AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 9 sur 9
Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Amara Fern
Serdaigle
Serdaigle

Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Amara Fern, Dim 9 Oct 2016 - 14:18


Vingt-trois heures.
  Minuit.
  Une heure.
  Deux heures.
  Trois heures.
  Cinq heures
  Sept heures, l’heure de se réveiller, ou plutôt de se lever dans le cas d’Amara. La sorcière s’était couchée tard la veille et avait à peine fermé l’œil. Elle voulait être sûre qu’elle maîtrisait tous les exercices pour son examen. Le premier de toute son existence à vrai dire. Heureusement pour elle, le professeur avait été clément et avait annoncé aux élèves face à quoi ils allaient se retrouver. Pas de grande surprises de ce côté-là, normalement, mais la jeune sorcière n’était pas rassurée pour autant. Elle avait passé son week-end entier à s’entraîner encore et encore pour être au point.
  Une fois sa robe de sorcière passée sur son uniforme, Amara sortit du dortoir pour se rendre dans la salle de cours, transformée en une salle d’examen pour l’occasion. Personne dans le couloir, la porte de la salle était ouverte, il n’y avait donc personne qui était évalué à ce moment.

*Au moins il n’y aura pas d’attente inutile.* se réconforta Amara.

  La sorcière entra tranquillement dans la salle, d’un pas lent pour masquer son appréhension. Le professeur Benbow la salua d’un regard froid, comme à son habitude et alla fermer la porte de la salle de classe. C’était parti.
  Amara regarda la pièce qui était désormais dépourvue de table et de bancs. Au centre, un mannequin faisait face à la sorcière et au fond, trois cibles lévitaient. La jeune fille se dirigea vers ces cibles, qui étaient là pour le premier exercice. Sortant sa baguette, elle prit une profonde respiration pour calmer les battements trop rapides de son cœur. Alors c’était ça le trac des examens. Pas vraiment la plus agréable des sensations.
  Amara avait droit à trois essais. Elle considéra donc le premier comme étant un « test » où elle allait évaluer la difficulté de l’exercice et prendre ses marques et repères pour réussir son deuxième voire troisième essai.
  Bras tendu, tête haute, pieds parallèles, inspire, expire. Tout irait bien.

« - Exteo Stattiga ! » s’écria la sorcière tandis que trois flèches sortaient de sa baguette. Puis elle enchaina rapidement, visant la flèche à droite : « Amplificatum ! », puis la flèche du milieu : « Kaléidem ! »

  Trop tard pour le dernier sort, les flèches avaient touché leur cible. Amara baissa sa baguette et constata les dégâts. La première flèche, celle de droite, avait maintenant la taille d’une épée, et elle touchait presque le milieu de la cible. Un bon début. Cependant, la deuxième flèche était toujours présente, à l’extrémité de la cible. Amara avait mal visé et un objet quelconque de la salle avait disparu. Il fallait faire preuve d’une sacré rapidité et de précision. Quant à la troisième flèche, n’en parlons pas. Elle était présente et trônait fièrement sur le centre de la troisième cible, seule. Amara se demanda alors s’il n’était pas plus sage de dédoubler la seconde flèche plutôt que de vouloir la faire disparaître. Si elle arrivait à faire cela, elle s’estimerait déjà fière d’elle et pourrait passer au deuxième exercice.
  La sorcière enleva les flèches des cibles et se remit à sa place. Deuxième essai. Toujours aussi droite, la sorcière lança un regard à son professeur, qu’elle avait complétement oublié. Celui-ci avait sûrement prêté attention à tous les gestes de la sorcière, mais ne laissait transparaitre aucun message explicite quant à l’exécution de l’exercice. Tant pis, Amara ferait avec, à vrai dire, elle se fichait bien de ce que le professeur pouvait penser d’elle, ce que la sorcière faisait, c’était pour elle et personne d’autre.

« - Exteo Stattiga ! Amplificatum ! Gemino ! Kaléidem ! » répéta la sorcière avec une rapidité déconcertante.

  Amara ferma les yeux, puis les rouvrit doucement pour voir le résultat. Un large sourire s’afficha sur son visage. Elle n’avait toujours pas réussir à faire disparaître la flèche, mais la première avait de nouveau triplé de volume et touchait le centre de la cible, et la deuxième n’était plus une mais deux, et elles étaient toutes les deux sur la cible. Pas au milieu, mais dessus, c’est ce qui importait à Amara. Par mesure de précaution, la jeune sorcière ne tenta pas le troisième essai, au risque de perdre ce qu’elle venait d’exécuter et se contenta de passer au deuxième exercice. Normalement, celui-ci devait être beaucoup plus abordable que le premier, et avec le week-end d’entrainement intensif que la sorcière avait effectué, elle se sentait capable de produire quelque chose d’acceptable.
  Le professeur se redressa doucement et se plaça près du mannequin couché qu’il fit léviter très près du sol. Cette fois, Amara l’avait dans son champ de vision et ne pourrait pas faire abstraction de celui-ci. Elle s’approcha du mannequin, étudia la vitesse et le sens de rotation de celui-ci avant de se placer à une distance respectable. Le but ici était d’emprisonner le mannequin, puis de faire fondre ses liens.

« - Metalo Scensio ! »


  Le mannequin se retrouva prit au piège dans un filet métallique, et s’arrêta de bouger. Amara ne perdit pas de temps et fit difficilement fondre les liens avec un Terasectum. En effet, le filet ne semblait pas vouloir fondre, quoi que la sorcière fasse. Le mannequin retomba au sol et la sorcière leva les yeux vers son professeur. Celui-ci, sans un mot, lui demanda si elle comptait recommencer ou non. Toujours sans un mot, Amara acquiesça et le professeur remit le mannequin en mouvement, toujours au ras du sol. Cette fois-ci, Amara se concentra pour que les sorts soient bien prononcés.

« -Metalo Scensio ! »

  Mer** !! Amara se maudit et jura avec violence. Comment avait-elle pu manquer le mannequin ?! Sans perdre de temps, la sorcière relança son sort et s’empressa de faire fondre le filet. Cette fois, celui-ci ne fit pas de caprices et fondit presque entièrement. Néanmoins, Amara n’était pas satisfaite du tout, et elle lança un regard noir au professeur, pour lui faire comprendre qu’elle recommençait.
  La sorcière fit alors le vide dans sa tête. Pas besoin de s’énerver pour si peu, même si elle était impulsive, Amara savait se contenir et ce n’était pas un examen qui allait lui faire perdre le contrôle.

« - Metalo Scensio ! »

  Jusque là, tout allait bien, le mannequin était immobilisé dans des filets métalliques. Maintenant, Amara allait devoir faire fondre tout ça.

« - Terasectum ! »

  Le métal commença à fondre, un peu, puis ne bougea plus. Seule la moitié du métal avait réellement disparut, le reste était encore bien présent. Pas forcément un échec, mais pas une réussite non plus.
  Amara se dirigea finalement vers le troisième et dernier exercice. Cette fois-ci, elle ne pouvait échouer puisqu’elle avait utilisé et réutilisé la combinaison de son choix. Celle-ci n’était certes pas très originale, mais elle était pratique et Amara savait que lors d’un vrai combat avec des forces du mal, elle n’aurait pas que ça à faire de trouver une combinaison de sorts originale, qui sorte du lot. Elle devait être rapide et efficace, c’est pourquoi elle avait fait simple, pour pouvoir la maîtriser parfaitement. Le mannequin était cette fois debout et immobile. Se souvenant de ce qu’elle avait vu en cours, la sorcière lança son premier sort aux pieds du mannequin :

« - Aguamenti ! »

  Un filet d’eau assez conséquent sortit de la baguette d’Amara et trempa les pieds du mannequin ainsi que le sol. Elle visa alors à nouveau de sol et fit jaillir des étincelles pour électrocuter le mannequin, grâce à l’Electrocorpus. Enfin, le clou du spectacle. Amara allait devoir être très rapide et tant pis pour le professeur s’il ne se retournait pas.

« - Lumus Solem ! » s’écria la sorcière avant de se tourner vers le mur, puis de fermer les yeux.

  Amara rouvrit doucement les yeux et constata que le mur de la salle était toujours illuminé. Elle attendit que la lumière diminue, puis se retourna vers le mannequin pour voir le résultat. Celui-ci était à terre, noircit à cause de l’électrocution et en combat contre quelqu’un, il aurait sûrement finit aveuglé. La sorcière était contente de son travail. Elle ne prit pas la peine de redresser le mannequin, s’approcha du professeur qui la fixait toujours de son regard froid et le salua avant de quitter la salle. Alea jacta est, ne restait plus qu’à attendre les résultats.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Alexander Hurtson, Dim 9 Oct 2016 - 21:12


Un œil. Puis le deuxième. Tes bras sont gourds et tu n'as strictement aucune envie de te lever. Tu as passé la majorité du week-end jusqu'à tard hier soir pour t'entraîner pour l'évaluation de Défense contre les forces du mal imposée par Benbow. Ce prof arrogant qui te regardais toujours de haut. Toi qui pensait pouvoir rentrer dans ses petits papiers, tu te dis que finalement, il n'en vaut peut-être pas la peine. En tout cas, il était temps pour toi de lui montrer ce dont tu étais vraiment capable. Certes, tu ne t'étais pas beaucoup entraîné en cours mais tu avais largement rattrapé ton retard ce week-end. D'ailleurs, tu étais loin d'être le seul. Lors de tes pérégrinations à la recherche de salles vides où t'exercé, tu avais pu remarquer quelques camarades de classe dans la même galère que toi. Mais tu n'étais pas allé te proposer pour t'entraîner avec eux. Chacun pour soi et que le meilleur gagne. Tu n'étais certes pas le meilleur mais tu avais un atout de choix. Son nom était Tinkerbell. Ta nouvelle baguette, achetée samedi matin chez Ollivander's te convenait à merveille. En plus d'être puissante, elle t'obéissait à merveille et n'avait loupé aucun sortilège lors de tes exercices. Les seuls points qui pourraient te porter préjudice seraient ta vitesse d'exécution, ta précision, ta concentration ou bien encore ta résistance à la fatigue. Quatre éléments qui risquaient de mettre en péril ta prestation mais que tu allais essayer de pallier. Prêt à en découdre, tu jettes tes couvertures en bas du lit, sautes dans tes vêtements et te rends dans la Grande Salle afin d'attraper de quoi te restaurer. Tu te diriges alors vers la salle de cours où Monsieur Benbow vous attend.

Dehors, devant la porte, une file d'élève qui attends. Il doit sûrement vous prendre chacun votre tour. Tu attends donc patiemment que ce soit à toi et franchis la porte.

- Bonjour Professeur.

Il te réponds vaguement et te fais signe de rentrer. Analyse rapide de la pièce. Au fond, 3 cibles, sûrement pour l'exercice des flèches. Au milieu un mannequin pour celui du filet de métal et qui servira certainement aussi pour ta combinaison personnelle. Zut! Tu avais complètement oublié cette partie là. Tant pis, tu y réfléchiras le moment venu. Il est temps pour toi de prouver à ce professeur se croyant au-dessus de tout le monde qu'il n'a pas affaire qu'à des morveux. Tu lèves la tête, sors Tinkerbell de ta poche et saisis avec fermeté le manche en satin. Tu regardes le professeur et lui adresses un sourire voulant dire Tu as vu ma nouvelle baguette? Et bien regarde un peu ce qu'elle sait faire.

Tu te places face aux trois cibles, au niveau de la croix sur le sol. Tu adresses une prière silencieuse à ta baguette pour ne pas qu'elle te lâche et te concentres.#ExteoStatiga Les trois flèches surgissent de ta baguette au moment où tu lances les autres sorts. #Kaleidem #Gemino #Amplificatum. Les deux premiers sorts touchent les flèches à temps mais le dernier vient la frapper alors qu'elle est dans la cible. Au moins, la précision est là. Avec un peu plus de vitesse, cela serait parfait. Tu te repositionnes, jettes un coup d'œil au professeur qui ne laisse rien paraître et te prépares à recommencer. #ExteoStatiga A peine le sort terminé que tu orientes ta baguette vers la première flèche et lance un Amplificatum. Tu te tournes vers la deuxième et exécutes un #Gemino. Pour finir, tu vises la dernière et cries #KALEIDEM. La flèche disparaît juste avant de toucher la cible. Ouf, c'est réussi! Tu éponges la sueur accumulée sur ton front et te prépares pour la seconde épreuve.

Tu te places donc face au mannequin, à environ cinq mètres de lui. Tu redoutes cet exercice car c'est celui que tu maitrises le moins. Tu lèves encore une fois ta baguette et prononces le sortilège adéquat. Cet exercice allait de nouveau faire appel à ta précision car le professeur s'amusait à faire bouger le mannequin. #Metalo Scensio. Le mannequin se retrouva prisonnier dans un filet de métal ridicule qui était tellement peu puissant que celui-ci disparut avant que tu ne puisses le faire fondre. Tant pis, tu avais encore deux essais. La deuxième tentative se retrouva tout aussi infructueuse étant donné que tu manquas le mannequin de peu. Le sort alla s'écraser pas loin devant le professeur. Heureusement que ce dernier n'avait pas été touché, sinon, merci les ennuis. Tu fais donc appel à toute ta puissance magique et à la force de Tinkerbell, ta nouvelle baguette, ton âme sœur et lanças le sort de ton dernier essai. #Metalo Scensio. Tu touchas le mannequin et ceci paru bien fonctionner. Te concentrant un tout petit peu plus, tu prononças le Terrasectum qui eut pour effet de faire fondre le filet sur le mannequin. Pas de manière impressionnante certes, mais suffisamment pour que l'autre soit d'accord sur le fait que tu aies réussis l'exercice.

Dernière épreuve. Ta combinaison personnelle. Plusieurs te viennent en tête mais aucune ne te paraît vraiment spectaculaire. Alors, tu repenses à la puissante lumière ayant filtrée sous la porte pendant que tu attendais. Quelqu'un avait réalisé un Lumus Solem. Repensant au premier cours avec Benbow, tu te souviens avoir mentionné l'utilisation d'un conditionnel permettant de lancer le sort juste après le Lumus Solem. Benbow t'avait prévenu que cela n'était pas à la porté d'un simple étudiant. Or, trois raisons te poussait à faire ce que tu allais faire. Premièrement, tu n'es pas un élève comme les autres. Deuxièmement, tu as une baguette exceptionnelle. Et troisièmement, tu avais envie de démentir ses paroles et cette raison était largement suffisante à te faire prendre ta décision. Tu assures ta prise sur ta baguette et lances un #Incendio Condicionalis avec pour condition "Après le prochain Lumus Solem". Un simple Incendio car le conditionnel était déjà assez compliqué à appliquer sans y rajouter en plus un sort complexe. Tu pointes donc ta baguette sur le mannequin et sans prévenir le prof cries #LUMUS SOLEM. Malgré tes yeux fermés, la lumière t'éblouie et tu sens juste après la chaleur des flammes se déverser de ta baguette. Quand la lumière se dissipe tu te rends compte que le mannequin à tes pieds est carbonisé. Exercice réussi, dans ta face Benbow. D'ailleurs, en parlant de celui-ci tu espères que ton sortilège lui as bien cramé la rétine, histoire de lui apprendre le respect.

Tu prends donc la direction de la sortie et en atteignant la porte, fais une insolente et discrète révérence tout en lançant au professeur:

- Bonne journée Professeur Benbow.

Avec un peu de chance, celui-ci serait toujours aveuglé et n'aurait pas aperçu ton petit geste. Une fois dehors, l'adrénaline redescend et tu te laisses tombé de fatigue contre le mur, le cœur battant la chamade et le cerveau en compote. Tu penses tout de même avoir fait ton maximum et espères obtenir au minimum un Effort Exceptionnel.



Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Rose Layroy, Mar 11 Oct 2016 - 19:36


Le jour J était arrivé bien plus tôt que prévu. Malheureusement pour la petite, elle n'avait pas eu le temps de suffisamment s'entraîner. Cela l'énervait au plus haut point de ne pas être prête comme elle le devrait mais elle ferait en sorte d'épater son professeur avec ce sur quoi elle s'était entraînée. Les cheveux remontés en un chignon, elle était prête à se surpasser. D'un pas assuré, la petite traversa les couloirs se répétant mentalement tout ce qu'elle devait faire et comment elle devait le faire. Arrivant devant la salle, le stresse commença à monter. Les élèves passaient les uns après les autres. Cela allait bientôt être son tour, l'une des dernières. Il ne fallait pas qu'elle cède à la panique. Après tout, elle avait vécu et vivrait bien pire que cette situation. Elle savait à quoi s'attendre et elle ne se ferait pas tuer par son professeur. C'était à elle, elle devait entrer. Soufflant une dernière fois pour évacuer toute la tension qui voulait prendre son corps en otage, elle tourna la poignée et entra.

_Bonjour professeur Benbow, salua-t-elle un joli sourire aux lèvres comme si de rien n'était.

La salle était totalement différente. Elle paraissait beaucoup plus vide comme cela et aussi plus lugubre. Un peu comme chez les serpents... Elle était à la maison finalement. Son premier obstacle se trouvait néanmoins au fond de cette salle. Le sourire cédant sa place pour faire laisser la concentration prendre possession de son être. Droite, l'ombre de la jeune fille se plaça sur la croix. Une concentration infinie. Elle ferma les yeux et repensa à ce que lui avait dit Elena. Imaginer les flèches, leurs mouvements, leurs ondulations, les voir transpercer les cibles. L'#Exteo Stattiga ne serait peut-être pas le plus difficile mais lui combiner trois autres sortilèges... elle n'en maîtrisait que deux sur les trois et pouvoir tous les jeter avant que les flèches atteignent les cibles... Avec l'entraînement si restreint qu'elle avait eu c'était presque impossible qu'elle y parvienne. Mais impossible n'était pas Layroy. Les yeux s'ouvrirent et la rage de vaincre s'y lu. La petite leva alors sa baguette. *A toi de jouer la verte. Montre de quoi tu es capable...* D'un mouvement souple et rapide la petite prononça le premier sort, #Exteo Stattiga. Trois flèches fines et noires jaillirent alors de sa baguette. La petite eut alors l'erreur de se demander quel sort elle allait pouvoir ajouter que ses trois flèches touchèrent leur but. Rose pesta alors intérieurement. Elle avait perdu un essai pour rien. *Au moins elles ont toutes atteints les cibles. Bon Ok, le bas de la cible et sur la tranche bien droit mais c'est déjà pas mal ! Allez ! On n'abandonne pas! Cette fois-ci par contre t'enchaîne direct sur un #Gemino. Oui, capt'ain !* La fillette se repositionna et rejoua son manège. Baguette levée, images en tête, sensation parfaite de l'espace autour d'elle. Elle lança tout d'abord son #Exteo Stattiga et sans presque réfléchir enchaîna aussitôt avec un #Gemino. *Bon et bien il y a déjà du progrès ! Mais euh... Tu visais pas la flèche du centre ? Oui. Alors pourquoi c'est la flèche de gauche qui a dédoublé ? Bon... Euh... déjà il y en a une de dédoublée c'est pas mal !* Il ne lui restait plus qu'un seul essai. Malgré l'effort elle ne fut pas assez rapide et ne put ajouter un #Amplifiactum. Enfin si... mais dire Amplifica... n'est pas suffisant. Heureusement pour elle, ses trois flèches étaient centrées et celle de gauche c'était dédoublée. Bien sûr elle avait visé celle de droite mais ça Benbow l'ignorait...

La Serpy' se retourna ensuite pour faire face à la deuxième épreuve. Malheureusement pour elle, elle ne maîtrisait que la réception sur son corps ou l'esquive du #Metalo Scensio. Alors si en plus elle devait faire fondre les liens... Pour le coup, seule la précisions comptait pour elle sur le moment. C'était sur quoi elle s'était réellement entraînée. Si elle arrivait à emprisonner le mannequin sans toucher Benbow ce serait extraordinaire mais le faire fondre... elle n'avait jamais testé ce sortilège préférant privilégier son combo personnel et l'#Exteo Stattiga. Cela allait être drôle... Mais le tout était de ne pas montrer sa trop grande faiblesse au professeur mais plutôt d'étaler tout ce dont elle était capable. Le mister commença à faire léviter le mannequin. Il n'était pas très rapide... Parfait. Toujours aussi concentrée, la jeune verte et argent mémorisa les mouvements effectués. Son premier essai fut un échec des plus cuisant, elle avait été beaucoup trop rapide et son filet passa sur la trajectoire du mannequin avant celui-ci. Elle souffla pour faire tomber la pression et recommença. Cette fois-ci le mannequin fut immobilisé ! Elle tenta de combiner un #Terasectum mais rien ne se produisit. Elle ne savait absolument pas jeter ce sortilège, elle manquait encore d'expérience. Non, elle n'allait pas tenter le diable avec un troisième essai. Elle savait pertinemment qu'elle ne pouvait pas faire mieux.

C'était maintenant le moment où elle pouvait l’épater. Elle avait hésité à inventer une combinaison avec un #Vampirello Fléau mais ne sachant pas si les chauves-souris s'attaqueraient au mannequin ou au professeur elle préféra éviter le carnage avant qu'il ne commence. La fille se mit en position d'attaque. Elle savait quoi faire, elle l'avait répété, encore et encore jusqu'à y parvenir. La baguette bien en évidence elle incanta avec une rapidité farouche. Elle lança en premier lieu un #Oppugno. Des dizaines de petites morceaux de bois s'envolèrent de sa baguette. Sans plus atteindre elle enchaîna avec un #Duro et un #Incendio. La moitié des morceaux se transformèrent en pierre et l'autre moitié brûlèrent instantanément pour tous atterrirent sur le pauvre mannequin qui n'avait rien demandé. C'était vraiment pas mal et la petit était plutôt fière de ce qu'elle avait fait. Elle était sûre que si quelqu'un recevait cela il aurait plus que mal. *Euh... Par contre là tu vas brûler la pièce si ça continue comme ça.* Son sourire de triomphe disparut et elle dut incanter rapidement un #Aguamenti pour ne pas qu'il y ait deux sorciers au bûché.

_Désolée professeur Benbow, s'excusa-t-elle après avoir éteint l'incendie. A bientôt.

Elle sortit alors de la salle, avec un dernier coup d'oeil à son œuvre. Elle s'en était plutôt pas mal sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Alice Grant, Mar 11 Oct 2016 - 20:00


J'ai pas été très présente sur la fin du cours, désolée, désolée... :$

Lundi, 10 heures

Confiante. C'était l'état d'esprit qu'avait la serdaigle en entrant dans la salle ou aurait lieu son examen. Et ces temps-ci, elle était rarement de bonne humeur. Mais la Voie l'avait curieusement laissée dormir, ce qui ne lui était pas arrivée depuis un bon moment, sûrement parce que ce sadique de Lapin Blanc estimait que le corps de son hôte devait savoir se servir d'une baguette pour arriver à ses fins. Dans ce cas, devrait-elle passer et examen? Bien sûr que oui, hors de question de gâcher mes études pour "cette chose". Elle essaya de ne pas trop y penser. Oui, pense plutôt à ce qui t'attends. Elle était là pour satisfaire son professeur, prouver que ses entraînements avaient payés et aussi pour se montrer de quoi elle était capable. Après tout, depuis son entrée à Poudlard, elle était sortie plus que de raison dans des lieux 'indignes d'une jeune femme". Et elle était toujours en vie. Quelques coups de pouce de ses amis l'avaient souvent aidée, bien sûr, mais la plupart du temps elle avait été seule. Seule. ... Stop. Il fallait qu'elle arrête de penser. Si elle pensait trop, elle allait se remémorer de mauvais souvenirs. Souvenirs très proches et très lointains. Rien que le fait de réfléchir à son présent pouvait... stop. Stop. CALME. Elle inspira un grand coup et pensa à un bon souvenir. Alexandre... Génial, elle était prête.

La porte s'ouvrit sur son professeur qui la salua. Ne pas dire "monsieur". Surtout pas. La morve de dragon risquait de la gêner pour l'examen sinon.
- Bonjour professeur.
Alors. C'était parti. Alice saisit sa baguette et entama l'exercice 1. Elle se plaça sur une croix au sol, se concentra sur les trois cibles situées à un peu plus de sept mètres d'elle, oublia Benbow et lança tout à la suite :
- #Exteo Stattiga ! #Amplificatum ! #Gemino ! #Kaléidem !
Plus qu'à prier. Depuis le temps qu'elle s'exerçait à compter le plus loin possible en une seconde, elle espérait avoir été assez rapide. Elle n'avait pas prit le temps de vérifier si ses sorts avaient fonctionné, se contentant d'enchaîner. Elle pensait que c'était la meilleure solution. Maintenant qu'elle avait tout lancé, elle observa les résultats. La cible de droite était transpercée d'une grosse flèche et celle du milieu avait le centre encadré par deux flèches. Génial. Mais sur celle de gauche était fichée, entre le haut et le centre, une flèche bien visible. Mince, j'ai pas été assez rapide sur le Charme de Désillusion... Bon, elle ne prendrait pas le risque de retenter. Et puis, c'était pas si mal.

La sang-mêlée passa à l'exercice 2. Le professeur fit léviter le mannequin, elle le pointa immédiatement de sa baguette et dit:
- #Metalo Scencio !
Le filet vola tout droit... au fond de la salle, manquant clairement sa cible qui avait bien sûr bougée entre-temps. Zut. Heureusement qu'il n'y avait personne à cet endroit là. Ben alors Alice, on sait plus atteindre une cible à 5 mètres? Tu t'es trop précipitée. Try again.
Cette fois, elle prit quelques secondes pour repérer les mouvements qui étaient toujours les même, visa l'endroit ou il devrait se trouver dans un instant et prononça:
- #Metalo scencio !
Cool. Cette fois, ça avait marché. Elle aurait dû faire cette technique dès le début. Tant pis, ce n'était pas fini:
- #Terrasectum.
C'était le sort qu'elle utilisait pour l'atelier choisit au dernier cours, elle n'eut aucun mal à faire fondre tout le lien. Même si ce n'était pas le sortilège qu'on utilisait tout les jours, il suffisait qu'un ennemi porte une chaînette autour du coup et hop! ça brûle, le métal qui fond... et on en profite pour se tirer, ou pour le mettre hors d'état de nuire. Une seconde d'inattention, Merlin savait que 'était précieux en combat.

S'efforçant de ne pas penser à la valeur de ses résultats, elle commença le troisième exercice. Sa combinaison personnelle... elle y avait un peu réfléchit. Ravalant un sourire malicieux, elle lança sur le pauvre mannequin (qui, évidement, ne recevra pas tout les sorts comme sur un être humain, mais le but était bien de montrer une combinaison qui pouvait marcher en combat?):
- #Locomotor Mortis, #Aguamenti. Son jet d'eau mouilla le sol autour du mannequin. #Glacio. L'eau devint de la glace. #Circumaglacie. Une dizaine de pics sortirent de la glace, entourant le mannequin.
Plutôt satisfaite, la bleu et bronze se tourna vers son professeur pour s'expliquer:
- J'ai pensé que cette combinaison pouvait être bien, ça permet de le priver simplement de ses déplacements, de l"emprisonner" sans l'immobiliser entièrement. Elle marqua une pause et sortit en disant: Au revoir professeur.


Ce premier cours était super Très bien ! Merci^^
Revenir en haut Aller en bas
Erundil Trismegiste
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Erundil Trismegiste, Mar 11 Oct 2016 - 22:38


Plongé dans une lumière aveuglante. Une ombre s'installe. Presque tous les colorés sont passés. Lassé, fatigué, sans réaction face au sourire du moment. Plus une flamme dans l'ombre d'une ombre.

Balance de gauche à droite. De gauche à droite … Un peu gauche, et une pensée maladroite. Trébuche un peu. Mais se reprend. Bientôt l'heure. Bientôt.

Un fil sur un mur d'élèves, ça ne se remarque pas. Pas plus qu'une image sans corps entre deux images vivantes.

Arrive le tour d'une ombre. Qui se traine un peu. Puis fini là où doit être. Fissure sur le visage de cette ombre passe, de passage dans ce cours.

*Politesse au Professeur*


Il est l'heure des exercices. Ne pas sombrer. Rester… Calme. Moins de lumière, plus d'ombres. Une ombre se sent plus à l'aise…

Exercice 1,

Enchevêtrement d'un entrainement , de sorts, d'enchantements. Vibrations aiguisées de flèches qui s'élancent et qui grossissent à vue d'oeil. Ne pouvant rater sa cible, "elle" deviennent "elles". Puis elles dansent, elles fabulent, transpercent ciel. Chanson sans mélodie, fissure grandissante aussi, en plein sur une ombre. Flèches apparues fissionnent la classe. Certaines épousent admirablement le mur. D'autres embrassent timidement des cibles. Une, plus audacieuse, flirt avec un centre. Nébuleuse sans arc, sans pensée. Sans couleur. Cela est l'obscur qui aura pris place, éparpillé sur le mur. Et un peu sur les cibles de l'exercice du professeur.

Pause. Observation du Monsieur. Semble fatigué. Fort, mais fatigué. A ce moment. Et si je m'entrainais sur lui ? Pourquoi pas ? Pourquoi pas, oui ? Cible mouvante pouvant riposter. Qui ripostera même. Qui tuera peut-être ? Apportant le repos d'une ombre… Le repos. Enfin. Pourquoi pas ?

Esprit, je t'en prie, reviens…

Une ombre reprend sa forme difforme. Suite de la pratique.


Exercice 2,

Mannequin, aussi vivant qu'une ombre et bougeant pareil … De gauche à droite … De gauche à droite. De gauche … #Metalo scencio … A droite … #Metalo scencio … Fonte des glaces métalliques. Fonte d'une partie d'une vie d'un inerte. Un objet manipulé. De quoi parle une ombre ? D'un mannequin ? D'un pantin ? Juste d'un coloré ? Ombre dans la noirceur, colère, rage, fureur. Fini maintenant la bonne humeur, ce sont les serres qui serrent le coeur et le restant de vie d'une ombre. Poignardé, déchiqueté par la vie, meurtrie par la beauté des infinis colorés. Qu'ils sont beaux, qu'ils sont laids, ceux qui n'ont plus rien sinon leurs mains pour s'oublier.

… Ombre égarée… Cherche le chemin...

Deux sans trois… Manneqiun immobile comme une ombre. Plus rien jusqu'à la prochaine fois.

Exercice 3,

Le métal est chaud… Fond sur un mannequin qu'une ombre aura aimé. Coule, glisse, découvre le crâne d'un mannequin. Puis une nuque. Puis des épaules. Un dos. Des fesses. STOP ! Froid le métal !

Un mannequin est immobile tandis que le métal le chatouille chaudement. Puis froidement. Enfermé dans une prison, par derrière. Une ombre a torturé un inanimé. Une ombre a oublié le but de l'exercice. Combiner ? Défenses Contre Les Forces Du Mal… C'est à dire, les forces d'une ombre? Peut-être. Ou bien non. Il est temps de partir. Les travaux sont faits. Tâche terminée… Partir. Travailler ailleurs. Aucune fissure sur une forme difforme.

Une ombre qui politesse au professeur et puis s'en va.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Jade Wilder, Mar 11 Oct 2016 - 23:40


Stress, appréhension, manque de sommeil. Voilà que ces trois qualificatifs allaient parfaitement au teint de la préfète des Poufsouffles en ce lundi matin.

Jade était faite de paradoxes, ça n'était pas quelque chose d'inédit. Cependant il fallait avouer que certains étaient relativement improbables. Le sujet du jour ? Comment pouvait-on aimer à ce point étudier mais détester autant passer les examens ? Il y avait tout de même des différences notables entre ces deux points, notamment le stress que l'adolescente pouvait ressentir à la simple idée d'échouer. Passer du temps à apprendre ne pouvait que rarement mener à l'échec, mais vérifier ce qu'on était sensé avoir appris, c'était tout à fait différent.

Alors, elle s'était entrainée durant tout le week-end. Connaitre les sortilèges qui allaient être notés était un avantage considérable, au moins l'adolescente savait sur quoi elle devait s'entrainer, progresser. Malheureusement, elle qui avait l'habitude de faire partie des meilleurs ne se faisait pas d'illusion: elle ne réussirait jamais aussi bien que certains autres élèves. Se rendre à cette évidence avait presque été un soulagement au final, comme si la blondinette se libérait de ses chaines en s'habituant à l'idée que la perfection ne serait pas possible cette fois. Mais elle ferait de son mieux. Et elle était bien déterminée à dépasser toutes les limites qu'elle avait pu se fixer jusqu'alors. Analyser ses défauts n'avait pas été bien difficile. La précision, c'était son truc, la rapidité un peu moins, la concentration totalement pas. Ses sorts atteignaient leurs cibles, mais pas toujours à temps et pire encore, ils n'étaient pas toujours efficaces. Des heures d'entrainements, sans renoncer, jusqu'à ce qu'elle soit satisfaite du résultat. La salle sur demande était une véritable petite mine d'or finalement, la préfète avait trouvé tout ce dont elle avait besoin pour s'entrainer. La seule chose qui lui manquait réellement, c'était le temps. Même en se dirigeant vers la salle de classe, Jade était persuadée qu'avec un peu plus de temps elle aurait pu atteindre un meilleur résultat. Mais c'était ainsi, le temps n'était malheureusement pas contrôlable et il fallait à présent passer aux choses sérieuses.

Plus d'entrainement seule, loin de tout, avec une concentration optimale. Loin du stress et du jugement. A vrai dire, la demoiselle ne savait pas trop comment les choses allaient se passer. L'idée même de devoir passer devant toute la classe lui donnait des sueurs froides. Quel ne fut pas son soulagement lorsqu'elle constata qu'ils passaient les uns après les autres. Benbow serait toujours là lui, c'était certain, mais entre une paire d'yeux et ceux de toute une classe, il n'y avait pas photo, elle préférait ceux du professeur.

Un élève sortait d'ailleurs tout juste de la salle de classe où avait sans doute lieu l'examen. Il n'avait pas l'air des plus stressés celui-là, mais comment faisait-il exactement ? Jade aurait réellement aimé avoir ce genre de faculté, comme l'avait dit leur professeur, le tout c'était de ne pas céder au stress. Exactement ce dont elle était capable. Mais la préfète se savait également capable de faire de bonnes choses avec sa magie, elle pouvait y arriver puisqu'elle avait déjà réussit. Tout n'était qu'une question de mental et de concentration dans son cas, si seulement elle arrivait à contrôler ses émotions comme elle l'avait toujours voulu. Cette fois, l'heure était venue, plus question de reculer. Pourtant, la demoiselle aurait bien fait demi-tour et pris les jambes à son cou, loin de cette porte derrière laquelle aurait lieu son examen. Une dernière fois, elle se répéta les différents sortilèges qu'elle allait utiliser, à voix basse. L'entrainement aurait-il payé ? Il était temps de le vérifier.

Inspirant un grand coup, Jade entra finalement dans la pièce. Celle-ci avait visiblement été aménagée pour l'occasion, rien à voir avec la disposition typique des salles de l'école. Au moins elle aurait de l'espace pour travailler, c'était une bonne chose. Repérant d'un rapide coup d'oeil les différents exercices, la préfète se tourna ensuite vers le professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Elle n'était plus aussi méfiante qu'avant, à priori il n'était pas aussi frappé que McKinley. Dieu merci, elle avait trop de retard à rattraper dans cette matière pour passer son temps à se faire tourner en bourrique par un prof timbré. Benbow donc, semblait digne de confiance. Du moins suffisamment pour que la blondinette ne soit pas paralysée à l'idée de se rendre en cours. Néanmoins en ce qui concernait les évaluations, tout le monde était logé à la même enseigne: Jade aurait préféré être ailleurs, n'importe où mais ailleurs. Pourvu qu'elle s'en sorte bon sang..

- Bonjour professeur Benbow !

Ouaaais elle préférait ne pas s'aventurer à de simples "professeur", il semblait intransigeant là-dessus et elle, elle n'aimait pas jouer avec le feu. Pis au moins elle ne se compliquait pas trop les choses, son accent donnant de drôles de prononciations par moments. Bon. Et maintenant ? Elle devait dire quelque chose avant de commencer ou pas ? A priori, il n'y avait rien à dire, alors pourquoi se posait-elle des questions aussi idiotes et facultatives ? Nan mais vraiment..

Un léger sourire, sincère mais visiblement anxieux, et la préfète se plaça à la distance imposée pour le premier exercice. Elle connaissait ses points forts, avait bossé ses points faibles, restait plus qu'à ne pas se laisser envahir par un stress destructeur. Et ça, c'était sans doute l'entrainement le plus difficile qu'elle s'imposait au fil des jours.. Se revoir face aux cibles des souvenirs, un arc à la main, la confiance au coeur. Il était lointain, ce temps, et la méthode était impossiblement différente. Mais y penser faisait du bien à la tête. Un temps, elle avait été douée. Peut-être pouvait-elle l'être aussi, se permettre de l'être plutôt. Espoir.

- #Exteo Stattiga !

C'est lancé, trois flèches qui filent, précises. Impossible de reculer, la rapidité allait être de mise.

- #Amplificatum !

Pas le temps de vérifier si cela avait fonctionné. Précieux temps.

- #Gemino.

Enchainer les sortilèges, comme si sa vie entière en dépendait. Ne pas penser faisait un bien fou, ne durerait que le temps d'un exercice, donnait un sentiment de liberté éphémère. Vite, les flèches ne l'attendraient pas.

- #Kaléidem !

Et le sort en est jeté. Dans tous les sens du terme. Prier, espérer avoir réussit. Les flèches ont été tirées, c'était certain. Mais et le reste alors ? Trois chocs, elle avait entendu trois impacts clairs. Pourquoi pas quatre ? Les prunelles dorées se fixèrent aux cibles un peu plus loin. Trois cibles, deux flèches. Deux ? Plus de logique à tout ça. Inventaire.
L'une était plus grande que la normale, pas autant que l'était celle du professeur mais la blairelle s'estimait déjà heureuse. Un sort réussit, pas en plein centre mais tant pis.
L'autre était tout à fait banale. Normal, en plein centre.
Plissant les yeux, la blondinette vit bel et bien un impact dans la troisième cible. Mais elle voulait en avoir le coeur net, têtue qu'elle était. S'approchant des cibles d'un pas plus assuré que la normale, sa main délicate se referma sur la troisième flèche, invisible. Autre sortilège réussit. Un léger sourire pris place sur ses lèvres, alors qu'elle laissait le constat au professeur.
Seul soucis désormais, où était la quatrième flèche, celle qui aurait dû être engendrée par le Gemino ? Elle n'était pas là. Un sort était donc raté ou n'avait peut-être pas touché la flèche, certainement. Néanmoins la demoiselle décida de ne pas tout refaire. A vrai dire elle n'était pas sûre d'arriver à un meilleur résultat, même son esprit têtu s'avérait pour une fois vaincu.

~~~~

Second exercice, seconde chance de réussir. Ou d'échouer, peut-être. Nan, il ne fallait pas voir les choses de cette façon sinon elle allait paniquer. D'ailleurs en y repensant, c'était assez incroyable cette sensation durant le premier test. Comme si plus rien ne comptait autour, comme si elle avait le droit de ne penser à rien, tout simplement. Douce sensation, peut-être qu'elle finirait par la retrouver. En attendant, elle ne pouvait pas perdre plus de temps. Le sortilège du filet de métal.. Elle s'était beaucoup entrainée durant le week-end, mais le résultat n'était pas toujours probant. Au petit bonheur la chance comme on dit ! Quant au deuxième, pas une seule fois elle n'avait réussit à faire fondre le métal. Cela partait donc assez mal. Stress.

- #Metalo Scensio.

Sort prononcé comme si elle prononçait sa propre sentence. Douce ironie que de voir.. rien. Aucun effet, rien, nada. Expirant d'un souffle tremblotant, l'Italienne ferma les yeux, essayant de reprendre son calme. Le stress la rendait presque malade, un de ces jours elle devrait éventuellement songer à consulter, ça devenait grave. Elle allait réussir, elle pouvait le faire bon sang !

- #Metalo Scensio !

Cette fois, elle était déterminée. Un filet, fin et délicat, jaillit de sa baguette pour emprisonner le mannequin. Étant donné sa robustesse, c'était un miracle qu'il ne se soit pas déchiré en vol, mais elle n'allait pas se plaindre hein. D'ailleurs autant miser su la rapidité d'action et enchainer. Espérer.

- #Terasectum !

Une odeur désagréable se faufila jusqu'au nez de la blondinette, qui le fronça par automatisme. Mais.. minute ? Elle avait réussit ? Oui ! Bon, c'était pas ultra glorieux, le filet était même en train de se déliter par endroit, mais sur une cible réelle cela provoquerait tout de même des brulures. Et elle avait réussit à lancer ce fichu sort. Bordel, son Destin était définitivement ironique. Jetant un coup d'oeil au professeur, comme espérant y détecter un quelconque signe d'on ne sait quoi, Jade repris ses esprits. Pas le temps de se reposer, il y avait un dernier exercice. Celui sur lequel elle avait concentré beaucoup de son énergie.

~~~~

Le combat, ça n'était vraiment pas son truc à Jade. Franchement si elle pouvait s'en passer elle le faisait, et ça s'était avéré très handicapant lors d'une certaine soirée difficile, restant gravée dans son esprit. Là, elle ne serait qu'en face d'un mannequin, alors elle avait décidé de mettre le paquet. Nul doute qu'en face d'une personne réelle, elle n'irait pas jusque là, mais là ce n'était pas le cas. Elle pouvait faire absolument tout ce qu'elle voulait. Alors il était temps de laisser parler son imagination. Là en l'occurrence, elle avait mit le paquet. Encore fallait-il que cela fonctionne. Le doute l'envahit, avait-elle bien fait de choisir ces sortilèges précisément ? L'adolescente avait passé beaucoup de temps à évaluer des possibilités, à revenir en arrière, trouver autre chose, tester, échouer, recommencer avec un élément différent. Jusqu'à cette combinaison, celle qui normalement lui donnerait une bonne note. Espérons. Concentration.

- #Legglutten.

Sort peu visible et très peu utile sur un mannequin, néanmoins pour ôter toute chance de fuite à une cible réelle, ça lui semblait nécessaire. Peu sûre d'avoir réussit son coup, la blondinette n'en avait que faire, ce n'était pas le plus important. Ni le plus difficile en soi.

- #Fitilla !

Des tâches sombres, probablement brûlantes, apparurent sur le corps du mannequin. Il n'y en avait pas beaucoup, mais elles étaient extrêmement bien placées pour provoquer une douleur insoutenable sur un ennemi. Voilà pourquoi elle ne ferait pas ça sur quelqu'un de vivant. Elle n'était pas comme ça. Infliger des blessures pour rien, l'adolescente n'y voyait aucun intérêt, mais pour cet exercice et juste pour cette fois, l'Italienne avait décidé de jouer sur l'offensif. Le dernier sortilège était néanmoins son préféré.

- #Terra Soluenta !

Comme si il était en train de fondre, le mannequin s'affaissa dans le sol de la salle, devenu bourbier tel des sables mouvants sous des pieds humains. Peu de chances de sortir d'un piège comme ça. D'ailleurs, la préfète ne savait même pas comment remettre tout ça en ordre et à vrai dire elle s'en fichait presque. Elle avait réussit. Son entrainement excessif pour le tout dernier exercice semblait avoir payé et c'était tellement agréable. Se détendant légèrement, Jade tourna de nouveau le regard vers le professeur, espérant avoir réussit. Néanmoins, elle n'avait pas envie de trainer sur place, elle fit donc un petit signe de tête.

- Merci professeur, buon gio.. journée à vous !

Tant d'espoirs après tout ça. Il y avait du pas bon, mais aussi du bien mieux qu'espéré. Alors, qu'est-ce que cela donnerait au final ? Aucune idée précise, elle ne tarderait pas à le savoir. Il était temps d'aller se reposer un peu, elle était épuisée, mais aussi de préparer les cours suivants. C'était certain, Jade avait du pain sur la planche.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Ian Benbow, Mer 12 Oct 2016 - 14:18


Enfin, le dernier élève sort de ma salle de classe. Les voir enchaîner les déconvenues ne m'a pas plus enchanté que ça. J'ai quand même vu quelques bonnes choses. Pas de quoi m'emballer, mais certains semblaient avoir un certain niveau déjà. J'ai ma feuille de note en main gauche lorsque je referme la porte derrière Wilder, la dernière à être passée devant moi. Certains ne s'étaient même pas montré pour passer leur test. Balor, par exemple. Il a dû prendre peur, le morveux. Un lâche celui-là, je l'avais vu au premier coup d'œil.

Maintenant que la phase examen est passée, je dois me concentrer sur les corrections. Relire mes notes, côté leur prestation à tête reposée. Je souffle un bon coup, espérant de ce fait évacuer toute ma frustration. Ça marche pas vraiment. En décidant de devenir Professeur, je n'avais pas pensé à toutes ses corrections à faire. Le travail est sympa, franchement, même si on a ces minables à surveiller. Mais les corrections, c'est tout sauf ce que j'ai envie de faire. Je pense même à les bâcler d'ailleurs. Toute façon, je côte comme je veux.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 9 sur 9

 Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.