AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 3 sur 8
Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Emily Sinclair
Serdaigle
Serdaigle

Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Emily Sinclair, Sam 20 Aoû 2016 - 17:12


Son toucher est presque familier, si bien qu'elle ne bougea pas d'un millimètre face au contact inattendu, redressant légèrement la tête pour ancrer son regard dans le sien. Son interlocutrice était plus grande ce qui lui donnait une certaine autorité, par laquelle la préfète refusait de se sentir intimidée.

« Bonne question Miss Sinclair. Allons-nous jouer au Quidditch ? Peut-être, qui sait... Retournez-vous assoir maintenant. »  

Un oui caché, pensa-t-elle intérieurement, mais sa bouche resta scellée et la sorcière se contenta d'un hochement de tête avant de retourner à sa place, où elle avait lâchement abandonné ses affaires. D'une main, elle s'empara du sac sagement posé dans l'herbe pour en sortir une petite couverture, rien d’impressionnant, juste de quoi s'asseoir.

Une fois installée, la Serdaigle passa son regard sur les différents élèves présents. Quelques têtes familières, d'autres un peu moins, d'autres encore absentes. Machinalement, ses doigts s’entremêlèrent entre les brins d'herbe alors que ses yeux fixèrent un point quelconque dans l'horizon. Il faisait beau, le ciel était bleu, une vue plutôt réconfortante et qui mettait de bonne humeur pour le cours à venir.  

« Par la suite, en 1362 et 1368, le Conseil des Sorciers prend deux décisions. Lesquelles ? Et dernière question, Zacharias Loreyon, en 1398, donne une description du Quidditch plutôt moderne et qui se rapproche beaucoup du Quidditch actuel. Cependant celui-ci, dit quelque chose de très pertinent concernant quelque chose en particulier. Qu'est-ce, qu'a-t-il dit ? Vous pouvez vous aider de vos livres pour répondre... »

Fronçant les sourcils, tout d'un coup sortie de sa torpeur par une voix qu'elle ne connaissait que trop bien, la rousse se rendit compte qu'elle avait raté deux trois trucs. Visiblement, tout le monde était arrivé, à en déduire par les quelques têtes qui s'étaient rajoutées à celles déjà présentes et le cours avait commencé. Des questions théorique sur le Quidditch, l'adolescente ne pouvait que se sentir dans son élément puisqu'elle avait potassé le sujet pour les dernières sélections de l'équipe. Pas qu'elle en ait eut besoin le jour-j, mais au cas-où.

Des mains se levèrent, des élèves prirent la parole et l'Anglaise resta spectatrice de la situation pendant un certain temps, n'ayant qu'entendu la moitié de ce que la professeure avait dit. Enfin, dans ce flot de parole, elle avait tout de même retenu une question à laquelle elle connaissait la réponse, peut-être pas dans les moindres détails mais quelques éléments. Ainsi, lorsque le silence revînt sur la classe, elle en profita pour prendre la parole.

« En 1362, le conseil des sorciers interdit les matchs de Quidditch à moins de 80 kilomètres des villes, en 1368 ça passe à plus de 100 kilomètres mais je me souviens plus de la distance exacte. »

Bon, c'était y a pas mal de temps qu'elle avait vu ça donc impossible d'atteindre la perfection, mais au moins elle avait participé un peu au cours et c'était le principal.
Revenir en haut Aller en bas
Theophania Fitzgerald
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Theophania Fitzgerald, Sam 20 Aoû 2016 - 20:29


Keira eut l’air un peu confuse au début puis elle proposa à Theophania de partager sa couverture. C’est vrai que ce n’était pas très malin de l’avoir oubliée. Cela faisait spontané et la jeune fille était contente de voir que sa première impression à propos de la chinoise n’était peut-être pas justifiée. Elle lança donc un sourire à sa camarade en acceptant de bon cœur sa proposition et en la remerciant. Au passage la narratrice de Theophania tient à présenter ses plus plates excuses à la narratrice de Keira pour le petit délai et l’ellipse temporelle qui en a résulté. Si l’autre faisait un geste, la brune n’avait pas de raison de ne pas en faire un également, aussi infime soit-il. Elle afficha donc un petit sourire, sortant légèrement de sa réserve habituelle. Peut-être que ça ne se verrait pas, mais au moins elle faisait un effort.

La préfète vit avec un plaisir un peu mal placé qu’elle n’était pas la dernière à arriver au cours. Pas la dernière préfète surtout. On pouvait dire que l’honneur était sauf. Même si elle savait bien que ce n’était pas très sympa pour Riri et Lydie. L’enseignante salua les retardataires et le cours pu commencer pour de bon. Theophania était contente de pouvoir profiter de la couverture de Keira, le sol était un peu frais. Le cours sans surprise porterait sur le Quidditch. En entendant ses suppositions vérifiées Theophania eut un sourire, elle était dans l’équipe de Serpentard, elle pourrait sans doute répondre aux questions sans trop de difficultés. Surtout que son père avait toujours suivi ce sport avec beaucoup d’enthousiasme, transmettant ses goûts à la plupart de ses filles.

Peverell commença son cours en posant une foule de questions sur le sport en question. Elle tournait comme un lion en cage au milieu de l’assemblée des élèves. Cette femme était impressionnante. Fascinante aussi de loin. Et comme à chaque cours, une fois la tirade achevée les élèves se jetèrent en hâte pour répondre. C’était typique de la jeunesse du XXIIe siècle ça. Theophania avait lu quelques ouvrages et romans sur le XXIe et la jeunesse avait l’air bien plus lente à cette époque. Il suffisait de voir les cours à présent, les étudiants répondaient comme si leur vie en dépendait, la circulation dans leur cerveau semblait de plus en plus efficace.

Ecoutant d’une oreille les réponses des autres, Theophania ouvrit son livre d’histoire de la magie pour chercher des informations à propos de cet arbitre de Quidditch. Cette histoire lui disait vaguement quelque chose mais elle n’arrivait pas à se souvenir correctement de la date et des détails. Keira sa voisine ouvrit le bal en évoquant le vivet doré. Cet animal était proprement fascinant. Theophania adorait en apprendre sur les créatures magiques en tout genre alors quand elle était petite sa mère lui lisait des histoires sur elles. Et le vivet avait toujours fasciné la petite fille. Elle rêvait d’en apercevoir un jour. Mais ces petites bestioles étaient très rares et il faudrait chercher pendant longtemps avant d’espérer en croiser. Tomber dessus par hasard relevait du miracle.

Les réponses défilaient, monotones aux oreilles de Theophania. Sa voisine évoqua le nom de l’arbitre qu’elle cherchait. Elle sourit. Oui ce serait plus simple de trouver la partie du gros grimoire si elle avait le nom du concerné. Elle resserra ses recherches. Jade la préfète jaune compléta la réponse. Theophania ne pu s’empêcher de lever les yeux au ciel quand elle l’entendit parler. Cette fille ne pouvait pas s’empêcher de parler son foutu italien en plein milieu de ses phrases. C’était constant, c’était insupportable. La brune faisait l’effort de parler anglais alors qu’elle aurait pu elle aussi choisir la facilité et passer en mode bilingue. Mais elle savait à quel point c’était énervant pour les interlocuteurs, surtout ceux qui ne maîtrisaient pas les deux dialectes. Bon la brune n’était pas irréprochable non plus, elle lâchait souvent ses insultes en grec parce qu’elle risquait moins de se faire réprimander et que chez elle quand on montait le ton c’était en grec. Mais ça s’arrêtait à pas grand-chose. Mais bon, la préfète ne connaissait pas son homologue jaune alors elle ne pouvait pas se permettre de faire une réflexion. Même si à force d’aller en cours avec elle ça l’irritait au plus haut point.

Theophania attendit que la préfète de serdaigle (décidément c’était un cours préfectoral celui-là) achève sa réponse assez enrichissante en y réfléchissant, avant de lever la main. Elle était tombée sur la bonne page de son manuel.

- Par rapport à Cyprien Yodel, il est décédé en 1357.

La jeune fille avait le doigt posé sur le manuel pour ne pas perdre la ligne avec l’information recherchée. Quand elle eut finit elle ferma le manuel assez brusquement, celui-ci émettant un bruit sec.
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Maxwell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Mikaël Maxwell, Sam 20 Aoû 2016 - 23:04


Mickaël se sentait assez fiévreux... Déjà que de base, on peux pas dire qu'il a une super constitution, mais c'est vrais qu'il se malmenait la vie ces temps ci. Entre le stress provoqué par l'autre psychopathe qu'il avait comme prof et son travail acharné... Ah, et sans parler de ses habituelles persécutions et psychoses, ça risquait pas de s'arrêter.

Il se rendit alors compte d'un détail tout à fait cocasse.... Enfin, plusieurs. Il n'était entouré que de sorcières (qu'il considère comme ce qu'il y à de plus dangereux au monde, comme la veuve noire mais avec une baguette) et le seul homme présent était... Comment il s’appelle déjà cet intello... Ah oui, Vacuitas. Un pur serdaigle lui.

Et de plus, à côté de lui se trouvait la fille avec qui il s'était... Ouais, échauffé. De ce qu'il a compris par la suite (oui, parfois il est bien obligé d'écouter les ragots, c'est un serpentard quand même !) elle est liée à un jaune apellé Nel Queen, mort il y à peu. Et évidement, il est venu la faire chier alors qu'elle était bouleversé par cette histoire (enfin, pas forcément dans cet ordre là, mais en tout cas elle était bien affectée à cause de lui, il en était certain) et lui était arrivé comme une fleur et l'avait provoquée en... simili duel. Oh, et, détail amusant, le Queen était le neveu de sa.... "maîtresse" (mais quelle honte... une dette est une dette...).

Tout ça présageait un joli rapprochement entre les deux sorcières (d'ailleurs, il les avait vu se parler à l'instant même) et il sentait venir la réunion inter disciple. Combien elle a d'élèves sous sa coupe comme ça ? Elle doit avoir une mini armée là... Ah tiens, il se mettait à trembler doucement, de se rendre compte dans quel merdier il était tombé ou la fièvre qui reprenait ? Dommage que l'Underliden ne soit pas là, il lui aurait piqué de sa potion de paix...

Inutile de dire qu'avec tout ça, il avait sauté une bonne grosse partie du cours. Instinctivement, il ouvrit son livre sur l'histoire du quidditch.

"Bon, on peu pas être si loin dans le cours... Donc ça doit être le début de l'histoire.....

- On essaie le début du précurseur ?

- Quoi ?

- Le début du précurseur au quidditch moderne. Le précurseur du vif d'or donc. Et c'est quoi le début du précurseur du vif d'or ?"

Le jeune Maxwell feuilleta rapidement son livre et tomba sur le paragraphe parlant de l’apparition du vivet doré. Croisant les doigts, il lut à vois haute le dit paragraphe. Il avait trop mal à la tête pour reformuler, essayer d’apprendre quelques mots ou quoi que ce soit d'autre.

- En 1269, le chef du Conseil des sorciers, Barberus Bragge apporta à un match de Quidditch un vivet doré enfermé dans une cage en annonçant qu'il offrirait une récompense de cent cinquante Gallions au joueur qui parviendrait à attraper l'oiseau au cour de la rencontre.

Ceci fait, il resta stoïque, n'osant plus bouger et usant de tout son être pour bloquer le moindre trait et faire abstraction de tout ce qui l'entourait. S'il s'était planté, au pire, il accuserait le coup plus tard, mais là, il faisait la statue.
Revenir en haut Aller en bas
Lydie Nouël
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Lydie Nouël, Sam 20 Aoû 2016 - 23:28


Lydie, une fois assise, était si perturbée par l'attitude de Merry qu'elle en oublia la politesse. L'enseignante ne manqua pas de mettre en lumière ses mauvaises manières et la salua, la voix lourde de sens. Lydie se contenta de lui relancer un Bonjour gêné. Heureusement, l'attention ne fut pas longtemps attiré sur la rouquine.

Bientôt, la professeur se lança dans une tirade, tout en faisant des tours et détours à travers les élèves. Elle annonça que le sujet du cours serait bien, à la grande surprise de toute l'assemblée, le Quidditch, laissant une Nouël déçue. Pourquoi fallait-il que ça soit le Quidditch? Elle avait déjà mis deux ans avant de s'y intéresser, mais cela n'allait jamais plus loin que la pratique. Connaître les origines d'un sport, qu'elle semblait pratiquer uniquement pour s'intégrer à un monde dont elle ne venait pas, n'était pas une de ses priorités.

Alors que la née-moldue se plaignait intérieurement, l'enseignante en histoire de la magie posa une dizaine de questions à la suite. Lydie n'avait pas réussi à en retenir une. Pas une seule. Elle n'était pas prête, son cerveau n'était pas prêt à enregister les paroles de la jeune femme. Ses pensées avaient mieux à faire.

Elle essaya alors de se concentrer sur les réponses et remarqua que les élèves s'amusaient à répondre aux questions dans le désordre. Ces réponses n'avaient que rarement des liens explicites entre elles. C'est en feuilletant son livre d'histoire de la magie qu'elle s'aventura à compléter une des seules interventions qu'elle avait enregistré.

- Il me semble que la personne qui est à l'origine de la protection des vivets dorés était le chef du Conseil des sorciers de l'époque: Elfrida Clagg.

C'est seulement après avoir, à son tour, énoncé une solution que Lydie s'autorisa une observation des élèves présents. Certains, comme Thia et une autre Serpentard, partageaient une couverture. Il y avait aussi Riri, à une ou deux places d'écart. Ce coincé avait obtenu le même poste que Lydie, elle n'appréciait guère l'idée qu'ils suivaient le même parcours. En fait, elle ne l'appréciait pas tout court. Dommage que Merry ne soit pas d'humeur aujourd'hui, elle aurait volontier contrarié à nouveau le Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Alhena Peverell, Mar 23 Aoû 2016 - 5:56


Bon, ils n'ont pas eu l'air aussi réactif que la dernière fois. Dommage. Tu n'aimes pas spécialement ça, tant pis. Tu soupires en écoutant la réponse Sanders qui ouvre le bal des réponses. Réponse juste, check. Hochement de tête, rien à redire. Winry enchaine, réponse exacte. Parfait, allez au suivant. Comme si tu faisais un punaise de casting pour un film ennuyant. June parle à son tour et tu complètes vaguement par un :

- Oui c'est exact. Mais n'excluez pas la chasse de la créature, elle fut aussi un de facteur. Ce qui valut que le Vivet Doré soit une espèce menacée. Mais je ne suis pas professeur de Soin Aux Créatures Magiques. Miss Blanchet vous donnera certainement plus de détail sur cet animal, évidemment.

Bon à dire vrai, tu sais tout des vivetsl. Tu n'as juste pas envie de t'étaler dessus. Ce n'est pas trop le sujet du cours. Tu soupires, te lèves. C'est fou, ta bonne humeur s'est envolée mais bon. C'est pas comme si le fait d'être désagréable t'était inhabituel. Une main se lève, tu l'interroges. Moonrose... Joli nom de famille. Mais jamais entendu de ta vie. L'inconnue du bataillon, pleine de stress prend la parole :

- Et ensuite, on a commencé à utiliser le vif d'or, qui a été inventé par Bowman Wright, un ensorceleur de métaux.

Un oui s'échappe de tes lèvres. Ouais c'est des questions faciles en fait ce que tu leur demandes. Mais au moins ils doivent chercher dans leur cervelle et toi pas besoin de faire cours en fin de compte. Flemmarde ? Non jamais, juste cette fois. T'étais pas dans le meilleur état pour préparer le meilleur des cours non plus. Fallait pas rire de ça.

- C'est... c'est... L'arbitre de Norfolk tué s'appelle.. S'appelait Cyprien Yodel.

- Exact.

T'avais envie de lui demander si elle avait un problème avec sa dentition. Ben oui, bégayer comme ça... C'était pas tellement normal. Elle avait peur de quoi ? Que tu la bouffes ? Machiavélique, vénale, secrète d'accord. Mais cannibale non merci. Fin bref, tu passes au suivant. T'étais pas la psychomage de l'école, encore heureux. T'avais pas envie de savoir ce qu'elle avait. Si elle avait peur, qu'elle se tire d'ici. Une moue un peu boudeuse tu écoutes vaguement la réponse de Vacuitas.

- C'est cela, il a aussi rajouté que le meilleur endroit pour jouer au Quidditch était une lande déserte.

T'avais envie de dire autre chose qu'un simple oui, tu as juste. Ô Merlin. Elles arrivaient quand les deux autres profs ? Elles vont pas te poser un lapin ? Blanchet sûrement que non, mais Malicia si elle te fait ça. Tu n'auras aucune gêne à la noyer au fond du lac par Morgane. Qu'elles viennent te sauver. T'étais pas spécialement en état. T'avais envie de donner des coups de battes dans les cognards et qu'ils détruisent la mâchoire de quelqu'un. Peu importe qui sait. Keats peut-être... De préférence en fait.

- Le vivet doré est devenu la précieuse chose à attraper à cause d'un homme qui avait décidé d'offrir une certaine somme au joueur qui parviendrait à attraper le petit oiseau durant le match.

- Juste.

- Cyprien Yodel.. Il me semble qu'il est mort au cours d'un match amich.. amical entre des sorciers. Un sortilège lui a été jeté, mais personne ne sait de qui il s'agissait.. on pense juste que c'était un spett.. spectateur mais ça reste flou... Professeure ? Je sais que la magie est interdite sur le terrain. Mais en soi, ce qui est arrivé à Yodel potrebbe.. enfin, pourrait se produire de nouveau. Les spectateurs n'ont aucune.. interdiction formelle d'avoir leur baguette sur eux, non ? Infine, non sono sicuro...

Tu avais sincèrement envie d'envoyer bouler la question. Tu cherches pas dans tes méninges, vrai ou faux. Peut-importe. Tu réponds au hasard comme la pire des profs. Mais ça personne ne le sait. Y en a un qu'est arbitre de Quidditch ou travaille au ministère pour connaitre la réponse exacte ? Peu de chance et puis au pire tu te trompes et fait genre que c'est pour voir s'il suivait le cours. Voilà, question réglée avec un :

- Exact Miss Wilder. Et pour vous répondre, c'est tout à fait exact il me semble bien qu'aucune loi interdit formellement le port de baguette pour les spectateurs. Donc cela pourrait se reproduire. Mais évidemment, de nos jours toutes les mesures de sécurité sont prises lors des matchs officiels. Enfin, du mieux qu'ils peuvent. Personne ne peut garantir l'avenir.

Et on continue d'enchainer. Ta rousse préférée prend la parole :

- En 1362, le conseil des sorciers interdit les matchs de Quidditch à moins de 80 kilomètres des villes, en 1368 ça passe à plus de 100 kilomètres mais je me souviens plus de la distance exacte.

- 160 kilomètres exactement, Miss Sinclair. C'est bien. Au suivant.

La préfète de Serpentard ouvre la bouche, date de décès de Cyprien. Bien très bien. Tu commences à être un peu plus satisfaite, ça reprend du mouvement. Tu affiches un sourire en lui répondant que la réponse et juste. Puis le demi-gobelin vient te percer à nouveau les tympans. Deux réponses justes d'un coup... Mais bon. C'est exact aussi : 1269, Barberus Bragge. Cela complète la réponse à Merry. Et puis la dernière, finissons en beauté par la préfète des rouges.

- Il me semble que la personne qui est à l'origine de la protection des vivets dorés était le chef du Conseil des sorciers de l'époque: Elfrida Clagg.

- C'est parfait Miss. En parlant de Elfrida Clagg justement, sachez qu'elle fut une des grandes figures de son siècle. Elle a même essayer d'établir une norme pour que les créatures reçoivent les mêmes droits légaux en tant que être. Malheureusement pour elle, cela échoua. Pour en revenir au Quidditch. En 1400, les battes des batteurs ont été magiquement renforcées. Elles brisèrent les Cognards de pierre sous le choc. Les joueurs étaient alors poursuivis par du gravier volant, fait plutôt amusant. Enfin pas pour eux certainement... Mais l'année la plus marquant pour ce sport fut l'année 1473. C'est à cette période qu'à lieu la toute première Coupe du Monde de Quidditch et que les 700 manières de commettre une faute au Quidditch ont été commises durant la finale opposant la Transylvanie et la Flandre, mêmes si quelques-unes ont été inventées durant le match.

Tu lèves les yeux au ciel, comme si tu considérais cela comme plus que débile mais bon... Fin bef. Il est temps, tu t'approches de la caisse et l'ouvre. Sourire aux bords des lèvres. Dommage pas de question en plus pour eux.

- Bien maintenant rangez tous vos affaires. J'ai une surprise pour vous.

Tu te lèves et une fois qu'ils ont tous rangés leurs affaires. Tu lances un #Wingardium Leviosa sur toutes le tout présent et te diriges vers le bout du terrain. Les petites choses te suivent. Avant de partir tu leur lances un :

- Étirez-vous un peu, échauffez-vous.

Sourire aux lèvres. Tu reposes les affaires doucement. Sort les dossards blancs, les poses à ta gauche. La liste de l'équipe placardé au dessus. Tu en fais de même avec les dossards noirs, que tu poses cette fois à ta droite.

Liste de l'Équipe Blanche:
 

Liste de l'Équipe Noire:
 

Cela finit, tu te retournes et lances un #Sonorus sur ta voix, histoire qu'ils t'entendent bien :

- Bien tout est prêt. Nous allons disputer un match de Quidditch. Dans les sacs se trouvent tout l'équipement nécessaire pour assurer votre protection. Juste là se trouve aussi des balais pour ceux qui n'en ont pas. À ma gauche se situe les dossards de l'équipe noire. À ma droite les dossards de l'équipe blanche. Mais avant ça, vous allez faire une course jusqu'ici pour vous remettre en forme. Les quatre premiers arrivés gagneront 15 points pour leur maison, les quatre suivants 10 et les derniers 5 points. Motivez maintenant ? Mettez-vous en ligne.... Prêts ? Partez !

HRPG:
 

Édit:
- Veuillez re-regardez les règles de l'exercice. Elles ont quelques peu changées. Faute de cohérence pour les bonnes âmes et le quatrième choix. Cependant personne n'est autorisé à éditer son message.
- Vous pourrez poster votre second message à partir du Jeudi 25 Août. Pour l'ordre d'arrivée : au plus rapide après les amis, selon votre position Favorable ou non. Attention si vous êtes touché par un sort entre temps, vous perdez une place.


Dernière édition par Alhena Peverell le Jeu 25 Aoû 2016 - 22:36, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Riri Vacuitas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Riri Vacuitas, Mar 23 Aoû 2016 - 7:56


« Bien maintenant rangez tous vos affaires. J'ai une surprise pour vous. »

Nous aurions dis une prof qui aime ses élèves. Étonnant venant d'elle, quoi que pas surmenant au final. N'empêche que cette phrase eu le mérite de me ramener sur Terre. Je n'avais pas entendu les autres élèves parler. Boarf, tant pis, aujourd'hui j'étais rêveur. Je repense vite fais à ce que j'avais observé en début de cours. Mary qui semble timide, ou perturbé ou tout autre chose. Je la regarde un peu. Je sais pas si mon rôle de préfet me force à aller là voir pour savoir. Dans le doute j'irais lui demander. Ce rôle me force à parler aux gens et faire tout ce qu'ils ne feront jamais pour quelqu'un d'autre. Au final c'est le rôle du perdant ? Probablement, mais ça à également des avantages sympa faut bien l'admettre. L'élite aussi fournissait des avantages relativement sympathique, en sois ça ne servait à rien ce statu. Juste avoir des avantages qui nous permettent de mieux vivre et apprendre plus facilement, rien ne nous ait demandé en retour, clairement c'est du pistonnages sans aucunes raison. Bref, il y à également Merry qui est chelou aujourd'hui, trop de gens malheureux dans ce monde. Je la regarde également avec mon regard blasé habituel, celui-ci pourrait largement être prit pour un regard hautain dans cette situation, ce n'était pourtant pas le cas. Elle avait probablement toute les raisons du monde d'être triste bien que j'ignore les raisons de cette tristesse.

Fallait ranger ses affaires, alors je redescend de ses pensée précaires et range mes affaires rapidement. Pendant que je les ranges la prof nous demande de s'échauffer. Cela ne fait plus aucuns doute sur le fait que nous allons faire du Quiddich. Ce que j'avais horreur des échauffement, pourtant indispensable. Ils demandent de passer un temps considérable à les réaliser, ils sont loin d'être amusant et souvent contraignant, mais ils sont important pour la suite. Il y à au moins du positif. Je m'aperçois que la prof sourie, voilà un fait étonnant, le quiddich la rend si heureuse ? Faut croire … Madame la prof aime donc jouer au Quiddich. En même temps, aurait-elle fait un cours avec une partie pratique si elle n'aimait pas cela ? Non cela ne fait aucun doute, et cette partie était la clef de voûte de ce cours. Voilà je m'échauffe, habitué aux match de quiddich avec l'équipe de Serdaigle. J'étais un vétéran maintenant, j'avais fait plein de match, ils se comptait sur les doigt de la main. Oui, nous avions juste besoin d'un seul doigt pour le compter. Après un peu de temps la prof reprend la parole. Elle nous explique que nous allons devoir courir jusqu'ici. Sauf que ne sachant pas à quelle distance se trouve « jusqu'ici » je vais dire que c'est relativement loin puisque mon narrateur doit le faire en deux post. Donc je dois courir jusque là-bas, ouais là-bas, aucuns soucis. Des points toujours des points, fallait que tout rapporte des points. Bientôt notre nombre de battement cœur allait également rapporter des points. « Celui qui à le cœur le plus rapide rapporte 150 000 points à sa maison de 'cœur' » A croire que les profs voulaient juste qu'on se tape dessus et qu'on s'isole des autres maison. Pas que ça me dérangeait de m'isoler. Je me disais juste qu'il n'y avait pas tout le monde qui était de cet avis. Bref. Qu'est-ce que j'entends ? Se mettre en ligne ? Bien madame. Je m'exécute sur le champ et me met en ligne avec les autres, je ne fais pas attention à qui est à coté de moi.

* Uuuune liiiigne ! Vous appelez ça une ligne ? *

Voilà fallait bien mettre quelques référence, bah ouais c'était plus amusant. Puisque de toute façon cette course allait créer quelques interférences entre les élèves. A la guerre comme à la guerre dit-on ! Je me tiens prêt, j'attends le top départ alors que j'étais arrivé en presque top retard. Et voilà, elle l'a dit le partez. Alors je cours, regard droit devant moi, il n'y à qu'un seul objectif, qu'un seul point définitif. Je cours tout en essayant de ne pas épuiser mes poumons en un seul coup. Faudrait se ménager après tout, même si je serais probablement goal lors du match et que cela me permettrait de me reposer. J'aurais besoin d'une bonne force physique pour réagir rapidement et puissamment. Aller hop, faut que je tente de prendre de l'avance. J’accélère le pas et …


Issue + Sort:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Maître de jeu, Mar 23 Aoû 2016 - 7:56


Le membre 'Riri Vacuitas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Theophania Fitzgerald
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Theophania Fitzgerald, Mar 23 Aoû 2016 - 8:10


La préfète fut une des dernières à répondre. Elle fut satisfaite quand l’enseignante la gratifia d’un sourire. Voilà qui était fait. Elle espérait la partie théorique achevée. Ce qui fut rapidement confirmé quand on leur demanda de ranger leurs affaires. La brune grimaça. Si ils devaient se mettre en mouvement elle allait encore devoir porter tout son bazar vers on ne sait où. Mais avant de partir, on les pria de s’échauffer. Cela eut pour effet d’étirer la bouche de Theophania en un petit rictus. Elle trouvait amusant qu’on leur demande de s’échauffer. Ca faisait depuis l’aube qu’elle s’était échauffée. Elle faisait son possible pour rester en mouvement pendant la journée, même si les cours n’aidaient pas tellement. C’était important pour elle ces étirements. Ca lui rappelait qu’elle était vivante. Consciente. Ce qu’il y a d’assez drôle avec le corps c’est que c’est en approchant de la limite de la douleur réelle qu’on se sent pleinement dans le travail. On a mal mais c’est normal. Et on se pousse, se repousse jusqu’à atteindre cette douleur qu’on sait positive. Car c’est un gage d’effort, de bon travail. Et l’on redoute surtout cette douleur, la mauvaise, que l’on reconnait tout de suite quand elle est atteinte. Et souvent elle est synonyme de brisure. Tant du moral, de la détermination que du corps.

La brune fit deux ou trois échauffements ridicules pour faire paraître. On annonça ensuite une course. Super. Dans le genre cours d’histoire de la magie la course c’était ce qu’il y avait de plus logique. Mais passons. Theophania n’aimait pas trop ça même si elle se débrouillait bien en général. Elle trouvait le principe particulièrement vain. Il y avait des disciplines bien plus nobles et bien moins contraignantes. Courir, par tous les temps, qu’il neige ou qu’il vente, était avilissant. Il ne fallait pas d’esprit pour le faire. N’importe quel arriéré pouvait courir sur ses petites pattes comme si sa vie en dépendait. Mais tout le monde ne pouvait pas jouer au Quidditch et gagner. Il fallait de l’inventivité, de la stratégie. Pour ça que la jeune fille préférait les sports un peu plus créatifs. Enfin. Elle jeta un regard à Keira et eut un sourire. Elle lui lança « Un gallion si tu arrives avant moi ». Ca mettrait peut-être un peu de piquant dans la course. Et puis elle aimait les paris. Son père lui avait envoyé de l'argent récemment pour les visites à Pré-au-lard alors elle n'en manquait pas et pouvait largement se permettre de le dépenser à tout-va. Elle se mit ensuite en position pour le départ. Elle s’élança quand Peverell lança le « Partez du départ ». C’était parti.

1. Très bon départ. Theophania se place d’entrée parmi les premiers. La plupart n’ont pas été bien réactifs.
2. C’est pas mal, Theophania ne part pas dans les derniers. Mais elle a encore à faire un effort avant de prendre la tête de la course.
3. Pile sur le départ, Theophania marche sur une limace. C’est dégoutant. Ca glisse de partout et c’est tout gluant sur la chaussure. Résultat elle est déstabilisée et ralentie. La voilà parmi les derniers.
4. Theophania courre au milieu, mais elle parçoit Jade pas loin. Elle la gène. Elle a l’impression qu’elle la poursuit. Elle a l’esprit embrouillé et son seul réflexe est de sortir sa baguette de sa poche et de lancer un Limacius Eructo. C’est la journée des limaces.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Maître de jeu, Mar 23 Aoû 2016 - 8:10


Le membre 'Theophania Fitzgerald' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Hayleah Moonrose
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Hayleah Moonrose, Mar 23 Aoû 2016 - 10:43


Ça avait l'air mignon, un vivet doré. Penchée sur son livre, Hayleah admirait la représentation de ce petit animal devenu espèce rare et protégée parce que des sorciers avaient inventé un nouveau sport. De forme sphérique, il était dit que ses plumes étaient de couleur dorée, d'où son nom. Probablement pas le genre d'oiseau qu'on pouvait facilement trouver à la BAM, si ? C'était tout de même dommage... Combien d'espèces menacées l'étaient-elles devenu par la faute de l'homme, sorcier ou moldu ?

- Bien maintenant rangez tous vos affaires. J'ai une surprise pour vous.

Hayleah émergea de son livre. Elle avait été trop absorbée par sa lecture pour écouter ce qui s'était dit, mais elle était certaine de pouvoir retrouver toutes ces informations plus tard dans un livre sur le quidditch. Elle suivit le professeur Peverell à l'autre bout du terrain. Elle fit quelques mouvements timides lorsqu'elle leur demanda de s'échauffer et de s'étirer un peu, mais elle ne savait pas vraiment ce qu'elle était censé faire. Cela se traduisit par quelques sauts à pieds joints sur place et des mouvements de poignets discrets.

- Bien tout est prêt, repris le professeur avec une voix beaucoup plus forte, amplifiée par sa baguette.  Nous allons disputer un match de Quidditch. Dans les sacs se trouvent tout l'équipement nécessaire pour assurer votre protection. Juste là se trouve aussi des balais pour ceux qui n'en ont pas. À ma gauche se situe les dossards de l'équipe noire. À ma droite les dossards de l'équipe blanche. Mais avant ça, vous allez faire une course jusqu'ici pour vous remettre en forme. Les quatre premiers arrivés gagneront 15 points pour leur maison, les quatre suivants 10 et les derniers 5 points. Motivez maintenant ? Mettez-vous en ligne....

La sorcière s'exécuta sans prendre la peine de râler. Pourquoi se retrouvait-elle toujours dans des cours où on lui faisait faire du sport ? D'abord le triathlon en Étude des Moldus et maintenant ça... A croire que ses petits bourrelets sur les hanches essayaient de lui faire passer un message. Cependant, elle n'avait pas le choix. Pas de dispense pour la petite demoiselle. Et puis, plus vite elle terminerait, plus vite elle pourrait voir dans quelle équipe elle était et monter sur un balai.

- Prêts ? Partez !

La gryffonne s'élança. Une jambe devant l'autre, ce n'était pas si compliqué.

-----

1 - C'est surprenant mais Hayleah est en forme aujourd'hui, elle se place dans le groupe de tête. Plus qu'à tenir la cadence jusqu'au bout.
2 - Elle s'en sort pas trop mal. Fidèle à ses habitudes de rester toujours dans la moyenne, elle se retrouve entre le groupe de tête et les tous derniers. Allez, encore un petit effort.
3 - On vous l'avait dit, la gryffonne n'était pas une sportive. Bonne dernière, elle tente tout de même de sauver l'honneur en finissant la course. Première en partant de la fin !
4 - Hayleah courre tranquillement au milieu du groupe, ni en tête ni toute dernière, mais elle aimerait bien prendre un peu d'avance et cette fille là, June, lui barrait le passage. Elle n'avait rien contre elle spécialement, mais l'esprit de compétition la poussa à lui lancer Sortilège de Renversement. Désolée !
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Maître de jeu, Mar 23 Aoû 2016 - 10:43


Le membre 'Hayleah Moonrose' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Keira Sanders, Mar 23 Aoû 2016 - 12:18


Ayant répondu la première, Keira avait pu se la couler douce pour le reste de la partie théorique, écoutant à moitié les réponses de ses camarades tout en en laissant d'autres se perdre bien loin de ses oreilles. C'était plus fort qu'elle : elle n'arrivait pas à se concentrer. Penser à la façon dont l'air caressait les poils de ses bras était beaucoup plus passionnant, après tout. Et puis, oh, ce petit dessin dans le coin du livre... Ça valait bien tout un commentaire mental. Elle allait peut-être le payer de ne pas avoir été très attentive, mais tant pis. Elle ne pouvait pas se forcer. Ses yeux se perdaient dans le vide, et aussi capricieux que leur hôte, ils n'était pas tâche aisée de les contrôler.

Et puis il y avait cette sensation de vide aussi. Celle qui lui pesait sur la poitrine parfois, sans donner une alerte à la pauvre Keira. Ce trou qui semblait avoir disparu qui se creusait à nouveau, semblant toujours un peu plus profond. Elle avait le cœur serré comme ça, des fois. Ça allait passer : ça passait toujours.

Elle entendit les élèves autour d'elle remuer, et en conclut qu'il était temps de bouger. Elle écouta ensuite les consignes de Peverell. S'échauffer en courant comme des dératés pour arriver en premier ? Ouais... Le principe d'un échauffement, c'était quand même d'y aller progressivement, normalement. Elle haussa les épaules d'un air maussade et rejoint la ligne de départ. La petite Theophania proposa tout sourire un gallion à Keira si elle arrivait avant elle, ce qui ne manqua pas de surprendre la chinoise. Elle cachait bien des surprises, sous son air strict et robotique. Keira, bien sûr, allait se prendre au jeu, et acquiesça avec un sourire narquois. Top départ.

1 - Elle n'a pas fait un mauvais départ, mais aurait pu se forcer un peu plus, visiblement : elle se trouvait dans la moyenne.
2- Est-ce que c'était la Pomme (Mary), qui essayait de la dépasser, là ? Pas de pitié pour elle, tous les moyens étaient bons pour gagner, alors elle sortit sa baguette et lui lança un Impedimenta.
3 - Dès le départ, elle se retrouve dans les premiers. L'effet des entraînements de quidditch, peut-être ?
4 - Ah non, mais il fallait pas compter sur Keira pour courir à fond jusqu'au bout. La Serpentard s'arrêta avec horreur pendant trois secondes au beau milieu de la course pour constater qu'elle commençait déjà à suer et pris donc un retard énorme.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Maître de jeu, Mar 23 Aoû 2016 - 12:18


Le membre 'Keira Sanders' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Mary Drake, Mar 23 Aoû 2016 - 13:03


Après une réponse brève de la part du professeur, cette dernière s'en va vérifier les réponses des suivants, une moue boudeuse sur le visage. L'ai-je ennuyée avec ma peur, se sentant à des kilomètres ? Comme si ça me fait plaisir d'être morte de peur devant la chapelière. De retrouver la sensation d'impuissance de cette soirée à Paris. Loin de moi l'idée d'exposer mon sentiment d'inquiétude. Je n'arrive juste pas à faire autrement. Je refoule déjà assez comme ça. Nouvelle secousse infligée à ma tête. Je dois me reprendre. Profiter. Faire quelque chose qui me la fasse oublier. Tout est une question de contrôle. Quand madame Peverell a terminé de donner ses approbations, de compléter des réponses ou de donner plus de détails sur une ou l'autre chose, elle nous parle un peu de Elfrida Clagg, d'anecdotes historiques. Ponctuées par des yeux au ciel. De quoi prendre quelques notes...

-Bien maintenant rangez tous vos affaires. J'ai une surprise pour vous.

Déjà ? Après une série de questions, nous voilà à la pratique. Génial. Je range tout ce que j'avais préparé dans mon sac - c'est à dire, pas grand chose - et attends la suite. Je ne dois pas réfléchir longtemps pour trouver ce qu'est cette fameuse surprise. Le cours porte sur le Quidditch, nous sommes sur un terrain de Quidditch. Nous allons donc jouer au Quidditch. Ce sera l'occasion d'apprendre, je n'ai jamais fait autre chose que regarder les matchs dans les gradins. Un peu de sport ne me fera pas de mal non plus.

-Étirez-vous un peu, échauffez-vous.

Ce sont les dernières paroles de la prof avant de s'en aller vers le fond du terrain. Je connais un bon nombre d'étirements, mais ne voulant pas me ridiculiser, je ne fais presque rien. Touche une fois ses pieds joints, s'arrange pour tenir ses mains dans le dos.... Pas très original en soi. Un coup d'oeil vers mes camarades. Ils n'ont pas vraiment l'air enjoué à l'idée de faire des exercices pareils.

-Bien tout est prêt. Nous allons disputer un match de Quidditch. Dans les sacs se trouvent tout l'équipement nécessaire pour assurer votre protection. Juste là se trouve aussi des balais pour ceux qui n'en ont pas. À ma gauche se situe les dossards de l'équipe noire. À ma droite les dossards de l'équipe blanche. Mais avant ça, vous allez faire une course jusqu'ici pour vous remettre en forme. Les quatre premiers arrivés gagneront 15 points pour leur maison, les quatre suivants 10 et les derniers 5 points. Motivez maintenant ? Mettez-vous en ligne....

Nous nous mettons en ligne. Enfin, du mieux que nous le pouvons. Aucune limite n'a été fixée. Ça ressemble un peu à... Un troupeau de vaches.

-Prêts ? Partez !

La course commence. On me lance un sort. Je n'ai jamais été forte dans ce domaine en vitesse mais en endurance. Pourtant :

1- N'arrivant à rien, encore moins à éviter le sort, je me retrouve tout de suite dans les derniers.
2- Je suis au centre du troupeau. Loin d'être première, mais pas non plus dernière. Eviter le sortilège m'a fait perdre du temps.
3- L'endurance porte ses fruits. J'évite miraculeusement le sort. Depuis quand ai-je de bons réflexes ? Je suis presque première.
4- Œil pour œil, dent pour dent. Juste après que la chapelière ( alias Keira ) me lance son sortilège, je lui renvoie le même (Impedimenta). Si je ne peux pas gagner, elle ne gagnera pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Maître de jeu, Mar 23 Aoû 2016 - 13:03


Le membre 'Mary Drake' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Maxwell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Mikaël Maxwell, Mer 24 Aoû 2016 - 11:12


hm...? Ah, donc il a bien répondu ? Miracle !

- C'est parfait Miss. En parlant de Elfrida Clagg justement, sachez qu'elle fut une des grandes figures de son siècle. Elle a même essayer d'établir une norme pour que les créatures reçoivent les mêmes droits légaux en tant que être. Malheureusement pour elle, cela échoua. Pour en revenir au Quidditch. En 1400, les battes des batteurs ont été magiquement renforcées. Elles brisèrent les Cognards de pierre sous le choc. Les joueurs étaient alors poursuivis par du gravier volant, fait plutôt amusant. Enfin pas pour eux certainement... Mais l'année la plus marquant pour ce sport fut l'année 1473. C'est à cette période qu'à lieu la toute première Coupe du Monde de Quidditch et que les 700 manières de commettre une faute au Quidditch ont été commises durant la finale opposant la Transylvanie et la Flandre, mêmes si quelques-unes ont été inventées durant le match.

Étirez-vous un peu, échauffez-vous.


S'échauffer ? S’étirer ? Ah bah oui, pour le Quidditch, quelle question. Bon, il fit comme il pouvait par contre, il avait pas des jambes très longues et pouvait pas faire des exercices très inventifs... Passèrent ainsi quelques minutes.

- Bien tout est prêt. Nous allons disputer un match de Quidditch. Dans les sacs se trouvent tout l'équipement nécessaire pour assurer votre protection. Juste là se trouve aussi des balais pour ceux qui n'en ont pas. À ma gauche se situe les dossards de l'équipe noire. À ma droite les dossards de l'équipe blanche. Mais avant ça, vous allez faire une course jusqu'ici pour vous remettre en forme. Les quatre premiers arrivés gagneront 15 points pour leur maison, les quatre suivants 10 et les derniers 5 points. Motivez maintenant ? Mettez-vous en ligne.... Prêts ? Partez !

Bon, par contre, là, il allait falloir courir... Faire courir un nain.... Vous comprenez le problème ? L'allonge des jambes, tout ça... Rah, bon, tant pis. Il s'élança donc, à la poursuite de demain des autres.

Le jeune Maxwell courut autant qu'il put, arrivant même à en ratraper quelques uns quand, soudin, cet µ%£¨ù*! de Vacuitas tenta de l'ensevelir. Heuresement, il eut le reflexe de sortir sa baguette et de lancer un #Accio sur un balais, espérant que ça suffise...

1- Il n'arrive pas à attraper le balais à temps et tombe dans le trou, et vu sa taille, va lui falloir du temps pour en sortir... Sal**d !

2 - Il a réussi à s'apuyer sur le balais pour sauter par dessus le trou mais à l'atérissage il se fait mal à la cheville, ce qui lui fait perdre de précieux instants.

3 - il utilise parfaitement son appui volant et saute par dessus le trou et profitte même de l'action pour prendre un peu d'élan et s'élancer vers les premiers.

4 - Non seulement il réussi à s'élancer en avant et à rattraper les autres mais en plus il projette le dit balais dans les jambes du Vacuitas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 8

 Cours N°2 : J'ai toujours préféré avoir la tête dans les nuages que les pieds sur terre.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.