AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 8 sur 11
Les Balcons
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
Peter McKinnon
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard

Re: Les Balcons

Message par : Peter McKinnon, Dim 4 Mar 2018 - 12:08


Alhena Peverell


Jusque là, ça ne partait pas si mal. Le professeur d'Histoire de la Magie avait accepté les documents du sorcier. Mieux, elle marquait son désir de ne pas les déchiffrer tout de suite, mais de le faire bien plus tard. C'était loin d'être une mauvaise idée, au moins elle serait loin des oreilles et des regards indiscrets. Le devin acquiesça donc silencieusement à cette volonté de la dame.

- Et pourquoi voulez-vous obtenir cet anneau ?

Peter redressa brusquement la tête de son assiette. A vrai dire, il n'avait pas pensé que la sorcière de haut rang allait lui poser cette question. Il l'avait côtoyée comme professeur et patronne, il avait même fait du baby-sitting pour elle. Et, à chaque fois, il avait eu l'intime sensation qu'il était en présence d'une personne froide et mystérieuse. Aussi, avait-il cru, ou espéré, que la dame ne poserait pas de questions sur les raisons qui l'avaient poussé à arracher les pages d'un vieux bouquins poussiéreux et à lui demander un déchiffrage. Mais de toute évidence, c'était raté !

Un temps, le devin cru bien qu'il allait l'envoyer bouler, lui demander si c'était vraiment ses oignons. Mais, aussi froide et mystérieuse que pouvait l'être cette sorcière, Peter avait bien conscience qu'il pouvait lui faire confiance, à tout le moins se fier à elle. Aussi décida-t-il de délaisser un moment son assiette pour lui avouer l'un des traits de sa personnalité :

- Eh bien, en réalité j'ai une inclination tout particulière pour tout ce qui est beau, tout ce qui est unique et tout ce qui est magique ... Alors, disons que du coup cet anneau m'intéresse à un triple titre !

Et, là-dessus, il termina son verre qu'il plaça dans un coin de la table à l'attention d'une serveuse qui passerait par là.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Jessy Brown, Lun 5 Mar 2018 - 0:10


Vhagar

Il n'y aurait pas de regret, c'est le moins que Jessy pouvait se dire au terme de la soirée. Elle avait suivi le Norvégien lorsque celui-ci lui avait tendu la main, sans le connaître, sans savoir à quoi s'attendre. Elle l'avait suivi pour finalement découvrir un univers qui n'était pas si différent du sien. S'ils ne vivaient pas sur la même planète, au moins se partageaient-ils une galaxie. Le merci pour ce moment qui franchit ses lèvres framboise n'était rien comparé à ce qu'elle pensait, à ce qu'elle espérait encore, mais il eut le don de faire sourire le jeune homme. De quoi répandre en elle une nouvelle vague de bien-être. Les papillons sous ses yeux allèrent se nicher dans son ventre lorsqu'il se leva et lui présenta sa main.

- Partante pour une petite balade ?

Aussi sûr que le chat siamois ne peut s'empêcher de miauler, que le
chien aime aboyer pour tout et rien, et que l'éléphant a l'habitude de barrir, Jessy acquiesça avec un grand sourire. Bien sûr qu'elle était partante ! Ils avaient pris l'apéro et zappaient l'entrée, le plat, le fromage et le dessert pour passer à la promenade digestive. La brunette en était ravie car c'était l'une de ses activités favorites dans la vie. Elle aimait laisser ses pas la guider sans savoir sur quoi elle allait tomber. Il est alors inutile de décider de la trame complète de la fin de soirée. Elle aimait aussi être accompagnée sur son chemin. En l'occurrence, elle n'aurait pu souhaiter un meilleur cheligot que Vhagar. Se levant en hâte, elle laissa son regard chocolat caresser le moirage des mille soies qui les enlaçaient, comme un adieu. Puis elle lui prit la main.

L'Occamy Doré était désormais derrière eux, les personnes qu'ils avaient aperçues ou auxquelles ils avaient parlé. Seuls restaient les mots qu'ils s'étaient échangés, les boissons et toasts qu'ils avaient avalés, les confidences qu'ils avaient laissé glisser. Jessy fut bientôt en dehors de la cage adorée, heureuse d'apprécier de nouveau l'air frais sur ses joues. Elle n'était jamais mieux qu'en liberté, à profiter du froid hors de toute
couverture. Elle inspira profondément. Son œil s'accrocha aux affiches disposées en quinconce sur la vitrine d'en face - les broutilles mercantiles n'avaient désormais plus d'intérêt pour elle. Son œil se perdit parmi les étoiles d'un ciel romantique - elle était maintenant avec le Dragon et se demandait jusqu'où ils allaient bien pouvoir voler.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Balcons

Message par : Josephine Campbell, Mer 7 Mar 2018 - 15:14


Lala


Une plainte sortit de la bouche d'Ellana. Elle n'avait pas du tout l'air d'aller bien. Il n'y avait pas que l'alcool. Il y avait bien autre chose.
D'ailleurs, elle ne savait pas lui dire combien de verres, elle avait bu. Quand on arrivait à ce stade-là, c'est qu'il y en avait eu toute une tripotée. Bon sang, mais qu'est ce qu'il lui était arrivé ?!

- Épouse-moi !

Quoi, mais encore cette phrase ? Et puis, ce n'était pas vraiment une question, mais plutôt une supplication. Une supplication accompagnée de larmes. Des larmes qui laceraient le cœur de Jo à mesure qu'elle les voyait et ça l'empêchait d'ouvrir la bouche.

- Pourquoi tu ne veux pas de moi ? Tu ne m'aimes pas ?


Elle se frottait les yeux, comme une enfant. Sa peine déborda aussitôt sur le cœur de Jo. La gryffondor lui embrassa alors le front avant de la serrer dans ses bras.

- Bien sûr que non. Ça n'a rien à voir, ne dis pas de bêtise, tu sais très bien que je t'aime, mais c'est...

*C'est pas comme avec Louis...*

Tout ça, c'était histoire de dingue ! Qu'est-ce qu'Ellana faisait avec une bague pareille !

La salle était deserte, mais à tout moment un elfe ou un artiste qui se representait sur scène ou encore même leur patron pouvait debarquer. Ce n'était peut-être pas le lieu pour avoir ce genre de conversation et si on pouvait éviter d'avoir du public ça serait formidable...

- Viens, je t'emmène dans ta chambre.

Jo aida Ellana à se relever. Cette dernière n'émit aucune objection, en revanche, elle gémissait de douleur à chaque pas. Pas besoin de sortir de Poudlard pour deviner qu'elle s'était fait mal à la cheville. Le plus simple... c'était de la faire léviter jusqu'à sa chambre, elle aurait moins mal de cette manière et Jo se voyait mal la porter dans les escaliers...

Une fois arrivée dans la chambre, Jo constata encore une fois du vide de la pièce. Comparée à la sienne qui regorgeait de bordel, c'était le jour et la nuit. Les seules couleurs qu'il y avait provenaient du pêle-mêle qu'elle lui avait offert à Noel et sur lequel était accrochée leur photo, celle de Liskuvo et un dessin... De qui d'ailleurs ?!

Jo mit Ellana en position semi assise dans son lit. Elle lui servit un verre d'eau et s'assit à ses côtés.

- Maintenant, tu vas me dire ce qu'il se passe ? Qu'est-ce que c'est cette histoire de mariage ?
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Ellana Lyan, Dim 25 Mar 2018 - 0:23


Petite soeur

Bien sûr que non. Ça n'a rien à voir, ne dis pas de bêtise, tu sais très bien que je t'aime, mais c'est...

D'accord. Tais-toi, j'ai compris. C'est sympa d'avoir prévenu avant. Tu sais, il y en a qui dise après qu'il n'y aura rien de plus, qu'au fond c'était juste un coup d'un soir et puis qu'après on se rhabille, on oublie et fait passer à autre chose. Alors je me plie à ce petit jeu sans comprendre que rien n'est sérieux que le lendemain tout est oublié, les marques sur le corps son un mauvais rêve auquel il ne faudra plus penser. T'es à moi, je suis à toi mais c'est juste pour cette fois, pour ça que peut-être c'était important le mariage, parce que marier à chaque tromperie on pouvait faire payer. Parce qu'au yeux de la loi ça disait "adultère" mais sans contrat on ne pouvait rien n'y faire. Sans doute que les adultes se croyait plus important. Qu'à leurs yeux c'était moins bien de trahir une fois un serment officiel prononcé. Ils ont même été jusqu'à inventer le mariage arrangé, tellement idiots.

Chemin prit jusqu'à ma chambre, avait-elle peur qu'on nous surprenne ? Honte de moi jusqu'à vouloir me cacher aux yeux du vide ? Je ne pouvais le croire. La cheville lance, chaque pas est plus compliqué que le précédent mais je serre les dents en tentant de ne pas laisser échapper trop de gémissement de douleur afin de ne pas apitoyer encore un peu plus ma petite sœur. Entrée dans ma chambre, elle m'assied sur mon lit et me tend un verre d'eau qui je vide par petite gorgée. Et puis la question fatidique tombe. Soupirant je me trouve un peu trop fatiguée pour tenter d'inventer vite fait un mensonge et préfère jouer la carte de l'honnêteté... Je suis entrée dans le lit d'un garçon mais en fait il n'en avait rien à faire de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Balcons

Message par : Josephine Campbell, Lun 26 Mar 2018 - 11:20


La pâleur d'Ellana lui faisait peur. On ne pouvait pas dire non plus que la jeune fille avait le tein halé habituellement... Mais là elle était plus blanche que d'habitude. Maintenant qu'elles étaient tranquilles toutes les deux dans la chambre, son amie allongée sur le lit, Jo pouvait essayer de chercher un début d'indice sur ce qui avait pu se passer. Son regard détailla l'ensemble du corps de son amie.
Une de ses chevilles était gonflée, c'était ça qui lui faisait mal tout à l'heure ?

Jo fronça les sourcils... Qu'est-ce qu'il s'était passé... Ellana avait toujours le chic pour se retrouver dans des situations improbables...

- Je suis entrée dans le lit d'un garçon, mais en fait, il n'en avait rien à faire de moi.

Jo braqua ses yeux de merlan frit sur sa petite sœur et eu du mal à revenir à elle. "Un garçon" ? Donc pas Liskuvo déjà... Et de mémoire, ce n'était pas la première fois que ça arrivait. Ça, c'était quelque chose que Jo n'avait jamais réussi à comprendre. Sa tendance à l'auto destruction avait toujours été quelque chose d'assez présente et cela la rendait la jeune fille totalement imprévisible. Jo s'en inquiétait beaucoup. Elle n'aimait pas la savoir mal.

- Mais...

Inutile de l'accabler encore plus en lui disant que ce qu'elle avait fait ne rimait absolument à rien. Jo s'installa à coté d'Ellana et prit sa main dans la sienne.

- Tu te fais du mal... Je crois que ton besoin d'aimer et d'être aimé, ta sensibilité... Des personnes en profitent.

Des garçons qui veulent simplement tirer leur coup par exemple !

- Ils ne méritent pas ce que tu leur offres.

D'ailleurs si un jour elle croisait le chemin d'un de ces crétins elle lui referait bien le portrait. Jo embrassa sa petite sœur sur la joue et la prit dans ses bras près d'elle.

- Il faut que tu réserves ça aux personnes qui te méritent... Tu l'as trouvée où cette bague ?
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Alhena Peverell, Lun 26 Mar 2018 - 21:20


Peter

Tu n'étais pas très certaine de la situation. Il y avait quelque chose de gênant, et en même temps, quelque chose de très professionnel. Cela te glissait entre les doigts, comme de l'eau de roche. Tu écoutes attentivement le garçon, ou l'homme, tu ne sais plus vraiment où il en est dans sa croissance. Dans le fond, pas comme si ça t'intéressait véritablement. Tu ne t'intéresses à pas grand chose en règle générale, ça n'allait pas changer aujourd'hui de toute manière.

Un léger sourire crispé se dessine sur tes lèvres. Tu ne sais pas vraiment quoi répondre, hormis peut-être un je comprends. Haussant des épaules, tu termines le repas dans le calme. Parfois, t'aimes bien juste observer les alentours et te demander ce que serait la vie dans un autre pays, dans un autre monde.
Peut-être que ce serait tout aussi bizarre que maintenant

C'était un plaisir de t'avoir revu... Malheureusement, je suis un peu pressée par le temps. Je te donnerais des nouvelles de mes recherches le plus rapidement possible. Je te dis à bientôt du coup !

Peut-être que c'était une réaction un peu précipitée, mais c'était vrai. Il y avait beaucoup de choses à faire, des campagnes à réaliser et des cours à terminer. Tu te devais de rester concentrée sur pas mal de choses en ce moment et les divertissements ne pouvaient être trop longs.
Prenant malgré tout le temps de ranger tes affaires, tu récupérais le nécessaire et les fleurs. Tu observes une dernière fois Peter et lui lance un léger sourire. Qu'importe, au final, c'était un peu marrant. Cela changeait de d'habitude, c'était clair et net.
Et puis tu files, vers d'autres symphonies.

Départ d'Alhena, merci à toi ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Ellana Lyan, Sam 7 Avr 2018 - 12:09


Petite soeur

Se sentir un peu trop mal pour parvenir à la regarder dans les yeux
c'était pas la première fois, le premier aveux des débauches auxquelles je prenais part
il fallait m'expliquer pourquoi il n'y avait qu'en le formulant à haute voix, en l'entendant résonner contre mes oreilles que je comprenais ma bêtise et que je pouvais en avoir honte - si je passais mon existence entière avec la jeune rouge et or peut-être qu'elle s'en verrait beaucoup moins précarisée

résignation
il doit manquer quelques plombs
quelques rouages
n peu trop souvent en apesanteur
et si vite retombée
du petit nuage

mais tout semble toujours
si naturel ?
socialement inacceptable
si j'en écoute les yeux
de la demoiselle lionne.

Loin de l'engueulade à laquelle j'aurais pu m'attendre
la petite sœur semble me plaindre rehaussant ma culpabilité
non je ne mérite pas cette chance, cette compréhension et tout ce que tu m'offres, je ne suis qu'un songe, un mensonge, une gamine un peu perdue qui croit jouer, manipule et se retrouve en déchéance, fleuretant avec une plèbe des plus méprisante

une main, un baiser, des bras
quelques explications et une petite question
j'ai pas réfléchi
j'étais pas sobre
désolée...

mais j'ai pas envie de pleurer

aux Halles
je l'ai achetée pour toi

ça au moins ça avait le mérite d'être vrai
dans toutes ces apparences
et je ferme les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Balcons

Message par : Josephine Campbell, Mer 11 Avr 2018 - 22:04


Lala amour




- J’ai pas réfléchis. J’étais pas sobre. Désolée…

Ellana s’excusait comme si elle avait dit une boulette sans trop d’importance. Mais il ne s’agissait pas de ça. Et il ne s’agissait pas de s’excuser auprès de Jo. C’était d’elle-même qu’elle devait se préoccuper. Est ce qu’elle se rendait compte qu’elle se faisait beaucoup de mal ?

- Aux halles, je l’ai achetée pour toi.

Jo prit le petit écrin et l’ouvrit. La bague était très belle. Elle avait dû lui coûter un bras… et avec son salaire de serveuse, ce n’était pas peu dire. Et puis cette histoire de mariage, c’était une blague non ?

- Tu sais que je ne peux pas accepter… C’est beaucoup trop…

Pas de réponse… Jo dü se contorsionner pour se rendre compte que les yeux de sa petite sœur étaient clos. Sa respiration était devenue régulière, elle dormait.

Petit soupire.

*Bon sang… C’était quoi toute cette histoire ? Si je mets la main sur le crétin qui est responsable de ça, il va manger son chaudron*

Jo posa l'écrin sur la table de nuit et se dégagea lentement et doucement du lit pour éviter de réveiller la jeune fille à ses côtés, puis une fois sur pieds l’installa de façon plus confortable. Elle allait rabattre la couverture sur elle pour qu'elle n'ait pas froid lorsque ses yeux tombèrent sur la cheville blessée.

Oui... Elle n'allait pas la laisser comme ça.

Jo fila dans sa chambre et se débarrassa de son tablier qui finit en boule dans un coin. Elle se mit en tenue pour aller dormir et fila dans la pièce de vie où elle dégotta dans un placard un onguent à appliquer sur les foulures. Ça devait être une sorte de placard de secours pour le personnel... Il y avait tout un tas de trucs là-dedans... Un jour, elle s'y intéresserait de plus près...

Elle retourna dans la chambre d'Ellana et appliqua la mixture sur sa cheville. Elle avait le sommeil lourd, sûrement à cause de l'alcool, car elle ne manifesta aucun signe de gène ou de douleur lorsqu'elle toucha sa jambe meurtrie. Une fois, cela fait Jo fit un petit tour d'horizon de la chambre de son amie, c'était... vide... Beaucoup trop vide...

Ni une ni deux, Jo se mit en tête d'agrémenter un peu ce lieu. Ne pas ajouter grand chose, mais juste un petit peu de couleur et de vie.

Retour dans sa chambre. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien utiliser ?... Un tableau ! D'un cerisier en fleur. Le vent faisait bouger les branches de temps à autre laissant échapper ici et là quelques pétales. Il arrivait de temps en temps que quelques-unes ne s'échappent de la toile, mais avant qu'elles n'atteignent le sol elles s'évaporaient. Jo l'avait peint le printemps précédent. Ce n'était pas du grand art, mais c'était quand même bien mieux qu'un mur tristement blanc. Elle lui apporta également du lierre en pot qui venait tout droit de leur résidence d'été et le posa sur le bord de la fenêtre.

Encore aller-retour pour apporter une couverture faite main aux multiples couleurs car fabriquée à base de plusieurs tissus différents. Une création de la mère de Jo, qui avait un peu craqué sur le nombre expédié. Elle pensait peut-être que l'Occamy n'était pas chauffé...

Et puis... il y avait ce pêle-mêle pauvrement agrémenté.

Retour dans le bordel de Jo qui prit une boite dans laquelle se trouvaient de multiples choses... Des bonbons ! La Gryffondor engloutie une Chocoballe et accrocha l'emballage délicatement déplié sur le pêle-mêle. Il fut rejoint bientôt par une photo de Jo en train de faire la grimace dans le dos de Peter prise à son insu alors qu'il était encore gérant de l'Occamy, le brouillon d'une pétition demandant l'intégration des sushis dans le menu du cabaret à Morgan, la poupée vaudoue qu'elles avaient confectionnée et qui n'avait plus trop de place disponible pour y planter une autre aiguille, l'invitation du bal de la St Valentin auquel elles avaient participé toutes les deux et tout un tas d'autres bricoles. Jo s'amusa ensuite à faire plusieurs papillons en origami et les colla ici et là aux quatre coins de la chambre.

Elle regarda sa montre... C'était le milieu de la nuit et le sommeil ne venait toujours pas. Ellana, elle, dormait toujours paisiblement...

C'était peut-être le moment idéal pour faire le tri dans ses photos et de commencer à remplir les albums qu'elle avait achetés il y a plusieurs mois. Elle s'installa au pied du lit d'Ellana et commença à se mettre gentiment au travail, s'enfilant dans la bouche de temps en temps un ou deux bonbons. Lorsqu'elle tomba sur la photo de Louis prise à son insu, assis sur un banc à Pré Au Lard, elle resta un moment à la contempler. Elle avait beau la regarder encore et encore, c'était comme s'il y avait toujours quelque chose de nouveau à voir.

Elle ne pouvait s'empêcher de sourire comme une niaise devant le cliché qu'elle tenait entre ses mains. Il fallait dire que le jeune homme était particulièrement séduisant et il lui faisait beaucoup d'effet.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Ellana Lyan, Ven 13 Avr 2018 - 20:43


Petite Soeur

C'était triste de se rendre compte
que l'on était plus vraiment
à cela près
un verre ou deux
se retrouver perdue
puis oublier encore un peu
tomber dans les premier bars qui viennent

c'était si simple
c'était si bien
mais au fond j'avais vraiment cru
qu'il allait me ramener
dans mon dortoir
qu'il allait me protéger
des monstres du soir

mais il nous a changé en démon
de la nuit noire
et je me suis trompée
une nouvelle fois
alors que l'habitude
continue à me faire marcher au pas.

Lasse
claquée
la jambe endolorie
c'est le sommeil
sous forme de coma
qui prend la place
de la raison

il y a
des danses
des rires des chants

du monde
décadence
mouvements

je retrouve
son corps
ses lèvres
son amour
dans mes rêves

la chaleur
qui fait suffoquer
les ombres
au coin de la cheminée
draps couvrant nos corps
puis une promesse
comme une caresse

le noir
puis
soudain
comme un vide
intense

j'ouvre les yeux
et
il n'est plus là


je me réveille en sursaut.
bref regard autour
ma chambre à étrangement changé
j'aime bien
ce doit
encore une fois
être l'œuvre de la
petite sœur

où est elle d'ailleurs
le regard la trouve
en pleine contemplation
devant un autre garçon

grimace de déplaisir
l'incendio picotait le bout des doigts
mais il fallait se retenir
aimer jusqu'au bout
et pas que pour soi

t'es amoureuse ?
parce que ça pue la colle
à sentiments
ça je connaissais
.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Balcons

Message par : Josephine Campbell, Dim 15 Avr 2018 - 17:18


Lala amour



Cette photo, Jo l'avait prise alors qu'elle voyait Louis pour la deuxième fois. Elle l'avait prise sans demander son avis, déjà intriguée par sa personne. C'était au milieu de toute cette neige au moment où un rayon de soleil décida d'illuminer la chevelure du grand blond. Peut-être que finalement, elle n'allait pas la mettre dans un album cette photo-ci. Elle allait la garder avec elle...

- T'es amoureuse ?

Jo se retourna, surprise de retrouver Ellana éveillée. Elle avait un drôle d'air sur le visage... Surement parce qu'elle n'avait pas encore toutes les idées en place du fait de son réveil. Ce n'était pas du dégoût qu'elle voyait dans ses yeux non, impossible.

La Gryffondor se leva alors, la photo toujours en main et s'assit sur le lit de sa sœur, juste à coté d'elle.

- Amoureuse ? Euh... non... je ne sais pas...

*Tu peux au moins te montrer honnête avec elle non?*

- Peut-être... En fait... J'ai jamais ressenti ça avant. C'est différent avec lui...

Du haut de son petit nuage et complètement aveuglée par sa naïveté, Jo tendit la photo à Ellana.

- Il s'appelle Louis. Il est venu une fois à l'Occamy, il m'a même payé un verre, tu te souviens de lui? Il est à Serpentard, comme toi. Il est gentil et... j'ai envie de le revoir... tout le temps.

Jo avait toujours détesté ces filles qui se transformaient en gourdes lorsqu'elles tombaient amoureuses. Heureusement qu'elle ne pouvait pas se voir à cet instant...

Jo regarda Ellana dans les yeux, le plus sérieusement possible.

- Tu crois que c'est possible ? Tu crois que je suis amoureuse ? Moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Ellana Lyan, Jeu 19 Avr 2018 - 7:25


Petite sœur amour

L'étrange sentiment qui s'empare
de la moindre parcelle de mon cœur
me déplait fortement
pourquoi donc ? est-ce que je ne parviens pas
à être simplement heureuse ?

l'enfant me rejoint sur le lit
prétendant ne pas être amoureuse
pour moi, Jo, t'es pourtant pas
le genre à regarder des beaux garçons
juste pour le plaisir, si ?


La photo atterrit entre mes doigts
- moment propice pour m'en débarrasser -
pourtant je n'en fais rien
analyse sans honte le jeune homme
oui, je le connais, bien sûr
question de survie au moins
connaître de vue et en tant que préfète
avant, de nom

toujours avoir une longueur d'avance
sur ses ennemis potentiels
en particulier ceux qui vivent
à quelques rangées de lit de vous

j'aurais aimé lui raconter des mensonges
prétendre que c'était un sal*pard avec les filles
un idiot, cruel, manipulateur, méchant avec les premières
j'aurais pu la dégouter de milles façons
mais l'envie manquait cruellement

c'était un serpent lambda c'est tout
un peu intimidant, même pour moi
mais son statut allait bientôt changer
dans ma tête

question
un amour pour le dénommé Louis ?
ça ne m'étonnerait même pas

rien à signaler sur ton Louis
il ne noie pas des chiots quoi...
et pour toi
inspiration
tu sais c'est pas grave d'être amoureuse
et t'es humaine comme tous le monde
t'as le droit,
je crois
puis, oui
je crois que t'es amoureuse
aussi étrange que cela puisse te paraître

mais c'est beau, l'amour
enfin
la plupart du temps
tant qu'elle prenait pas exemple
sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Balcons

Message par : Josephine Campbell, Sam 21 Avr 2018 - 14:28


Ce n'était pas grave de tomber amoureuse. Non, il n'y avait rien de mal, en effet. Cependant, ce n'était pas anodin. C'est le genre de chose qui n'est pas sensé arrivé tous les quatre matins. Surtout qu'avant de le rencontrer, l'idée ne l'avait jamais effleuré.

Elle avait toujours pensé être quelqu'un qui ne tournait pas rond. Les autres avaient cette propension à éprouver des sentiments amoureux et elle s'était toujours dit qu'elle n'avait jamais hérité de ce don.

Oui, l'amour est beau. Mais Ellana était bien placée pour savoir que l'amour pouvait faire mal. Et c'était peut-être ça que Jo craignait le plus. S'attacher à une personne jusqu'à en perdre la tête... Mais n'était ce pas déjà trop tard ?

La Gryffondor jeta un coup d'œil à son amie puis avec un regard enjoué lui souffla

- Je rêve de le dessiner, je pense que je vais lui demander...

Un regard perdu, un sourire sur les lèvres puis retour à la réalité.

- Tu te sens mieux au fait ?

En lui posant la question Jo prit un album qu'elle venait de finir de remplir. Elle le prit sur ses genoux, toujours installée aux cotés d'Ellana et commença à tourner les pages.

Il était peut-être temps de lui montrer son cousin non ? D'autant qu'elle devait le connaître un peu, vu son statut de préfet.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 5 Mai 2018 - 15:20


RP avec Finrod Elensar

Cheveux lisses, maquillage légé et une robe stricte mais tout de même assez original pour rappeler qu'elle était propriétaire d'une boutique de farces et attrapes. Autant dire qu'elle ne s'habillait pas souvent de la sorte, elle n'en voyait que rarement l'utilité. Cependant ce Mister Elensar était le plus énigmatiques de ces comparces, le seul avec qui elle n'avait jamais eu aucun lien. En somme, il était un parfait inconnu et cela avait le d'angoisser Ester, car c'était la porte ouverte à toutes les suppositions, bonnes ou mauvaises. Or ne nous mentons pas, cette sorcière-là était d'avantage prédisposée à s'imaginer le pire plutôt que le meilleur.

Cachant tout un tas d'émotions néfastes derrière un sourire aimable -depuis le temps elle avait appris comment les dissimuler-, la sorcière fit son entrée dans l'établissement, avant de rapidement prendre place à une table sur le balcon. La pièce était assez calme pour le moment, ce qui n'était pas pour déplaire à la brune. Selon le spectacle proposé, discuter affaire n'aurait pas été une chose aisé. D'ailleurs, cela lui rappelait qu'il faudrait qu'un jour elle-aussi monte sur cette scène pour présenter un spectacle. Fort heureusement pour l'établissement, ils devaient avoir sous la main tout un tas d'artistes bien plus courageux et envieux de se montrer qu'elle.

Pour faire passer le temps, Ester ramassa la carte de l'établissement qui trônait au mileu de la table. Sans hésité, elle orienta son choix vers une boisson alcolisée. Faut vraiment que tu te calmes... Les noms des boissons la firent sourire, comme souvent lorsqu'elle se rendait dans un établissement sorcier. Les moldus n'étaient, de mémoire, pas aussi créatifs. Rhum ou Gin ?
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Finrod Elensar, Mer 9 Mai 2018 - 23:03


Pente glissante


PV Rachel Ester Pasca



Le départ de la BAM arrivait petit à petit. Le choix du presque géant ne s'était pas arrêté mais il fallait reconnaître que ce n'était pas chose aisée. Mais il fallait se lancer, l'envie de voler vers de nouveaux horizons étant plus forte que celle de rester à la tête de l'établissement. C'était donc après une journée de travail habituel que Finrod se rendit à l'Occamy Doré comme prévu. vêtu d'une robe rouge sombre, de sa coiffe de perles, il n'avait pas fait de grands efforts pour ce rendez-vous. Ce dernier était professionnel mais cela avait plus aspect informel, la reprise de la BAM n'était encore de loin pas conclue.

La jeune femme était déjà sur les lieux lorsqu'il arriva à la table réservée. Il s'approcha d'elle d'un pas sûr sans pour autant accélérer. Échanger de la sorte était rarement une chose qu'appréciait Finrod surtout avec une inconnue. Bien que tous les deux étaient propriétaires de Boutique, le marché de Noël s'était déroulé sans Waddiwasi et la soirée organisée quelques jours après sa fin avait été évidemment faite sans la sorcière et son équipe. Cette distance avec ses pairs était habituelle. Seuls Anthony et Crystal avaient été approchés par le presque géant mais au final cela n'avait pas donné grand chose et le bref trio ne se voyait que rarement.

- Bonsoir, je suis Finrod. Rachel, je présume. Dit-il en affichant un sourire commercial et tendant sa main. Dans un premier temps c'était la meilleure chose à faire de garder une certaine distance. Toujours méfiant avec les personnes qui l'approchaient et dont il ne connaissait pas grand chose au final. Il se saisit d'une carte pour voir ce qu'il allait commander tout en gardant son attention sur la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 13 Mai 2018 - 21:17


Le temps passa bien vite finalement, puisqu'elle n'eut que le temps de se dire que trop de pommes lui serait certainement incommodant lorsqu'une voix d'homme la surprit dans ses réflexions. Elle se leva rapidement, avec un sourire presque heureux, avant de prendre la main qu'on lui tendait.

- On se sent tout petit face à vous.

Le ton employer était celui de la fratrie, mais il était d'avantage utilisé pour mettre à l'aise que pour lécher les bottes, bien qu'elle eu été assez douée dans sa jeunesse dans cet exercice. C'était un art qu'elle avait un peu perdu avec le temps. Quoi qu'il en fut, Ester était réellement impressionnée par la stature de l'homme. Avant ce soir elle n'y avait jamais prêté attention, pourtant elle se souvenait l'avoir vu à la soirée chez Belt. En fait, il ne lui semblait pas avoir déjà croisé un homme aussi grand, sauf peut-être... Mais qu'elle était les chances ? Aussi chassa-t-elle très vite, vraiment très vite, cette idée de son esprit paranoïaque. Il n'y avait pas qu'un seul grand homme en Grande-Bretagne voyons !

- Je vais prendre un Occamy Doré, pensa-t-elle à haute-voix. Puis elle releva la tête vers Finrod et tacha de faire bonne figure. Il faut faire honneur à l'établissement ! J'ai un contrat avec le nouveau propriétaire d'ailleurs, je peux venir monter sur scène quand je le désire. Mais je n'ai aucun talent pour cela et puis ce n'est pas le sujet non plus. Alors dites-moi ! Qu'est-ce qui vous pousse à vendre ?

Ester espérait surtout ne pas avoir commis d'impaire ou d'avoir été maladroite, car les rapports humains étaient un peu difficiles pour elle en ce moment. Et a plus forte raison, toutes conversations sérieuses l'étaient toujours pour elle. Elle n'était pas douée pour se rendre ni même pour paraître sérieuse. Or ça n'avait jamais posé problème jusqu'à maintenant puisqu'elle avait toujours commencé au bas de l'échelle, qui plus est dans des domaines assez libre, puis avait montré sa valeur au fil du temps, montant les échelons souvent sans même le vouloir. Or là, elle visait directement le haut de la pyramide et cela l’effrayait. Et si elle ne parvenait pas à faire ces preuves ? Et si -dans l'optique ou elle obtenait ce qu'elle voulait- ses nouveaux employés ne l'acceptait pas ? Car elle était sans nul doute bien différente du sorcier en face d'elle.
Joli perles d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Les Balcons

Message par : Morgan Delaube, Jeu 17 Mai 2018 - 16:29


Service pour Finrod et Rachel - Désolé pour le retard !


Morgan jeta un coup d'oeil à la salle. Ca se remplissait peu à peu. Le spectacle n'allait pas tarder à commencer. Les artistes en ce moment se faisait rare, et encore plus ceux ayant du talent. Il fallait donc se démener, passer des annonces et fouiller de partout pour trouver la perle rare. Heureusement, on pouvait dire que le Blaireau avait du flair et il avait trouvé une troupe qui ne faisait pas désemplir sa salle. Du coin de l'oeil il reconnut un visage familier et se dépêcha de faire signe à ses stagiaires qu'il s'en occupait. Attrapant son calepin et un stylo il se dirigea jusqu'à ses deux clients.

-Bonsoir et bienvenue à l'Occamy Doré ! Il y a une réunion de propriétaire et on a oublié de me prévenir ? glissa-t-il sur le ton de l'humour. Alors, que désirez-vous prendre ? demanda le sorcier avec un sourire aux lèvres, prêt à noter ce qu'on lui demanderait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les Balcons

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 11

 Les Balcons

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.