AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 3 sur 6
Sur une île éloignée des côtes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Aria Morrison
Gryffondor
Gryffondor

Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Aria Morrison, Jeu 24 Aoû 2017, 11:15


Jo me fait un petit signe de la main et je comprends que cela ne la dérange pas de m’avancer encore de l’argent. Je me sens quand même gênée, j’ai l’impression de profiter de la gentillesse d’une inconnue. En même temps, je me dis que si les rôles étaient inversés, je n’aurais pas hésité une seule seconde à faire la même chose. N’empêche, je n’aime pas avoir des dettes et je me promets encore une fois de la rembourser dès que je la reverrais dans le château. Elle me propose ensuite qu’on aille s’installer sous la tente à côté du stand des boissons. C’est une excellente idée. Je lui fais un signe de la tête et la suit. Pendant que Jo commande des verres d’eau et deux Bièreaubeurre, j’examine rapidement l’intérieur de la tente. Il y avait des fauteuils et des canapés disposés un peu partout, comme si on se trouvait dans un de ces salons de thé que Mammy-Li va parfois quand elle retrouve ses amies. Quelques personnes sont en train de boire leur boisson tout en discutant joyeusement mais le « salon » n’est pas rempli. C’était plus calme ici à l’intérieur mais on pouvait entendre une musique latino (Des-pa-cito)

Jo s’assoit sur un fauteuil et je l’imite en m’installant sur celui à sa gauche. Les boissons venaient d’arriver, j’attrape le verre d’eau que me tendait la brune et je le bois d’un coup. Mon père me dirait surement : heureusement que ce n’est que de l’eau Aria. En tout cas, ça faisait du bien de s'hydrater un peu. La Gryffondor me demande de lui parler un peu plus de moi. Question super vague… Qu’est-ce que je pourrais lui dire sur moi ? Je la regarde accompagné d’un « Euh… » Puis en souriant, je lui dis : « Alors comme tu le sais déjà, je suis chez les lions et là, je vais entrer en quatrième année. » Comme elle voulait que je lui parle de moi et qu’elle avait l’air sympa, je continue : « Ma famille est moldue et je vis à Camberley, une ville pas trop loin de Londres. Je n’ai qu’un seul frère, et il a 18 ans »

Je décide de lui retourner la question, histoire d’en apprendre également un peu plus sur elle. Je l’interroge donc : « Et toi alors ? Tu rentres en quelle année ? La dernière ? Et tu viens d’où ? Tu as des frères, des sœurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Josephine Campbell, Lun 28 Aoû 2017, 14:35


Elle entre en quatrième année ? Alors il lui reste encore 4 ans à Poudlard ? La pauvre ! Pas que Jo n’aimait pas cette école mais c’était plutôt l’enfermement qu’elle avait de plus en plus de mal à supporter. Elle était bien contente d’entamer sa septième année, comme ça l’année prochaine elle pourrait faire enfin ce qu’elle veut. Fini les règles, les interdictions, les sanctions… Peut être que dans quelque années elle regretterait cette pensée, parce qu’il fallait bien avouer qu’elle aimait vivre avec ses amis, l’esprit de camaraderie, elle adorait ça, mais son envie de liberté était plus fort.

Jo prit sa bierraubeurre pendant qu’Aria continuait de répondre à sa question. Elle était d’origine moldu, ce n’était pas si étonnant que ça. Elle avait l’air vraiment perdue lorsqu’elle est arrivée tout à l’heure. En même temps, ce genre d’animation est assez déroutante, il faut bien l’avouer. Elle vivait près de Londres avec ses parents et son frère qui était à peine plus âgée qu’elle. Jo ne cacha pas son enthousiasme sur cette information.

- Quelle chance, j’ai toujours voulu avoir un frère ou une sœur !

Elle s’était un peu emballée, heureusement qu’Aria lui avait retourné la question…

- Je ne sais pas pourquoi mes parents n’ont jamais voulu avoir d’autre enfant.

*Surement parce qu’une enquiquineuse à la maison leur suffit !*

Jo but une gorgée de sa boisson et ne put s’empêcher de penser à leur réaction quand ils apprendraient qu’elle s’était rendue a ce festival alors qu’ils le lui avaient interdit. Peut être qu’elle prenait trop de place et leur donnait beaucoup de mal… c’était peut être pour ça qu’elle était enfant unique…

Jo resta un moment perdue dans ses pensées lorsqu’elle entendit au loin la musique jouée sur scène. Elle regarda Aria puis lui sourit comme si de rien n’était.

- Sinon, je rentre en dernière année. Mon père est sorcier, il travaille au Ministère de la Magie, quand à ma mère c’est une moldu, elle est illustratrice de livres pour enfants. On a une maison à Londres, mes parents y vivent toute l’année… j’ai horreur de Londres, je ne m’y suis jamais sentit chez moi…Et sinon en été nous nous rendons dans une maison de campagne en France. Elle appartient à ma mère… C’est là bas chez moi.


La mère de Jo lui avait toujours dit que cette maison lui reviendrait si elle devait disparaitre, qu’elle appartenait à sa famille depuis des générations et que cela ne devait jamais changer. De toute façon… il en était hors de question, Jo aimait bien trop cet endroit, on s’y sentait coupé du monde et en sécurité et la vie là bas paraissait si simple, bien loin du monde tordu dans lequel ils étaient.

- Et tes parents qu’est ce qu’ils font dans la vie ? Et ton frère, tu t’entends bien avec ?

Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Aria Morrison, Dim 03 Sep 2017, 11:59


Elle me parle un peu d’elle. Après qu’elle m’ait dit qu’elle était fille unique, j’apprends qu’elle rentre en dernière année et qu’elle est de sang-mêlé. Son père, un sorcier, travaille au Ministère de la Magie et sa mère, une moldue, est illustratrice de livres pour enfants. Je souris lorsqu’elle m’annonce ça. J’essaie de me remémorer tous les livres d’enfants que j’ai lu étant petite, peut-être  que je suis déjà tombée sur un de ses livres. Elle m’explique ensuite que ses parents habitent à Londres mais qu’elle déteste cette ville. Pourtant, c’est une belle ville Londres, moi j’aime bien. Par contre, en été, ils vont une maison de campagne appartenant à sa mère, en France. Je ne suis jamais allée dans ce pays. J’ai entendu dire que Paris était une très belle ville avec, entre autre, sa Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, Le Louvre… Papa nous a toujours dit qu’un jour ont irait là-bas. Peut-être l’été prochain ? Il faudrait que je lui en parle, on arrivera peut-être à organiser ça.

Elle me retourne ensuite la question, s’intéressant ainsi au travail de mes parents et à mon entente avec mon frère. Je m’empresse donc de lui répondre :

- Vu que tu es fille unique, tu n’as donc pas connu les joies de se faire taquiner par son grand-frère, celles où il t’accusait quand il faisait une bêtise ou qu’il t’entraînait avec lui dans ses sottises. - Je me mets à rigoler et reprends – Mais sinon oui, on s’entend super bien lui et moi. Mes parents, eux, sont commerçants. Ils ont une petite boutique de bazar à Camberley.

Je regarde ensuite le verre de Bièraubeurre. Je n’y ai encore jamais gouté mais il parait que c’est bon. On va voir ça alors. Je prends la boisson et bois une gorgée pour gouter. Un mélange de beurre et de sucre donnant ainsi un goût de caramel. C’est pas mal du tout. Je rebois donc une autre gorgée, repose le verre sur la table et pose mon regard sur Jo en repensant à ce qu’elle m’a dit sur Londres :

- Mais en fait, tes parents n’habitent pas très loin de chez les miens vu qu’ils sont à Londres. C’est bizarre que tu n’aimes pas cette ville d’ailleurs, moi je l’aime bien. Tu sais pourquoi tu ne l’aimes pas ? Pourquoi tu ne t’y es jamais sentie chez toi ?

Je jette un coup d’œil rapide à ma montre et hausse les sourcils. Il était déjà 17h15. Le temps passe vraiment vite ici. Il nous restait encore une bonne heure et demi, j’avais encore le temps de m’amuser un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Josephine Campbell, Dim 10 Sep 2017, 14:38


Non en effet, Aria avait raison. Jo n'avait pas connu les joies de se faire embêter par son frère, ni de se faire embarquer dans des traquenards. Elle ne pouvait que se faire des idées sur ce qu'était une relation entre frère et soeur ou même une relation soeur/soeur. Elle avait Ellana, mais ce n'était tout de même pas pareil. Elles n'avaient jamais vécu ensemble et l'enfance qu'elles avaient vécu n'avait rien à voir l'une de l'autre... Jo n'avait jamais eu à se disputer l'attention de ses parents, puisqu'il n'y avait qu'elle et elle avait toujours eu l'habitude d'être au centre de leurs préoccupations et en faisant le mur comme elle venait de le faire aujourd'hui ça n'allait pas s'arranger... Lorsque ses parents à elle disparaitraient, elle n'aurait plus personne... à moins qu'une âme charitable ou un véritable kamikaze veuille bien d'elle.

Jo bu une gorgée de la boisson qu'elle tenait dans ses mains. Mine de rien, elle commençait à avoir moins chaud. Excitation de la danse était retombée mais n'allait pas tarder à revenir si les musiciens chargés de faire l'animation continuaient dans ce registre ( Jack forever  amour ). La jeune fille était une proie facile, elle pouvait danser sur n'importe quoi et se laissait emporter par n'importe quel rythme (sauf sur "Despacito"  tongue ). Elle gesticulait dans tous les sens, ce n'était peut être pas beau à voir, mais peu importait! Aria lui confia que ses parents tenaient une boutique de bazar à Camberley ce qui, il était vrai, n'était pas loin de leur maison de Londres.

- Je n'aime pas les grandes villes. Et encore moins Londres que je trouve triste à mourir. Tout est si froid et toute cette population qui s'ignore, personne ne se connait... et ce temps... cette grisaille. Non... Je n'aime pas. Après, je te dirais la même chose de Paris... Je crois que je ne suis pas faite pour être citadine, mais peut-être qu'au final je n'aurais pas le choix.


Oui si elle voulait se faire un nom dans la peinture, elle n'aurait surement pas d'autre choix que de trouver un endroit où loger en ville. Et cette perspective ne l'enchantait guère...

-Dis-moi, tu as une idée de ce que tu veux faire une fois ton diplôme en poche?
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Aria Morrison, Mer 13 Sep 2017, 10:58


Mais qu’est-ce que c’est que cette musique ? Je fronce les sourcils, assez perplexe. Je préfère, et de loin, la chanson précédente (#teamdespacito) mais bon… il en faut sûrement pour tous les goûts. Essayant de faire abstraction du « bruit », je me concentre sur ce que me raconte Jo. Elle n’aime pas les grandes villes et est plutôt campagnarde à ce que je comprends. C’est pourtant bien de pouvoir se balader dans un centre-ville, de pouvoir faire du shopping dans les différentes boutiques, d’avoir tout à proximité. Bon, pour la météo, que l’on habite à Londres ou dans un petit village à proximité, le mauvais temps sera toujours là. Ça ne change rien de ce côté-là.

Je reprends mon verre et bois une nouvelle gorgée alors qu’elle me demande ce que je souhaite faire plus tard. Passant ma langue sur mes lèvres pour m’enlever la mousse de la Bièraubeurre, je lui réponds :

- C’est une excellente question…

Je réfléchis quelques secondes. En fait, je ne m’étais pas vraiment posée la question jusqu’à présent. Travailler dans un commerce comme mes parents, non, ça je sais que je ne voudrais pas. Ça ne m’intéresse même pas. Mais enseigner pourrait me plaire je pense. Je lui dis donc :

- Pourquoi pas professeur. Je me vois bien transmettre mon savoir à d’autres personnes, leur faire partager ce que je sais, échanger avec eux.

Je continue de réfléchir. Un autre domaine pourrait aussi me plaire, celui de la justice. J’enchaîne donc :

- Mais travailler au Ministère de la Magie me plairait aussi. Si j’y arrivais, pourquoi pas être Auror ? On est carrément au cœur de l’action là et je pourrais aider à faire respecter les lois et lutter entre autre contre la magie noire. Mais bon, faut voir si j’y arrive.

Il me reste encore quelques années avant d’avoir mon diplôme, j’avais encore le temps pour bien réfléchir à ça. Par contre, Jo va rentrer en dernière année, elle devrait surement avoir une idée précise de ce qu’elle voudrait faire. Je l’interroge donc à mon tour :

- Et toi alors ? Tu sais ce que tu voudrais faire ?

La précédente musique vient de finir pour laisser place à une nouvelle. Je tends l'oreille tout en buvant une nouvelle gorgée de Bièraubeurre. Je souris, elle s'écoute quand mieux que la précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Josephine Campbell, Ven 15 Sep 2017, 14:43


La petite Aria se voyait bien professeur. Et bien, elle en avait du courage. Jo, elle, savait bien qu’elle n’avait pas assez de patience pour faire ce métier là… enfin, peut être avec de jeunes enfants, parce qu’elle arrivait facilement à entrer dans leur univers… mais des ados de leur âge non merci. Elle n’arrivait pas déjà à comprendre les explosions d’hormones qu’avaient ses camarades bien qu’elle ait leur âge alors des années de décalage en plus n’allaient pas arranger les choses bien au contraire. Mais il en fallait, de bonnes âmes comme cela sinon, la magie ne serait plus qu’une légende.

Il y avait encore le Ministère de la magie qui l’intéressait bien. Et en temps qu’Auror. Elle était attirée par le respect des lois et la lutte contre la magie noire. Encore une fois, Jo ne se voyait pas du tout dans ce métier là. Elle était trop « électron libre » pour cela. L’autorité, elle savait la respecter lorsque c’était justifié... et il y en avait des règles dans ce monde qu’elle trouvait complètement stupides. Et son besoin de liberté n’était pas du tout compatible avec cela.

Tout naturellement Aria lui retourna sa question. Et elle qu’est-ce qu’elle voulait faire pares son diplôme ? Oui la question était plus justifiée et pertinente lorsqu’on s’adressait à une étudiante en dernière année, mais voilà Jo n’avait pourtant pas de réponse.

Elle prenait des cours de dessin en ce moment parce qu’elle voulait se lancer là-dedans. En même temps, elle n’avait du talent que dans ce domaine et n’avait pas spécialement d’ambition particulière. Son père la voyait bien diplomate comme lui… C’était surement plus un fantasme de sa part... Car Jo… diplomate… Elle qui avait la fâcheuse tendance à dire tout haut ce qu’elle pensait tout bas, qui avait autant de tact qu’un hippogriffe… Non impossible… Jamais elle ne pourrait faire ça… A moins que son père possède un don particulier et puisse voir l’avenir… A moins qu’il ait dit ça un soir où il avait abusé de la boisson ?!...

-Oh moi ? Et bien non pas trop. J’essaie de me perfectionner dans le dessin et puis on verra. Dans l’idéal j’aimerai pouvoir vivre de ma peinture, avoir des commandes de portraits ou de paysages ou encore ouvrir une galerie. Mais bon… je ne suis personne dans ce milieu pour le moment et peut être que ça restera ainsi… Je ne sais pas, on verra bien !


Jo haussa les épaules, bien consciente qu’elle se lançait dans quelque chose de pas facile et peut être même d’impossible. Mais qui sait ?

La musique qu’elle entendait au loin lui vint aux oreilles, elle était vraiment entrainante si bien qu’elle se mit à taper du pied à son rythme ( #moonwalk #ripdespacito).

- On va faire un tour sur les stands ?

C’était pas le tout mais, parler de son avenir l’angoissait… là, elle avait mal au ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Aria Morrison, Lun 18 Sep 2017, 16:40


Comme je lui ai retourné la question, elle me répond à son tour et m’informe que ses projets à elle sont d’ordre artistique. Elle aime peindre et voudrait réussir à se faire un nom dans ce domaine. Eh bah dis donc, c’est original. Elle doit être extrêmement douée du coup. En même temps, sa mère est illustratrice de livres pour enfants, elle a très certainement dû apprendre avec elle. Ce ne serait pas ma mère qui m’apprendrait à dessiner, ni mon père d’ailleurs. Je crois même qu’ils sont pires que moi. Par contre, au niveau cuisine et plus précisément les gâteaux, ma mère est super douée. Elle adore en faire et je suis sûre que s’ils n’avaient pas leur boutique de bazar, elle se serait lancée dans la pâtisserie.

Jo m’interrompt dans mes pensées culinaires pour me proposer d’aller faire un tour au niveau des stands. Je dois avouer que c’est une excellente idée. D’un signe de la main, je lui fais comprendre de me laisser quelques secondes pendant que je finis de boire mon verre de Bièraubeurre. Allez hop, cul sec comme dit mon père. Une fois la boisson finie, je me lève et me dirige vers l’extérieur.

On passe doucement devant différents stands. Je regarde dans l’un des bougies de plusieurs couleurs et parfum différents, puis dans un autre des bijoux de toutes sortes. Je m’arrête au suivant où il y a des bracelets ressemblant à des bracelets brésiliens que Mammy-Li m’avait appris à faire quand j’étais petite. Je ne me souviens plus trop de toutes les étapes, mais il me semble qu’il faut croiser les fils et aussi faire des nœuds. Parcourant différents modèles, mes yeux s’arrêtent sur un joli bracelet tricolore : noir, rouge et jaune. Il est super joli. Je m’exclame aussitôt :

- Oh t’as vu celui-là, il est beau hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Josephine Campbell, Jeu 21 Sep 2017, 14:05


Musique




Jo attendit patiemment qu’Aria finisse son verre. En même temps, elle était encore dans ses pensées, assez angoissée par les projets qu’elle avait. Elle était peut être folle de se lancer dans quelque  chose d’aussi risqué. Peut-être qu’elle devrait être moins ambitieuse et jouer la sécurité… Mais elle se connaissait. Jamais elle ne pourrait être une gratte papier enfermée dans un bureau. Elle serait comme un lion en cage et finirait par craquer. Elle était bien consciente qu’elle ne voulait et ne faisait jamais rien comme les autres, on lui avait fait la remarque plusieurs fois. Jusque-là ce genre de réflexion lui passait par-dessus, elle n’y prêtait même pas attention. Mais là, tout cela commençait à prendre du sens.

Jo revient à elle lorsqu’elle entendit le bruit du verre de sa camarade heurtant la table. C’est qu’elle avait une bonne descente la petite. Surement une future amatrice de mousse…

Les stands se suivaient et ne se ressemblaient pas. Jo aimait bien ce type de rassemblement. On trouvait souvent des choses qu’il était impossible de trouver en temps normal en Angleterre. Ça se voyait bien et cela s’entendait aussi, les personnes qui tenaient les stands venaient des quatre coins du globe. L’attention de Gryffondor fut attirée par l’un d’eux en particulier. Il y avait toute sorte de fioles contenant des mixtures de toutes les couleurs. Elles étaient en vrac dans des paniers en osiers. La vendeuse, une femme d’un certain âge s’époumonait à venter les effets de ses produits. De ce qu’elle disait, c’était une sorte de jeu. Il fallait boire une fiole au hasard et voir l’effet temporaire que cela pouvait avoir sur vous. Un jeune home à coté de Jo en acheta une poignée et en avala une de suite. Ses cheveux commencèrent à se colorer en rose. Lui, n’avait pas l’air emballé par ce changement mais il fallait bien le reconnaitre c’était vraiment très drôle pour les gens autour. La jeune fille en acheta une dizaine et les mit aussitôt dans son sac juste au moment où Aria qui s’était arrêté au stand d’à côté l’interpella d’un :

- Oh t’as vu celui-là, il est beau hein ?


Jo s’approcha alors de sa camarade et regarda par-dessus son épaule.

- Tu as raison ! Il est presque aux couleurs de Gryffondor en plus ! Allez viens on s’en prend un chacun !


Jo régla ce qu’il fallait et entreprit d’attacher un des bracelets au poignet d’Aria.

- A mon avis, ce ne sont pas de simples bracelets… ça m’étonnerait qu’ils vendent des choses non magiques ici…
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Aria Morrison, Lun 25 Sep 2017, 14:16


Jo s’approche de moi et m’indique qu’il est presque aux couleurs de Gryffondor. Moi, je dirais qu’il est autant Gryffondor que Poufsouffle mais peu importe, il est vraiment joli. Et tout d’un coup, elle m'annonce qu’on en prend un chacun. Avant que je n’aie pu dire quoique ce soit, elle avait déjà réglé la note et le bracelet était déjà à mon poignet. Ah bravo Aria… tu aurais mieux fait de te taire… Avec un sourire gêné, je la remercie. Je regarde mon cadeau, il est vraiment chouette ! Jo me fait part de son interrogation, se demandant ainsi si ces bracelets ne seraient pas magiques ?  Ah tiens, c’est vrai que je ne me suis pas posée la question. Je regarde pendant quelques instants nos deux bracelets mais rien ne se passe. En tout cas, je ne vois rien. C’est peut-être ça en fait, ça ne se voit peut-être pas !  

- Hey, mais peut-être qu’ils portent chance !

Ou pas... J’en sais rien en fait. Ils n’ont pas l’air d’avoir des propriétés magiques. Mais peut-être que ça ferait plaisir à Jo de croire qu’ils portent chance ? Pour ma part, je n’ai pas besoin qu’il fasse quoique ce soit de plus qu’être joli à mon poignet.

Je fais quelques pas vers le stand suivant mais mon regard s’arrête sur un autre un peu plus loin. Je vais directement là-bas, sans prendre le temps de regarder ce qu'il y a autour de moi. C’était mon domaine : les livres. Arrivée dans mon paradis, je constate qu'il y en a de toutes sortes : des manuels ou des guides comme par exemple "Grandeur et décadence de la magie noire", ou encore "Tant qu’il y a de la magie, il y a de l’espoir" ; mais aussi des romans, ce qui m’intéresse le plus. J’en attrape un ayant pour titre "Grincheuse la chèvre fouilleuse". Je le retourne pour lire la quatrième page de couverture. Il s’agit d’un conte pour enfant. Je suis un peu grande pour lire ça. Je le repose et prends celui qui se trouve un peu plus haut. Oh, apparemment, celui-ci fait partie d’une série de livres romantiques intitulés "Rencontres enchantées". Si j’avais mon porte-monnaie, je l’aurais très certainement acheté. Une petite voix m’incite à demander une nouvelle avance à ma banquière mais je préfère écouter l’autre voix, celle qui me conseille d’être raisonnable. Après tout, je le trouverais peut-être dans la bibliothèque. Et si je ne le trouve pas, je demanderais à Dey. Il arrive toujours à me dégoter les bouquins que je n’arrive pas à avoir.

Après avoir reposé ce livre, je regarde l’heure, il était déjà 18h30 ! Oula, il va falloir que j’y aille. Je tourne la tête pensant que Jo était à côté de moi mais non, elle était restée près d’un autre stand. Je m’avance vers elle et lui dis :

- Jo… je suis désolée mais il va falloir que j’y aille…

Il faut aussi que je trouve comment rentrer... A vrai dire, je n’avais pas trop réfléchi à ça. Il doit surement y avoir un portoloin qui me ramène d’où je viens, non ? Regardant ma camarade, je lui demande :  

- Euh… par contre, tu sais où est le portoloin ?
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Josephine Campbell, Lun 02 Oct 2017, 12:28


Porter chance?!

De la chance... Oui elle en avait besoin. Alors oui pourquoi pas. C'était décidé, ce bracelet maintenant porterait chance! On ne lui demandait pas son avis c'était comme ça et puis c'est tout. Il avait intérêt à bien fonctionner... parce que sinon lorsqu'elle rentrerait chez elle, elle passerai un sale quart d'heure...

Aria se promenait de stand en stand pendant que Jo restait à coté d'elle à regarder les feux d'artifices qui étaient tirés non loin d'elles.  Vivement la nuit, que tout le monde puisse profiter à cent pour cent de leur magnificence. C'était vraiment gâcher que de les tirer en plein jour. Il n'y avait vraiment pas de respect pour les belles choses...

La musique sur la scène au loin avait changé. Ce n'était pas du tout dans le même registre. Il fallait plaire à tout le monde. ça faisait un peu musique d'adolescente... Malgré sa majorité fraîchement acquise, on ne pouvait pas dire que Jo était pour autant une adulte, ni même une ado... Bref, cette chanson n'était pas la musique de l'année, Jo ne l'écouterait même pas par la suite de son plein gré (même pas dans une voiture...  Ange ) parce que ce n'était pas ce  qu'elle écoutait habituellement... mais elle devait bien avouer qu'elle était assez entraînante et les paroles pas bien compliquées pour rester dans la tête un moment.

Jo concentra de nouveau son attention vers Aria entre deux "so yesterday". Elle était complètement absorbée par sa contemplation de livres. Prise en flagrant délit ! Alors elle était de ceux qui aimaient les livres? Jo aussi aimait lire, mais pas des heures. Elle était incapable de se concentrer plus de quelque heures sur la même chose. Enfin... à part le dessin.

- Jo… je suis désolée mais il va falloir que j’y aille…  Euh… par contre, tu sais où est le portoloin ?


Quoi deja? Jo avat l'impression que cela faisait cinq minutes qu'elles étaient arrivées...

*Oui mais Aria est raisonnable ELLE!*


- Euh oui! Je te raccompagne chez toi si tu veux, je reviendrai plus tard. J'ai pas envie qu'il t'arrive un truc en route.

*Ah oui parce qu'avec toi elle est sauvée peut être...*

-Tu habitais loin du portoloin?
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Aria Morrison, Dim 08 Oct 2017, 12:08


En finissant ma phrase, je tends l’oreille malgré moi pour entendre la nouvelle musique qui passait. Je fronce les sourcils me demandant qui pouvait écouter ce genre de musique ? Le DJ avait décidemment des gouts bizarre. En regardant Jo, j’ai pourtant l’impression que ça ne lui déplait pas vraiment donc deux possibilités, soit n’a pas prêté attention à la musique qui passe, soit ça lui plait. De toute façon, peu m’importe ses gouts musicaux (même si ça craint), cette fille était déjà une, une gryffondor ; de deux, elle m’avait quand même aidé dès mon arrivée à ce festival ; et de trois, elle me propose maintenant de me raccompagner chez moi. Elle pourrait même écouter les Minikeums Ange, ça ne changerait rien. En tout cas, c’est vraiment sympa de sa part ! Je dois avouer que je serais plus rassurée de ne pas être rentrer seule. Qui sait où je pourrais encore atterrir. Jo me demande ensuite si j’habite loin du Portoloin. Je m’empresse de lui répondre :

- Oh non non du tout ! Cinq minutes je crois !

Commençant à me diriger vers la sortie, je continue de lui parler : "Je suppose qu’il faut se rendre à l’endroit même où je suis arrivée. Tu crois qu’on va recroiser la super dame sympathique ?"

C’était ironique évidemment. Cette femme était aussi aimable qu’une porte de prison. Quoiqu’il en soit, pas besoin d’attendre la réponse de Jo, je l’aperçois déjà à quelques pas de nous auprès d’une autre jeune fille. Je lui dis en rigolant "Bon bah la réponse est oui !" Balayant ensuite les alentours du regard, mes yeux s’arrêtent sur une bouteille au sol, qui ressemble énormément à celle qui m’avait fait arriver ici. Pointant l’objet du doigt, je lui dis :

- Je crois que c’est là-bas, viens.

Ni une, ni deux, je me précipite vers le Portoloin, pressée de rentrer avant mes parents. Bon, logiquement, ils ne seront pas encore à la maison mais on ne sait jamais. Matthew, lui par contre, doit déjà être rentré de son entrainement de basket. J’espère qu’il ne s’inquiète pas de ne pas me voir à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Josephine Campbell, Ven 13 Oct 2017, 20:44


Le portoloin... c'était comme un ascendeur qui ne faisait qu monter et descendre très vite. ça secouait comme un shaker... désagréable sensation. Il n'y avait pas à discuter, Jo aimait le train, la voiture, le vélo, le bateau... mais ça elle détestait. Les moyens de transports sorciers en général étaient beaucoup trop violents pour elle, même si elle adorait les manèges à sensation. C'était assez bizarre... mais c'était comme ça!

Malgré l'effet que ça pouvait lui faire, Jo n'avait pas hésité une seconde à suivre Aria. Elle n'avait pas envie de la perdre de vue... C'est que, elle pourrait tomber sur n'importe qui sur le chemin du retour! Il faisait encore jour à cette heure en été, mais tout de même, c'était un peu à cause d'elle qu'elle était restée si tard ici. Elle se sentait un peu responsable de la jeune fille, ce qui était vraiment assez nouveau pour elle. Etre responsable...

BOUM

Réception difficile. Embrasser le sol n'a jamais été agréable. Jo leva la tête. Aria avait atterri juste à coté. Elles étaient sur un terrain vague près d'un tas de pierre. Jo soupira lorsqu'elle pensa qu'elle devrait reprendre le même moyen de transport pour retourner au festival et danser danser et danser jusqu'au bout de la nuit... et se faire tuer au petit matin par ses parents...

- Rien de cassé?

Jo se releva difficilement et s'épousseta les vêtements.

*Note à moi même : ne pas prendre de portoloin lorsqu'il pleut, c'est un coup à se retrouver allongée dans une flaque d'eau!*


- Il faut vraiment avoir envie! Entre le moyen de locomotion et la fille super agréable de l'entrée, je te garantie qu'il faut être motivé pour y aller à ce festival!


Jo regarda autour d'elle. Non, elle n'avait aucune idée d'où elles se trouvaient.

- Bon allez, je te raccompagne chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Aria Morrison, Dim 15 Oct 2017, 15:55


J’avais déjà oublié cette sensation d’estomac retourné. En fait, en y repensant, c’est exactement la même sensation lors d’un manège à sensation, ceux qui nous font remuer dans tous les sens : haut, bas, gauche, droite.  D’ailleurs, il y a quinze jours, Matthew avait justement réussi à m’entraîner dans l’un d’entre eux, me faisant croire qu’il ne s’agissait que d’un manège "normal". Je n’aurais pas dû l’écouter, je l’ai maudit durant toute la durée de ce grand huit. Il a de la chance de ne pas être un sorcier, parce que je lui aurais très certainement lancé un Gastronauseus. Enfin… je dis ça mais je ne sais pas si je l’aurais vraiment fait.

Quelques minutes après, mes fesses touchent le sol m’annonçant que j’étais arrivée à destination. Il me faut quelques secondes pour me relever et me remettre de mes émotions. Jo était déjà debout et elle me demande si ça va. Je lui réponds par un oui de la tête en me levant. Couverte de terre, je frotte ma main contre mes vêtements afin d’enlever tout résidu de saleté et pour rentrer un minimum propre. Je suis tout à fait d’accord avec la jeune fille qui me disait qu’il fallait vraiment en avoir envie, quand on pense à ce qu’il faut faire pour aller à ce festival. Fort heureusement, il ne s’agit pas du seul moyen de transport.

- Je crois qu’il faudra qu’on passe notre permis de transplanage dès qu'on le pourra.

Comme elle se propose de me raccompagner jusque chez moi, je la remercie encore une fois et prend la direction qui mène jusqu’à ma maison.

- Ce n’est pas trop loin, je te rassure

Je presse un peu le pas et continue de lui parler :

- Du coup, pas besoin d’attendre la rentrée, je vais pouvoir te rembourser tout de suite.

Je n’aime pas avoir des dettes donc au final, c’était une bonne chose qu’elle m’accompagne. Arrivant à une intersection, je tourne à gauche et continue tout droit. Nous passons à côté des maisons de mes différents voisins, puis m’arrête devant une maison blanche en annonçant :

- Et voilà, nous y sommes !

Je me dirige vers la porte d’entrée et m’empresse de l’ouvrir en faisant signe à Jo de rentrer. Franchissant le seuil de la porte, je me retrouve nez à nez avec mon frère qui me dit de sa voix la plus sévère :

- Non mais tu étais où ? Tu sais que ça fait une heure que je te cherche ? Tu aurais pu me laisser un mot, non ? J’ai failli appeler les parents !

Il est vrai que j’aurais dû laisser un mot avant de partir, je n’y ai pas du tout pensé. Mais en soit, cela n’aurait pas changé grand-chose, vu que j’étais censée aller à la librairie et non à un festival sorcier. D’ailleurs, comment lui raconter ça sans mentir ? Je regarde mon frère habillée comme à son habitude, d'un jean et d'un t-shirt noir. Je tente de lui expliquer :

- En fait, j’étais partie à la librairie pour aller acheter un livre et en chemin… j’ai… j’ai croisé Jo.

Je tourne ma tête vers mon alibi, pour lui montrer la Gryffondor. Au final, ce n’était pas vraiment un mensonge. C’est réellement ce qui s’est passé. Me penchant vers Matthew, je reprend à voix basse :

- En fait, elle est dans la même école que moi, en dernière année.

Comprenant ce que je venais de dire, Matthew tourne sa tête vers Jo et son visage change d’un coup. Il s’adresse alors à Jo, en souriant :

- Oh, bonjour ! C’est donc toi la coupable ?

Sa réaction avait changé d’un coup en la voyant. Il s'avance vers elle et lui tend sa main en disant :

- Je me présente, je m'appelle Matthew, le frère d'Aria


LA donnée à Jo pour faire agir le frère d’Aria
Description physique de Matthew dans ma fiche personnage
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Josephine Campbell, Lun 16 Oct 2017, 19:38


Jo ne put s’empêcher de sourire... Passer son permis de transplanage...

*Jamais de la vie.*

ça aussi ça la rendait malade. Bon après il fallait bien avouer que ça pouvait être pratique, elle qui avait la bougeotte. Mais bon, il fallait quelqu'un pour lui apprendre parce qu'elle avait un doute sur sa capacité à réussir pour ce truc sans provoquer une catastrophe. Et puis, qui serait le ou la dingue qui accepterait de lui donner des cours?

Elles n’eurent pas à marcher trop longtemps pour arriver chez Aria et cela arrangeait bien Jo, son estomac n'ayant pas eu encore le temps de tout à fait se remettre. La petite passa la porte et lui fit signe de la suivre. Elle avait envie de la rembourser tout de suite. Ce n'était pas comme si elle était proche de la bank root après tout, mais bon si elle insistait...

Jo n'était pas encore entré dans la maison qu'elle entendit une voix gronder. Elle aussi n'allait pas être épargnée par une soufflante. Elle la rejoignit pour voler à son aide... enfin essayer... et arriva au même moment que "et en chemin… j’ai… j’ai croisé Jo. "

*De quoi? On parle de moi?*

- En fait, elle est dans la même école que moi, en dernière année.


Jo qui regardait Aria galérer dans sa pseudo explication leva la tête vers son interlocuteur.

*C'est... quoi... ce... mannequin??!!*

Son frère semblait il... Vu son age... et la façon dont il s'adressait à elle.

Jo était complètement figée. Elle n'était pas facilement impressionnable mais là, elle devait bien avouer qu'en un regard il l'avait clouée sur place. Oh non... elle devenait comme toutes ces gourdes qui ne pouvaient s'empêcher de baver devant  un garçon.

* Ben oui, mais quel garçon! Là c'est du haut niveau*

- Oh, bonjour ! C’est donc toi la coupable ?

*Oh oui... coupable! Tout ce que tu veux!*

- Je me présente, je m'appelle Matthew, le frère d'Aria.

Il s'était avancé vers elle et à présent, lui tendait la main. Elle mit quelques instants pour décrocher son regard de ces magnifiques yeux plus verts que bleus et lui serra la main.

* Allez ma grande! Sois forte!*

- Moi c'est Jo...

* Et c'est tout?*


- Je suis désolée, c'est moi qui ait retardé ta sœur. J'ai insisté pour qu'elle reste avec moi. C'est de ma faute.

Sa main devait être moite. Et ça ne se voyait pas (enfin peut être pas) mais elle devait se concentrer pour trouver ses mots. Elle se sentait toute petite et toute bête devant Matthew... Même le prénom était mignon... Oh non... le rouge lui montait aux joues... Il fallait trouver une parade et maintenant! ça devenait complètement ingérable cette histoire! Elle lâcha la main du jeune homme et se retourna vers Aria.

- Je vais devoir y aller.

*Oui et très vite!!*
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Aria Morrison, Mar 17 Oct 2017, 22:20


Je reste bloquée sur la réaction de Jo qui rougit et peine à parler. Mais qu’est-ce qu’il lui arrive ? Je tourne la tête vers Matthew puis la regarde de nouveau au moment où elle indique qu’elle doit partir. Oui mais non ! Elle ne peut pas partir tout de suite !

- Non non, attends ! Faut que je te rembourse !

Je m’avance vers les escaliers lorsque j’entends Matthew nous demander si on a soif. Je me tourne et jette un rapide coup d’œil à Jo. Elle a l’air d’avoir super chaud ! Je suppose que de boire quelque chose de frais la rafraichirait. Je regarde mon frère et lui réponds :

- Oui, ramène des canettes de coca stp !

Puis, je monte les escaliers à toute vitesse et file dans ma chambre, laissant ma porte grande ouverte. J’ouvre mon armoire, y retire ma grosse valise et regarde à l’intérieur. Il y avait tous mes manuels scolaires dedans ainsi que mes différentes fournitures comme mon chaudron. J’étale toutes mes affaires par terre lorsque j’entends un "pchhhht" suivi d’un juron de mon frère. Je lève les yeux au ciel me demandant ce qu’il avait bien pu faire comme catastrophe. Je reprends ma recherche en continuant de vider ma valise. Mais où est-ce qu’il est ??? C’est en soulevant mon manuel de sortilège que je trouve mon porte-monnaie rose. D’un mouvement, je l’attrape, je me lève et me précipite pour descendre des escaliers en disant :

- ça y est, j’ai trouvé mon porte…

J’étais en bas des escaliers et je venais de lever la tête en direction de mon frère, torse nu. Euh… j’ai loupé un épisode là ? Jo avait sa canette à la main mais ne bougeait pas. En voyant ma tête surprise, Matthew m’explique :

- C’est le coca… en l’ouvrant, je m’en suis mis partout…

Je commence à pouffer de rire :

- J’aurais trop voulu voir ça !

Pour unique réponse, il me lance son t-shirt à la figure.

- Je suis sûre que c’est toi qui l’a fait exprès !

- Moi ? j’étais même pas à la maison cette après-midi !

- Mouais… t’as surement dû faire un de tes tours de magie !

J’éclate de rire avec lui en lui rendant son t-shirt. Puis, je me dirige vers Jo qui n’avait pas bougé d’un cil et lui demande en ouvrant mon porte-monnaie :

- Tu te rappelles de combien je te dois ?
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Josephine Campbell, Jeu 19 Oct 2017, 13:28


Non, Aria tenait absolument à la rembourser maintenant alors que Jo était en train de se liquéfier sur place. Et maintenant, elle la laissait toute seule avec son frère ?!! Oui, elle avait soif ! Et chaud ! C’était une vraie fournaise cette maison ! Ou bien alors c’était le jeune homme en face d’elle qui lui faisait cet effet-là ? Mais pourtant, ça n’était arrivé ce genre de chose. Jamais encore, elle ne s’était transformée en guimauve devant un garçon. C’était absolument hors de question que cela commence aujourd’hui.

Aria avait filé on ne sait où, et l’intimidant Matthew lui tendit une canette de coca. Elle ne voulait pas passer pour une gourde ou une groupie niaiseuse, il fallait donc qu’elle lui parle comme s’il la laissait complètement indifférente.

- Alors… Tu fais des études ?

Elle porta la cannette à sa bouche et bu une lampé de coca. Il se tourna vers elle elle et lui fit un sourire à tomber par terre…

- Oui, j’étudie…

Il n’eu pas le temps de continuer sa phrase que la boisson sous pression s’échappa dès lors qu’il pressa le bitoniau de la canette et gicla un peu partout autour de lui… mais surtout sur lui et le pauvre T-Shirt qu’il portait.

*On est en plein délire là…*


Aria arriva au même moment et se moqua de lui. Jo aurait fait de même en temps normal, mais pas devant un Matthew aux yeux plus verts que bleus… Il enleva son T-Shirt le plus naturellement du monde.

*Eh oh !! Je ne suis pas ta sœur moi !!*


Les yeux de Jo fixaient le corps de rêve du jeune homme et n’arrivaient pas à s’en détacher.

*Il l’a fait exprès ce n’est pas possible !*

Elle fut tirée de sa contemplation peu discrète par Aria :


- Tu te rappelles de combien je te dois ?


Jo tourna difficilement la tête vers la jeune fille.

- Hein ? de quoi ?

Et sa cannette lui glissa des doigts et fini par terre.

- Ah mince !!

Elle se pencha pour ramasser la boisson qui commençait à se déverser par terre.

- Je suis désolée !! Je ne sais pas juste les 10 Gallions de l’entrée euh… enfin… tu vois !

C’est qu’Aria n’avait pas tout dit et avait omis quelque détail… Jo se remis debout et lança un Recurvite pour enlever toute trace de coca sur le sol. Sur Matthew, elle n’aurait pas spécialement utilisé la magie…

*Chuttt !! Allez hop ! Tu t’en vas maintenant !!

- C’est gentil de m’avoir proposé à boire, mais je vais devoir y aller maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sur une île éloignée des côtes

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 6

 Sur une île éloignée des côtes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.