AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 3 sur 7
Les Balcons
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Jessy Brown
Serdaigle
Serdaigle

Re: Les Balcons

Message par : Jessy Brown, Mer 2 Nov - 0:39


Vraiment désolée du retard ! :mm:


Jessy suivit Vhagar à l'intérieur de l'établissement. Comme elle l'avait imaginé, le cabaret n'était pas le même en soirée que dans l'après-midi. Les décorations étaient semblables, mais plus nombreuses et aux agencements différents. Plumes dorées, blanches et noires les entouraient, ainsi que douces soieries. Elle avait beau se dire que cet environnement n'était pas son genre... elle était assez contente de passer la soirée ici. Quoi de mieux qu'un beau jeune homme et un cadre distingué pour se changer les idées et passer un bon moment ?

Ils passèrent devant le grand salon, qui avait pris la place du salon de thé, sans s'y attarder. Puis ils empruntèrent un escalier en colimaçon menant aux discrets balcons qui l'entouraient. Arrivée sur la mezzanine, le regard de la brune balaya les alentours. Les tables circulaires drapées de blanc et chaises confortables revenaient comme un air familier, régulièrement séparées par des rideaux pailletés. Un endroit charmant, qui promettait la tranquillité. Mais le duo n'était pas le premier arrivé. Jessy put reconnaître Finrod, qu'elle avait rencontré il n'y avait pas si longtemps et avec qui elle travaillait désormais. Il était aussi accompagné d'un jeune homme, qu'elle ne connaissait pas cette fois-ci. Il était étrange de le trouver ici - surtout inattendu. Mais peu importait ; il ne semblait pas l'avoir remarquée, alors elle passa son chemin et s'arrêta au niveau d'un box choisi par le blond.

- Mademoiselle, si vous voulez bien me faire le plaisir.

En véritable gentleman, il lui tira une chaise pour qu'elle puisse se poser avant lui - ce qu'elle fit en le remerciant, souriante. Puis il s'installa en face d'elle. Son regard bleu se perdit elle ne savait où dans la salle. Jessy eut le temps de se demander ce qui l'intéressait à ce point puis elle aussi se mit à observer le merveilleux décors, sans trop savoir pourquoi si ce n'était pour admirer le résultat des efforts de la propriétaire. Elle était bien placée pour savoir que s'occuper d'un commerce n'était pas chose aisée et devait bien accorder ce mérite à Alhena. Les yeux chocolat de la fourchelang, égarés dans les paillettes, se raccrochèrent bientôt à ceux de Vhagar d'un bleu glacé peu commun.

- Tu es superbe ! lui lança-t-il.

Maintenant qu'ils étaient là, sur leurs coussins, regards croisés et sourires échangés, Jessy put voir le jeune homme bien en face. Elle ne remarqua pas qu'il étaient passé au tutoiement, ce qui semblait la suite naturelle de leur arrivée dans cet endroit clos. Ce qu'elle retirait de ce moment, c'était qu'il était craquant et avait le potentiel pour la faire fondre, bien qu'elle ne sache presque rien de lui. Son attitude courtoise auréolée de mystères avait au moins de quoi lui plaire.

- C'est gentil... Toi aussi.

Rien d'exceptionnel dans ces propos, mais son expression pouvait les mettre en relief. Vhagar avait du charme et cela était plus visible à cet instant que lorsqu'il était venu dans la boutique. À première vue, elle avait rapproché son apparence de quelqu'un venant de l'Est. Ayant envie d'en savoir plus à son sujet, elle brûlait de lui poser quelques questions concernant son lieu de vie ou ses origines. Elle se jeta donc à l'eau :

- Dis, je me demandais : tu n'aurais pas des origines étrangères ? Parce que j'ai l'impression que... tu as quelque chose qu'on ne voit pas souvent, à la ménagerie...

La question était là, mais la raison n'avait pas beaucoup de sens. Elle n'était pas bien partie et si elle continuait sur cette pente, elle allait probablement s'emmêler les pinceaux. Par chance, elle fut sauvée par une jeune femme à la chevelure d'or qui se plaça devant leur table. Vêtue d'une robe élégante, elle s'accordait parfaitement à l'établissement. Entre ses mains, des cartes : sans doute travaillait-elle ici.

- Bonsoir ! Bienvenue à l'Occamy Doré. C'est moi qui m'occuperai de vous ce soir. Je vous laisse un petit instant pour choisir ce qui vous ferait plaisir, n'hésitez pas si vous avez une question !

- Bonsoir ! C'est noté, merci.

Jessy, qui regardait la gentille serveuse poser les cartes sur la table, vit Alhena non loin en arrière-plan. Elle adressa un signe de tête à son amie, le sourire aux lèvres. Décidément, il y avait du monde à l'Occamy ce soir-là. Les balcons étaient censés être un lieu quelque peu intime, mais l'on se rendait vite compte que les yeux et les oreilles étaient partout. Cela avait de quoi mettre mal à l'aise, surtout quand elle pensait que le proprio de sa boutique pouvait voir qu'elle sortait avec l'un de leurs clients. Mais, de son avis, peu importait qu'elle ait rencontré Vhagar ici ou ailleurs... Ce qui comptait, c'était où ils en étaient à cet instant. Elle se sentait donc libre de faire abstraction du reste.

La brune prit une carte de l'établissement tandis que la blondinette s'éloignait légèrement. C'était la deuxième fois qu'elle avait le menu entre les mains, mais cette fois-ci, elle était un peu plus concentrée et faisait attention à ce qu'elle lisait. Ses yeux papillonnèrent entre les diverses informations et elle ne tarda pas à remarquer que la plupart des boissons alcoolisées étaient à base de champagne. Encore une fois, ils prouvaient qu'ils faisaient dans le haut de gamme. Heureusement qu'elle aimait cela - le champagne. Autrement, il y avait apparemment plein de bonnes choses. De bons thés, par exemple ; mais ce n'était plus l'heure du thé.

Après quelques secondes, Jessy leva les yeux vers Vhagar, le sourire en coin.

- Alors, tu as trouvé ton bonheur ? Elle désigna la carte. Ça a l'air pas mal, ce qu'ils font. Si tu es déjà venu, tu as tes préférences ? Pour ma part, je ne suis venue qu'une fois et j'avais pris du thé ; je ne peux pas en dire grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Finrod Elensar, Mer 2 Nov - 16:14


L'Auror usait de la flatterie avec Finrod. S'il y avait bien une chose à laquelle le jeune homme restait insensible c'était ceci. Surtout lorsqu'elle était sans réel fondement. L'affaire, si on pouvait l'appeler ainsi, une affairette à la limite tellement elle était ridicule, avait été bouclée très, voire trop, rapidement. Le seul point qui aurait pu plaire au Fourchelang aurait été de garder la créature pour pouvoir observer son comportement mais il se voyait mal demander à l'élite magique ce genre de service étant donné la nature de l'animal mystérieux et des relations tendues entre lui et le Ministère.

La précision quant à l'homme qui accompagnait Jessy ne fut pas d'une grande utilité une fois que le duo n'était plus très visible par les yeux émeraudes de Finrod. Il souhaitait rester discret alors il ne se leva pas pour distinguer mieux le visage de l'inconnu. S'ensuivit un discours quelque peu étrange. L'Auror avait décidé de parler de son fonctionnement, de sa manière de penser. Il ne connassait pas le propriétaire de la BAM et le voici entre de lui confier d'étranges confessions.

- Mmmmh, je vois. Vous voulez dire que vous suivez vos propres règles ? Vous n'avez pas crainte que votre collègue ait l'oreille aiguisée et ne vous entende ? Et pourquoi être si direct avec moi ? Vous avez lu dans mon dossier que j'avais écrit une lettre de reproches à... Notre premier Ministre et vous pensez donc que je suis complètement contre le gouvernement en place ? Et qui ne me dit pas que vous essayez de me piéger ? Dit-il, sur une voix calme mais assurée. Il avait failli dire "votre premier Ministre" mais avait réussi à éviter l'erreur.

Arcturus se livrait beaucoup trop facilement et ce n'était pas trois notes dans un dossier qui pouvait lui indiquer qui était vraiment Finrod. Ou bien une enquête approfondie avait été menée sur lui-même et les chasseurs de mages noirs en savaient plus que ce que l'ex-serpentard pensait. Il se décida qu'il fallait en savoir plus mais il avait soif. Une douce gorgée vient lui chatouiller le palais pour ensuite finir avalée. La boisson était bonne, pas transcendante, mais assez bonne pour que Finrod reprenne directement une autre gorgée plus grande tout de suite après.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Finrod Elensar, Ven 18 Nov - 17:10


L'assurance et l'inconscience du jeune Auror étonnaient grandement le propriétaire de la Boutique d'Animaux Magiques. Bien que le discours qu'il tenait était difficile à saisir tant par l'ordre des mots dans les phrases que les sujets d'une phrase à l'autre changeait du tout au tout, Finrod crut comprendre le fond qui se dégageait de tout ceci. L'alcool faisait-il déjà effet et ce malgré la grande taille d'Arcturus ? Le Fourchelang n'en savait trop rien et se décida à ne pas chercher plus loin en s'abstenant de tout commentaire.

En se concentrant uniquement sur le fond du discours de l'Auror, le sorcier crut comprendre que plusieurs rapports constituaient son dossier. Mais quels étaient-ils ? Dans sa mémoire, Anthéa ne l'avait interrogé qu'une seule fois, cela avait été tendue comme un string de vélane. Il y avait dû avoir un rapport avant cette "entrevue" lorsque le propriétaire de la BAM avait fait appel à l'élite magique parce qu'elle avait été victime d'une attaque destructrice. Elle avait d'ailleurs été accompagnée d'une autre jeune femme mais il ne souvenait plus très bien de son visage, ni de son prénom d'ailleurs. Un troisième qui avait suivit la lettre ? Décidément, il en fallait peu aux limiers du Ministère pour constituer un "dossier" à charges. L'ex-serpentard était attentif et prenait garde de ne pas se trahir mais avait-il été négligeant ?

- Vous jouez donc à un jeu dangereux si ce que vous dites est vrai. Un Auror qui ne partage pas les convictions profondes de son grand patron. Vous êtes beaucoup de ce cas-là ? Je veux dire à douter autant du Ministre et de ses actions ?

Sautant du phénix à l'abraxan, l'Auror proposa à Finrod de goûter sa boisson. ll fallait croire qu'Arcturus avait l'esprit à la fête. À ce rythme-là, cela n'allait plus être un simple verre entre "collègues du jour" mais bien une sortie entre trois amis du soir : Finrod, Arcturus et ce cher Alcool.

- Effectivement, il est assez bon. Mais avant de commander quoique ce soit, laissez moi finir mon verre. Je l'ai à peine entamer. Répondit Finrod après avoir goûté la boisson de l'Auror.

- Tâchez d'être en état pour rentrer seul, je ne compte pas débarquer chez vous et vous mettre au lit. Ajouta le sorcier aux yeux verts. Le ton était sérieux tout en étant accompagné d'un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Vhagar Meraxès, Dim 27 Nov - 14:08


RP Jessy Brown
Damn sorry pour ce retard...

Ce genre de moment gênant, un instant de vide qui semble une éternité. En réalité il ne s'était passé qu'une seconde ou deux entre le moment ou elle lui renvoyait le compliment, et le moment ou elle lui envoyait l'ascenseur pour la rejoindre. Une simple question sur ses origines. Il n'y avait pas besoin d'être devin pour desceller la part de Nordique chez celui-ci, mais il fut surpris de réaliser que parmi bon nombre de ses connaissances, maintenant qu'il vivait moins seul, personne ne s'était réellement intéressé à son passé, bien que ce ne fut l'une des parties les plus intéressantes, et la seule dont il pouvait parler sans risquer une entrée simple à Azkaban. Mais c'était aussi la seule dont le rempart au partage était simplement dû à la faiblesse que cela faisait ressortir. Son talon d'Achille. Ce n'était pas juste qu'il ne voulait pas en parler. Il considérait dangereux de le faire. Et à force de psychoter, il en oublia la réelle nature de la question, loin d'être excessivement personnelle, et de répondre avant l'arriver de la belle blonde qui allait les servir.

Elle se présenta poliment elle et les lieux, et leur fit dont temporaire d'un menu surpassant les attentes du Nordique. eu de choix, mais quels choix. Jessy ne semblait pas avoir découvert à quel point il était plus novice qu'elle dans la découverte de ce lieu. Jetant quelques coups d’œil furtifs à la carte, évitant d'avoir l'air de la découvrir pour la première fois, il improvisa la suite. Et c'était presque un jeu d'enfant. Du pur bluff, mais un jeu d'enfant pour un habitué du muetisme. Il avait entendu rapidement son collègue qui avait haussé légèrement le ton pour commander ce qu'il appelait un "Pink Lady". Il trouva en deux temps trois mouvements la correspondance sur la couverture cartonnée qui reflétait l'aspect luxueux de l'endroit. Le champagne rosé, ça plaisait souvent aux femmes, si bien qu'il s'étonna même qu'un gaillard comme Arcturus puisse réellement se plaire à boire de genre de coquetterie. Sans se contenter de lui proposer juste un mot entendu, il ouvrit enfin la bouche.

- Si tu es adoratrice de champagne, je peux te conseiller un Pink Lady. Si tu préfère un alcool un peu plus fort en bouche, je préconise une Licorne Déchaînée. Pour ma part, je vais opter pour un Boursouflet fêtard, je ne l'ai pas encore essayé.

Il fit signe de tête à la blonde serveuse, pour qu'elle ne tarde à revenir. Elle s'était mise en retrait afin de laisser aux jeunes leur intimité, ce que Vhagar reconnu plus comme normal que comme respectueux, quoique ce ne fut pas dans ses habitudes. Puis, il parla une seconde fois dans la seconde à la jeune femme.

- Je t'invite, ajoutant un petit sourire assuré, fier d'être sorti apparemment toujours indécouvert de son petit jeu de carte. Petite victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Les Balcons

Message par : Célya L. Shake, Dim 27 Nov - 15:14




L'Occamy Doré

Jessy Brown & Vhagar Meraxès




Après s'être présentée aux deux nouveaux consommateurs des Balcons et leur avoir tendu un menu chacun pour qu'ils puissent faire leur choix, la jeune femme s'était retirée un peu plus loin, les laissant tranquillement parcourir les boissons de la carte de l'établissement. Il ne servait à rien de rester plantée devant eux, attendant leur réponse, ils pouvaient prendre un peu de temps. Aussi, Célya avait rejoint une table vide et entreprenait de remettre un peu la décoration en place, de rajuster la nappe immaculée et de replier une serviette. Une occupation un peu bateau mais qui était nécessaire pour se montrer polie et être prête à prendre la commande.

« Dis-moi Célya... Par hasard, le client qui est avec Elensar. Tu le connais un peu ? »

Alhena s'était approchée de la gérante, sans que celle-ci ne s'en fût aperçue. Elle se redressa légèrement pour jeter un rapide coup d’œil en direction des deux consommateurs concernés. La blonde ne savait pas que son amie connaissait apparemment bien le gérant de la Boutique d'Animaux Magiques. Étaient-ils proches ? Et pourquoi s'intéressait-elle à son compagnon ? Le ton sur lequel elle avait posé sa question laissait entendre que la jeune femme aux cheveux d'ébène se voulait discrète. Célya fit la moue.

« Pas du tout... je crois par contre l'avoir vu au discours du Ministre, c'est un Auror... répondit-elle également en murmurant. Pourquoi ? »

Hélas, la réponse devait attendre car du coin de l’œil, elle vit que l'un de ses clients lui faisait signe pour qu'elle revienne. Ainsi, ils avaient fait un choix. Haussant légèrement les épaules à l'attention d'Alhena, la jeune sorcière se rapprocha des deux jeunes gens, le sourire aux lèvres.

« Vous avez fait votre choix ? » demanda-t-elle aimablement.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Alhena Peverell, Dim 27 Nov - 15:52




L'Occamy Doré

Finrod & Arcturus


Léger doute. Est-ce une bonne chose de céder à la curiosité ?

« Pas du tout... je crois par contre l'avoir vu au discours du Ministre, c'est un Auror... Pourquoi ? »

Un Auror. C'était donc cela. Il est vrai que son visage te semblait un peu familier, tu avais une bonne mémoire. Est-ce lui qui surveiller la zone VIP pendant la conférence ? Sûrement. Délicat sourire à ton amie, tu t'éloignes sans répondre alors qu'elle s'en va vers ses propres clients. Du coin de l'oeil, tu vois qu'il t'appelle. Un autre verre, bien. Tu descends une à une les marches, direction le bar. C'est quoi déjà le cocktail ? Ah oui, un Pink Lady.
On recommence le même manège que précédemment : on verse le Champagne rosé en premier. Puis on rajoute la liqueur de pêche, la liqueur de framboise. On finit donc par le jus de pamplemousse. Le tout est un ensemble bien sucré comme il faut. C'est parfait. La chose faite, tu poses le verre sur un plateau. L'assiette d'amuse bouche qui va avec aussi. Tu soulèves la chose d'une main.

Délicatement, tu te diriges vers les marches. Tes pas te mènent jusqu'à la table de l'Auror et du gérant.

« Excusez-moi mais j'ai demandé un autre verre, s'il vous plait ! »

Sourire aux lèvres, tu te retiens de lui balancer le plateau dans la poire. Une fois arrivée devant lui, tu déposes le tout sur la table. Tu recules, observes l'homme dans les yeux. Les lèvres étirées de manière délicate, tu prends une jolie voix pour t'excuser.

« Je suis confuse de l'attente, veuillez m'excuser. Puis-je vous offrir une sucrerie pour l'attente occasionnée ? »

Faire preuve de civisme, voilà l'histoire de ta vie. Que cela soit avec des élèves sans éducation ou des clients ayant un peu abusé, tu sais te comporter comme il se doit en public. Reconnaitre ses erreurs est une des premières qualités de l'adaptabilité en société. Qui aurait pu croire, que tu pouvais être parfois, aussi sage ? Réflexion faite, personne. Tu ne l'es pas !

Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Finrod Elensar, Mer 30 Nov - 18:45


La situation devait vraiment étrange. Finrod avait de la peine à suivre. Il n'avait pas connu l'Auror aussi peu clair et désordonné. C'était à se demander si quelqu'un n'avait pas pris l'apparence du Madverier pour jouer un mauvais tour au propriétaire de la BAM. Que faire dans cette situation ? Un coup de boule, un coup dans les boules ? Un sortilège sous la table pour l'endormir et vite se barrer ? Ou se lever, outré telle une gazelle qu'on aurait prise pour un lama ? Rien de tout cela, assis. Impassible même si l'alcool commençait à se faire sentir. Une sensation étrange à laquelle le sorcier n'était pas habitué, du moins pas après un seul verre. Mais il n'avait que très peu mangé aujourd'hui.

Se sentant gentiment glisser vers la perte de contrôle. Dans sa tête, comme un système de secours, il fallait qu'il rentre. Retourner dans son appartement, seul, récupérer et se calmer. Ne pas se laisser aller. Le Fourchelang allait se lever lorsque l'Auror ouvrit la bouche pour prononcer des mots inattendus. Interloqué quelques secondes, Finrod se ressaisit. À quoi jouait Arcturus ? Pas le temps de réagir qu'il beugle déjà quelque chose. Il parlait à Alhena de cette manière ? Il désirait vraiment un coup de poing dans son visage sexy ?

La sauvage propriétaire de l'établissement se montra fort docile. Finrod en était étonné. Dans quel monde était-il ? Rien ne se passait pas il le pensait. Oui manger ce serait pas mal bonne idée Alhena. Et tant pis si le Madverier avait envie d'autre chose.

- Est-ce que tu peux amener un cupcake salé, un croque-monsieur s'il te plaît. On partagera

Pourquoi avait-il dit ça ? Comme s'il avait envie de partager avec cet homme au visage attirant. Oui, il en avait envie ? Non ? Pourquoi ? Arcturus avait peut-être simplement voulu jouer et il gagnait à voir un presque géant perturbé par un simple compliment.

- Merci pour... Euh ce que vous avez dit. Vous croyez que c'est une bonne idée de continuer à boire ? Lui demanda-t-il.

Finrod tenta de trouver une position qui lui donnait l'air d'être à l'aise. Il trouva après quelques petits essais. Son verra à la main et bu une grande gorgée. Il approchait du fond.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Alhena Peverell, Sam 10 Déc - 21:55




L'Occamy Doré

Finrod & Arcturus


Hum plait-il ? Tu avais certainement mal entendu. Un cupcake salé et un croque-monsieur ? C'était ironique sans l'être, il fallait vraiment avoir l'esprit mal placé pour cela. Mais la narratrice en a toujours un pour embêter le propriétaire de la BAM. Bref, léger raclement de gorge. Tu te redresses, Finrod avait l'air surpris ou était-ce to imagination ? Peut importe en fin de compte, tu te tournes vers son compagnon. Il n'a pas l'air en meilleur état mais du moment qu'il ne se met pas à monter sur les tables ou à brûler ton établissement, tu n'as aucune raison valable de le foutre dehors semble-t-il.

- Oh ! Un grand merci, ma chère Mademoiselle...Je comprends parfaitement ce retard, voici pour votre labeur et non pas de sucreries pour moi, merci.

C'est à ton tour d'être étonnée quand il glisse un gallion sur ton plateau. D'accord... Pourquoi pas après tout. Tu lui fais un agréable sourire et le remercie de sa bonté. Tu ne t'attardes pas trop et te diriges directement vers les cuisines. Bim, Bam, Boum. Tu ne sais pas comment c'est possible mais tout est déjà prêt. Tu remontes les escaliers à vitesse grand V. Arrivée à destination tu déposes le petit plat et la sucrerie sur la table. En un lapse de temps infini, tu observes la scène. Pauvre Elensar, c'est pas joyeux les compagnons éméché. Mais c'est son problème, pas le tient. En une seconde, tu te volatilises. S'ils ont encore besoin de toi, tu n'es pas loin de toute façon.

Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Finrod Elensar, Dim 18 Déc - 12:48


Finrod était certain d'une chose. La situation vue de l'extérieur devait être comique. Dans l'intérieur, beaucoup moins. Un certain malaise s'était installé. L'Auror devait être définitivement très sensible à l'alcool pour agir de la sorte. De plus, il semblait vouloir descendre rapidement un certains nombres de verres, alcoolique en dehors des heures de bureaux ? C'était un tout autre aspect du jeune Madverier que découvrait le propriétaire de la BAM. Cela en était presque gênant. Non pas presque, cela l'était clairement !

La venue d'Alhena fit espérer au Fourchelang que les ardeurs d'Arcturus avaient eu le temps de retomber. Elle scrutait la scène sans dire mot pour autant. Espérait-elle voir un "sauve-moi" dans le regard du presque géant ? Cela aurait pu. Pour l'instant, il avait plus envie d'assommer l'Auror et lui faire croire le lendemain que son mal de crâne était dû à un surplus d'alcool. Il se retint. La commande ne tarda pas à arriver. Apparemment, l'ex-serpentard avait mal lu. Il n'existait pas un cupcake salé nommé "croque-monsieur". Finalement ce n'était pas plus mal, il aurait ainsi manger avant de rentrer chez lui et n'aurait qu'à rejoindre son lit. Sauf qu'une fois la propriétaire des lieux partie, Arcturus remit une couche dans son plan drague foir***. Il disait n'importe quoi ! Cela commençait à agacer le Fourchelang. À présent qu'il avait commandé à manger, il fallait les consommer. Pas de gaspillage ! Il se dit qu'il partirait une fois le tout terminé.

- Vous ne croyez pas que vous avez trop bu ? Vous commencez à dire n'importe quoi. Vous commencez à me draguer alors qu'il ne s'agissait que d'un verre après une journée de travail. Je découvre un Auror qui n'est pas convaincu des valeurs qu'il est censé défendre. Puis qui me trouve à son goût. Ce n'est pas vraiment la soirée à laquelle je m'attendais voyez-vous ? Vous agissez de bien des plus étranges.

I avait hésité à ajouter : "tous vos collègues sont aussi atteints que vous ?". Mais insulter un homme alcoolisé était rarement une bonne chose. Finrod ne tenait pas à entamer un duel avec le jeune Madverier dans un établissement qui plus est celui d'une amie. Rembarrer mais gentiment. Le Fourchelang voulait éviter de se mettre d'autres Aurors à dos, il devinait qu'il y en avait déjà bien assez suite à la visite d'une d'entre elles à la BAM.

Morse dans le croque-monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Jessy Brown, Mer 21 Déc - 3:07


Réponse à Vhagar et Célya

Jessy observait Vhagar avec intérêt. Elle se demandait si le jeune homme était un habitué des lieux, c'est-à-dire le genre de personnes à avoir pu se payer des repas ou des boissons régulièrement depuis l'ouverture de ce cabaret distingué. Lui ayant proposé de venir, cela semblait logique, mais pas certain. En tout cas, il avait l'air tout à son aise sur ses coussins blancs. Il jetait des coups d'œil à la carte mais ne semblait pas en avoir tant besoin pour la conseiller.

Comme elle l'avait vu précédemment, il y avait le fameux champagne. Un Pink Lady ? Ses yeux chocolat fondirent sur la carte pour en retrouver la description tandis que le jeune homme lui parlait d'une Licorne Déchaînée. Ceci était en effet une autre sorte d'alcool, plus fort mais sûrement quelque peu adouci par la noix de coco et la vanille. Apparemment, il avait déjà essayé tout cela - elle comprit donc qu'il était même un client régulier. Son Boursouflet Fêtard l'intéressa également par sa composition ; elle le prendrait sûrement une prochaine fois.

- Merci Vhagar ! Tu t'y connais dis-donc. Je vais suivre tes conseils, le Pink Lady m'a l'air pas mal.

L'assurance du beau blond lui fit plaisir. Elle n'était pas mal tombée, en fait. Il était prévenant, gentleman comme elle le voyait depuis leur entrée dans l'Occamy. Il l'invitait en plus, c'était vraiment sympa de sa part. Quand on y pensait, il réutilisait les mornilles qu'elle lui avait faites économiser à la ménagerie... Mais les réutiliser pour elle était bien pensé. Elle lui accorda l'un de ses plus beaux sourires pour lui montrer qu'elle appréciait ce geste, puis attendit un instant. Il avait adressé un signe à la serveuse de tout à l'heure. Cette dernière revint en vitesse à leur table pour leur demander s'ils avaient fait leur choix.

- Oui ! Ce sera un Pink Lady pour moi, s'il vous plaît.

Elle tourna ensuite la tête vers Vhagar et attendit qu'il annonce son choix à la blondinette. Même si elle savait ce qu'il allait prendre, elle ne se voyait pas s'exprimer à sa place. Elle regarda de nouveau la carte entre ses mains. Oui, ce qu'elle avait fini par choisir lui avait l'air vraiment bon. Tout du moins, elle avait hâte de le goûter pour s'en assurer. C'était à base de champagne rosé. Encore du rose - la couleur de ses dernières consommations dans l'établissement. Ce n'était pas sa couleur préférée, mais tant que c'était bon, elle ne se plaignait pas !

La brune finit par se détacher de la carte et se tint prête à la rendre à la jeune serveuse si elle décidait de les rapporter avec elle. Après quoi, elle posa ses coudes sur la table et soutint sa tête de la paume de la main. Son regard se posa un instant sur la partie basse de l'établissement, le grand salon où les gens étaient en plein repas, puis plus loin sur les balcons entre les éclats étouffés de quelques voix indistinctes. Elle essayait simplement de s'habituer à ce vaste environnement tout en hauteur et discrétion.

Puis Jessy se redressa et fixa les grands yeux bleus du jeune homme face à elle. Un homme assuré mais pas moins mystérieux. Il ne lui avait toujours pas dit grand-chose à son sujet, et elle espérait y remédier. Pour faire simple, elle pouvait recycler sa question ayant précédé la venue de la blonde. L'interrogation n'avait pas semblé le déranger. Ou alors elle n'était pas capable de se rendre compte des sujets à éviter. Quoi qu'il en soit, il avait dû oublier de lui répondre avec cette histoire de boissons.

N'ayant pas envie de s'avouer vaincue, elle repartit à la charge :

- Au fait, tu ne m'as pas répondu... concernant tes origines. Désolée si c'est indiscret, je voulais simplement en savoir plus sur toi.

Sur ces mots, elle afficha un joli sourire emprunt d'innocence. Elle espérait qu'avec cela elle pourrait obtenir une réponse, n'importe laquelle. Il pouvait lui dire qu'il n'avait pas envie d'en parler ; elle serait curieuse et intriguée mais respecterait cela. Mais puisqu'il fallait bien que quelqu'un se lance sur cette piste, elle décida de partir la première. À lui de voir s'il voulait se risquer à l'y suivre.

- Perso, je suis anglaise. Mais issue d'un peu de diversité, puisque ma mère est française et mon père a des origines américaines.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Les Balcons

Message par : Finrod Elensar, Lun 9 Jan - 17:31


Imaginez-vous, assis sur une chaise ou même volant dans cet endroit, invisibles. Vous avez préparez des pop-corns, des chips ou que sais-je encore. Quelque chose que vous appréciez lorsque vous regardez un film chez vous. Sauf qu'aujourd'hui vous assistez à une scène live des plus étranges entre deux hommes d'une taille presque identique. Vous vous goinfrez en éclatant de rire à chaque action de cette comédie grotesque, ça c'est ce que vous pouvez ressentir en vivant la situation depuis l'extérieur mais ce qui va suivre, vous indiquera les ressentis de l'un des deux protagonistes et cela n'aura plus aucun lien avec de la comédie.

Finrod eut à peine le temps de réaliser ce que l'Auror venait de dire lorsque ce dernier approcha son visage. Le premier réflexe avait été de reculer sa tête mais le Madverier souhaitait vraiment être très proche. Un coup de boule en guise de réponse serait approprié dans une telle situation ? Probablement pas mais une approche physique non souhaitée avait pour conséquence de faire naître ce genre d'envie dans le fort intérieur de Finrod.

Interloqué et silencieux, le Fourchelang restait sur place tout en tendant l'oreille pour entendre ce que le sorcier pouvait bien dire après des confessions pareilles. Une blabla sans queue ni tête, un bla bla qui ne voulait rien dire. Des paroles qui sonnaient creuses et qui sortaient de nulle part. Finrod n'aimait pas ce genre de situation. Dans quoi avait-il mis les pieds ? Il était du genre à vouloir garder une maîtrise sur beaucoup de choses et là il était l'arroseur arrosé. Arcturus n'avait pas la moindre idée de la personne qu'il avait en face de lui, il lui suffisait d'un coup de baguette pour le tuer sur le champ et de s'en aller rapidement sans que personne ne remarque rien. Sauf que ce n'était pas une bonne chose à faire, Alhena n'apprécierait pas trop que le presque géant tue un de ses clients dans son établissement. Il ne fallait pas agir de manière aussi impulsive.

Lorsque Arcturus eut fini son monologue qui sembla durer des heures et se leva tout en tendant la main, Finrod crut que c'était une blague et que la pire était pour la fin. Depuis quand avait-il besoin qu'on l'aide pour se lever ? On le traitait comme un égal et non comme une chose qui a besoin d'aide. Sortant sa baguette sous la table, Finrod informula un Bloclang en direction du Madverier. Sans attendre une réaction, il se leva, seul, et lança sèchement :

- Vous qui aimez paraître grand avec de long discours, des menaces en l'air et des plans tordus, je me demande comment cela se fait que vous êtes encore Auror. Si vous saviez tant de choses sur moi, vous auriez su que pour me plaire, on ne s'y prend pas de cette manière ridicule. Je ne tiens pas à rester un seul instant en votre compagnie et encore moins à vous laisser me raccompagner chez moi. Je sais où j'habite, je n'ai pas besoin de vous. Faites attention à qui vous parlez.

Presque un sifflement de serpent, mais que des mots en langue humaine, tout avait giclé au visage de l'Auror. Finrod lança trois gallions sur la table, en espérant que cela paye tout, cela ferait un pourboire dans le pire des cas. Et s'en alla d'un pas ferme sans pour autant s'agiter d'avantage, aucune sortie théâtrale n'était au rendez-vous ce soir.

Une masse de mépris sortit d'un pas décidé de l'Occamy Doré s'enfonçant dans la nuit pour rejoindre son appartement dans l'Allée des Embrumes. Il ne savait même pas si son sortilège avait fonctionné, mais à cette distance, c'était difficile d'imaginer la chose autrement.


Départ de Finrod et Fin du rp pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: Les Balcons

Message par : Vhagar Meraxès, Jeu 12 Jan - 5:40


RDV en la charmante compagnie de Jessy,
avec Célya

J'propose qu'on arrête les retards d'un mois, navré pour celui-ci :P

Le sourire aux lèvres, Vhagar regarda du coin de l'oeil la serveuse qui s'approchait de leur table, réalisant qu'il avait omis de répondre à la simple question de Jessy. Il attendit cependant un moment, le temps qu'elle fasse l'aller retour pour aller chercher leur boissons. La jolie brune ouvrit la parole en première, tombant dans la gentille fourberie du Nordique en commandant un Pink Lady, cocktail que l'animage n'avait tout simplement jamais eu l'occasion de goûter. Il soutint son regard qui trouva le sien, deux satisfait de la magouille. Il espérait tout de même ne pas l'avoir embarqué dans une dégustation trop hasardeuse et incertaine. Il aurait été fâcheux que le Pink Lady se révèle être un choix qui n'aurait pas été, en temps plus habituel, celui de mademoiselle Brown. A en estimer par son adorable visage, il estima à cinquante cinquante la chance pour qu'elle apprécie le breuvage, et cent pour cent la probabilité qu'elle prétende l'apprécier. Il se tourna à son tour vers la serveuse, en déclarant d'un ton plutôt sec mais respectueux son envie d'un Boursouflet fêtard. Il réalisa alors qu'il n'était pas tellement un amateur de gin. Vhagar avait plutôt l'habitude de boire des alcools moins distingués, ou des alcools purs, simplement. Un bon whiskey faisait la plupart du temps l'affaire. Il jeta un dernier coup d'oeil à la carte, voir si un meilleur choix ne se proposait pas au dernier moment. Mais à part un cocktail à base de rhum, dosé dans la cannelle qui n'était pas vraiment au goût du Scandinave, les autres cocktails étaient à base de champagne. Et bien que ce soit le genre de bulles hautement qualifiées pour animer les plus belles et romantiques des soirées, c'était un alcool que lui se forçait à boire pour les grandes occasions. Il laissa donc tomber la carte sur son bout de table, et adressa un sourire confirmant son choix à la serveuse.

Il décroisa alors son regard pour en venir à celui de Jessy. Ses beaux yeux en amandes captivaient complètement son attention, ainsi que les belles formes qui se soupçonnaient d'elle même sous son haut bleu marin. Bataille engagée pour ne pas y penser, et surtout pour ne pas trahir un quelconque intérêt strictement physique. C'était une femme très séduisante, mais il en fallait plus pour attraper un cœur de viking. Il profita néanmoins que son attention soit porté sur le grand salon en contrebas pour regarder discrètement et non sans désir les courbes justement prononcées et suggérées de la belle jeune femme. Son regard se releva en même temps qu'elle se redressa sur son siège, croisant de nouveau son regard, ce qui lui fit esquisser un sourire. Bien qu'il n'avait pas l'habitude de ce genre de situation, il se trouvait bien plus à l'aise qu'il n'aurait pu l'espérer, en fin de compte.

- Au fait, tu ne m'as pas répondu... concernant tes origines. Désolée si c'est indiscret, je voulais simplement en savoir plus sur toi. Mais il n'eut à peine de temps de réaliser sa perte d'attention pour lui répondre, et de lui répondre enfin, qu'elle se lança la première. Perso, je suis anglaise. Mais issue d'un peu de diversité, puisque ma mère est française et mon père a des origines américaines.

Décidément, toutes les meilleurs saveurs de trois grande puissances mondiales semblaient converger en un seul corps. Jessy venaient donc de plusieurs pays pas si différents, mais ça faisait une riche culture pour une si petite femme. Et encore, elle n'était pas si petite que ça pour une sorcière. Mais elle atteignait loin de là les quasi deux mètres du Nordique, qui écoutait la petite anecdote avec intérêt, avant de lui répondre simplement. A force de montrer confiance en soit et assurance, il finissait par l'être réellement, et était prêt à en dire plus. Il était fier de ses origines, mais n'en parlait pas dans un souhait de garder un parfait mystère sur lui-même. Moins les autres en savaient, mieux c'était. Et pourtant, le voilà qui commençait à se dévoiler.

- Mes parents sont... Il passa un doigt sur ses lèvres comme pour essuyer une goutte. Mais elles étaient pourtant parfaitement sèches. Ils étaient norvégiens. Je suis né à Stavanger, pas loin de la capitale, et j'y ai passé toute ma plus tendre enfance.

Drôlerie. L'expression de "toute sa plus tendre enfance" pouvait bien sied à celle vécu par le Nordique. Il était juste devenu homme à dix ans. D'une certaine manière. Ses souvenirs firent surface de nouveau, comme à chaque fois qu'il en parlait ou y faisait quelque chose en lien avec la scène de crime. Cependant cette fois, il gardait le visage plein d'intérêt et le regard charmé par la brune, passant outre les pensées dramatiques qui tournaient autour de son crâne. Restant de marbre, il s'approcha un peu de la table, sans bouger son siège, comblant quelques centimètres supplémentaires qui le séparait de son rendez-vous.

- Alors, j'ose espérer que tu es une amatrice du monde animalier ? en référence aux circonstances de leur rencontre.

Il renforça son sourire, et la contempla de ses yeux brillants d'un désir progressif. Il avait de manière quasi certaine trouvé le meilleur des points communs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les Balcons

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 7

 Les Balcons

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.