AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 7 sur 9
Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard

Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Azaël Peverell, Ven 16 Sep 2016, 20:00


- #Exteo Stattiga !

Cette fois, c'était la bonne. Après une bonne vingtaine d'essais plutôt infructueux qui laissaient toujours au moins l'une des flèches se planter dans le sol, les trois flèches qui sortirent de sa baguette vinrent se ficher dans les trois cibles. Pas au centre, c'est vrai. Mais au moins c'était dedans. Il ne pensait pas que ce sort demanderait une telle concentration. Aucun relâchement de concentration n'était permis, sinon les flèches déviaient automatiquement de leur direction. Il avait également réussi à trouver la position qui lui convenait le mieux pour lancer ce sort, c'est à dire légèrement de profil, avec une vision parfaite des cibles visées. Un léger sourire emprunt de fierté se dessina sur les lèvres du jeune homme. Au moins, ce cours pratique lui était réellement bénéfique.

Il recommença tout de même deux fois le même sort, afin d'être sûr que ce n'était pas un coup de chance. Et il réussit. Non pas qu'il ait douté à un moment, puisqu'il finissait toujours par obtenir ce qu'il voulait pour peu qu'il s'en donne la peine. Mais ça faisait plaisir de voir qu'il pourrait potentiellement embrocher trois ennemis, ou un seul, mais à trois endroits différents. S'ils étaient immobiles en tout cas. Mais c'était déjà ça. Il se rendit alors compte des autres élèves qui l'entouraient. Dommage, il était mieux lorsqu'il se sentait tout seul. D'un coup, le parc lui paraissait bien trop bruyant, bien trop plein de vie. Il poussa un léger soupir, perdant toute trace du sourire qui avait un instant éclairé son visage pour remettre son masque froid et indifférent.

Maintenant, direction l'atelier numéro trois. Il avait déjà fait fondre quelques petits objets en métal, mais rien de plus conséquent qu'une bague. Alors s'il voulait pouvoir se débrouiller avec tout un filet, il devait bien passer par là. Il se dirigea vers l'une des bassines, et pointa sa baguette sur les objets en lâchant un #Terasectum. Et il ne parvint à faire fondre rien de plus qu'un médaillon, ainsi que la moitié de sa chaîne. Sérieusement… La honte. Il mit donc un peu plus d'entrain à la tâche en répétant la formule, espérant la faire gagner en puissance. Et cette fois-ci, le reste de la chaîne ainsi que quelques vis qui traînaient autour se mirent à fondre également. Il était sur la bonne voie. Il recommença donc, une fois, deux fois, dix fois. Comme lors de l'atelier précédent, il était retourné dans sa bulle.

La bulle dans laquelle rien n'avait d'importance, rien n'existait, sauf lui et le sort qu'il jetait et qu'il voulait réussir. Qu'il devait réussir. La bulle que personne ne pouvait percer. Que quelqu'un vienne lui parler à cet instant, et il n'obtiendrait qu'une ignorance totale pour seule et unique réponse. Il lançait le sortilège une fois de plus, et un bon quart des objets de la bassine se mit à fondre instantanément. Une fois de plus, il ne quitta pas l'atelier avant d'être pleinement satisfait de sa performance, c'est à dire une fois que tous les objets métalliques ne formèrent plus qu'une soupe de métal informe.

A présent, seul l'atelier cinq avait un minimum d'attrait à ses yeux. Mais avant cela, il avait une question à poser à Benbow. Parce qu'au cours d'avant, il leur avait parlé d'un sortilège intéressant, et qu'aucun des ateliers ne permettaient de le travailler. Peut être que c'était un peu trop dangereux, un peu trop incontrôlable ? Il voulait en avoir le coeur net. Alors il se dirigea vers le type, baguette toujours en main, en lançant quelques regards noirs aux imbéciles qui se trouvaient sur sa route et le gênaient dans sa progression.

- Professeur Benbow ? J'voulais savoir si vous aviez prévu un cours de pratique sur le sortilège de la boule de feu. Et si non, si y'avait moyen d'essayer sur les mannequins...

Ton indifférent, impassible, comme à son habitude. Il lui aurait probablement demandé l'heure sur le même ton. Pas de sourire hypocrite sur son visage non plus. Simplement son masque habituel, celui du mec qui se fout un peu de tout. Et pourtant, rien que le fait qu'il se décide à poser une question à un prof prouvait qu'il avait quand même un léger intérêt à être là.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Jade Wilder, Dim 18 Sep 2016, 01:42


La semaine avait bien avancé depuis le dernier cours de Défense contre les Forces du Mal. Enfin, cours.. partie de cours, diront-nous plutôt. Le temps s'était légèrement dégradé d'ailleurs, ce qui avait tendance à ennuyer Jade: l'été s'était fait trop court au final, ce temps étrange annonçait les futures pluies d'automne.. Adieu chaleur réconfortante digne des terres du Sud, bonjour grisaille. Décidément, l'adolescente avait toujours autant de mal à se faire à ce nouvel univers qui était pourtant sien depuis un moment. L'Italie lui manquait beaucoup, mais les choses étaient ainsi, jusqu'à nouvel ordre elle ne pourrait revenir sur ses terres. Étudier dans cette école avait été une crainte dès le départ et à vrai dire.. ça l'était toujours, la blondinette n'étant pas du tout certaine de ses capacités magiques. Avec elle, c'était toujours tout ou rien, en passant parfois par le stade du passable si le Destin se montrait clément.

Ces derniers jours, Jade était relativement calme. Il faut dire que tout semblait un peu en suspend, son enquête premièrement ce qui était loin de l'arranger, mais aussi ses cours qui lui semblaient plus fluides à suivre, à comprendre. Ses progrès en anglais auraient-ils payés ? Il semblerait. Mais pas question de prendre une confiance trop évidente, ça ne lui apporterait rien de bon. Un peu de positif en revanche ne pourrait pas lui faire de mal. Tant de choses avaient changé en quelques mois.. Elle-même se sentait différente, moins.. rayonnante. Ça lui manquait, lui donnait l'impression qu'elle n'avait plus ce "truc" d'avant, caché par une rancoeur qu'elle ne pouvait laisser s'échapper par peur de perdre le peu de contrôle auquel elle se rattachait. Peut-être était-ce cette once de positivité qui lui donnait un minimum de confiance pour la suite ? A voir. Il allait lui en falloir d'ailleurs, ce jour là, puisque la suite du cours avec le professeur Benbow devait avoir lieu dans l'après-midi. Jusque là, la préfète avait eu bien du mal à comprendre comment fonctionnait l'homme derrière le bureau, ne sachant dans quelle case le classer: gentil ou méchant, telle est la question. A croire que le dernier professeur pour cette matière l'avait totalement traumatisée. Ah bah oui, c'était bien le cas en fait.

Pour le moment donc, il s'agissait d'un flou presque total. Mettre les gens dans des cases n'était pas une bonne chose, la blairelle était la première à le dire, alors il était temps qu'elle essaye.. d'avoir confiance ? Drôle d'idée, mais sans doute nécessaire pour qu'elle puisse s'apaiser un peu et apaiser ses craintes, peut-être.. Arrivant au parc parfaitement à l'heure, la demoiselle observa les lieux. Tout était prêt, le professeur était présent ainsi que les élèves qui ne tardèrent pas débarquer les uns après les autres. Le stress fit son apparition. Cette matière demandait un bon niveau en magie et elle n'était pas sûre d'en être capable. Pendant les quelques jours depuis la théorie, Jade s'était entrainée à maintes reprises pour être certaine de maitriser les sortilèges étudiés, mais si cela ne fonctionnait pas une fois sur place ? Ce n'était pas un secret, malheureusement lorsqu'elle était sous l'emprise du stress Jade perdait tous ses moyens. Ce cours allait être multi-tâches pour elle, contrôler ses sorts et se contrôler elle. Tout un programme qui à priori, lui donnait plus la trouille qu'autre chose. Alors comme toujours dans une situation stressante - ou pas d'ailleurs, elle faisait ça dans à peu près toutes les situations - Jade analysait tout ce qui se trouvait autour d'elle. Il y avait tout un tas de choses disséminées autour du groupe, pas mal de possibilités donc, y compris celle de pouvoir s'entrainer sans avoir des regards collés sur elle. Ça la stressait encore plus. Mais il ne fallait pas non plus se leurrer, Benbow était là pour les juger, les observer, leur apprendre. A un moment ou à un autre, la blairelle allait devoir donner le meilleur d'elle-même sans se fier aux regards alentours et ça, c'était vraiment effrayant.

- Bienvenue à tous ! Aujourd'hui, nous allons mettre en pratique ce que nous avons vu ce lundi en classe. Je ne vais pas répéter tout ce que nous avons vu ensemble, j'ai confiance en votre mémoire. Comme vous le voyez, nous avons une multitude d'atelier autour de nous. Chacun vous fera travailler des sortilèges vus en classe lundi. Pour ne pas perdre de temps à tout vous expliquer en détails, j'ai déposé une feuille explicative devant chaque atelier, l'exercice proposé vous y sera expliqué. Vous avez le droit de vous entraîner en équipe ou en solo, de vous entraider ou de venir me trouver pour des conseils. Le premier qui s'amuse avec le matériel ou qui attaque ses camarades sera renvoyé de mon cours et se verra offrir un tète à tête avec le Professeur Kholov. J'espère avoir été clair. Allez-y !

MERCI. Franchement, dans cette situation, Jade n'aurait pas supporté qu'on la force à travailler en groupe. Elle s'était à peu près réconciliée avec cette idée en faisant partie de l'équipe de Quidditch des Poufsouffles, mais.. il ne fallait pas exagérer non plus, le travail en groupe lui donnait toujours autant mal au ventre. Oui, c'était encore du stress oui, chut. Justement, le professeur Benbow ne les y obligeaient pas et rien que pour ça, Jade ne pouvait que le remercier. Pour elle, ça ne serait qu'un travail solo et personne ne pouvait comprendre à quel point. Lutter contre soi-même, c'était bien plus difficile que d'apprendre des sortilèges, elle les connaissait par coeur, savait comment les maitriser.. C'était elle qui déconnait, dans son entièreté. Ce combat contre elle-même promettait, en espérant que cela soit dans le bon sens.

Quoi qu'il en soit, il était temps d'agir. L'un des avantages à ne pas travailler avec quelqu'un d'autre, c'était qu'elle pouvait parfaitement choisir où aller, quoi faire, comment évoluer. Mais justement, par quoi commencer alors ? Il y avait plusieurs possibilités, mais évidemment, l'adolescente voulait toutes les faire, elle qui n'était pas du genre à laisser tomber aussi facilement, elle préférait largement pouvoir s'entrainer un peu partout et, elle l'espérait, réussir partout. La préfète ne faisait jamais dans la demi-mesure, ça n'était pas son genre et ça lui faisait défaut parfois. Bon, d'abord elle devait voir si sa concentration était suffisante, commencer petit pour voir grand. D'abord, le premier atelier lui sauta aux yeux. Il semblait être un des plus simples, mais le professeur s'y trouvait justement et ça lui faisait peur. Non pas qu'elle ait peur de lui, mais plutôt d'elle-même, de son incapacité à réussir parfois, du jugement aussi, simplement. Bref, pas l'atelier numéro 1. Les parcourant un à un, l'Italienne finit par s'arrêter, décidée, devant le troisième. Là aussi il ne s'agissait que d'un simple entrainement, elle devrait pouvoir réussir. Inspirant lentement, la blondinette prit un objet au hasard parmi ceux proposés, en l'occurrence il s'agissait d'une petite broche métallique toute simple. C'était presque dommage de la faire fondre d'ailleurs, mais bon.. Il était temps !

Posant la broche sur la table qui lui était allouée le temps d'un exercice, Jade fit de son mieux pour se concentrer. Pour le moment elle était seule, personne autour pour la déranger ou perturber ses pensées. Pas de source de stress, pas de jugement quelconque: elle était seule face à elle-même, sa pire ennemie. Le sort en lui-même était d'un niveau relativement moyen, elle était capable d'y arriver, si elle n'écoutait pas cette part d'elle-même qui lui hurlait "ÉCHEC" d'une voix retentissante. Un tremblement anima sa main, l'espace de quelques instants. Ça n'allait pas, de cette façon elle ne pouvait réussir et pourtant.. il fallait essayer. Fixant l'objet, la formule s'échappa telle un murmure des lèvres féminines.

- Terasectum.

L'attente, qu'y a t-il de pire quand on n'est nullement sûr de ce que l'on fait ? Jade la détestait. D'autant plus lorsque l'attente s'avérait veine, il ne fallut pas bien longtemps pour qu'elle le comprenne. Le premier essai était un total échec. Humidifiant ses lèvres, la préfète se força à penser positif. Plus elle tentait cette méthode étrange de visualisation positive, et plus elle se disait qu'il serait utile de l'adopter au quotidien, cela avait tendance à bien fonctionner chez elle. Alors pensons ainsi, pensons positif.

- Terasectum !

Pas d'attente, cette fois, pour voir le métal fondre sous ses yeux. Un léger sourire en coin, seul signe de victoire alors qu'elle aurai volontiers sauté de joie face à cette petite victoire. Petite et incomplète, car la broche ne semblait pas fondre partout aux mêmes endroits et la matière obtenue pas totalement liquide. Mais soit, c'était une début. Décidant d'y passer un peu plus de temps, l'Italienne reprit avec le même sortilège sur la même broche. Elle y arriverait, y passerait le temps nécessaire, ça la têtue qu'elle était se le jurait.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Ian Benbow, Dim 18 Sep 2016, 10:42


Réponse à Alice

Je m'approchais maintenant de l'atelier numéro 3, celui consacré au sortilège de fusion de métaux. Quelques élèves s'exerçaient sérieusement. Tous, en réalité, se donnaient à 100% dans chaque ateliers. J'appréciais cette envie, cela démontrait qu'ils avaient soif d'apprendre. Et qu'ils m'écouteraient. Je m'arrêtais derrière Grant, la Serdaigle. Je l'observais s'essayer plusieurs fois au sortilège. Elle était plutôt douée, son sort réussissait à chaque essais. Pas toujours avec un maximum de réussite, mais le métal fondait tout de même. Elle se retournait vers moi.

- - Professeur Benbow, le Sortilège de Fusion peut se combiner avec quel autre sortilège?

Je prenais le temps de réfléchir, je n'en voyais aucun. En même temps, le sortilège avait un but très précis et ne fonctionnait que sur le métal. J'apportais tout de même un élément de réponse.

- Je n'en vois aucun. Il n'a d'effet que sur les métaux, ce qui limite son champs d'action. Par contre, vous pouvez l'utiliser sur votre environnement. Par exemple, le lampadaire sous lequel se trouve votre adversaire ou la bouche d'égout sur laquelle il se tient.. Vous voyez le genre ?

Réponse à Azaël

D'un œil, j'avais suivis la progression du prometteur Liderick. Un Serpentard me faisant drôlement penser à moi plus jeune. Il ne lâchait rien et se débrouillait plutôt bien. Il n'avait quitté l'atelier des flèches qu'après avoir réussi à planter chaque flèches dans une cible. Par après, il s'était dirigé vers l'atelier numéro 3, celui que je venais de quitter après ma discutions avec Miss Grant.  Je le perdais de vue en me dirigeant vers d'autres élèves nécessitant une aide de ma part.

- Professeur Benbow ? J'voulais savoir si vous aviez prévu un cours de pratique sur le sortilège de la boule de feu. Et si non, si y'avait moyen d'essayer sur les mannequins

Je me tournais vers Liderick et écoutais sa question. Intéressant, il voulait se frotter à des sortilèges bien trop dur pour lui. Je lui souriais lorsqu'il eut terminés sa demande.

- Non, ce n'est pas prévu. Il est dangereux de s'entraîner sur des sortilèges aussi compliqués. En aussi grand nombres, en tout cas. Je pensais à un truc. Mais passez dans mon bureau un de ces jours, Liderick. On verra ce qu'on peut faire en petit comité. J'allais voir s'il était réellement comme moi à son âge ou si ce n'était qu'une fausse impression.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Rose Layroy, Dim 18 Sep 2016, 16:08


Finalement, face à la question de la petite, un charmant sourire enchanteur apparut sur le visage du professeur ''agréable à regarder'' comme l'aurait dit Elise. Elle devait admettre qu'il n'était pas laid avec ses deux yeux verts mais à son âge cette qualité n'avait pas vraiment d'importance pour la petite et surtout c'était plutôt ses capacités en tant qu'entraîneur qui l'intéressait. La petite discussion qu'avaient eue les deux fillettes lui revint alors en mémoire :

_Je ne sais pas toi mais j'ai été frustré par la fin du cours de lundi. La théorie c'est bien gentil mais ce n'est vraiment pas intéressant. J'ai hâte de pouvoir pratiquer et m'entraîner à fond !
_C'est sûr, tu as raison. Moi, j'ai un peu peur de ne pas réussir la partie pratique, en ayant simplement appris les sortilèges...
_Je suis sûre que tu réussiras, il faudra juste ne pas abandonner au premier échec et croire en tes capacités.

*Toujours repousser tes limites pour devenir meilleure.*

_J'espère que Benbow ne sera pas trop sévère !

*Et moi j'espère qui le sera... Pas avec toi bien sûr, je ne suis pas cruelle à ce point, mais avec moi. On n'apprend rien avec des politesses et des délicatesses... *

_Non, mais ça devrait aller, on est en extérieur.

L'allusion à sa claustrophobie fit sourire la jeune serpent et en réponse au clin d’œil elle lui attrapa le bras pour l'attirer vers elle et lui dit :

_Mais bien sûr que ça va bien se passer ! Au fait, comment tu trouves Benbow ?

La petite lionne assortit sans hésiter son visage aux couleurs de sa maison. Pivoine elle lui répondit :

_Et bien heu... il est plutôt pas mal ce prof, agréable à regarder je dirais.

Cette remarque superficielle fit rire aux éclats la Serpentarde. A pour sûr, elle ne s'y attendait pas à cette réponse.

_Heu, c'est sûrement pas sur ce plan là que tu voulais savoir ce que j'en pense !
_Pas vraiment oui !
_Je pense que c'est un bon professeur. J'ai beaucoup aimé son cours de la dernière fois !
_Oui, c'était pas mal. Un peu ennuyant à la longue mais... éclairant !


Partie totalement dans ses pensées la petite dut se ressaisir pour comprendre ce que lui disait son professeur.

_Tout est une question de calibrage, par rapport à votre position, la façon dont vous tenez votre baguette. Pour ma part je me tiens comme ceci.

Benbow se mit alors de profil en tendant sa baguette. Rose l'observa bien attentivement pour retenir sa position. Jouer aux caméléons (je parle dans le fait de recopier à l'identique certains aspects d'une personne) pourrait peut-être s'avérer comme étant une technique pour pallier à son problème.

_Mais le truc c'est de trouver la position dans laquelle vous vous sentez le mieux.

*Bon, bah déjà pieds nus me semble pas mal pour débuter.*

_Aussi faites confiance à votre instinct. La meilleure arme d'un Homme, c'est son instinct.

L'instinct de serpent de Rose. Ne pas suivre ce que lui dictaient les livres mais obéir à son corps qui en savait plus qu'elle-même pour se défendre et attaquer correctement... Un peu comme au karaté en gros...

_Mon conseil est d'essayer encore et encore jusqu'à trouver le "truc". Ensuite, ça viendra tout seul.

*Travail de répétitions.... donc je n'ai pas encore assez répété... Ça viendra ! *

_Je ne vous suis pas d'une grande aide, je sais, mais malheureusement la précision ne peut être apprise avec de la théorie. C'est de la pratique, encore et encore.

Les yeux dans le vague la petite réfléchissait puis un large sourire aux lèvres elle regarda son professeur droit dans les yeux et le remercia chaleureusement :

_Très bien. Merci professeur Benbow ! Je vais m'y remettre alors !

La petite s'en retourna par la suite à l'atelier. Bien ! Ce sortilège n'allait pas lui poser problème si longtemps que ça tout de même ! Elle se concentra alors et recommença. Tout d'abord en imitant la position de son aîné, plaçant ses jambes de la même manière, tenant sa baguette d'une façon presque identique, tenant son port de tête et sa droiture. Une vraie petite Benbow miniature et féminine. Cette réplique de position eut au moins le mérite de la faire progresser. Ces tirs étaient de plus en plus précis au fur et à mesure des essais. Cependant, comme il le lui avait dit, il fallait qu'elle se trouve sa propre position. Il fallait qu'elle laisse l'animal en elle agir et non plus sa petite personne. Elle ferma les yeux et se concentra sur Saya. Elle en était capable. Elle les rouvrit et lança son sort. Avec grâce et fluidité elle réussit parfaitement son sortilège qui atteignit le sceau central. *Oui ! Enfin ! Enfin ! Bon on se calme. Un sort n'est maîtrisé que si on le réussit trois fois d'affiler.* Les essais se firent nombreux avant que le nombre des trois sorts réussis fût atteint mais cet effort fut fructueux car il lui semblait avoir trouvé sa position. Très bien.

La prochaine étape était donc ne pas viser que le sceau du milieu. *Logique hein ? Non, parce que c'est bien gentil de savoir viser droit mais les adversaires ne seront pas forcément en face de toi ma petite. Il faudra bouger, ne pas rester statique et être prête à toucher un adversaire peu importe l'endroit où il se trouve par rapport à toi ! Donc en gros, c'est reparti ? Eh oui ! * La petite sauta une ou deux fois sur place pour s'échauffer et commença à viser les différents sceaux. Tantôt visant à droite, tantôt à gauche, à l'extrémité, au centre. Son but était d'aller le plus vite possible en visant le plus précisément qu'elle le pouvait. Au début disons que c'était l'échec total. L'eau volait un peu dans tous les sens et très peu parvenaient à leur destination. Cependant au fil des essais Rose réussit à trouver sa position pour que le jet magique atteigne presque toujours sa cible. Étrangement, elle avait plus de mal avec les sceaux se positionnant sur sa gauche mais ce n'était qu'un détail qu'elle réglerait plus tard avec d'autres entraînements. Elle réussissait à presque parfaitement maîtriser le sortilège peu importe l'endroit visé.

Le but dorénavant était de combiner ce sortilège avec un #Electrocorpus. Cela allait être plus difficile déjà. Sachant qu'elle était censée maîtriser l'#Aguamenti qu'est-ce que cela donnerait avec un sortilège qu'elle n'avait presque jamais utilisé ? Pourtant ce n'était pas dans les habitudes d'une Layroy de renoncer au premier obstacle. Elle s'essuya donc son front du revers de sa manche et commença. Cette fois, elle devait reprendre l'exercice du début. Le sceau du milieu était le but ultime. Il lui fallait donc être rapide si elle voulait que l'eau transporte la décharge électrique. Elle leva le bras, tendit sa baguette et prononça les sorts :

_#Aguacorpus !

*Euh... Tu me dis si je me trompe... Mais euh... tu n'as pas fait un peu n'importe quoi là ? On a dit d'aller rapidement pas de fusionner des sorts ! Tu vas créer une apocalypse si tu continues comme ça. Il faut être rapide mais posé, sinon ça ne fonctionne pas ! * La petite se recentra et recommença. Cette fois-ci ce fut beaucoup mieux. Les deux sorts furent prononcés audiblement mais il y avait deux petites erreurs qui faisaient que ça ne fonctionnait pas. Tout d'abord, elle avait été bien trop lente et son eau avait atteint le sceau avant qu'elle n'ait pu achever son deuxième sort. Ensuite, son #Electrocorpus avait été beaucoup trop faible. Seulement quelques étincelles de pétards mouillés étaient apparues. Mouais... Il fallait qu'elle teste deux trois fois son #Electrocorpus à côté avant de pouvoir le combiner à l'#Aguamenti. Elle se décala alors et laissa la place à ceux qui voulaient s'entraîner sur l'atelier. Elle s'écarta un peu des autres et tenta quelques fois le sort seul. Faire apparaître quelques étincelles du bout de sa baguette n'était pas chose aisée mais après tout pour pouvoir électrocuter un adversaire il ne lui en faudrait pas beaucoup. Elle répéta donc le sortilège dans le vide en visant le sol pour être sûre de ne blesser personne. Les minutes s'écoulaient, lentement, et des gouttes de sueurs et de transpirations perlaient sur son visage. Son poignet, las de répéter indéfiniment le même mouvement commencer à lui faire comprendre que la douleur faisait imprimer le sort dans son esprit. Finalement, au bout d'un temps plus que long et indéterminé, elle réussit à un résultat pas trop mauvais. Il était temps qu'elle essaye de combiner donc ces sorts. Elle retourna vers les sceaux, attendit que l'atelier se libère et se concentra. Elle devait retrouver la position qui lui avait permis de viser juste. Elle ferma les yeux pour se concentrer, planta ses pieds dans l'herbe grasse la caressant et expira le plus possible. Déterminée elle rouvrit ses yeux bleus marines et lança ses deux sortilèges. Ce ne fut pas très concluant car les deux sorts furent déviés l'un de l'autre. Elle n'abandonna pourtant pas et réessaya, encore et encore. Ce qu'elle devait faire était que son #Electrocorpus suive la même courbe que l'#Aguamenti. En ce sens, il lui fallait viser exactement au même endroit, presque au millimètre près. Finalement, elle y parvint enfin. Le sort électrique frappa l'eau avant d'atteindre le sceau central. Épuisée, mais heureuse, la jeune verte s'en éloigna et décida de s'accorder une pause. Elle était épuisée. Elle s'écarta et décida d'observer ses camarades avant d'enchaîner sur un nouvel atelier.
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Roch D'Almenarc'h, Dim 18 Sep 2016, 19:11


Ayant fini l'atelier numéro 1 avec plus ou moins de succès, Roch se dirigea ensuite spontanément vers le deuxième stand, comme il l'avait prévu. Un autre Serpentard juste avant lui, venait de réussir à planter les trois flèches dans les cibles se trouvant en face de lui. Certes, il n'avait réussi du premier coup, mais sa persévérance avait abouti à quelque chose.
C'était maintenant au tour du Français de s'y coller. Comme pour l'atelier qu'il venait de faire juste avant, il commença par lire avec attention les instructions données sur le parchemin, se trouvant sur la table. L'exercice consistait à lancer un sortilège Exteo Stattiga sur trois cibles. On pouvait choisir la distance à laquelle s'entraîner. La deuxième partie de l'entrainement quant à lui avait pour but, de combiner les trois sorts de l'atelier numéro un, ce qui n'était pas une mince affaire. Reposant le morceau de papier sur la table, le Serpentard se plaça à cinq mètres des cibles se trouvant en face de lui. Le Frenchy voulait d'abord s'entrainer au sortilège Exteo Stattiga sans combinaison de sort. Il fit le vide dans sa tête, plus rien ne pouvait le perturber. Il ne pensait qu'à sa cible et rien d'autre. Il la fixait, ne la lâchait pas des yeux une seconde.

- "Exteo Stattiga."

Les trois flèches partirent de la baguette du vert et argent très rapidement. Le résultat ne fût pas tout à fait optimal. Le trio d'empennage vint toucher le but de leurs courses, du moins un seul. En effet, c'est la cible du milieu, qui reçut les trois pointes en son cœur. Roch lui-même avait l'air surpris. Le résultat n'était pas celui-ci escompte. Cela ne faisait rien. Le tout était maintenant de ne pas viser une mais un cible. Se remettant face à son objectif, le sinople ne perdit pas espoir. il mima plusieurs fois son geste, afin d'être le plus juste possible. Ce sentant enfin prêt, il regarda les cibles et lança son sort.

- "Exteo Stattiga."

Cette fois-ci, la première flèche vint se planter comme la fois précédente dans la cible du milieu, la deuxième fit une espèce de vol en cloche avant de finir sa course 5 mètres derrière la cible. Quant à la troisième, elle termina sa course au pied du troisième objectif. Le Français ne perdit pas confiance pour autant. C'était à force de persévérance qu'il réussirait et il le savait.
Le vert et argent fit une petite pause, histoire de se recentrer. Les élèves se trouvant sur les ateliers à côtés, avaient l'air d'avoir autant de mal que lui ont réussi leurs exercices, même ceux qui étaient en septième année comme Roch. Monsieur Benbow avait mis la barre assez haute. Le taux de réussite du premier coup était pratiquement nul. Il était maintenant temps de revenir aux choses sérieuses. Se remettant face aux trois cibles, la concentration était revenue au maximum pour le vert et argent. Cette fois-ci, il allait réussir.

- "Exteo Stattiga."

Le regard dépité de Roch, en disait sur le résultat. 0/3. La triade de pointes acérées, avait toutes fini leurs courses soient derrière, soient au pied de la cible. Le garçon se demandait s'il allait vraiment réussir un jour ou un autre. Se remobilisant une énième fois, le sinople savait qu'il pourrait réussir. Son collègue l'avait fait avant alors pourquoi pas lui. C'était une question de précision. Il ne fallait pas qu'il se laisse perturber par ses échecs consécutifs.
Le regard un peu vague, il retenta sa chance pour la quatrième fois. C'était quitte ou double.

- "Exteo Stattiga."

.........

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Merry K. Harper, Dim 18 Sep 2016, 22:39


Le cours continua relativement vite. Les dernières réponses données par les élèves, dont Merry qui était contente d'avoir pu participer, le cours se termina assez rapidement. A son tour, imitant les autres élèves, la jolie rousse ramassa ses affaires et quitta la pièce après avoir salué son professeur. Cette partie théorique était fort intéressante mais très rapide. Vivement le cours pratique !

Jeudi - 15 heures


Après avoir mangé et avoir subit un premier cours en début d'après-midi, particulièrement éprouvant, Merry se rendit dans le parc, lieu de la partie pratique du chapitre qu'ils avaient débuté en Défense Contre les Forces du Mal, le lundi passé. Lorsqu'elle arriva, la plupart des élèves étaient déjà arrivés, attendant le début du cours. Ce n'est qu'une fois tous placés devant le professeur, que ce dernier se mit à parler, expliquant en quoi consisterait l'exercice pratique.

- Bienvenue à tous ! Aujourd'hui, nous allons mettre en pratique ce que nous avons vu ce lundi en classe. Je ne vais pas répéter tout ce que nous avons vu ensemble, j'ai confiance en votre mémoire. Comme vous le voyez, nous avons une multitude d'atelier autour de nous. Chacun vous fera travailler des sortilèges vus en classe lundi. Pour ne pas perdre de temps à tout vous expliquer en détails, j'ai déposé une feuille explicative devant chaque atelier, l'exercice proposé vous y sera expliqué. Vous avez le droit de vous entraîner en équipe ou en solo, de vous entraider ou de venir me trouver pour des conseils. Le premier qui s'amuse avec le matériel ou qui attaque ses camarades sera renvoyé de mon cours et se verra offrir un tète à tête avec le Professeur Kholov. J'espère avoir été clair. Allez-y !

Merry regarda autour d'élèves les divers tables disposées. Quelques élèves partirent en direction des premiers ateliers, presque en courant, tandis que la rouquine prenait le temps de lire chaque parchemin d'instructions. L'atelier 2 lui plaisait bien. Allez, lancer des flèches c'était plutôt pas mal. Un peu à la Robin des Bois mais avec une baguette ! C'était parti. Positionnement devant les cibles, à 5 mètres seulement, baguette dégainée, visant le centre des cibles, Merry prononça le sortilège. Des flèches partirent en direction de la première cible et arrivèrent plus ou moins au centre. Facile. 5 mètres ce n'était pas bien loin ! En testant les 10 mètres avec un peu moins de précision, la rouquine visa assez maladroitement mais atteint sa cible sans soucis. Au moins c'était touché.

Et les 15 mètres maintenant ? Petit sourire aux lèvres, aimant les défis, la jeune Harper recula de quelques pas, se retrouvant à la distance désirée. Cette fois-ci, c'était bien plus compliqué. La cible était loin et la jeune fille doutait de pouvoir l'atteindre. Mais si ! Qui ne tentait rien n'avait rien ! Se concentrant bien, la rouquine fronça les sourcils et les yeux pour " zoomer " et bien viser. #Exteo Stattiga ! Les flèches volèrent vers la cible qui eut la chance d'être épargnée. Evidemment. Pinçant les lèvres, la rouquine souffla un bon coup, relançant son sortilège. Cette fois-ci, l'une des flèches atteint sa cible. Les deux autres finirent par terre. Tant pis, c'était déjà ça de réussi !
Revenir en haut Aller en bas
Roch D'Almenarc'h
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Roch D'Almenarc'h, Lun 19 Sep 2016, 16:14


Incroyable mais vrai. Après trois résultats infructueux, le trio de flèches avait enfin touché sa cible. Roch en était tout étonné. Comme quoi, à force de persévérance, on arrivait à quelque chose. On ne pouvait pas dire que le sinople était fier de son résultat, mais juste rassure d'avoir enfin réussi.
Ne voulant pas se reposer sur ces acquis depuis peu, le Français enchaîna sur la deuxième partie de l'exercice. Il était maintenant question de combiner Exteo Stattiga avec les sortilèges de l'atelier numéro un.
Roch le savait, cela allait être encore un grand moment de solitude à passer. Se remettant en condition devant les cibles le garçon n'était pas vraiment sur de lui. Il avait des appréhensions et un mauvais ressentit. Essayant de faire abstraction de tout cela, il essaya de se concentrer un maximum. Le défi du moment résidait à être assez rapide dans l'enchaînement des sorts.

-"Exteo Stattiga ! Amplificatum. "

Les trois flèches avaient quintuplé d'un coup, ce qui était déjà un bon point. La trajectoire quant à elle, n'était pas du tout celle-ci espérée. Le tiercé de pointes acérées avait fini sa course au pied des cibles. Il était préférable de faire une rectification de tir dès maintenant, pour avoir une optimalisation maximale. Le bon point à retenir, était que le sinople avait réussi à combiner les deux sortilèges sans encombre. Il ne lui manquait plus que la précision.
Deuxième essai.

-"Exteo Stattiga ! Amplificatum. "


Le Frenchy affichait la même réussite pour ce qui était de l'amplification, mais il lui manquait encore un petit quelque chose pour la précision. Deux des trois flèches avait rencontré le centre de deux des cibles. la troisième quand a-t-elle avait comme la fois d'avant, avait terminé sa trajectoire au pied de la cible...
Allez encore un petit effort et tu allais réussir.

-"Exteo Stattiga ! Amplificatum. "


Le sourire montant jusqu'aux oreilles du vert et argent, en disait long sur le résultat. Il avait enfin réussi à combiner précision et vitesse. Maintenant petit pause et on verra pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Azaël Peverell, Lun 19 Sep 2016, 21:50


- Non, ce n'est pas prévu. Il est dangereux de s'entraîner sur des sortilèges aussi compliqués. En aussi grand nombres, en tout cas.

Le prof s'était tourné vers lui avec un sourire. Bien évidemment, Azaël ne lui rendit pas ce dernier, conservant son air blasé habituel. Ainsi donc, il n'y aurait pas de pratique car c'était trop dangereux. Il s'en doutait un peu, mais il ne put retenir un léger soupir. Dommage, il aurait vraiment aimé maîtriser ce sortilège. Il était puissant, bien plus que les autres dont ils avaient parlé, et c'était ce qui l'attirait le plus. Alors qu'il s'apprêtait à repartir s'entraîner sans un mot de plus, Benbow reprit :

- Mais passez dans mon bureau un de ces jours, Liderick. On verra ce qu'on peut faire en petit comité.

Léger haussement de sourcil. Seule marque de surprise sur le visage de l'adolescent. Décidément, ce type était de plus en plus intéressant. Il hocha alors légèrement la tête.

- Ouais, d'accord, j'passerai.

Pas de remerciement. Après tout, il ne savait pas encore si ça servirait vraiment à quelque chose ou si ce serait une simple perte de temps. Mais il irait voir. Parce que s'il parvenait à maîtriser ce genre de sortilèges, ça valait carrément le coup de se taper un tête à tête avec un prof. Même si Benbow lui laissait une plutôt bonne impression, il restait une figure d'autorité, chose avec laquelle le Serpentard avait du mal. Il repartit donc aussitôt, pour se diriger vers l'atelier des seaux.

Il se plaça à une dizaine de mètres et lança un #Aguamenti en direction d'un des récipients. Mais visiblement, il n'y avait pas mis assez d'entrain puisque le jet d'eau se coupa rapidement. Il poussa un léger soupir. Rater un sort si simple… N'importe quoi. Il recommença donc, avec un peu plus de concentration, et parvint à la remplir sans la moindre difficulté. Visiblement, son exercice avec les cibles l'avait fait gagner en précision. Maintenant, fallait passer aux choses sérieuses. L'Electrocorpus, il n'avait jamais vraiment testé. C'était le moment ou jamais.

- #Electrocorpus.


Voix calme, posée, concentrée. Le seau fut frappé par plusieurs étincelles. Mais clairement, ça manquait de puissance pour être réellement réussi. Là, son adversaire recevrait tout juste quelques coups de jus désagréables. Alors il recommença. Une fois, deux fois, dix fois. Comme sur les ateliers précédents, il parvenait de mieux en mieux à maîtriser le sortilège, d'autant plus qu'il s'était une nouvelle fois coupé du monde qui l'entourait. Il gagnait chaque fois en puissance, et la précision était vraiment bonne. Enfin, après un dernier essai, l'arc électrique frappa le seau rempli d'eau avec force, expulsant même le récipient plus loin. Léger sourire de fierté. Sur ce coup là, il avait fait fort.

Alors il méritait bien une petite pause. Il s'éloigna un peu des ateliers pour s'appuyer contre le tronc d'un arbre, le regard perdu dans la vide, regardant sans les voir ses camarades s'exercer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 20 Sep 2016, 00:39


Histoire d'approfondir son sortilège d'illusion, il retenta l'expérience en faisant une pause de deux minutes. Il ne restait plus que la moitié du cadran de visible et la boucle. Alors il se contenta de dévier sa concentration sur ses deux points précis. Ce sortilège avait beaucoup plus de réussite que celui d'avant. Ce qui pouvait paraître plus surprenant étant donné que celui-là était censé être plus complexe que celui sur la fusion d'objets. Les cours de métamorphose ne lui étaient donc pas tout à fait oubliés.

Il passa à l'exercice suivant, à force de réessayer, et réussir enfin, il prenait du retard. L'irlandais se dirigea là où il y avait le plus de place. A savoir le quatrième atelier. Sortilège d'attaque. Pratique pour partir en courant une fois lancé, ou capturer l'ennemi sans lui faire trop de mal. Tout dépendant de comment on définissait le sens du mot. Il avait lancé ce sortilège pour la première en cours de Défense Contre les Forces du Mal, anciennement dirigé par Leister McKinley. Un professeur pour le moins... hors du commun.

« Metalo scencio ! » hurla-t-il en direction du mannequin qui servait de grosse victime. Il n'était plus étonné par le filet métallique qui s'échappait de sa baguette. Par contre, il avait été surpris de voir le filet ricocher contre la cible. Il n'avait pas assez maîtrisé la force du sortilège. Il lança une seconde fois le maléfice que se prit le mannequin de plein fouet. Totalement immobilisé, le garçon se contenta de poursuivre les ateliers.

L'atelier numéro deux. Celui-là lui plaisait bien. Tirer à la baguette. « Exteo Stattiga » Le soucis avec ce sortilège, lorsqu'on ne l'a jamais lancé auparavant, c'est qu'on ne vise qu'avec une flèche. Pas les trois. Alors, pourvu qu'il y ait un poil de vent, ou un réflexe trop prématuré, la dernière se plante dans l'herbe. 2/3 Il retente le coup en visant juste cette fois. 3/3 Deux flèches dans la cuisse gauche et une dans le ventre. En cas de véritable humain, on va pas dire qu'il n'a pas mal. Mais ce n'est pas l'objectif de base quand on veut toucher le cœur. Il recule de quelques pas et recommence l'exercice. Développant chaque fois plus sa dextérité. Développant chaque fois plus sa précision et son agilité. Après dix minutes de combat entre lui et ses flèches, il parvint à caser la première dans le cœur suivie des deux autres dans l'épaule gauche, un peu au-dessus. « C'est pas pour aujourd'hui les variantes... »

Il repassa ensuite sur l'activité la plus chaude littéralement parlant. Après s'être bien acharné sur ses flèches, le sortilège de fusion paraissait plus simple. Moins de paramètres à contrôler. Donc plus de facilité. Et son esprit était enfin concentré. En période de bouillon extrême. Apogée de sa réflexion journalière. Il relança le sortilège dans le seau et pas moins du tiers venait de fondre sous ses yeux. Un sourire de satisfaction naissait sur son visage avant de passer au dernier exercice.

Il s'agissait de savoir avant tout viser et maîtriser le sortilège d'eau. Pas forcément des plus complexes par rapport aux précédents. Une fois le seau rempli dès le premier coup, il lança un joyeux noël #Electrocorpus mais seuls des petits éclairs se noyaient dans l'eau avant que le seau ne la dégueule sur le gazon. Alors il relança le sortilège originel avant d'ajouter l'électricité. Des crépitements, toujours plus forts. Comme s'ils ne demandaient qu'à exploser en-dehors du récipient.

« Monsieur Benbow ? » demanda-t-il. « Est-il possible de contrôlait l'eau, élément naturel ? Par exemple ici, est-ce qu'il est envisageable de bloquer l'eau du seau pour qu'elle ne s'en échappe ? Est-ce qu'un tel sortilège existe ? Et je me demandais si un #Protego ferait l'affaire pour stopper l'eau un instant, tant que le bouclier est activé ? »

En attendant la réponse du professeur, il relança une dernière fois les deux sortilèges. L'electrocorpus était alors si puissant — pour un seau/sot — que la bassine valsa quelques mètres plus loin en crachant son liquide électrisant. Et tuant peut-être parmi la faune locale des coccinelles ou des fourmis.

Revenir en haut Aller en bas
Erundil Trismegiste
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Erundil Trismegiste, Mar 20 Sep 2016, 20:28


[Erundil arrive
Accord du Professeur]


Une journée de plus en moins. Une journée de moins en plus. Vagabondage d’une ombre en un établissement géant. Ombre au coin d’un couloir, au coin d’une porte, au coin d’une salle, au coin d’un cours.

Défense contre les Force du Mal’.

Je ne savais pas qu’il y avait des cours contre notre cher Directeur ailé
Sourire fissurant le visage d’une ombre. Une ombre pâle, affaiblit par le temps. Des visages, de toutes les couleurs, toutes les maisons, d’une belle chaleur. Ils sont vivants. C’est quoi vivant ?

*Bonjour au Professeur*


Le cours se bouscule dans la caboche d’une ombre silencieuse jusqu’au au bout de la théorie. Des combinaisons, de toutes les couleurs, toutes les maisons. Elles sont belles leurs combis, elles habillent le cours de ce professeur qu’une ombre n’a jamais aperçu au coin d’un couloir, au coin d’une porte, ou au coin d’une salle.
Le cours marche très vite, il sprinte jusqu’à la fin théorique, puis s’élance, se métamorphose. Le cours se transforme en pratique.

Une ombre discrète sur les talons des autres. Les colorés. De toutes les maisons, assemblés. Peut-être que demain, demain… Ils pourraient être ennemis. Les couleurs se mélangent, autour d’ateliers. Tout se mélange autour d’une ombre sans forme. Un instant, rien n’a de sens. Un autre instant, tout est expliqué par un professeur qu’une ombre ne connaissait pas ce matin.

*Bonjour au Professeur*


Professeur de Défense contre les Directeurs trop forts. Une chose comme ça. Tout se mélange dans la tête difforme d’une ombre sans forme. Choisir un atelier. Entraîner le corps et la baguette à se lier pour former un sort offensif ou défensif. Une ombre a son visage sans forme fissuré par un sourire… Entrainement… Les colorés autour se meuvent en harmonie. Un peu du moins. Ils synchronisent leurs envies devant les ateliers.

Une ombre s’installe.

Petites babioles métalliques, sous d’autres petites babioles métalliques. Exercice/ Faire fondre. Ok. Prêt. Baguette en main, poignet fébrile, main tremblante, doigts glissants. Concentration. Poignet plus ferme. Une ombre vise. Un objet métallique avec une tête étrange. Plate.

… Rien ne se passe … Quelques secondes, puis une ombre se rend compte, la fissure sur le visage ne s’est pas ouverte. Pas un mot, pas un son. Pas un bruit. On parle comment déjà…

- Hmm …

Un son. Une ombre a un son. Un son qui se fait mot. Un mot pour attaquer.

#Terasectum …

Un son faible. Une ombre est un murmure. A peine plus fort qu'une brise qui caresserait le printemps timidement. Et bien sûr. L'objet métallique ne se change pas. Toujours jonché sur le bord de la table. Une ombre doit transformer son vent, et élancer un son assez fort pour faire trembler une montagne.

#Terasectum

Le son est presque une voix. La babiole transpire légèrement. Rien. Les couleurs tremblent autour. Déchaînement. Réussites, échecs, rires, frustrations. Pression atmosphérique qui monte. Le vent qui se transforme en orage. Eclair, tonnerre, colère. Réussir. Réussir ! Réussir !!

#Terasectum !!

Un son devient vent violent. Très fort, plus qu'une voix. Une déchirure dans la mélodie tout autour. Une babiole coule. Une ombre coule aussi. La babiole n'arrive pas à se retenir sur le bord de la table. Puissance non géré. Sort dangereux. Entre réussite et échec. Entre terre et mer. La babiole coule vers le sol. Une ombre la fige, l'arrête dans cet élan de folie.

#Fria

Un son normal. La fraîcheur devient froideur. Froideur, Glaçage. La babiole est froide et repose maintenant. Stalactite métallique. Une fissure sur une ombre. Presque semblable au sourire. Mais une ombre ne sait plus.

Au prochain atelier. Une ombre se glisse sur un sol vivant de couleurs, des maisons. Amours et rivalités.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Rose Layroy, Mer 21 Sep 2016, 17:10


Pendant sa pause bien méritée la petite observa ses camarades. Elle remarqua du coin de l'oeil son ancien voisin qui tentait un #Exteo Stattiga. Elle l'observa donc quelques instants essayer encore et encore avant de parvenir à combiner ce sortilège avec un #Amplificatum. Comme elle, il dut retenter sa chance à plusieurs reprises, cependant, à sa grande différence, les résultats furent bien plus rapides et assez facilement il parvint à ses fins. Roch à ton service hein ? La jeune fille était extrêmement tentée d'aller le voir pour lui rappeler cette phrase mais ce n'était pas le moment pour.

Les entraînements continuaient et il était grand temps pour elle qu'elle reprenne avec un nouveau sort avant la fin du cours. Ayant commencé par le dernier atelier autant continuer par le premier ? Vous cherchez une logique ? Il y en a aucune. Vous êtes déçu de ne pas avoir une explication bien compliqué et tiré par les cheveux digne des plus grands philosophes bourrés de cette planète ? Dommage parce qu'il n'y en aura pas. Enfin, revenons à nos sortilèges. Les Serpentarde s'approcha de l'atelier et lut rapidement la feuille explicative. Trois sortilèges, une bassine remplit d'objets en tout genre et une baguette en acajou. C'était parti. Rose avait envie de tester le sortilège de Duplication, elle choisit donc un petit objet parmi les affaires en tout genre. Elle sélectionna alors une carte de dame de cœur. Elle la fit tourner un peu entre ses doigts puis la posa au centre de la table après avoir préalablement posé la bassine à terre. Bon, le but était donc de faire apparaître une seconde dame de cœur. La fillette tendit alors sa baguette et d'un geste se voulant extrêmement souple et soigné elle prononça son sortilège. Tout d'abord rien ne se passa. Elle commençait à en avoir l'habitude que ses petits sortilèges échoues au premier coup. C'était d'ailleurs assez vexant en fait. Elle n'avait sûrement pas mis assez de volonté. Elle retenta sa chance avec beaucoup plus de conviction et de force, peut-être un peu trop cette fois-ci puisqu'elle donna un violent coup de baguette à la table. *Ah ! Ma chérie, ça va, je ne t'ai pas blessé ? Eh oh ! Tu parles à une baguette là, pas à un humain. C'est exact, mais sans elle tu ne serais qu'une sorcière de pacotille ! Oïe... Petite baguette tu vas bien ?* Heureusement, le bois d'acajou n'avait pas été endommagé et la table n'avait pas été marqué par le coup, qui n'était pas si violent que ça il fallait bien l'admettre. La petite essaya de nouveau, deux fois, en y mettant toute sa volonté et sa détermination, ce qui était beaucoup pour un sortilège basique, mais en y mêlant une certaine souplesse dans le poignet comme le lui avait appris le professeur Wind. Deux nouveaux échecs. Qu'est-ce qu'il clochait encore ? La française récupéra la carte, dans l'espoir que celle-ci soit truquée (bah quoi ? On sait jamais, sur un malentendu ça pourrait marcher) mais ce fut une toute autre constatation qui lui parvint. Ce n'était pas une carte qui se trouvait dans sa main mais bien trois. Chacune se trouvant au-dessus de la première. Ses deux autres sorts avaient donc été fructueux. C'était juste qu'étant superposé à la première elle n'avait pas remarqué le résultat. Et bien c'était sympa tout ça. Il lui faudrait peut-être maintenant essayer avec un objet un peu plus consistant ?...
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Ian Benbow, Jeu 22 Sep 2016, 13:08


HRPG : Erundil prend la place de Nathert.

Réponse à Linwë

Je suis au centre du cercle créé par les différents ateliers. Je me tourne sur moi-même pour observer les élèves s'entraînant encore. Certains se mettent sur le côté, pour se reposer peut-être. Je laisse faire, après tout chacun a le droit de gérer son entraînement comme il le souhaite. Je me tourne dans l'autre direction et voit un élève se diriger droit vers moi. Felagünd. Sûrement une nouvelle question. Une fois à ma hauteur, il crache le morceau.

- Monsieur Benbow ? Est-il possible de contrôlait l'eau, élément naturel ? Par exemple ici, est-ce qu'il est envisageable de bloquer l'eau du seau pour qu'elle ne s'en échappe ? Est-ce qu'un tel sortilège existe ? Et je me demandais si un #Protego ferait l'affaire pour stopper l'eau un instant, tant que le bouclier est activé ?

Première chose. Il m'a appelé Monsieur. Je laisse passer. Felagünd fait partie de l'élite du directeur, il est de ce fait favorisé par rapport aux autres élèves. On m'a demandé un peu d'indulgence vis à vis des membres du club privé du directeur. Je m'éxécute et ne réprimande donc pas le Gryffondors. Deuxième chose, je comprends pourquoi il fait partie de ce fameux club. Il est intelligent et curieux, jeune et peut donc encore beaucoup apprendre. Ses questions sont plutôt précises. Je ne m'y étais pas préparé du tout, il faut donc que je fouille dans mes connaissances pour trouver une réponse.

- Le sortilège Protego bloquera toute chose qui se dirige sur vous. Tant que c'est compact. Par exemple, un jet d'eau ou des flèches. Mais si l'on vous attaque avec un sortilège comme celui de la fumée étrangleuse, le Protego ne vous aidera pas. La fumée sera bloquée par le bouclier mais sera déviée sur les côtés et vous atteindra tout de même. Maintenant, la première question. Hmmm. Je vous avoue que je ne peux pas être catégorique. Il me semble impossible de manipuler l'eau, maintenant je vous conseil de vous diriger vers Miss Wind, qui s'y connaît sûrement mieux que moi en enchantement. Être capable de reconnaître qu'on ne sait pas tout. Il existe bien un sortilège qui permet de manipuler l'eau créée à sa guise, il s'agit du sortilège du linceul aquatique, dont nous avons parlé lors du cours précédent. Le sortilège vous permet de créer une bulle d'eau qui suivra les mouvements de votre baguette. Parlez-en à Miss Wind. dis-je une nouvelle fois, en guise de conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Jade Wilder, Ven 23 Sep 2016, 16:41


HRPG: Désolée pour ce post pas terrible, je suis sur portable et c'est pas vraiment une habitude :')

Seuls quelques essais furent nécessaires pour que le #Terasectum soit véritablement acquis. Comme d'habitude, le principal défaut de Jade était sa concentration puisqu'un milliard de choses et de sujets fourmillaient dans sa tête. C'etait devenu une habitude à force de temps, mais nullement agréable pour autant. Toujours est-il qu'après plusieurs essais, la broche ne formait plus qu'un peu de métal fondu sur la table de l'atelier. Si elle était contente ? Seulement à moitié puisqu'elle perdait beaucoup de temps pour pas grand chose en fait. Un temps pour tout, certes, mais le perfectionnisme de la demoiselle ne l'aidait pas franchement à être patiente envers elle-même, loin de là. On ne réussit pas avec de la patience mais plutôt avec de l'entrainement et une bonne dose de volonté. Remontée à bloc, l'Italienne finit par quitter l'atelier à la recherche de sa prochaine tâche. Le précédent lui semblait trop simple, elle voulait s'entrainer sur quelque chose de plus difficile. En effet, le #Terasectum pourrait faire l'objet d'autres entrainements, en revanche la demoiselle n'avait pas de cibles ou de flèches à disposition. Pas comme avant. Le tir à l'arc avaient été longtemps une de ses grandes passions, comme bon nombre d'autres activités. De toute façon c'etait plutôt simple, Jade ne supportait pas de rester sans rien faire, profitant un maximum de ce qu'elle pouvait faire. Les activités en question s'étaient considérablement réduites au fil du temps et des évènements, enterrant ses moments de temps libres pour des choses plus.. concrètes. Évidemment, ça lui manquait beaucoup. L'équitation, la gym, le chant, la danse, le tir à l'arc et tant d'autres.. mais la vie est ainsi faite. Peut-être reprendrait-elle tout ça un jour mais jusque lors, elle se contentait de ses precieux livres, portes grandes ouvertes vers des mondes imaginaires sans fin.

Assez resassé de vieux souvenirs, il était temps d'agir désormais. Quel atelier choisir ? Pas de trop facile cette fois, elle voulait voir plus grand. Malheureusement, ça augmentait aussi ses chances d'échouer. Le dernier atelier semblait pas mal, mais alors qu'un autre élève s'y entrainait, le seul fait d'entendre la formule de l'Electrocorpus glaça le sang de la blondinette. Ouais non, pas maintenant. Ni aujourd'hui. Là tout de suite elle ne pouvait pas. Calmant les battements de son coeur, toujours plus brutaux, la blairelle de décida enfin: son but était le second atelier, alliant rapidité et précision d'action. Ça, ça lui plaisait ! Mais avant, elle devait passer par le tout premier atelier, celui-là même qui était là pour vérifier la maitrise de l'exercice suivant. Chaque chose en son temps Jade, patience. Ce n'était pas vraiment son fort.

Bel et bien décidée, la blairelle s'avança vers l'atelier, une place y était fort heureusement libre pour le moment, Jade pu donc y prendre place. Plutôt confiante, la blondinette espérait tout de même que son entrainement ces derniers jours avait payé, sinon elle aurait perdu son temps pour rien. A force de temps, elle avait facilement compris qu'un rien pouvait la crisper et nuire à sa concentration, forcément il y avait un fossé entre la salle sur demande et ce cours qui restait encore une crainte pour elle. L'ancien professeur était peut-être parti, mais c'est comme si ce qu'il était arrivé restait ancré dans ses veines. Apprendre à depasser ses peurs, voilà le réel défi auquel elle devait se confronter.

Une bassine contenant bon nombre d'objets se trouvait sur la table où elle allait pouvoir s'entrainer. Autant dire qu'il y avait le choix, mais les pupilles aux teintes dorées de l'Italienne ne purent passer à côté d'un objet en particulier. Un hochet, simple jouet pour enfant qui inconsciemment fit sourire l'adolescente. Peut-être était-ce l'annonce de l'arrivée de sa petite cousine qui lui donnait du baume au coeur à chaque fois qu'elle voyait un objet destiné aux plus jeunes, ou peut-etre ce fort instinct maternel qui ne l'avait jamais quitté.. mais en tout cas il était hors de question qu'elle passe a côté pour son exercice.

Voilà qu'elle était de bonne humeur à présent, pas du tout lunatique la demoiselle, un rien changeant son humeur. Quoi qu'il en soit, il était temps de s'y mettre puisqu'elle avait finalement trouvé l'objet. Jade avait déjà réfléchit à l'ordre d'exécution des sortilèges, c'était même apparu comme une évidence. Le tout était de réussir désormais. Posant le jouet devant elle, bien en évidence, Jade serra légèrement sa baguette entre ses doigts. Lors de ses entrainements, elle n'avait réussit que durant les moments les plus calmes, sa bonne humeur était bienvenue si elle l'aidait à s'apaiser un peu. Plus le temps d'hésiter, il fallait tenter et voir si cela fonctionnait correctement. Sinon, elle recommencerait et.. naaaan pas de négatif stop ! Baffe mentale. Humidifiant ses lèvres, la blondinette pointa le hochet avant de prononcer dans un murmure la première formule.

- #Gemino.

L'effet fut instantané, bientôt il n'y eut pas un mais deux jouets sur la table devant elle. Bon, celui-ci semblait acquis, les yeux brillants de l'adolescente témoignaient d'une joie muette. La suite désormais ! Deux objets pour deux sortilèges, rien de plus, rien de moins. Celui qu'elle craignait le plus était sans doute le Kaléidem qui lui avait quelque peu posé problème. En effet, la prononciation était plutôt speciale et pour elle qui avait un accent relativement prononcé, la tâche ne s'avérait pas franchement simple aux dernières nouvelles. C'est automatiquement que la blairelle vint se rabattre sur le sort suivant qu'elle avait déjà pu croiser auparavant. Normalement, elle en était capable mais elle avait appris à ne jamais trop espérer. Manière comme une autre de ne pas être déçue finalement.

Concentrée, Jade tentait de se couper du reste du monde pour être à peu près sûre de réussir. Enfin, augmenter ses chances au moins.

- #Amplificatum

Une formule qui lui rappelait quelques sonorités étrangères bien connues. Comme quoi le sort n'était pas totalement contre elle. Pas totalement car malgré ses efforts de concentration, le jouet ne grandit pas d'un seul millimètre. Évidemment, c'était trop beau pour durer.. mais hors de question de rester sur cet échec ! Sans trainer, la blairelle recommença le sortilège qui cette fois fit grandir l'objet. De quelques centimètres seulement, certes, mais grandir quand même, nah. Après tout elle n'avait pas l'intention d'en faire un jouet pour bébé géant. Et il ne restait plus qu'un sort avant qu'elle ne tente le suivant. Enfin, si le temps ne la rattrapait pas avant bien entendu..

Kaléidem donc, le mot compliqué à prononcer. Loin d'être effrayée par cet objectif, Jade était déterminée à réussir et Merlin sait à quel point elle était têtue. Inspiran prodondément, l'adolescente fixa hochet 2.0, bien décidée à ne plus le voir sous peu. Elle avait déjà pu s'exercer, déjà réussis, alors hors de question d'échouer !

- #Kaléidem !

C'était assez incroyable ce qu'il se passait lorsque Jade ne parvenait pas à faire ce qu'elle voulait. D'abord, elle se blâmait, considérant qu'elle n'avait pas fait assez d'efforts. Et puis, elle se rabaissait, cherchant en quelque sorte à tomber au plus bas pour pouvoir recommencer. Mais après plusieurs essais infructueux sur le sortilège, la demoiselle au sang-chaud aurait bien aimé envoyer valdinguer la table. Bon sang mais pourquoi est-ce qu'elle n'y arrivait pas !? C'était pas bien difficile pourtant.. Frustration.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexander Hurtson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Alexander Hurtson, Sam 24 Sep 2016, 14:38


Ah le jeudi! L'air sent déjà la fin de la semaine et puis c'est en plus une journée assez calme. Aujourd'hui, tu as cours de Défense contre les forces du Mal. Lundi matin, le prof vous avez dit de vous retrouver dans le parc à quinze heures tapantes. Le problème est qu'il n'a pas précisé où et que le cours ne vas pas tarder à commencer. Il serait quand même fâcheux que tu arrives en retard pour ton deuxième cours. Tu sors donc sur le porche de la grande porte et cherche des yeux ou pourrait bien se dérouler le cours. Tu remarques alors un groupement de personnes entouré de différents ateliers. Tu cours donc pour les rejoindre et arrive exactement au moment ou le professeur commence à parler. Tu lâches donc un petit:

- Bonjour professeur, excusez-moi mais je ne vous trouvez pas.

Tu dis cette phrase quasiment à voix basse de façon à éviter de déranger le cours qui venait de commencer. Tu te concentres donc pour suivre ce que le professeur vous dit:

- Bienvenue à tous ! Aujourd'hui, nous allons mettre en pratique ce que nous avons vu ce lundi en classe. Je ne vais pas répéter tout ce que nous avons vu ensemble, j'ai confiance en votre mémoire. Comme vous le voyez, nous avons une multitude d'atelier autour de nous. Chacun vous fera travailler des sortilèges vus en classe lundi. Pour ne pas perdre de temps à tout vous expliquer en détails, j'ai déposé une feuille explicative devant chaque atelier, l'exercice proposé vous y sera expliqué. Vous avez le droit de vous entraîner en équipe ou en solo, de vous entraider ou de venir me trouver pour des conseils. Le premier qui s'amuse avec le matériel ou qui attaque ses camarades sera renvoyé de mon cours et se verra offrir un tète à tête avec le Professeur Kholov. J'espère avoir été clair. Allez-y !


Au moins c'est clair, on est ici pour travailler, pas pour s'amuser. Tu jettes donc un rapide coup d'œil aux ateliers alentours et décide d'aller les voir de plus près pour voir de quoi il en retourne. Deux d'entre eux sont basés sur les sortilèges qu'a démontré le prof lundi avec les flèches, deux autres sur le filet de métal et le dernier sur l'aguamenti et le electrocorpus. Tu trouves le filet de métal trop bourrin et l'exercice avec le seau pas assez tape-à-l'oeil. Tu te diriges donc vers celui avec les bassines. Cela tombe bien car il est libre. Tu prends la feuille d'instructions et la lis. La consigne est de lancer un Amplificatum, un Gemino et un Kaleidem sur différents objets de petites tailles. L'exercice à l'air assez simple en apparence mais tu te doutes bien que l'habit ne fait pas le moine.

Tu t'approches d'une table sur laquelle est posée une bassine regorgeant de petits objets. Afin de tester l'Amplificatum, tu prends une vieille épingle à cheveux. Tu la poses sur la table, sors ta baguette et te concentres. #Amplificatum! Tu regardes l'épingle et te rends compte qu'elle n'a pas changé. Et zut! Tu poses donc ta baguette sur l'objet, fermes les yeux et l'imagine en train de grossir pendant que tu prononces la formule #Amplificatum. Tu rouvres les yeux en espérant que cela ai fonctionné et tu rends compte que l'épingle semble un tout petit peu plus grosse qu'auparavant. Tu reprends donc ta baguette et bandes ta volonté de façon à plier l'objet à ta volonté. Tu lances alors un troisième #Amplificatum et l'épingle se met à grossir à une vitesse impressionnante. Paniqué, tu essayes de lancer un #Reducto et par miracle celui-ci fonctionne avant que toute la classe ne soit ameutée. Néanmoins tu remarques que quelques personnes te regardent avec un sourire en coin. Tssss.

Les ignorant, tu essayes de réfléchir à ce qui pouvait ne pas aller. Tu as surement essayé de mettre trop de puissance dans le sortilège ce qui a fait dégénérer ce dernier. D'ailleurs tu te sens un peu faible et décides de t'asseoir quelques instants avant de recommencer. Quand ta tête a fini de tourner, tu décides de repartir sur ton épingle. Tu te concentres, essayes de sentir la magie se diriger de ton corps vers la baguette et prononce la formule pour la quatrième fois en trente minutes. Le sort fait effet et l'objet visé voit sa taille multipliée par trois. Soulagé, tu décides de passer au sortilège suivant.

Il s'agit donc du Gemino, le sortilège qui sert non pas à augmenter les dégâts par projectile comme l'Amplificatum mais à doubler le nombre de projectiles et ainsi réduire les chances d'esquive de l'adversaire. Tu sors donc de la bassine une vieille montre mais dont le mécanisme fonctionne encore. Tu es curieux de voir si son double fonctionnera toujours. Ayant compris la technique avec le premier sort, tu espères que celui-ci te prendra moins de temps. Tu te concentres donc et lances un #Gemino sur la montre. La bonne nouvelle, elle s'est dédoublée. La mauvaise c'est que ne s'est dédoublé que le bracelet, sans le cadran.

Néanmoins, tu retiens que le sortilège a fonctionné, même partiellement et tu décides de retenter l'expérience en sachant pertinemment que la deuxième fois sera la bonne. #Gemino! Et à côté de la première montre y apparaît une seconde, totalement identique mais dont le mécanisme ne fonctionne pas. Serait-ce parce que tu y as oublié les rouages ou parce que ce sortilège ne permet pas de copier ce genre de propriétés? Il faudra que tu penses à demander au prof à la fin de ton atelier. Ces deux exercices t'avaient laissés complètement vannés et tu espérais que tu aurais assez de forces pour réaliser le dernier.

Dernier exercice qui à ton goût semble le plus difficile à manier, surtout avec la fatigue que tu viens d'accumuler. Le sortilège de Kaleidem permet donc de faire disparaître un objet de la vue mais tout en le gardant solide et tangible. Regardant la bassine, tu en pioches une peluche afin de t'entraîner dessus. Tu tentes de lancer le sortilège une première fois mais ton sort franchis à peine tes lèvres. Puisant dans tes dernières ressources, tu lances le #Kaleidem et regardes la peluche. Celle-ci te semble un tout petit plus translucide qu'auparavant mais rien de bien flagrant. Tu continuerais bien mais tu es trop exténué. Tu te laisses tomber au sol et te poses cinq petites minutes. Attrapant ton sac, tu en sors une barre de chocolat afin de te redonner un peu de vigueur.

Tu te relèves et te diriges vers le prof afin de lui poser la question par rapport à la montre:

- Vous nous aviez pas prévenu que la magie était aussi épuisante Professeur Benbow! Mais bon, comme ils disent chez les moldus, on a jamais rien sans rien. J'avais une question à vous poser par rapport au sortilège #Gemino. Regardez ces deux montres, dans ma main droit l'originale et dans ma gauche la copie. Le mécanisme de la copie ne fonctionne pas. J'aurais voulu savoir si c'était du à une erreur de ma part en oubliant une partie de la montre ou bien si cela faisait partie des propriétés de ce sortilège?
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Ian Benbow, Sam 24 Sep 2016, 15:28



N'oubliez pas de clôturer vos entraînements, la partie pratique se termine demain à 14h.

Réponse à Alexander

Au loin, je regarde Hurtson se manger un truc au chocolat. Je laisse faire. Comme je l'ai déjà dit, l'objectif c'est de les laisser gérer eux-mêmes leur entraînement. Si Hurtson pense qu'il est prêt pour l'examen de la semaine prochaine, qu'il en soit ainsi. Je ne suis pas vraiment du même avis, mais passons. Après quelques minutes, je le vois se lever et se diriger droit vers moi. Ça y'est, le frotte-manche se met en action. Je le regarde s'approcher et l'écoute attentivement.

- Vous nous aviez pas prévenu que la magie était aussi épuisante Professeur Benbow! Mais bon, comme ils disent chez les moldus, on a jamais rien sans rien. J'avais une question à vous poser par rapport au sortilège #Gemino. Regardez ces deux montres, dans ma main droit l'originale et dans ma gauche la copie. Le mécanisme de la copie ne fonctionne pas. J'aurais voulu savoir si c'était du à une erreur de ma part en oubliant une partie de la montre ou bien si cela faisait partie des propriétés de ce sortilège?

Il commence par son petit numéro d'élève parfait puis enchaîne avec la vrai raison de sa venue. Je regarde les deux montres et effectivement, il y en a une des deux qui ne fonctionne pas. Je prends la copie en main et l'analyse de plus près. Le sortilège est plutôt bien réussi. Même les marques d'usures du bracelet avait été copiées.

- Non c'est une erreur. Vous avez du oublier la pile. Dommage, c'était pas mauvais sinon.  La pile est l'un des éléments le plus dure à copié car elle n'est pas visible. Bien entendu, je ne le signale pas à l'étudiant, lui laissant l'impression d'un échec cuisant. Je décide d'ajouter quelques informations. Par contre, les propriétés magiques de l'objet ne sont pas copiés. Regardez.

Je sors ma baguette et lance un #Piertotum Locomotor sur la montre que je possède, la copie. Elle s'anime et saute au sol, se mouvant comme un petit serpent. Je souris en la regardant puis me décide à reprendre la démonstration. #Gemino. Une copie de la copie apparaît. La montre-serpent continue son chemin dans l'herbe tandis que l'autre reste immobile, à l'endroit de son apparition. Je me tourne vers Hurtson.

- Vous voyez ?
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Azaël Peverell, Sam 24 Sep 2016, 15:42


Pause terminée. Il s'était largement assez reposé, et l'heure tournait. Il lui restait un atelier à tester. Sans doute pas le plus intéressant, mais après il retournerait au deuxième, histoire de voir ce qu'il pouvait faire avec les combinaisons apprises en cours. Alors il se dirigea vers les mannequins, d'un pas traînant, pour se mettre à une dizaine de mètres de ces derniers. Baguette brandie, il lâcha un #Metalo Scensio. Aussitôt, un filet jaillit pour emprisonner l'un des mannequins. Mais il était clairement trop fin pour être utilisé sur quelqu'un en duel.

Là, il le retarderait à peine une seconde à tout casser. Non, il fallait faire quelque chose de plus solide, de plus impressionnant. Alors il recommença en y mettant davantage de conviction, histoire de ficeler le mannequin dans un filet de bonne constitution. C'était déjà mieux, mais toujours un peu léger. Alors comme pour les autres ateliers, il recommença jusqu'à être satisfait. Quelques minutes plus tard, son filet de métal semblait assez solide pour réellement Emmerd*r son adversaire potentiel. Ca manquait de difficulté comme exercice, mais il n'avait aucune envie de faire équipe avec quelqu'un pour aller plus loin.

Alors il retourna au second atelier pour retrouver les cibles. Il lança directement un #Exteo Stattiga comme précédemment, et le fit aussitôt suivre d'un #Amplificatum sur la flèche centrale. Aussitôt, celle-ci grossit, jusqu'à voir sa taille multipliée par trois. Et elle finit sa course au pied de la cible. Evidemment… Le poids était aussi modifié. Les deux autres flèches avaient bien atteint leurs cibles. Il réfléchit un instant afin de pallier à ce problème. Il allait devoir changer sa façon de faire. Faire en sorte de lancer la flèche centrale avec plus de puissance que les autres.

Alors il recommença, en s'enfermant une fois de plus dans son monde. Se couper des autres pour réussir. Comprendre ce qui ne va pas et recommencer jusqu'à être satisfait. Une fois, deux fois, cinq fois. Enfin, la flèche combinée à l'Amplificatum se plantait là où il voulait. Trois flèches en plein dans le mille, dont une qui était clairement plus grosse et impressionnante. La classe. Il pouvait être fier de lui. Il s'éloigna une nouvelle fois, attendant la fin du cours. Pour lui, l'entraînement était fini.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 9

 Cours N°1 : Les combinaisons de sortilèges.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.