AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 1 sur 8
Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Alhena Peverell, Jeu 4 Aoû 2016 - 0:44




Cours N°2 :

J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre



Encore un cours. Encore et toujours. Mais cette fois-ci, celui-ci sera peu banal. Tu le sais. Il sera bien différent. Bien plus amusant, autant pour toi que pour tes élèves. Ou du moins tu l'espères. Un petite boule se forme au creux de ton estomac. Certainement pas parce que tu as fait, il est 13h et tu viens de sortir de table. Non, non. Juste un peu d'inquiète. Un léger stress : tu ne sais pas si tout va se dérouler comme tu le souhaites. Après un bref, respire, inspire et recommence. Tu continues ta route vers ta salle classe. Tu accroches fièrement ton petit bout de papier sur la porte qui est fermée à double tour. Un sourire se dessine sur tes lèvres.




À l'attention des élèves,
Le prochaine cours d'Histoire de la Magie se déroulera au terrain de Quidditch à 14h. Suite
à ce changement de dernière minute, je vous attendrai jusqu'à 14h20 dernier délais. Le cours
débutera donc à 14h30 pile. Il est tout de même demandé d'apporter vos livres, vos encres,
plumes et parchemins. Nous allons étudié l'Histoire du Quidditch.
Une petite surprise vous attend à la fin du cours. Donc si certains le souhaitent, vous pouvez
amener votre balai et votre équipement. Le cours se faisant au milieu du terrain, vous pouvez
emporter couvertures ou coussins pour être plus à l'aise sur le sol aussi.

Essayez de ne pas être trop en retard. Merci.
À tout de suite,

A.Peverell,
Votre Professeur d'Histoire de la Magie
©Fyraliel ©Alhena

Cela fait. Tu te diriges vite vers ton appartement, te change et enfile une tenue adaptée. Une chemise au manche courte blanche normal. Des chaussures plates et un pantalon gris en tissus légèrement moulant. Puis tu prend tes affaires et te précipites vers le terrain de Quidditch. Contrairement à tes habitudes, cette fois tu es terriblement en avance. Et bien oui, tu n'as pas terminé les préparations. Tes feuilles en main, un petit sac contenant quelques autres intéressants accrochés à l'épaule, tu t'en vas. Une fois arrivée, tu vérifies que ce que tu avais mis en place hier soir y est toujours. Miracle, ça n'a pas bouger de place.

Tu tires la malle qui contient les balles jusqu'au milieu du terrain. Tu vas en avoir besoin pour le début. Puis tu pars chercher le reste, des sacs contenant on ne sait quoi à tes côtés. Les points sur les hanches, tu es contente. Tu te détache les cheveux. Abaisse tes lunettes de soleil sur le nez. Il fait extrêmement beau et... chaud ? Enfin, de toute façon. Tu es le genre de personne à être un radiateur sur pattes. Cela ne t'étonne pas plus que cela. Tu t'assois en tailleur sur le sol où tu as posé une petite couverture. Tu relis une dernière fois ton cours. Ta tête se relève en entendant du bruit. Ton étrangement enjoué.

- Bonjour. Installez-vous en arc de cercle. Je vous prie.

Les élèves sont là.

HRPG:
 


Dernière édition par Alhena Peverell le Jeu 11 Aoû 2016 - 14:24, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : June Evans, Jeu 4 Aoû 2016 - 1:49


Il est 6h, le réveil sonne. La journée allait être longue, la jeune fille le savait. Elle avait une tonne et demi de devoir à faire et ce n'est pas aujourd'hui qu'elle allait pouvoir s'en occuper. Les cours lui prenaient beaucoup de temps ces derniers jours et elle rentrait le soir, complètement exténuée et ne parvenait pas à se mettre au travail, non, elle filait directement au lit. 6h. C'était bien trop tôt, mais June voulait être sûre d'être seule et tranquille pour se préparer à son rythme sans avoir à se brusquer. Elle n'avait même pas la force pour ça.
Néanmoins, certains de ses camarades avaient eu la même idée qu'elle, des élèves se trouvaient déjà dans la Grande Salle lorsque la jaune y pénétra aux alentours de 7h30. Elle savoura son petit-déjeuner, elle avait faim, comme si elle n'avait pas mangé depuis une semaine. Elle prit son temps pour savourer ses toast, ses oeufs et son bacon. Avec ça, elle allait pouvoir tenir jusqu'à l'heure du déjeuner sans trop de peine.
La matinée passa plus vite que prévu. La sang-mêlée quitta  son dernier cours, puis se rendit dans sa salle commune après avoir mangé. Elle passa machinalement devant la salle de classe d'Histoire de la Magie où Alhena avait laissé un petit mot destiné aux élèves qui s'apprêtaient à suivre son cours l'après-midi. Comme June en faisait partie, elle prit en compte ce qui était écrit dessus et se rendit chez les Poufsouffle récupérer son sac et ses affaires d'Histoire de la Magie, ainsi que son balais et tout ses équipements, puis se rendit sur le terrain de Quidditch.
C'était un temps presque parfait pour faire un cours dehors, la jaune et noire était persuadée qu'elle allait passé un bon après-midi dans ces conditions. De plus, elle accordait une importance assez particulière à Peverell, alors assister à son cours avait le don de la mettre de bonne humeur, ce qui n'était pas forcément une mauvaise chose soit dit en passant.
Le soleil brillait derrière les nuages blancs qui recouvraient certaines parties du ciel bleu azur que June aimait tant. De ce fait, une légère prise avait fait son apparition au dessus de Poudlard, de quoi rafraîchir un petit peu les températures, bien que le tout restait vraiment très agréable. Elle se demandait pourquoi les professeurs ne pensaient pas plus souvent à faire leurs cours à l'extérieur lorsque le temps le permettait, les élèves seraient plus attentifs en travaillant dans de pareils conditions. En revanche, tous les professeurs de Poudlard ne cherchaient pas à faire plaisir à leurs élèves, certains cherchaient même tout le contraire.

A 14h tout pile, June arriva en premier sur le terrain de Quidditch où Alhena se trouvait déjà, resplendissante, assise sur une grande couverture.

- Bonjour Professeur, fit-elle un grand sourire sur les lèvres.

Elle sortit de son sac une couverture de couleur rouge pâle qui pouvait accueillir deux personnes. On ne sait jamais si sa voisine ou voisin souhaitait s'y installer, June ne s'y opposerait pas, ce n'était pas du tout dans sa nature. La jeune sorcière prit place en face de son professeur de façon à pouvoir suivre le cours correctement sans avoir à trop tourner la tête. Elle se demandait ce qu'elle leur préparait et avait hâte de le découvrir.
Elles discutèrent un petit instant en attendant l'arrivée des autres élèves attendus.


HRPG:
 


Dernière édition par June Evans le Jeu 4 Aoû 2016 - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayleah Moonrose
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Hayleah Moonrose, Jeu 4 Aoû 2016 - 10:00


Hayleah reposa sa fourchette et but un verre d'eau. Diantre, cette tarte au citron meringuée était un délice ! Elle se serait bien octroyée une autre part, mais elle n'avait plus le temps. Et puis, ce n'était pas très raisonnable. La petite gourmande avait déjà pris 3kg depuis la rentrée, et si elle continuait comme ça, la balance n'allait pas tarder à tirer la sonnette d'alarme. Après avoir pris congé de ses camarades, la sorcière s'éclipsa de la Grande Salle et se dirigea vers la salle de classe à l'étage. L'Histoire de la Magie n'était pas vraiment son cours préféré, mais c'était tout de même plus intéressant que l'arithmancie. Au moins, il lui suffisait de bien écouter et de prendre des notes, pas besoin de s'embêter avec des chiffres.
Le cours ne commençait que dans un quart d'heure, mais elle aimait bien être en avance. Ainsi, elle pouvait discuter avec ses camarades et surtout, retrouver sa place fétiche au deuxième rang sur la gauche sans avoir à se battre. D'ordinaire, il y avait toujours un ou deux élèves devant la porte, mais aujourd'hui, personne. Hayleah remarqua alors un bout de parchemin accroché sur la porte. Le cours aurait lieu sur le terrain de Quidditch ! Cool, elle adorait les cours en plein air. Ils étaient plutôt rares, mais promettaient à chaque fois de bien s'amuser - tout en apprenant, bien sûr. Cependant, quelque chose la chiffonnait. Tout en bas de du message, il était écrit "Une petite surprise vous attend à la fin du cours. Donc si certains le souhaitent, vous pouvez amener votre balai et votre équipement."Hors, Hayleah n'avait pas de balai. Elle savait voler bien sûr, elle avait appris en première année, mais elle était une vrai patacitrouille au Quidditch et n'avait jamais acheté de balai et encore moins d'équipement. Cela l'empêcherait-elle de participer à la petite surprise ?

Après un coup d’œil à sa montre, la septième année se dirigea vers le terrain de Quidditch. Avec le délai accordé par le professeur, elle aurait eu le temps de retourner à son dortoir pour récupérer une couverture ou un coussin, mais elle avait franchement la flemme de remonter jusqu'à la Tour des Gryffondor pour redescendre ensuite jusqu'au terrain de Quidditch. Son uniforme était déjà sale de tout façon et il allait finir à la lessive le soir-même.
Dix minutes plus tard, Hayleah arrivait sur le terrain. Le soleil était à son zénith et il faisait chaud, mais ce n'était rien comparé aux été en Corée auxquels elle était habituée. Le professeur Peverell était assise en tailleur sur une couverture. Il y avait également une énorme malle, probablement celle qui contenait les cognards, souafles et vif d'or, et quelques sacs noirs qui pouvaient contenir tout et n'importe quoi. Une élève de Poufsouffle était déjà arrivée, installée sur une grande couverture rouge. C'était June Evans, une fille avec qui elle avait déjà participé à plusieurs cours sans jamais vraiment avoir de conversation avec elle.

- Salut June, ça va ? , lança la sorcière en posant son sac sur l'herbe un peu plus loin.

Puis, elle se dirigea vers le professeur avec une assurance feinte. Elle passa une mèche de cheveux qui lui tombait sur les yeux derrière son oreille, déglutit, et se lança.

- Bonjour Professeur. Euh, j'aurais une petite question. Je n'ai pas de balai, ni d'équipement de Quidditch. Est-ce que je pourrais tout de même participer à votre surprise ?


Bien qu'elle souhaita vraiment participer au cours dans son entier, Hayleah n'attendait pas une réponse particulière. Si elle pouvait participer, tant mieux, sinon, tant pis, elle ravalerait sa déception en souriant. Après tout, elle avait passé une bonne partie de sa vie en tant que spectatrice, elle pourrait retourner à ce rôle pour quelques heures sans problème.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Keira Sanders, Jeu 4 Aoû 2016 - 11:38


Ce jour-là, Keira se sentait bien. Elle avait le corps et l'esprit reposé, loin de tous les petits soucis quotidiens qu'une adolescente pouvait avoir. C'était une bonne journée en perspective. Oui, un de ces bons jours : lorsqu'on sent que rien ni personne ne pourra venir altérer notre humeur chantante. Ceci dit, ça arrivait beaucoup trop rarement à la brune. Usuellement, elle était plutôt du genre neutre ou grincheuse. Ainsi, elle s'était attirée quelques regards perplexes lorsqu'elle avait traversé les couloirs jusqu'à la grande Salle, aux alentours de midi. Probablement qu'ils chuchotaient dans son dos que « attendez, elle est en train de siffloter ? elle ? », mais elle n'en avait rien à faire. Elle n'était pas connue pour être une jeune fille dont la mauvaise humeur ne la quittait jamais, non. Seulement, elle avait presque toujours cet air calme et inexpressif, que quelques fois un sourire en coin venait décorer.

Pour couronner le tout, elle avait passé le repas à côté de personnes qu'elle appréciait. Ce n'était pas toujours le cas : c'était le risque qu'elle prenait, à se rendre presque toujours seule dans la grande salle. Elle ne savait pas à côté de qui elle se retrouverait. Parfois, ça cassait, mais ce jour-là, c'était passé comme sur des roulettes. Bref : Keira avait savouré le festin, sans pour autant abandonner ses manières de fille de la haute société - elle se délectait, oui, mais jamais elle ne se permettrait de manger comme un cochon ou comme un ogre. Elle mangeait doucement, petit à petit.

Le prochain cours devait commencer à quatorze heures, donc la chinoise eut le temps d'aller poser ses fesses sur les canapés noirs de la salle commune en attendant. Elle ne fit rien d'autre que rêvasser en regardant les crânes décoratifs, et sentit ainsi sa digestion la travailler au plus profond de ses entrailles. Une fois l'heure arrivée, elle se redressa tant bien que mal en se poussant sur une main, prit son petit sac, et se dirigea vers la salle de cours d'histoire de la magie habituelle, prête à revoir la tête brune de Peverell. Le dernier cours avait été inattendu et plutôt riche en moqueries. Elle ne savait pas à quoi s'attendre, cette fois...

Arrivée devant la salle, un mot était placardé sur la porte. Le cours se déroulera à quatorze heure mais commencera à quatorze heure trente... Quoi ? Sourcil arqué, elle ne comprenait pas vraiment, mais elle décida de retenir quatorze heure trente. Elle avait donc encore une demie-heure pour retourner dans la salle commune chercher le nécessaire, et descendre au terrain de quidditch. Elle avait de la marge. Elle se mit directement en chemin, et attrapa une couverture en coton brodée (hors de question qu'elle s’assoie par terre !), son balai volant et le reste de son équipement. Elle glissa tout dans son sac qu'elle enchanta par la même occasion, et prit la route vers le terrain de quidditch.

Il n'y avait que deux personnes, hormis la professeure que Keira salua avec modestie. Elle tourna ensuite son regard vers sa cousine, qu'elle salua avec un sourire sincère. Non loin d'elle se trouvait une jaune et noir que la brune n'appréciait guère. Elle décida alors de passer devant, et de la saluer d'un sourire hypocrite et d'un mouvement de tête pour accompagner son « June... ». Elle souhaitait cependant s'asseoir bien loin de ça... Allez, dans ce coin-là, ça devrait faire l'affaire.

HRP : Place n°11
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Alhena Peverell, Ven 5 Aoû 2016 - 1:44


Il y a ces visages qui te hantent. Il y a cet homme dont tu voudrais tout savoir. Il y a ce nom que tu aurais voulu voir apparaitre sur ta liste. Il y a ce coeur qui tambourine beaucoup trop fort dans ta poitrine. Tu n'y fais pas spécialement attention habituellement, mais là tu le sens battre. C'est étrange comme sensation. Coeur de glace, coeur de pierre. Pourtant il bat, et pas seulement pour que tu puisses courir et marcher. Pas seulement pour que tu restes en vie. Il bat aussi parce que tu ressens des émotions, des frissons. Et étrangement, tu en as peur. Parce qu'avec la mort de Nel, tu as prit conscience à quel point tu appréciais ton cousin. Et à quel point tu étais humaine...

Ta plume tapotes fièrement ton trombinoscope. Elle s'arrête quelque seconde sur le nom de Harper. Qu'est-ce qu'elle ressent actuellement ? Aujourd'hui tu allais la garder près de toi. Vous aviez tissé un lien étrange. Un peu comme des soeurs... Vous auriez dû être des cousines par alliance dans le futur. Et c'est dur de croire que cela c'est finit. Que c'est mort et presque enterré.

- Bonjour Professeur.

June Evans, une élève bien étrange. Très... coriace ? Tu ne sais pas trop. Brute de pomme sûrement, n'a pas froid aux yeux. Enfin c'est ton ressentit. Un petit sourire s'affiche sur tes lèvres.

- Mademoiselle Evans, belle journée n'est-ce pas ?

Question phrase bateau, tu aurais pu trouver pire. Mais ton esprit est un peu loin. Tu reprends de la contenance et relèves ta paire de soleil. Tes yeux émeraudes la transpercent. Une jolie âme, un beau regard. Mignonne petite Pouffy, elle te fait un peu penser à Laurae sur certains points. Tu te replonges sur tes feuilles avant d'apercevoir une autre élèves venir vers toi. Visiblement, la demoiselle n'avait pas l'air très bien dans ses chaussures. Elle sentait à mille kilomètre le stress pour toi. Tu glisses ta plume entre tes lèvres, l'air un peu dubitatif voulant dire un : oui qu'est-ce qui se passe ?

- Bonjour Professeur. Euh, j'aurais une petite question. Je n'ai pas de balai, ni d'équipement de Quidditch. Est-ce que je pourrais tout de même participer à votre surprise ?

T'enlèves ta plume de ta bouche, réfléchis quelques secondes... Hum c'est quoi son nom ? Ah oui, c'est vrai.

- Bonjour Mademoiselle Moonrose. Bien sûre que vous pourrez participer à la surprise. J'ai tout le nécessaire pour. Ne vous en faites pas. De plus, j'ai précisé que ce n'était seulement que pour les élèves souhaitant apporter leurs propres balais et équipements ! Donc, il n'y avait aucune obligation. Aucun soucis, respirez.

Beau sourire, cheveux détachés. Tu abaisses de nouveau tes lunettes quand une autre élève approche. La petite Sanders que tu salues aussi poliment qu'elle le fait. Elle est étrange mais tu l'apprécies un peu. Elle a un bon caractère et surtout elle joue d'une façon assez pathétique. Heureusement qu'il n'y avait pas de fourchelangue dans la salle ce jour là, on lui aurait probablement arraché la langue. Les sangs-purs fourchelangues sont souvent souvent drastiques quand on se moque d'eux.

- D'autres questions peut-être ?


Dernière édition par Alhena Peverell le Dim 7 Aoû 2016 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hayleah Moonrose
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Hayleah Moonrose, Ven 5 Aoû 2016 - 10:55


Le professeur Peverell était entrain de mâchonner une plume. Est-ce que ça avait bon goût ? Hayleah en doutait fortement, mais chacun avait ses petites habitudes pour se concentrer ou tuer le temps. Elle, quand elle était petite, avait pour manie de mâchouiller ses cheveux, jusqu'à ce qu'une de ses amies lui dise qu'un cheveu pouvait rester coincé sur sa langue pour toujours. L'idée de zozoter à vie l'avait coupé net.

- Bonjour Mademoiselle Moonrose. Bien sûre que vous pourrez participer à la surprise. J'ai tout le nécessaire pour. Ne vous en faites pas. De plus, j'ai précisé que ce n'était seulement que pour les élèves souhaitant apporter leurs propres balais et équipements ! Donc, il n'y avait aucune obligation. Aucun soucis, respirez.

Avait-elle l'air si crispée que cela ? Elle essayait pourtant de ne rien en montrer... Hayleah soupira de soulagement et afficha un grand sourire. Bien, elle serait donc de la partie ! Elle allait sûrement se ridiculiser mais tant pis, au moins, elle ne serait pas cantonnée aux applaudissements automatiques et aux bâillements dissimulés. Le professeur abaissa soudain ses lunettes et salua une élève. La jeune sorcière se retourna une seconde par curiosité, et découvrit avec joie que sa cousine allait également participer au cours. Cela s'annonçait bien ! Elle faisait partie de l'équipe de Quidditch de Serpentard. Elle, au moins, devrait bien s'en sortir pour ce cours. Hayleah salua donc Keira qui venait de faire son apparition puis, reporta son attention sur le professeur.

- D'autres questions peut-être ?

Hayleah réfléchit un instant, mais finalement, rien ne lui vint à l'esprit.

- Euh non, c'est tout ce que je voulais savoir. Merci, Professeur.

Hayleah s'inclina, pur réflex, puis regagna sa place en trottinant. Elle fut surprise de constater que Keira s'était assise si loin. Essayait-elle de l'éviter ? Elles étaient pourtant en très bon terme, il n'y avait pas de raison qu'elle soit fâchée contre elle... La gryffonne secoua la tête. Inutile de céder à la paranoïa pour si peu. Keira l'avait salué avec un sourire en arrivant, et puis, elles se voyaient très souvent, il était compréhensible qu'elles ne soient pas collées ensemble pendant les cours en plus. Oui voilà, ce devait être autre chose. Mais quoi, aucune idée. Quoiqu'il en soit, elle décida de rester à sa place, elle n'allait pas jouer la sangsue. Elle avait assez confiance en sa cousine pour savoir qu'elle viendrait lui parler si jamais elle avait un problème avec elle. Hayleah se mit donc à attendre patiemment l'arrivée des autres élèves en s'amusant à tracer des poèmes dans la terre avec une brindille.
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : June Evans, Ven 5 Aoû 2016 - 11:22


Le temps était agréable, l'idéal pour une après-midi de cours en extérieur, assis dans l'herbe sur le terrain de Quidditch. Ce cours allait probablement être passionnant, June n'en doutait pas une seconde. Malgré, tout s'ils s'amusaient, la fin allait sonner rapidement, c'était toujours comme ça que ça se passait, dés que l'on s'amuse, la fin arrive bien trop tôt.
La jeune fille s'était donc installée juste en face du Professeur Peverell pour ne rien louper à son cours. Celle-ci avait levé les yeux vers elle pour la saluer.

- Mademoiselle Evans, belle journée n'est-ce pas ?

La Poufsouffle répondit, toujours le sourire dessiné sur ses lèvres.

- Très belle oui.

Attendez, parlait-elle vraiment du temps là ?
Bref, les deux jeunes femmes ne restèrent pas bien longtemps en tête-à-tête puisqu'une élève fit son apparition quelques minutes après June. Il s'agissait d'Hayleah, une Gryffondor que la Poufsouffle ne connaissait pas plus que ça, mais qu'elle avait eu l'occasion de croiser en cours. D'ailleurs, celle-ci sembla également la reconnaître.

- Salut June, ça va ?

- Très bien et toi ? répondit-elle avec un sourire toujours présent.

Hayleah était partie rejoindre Alhena pour lui poser une question.

- Bonjour Professeur. Euh, j'aurais une petite question. Je n'ai pas de balai, ni d'équipement de Quidditch. Est-ce que je pourrais tout de même participer à votre surprise ?

- Bonjour Mademoiselle Moonrose. Bien sûre que vous pourrez participer à la surprise. J'ai tout le nécessaire pour. Ne vous en faites pas. De plus, j'ai précisé que ce n'était seulement que pour les élèves souhaitant apporter leurs propres balais et équipements ! Donc, il n'y avait aucune obligation. Aucun soucis, respirez. D'autres questions peut-être ?

- Euh non, c'est tout ce que je voulais savoir. Merci, Professeur.

La rouge et or vint s'installer à une place de June. Il manquait encore d'autres élèves et il restait encore de la marge, ils avaient encore une quinzaine de minutes et la Poufsouffle savait que certains allaient se présenter à la dernière minute. En attendant, June s'amuser à arracher l'herbe du Terrain, une manie qu'avaient beaucoup de personne lorsqu'elles se trouvaient assises par-terre. Ça ne servait strictement à rien, mais ça occupait alors la jeune sorcière continuait jusqu'à entendre un bruit prévenant de l'arrivée d'une nouvelle personne. La brune leva les yeux et ce qu'elle vit ne lui plaisait guère; elle allait donc la croiser partout celle-là ? Keira, une élève de Serpentard venait d'arriver sur place. June et elle ne s'appréciait guère et il ne valait mieux pas qu'elle se retrouve à côté pour ne pas en venir au main. Elle salua gentiment Hayleah puis adressa un sourire trèèèès ironique à la Poufsouffle.

- June...

En guise de réponse, June lui lança également son sourire le plus hypocrite qui soit. A son grand soulagement, la verte alla s'installer assez loin. Le cours allaient donc bien se dérouler. Après tout, on ne pouvait pas apprécier tout le monde, c'était bien connu, on ne vivait pas dans un monde remplit de licornes qui chiaient des arc-en-ciel et de bisounours qui passent leur temps à se faire des câlins à longueur de temps. Elle ne chercha donc pas plus loin et retourna à son occupation en attendant l'arrivée des autres élèves.




Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Maxwell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Mikaël Maxwell, Ven 5 Aoû 2016 - 15:21


Mickaël était...... bah crevé, comme d'habitude quoi. Il avait encore du mal à digérer ce qui s'était passé, à peine pris comme titulaire dans l'équipe de Quidditch de Serpentard, voila qu'on le dégageait sans un mot.  Tant pis, c'est sa maison qui ne profitera pas de ses talents, pas l'inverse. Quoi ? Comment ça il avait la grosse tête ? Pas du tout ! Réfléchissez-y, il est minuscule, ce qui le rend plus léger et donc plus rapide.  Ça fait de lui un merveilleux poursuiveur, non ? Comment ça non ? Enfin bon.

Enfin, donc, assez énervé par cette histoire, il partit assister à son cours.... d'histoire. Aha, super blague Miky, on peut avancer ? Merci. Donc, il se présenta devant la porte et lu le papier....... On se foutait de lui, c'est ça ? Bon, qu'importe, il ne voulait surtout pas le savoir. Il retourna tranquillement au dortoir et récupéra un sac et ses affaires, déposant, surtout, ses trois dicos rehausseurs qui ne seraient pas utiles ici. Enfin, à la place, c'est avec un balais et un sac de sport qu'il s'encombra... Pas mieux.

Le nain, donc, chargé comme il était (non, pas chargé comme vous le pensez, c'est arrivé qu'une foi avec l'ancien directeur, cet alcoolique d'Azphel) se dirigea vers le terrain. Tiens, il faisait partie des premiers, pour une fois. Il avait l'air légèrement énervé, mais en bon serpentard qu'il était, il n'en montra rien et se dirigea immédiatement vers une extrémité de l'arc de cercle pour être le plus loin possible des autres [HRP : place 1]. Il adressa un regard aux personnes déjà présente avant de voir.... Keira Sanders. Bah tiens, encore elle. Il lui avait promis une revanche, et cette fois, ils n'allaient pas se faire interrompre par cette foutue poufsoufle, ah ça non. Il lui adressa un regard noir, avant de tourner la tête vers la prof.

Enfin, la prof... Tout dépend du point de vue. Car pour lui c'était plus la presque Mangemort qui avait acheté son âme et comptait sans doute en faire des choses indicibles.... Ainsi, sa voix aiguë grinça un petit "Madame" avant qu'il ne commence à sortir ses affaires.

Le cours allait être looooong....
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Jade Wilder, Ven 5 Aoû 2016 - 16:19


Les apparences sont souvent trompeuses. Comment être sûr qu'une personne est vraiment sincère, ou qu'elle ne cache pas des pensées auxquelles on aurait jamais cru. Il y a aussi ces cas de figure on ne peut jamais être sûr de rien. Où malgré tous nos efforts, des doutes envahissent l'esprit pour prendre toute la place et empêcher de réfléchir correctement. Chaque jour, chaque moment, est alors différent et imprévisible.

Cela faisait un long moment que Jade changeait d'humeur d'un claquement de doigt. Ça n'était pas comme ça avant, du moins pas aussi violent. Ses masques étaient plutôt utiles d'ailleurs puisque grâce à eux, elle semblait toujours être la petite Italienne réservée et studieuse, ni plus ni moins. Pas de surprise, rien. Pourquoi était-ce différent à présent ? Chaque jour, l'adolescente changeait d'humeur comme si il ne s'agissait là que d'une simple loterie. Cacher les apparences devenait alors bien plus difficile qu'elle ne l'aurait cru. Longtemps, elle s'était demandé pourquoi une telle instabilité qui d'ailleurs prenait un peu trop place dans sa vie de tous les jours. Une auto-psychanalise qui n'était sans doute pas la meilleure idée au monde, la blairelle ayant plus l'habitude de se juger sévèrement plutôt que de trouver des raisons et solutions logiques. Se blâmer était souvent bien plus simple en apparence, une sorte de coup de pied aux fesses à elle-même, que ça soit justifié ou pas. Bénéfique, ou pas.

Une chose était sûre, l'Italienne commençait à voir ses progrès en anglais. Bien sûr, ils s'étaient faits petit à petit, ses longues heures à lire des dizaines de bouquins, à faire des exercices de conjugaison et toutes autres manières pour se perfectionner.. avaient fini par payer. Son accent était toujours bien présent et à vrai dire la demoiselle n'avait aucune envie de le perdre. Mais si déjà, elle ne se trompait plus dans ses mots, sa vie n'en serait que facilitée.

Et justement, ces progrès n'avaient pas été faits en un claquement de doigt. Il avait non seulement fallut du temps, mais aussi pas mal d'efforts et de bonnes claques dans la tête. Mentales, les claques. Enfin presque. Toujours est-il que ce jour là avait lieu un nouveau cours d'Histoire de la Magie. Si le dernier s'était plutôt bien passé dans le fond, dans la forme c'était autre chose. Passons la petite guerre qui était née entre les Poufsouffles et les Serdaigles, la préfète avait eu beaucoup de mal à suivre la totalité du cours et à s'exprimer correctement. Ça avait été plus simple lorsqu'elle avait déjà ses mots à l'écrit mais.. en discours direct, c'était une autre paire de manche. Alors, pour ce cours, la jaune et noir voulait assurer. Celui-ci lui plaisait d'ailleurs, plus qu'elle ne l'aurait cru. Sans doute que la compréhension de Peverell avait forgé un bon avis de départ, Jade ne se sentait pas trop prisonnière de ses difficultés pour une fois, quoi qu'il arrive la professeure comprendrait ce qu'elle voulait dire. Seul bémol, la gueguerre engendrée par les bleus avait créé une sorte d'amertume pour la préfète, elle n'était pas sûre d'avoir envie de revoir ceux qui avaient osé juger ainsi sa maison. Et puis, la professeure avait quelque peu pris leur défense aussi et ça, ça passait plutôt mal. M'enfin, de toute façon Jade savait qu'elle n'avait pas le choix. Elle verrait comment les choses allaient se passer une fois sur place.

La matinée avait été plus sympa à suivre. Les cours se faisaient beaucoup en extérieur ou en tout cas, Jade avait l'impression de se sentir mieux. Sans doute le temps qui voulait ça, que voulez vous, en bonne Italienne elle ne se sentait vraiment bien qu'avec un temps particulier et pas un autre. Têtue, bornée ? Paaaas du tout. Quoi qu'il en soit elle avait fait la connaissance de quelques nouvelles personnes. Sans plus, bien évidemment, la blondinette préférait rester dans son coin plus qu'autre chose ces derniers jours. Oui, alors qu'il y a quelques jours elle avait envie d'aller vers les autres oui. Contradiction bonjour.

Qu'elle le veuille ou non, la journée se poursuivait et après un repas plus que léger, il était temps pour Jade de rejoindre la salle où aurait lieu le cours. Comme toujours, elle n'y arriva ni trop tôt, ni trop tard. Arriver en avance n'était pas envisageable puisqu'elle n'aimait pas se retrouver seule avec quelqu'un - surtout une professeure, à part quelques exceptions - mais arriver en retard non plus parce-que ça ne lui était jamais arrivé et qu'il en était hors de question. La blondinette était bien trop rigide avec elle-même pour envisager un tel écart, perfectionnisme bonjour. Mais voilà, alors qu'elle débarquait devant la porte, l'Italienne haussa un sourcil. Porte fermée et mot affiché. Le cours avait-il été annulé ? Une rapide lecture lui apprit que non, le lieu avait juste été changé, ainsi que l'heure. Blasée, la jeune fille soupira. Allait-elle aller chercher quelque chose ? Était-ce vraiment nécessaire ? Bof. Peut-être une petite couverture, de toute façon elle n'avait pas de balai dans l'immédiat. Minute. Quidditch ? Eh Mer**. Ça n'était pas la meilleure nouvelle du monde en fait, car travailler en groupe était déjà une plaie, mais alors travailler en équipe.. berk. C'était assez contradictoire puisqu'elle faisait partie de l'équipe de Poufsouffle désormais mais euh.. c'était différent, voilà. Au moins chez les pouffys, elle était certaine de pouvoir faire confiance aux autres jaunes. Là.. bon sang, manquerait plus qu'elle ne se retrouve avec l'un des bleus du dernier cours. Ce serait la fin des haricots et mettrait définitivement fin à sa bonne humeur déjà peu existante.

Nouveau soupir las, avant que Jade ne se décide à aller chercher au moins quelque chose sur lequel s'asseoir sur le terrain. De quoi s'hydrater aussi, parce-que rester assise en plein soleil sans s'hydrater, ça n'était pas une bonne idée.

Le temps d'aller chercher dans son dortoir un petit sac avec tout ce dont elle aurait besoin - c'est à dire pas grand chose - et voilà que l'adolescente prenait le chemin du terrain de Quidditch. Terrain qu'elle connaissait mieux que prévu désormais, pourtant la demoiselle se sentait bien plus à sa place dans les gradins, avec les cheerpouffys, que sur un balai en faisant partie d'une équipe. M'enfin, là c'était un cours, c'était différent. Au moins un avantage pour elle, elle avait passé pas mal de temps à lire des livres sur le Quidditch, elle ne serait donc pas paumée lors de la partie théorique. Normalement en tout cas, rien n'était jamais certain avec elle.

Traversant le terrain à bon rythme - comme quoi ses séances de sport commençaient à payer - Jade finit par arriver sur les lieux. Il n'y avait pas grand monde encore, la professeure et quelques élèves. Dans le lot, la préfète ne reconnut qu'une seule Poufsouffle, June. Les deux jeunes filles ne se connaissaient pas plus que ça, mais Jade savait que June était bonne élève. C'était bien là le principal. Il y avait également Keira, que Jade appréciait beaucoup au final. C'était le genre de fille qui avait ce petit truc, un ou plusieurs détails qui attiraient l'attention et la curiosité de la préfète. Allez savoir pourquoi.. Une rouge, également, qui venait compléter le tableau, mais pas encore de Serdaigle.. Seul bémol, un autre Serpentard bien moins sympathique que Keira, qui d'ailleurs s'en était plus ou moins pris à elle lors du dernier cours. Lui en revanche, semblait être la caricature même des gens qu'elle ne pouvait pas supporter. Plissant les yeux, l'Italienne décida de l'ignorer mais adressa un simple sourire aux autres, avant de tourner les yeux vers la professeure. Elle semblait moins tendue qu'au derniers cours, normal en même temps c'était son premier. Mettant de côté ses doutes, Jade lui sourit sincèrement.

- Bonjour professeure !

Même si celle-ci lui avait dit qu'elle pouvait parler en Italien, Jade n'osait pas trop, par peur de manquer de respect. Elle faisait et ferait son maximum pour parler au mieux durant ce cours, et.. elle verrait bien ensuite. Quoi qu'il en soit, la préfète alla s'asseoir looooin du Serpentard, du moins assez loin pour être en adéquation avec ses préférences de place. Sortant un tissu tout simple de son sac, elle le déposa à terre et s'y assied ensuite. Pas qu'elle était douillette, mais les bébêtes n'étaient pas franchement sa passion. Plus qu'à attendre l'arrivée des autres élèves, et le début du cours.


HRPG:
 


Dernière édition par Jade Wilder le Jeu 11 Aoû 2016 - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Merry K. Harper, Ven 5 Aoû 2016 - 23:46


Merry se réveilla la boule au ventre ce matin là. Depuis la mort de Nel, elle se sentait mal. Trop mal pour pouvoir faire certaines choses la plupart du temps. Pourtant elle tentait de suivre le rythme comme elle pouvait, étant soutenue par quelques uns de ses amis et surtout par sa professeur d'Histoire de la Magie, Alhena Peverell. Il s'agissait de la cousine germaine de Nel... Il s'agissait au passé malheureusement. L'ancienne Serpentard l'aidait comme elle pouvait et les deux se soutenaient mutuellement dans cette dure épreuve. Mais la rouquine avait dû mal à s'en remettre et peinait quelques fois à se lever, la peur d'affronter les cours la dissuadant de se lever.

Mais elle se devait de suivre le cours de son amie. Nouvelle amie qu'elle appréciait énormément mais dont elle aurait aimé se rapprocher dans d'autres circonstances... Enfin, elle n'avait plus trop le choix et elle devait y aller. Alors la jolie rousse se leva avec difficulté, poussant sa couette loin d'elle. Ses pieds nus finirent sur le sol froid de la chambre et tout son corps de se retrouva dans la froideur de la pièce. Elle avait froid. Tout le temps. Semblait vidée de son énergie vitale sans arrêt. Elle faisait tout sans envie. Vraiment tout. Le passage dans la salle d'eau, l'habillage, le coiffage... elle n'avait même plus la force de se maquiller légèrement. Enfin, ça c'était dans les plus ou moins bons jours. Dans les mauvais jours, elle ne se levait même plus et avait de nombreuses heures d'absence qui allaient effrayer ses parents. Tant pis pour cette fois-ci.

La rouquine qui était pourtant dans un mauvais jour, fit tout de même l'effort de se mettre debout et passa par la salle de bain, les bras ballants, ses pieds traînant par terre, et sa mine pâle déconfite. La jeune fille passa sous la douche, laissant l'eau brûlante couler dans son dos sans bouger. Ca l'aurait presque ébouillanté. Mais elle s'en fichait pas mal. Ce n'était pas pire que la souffrance psychologique qu'elle éprouvait et qu'elle enfouissant au fond d'elle-même pour ne déranger personne... Puis ce fut le passage devant les lavabos et grands miroirs. La rouquine se fixa un instant, remarquant qu'elle était encore plus pâle que d'habitude.

Tant pis, elle devait faire avec et aller en cours comme ceci. Et c'est ce qu'elle fit. Etant largement en avance, elle prit son temps en traînant les pieds une fois de plus. Mais surprise lorsqu'elle arriva devant la porte de la salle. Une feuille accrochée qui annonçait que le cours se déroulait sur le terrain de Quidditch. Enfin une bonne nouvelle. Qui ne fit néanmoins pas sourire la jeune fille. Ca lui faisait plaisir d'un côté de pouvoir prendre son propre équipement, son balai et de s'envoler dans le ciel, comme elle aimait le faire. Mais elle aurait aimé que ce soit une autre fois, bien que ça lui changerait les idées sans soucis.

Alors remontant assez rapidement dans les dortoirs, la rouquine attrapa son équipement, restant dans une tenue d'apprentie sorcière parfaitement normale. Elle ajouterait son équipement en temps voulu. En attendant, elle devait se rendre au terrain de Quidditch avec une légère motivation. C'était mieux que rien du tout. Et au moins, la jeune fille s'était levée.

Preuve qu'elle était plus ou moins motivée. Merry arriva assez rapidement au terrain de Quidditch où quelques élèves étaient déjà arrivés. Atterrissant après avoir volé entre le château et le terrain, la rouquine traîna de nouveau les pieds pour se rendre dans cet arc de cercle où plusieurs jeunes élèves étaient assis. A son tour, elle s'installa, déposant son balai et ses équipements devant elle. La rouquine jeta un coup d’œil à sa professeur, lui adressant, en guise de bonjour, un petit signe de tête, avant de baisser cette dernière, son regard fixé sur le sol.


Place:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emily Sinclair
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Emily Sinclair, Sam 6 Aoû 2016 - 2:15


La journée était longue, et il n'était que quatorze heures. Un fil qu'on étire et qu'on continue d'étirer, tellement qu'il semble être sans fin, le temps prend un malin plaisir à trainer et s’effiler, les grains de sables tombent un à un dans le fond du sablier et... Il n'est que quatorze heures. Il n'est que quatorze heures, les aiguilles sont cassées, le temps est rouillé et tu as déjà envie de retourner te coucher. C'est rare ce genre de journée où t'as la flemme de tout, où la seule chose que tu as envie de faire c'est rien, mais aujourd'hui c'est un de ces jours.

Accessoirement, tu te sais en retard pour le cours d'Histoire de la Magie qui débutait... Maintenant. Ca t'enchantait pas trop, être en retard ça a jamais été ton genre. Du couloir, la porte de la salle était visible, et elle était surtout fermée. Une seule signification possible: le cours avait débuté, tu accélères donc le pas et te stoppes net devant la porte en bois sur laquelle y était accroché un mot. Un soupir de soulagement. Finalement, le cours commencerait plus tard et aurait lieu sur le terrain de Quidditch. Que du beau tout ça ! Il était dit qu'on pouvait amener son balais et le reste de son équipement et tu ne pouvais t'empêcher de te demander si vous alliez jouer au Quidditch, mais ce n'était malheureusement pas précisé.

Rapidement, tu passes au dortoir récupérer ton balais et tout le nécessaire que tu fourres dans un sac grâce à un simple #Exsuperabilis. Maintenant hors du chateau, t'as l'impression que le terrain de Quidditch se trouve plus loin que d'habitude et tes jambes sont capricieuses, fatiguées, t'as juste envie d'arriver, de t'asseoir et de plus bouger...

Quand enfin tu mets les pieds sur cette pelouse si familière, tu remarques que déjà quelques élèves sont présents et surtout quelques touches de jaunes se démarquent. Evidemment, le dernier cours te reviens à l'esprit et la pseudo-guerre que vous aviez déclarée au blaireaux. Enfin, c'est pas quelque chose qui te tracasses, tu n'y avais pas vraiment repensé depuis.

Arrivée au niveau du groupe, tu poses ton sac vers le premier endroit disponible que tu aperçois, non loin d'une verte et argent (Keira) à qui tu adresses un léger sourire. Cependant, tu ne t'attardes pas ici bien longtemps puisque la professeure se trouve à quelques mètres et c'est l'occasion idéale d'assouvir ta curiosité.

« Bonjour » Tes yeux se posent sur la brune et tu t'efforces de garder un visage neutre « Je voulais juste savoir... Est-ce qu'on va jouer au Quidditch ? Comme sur le mot il y avait écrit qu'on pouvait prendre notre équipement... »

Après tout ça pourrait être drôle, et le Quidditch c'est ton élément, un domaine dans lequel tu te débrouilles bien, pas comme les hymnes par exemple...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Mary Drake, Sam 6 Aoû 2016 - 11:30


Je ne m'en suis rendue compte qu'en enlevant la couverture d'un grand coup de pied. Mais il fait chaud. Une chaleur étouffante, rare. Une chaleur comme je n'ai pas l'habitude d'en voir. Sauf en vacances c'est vrai, lorsque le vent de la mer vient chatouiller mes cheveux et mon visage. Quoi qu'il en soit, les endroits où je vis sont rarement propices à une température pareille. Londres ou la Belgique, il y a plus de pluie que de soleil. C'est souvent déprimant d'ailleurs. J'ai déjà passé des étés sous les nuages. Il y a même eu une journée d'avril où sur une heure, le ciel a enchaîné les grêlons, la neige et la pluie. J'étais trempée, grelottante. C'était le pire jour de printemps de cette année là. En gros, la catastrophe.

Réprimant un bâillement, je m'étire tout en prenant connaissance de l'heure qu'il est. 9h00. Mon cour d'histoire de la magie commence à 14h00. Conclusion, j'ai 4h30 pour errer dans les couloirs. Je sens l'ennui à des kilomètres à la ronde. Au pire, je n'ai plus qu'à écrire. On verra, pas de conclusions hâtives... Un coup de brosse sur mes dents et mes cheveux plus tard, j'enfile ma robe de sorcier et m'en vais déjeuner. Ou dîner. Peut-importe. Dans ces heures là, on ne sait jamais. Le matin qui arrive à la fin alors que l'après-midi débarque, rendant la météo de plus en plus étouffante. Génial.

J'engloutis machinalement des aliments au hasard. Finalement, ça n'a pas d'importance, je ne reviendrai que ce soir. Tant que j'ai quelque chose dans l'estomac et qu'il ne gargouille pas en pleine leçon, comme lors de mes primaires moldues. Mauvais souvenir. Et pourtant, il y en a des bien pire. Autant éviter d'y penser, de grimacer. Qui aime avoir le visage flétrit par le dégoût ? Personne non ? Les mimiques sur le visage, c'est bien quand on a 3 ans. Après, ce n'est pas trop conseillé. A moins d'aimer l'air idiot. Dans ce cas, chacun fait ce qu'il veut. Qui suis-je pour interdire quelque chose ? Personne !

Une fois que j'ai finis, je commence à flâner. En silence. C'est étrange. Elle n'est pas là pour me déranger. La voix, celle qui impose ses idées. Celle que je ne contrôle pas. C'est plutôt bon signe non ? Voilà un moment qu'elle est partie. Au début morceau par morceau, ensuite jour par jour, enfin semaine par semaine. Elle va peut-être revenir sans prévenir. Pour me torturer même si je ne sais pas ce qui s'est passé pour qu'elle vienne, parte. Même si, quand je me retrouve seule face à mes pensées, j'aime savoir qu'elle est là pour donner son avis. Je suis habituée à sa présence. Même si, sans que j'arrive à le dire à voix haute, elle me manque. Je deviens folle, il n'y a plus de doute la dessus. Même si la folie est souvent plus subjective qu'on ne le pense. Il peut y avoir un million de Causes possibles et imaginables qui provoquent la perte de raison. Souvent avérées, parfois fausses. Un schizophrène qui entend quelqu'un lui parler peut vraiment avoir quelqu'un entrain de papoter avec lui dans sa tête. Ou alors... Je pense ça pour me rassurer.

Les grains de sables tombent, tombent et tombent encore. La journée défile et le soleil tape aussi fort. Le temps passe et il est l'heure pour moi de récupérer mes dernières affaires puis d'aller vers la salle de classe. Des livres, de quoi écrire, un sac et un parchemin. J'ai à présent tout ce qu'il me faut. Deux trois couloirs plus tard et je me retrouve devant une salle de classe vide. Normal, je suis plutôt en avance...
Il se trouve que le cours ne se passe pas là. Je lis vite fait le message, vais chercher une couverture puis me dirige vers le terrain de Quidditch.

Je n'en ai jamais fait. Je n'y connais pas grand chose en réalité. En apprendre davantage sur ce thème sera on ne peu plus intéressant. Réjouissant... Il me faut deux trois détours pour arriver enfin à destination. Je n'ai jamais regardé beaucoup de matchs. Le sport et moi, c'est pas trop ça. J'avance sur le terrain, bien sagement. Plusieurs personnes sont déjà assises là. Deux Gryffys l'une à côté de l'autre. Merry, que j'ai déjà vu à un cours ou deux. L'autre ne me dis rien par contre. Quant aux Pouffys, deux filles sont assises vers le centre de l'arc de cercle mais ont une place d'intervalle. Il n'y a qu'une Serdaigle pour le moment. Emily, une préfète. Et finalement, deux serpys, presque à l'opposé exact l'un de l'autre. Un que je ne connais pas et pour le deuxième.

Non. Pas ça. Pas elle. Pas maintenant. Tout était parfait pour le moment. Presque parfait. A présent, ça ne va plus. J'avais cru l’apercevoir plusieurs fois sans être réellement sure de ce que je voyais. Maintenant, ça ne fais plus de doutes. La certitude s'impose donc à moi. Je n'ai pas rêvé. La chapelière est bel et bien là, assise. En bonne élève de Poudlard. Je n'y crois pas. Je ne veux pas y croire. Non. Non. Non. Trop de négation. Me voilà de nouveau face à celle qui m'a fait tourner la tête en France.

J'avale difficilement ma salive et observe les places restantes. Il n'y en a que deux qui me permettent de ne pas être serrée temporairement entre deux élèves. Dont une juste à côté de ma peur, l'autre à une place près. Alors, je prends le peu de courage qu'il me reste, c'est à dire, un milligramme voir moins et m'installe. Je ne fais pas attention à la Pouffsoufle à ma gauche. Je ne fais attention à rien. Je préfère être inexistante.

C'est la mine déconfite que j'attends le début du cours.

Hrpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
Winry Mikalex
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Winry Mikalex, Sam 6 Aoû 2016 - 19:15


Winry ouvrit un oeil, puis l'autre, elle resta ainsi allongée sur le lit sans bouger ou même réagir, perdue, dans le brouillard...
elle tourna alors la tête vers la fenêtre et ne vit pas les rayons du soleil filtrer à travers les petites ouvertures. Elle jeta un coup d’œil rapide à son réveil : 5h06. Elle soupira puis referma les yeux et tenta de se rendormir...

- Quelques minutes plus tard -

Soupirant d’avantage plus fort que tout à l'heure Winry décida qu'il valait mieux sortir de sous la couette , à quoi bon rester au lit si le sommeil refuse de vous faire prisonnière ? Elle regarda son réveil une nouvelle fois: 5h29... Elle réfléchit un moment et constata le nombre d'heures durant lesquelles elle avait dormi, environ 4 heures, c'est pas si mal se dit elle, après tout c'est ton record cette semaine !

Elle sortit du lit et trébucha sur... bah sur rien en faite, c'est juste que Winry n'est pas vraiment du matin et que ce jour-ci elle devait être un peu gauche. Elle attacha ses longs cheveux roux en une queue mal coiffée , histoire qu'ils ne la gênent pas durant son petit déjeuner, regarda sa tête, soupira encore une fois et se dirigea vers les escaliers afin de se rendre dans la salle du petit déjeuner.

Perdue dans ses pensées , se demandant si elle allait croiser quelqu'un en bas, au petit déjeuner, si d'autres étaient comme elle à souffrir d'insomnies et devoir se contenter du très peu d'heures dormies , Winry ne se rendit pas compte tout de suite que les escaliers n'étaient eux aussi pas du matin, ils allaient et venaient mais aucun n'allait dans la bonne direction. Wiinry agacée commença à hausser le ton sur ces satanés escaliers, ce qui lui valut de se faire enguirlander par les tableaux accrochés sur les nombreux murs qu'elle croisait, et donc réveillés ou dérangés. Après 5 bonnes minutes de bataille contre les escaliers et de nombreuses remarques désagréables de certains tableaux, Winry arriva enfin à la salle du petit déjeuner. Elle décida de s'isoler du très peu de monde présent dans la salle et se servit un croissant frais accompagné d'un jus de citrouille, elle n'avait pas vraiment faim. Est-ce à cause du manque de sommeil ? Du stress de son premier cours sur l'histoire de la magie ? Ou bien autre chose ? Elle ne savait pas vraiment , peut être un peu des trois...

- Aux alentours de 13h30 -

Winry décida de prendre un peu d'avance pour se rendre au cours sur l'histoire de la magie, arrivée devant la porte elle remarque une affiche accrochée, indiquant que le cours se passerait sur le terrain de Quidditch et que l'on pouvait emmener coussin, couette et même son balai pour une éventuelle surprise en fin de cours. Elle décida de repasser au dortoir des filles pouffys, pour prendre un simple coussin, de l'eau et de quoi prendre des notes puis elle se mit en direction du terrain de Quidditch.

- Aux alentours de 14h00 -

Arrivée au terrain elle remarqua d'autres élève ainsi que sa professeure de l'histoire de la magie, Alhena Peverell , elle remarqua également Jade, la préfète des pouffys, Winry la côtoyait pendant un temps mais elles se sont un peu perdues de vue, sans réelle raison juste à cause... du temps. C'est la seule qu'elle connaissait d'ailleurs, ho elle reconnut bien June une autre pouffy mais elle ne lui avait encore jamais vraiment parlé. Elle décida alors de saluer poliment sa professeure légèrement stressée, et lui adressa donc un sourire sincère. Elle prit ensuite la place de libre à côté de Jade, en posant son coussin au sol afin de s'asseoir dessus et se dit que c'était peut être la bonne occasion de reprendre contact avec.

Quant au cours et bien elle ne connaissait pas grand chose au Quidditch mise à part évidement les règles de base, elle avait assisté à un seul match il n'y a pas si longtemps : Pouffys VS Serdaigle, elle avait beaucoup aimé l'ambiance des tribunes et se dit que c'était le moment pour s'y intéresser et que donc le cours tombait à pic ! Pour ce qui est du balai, elle n'en avait pas, elle espérait secrètement que sa professeure en aurait un pour elle... Elle attendit patiemment que le cours commence en restant à sa place tout en adressant un sourire amical à sa voisine Pouffy, Jade .

HRPG:
 


Dernière édition par Winry Mikalex le Jeu 11 Aoû 2016 - 20:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Alhena Peverell, Dim 7 Aoû 2016 - 20:37


La jeune élève réfléchit à tes paroles. Toi tu es là, cachée derrière ta paire de lunette. T'attends une réponse. Elle se décide ou bien vous alliez poireauter vingt ans comme ça ? Léger soupire intérieur. A-t-elle perdue sa langue ? Hum visiblement non. Elle te remercie et s'en va s'assoir à sa place. S'en suit alors l'arrivée d'un autre élève. Un que tu reconnais entre mille. Un tout petit, le demi-gobelin. Sa tronche te faire drôlement rire, il est tellement drôle. Cependant, les moches ont aussi le droit de vivre non ? Et puis, d'une certaine manière... Ne t'a-t-il pas prêté allégeance ? Il fallait le garder sous le coude, tu savais très bien ce que tu allais faire de lui plus tard.

- Madame.

Juste sa voix te faire grincer des dents. Mais tu te retiens. Un sourire mesquin sur les lèvres, tu l'observes et d'un ton ironique lui dit :

- Bonjour... Monsieur Maxwell.

Avait-il saisit le message ? Peut-être sauras-tu la prochaine fois que tu le croises. Tu te replonges dans tes affaires. Le trombinoscope, tu coches les arrivées une à une. Est-ce que Merry viendra ? Nel, de là où tu es, tu crois qu'elle saura faire l'effort de venir ?
Tu secoues légèrement la tête. Depuis quand parles-tu au mort ? Parfois tu te demandes si c'est vraiment sa mort qui t'a affectée, ou les indices que laisse son potentiel assassin derrière lui. Tu n'es pas bête. Tu as vite compris. Trop vite. Il est là, il te tracte comme si tu étais une proie. Un vulgaire animal. Plongée dans tes pensées tu sursautes quand la belle italienne arrive. Tu réponds à son bonjour en italien. Son sourire te met un peu de baume au coeur, mais tu vois bien sur les traits de son visage qu'elle n'a pas l'air très très en forme aujourd'hui. Ou quelque chose du type.

Vint alors le moment redouté. La petite rouge et or qui trainait des pieds, son balai à ses côtés. Juste un signe de tête en guise de bonjour, toi un petit sourire pour lui remonter le moral. Douloureux certes, mais il ne fallait pas se laisser abattre. La vie devait continuer. Mais la voir, là, baisser les yeux... Y a quelque chose de craquelé. Tu avais envie d'aller la voir, lui parler. Elle était comme une amie non ? Non, c'était bizarre quand même. Mais vous soutenir mutuellement... Ça devenait peut-être vitale pour elle, ou pour toi ?

Derrière elle, suit une chevelure rousse que tu reconnais entre mille. Un millième de seconde, sa vue te faire sourire. Mais le visage de Nel te hante. Les larmes de Merry aussi. Il faut te ressaisir ma grande. Il ne s'est rien passé, tu ne ressens rien. Tu as toujours fait comme ça, pourquoi ça en serait autrement dis moi ? Tu inspires, expires. Et tu vois Emily s'avançait vers toi. Tu la devances avant qu'elle parle.

- Bonjour Miss Sinclair, que puis-je fais pour vous ?

-  Bonjour. Je voulais juste savoir... Est-ce qu'on va jouer au Quidditch ? Comme sur le mot il y avait écrit qu'on pouvait prendre notre équipement...

Elle a l'air perturbée non ? Un sourire en coin, tes yeux ancraient dans les siens. As-tu arrêté le temps ? Vos coeurs battent-ils à l'unisson ? Ça t'en donnerai des frissons. Peut-être qu'elle en a elle-même eu. Cette fois tu te lèves et t'installes à sa hauteur. Enfin tu es plus grande qu'elle et la toise de haut. Un chat, une souris c'est bien ça non ? Mais tu te retiens de faire un quelconque geste étrange. Ça pourrait être bien trop mal interpréter par les autres élèves et tu avais assez de soucis comme cela. Tu te contentes de poser ta main sur son épaule. Comme un choc électrique. Tu relèves tes lunettes et perces ses barrières. Le monde s'est-il arrêté de tourner ? Ta voix rauque prend la parole :

- Bonne question Miss Sinclair. Allons-nous jouer au Quidditch ? Peut-être, qui sait... Retournez-vous assoir maintenant.

Tu la lâches et fait un vague signe de tête vers sa place. Tu t'avances alors vers le milieu d'arc du cercle, deux élèves arrivent. Une bleu, Mary Drake. Inconnue au bataillon. Et une jaune, Winry Mikalex, idem. Tu leur adresses un bonjour très cordiale avec un beau sourire pour finalement te dirigeais droit vers Harper. Une fois devant elle, tu plies un genou et d'une main soulève sa tête par le menton. Votre position est bien étrange mais tu t'en fous. Tu retires ta main, une fois son regard ancré dans le tiens. Tu parles alors d'une voix plus basse, histoire qu'elle seule, l'entende :

- Hey Merry... Je sais que ça ne va pas. Si tu as besoin de parler, de partir du cours, tu n'as qu'a demander. Il faudra d'ailleurs qu'on parle... Après le cours d'accord ? Ou le plus tôt possible. J'ai... pu constater nombres d'absence dans ton dossier. Et mes collègues m'en ont fait plus ou moins part. Il faut qu'on discute avant que Kholov envoi une lettre à tes parents. Je ne vais pas pouvoir te couvrir plus longtemps que cela. Tu as assez de problèmes comme ça ? D'accord ?

Tu te relèves. D'une ton un peu plus fort et d'une voix un peu moins douce, tu lances :

- La vie est dure Miss Harper. Mais elle ne s'arrête jamais de tourner...

Tes pas te ramènent à ta place, sur ta jolie couverture. La tête de nouveau plongée dans les papiers. Manque plus que trois élèves. La préfète de Gryffondor, la préfète de Serpentard et Vacuitas... Dans ta tête s'inscrit un gros m*rde. Espérons juste qu'il ne te coince pas à la fin du cours pour te poser sa super question, qu'il tient tant à approfondir. Il est sympa, étrange mais assez casse-pied. Dire qu'il est venu te déranger à la soirée juste pour ça... Tu souffles légèrement. Ce cours risque d'être bien long finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Theophania Fitzgerald
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Theophania Fitzgerald, Dim 7 Aoû 2016 - 23:43


[HRP : Je vous prie de m'excuser pour le retard, j'étais en absence. Maintenant ça devrait aller plus vite]

La routine salade-néant du midi commençait à modeler le corps de Theophania. Enfin modeler est un terme un peu fort. A vrai dire cette pratique avait plutôt tendance à aplatir, étaler au maximum chaque centimètre de peau sur ce qu’elle était censée recouvrir. Ca ne se voyait pas tant que ça, d’ailleurs personne ne lui avait fait de remarque. Ce qui était tant mieux, elle avait horreur qu’on lui dise comment elle devait se gérer. C’était une grande fille maintenant, elle considérait que le temps ou on lui faisait manger sa compote à la petite cuillère « une cuillère pour maman… » était dépassé depuis longtemps. A vrai dire elle ne se rendait pas tellement compte de ce qu’elle mangeait. C’est juste qu’elle n’avait qu’un peu faim. Et qu’elle ne forçait pas trop. Après tout le traitement « tu es sure que tu veux manger ça ? » injecté à petites doses régulières pendant l’enfance avait eu toute son efficacité. Bien sur ce n’était pas pour être méchante. C’était de la prévention pure, le ton était concerné. Mais c’est souvent les paroles naturelles, irréfléchies qui touchent le plus profondément l’âme et qui s’ancrent à jamais dans la conscience. Les exercices, les étirements quotidiens que Theophania prenait plaisir à s’infliger sans cesse avaient raison du peu de graisse qui avait un jour habité la jeune fille. Bon elle était loin d’être un squelette, mais c’est vrai qu’elle avait l’air un peu fragile si l’on prenait le temps de bien la regarder, de passer au-delà de l’illusion de la grande taille.

C’est donc le ventre assez peu rempli que la préfète prit la direction de la salle d’histoire de la magie. Elle aimait cette matière. C’était le genre de cours où elle apprenait plein de choses. Et puis elle aimait se plonger dans des livres pendant des heures. Malheureusement l’histoire de la magie se limitait souvent à l’histoire britannique, peu de livres en anglais traitaient de la Grèce qui pourtant avait une histoire passionnante. La jeune fille n’aurait pas été contre un petit cours sur la magie étrangère uniquement. Mais bon, elle finirait bien par en savoir plus au gré de ses lectures. Pour le moment elle n’était pas tellement en avance. 14h arrivaient à grands pas. Plus que 5 minutes avant qu’elle ne passe officiellement de tout juste à l’heure à en retard. Et Dieux qu’elle avait en horreur de ne pas être ponctuelle. Surtout qu’elle n’avait jamais eu cours avec Peverell. Le nom était assez évocateur, ancien. Elle savait la femme ancienne Serpentard. Elle était remplaçante dans l’équipe de Quidditch de Serpentard mais finalement ce cadre ne permettait pas vraiment d’apprécier la réelle personnalité professionnelle de l’enseignante. Elle verrait bien. En espérant qu’elle ne soit pas trop despotique et ait à cœur de rendre sa matière attractive.

Arrivée à quelques mètres de la porte d’entrée de la salle, Theophania fut étonnée de l’apercevoir fermée. Elle lâcha un « σκατά » pour le moins disgracieux. Son regard glissa vers sa montre. L’heure n’était pas passée. Il ne manquerait plus que la professeur soit du genre à déclarer en retard avant l’heure. Mais en s’approchant la préfète se rendit compte qu’en réalité un petit mot était accroché à la porte. Elle n’était pas encore en retard… Juste pas au bon endroit. Elle avait un quart d’heure pour retraverser tout le château, récupérer son équipement de Quidditch dans son dortoir aux cachots, et retrouver le chemin du parc. Elle tourna donc les talons et se précipita dans les escaliers.

C’est pour le moins chargée qu’elle se retrouva sur la pelouse du parc, tachant d’arriver sur le terrain de Quidditch au pas de course. La tâche n’était pas aisée, les livres de classe dans son sac n’auraient pas été gênants si en plus elle n’était pas armée de sa batte, de ses protections et de son balai dans les bras. Presque arrivée elle se souvint que des coussins et des couvertures étaient conseillés pour ne pas s’asseoir à même le sol. Il était trop tard pour faire demi-tour. Tant pis, Theophania étendrait sa cape de Quidditch et se mettrait dessus. A la guerre comme à la guerre. C’est un peu gênée qu’elle vit qu’elle était loin d’être la première. En fait elle était même une des dernières à mettre les pieds sur la pelouse du terrain. Conséquence : elle ne pourrait pas choisir sa place. Et elle avait horreur de ça. Surtout que de ce qu’elle voyait les élèves étaient installés en arc de cercle. Proximité obligatoire donc. On avait connu mieux que les pique-niques forcés coincés entre le boulet de service et la lèche-botte du coin. Mais bon. Préfète : s’adapter. Mais la verte commença par saluer Peverell avant de trouver une stratégie pour poser son barda quelque part. Un discret « Bonjour Madame » de sa voix basse, détachée suffit. Pas comme si elle la connaissait. Elle avisa ensuite le terrain. Elle avait le choix entre une place à coté d’une rouge et une jaune, le cauchemar donc, elle ne les connaissait pas du tout ; et à côté de Keira et une bleue qu’elle avait du apercevoir une fois ou deux. Elle se dirigea donc à côté de sa camarade [HRPG : Place 10] et posa ses affaires par terre. Elle prit un instant pour arranger sa cape et en faire un simulacre de tapis avant de se tourner vers Sanders pour lui lancer un bref « Salut, tu vas bien ? ». Bon elles ne s’étaient pas toujours adorées mais la politesse était la première chose qu’on lui avait appris alors il fallait bien qu’elle fasse bonne figure.

Elle avait tout de même un peu faim. La prochaine fois elle mangerait plus de salade.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 8

 Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.