AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 4 sur 4
Le Bar
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Nyx Spero
Serpentard
Serpentard

Re: Le Bar

Message par : Nyx Spero, Ven 25 Aoû 2017 - 5:45


La Soirée allait enfin commencer.

Une voix retentit derrière moi. Celle d'une personne que je commençais à connaître. Peverell. Sourire narquois scotché sur ses lèvres comme j'avais l'habitude de faire. Étrangement, cela ne me gênait pas le moins du monde. Son air supérieur. Comme si tout lui appartenait. J'en avais rien à faire... jusqu'au moment où son visage se rapprocha dangereusement du mien. Je ne bougeais pas, me contentant de l'observer.

Yeux Émeraudes si ressemblant aux miens...
Pourtant...
Un fossé régnant entre nous deux.

Petit sourire lorsqu'elle mentionne la lettre anonyme. Je ne savais pas ce qui m'avait pris de lui envoyer une telle invitation, voulant simplement trouver un instrument pour me changer les idées. Pourquoi l'avoir choisie, Elle ? Simple personne réveillant une curiosité qui sommeillait depuis un moment. Elle était proche. Je sentais son souffle frais me caresser. Elle était joueuse et j'aimais ça. Cependant... A quel jeu souhaitait-elle jouer ? Je commençais à me rapprocher, voulant chasser cette distance gênante présente depuis  déjà trop longtemps...

- Bonsoir, bienvenue à l'Occamy Doré, désirez-vous quelque chose ?

Arrêt net. Je n'osais plus bouger. Nouvelle voix raisonnant, m'atteignant tel un poignard rouvrant d'anciennes plaies déjà cicatrisées. Je restais quelques instants muette face à Alhena, espérant avoir rêver. Doutes s'écroulant lorsque mes yeux croisèrent ceux de cette personne qui m'avait mise à terre. Je ne laissais rien paraître de mon malêtre, me contentant d'afficher un sourire radieux, comme pour narguer la petite blondinette. Je regarda de nouveau Alhena, avant de m'adresser à elle, ignorant complètement cette personne à qui j'avais offert mon cœur.

- Contente que tu sois venue. Je savais que tu ne pouvais pas refuser une telle invitation.

Sourire narquois se dessinant sur mes lèvres avant de reprendre d'un ton serein.

- Que désires-tu boire Miss Peverell ? C'est ma tournée, alors profite.


Je continuais d'ignorer Ellana, comme si elle était devenue transparente. Rancunière ? Pas vraiment. J'étais venue dans cet endroit pour me vider la tête et non l'inverse. Retour dans le passée non désiré, je me contentais de le fuir le cachant dans un coin de mon esprit...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Alhena Peverell, Sam 26 Aoû 2017 - 20:02


RP Nyx

Tu crois qu'elle aime les frites ?

Question étrange qui te vient à l'esprit. Tes pensées s'envolent dans le vide. Qu'est-ce que tu fais ici déjà ? Pourquoi tu es venue ? Ah oui, tu voulais savoir qui était derrière les lettres. Ta curiosité te tuera un jour. Il fallait vraiment que tu arrêtes de faire n'importe quoi. Enfin... C'était pas n'importe quoi non plus. Venir dans ton ancien cabaret, c'était pas une idée des plus morbides non plus.

Tu te recules en entendant une voix. Une sorte de gène s'installe subitement, mais tu ne veux pas y faire attention plus longtemps. T'es pas là pour ça, t'es pas là pour te prendre la tête. Tu observes lentement la jeune fille, tes émeraudes la dévisagent. Elle te dit vaguement quelque chose, mais une chose est certaine, elle ne travaillait pas ici avant.
Tu tournes la tête quand Spero s'adresse à toi. Un sourire étrange se dessine sur tes lèvres, un peu amer vu le surnom qu'elle te donne. Après tout, c'est ton ancienne élève.

Je vais prendre un Sweet surrender avec Alcool. Et puisque tu payes, on va prendre aussi un dessert la Tentation à partager à deux.  

C'était plus fort que toi, faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'Occamy Doré. Et puis, bon, Peter et Alex... ça leur rendrait service un peu. Tu connais le métier.

Au fait Miss, vous êtes nouvelle non ? Dites-moi, comment vont Peter et Alexander ? Cela fait quelque temps que je n'ai pas remis les pieds ici. Depuis que je ne suis plus propriétaire, je n'ai plus trop de nouvelles de mes anciens employés. Je voulais savoir si tout allait bien, si je n'avais pas fait une erreur en nommant Peter comme Gérant.

C'était une discussion hors sujet avec l'atmosphère qui se découlait de l'instant. Mais tu t'en fichais. Tu avais envie d'avoir des nouvelles de ces deux-là. C'est étrange à dire, mais ils te manquaient un peu. Comme Aya peut-être, mais tu ne pourrais jamais t'avouer cela. Les ex, ce sont des ex. Mais cet endroit était rempli de souvenir, d'un passé balayé en quelques minutes par des sourires et une trahison amère.

Et toi Spero, qu'est-ce que tu désires ?

Une phrase étrange, avec peut-être un sous-entendu. Mais les jeux avec elle, c'était toujours plus marrant. Surtout si tu gagnais et qu'elle perdait, peut-être allait-elle rager de cette situation ?
Shooting Stars, elle tournera là-dessus et tu en rigoleras quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Ellana Lyan, Dim 27 Aoû 2017 - 12:03




L'Occamy Doré

Nyx Spero & Alhena Peverell


Suis-je donc jalouse ? comment aurais-je vraiment pu l'être sans avoir jamais aimé la personne qui se troue si proche de moi en ayant pourtant l'air si loin, perdue je ne parviens pas à définir quels doivent être mes sentiments à son égard
je fini par le ranger du côté de indifférence, si la voir ici en si bonne compagnie m'a tout d’abord surpris je dois bien avouer que la suite me laisse de marbre, elle ne m'adresse pas un regard, ne fait pas le moindre commentaire et je hoche discrètement la tête, comme tu veux ma jolie, alors ce soir nous serons l'une pour l'autre de parfaites inconnues bien que nous sachions toutes les deux nous connaître bien mieux qui quiconque tu as toujours été si faible Nyx, aveugle...
le sourire de mes lèvres se décrispe un peu comme pour redevenir plus naturel et empreint d'un peu de pité pour la belle que plus jamais je n'aurais sans doute la possibilité de serrer contre moi mais qu'importe, il ne faut pas rester dans le passé et cette poupée que j'affectionnais plus jeune ne me parait plus maintenant si attirante que cela, je eux me me permettre de laisser une autre jouer avec elle __ sans m'en rendre compte j'ai grandis, pas de beaucoup juste un peu mais assez pour tourner la page, assez pour passer à autre chose

l'ancienne verte dit offrir le verre à la professeure d'histoire de la magie, je n'ai jamais été vraiment passionnée de cette matière mais le charme froid et noble que dégage Miss Peverell m'a toujours intrigué
cette dernière fait d'ailleurs sont choix d'une boisson ainsi qu'un dessert à partager avec la jolie diablesse avant de s'adresser à moi plus personnellement en me demandant des nouvelles de Peter et Alex, je m'empêche de rougir à l'évocation de mon ancien préfet dont j'ai repris la place et lui répond sur un ton aimable non feint Oh et bien oui Peter a donc repris la gérance et je crois qu'il 'en sort plutôt bien, il m'a engagée ainsi qu'une autre élève de Poudlard, Joséphine, je crois qu'on forme une bonne équipe et il a fini par lancer un service de livraison dans les toits, concernant Alex je n'ai pas forcément beaucoup l'occasion de parler avec lui mais il me semble effectivement aller pas trop mal c'est même à lui qu'on doit le nom de notre chouette même si je suis sûre qu'il se fera une joie de vous expliquer pourquoi lui même ! je ne voulais pas prendre le mérite du Poufsouffle encore moins dévoiler le nom qu'il avait choisit à sa place, Ayana c'était quand même très joli, un mix des deux jeunes femmes qui avait jadis travailler ici même et avait tant apporté à l'établissement

je passe l'épisode de la façon dont il m'a embauché à travailler ici tout comme sur cette façon qu'il a de promouvoir le plaisir dans l'établissement, je doute que ce soit une réelle bonne idée d'en parler devant l'ancienne gérante bien que si nyx avait été seule je n'aurais sans doute pas eu ce genre de retenue, mon regard se déplace d'ailleurs sur mon ancien petite copine vers laquelle je pose un visage interrogateur, que souhaitez donc boire ce soir Miss Spero ?
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Nyx Spero, Dim 27 Aoû 2017 - 16:19


Une ambiance malsaine régnait. J'essayais de ne pas y faire attention, mais cela devenait de plus en plus compliqué. Ma chère invité ne se fit pas prier pour commander, prenant même un dessert à partager à deux. Sourire aux lèvres, j'en attendais pas moins d'elle. Je savais qu'elle jouait, et je voulais jouer aussi. On allait donc jouer... mais à quel jeu ? Encore un jeu dangereux, où il y aura un gagnant et un perdant ou ce ne sera qu'illusion ? Une seule règle présente : aucune.

Yeux perdues sur la carte de l'Occamy Doré lorsque les deux femmes commèrent une conversation. Une discussion qui ne m'intéressait guère, surtout lorsque l'objet de celle-ci était le nouveau propriétaire dont je venais de découvrir l'identité. A présent, je n'étais pas surprise de voir la blondinette travailler ici. Mâchoire contractée, mes yeux restèrent sur la carte, sans vraiment la lire. Entendre la voix d'Ellana me répugnait au plus haut point. Je rageais intérieurement, sans ne rien laisser paraître... ou pour le moins, j'essayais.

Discussion finie, Alhena me demandait ce que je désirais. Si seulement tu savais... je désirais énormément de choses, cependant, ce n'était pas ce genre de désir dont elle faisait allusion, ou peut-être que si...? Mes yeux toujours sur la carte, il fallait que je choisisse une boisson que je ne tarda pas trouver. Mes yeux se tournèrent enfin vers cette personne que j'ignorais depuis le début de la soirée. Coeur serré, mon regard croisa le sien, me replongeant dans le passé l'espace d'un instant.

- Ce sera Le Temps des amours pour moi, avec alcool bien évidemment.

Regard discret -que la blondinette ne pouvait pas louper- vers Alhena. Ce n'était qu'un jeu. Simple provocation. Je jouais à la gamine, et j'aimais ça. Cependant, étais-je devenue vraiment adulte ? Mon regard se tourna vers Alhena, sourire moqueur sur les lèvres.


- Alors... tu n'as pas peur de te faire voir en compagnie d'un Auror ? Une honte de nos jours...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Alhena Peverell, Ven 1 Sep 2017 - 20:17


Les violons du temps se désaccordent. Un sourire aimable se détache vers la jeune fille. Une réponse à moitié écoutée. C'est certain, il vaudrait mieux que tu demandes aux deux idiots comment ils vont. Cela te manque un peu, ton ancienne équipe. Des bêtises, des rires, des sourires. Une époque où tu as eu une illusion de bonheur dans la destruction.

_Amère haine, amour passé que tu es

Merci de tes renseignements ma belle

Les souffles brûlent, ton regard aussi quand tu te tournes vers la salle. Un bal, un regard de braise. La haine est en train de ronger les murs. Féroces cris du coeur.
_On a arraché nos âmes pour le plaisir, hein Aya ?

Morsure de lèvre inférieure.

Je ne vois pas pourquoi j'aurai honte. Le métier ne fait pas la personne et inversement. Si tu désires servir ta justice, c'est ton droit. Et puis... sincèrement, on s'en fiche. Les autres n'auront qu'à cracher leur venin. C'est pas comme si ça pouvait m'atteindre.  

Ce n'était peut-être pas tout à fait vrai. Mais il est toujours plus simple de faire semblant, que de montrer que notre âme se fissure à chaque regard. Être trop sensible, pourrait te tuer. Alors le cacher est une meilleure option.

Et toi ? C'est pas gênant d'être en compagnie d'une de ses anciennes professeurs ?

Tu te retournes, les bras en arrière posé sur le comptoir. Tu détailles les changements subtils. Tu te demandes encore pourquoi tu as quitté cet endroit... Pour des raisons pratiques ou à cause de cette Vénus. Peut-être encore maintenant, elle hante ton esprit. Mais il était difficile d'oublier, quand tu viens ici.
On n'efface pas le passé

Même avec Leo ça n'a pas marché

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Nyx Spero, Sam 2 Sep 2017 - 20:44


Une Réponse.

Je n'en attendais pas moins d'elle. Petit sourire en écoutant sa réponse. On s'en fiche... j'aimais lorsqu'elle parlait pour nous deux, comme si nous avions un quelconque lien. Son air détaché et mystérieux avaient toujours piqué ma curiosité, qui s'accentuait un peu plus chaque seconde passée à ses côtés. Pourquoi donc ? Que caches-tu donc de si malsain ?

- Ma Justice...

Ricanement.
Murmure inaudible.

- Tu as raison, on s'en fiche. Ce soir, ce n'est pas une Prof et une Auror qui sont en train de boire un verre, mais Alhena et Nyx. Le venin des autres ne nous atteindra pas, nous sommes au-dessus de tout ça.

Petit sourire se dessinant de nouveau sur mes lèvres. Mes yeux la dévisageant, ou... la désirant ? Sûrement les deux à la fois. Le désir était quelque chose de dangereux, surtout lorsqu'on y touchait. Les meilleures choses étaient aussi celles qui détruisaient le plus une personne. Ironie du sort...

- En y repensant... c'est vrai que c'est assez gênant d'être en compagnie d'une prof... surtout lorsque celle-ci aimait me suspendre dans les airs. J'espère que tu as arrêté ce genre de pratique, sinon je pourrais finir par t'arrêter...

Ton moqueur que j'affichais sans gêne. Sourire narquois. Le jeu continuait dans son avancée, imaginant toutes fins possibles et inimaginables. Regard sur elle, j'enleva ma veste, la posant sur une chaise à côté. Son regard perdu. Je ne savais pas à quoi elle pensait. Envie soudaine de posséder un don en legilimencie... Impossible. Une seule option pour savoir.

- A quoi penses-tu ?

Curiosité grandissant,
Ce n'était que le début...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Alhena Peverell, Dim 3 Sep 2017 - 17:12


À quoi penses-tu ?

Dis-nous Alhena, à quoi penses-tu ? Pourquoi réfléchis-tu autant ? N'arrives-tu pas à te détacher de tes souvenirs, de tes pensées, de tes blessures que tu ne veux pas guérir. Dis-moi Peverell, est-ce que par hasard, ces cicatrices que tu gardes, ne sont-elles pas un moyen de survivre ? Tandis que certains s'inventent une personne à haïr, toi tu panses tes plaies pour éviter de trouver un autre but à ton existence.

Un peu pathétique

Pas grand chose. Juste à des moments passés ici. Cela fait longtemps. Quand on est propriétaire d'un endroit, ça peut rendre nostalgique de revenir sur ses pas.

Léger sourire. Tu reviens au présent, te concentrant sur la belle. Tu repenses quelques secondes à ce qu'elle a dit, ce moment magique où tu as pu la faire virevolter dans les airs. Chose vraiment amusante, au moins, elle ne parlait plus sans réfléchir. Cela devait être un fait très rare dans sa vie.

Ce n'est pas réellement courant de suspendre des gens dans les airs. Il n'y a que toi, que c'est amusant d'amener vers les cieux, vers le ciel.
Parce que ta bouche est plus loin de mes oreilles

Pourquoi on est ici ?

Parce que tu as bien envie de savoir, de comprendre par A plus B, ce que vous faite là. Pourquoi elle t'a invitée, pourquoi tu es venue...
Regard d'émeraude, attende d'une suite.
De quelques gouttes d'encres qui devraient transformer votre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Nyx Spero, Dim 3 Sep 2017 - 21:05


La Nostalgie, une arme tout aussi dangereuse que le Désir.

Sourire que je lui rendis volontiers après avoir écouté ses douces paroles. Nous avions tous des faiblesses, et celui-ci, semblait être l'une des siennes. Je ne chercha pas à en savoir plus, bien que la curiosité ne manquait pas. Cependant, son passé m'importait guère, bien que celui-ci ait forgé la personne qu'elle est aujourd'hui.

Emeraudes la dévisageant toujours.

Petit ricanement en attendant sa prochaine réponse. Il n'y a que moi que c'est amusant... devrais-je en conclure que je suis unique à ses yeux ? Je le désirais sûrement, sans le savoir. Mon inconscience me jouait des tours, surtout lorsqu'elle me posa LA question. Pourquoi étions-nous dans cet endroit, ce soir. Pourquoi l'avoir faite venir ?

- J'avais simplement envie de te... revoir.

L'honnêteté, une nouvelle passion.

Peut-être... avais-je été un peu trop honnête ? De quoi la faire fuir ? Je détourna le regard, observant la salle où nous nous trouvions. Une très jolie pièce pour passer de bons moments. A présent, cela faisait longtemps que je ne savais plus vraiment ce qu'était un "bon moment". Tout était parti à l'oubli, noyé dans les profondeurs des ténèbres sans avoir l'occasion de contester.

- Je ne savais pas si tu allais venir, si je signais l'invitation. J'ai donc préféré jouer au mystérieuse...

Phrase laissée en suspens.
Petit sourire narquois affiché sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Bar

Message par : Ellana Lyan, Sam 9 Sep 2017 - 11:11




L'Occamy Doré

Nyx Spero & Alhena Peverell


Les deux commandes ainsi annoncées je n'avais plus rien à faire avec elles deux,
des vieux souvenir en quelques regrets que l'on veut effacer, un goût amer sur les lèvres bien que tous cela appartienne au passé
et ses yeux dans les miens qui me rappellent encore et encore les images des souffrances révolues
j'aurais envie de la jeter dehors, mettre à la porte cette diablesse qui vient me faire replonger

mais d'un sourire alors qu'elle tente de jouer avec mes émotions, je tourne les talons et file préparer ce qu'elles ont commandé
soupire les mains s'activent toutes seules alors que mon cerveaux tourne à plein régime pour trouver je ne sais quoi
une explication à ce phénomène étrange qui se produit en moi, ce goût salé sur le bout de la langue comme les larmes qui ont tant pu couler, un battement de cœur, je baisse le regard, haussement d'épaule

il faut chasser ces vieux démons
les faire fuir, brûler leurs ailes noircies pour avancer
toujours plus loi, toujours plus haut


je fuis mais sans doute viendra t-il ce jour où je devrais me résoudre à l'affronter
si belle démone au yeux hypnotisant cela vous fera 1 Gallion et 7 Mornille, miss...
sourire commerciale alors que je leur serre leurs commandes si vous avez besoin de quoique ce soit d'autre, hésiter pas...

et fantôme je me replonge dans l'ombre
tentant de faire s'effacer son visage de mes pensées
Nyx...

Consommations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Veuve noire


Re: Le Bar

Message par : Aya Lennox, Mer 27 Sep 2017 - 21:28


Couz

S'excuser, de ne pas savoir si l'on pouvait. Mettre mots. Quoi ・assemblage de syllabes, indirectement, traduire le geste par l'hésitation. Mentir finalement. Et puis comme au verre qui apparaît. Avait-on au moins écouté ce qu'on nous disait ? On ・en un sourire. Etait de ceux qui faisaient ça. Sommeil sur place. Comme revenir à cet instant où les doux songes se transformaient en plaisir. Désirs d'avant. Quand rien n'avait encore de sens.
Gloubiboulga devant l'oeil, un mélange de vanités croisées. Adopter ce ton un peu lointain, le doigt retraçait le parcours des lèvres autour de la coupe. Longtemps qu'elle n'avait goûté cet amer breuvage.
Tu traînes toujours dans le coin Peverell ? Est-ce que tu hantes toujours ces murs, au moins ?

- Voilà pour vous. Alignement de piécettes, sourire rapiécés. Mes songes en mensonges déliés.

Comme une envie de se rouler en boule par terre, de pleurer un gros coup. Parce que tout respirait ce qu'elle avait fui, et ce visage mirage d'un coup rencontré encore plus. Une image du passé.

- Je ne trinque pas, j'ai arrêté de trinquer. A la place on buvait. Litres convertis en kilos d'amertume réprimée.  Dans quoi tu te projètes ? Dans le vice ou jusqu'aux bénéfices de la bienséance ? Courbette et plume de paon au séant. Folle idylle avec soi-même en perpétuelle expansion.

Mais le reflet en face s'excusa, s'apitoya sur le verre. Il n'y croyait plus, lui. La courbette avait beau faire. Tout ce beau jeu n'y avait suffi. Tout s'effondrait comme un château de cartes.

- A quoi ressemblait le Monde la dernière fois que tu l'as vu ?

・Une énigme
・Un puzzle
Une si belle dystopie
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Le Bar

Message par : Asclépius Underlinden, Lun 2 Oct 2017 - 18:26


Couz


Les gouttes étaient sucrées, dessinant un tempo sur des notes plus légères. Aussi légères que de la barbe à papa, mais qu’on pouvait boire. Cocktail à son image, pâtisserie à son égal. Lieu des fastes fabuleux. Grandiloquence appréciable. Intrinsèque à leur statut de nanti. A ces robes de satin à Noël. Au velours du mobilier. Aux portraits des ancêtres avec tous la même familiarité. Comme si c’était un couloir de miroirs et non de portraits.

Sourire en filaments d’ectoplasme, tandis que le sucre dépose un tendre nuage éphémère sur l’amertume de son existence. Existence à laquelle il ne pensait pas. Trop peu. Pas assez. Trop. Il pouvait bien vivre sans y penser. Exister sans se demander sans cesse ce que les conventions penseraient de lui.

« - Puzzle. » Mot, doux, jeté. « - Parce que nous sommes tous des pièces défectueuses de ce grand plateau. Parfois, d’autres utilisent un marteau pour nous y caser. Mais on reste toujours pas assez lisses. Trop rugueux. Trop moches. Trop ternes. Pas assez comme il faut. Grotesques. »

En arrière-plan, la mort, le sombral entre les arbres lunaires, Kohane.

« - Maintenant, le puzzle, il faut lui faire prendre un bain de flammes salutaires. Un sourire si bien imité de ceux du théâtre des rencontres mondaines, qu’on ne le croirait pas factice. J’ai choisi l’indécence, chère cousine. »

Laisser passer le temps. Les privilégiés ont du temps à perdre. Tellement de temps à vivre, qu’on ne sait pas comment l’occuper.

« - Et je cherche. Quelqu’un qui peut écouter les sons. La phonétique du sens. J’expérimente. Ça casse la cacophonie des boudoirs. Abrupt. Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Veuve noire


Re: Le Bar

Message par : Aya Lennox, Lun 16 Oct 2017 - 18:40


Couz

Une bien triste colorimétrie. Du trop opaque au trop transparent, du trop commun au trop extravagant. Aucun juste milieu, dans son monde sans couleurs fixes. Aucun plan type, préétabli.
On aurait voulu, pourtant. Si elle avait écouté, si elle avait pris exemple, qui sait ce qu'elle serait devenue ?
Un jouet.
Un parfait petit jouet, au but bien fixé. Figé dans sa carcasse. Pour agir. Ne plus pouvoir fuir.

C'était ce qu'on voulait pour elle. Ce à quoi on la prédestinait. Une jolie poupée, à coiffer, à laisser dans un coin.
Et puis regardez aujourd'hui. Paria dans son propre monde de volutes, de voiles et de mousseline de soie. Elle ne rappelait rien, ne présageait rien. Elle était, et se renfermait dans ses propres délires, ses propres idées. Représentations d'elle un peu tristounettes.

Le bain de flammes, oui.
Si c'était pas beau, si c'était pas quelque chose. Ce spectacle d'éléments en expansion. Dévorer tout sur le passage. Tout broyer.

- Il apparaît que je cherche, un peu trop loin, là où je veux aller. Où je veux réellement être peut-être. J'en sais trop rien. J'ai choisi les dunes, j'ai choisi la cachette. J'ai choisi là où on ne peut pas vraiment me trouver.

A part ici, peut-être. Et ça la fit sourire, cette pensée pour elle-même, de cet air un peu lointain. Un peu perdu même.

- Tu parles de la phonétique dans quel sens, Asclépius ? Elle s'était arrêtée de penser, l'espace d'un instant. Après une gorgée sucrée, un palais asséché. Explorer la, explorer les langues ? Jusqu'à celles que tu ne connais pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Le Bar

Message par : Asclépius Underlinden, Mer 18 Oct 2017 - 13:38


Couz


La cousine s’est faite monstre, loin des dieux et des hommes. Ou paria en exil entre les dunes en escalier. Un monde orientalisant qui lui apparaît sous forme de rêverie uniquement à son esprit trop prompt aux divagations diverses et variées. A se laisser porter par les filaments de couleurs et les faire siens au sein de son cœur aboli.

Un désir de fuite en avant.
Comme il pouvait comprendre.

Il y avait l’odeur de la familiarité dans l’air, tandis qu’il dégustait son cocktail d’un air peut-être un peu précieux (on ne se défait pas des bonnes habitudes). Ou alors était-ce la présence d’une partie de son paysage d’enfance ? Un paysage purement ornemental. Etrange d’y trouver de la familiarité. Il ne trouvait rien de familier parmi les siens. Et lui-même n’était pas considéré comme un pair. Le sang, ça ne fait pas tout. Les capacités non plus, visiblement. A croire qu’on lui avait apposé une marque sur le front dès sa naissance pour faire de lui un paria. La cousine, c’était différent. Elle s’était fait tatouer la marque toute seule. Ça semblait être le cas. Alors où trouver la familiarité ?
Il n’était pas perdu. Simplement curieux. Curieux de découvrir un être qui semblait en plein épanouissement de soi, alors qu’on l’avait déjà vu et côtoyer, cet être, par le passé. C’est comme si ce n’était pas le même. C’était étrange, intriguant. Une certaine fascination instantanée.

Il voit la perdition des pensées et sourit, dans un coin du visage. Là est la familiarité.
Le sourire demeure au moment de répondre. Un sujet qui lui tient à cœur, depuis qu’il cherche à savoir ce qu’est le Fourchelang. Une langue tout en phonétique et que, pourtant, tout le monde ne peut maîtriser. Il lui restait tellement à apprendre sur ce sujet… Alors que c’est censé être un don inné. Il tâtonnait. Aimait ça. Le plaisir de la recherche et de la découverte.

« - Celles que j’ai entendues, celles que je ne connais pas. J’irais bien en Egypte. J’aimerais bien ne pas y parler anglais. Je cherche des sons. Ma palette des phonèmes s’est agrandie récemment, mais je ne sais pas encore comment bien l’utiliser. Un bien beau résumé exhaustif de sa situation. Et toi ? Tu t’y intéresse ? »

Pas que de la politesse renvoyée au jeu de paume.
Réel intérêt de la réponse à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Veuve noire


Re: Le Bar

Message par : Aya Lennox, Mar 24 Oct 2017 - 18:00


COUZ (webheart)
L.A. d'Ellana accordé pour me servir


Il parlait. Il parlait le langage de ceux qui voulaient savoir. Qui avaient trouvé dans les mots, dans la phonétique inconnue, hors du carcan de la syllabe ; lui, il avait trouvé quelque chose ailleurs et voulait savoir.
Aya tut ses pensées un instant et profita d'un sourire.
En réalité, elle attendait juste que la serveuse d'avant passe à proximité pour lui commander un nouveau verre. Et un autre pour son voisin. Voisin d'aparté.
- Un Sola Gratia cette fois-ci, et la même chose que monsieur a commandé auparavant, vous serez gentille.

Le silence devint un peu moins lourd, d'un coup. Parce que tout l'intérêt était né d'une phrase, d'une possibilité. Aya se mordit discrètement la lèvre, réflexe terrible, réflexion sur un présage, et elle s'avança un peu vers Asclépius. Le temps d'une confidence. Le temps d'un charme à dévoiler.
- Il se trouve que l'arabe ne m'est pas tout à fait étranger. Si c'est ce que tu recherches.
Puisque, pour dépasser les frontières du connu, les mots étaient bien utiles.
La jeune fille revint avec les boissons, et Aya la remercia chaudement mais l'oeil un peu trop lointain finalement.
Non, elle était, demeurait bien trop fascinée par ce revirement de situation.

- Même si je pense que chaque culture a ses secrets. Plus ou moins bien entretenus.
Elle ne savait pas, si c'était ce qu'il cherchait. Mais son cousin avait fait l'erreur de se montrer trop sibyllin pour qu'elle daigne oublier ce qui semblait l'agiter. Cette curiosité un peu maladive, chétive, qui l'avait habité des mois auparavant. Cet appel hors de l'abîme vers l'enveloppe.

Ce doux présage qui roulait sur sa langue en mots de feu.
- Que recherches-tu hors de ces murs ?
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Le Bar

Message par : Asclépius Underlinden, Ven 3 Nov 2017 - 15:28


Couz amour


Il y avait dans l’air électrique quelque chose qui tenait de la conspiration, de la confidence. C’était dû au fait des murmures entre les protagonistes, leur position (penchés l’un vers l’autre), l’aspect à la fois fantasque et mystérieux du cabaret… Quels secrets y a-t-il derrière ces tentures en velours, ces plumes et ces lumières ? Il est curieux, comme un enfant. Est probablement toujours un enfant. Surtout quand on lui jette entre les dents une figure du passé : Aya, sa cousine. Elle faisait tapisserie, elle aussi, à l’époque. Comme lui. Un élément du décor à disposition de ceux qui agissaient dedans. Pour observer. Oui, vraiment de belles pièces de décoration.
Maintenant, il y avait quelque chose de changer. Comme si ces deux êtres-là, en prenant quelques centimètres de plus, avaient compris qu’ils étaient non pas des objets, mais des sujets. Qu’ils pouvaient maîtriser l’espace, le moduler à leurs envies.

Ce qui se passait actuellement, à ce bar, avec ces consommations. Ces jeux d’enfants où les mots sont chuchotés, jetés. Si vite. Comme des galets sur un lac, avant qu’un adulte ne vienne les surprendre pour arrêter leurs jeux.
L’adrénaline commençait à alimenter ses veines. Ça se voyait, à son regard aussi pétillant que le champagne servit dans l’établissement. Ou son enthousiasme était-il dû à la consommation de sucre ? Qu’importe : seuls les faits comptent.

Et la cousine était emplie de secrets. Dont un, discrètement mis en valeur, par quelques mots.

« - Oui. La connaissance de l’arabe… Lui aussi avait ce temps de confidence, d’excitation retenue afin de protéger ce nouveau secret, ce nouveau lien entre eux. Par cette acceptation, ces dévoilement en clair-obscur. Je cherche l’être et le néant. Comprendre, apprendre, assimiler… Pulsion, comme s’il me fallait dévorer les découvertes. Sourire tout en dent, énigmatique, tandis que sa haute figure d’épouvantail bouclée se relève. Le sucre coule dans ses veines et il semblerait que les consommations aient été à son goût : il n’en restait plus rien. Je dois me préparer mais… il faut qu’on se revoie. Qu’on s’apprenne. Je t’enverrais une lettre. »

Et sur ces mots, la fuite en avant.
Son enthousiasme bouillonnait dans ses veines, c’était bien trop difficile de se contenir en public. Il aurait pu exploser de joie !

En transplanant au-dehors du cabaret, il espérait la revoir, cette cousine redécouverte. Il y aurait à dire, lors de leur prochaine rencontre.
[/size]

____________
Départ de Pius, merci pour ce RP !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le Bar

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Le Bar

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.