AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Bibliothèque
Page 4 sur 4
Recherche et documentation
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Elhiya Ellis
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: Recherche et documentation

Message par : Elhiya Ellis, Mer 25 Avr 2018 - 15:28



Smile is also a way to heal


Pv Mered
LA Accordé à cette dernière


Vol de lunettes, mauvaise idée et mal de crâne en vue. Heureusement que la correction de la blonde était assez faible, mais des mirettes parfaites seraient vite incommodées d’un accessoire du genre. Néanmoins, l’aspect petite infirmière en herbe laissa place à l’amusement et au pouffement de rire. « Une parfaite Serdaigle voui » Le rappel aux années étudiantes était généralement teinté d’une pointe de nostalgie chez les adultes. Mais là, la rouquine ne trainait sa chevelure flamboyante hors de l’école que depuis peu, le manque des années d’insouciance et des uniformes scolaires ne devait pas trop encore exister.

Un sourire gagné et les montures récupérées, quoi de mieux pour une pause des méninges improvisées ? Le semblant de proposition d’étoffer de meilleurs scenarii devant l’étude de la filmographie moldue. Nouveau pouffement, la fatigue jouait beaucoup, mais l’air rafraichissant porté par les bêtises de la sorcière tueuse de lapinours d’autant plus délicieux. « Même pas tu te laisserais soudoyer par un p’tit biscuit ? Tu m’décois là » La moue enfantine avait pris place sur les lèvres, les ourlant avec délicatesse, retenant avec mal un sourire trop amusé pour paraitre sérieuse. Pouffement de rire à la suite de la rousse, tant pis pour le silence, tant pis pour les bouderies, ça faisait du bien au zygomatiques qui avaient fini par s’endormir à force d’étudier. Et puis… mine de rien la réclamation était faussement passé, bientôt un nouvel objectif en vue : militer pour des livres de cuisines sorciers dans cette bibliothèque !

Enfin…. Plus tard… Mered n’avait pas attendu pour les faire fuir de la zone devenue désormais polluée par leurs rires pour la trainer vers un rayonnage isolé. Etalage de recueil moldu, qu’un petit écriteau, poussiéreux tachait, tant bien que mal d’indiquer. Avec son affection pour les non-sorciers, Elhiya avait tendance à oublier que coté magie, peu de librairie étaient mixtes. Une visite à la bibliothèque universitaire modue serait sa prochaine destination si les informations s’avéraient trop pauvres ici.  Les montures noires glissèrent d’un mouvement de tête sur le bout de nez retroussé, les prunelles passaient en revus les titres intéressant, et l’écoute se fit distraite une seconde.

Une seconde de silence, puis une seconde, où, les yeux plantés dans les émeraudes, captèrent un clin d’œil espiègle. Les cils avaient papillonnés un peu, le temps de remettre en place la question qui lui avait été adressé, et le sourire en demi-teinte s’illumina comme par magie, arborant fière allure et fausse suffisance du menton relevé.

« Et oui madame ! Un jour tu me verras avec une blouse si ça se trouve ! Et oui ! » Petit haussement de sourcil ridicule avant de rigoler discrètement « Après Poudlard, je compte bien continuer mes études dans le médical. Mais la magie n’a pas réponse à tout, les bases de soins moldus sont  indispensables à mon avis… Et vu que je viens d’une famille de sorcier… j’ai préféré commencer par ici plutôt que sur une bibliothèque non magique… Bref merci, j’aurai jamais trouvé ce rayon, ca fait réserve abandonnée ou on se cache pour autre chose que les études »

Un rictus malicieux au sous-entendu, les mirettes pétillantes à leur tour par le souvenir de bêtises faites entre quelques ouvrages.

« J’suis sure que la blouse moldue m’irait mieux en plus ! t’en penses quoi ? »

Le sujet n’avait que peu d’importance, autant l’avouer, mais l’image de la tenue trônant dans son placard lui avait sauté à la tête, colorant d’une teinte rosée ses joues rebondies
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche et documentation

Message par : Mered Adand, Jeu 26 Avr 2018 - 18:21


Une parfaite Serdaigle. Et c’était quoi la définition d’une parfaite Serdaigle ?  Une Miss à lunettes trainant dans une bibliothèque à chacun de ses moments libres pour y dévorer des livres à la pelle afin d’étudier encore et toujours et apprendre via des bouquins comment tournait le monde ? Non, je refusais catégoriquement cette étiquette. Ok pour le côté studieux mais j’avais un peu de toutes les maisons comme chacun d’entre nous. Elhiya le savait, on en avait déjà parlé lors de notre assassinat de gâteaux. Puis bon, si c’était le cas, le Choixpeau n’aurait pas envoyé la blondinette chez les verts et argents mais bien chez les bleus et bronzes tellement elle possédait le soi-disant attirail de la parfaite Serdaigle, surtout ce sourire ravageur coquin, son plus bel atout.

A bien y regarder, boucle d’or ne pouvait pas être une parfaite Serdaigle. Elle était bien trop bruyante en un tel lieu, irrespectueuse du calme requis de la bibliothèque, à un point où j’envisageais de la rappeler à l’ordre en bonne professionnelle que j’étais sauf que, de un, j’étais aussi en train de m’esclaffer comme une baleine et, de deux, j’étais incapable de réprimander cette demoiselle. Elle avait une sorte d’emprise sur ma personne, quelque chose d’étrange, comme si elle m’avait balancé un Impero en douce mais pas avec sa baguette. C’était fait avec une arme plus destructrice que ça, deux billes azur plantées sur son visage, deux choses dont mes émeraudes arrivaient péniblement à lâcher, ses yeux.

Pourtant je l’avais fait pour accéder à sa requête, pour ne pas ne perdre la face devant l’élève, du moins essayer. Je ne lui avais pas annoncé que j’étais corruptible car un biscuit ne serait certainement pas suffisant néanmoins mon prix à payer n’était pas avouable en public. Bien sûr, le rouge sur mes joues avaient sans doute trahi mes pensées érotiques cependant elles ne pouvait rien deviner et c’était pas plus mal. Évidemment il avait fallu qu’elle parle de blouse hein. Pourquoi me torturait-elle de la sorte ? Connaissait-elle seulement la légende des infirmières moldues ? Vous savez celle qui racontait ce qu’elles portaient sous leur tenue. Si non, je lui pardonnais ses allusions involontaires. Si oui, peut-être me lançait-elle un message ?

« Peu de gens fréquente ce rayon malheureusement. J’tente bien de lui refaire une jeunesse en commandant des ouvrages intéressants en me basant sur mes origines mais c’est compliqué d’attirer les sorciers dans ce coin de la bibliothèque. »

La tristesse se ressentait dans l’intonation de ma voix, avant de laisser place à plus d’enthousiasme en imaginant mon interlocutrice dans une blouse. Je la dévorais de mes émeraudes, de la tête aux pieds. J'en arrivai à une conclusion discutable, la meilleure tenue possible pour cette fille était celle dévoilant ses courbes au grand jour. Comprenez... enfin vous avez compris.

« Pour juger il me faudrait te voir en tenue mais j’mise sur un oui quand même. » La taquiner pour changer bien que mon avis était tout tracé. Aucun doute que ça lui irait parfaitement, j’attendais que ça qu’elle prenne soin de moi si elle le désirait, mon rictus en coin parlait pour moi. « J’te laisse voir si tu trouves ton bonheur et dans le cas contraire j’te propose un truc. T’as pas l’air adepte des bibli non-magiques et j’ai peur que tu fasses une boulette si t’y mets les pieds. T’es bien capable de traiter les gens de moldus par exemple ou de faire un Accio livre sous leur nez. Alors pour éviter tout incident, j’pourrai t’accompagner et te faire profiter de mon expérience de née-moldue.. En plus, j’connais une bonne adresse sur Londres. »

Comment négocier un rendez-vous pour passer du temps avec cette fille ? J’étais maligne, une parfaite Serpentard. Plus qu'à prévoir un moyen de la faire venir dans mon appartement à présent...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche et documentation

Message par : Elhiya Ellis, Ven 27 Avr 2018 - 22:32



Smile is also a way to heal


Pv Mered
LA Accordé à cette dernière

Était-ce un rougissement qui se déposait délicatement sur les pomettes de la rouquine? Elle pouvait remercier l'ambiance feutrée des bibliothèques sorcières qui vouait un culte pour l'éclairage par bougies ou synonymes et qui empêchait une visibilité parfaite. La tentation aurait été bien trop grande pour se permettre de la louper et ne pas la taquiner. Mais la confiance de la blonde envers ses mirettes était malmenée depuis que ces dernières devenaient braises brûlantes dès que la lecture se faisait nécessaire.

Dans le doute, Elhiya ne relèva pas la pigmentation possiblement adorable et prenait en pleine face la pointe de la tristesse de la rouquine pendant l'évocation du manque de lecteurs. Personne l'avait prevenue que l'amour des livres pouvait trainer mélancolie et semblant de douleur. Prise au depourvu, esquisser un simple sourire désolé paraissait la meilleure solution. En même temps que dire de plus... le regard glissant sur les tranches aux pales couleurs se rememorait la complexité de faire rentrer des ouvrages moldus chez ses parents. Tous avaient été empruntés chez son amie d'enfance et il avait fallu de longues disputes et de nombreuses cachettes pour faire abdiquer son père. Depuis, il avait accepté que toute lecture était à prendre dans le cadre de l'apprentissage de la supériorité des sorciers. Plus dépitée qu'autre chose, la blonde n'avait pas tenté de lui faire comprendre que les ouvrages ne faisaient pas office de comparaison, mais de complément, et se contentait d'être contente de pouvoir en avoir chez elle sans problème.

Fort heureusement pour l'humeur un peu trop à fleur de peau de l'étudiante, sa bibliothécaire personnelle rebondissait sur la blouse blanche, lui arrachant un petit pouffement de rire.  Suffisait d'un peu d'imagination pour voir l'étoffe habiller les courbes de la gamine. Pour avoir essayé la tenue achetée aux halles, Elhiya ne pouvait qu'afficher un large sourire malicieux. Ce costume lui allait comme-un-gant. C'était un peu court, ça suivait sa féminité et ça lui donnait un air innocent. Elle avait validé avant même de la montrer à son patient privé pour qui elle l'avait acheté. Mais à en juger par la moue taquine, Mered validait également l'uniforme, rien de tel pour lui extirper un petit gloussement amusée à la gamine.

Nouveau rire franc  quant aux suivantes hypothèses. Ses origines étaient-elles notées à ce point sur son front? La rousse avait-elle si peu confiance en elle? Transpirait-elle le manque de discrétion au point d'avoir besoin d'une baby-sitter? Néanmoins, un guide ne serait pas de trop maintenant qu'Eurydice ne pouvait plus l'accompagner dans les coins moldus à voir. Se fendant d'une moue vexée, bras croisés, bout de nez suffisant rehaussé, joues gonflées, la blonde acceptait l'offre.

"Pffff c'est même pas vrai! Je sais me tenir quand même moi Madame!.. Mais ça serait avec plaisir, je ne connais pas les librairies spécialisées, et au centre commercial je doute qu'il ait tout de disponible."

La dernière fois, elle n'avait pas  vraiment fait attention, trop occupée avec son cousin et la gamine devenue préfète des Jaunes. Du coup, c'etait vraiment avec un plaisir non feint qu'elle poursuivait.

"Je payerai tes services avec un chocolat viennois ou un repas si tu veux. Ca fait un ptit moment que j'ai pas cuisiné. A moins que tu préfères avoir accès à mes soins une fois mon diplôme en poche?"

Nouveau pouffement suivit d'un clin d'oeil. Elle ferait une carte de fidélité si elle pouvait. Un peu comme pour les pizza. 9 soins recus, le 10eme effectué à domicile en tenue moldue. Ca fidéliserait les patients ce genre de truc!

"Mais j'te previens c'est sur liste d'attente maintenant! Faudra patienter en compensation à me prendre pour miss catastrophe!

Et elle avait tiré la langue comme pour poncuter son argumentation potentiellement sans faille : elle avait juste oublié de piocher dans les ouvrages que Mered lui avait montré. ..
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche et documentation

Message par : Mered Adand, Mar 1 Mai 2018 - 0:38


Le plus drôle avec Elhiya, c’était qu’elle montait de suite dans les tours la demoiselle. Et la colère lui apportait un certain charme, surtout que je n’y croyais jamais à ses pseudos crises, impossible d’y croire avec ce sourire en même temps, et encore moins avec ce rire si communicatif.  La blonde était pas crédible du tout malgré sa posture affichant un mécontentement, elle y mettait du sien, sans succès pour me duper. J’avais une énorme envie de renchérir pour la pousser un peu plus dans ses retranchements. Place à l’amusement !

« Toi ? Te tenir ? », je me retins de rire de bon cœur en plaçant une main devant ma bouche. J’essayais de ne pas alerter mes collègues, évitons de se faire remarquer au travail. Une fois calmée je repris, « J’t’ai vu à l’œuvre en cours, j’t’ai croisé bourrée, j’t’ai même prise en flagrant-délit d’assassinat de cupcakes ! Et tu oses me sortir ça ? » J’en avais la larme à l’œil de joie, tellement c’était risible, la blondinette était tout sauf sage et c’était bien là tout l’intérêt. « Vue tes dossiers, je préfère t’accompagner, c’est plus sûr. Par contre, ça ne sera pas gratuit, en dehors de ce service, t’as encore mon silence à acheter en plus. »

Un rictus aux lèvres, j’étais impatiente d’entendre sa réaction. J’en profitais pour lui sortir des rayons des ouvrages sur son thème de recherche en attendant ses répliques. Trois volumes de l’épaisseur d’un dictionnaire chacun avait de quoi l’occupé pour sa journée au minimum. Les bouquins étaient des vieilleries néanmoins de bonnes références pour lui permettre de débuter ses investigations avant de partir se promener dans Londres.

La Miss annonça ce qu’elle était prête à débourser pour ma personne. C’était intéressant, très même, j’étais déjà conquise. Je fis mine de réfléchir à son offre en mode hésitante, pas longtemps non plus, parler de soins personnels fut l’élément déclencheur de mon acceptation. Par contre, il était hors de question que j’attende mon tour, je passais avant les autres. J’étais l’urgence décrétée par moi-même, dans mon propre intérêt.

« Pourquoi attendre ? J’pourrai te servir de cobaye, j’te fais confiance pour pas m’abimer, t’as déjà fait tes preuves au château. Je prends la nourriture aussi, j'espère de bons desserts. », lui lançais-je en me léchant les babines d'avance. L'amatrice de gourmandises avait sans doute des dispositions culinaires à tester, je pouvais pas refuser. Enfin revenons au plus important. « Comment j’peux gagner des places sur ta liste t’attente ? Tu vas pas m’sortir que t’es incorruptible quand même, Miss tireuse de langue ? »

Je m'assis à la table et tripotais les livres extraits. A son tour de fixer le prix, pas trop cher de préférence même si j’étais prête à effectuer quelques sacrifices pour devenir la numéro un de sa liste. J’avais besoin qu’on s’occupe de moi, je me sentais fiévreuse d’un coup, j’avais chaud.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche et documentation

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 3 Mai 2018 - 21:40


Mais c'était qu'elle cherchait à la faire sortir de ses gongs en pleine bibliothèque! Non pas que ca pouvait déranger Elhiya de s'esclaffer après avoir tenté une énième moue boudeuse, mais qu'elle allait finir par attirer l'attention sur elles deux et se faire expluser. Et là, la rouquine aurait de quoi rajouter une nouvelle ligne à sa liste de pseudo méfaits. Et puis, elle avait tort, la blonde savait être sage comme une image quand il fallait. Suffisait de s'avoir s'y prendre. Mais gêneralement, c'était vraiment trop... agaçant, de rester "sage". L'impression de gacher son temps contrairement aux fois où il suffusait de ne pas se brider pour pouvoir respirer.

En tout cas, les larmes aux yeux, les cotes qui allaient finir par devenir douloureuses à force de rire comme ça, Mered était bien mal placée pour lui dire qu'il fallait se tenir à 4 epingles dans un lieu publique. Surtout qu'elle semblait sauter sur l'occasion. La blonde, sourire aux lèvres se demanda un instant si l'ancienne serdaigle ne voyait pas là l'occasion de se faire une coupure dans sa nouvelle vie d'aldute. Enfin.. adulte c'était vite dit vu qu'elle usait desormais de chantage pour faire guide touriste de rayonnage médicinaux. Comme si elle avait besoin de préciser.. chaque sortie pour être digne de ce nom, se devait d'être agrémenté au minimum d'une sucrerie achetée sur un stand. Sinon, la balade était forcément incomplète.

Amusée, le hochement de tête affirmatif avait laissé place à une mine dubitative en réalisant la taille conséquente des ouvrages poussiéreux. L'idée de lui dire qu'elle ne comptait pas faire médecine chez les moldu traversait l'esprit d'Elhiya. Mais cette dernière se ravisa bien vite sous l'enthousiame dont l'aiglonne faisait preuve. Au moins avec ce genre de bouquin, elle devrait avoir quelques bases à recopier. Sauf si Mered ne lui en laissait pas le temps..

Parler de chocolat viennois avait fait son effet, proposer des soins à la fin de son cursus scolaire aussi. La rouquine avait fait mine de réfléchir, écopant d'un pouffement avant que sa reponse n'arrachait un éclat de rire à la blondinette. "Un cobayr? T'as bien dit un cobaye? Je suis bonne pour passer mes soirées aux fourneaux dans ce cas!" Déjà qu'elle y passait du temps pour honorer sa part du marché abec l'autre Poufsouffle, si elle devait payer Mered en patisserie maison à chaque test nécessaire, elle ne s'en sortirait plus. Autant se lancer dans une carrière de pâtissière directement! Et puis un tirage de langue n'y faisait rien vraisemblablement. Voila qu'elle voulait être patient prioritaire..

Interdite un instant, Elhiya la regardait s'installer à une table et jouer avec les pages cornées. Elle faisait quoi là? Du chantage? De loin ca y ressemblait. Essayant de ne pas rire, le pas qui qe voulait discret avait rejoint la marchandeuse. Un dodelinement de tête et un large sourire rayonnant les mots glissaient tous seuls sur un ton bien plus sérieux que moqueur

"Ho c'est gentil, mais niveau corruption là dessus je serais intraitable.. a moins que tu ne deviennes une tueuse de lapinours couplé au choconours!"

Et voilà.. capacité à rester concentré et a ne pas dire de bêtises : deux secondes. Nouveau record à battre. Nouvelle tentative à se ressaisir maintenant.

"Nan pardon désolée c'était trop tentant.. Mais par défaut si tu fais cobaye, t'es nécessairement ma première patiente privée non? Ou alors j'fais un lot. Deux premiers patients comme ca pas de jaloux.. enfin je crois pas qu'il serait jaloux.. j'crois surtout qu'il s'en fou.. "

Maintenant le charabia des pensées qui fusaient dans tous les sens sans trop d'ordre precis et surtout sans barrière. Les ravages de la fatigue pire que ceux de l'alcool au final. Elhiya prit conscience que la rouquine ne devait pas comprendre grand chose er tacha de rebondir.

"Bref! Propositions acceptées mademoiselle! Le cobaye, les gateaux, la visite guidée et les soins! Week end prochain? Et promis je serai réveillée pas comme aujourd'hui!

Pour une fois essayer de faire une nuit complète pourrait être judicieux. Ne serait ce que pour comprendre tout ce qu'on lui disait ou sous entendait. Car là, elle n'avait pas bien compris pourquoi Mered voulait être patiente privée numero un. La fatigue..
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche et documentation

Message par : Mered Adand, Dim 6 Mai 2018 - 18:34


Cobaye ? Volontiers très chère ! Qui dirait non à une jolie demoiselle désirant apprendre en vous procurant des soins ? D’autant que ses soins risquaient d’être quelques peu sensuels. J’imaginais déjà le contact de ses doigts contre ma peau,  ses gestes délicats pour remettre mes articulations en place, la chaleur de son corps contre le mien et un tas d’autres choses. Promis, je serai une bonne patiente, pas de hurlements, pas d’opposition, je serai son objet, son jouet, prête à jouer. Peut-être un poil capricieuse par moment, histoire de profiter de la belle même une fois guérie, mon côté malicieuse. Je me fichais royalement de ses pâtisseries, une autre gourmandise me tentait bien, mon rictus à ces pensées voulait tout dire.

« J’accepte aussi les massages comme moyen de paiement, c’est moins long à préparer. », et plus agréables aussi.

La blondinette s’offusqua de ma tentative de corruption, elle se voulait irréprochable à ce sujet. Son souci était que je savais qu’elle l’était, j’étais présente au salon de thé, je l’avais vu à l’œuvre. D’ailleurs elle ne mit pas longtemps à changer de discours et à avouer que des biscuits pouvaient l’acheter. Qu’elle était drôle ! C’était un petit soleil sur pattes cette fille, une personne que l’on veut dans sa vie. En exclusivité c’était mieux mais sur ce coup-là, ce fut raté et la douche froide. Mon visage se ferma, mes rêves les plus érotiques disparurent immédiatement : la belle était en couple. Du moins mon cerveau interpréta l’évocation de ce « il » comme telle.

Comment avais-je pu être si naïve ? Comment avais-je pu croire qu’une mignonne adolescente était célibataire ? Je venais une nouvelle fois de perdre un amour potentiel à cause de ma passivité. J’étais nulle, si nulle avec mes sentiments depuis mon passé à Poudlard et mes aventures avec les deux Serpentard. J’étais proche de refuser son offre, c’était préférable de ne pas tenter le diable cependant mon cœur en décida autrement. A ma grande surprise, il se retrouva pas totalement brisé à son annonce, il souffrait bien un peu néanmoins il n’était pas en miettes. Bizarre…

En y réfléchissant, je compris pourquoi. Premièrement, avoir une amie infirmière sous le coude pouvait s’avérer extrêmement pratique alors autant la garder. Deuxièmement, elle allait m’enseigner des techniques, me prodiguer des conseils, devenir ma professeure en somme. Troisièmement, je comptais bien me servir de ses leçons pour prendre soin à mon tour à celle qui hantait réellement mon esprit et mon cœur : ma mangeuse d’yeux, Anna. En réalité, Elhiya n’était qu’une roue de secours, l’accessible me voilant la face sur mes véritables désirs. La brune avait mes faveurs, suffisait de voir dans quel état elle me mettait rien qu’à sa simple présence non loin de moi.

Me transformer en son infirmière personnelle était un plan comme un autre pour l’aborder. Je ressentais déjà sa peau douce au bout de mes doigts se baladant sur son enveloppe. Qui refuserait un massage d’une collègue pendant son temps de pause ? Mon sourire revint sur mes lèvres et je sortis de mes rêves. La Miss avait parlé de se revoir, le plus tôt serait le mieux, j’avais soif d’apprendre et surtout de transmettre.

« Parfait ! Va pour le week-end prochain. Par contre j’me souviens plus de mes horaires au Chaudron, j't’enverrai une lettre à Poudlard pour te prévenir. Qu’on se cale la sortie pendant ma pause quoi. », lâchais-je joyeusement avant de revenir définitivement sur terre par la suite, « Bon, tu m’ennuies pas Elhiya mais j’dois bosser. Et t’as de toi t’occuper aussi. », je lui désignai les ouvrages, « J’te laisse étudier tranquillement, si t’as un souci, j’suis à l’accueil. »

Je me levai et saluai la verte et argent. Je filai récupérer le livre laissé sur la table pour ma commande, j’avais tout, il allait être content le bonhomme. Assise derrière mon comptoir d’accueil, je plongeai dans la lecture d’un bouquin fraichement arrivé. Je patientais sagement en attente d’être de nouveau sollicitée.

Fin de rp pour nous deux. Encore merci à toi Elhi, à bientôt ♥
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
William Winthrop
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Post Will

Message par : William Winthrop, Dim 3 Juin 2018 - 21:57


La porte de la salle de lecture grinça, William venait d'entrer dans la salle.
Il referma la porte derrière lui et alla s'installer, livre dans sa main droite,
sur les bords d'une fenêtre. L'orage grondait dehors. Le ciel s'assombrissait de plus en plus.
William vit en regardant par la fenêtre des éclairs aux couleurs majestueuse.
Puis, par la suite, il pris les livres qu'il avait pris auparavant dans la bibliothèque.


Il voulait continuer le livre qui lui tenait à coeur.
"Les animaux fantastiques: Vie & Habitat"
Ce livre était sans doutes, l'un de ces préférer. Il le trouvait passionnant car il adorait les animaux.
A ce même moment, une serdaigle arriva dans la salle de lecture et s'approcha de William.
"Bonjour, je t'ai vue l'autre jour déjà avec ce livre, de quoi parle t'il ?" dit elle avec un grand sourire.
William leva la tête étonné qu'une personne vienne lui parler. William était très solitaire et très timide,
il n'avait pas d'amis et n'était pas de très bonne compagnie.




Il répondit par la suite:
"Bonjour, oui, je viens souvent ici, mon livre parle de la vie et des habitats des animaux fantastique.
Il s'agit d'un superbe livre très enrichissant, je te le conseil fortement. J'ai du le lire une quinzaine de fois déjà."


Le dialogue fini par passer entre les deux enfants...
 - Une quinzaine de fois ?! Mais tu es un fan !
- On peut dire sa oui (ricanant)
- Sa te dérangerai de me le prêter afin que je puisse aussi le lire ?
- Avec grand plaisir !
William lui tendit le livre gracieusement tout en lui sourriant.
- Merci beaucoup, au faite je m'appelle Louna, je suis à serdaigle.
- Enchantée, je m'appelle William et je suis à Gryffondor.
- Gryffondor ?! La chance, j'aurai aimé être dans cette maison aussi, tu as tout mon respect. Je te rendrai le livre de que j'aurai fini.
- Pas de soucis, tiens moi au courant.



La jeune serdaigle se dirigea vers la sortie avec le livre orange convers de dorure.
Quand à William, il repartit peu de temps après sans le livre avec lequel il était rentré dans cette salle.

Édit Elhiya : Bonjour William. Conformément au Règlement RPG, il est interdit de poster dans un sujet déjà occupé, sauf délai d’un mois écoulé, ou autorisation expresse des intéressés. J’ai déplacé votre RP dans un sujet libre. Merci de faire plus attention à l'avenir. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Lynn Taylor
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche et documentation

Message par : Lynn Taylor, Ven 29 Juin 2018 - 14:00


Entre Bibliophiles Ft. Mered Adand


LA de Mered


Une semaine après avoir rencontré Mered à la librairie, Lynn avait enfin trouvé un moment de temps pour se rendre à la Bibliothèque de Londres. Aujourd’hui, elle avait congé toute la journée et elle désirait prendre son temps. D’habitude, elle révisait lorsqu’elle ne travaillait pas, mais elle avait décidé de s’octroyer une petite pause : son travail n’en serait que plus bénéfique.

Elle n’avait plus eu de contact avec la jeune femme depuis leur rencontre sur son lieu de travail, mais elle était certaine de pouvoir l’y trouver entre les rayonnages de l’impressionnant édifice. Après tout, sa proposition avait été plutôt claire, et même si les deux femmes n’avaient pas toujours été sur la même longueur d’onde, un lien certain s’était tissé entre elles. Lynn ne comptait pas laisser passer cette chance : la perspective de discuter avec une née-moldue au sujet de leur littérature l’enthousiasmait.

Sautillant presque, l’apprentie librairie passa les portes de l’établissement et se promena dans les différents rayons. Elle avait prévu d’errer librement au début, d’observer ce qu’elle avait raté les fois précédentes. Ensuite, si elle ne voyait pas la chevelure rousse de sa nouvelle amie, elle se renseignerait à l’accueil.

Après avoir flâné entre les rayonnages et feuilleté une jolie quantité d’ouvrages, Lynn se rendit dans le département historique dans l’espoir d’apercevoir Mered ; sans succès. Faisant la moue, la jeune femme gagna l’accueil les mains enfoncées dans les poches de sa veste en cuir. Une dame d’un certain âge releva la tête à son approche et après s’être raclée la gorge, Lynn annonça :

- Bonjour, serait-il possible de parler avec Mered Adand, s’il vous plaît ?
- Lynn ?

En sursautant, l’apprentie libraire se retourna et sourit à son interlocutrice.

- Mered, bonjour ! Je ne vous dérange pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche et documentation

Message par : Mered Adand, Mar 3 Juil 2018 - 17:49


rp avec Lynn

Les potions, je détestais cette matière à l’école. C’était ma Némésis, le moment redouté dans l’emploi du temps, mon unique ASPIC non validé avec mon magnifique Désolant. Bref, j’étais ravie de m’en être débarrassée. Sauf que dans la vie, il fallait de tout. Les adeptes de la concoction de mixtures en tout genre existaient. Les ouvrages expliquant comment les réaliser aussi. Et dans cette bibliothèque sorcière de référence, on avait de quoi occuper les passionné.e.s. De quoi faire leur bonheur au détriment du mien, j’avais le devoir de les aider dans leurs recherches de par mon statut.

Ce monsieur désirait dénicher des informations sur le polynectar. Les bouquins sur le sujet ne manquaient pas en rayon mais il avait déterminé que ce n’était pas suffisant. Malgré la montagne de livres posée sous ses yeux, cet homme n’en avait pas assez, il voulait un titre précis et pas un autre. Ce charmant bonhomme m’avait interpellé pour lui dénicher sa perle rare. J’avais fait de mon mieux pour vérifier les étagères ou encore les reliures abandonnées sur les tables, sans succès. Sur un autre thème, j’aurai pu l’informer par mes connaissances. Sur celui-ci, j’avais le niveau d’un élève de première année.

Insistant lourdement en m’assurant que les lieux possédait forcément sa requête vue la célébrité de son auteur, je décidai de filer en réserve pour éviter un scandale. Je farfouillai rapidement l’endroit réservé à cette discipline. Je mis trois secondes à dégoter l’objet convoité. Il surveillait ses congénères poussiéreux, profitant des maigres rayons de soleil pénétrant la pièce pour improviser une bronzette. Je l’agrippai et retournai vers le potioniste amateur. Il m’arracha limite l’œuvre des mains et me nargua d’un air signifiant je vous l’avais bien dit. Plongeant immédiatement dans les pages, le sagouin ne prit pas la peine de me remercier.

Je marmonnai des noms d’oiseaux dans ma barbe, l’envie de lui apprendre le respect me titillait grandement. Désireuse de rester professionnelle, je préférai m’éclipser et me rendre à l’accueil avant de cracher des flammes sur son visage. Papoter avec ma collègue était un bon moyen de me calmer. Je venais de terminer un ouvrage hier, on avait matière à débattre sur l’histoire, comme à chaque fois. Enfin notre explication attendrait, une tête brune était entre nous. Même de dos, je la reconnus, elle s’était réellement déplacée. La demoiselle était parfaite pour me redonner le sourire, je me souvenais très bien de notre rencontre.

« Bonjour. Je vous ai fait peur ? », lui demandais-je en riant légèrement à cause de son sursaut. « Non, aucunement. Bienvenue dans ma seconde maison. Comment allez-vous depuis la dernière fois ? Votre patronne a-t-elle changé son fusil d’épaule et donner sa chance aux livres moldus ? »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lynn Taylor
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche et documentation

Message par : Lynn Taylor, Mar 10 Juil 2018 - 14:48


- Je vais bien, merci ! Et vous ?

La jeune sorcière avait l’air de se porter comme un charme, ce qui ravit Lynn. Après tout, elle s’était déplacée sur son lieu de travail et avait craint de la déranger aux prises avec un lecteur des lieux.

Elle sourit devant la question de la bibliothécaire et hocha la tête, enthousiaste.

- Lorsque vous avez quitté la librairie, l’autre jour, j’en ai retouché un mot à ma patronne, et elle a accepté ! D’ailleurs, j’en profite pour vous remercier. Sans votre passage et votre compliment, cette démarche n’aurait pas été possible…

La visite de Mered avait été un argument clef pour convaincre la dirigeante de l’établissement. Ainsi, elle s’était rendu compte que les ouvrages moldus pouvaient avoir un intérêt en vitrine.

- J’ai eu droit à placer trois ouvrages sur le côté gauche de la vitrine ! rit Lynn en mimant l’étalage. J’ai choisi de placer un conte, un roman fantastique et une romance, des best-sellers moldus.

Elle haussa les épaules.

- On verra ce que ça donne !

Elle lui expliqua ensuite qu’une majorité de sorciers avaient tendance à oublier que certains d’entre eux étaient nés moldus et que cette minorité était souvent mise de côté.

- J’imagine que vous êtes bien placée pour le savoir, soupira Lynn en s’accoudant au comptoir d’accueil. Je ne sais plus si je vous l’avais déjà dit, mais c’est durant mon adolescence que je me suis intéressée aux moldus… Alors, je ne connais pas encore tout. Vous m’aviez promis de me raconter l’histoire des moldus… Toujours partante ? ajouta-t-elle en lui offrant un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche et documentation

Message par : Mered Adand, Ven 13 Juil 2018 - 0:29


LA de Lynn

L’arrivante avait meilleure tête que le type que je venais d’aider. Du peu que je connaissais de Lynn, je savais qu’elle aimait les livres via son métier. On était en quelque sorte fait du même bois même si elle préférait vendre des ouvrages tandis que j’avais choisi de partager leurs savoirs gratuitement. Un détail en soi, nos similitudes étaient réelles. Peut-être plus que prévu d’ailleurs, la libraire semblait s’intéresser au monde moldu au point de mettre en avant certaines de leurs inventions dans une boutique positionnée dans un village sorcier. Les nouvelles annoncées m’enthousiasmèrent et me firent zapper l’épisode avec le grincheux.

« J’en suis ravie. Enfin je n’ai dit que la vérité, vous avez réalisé un bon travail de conseils. J’espère que les gens s’intéresseront à ces nouveautés et je compte sur vous pour en vanter leur contenu. J’suis convaincue que ça peut marcher. Tenez-moi au courant. »

Après ce bref échange d’amabilité ponctué de mimes et de sourires, nous passâmes aux choses plus sérieuses. Je me doutais que Lynn n’était pas venue uniquement pour m’annoncer le changement de mentalité de sa patronne. Je lui avais promis une chose en quittant son commerce et elle était là pour me le rappeler. Je n’avais oublié, j’avais plutôt peur qu’elle n’oublie. Rien ne l’empêcher de se jouer de ma personne afin de me faire acheter un bouquin. De ce fait, je l’aurai jamais revu. Néanmoins, elle était bien là, souriante, avide de combler son manque de connaissances. La passion se lisait sur son visage, il était si plaisant de guider des individus comme elle.

« Bien sûr que je connais bien. Suivez-moi, je vais vous montrer notre rayon qui leur est consacré. »

Je pris la direction de ce recoin isolé. Mon espace personnel ou presque tant j’avais la quasi exclusivité de le ranger ou encore de présenter les œuvres aux rares curieux demandant des informations. Arrivées sur place, les tables furent une énième fois vides, comme d’habitude. Malgré ce vide, j’adressai un regard pétillant à la commerçante. J’étais dans mon élément.

« Voilà ce que nous avons ici. » Je naviguais entres les étagères accompagnée de la brune. « Vous voyez on a un peu de tout. C’est pas assez pour balayer tous les thèmes mais c’est un début. Il faudrait sans doute dix bibliothèques comme celle-ci pour avoir une chance de traiter chaque sujet. Et encore, j’en suis pas sûre ! » Je m’assis et invitai la demoiselle à s’installer en face de moi. Mes émeraudes se plantèrent dans ses prunelles, j’étais prête à en découdre. « L’histoire des moldus est vaste et c’est un thème très vague. Avez-vous des items précis que vous souhaitez aborder ? J’peux vous laissez chercher par vous-même dans les livres si vous voulez ou je peux vous servir de livre personnel. Mais j’vous préviens, je n’ai pas la science infuse. Il est probable que j’aille recours à ces bouquins. »


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Recherche et documentation

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Recherche et documentation

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.