AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 5 sur 10
Sur une île éloignée des côtes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Jackson Emerenziana, le  Mar 8 Mai 2018 - 22:58


 ❝Duel Perdu ❞
40 & 22


Celui qui semble être le Chef range sa baguette, il lève son bras et m'indique l'endroit d'où ils viennent, je reste tout de même méfiant envers ces personnes masquées, je sais qu'il s'agit de Mangemorts, je le sens au plus profond de moi... S'il n'y avait qu'un seul personnage en ces lieux, j'aurais pris la décision de me battre, d'éliminez cette menace du monde Sorcier et Moldus. Je recule, gardant un œil sur ces deux masques en face de moi, je n'aimerais pas recevoir un sort en plein dos. Celui qui accompagne le "Chef" fait soudainement enflammer le rocher où j'étais assis quelques minutes plus tôt puis m'ordonne de partir. Je m'arrête aussitôt, j'agrippe ma baguette, il ne fallait surtout pas me donner cet ordre... C'est décider, je reste et je vais me battre... Celui qui à lancer le sort à l'air d'être en formation, si je m'occupe de lui en premier peut-être aurait-je une chance de battre le second. Je lève rapidement ma baguette et vise le rocher.

" BOMBARDA "

La masse rocheuse explose aussitôt en des centaines de cailloux qui partent dans toutes les directions, je laisse ma baguette en l'air, visant celui que j'avais décider "d'abattre" en premier. " Votre Supérieur m'a parler très gentiment par rapport à vous. Entraînez-vous donc sur moi si vous vous croyez si puissant ! " Ma langue avait bien appuyer sur le mot "Supérieur", le reste de ma phrase le fera sûrement rire, il doit être plus entraîné que moi dans les combats, mais j'ai parler et je suis rester, je n'ai plus qu'à me défendre...

HRPG:
 

@Eques sur Never-Utopia
Invité
Anonymous
Invité

Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Invité, le  Sam 19 Mai 2018 - 16:51

L.A. de MM22

L’injonction au départ du perturbateur de formation est appuyée et par les mots et par l’attitude du 22ème masque. Après tout : être ici pour affaire sérieuse, pour entraînement. Pour permettre à cette jeune âme de s’élever un peu plus chaque jour dans l’accomplissement de son être et, plus important encore, de ne pas mourir à la prochaine confrontation.
Cependant, la menace ne passe pas et la prochaine confrontation semble être, immédiate.

Agissant par réflexe dû à des années d’entraînement, cette 40ème Ombre reprend sa baguette, lançant un #Protego sur leurs deux forme, la main sur le buste de 22 pour la mettre quelque peu en arrière, permettant ainsi une protection, avant de se fustiger pour son action une fois les débris à terre : ne pas couver, elle doit faire ses preuves. Ou, du moins, être indépendante. Mais le jeune masque demeure sous sa responsabilité, en tant que Pédagogue.

Un soupire qui perce l’argile : cette fois-ci, la baguette demeure en évidence. L’envie de jouer n’est pas présente, mais l’autre ne semble pas décidé à partir. A quoi pense-t-il, en s’instituant adversaire de deux mages noirs, deux membres de l’Ordre ? Est-il inconscient à ce point ? Généralement, ce trait de caractère est réservé à ces intolérants enflammés d’oisillons puant le traditionalisme. Il faut croire qu’ils ont des adeptes, plus ou moins conscients, de par leurs actions irréfléchies.

« - Eh bien ma chère : vous qui boudiez de n’avoir point de quoi vous entraîner en temps réel… Voilà que notre nouvel ami se porte volontaire pour vous assister pendant votre entraînement. Tâchez de lui montrer vos talents en duel. »

Ne pas dissimuler le sourire qui entoure délicatement les mots, à la façon d’un ruban. La situation vire au cocasse : un fou contre des avatars de la Cause. L’issue d’avance déterminée. Mais, après tout, il fallait savoir ménager le suspense, le dénouement : tout est dans le spectacle et la manière de faire.
Et 22 aurait bien besoin de constater par elle-même la dureté d’un combat contre de véritables adversaires. Celui ferait l’affaire, en attendant une confrontation plus ou moins proche avec les suppôts de l’ordre et de la tradition.
Mangemort 22
Mangemort 22
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Mangemort 22, le  Dim 20 Mai 2018 - 22:00

Je

Visiblement, ma remarque n'a pas plu au type qui était là. Voilà qu'il nous a lancé un Bombarda, explosant la pierre qui était là. Des morceaux volèrent un peu partout. Mais heureusement, le Masque Instructeur me protégea en me poussant légèrement en arrière, accompagné d'un sort de protection. Ce masque était réactif, heureusement qu'il était avec moi. Peut-être qu'un jour je saurais qui c'est, j'espère. Le souffle chaud de l'explosion passe et les débris arrêtent de tomber. J'ai le cœur qui bat vite et fort. Il semblerait que l'adrénaline soit venue gonfler mes veines. J'espère que c'est un signe de chance.

Le type s'est adressé à moi ; j'ai pas vraiment entendu à cause de l'explosion et du bruit assourdissant que ça laisse. Secouant un peu la tête je me redresse. Baguette en main, baguette claire pour illuminer la tenue sombre que je porte. L'instructeur me parle, me demande de le battre. Ce sera finalement plus intéressant que prévu. Même si je devais bien avouer, que je n'avais pas spécialement envie d’affronter ce mec perdu sur son cailloux. Vu sa réaction, c'est sûrement un sang chaud, qui ne réfléchi pas trop quand il agit. Je continue d'essayer d'analyser ce que j'ai vu de lui : impulsif et vantard en plus d'avoir un sens de la déduction visiblement excellent. Je ne prends pas le temps de lui répondre et le temps semble s’arrêter, comme avant chaque affrontement.

Il est vrai que je cherche avant tout la paix et à ne pas faire de victimes inutiles. Mais cela veut-il dire que je ne sais pas me battre ? Que je ne suis pas puissante ? Je préfère garder mon jeu caché, afin de surprendre mes adversaires. C'est justement ce qui attend ce type vaniteux. Il va tomber de haut, puisque je ne compte pas le laisser me briser, ce serait le laisser briser mes idéaux. Je pointe rapidement ma baguette vers lui tout en prononçant deux sorts  consécutifs :


" Gonflus, Eolo Procella "


La baguette toujours vers lui, attendant une potentielle réplique. Dommage pour lui. Si ma combinaison fonctionnait bien, il s'envolerait et partirait à la dérive. Je n'aurais plus qu'à lui lancer des sorts tranquillement, il ne pourra plus rien faire. Il sera fait comme un rat, ou plutôt comme la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf. Voilà que mon esprit fait des métaphores poétiques, le Masque Instructeur déteindrait-il sur moi ?


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 1525185035152722510
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Jackson Emerenziana, le  Ven 25 Mai 2018 - 21:19

MM's 40 & 22

Le plus des Mangemorts, celui qui est le Chef, celui qui doit sûrement entraîner la plus jeune de leur Ordre. Voilà que d'être en perdition je passe à une cible pour l'entraînement de cette jeune Femme. Je n'ai pas le temps de faire le moindre mouvement qu'un sortilège est lancé en plein dans ma poitrine, le premier me fait devenir aussi léger qu'un ballon et l'autre me projette violemment en arrière, j'atterris plusieurs mètres plus loin, ma baguette passant entre mes doigts et tombant je en sais où. Mon corps touche le sol caillouteux, ma tête touche un énorme rocher, un mince filet de sang sors de ma plaie, coulant sur ma joue.

Je me relève difficilement, une main sur ma plaie, je ne vois quasiment plus rien, des étoiles dansant sur l'horizon. Ma main tâte le sol, à la recherche de ma baguette, mais je en trouve absolument rien. Je suis seul... Je n'aurais aucune aide... Mais je n'abandonnerais pas tant que je serais debout... Je chancelle sur mes jambes, je lève le regard vers mes attaquant, vers cet Ordre qui ne cherche que la Guerre et la Destruction...

C'est tout ce que vous savez faire ?

Provoqué sans possibilité de se défendre ? Serais-je devenu fou ? Bonne question d'on j'ignore la réponse...
Mangemort 22
Mangemort 22
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Mangemort 22, le  Lun 28 Mai 2018 - 23:27

Il

Le Mangemort regarda le type se prendre ses sorts. Il fut un peu surpris de l'effet de ses sorts. Peut-être avait-il mal maitrisé ses deux attaques. Cela arrivait. Tout ce qu'il voulait, c'était envoyer le gars hors du "terrain" rapidement et sans plus de dégâts. Vite fait bien fait. Une façon de lui dire de dégager tout en lui donnant une leçon gentille. Le Double Deux semblait avoir blessé le type tout en l'envoyant au loin. Il était quand même content, le gars était suffisamment loin pour ne plus les déranger. Ils pourraient donc continuer leur entrainement. Il savait ce qu'il voulait voir avec le Masque Instructeur. Il savait qu'il avait des choses à demander et à faire.

Cependant, une provocation de la part du sale type se fit entendre. Le masqué pose donc les yeux sur lui, le gars au loin. Il ne comprenait pas trop l'utilité d'une telle démarche, ni la volonté qui animait ce type. Surement un parasite de plus qui veut prouver au monde entier qu'il est meilleur que tout le monde.


" Ragnarok Maxima.
Tu ferais mieux de partir. Tu n'es pas aussi fort que ce que je pensais. "


Le sort avait été lancé de façon à protéger les deux masqués d'une éventuelle attaque du gars perdu. Bien que 22 lui avait demandé de partir. Il ne savait pas s'il allait vraiment le faire ou pas. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il semblait avoir le sang chaud et réagissait facilement à la provocation. Les mots du Double Deux n'étaient pas de la provocation, mais bien un conseil "d'ami". Il fallait être prévoyant, se méfier et anticiper les autres gens. Le Ragnarok était en place, alors 22 se tourna vers 40 comme pour signifier qu'il prêt à commencer la formation. A moins que 40 ne veuille en rajouter une couche.

Sur une île éloignée des côtes - Page 5 1525185035152722510
Invité
Anonymous
Invité

Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Invité, le  Jeu 7 Juin 2018 - 21:17


L’œil en monocle critique, observer les agissements de la nouvelle recrue. L’exécution de son combo de sortilège, qui rappelle une démonstration similaire, fut un autre temps, une autre époque. Avoir le sourire qui tente l’étirement des lèvres, à la façon d’un grand écart. Presque oublier leur confrontation, si l’on pouvait appeler ça une confrontation.

L’homme se gonfle et s’envole, et par un coup de vent frivole, se prend un rocher, lui perçant un coin de tête, le faisant dégonfler pour lui permettre de retourner à terre. Il semble avoir perdu sa baguette dans la bataille. Ainsi que sa prudence, bien que cela ne soit pas un bien qu’il possédât, au vu de son attitude.
Observer la prévention du Double-Deux et songer, un instant, à en faire de même. Poursuivre la formation et laisser autre individu perdu sur son rocher, à chercher sa baguette en attendant de tomber dans les pommes. Il faisait un peu pitié, mais cette Ombre n’avait pas l’empathie comme blason.

Alors, elle quitta la protection sommaire et magique de leur bouclier commun, afin de se diriger vers l’hurluberlu. D’un #Accio, prendre en main la baguette inconnue, avant d’attraper la main du type, brusquement, profitant de son état confus. La poigne est d’acier, vive et sans douceur ou merci. Apposer la baguette dans la main à qui elle appartient et d’un #Legglutten, lui coller l’objet à la pulpe. Voilà qui devrait arranger leur affaire.

Tapoter ensuite l’épaule de l’homme, dans une parodie de geste amical, car le sien exprime davantage de la condescendance : « - Vous auriez bien besoin de recevoir une leçon de duel. Comment voulez-vous que mon apprentie progresse, si vous ne faites aucun effort en ce sens, voyons ? N’ayez pas peur d’attaquer. Comme si vous vous battiez pour sauver votre peau. »

Et sur ces quelques mots d’encouragement, retourner tranquillement auprès de la jeune recrue dont on a la charge.
Ce masque ? Faire dans la provocation ? Si peu.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Jackson Emerenziana, le  Mer 13 Juin 2018 - 11:20

40 & 22

Mon assaillant me demande - ou me propose - de partir, disant que je ne suis point fort, ce qui est le cas actuellement, sans baguette magique je n'ai aucune chance contre ces deux Mangemorts. Celui qui sert de Chef et sûrement d'entraineur pour le premier, s'approche de moi, je recule d'un pas méfiant, mes yeux se portant sur ces mains, cherchant un quelconque geste. Il prend ma baguette, ma respiration s'accélère, s'en est finis de moi... Pourquoi suis-je rester ? Je vais me faire tuer ! Que... Le Mangemort me donne ma baguette en me tapotant l'épaule, la baguette se colle contre mes doigts, comme si quelque chose de gluant c'était accroché à ma main. Je regarde le Mangemort perplexe, mon corps tremble, il me demande d'attaquer... Je le suis du regard tandis qu'il rejoint son "Apprenti". Je serre ma baguette entre mes doigts, cette fois je ne la lâcherais pas. Je vise celui qui apprend afin de le désarmer d'un #Expelliarmus.

Ma respiration s'affole, ma main tremble encore plus, j'essaie de contrôler mon souffle et pointe de ma baguette le deuxième, #Diffindo. Rien autour de moi ne peut me protéger, si un sort me touche je peut basculer de nouveau contre un rocher, m'ouvrir encore plus ma plaie déjà existante, ma vue se trouble, je secoue ma tête pour me réveiller. Je doit rester debout, je doit me défendre... Maintenant le duel a commencer...

Édit Elhiya : Bonjour Aidan. Vous ne pouvez omettre  les sortilèges qui vous sont jetés, et vous ne pouvez entendre un sort lancé aussi loin de vous sans perdre en cohérence. Merci de bien vouloir corriger en conséquence et de faire plus attention à l'avenir. Cordialement.
Invité
Anonymous
Invité

Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Invité, le  Mer 20 Juin 2018 - 13:40


Aviser l’individu, ses actions, son comportement. Il semble instable, du moins, suffisamment pour tenir tête à des mages noirs, les provoquer et penser s’en sortir sans conséquences.
Pauvre fou.
Il ne semble pas non plus les indices laissé afin de lui permettre de s’enfuir.
Soit.
Ils ont assez perdu de temps à s’occuper de ses états d’âme. Il est désormais temps d’en finir.

Le mur magique incanté par le Double Deux réceptionne le sort jeté par l’homme perdu, avant de lui renvoyer son Expelliarmus. Mais cette fois-ci, sa baguette restera solidement ancrée dans sa paume, grâce au sortilège précédent, ce qui provoque une torsion du bras de l’homme vers le côté. Son bras ne quitte plus la baguette. Il a voulu jouer ? Jouons.

Cela ne l’empêche pas d’avoir de la réparti, en attaquant directement l’Argile. Un sort de découpe qui peine à faire davantage que des coupures dans le vêtement de l’Ombre Instructrice. Un « tss tsk » qui s’échappe, avant de s’écarter du Double Deux, puis s’avancer en direction de l’inconnu, l’air confiant, l’air d’avoir envie d’en finir. Entraînement et journée perdue : l’individu est trop faible pour être en mesure ne serait-ce que de répliquer correctement.
Pathétique.

Face à lui, réciter l’incantation du #Fustigeaflamma et, bientôt, manier du bout de la baguette, une langue de feu aussi subtile que destructrice. D’un geste témoignant d’une certaine expertise dans le maniement du fouet, faire claquer ce dernier devant l’inconnu, afin de lui causer davantage de frayeur que de mal, puis enchaîner, en visant cette fois-ci les jambes, puis le ventre, puis encore les jambes.
Rompre le sort, avant de ranger sa baguette, et d’un geste du masque, intimer au Double Deux de rejoindre sa figure afin qu’ils partent. Au moins, à Hollow, ils ne seront pas dérangés par des apprentis sorciers en mal d’action. Que cela soit une leçon pour cet homme, et que le temps qu’il se remette de ses blessures, lui apporte un peu de plomb dans le crâne. Métaphorique, à défaut d’être physique. Ne pas être friand.e des armes à feu depuis l’épisode de la Russie.
Mangemort 22
Mangemort 22
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Mangemort 22, le  Dim 24 Juin 2018 - 21:51

Vous

LA MM40

Vous observez la suite. Vous voilà spectatrice de ce combat. Le matricule 40 semble prendre les choses en main. Et quand vous pensez "prendre les choses en main", ce n'est pas peu dire, puisqu'il lui colle sa baguette dans la main. Cet acte vous fait marrer intérieurement. Vous qui avez jugé cette personne faible, voilà que 40 semble penser qu'elle ne l'est pas tant que ça. Si non, pourquoi le Masque Instructeur ferait-il cela ? Ou peut-être que le Mangemort est simplement énervé. Lorsque le matricule 40 revient, vous voyez le type lancer un premier sort. Vous, Double Deux, n'êtes pas vraiment inquiétée. Après tout, vous avez mis une protection au préalable. Le sort rebondit, retournant à son propriétaire. Votre cœur s’accélère quand vous constater la violence de la chose. Vous ne pouvez qu'être impressionnée par la torsion du bras provoquée par son propre sort. La colle semble tenir et vous vous demandez si c'est seulement possible que ses os tiennent encore. Mais ça, vous ne le savez pas. Cependant, cela vous fait prendre conscience de la réalité de la chose. Vos actes ont des conséquences plus ou moins violentes. Des choses qui joueront sur votre mental et votre stabilité. C'est pourquoi vous vous dîtes que vous devez faire attention à tout. Choisir avec grande précaution ce que vous ferez, comment vous agirez et ce que vous devrez faire subir s'il n'y a pas d'autre choix.

Le second sort est un Diffindo. Par reflexe, vous faites deux pas en arrière et mettez vos bras en croix devant votre masque. Pour vous protéger. Les coupures ne sont que vestimentaires. Vous avez eu de la chance. Le type aurait pu être encore plus violent. Mais sa réponse vous fait également comprendre autre chose. Les gens n'auront pas de pitié pour vous. Ils vous affronteront et feront tout pour rester en vie. Vous tuer les valoriserait probablement auprès des autres gens. Ils est donc dans leur intérêt de vous tenir tête et de tout faire pour que ça se sache. Que ce soit par conviction ou par pur intérêt. Alors vous devez vous battre pour rester en vie. ça ne veut pas forcément dire qu'il faut tuer l'autre, ça non. Mais suffisamment marquer sa mémoire pour qu'il n'ait plus envie de vous recroiser, qu'il se regarde dans le miroir en se disant que ses actions étaient stupides. Alors un enchaînement de sorts vous vient tête.


" Aguamenti, Electrocorpus ! "


Puis, vous vous tournez vers le Masque Instructeur, pointant du doigt le poignard que ce dernier porte à sa ceinture. 40 sort alors le poignard de sacrifice de son fourreau et vous le tend. D'un geste rapide vous l'attrapez et partez vers le type bizarre. Vous y allez rapidement et ne prenez pas vraiment le temps de savoir s'il va bien, s'il est sonné ou non. Lorsque vous êtes suffisamment proche de lui, vous attrapez une mèche de ses cheveux, et la coupez avec le poignard. Ce n'est pas une grande mèche que vous lui avez pris. Cela devrait passer inaperçu. Vous espérez qu'il comprenne que vous le tenez, qu'il ferait mieux d'éviter de vous tenir tête ou de faire quoi que ce soit contre vous : vous aviez été très clairs dans cette démonstration de force.

Demi tour rapide, vous voila repartie vers 40. A peine à sa hauteur, vous attrapez son avant bras. Un CRAC se fait entendre, le type est désormais seul sur son île, loin de son rocher de départ.

Départ des deux Mangemorts.


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 1525185035152722510
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Jackson Emerenziana, le  Dim 24 Juin 2018 - 22:56

Suite avec Rachel, Azénor et Morgan
LA accordé aux trois


Mon premier sort rebondis contre les Mangemorts, je n'avais pas prévu que cela n'arrive... Mon sortilège reviens vers moi, projetant mon bras droit en arrière, je sens mes os qui craquent un à un, mon épaule se déchire, un cri assourdissant s'échappe de ma gorge, je ne peux plus bouger ce bras là, une douleur insupportable remontant tout le long... Je reste debout, retenant mon bras de mon autre main, ma baguette n'a pas bougé, je la tient toujours par je ne sais quel miracle. L'un des deux Mangemorts s'approche de moi, ma baguette change de main, la levant afin de contre-attaquer, un fouet de feu claque devant mon visage, je recule sous la peur puis avance de nouveau. Grave erreur ! Le fouet frappe mes jambes me faisant tomber à genoux avant que le feu ne revienne pour me brûler le ventre puis de nouveau mes jambes, je m'effondre sur le ventre. Ma respiration est faible, mes yeux n'y voient presque plus, j'arrive tout de même à discerner les pieds du Mangemort qui s'éloigne. C'est fini... Ils partent... Je suis un minable... Que ? De l'eau ? Mais... Un puissant cri s'échappe de nouveau... Mes muscles se contractent sous la douleur, je ne suis plus où je suis, ce que je fait, la douleur disparaît... Quelques secondes passant avant que je revienne sur l'île, que je me souvienne que je suis la proie de deux partisans de l'Ordre Noir. La douleur est toujours là... Je ne vois plus rien, mes yeux se sont fermés, comme s'ils voulaient effacer cette vision de deux Mangemorts écrasant un Sorcier passionné de Magie. Pourquoi vient-il de nouveau vers moi ? Ne suis-je pas assez vaincu à leurs yeux ? M'ont-ils pas donner une bonne leçon ? Veulent-ils me tuer ? Une main froide touche mon visage, des cheveux tombe devant mes yeux... L'humiliation... Ils veulent m'humilier... Un CRAC retentis dans les airs quelques secondes après. Je suis seul...

A l'aide de mon bras valide, je me tourne sur le dos, mes yeux s'ouvrent sur la lune flamboyant dans le ciel, ma respiration est difficile, mes cheveux sont noircis, mon tee-shirt est en lambeaux, une trace de fouet sur mon ventre, la moitié de mon pantalon a disparut sans laisser de trace, là aussi se trouve des brûlures. J'essaie de les bouger, j'y arrive avec du mal, mon bras droit ne veut même plus bouger... L'aurait-je perdu ? Il me faut de l'aide... Avant que je ne disparaisse dans les ténèbres... Un premier nom apparaît dans mon esprit... Ariana... La Femme que j'aime... Mais je ne peux pas la mettre en danger... Elle ne doit pas me voir comme je suis.. Qui ? Qui peut m'aider ? Rachel... Je sais qu'elle ferait tout pour me secourir... Et je sais qu'elle pourrait aller demander de l'aide aux Phénix... Je lui envoie un Patronus avec une voix faible... Il faut que j'envoie un autre Patronus... Afin qu'elle ne soit pas seule... Afin d'être sûr que je serais aider... Celui-ci s'envole vers Azénor, ma patronne... Elle est à Poudlard... Elle saura trouver de l'aide... Mon bras retombe sur le sol, je respire de plus en plus difficilement... Ma vue se trouble dangereusement... Des larmes coulent sur mes joues... Les ténèbres m'entourent... Mes doigts se relâchent, ma baguette roule sur le sol, tout mes muscles se détendent, mes yeux se ferment... Me voilà dans les ténèbres...
HRPG:
 

Édit Ethan : Bonjour Aidan. Conformément au Règlement RPG, il est demandé aux membres de rester logique et cohérent dans leur utilisation des sortilèges. Merci de faire attention à l'avenir. Cordialement.
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Galatéa Peverell, le  Lun 25 Juin 2018 - 21:28

La panique l'avait submerger subitement, dès les premiers mots du patronus qui lui avait été envoyé. Ester ne se souvenait pas avoir déjà tant craint pour la vie de quelqu'un, sauf peut-être pour celle de Kohane, mais le contexte avait été très différent. Elle avait tué pour lui sauver la vie, aujourd'hui elle était prête à recommencer pour Aidan. Malgré le risque. Si la sorcière cessait de croire en le monde, que lui restait-il ?

Dans la précipitation, elle n'avait pas eu le temps de prendre du polynectare, elle renouait donc avec les vieilles habitudes au moment de sortir du manoir McKinnon à la hâte et le cœur déjà au bord du précipice. A peine eu-t-elle enfilé son vieux masque de Phénix et envoyé un message d'alerte sur son gallion d'urgence, qu'elle transplana. De là, elle emprunta un réseau de cheminé jusqu'au port le plus proche de l'île, avant de terminer son voyage en balai.

Elle volait si vite, que le balai tremblait entre ses doigts, menaçant de partir en vrille. Elle ignorait même si quelqu'un allait la rejoindre ou si on lui avait répondu sur on gallion. Dans la précipitation, elle n'avait même pas songer à demander de l'aide, la seule chose qui comptait c'était d'arriver le plus vite possible. Si seulement il était possible de transplaner non pas grâce à un lieu, mais grâce à une personne. Le voyage prenait bien trop de temps à son goût.

Lorsqu'elle le trouva enfin, toute la sérénité qu'elle avait tenté de retrouver durant le voyage s'envola en éclat pour céder la place à un mélange de colère et de panique. Elle ne pensa pas un instant à vérifier qu'elle était seule -n'ayant vu personne- et se précipita directement vers le corps de son ancien amant. Aucune larme ne tentait de couler pour le moment, mais la sorcière avait bien de la peine à lancer ses sorts tant elle tremblait. Ne meurt pas, ne meurt pas, ne meurt pas...

- Reparo sellae contra tela. Reparo sellae contra tela. Brackium Emendo. P*tain Aidan ne meurt pas !

La sorcière lâcha sa baguette prêt du corps, à bout de force. Et maintenant ? Elle était trop faible pour transplaner jusqu'à St-Mangouste pour le moment.
Azénor Philaester
Azénor Philaester
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Azénor Philaester, le  Jeu 28 Juin 2018 - 16:25


Posée à mon bureau je regarde cette araignée qui fait des mains et des pieds pour se décoincer d'une autre toile d'araignée. Qu'on me dise que la nature est bien faite après ça. Les yeux qui roulent, je méprise l'arachnide et en revient à mes papiers entassés sur ma table. Lunettes sur le nez, je les enlève pour soupirer un coup lorsque tout d'un coup une forme brillante et argentée se présente à moi. Tien, un patronus. Très vite je comprends la gravité de la chose, mon cerveau réfléchit à cent dix à la minute, Sea Shelter, je connais cet endroit. Aidan est en danger, je vérifie que je suis en possession de ma baguette et je file et dévale les escaliers à tout allure pour me poster dans un endroit transplanable. Pas le temps de prendre quoi que ce soit d'autre, autrement dit l'alerte de Rachel, loupée.

Quelques bonnes minutes qui me paraissent une éternité plus tard, j'arrive enfin à la limite et je n'ai pas le temps de dire ouf que je me retrouve dans un tourbillon qui me donne des crampes au bide. Sea Shelter. Tout de suite je ne vois rien, mais je tends l'oreille alors pour essayer de repérer la position d'Aidan. Il ne peut pas être loin. Puis un bruit au loin résonne, je prends mes jambes à mon cou et file à toute vitesse, baguette en main, prête à défendre mon gérant.
Plissant les yeux, je vois une silhouette allongée au loin, accompagnée d'ailleurs. Les ombres noires ont l'air d'être parties, et plus j'avance plus je reconnais une personne familière. Rachel?? En Phénix? Pas le temps de se poser de questions, Cray est sur le sol, inanimé.
Hey, j'ai eu son appel, mais euh. Il connait ta? Enfin je veux dire il sait que t'es de l'Ordre?
Enfin oublie!
Aidan?
Je le secoue légèrement, ouvre un de son oeil, pas de réaction.
J'suis pas très douée en médicomagie mais je vais essayer
pointage de baguette vers son coeur; #Revigor!
Il faut qu'on l'emmène à St Mangouste au plus vite..

Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Jackson Emerenziana, le  Jeu 28 Juin 2018 - 21:05

Azénor & Rachel

Secondes ? TIC TAC. Minutes ? TIC TAC. Heures ? TIC TAC. Combien de temps suis-je resté allongé sur ce sol caillouteux ? Combien de temps suis-je resté seul avant que Rachel ne vienne ? Ce dont je me souviens c'est une énergie qui pars de mon cœur, circulant dans tout mon corps, me réanimant, me ramenant vers la lumière. Ma respiration redevient normale, mes yeux s'ouvrent difficilement, ma vue est trouble, je vois deux masses noirs, est-ce les Mangemorts ? Sont-ils revenus pour m'achever ? Pour m'enlever la vie ? Ma vision revient, je peux reconnaître Azénor à mes côtés, elle a répondue à mon appel, elle est venue. Une personne se trouve à côté d'elle, un masque sur le visage, un membre de l'Ordre du Phénix ? Peut m'importe, où est Rachel ? Serait-elle venue quand les Mangemorts étaient encore présents ? Mon dieu... Non... A cause de moi elle se serait faite enlevée... La panique prend possession de mon esprit, je m'assoie difficilement, la respiration saccadée.

- Rachel... Je lui est... demandée de venir... Où est-elle ?

Non... Non... Non... Tout mais pas ça... Rachel, Ariana, Azénor, je ne veux pas qu'elles soient blessées à cause de moi... La douleur n'est plus... Mon bras semble être rétabli, mais je ne le bouge pas, je reste là sans bouger, mon regard sur celui de ma patronne, attendant qu'elle me dire où elle est...
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Galatéa Peverell, le  Lun 2 Juil 2018 - 20:27

Elle resta immobile à ses côtés sans trop savoir quoi faire pour lui sauver la vie. Avec Kohane ça avait été facile, il avait suffit de suivre les ordres d'un monstre sans réfléchir. Ici personne n'était là pour lui souffler les réponses et encore une fois son manque de connaissance lui jouait des tours. Il s'en était fallu de peu avec Morgan, voilà que ça recommençait avec Aidan. Transplanner elle ne le pouvait pas, trop affaiblit par les sorts pour faire un si long voyage à deux. Le réveiller ? Ester préféra ne rien faire, au moins comme ça il ne souffrait pas. Tans qu'il respirait... Puis soudainement, la sorcière fut prise d'un moment de panique. Son cœur loupa un battement et -pas assez vite s'il y avait réellement eu un danger- elle récupéra sa baguette pour la pointer vers celui ou celle qui s'approchait.

Heureusement pour elle, il s'agissait là d'une alliée. Avait-elle vu son alerte sur le gallion ? Ester reposa sa baguette sans pour autant adresser un quelque conque signe amical. Au diable les bonnes manières, Aidan était entrain de crever sous ses yeux... La sorcière mit un certain temps à comprendre les mots d'Azénor d'ailleurs. Pourquoi parler de son allure phénix ? Le dé-clique ne se fit dans l'esprit de la brune que lorsque l'autre brune tenta de rendre ses forces à Aidan. Ester mit alors sa main devant sa bouche, étouffant un "m*erde". Elle avait entendu le mot "mangemort" donc elle avait mis son masque par réflexe sans même penser au fait qu'Aidan pourrait la reconnaître ou faire très rapidement le lien.

- Rachel... Je lui est... demandée de venir... Où est-elle ?

La sorcière revient brusquement au moment présent lorsque Aidan tente de se relever et la panique dont il est la victime lui tord littéralement les boyaux. Au fond, elle s'en fiche bien qu'il sache ou non. C'est Aidan. Elle n'a pas l'intention de se cacher face à ceux qui compte. Plus jamais. Alors d'un geste vif elle retira son masque et prit le visage de son ancien amant en coupe.

- Non Aidan, je suis là. Ne t'inquiète pas. Fait doucement !

Ester se tourna alors vers Azénor.

- Tu peux transplaner ? Je n'ai plus assez de force.
Azénor Philaester
Azénor Philaester
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Azénor Philaester, le  Mar 17 Juil 2018 - 12:39


Non sans peine, Aidan reprend ses esprits. Le pauvre est dans un sale état. Mais je préfère qu'ils souffre plutôt qu'on je s'aperçoive pas que le pauvre est en train de passer l'arme à gauche. M'enfin. Il parle, voix saccadée, c'est déjà ça. Objectif, Sainte Mangouste, au plus vite. Il ne comprend pas, ne reconnaît que moi et un membre de l'Ordre du Phénix. Oui parce que Rachel est venue en mode masquée comprenez-vous. Enfin moi à la base, j'ai pas bien compris. Mais maintenant je commence à remettre les morceaux dans l'ordre; elle a entendu urgence, mangemort, forcément elle est venue avec son masque. J'ai entendu Aidan forcément je ne l'ai pas mis. Deux visions différentes, deux façons de voir les choses. Mais pour le rassurer, là voilà qui l'enlève, sous mes yeux littéralement ahuris, bouche bée. Je zieute Rachel et je lui crie en regard qu'elle est tarée. Exposer son identité Phénix a toujours été pour moi un véritable sujet tabou. Je risque tout, à m'assumer appartenante à cette communauté. Tout. Mes métiers, ma vie de famille. Je n'ai aucune idée de la réaction de Ian s'il l'apprenait. Mais je me contente de la technique de l'autruche depuis quelques années déjà, et grand bien m'en fasse.
Plus le temps pour les détails, à savoir Rachel qui vient de prouver à Aidan qu'elle fait partie de l'Ordre du Phénix, après tout c'est son choix, gaffe ou pas je le respecte et suivrait sa démarche, la soutiendrait quoi qu'il arrive.

Je me penche vers Aidan, le regarde dans les yeux comme je peux, essaye de le rassurer. Un signe de tête vers Rachel, respirons respirons...
Je te tiens Aidan. Va falloir être fort ok? Souffle un coup.
Rachel? On se retrouve devant l'entrée principale de st Mangouste dans deux secondes? Mieux vaut qu'on y aille à deux.


Puis je formule sur mes lèvres, sans voix pour que seule Rachel me comprenne, que j'espère que tout va bien se passer.
Je souffle un coup. Le transplanage c'est littéralement mon truc, chose que je maîtrise depuis mes dix-sept ans, donc je reste neutre, impassible, concentrée. Je visualise l'entrée de l'hôpital, et demande de l'aide à Rachel pour soulever Aidan, le mettre debout appuyé sur mon épaule, le temps du 'voyage'.
Allé, un, deux..

En un poc, nous voilà partis.

fin du rp
Cole P. Benbow
Cole P. Benbow
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Cole P. Benbow, le  Mer 25 Juil 2018 - 16:56

pv ft. Ruth le bro
LA d'Azénor et Ian
Cole is ten yo




Sortie en famille à la plage. Le parfait cliché que tous les membres de la petite tribu détestent; mais enfin voyez l'amour que le jeune Cole a pour le sable et les rochers qu'il rêve d'escalader. Tu restes dans un périmètre visible, qu'elle lui dit la mère. Oui oui, maman. Oui oui. Mais oui mon c*l! Bien que la plage ne soit pas surpeuplée, Cole arrive à se frayer un chemin vers les immenses rochers sans que ses parents lui remontent les bretelles. Après tout, c'est en se forgeant un peu seul qu'on devient pas un ramollimolo. Du moins c'est ce qu'elle pense, Azénor. C'est bien pour ça que malgré tout, elle laisse son gosse se trimballer, se hisser d'une pierre à une autre. Et puis elle le surveille du coin de l'oeil, prête à dégainer devant moldu ou non, sa précieuse baguette magique. Dieu qu'il se fasse une ou deux égratignures s'il peut; qu'il en sorte grandit et plus tenace!

Le petit garçon exulte alors de l'intérieur lorsqu'il comprend que maman le laisse s'amuser un peu plus dangereusement qu'à l'accoutumée. Un pied ici, une main qui agrippe là, et les bébés muscles de ses bras qui le hissent de plus en plus haut. Puis un peu fatigué par le rythme de son escalade, il s'arrête un peu, s'assoit là. C'que la vue est belle, il regarde en bas, voit ses parents qui ont rapetissé. Voyez ce sourire sur son visage. C'est rare, si rare que ça en est toujours précieux. Le vent souffle dans ses petits cheveux blondinets, il ferme les yeux un instant, profite de la senteur salée.

Contenu sponsorisé

Sur une île éloignée des côtes - Page 5 Empty
Re: Sur une île éloignée des côtes
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 10

 Sur une île éloignée des côtes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.