AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 6 sur 9
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Kyara Blanchet, Mer 12 Oct 2016 - 13:00




Est-ce que l’animal produit par le sortilège est le même que celui en qui l’on se transformerait si l’ont était un Animagus ? Est-ce que si j’avais la faculté de me métamorphoser en un animal, ce serait en un écureuil volant, comme l’est mon patronus ? Demanda Trystan.
- C'est une bonne question. Ce n'est pas lié, car des gens ont des patronus imposants, par exemple, j'ai un phénix comme patronus, je doute pouvoir me transformer en phénix si j'étais une animagus. Il y a une différence entre un choix et ce que l'on est vraiment.

Kyara attendait douze réponses, elle allait devoir être réactive et faire attention à ce qu'il n'y ait pas de doublon. Cela arrivait fréquemment que lorsqu'il y avait beaucoup de questions d'un coup, les élèves donnaient deux fois la même réponse. Attentive, elle donna d'abord la parole à Rozaire.

- Le Scroutt à pétard ressemble beaucoup à un Homard, bien qu'il y est aussi des similitudes avec le scorpion. Hors à la différence des ces animaux communs celui ci ne semble pas avoir de tête à proprement parlé.

C'était effectivement une bonne réponse. On ne pouvait pas dire qu'un scroutt était un modèle de beauté du coup. La Française se demanda alors si un moldu pourrait le confondre avec un vrai homard et vouloir le capturer pour le manger. Peut-être sur le principe pendant deux secondes avant de fuir en courant s'il se met à exploser. Le deuxième à parler était Azaël qui avait fait un semblant d'excuses pour sa sieste. C'était une bonne décision, en prenant la porte, il n'aurait pas été autorisé à venir au prochain cours.

- Le Sphinx s'exprime par énigme. Ou des devinettes aussi.
- A la naissance ils mesurent à peine une quinzaine de centimètres si je me souviens bien. Enchaîna Merry après avoir eu la parole.
- C'est une bonne réponse pour vous deux !

Plume en main, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques n'oubliait pas de noter la participation des élèves. Comme souvent, il y avait des élèves n'ayant pas encore pris la parole. La Française ne comprenait pas pourquoi ils venaient en cours. Plusieurs mains étaient levées, Kyara fit signe à Elise qu'elle pouvait parler à son tour.

- Le Sphinx arbore un magnifique corps de Lion et une tête humaine. Leur queue est longue et jaunâtre, leurs griffes aiguisées, pareilles à celles des fauves.

Shela donna ensuite la réponse pour un scroutt mâle et Jade pour une femelle.

Kyara était toujours surprise de voir les connaissances de ses élèves. Il était rare d'avoir de mauvaises réponses. Elle ne savait pas s'il en était de même dans les autres matières ou si c'était juste avec la sienne. La Fourchelang ne pénalisait pas les mauvaises réponses, elle accordait quand même les cinq points pour l'effort de participation.

- A la taille adulte par contre, ils atteignent au moins trois mètre. C'est assez impressionnant quand même.
- C'est effectivement assez impressionnant monsieur Trismegiste.
- Pour ce qui est des Sphinx, l’on raconte qu’ils furent utilisé par les sorciers, pendant des siècles, comme des gardiens de trésors. D’ailleurs, la banque Gringotts les aurait également utilisé pendant un temps pour garder les coffres. Certaine sources sembles même penser que l’espèce aurait été créé par les sorciers eux-mêmes dans ce but.
- Les gobelins aiment effectivement se servir d'animaux pour protéger les trésors qu'ils gardent.

Kyara passa sur le fait qu'elle était totalement contre une telle utilisation. Il manquait quatre réponses, encore quatre élèves. Un seul Serdaigle avait répondu à cette vague, ce n'était pas fameux pour la maison réputée pour le sérieux de ses élèves.


A lire !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Mary Drake, Mer 12 Oct 2016 - 21:07


A l'entente de ma réponse, Miss Blanchet décide de continuer mon sarcasme en allant dans mon sens. Oui, tuer des gens les soirs sans lunes c'est drôle. A condition que l'on soit un psychopathe sanguinaire, évidemment. Mais ça, aucune de nous deux a jugé bon de le préciser. Suite à ça elle se détourne afin d'écouter les autres apprentis sorciers. Je n'oublie cependant pas de ricaner quand un élève se fait réprimander.  Il me semble que ça lui arrive souvent, à celui-là...

Bon, après quoi, la professeure de SACM nous parle un peu des chaporouges, évoque la future partie pratique et nous pose, pour ne pas changer, une nouvelle série de questions. Je déteste ça. Drôle d'ironie quand on y pense, alors que je suis un vrai moulin à interrogations. Le temps que je me décide si, oui ou non, je vais à nouveau participer, une série de réponses sortent de la bouche de mes camarades. Allez, faut le faire. Pour les serdys. Puis, c'est en participant qu'on apprend le mieux nan ?

Alors, je remets le train en marche. Le débarquement est terminé, il est temps de reprendre des passagers afin de les amener à une nouvelle destination. Mais je ne sais pas où. Je trie à nouveau, reclasse les mots-clefs, essaie de me souvenir des questions. Y'avait pas un truc sur les sphinx ? Si, c'est ça. J'ai pas le souvenir qu'on nous ait dis la classification. C'est bien beau, mais c'est quoi ? Je pense que c'est ça. Au pire, j'aurais essayé.

-Je pense que les sphinx sont classés XXXX. Vaux mieux pas en ramener chez soi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Keira Sanders, Sam 15 Oct 2016 - 12:51


Elle ne prêta pas attention à la Poufsouffle au rang devant. Un nouvel être guère appréciable comme il n'en manquait pas à ses yeux. Elle était trop exigeante avec les gens. Elle en attendait trop, toujours, attendait qu'ils soient comme elle ou qu'elle puisse les contrôler. Et à côté d'elle se trouvait l'être qu'elle pouvait le moins contrôler ou même comprendre.

Voyant que les réponses aux questions de Blanchet ne fusaient pas, elle lança une réponse hasardeuse juste parce qu'elle était pressée d'en finir, « je pense qu'il vit en Egypte », parce que la créature avait une tête à vivre en Egypte, au milieu des pyramides et des momies. Elle y avait sa place, en tant qu'animal de compagnie de Cléopâtre. Si toutefois la réponse était mauvaise, elle n'en serait pas surprise. Elle aurait pu feuilleter son bouquin pour vérifier, mais à côté de son bel inconnu, elle n'osait pas bouger. Elle était statique. Une image, qui se mettait à parler pour répondre de temps à autres. Une image qui se contentait de ressentir. Tout était en train de se dérouler à l'intérieur. Extérioriser.

Du bout de sa plume, elle gribouilla violemment le coin de son parchemin. Chaque ligne était un sentiment mis sur le papier. Elle n'aurait qu'à les ravaler après, mais une salle de classe n'était pas destinée à ce genre de choses, et son manque de concentration allait lui jouer des tours. Elle serra des poings, s'enfonçant un peu les ongles dans les paumes, juste pour se rappeler qu'elle ne devait pas rêvasser. Ou, pas même penser.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Alice Grant, Sam 15 Oct 2016 - 20:43


Ah, les sphinx... de magnifiques poseurs d'énigmes, des tueurs aussi, il suffit d'ignorer la réponse à leur question pour que ses griffes acérées vous apporte la mort... très célèbres, présents dans la mythologie et les légendes... quand son moldu de père avait appris qu'ils existaient, je ne vous raconte pas sa tête. Loin d'être effrayé, il a immédiatement demandé à madame Grant ou ils se trouvaient aujourd'hui. A la réponse "en Egypte" il a commandé des billets d'avion et a fait sa valise, un sourire aux lèvres, tandis que sa femme tentait de le dissuader de s'y rendre, que c'était dangereux et pas si courant d'en rencontrer un. Il avait eu un regard étonné... Alice était jeune, à ce moment là, mais elle s'en rappelait très bien, et voyait ce souvenir sous un autre angle à présent, décryptant mieux l'expression naïve de son père aux airs d'enfant curieux et celle amusée de sa mère. Voilà ce que lui évoquaient les sphinx. Elle leva la main pour s'empêcher de devenir nostalgique:

- Le sphinx est classé au rang d'animal par le Ministère, même si il est très intelligent, parce qu'il ne s'exprime que par énigmes. Si on ne répond pas la bonne réponse à ses devinettes, ou si il se sent en danger, il cherchera à vous tuer. Je me demande d'ou vient leur obsession...

Si tu veux, lui susurra la Voie, ce soir, je te ferai revivre ce souvenir... dans ton sommeil... bien sûr, ça te serra sans doute douloureux, les pauvre, ils s'aimaient tellement et ils ont été séparés par la chose la plus naturelle et la plus imprévisible sur cette terre: la mort... tss... que c'est triste... Ça suffit, arrête de jouer avec mon esprit. Je suis en cours, laisse-moi. Cette nuit, je ne dormirai pas, de toute façon. Plutôt passer une nuit blanche que de revivre ça. Même si son corps n'allait pas supporter longtemps un manque de sommeil.



Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Kyara Blanchet, Mar 18 Oct 2016 - 13:25


Kyara espérait qu'elle avoir avoir ses quatre dernières réponses. Ils étaient beaucoup à n'avoir rien dit, alors cela arriverait probablement ou pas. Les timides n'aimaient pas parler, même si ça faisait gagner des points pour la maison d'appartenance. Il y avait aussi ceux préférant s'abstenir plutôt que de donner une réponse pouvant être mauvaise. La professeure de Soins Aux Créatures Magiques ne sanctionnait pas cela. Elle accordait des points de participation même à ceux se trompant. Après tout, ils étaient ici pour apprendre. A quoi bon faire cours sinon ?

- Je pense que les sphinx sont classés XXXX. Vaux mieux pas en ramener chez soi.

Mary semblait toujours avoir un petit commentaire à dire pour compléter ses réponses. Cela ne dérangeait pas la Fourchelang qui trouvait au contraire cela amusant. Tant que la Serdaigle restait respectueuse, elle pouvait se permettre ses petites remarques sans se faire réprimander. Keira donna la réponse sur la localisation. Au vu de l'apparence de la créature, ce n'était pas très dur à deviner, mais Kyara n'avait pas posé la question pour rien. Elle voulait être sur que ses élèves connaissent le minimum syndical sur les créatures abordées durant ses cours.

- Le sphinx est classé au rang d'animal par le Ministère, même si il est très intelligent, parce qu'il ne s'exprime que par énigmes. Si on ne répond pas la bonne réponse à ses devinettes, ou si il se sent en danger, il cherchera à vous tuer. Je me demande d'ou vient leur obsession... Répondit Alice.
- C'est une bonne question Miss. Je doute que l'on découvre la raison de cette obsession un jour. En tout cas, je n'ai jamais entendu parler d'un Sphinx ne se servant pas des énigmes pour communiquer.

Cela ne signifiait pas qu'il n'était pas possible de ne pas en trouver un, un jour. Après tout, en coupant la langue d'un sphinx, il n'arriverait plus à parler, mais c'était trop simple et c'était un peu comme de la triche. De toute manière, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques ne pensait pas que quelqu'un serait assez fou pour tenter l'expérience. Pas pour cette raison en tout cas. Retournant à son parchemin, la brune fit une moue désapprobatrice en voyant le parchemin de participation et le nombre d'inactifs ou de ceux n'ayant quasiment rien fait.

Aliace, Dragoslav, Estheim, Fern, Fielding, Link, Sakhno, Sourhill
, je vous conseille vivement de vous réveiller pour la suite du cours.

Kyara marqua une pause, en énonçant les noms, elle avait posé son regard sur l'élève en question. S'ils ne se réveillaient pas, ils allaient faire perdre des points et si cela arrivait, il était hors de question pour elle de les accepter au prochain cours. Elle avait déjà dû le faire, elle n'hésiterait pas à le refaire si cela devrait se reproduire. Kyara espérait que ce rappel serait suffisant pour retrouver l'ensemble de la classe active.

- A présent vous pouvez ranger vos affaires et on se retrouve devant l'entrée de la forêt interdite, près de la cabane afin de passer à la partie pratique du cours ! Je ne vais pas m'amuser à vous attendre toute la journée, donc vous partez devant, je ferme la classe pour vous rejoindre. S'il y a des retardataires ou des absents, c'est dommage pour vous, votre maison en pâtira. Vous pouvez y aller.


S'installant sur son bureau, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques regarda ses élèves ranger leurs affaires et quitter la salle de classe. Il y avait un risque de désertion, elle en avait bien conscience, mais la Française jugeait qu'ils étaient assez matures pour ne pas céder à la tentation et au pire ils manqueraient une super activité, très calme, pas du tout dangereuse pour eux. Lorsque le dernier élève quitta la salle de classe, Kyara se tourna vers Pan.

- Tu m'accompagnes ?

Le serpent se mouva alors pour grimper sur les épaules de son amie et la brune esquissa une légère grimace en se relevant. Son compagnon grandissait bien, donc devenait de plus en plus lourd. La Française voyait donc les portées comme un exercice de musculation. Il fallait toujours garder la forme ! Quittant la salle de classe, elle referma derrière elle avant d'aller vers la cabane afin de rejoindre ses élèves. Ne marquant pas de pause, elle tira sa baguette de sa poche et fit signe aux adolescents de la suivre.

Une marche de trente minutes débuta alors. Ils devaient s'enfoncer dans les profondeurs de la forêt interdite. Kyara se retournait fréquemment pour vérifier qu'elle ne perdait personne et n'hésitait pas à rappeler à l'ordre les traînards ou ceux semblant quitter le sentier. Elle avait posé Pan pour qu'il avance tout seul. Elle ne se faisait pas de soucis pour lui. Par contre, les élèves ne se rendaient pas compte de la dangerosité de la forêt. La brune ne se doutait pas qu'ils devaient être beaucoup à avoir fait des promenades nocturnes, qu'ils devaient se sentir en sécurité, d'autant plus qu'on était le matin. Que des naïfs. Dans le lot, il y en aura surement un qui se fera croquer une jambe ou un bras en se croyant en sécurité.

Ils débouchèrent finalement sur une grande clairière. La luminosité avait baissé et au milieu se trouvait deux cages opaques recouvrant pratiquement tout l'espace disponible. Faisant signe à ses élèves de s'arrêter, la brune s'avança et appela son elfe de maison. La créature magique fit alors son apparition dans un craquement sonore. Il avait eu pour mission de nettoyer la zone en cas d'apparition d'animaux dangereux. Tout étant bon, Kyara retourna à ses élèves.

- Il y a deux cages, celle de gauche contient des chaporouges que nous avons étudiés durant la partie pratique, l'autre des povrebines. Il s'agit d'un démon au corps velu et à la grosse tête grise dépourvue de poils. Lorsqu'il passe en position assise, il ressemble à un petit caillou rond et brillant qui aime suivre les personnes. Lorsqu'il suit des heures une personne, il provoque chez elle un état de léthargie et de désespoir. Ne nous resterons pas aussi longtemps pour expérimenter cela. Vous allez travailler en binôme, je vais faire les groupes pour gagner du temps. Marquant une pause, la Française ouvrit son sac et fourragea dedans avant de sortir plusieurs fioles qu'elle posa par terre ainsi que des petits sacs. Ceux se trouvant avec les chaporouges auront droit à une fiole de potion de beauté par personne. Sauf en cas d'extrême danger, merci de ne pas vous servir de la magie contre un chaporouge. Vous devrez me ramener le bandeau violet se trouvant cachée dans la cage. Pour ceux étant avec les povrebines, il est facile de les neutraliser, mais faut-il encore les trouver. Ce sera votre mission en trouver un et me le ramener en guise de preuve. Vivant et pas blessé. Vous prendrez un petit sac pour le transporter.

Fouillant une nouvelle fois dans son sac, la brune en tira un nouveau sac. Il contenait les noms des élèves. Kyara allait procéder au tirage au sort devant ses élèves. Cinq minutes après, les binômes étaient créés et il y avait aussi un trinôme. Il ne restait plus que deux rubans au fond du sac. Un bleu et un rouge.

- Je vais demander à un membre de l'équipe de venir tirer un ruban. S'il est rouge, vous affronterez les chaporouges, s'il est jaune les povrebines. Merci de remettre le ruban dans le sac après et de rejoindre votre équipe. Vous aurez huit minutes dans la cage, il faudra donc vous dépêcher sans pour autant vous précipiter.


---

A lire !!:
 


Dernière édition par Kyara Blanchet le Jeu 20 Oct 2016 - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Keira Sanders, Mar 18 Oct 2016 - 22:37


A l'annonce, la brune rangea ses affaires doucement, en faisant danser ses pieds dans tous les sens sous le pupitre, juste un petit signe nerveux qui montrait que ça n'était pas toujours aussi calme que ça en avait l'air en elle, que la demoiselle était solide mais que parfois de vraies bourrasques arrivaient comme chez tout le monde, et elle les encaissait à sa façon. Les méthodes de chacun pour ne pas tomber sous le coup du vent étaient plus ou moins saines, des fois carrément réprimandables mais tant que ça permet de continuer à mener sa vie, le droit de critiquer n'était offert à aucune bouche médisante. Keira, elle, n'avait presque jamais rien fait qui soit reprochable à ce niveau. Presque, il y avait eu cette Pomme, pauvre victime choisie au hasard parce que c'était ainsi qu'étaient construites les rencontres.

Elle sortit avec le troupeau de classe, suivit le mouvement, attendit sagement à la lisière de la forêt jusqu'au moment de suivre Blanchet à l'intérieur. Elle talonnait la prof et son serpent de peu, aimant être au devant du rang, plus en sécurité peut-être parmi ces arbres aux silhouettes menaçantes - bien que moins effrayantes de matin que de nuit. Parfois, elle se laissait couler un peu et du petit doigt effleurait la main du blond décoiffé pour faire remonter un frisson, et parce que la sensation de danger et d'interdiction était exquise ; l'appréhension d'être vue, de se trahir même si elle pensait être assez discrète et ferait au pire croire à un incident, armée d'un beau jeu d'actrice, Madame était trop distinguée pour ce niveau-là apparemment.

Sagement, elle écouta les consignes, le cœur un peu lourd parce qu'elle n'était jamais rassurée en présence de créatures inconnues. Elle ne pouvait pas avoir le contrôle qu'elle avait sur sa tortue sur la plupart des animaux vus en classe. Elle n'avait même jamais entendu parler de l'une des deux créatures ici présentes. Les binômes étaient faits automatiquement, ce qui enlevait bien des désagréments mais en créait d'autres. Elle fut appelée à se mettre avec un certain Trystan, et ne cacha pas sa déception en associant le prénom à la personne qui l'exaspérait à chaque fois, elle ne le connaissait pas mais savait qu'avec lui le courant ne pourrait pas passer. Elle entendit de suite après Alice se faire appeler. Elle aurait tout donné pour se trouver avec son amie la plus proche plutôt qu'avec ce poissonnier. La Serdaigle allait faire équipe avec une certaine Shela, ou plutôt un certain Shela, c'était bizarre comme ce nom sonnait étrangement féminin mais elle n'allait pas critiquer le choix des parents, si ?

Se sortant ces idées de la tête, d'un « je vais tirer » sec à souhait la préfète annonça à son coéquipier qu'elle s'occuper d'aller chercher un ruban. Rouge ou jaune, elle s'en fichait, de toute façon, aucune cage ne lui inspirait plus confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Maître de jeu, Mar 18 Oct 2016 - 22:37


Le membre 'Keira Sanders' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Liderick
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Azaël Liderick, Jeu 20 Oct 2016 - 0:32


Le cours continuait. A défaut d'être vraiment intéressé, il écoutait tout de même les réponses de ses camarades concernant les Sphinx. En revanche, les Scroutts à Pétard, l'information sortait sitôt qu'elle était entrée. Il ne voyait aucun intérêt en ces bestioles. Elles ne servaient à rien, elles étaient bruyantes, elles étaient moches, et en plus elles étaient encombrantes. Drôle d'idée de s'en préoccuper. Alors qu'il recommençait peu à peu à retourner se perdre dans ses pensées, du mouvement l'en tira aussitôt.

Ses camarades rangeaient leurs affaires. Apparemment, la partie pratique allait commencer. Il en fit donc de même, remplissant son sac sans chercher à prendre soin de ce qu'il remettait dedans et le balança sur son épaule. Direction l'orée de la Forêt Interdite. Etrangement, s'il avait aimé y aller par lui-même, entouré par d'autres élèves et une prof, ça perdait beaucoup d'attrait. Comme si le fait d'être en groupe pourrait empêcher quelque chose d'arriver.

Une fois devant la cabane, il attendit tranquillement que Blanchet se montre à nouveau. Toujours un peu à l'écart des autres, il finit par lui emboîter le pas. Dernier de la marche, quelques mètres en retrait. Parce qu'il n'aimait pas se mêler aux autres. Sa dernière escapade dans la forêt lui avait valu de se faire à moitié assommer par un centaure. Et ce dernier lui avait bien fait comprendre qu'il ferait mieux de ne pas revenir. Il avait même brisé la baguette de la lionne qui l'accompagnait. Aucun respect ces hommes-chevaux.

Après une bonne demie heure de marche, ils atteignirent une clairière. Il s'adossa contre un arbre en écoutant les explications de Blanchet, sans même jeter un oeil aux cages concernées. Aucune des deux créatures ne l'intéressait réellement. Mais il ne savait pas vraiment à quoi ressemblaient les povrebines. D'ailleurs, c'était la première fois qu'il en entendait parler. Ca pouvait être sympa d'essayer d'en attraper un. Voire deux. Histoire d'en garder un pour le faire suivre quelqu'un. Même s'il ne savait pas vraiment s'il pourrait le dresser. Ca pouvait être drôle d'essayer.

Il écouta à peine les binômes créés. Il retint juste le nom de sa partenaire du jour. Jade Wilder. Pas de chance pour elle, il était plutôt du genre à travailler en individuel. Alors elle avait intérêt à pas le déranger. D'ailleurs si elle pouvait éviter de lui parler, ça l'arrangerait. Il lui lança un regard peu avenant avant de s'avancer vers Blanchet pour tirer un ruban et savoir dans quelle cage ils devraient pénétrer. Il ne lui laissait même pas le choix. Au moins, si ils tombaient sur la mauvaise créature, il ne s'en prendrait qu'à lui-même.




Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Maître de jeu, Jeu 20 Oct 2016 - 0:32


Le membre 'Azaël Liderick' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Shela Diggle, Jeu 20 Oct 2016 - 15:42


C'est Jade qui complète la réponse Jade, l'envers de la pièce tu sais le jeu du hasard, à sur qui cela tombera, mais ce n'est pas l'objet qui vainc l'objet lui entraîne dans le même mouvement l'envers et l'endroit il entraîne, dans le même saut la même chute, à qui tombera en premier. Ça a un sens, et si non lui en donner un, un plaisir surprise, petit, les plus petites choses sont toujours jolies, une espèce de poésie de celles que je ne déprécie pas. Une bulle. Pas la bulle Wind au champagne mais le timide voile duquel on enrobe un instant, une membrane, cellule à sauvegarder - il me semble que toutes sont toujours quelque part ancrées mais celles-ci restent à la surface, un peu, elles sont rattrapables sans devoir exercer une particulière pression sur sa vacillante mémoire - la peur névrotique empêche de se rappeler, tu sais, elle empêche de se rappeler. Ne pas avoir de peur névrotique.

.
Elles sont toutes foncièrement normales.
Tentation effleurée de déserter mais Chloé me retient du bout des doigts, même à l'avant du groupe, au plus devant du groupe presque en danger, les groupes sont dangereux quand on en prend la tête. Des responsabilités à cracher dessus, préférer être l'utile inutile le non nécessaire, dont on ne doit pas se servir mais qui peut être là, ou non, s'échapper toujours garder une porte entrouverte pour s'en aller, tu sais, les groupes c'est immense préférer personnellement se servir ou à l'entourage choisi. Parce qu'aimer. Les autres le paysage il est neutralité, on peut l'envisager, le rendre plus net réel proportionné, lui donner deux dimensions en plus, les autres comme des cases à cocher, le veux-tu inséré, oui non peut être, à côté, pas très important. Le bout des doigts l'intensité décuplée par le bruit papillon, silhouette, l'éphémère le silence, c'est doux. La forêt marche avec tous.

Puis l'arrêt, se désordonner de toute manière d'ordre il n'y a pas, drôle de mot drôle de choix, l'exercice a l'air chouette. Guetter un indice qui fera pencher la balance, pour lequel ai-je une préférence, en général ne point assez s'avancer décider d'apprécier ce qui est là ce qui viendra, ici aussi, dommage, aucune importance, hausser les épaule et délaisser le goût au profit du falsifié hasard. Je me fiche bien de la cage de la bête, la nature de l'exercice m'est sympathique et le reste, en suspend. Sans question, d'ailleurs. Juste là, accroché aux arbres, oscillant un peu, pomme de pin - je cherche pas à attraper les pommes de pin. Pas d'intérêt. N'empêche qu'elles sont là, qu'il est là, le reste; aucune importance. Suspendu, plutôt. Chloé s'appelle Keira, ou Keira Chloé, mais Chloé est Chloé peu importe le titre qu'on lui donne. Etre nouvelle associée d'une demoiselle aux cheveux châtains, lui adresser un sourire, aller tirer un ruban. Le sort plus que le goût guide la main, faites en sorte que le résultat soit neutre - il le sera.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Maître de jeu, Jeu 20 Oct 2016 - 15:42


Le membre 'Shela Diggle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Rozaire Dumaray
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Rozaire Dumaray, Ven 21 Oct 2016 - 0:58


La partie théorie du cour arrivait à son terme, les derniers élèves donnaient leurs réponses en ce qui concerne le sphinx que la jeune recopia proprement avec des annotations repris de la prof s'amusant ensuite à dessiner sur le côtés de ses notes un sphinx un peu grotesque, du moins c'est ainsi qu'elle les avais vu dans un livre mais son talent de dessins ne lui permettait pas de dessiner aussi bien.

- A présent vous pouvez ranger vos affaires et on se retrouve devant l'entrée de la forêt interdite, près de la cabane afin de passer à la partie pratique du cours ! Je ne vais pas m'amuser à vous attendre toute la journée, donc vous partez devant, je ferme la classe pour vous rejoindre. S'il y a des retardataires ou des absents, c'est dommage pour vous, votre maison en pâtira. Vous pouvez y aller.

Ce fut la libération, avec toutes ces questions réponses la jeune fille était sur le point de décrocher. Cette fois c'était le moment pratique du cour, le meilleur moyen pour ce concentré sur celui ci. Rozaire souffla rapidement sur ses dernières notes pour faire sécher son encre et roula son parchemin. Rangeant toute ses affaires puis quitta la salle en passant un coup d’œil sur le serpent, décidément il était vraiment beau celui là. La pouffy espérait qu'à la fin du cour elle pourrait demander la permission pour le caresser.

Se rendant alors en dehors de Poudlard, jusqu'à la cabane. La route prenait bien 10-15 minutes à pied et la jeune fille n'était pas la première à arrivée mais resta quelque peu à l'écart. Certains semblaient ne pas trop l'apprécier depuis sa remarque en cour, il n'y avait pourtant rien de méchant, même la prof avait passé outre.
Frissonnant de la tête au pied, Rozaire s'emmitoufla un peu plus dans sa cape en se frictionnant pour ce réchauffer quelque peu. Ce n'était pas une saison à sortir sans être chaudement habillé.

Le temps de se réchauffer et le monde rappliqua petit à petit suivit en dernier de la prof qui fermait la marche. Rozaire pris encore un moment pour observer le serpent, ah la la décidément elle ne pouvait s'empêcher de le regarder en repensant à sa maison et aux serpents qui s'y trouvaient, ceux ci pouvant librement se balader dans toute la maison.

Tout le monde était fin prêt et attentif pour la deuxième partie de ce cour, la prof fit appel à son elfe de maison. La jeune fille en avait aussi chez elle, mais ne s'attendait pas à ce qu'il soit sollicité pour ce cour.

- Il y a deux cages, celle de gauche contient des chaporouges que nous avons étudiés durant la partie pratique, l'autre des povrebines. Il s'agit d'un démon au corps velu et à la grosse tête grise dépourvue de poils. Lorsqu'il passe en position assise, il ressemble à un petit caillou rond et brillant qui aime suivre les personnes. Lorsqu'il suit des heures une personne, il provoque chez elle un état de léthargie et de désespoir. Ne nous resterons pas aussi longtemps pour expérimenter cela. Vous allez travailler en binôme, je vais faire les groupes pour gagner du temps. la prof s'arrêta et sans plus tarder ouvrit son sac, sortant de celui ci des fioles et des petites sacs qu'elle posa par terre. Ceux se trouvant avec les chaporouges auront droit à une fiole de potion de beauté par personne. Sauf en cas d'extrême danger, merci de ne pas vous servir de la magie contre un chaporouge. Vous devrez me ramener le bandeau violet se trouvant cachée dans la cage. Pour ceux étant avec les povrebines, il est facile de les neutraliser, mais faut-il encore les trouver. Ce sera votre mission en trouver un et me le ramener en guise de preuve. Vivant et pas blessé. Vous prendrez un petit sac pour le transporter.

L'exercice étant à présent expliquer la prof tira au sort les binômes dont le trinômes où Rozaire avait été affecté, de manières à mélanger tout les élèves. Elise Green et Erundil Trismegiste était les autres membres de son groupe, n'ayant de toute façon pas grand monde à qui parler elle alla à leurs rencontre directement avec un léger sourire sympathique. Et attendit la suite des explications.

- Je vais demander à un membre de l'équipe de venir tirer un ruban. S'il est rouge, vous affronterez les chaporouges, s'il est jaune les povrebines. Merci de remettre le ruban dans le sac après et de rejoindre votre équipe. Vous aurez huit minutes dans la cage, il faudra donc vous dépêcher sans pour autant vous précipiter.

Deux ou trois élèves se jetèrent à l'eau et pas encore ceux de son groupe, bon et bien c'est donc la pouffy qui s'y collera se dit elle en s'approchant du sac pour tirer un ruban.



Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Maître de jeu, Ven 21 Oct 2016 - 0:58


Le membre 'Rozaire Dumaray' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Elise Green
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Elise Green, Dim 23 Oct 2016 - 12:51


Je prends des notes, inlassablement. Mon parchemin ne ressemble plus à rien. Couvert d'encre noir, on n'en voit plus la couleur initiale. Mon écriture fine et penchée s'étale en abrégé dans tout les sens. Je n'ai plus un seul rouleau dans mon sac. Je dois penser à en récupérer pour les prochains cours. Le tout doit trôner en bazar dans ma malle, au pied de mon lit. Seulement voilà, je ne pense pas à tout le matin. La professeure annonce alors que nous allons pratiquer... à l'entrée de la forêt interdite ! Super, je n'y suis jamais allée ! Je m'empresse de ranger tout mon foutoir, encre sèche ou pas. Nous allons dehors. Notre cours va se dérouler en extérieur ! C'est excitée comme une puce que je rejoint le groupe. Je marche en tête de file, la hâte me mordant le ventre. Nous arrivons enfin, dans une petite clairière où trônent deux cages.

- Il y a deux cages, celle de gauche contient des chaporouges que nous avons étudiés durant la partie pratique, l'autre des povrebines. Il s'agit d'un démon au corps velu et à la grosse tête grise dépourvue de poils. Lorsqu'il passe en position assise, il ressemble à un petit caillou rond et brillant qui aime suivre les personnes. Lorsqu'il suit des heures une personne, il provoque chez elle un état de léthargie et de désespoir. Ne nous resterons pas aussi longtemps pour expérimenter cela. Vous allez travailler en binôme, je vais faire les groupes pour gagner du temps. Ceux se trouvant avec les chaporouges auront droit à une fiole de potion de beauté par personne. Sauf en cas d'extrême danger, merci de ne pas vous servir de la magie contre un chaporouge. Vous devrez me ramener le bandeau violet se trouvant cachée dans la cage. Pour ceux étant avec les povrebines, il est facile de les neutraliser, mais faut-il encore les trouver. Ce sera votre mission en trouver un et me le ramener en guise de preuve. Vivant et pas blessé. Vous prendrez un petit sac pour le transporter.

J'hoche la tête. Le professeure forme alors les groupes. Tiens ? Nous sommes un trinôme. Je ne connais pas du tout les personnes qui composent mon groupe... Je balaie l'assemblée du regard, pose mon sac contre un petit arbre et attend, un peu perdue. Une poufsouffle se dirige alors vers moi, tout sourire. Nous rejoignons rapidement notre dernier membre. Rozaire Dumaray et Erundil Trismegiste... Bon. Il ne manquerai plus qu'un Serpentard et les quatre maisons seraient réunies. Encore faut-il s'entendre avec un vert et argent... Rozaire s'en va piocher un ruban pour savoir avec quel créature nous nous retrouverons. Pitié, pas les Chaporouges... Ils me font vraiment trop peur. Heureusement, nous tombons sur les Povrebines. Je n'ai pas trop envie de faire une dépression mais... j'ai l'impression que c'est toujours mieux que les Chaporouges. Nous ne resterons pas longtemps dans la cage. Du moins, je l'espère !

J'attrape un petit sac destiné à la capture de la créature. Brillant comme une pierre, brillant comme une pierre... Passant la porte de la cage, je me met à scruter l'endroit. La cage est sombre, emplie de hautes herbes. La capture ne va pas être très facile. Je me tourne vers mes camarades et lance alors :

- Bon, on a qu'à chercher méthodiquement : on a un avantage, nous sommes en trinôme. Ça risque d'être rapide ! Regardez bien où vous mettez les pieds surtout... Je n'ai jamais vu de Provrebine et vous ? Si vous savez ne serai-ce qu'une toute petite information permettant sa capture... Je ne sais pas non plus s'ils courent vite. Bon, pas de précipitation, si vous en voyez un, faites le... cri du hibou !

Ouais, c'est le premier truc qui me soit passé par la tête. J'attrape un bâton au sol et m’attelle à écarter la végétation environnante. Allez, venez voir maman... Elle ne vous veut pas de mal ! Je tourne et retourne dans la cage. Où sont-ils bon sang ? Je lance un regard désemparé à mes camarades. Je me met à observer chaque pierre que je vois. Pfff... Et moi qui pensait que ça ne serait pas long. J'entends alors un bruissement derrière moi. Mais oui ! Les Povrebines suivent les humains et se cachent lorsque celui-ci se retourne. Je me retourne brusquement et aperçois alors, à deux pas de là, un petite pierre d'une trentaine de centimètres. Mon cœur fait un bond. J'imite avec maladresse le cri du hibou, afin que mes camarades puissent venir à ma rencontre. Oh, et puis zut ! La créature est juste là, je peux l'attraper toute seule ! Et puis, Rozaire et Erundil risquent de lui faire peur s'ils arrivent trop brusquement. Afin de ne pas blesser la créature, je décide de l'attraper à main nue. Je fais un pas, puis à la manière d'un chat, je bondis sur la petite pierre suspecte.

Pile : Gagné ! Roulant sur le sol avec un cri de guerre qui a certainement fait fuir toute les créatures de la forêt, Elise attrape la créature et se lance dans une danse de la joie ridicule, après avoir fourré le Povrebine dans le sac.
Face : Elise se casse merveilleusement la figure sur ce qu'elle pensait être la créature mais qui n'est rien de plus qu'un simple roc. Honteuse, le front éraflé, elle se confond en excuses devant ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Maître de jeu, Dim 23 Oct 2016 - 12:51


Le membre 'Elise Green' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Erundil Trismegiste
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Erundil Trismegiste, Dim 23 Oct 2016 - 13:23


Le cour. Enfin, le moment que je préfère. C'est toujours amusant de mettre la main à la patte. J'essaie de rester atentif, mais les pensées dans ce crâne ne me font pas sourire. Je repense à tout ce qui s'est passé, se passe et se passera peut-être dans le monde. La terreur apparente dans toute situation. Il ne manquerait plus que ça explose. Il ne manquerait plus qu'une guerre éclate au grand jour. Ce n'est pas la peur que je ressens, plus que la frustration. Devoir se faire manipuler car trop faible. Car ne sachant pas tout. Tant de choses secrètes, cachées à la grande majorité. Comment se sentir en sécurité quand on fait partie de cette foule d'anonymes qui ne sont que des pions, pour tous ces gens-là…

J'entends mon nom… Je réapparais.

Formation trinôme, avec beaucoup de couleurs. Des gens que je ne connais pas. Une s'appelle Rozaire. Etrange prénom que celui-ci. Il me rappelle une plage bretonne que j'ai eu la chance de visiter, un jour avec ma mère et mon frère. C'est une Poufsouffle. C'est elle qui prend les choses en main, en allant chercher le fameux ruban, pour savoir quelle mission nous allons avoir. Tout ceci est bien divertissant. Oserais-je sourire ? J'attends à côté d'une jeune Gryffondor, Alice qu'elle s'appelle. Jolie prénom également. Un de mes préférés depuis que j'ai lu les bouquins de Lewis Caroll, grand romancier et scientifique. Elle suit le cours de l'histoire, le fil du cours, en s'armant d'un sac. Elle rentre dans la cage. C'est moi, ou je ne sers à rien, dans tout cela ?

- Bonne chance Alice, je sais que tu vas y arriver.

C'est ça. Faire le soutien morale. Mieux que rien, me direz-vous.

- Si ça se passe mal, je le stupefix, donc tu n'as rien à craindre.

Je sors donc la baguette, et attends de voir ce qui se passe. Mais je ne me fais pas trop de peur, je suis convaincu qu'elle peut et qu'elle va y arriver. Elle semble parefaitement déterminée.

Réussite !!

Elle s'en sort très bien la rouge !

- Bien joué !

Elle semble crier de toutes ses forces, ça lui aura peut-être donné la force d'aller jusqu'au bout de la mission. Cette fois, j'ose sourire. Rire même, face à sa réaction quelque peu démesurée mais amusante.

- Maintenant, fais attention à ce qu'il ne te suive pas partout.

Je lui souris, puis reste près de notre trio dans lequel je n'aurai pas servi à grand-chose. En l'attente de la suite. Ou de la fin. Je les regarde, en me disant que c'est sympa aussi, une équipe. Peut-être que je devrais faire l'effort d'aller vers les autres, de temps en temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 9

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°12 : Les créatures atypiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.