AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Bibliothèque
Page 2 sur 6
Dans les rayons
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Laydrass Krönner
Serpentard
Serpentard

RP avec Cielle Matsumoto

Message par : Laydrass Krönner, Dim 05 Fév 2017, 23:31


- Cielle, je vais être honnête avec toi, mais attend toi à un choc.

Laydrass regarda autour de lui pour voir si personne n'épiait. Même si il n'y avait personne, il jugeait qu'il valait mieux murmurer.

- Le livre que je t'ai prêté est en fait un livre de pure magie noire. Pour avoir essayé quelques sortilèges, je peux assurer qu'ils marchent mais au prix d'un sacrifice relativement lourd. Tu ne doit pas perdre espoir vu que le cas de ton frère se trouve dans ce livre. Je te demanderais de ne parler de ceci à personne. Tu sait que nous sommes dans une période troublée et si on devait se rendre compte que je maîtrise la magie noire et possède des livres traitant de celle-ci, je serais obligé de fuir. Quand à toi, ma famille pourrait te tomber dessus et ce serait pire que la mort, croit-moi.

Ensuite, Laydrass devait répondre à une question plus personnelle. Difficile mais pas impossible.

- Ensuite, pour ton autre question, j'ai déjà embrassé plusieurs filles, inutile de te mentir. J'ai effectivement eu une relation avec quelqu'un mais elle a ... disparu. Je ne pense pas que tu soit une petite bourge égoïste. Au contraire, il me semble que tu est quelqu'un de très ouvert. Preuve en est que tu a accepté l'aide de quelqu'un que tu ne connaissait quasiment pas. Quoique même quand j'était à Poudlard, tu était ouverte d'esprit.

Laydrass se souvenait de l'époque ou il était à Poudlard. Il avait accueilli certains élèves et se souvenait de quelques-uns d'entre eux. Cielle en faisait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Cielle Matsumoto
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rayons

Message par : Cielle Matsumoto, Lun 06 Fév 2017, 00:59


RP Laydrass

Elle vit son interlocuteur regarder à droite ainsi qu'à gauche, ensuite il murmura. Elle chuchota à son tour.

- J'ai conscience que ce livre est très noir mais aussi très dangereux mais lorsqu'il s'agit de Léo peu importe je serais prête à mourir s'il le valait pour le sauver. Elle avait dit cela le poing sur le cœur avec une voix empli d'une détermination sans failles. - Que veux-tu dire par lourd sacrifice ? - Je t'ai fait une promesse, l'as-tu déjà oublier ? - Sache que je ne laisserais personne te faire du mal. Enfin je veux dire si quelqu'un te faisait du mal devant moi je n'hésiterais pas à me battre. Que dois-je comprendre lorsque tu dis que si ta famille me tomberais dessus ce serait pire que la mort ? Sa voix trahissait un peu la peur même si elle essayait de le cacher

- Je suis si désolée Laydrass comment est-je pu être aussi égoïste, je n'ai pensé qu'à moi en t'embrassant alors que tu avais déjà une autre personne dans ta vie. Si j'avais su je ne me serais jamais permis de faire cela. Je suis vraiment navrée. Dit-elle tristement

Elle serra ses livres très forts contre elle et se retourna afin qu'il ne voit pas les larmes qui cascadaient sur ses joues au rythme de ses sanglots. Elle se sentait tellement mal. Ses émotions s'intensifiaient et des images du jeune homme heureux avec une jeune femme se bousculèrent dans sa tête, la rendant encore plus malheureuse qu'elle ne l'était. Ne pouvait plus supporter la douleur elle amorça un pas afin de fuir au plus vite cet endroit.

Je suis désolée si jamais ce n'est pas autorisé. Je me suis permise de publier cette image car elle va bien avec le dernier paragraphe.
Revenir en haut Aller en bas
Laydrass Krönner
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


RP avec Cielle Matsumoto

Message par : Laydrass Krönner, Lun 06 Fév 2017, 01:13


Laydrass enlaça Cielle qui avait l'air de vouloir fuir cet endroit.

- Cielle, il faut que tu sache deux choses. Premièrement si ma famille te tombe dessus alors que tu est en possession de ce livre, tu subira les pires tortures. Ma famille n'a aucune limite ! Ils n'ont peur de rien ! Ils ne s'arrêtent pas tant qu'ils n'ont pas eu ce qu'ils veulent ! Ne pense pas à me protéger, ils ne me feront rien grâce aux sang qui coulent dans mes veines, mais toi, ils n'hésiterons pas à te tuer ! Ils détruiront ta famille, tes amis, ton existence même ! Quand aux livre, le sacrifice est une vie humaine... seul le sang peut guérir le sang. Ensuite, tu me parlait du temps ou j'avais quelqu'un, mais c'était il y a deux ans, après avoir quitté Poudlard. Quand je dis qu'elle a disparu, ce n'est pas qu'elle est partie, c'est qu'elle est morte...

Laydrass se rappelait alors l'époque ou il était avec son amour, heureux. Inconsciemment, il serra Cielle dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Cielle Matsumoto
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rayons

Message par : Cielle Matsumoto, Lun 06 Fév 2017, 01:57


RP Laydrass

Une vie pour une vie. Lorsque Cielle y pensait elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur, elle ne voulait pas mourir mais elle tenait tant à son petit frère qu'elle pensait être prête à faire ce sacrifice. De plus elle ne pouvait demander l'aide de quelqu'un car elle avait fait la promesse à Laydrass de n'en parler à personne et elle respecterait cela.

En ce qui concernait la famille du jeune homme Cielle était morte de peur. Bien que son interlocuteur ne le remarquais pas car elle était dos à lui, ses larmes coulaient toujours sur ses joues, ses lèvres tremblaient mais aucun son ne sortait de celle-ci. Il ne manquait plus qu'elle ne passe pour une faible à ses yeux.

- Je suis navrée, toutes mes condoléances, cela doit être douloureux de perdre une personne chère à notre cœur. Dit-elle la voix tremblante à force de pincer ses lèvres afin qu'il ne sache qu'elle pleurait.

C'est le cœur en morceaux qu'elle lui dit.

- Excuse-moi de m'être imaginée des choses. Je pensais qu'entre nous cela pourrait être possible cependant je ne veux pas te rappeler chaque jour la douleur de perdre une personne aimée. La jeune femme se dégagea de son étreinte et courut dans un autre rayon loin de tout, loin de lui. Là-bas elle s'assit par terre et laissa librement les larmes coulées sur ses joues, une cascade de sanglots sortirent de sa bouche sans qu'elle n'arrive à les arrêtés. C'étais la première fois qu'elle tombait amoureuse mais aussi la première qu'elle souffrait comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Laydrass Krönner
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


RP avec Cielle Matsumoto

Message par : Laydrass Krönner, Lun 06 Fév 2017, 02:28


Laydrass commença a courir derrière Cielle. Il la retrouva quelques rayons plus loin, en train de pleurer. Il s'asseya à coté d'elle et lui parla calmement.

- Cielle, il est inutile de présenter des condoléances. Tu sait comment elle est morte ? Il y a deux ans, on était tranquille, joyeux. Et mon cousin est arrivé. Cet être vil à enlevé ma petite amie et ... un bébé. Il m'a pointé sa baguette sur la tête et m'a dit de faire un choix. La lumière verte qui a touché son cœur n'a pas fait souffrir ma douce et le bébé était sauf. Une vie pour une vie, ainsi marche la Famille Krönner. Il n'y a pas longtemps, j'ai retrouvé mon cousin. Disons qu'il ne fera plus de mal a personne. Cet acte a scellé mon deuil. J'ai donc pensé qu'il faudrait me changer les idées... et je t'ai trouvé. La douleur a disparu pour laisser place à une joie sans borne, un bonheur illimité ! Tu est l'ange que j'attendais et que je ne laisserais pas périr sous les coups des démons ! Ma famille sait que lorsque j'applique la devise familiale, je ne lésine pas sur les moyens. Je te protégerais, Cielle, je peux te le jurer !

Pour conclure, Laydrass déposa un baiser intense sur les lèvres de tristesse de Cielle.
Revenir en haut Aller en bas
Cielle Matsumoto
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rayons

Message par : Cielle Matsumoto, Lun 06 Fév 2017, 02:51


RP Laydrass

Alors que les larmes coulaient semblable aux chutes du Niagara. La Serpentard entendit des pas arrivés dans sa direction. Elle releva la tête piteusement. Cielle vit Laydrass s’asseoir à ses côtés. Il lui confia des choses très privées sur sa vie et Cielle fut touchée de ce geste. Il l'embrassa tendrement, la jeune femme répondit d'ailleurs à ce baiser avec une incroyable douceur.

- Je suis désolée tout de même, personne ne mérite de se faire enlever ceux que l'on aime. Lorsque tu dis un bébé, veux-tu dire que tu es père ? Elle fut gênée de poser la question cependant la question à peine formulée dans son esprit qu'elle fut dite à haute voix.

- Tu n'a pas dut toujours avoir facile avec une famille aussi extrême. Dit-elle sincèrement

Elle essuya ses larmes et sans qu'elle ne puisse la retenir une douce mélodie s'échappa.

Soshite bouya wa nemuri ni tsuita        
Ikizuku hai no naka no honou
Hitotsu, futatsu to...
Ukabu fukurami itochii yokogao
Daishi ni taruru ikusen no
Yume, yume...


Et soudain, le garçon tomba dans un profond sommeil
Les flammes qui se débattent tombent en cendres
Une par une, elles s'élèvent et grandissent
Sur ce visage amoureux
Des milliers de rêvent flottent au dessus de la terre
Ces rêves...

Gin no hitomi no yuragu yoru ni
Umore oshita kagayaku omae
Ikuoku no toshitsuki ga
Ikutsu inori wo tsushi e kaesshitemo


Dans la nuit, quand les yeux argentés tremblent
Tu es née dans une lumière éternelle
Bien que des millions de mois et d'années soient passés
Peut importe combien de prières sont retournées sur terre

Elle se souvenait que lorsqu'elle était enfant sa mère lui chantait tout le temps cette chanson. Lorsqu'elle pleurait, quand elle était triste ou qu'elle avait peur c'est toujours cette chanson qui redonnait du baume au cœur de Cielle.
Revenir en haut Aller en bas
Laydrass Krönner
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


RP avec Cielle Matsumoto

Message par : Laydrass Krönner, Lun 06 Fév 2017, 13:16


Laydrass regarda Cielle avec étonnement. Quelle idée saugrenue de lui demander si il était père. Prenant Cielle dans ses bras, il s'adressa à elle avec douceur.

- Nein, Cielle, je ne suis pas père. Ce bébé était un bébé moldu, enlevé à sa mère. Tu sait, on ne choisit pas sa famille. Si la mienne est particulièrement cruelle et extrémiste, il existe aussi des familles de sangs-purs extrêmement bonnes et gentilles. Il existe cependant un moyen de s'échapper de cette situation. C'est d'ailleurs celle que mes parents puis moi-même avons mis en pratique. Il suffit prouver à notre famille que l'on ne se laisse pas faire, et ce dans toutes les situations. La violence amène la violence, dit-on. Ironique quand on sait que je suis pacifiste.

Laydrass s'approcha et embrassa Cielle encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Cielle Matsumoto
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rayons

Message par : Cielle Matsumoto, Lun 06 Fév 2017, 15:02


RP Laydrass

Elle arrêta de chanter lorsque le jeune homme la prit dans ses bras avec une incroyable douceur. Il lui raconta une nouvelle fois quelque chose de personnel et une fois encore elle l'écoutait avec sérieux. Comme à chaque fois qu'il l'embrassait tout autour d'eux disparaissaient c'était comme s'ils étaient seuls au monde.

- Pour ma part, j'ai grandi dans une famille où comme tous les enfants de sangs-purs ont apprennent toutes les choses pour être un bon petit bourge. J'ai appris les manières, la conduite, les dîners, et bien d'autres choses encore. En public nous sommes parfaitement stoïques, hautain,... Mais lorsque nous sommes au manoir mes parents ne sont plus comme cela. J'ai de la chance d'avoir des parents stricts mais aimants. Ma mère Makino est une femme exceptionnelle, elle très douce et aimante, elle ne s’énerve presque jamais. Elle est médicomage à Saint Mangouste. Mon père Jun est un peu plus expressif, il parle toujours avec animation et se trompe dans ses proverbes ce qui nous fait bien rire. Il travaille au Ministère de la Magie. Nous ne sommes pas racistes envers les nés-moldus, ni même envers quiconque d'ailleurs. Le reste de ma famille par contre sont très les sangs-purs est la race suprême, c'est pour cela que nous avons coupé le contact avec eux.

- Je sais que je te pose beaucoup de questions et j'espère que cela ne te dérange pas trop. J'avoue apprécier lorsque tu me parle de toi car j'ai l'impression que cela nous rapproche davantage. Dit-elle sincèrement.

- Dis-moi Lay, puis-je te considérer comme mien... Euh je voulais dire comme plus qu'un ami. Bafouilla-t-elle rougissante



Revenir en haut Aller en bas
Laydrass Krönner
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rayons

Message par : Laydrass Krönner, Mar 07 Fév 2017, 13:12


Laydrass fit un sourire à Cielle. Pensant à une réponse appropriée, il analysa la situation, comme à son habitude.

- Cielle, tu ne peut considérer que je suis tien, pour la bonne raison que je n'appartient à personne. Toutefois, si tu veut que l'on devienne plus que des amis, je suis d'accord. Je voudrais te proposer quelque chose. On sort ensemble pour essayer, si ça marche on continue et si ça ne marche pas, on reste amis. Qu'en pense-tu ? Je sais que ça a l'air d'être une idée saugrenue, mais je pense que c'est la meilleure solution pour que l'on évite de se faire souffrir mutuellement l'un l'autre.

Laydrass ressentait une peur légère. Il faudrait qu'il aille boire un verre après cet épisode, sinon, il ne tiendrait pas le choc.
Revenir en haut Aller en bas
Cielle Matsumoto
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rayons

Message par : Cielle Matsumoto, Mar 07 Fév 2017, 20:21


RP Laydrass

Cielle était assez étonnée de la réponse de Laydrass, elle qui pensait qu'il était sur de vouloir sortir avec elle. Après tout ils s'étaient embrassés plusieurs fois et d'après ses dires il avait aimé. Cependant sa dernière phrase l'étonna. Sortir ensemble pour essayer et si cela ne marche pas resté amis. Mais si jamais ils sortent ensemble et que cela ne marche pas. La jeune femme aurait le cœur brisé.

- Je.. Ecoute, j'avoue que je suis perdue, je pensais que tu savais ce que tu voulais à mon propos cependant il semble que tu possèdes encore des doutes. Je ne me te promettre la lune ou quoi que ce soit comme cela. Mes sentiments envers ta personne sont sincères. Je ne sais pas comment aimé ou même comment être une parfaite petite amie car je n'ai aucune expérience dans ce domaine. Mais sache que tu es une personne à qui je tiens beaucoup, je ne compte pas te trahir. ni même te tromper. Je suis une personne sincère , je ne fais pas de mal aux autres gratuitement. Dit-elle en ouvrant son cœur comme elle ne l'avait jamais fait auparavant.

- Je pense te laisser réfléchir car c'est à toi de prendre la décision si tu désires que je fasse partie de ta vie ou non. Dit-elle un voile de tristesse passa dans ses beaux yeux verts-chocolats.

La jeune Serpentard posa ses lèvres une dernière fois sur celle du jeune homme et se releva afin d'aller payer les livres qu'elle souhaitait emprunter.
Revenir en haut Aller en bas
Laydrass Krönner
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


RP avec Cielle Matsumoto

Message par : Laydrass Krönner, Mar 07 Fév 2017, 20:36


Laydrass mit un peu de temps à se relever. Après avoir réussi, il alla vers Cielle, qui était en train de payer ses livres. Sans lui laisser le temps de réagir, Il embrassa Cielle intensément, avec une passion brûlante. Se rendant compte qu'il finirait pas étouffer Cielle, Laydrass arrêta.

- Cielle, faisons simple, clair, précis ! Est-ce que tu veux que l'on sorte ensemble ? On oublie tout, les règles, les codes et on répond à une seule question : est-ce qu'on sort ensemble ? Les essais, on oublie aussi, on oublie ce qu'il y a eu avant et on ne pense pas à ce qui pourrait arriver ! Profitons, ma chère ! Profitons de cette vie, de cette jeunesse qui est nôtre !

Laydrass amena alors Cielle dans une valse silencieuse, se fichant bien de ce que pourraient penser les personnes présentes. La valse semblait embraser le cœur de Laydrass, une flamme inextinguible, un brasier paradisiaque !

- Rien n'entravera notre bonheur, Cielle, rien !

Une folie digne de Cupidon avait soudain envahit Laydrass. Une folie douce.
Revenir en haut Aller en bas
Cielle Matsumoto
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les rayons

Message par : Cielle Matsumoto, Mar 07 Fév 2017, 21:08


RP Laydrass

Alors qu'elle était arrivée au comptoir de la grande bibliothèque afin de payer les livres qu'elle désirait emprunter. Laydrass apparut soudain dans son champ de vision et sans qu'elle n'ait eu de temps pour se rendre compte de quoi que ce soit. Il l'embrassait déjà avec une passion brûlante. A bout de souffle, ils se séparent. La jeune femme avait les joues extrêmement rouges et ses lèvres pleines étaient gonflées due à l'ardeur du baiser.

- J'accepte avec plaisir, de devenir ta petite amie. Et je te promets de faire de mon mieux afin d'être digne de sortir avec toi. Je ne te cache pas que je n'ai aucune expérience dans les sentiments amoureux mais je sais en revanche que mes sentiments sont sincères. Dit-elle plus qu'heureuse, elle avait un sourire radieux et cela était uniquement grâce au jeune homme.

Ils s'embrassèrent encore et encore, faisant abstraction des personnes qui pourraient les dérangés, Cielle avait l'impression qu'ils étaient seuls au monde. Il rompit le baiser et lui dit ensuite que rien n’entreverra leurs bonheurs.

- Je ne laisserais rien ni personne gâcher notre bonheur. Dit-elle en souriant sincèrement.

La vieille bibliothécaire arriva enfin et Cielle put payer ses emprunts. Elle se tourna ensuite vers son désormais petit ami et lui dit.

- Je vais devoir rentrer, j'espère que l'on pourra vite se revoir. Elle l'embrassa une dernière fois le jeune homme avec fougue et sortit de la bibliothèque, la tête dans les nuages.

Fin du RP pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Amortencia Lovegood
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rayons

Message par : Amortencia Lovegood, Dim 02 Avr 2017, 12:06


RP avec Madilyn Nebulo.



Gênes familiaux.



Il pleuvait ce jour-là. Je ne savais que faire. Je ne pouvais aller ni dans un parc. Ni même me promener dans les rues comme j'aimais tant le faire. Mais je ne voulais rester à la maison. Papa et moi nous étions disputés. Encore. Pour changer. Ca n'arrêtait pas en ce moment. D'un côté, je savais qu'il avait raison quelque part. Mais je savais que j'avais raison aussi quelque part. Après tout, je voulais seulement en savoir plus à propos de maman... Mais non, il ne voulait pas écouter. Il ne voulait jamais écouter. Alors les premières fois, je n'insistais pas. Je laissais couler. Je comprenais. C'était dur. C'était sa femme. Il l'aimait.
Et puis on grandit, on cherche à savoir. Je cherchais à savoir. Et Vik', mon frère, se joignait à moi, lui aussi. Nous voulions savoir. Nous savions des choses, nous avions des souvenirs aussi. Mais lorsque l'on est un enfant, on ne nous dit pas tout. On ne nous dit pas toute l'histoire. On ne nous raconte que ce que l'on a envie de nous raconter. Et idiots comme nous sommes, nous croyons. Tout. C'est exagéré ? C'est totalement faux ? Ce n'est pas grave, on le lui dira quand elle sera plus grande. Seulement, maintenant, j'étais une ado. "Quand elle sera plus grande" était arrivé. Mais personne ne voulait me dire. Personne ne voulait me raconter. Et moi, je ne voulais plus croire. Je ne pouvais plus croire. Car je savais que c'était faux. Et je n'aimais pas le faux. Moi je voulais le vrai. La réalité. Aussi dure soit-elle.

Alors non. Je ne voulais pas rester chez moi. Tant pis, je sors. En t-shirt. Sans parapluie. Je tomberai sûrement malade. Mais je m'en fichais. Je ne savais pas où aller. Ni que faire. Je courais dans les rues. Je ne sais pendant combien de temps j'ai erré mais j'ai dû passer devant une centaine de bâtiments. Et je ne pouvais entrer nulle part. Jusqu'à ce que je passe devant un bâtiment où il était écrit "BIBLIOTHEQUE" en gros dessus. Ici, tout était gratuit. J'entrais. J'avais pris mon sac de cours. Au cas où. J'avais raison. Je ferais mes devoirs. Ca me changerait les idées.

Je commençais à me balader entre les rayons. A la conquête d'une table où me poser. Il n'y avait pas grand monde. Tant mieux. Je n'avais envie de voir personne. Je trouvais une table. Je m'y posai et sortis un parchemin et ma plume. Il fallait que je fasse mon arbre généalogique. Je ne connaissais pas toute ma famille. Mais j'en connaissais sûrement assez pour récolter une bonne note. La racine c'était moi. A côté, il y avait mes frères, petits et grands. Et ma soeur, à l'autre bout. Je n'avais aucune envie de l'ajouter. Mais malheureusement, c'était ma famille., je ne pouvais l'oublier. Ma soeur était grande. Elle devait avoir, elle aussi, sa propre famille. Des gens que je ne connaîtrais sans doute jamais. Peut-être avais-je des neveux dont j'ignorais totalement l'existence. Ils avaient sûrement environ mon âge. Mais cette idée ne me plaisait pas. Je préférais la rayer de ma tête et passer à une autre branche de la famille. J'écrivis mon père. Ma mère. Je connaissais la famille de mon père par coeur. J'entretenais des liens avec elle. Mon oncle. Sa fille aussi. Ils étaient gentils. Bienveillants. C'étaient toujours une joie de les revoir.

Mais pour ce qui était de la famille de ma mère, je la connaissais beaucoup moins. Aucun contact. Ce n'étaient pas à cause de nous. C'étaient à cause d'eux. Ils ne voulaient pas de nous. Ils ne voulaient pas de mon père. Ils ne voulaient pas d'un moldu. Tout ce que je savais c'est qu'elle avait un frère. Mais je ne savais s'il avait des enfants. C'était triste. J'écrivis seulement son nom. Puis je passai à une autre branche de la famille.
Revenir en haut Aller en bas
Madilyn Nebulo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rayons

Message par : Madilyn Nebulo, Dim 02 Avr 2017, 14:45


Dans les rayonnages. J'erre. Cherchant mon bonheur. Des manuels. Quelque chose... digne de faire passer le temps.

Dehors, il pleut. J'ai toujours détesté la pluie. C'est si triste. On dirait que les nuages pleurent, et ça me donne envie de pleurer, moi aussi. Les rues sont toujours désertes, tout le monde est cloîtré chez soi. Mais moi, mon chez-moi, il est bien loin. Alors je reste seule, sous les larmes du ciel. Les pauvres nuages... Personne ne veut les réconforter, ni savoir pourquoi ils pleurent. Alors, je reste avec eux. Mais ça me déprime.
Du coup, j'ai décidé de m'abriter de toute cette tristesse, et je suis entrée dans cette bibliothèque. Un peu par hasard.
Et maintenant, me voilà.

Alors je déambule entre les étagères. Rien d'intéressant.

Je préfère m'asseoir à une table. J'en choisis une, et je m'installe à côté d'une fille que j'ai déjà croisé une ou deux fois à Poudlard. Je lui souris poliment.

Je m'ennuie. La fille est en train d'écrire. Je reagrde discrétement ce qu'elle fait, et je mets pas mal de temps avant de me rendre compte qu'elle dessine... un arbre généalogique.

Une lumière s'allume dans mon esprit. Mes devoirs ! Et voilà que j'ai trouvé un passe-temps. Bon, pas le plus passionnant, le plus intéressant ni le plus divertissant. Mais bon, c'est déjà ça.

Je commence à déballer mes affaires, puis je décide d'adresser la parole à cette fille. Elle pourrait m'aider, pour les devoirs.

-Toi aussi, t'es à Poudlard ?

Je lui souris. Puis je prends un crayon, et c'est parti. Alors... Moi. Madilyn Nebulo. Et mes parents. Cindy Nebulo et Larry Ferments. Oui, c'est bizarre. Je porte le nom de ma mère. Mais bon. Je ressens un pincement au coeur en notant l'union de ma mère avec Franck Dubleau, et leurs filles, Rosie et Judy Dubleau. Je n'ai toujours pas digéré le divorce de mes parents, des années après. Je soupire.

-Moi, c'est Madilyn, et toi ?

Je jette un coup d'oeil à mon arbre généalogique.

-C'est drôle comme je me rends compte maintenant que je ne sais rien de ma famille... Père, mère, beau-père, demi-soeurs, point barre. Je ne sais même pas comment s'appellent mes grands-parents, ni si ils sont toujours vivants. Je ne sais pas non plus si mes parents ont des frères et soeurs. C'est bizarre quand même, non ?

Je lui souris tristement. C'est désolant. Je ne m'aperçois que maintenant de mon ignorance. Et ça me rend encore plus triste.

Et les nuages qui pleurent dehors...
Revenir en haut Aller en bas
Amortencia Lovegood
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rayons

Message par : Amortencia Lovegood, Mar 04 Avr 2017, 20:02


Mon arbre se construisait. Petit à petit. De plus en plus de petites branches apparaissaient, laissant place à d'autres personnes. La plupart de ces gens, je ne les connaissais que de noms. Je savais qui ils étaient. Mais je ne savais pas si eux connaissaient le mien, de nom. Peut-être un jour, je les avais vus, pour certains. Pour d'autres, peut-être les rencontrerais-je un autre jour. Et pour les derniers, je savais déjà que c'était peine perdue.

J'étais concentrée sur mon parchemin et avait presque réussie à me changer les idées. Mais non. Il a fallu qu'une jeune fille de Poudlard vienne s'asseoir là. A côté de moi. Dans toute cette bibliothèque vide, elle avait choisi de s'installer à la même table que la mienne. On ne peut donc jamais être seule dans ce monde ? Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? Un instant, j'eus envie de me décaler. Histoire de lui faire comprendre que j'étais bien toute seule. Sans elle. Mais finalement, je lui donnai sa chance. Elle ne devait pas être méchante. Seulement ennuyante. Comme la plupart des gens. Mais il faut bien faire avec. C'est comme ça. Le monde. Peuplé. Ennuyeux. Peut-être n'étais-je qu'une âme ennuyeuse moi aussi ? Sûrement. Puisque j'aimais sourire.

La jeune élève, que je reconnus Poufsouffle commença à sortir ses affaires, avant de finalement m'adresser la parole:

-Toi aussi, t'es à Poudlard ?

Parfait. Manquait plus que ça. Elle avait parlé. Je devais répondre, bien obligée. Je suis une personne polie. Je tournai donc mon regard vers elle et lui fit un sourire suivie d'un petit "oui". Simplement. Histoire d'arrêter la conversation nette. La pauvre. Je la plaignais. Elle venait de tomber sur la personne qui avait le moins envie de discuter au monde. Et pourtant... Elle continua à parler, commençant par sa présentation, son nom : Madilyn.
Je m'en foutais. Mais je ne pouvais pas le lui dire. Forme de politesse. Peut-être un jour j'aurai le courage de ne plus être polie. Rien qu'une fois. Histoire de voir ce que ça fait. En attendant, elle m'avait demandé mon nom en retour. Il fallait que je lui réponde. Il fallait que je parle. Je n'avais pas envie. Mais comme me disait mon père lorsque j'étais enfant : " On ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie". Alors j'ai décidé de répondre :

- Sympa ton nom, je m'appelle Amortencia.

Le petit compliment qui allait bien. Histoire de ne pas montrer que l'on va mal nous mêmes. Et puis, ce n'était pas un mensonge. J'aimais bien son nom. Il était simple et sans aucune référence que tout le monde pouvait reconnaître au premier son. Pas comme le mien. A mon nom, les personnes s'imaginaient quelqu'un de manipulatrice. Qui veut t'attirer vers elle pour ses propres intérêts. Je n'étais pas comme ça.

La jeune fille reprit la parole. Encore. Mais ce n'était plus une corvée de l'écouter. Elle était gentille. Douce. Et elle dessinait, comme moi, son arbre généalogique.

-C'est drôle comme je me rends compte maintenant que je ne sais rien de ma famille... Père, mère, beau-père, demi-soeurs, point barre. Je ne sais même pas comment s'appellent mes grands-parents, ni si ils sont toujours vivants. Je ne sais pas non plus si mes parents ont des frères et soeurs. C'est bizarre quand même, non ?

Oui, c'est vrai. C'est bizarre. De ne pas connaître tout ce que l'on devrait connaître. Je suis d'accord. C'est d'ailleurs ce que je lui répondis, mais je pense pas qu'elle ait compris. Puis, avant qu'elle ne me regarde bizarrement, je décidai de reprendre la parole, afin qu'elle ne m'analyse pas comme quelqu'un de "bizarre". Je ne suis pas une de ces personnes. Pas encore.

- Tu devrais essayer de demander des informations aux membres de la famille que tu connais déjà, peut-être que cela pourront t'informer un peu. C'est ce que j'ai fait, personnellement. C'est pour ça qu'il est si rempli, lui dis-je en lui tendant mon parchemin, Je peux voir ton arbre ?

Je ne voulais pas paraître indiscrète. D'où ma question. Et avant de regarder quoi que ce soit, j'attendis simplement sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Madilyn Nebulo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les rayons

Message par : Madilyn Nebulo, Mar 04 Avr 2017, 22:06


Dehors, les nuages attendent toujours quelqu'un qui veuille bien leur passer un mouchoir...

Mais moi, je suis au chaud dans la bibliothèque de Londres en compagnie d'une certaine " Amortencia ". Je souris en entendant ce nom, que j'aimais bien. Amortencia... Beaucoup de jolies sonorités et de jolies couleurs, qui formait vraiment un joli tableau. Mais peut-être un peu trop...? Je ne sais pas. Amortencia, c'était un peu too much, un peu criard. Mais bon, j'aimais bien, quand même, et c'est ce que je fis savoir.

-Merci. J'aime bien Amortencia aussi.

Elle sembla s'intéresser davantage à ce que je disais quand je me lamentais sur mon ignorance familiale. Plus intéressée. Elle me conseilla d'en parler à ma famille. Si seulement c'était si simple. Je poussais un petit soupir discret. Je soupirais de plus en plus, ces temps-ci, et je n'aimais pas ça. Pour la plupart des gens, cela pouvait paraître bizarre, car après tout, un soupir n'est... ben, qu'un soupir, quoi. Mais poour moi, c'était vraiment un signe de lassitude et peut-être un petit peu de faiblesse, aussi. Et il n'était pas normal que j'aie à soupirer tant de fois. Enfin bon. Arrêtons-là cette histoire de soupirs.
J'acquiesçais, bien sûr, pour qu'elle voie mon arbre. Elle m'aurait trouvé bizarre si j'avais refusé, de toute façon.

-Oui oui, bien sûr, vas-y.

J'agrémentais ma réponse d'un petit sourire agréable. Un sourire n'était jamais de trop.

Qu'ils sèchent leurs larmes tous seuls, car personne ne veut les consoler...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans les rayons

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 6

 Dans les rayons

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.