrai que c'était idiot comme question. Et puis, il n'en avait strictement rien à faire de ce que les gens pouvaient penser de lui ... Il était engagé dans tellement de combats qui le dépassaient complètement, alors de savoir ce que l'on pouvait penser de sa petite personne, il s'en contre-fichait. Son nom, en revanche, il lui avait dévoué sa vie, ramener McKinnon sur la liste des noms respectés, mais son prénom alors, ce n'était qu'une distraction mobilisée par le narcissisme pour le dévier de son grand combat.

- Je suis un bon acteur ! La vie c'est ça, une scène, les acteurs sont bons ou mauvais. Et lorsque la pièce est jolie, il y a toujours une admiratrice pour demander à voir les coulisses.

Aussitôt, l'ancien préfet passa sa main dans les cheveux de sa remplaçante, qui était venue se ficher à coté de lui. Quelle drôle d'idée aussi de s'être placée si près du piège, juste à quelques encablures du serpent. Le sorcier approcha alors ses lèvres contre les siennes, il fallait que les acteurs soient aussi capables de choses intattendues. Puis, se retirant doucement, il ne put s'empêcher de continuer la métaphore :

- Le pièce te plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Ellana Lyan, Mer 30 Aoû 2017 - 8:17


Un éclat de rire, si frais, si vivant, un peu moqueur peut-être aussi mais même dans ses conditions ça fait du bien de l'entendre
sentir un peu de joie émaner de l'autre même s'il s'agit de Peter __ que j'ai pu le haïr et l'aimer, qu'aujourd'hui il semble en profiter
ses lèvres dépose une belle métaphore sur mes pensées et je m'applique à tenter de la traduire, dénouer les fils et trouver la face cachée de ses paroles manipulées sans faux pas, venant de l'ancien serpent cela ne représente en réalité rien d'étonnant mais je ne prend pas garde, me laissant guider par sa voix alors que la tête réfléchis un peu trop aux phrase qu'il vient de prononcé
peut-être cela est-il fait exprès, que je préfère rester dans le déni plutôt que de la voir se rapprocher suis-je donc admiratrice ?
sa main dans mes cheveux je sens les battements de mon cœur accélérer bien trop brutalement comptes-tu m'emmener voir les coulisse, Peter ? je ne vois pas, ne veux pas voir mais soudain le déni n'est plus possible

comme si le temps s'est arrêté, les souvenirs passés qui reviennent en vagues folles me heurter en plein fouet
mes yeux se ferment doucement alors que d'une main posée sur son épaule je m'oublie dans la douceur de ses lèvres contre les miennes, savoir qu'il n'est pas sous l'emprise d'un filtre d'amour rend également les choses bien plus amusante
même si je ne me fais pas d'illusion sur ses sentiment, presque
il recule délicatement et je laisse mon regard se poser dans le sien, yeux bleus envoutants
comment le dire sans perdre la face ? avouer que ça m'a manqué, que tu m'as manqué...

une question alors que je laisse paraitre un petit sourire je suis une habituée, tu sais... elle m'a plu au premier regard je rapproche une nouvelle fois mes lèvres des siennes sans pour autant les retrouver tu comptes n’emmener voir les coulisses ? avant d'ajouter dans un murmure ou bien jouer avec moi ? cruel double sens alors que deux battements de paupières innocents clament ma propre perte
__ un jeu et si tout n'est vraiment qu'un jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Petit Salon

Message par : Peter McKinnon, Dim 17 Sep 2017 - 9:40




L'Occamy Doré

Ellana Lyan



Elle devait être perdue la belle petite. Et le gérant des lieux ne se sentait pas spécialement responsable d'ailleurs. Elle avait toujours été un peu perdue, et ce n'était pas parce qu'il exploitait très légèrement cette perdition qu'il passait du coté des sales types. Et puis, il fallait bien dire ce qui était, elle en avait envie. Oh, elle n'en crevait peut-être pas d'envie, mais elle avait envie de rattraper le passé, de courir après ce qui n'était plus. Et il n'y avait pas de mal à contenter deux envies distinctes par un seul acte ! Alors, pendant que la demoiselle finissait son dernier murmure, Peter lui enlevait prestement et élégamment son haut.

Après un léger baiser, au seul objectif de détendre l'atmosphère chargée d'envie, Peter prononça ses dernières paroles :

- Rien de mieux que d'être à deux sur scène ...

A ces mots, il imprima une légère pression sur l'une des épaules de la jeune fille pour la coucher très délicatement sur le sofa. L'Occamy Doré était chez lui désormais. En maitre absolu des lieux, il s'apprêtait à prendre définitivement ses marques. Et, quelques instants plus tard, il aurait définitivement tiré le rideau sur son passé avec la nouvelle préfète de Serpentard. Un nouveau chapitre allait s'écrire alors entre eux ... Probablement plus passionnant que tous ceux qu'ils auraient pu écrire à deux s'ils étaient restés ce couple bêbête des rues de Pré-au-Lard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le Petit Salon

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 7

 Le Petit Salon

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.