AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 2 sur 6
Le Grand Salon
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Evelyne Snow
Serdaigle
Serdaigle

Re: Le Grand Salon

Message par : Evelyne Snow, Lun 31 Oct - 14:43




L'Occamy Doré

Crystal M. Ertz & Jean Parker



Pour la énième fois de la soirée, elle réarrangeait la grande armoire veillant à ce que les verres et bouteilles soient parfaitement alignés. La nuit avançait avec une lenteur déprimante. Le soleil dormait toujours laissant la lune faire son travail et tant que celui-ci ne pointerait pas son nez elle était condamnée à rester derrière le bar. Prisonnière de la réalité tandis que les personnes l'entourant la fuyaient. Elle devait se résigner à seulement chercher dans quel monde ils avaient décidé de s'évader alors que d'une simple invitation elle les aurait rejoint sans hésiter. Quoi qu'elle fasse ses pensées revenaient toujours à la Mystérieuse et son regard ne tardait pas à suivre le même chemin, la caressant d'un battement de cil avant de retourner à son rangement. Venait-elle de découvrir un moyen encore plus efficace que l'alcool pour se perdre dans un ailleurs ? D'un soupir elle balaya cette idée.

Une douce voix vint chanter à ses oreilles et son regards s’aimanta de lui-même à la Belle. Elle continua de faire jouer ses cordes vocales et la serveuse savoura la musique de ses mots anodins. Il lui fallu quelques secondes supplémentaires pour détacher ses yeux de la jeune femme. Le devoir reprit le dessus et elle laissa ses mains travailler automatiquement tandis que ses pensées dérivaient à nouveau vers une personne bien précise. Comment cette cliente pouvait-elle l'obséder à ce point alors qu'elle ne connaissait même pas son identité ? Peut-être était-ce justement cet inconnu qui l'attirait. Le fait d'être plongeait dans le noir alors que la Belle éclairait la pièce d'une lumière vive. Une dualité terriblement séduisante.

Lorsqu'elle fut satisfaite de sa préparation, elle fit claquer ses talons pour rejoindre ses clients.

- Voici pour vous. D'une main gantée elle déposa l'assiette de toast et la Licorne Déchainée sur la table basse. Ça vous fera 1 gallion et 3 mormilles, un sourire hésitant vint accompagner son annonce puis elle se tourna vers le client. Souhaitez vous autre chose monsieur ?


Consommation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Le Grand Salon

Message par : Jean Parker, Dim 13 Nov - 23:39


Navré pour le retard

Excusez moi. Est ce que je pourrai avoir un nouveau cocktail s'il vous plait!

La jeune femme se leva, l'alcool semblait avoir eu quelques effets sur elle, elle semblait totalement libérée, décontractée, déterminée de passer une bonne soirée, mais sur un endroit plus confortable. Jean se leva et alla s'asseoir dans un confortable fauteuil près d'elle. Le sol tanguait un petit peu mais c'était encore largement contrôlable, il y avait de quoi passer une bonne soirée, enfin si on essaie de ne pas trop parler du passé. Essayer de se tourner un peu vers l'avenir pour pouvoir espérer hypothétiquement avoir un avenir heureux. Un rêve inaccessible, une pure illusion mais bon c'est beau de rêver pour une fois...

Elle est comment ta famille?

Le rêve, l'espoir de ne pas penser au passé et de rester de bonne humeur disparurent lorsque le jeune entendit ces mots. Tous les jours de cette sombre existence il réfléchissait à ce qu'il avait bien pu se passer, qui avait bien pu faire cela ce jour là ? Aucune foutue idée ni piste sur ces évènements tragiques qui ruinèrent la vie émotionnelle de Jean qui ne fut pas capable d'avoir de vrais sentiments depuis. Enfin si, un mélange de colère, de haine et de peur enfouis, ce mélange qui pourrit la vie et pousse tranquillement le sorcier à s'auto détruire à la cigarette, la drogue et l'alcool. Une fois que ces trois démons s'allient pour une soirée c'est la fin de la conscience et de la pensée.

Le jeune homme s'alluma une cigarette, outil nécessaire pour délier la langue et pouvoir tranquillement parler comme si de rien, le démon de la mise en confiance diront nous.

Mes parents sont morts tous les deux lorsque j'avais 7 ans, quasiment devant mes yeux. Mes grands parents sont morts quand j'étais bien plus jeune et mon frère... Je ne sais pas ou il est. Donc disons que depuis je ne suis pas très famille, je me débrouille seul pour vivre.

Survivre serait un verbe plus adapté mais bon. Grâce à sa matière grise, bien qu'allégée et plus faible à cause des multiples conneries ingérées il arrivait à subvenir à ses besoins primaires et à faire rentrer un peu d'argent moldu de coté, pas grand chose non plus en ce moment, mais quand même de quoi tenir quelques mois.

La serveuse revint quelques instants plus tard avec le cocktail demandé par la jeune femme.

Voici pour vous. Ça vous fera 1 gallion et 3 mormilles. Souhaitez vous autre chose monsieur ?

Hum. Ben ramenez moi une autre bouteille de vin s'il vous plait.

Il fallait que le démon de l'oubli soit au rendez vous pour pouvoir parler plus profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne Snow
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Grand Salon

Message par : Evelyne Snow, Dim 4 Déc - 0:03




L'Occamy Doré

Crystal M. Ertz & Jean Parker


- Hum. Ben ramenez moi une autre bouteille de vin s'il vous plait.


Son attention toute acquise à la Belle elle n'avait pas pris la peine de détailler davantage le jeune homme. Il était habillé négligemment avec des vêtements trop grands. C'était quelqu'un qui semblait renfermé et discret. Il donnait l'impression d'être désintéressé de tout ce qui l'entourait quoi que cela soit difficile à déterminer d'un simple regard. Son visage protégeait ses émotions derrière une armure inexpressive. Qu'est ce qui pourrait bien la lui faire baisser ? Peut-être la Mystérieuse y arrivera t'elle en cette douce nuit. Après tout elle avait bien réussit à illuminer ses pensées d'un simple sourire.

Ses saphirs étaient posés sur le client depuis déjà plusieurs secondes aussi s'obligea t'elle à lui sourire pour faire bonne figure. Un mouvement de tête pour assurer qu'elle s'en chargeait immédiatement et sa robe tourna tandis qu'elle faisait face au bar. Baguette en main elle préféra jeter quelques sorts pour faire venir la bouteille jusqu'à elle, autant s’économiser un aller-retour inutile. Fièrement elle présenta la bouteille au jeune homme avant de la poser sur ta table.

- Ça vous fera 1 gallion et 3 mormilles également.

Consommation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Le Grand Salon

Message par : Crystal M. Ertz, Lun 26 Déc - 21:32



Comme toutes les questions du style, celles qui touchaient directement à votre histoire personnelles et à vos failles, son compagnon du soir fit la moue et ressassa des pensées fort sombres. Les familles heureuses n'existaient-elles donc plus en ce monde? Peut-être était-ce le fardeau de beaucoup de sorciers. Une sorte d'équilibre injuste auquel on avait rien demandé: des pouvoirs magiques contre une vie plus difficile et plus risquée. Si tel était le cas, l'Univers était vraiment cruel.

Crystal sourit à la belle serveuse qui lui apporta sa nouvelle boisson et enchaîna direct avec un toast histoire de se remplir un peu l'estomac. Jean de son côté, alluma une cigarette, clé vers toutes les confidences.

- Mes parents sont morts tous les deux lorsque j'avais 7 ans, quasiment devant mes yeux. Mes grands parents sont morts quand j'étais bien plus jeune et mon frère... Je ne sais pas ou il est. Donc disons que depuis je ne suis pas très famille, je me débrouille seul pour vivre.

Histoire semblable à la sienne du côté des parents. Lui aussi avait été coupé de sa famille depuis longtemps. Mais elle avait eu la chance de rencontrer un vieil homme pour combler l'absence de famille. Le temps avait passé et elle n'avait même plus mal lorsqu'elle pensait à tout ce qui lui avait été arraché brutalement. Ce qui était fait était fait. Rien ne pourrait changer la situation et il ne servait vraiment à rien de s’apitoyer sur son sort. Enfin, jusqu'à ce qu'un cousin débarque de nulle part du moins... Ça changeait plutôt bien la donne ça. Une nouvelle bouteille de vin sur la table. Il allait plutôt vite. Question d'habitude? Crys but quelques grandes gorgées de son cocktail avant de rapporter son attention sur Jean.

- Tu fais quoi alors pour vivre aujourd'hui? Ne me dit pas que tu erres dans les bars chaque soir à la recherche de jeunes femmes à consoler, ça n'a pas l'air d'être ton genre...

Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Le Grand Salon

Message par : Jean Parker, Ven 6 Jan - 9:49


Se livrer de la sorte c'était difficile. Apprendre à la personne que sa vie est insipide, dénuée de sens et de joie. Le fait de faire que des mauvais choix, de ne jamais prendre la bonne décision, de ne jamais écouter la voix de la raison.

Tu fais quoi alors pour vivre aujourd'hui? Ne me dit pas que tu erres dans les bars chaque soir à la recherche de jeunes femmes à consoler, ça n'a pas l'air d'être ton genre...

Devait il vraiment en parler ? Devait il dire qu'il enchainait les mauvais coups pour voler un peu de drogue et la revendre derrière ? Sûrement pas. A côté de ça il y avait les études de médicomagie, un domaine intéressant, qui avait permis à Jean de se sortir plusieurs fois de situations fort embarrassantes. Mentir. Mais le faire bien si possible. Qu'elle ne doute pas. T'a envie de parler avec elle ce soir, pas de la faire fuir.

Pour le moment je fais des études de médicomagie. Après je dois bien avouer que traîner dans les bar est quelque chose que je fais plutôt régulièrement. Une mauvaise habitude prise pour espérer rencontrer du monde, comme si ce n'était pas possible sans alcool. Et toi que fais tu dans la vie ? Tu n'as pas une tête de jeune femme à consoler qui traîne beaucoup dans les bars.

Petite répartie pour la faire sourire. Le sang-pur rentrait dans son jeu, après tout il fallait la découvrir un peu. Comprendre ce qui l'avait amenée ici ce soir. Pourquoi.

Si pour moi les bars sont une habitude... S'arrêtant pour abreuver son organisme avec ce nectar pourpre, le sorcier reprit mais toi ? Que fais tu ici ? Tu m'a l'air triste.

C'est sa qui était bon dans une soirée au bar et que l'on se met à discuter avec quelqu'un. Écouter la vie de l'autre, voir si on est le seul ou pas dans cette m*rde, si finalement cette vie vaut la peine d'être vécue ou pas. Autant se livrer à quelqu’un n'est pas chose aisée, autant écouter les histoires des gens est quelque chose de génial. Comprendre ce qui l'a amenée ici, son malheur si elle en a pour essayer de l'aider. Le seul endroit ou l'on peut se transformer en bon samaritain impunément.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Grand Salon

Message par : Elly Wildsmith, Mer 5 Avr - 21:28


Révèle-moi tes secrets ... Artemis Lhow


Un rendez-vous, un énième. Encore. Elly avait la sensation désagréable qu’il n’allait pas venir, qu’il ne répondrait jamais à ses questions. Pourquoi le ferait-il après tout ? En arrivant à l’Occamy,elle se mordit les joues. Elle n’aurait jamais dû lui dire qu’elle était Auror, n’aurais jamais dû lui révéler cette information.

Pour l’occasion, elle avait sortis sa plus jolie robe – même si l’occasion ne s’y prêtait pas vraiment … Une robe bleu nuit soulignant ses courbes les plus jolies, camouflant celles qu’elle aimait moins. Une robe simple, sans surplus. Juste une discrète ouverture qui révélait ses jambes lorsqu’elle marchait. Elle s’était dit que vu l’endroit où il lui avait donné rendez-vous il fallait être un tant soit peu bien habillée …

Au-delà de sa robe, elle s’était maquillée légèrement, un simple mascara noir pour rehausser ses cils, un chignon fait à la va vite pour ses cheveux infernaux qu’elle n’arrivait jamais à coiffer. Pour parfaire le tout, une simple paire d’escarpin noir qui allait à merveille avec la capeline dont elle s’était recouverte pour affronter les fraîches températures de la soirée.

Elle était entrée dans l’établissement et s’était dirigée d’un pas plutôt mal assuré au grand Salon … là où les oreilles indiscrètes d’élèves de Poudlard ne serais pas pour entendre tout ce qui pouvait être entendu. Elle faillit se rompre une cheville en marchant vers sa destination – elle n’était pas vraiment douée pour marcher avec des talons, elle finirait par s’en rendre compte un jour mais Elly était une femme têtue et obstinée. Heureusement qu’il ne fallait pas courir après des mages noirs aujourd’hui … quoique ?!

Un bref regard alentours lui appris qu’il n’était pas encore arrivée … l’Auror poussa un soupir, elle aurait du s’en douter. Ainsi ne viendrait-il pas … elle lui avait pourtant donné toutes les – bonnes ? – raisons de venir ? Et elle voulait vraiment en savoir plus … D’un mouvement furtif, elle vérifia que sa baguette était toujours en place : camouflée le long de sa cuisse. Pas l’endroit le plus agréable ni le plus efficace lorsqu’il s’agit de dégainer rapidement, néanmoins difficile de cacher une baguette ailleurs lorsque l’on porte une robe … Elly préférait le confort de son jean où elle pouvait fourrer sa baguette le long d’une de ses hanches ou mieux encore, lorsqu’elle portait son éternelle veste qui lui permettais de glisser sa baguette le long de son avant-bras. Ainsi elle était rapide, efficace, précise.

Aucune question à se poser.

Un nouveau regard circulaire … et toujours pas d’Artemis en vue. Un mélange de sentiment, de rage, de désespoirs envahissait Elly qui tentait de contrôler le moindre de ses mouvements pour ne rien laisser paraitre de son énervement et de son bouillonnement interne.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Le Grand Salon

Message par : Artemis Lhow, Mer 5 Avr - 22:19


LA mutuellement accordés pour la durée du RP

Je n'avais pas vraiment l'habitude de me vêtir comme je l'ais fait aujourd'hui. Pourtant, aujourd’hui n'était pas une journée comme les autres. Aujourd'hui, c'est le jour ou je doit revoir Elly Wildsmith : une Auror. Cette information pouvait sembler anodine, mais c'est justement à cause de cette information que j'étais aujourd'hui dans une situation délicate et que j'avais proposé à la jeune femme de m'administrer une dose de Veritaserum (tu parle d'une idée de c*n).

C'est donc vêtu d'un costume noir du plus bel effet que je parcourais le Chemin de Traverse en direction de l'Occamy Doré. C'était ici que j'avais donné rendez-vous à la brunette afin qu'elle puisse mener à bien son interrogatoire. Je devrais répondre à de nombreuses questions ce soir et avec un peu de chance, elle s'en tiendrait au minimum syndical et ne pousserait pas l'interrogatoire au delà ...

Un nœud au ventre, je me remémorait notre dernière rencontre, celle-là même ou la brunette, après m'avoir embrassé, disparut en me laissant seul et perplexe au beau milieu d'un parc de Londres. J'avais parfois du mal à suivre ses sautes d'humeur et espérait qu'elle ferait l'effort de garder son si joli sourire tout au long de la soirée. Elle avait un don pour ce qui était de me mettre mal à l'aise.

Alors que je pénétrais dans l'établissement, un rapide balayage des lieux me permit de me faire à l'ambiance : boas colorés aux lustres, drapées de soie sur les chaises, rideaux dorées en plusieurs coins de la salle dont un cachant ce qui semblait être une scène. Un lieu d'avantage propice à la détente qu'aux séances questions réponses.

C'est alors que mon regard se posa sur elle ... elle était magnifique. Une robe bleu nuit, une capeline noire, une paire d'escarpins noirs et un chignon pour tenir ses mèches folles, elle ne semblait pas m'avoir remarqué. Je m'approchais doucement d'elle et lança ces quelques mots d'une voix basse, le plus naturellement du monde.

- Tu es magnifique Elly...

Entendant le compliment, la jeune Auror pivota sur ses talons pour me faire face. Elle ne devait pas s'attendre à ce que je soit aussi proche d'elle. Elle ne devait pas s'attendre non plus à ce que je dépose mes lèvres sur les siennes en un tendre baisé. L’œil pétillant, je reculais d'un pas, lui laissant le temps d'assimiler ce qu'il venait de se passer. Après tout, ce n'était que le juste retour de ses actions passées non ?

Je profitais de ces quelques instants de calme pour détailler son visage. Elle semblait s'être maquillée, ce qui me laissait présager qu'elle n'était pas venue uniquement pour ces fichus questions qu'elle désirait me poser. C'était déjà un bon point pour mon moral. Je n'étais pas le seul à attendre ce rendez-vous avec impatience ... le tout est de savoir si c'était pour les même raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Grand Salon

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 6 Avr - 0:19



Surprise. Voilà le mot qui résumait leur rencontre.
Surprise. Quelques mots susurrés à son oreille.
La faisant se tendre, s’étendre, pour mieux voir, pour mieux comprendre.
Une petite virevolte plus tard, et ce contact si doux, des lèvres qui se rencontrent.
Un regard interloqué, un pas de sa part en arrière, Elly qui s'interroge.

Appréciait-elle le contact ? En voulait-elle davantage ? Ou souhaitait-elle juste connaitre les réponses à ses questions ? Ne lui demandait pas, elle ne saurait pas vous dire. Elle-même est perdue, de toutes ces surprises et de toutes ces rencontres. Elle plonge ses yeux noisette dans son regard à lui, pétillant. Il a l’air malicieux, est-il fier de lui ? se demande-t-elle. Fier de la troublée ainsi ? Peut-être qu’il ne s’en rend pas compte.

- Asseyons-nous, si tu veux bien. Je ne suis pas la plus à l’aise avec ces chaussures et je pense que tu as des choses à me dire.


Détournement de sujet, changement de conversation. Elly espérait qu’il dise rapidement ce qu’elle était venu entendre. Après quoi elle repartirait loin de lui, loin de ses yeux pétillants et de son sourire malicieux. Damn. Elle avait du mal à se concentrait. Quelles étaient ces questions déjà ?

Regard effleurant sa joue,
Caressant son nez,
Terminant sur ses lèvres.

De colère contre elle-même, Elly se mordit la langue. Elle n’était pas là pour ça. Pas du tout là pour ça. Le gout de rouille se répandit rapidement dans sa bouche. Difficile de déglutir mais l’idée même de cracher dans un tel endroit n’était pas possible. Elle avala lentement sa salive ensanglantée, sentant le liquide chaud coulant dans sa gorge. Désastre serait le mot de cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Le Grand Salon

Message par : Artemis Lhow, Jeu 6 Avr - 11:58



Son regard se fixa doucement sur le miens. Elle semblait troublée, le regard dans le vague. Un léger silence s'installait, elle semblait en pleine réflexion et je commençais à craindre une potentielle réaction négative de sa part.

- Asseyons nous, si tu veux bien. Je ne suis pas là plus à l'aise avec ces chaussures et je pense que tu as des choses à me dire.

Sans vraiment le vouloir, elle m'avait mise du baume au coeur... elle n'était pas à l'aise dans ses chaussures et c'était pourtant obstinée à les porter. Son regard me scrutant maintenant, il me traversait de part en part, m'analisait glissant et s'attardant sur ma joue et mon nez avant de terminer sa course sur mes lèvres. Je ne pu retenir un sourire devant sa réaction pour le moins ... inattendue.

Instactivement, ma main se posait sur sa joue avec douceur. Je sentais un sentiment nouveau naître en moi, comme une folie protectrice emprunte d'un amour pur et sincère. Elle était précieuse et unique.

Je laissa ma main retomber le long de mon corps et me dirigeais vers l'une des tables, l'invitant du regard à me suivre. Je pris une chaise et la dégageait afin qu'elle puisse s'y installer.

-Si tu veux bien prendre place, je pense effectivement que nous aurons fort à parler ce soir.

Détaché, naturel, j'avais dit cela comme si c'était un acte totalement anodin. Je craignais fort pourtant que ses questions soient tout sauf anodines ... nous verrons bien.

Pour le moment, je laissais mon coeur guider mes actes et mes mots. De toutes façons, mon système nerveux central et la masse appelée cerveau s'étaient déclarées hors service dès lors que je l'avais embrassé.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Grand Salon

Message par : Peter McKinnon, Jeu 6 Avr - 13:19




L'Occamy Doré

Elly & Artemis



Depuis que Peter avait commencé à travailler à l'Occamy Doré, les journées de travail s'étaient enchainées de façon plus agréable qu'il ne l'aurait pensé. Traditionnellement, les gens ont une vision très laborieuse du travail de serveur. Mais Peter ne le ressentait pas comme cela. L'équipe était assez sympathique, c'était surtout que personne n'était sur son dos à vérifier en permanence s'il ne mettait pas le feu à l'établissement, ça c'était assez agréable. Et puis, la propriétaire lui avait mis une chambre à disposition au deuxième étage et ça c'était très bien aussi. Il avait un espace à lui, comme cela, ni à Poudlard ni chez ses pseudo-moldus de parents. Surtout ce qui lui plaisait le plus dans ce travail, c'était le sentiment d'indépendance qu'il en retirait ...

Ce jour-là faisait sa ronde habituelle dans les différentes pièces de l'établissement, afin de voir si personne n'avait besoin de quelque chose. En passant dans le Grand Salon, pièce fétiche de l'Occamy Doré, il remarqua un couple de sorciers qui ne semblaient pas être servis. Paré de son plus beau tablier, sur lequel il avait pris soin d'accrocher son insigne de préfet, il alla à leur rencontre. A pas feutré, il s'approcha d'eux. Une fois à leur hauteur, il s'adressa poliment au duo, les mains derrières le dos :

- Mademoiselle, Monsieur, bienvenue à l'Occamy Doré. Je suis Peter. Que pouvons-nous faire pour vous aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Grand Salon

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 6 Avr - 22:09


A peine le temps de lui répondre qu’un serveur vins s’enquérir d’eux. Décidément, Elly ne serait jamais tranquille pour poser à Artemis les questions qui lui brulaient les lèvres. Néanmoins elle n’était pas impolie et salua gentiment le jeune serveur. Il avait quoi ? 17, 18 ans tout au plus ? Un pin’s préfet trônait fièrement sur son tablier, détail qu’Elly ne manqua pas de remarqué. Elle se rappela aussitôt après qu’elle avait déjà été servie par ce jeune Peter lors de sa première rencontre avec Eurydice. Aussi le salua-t-elle poliment

- Bonjour Peter, ce sera un talon aiguille pour moi s’il vous plait


Regardant le jeune serveur et détaillant à nouveau son insigne, Elly eut une idée afin de ne pas être dérangée. Elle fit glisser sa carte d’Auror le long de sa cuisse (oui, une multitude de chose est rangée par-là Razz) et la montra au jeune serveur

- Peter, dites-moi, pourriez-vous vous assurez que nous ne soyons pas dérangé ce soir ? Hormis par vous, bien entendu. Au vu de votre insigne je pense que vous connaissez les responsabilités et ce que cela implique. J’aimerais que personne ne vienne troubler cette … délicieuse soirée. Je saurais vous remercier.


Elle avait appuyé ironiquement sur le mot délicieux et nul doute que ni l’un, ni l’autre de ses interlocuteurs n’ignorent l’irone de ses mots. Qu’importe pour Elly, il n’était pas question que quiconque viens troubler la suite de questions qu’elle allait posé, et encore moins troubler les réponses d’Artemis.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Le Grand Salon

Message par : Artemis Lhow, Jeu 6 Avr - 22:28




Alors que la sublime Elly et moi même venions à peine de prendre place sur nos chaises respectives, un jeune homme qui devait encore être en étude à Poudlard approcha notre table. Préfet chez les Serpentard .... il était donc bien en étude. Courageux de sa part de travailler ainsi en plus des devoirs qu'il devait avoir à réaliser.

- Mademoiselle, Monsieur, bienvenue à l'Occamy Doré. Je suis Peter. Que pouvons-nous faire pour vous aujourd'hui ?

Avant même que j'eu le temps d'ouvrir la bouche, Elly prit la parole afin de passer commande ... mais pas que ...

- Bonjour Peter, ce sera un talon aiguille pour moi s’il vous plait. Peter, dites-moi, pourriez-vous vous assurez que nous ne soyons pas dérangé ce soir ? Hormis par vous, bien entendu. Au vu de votre insigne je pense que vous connaissez les responsabilités et ce que cela implique. J’aimerais que personne ne vienne troubler cette … délicieuse soirée. Je saurais vous remercier.

Premièrement, elle n'avait commandée qu'une boisson ... la soirée commençait bien. Ensuite, sur ces quelques mots glissés au serveur, elle avait eu un drôle de mouvement des cuisses, comme pour appuyer ses propos ... étranges manières, non ? Je repris constance et m'adressa à mon tour au serveur.

- Pour moi, ce sera un Occamy Doré je vous prie.

Je n'aimais pas beaucoup non plus le ton qu'elle avait employé pour parler de cette "délicieuse soirée". Il me fallait reprendre les choses en mains avant que celles-ci ne dégénèrent à nouveau ... hors de question pour moi de laisser le glaçon qui sommeil en elle resurgir alors que nous n'avons même pas encore dîné ! Ignorant le serveur, qui avait maintenant de quoi s'occuper, je m’adressa à nouveau à elle sans détour.

- J'ai l'impression que nous ne profiterons pas de cette soirée tant que n'aura pas obtenu gain de cause très chère ... as-tu la potion ?

S'il fallait absolument passer par là ....
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Grand Salon

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 6 Avr - 23:23


Elle figea son regard dans le sien, il était désirable et détestable à la fois. Elly s’en voulais de cette ambivalence qu’elle ressentait à l’égard du beau brun. Néanmoins elle savait pourquoi elle était là. Lui extirper la moindre parcelle des réponses. Elle l’écoutait, noyée dans son regard. Elle n’avait pas pris de veritaserum, en vérité, elle aurait aimé qu’Artemis lui fasse part des réponses attendues sans lui sortir les vers du nez. Et elle fut honnête, elle annonça cela de but en blanc

- Je n’ai pas pris de quelconques potions.


Petit temps d’attente, elle croisa ses jambes sous la table et rencontre – malencontreusement en vérité – le pied d’Artemis. Le rouge montait aux joues de la jeune femme, laissant sa phrase en suspens. Il fallait qu’elle se reprenne, elle faisait figure d’autorité après tout.

- Excuse-moi, c’était malencontreux … ne va pas imaginer que … que tu me plais … tout ça hein.


N’était-ce pas de pire en pire ? Qu’importe, maintenant qu’elle en était rendue à ça il fallait continuer. Elle se redressa sur sa chaise, croisa ses bras devant elle et les posa ainsi croisé sur le rebord de la table.

- Je n’ai pas pris de potion, j’espérais que tu me dirais de toi-même ce que je voulais savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Le Grand Salon

Message par : Artemis Lhow, Ven 7 Avr - 0:22



C'est une blague ? N'avait-elle donc pas écouté ? Ce n'était pas le fait de lui dire la vérité qui me posait problème, c'était la crédibilité qu'elle accorderait à mes dires. Avec la potion, elle n'aurait pu que me croire ... maintenant, quoi que je dirais, le doute pourra subsister en elle et c'est une chose que je ne veux surtout pas. Je ne peut m'empêcher de pousser un profond soupir d'agacement.

- Je vois ... c'est ta décision après tout, je ne peux que la respecter. Deux choses cependant avant de réponses à tes questions (aussi diverses et variées soient-elles). Premièrement, tu n'es pas obligée de me croire, mais je te demanderai de prendre en compte l'ensemble des éléments que tu as sur moi avant de prononcer ton verdict. Deuxièmement, sache que malgré ce que tu vas apprendre, je ne t'ai pas approché pour ton métier mais pour ce que tu es dans ta globalité. Aussi ne pense pas que je souhaite profiter ou abuser ta position ... c'est loin d'être le cas.

Observant sa réaction, je m’aperçut alors que le serveur était encore là ... peut-être devrais-je attendre qu'il s'en aille pour en dire plus ... certaines informations seraient plus en sécurité si personnes ne pouvait les divulguer.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Grand Salon

Message par : Peter McKinnon, Ven 7 Avr - 10:38




L'Occamy Doré

Elly & Artemis



Bien qu'ils semblaient engagés dans une conversation bien palpitante, les deux sorciers avaient apparemment pris soin de regarder la carte. Pour Peter c'était une excellente chose, son service serait d'autant plus rapide. Surtout, n'étant pas très à l'aise pas les goûts des autres, il aurait été bien embarrassé que l'on lui demande de concocter une boisson ou un met de son choix. Car c'était cela assurer le service, avoir en permanence peur de mal faire ...

La sorcière la première s'adressa à lui pour prendre sa commande. Un "Talon aiguille", cela n'était pas bien compliqué, il ne fallait juste surtout pas qu'il oublie la bouchée d'accompagnement. Car, c'était la politique de l'établissement, pas de boisson sans amuse-bouche, des saveurs, toujours des saveurs, encore des saveurs. Une fois sa commande passée, la sorcière fit quelque chose que personne n'avait encore réalisé pendant l'un des services du jeune garçon, bien qu'il faisait partie des petits nouveaux de l'établissement : elle sortit de sous ses vêtements, au niveau de sa cuisse, une carte d'Auror. Bien évidemment, Peter avait détourné le regard lorsqu'elle avait amené sa main se balader plus bas que la table. Mais à présent, il contemplait cet insigne qu'il n'avait jamais vu auparavant, bien qu'il en ait lu assez pour savoir que l'on ne rigolait pas avec ces choses là.

- Peter, dites-moi, pourriez-vous vous assurez que nous ne soyons pas dérangé ce soir ? Hormis par vous, bien entendu. Au vu de votre insigne je pense que vous connaissez les responsabilités et ce que cela implique. J’aimerais que personne ne vienne troubler cette … délicieuse soirée. Je saurais vous remercier.

Peter inclina la tête dans un hochement respectueux marquant que le message était bien passé. Il ajouta sur le même ton posé qu'il avait employé un peu plus tôt :

- Très bien, Madame, je vais faire le nécessaire.

Subitement, il venait de changer d'appellation à l'égard de la sorcière, était-ce l'effet de l'insigne ? Il n'en savait rien, cela lui avait semblé naturel pourtant de l'appeler soudainement « Madame ». Il tourna alors la tête vers le sorcier qui accompagnait l'Auror, afin de prendre silencieusement note de sa commande à lui aussi. Un "Occamy Doré", ce n'était pas bien compliqué à préparer non plus ... Peter se retira silencieusement, direction le comptoir.

Arrivé au quartier général de la boisson de l'Occamy Doré, Peter sortit prestement verres et bouteille de champagne, ainsi que les divers ingrédients qui allaient agrémenter ce liquide doré. Une fois les verres servis, il s'attaqua à la confection des quatre bouchées, une au foie gras pour l'Auror, et trois au canard pour son compagnon de table. Le préfet finit par poser tout cela sur un plateau, il ajouta une addition qu'il avait préalablement pliée en deux et dans laquelle il avait piqué une aiguille suivie d'un fil, sa marque de service.

De retour dans le grand salon, il ne dit mot alors qu'il disposait les verres et les bouchées les accompagnant sur la table. Il déposa aussi prestement l'addition au centre de la table, laissant ainsi les sorciers s'arranger. Une fois que ce fut fini, il plaça son plateau sous son bras et s'adressa rapidement à la sorcière à l'insigne :

- Si vous avez besoin de quoi que ce soit, je serait dans le coin là-bas, près de la tenture dorée. L'Occamy Doré, vous souhaite une bonne dégustation.

Et, son plateau toujours sous le bras, il se dirigea vers le comptoir pour aller le ranger avant de prendre place près de la porte à l'endroit qu'il venait d'évoquer au couple de sorciers. Sur le chemin, il croisa un trio de vieilles sorcières qui semblaient avoir flashé sur une table proche de celle de l'agent du Ministère. Peter, dans un réflexe des plus élégant leur fit son sourire le plus charmeur et de leur déclara avant de les diriger d'une main polie vers l'escalier :

- Mesdames, bonjour ! Bienvenue à l'Occamy Doré. Vous a-t-on déjà parlé de nos superbe balcons ? Les places les plus confortables de l'établissement.

Consommations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Grand Salon

Message par : Elly Wildsmith, Sam 8 Avr - 2:25


Visiblement, Peter le jeune serveur avait compris la demande d’Elly. Il évitait à d’autres clients de venir tenir leurs oreilles indiscrètes à proximité de leur table. Elly se nota pour elle-même qu’elle devrait être généreuse avec le serveur avant de partir. Néanmoins, l’heure n’était pas encore arrivée et elle reporta son attention sur le brun en face d’elle, puis sur son verre.

Elle prit d’ailleurs ce dernier, le leva à hauteur de leurs yeux comme pour dire « à la tienne » sans pour autant faire tinter le verre. Histoire de garder une distance, qu’ils n’avaient pourtant pas conservé quelques instants plutôt lorsque leurs lèvres s’étaient rencontrées.

- Je veux tout savoir, après quoi tu cours, pourquoi tu visites tant de pays ? Enfin, si on peut appeler ça des visites.

S’il ne parlait pas, ou si Elly pensait qu’il ne disait pas la vérité, alors elle n’hésiterait pas à se servir du véritaserum, bien enfermé dans la poche intérieure de sa capeline. Elle aurait aimé néanmoins que le jeune homme lui raconte tout, qu’elle n’ait nulle besoin de lui poser des questions, qu’elle puisse ainsi laisser de côté ses doutes et profitais de la soirée avec lui. Il y avait bien longtemps qu’un homme ne l’avais pas intéressé.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le Grand Salon

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 6

 Le Grand Salon

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.