AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 4 sur 9
Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Amara Fern
Serdaigle
Serdaigle

Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Amara Fern, Jeu 25 Aoû 2016, 12:45


Le professeur félicita les trois élèves et attribua 10 points aux Gryffondors, et 5 aux Serdaigles. Amara trouvait tous ces enchaînements très rapides, et se dit que c'était le meilleur moyen de motiver les élèves à être actifs et à écouter le cours. La jeune sorcière griffonna rapidement les trois sortilèges et leurs effets sur un parchemin et releva la tête alors que le professeur Benbow passait à la suite :

"- Très bien. J'espère que vous avez pris note de tout ça. Maintenant que nous savons quel genre de dégâts ou d'effet provoquent les sortilèges, essayons de trouver ensemble des combinaisons possibles. Prenez les points forts de ces sortilèges et combinez les afin de les améliorer. Prenez les points faibles et comblez les avec un sortilège qui pourra le faire. C'est assez simple, je vous l'assure. On va essayer. Donnez-moi des exemples. Que feriez-vous ? Je veux aussi une description des effets en combat, pourquoi utilisez cette combinaison, en quoi elle peut vous être utile ?"

  Les combinaisons de sortilèges, Amara aimait ça : il y en avait pleins et on pouvait faire preuve d'imagination pour trouver des combinaisons aux dégâts incroyables. Mais la jeune sorcière n'était pas une psychopathe, et elle se contenta de suivre la consigne de son professeur, en écrivant rapidement sa combinaison. Pendant ce temps, une des deux Gryffondors qui avait déjà répondu avant prit la parole :

"- Je commencerai par lancer le sortilège de la morve de dragon : Atshum Draconis. La morve de dragon étant particulièrement inflammable, j'enchaînerai ensuite par un Electrocorpus, à visée de produire des étincelles particulièrement dangereuses et douloureuses. Ces étincelles enflammeraient potentiellement mon adversaire. Mais pour plus de simplicité, pourquoi ne pas opter pour un Incendio ? Ce sortilège est facile à mettre en pratique et je suis sûre de parvenir à mettre mon adversaire en grande difficulté en ayant utilisé simplement deux sortilèges."

  Une fois tout au point sur son parchemin, Amara leva à son tour la main et déclara :

"- Pour commencer, je pense que le sortilège Lumus Solem serait un bon moyen de perturber l'adversaire. L'intensité de la lumière envoyée serait tellement forte que celui-ci sera aveuglé et ne pourra riposter avant de recouvrer la vue... s'il ne finit pas aveugle, évidemment. Cependant, l'adversaire ne sera pas désarmé et lorsqu'il sera de nouveau capable de se battre, notre distraction n'aura servi à rien, je propose donc que juste après avoir lancé le premier sortilège, pendant que l’adversaire ne voit plus rien, nous lancions un simple Expelliarmus afin de le désarmer, le rendant incapable de se battre."

  La sorcière n'était pas sûre d'elle à 100%, mais elle se disait que si elle ne tentait pas quelque chose, elle n'arriverait à rien, raison pour laquelle elle s'était empressée de donner sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Roch D'Almenarc'h, Jeu 25 Aoû 2016, 13:05


Tous les élèves étaient maintenant là. Le cours pouvait donc commencer. Le professeur pour l'instant si silencieux, prit enfin la parole, demandant au passage le calme dans la classe, ce qui n'était pas une mauvaise chose en soi. Un peu de calme enfin, les oreilles de Roch allaient enfin pouvoir se reposer.
Le garçon posa son livre sur le côté de la table et écouta attentivement le speech de début de cours de son enseignant. Le garçon avait hâte de voir ce que valait ce prof.

Bien. Commençons, alors. Comme les plus perspicaces d'entre-vous l'auront deviné, je suis votre nouveau Professeur de défense contre les Forces du Mal. Mon nom est Ian Benbow, pour vous ce sera Professeur Benbow et rien d'autres. Je suppose que je n'ai pas besoin de revisiter avec vous les règles d'usages à Poudlard. Sachez que je serai intransigeant.

Pour l'instant rien de nouveau.  En même temps Roch voyait mal un enseignant autorisé ses élèves le tutoyer.  Cela serait une première à Poudlard

Parlons maintenant de mon cours. Plus que jamais, ce cours est important pour vous. Nous vivons des temps.. Compliqués. Les mages noirs se font plus nombreux, c'est pourquoi il vous faudra être attentif dans ma salle de classe. Aussi bien aux moments pratiques comme à ceux un peu plus théorique. Je ne vous apprendrai pas à vous défendre face à des créatures ou autres bêtises du genre. Non ! Avec moi, vous apprendrez à vous battre, à blesser, à espionner, à fuir si vous faites face à des adversaires plus fort. Ma première leçon pour vous : battez-vous seulement si vous êtes sûr de gagner.

Quelle perspicacité. Cela devenait même infligeant. Moi qui voulais me battre justement contre Mangemort, je devrais peut-être me ravisait se disait le sinople en lui-même ironiquement.

Deuxième leçon, en duel la puissance ne suffit pas. Il faut faire preuve de stratégie, de créativité, d'IMAGINATION ! Le mot s'inscrivait au tableau. Ce qui fera la différence, ce n'est pas la puissance du sortilège mais la façon avec lequel vous allez l'utiliser. La façon avec laquelle vous utiliserez votre environnement aussi. Tout ça s'inscrivait également au tableau. Aujourd'hui, nous étudierons les combinaisons de sortilèges. Il existe plusieurs centaine de combinaisons différentes. Pour ce cours, j'en ai retenues six. Trois d'un niveau.. à votre portée et trois autres un peu plus corsées.


Là, cela commençait à être intéressant. Le vert et argent prit des notes.  Cela ne sera jamais perdu et pourrait sûrement lui servir plus tard. Monsieur Benbow donna ensuite à chacun de ses élèves un feuillet comprenant plusieurs sorts combinés, les invitants au passage à en lire  3-4 par jour. Cela n'était une mauvaise idée en soi Le cours continua

"Electrocorpus, Atshum Draconis et Lumus Solem". Ce sont nos trois premiers sortilèges. Avant de se lancer dans les combinaisons, j'aimerai avoir les noms des sortilèges liées à ses formules ainsi qu'une petite explication de leur effet.


Tout alla trop vite pour Roch. Deux Gryffondor donnèrent les réponses exactes, suivit de près par une Serdaigle. Aujourd'hui il fallait être rapide, même le prof avait l'air surpris d'avoir une des réponses au tac au tac.

- Très bien. J'espère que vous avez pris note de tout ça. Maintenant que nous savons quel genre de dégâts ou d'effet provoquent les sortilèges, essayons de trouver ensemble des combinaisons possibles. Prenez les points forts de ces sortilèges et combinez les afin de les améliorer. Prenez les points faibles et comblez les avec un sortilège qui pourra le faire. C'est assez simple, je vous l'assure. On va essayer. Donnez-moi des exemples. Que feriez-vous ? Je veux aussi une description des effets en combat, pourquoi utilisez cette combinaison, en quoi elle peut vous être utile ?


Bien sur que Roch avait pris des notes .  Mais il n'avait même fini d'écrire que la Même Gryffondor donna une réponse suivie par la même Serdaigle que tout à l'heure. Maintenant c'était au tour de Roch.

"-Pour ma part j'utiliserai un sort de Bulla Aquae combiné à un Electrocorpus. Comme cela ma victime serait enfermée dans une sphère d'eau et après je pourrais l'électrocuter."

C'était imparable et sûrement très douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Alice Grant, Jeu 25 Aoû 2016, 13:21


La dernière élève était arrivée, le cours allait commencer. Enfin. On va savoir un peu quel est son style d'enseignement.
- Silence s'il vous plaît. Oui, bien sûr, on se tait maintenant. Bien. Commençons, alors. C'est ça. Oui, Alice aimait commenter par pensées les actions et les dires des autres. Comme les plus perspicaces d'entre-vous l'auront deviné, je suis votre nouveau Professeur de défense contre les Forces du Mal. Mon nom est Ian Benbow, pour vous ce sera Professeur Benbow et rien d'autres. Je suppose que je n'ai pas besoin de revisiter avec vous les règles d'usages à Poudlard. Sachez que je serai intransigeant. Il impose son autorité dès le début. C'est bien. Mais je suppose que tout se passera bien, pas besoin de s'inquiéter donc. N'est-ce pas, chère ennemie? Tiens-toi tranquille et tout ira bien. Parlons maintenant de mon cours. Plus que jamais, ce cours est important pour vous. Nous vivons des temps.. Compliqués. elle hocha la tête. Il avait raison. Les mages noirs se font plus nombreux, c'est pourquoi il vous faudra être attentif dans ma salle de classe. Elle aurait put lever la main pour dire qu'en effet, elle avait noté une forte croissance de mages noirs dans Londres et surtout dans l'Allée des Embrumes ces cinq dernières années d'enquête. Mais, évidement, elle n'en fit rien. Aussi bien aux moments pratiques comme à ceux un peu plus théorique. Je ne vous apprendrai pas à vous défendre face à des créatures ou autres bêtises du genre. Non ! Avec moi, vous apprendrez à vous battre, à blesser, à espionner, à fuir si vous faites face à des adversaires plus fort. Ma première leçon pour vous : battez-vous seulement si vous êtes sûr de gagner. Oui, il ne fallait pas se jeter tête la première dans un duel, c'était évident. Enfin, pour la sixième année en tout cas.

Leur nouveau professeur continua à parler, et la bleu et bronze se laissa absorber par ses paroles qu'elle trouvait empruntes de vérité. Il leur donna un nouveau livre, le seul qu'ils auraient apparemment, et leur demanda de le lire un peu tout les soirs. Décidément, ce type ne la décevait pas. Ensuite, les premières questions entrèrent en scène:
- "Electrocorpus, Atshum Draconis et Lumus Solem". Ce sont nos trois premiers sortilèges. Avant de se lancer dans les combinaisons, j'aimerai avoir les noms des sortilèges liées à ses formules ainsi qu'une petite explication de leur effets.
Les réponses ne tardèrent pas non plus.
- Lumus Solem est une variation du sortilège Lumos. Il provoque, tout comme le sortilège Lumos, une lumière. Cependant celle qui jaillie du sort Lumus Solem est aussi intense que la lumière du soleil. Je vous laisse imaginer l'intensité de cette dernière.
- Electrocorpus est un sortilège utilisant un élément naturel, qui, ici présent est celui de la foudre. Le lanceur de sort envoie donc une décharge électrique sur le corps de la victime. La puissance du sortilège étant bien sûr proportionnelle au niveau du lanceur de sort. Plus le sorcier qui utilise Electrocorpus est expérimenté, plus les dégâts sont donc importants.
Ouah, ces deux gryffis étaient rapides! Sa voisine enchaîna:
- Atshum Draconis est un sortilège qui consiste à envoyer de la morve de dragon sur son adversaire ou bien un objet. Il est aussi appelé sortilège de la Morve de Dragon. La morve n'est pas simplement dégoutante, elle est très inflammable, la cible devient donc très vulnérable au contact du feu...
Les points volèrent. Zut, elle n'avait pas participé, se contentant de noter! Il fallait qu'elle se dépêche.

- Très bien. J'espère que vous avez pris note de tout ça. Maintenant que nous savons quel genre de dégâts ou d'effet provoquent les sortilèges, essayons de trouver ensemble des combinaisons possibles. Prenez les points forts de ces sortilèges et combinez les afin de les améliorer. Prenez les points faibles et comblez les avec un sortilège qui pourra le faire. C'est assez simple, je vous l'assure. On va essayer. Donnez-moi des exemples. Que feriez-vous ? Je veux aussi une description des effets en combat, pourquoi utilisez cette combinaison, en quoi elle peut vous être utile ?
Les deux rouges et ors s’empressèrent de répondre. Azénor ajouta après la sienne (de réponse):
- Mais professeur Benbow, vous voulez qu'on s'entraîne à tuer des gens alors?
Le visage de la sang-mêlée portait un masque intéressé pour cacher sa surprise. Avait-elle bien entendu? C'était un cours de DCFM, normal qu'il nous apprenne à nous défendre, c'est pas comme si il nous disait comment jeter l'Impardonnable... remarque pas besoin de ce sort pour tuer quelqu'un. Allait-il ignorer sa question ou répondre quelque chose de ce genre? Une serdaigle et un serpentard proposèrent d'autres combinaisons. Les autres élèves semblaient avoir compris le principe. Après avoir pris quelques notes et réfléchit, la sorcière aux yeux noirs leva la main à son tour:
- Le sortilège de la morve de dragon est aussi particulièrement glissant, ça peut déstabiliser l'adversaire et l'empêcher de se déplacer correctement, pratique dans un endroit clos ou il ne pourra pas s'échapper de la "flaque de morve" avec un Sortilège de Propulsion. Donc on en profite pour lui lancer rapidement un Sortilège d'Emprisonnement.
Elle se demanda ensuite si il s'attendait à ce que les élèves parlent de protection malgré ces sorts d'attaque demandés à utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Orianne Estheim
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Orianne Estheim, Jeu 25 Aoû 2016, 13:26


A ta plus grande joie le professeur prit enfin la parole. Première chose qu'il demanda fut le silence. L'instant d'après les discussions qu'entretenaient la plus part des élèves s'évanouit et laissa place à rien d'autre qu'un silence de mort. Désormais attentifs, celui qui allait donner son cours se présenta comme étant Ian Benbow et venait apparemment d'être promus professeur de défense contre les forces du mal. Silencieuse, tu écoutes alors la suite de sa tirade qui allait bientôt devenir un discours. Tout ce que tu retient fut que ce dernier était une personne particulièrement intransigeante concernant l'ordre dans la classe et tu compris bien vite qu'il ne fallait pas perturber son cours sous peine de se faire durement punir. Tu ne pu t'empêcher de sourire discrètement à cela, autant dire que certains élèves de Poufsouffle ou des deux Serdaigles du fond devraient rester calme. Enfin, elles avaient déjà réussi à garder le silence, a croire que les menaces du professeur avaient porter leurs fruits. Au moins tu pourras être tranquille et suivre ce cours qui commençait déjà à être passionnant. Comme monsieur Benbow le fit remarquer, les temps actuels étaient obscurs et bientôt il nous serions obligés de nous battre. Il ne fallait donc pas perdre une miette de ce que tu verras en cours.

La leçon du jour portera donc sur la combinaison de sortilèges. Visiblement le professeur avait pensé a tout le monde en expliquant qu'il avait choisi six sortes de sortilèges que nous pourrions apprendre. Trois étaient à portée des novices alors que les trois derniers étaient apparemment d'un niveau un peu plus élevé. Tant mieux, au moins tu auras un défi à relever, celui de maîtriser ceux qui demandait un peu plus de skill que les autres. Par contre, ces derniers seront répertoriés dans un manuel que l'homme devant toi avait confectionné pour vous. Comprenant que vous mettriez le nez dans ce syllabus plutôt que votre livre de base, tu te permis de ranger le tien avant de jeter un coup d'oeil intéressé sur celui que l'on venait de te confier. Tout en écoutant d'une oreille discrète, tu entendis que le Professeur venait de donner trois combinaison de sortilèges et demandait aux élèves présents d'apporter des descriptions concernant les sorts utilisés pour ces dernières ainsi que leurs effets. Tu allais lever la main à ce moment mais une Gryffondor fut plus rapide que toi et expliqua ce qu'était la combinaison Lumus Solem, expliquant ce celle-ci était destinée à produire une lumière semblable à celle du Soleil.

Abaissant ta main d'un air boudeur, tu te contentes d'écouter la suite. Quel ne fut pas ta déception en constatant qu'une autre rouge et or avait lever la main afin de répondre au prof. Décidément, les autres élèves qui n'étaient pas griffon n'avaient la chance de répondre. C'était un peu dégueulasse si ces derniers raflaient tout les points sans laisser aux autres le temps d'en placer une.  Tu voulu répondre cependant à la dernière question mais une Serdaigle cette fois t'en empêcha. Décidément ils s'étaient alliés au Gryffondor pour empêcher les deux maisons restantes ? Poussant un léger soupir exaspéré tu attendis donc que cette aiglonne pimbêche réponde à la question. Comme les réponses aux questions du prof étaient maintenant données, il continua son cours en demandant maintenant aux élèves de créer une combinaison de sortilège. Waouh. Cela allait être difficile quant même, pense-tu en levant les yeux au plafond pour réfléchir à une combinaison. Il ne fallu pas beaucoup de temps avant d'avoir une idée.


« - J'aurais pensé coupler votre sortilège de morve de dragon pour entraver la cible et lancer un Acidileus pour le blesse gravement lorsqu'il est a terre.»

Sadique ? Tu n'avais jamais dis ne pas l'être. D'ailleurs tu avais sortis cette phrase tellement naturellement que l'on pouvait penser que tu l'avais déjà fait. Ce n'était évidemment pas le cas mais tu venais de sortir quelque chose qui te serais probablement très utile plus tard. Attendant ce qu'en pensait le professeur, tu repris ton mutisme et écoutait la suite du cours avec intérêt. Cependant, un doute se fit ressentir dans ta tête suite à ce qu'une Gryffone avait dis d'une manière qui feintait l'innocence. D'accord la question avait été posée naturellement, néanmoins tu étais bien placée pour sentir que la remarque éatout tout sauf anodine.  Pourquoi proposer des combinaisons d'attaque si l'on devait se défendre à la base ? Benbow avait-il une autre idée derrière ce cours ? Quelle idée ! Cette remarque camouflée n'était cependant pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Quoi qu'il en soit, tout ce que tu espérais à cet instant était d'obtenir quelques points pour Serpentard... Sans pour autant cesser de réfléchir au sens caché de la question de ta condisciple.


Dernière édition par Eryeen Estheim le Ven 26 Aoû 2016, 08:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 25 Aoû 2016, 13:49


Devant ses yeux, il y avait ces rayures. Ces rayures de troncs d'arbres tout à fait communs pour qu'on puisse les tuer, les scier et les couper en morceaux pour former une p'tain de table. Il y avait des tâches sombres aussi. Comme si le chêne avait saigné. Le bois était aussi rude que la voisine du Gryffondor. A son arrivée, elle avait simplement balancé un « Salut. » hyper brute. Comme le salaire. Un chèque en bois. La Serpentard de première. Le genre d'élève qu'on met devant un adjectif, devant un nom, devant une maison. Elle n'avait pas pris la peine de le regarder non plus. Stéréotype-au-possible. En même temps, le lion l'avait peut-être cherché. Prendre son comportement comme une provocation, un mépris ou de la connerie. Il s'en foutait royalement. Pour lui, la vision d'autrui et les différentes interprétations possibles étaient tout aussi intéressantes les unes que les autres. L'homme était une oeuvre d'art. La vie, un artiste.

Du coup, il en profita pour la regarder de plus près.
Intense moment de réflexion interne.
Dialogue à sa pensée :
C'est con qu'elle ait un caractère merdique.
Elle a le visage fermé quoi.
Oui. Peut-être pas que le visage.


Au bout d'un moment, ce n'est pas qu'on se lasse. Mais si le tableau ne projette aucune vie, aucune envie. C'est fadasse. Il tourna la tête comme une girouette afin d'observer tous les élèves. Sa jumelle physique était assise un peu plus loin avec son Attrapeuse. Il ne manquait qu'une place en fait. Et la dernière à arriver n'était autre que Zouzou le Cookie. Il se mordit la lèvre, de rage de ne pas pouvoir se mettre à côté d'elle. Les étudiants étaient chiants d'être si solitaires et de gâcher des places pour les autres. Léger regard en biais, vers sa voisine. Azénor lui envoya un bisou magique accompagné d'un clin d’œil. Qu'il réceptionna doucement dans ses mains avant de le renvoyer. Sourire malicieux. D'un ami.

Il entendit son amie l'appeler « Professeur Ian. »
Style la meuf, elle le connaît archi-bien... Y'a pas que lui qui manque de toupet à ses professeurs. Venir en licorne c'était une chose. Mais limite tutoyer un prof c'en était une autre.

Le moment était enfin venu d'écouter le professeur. Le blabla quotidien du premier cours. Pour abuser de son nouveau poste. En mettre plein la vue. Et faire peur aux élèves. Les profs avaient tous le même principe dès le début. C'était devenu comme un tique du métier. La suite fut plus intéressante. On entrait dans le vif du sujet. La combinaison des sortilèges. Lïnwe l'écoutait attentivement. Tout ce qu'il disait était important. Il fut enfin prêt à sortir ses affaires au moment où ils devaient créer des combinaisons eux-mêmes.

Plusieurs élèves touchèrent le plafond du bras. Notamment Elise qui se débrouillait plutôt bien dans le domaine du fayotage. Il leva les yeux au ciel avant de lever la main, lui aussi. Personne n'avait parlé de l'environnement. Or, c'est ce qui était essentiel lors d'un combat.

« Excusez-moi ? Pourquoi ne pas se servir de notre environnement. N'est-il pas la base, le fondement de tout combat ? Comment ferait le peintre sans pigments ? Le pinceau est la toile ne sont qu'outils. Comme la baguette l'est pour un sorcier. Se rendre plus fort grâce à ce qui nous entoure. Profiter de la nature. La nature qui est puissance. La magie vient après. En combinant les deux, c'est encore mieux. » Tout en rime. Zouzou ne manquera pas de la souligner. Il fit une pause avant de reprendre son idée. « Notre combinaison de sortilèges peut alors dépendre d'un bon nombre de paramètres. Le temps, le climat, la verdure, le bitume, etc. Par exemple, avec une table comme celle-ci, » dit-il en pointant le doigt sur la sienne — de table svp, « il est possible d'envoyer le sortilège de la lumière pour aveugler l'adversaire. A fortiori si le lieu est plutôt sombre. Mouiller la table, le bois, conducteur naturel. Avec un sortilège d'eau. Et d'envoyer un #Electrocorpus comme l'a souligné cet élève de Serpentard (Roch) en direction du matériau. »

Un soucis ?



Dernière édition par Lïnwe Felagünd le Jeu 25 Aoû 2016, 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Rose Layroy, Jeu 25 Aoû 2016, 16:15


Contre toute attente son voisin ne l'envoya pas balader comme prévu. Il lui sourit même et lui répondit gentiment :

_Bonjour Rose, Roch pour te servir. Ça va. Tu te plais à Poudlard?

*Pour me servir ? Tu devrais faire attention en employant ce mot là, pensa la jeune fille.* Elle n'eut cependant pas le temps de répondre car le cours commença enfin.

_Silence s'il vous plaît, fit alors le professeur.

Personne ne broncha et la petite se concentra pour avaler toutes les paroles qui sortiraient de la bouche de cet ancien Serpent. A priori il n'allait pas être très très marrant, mais ce n'était pas ce dont attendait la petite fleur.

_Bien. Commençons, alors. Comme les plus perspicaces d'entre-vous l'auront deviné, je suis votre nouveau Professeur de défense contre les Forces du Mal. Mon nom est Ian Benbow, pour vous ce sera Professeur Benbow et rien d'autres. Je suppose que je n'ai pas besoin de revisiter avec vous les règles d'usages à Poudlard. Sachez que je serai intransigeant. 

Bon, comme tous les professeurs à leur arrivé il faisait son petit topo de bienvenue, genre, jouez pas au plus malin avec moi sinon je vous transforme en grenouille et vous allez souffrir c'est moi qui vous le dis.

_Parlons maintenant de mon cours. Plus que jamais, ce cours est important pour vous. Nous vivons des temps.. Compliqués.

*Non, sans blague ?!*

_Les mages noirs se font plus nombreux, c'est pourquoi il vous faudra être attentif dans ma salle de classe. Aussi bien aux moments pratiques comme à ceux un peu plus théorique. Je ne vous apprendrai pas à vous défendre face à des créatures ou autres bêtises du genre. Non ! Avec moi, vous apprendrez à vous battre, à blesser, à espionner, à fuir si vous faites face à des adversaires plus fort. Ma première leçon pour vous : battez-vous seulement si vous êtes sûr de gagner. 

Décidément ce professeur plaisait bien à la petite. ''Blesser, battre, espionner, fuir...''. A ce dernier mot elle eu un petit sourire en coin et un peu de haine dans le regard. Le tout était d'essayer de fuir avec panache, chose non aisée il fallait l'admettre mais possible si l'on désirait une revanche. Cette première leçon était cependant évidente et pourtant elle avait le mauvais souvenir que même si l'on pensait avoir l'avantage un changement de programme était vite arrivée. Stupide Serdy' va !

_Deuxième leçon, en duel la puissance ne suffit pas. Il faut faire preuve de stratégie, de créativité, d'IMAGINATION ! 

En prononçant son dernier mot celui-ci se traça en gros sur le tableau. De l'imagination elle en avait ça et elle plus que n'importe quel autre savait que la force ne permettait bien souvent pas de gagner si on n'avait pas un minimum de logique derrière.

_Ce qui fera la différence, ce n'est pas la puissance du sortilège mais la façon avec lequel vous allez l'utiliser. La façon avec laquelle vous utiliserez votre environnement aussi. Aujourd'hui, nous étudierons les combinaisons de sortilèges. Il existe plusieurs centaine de combinaisons différentes. Pour ce cours, j'en ai retenues six. Trois d'un niveau.. à votre portée et trois autres un peu plus corsées. 

*Combinaison de sortilèges hein ? Et bien créativité pour une fois je t'en prie sors à pleine vitesse. No problem guy !* Mister Benbow rit alors. Il avait quelque chose d'assez sombre et de froid mais la jeune vert et argent était fascinée. C'est alors que des feuilles volèrent à travers la classe pour atterrir devant chaque élève. La jeune fille y jeta un coup d'oeil et remarqua qu'il ne s'agissait ni plus ni moins que d'une liste de sortilèges diverses et variés.

_En ce qui me concerne vous pouvez tout aussi bien brûler vos livres. Nous n'en aurons pas besoin. Ceci sera votre nouvelle bible. Il s'agit d'une liste, non-exhaustive, des sortilèges les plus connus du monde magique. Je vous conseil de les étudier, 3 ou 4 chaque jour avant de vous endormir. Ils sont nombreux, mais c'est une question de survie. Il vaut mieux savoir quel effet aura le sortilège que vous lance votre adversaire avant d'en subir les effets.

La Serpentarde prit alors note de tout ce qu'il disait. Cette liste lui serait extrêmement utile et plus pratique que de fouiller dans des dizaines de bouquins. Elle regarda attentivement ce qui était marqué et reconnu deux trois sortilèges. D'autres lui étaient totalement inconnus et c'était justement ce qui lui plaisait.

_Ceci sera aussi l'un des seuls documents papier que nous utiliseront dans ce cours. En tout cas, tant que maintenant. "Electrocorpus, Atshum Draconis et Lumus Solem". Ce sont nos trois premiers sortilèges. Avant de se lancer dans les combinaisons, j'aimerai avoir les noms des sortilèges liées à ses formules ainsi qu'une petite explication de leur effets. 

C'est alors que comme trois boulées de canon trois jeunes filles répondirent à la question du professeur. L'une d'entre elle interpella la petite. Elise avait réagi à une vitesse incroyable et donna une réponse parfaite qui lui valu cinq points. Rose tourna la tête vers elle et lui lança son plus beau sourire en signe d'encouragement. Elle nota cependant tout ce que les jeunes filles répondirent. Elle connaissait bien évidemment les sorts mais c'était toujours un plus de montrer que l'on était attentif au cours et surtout elle n'aimait pas avoir les mains vide et rester immobile.

_Très bien. J'espère que vous avez pris note de tout ça. Maintenant que nous savons quel genre de dégâts ou d'effet provoquent les sortilèges, essayons de trouver ensemble des combinaisons possibles. Prenez les points forts de ces sortilèges et combinez les afin de les améliorer. Prenez les points faibles et comblez les avec un sortilège qui pourra le faire. C'est assez simple, je vous l'assure. On va essayer. Donnez-moi des exemples. Que feriez-vous ? Je veux aussi une description des effets en combat, pourquoi utilisez cette combinaison, en quoi elle peut vous être utile ?

C'était donc un exercice qu'il leur proposait. C'était assez intelligent. La petite décida tout d'abord de ne pas répondre instantanément. C'était une façon de voir ce que ferait ses camarades et surtout de réfléchir à la meilleure réponse possible. Elise fut la première et proposa un combo plutôt aisé entre l'Ashtum Draconis et l'Incendio. Une Serdaigle donna à peu près la même idée mais en ajoutant un Petrificus totalus. Certains étaient aussi sadique que des Serpentards ici ! Une autre Gryffonne aussi eu une réponse radicale cependant elle posa une question qui portait à réflexion :

_Mais professeur Benbow, vous voulez qu'on s'entraîne à tuer des gens alors?

C'était sûrement un peu trop radicale. Donc ici, elle était dans une classe où les élèves, soit torturaient les autres, soit supposait de les tuer. Et les serpents n'avaient encore rien dit. Ça promettait ! Une réponse d'une aigle puis se fut au tour du voisin serpent de proposer une alternative.

_Pour ma part j'utiliserai un sort de Bulla Aquae combiné à un Electrocorpus. Comme cela ma victime serait enfermée dans une sphère d'eau et après je pourrais l'électrocuter.

Ah bah voilà ! Enfin quelque chose de nomal dans ce cours ! Un serpent sadique !  Voilà ! Ils n'allaient quand même pas leur voler leur passe-temps favoris tout de même ! Euh... qu'est-ce qu'elle était en train de dire ? Elle qui luttait pour les amalgames... Et bien bravo ! Une chose intéressante lui parvint cependant aux oreilles. L'aiglonne (Alice) se décida enfin à participer :

_Le sortilège de la morve de dragon est aussi particulièrement glissant, ça peut déstabiliser l'adversaire et l'empêcher de se déplacer correctement, pratique dans un endroit clos ou il ne pourra pas s'échapper de la "flaque de morve" avec un Sortilège de Propulsion. Donc on en profite pour lui lancer rapidement un Sortilège d'Emprisonnement.

L'oreille de la petite était attentive et sa main virevoltait sur sa feuille mais encore plus dorénavant. Toutes les informations sur cette fille pouvait lui être plus qu'utile. Et bien oui, faire preuve de stratégie que diable ! Comment pourrait réagir son adversaire était très important et cela lui permettrait de savoir plus facilement comment la contrer. Celui qui eut la réponse la plus intéressante fut Lïnwe. Elle avait déjà eut affaire à lui à certains de ses cours mais ne l'avait jamais vraiment côtoyé. Le lion était enfin le premier à parler de l'environnement. Chose primordiale.

_Excusez-moi ? Pourquoi ne pas se servir de notre environnement. N'est-il pas la base, le fondement de tout combat ? Comment ferait le peintre sans pigments ? Le pinceau est la toile ne sont qu'outils. Comme la baguette l'est pour un sorcier. Se rendre plus fort grâce à ce qui nous entoure. Profiter de la nature. La nature qui est puissance. La magie vient après. En combinant les deux, c'est encore mieux.  

Ouais, bon, il était un peu perché avec ses couleurs là mais cela avait du sens.

_Notre combinaison de sortilèges peut alors dépendre d'un bon nombre de paramètres. Le temps, le climat, la verdure, le bitume, etc. Par exemple, avec une table comme celle-ci, il est possible d'envoyer le sortilège de la lumière pour aveugler l'adversaire. Mouiller la table, le bois, conducteur naturel. Avec un sortilège d'eau. Et d'envoyer un #Electrocorpus comme l'a souligné cet élève de Serpentard en direction du matériau.

Donc ce cours faisait ressortir une part assez sombre de chaque élève. Et si c'était à son tour ? La petite leva la main et dit à son tour :

_Je pense que ce qu'il faut, lorsqu'on essaye d'affronter un adversaire plus puissant, est de faire en sorte qu'il perde tous ses repères. C'est là où le sortilège #Lumus Solem peut jouer un rôle important, car sans ça il ne serre pas à grand chose. On a l'habitude de beaucoup se fier à notre sens qui est la vue. Ce sortilège permettrait de retirer momentanément celui-ci à son adversaire ce qui le désarçonnerait. Cependant, lors d'un combat il ne faudrait pas penser que parce qu'il est ébloui nous pouvons tout nous permettre. Il serait fort probable que l'adversaire lance des sorts à tout va soit de protection, soit d'attaque et essaye de se déplacer pour nous retrouver pour ne pas se sentir totalement démuni. Il faudrait donc être rapide et se servir de ce bref instant d'égarement pour lancer un#Defodio par exemple, sous les pieds de l'adversaire. Etant donné que ce sort est lancé sur le sol et non pas sur l'adversaire à proprement parler des sortilèges basiques tels que #Protego ne lui serait d'aucune utilité. Il y aurait donc une perte d'équilibre, il tomberait sans aucun doute à terre, ne pourra donc pas se protéger à temps face à un autre sort, prit de surprise par l'attaque venu du bas, et il ne suffirait plus que de l'emprisonner dans un #Metalo Scencio par exemple.

Ce n'était pas sadique, ce n'était pas cruel, mais c'était suffisant pour s'en sortir vivante si un adversaire beaucoup trop puissant se présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Alexander Hurtson, Jeu 25 Aoû 2016, 17:35


Peu à peu, la salle finissait de se remplir. Tu vois Jade rentrer et s'asseoir à côté de Alexeï qui affiche un sourire béat et qui commence à la draguer. Quel gros lourd ce mec. A ta gauche est venu s'installer un Serpentard que tu ne connais pas et qui sort un livre sur la magie noire. Est-il vraiment intéressé ou ne lit-il cela que par curiosité? Mais même si c'était le cas, tu t'en fiches complètement. Chacun s'intéresse bien à ce qu'il veut. Une Gryffondor rentre dans la salle et s'approche du bureau avant de venir murmurer quelque chose à l'oreille du professeur. Un peu bizarre mais pourquoi pas. Elle prend place, le prof s'éclaircit la gorge et commence à parler.

- Silence s'il vous plaît.

Tout le monde se tait et se retourne vers lui afin d'entendre le début du cours.

- Bien. Commençons, alors. Comme les plus perspicaces d'entre-vous l'auront deviné, je suis votre nouveau Professeur de défense contre les Forces du Mal. Mon nom est Ian Benbow, pour vous ce sera Professeur Benbow et rien d'autres. Je suppose que je n'ai pas besoin de revisiter avec vous les règles d'usages à Poudlard. Sachez que je serai intransigeant.  


Comme toujours, la partie très éclairante du: "Je suis un prof avec de l'autorité alors taisez-vous!" Tu penses vraiment que à vos âges, vous êtes capables de vous tenir. Surtout quand on vous le rabâche à longueur de temps. Le voilà qui reprend:

- Parlons maintenant de mon cours. Plus que jamais, ce cours est important pour vous. Nous vivons des temps.. Compliqués. Les mages noirs se font plus nombreux, c'est pourquoi il vous faudra être attentif dans ma salle de classe. Aussi bien aux moments pratiques comme à ceux un peu plus théorique. Je ne vous apprendrai pas à vous défendre face à des créatures ou autres bêtises du genre. Non ! Avec moi, vous apprendrez à vous battre, à blesser, à espionner, à fuir si vous faites face à des adversaires plus fort. Ma première leçon pour vous : battez-vous seulement si vous êtes sûr de gagner.  


Quelle perspicacité Monsieur Benbow! Arriver à discerner que nous vivons des temps difficiles est une preuve de grande intelligence. Tu gardes tout de même une oreille attentive à ses paroles et notes la première leçon de ce cours même si tu es persuadé que tu peux gagner alors que tu penses n'avoir aucune chance. De plus, cette règle appelle tout de même à sous-estimer l'ennemi. Tu aurais plus dit qu'il ne faut jamais engagé un combat en se pensant vainqueur. D'ailleurs, tu rajoutes cette phrase sur ton parchemin. Mais tu ne lui dis rien, il ne faudrait pas le contrarier dès le début et cela casserait ton image de bon élève.

- Deuxième leçon, en duel la puissance ne suffit pas. Il faut faire preuve de stratégie, de créativité, d'IMAGINATION !

A ces mots, cette dernière phrase s'inscrit sur le tableau. Tu notes cette nouvelle phrase.

- Ce qui fera la différence, ce n'est pas la puissance du sortilège mais la façon avec lequel vous allez l'utiliser. La façon avec laquelle vous utiliserez votre environnement aussi. Aujourd'hui, nous étudierons les combinaisons de sortilèges. Il existe plusieurs centaine de combinaisons différentes. Pour ce cours, j'en ai retenues six. Trois d'un niveau.. à votre portée et trois autres un peu plus corsées.  

Enfin une partie intéressante. Tu lèves la tête et écoutes la suite. Le prof donne un coup de baguette sur une pile de parchemins qui vient voler vers vous.

- En ce qui me concerne vous pouvez tout aussi bien brûler vos livres. Nous n'en aurons pas besoin. Ceci sera votre nouvelle bible. Il s'agit d'une liste, non-exhaustive, des sortilèges les plus connus du monde magique. Je vous conseil de les étudier, 3 ou 4 chaque jour avant de vous endormir. Ils sont nombreux, mais c'est une question de survie. Il vaut mieux savoir quel effet aura le sortilège que vous lance votre adversaire avant d'en subir les effets.

Sympathique comme méthode de travailler. Tu notes donc dans un coin de ta tête qu'il faut que tu apprennes tous ces sortilèges le plus rapidement possible. Tu as hate d'entendre ce qui va suivre.

- Ceci sera aussi l'un des seuls documents papier que nous utiliseront dans ce cours. En tout cas, tant que maintenant. "Electrocorpus, Atshum Draconis et Lumus Solem". Ce sont nos trois premiers sortilèges. Avant de se lancer dans les combinaisons, j'aimerai avoir les noms des sortilèges liées à ses formules ainsi qu'une petite explication de leur effets.

Alors que tu commences à réfléchir aux réponses, tu vois deux gryffondor et une serdaigle répondre. Tant pis, tu seras plus rapide la prochaine fois. Le prof les félicite sur la véracité de leurs réponses et enchaîne:

- Très bien. J'espère que vous avez pris note de tout ça. Maintenant que nous savons quel genre de dégâts ou d'effet provoquent les sortilèges, essayons de trouver ensemble des combinaisons possibles. Prenez les points forts de ces sortilèges et combinez les afin de les améliorer. Prenez les points faibles et comblez les avec un sortilège qui pourra le faire. C'est assez simple, je vous l'assure. On va essayer. Donnez-moi des exemples. Que feriez-vous ? Je veux aussi une description des effets en combat, pourquoi utilisez cette combinaison, en quoi elle peut vous être utile ?

Plutôt intéressant comme exercice. Tu lèves la main et réponds à la question.

- Prenons comme sortilège de départ Lumos Solem. C'est clairement un sortilège qui n'a pas pour objectif de blesser. En revanche lancé au bon moment, il peut servir de déstabilisateur et vous permettre d'enchaîner sur autre chose. Ainsi, on peut le completer d'un Conditionem en mettant pour condition de le lancer juste avant le prochain sort incanté. Ainsi, l'adversaire sera aveuglé et se recevra donc le prochain sort de plein fouet avec plus de mal pour le contrer. Ce sort conditionnel peut donc être suivi de n'importe quel sortilège d'attaque.

Fier de ta réponse, tu t'adosses à ta chaise en attendant l'avis du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Ian Benbow, Ven 26 Aoû 2016, 10:45


Les morveux semblaient apprécier ce petit jeu de réflexion. À peine avais-je terminé d'énoncer ma question que la plupart d'entre-eux se plongeaient déjà dans leur parchemins pour y retranscrire les combinaisons qui leur venaient à l'esprit. Encore une fois, ce furent les Gryffondors les plus rapides, avec Miss Green. Cette dernière semblait particulièrement intéressé par la matière, de par sa participation des plus actives. J'appréciais ce comportement. Je l'ecoutais attentivement. Elle proposait la combinaison recherchée, celle que j'avais prévue de travailler avec eux. Malheureusement, son utilisation n'était pas optimale. Je n'allais pas critiquer les réponses tout de suite. J'allais couper les élèves dans leur élan, et vu le nombre de main levé en ce moment, ça serait dommage. Azénor parlait encore une fois. Elle ajoutait une question. Elle me demandait si je voulais leur apprendre à tuer, ou quelque chose dans ce goût-là, je n'avais écouté qu'à moitié.

- Non. Je vais vous entraîner à vous défendre, dans le respect de la loi sur la légitime défense. Concept très important que nous étudierons dans un prochain cours. Et si cela doit vous amener à blesser gravement votre opposant, n'hésitez-pas. Parce que le mangemort n'hésitera pas, lui. Si vous pensez qu'un mangemort sera vaincu une fois attaché à un poteau ou désarmé, vous faites erreur. Si tant est que l'un d'entre-vous soit capable d'en désarmer un, bien sûr.

Mon regard traversait la classe, je cherchais les volontaires suivant. Et ils se firent nombreux. Rien de plus gratifiant pour un nouveau professeur que de voir ses élèves participés aussi facilement à son cours. Ils avaient tous de bonnes idées, mais se trompait de temps à autre sur la manière à employé. Les deux meilleurs propositions venaient de D'Almenarc'h et d'Hurtson. Ils avaient vu trop grand bien sûr, avec des sortilèges beaucoup trop compliqués pour leur niveau mais les idées étaient bonnes. Felagünd, également, avait proposé de bonnes choses, mais l'utilisation de l'environnement n'était pas pour ce cours-ci. Je ne voulais pas trop déborder du sujet.

- Bien. Je vais donner mon avis sur vos propositions. Miss Green ! Votre proposition est celle que l'on étudiera ensemble. C'est une bonne idée, bien qu'évidente il me semble. Par contre, la manière avec laquelle vous la mettez en place ne me semble pas être la bonne. Utilisez cette combinaison de manière offensive me semble compliqué. Pourquoi ? Car il suffit à votre adversaire de se lancer un sortilège de gèle-flamme pour éviter tout dégât. Non. Mon conseil est de l'utiliser comme distraction. Le feu prendra très vite et va détourner l'attention de votre adversaire l'espace de quelques minutes. Profitez de ces quelques minutes pour vous enfuir, pour transplaner, vous cacher, vous désillusionner.. Je vous parlais de fuir les adversaires plus puissants, voila un des nombreux procédés.

Ok. Passons aux suivants.

- Miss Philaester, je vois où vous voulez en venir mais vos sorts ne sont pas vraiment complémentaires. C'est à essayer, mais je ne pense pas que ça soit très efficaces. Et bam, dans ta face. Quel plaisir. Miss Fern, vous avez bien compris l'usage que je voulais faire du Lumus Solem, malheureusement vous avez oublié un détails : vous n'y verrez plus rien non plus, donc comment comptez-vous viser votre adversaire ? Bonne idée, mauvaise mise en pratique. Je regardais mon bout de parchemin. C'était au tour de Roch, le Serpentard. D'Almenarc'h, je n'ai rien à redire sur votre proposition. C'est bien vu. Mais voyez plus petit, je doute qu'un seul étudiant de cette école maîtrise le sortilège du linceul. Quelqu'un pour me donner une version plus accessible de cette proposition ?   Je ne laissais pas le temps de répondre, la réponse viendrait après. J'avais encore un peu de boulot, là.

- Miss Grant. Originale. J'apprécie la proposition. Bravo. Estheim, vous êtes dans le même ordre d'idée, donc même chose. Il en restait combien encore, 3 ? C'était au tour du poète. Monsieur Felagünd, vous êtes dans le bon. Bien que vous pensez 2 cours en avance. L'utilisation de l'environnement sera étudiée prochainement. C'est tout de même très bien. Allais, encore 2. Miss Layroy, c'est bien pensée également. Mais n'oubliez pas qu'à moins de porter des lunettes de soleil.. ironie, bien sûr. la lumière vous aveuglera également. C'est pourquoi il vaut mieux attaquer et directement après aveugler votre adversaire. Ce dernier perdra tout ses repères et à moins d'avoir un esprit très très vif, il ne pensera pas à se protéger. Il se plaindra plutôt d'avoir perdu la vue.. Et pour finir, Hurtson.

ou alors vous utilisez la proposition faites par Monsieur Hurtson. C'est une très bonne idée. Encore une fois, un peu au-delà de votre niveau actuel, mais avec de l'entraînement c'est faisable. Très bien. Je me taisais quelques secondes, reprenant mon souffle, puis ajoutais. Bien. Continuons, encore quelques propositions peut-être ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Azénor P. Benbow, Ven 26 Aoû 2016, 11:36



Les mains se lèvent. En trombe. Si bien que je ne pense pas avoir vu autant de participation dans une classe de toute ma scolarité. Voilà de quoi accroître l'égo de Ian. Les réponses fusionnent, tout le monde a de bonnes idées. Je prends quelques notes sur mon parchemin, tout en écoutant attentivement mon Linou qui prend la parole:
« Excusez-moi ? Pourquoi ne pas se servir de notre environnement. N'est-il pas la base, le fondement de tout combat ? Comment ferait le peintre sans pigments ? Le pinceau est la toile ne sont qu'outils. Comme la baguette l'est pour un sorcier. Se rendre plus fort grâce à ce qui nous entoure. Profiter de la nature. La nature qui est puissance. La magie vient après. En combinant les deux, c'est encore mieux.»
Woaw. C'est du grand Lïnwe ça! Non seulement il dit quelque chose de perspicace, mais en plus il fait une rime! Ça mérite mes félicitations! Ni une ni deux, je prends un morceau de parchemin, plante le bout de ma plume dans mon encrier, et écrit ces quelques mots:

"Woaw, quel poète.
Si j'étais Benbow, j'rajouterai 10points à Gryff, juste pour ta rime. J'suis deg qu'on soit pas à côté!
Si j'avais su je t'aurai dit de me garder une place.
Oh et faut que je te raconte, promets-moi que tu ne le diras à personne! J'le connais le prof.
Te fais pas choper le mot!
Bisous ♥"


D'un discret coup de baguette, le petit parchemin arrive jusqu'à la table de Lïnwe sans être découvert. Ouf.

Après quelques minutes de participation active des élèves, Benbow reprend la parole, en répondant tout d'abord à ma question:
- Non. Je vais vous entraîner à vous défendre, dans le respect de la loi sur la légitime défense. Concept très important que nous étudierons dans un prochain cours. Et si cela doit vous amener à blesser gravement votre opposant, n'hésitez-pas. Parce que le mangemort n'hésitera pas, lui. Si vous pensez qu'un mangemort sera vaincu une fois attaché à un poteau ou désarmé, vous faites erreur. Si tant est que l'un d'entre-vous soit capable d'en désarmer un, bien sûr.

Comment ose-t-il nous parler de loi? Je me contente d'un haussement de sourcil en guise de "remerciement". Il traverse la classe de son regard, puis commence à argumenter les diverses propositions.
[...]Miss Philaester, A l'entente de mon nom, je redresse la tête de mon parchemin,je vois où vous voulez en venir mais vos sorts ne sont pas vraiment complémentaires. C'est à essayer, mais je ne pense pas que ça soit très efficaces. Il dit ça comme s'il avait gagné le "round 2". Soit, pas très efficaces, mais ça ne me dérangerais pas qu'il soit mon cobaye.

Il faut se le dire, c'est un bon professeur. De un, il se fait respecter, et de deux, il explique bien, il ne se contente pas de nous contredire en nous rabaissant. J'hésite encore. J'ai vraiment envie de dire à Lïnwe ce qu'il s'est passé cette fameuse journée.. Ian m'avait averti, limite menacé, de ne jamais divulguer quoi que ce soit de cette journée...Sinon il me retrouverait. Bon bah déjà ça c'était fait. Qui sait de quoi il est encore capable.
Oh et tien, je vois Merry assise devant son bureau. Ca m'étonne qu'elle n'ai pas encore prit la parole.


Revenir en haut Aller en bas
Salomon Vensa
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Salomon Vensa, Ven 26 Aoû 2016, 19:53


Tu étais resté sur ton banc. Tu ne t'étais pas mêlé aux autres. Il te répugnait à se disputer comme des gamins de douze ans. C'était très lassant comme attitude. Mais qu'importe. Ça ne te concernait pas. Tu étais venu ici pour apprendre et pas pour faire la moral à des personnes indisciplinés. Enfin, après un petit laps de temps, tous les élèves étaient arrivés. C'est ainsi que le cours put commencer pour de bon. Le professeur prit donc parole.

- Silence s'il vous plaît. Bien. Commençons, alors. Comme les plus perspicaces d'entre-vous l'auront deviné, je suis votre nouveau Professeur de défense contre les Forces du Mal. Mon nom est Ian Benbow, pour vous ce sera Professeur Benbow et rien d'autres. Je suppose que je n'ai pas besoin de revisiter avec vous les règles d'usages à Poudlard. Sachez que je serai intransigeant. Mais je suppose que tout se passera bien, pas besoin de s'inquiéter donc.

Parlons maintenant de mon cours. Plus que jamais, ce cours est important pour vous. Nous vivons des temps.. Compliqués. Les mages noirs se font plus nombreux, c'est pourquoi il vous faudra être attentif dans ma salle de classe. Aussi bien aux moments pratiques comme à ceux un peu plus théorique. Je ne vous apprendrai pas à vous défendre face à des créatures ou autres bêtises du genre. Non ! Avec moi, vous apprendrez à vous battre, à blesser, à espionner, à fuir si vous faites face à des adversaires plus fort. Ma première leçon pour vous : battez-vous seulement si vous êtes sûr de gagner.

Il était donc bien nouveau. Les rumeurs étaient vrai, alors. Intéressant. Très intéressant. Tu devras faire plus attention à ces murmures à l'avenir. Ils ne sont pas tous impertinents, on dirait. Concernant les mages noirs, il disait vrai. Tu en avais vu en chair et en os dans la forêt interdite. Et pas n'importe lequel. Un mangemort. Bien sûr, cette aventure devait rester confidentiel pour ne pas t'attirer quelques ennuis. Ce serait très regrettable pour toi et ton "complice". Enfin bref, tu espérais que le professeur serait suffisant compétent pour t'enseigner à survivre dans ce monde en ruine.

- Deuxième leçon, en duel la puissance ne suffit pas. Il faut faire preuve de stratégie, de créativité, d'IMAGINATION ! Ce qui fera la différence, ce n'est pas la puissance du sortilège mais la façon avec lequel vous allez l'utiliser. La façon avec laquelle vous utiliserez votre environnement aussi. Aujourd'hui, nous étudierons les combinaisons de sortilèges. Il existe plusieurs centaine de combinaisons différentes. Pour ce cours, j'en ai retenues six. Trois d'un niveau.. à votre portée et trois autres un peu plus corsées.

Ce cours promettait. Tu n'y connaissais rien en combinaison de sortilège, cependant, c'était l'occasion d'en apprendre plus sur le sujet. Sur le point d'oublier ton carnet, tu le sortis rapidement de ta poche. Ainsi, tu notas tout ce qui pourrait t'être utile en se basant ce qu'avait dit le professeur. Une fois cela terminé, tu reportas une seconde fois ton attention sur celui-ci.

- En ce qui me concerne vous pouvez tout aussi bien brûler vos livres. Nous n'en aurons pas besoin. Ceci sera votre nouvelle bible. Il s'agit d'une liste, non-exhaustive, des sortilèges les plus connus du monde magique. Je vous conseil de les étudier, 3 ou 4 chaque jour avant de vous endormir. Ils sont nombreux, mais c'est une question de survie. Il vaut mieux savoir quel effet aura le sortilège que vous lance votre adversaire avant d'en subir les effets. Ceci sera aussi l'un des seuls documents papier que nous utiliseront dans ce cours. En tout cas, tant que maintenant.

"Electrocorpus, Atshum Draconis et Lumus Solem". Ce sont nos trois premiers sortilèges. Avant de se lancer dans les combinaisons, j'aimerai avoir les noms des sortilèges liées à ses formules ainsi qu'une petite explication de leur effets.


Ouais, bon, brûler les livres. Tu n'aimais pas cette idée. Quoi qu'il en soit, tu n'étais pas assez stupide pour ne pas remarquer que ce n'était pas sérieux. Tu regardas donc la liste qu'il exposait. Une liste de sort, apparemment. Tu as le même livre chez toi, sauf que tu n'avais jamais pris la peine de l'examiner. Boh, ce n'est pas grave. Tu en as l'occasion là.
Surtout par flemme, tu ne répondis pas aux questions. De toute façon, des personnes avaient été plus rapide sque toi. Enfin, "toi". Tu n'as même pas essayé.

Très bien. J'espère que vous avez pris note de tout ça. Maintenant que nous savons quel genre de dégâts ou d'effet provoquent les sortilèges, essayons de trouver ensemble des combinaisons possibles. Prenez les points forts de ces sortilèges et combinez les afin de les améliorer. Prenez les points faibles et comblez les avec un sortilège qui pourra le faire. C'est assez simple, je vous l'assure. On va essayer. Donnez-moi des exemples. Que feriez-vous ? Je veux aussi une description des effets en combat, pourquoi utilisez cette combinaison, en quoi elle peut vous être utile ?

Visiblement en pleine réflexion, tu commenças à te mordre le bout du pouce. Tu ne savais pas vraiment par quoi commencer. Tu avais tellement de sortilèges en tête.
Après un petit moment de réflexion, tu réussis finalement à réunir le bordel dans ta tête pour ainsi former une seule idée. Tu levas donc ta main.

- Je crois qu'il serait intéressant de lancer le sort Defodio qui va faire apparaître un trou derrière la personne visée, enfin, si tu sais viser. Suffit ensuite de pousser la personne concernée à l'intérieur et de l'enterrer sous une montagne de morve. Il serait aussi intéressant de lancer un incendio une fois cela fait.
Je suis totalement conscient que cela à peu de chances de réussir. Mais bon. 
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Alexeï Dragoslav, Sam 27 Aoû 2016, 23:38


[HRPG : Je n'ai quasi lu aucun RP hormis certains combis + celui de Ian, vous avez trop écrit x)]

Wow. Les questions du professeur Benbow fusaient et tous les élèves répondaient les uns après les autres. Jade et moi n'avons même pas le temps d'ouvrir la bouche qu'une autre personne prenait la parole pour y balancer toutes ses idées concernant la combinaison de sortilèges. J'espère que personne ne dira à voix haute ce que je pense. Plusieurs bonnes propositions fusaient depuis les quatre coins de la classe, quant à la mienne, personne ne semblait y avoir penser.

La classe un peu plus calme, je me lançais enfin en m'adressant directement au professeur en lui plantant mon regard bleu azur au plus profond de ses yeux. De plus, j'allais parler de quelque chose d'aussi bleu que mes yeux, ça tombait bien.

- Monsieur, on peut également mouiller voir tremper l'adversaire à l'aide d'un #Aguamenti. Une fois chose faite il faudrait lancer un #Glacio afin de geler le sol, ce qui permet de congeler partiellement, ou totalement, le sorcier selon notre puissance et de finir par un #Circumglacie pour avoir un effet quasi mortel.

Ça devrait, théoriquement, être une bonne idée. Restait plus qu'à attendre la proposition de sa préfète puis, de voir ce que Benbow pensait de celles-ci.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sean Balor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Sean Balor, Dim 28 Aoû 2016, 14:50


HRPG : De même que mon VDD j'ai pas pris le temps de tout lire donc il y a peut-être des oublis veuillez m'en excuser.

Les minutes défilèrent alors que la classe se remplissaient peu à peu, il avait assisté un sourire aux lèvres à la scène d'Alexeï, au moins un qui essayait de remettre de l'ordre n'est-ce pas Professeur ? Malheureusement cela ne suffit pas et pour ne rien arranger à tout cela les discussions fleurissaient de partout, définitivement le calme n'était pas le point fort du cours d'aujourd'hui. Il reconnut sa préfète rentrée en avant dernière et il lança un regard à la chaise vide à côté de lui... bon le côté pratique d'avoir une chaise vide à côté de soi c'est qu'elle te fait pas chier pour un oui ou pour un non et lorsque la porte s'ouvrit le tirant de son rêve de solitude, il ne put s'empêcher de jeter un coup d’œil par simple curiosité, la porte s'était ouverte une Gryffondor qui s’avança jusqu'au professeur pour lui adresser un sourire.. peut-être lui avait-elle dit des choses coquines ? Vu les jolies f... le narrateur digresse pardon. Il laissa approcher la Gryffondor et elle lui fit penser à Elizabeth Röckel de près.. en un peu moins peinture et un peu mieux habillée on va dire.

- Salut, moi c'est Azénor. On ne s'est jamais vu avant !

À son accent il se crispa, une anglaise... il fallait que la seule personne qui reste à venir en cours et qui s'installe à côté de lui soit une anglaise... il afficha alors un faux sourire sur ses lèvres observant la demoiselle avec un semblant d'intérêt dans les yeux et lui répondit poliment.

- Effectivement, mon prénom est Sean ravi de te rencontrer.

Elle envoya un regard ailleurs, malpolie... mais au moins il n'avait pas besoin de continuer plus la discussion avec elle, c'était le côté agréable de ce vent monumental et puis c'est pas comme s'il n'avait pas l'habitude. Le cours débuta alors avec le Professeur se prenant pour un André Malraux du pauvre, bon... ben au moins le cours avait l'air intéressant c'était pas fameux dès le début mais, les quelques tours de magie qu'il utilisait était plutôt agréable à la vue. Les questions fleurirent alors et aussi rapidement elles avaient leurs réponses, il laissa couler tranquillement sans ressentir le besoin de répondre, il attendait une partie plus intéressante du cours et avec un peu de chance il tomberait sur un joli anglais à qui botter le cul. Après ces quelques agréables pensées il prit la liberté de prendre la parole une fois qu'Alexeï eut fini sa proposition.

- Je pense que si le but est de garder son adversaire en vie et non pas de le tuer on peut user tout d'abord d'un Atshum Draconis, la cible sera plus que probablement désarçonné si on part du principe qu'elle a des réactions humaines ensuite un Aranea Telam rapidement exécuté peut sceller le destin du combat Mister Benbow... Par ailleurs, si vous êtes un psychopathe sans nom il y a toujours moyen de faire souffrir son adversaire en le laissant se noyer dans la morve par exemple ou en y mettant le feu au plaisir et au bon gout de chacun.

Bon d'accord dis comme cela c'était un peu flippant mais bon la plupart de ses camarades essayaient à tout prix de tuer l'adversaire plutôt que de le capturer pour avoir des informations donc il pouvait bien se lâcher un peu lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Ian Benbow, Dim 28 Aoû 2016, 16:16


HRPG : Libre-arbitre de Sean pour lui faire subir sa punition. Je demande à ceux ayant déjà posté leur proposition de combinaison de ne pas réagir avant mon prochain post, histoire de laisser la place à ceux qui doivent encore poster. Merci. Aussi, j'ajoute que la règle des 2 points/message n'est plus d'application à partir de ce message.

Okay, tout se passait pour le mieux. Les élèves étaient calmes, le cours était dynamique. Les réponses fusaient, je ne m'attendais pas à autant de participation. Néanmoins, il fallait avouer que j'avais l'avantage de la matière. Les DCFM étaient un des cours préfèrés de la majorité des élèves, c'était sûrement la raison de cette sûr-participation de la part de mes étudiants. J'osais tout de même penser que j'y étais pour quelque chose, au moins un peu.

Le suivant à prendre la parole fut Drosor, un Serdaigle. Son idée était  complètement fantaisiste. Rien de ce qu'il ne m'avait proposé n'était concrètement faisable. A moins de tomber sur un idiots de première. Ce que les mages noirs n'étaient pas. Néanmoins, il avait essayé. C'était déjà bien. Il en fallait du courage pour sortir un truc pareil devant une classe entière.

Je ne donnais pas encore mon avis, déjà il fallait que j'arrive à l'amadouer, pour éviter d'être trop virulent. Dragoslav prenait la parole à son tour. Sa proposition n'était pas complètement idiote, je pouvais le lui accorder. C'était même une bonne idée. Par contre, il était le premier à ne pas avoir respecter la consigne disant qu'il fallait me créer une combinaison ayant pour base l'un des trois sortilèges vu ensemble en début de classe. Je m'apprêtais à le lui faire remarquer lorsqu'un fauteur de trouble vint à ma rencontre.

- Je pense que si le but est de garder son adversaire en vie et non pas de le tuer on peut user tout d'abord d'un Atshum Draconis, la cible sera plus que probablement désarçonné si von part du principe qu'elle a des réactions humaines ensuite un Aranea Telam rapidement exécuté peut sceller le destin du combat Mister Benbow...

Wow. Comment il venait de m'appeler le morveux ? Je n'écoutais même plus les âneries qu'il me sortait, je retenais juste le "Mister Benbow". Apparemment, je n'avais pas été assez claire . Je l'avais pourtant explicitement exigé. Professeur Benbow. Professeur, nom d'un boursouflet.

- Ashtum Draconis ! Le liquide visqueux percutait de plein fouet le torse de Balor, j'avais dosé la puissance du sortilège. Très peu de morve était sortie de ma baguette, juste assez pour Balor. Il en avait dans les cheveux, sur l'uniforme, j'espérais qu'un peu de liquide se glisserait dans ses chaussettes. Professeur Benbow, Balor! Il me semble avoir été plutôt clair en début de cours. Et que je ne vous entende pas vous plaindre ou la prochaine fournée ira droit dans votre bouche.   Je me tournais vers Drosor.

- Votre combinaison est originale, mais je doute de son utilité. Monsieur Dragoslav, votre proposition est bien pensée, malheureusement l'exercice demandait de prendre l'un de nos 3 sortilèges comme base. Nice try. ajoutais-je, en français. Allais, encore quelques-unes et nous passerons à autre chose..


Dernière édition par Ian Benbow le Dim 28 Aoû 2016, 16:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Azaël Peverell, Dim 28 Aoû 2016, 16:27


Quelques bavardages avant que le cours ne débute réellement. Il parait que c'est normal. Mais lui, ça lui prenait la tête le brouhaha ambiant. Il n'arrivait pas à se concentrer. Déjà que ce n'était pas son point fort à la base, la ça devenait totalement impossible. Bordel dans sa tête, bordel dehors. Il voulait rester simplement dans ses pensées. Il avait depuis longtemps abandonner l'idée de leur donner un sens, ou d'essayer de les ranger. Trop difficile, pour un résultat qui ne pourrait qu'être décevant. Si rien n'était rangé, n'importe quelle perturbation extérieure ne pouvait l'ennuyer, puisqu'elle n'avait nulle part où se faire une place dans son esprit.

Sauf que les discussions qui l'entouraient se transformaient aussitôt en un bruit incompréhensible. Elles sortaient aussi vite qu'elles étaient entrées, mais elles n'arrêtaient pas, alors ça le collait en rogne. Mais au moins, son voisin ne lui adressait pas la parole, c'était déjà ça. Tiens, le bruit baissait. Il n'y en avait plus. Azaël regarda alors en direction du professeur. Il venait de demander le silence. Très bonne initiative. Présentation du type, qui avait l'air de ne pas vouloir se faire Emmerd*r. Faudrait qu'il essaie de le pousser à bout une fois, ça pourrait être drôle. Mais pas tout de suite. S'il était bon prof, il lui foutrait la paix de toute manière. Pas la peine de chercher les ennuis pour rien.

Présentation du cours maintenant. Ca a l'air plutôt intéressant. Les duels se jouaient effectivement avec une bonne stratégie. C'est ce qu'il avait toujours pensé. Et apprendre à attaquer des gens plutôt que des créatures soit disant monstrueuses, c'était carrément mieux. Il nota sur le parchemin les trois sortilèges nommés par le prof. Pas très compliqué tout ça, n'importe qui connaît leurs effets, c'est basique. Il laissa donc les autres répondre, sans réellement les écouter. Il avait horreur qu'on lui rabâche ce qu'il savait déjà. Mais certains des élèves avaient l'air plus jeunes, alors peut être que reprendre les bases était nécessaire.

Des points gagnés pour les autres maisons. Il bailla un instant en mettant plus ou moins sa main devant sa bouche. Voilà que le prof voulait qu'on lui fasse des propositions de combinaison. Il écouta distraitement les propos de ses camarades. Pour sa part, coller le feu à la morve de dragon, il aimait beaucoup l'idée. Mais Benbow avait demandé une précision suite à la proposition d'un Serpentard. Il allait lever la main mais un Poufsouffle fut plus rapide. Et il se prit un Ashtum Draconis parce que le prof aimait pas qu'on l'appelle autrement que Porfesseur Benbow. Au moins c'était clair. Un léger sourire amusé sur les lèvres, l'adolescent finit par lever la main.

- Pour en revenir à sa proposition, dit-il en désignant nonchalamment Roch du pouce, j'pense qu'un Aguamenti pour commencer ferait l'affaire. L'adversaire sera trempé, donc si un Electrocorpus suit derrière, l'eau conduira parfaitement l'électricité, et le type sera électrocuté.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Alice Grant, Mar 30 Aoû 2016, 13:33


Une serpentard (Eryeen) formula une réponse.
- J'aurais pensé coupler votre sortilège de morve de dragon pour entraver la cible et lancer un Acidileus pour le blesse gravement lorsqu'il est a terre.
Alice n'aimait pas vraiment l'idée de blesser un adversaire déjà à terre alors qu'il suffisait de le maîtriser. Remarque, je suis bien placée pour le savoir, parfois, on n'a pas le choix. Un gryffondor (Lïnwe) proposa une autre combinaison:
Réponse::
 
Ouah. Il savait parler, lui. Elle resta bouche bée une seconde, enfin, visuellement elle se contentait de regarder ceux qui prenaient la parole et de prendre des notes. Mais, son esprit était plié de surprise. Un seconde. Non seulement c'était fort, comme combinaison, mais en plus, sa manière d'en parler... Elle regarda Rose qui levait la main à son tour. Ma chère ennemie, impressionnez-moi.
- Je pense que ce qu'il faut, lorsqu'on essaye d'affronter un adversaire plus puissant, Tu parles de moi? Trop gentil. Enfin, faut pas rêver... est de faire en sorte qu'il perde tous ses repères. Plus facile à dire qu'à faire. C'est là où le sortilège #Lumus Solem peut jouer un rôle important, car sans ça il ne serre pas à grand chose. Détrompe-toi. On a l'habitude de beaucoup se fier à notre sens qui est la vue. Jusqu'à preuve du contraire... it's true. Ce sortilège permettrait de retirer momentanément celui-ci à son adversaire ce qui le désarçonnerait. Privant le lanceur-même de sa propre vue également. Cependant, lors d'un combat il ne faudrait pas penser que parce qu'il est ébloui nous pouvons tout nous permettre. Il ne manquerait plus que ça. Il serait fort probable que l'adversaire lance des sorts à tout va soit de protection, soit d'attaque et essaye de se déplacer pour nous retrouver pour ne pas se sentir totalement démuni. Il faudrait donc être rapide et se servir de ce bref instant d'égarement pour lancer un#Defodio par exemple, sous les pieds de l'adversaire. Etant donné que ce sort est lancé sur le sol et non pas sur l'adversaire à proprement parler des sortilèges basiques tels que #Protego ne lui serait d'aucune utilité. Il y aurait donc une perte d'équilibre, il tomberait sans aucun doute à terre, ne pourra donc pas se protéger à temps face à un autre sort, prit de surprise par l'attaque venu du bas, et il ne suffirait plus que de l'emprisonner dans un #Metalo Scencio par exemple. ... Ouais. Au moins, tu as compris qu'il valait mieux maîtriser que blesser. Étonnant de ta part. Est-ce un masque ou as-tu réellement un cœur?
Un Poufsouffle (Alexander) enchaîne:
Réponse::
 
Encore faut-il avoir la compétence magique de le faire.

Le professeur répondit à Azénor:
- Non. Je vais vous entraîner à vous défendre, dans le respect de la loi sur la légitime défense. Concept très important que nous étudierons dans un prochain cours. Et si cela doit vous amener à blesser gravement votre opposant, n'hésitez-pas. Parce que le mangemort n'hésitera pas, lui. Si vous pensez qu'un mangemort sera vaincu une fois attaché à un poteau ou désarmé, vous faites erreur. Si tant est que l'un d'entre-vous soit capable d'en désarmer un, bien sûr.
La bleu et bronze était plutôt d'accord avec ça. Même si la loi des sorciers n'était pas tout le temps la sienne...
- Miss Grant. Originale. J'apprécie la proposition. Bravo. Estheim, vous êtes dans le même ordre d'idée, donc même chose. Monsieur Felagünd, vous êtes dans le bon. Bien que vous pensez 2 cours en avance. L'utilisation de l'environnement sera étudiée prochainement. C'est tout de même très bien. Tu m'étonnes! Il est en quelle année déjà? Miss Layroy, c'est bien pensée également. Mais n'oubliez pas qu'à moins de porter des lunettes de soleil.. la lumière vous aveuglera également. C'est pourquoi il vaut mieux attaquer et directement après aveugler votre adversaire. Ce dernier perdra tout ses repères et à moins d'avoir un esprit très très vif, il ne pensera pas à se protéger. Il se plaindra plutôt d'avoir perdu la vue.. Et BIM. Exactement.

D'autres propositions arrivèrent. Tout se déroulait bien. Jusqu'aux mots d'un pouffy (Sean) qui firent... réagir de façon légèrement exagérée Benbow. Professeur Benbow.
- [...] peut sceller le destin du combat Mister Benbow...
- Ashtum Draconis !
Au moment ou le professeur tendit sa baguette vers le garçon, Alice se leva, faisant tomber sa chaise en arrière, tout en saisissant sa propre baguette. Instant de flottement. Et mer**, foutus réflexes... La morve se répandit sur le garçon.
- Professeur Benbow, Balor! Il me semble avoir été plutôt clair en début de cours. Et que je ne vous entende pas vous plaindre ou la prochaine fournée ira droit dans votre bouche.
Terriblement gênée, elle ramassa sa chaise et se rassit, reposant sa baguette sur son bureau le plus rapidement et le plus discrètement possible. A force d'être toujours sur ses gardes, elle se retrouvait de temps en temps dans ce genre de situations ou son corps agissait sans qu'elle ne réfléchisse, qu'elle soit en confiance ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Merry K. Harper, Mer 31 Aoû 2016, 12:22


Au moins, Merry pouvait dire qu'elle avait fait quelque chose de sa journée et qu'elle s'était motivée. Levée à l'aube pour aller courir de bonne heure dans les alentours du parc de Poudlard, sans prendre le risque d'être dérangée par personne, la jeune fille s'était retrouvée en pleine forme bien assez tôt, prête à commencer ses premiers cours de la journée. Ce qui était étonnant puisque sa première heure se déroulerait dans une salle pour les Défenses Contre les Forces du Mal. Les élèves avaient un tout nouveau professeur ce jour-là, bonne nouvelle ! Mais ça ne changeait pas vraiment grand chose au fait que la jolie rousse n'était pas passionnée par tous ces sortilèges et autres bidouilles pour se défendre. Même si ça servait énormément.

Néanmoins, malgré sa récitante à assister à ce cours, Merry était arrivée plus ou moins à l'heure, rejoignant ses camarades qui étaient déjà installés. Un moment d'hésitation, et la jeune fille s'était installée à côté de sa camarade de maison, Elise Green, cette dernière ayant déplacé son sac de cours à la demande de la Harper. Répondant par un hochement de tête et un sourire à son amie, Merry avait assez rapidement déballé son petit bazar, tandis qu'une Serdaigle s'était approchée d'elle, lui demandant gentiment si elle pouvait s'installer à côté d'elle. A son tour, la rouquine avait acquiescé, faisant mine de se décaler pour lui laisser de la place à côté d'elle.

A peine eut-elle le temps de s'installer convenablement que le cours démarra à la hâte suite à l'arrivée des derniers élèves. Présentation du professeur, quelques informations concernant ses exigences et son cours et c'était parti ! Son cours ayant l'air parfaitement prêt, mister Benbow se mit à parler de trois sortilèges, simples mais peu connus de tous. Electrocorpus, Atshum Draconis et Lumus Solem. Les premières questions arrivèrent vite et les réponses contenant les effets et les formules de ces trois sortilèges fusèrent, les deux premiers ayant répondu se trouvant être de Gryffondor.

Éberluée par tant de rapidité, Merry s'était empressée de noter ce qui était dit, attendant tout de même la confirmation du professeur qui enchaînait ses questions/réponses assez rapidement. La suite était portée sur les combinaisons de sortilèges, chose qui n'intéressait pas grandement la jolie rousse qui une fois de plus, se contentait d'écrire ce qui était donné à l'oral et surtout, les remarques faites par leur nouveau professeur. Mais tout allait bien trop vite à ses yeux et elle avait bien du mal à suivre ses camarades qui avaient l'air de vouloir prendre le train. Y avait pas le feu hein. Trop de combinaisons d'un seul coup, c'était jamais bon en plus. Trop de mélange, de confusion... Enfin, allez, c'était bien à Merry de se lancer maintenant. Bien qu'elle avait peur de raconter une ânerie plus grosse qu'elle, ou quelque chose de déjà dit qu'elle n'aurait pas entendu.

- Excusez moi par avance si ma réponse est fausse ou a déjà été mentionnée, mais j'ai eu du mal à suivre votre rapidité. Personnellement, j'aurai pensé cumuler un Lumus Solem pour éblouir l'adversaire, avant de lui lancer un Aguamenti combiné d'un Glacio. C'est peu, mais suffisant pour le neutraliser je pense.


Désolée, c'est pas terrible, j'ai eu du mal à vous suivre, vous êtes rapides ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 9

 Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.