AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 11 sur 12
Le Bar
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
Lorelaï Peony
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle

Re: Le Bar

Message par : Lorelaï Peony, Dim 8 Juil - 18:04


@Josephine @Artemis

HRP : il me semble pas que Joesphine nous ait apporté nos plats, si je suis passée à côté mp siouplait ! Razz

Quand Josephine comprit que Lorelaï travaillait juste à côté, elle émit l'idée de se faire des sorties à deux, ce qui plut directement à la blonde.
- Avec plaisir ! Quand tu veux, répondit-elle.

Puis, la lionne s'adressa au Monsieur en l'affublant d'un surnom particulièrement rigolo. Lorelaï pouffa de rire, mettant sa main devant sa bouche, surtout au vu de la réaction du bonhomme. Sa virilité en prenait pour son grade. Se pinçant les lèvres, elle le regarda qui tentait de reprendre contenance, et commander le même menu qu'elle. Il ajouta aussi qu'elle ne devait pas se forcer à l'inviter, mais Lorelaï fit non de la tête. Elle avait envie de faire des cadeaux.

En échange, Artemis proposa qu'ils partagent le repas, ce que la jeune femme accepta avec un large sourire. L'idée de discuter avec un charmant Monsieur lui plaisait bien plus que de manger seule. Néanmoins, il était question à présent de trouver un sujet de discussion.
Lorelaï fit la moue, réfléchissant à un sujet de discussion.
- Mh... Ben heu... Monsieur Artemis, qu'est-ce qui vous amène ici ce soir ?

Simple, classique, mais efficace en général quand il s'agit de briser la glace et de lancer la conversation. Elle aurait aussi pu aborder la météo, mais en Angleterre elle était rarement surprenante. Peut-être que la réponse du Monsieur le serait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Bar

Message par : Elly Wildsmith, Mar 10 Juil - 11:06


Koko

Des rencontres que tu as faites dans la vie, certaines étaient plus marquantes que d’autres. Certaines signifiaient tout tandis que d’autres restaient dans l’insignifiance pure. Des âmes sans visages qui passent dans ta vie, sans en laisser la moindre empreinte, sans y laisser une quelconque trace de leurs passages. Kohane était l’exacte opposée de ce genre de rencontre. Une tête perdue dans les étoiles, dans la violence d’un inconnu, dans l’angoisse d’un cadavre. Des rencontres étranges, sporadiques, éparpillées dans le temps, et dans le monde. Éparpillées dans vos vies également, point d’ancrage, peut-être ? Quoiqu’il en soit Kohane faisait partie des gens qui comptaient, des gens sur lesquels tu aimais veiller – comme une mère couve son enfant.

Comme la plupart de vos rencontres c’étaient passées quand Kohane était en danger – ou au bord du précipice en tout cas – t’avais décidé de prendre de ses nouvelles. Histoire, d’une part, de voir comment elle allait, et d’autre part, de savoir si elle se remettait de tous ses évènements dont elle avait malheureusement été témoin, et que tu avais été cherché dans sa tête. Pour contrecarrer ce destin qui vous met sur la route de l’autre lorsque le danger est tout proche, imminent, ou déjà là.

C’était peut-être une mauvaise idée, peut-être qu’après tout, vous alliez attirer à vous des ennuis plus grands encore ? Peut-être que sur vos chemins de vie, vous n’étiez destiné qu’à vous croisé pour ce genre de problème, de dilemme. Mais qu’importe. La vie était pleine de surprise, toujours. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises d’ailleurs. Et puis, tu tenais à prendre des nouvelles de la jeune femme. De savoir comment elle allait, comment elle s’en sortait.

C’est donc par un chaud après-midi d’été que tes pas te portaient sur le Chemin de Traverse. L’Occamy Doré était un lieu idéal pour se rafraîchir. Le soleil pesait lourd sur tes épaules dénudées et t’avais d’ailleurs la cruelle impression que le soleil s’était fait plaisir à coloré tes épaules et ta nuque d’une jolie nuance de rouge. La lourdeur de l’ambiance alentours te faisait un drôle d’effet – à croire que tu préférais l’hiver et son manteau neigeux.

Sans un regard pour les gens alentours, tu pousses la porte de l’établissement et t’engouffre à l’intérieur. L’espace d’un instant, tes yeux ont du mal à s’habituer au changement de luminosité, puis, après un petit temps d’adaptation, tu te mets à chercher la silhouette de la jeune femme que tu étais venue rencontrer. Et tu la vois rapidement : installée au bar de l’Occamy Doré. Tu t’approches donc et la salue amicalement « Bonjour Kohane, comment vas-tu ? ». Un sourire sincère pour la jeune femme dont la route avait croisé la tienne alors que le chaos semblait s’installer.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Bar

Message par : Lorelaï Peony, Mar 10 Juil - 12:12


@Jace et @Theya

Ce samedi-là, Lorelaï avait été à la boutique, et c'est son charmant collègue qui avait prit la relève une fois partie. La bleue aurait bien voulu rester pour passer du temps avec lui, même si c'était en faisant des heures supplémentaires, mais elle ne pouvait pas se permettre ce plaisir car elle devait rapidement manger avant de rejoindre son père pour le weekend.
C'est donc le cœur serré que Lorelaï salua le jeune homme et qu'elle se dirigea vers l'Occamy doré pour un repas sain et équilibré lui permettant de tenir les deux heures de trajets qui la séparait de Manchester.

L'étudiante rentra dans l'établissement et s'installa à une table libre. Elle attrapa un menu et se plongea dedans. Le burger végétarien qu'elle avait prit la dernière fois était pas mal, mais elle se demandait s'ils n'avaient pas un plat du jour plus alléchant.
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Bar

Message par : Theya Alomora, Jeu 12 Juil - 15:06




Un week-end plutôt tranquille. Après la semaine de cours qui s'était écoulée, Theya en avait profité pour vouloir prendre du recul suite aux événements de ces derniers jours. Après le gala, les révisions et tout ce qui s'en suit elle n'avait qu'une seule hâte, c'était de pouvoir être en vacances pour se détendre. En attendant, elle avait décidé de prendre une petite coupure en rentrant chez elle pour le week-end.

Quelques jours auparavant elle avait croisé son prétendant vert et argent dans les couloirs, après le drama du bal il semblait vraiment s'en vouloir et voulait se rattraper. Ils avaient discuté de la pluie et du beau temps, et elle lui avait dit qu'elle rentrait le week-end à Londres afin de décompresser.
Il ne put s'empêcher de lui dire que lui aussi rentrait car il travaillait au Heurtoir le week-end, un peu hésitant il l'avait invité à diner à l'Occalmy Dorée, et la Jaune avait fini par accepter.

Theya était dans sa chambre en train de se préparer, Jace devait venir la chercher à pied. Apparemment il veut vraiment se rattraper... Elle secoua la tête devant son miroir pendant qu'elle enfilait sa robe rouge. La dernière fois le rouge lui a plu je crois... Donc elle se dit qu'en remettre une ne serait peut-être pas une mauvaise idée.

Elle était un peu angoissée à l'idée de ce premier rendez-vous, surtout qu'elle ne savait pas ce que ça allait donner, première fois à l'extérieur de Poudlard, première fois tout les deux à Londres, première fois réunit tous les deux depuis le gala... Arrête de stresser. Elle chercha dans son placard des chaussures qui pourrait convenir à l'occasion et choisi de simples sandales à petit talon pour ne pas faire trop habillée. Une fois légèrement maquillée, les joues déjà rougissantes à l'idée de le revoir, elle descendit dans le salon de la maison familiale.

Sa mère n'était pas là, elle était partie à un diner avec des amies laissant Theya seule avec l'autorisation d'aller diner avec un ami. Non, Pat' n'était pas encore au courant pour le jeune garçon, elle préférait attendre de lui présenter comme prévu à la gare.

Elle laissa ses cheveux bouclés tomber en cascade sur son dos quand on tapa à la porte, elle saisit sa pochette noire, vérifiant que toutes les lumières étaient éteintes, elle ouvrit la porte pour voir son beau serpent, toujours aussi superbe. Elle sourit timidement en le voyant et lui dit :

- "Bonsoir Jace" déjà rougissante mais heureusement la pénombre pouvait cacher ses joues rosées, elle se tourna pour fermer la porte à clé, elle rangea la clé en question dans sa pochette et reprit après une longue respiration en ayant prit le temps de le contempler :

- "Tu es... Très beau ce soir Jace..." elle baissa les yeux en s'apercevant qu'elle ne lui avait même pas baiser la joue comme à son habitude. Elle le regarda à nouveau et s'approcha pour déposer un léger baiser sur sa joue en lui disant "On y va ?"

Le regard de la Poufsouffle se voulait rassurant, elle avait bien compris qu'après tout ces événements il était perturbé, encore plus maintenant car il semblait ne pas oser la regarder. Elle ne voulait qu'une seule chose c'est que toutes les mauvaises choses disparaissent pour qu'elle lui saute dans les bras et retrouver le goût de ses lèvres interdites. A ces pensées elle pinça ses lèvres et se mordit légèrement la lèvre inférieur en regardant Jace timidement, elle aussi le regard fuyant.

Angoissée elle se mit à triturer ses doigts entre eux, comme à son habitude lorsqu'elle est stressée. Elle voulait plus avec le serpent, mais pour cela il fallait qu'il dévoile ses secrets, en particulier celui à propos de sa chère cousine. Mais elle préféra ne pas se prendre la tête pour le moment et profiter de l'instant.

Ils se rendirent tranquillement à l'Occalmy à pied, en échangeant quelques regards et en se faisant la conversation. Tout deux nerveux, au même point semblait-il. Ils n'osaient pas se regarder, mais ils arrivaient à parler c'était déjà bien.
La blairelle espérait que l'ambiance serait plus détendue avec la soirée qui s'annonçait. Pour essayer de le rassurer elle s'arrêta au milieu de la rue, voyant Jace se retourner pour savoir ce qu'il se passe, d'une pulsion qu'elle-même ne contrôlait pas elle entoura son cou de ses bras et posa sa tête contre lui. Elle murmura :

- "Jace je suis aussi nerveuse que toi..." Elle frissonna contre lui en caressant ses cheveux, elle se voulait réconfortante mais ne voulait pas le brusquer non plus, elle avait besoin de temps pour comprendre mais l'appréciait beaucoup. Peu importe sa propre souffrance, elle n'aimait pas le voir aussi inquiet, ce n'était pas dans sa nature...

En prenant une inspiration, toujours contre lui en continuant de le caresser elle lui dit :

- "Je n'aime pas te voir comme ça... Je suis nerveuse aussi, détend toi p'tit ange... Je viens en France avec toi, je suis là avec toi." Elle mit son visage en face du sien et caressa sa joue gauche, ses paroles se voulaient rassurantes, elle voulait le réconforter, elle le regarda dans les yeux et poursuivit :

- "Je veux juste mieux te connaître, et c'est sur la bonne voie, je ne te ferai pas rencontrer ma mère si non, et je ne serais pas là..."

En prenant son courage à deux mains elle déposa un baiser à la commissure de ses lèvres puis lui dit doucement :

- "Viens, on va passer une bonne soirée, notre première soirée" en lui souriant timidement. Ils se remirent à marcher, déjà un peu plus détendu, Theya espérait que ses douces paroles ont pu le rassurer. Elle-même était impressionné par le courage qu'elle avait eût pour lui dire tout ça. Ce n'était pas dans sa nature, elle était beaucoup plus timide et ne se révélait pas comme ça, mais Theya ne supportait pas de voir son serpent blessé.

Arrivés à destination, Jace ouvra la porte pour laisser entrer Theya et elle le remercia en ajoutant son sourire radieux et son regard pétillant. La Jaune et noir parcourue la salle du regard et aperçut qu'une des cousines de Jace était là, la bonne heureusement. Theya regarda son beau serpent en lui attrapant le bras et lui dit :

- "Regarde il y a Lorelaï ! On va la saluer ?" elle battit des cils en lui baisant la joue à nouveau et lui murmurant à l'oreille "S'il te plaît petit ange, tu ne vas pas l'ignorer quand même..." Elle lui fit son plus grand sourire puis ils se dirigèrent vers la jolie Aiglette assise à une table concentrée sur le menu.

- "Coucou Lolly ! Comment tu vas ?!"

Heureuse de voir son amie, elle espérait ne pas avoir vexé le serpent en ayant voulu saluer sa cousine, après tout, ils auraient toute la nuit pour diner maintenant qu'ils étaient l'un à coté de l'autre...

Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Le Bar

Message par : Azénor Philaester, Jeu 12 Juil - 23:35


Caralapapalabamba tsenecesitaounapotadeglacia
t'as reconnu?


La tête dans les nuages. Tu m'étonnes. Serait-ce le gros bidon qui me fait penser à des choses pareilles? Cara De Lanxorre. Enfin j'veux dire. Elle est canon, God she is, mais c'est pas ma came ce qui dépasse pas. Et puis j'ai tout ce qu'il me faut à la maison. Alors pour m'enlever l'image d'une Cara nue au dessus moi, j'imagine l'amour de ma vie, plus beau que jamais. Sourire dans le vide, parce qu'éperdument amoureuse de ce type là. Mon coeur de pierre qui s'est dégommé quand pour la première fois il m'a embrassé. Je crois que c'est à ce moment là, à cet exact instant que j'ai compris que j'étais tombée amoureuse de lui. Je revois si bien dans ma tête ses sourcils froncés, je sens la chaleur de mon coeur, la violence de ses mots. Roulement des yeux quand j'y repense. Ses mots qui claquent dans mes oreilles, qui blessent et qui font s'attacher encore plus à cet homme qui a tout chamboulé. Passe ton chemin Philaester a-t-il dit. Ah oui? Si on avait su où on en serait aujourd'hui. Notre histoire est pas banale, mais c'est bien parce que lui n'est pas banal. Qu'on est les parfaits contraires mais puta*n moins et moins ça fera toujours plus pour nous.


Enveloppée par l'amour que je ressens à ce parfait instant, je m'apprête à filer retourner à la maison pour retrouver mon Benbow; seulement c'était sans compter le retournement de situation. Je manque de m'étouffer avec ma salive quand je vois distinctement De Lanxorre s'approcher de moi.
Incapable de répondre quoi que ce soit dans la seconde, je fais les gros yeux étonnés. La belle image de Ian s'évapore pour laisser place à celle de mon rêve. Je vais pas vous faire un dessin, mais la Cara devant moi est bien trop habillée pour je comprenne un mot de la situation. C'est quoi la puta*n de probabilité. Et parce que la gêne commence à se faire sentir, et le silence commence à être pesant, je la regarde dans les yeux, tente de reprendre mes esprits, et bien-sur, de ne pas l'imaginer dans une autre situation.
Oh eh bien euh, asseyez-vous, hein, je vous en prie.

Oh brother. Really? L'inviter à s'asseoir? M*rde j'aurais pu prétexter un départ, non? Puis tu penses bien, elle va pas oser filer hein. J'en sais rien. J'suis troublée. Sourire timide. Mais c'est pas moi ça. Un deux trois je ferme les yeux une seconde. Et puis je réalise, comprends entend la situation, m'adapte. Mes traits timides se changent et adoptent une position plus neutre, plus confortable. raclement de gorge.
Hmm, je suis navrée, c'est que je ne m'attendais vraiment pas à vous voir ici.

Puis vient le sourire presque trop surfait, à la limite du professionnel. Et une petite voix que je reconnais automatiquement. Ellana! Je n'avais aucune idée que tu, enfin que vous travailliez ici, miss Lyan. Quelle belle surprise. Elle a ce don là, cette petite. Procurer ce genre de sourire sincère, qui sauve la mise, qui fait chaud au coeur. Je lance un regard chaleureux à la jeune Serpentard et attrape la carte qu'elle me tend. Je la parcoure tranquillement, et lève le nez vers ma collègue professeure.
Allé je vous paye le petit déjeuner, j'insiste.
Puis j'ai faillis rajouter un 'je vous dois bien ça', t'imagines l'angoisse. 'Ah oui et pourquo'i. Oh juste un rêve, lambda. Whateva.
Je vais prendre un truc vitamine revisité avec un thé vert saveur d'Asie, s'il vous plaît mademoiselle.

Un clin d'oeil pour la jolie serveuse, puis je reporte mon attention sur Cara. Dans quel fking pétrin je me suis fourré encore.

Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Bar

Message par : Lorelaï Peony, Lun 16 Juil - 12:37


@Jace & @Theya + @Jo

La tête plongée dans le menue, Lorelaï ne remarqua pas Theya et Jace entrer dans le restaurant. Elle déposa la carte, espérant croiser le regard d'un serveur - peut-être Joséphine ? - afin de demander conseil, mais rencontra des yeux noisettes à la place.
- Oh, Theya !

Et un autre regard, plus bleu, celui de son cousin.
- Hey Jace !

Au vu de leurs tenues, le couple n'était pas venu manger après le travail comme la blonde. Ils semblaient s'être prévu une charmante petite soirée - peut-être la première ? - en amoureux. Lorelaï eu un sourire malicieux envers la Theya. Elle espérait que tout ce passerait bien pour les tourtereaux, surtout après les événements du Gala de Poudlard.
- Comment vous allez ? Vous êtes venu voir un spectacle ? Je sais pas s'ils jouent ce soir...

La jeune femme aurait aimé les inviter à la rejoindre, mais elle ne voulait pas les mettre dans l'embarras de devoir refuser son invitation s'ils voulaient dîner  juste à deux comme elle le pressentait.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane W. Underlinden
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Le Bar

Message par : Kohane W. Underlinden, Mer 18 Juil - 12:02




(Ellana, comme tu es en absence, j'attends un peu avant de te répondre !)
Elly

Mes yeux détaillent les murs du salon de thé. Le mobilier. Le bois du comptoir. Mes pensées volent et vagabondent comme des papillons. De fleur en fleur.
Je me dis que c’est ici que travaille Ellana. Il y a longtemps, on s’y était retrouvées. Une journée banale comme celle-ci. Pour échanger les dernières nouvelles de nos vies. Et savoir où on en était l’une et l’autre, l’une avec l’autre.
Aujourd'hui, ce n’est pas elle que j’attends. Mais une autre femme, qui m’est précieuse pour d’autres raisons. En réalité, je ne saurais trop expliquer pourquoi. Mais il y a cet attachement mutuel qui nous lie. L’une à l’autre. Parfois, elle revêt le masque de la figure maternelle sur laquelle je sais pouvoir compter, dans les bras de laquelle j’aimerais pouvoir me blottir lorsque ça va mal. L’enfant, apeuré au milieu du noir, qui appelle sa mère laquelle a le magnifique pouvoir de le réconforter en moins de deux.
Petit soupir à cette pensée. Un soupir presque heureux.
Il est parfois bon de savoir qu’on peut compter sur les autres. Sur d’autres. Qu’ils sont là. Et que leur main peut être à tout instant tendue pour vous sortir de la noyade.
Je sens une présence qui approche ; Elly.
Je tourne la tête dans sa direction alors qu’elle me salue. Voilà quelques mois qu’on ne s’est pas vues. Depuis le cadavre sur le trottoir.
Mais j’ai l’impression que c’est hier, qu’on s’est quittées. Hier, qu’elle m’a si bien aidée pour me déculpabiliser.
Je lui adresse un sourire amical. Tandis qu’elle prend place.

-Salut. Eh bien, écoute... ça va plutôt bien.

Léger temps de réflexion. Avant de hocher doucement la tête : oui, je n’ai pas à me plaindre. En tout cas, je suis clairement en meilleure forme qu’à notre dernière rencontre.

-Et toi, comment te portes-tu ? Quelles sont les nouvelles ?

Les nouvelles de toi, de ta vie, de ton chemin.
Les âmes que tu croises, mêles et démêles.
Les cailloux que tu ramasses à mesure que tu avances.
Que s’est-il passé pour toi, depuis notre dernière entrevue ?

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Bar

Message par : Josephine Campbell, Mer 18 Juil - 20:33


Artemis et Lorelaï



Oui. De toute évidence Artemis n’était pas fan de son surnom. Pourtant, ça lui allait tellement bien. Il était tout mignon et adorable, comme lui. C’était étrange d’ailleurs, Jo avait toujours eu du mal à prendre au sérieux Artemis dans son rôle d’Auror. Par qu’elle ne pensait pas compétant, bien au contraire, mais elle avait du mal à le voir autrement qu’en gentil et tout doux Artemis. C’était assez bizarre… Mais bon ! Ce n’était pas le tout, mais elle avait du boulot.

Jo fit un sourire provocateur à Artychoubidou, puis décampa jusqu’en cuisine où elle posa sa commande. Elle commença à rêvasser jusqu’à se souvenir qu’elle avait tout de même deux boissons à préparer. Elle fila vite fait derrière le bar, préparer ce qu’on lui avait demandé.

Ouf !! Elle avait failli faire tomber un verre… Le vilain lui avait glissé des mains, avait roulé sur le bar et était prêt à s’écraser sur le sol pour se briser en mille morceaux. Mais pour une fois qu’elle avait un réflexe… Un coup de hanche et bim, même pas tombé !

Jo posa fièrement les verres devant chacun des clients et fila vers les cuisines. Les plats étaient déjà prêts !! Elle était restée dans la lune longtemps ou quoi ?! Allez hop, un dans chaque main, et on dépose le tout sans casse devant Lorelai et Artemis.

Victoire !!

- N’hésitez pas si vous avez besoin de moi. Je vous encaisserai plus tard. Et Lorelaï, si tu veux qu'on se voit, envoie moi un hibou.


*********************************


Lorelaï, Jace et Theya



Mais c'était quoi tout ce cirque sur le bar ? C'était elle qui avait fait tout ça ? Non! Ah mais si… Sauf que cela faisait plusieurs fois qu'elle servait des clients sans ranger derrière elle. Et voila ce que ça faisait… quelques heures plus tard. Bref, elle n'allait pas continuer à admirer son œuvre encore longtemps. Elle était dans un cabaret et pas dans sa chambre!

Complètement absorbée par sa tâche, Jo ne fit pas attention à Lorelaï qui avait prit place à une table. Ce n'est que lorsqu'elle commença à astiquer le comptoir qu'elle prit conscience de la présence de la jeune fille. Elle allait se diriger vers elle, le sourire jusqu'aux oreilles, lorsqu'une fille fit son entrée avec… Jace… LE Jace….

*Ok… Elle est au courant la petite que Jace est … Jace ?*

Jo ne savait pas trop quel adjectif employé. Elle l'avait trouvé assez sympathique dans les cuisines… un peu trop rentre dedans avec Ellana ceci dit… Mais lorsque son cousin et Aria avaient raconté leurs expériences respectives avec lui… elle avait été assez refroidit. Et puis il y avait les menaces que Jace avait proféré à son encontre en la présence de Daemon. C'était bizarre ça aussi… Bref ce garçon restait une sacrée énigme. Elle ne comprenait pas trop… Mais bon ce qui était sure c'est qu'elle ne devait pas trop prendre confiance avec lui.

Est ce que Theya était au courant de tout ça ? Ce n'était pas à Jo de lui dire, mais elle avait bien envie d'écrire sur une pancarte un " Prends garde. Fuis!! Loin!!".

Bon, il fallait qu'elle y aille de toute façon. Elle ajusta sa queue de de cheval, sortit son petit carnet et un crayon de sa poche.

- Bonjour tout le monde. Bienvenue à l'Occamy. Je vais m'occuper de vous aujourd'hui.

Je demande à Ellana de venir pour voir comment Jace se comporte juste pour rire ou pas ?*

- Lorelaï, je suis contente de te revoir. Jace… ça fait longtemps…

*Et autant te dire que j'ai bien envie de te balancer mon calepin à la figure vu ce que tu as fait à Daemon et Aria… Mais j'ai pas le droit… ça ne serait pas très… commercial*

Puis Jo se tourna vers la jeune fille qui l'accompagnait et qui de toute évidence était assez proche de lui…

*FUIS!!!!! Tu ne lis pas dans mes pensées ou quoi ??!!*

- Je suis Joséphine, enchantée. Vous serez tous à la même table ?[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Cara De Lanxorre
avatar
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Cara De Lanxorre, Jeu 19 Juil - 19:16


LA Azé


    Elle a dans le regard un trouble, une timidité presque, que Cara ne lui connaît pas. Ses origines vélanes commenceraient-elles à faire effet sur les femmes ? Ah, ce serait une bien bonne nouvelle. La professeure se juche sur le tabouret offert, les mots coincés dans la gorge, comme si le comportement étrange de sa directrice l’empêchait elle aussi de faire preuve de son insolence habituelle. Non pas qu’elle se soucie de ce qui pouvait bien se passer dans la tête de Philaester, mais à quoi bon sortir ses meilleures punchlines si sa partenaire de joute verbale préférée n’était pas en mesure de jouer ?

    Les yeux embrassent le visage d’en face, caressent la peau, sondent les iris, dévalent jusqu’à la bouche ouverte en un sourire crispé. Ce n’est que la voix de la serveuse inconnue qui la distrait de son exploration. Encore obnubilée par le mouvement des lèvres de la Directrice Adjointe, Cara met quelques secondes à comprendre les sons qui viennent d’en sortir. En temps normal, elle aurait accepté la proposition, assorti d’un petit commentaire sur son salaire misérable de professeure qui justifiait en effet une invitation, mais l'apparent chamboulement d’Azénor a comme un effet anesthésiant sur elle, lui fait passer l’envie de jouer. Juste un « Merci. Je vais choisir...» La bouche reste entrouverte et le doigt descend sur la carte « La tentation. Et un café s’il vous plait mademoiselle » qu’elle lance à la serveuse en lui rendant la carte. Coup d’œil sur la blonde, immédiatement oublié – le petit personnel ne méritait apparemment pas une place dans sa mémoire. Avant de se tourner de nouveau vers Azénor, et d’arrêter son regard sur les joues cramoisies de sa supérieure. « Mais qu’est-ce que vous avez aujourd’hui ? » prononcé depuis un visage médusé.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Bar

Message par : Lorelaï Peony, Mar 24 Juil - 12:11


@Jace @Theya @Jo

Avant que les tourtereaux aient pu répondre, une petite tête brune s'était avancée vers eux afin de prendre leur commande.
Lorelaï présenta un grand sourire à Josephine qu'elle était ravie de voir. C'était presque comme si elle venait à l'Occamy juste pour avoir le temps de papoter un peu avec elle de temps en temps.
- Oh coucou Jo, comment tu vas ? demanda-t-elle.

Bizarrement, la lionne ne semblait pas ravie de voir le serpent... ce qui fit soulever le sourcil droit de l’aiglonne. Josephine avait-elle décidé de désapprécier tous ses amis ?
La blonde nota dans un coin de sa tête d'interroger la serveuse à ce sujet.

Elle poursuivit ensuite, regardant ses deux camarades d'école.
- Est-ce qu'on sera à la même table ? Oh... Je crois que Theya et Jace avaient prévu une petite soirée à deux. Mais si vous voulez rester à ma table vous êtes les bienvenues, dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Le Bar

Message par : Azénor Philaester, Mar 24 Juil - 23:55


Cara
LA de Ellana puisqu'elle est en absence


Voyez donc comment Cara fait valser mon corps dans ses yeux. Elle a tout pour plaire, oui mais tout pour me mettre mal à l'aise aussi. La façon dont elle me regarde, je me pince les lèvres. Mais qu'est-ce dont, toute cette histoire. D'abord la voir, après la croiser, lui parler, entendre sa voix qui choisit de toucher du bout des doigts ce qui nous caractériserait. La jolie Serpentard nous offre un jolie sourire et va préparer nos petits déjeuners.
Apparement mon air neutre et apaisé n'est qu'une couverture qui se casse au fur et à mesure de son regard attentif. Comme si d'un simple clin d'oeil elle arriverait à griffer l'enveloppe fixée. « Mais qu’est-ce que vous avez aujourd’hui ? »
Je la regarde, souris une fois, souffle deux. Mais je n'ai aucune idée de quoi lui répondre. C'est pas comme si je pouvais lui dire "eh bien en fait, j'ai rêvé de vous, enfin de nous, enfin je vous fais pas de dessin..." Se perdre dans les explications c'est pas mon truc, je suis un peu déboussolée.

C'est pas souvent que je ne sais pas quoi faire, pas comment réagir. Ma vie est planifiée, je décide, je gère, j'ordonne. J'me la pète aussi, y'a un problème? C'est bien la vérité les cocos. Mais devant elle, maintenant, je suis perplexe, et puis dépourvue d'arguments. J'voudrais remettre la casquette proprio-dirlo-boulot autoritaire et la remettre à sa place. Nan mais sérieux Azénor, qu'est-ce-que t'as aujourd'hui? C'est ton problème la pimbêche? Really? Le mode brusque pointerait-il le bout de son nez?
Je hausse les épaules, fais la moue. J'en sais rien Cara, j'en sais de ce qu'il m'arrive, que veux-tu.
Ellana revient avec nos mets, je la remercie et paye la somme adéquate, gagnant un peu de temps avant de répondre à Cara convenablement.

Et bien parce qu'il faut confronter le malaise extrêmement palpable de l'instant, je soupire un coup, puis regarde dans le vide, jouant à faire apparaître des petites flammes au bout de mes doigts.
Je sais pas trop. En ce moment j'ai des euh, des visions? Je sais pas des imaginations, des rêves plutôt inhabituels. Je suis juste, un peu déboussolée. Mais rien de bien méchant!
Et vous, qu'est-ce-qui vous amène à l'Occamy Dorée?


Je trempe mes lèvres dans le thé bouillant, les enlève aussitôt. Autant commencer par la coupe de fruits magique, sur laquelle je verse minutieusement la moitié du coulis au chocolat; ne me doutant pas du tout de la réelle raison de la venue de De Lanxorre dans ce luxueux bâtiment.



commande :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Le Bar

Message par : Lizzie Bennet, Sam 28 Juil - 13:04


ft Elly & Ellana

Assises un peu plus au calme, on poursuit notre discussion. Je sais pas pourquoi, j’ai envie de l’entendre, elle dégage une telle foi en l’humanité que je veux qu’elle me dise qu’il y a d’autres choses à espérer. Sa réponse m’attriste un peu, ou plutôt laisse une touche cynique me mordiller la langue, sensualité dérangeante. J’aurais bien aimé que l’espoir ait un crush sur moi, mais bizarrement, mes amantes sont beaucoup plus edgy.

— Je vois. J’crois… Je pense qu’il ne faut rien attendre de l’autre pour ne jamais être déçu ; ou alors, développer une intelligence sociale suffisante pour n’attendre de l’autre que ce qu’il peut donner.


Juste, ne pas vouloir plus. On n’aura pas plus, se laisser croire l’inverse ne pouvait que nous décevoir. Nous donner l’impression qu’on ne savait pas qu’ils étaient, mais ce n’était pas parce qu’ils nous l’avaient caché, non — c’est parce que trop occupés à contempler ce qu’ils nous inspiraient, à projeter des idéaux sur leurs visages, on avait oublié de prendre le temps de véritablement savoir qui ils étaient.

Peut-être est-ce ce qu’elle fait, elle. Ou ce que je fais, moi.
— Je ne veux pas trop insister mais… si ça te fait du bien d’en parler… Il y a une disparition qui t’a blessée ? Sinon, ce ne sont pas mes histoires, je retourne me mêler de mes oignons t’inquiète. C’est juste que, j’trouverais ça triste.


Elle mérite mieux que ça, mieux que mes mots maladroits, mais je ne sais pas lui dire — je voulais plus pour toi, dans ce monde. Pas pour moi, juste pour toi. Mais là aussi, quand on espère pour les autres, on finit par être déçus.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Bar

Message par : Elly Wildsmith, Dim 5 Aoû - 13:12


Lizzie

Elle semble comprendre, et se libère d’une parole qui semble salvatrice. Ne rien attendre des autres pour ne jamais être déçus, c’était quelque chose qui revenait souvent, beaucoup trop souvent au gout de la jeune femme. Parce qu’elle était de celle qui faisait confiance aveuglement, avant de comprendre qu’elle avait été maltraitée, oubliée sur le bas-côté. Un soupir s’extirpe de sa poitrine, elle hoche la tête, simplement. Elle avait mille choses à dire, reconnaître qu’elle n’avait pas cette intelligence-là, qu’elle mettait ses relations sur des piédestaux, idolâtrés, les gens finissaient toujours par être décevant au bout du compte. Il fallait revoir les exigences, revoir les idéaux. Ou ne rien attendre, Lizzie tenait quelque chose dans ce simple propos.

Et puis elle demande, elle met les mots sur ce qu’Elly n’ose s’avouer depuis quelque mois. Elle pose les bases d’une douleur qu’Elly affronte silencieusement. Cette perte, douloureuse, houleuse. Les mots sont maladroits, mais ils ont de l’effet tout de même. Ils percutent la souffrance, la malmène un peu. Pour qu’enfin les mots sortent. Pour que ça libère la poitrine, que l’étau se desserre autour du cœur emprisonné. Alors les mots se lâchent, un murmure laissé à l’oreille de Lizzie « Une collègue, une gamine, je l’ai prise sous mon aile au Bureau, je l’ai vu grandir et … ». Les mots se serrent dans la gorge de la brune, elle a des difficultés à poser des mots là-dessus. Kalén était une extension, une ombre, qu’elle avait façonné, qu’elle avait vu grandir, évoluer. Pour se diriger vers le Ministère et … y mourir. Y laisser sa vie, dans un suicide proche de l’absurde que l’ancienne auror n’arrivait toujours pas à comprendre.

Elly déglutit, tentant d’avaler la boule de tristesse qui s’était formée dans le creux de sa gorge, tentant d’annihiler la douleur qui emmêlait ses entrailles. Et achever sa phrase dans un soupir, dans un murmure de douleur « Je … Je n’ai pas vu sa souffrance Lizzie, je n’ai pas su voir au-delà de nos relations, de notre amitié. Je n’ai pas vu ce mal qui la rongeait… ». Et dès lors, la jeune femme tentait de retenir les larmes qui voulaient s’écouler de ses yeux. Hors de question qu’elle se montre faible, alors, d’un geste profondément rageur, telle une enfant blessée, elle essuya ses prunelles avec son avant-bras.
Revenir en haut Aller en bas
Cara De Lanxorre
avatar
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Cara De Lanxorre, Lun 6 Aoû - 19:25


Azénor

    Les épaules se lèvent dans un mouvement bref, révèle son ignorance quant à l’origine de ses états d’âme. Le silence s’épaissit, et Cara ne fait rien pour le dissiper. Regard amusé sur sa cheffe, c’est qu’elle n’est pas habituée à la voir ainsi troublée. Et les doigts enflammés comme distraction, réussie. La professeure délaisse le visage d’Azénor pour les flammes bleutées, hypnotisée. Elle aussi, elle veut faire ça, maitriser la magie sans baguette. « Comment vous.. ? » La question reste suspendue, hachée par l’apparition de la serveuse. Et le silence s’installe de nouveau, juste momentanément repoussé par le bruit des couverts. La cuillère en argent entre les doigts – à défaut d’être dans la bouche, la tranche contre le gâteau au chocolat, qui s’éventre. Pâtisserie ainsi éviscérée, et le coulis de framboise qui s’écoule dans l’assiette, sanglante apparition. Et tandis que les lèvres affamées s’apprêtaient à recevoir un morceau de cadavre chocolaté, la main s’arrête, en suspension entre la table et la bouche.

    « Vous êtes enceinte ? » C’est à ce point, que Cara se fout des gens. Il lui avait fallu de longues minutes pour réaliser que le ventre proéminent d’Azénor pouvait cacher autre chose qu’une diner trop copieux. Impudique, le regard, sur le corps de la Directrice Adjointe, et un mot de « Félicitations » enjoué. Parce que c’est tout ce que sa famille lui a inculqué : aie des enfants ma fille, perpétue le nom, la lignée, et donc l'histoire. Pas vraiment certaine d’avoir l’instinct maternel, elle avait malgré tout été élevée dans la glorification de la mère de famille. Enfin, pas n’importe laquelle ; « Vous êtes mariée, donc ? »    
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Bar

Message par : Theya Alomora, Jeu 16 Aoû - 22:48




Lolly & Josephine

Tu regardais la petite aiglette qui venait de saluer la serveuse Joséphine semble-t-il... Celle-ci demandait si on devait prendre une table à trois et tu regardais Jace en l'interrogeant du regard pour savoir s'il voulait qu'on boive un verre avec sa cousine ou qu'on reste en tête-à-tête. T'avais même pas eu le temps de répondre que l'aiglette disait à la serveuse que les tourtereaux avaient prévus une soirée à deux. Tu voyais Jace qui hochait la tête en signe d'accord à ta question muette, comme si vous étiez déjà connecté...

- "Nous allons boire un verre avec toi Lolly puis on ira tout les deux à une autre table."

Tu t'asseyais à côté de la cousine du serpent en lâchant le bras du beau alors qu'il te rejoignait sur la chaise voisine. Tu avais envie de lui prendre la main mais tu étais intimidée par la présence de tout ce monde et Jace semblait encore chamboulé des évènements du Gala... Tu décidais de prendre une toute autre tournure pour ne pas y repenser et t'adresser aux deux :

- "Bon alors Lolly comment tu vas ? Ça se passe bien le travail ?"

Tu réflechissais à un sujet qui pouvait les concerner tous les deux et...

- "Comment vous avez appris que vous étiez cousin en fait ?!"


Tu espérais que le sujet ne serait pas gênant ou autre, tu avais accordé une deuxième chance à Jace et tu voulais vraiment qu'entre vous ça marche...

Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Le Bar

Message par : Azénor Philaester, Sam 18 Aoû - 4:34


rp airport
Cara et son LA volé assumé


Cara reste vraisemblablement bien moins impassible aux petites flammes au bout de mes doigts qu'à mes petits troubles du moment. Oh, si elle savait. Je retient un petit rire quand je la voix s'étonner. I'm just a queen, bitch. Et puis elle remarque mon gros bidon. Je fronce les sourcils. Y'a littéralement tout le château au courant et elle, elle atterri. Je lève un peu les yeux au ciel, fais la moue. beaucoup trop d'expression faciale pour pas grand chose, finalement.
Pointage de pupilles dans ses belles iris, sourire charmant, Oui, enceinte. Main sur le ventre, il va pas tarder à sortir sa p'tite tête celui-là d'ailleurs. Cole si c'est un garçon, Skyline si c'est une fille. Bien que ma préférence pencherait pour un p'tit zizi, dans tous les cas, ce bébé sera sans doute la meilleure chose qui puisse m'arriver. Mon enfant sera fort, intelligent, dur à cuire, déterminé mon enfant sera un ptn de mélange Benbow Philaester.
Puis dans un levé de sourcils, j'écoute ce qui pour elle, semble évident. Je montre ma main gauche, agite mes doigts une seconde, pas d'alliance. Un léger soupire. Ça n'a pas eu l'air d'être dans ses projets, bien que je le déplore. Mais il a déjà céder à l'amour, pour moi. Mais je le voudrais un jour en tout cas; espérons seulement que si ce mariage a lieu, vous n'essayiez pas de me voler -encore une fois- l'homme de la situation. Léger sourire, j'ai passé l'éponge sur ce coup là, clairement. Et je ne sais pas trop si elle va saisir le clin d'oeil, puisque jusqu'à preuve du contraire, elle ne sait pas que l'heureux élu n'est autre que Ian. I mean THE Ian.


Alors que la professeure commence à déchiqueter une autre part de pâtisserie, je m'amuse à faire virevolter le morceau de gâteau qu'elle vient de découper pour l'amener jusqu'à moi. Oh et vous savez pour la manumagie, un peu de concentration et le tout est joué. Je ne me fais bien évidemment pas prier pour engloutir le bout volé, sourire à l'appui.
Après avoir finit ma bouchée, je prends une gorgée de mon thé brûlant; et pose à mon tour la question qui me titille l'esprit.
Pas mariée non plus, j'imagine? Des "projets" sur ce niveau là? Ou alors des prétendant.e.s?

La tasse de thé qui vient titiller les lèvres humides.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le Bar

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 11 sur 12

 Le Bar

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.