AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 2 sur 7
Les Balcons
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Malicia Evans
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Les Balcons

Message par : Malicia Evans, Dim 17 Juil 2016 - 4:14


Il ne va pas te lâcher tant que tu n'auras pas dis ce qui te mine. Tu es à la limite de tout lui dire mais quelque chose t'en empêche. Tu as l'impression que si tu gardes tout pour toi, tes soucis ne resteront que dans ta tête et ne deviendront pas réelle. T'es pas prête pour assumer tes démons. Vous restez silencieux. Un silence qui te gêne terriblement. Toi, tu observes la salle, repérant les serveurs, la scène et lui regarde la table. La conversation est tendue, t'es pas à l'aise. Ainsi soit-il. Tu tournes la tête vers Daegan, réponds à son sourire, avant de soupirer de soulagement. Il n'insistera plus. Tant mieux. Mais tu sais que vous n'en resterez pas là. Que ton ami n'aime pas rester sur une défaite et sur des non-dis. Mais pour l'instant, tu ne veux pas t'en préoccuper. Tu retrouves un des tes anciens camarades et tu veux profiter de lui, rattraper le temps perdu.

Le ton de la conversation change rapidement. On ne parle plus de tes problèmes, maintenant on parle de ton boulot. Tes lèvres s'étirent en un grand sourire. Sincère, cette fois-ci. J'enseigne les potions. Ça fait a peu près 1 an. Personne ne t'imaginait devenir professeur. Trop immature. Trop impatiente. Tu n'aimais pas les enfants. Ouais, il y a encore quelques années, tu n'étais absolument pas faite pour devenir enseignante. Faut croire que tu as changé. En bien. Tu t'es calmée sur les sorties et les conneries et tu t'es trouvé quelque chose qui te permet de garder la tête hors de l'eau, ton boulot. Cependant parler de ton boulot, ne change pas l'ambiance. Elle reste tendue. Stressante et pas agréable pour toi. Tu te penches un peu vers l'ex-Poufsouffle, attrapes une de ses mains que tu enserres. Tu plonges ton regard dans le sien. Tu sais très bien que je te dirais tout, quand je serais prête à le dire. Laisses-moi du temps. Tu soupires et baisses légèrement les yeux pour échapper à son regard. Ne sois pas triste pour moi, je n'en vaux pas la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Hastings
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Les Balcons

Message par : Pandore Hastings, Dim 17 Juil 2016 - 17:41




L'Occamy Doré


Malicia Evans et Daegan Harltøfsen



La serveuse ressent un immense soulagement lorsqu'elle redescend les marches reliant les Balcons au reste de l'Occamy. Tout s'est bien passé ─ ou du moins, ça en a l'air. Elle en sautille, même, lorsqu'elle arrive en bas. Mentalement, elle se répète la commande plusieurs fois afin d'être sûre. Deux consommations ce n'est pas si difficile à retenir, pour si peu de temps. Le plus dur, c'est d'associer les breuvages avec les bons accompagnements. La carte est parfois piégeuse pour qui la maîtrise fragilement. Ce qui est le cas de Pandore. Tout ça est un vrai casse-tête quand on est débutant. Mais la jeune femme prend son mal en patience, elle a confiance en son excellente mémoire pour une tâche telle que celle-ci, de moindre envergure. Ces gestes, ces associations, ces schémas, ces chorégraphies, elle finira bien par les apprendre tous par cœur. Il suffit d'être sérieux.
La franco-britannique se déconcentre pendant un instant. Elle ignore pourquoi mais elle est victime d'un relâchement. Elle étouffe un bâillement et se remet en route avec lenteur. Puis, quand elle pénètre la cuisine, elle s'affole à nouveau. Il ne faut pas faire attendre les clients. La grande blonde se dépêche de déposer les amuse-gueule fraîchement préparés et recouverts de caviar dans une corbeille sophistiquée en fer blanc, puis passe par le bar pour s'emparer des coupes généreusement remplies avec sa main encore libre. La manœuvre est périlleuse : la main gauche tournée vers le plafond, centrée avec ruse pour porter le plateau, et les deux verres d'alcool dans la droite, la premier entre l'index et le majeur, et le deuxième tout proche, entre le plus grand doigt et l'annulaire. Ils sont légèrement inclinés pour se croiser et s'imbriquer solidement pendant le transport. Limiter les risques est tout aussi important que de dresser une assiette avec soin. C'est le deuxième acte de la pièce, la deuxième partie majeure du service. Si Pandore casse une coupe, il faudra tout recommencer.
Elle remonte les escaliers avec une extrême prudence. Ses jambes se frôlent tour à tour et l'équilibre est essentiel. La position balancée de ses bras est travaillée pour permettre un déplacement plus rapide. À tout moment, son talon peut rater une marche. L'avant de son pied peut glisser sur le marbre des escaliers. Sa maigre expérience ne lui permet pas d'éviter de jouer les funambules. Elle parvient cependant en haut sans encombres et sa respiration se détend légèrement. À nouveau, elle s'approche du box où elle a pris connaissance de leurs consommations. Cette première réussite est comme un coup de fouet, elle passe à nouveau le rideau entrouvert.

Voici votre commande ! J'espère que vous n'avez pas trop souffert de l'attente, chantonne-t-elle de sa jolie voix de rouge-gorge.

Tu ne crois pas que tu en fais un peu trop ? Tu fais ça pour les impressionner ? Mais tu n'as pas l'impression d'être une hypocrite ? Ça t'a inquiétée d'avoir à remonter les marches, ça t'a irritée de faire cet aller-retour. Tu sais parfaitement qu'ils s'en fichent, de tout ça. Ils veulent juste ce qu'ils t'ont demandé. Arrête ton cinéma.

Avec une assurance quelque peu ébranlée, Pandore s'approche de leur table et se penche pour déposer les coupes, d'abord, en pensant à ne pas les inverser. Le Pink Lady est pour la demoiselle. Elle remarque son regard lorsqu'elle s'approche. Elle semble à la fois pensive et... Attristée ? La serveuse s'efforce de ne pas y prêter attention. Son visage reste neutre et concentré. C'est l'art de la dissimulation. Ensuite, elle dépose la Licorne Déchaînée devant son compagnon de la soirée, auquel elle se refuse à jeter une œillade. L'aura de la cliente en face de lui l'avait déjà trop déroutée. Enfin, elle dispose les bouchées de part et d'autre de la table après les avoir partagées.

Je vous souhaite une agréable dégustation. Je reste à votre disposition si vous avez besoin de quoi que ce soit.

Cette fois, elle s'est obligée à adopter un ton un peu plus calme, et retraverse le voile noir avec tempérance.

Commande:
 



Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Jessy Brown, Sam 24 Sep 2016 - 1:57


RP avec Vhagar Meraxès

Jessy avait terminé sa journée à la Boutique d'Animaux Magiques. Elle avait pu répondre aux questions de plusieurs clients, et effectuer quelques ventes. Puis elle était passée à une autre partie de son travail qui consistait à prendre soin des créatures magiques que le commerce abritait. Pour qu'elles puissent plaire aux sorciers, elles devaient être à leur avantage, et pour cela son boulot était aussi de les chouchouter. Bref, la sorcière avait eu pas mal de choses à faire. Et, toutes les dix minutes depuis qu'il était parti, elle avait repensé à Vhagar, ce sorcier auquel elle avait vendu une jolie chouette épervière plus tôt dans la journée. Elle avait accepté un rendez-vous avec lui à l'Occamy Doré. S'il l'avait invitée, ce n'était pas pour la planter au dernier moment, n'est-ce pas ? Il n'y avait pas de raison ; il lui avait semblé sincère. Mais elle trouvait toujours que c'était une situation spéciale, d'être invitée par un client qu'elle venait de rencontrer.

La brune était rentrée chez elle, au deuxième étage d'un étroit bâtiment bien situé sur le Chemin de Traverse. Elle s'était aussitôt faite tomber sur un sofa. Elle avait un peu moins de deux heures avant de devoir y aller. De quoi se reposer un peu et se préparer à son rythme. Elle resta étendue là un instant puis se releva et alla dans sa chambre. Ses oiseaux étaient de retour dans leur cage ; elle leur ouvrit pour qu'ils puissent sortir ce soir, eux aussi. Puis elle passa une partie de son temps avec son fléreur, car la boutique ne devait pas l'empêcher de s'occuper de ses propres animaux. Elle avait fini par gagner la salle de bain pour se refaire une beauté. Oui parce qu'une longue journée, cela donnait un petit air fatigué, qu'elle se l'avoue ou non. Elle commença par changer ses vêtements, optant pour un pantalon noir et un joli haut bleu marine légèrement décolleté. Ensuite, elle se remaquilla un minimum et remit ses cheveux en état - les bouclettes, c'était parfois difficile à gérer. Un parfum de sorcière mystérieuse et elle retourna dans le salon. Elle fit venir son elfe de maison et discuta avec elle. Elle était contente d'avoir Poppy à ses côtés, parce qu'elle réalisait ses tâches comme il fallait et avait toujours des choses à raconter. Neuf heures moins le quart : elle chaussa ses escarpins, enfila une veste sombre et retourna à l'extérieur.

L'allée commerçante était belle, en soirée. Le soleil s'était couché et ses rayons n'atteignaient plus les murs de part et d'autre. Les réverbères étaient allumés ; autrement, seules quelques vitrines et fenêtres illuminaient le Chemin. Les badauds du jour étaient partis, les promeneurs tardifs étaient plus rares. À cette heure, beaucoup de sorciers avaient déjà rejoint les bars. Jessy se mit à marcher en direction de l'Occamy, son regard chocolat s'accrochant aux détails des boutiques. Elle connaissait bien les lieux, et remarquait facilement les changements dans le décor. Il y avait eu beaucoup de changements dans les derniers mois... Sûrement à cause de la situation dans le pays, qui n'avait cessé d'empirer. Ses pensées divaguèrent mais revinrent vite sur une personne. Vhagar. C'était lui qu'elle retrouverait ce soir. S'il venait. Elle l'espérait, bien sûr, sans quoi elle ne lui aurait pas dit oui.

Devant la Fourchelang, une façade peu familière, mais reconnaissable. Elle s'arrêta : c'était là, l'Occamy Doré. Elle n'y était venue qu'une fois. Il fallait dire que l'ambiance n'était pas la même qu'au Chaudron Baveur, auquel elle était habituée. Le pub lui correspondait bien. À l'inverse, ici, elle ne se sentait pas forcément à sa place. C'était un cabaret qui se donnait des allures mondaines et, du coup, lui paraissait moins chaleureux. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle préférait. Mais cela ne l'avait pas empêchée d'accepter de venir. Elle se doutait qu'elle s'habituerait à cet endroit aussi, au bout d'un moment. Elle consulta sa montre ; le trajet ayant été rapide, elle était légèrement en avance. C'était assez drôle, puisque Jessy avait une forte tendance à arriver en retard. Apparemment, elle avait fait un effort pour Vhagar. Il ne restait plus qu'à le retrouver. Pour l'instant, aucun signe du beau blond. Elle resta sur le côté de l'établissement à l'attendre, ses doutes revenant peu à peu à son esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Vhagar Meraxès, Dim 25 Sep 2016 - 21:53


RP ft. Jessy Brown

Vhagar était encore chez lui alors qu'il aurait du partir depuis déjà quelques minutes. Il voulait donner une bonne impression. C'était la première fois qu'il sortait en la seule présence d'une belle femme, et même s'il était de nature à être le plus naturel possible, voire un peu trop, il comptait bien faire un effort cette fois-ci. Il passa devant son miroir à Whitcomb Street, et remarqua que ses cheveux commençaient à être un peu trop long. Il faudra que je les coupe, un de ces quatre. Il ferma la porte derrière lui et pris la route de l'Occamy Doré, non sans cinq bonne minutes de retard qu'il rattrapa vite sur le chemin. Il avait sorti la même chemise qu'il portait lors des grandes occasions, un pantalon beige, et les habituelles chaussures en cuir noir. La chemise dans le pantalon, les manches tout de même retroussées jusqu'au coude. Chic et décontracté en même temps. Un petit coup de parfum moldu, qui sentait tout aussi bon que le magique, mais sans les effets de tricherie qui déroutent les sens de ceux qui les sentent. Il avait peigné ses cheveux et les avait attaché comme pour son premier entretien pour devenir Auror. Il se sentait à l'aise comme il était, sans pour autant être trop débraillé.

Il repensait à la façon dont il avait attiré l'attention de Jessy, genre peut-être un peu trop étrange, incongru. Il ne savait même pas si au fond, elle allait lui plaire. Elle avait l'air d'avoir quelques points communs, du style à faire une place aux animaux dans sa vie. On ne travaille pas à la boutique d'animaux magiques si ce n'est pas le cas, d'ailleurs. L'avenir allait lui dire s'ils étaient fait pour s'entendre. En tout cas physiquement, c'était carrément son style. Il avait hâte de la voir et espérait qu'elle soit bien là. Après tout, ça s'était fait tellement dans la précipitation que rien était moins sûr que sa présence. Elle avait tout simplement pu lui dire oui pour qu'il la laisse tranquille, sans pour autant venir le rejoindre à l'Occamy. Bah, et puis, si jamais elle ne venait pas, il irait simplement boire un coup tout seul. C'était pas le genre à ne pas trinquer sous prétexte de la solitude. La dernière fois ça lui avait d'ailleurs valut un nouvel ami. Après, c'était apparemment pas le même style que le chaudron baveur. Il n'avait jamais vraiment mis les pieds à l'Occamy, mais il savait que c'était un coin assez mondain, ou fallait pas se ramener en t-shirt de sport et en débardeur. Le genre plutôt classe ou les verres sont chers et où ils valent la peine de l'être.

Il arrivait dans la dite rue lorsqu'il l'aperçu. Elle l'attendait déjà devant le bâtiment. Il regarda sa montre avant qu'elle ne le repère. Deux minutes de retard, il avait avancé vite. C'est pas cent-vingt secondes qui allaient la mettre en colère, il régula sa vitesse pour ne pas paraître trop pressé, même si elle ne regardait pas dans la même direction. Elle semblait en train de réfléchir. Les mains dans les poches, marchant vers elle, il constata qu'elle avait l'air encore plus belle que quelques heures plus tôt dans la boutique. Ses magnifiques cheveux sombres tombaient sur une veste noire. De dos, il ne voyait pas son visage, mais son petit doigt lui disait qu'il allait tomber sous le charme. Afin qu'elle se retourne, sans surprise, il lui adressa juste:

- Bonsoir Jessy. En lui souriant, comme depuis leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Jessy Brown, Jeu 6 Oct 2016 - 2:03


Les secondes s'écoulèrent lentement, trop lentement au goût de Jessy. Si elle avait l'habitude de ne pas arriver en avance, c'était sûrement pour ne pas avoir à attendre, car son occupation favorite n'était pas de rester plantée sans rien faire. Mais cette situation avait au moins l'avantage de lui faire travailler sa patience, et de la laisser respirer un petit peu.

Pensive, elle se rappela sa rencontre avec Vhagar, ce beau jeune homme aux yeux bleus profonds. Il était entré dans la boutique pour une chouette effraie et était sorti avec, un prime, un rendez-vous avec la vendeuse. Cette dernière ne voyait pas très bien ce qui avait pu le pousser à l'inviter, et c'était principalement ce qui la faisait douter de sa venue. Peut-être avait-il simplement voulu se rendre intéressant ? Quand elle repensait à la scène, elle se disait toutefois que c'était peu probable. Il ne lui semblait pas l'avoir vu jouer la comédie, mais plutôt avoir vu quelqu'un de naturel, de vrai. Alors, peu importait la raison ; il viendrait sans doute.

La brunette se détendit et redressa la tête. Soudain, elle ressentit l'air frais de la soirée et croisa ses bras devant elle, comme pour se réchauffer. Jetant un coup d'oeil vers l'Occamy Doré, elle se demanda si Vhagar n'était pas déjà entré. Il aurait été bête d'avoir attendu dehors pour rien. Elle demeura immobile un instant, prête à se rapprocher, puis elle entendit une voix provenant de derrière elle.

- Bonsoir Jessy.

C'était bien lui ! La jeune femme eut l'impression d'être plus légère quand elle se retourna et vit Vhagar approcher. Il s'était aussi changé pour l'occasion, arborant maintenant une jolie chemise ainsi qu'un pantalon couleur crème. Ces vêtements le rendaient étrangement plus attirant, se mêlant à sa peau claire et à ses cheveux blonds pour le faire étinceler dans le Chemin assombri. Jessy décroisa les bras et sourit à son tour. Elle était heureuse qu'il soit venu - elle ne s'était pas trompée à son sujet - et appréciait son côté décontracté. Apparemment, ce n'était pas parce qu'il avait proposé de la retrouver à l'Occamy qu'il avait prévu de venir en costume.

En parlant de manières... La brune n'était plus au travail et n'était donc plus obligée de le vouvoyer. Ils avaient le même âge, mais n'avaient pour l'instant échangé que quelques mots. Peu importait, après tout. Elle dit donc ce qui lui vint en premier.

- Bonsoir Vhagar ! Je suis contente de vous revoir. Vous allez bien ?

Probablement que oui, mais elle aimait bien demander. Il pouvait se passer beaucoup de choses en quelques heures. Jessy ignorait ce que le jeune homme avait pu faire pendant tout ce temps, et à quoi il employait ses journées en temps normal. En fait, elle ne savait vraiment rien de lui - sauf qu'il avait une chouette, maintenant. Mais les questions moins banales viendraient plus tard : ils n'étaient même pas entrés. La brune ne songeait plus à l'heure qu'il était, ni à son attente ; c'était déjà du passé. Désormais, ils n'avaient plus qu'à se poser dans l'un des fauteuils moelleux du cabaret. Il y faisait sûrement un peu plus chaud. L'endroit serait finalement propice à la détente qu'on lui avait promise.

Sans quitter Vhagar des yeux, Jessy alla ouvrit la porte dont elle était la plus proche. Elle lui laissa suffisamment d'espace pour la précéder ; après quoi, elle s'inclina légèrement et murmura avec un petit air malicieux :

- Après vous... Je vous laisse choisir où vous préférez qu'on s'installe, je ne connais pas très bien les lieux.

C'était vrai. Avec une seule venue à son actif, et en journée, elle ne serait pas la mieux placée pour choisir s'ils devaient aller dans le salon de thé ou autre part. L'Occamy était grand, plus que le Chaudron Baveur. Et puis c'était lui qui l'invitait, n'est-ce pas ? Il devait avoir une idée de la salle qu'il voulait rejoindre. Et les consommations... Là aussi, il faudrait se renseigner. Même si elle avait lu la carte en long, en large et en travers, la dernière fois, la brune n'en avait rien retenu. Sauf ce qu'elle avait pris à ce moment-là. L'amoureuse transie, la vie en rose... Tiens donc.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Finrod Elensar, Sam 8 Oct 2016 - 15:09


Suite de ce RP avec Arcturus Madverier


Le verre proposé par l'Auror ne fut pas refusé par Finrod bien qu'il soit très étonné qu'un agent d'élite du Ministère de la Magie lui propose une telle activité. Le Fourchelang se savait peu apprécié des services officiels et avait déjà été étonné qu'on vienne lui demander conseil pour une affaire de meurtre. Certes, loin d'être l'affaire du siècle, mise en scène ratée et tueuse vite retrouvée. L'affaire, quelque peu ennuyeuse il fallait le reconnaître, avait quand même occupé les deux hommes tout la matinée ainsi que le début d'après-midi. La curiosité du sorcier avait été réveillée. Que pouvait bien lui vouloir un Auror ? Mais il devait quand même s'occuper de sa boutique. Il proposa donc à l'agent de "l'élite" de se retrouver plus tard, en début de soirée à l'Occamy Doré, un établissement pas très loin de chez lui ou il n'avait encore jamais mis les pieds.  

Vint l'heure. Il connaissait la propriétaire. Une histoire pleine de rebondissements. Finrod s'était donc dit qu'il fallait qu'il prenne connaissance du lieu de travail de la jeune femme. Toujours ponctuel, le jeune sortit quelques minutes avant l'heure du rendez-vous afin d'être dans les temps. Vêtu de sa coiffe de perle, une robe d'un vert sombre, le reste n'étant pas visible bien que ses bottes en cuir dépassaient de temps en temps. Il arriva même en avance. L'ex-Serpentard entra et observa la décoration. C'était d'un chic. Un endroit assez classe, Finrod le savait même s'il n'était pas un grand habitué des bars. Il se décida à monter les escaliers, sans vraiment savoir où s'installer. Le but étant de trouvé un endroit plutôt discret et la première pièce semblait trop grande pour satisfaire ce critère. Il arriva donc au balcon et s'installa dans ce qui semblait être une place remplissant les critères recherchés. Peut-être trop intime mais qu'importe, la soirée s'annonçait intéressante avec Arcturus. Le sorcier se posa donc, se laissant visible pour l'Auror qui ne devait plus tarder à arriver.


Dernière édition par Finrod Elensar le Lun 10 Oct 2016 - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Finrod Elensar, Mar 11 Oct 2016 - 8:04


La ponctualité fit défaut à l'Auror ce soir, il fallait croire. Finrod patientait tranquillement. Aucune personne vint lui demander s'il voulait quelque chose. Fallait-il aller servir au bar ? Étrange façon de procéder si c'était le cas. Le sorcier profitait de ce moment de calme ailleurs que chez lui. Il se surpris à apprécier de sortir, d'être ailleurs que dans son appartement ou dans sa boutique. Certes, ce qui l'avait amené ici ce soir était le travail, car sans ce meurtre mal mis en scène, cette soirée n'aurait jamais eu lieu.

Alhena ne s'était pas encore montrée, Finrod ne savait pas si elle était là ce soir, mais il avait presque envie de voir la jeune femme telle leur rencontre et ce qui en avait suivi avait été atypique. Petit à petit, le Fourchelang se détendit, profitant de l'endroit et de son confort. Arcturus se montra enfin. L'ex-serpentard se leva, comme s'il l'accueillait chez lui. Le sorcier de l'élite s'assit sur une chaise laissant seul Finrod profiter de la banquette.

- Bonsoir Monsieur Madverier. C'est la première fois que je viens. Finrod laissa quelques instants pour que le jeune homme s'installe tranquillement. "Vous avez bien terminé votre journée ? Conclure cette affaire n'était pas très compliquée en fin de compte."

Finrod se permettait de jouer un peu, bien que ce Arcturus, lui avec un Auror avait quoi de faire rire au vue de son grand amour pour le Ministre et son "élite". Le Fourchelang jeta un coup d'oeil pour éventuellement commander quelques chose, ils n'allaient pas rester la gorge sèche. Ce soir était plus à la détente non ?
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Alhena Peverell, Mar 11 Oct 2016 - 22:30




L'Occamy Doré

Finrod & Arcturus


Exceptionnel, très rare. Ce soir, pour une raison plus qu'inconnue tu étais de service. Mais pourquoi ? Un instinct qui a frappé à ta porte, pour te dire : aujourd'hui quelqu'un passera la porte de ton établissement, il vaudrait mieux que tu sois là. Malgré ça, tu n'étais pas habillée comme tes serveuses et ta gérante. Un chemisier noir transparent, les premiers boutons ouverts. Celui-ci glissé dans un pantalon moulant perché sur des talons. Style presque androgyne, contrastant avec ta féminité. Cheveux lâchés, tu glisses une de tes mèches derrière ton oreille. Accoudée au comptoir, tu observes la salle. Tu ne fais rien, tu attends pour rien. T'étais-tu trompée ? Pourtant, tu sais quand une connaissance s'apprête à venir à l'Occamy. Mais après tout, tu n'es pas voyante. Non ?

Tu t'amuses avec ton verre.

Shit

Verre brisé.
On s'accroupie. On répare la chose à coup de baguette magique.

Elensar est passé. T'avais vu juste.
Dommage.
Tu l'as pas vu.

Onde magique. Tu te rassois, regard dans le vide. Quelques minutes s'écoulent. Deux ? Trois ? Cinq ? Dix ? Notion du temps perdue, ravivé par l'arrivé d'un homme. Tu le suis un moment du regard. Bon, et si tu faisais un peu quelque chose pour une fois ? Histoire de changer de d'habitude. Peut-être que serveuse c'est pas mal ?

Tes pas te montent aux Balcons. Tu aperçois le nouveau client, il est en...bonne compagnie visiblement. Tu t'avances vers eux. Onde sensuelle. Doit-on devenir éternel ? Avoir des ailes ? Marcher droit vers l'enfer, les sables mouvants. Un malsain sourire, mais beau, s'affiche sur ton visage -pour la politesse, à n'en pas douter. Des yeux vert brillants. Réveil brutal. Voix rauque.

- Bonsoir Messieurs... Regard et acquiescement de tête vers Elensar, Finrod... Retour de l'aparté aux deux clients, Bienvenue à l'Occamy Doré. Je suis navrée de l'attente. J'espère que celle-ci n'a pas été trop longue et que vous passerez une agréable soirée.

En fait, je ne foutais rien. J'ai brisé un verre et du coup je ne t'ai pas vu Elensar

- Que désirez-vous commander ?

Sourire en coin. Cartes déjà à disposition sur la table.

Pile ou face qu'ils prendront de l'alcool ?
Revenir en haut Aller en bas
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Vhagar Meraxès, Mar 11 Oct 2016 - 23:30


PV Jessy Brown


A peine retournée qu'elle lui demandait de ses nouvelles. Il était pas non plus aux anges, mais ça faisait bien longtemps, trop longtemps même, qu'il n'avait pas ressenti un peu de joie. Il lui répondit d'un grand sourire et d'un oui convaincant. Elle avait l'air tout aussi heureuse que lui d'être là, et quand la parole rejoint le ressenti, difficile de ne pas y croire. Avant qu'il ne puisse faire preuve d'une quelconque galanterie, Jessy ouvra la porte d'entrée l'invita humblement à la précéder.

- Après vous... Je vous laisse choisir où vous préférez qu'on s'installe, je ne connais pas très bien les lieux.

Celle-là elle était bien bonne. Comme si Vhagar avait déjà mis les pieds dans cet endroit. A peine l'avait-il fait qu'il déglutit en silence. C'était pas du tout le genre de coin ou il aimait passer le temps d'habitude. C'était assez dans les apparences, plutôt luxueux. Il chercha désespérément et sans succès un panneau d'affichage sur lequel il espérait ne pas voir les shooters à cinq galions. Continuant sa marche d'un air assuré, comme s'il était de la maison, il se retrouva vite de l'autre côté de la salle, près des balcons, juste en dessous. Étrangement, ceux-ci donnaient bien plus envie de s'y installer. Petit coin tranquille d'intimité, cela allait être parfait pour son rencard avec la belle Jessy qui le suivait toujours, les deux sorciers prenant de ne pas se prendre les pieds dans le large escalier en colimaçon. Une fois en haut, il chercha un instant un espace dans lequel ils seraient isolé du reste de l'établissement. Il aperçu son collègue d Ministère, Madverier, discutant avec un autre homme. Le style assez bizarre d'ailleurs. Tout comme Arcturus, en fait, comme quoi... Voyant qu'il ne l'avait pas vu, il ne lui adressa rien de plus qu'un regard, et continua son chemin. Il s'arrêta devant une table près d'un des box, et tira la chaise pour que sa cavalière puisse prendre place. Les assises en bois blanc ornées de coussin typé chic décoraient largement assez bien les tables. On avait hâte de poser son fessier dessus.

- Mademoiselle, si vous voulez bien me faire le plaisir.

Assise, il alla se placer en face d'elle, la vue sur la partie nord de la salle, et Arcturus dans le champ de vision. Il n'entendait rien de la discussion, mais ça semblait bien mystérieux. Il changea de point de vue, et regarda Jessy. Il la trouvait magnifique en fait, et il n'avait jusqu'alors pas remarqué le décolleté de ce haut bleu de classe. Pas désagréable à regarder, se dit-il, mais fallait pas en abuser, il avait beau être homme, c'est le genre de chose qui d'habitude ne lui faisait faisait ni chaud ni froid. Il ne valait mieux aussi ne pas passer pour ce qu'il n'était pas. Ils se connaissaient à peine, et c'était la le moment de faire connaissance. Il se contenta donc d'un simple compliment. Et quite à être un peu proche, autant se tutoyer directement, et c'est lui qui prit l'initiative. Il n'y avait pas non plus de quoi la déstabiliser, quand on est jeune, on a le temps avant les manières.

- Tu es superbe !


Il ajouta à cela son sourire charmeur encore à l'entrainement. Avant d'y être, ça paraissait toujours plus facile de meubler la conversation. Et ce n'était que le début.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Finrod Elensar, Jeu 13 Oct 2016 - 19:57


Justification ou excuses, Arcturus semblait suffisamment considéré Finrod pour l'informer des raisons de son retard. C'était une situation risible quand on y pensait. Le Fourchelang, fiché par les services du Ministère et un Auror, sorcier au service de ce dernier, tous deux à boire un verre après avoir collaboré. Manquerait plus qu'un autre Auror les voit ensemble. Le Madverier siffla sur son travail et la paperasse qui en découlait. Le dossier sur le propriétaire avait dû le mettre en confiance pour se plaindre devant lui de son employeur.

Sans réelle surprise, comme si la rencontre avec elle avait été prévue, Alhena se montra. Bien qu'il parlait avec Arcturus, Finrod s'était placé sur la banquette de manière à avoir le meilleur champs de vision sur l'ensemble de la petite salle. Une précaution pas forcément nécessaire mais qui rassurait un minimum. Un duo dont il connaissait l'un des membres, Jessy la gérante de la Boutique d'Animaux Magiques, son magasin. Accompagnée d'un charmant jeune homme, elle alla s'asseoir quelques tables plus loin. La propriétaire du lieu le salua très sobrement. Le jeune homme lui rendit avec un sourire, pas un grand, juste ce qu'il fallait pour montrer qu'il appréciait de la revoir. Il fallait commander.

- Alhena, je vais vous prendre une licorne déchaînée s'il vous plaît. Dit-il après avoir hésité en regardant la carte. Pas de whisky, une boisson appréciée du jeune homme. Le champagne était aussi apprécié mais dans une moindre mesure. Mais la liqueur de vanille l'avait appelé, une saveur qu'il appréciait beaucoup.

Les yeux émeraudes de Finrod sautèrent très rapidement sur Jessy pour revenir ensuite sur Alhena.

- Charmant endroit que celui-ci,

Arcturus avait donc un vilain défaut. La curiosité.

- Effectivement, je ne suis jamais venu, mais entre commerçants du Chemin de Traverse, il nous arrive parfois de nous rencontrer. Nous avons dû régler quelques différents, mais entre nous avec d'autres personnes, rien de bien important. Et donc ? Votre métier de justicier ne vous plait donc pas ? Je suis d'ailleurs étonné que vous soyez ici avec moi alors que votre collègue semblait des plus hargneuses à mon encontre, je pense que mon dossier n'est pas très valorisant.

Finrod avait décidé de taire les détails de la rencontre avec la belle jeune femme. Bien qu'il savait ne pas risquer grand chose avec Arcturus, certaines choses doivent rester privées.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Les Balcons

Message par : Célya L. Shake, Dim 16 Oct 2016 - 14:56




L'Occamy Doré

Jessy Brown & Vhagar Meraxès




Une nouvelle soirée s'annonçait à l'Occamy Doré. Après avoir passé la journée dans l'établissement, la jeune blondinette avait profité de la pause entre le service de la journée et celui du soir pour se reposer un peu et se refaire une toilette rapide. Célya avait ensuite opté pour une tenue plus festive, n'étant pas obligée de porter l'uniforme au contraire de ses serveurs et serveuses. Elle avait troqué sa petite robe fraîche pour une robe plus élégante et sobre, assortie d'une paire d'escarpins noirs. Ce n'était pas une tenue idéale pour se rendre en cuisine mais la gérante avait décidé de prendre son repas en compagnie du chef cuisinier et c'était elle qui s'était retrouvée aux fourneaux. Après tout, l'homme y restait derrière toute la journée, il avait bien droit à ce qu'on le servît de temps à autres.

Après dîner, la jeune femme avait fait une petite inspection des différentes pièces et ayant constaté que tout était prêt, Célya s'était retirée dans son bureau au premier étage pour effectuer quelques travaux d'administration. Elle était moins souvent derrière le bar que ses employés mais il ne fallait pas oublier qu'elle devait gérer l'Occamy Doré et cela comprenait pas mal de paperasse. Même si ça semblait barbant, la sorcière aimait bien s'en occuper, du moment qu'elle n'y passait pas des heures et des heures... Voilà pourquoi elle restait régulière dans sa gestion et elle n'avait aucun retard. Aussi ce soir, la blonde prit le temps avant de revenir en salle pour s'occuper des clients.

Le nombre de ceux-ci variaient selon le jour ; aujourd'hui, c'était un jour normal et il n'y a pas énormément d'affluence, à l'inverse d'un vendredi soir par exemple. Néanmoins, le personnel devait être disponible. Exceptionnellement, Alhena était de service ce soir. La propriétaire ne le faisait jamais qu'en certaines occasions mais Célya ne voulait pas paraître indiscrète et ne posa pas trop de questions, laissant faire son amie. Occupée à s'affairer auprès d'une table, la blondinette remarqua du coin de l’œil que deux consommateurs venaient d'entrer dans l'établissement. Ils se dirigeaient vers les escaliers, en vue de monter aux Balcons. Terminant ce qu'elle faisait, la gérante suivit le pas et constata que les deux nouveaux venus venaient tout juste de s'installer. Elle se dirigea vers eux, un sourire franc aux lèvres.

« Bonsoir ! Bienvenue à l'Occamy Doré. C'est moi qui m'occuperai de vous ce soir. Je vous laisse un petit instant pour choisir ce qui vous ferait plaisir, n'hésitez pas si vous avez une question ! »

Elle leur présenta le menu et en déposa deux sur leur table avant de se mettre un peu en retrait, s'occupant de rajuster une nappe d'une table voisine. L'un des deux clients était une jeune femme dont le visage était familier à Célya, puisqu'elle travaillait à la Boutique d'Animaux Magiques, quelques pâtés de maisons plus loin. Un autre client lui disait quelque chose mais ce n'était pas le jeune homme qui l'accompagnait ; c'était un autre jeune homme, et si elle ne se trompait pas, il s'agissait d'un Auror, un parmi ceux qui étaient présents à la conférence de presse du Ministère, auparavant. Il était accompagné du gérant de la Boutique d'Animaux Magiques, petite coïncidence avec son employée.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Alhena Peverell, Jeu 20 Oct 2016 - 6:06




L'Occamy Doré

Finrod & Arcturus


Sorry, I'm Late

Charmant dites-vous ? Il n'y a qu'une fausse image dorée, une hypocrisie sans merci dans le décor. Bad point. Malgré tout, ça te fait sourire. Parce qu'au fond, ça te ressemble un peu, ainsi qu'à toutes les personnes qui osent rentrer dans cet établissement. Rictus au coin des lèvres, tu retiens le nom des boissons : Pink Lady et Licorne déchainée. Pari gagné. Tu prononces quelques mots, leur disant que tu apportes cela dès que possible. Tu t'apostrophes rapidement et te diriges vers le bar.

Alors... Pour le premier : du Champagne rosé, de la liqueur de pêche, de la liqueur de framboise et du jus de pamplemousse. Quelque chose de très sucrée. Peut-être trop pour que toi, tu le trouves doux. Les boissons peuvent être révélatrices. Ce client avait-il donc un coeur mou ? Non certainement pas. On pouvait voir une certaine froideur et des traits presque cruels sur son visage d'aristocrate. C'est un homme étrange. Il ne te laisse pas de marbre. Peut-être d'ailleurs pas forcément dans le bon sens du terme. Comme si on était face à un prédateur narcissique. Il y avait un côté pervers et malsain, que même toi, tu ne supportes pas. Et pourtant, seul Merlin sait à quel point tu pousses le vice loin quand tu es plongée dans les ténèbres. Mauvaise impression de la personne. Il n'est pas un rival en tout cas. Mais peut-être quelqu'un qui pourrait s'avérer être une épine dans le pied, si jamais vous vous croisez dans un autre contexte. Et cette idée ne te plait pas. Tu n'aimes pas les nuisibles, qu'importe leur statut. Grimace.

La boisson faite, tu la poses sur un plateau. Dosée à la perfection, tu passes à la seconde. Cette fois, c'est du Rhum, du jus de noix de coco et de la liqueur de vanille. Un truc un peu amer, difficile à digérer pour les plus délicats du palais des goûts. Quelque chose qui convient bien à Elensar finalement. Brut, mais qui au fond ne l'est pas tant que ça. Avec en surface, un mystère, un secret bien ancré.
Sourire aux lèvres, tu poses les deux petites assiettes des bouchées de toast de caviar à côté. Le tout enfin prêt, tu soulèves le plateau d'une main. Professionnelle jusqu'au bout des ongles, tu montes les escaliers sans renverser quoi que ce soit. Finalement, les cours de Bienséance de ta mère portent bien leurs fruits.

« Voilà pour vous messieurs. »

Tu déposes les verres un à un, les assiettes ensuite. Légèrement maniaque, tu tournes dans le bon sens celle du client mystère afin que ça soit parfait. Tu souris à nouveau.

« Si vous souhaitez quoi que ce soit d'autre, je me tiens à votre disposition. Passez une excellente soirée. »

Tu t'éclipses alors tranquillement. Tu aperçois alors Célya discuter avec deux autres clients. L'un d'eux n'est autre que Jessy. Tu lui adresses un bonjour de la main. Si elle ne t'as pas vu, tant pis. Tu attends quelques secondes que ton amie ait fini son travail avant de se diriger vers elle. La jeune femme est déjà en train de réajustant une nappe. Pour que personne n'entende, tu murmures un petit :

« Dis-moi Célya... Par hasard, le client qui est avec Elensar. Tu le connais un peu ? »

Oui, tu l'avoues, il t'intrigue. Les Dorian Gray t'intriguent...

Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Jessy Brown, Mer 2 Nov 2016 - 0:39


Vraiment désolée du retard ! :mm:


Jessy suivit Vhagar à l'intérieur de l'établissement. Comme elle l'avait imaginé, le cabaret n'était pas le même en soirée que dans l'après-midi. Les décorations étaient semblables, mais plus nombreuses et aux agencements différents. Plumes dorées, blanches et noires les entouraient, ainsi que douces soieries. Elle avait beau se dire que cet environnement n'était pas son genre... elle était assez contente de passer la soirée ici. Quoi de mieux qu'un beau jeune homme et un cadre distingué pour se changer les idées et passer un bon moment ?

Ils passèrent devant le grand salon, qui avait pris la place du salon de thé, sans s'y attarder. Puis ils empruntèrent un escalier en colimaçon menant aux discrets balcons qui l'entouraient. Arrivée sur la mezzanine, le regard de la brune balaya les alentours. Les tables circulaires drapées de blanc et chaises confortables revenaient comme un air familier, régulièrement séparées par des rideaux pailletés. Un endroit charmant, qui promettait la tranquillité. Mais le duo n'était pas le premier arrivé. Jessy put reconnaître Finrod, qu'elle avait rencontré il n'y avait pas si longtemps et avec qui elle travaillait désormais. Il était aussi accompagné d'un jeune homme, qu'elle ne connaissait pas cette fois-ci. Il était étrange de le trouver ici - surtout inattendu. Mais peu importait ; il ne semblait pas l'avoir remarquée, alors elle passa son chemin et s'arrêta au niveau d'un box choisi par le blond.

- Mademoiselle, si vous voulez bien me faire le plaisir.

En véritable gentleman, il lui tira une chaise pour qu'elle puisse se poser avant lui - ce qu'elle fit en le remerciant, souriante. Puis il s'installa en face d'elle. Son regard bleu se perdit elle ne savait où dans la salle. Jessy eut le temps de se demander ce qui l'intéressait à ce point puis elle aussi se mit à observer le merveilleux décors, sans trop savoir pourquoi si ce n'était pour admirer le résultat des efforts de la propriétaire. Elle était bien placée pour savoir que s'occuper d'un commerce n'était pas chose aisée et devait bien accorder ce mérite à Alhena. Les yeux chocolat de la fourchelang, égarés dans les paillettes, se raccrochèrent bientôt à ceux de Vhagar d'un bleu glacé peu commun.

- Tu es superbe ! lui lança-t-il.

Maintenant qu'ils étaient là, sur leurs coussins, regards croisés et sourires échangés, Jessy put voir le jeune homme bien en face. Elle ne remarqua pas qu'il étaient passé au tutoiement, ce qui semblait la suite naturelle de leur arrivée dans cet endroit clos. Ce qu'elle retirait de ce moment, c'était qu'il était craquant et avait le potentiel pour la faire fondre, bien qu'elle ne sache presque rien de lui. Son attitude courtoise auréolée de mystères avait au moins de quoi lui plaire.

- C'est gentil... Toi aussi.

Rien d'exceptionnel dans ces propos, mais son expression pouvait les mettre en relief. Vhagar avait du charme et cela était plus visible à cet instant que lorsqu'il était venu dans la boutique. À première vue, elle avait rapproché son apparence de quelqu'un venant de l'Est. Ayant envie d'en savoir plus à son sujet, elle brûlait de lui poser quelques questions concernant son lieu de vie ou ses origines. Elle se jeta donc à l'eau :

- Dis, je me demandais : tu n'aurais pas des origines étrangères ? Parce que j'ai l'impression que... tu as quelque chose qu'on ne voit pas souvent, à la ménagerie...

La question était là, mais la raison n'avait pas beaucoup de sens. Elle n'était pas bien partie et si elle continuait sur cette pente, elle allait probablement s'emmêler les pinceaux. Par chance, elle fut sauvée par une jeune femme à la chevelure d'or qui se plaça devant leur table. Vêtue d'une robe élégante, elle s'accordait parfaitement à l'établissement. Entre ses mains, des cartes : sans doute travaillait-elle ici.

- Bonsoir ! Bienvenue à l'Occamy Doré. C'est moi qui m'occuperai de vous ce soir. Je vous laisse un petit instant pour choisir ce qui vous ferait plaisir, n'hésitez pas si vous avez une question !

- Bonsoir ! C'est noté, merci.

Jessy, qui regardait la gentille serveuse poser les cartes sur la table, vit Alhena non loin en arrière-plan. Elle adressa un signe de tête à son amie, le sourire aux lèvres. Décidément, il y avait du monde à l'Occamy ce soir-là. Les balcons étaient censés être un lieu quelque peu intime, mais l'on se rendait vite compte que les yeux et les oreilles étaient partout. Cela avait de quoi mettre mal à l'aise, surtout quand elle pensait que le proprio de sa boutique pouvait voir qu'elle sortait avec l'un de leurs clients. Mais, de son avis, peu importait qu'elle ait rencontré Vhagar ici ou ailleurs... Ce qui comptait, c'était où ils en étaient à cet instant. Elle se sentait donc libre de faire abstraction du reste.

La brune prit une carte de l'établissement tandis que la blondinette s'éloignait légèrement. C'était la deuxième fois qu'elle avait le menu entre les mains, mais cette fois-ci, elle était un peu plus concentrée et faisait attention à ce qu'elle lisait. Ses yeux papillonnèrent entre les diverses informations et elle ne tarda pas à remarquer que la plupart des boissons alcoolisées étaient à base de champagne. Encore une fois, ils prouvaient qu'ils faisaient dans le haut de gamme. Heureusement qu'elle aimait cela - le champagne. Autrement, il y avait apparemment plein de bonnes choses. De bons thés, par exemple ; mais ce n'était plus l'heure du thé.

Après quelques secondes, Jessy leva les yeux vers Vhagar, le sourire en coin.

- Alors, tu as trouvé ton bonheur ? Elle désigna la carte. Ça a l'air pas mal, ce qu'ils font. Si tu es déjà venu, tu as tes préférences ? Pour ma part, je ne suis venue qu'une fois et j'avais pris du thé ; je ne peux pas en dire grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les Balcons

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 7

 Les Balcons

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.