AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 3 sur 8
Cours n°5 : Reconnaître les potions
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Harmony Lin
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Harmony Lin, Sam 10 Sep 2016 - 1:13


Je fixe les potions sur le bureau, vraiment intriguée. De toute façon, je ne pourrais pas deviner toute seule ce qu'elles contiennent, il va me falloir l'aide de Miss Evans. Pour passer le temps, j'invente néanmoins toutes sortes de théories en me basant sur la couleur des liquides dans ces fioles. Malheureusement, mon jeu s'avère vite impossible puisque mes connaissance dans le sujet sont plus que réduites. J'entends alors un bruit. La professeure pose sa plume et ferme la porte à l'aide de sa baguette. Chouette, chouette, chouette, le cours va commencer !

Elle nous salue tous puis nous observe. Elle se met devant son bureau mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression que quelque chose ne va pas. Elle semble beaucoup plus fatiguée que d'habitude. Presque lasse. Je fais une moue inquiète jusqu'à ce que la surprise remplace l'inquiétude sur mon visage. Elle vient de lancer un #Immobulus au Directeur de Gryffondor ! En même temps, il n'avait qu'à pas être là...

- Vous ne voulez pas vous asseoir ? Bien. Alors, vous resterez debout tout le temps du cours.

Je fronce les sourcils. Ça n'est pas vraiment normal qu'elle agisse comme ça avec un de ses collègues, si ? Ou peut être ne l'a-t-elle pas reconnu ? La fatigue doit jouer, elle n'a vraiment pas l'air en forme. Elle semble se reprendre puis s'adresse à nous à nouveau. C'est l'heure de véritablement commencer le cours !

- Comme vous avez pu le constater, il n'y a pas de chaudrons sur vos tables, aujourd'hui. Tout simplement, parce qu'il n'y aura pas de réalisation. Ce cours-ci, sera dédiée à la reconnaissance des potions.

Je fais une moue à la fois soucieuse et déçue. J'aime bien manipuler les ingrédients et faire des potions moi ! Mais bon, la reconnaissance, ça doit être intéressant aussi ! Je fais confiance à Miss Evans.

- Est-ce que vous pouvez me citer les différentes façons pour reconnaître une potion ? Je vous laisse dix minutes pour y réfléchir ou pour chercher dans vos livres.

10 minutes pour chercher dans ma mémoire. Ça ne devrait pas être trop difficile, j'adore cette matière. Et puis, j'ai l'impression d'avoir déjà vu un sort qui permettait de faire ça. Allez. Réfléchit Harmony... Humm... Je fronce les sourcils et joue avec une de mes mèches en essayant de retrouver le nom de la formule que je connais.

En tout cas, une chose est sure, c'est que cette ardente recherche m'empêche de penser à la douloureuse sensation qui m'a traversée quand j'ai vu cet homme, Keats. Et pourtant, mon esprit curieux ne demanderait qu'une chose : que je me retourne pour savoir la raison de sa présence ici et ce dont lui et Miss Evans parlent.

Je ferme les yeux, je me force à plonger dans ma mémoire. Humm... MAIS OUI ! Mon humiliation... Comment avais-je pu l'oublier ? Cours de Métamorphose avec Evan. Il nous avait enseigné ce sort. Peut être est-ce une des solutions ? Je rouvre alors les yeux et voit que Miss Evans et le Directeur de Gryffondor nous font maintenant face. Elle se tourne vers nous, lentement.

- Les dix minutes sont écoulées. Qui veut commencer à répondre ?

Aussitôt, Merry répond. Je l'ai croisé souvent dans les cours et il lui arrive de ne pas être très attentive, ce qui fait que sa réponse rapide me surprend. Ensuite, ma grande-sœur de cœur propose une autre réponse et cela me fait sourire. Elle est toujours aussi studieuse... Enfin bon, ça n'est pas parce qu'on ne se parle plus trop depuis quelques temps qu'elle devrait changer ! Je fais d'ailleurs une moue soucieuse à cette pensée... Elle ne sait pas pour ce que j'ai vécu cet été. Je n'ai pas pu lui dire... Mais comment dire à quelqu'un auquel je tiens plus que tout les horreurs que j'ai vécu alors que je sais qu'elle ne va pas bien ?! C'est impossible. Je ne veux pas lui faire plus de mal que ce qu'elle a déjà. Bref. Plus personne ne parle. Je peux proposer ma solution !

- Si on ne connait pas du tout la potion ni ses ingrédients, on peut lancer le sort #Specialis revelio ! Après, il suffit soit de connaître la potion qui réunit les ingrédient qu'on a trouvé à l'aide du sort, soit de la rechercher dans les livres !

Humiliation, vas-tu me servir finalement ? J'attends les réponses des autres avec impatiences mais une question se pose néanmoins dans mon esprit. M. Keats va-t-il rester pendant tous le cours ? Quel est son intérêt à se trouver là...? C'est un peu étrange...

Alexeï Dragoslav:
 
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Keira Sanders, Sam 10 Sep 2016 - 11:32


Keira est partie ailleurs, bien loin de la salle de potions. Elle visite d'autres contrées lointaines, de tristesse, de perturbation. Bien sûr, tout ceci n'est que figuratif, et en réalité la préfète avait bien ses fesses posées devant sa paillasse, mais c'était tout comme si elle avait la tête embrumée dans les nuages. Un peu trop de panaches blancs d'ailleurs, puisqu'elle n'eut aucune réaction à voir la Pomme prendre place à côté d'elle, alors qu'une autre place semblait toujours être libre. Acte que la juteuse devait croire téméraire, mais en réalité c'était seulement stupide et inutile.

Le soucis, c'était que ce jour, la Serpentard ne pouvait pas prendre part au petit jeu de l'autre soir.  Elle pourrait bien se forcer, mais elle n'en avait pas envie. Alors juste le strict minimum, un grand sourire ironique en sa direction qui montra toutes ses jolies dentes droites, c'était tout - après, elle décida de l'ignorer jusqu'au commencement du cours.

La tournure des choses apprit à Keira que Keats n'était pas invité, mais s'était invité de sa propre initiative. Il n'était donc pas intervenant, ce qui rassurait et décevait à la fois la brune. Mais bref ; la prof donna dix minutes pour réfléchir à une question, question plutôt digne d'une mûre réflexion en effet. Mais offrir dix minutes à des élèves déjà ailleurs, c'était leur donner indirectement la permission de flâner au lieu de réfléchir.

Alors, pendant ces dix minutes, Keira n'avait pas réfléchit.

Et les réponses commençaient. C'était logique, la vue, et l'odeur. Le troisième truc, c'était intelligent, elle n'y pensait pas spontanément. En fait, seulement une chose lui venait à l'esprit. Stupide, certes, mais lorsqu'on était de mauvaise foi, on s'en fichait. « On a qu'à la goûter. Ensuite, on voit bien ce que ça fait. Faut être un peu idiot, mais pourquoi pas », d'un ton froid et agacé comme si elle n'avait pas envie d'être là, alors que c'était le cas, et maintenant, elle faisait profil bas à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Rose Layroy, Sam 10 Sep 2016 - 13:41


Hrpg : comme ma voisine n'a pas répondu je commence au début du cours en silence comme si sa réponse a été donné et le cours commence. J'éditerai si besoin à la réponse d'Elise Wink

Elise ne semble pas aller très bien. Elle ne parle presque pas et lorsqu'elle le fait c'est pour seulement répondre :

_Il a peut-être un... truc à demander à Madame Evans... Désolée, je suis pas trop dans mon assiette...
_Je vois ça...

Compatissante, la jeune Serpent essaye de passer outre sa fatigue et encourage du regard sa jeune compagne. Elle allait avoir besoin de courage.Miss Evans semble enfin s'intéresser aux élèves, le cours va pouvoir commencer. D'un geste vif la porte claqua faisant légèrement sursauter la petite sorcière. C'était étrange mais elle ne semblait pas plus motivée que cela de faire cours. Elle se plaça devant son bureau et immobilisa d'un simple sort Keats qui se trouvait toujours derrière. *Wow... Et bien j'espère pour elle qu'elle sait ce qu'elle fait... *

_Vous ne voulez pas vous asseoir ? Bien. Alors, vous resterez debout tout le temps du cours.

Quelque chose sonne faux dans la voix de la professeure. On aurait dit qu'elle s'adressait à un élève. Avait-elle seulement reconnu le directeur des lions ? Peu importait pour le moment et elle en saurait d'avantage le moment venu si elle réussissait à bien tendre l'oreille. D'ailleurs la grande Serpent ne se laissa pas perturber et commença son cours.

_Comme vous avez pu le constater, il n'y a pas de chaudrons sur vos tables, aujourd'hui…

*Il est vrai que pour faire des potions c'est plus problématique*

_... Tout simplement, parce qu'il n'y aura pas de réalisation.

Légère déception de la part de la petite verte. Pourtant l'intrigue supplantait celle-ci. Qu'allaient-ils donc bien faire ? De la théorie pure ? Mouais... bien barbant tout ça.

_Ce cours-ci, sera dédiée à la reconnaissance des potions.

Un petit silence s'installa alors. Rose réfléchie quelques instants. Il fallait bien admettre que cela pouvait être très utile. Certainement plus que de pouvoir faire des potions. En effet, il est toujours préférable de ne pas ingurgiter n'importe quoi au risque de mourir par exemple. Oui, un peu radicale comme exemple mais c'était le premier qui était venu à l'esprit de Rose.

_Est-ce que vous pouvez me citer les différentes façons pour reconnaître une potion ? Je vous laisse dix minutes pour y réfléchir ou pour chercher dans vos livres.

Ne faisant même plus attention à sa professeure, la Layroy se pencha sur son manuel. Il fallait qu'elle se motive et reprenne un peu d'énergie, ou récupère le peu qui lui restait. Elle parcourut les pages et trouva un sortilège plutôt intéressant. #Specialis Revelio. Il permettait de reconnaître les ingrédients d'une potion. Et bien c'était bon elle avait sa réponse. Elle referma son livre et attendit que les dix minutes s'écoulent pour entendre sa professeure ajouter :

_Les dix minutes sont écoulées. Qui veut commencer à répondre ?

Merry donna sa réponse et une Pouffy' italienne la compléta. Reconnaître une potion par l'aspect et l'odeur. Peut-être était-ce trop aléatoire comme manière de faire mais possible... avec une énorme connaissance sur les potions donc presque impossible. Ce fut au tour d'Harmony qui donna la réponse qui avait traversé l'esprit de Rose. Dommage, elle avait manqué sa chance. Sa fatigue avait fait qu'elle n'avait pas su réagir à temps, mais le propre de la jeune fille était de rebondir. Sa nouvelle préfète lui en donna le moyen :

_On a qu'à la goûter. Ensuite, on voit bien ce que ça fait. Faut être un peu idiot, mais pourquoi pas ?

La petite leva alors la main et ajouta :

_Pour pouvoir avoir un avis extérieur sur la potion, et ne pas risquer sa vie au même instant, je pense qu'il faudrait revoir la réponse de Keira et plutôt faire en sorte que quelqu'un d'autre goûte la potion à notre place. Il est plus facile de trouver un idiot qui veuille bien le faire que de le faire soi-même. Le résultat sera le même.

Bon et bien elle avait répondu, maintenant elle pouvait divaguer et si cela lui faisait plaisir peut-être dormir... Ah non c'est vrai... Elle c'était mise tout devant... pfff... Quelle mauvaise idée franchement !


Dernière édition par Rose Layroy le Sam 10 Sep 2016 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Elise Green, Sam 10 Sep 2016 - 14:35


HRP : Oups, désolée Rose, complètement oublié de répondre x)...

Une main contre la joue, l'attente paraît longue. La journée morne. J'ai hâte que le cours commence ! Pourquoi faut-il toujours attendre tout le monde ? Les absents ont toujours tord non ? Alors c'est parti, bon sang. On se reposera quand on s'ra mort. Je bat des cils, pianote du bout des doigts sur mon pupitre. Pas très lumineux, c't'endroit. Je me mort l'intérieur de la bouche. Ma tendance claustrophobe me joue soudain un tour. Comme si la bête venait de se rendre compte qu'elle est acculée. Prise au piège. Je ne pianote plus du tout sur mon clavecin invisible. Déglutition, mon regard danse. Penses à autre chose. Pas facile facile. Je fais une fixette sur la porte. C'est par la qu'on entre et qu'on sort. Ouais, si tout d'un coup la peur d'être enfermée se fait trop forte, j'ai qu'à me ruer par là. Il est encore temps de filer, petite idiote... Non, je ne m'échappe pas face au danger. Je ne suis pas une pleutre. J'essaie de me concentrer sur autre chose. Sur le Keats par exemple. non mais vraiment, qu'est ce qu'il fait là ? Est-ce que la professeure l'a remarqué ? Va-t-elle le jeter dehors ? J'ai un haut le cœur. Je déteste vraiment cet endroit. Retenir mon anxiété à l'intérieur de ma tête devient vraiment difficile. Impossible de tromper le corps en distrayant l'esprit. La bête n'est pas stupide. Je m'accroche quelque peu au bord de mon pupitre. Allez, respire, contrôle toi. Tout va bien se passer, il faut juste que le cours commence.

Les élèves se succèdent mais ne se ressemblent pas. Soudain, alors que mon regard était fixé sur un point dans la salle, ma concentration extrême est brisée par une jolie brune. Rose. Rose Layroy. Tiens comme par hasard. Elle qui m'a filé des conseils la dernière fois ! Peut-être peut-elle m'aider à nouveau ? Elle me salut, me demande de s'installer. J'opine dans son sens. Elle est aussi perturbée que moi par la présence de mon Dirlo. Je hausse les épaules pour simplement répondre à sa question, luttant contre l'envie de rendre en intégralité mon petit déj'. J'articule avec peine :

« Il a peut-être un... truc à demander à Madame Evans... » J'ai un pâle sourire. « Désolée, je suis pas trop dans mon assiette. »

Je reporte mon regard sur le professeur, qui ferme la porte et s'aperçoit alors de la présence de Keats. Elle lui lance un sort et le reconnait alors. Attendez, elle n'a pas vérifié qui entre dans la classe ? J'incline la tête de côté. Étrange. La porte est fermée. J'ai un très léger toussotement. Tout va bien se passer. Déjà, le professeur entame une introduction.

« Comme vous avez pu le constater, il n'y a pas de chaudrons sur vos tables, aujourd'hui. Tout simplement, parce qu'il n'y aura pas de réalisation. Ce cours-ci, sera dédiée à la reconnaissance des potions. » Elle laisse la tension retomber quelques secondes. « Est-ce que vous pouvez me citer les différentes façons pour reconnaître une potion ? Je vous laisse dix minutes pour y réfléchir ou pour chercher dans vos livres. »

J'opine, puis l'observe se diriger vers le directeurs des Lions. Les mots échangés sont malheureusement inaudibles. Dommage... J'aime bien savoir les choses que je ne suis pas sensé connaître. C'est dans ma nature. Je soupire doucement et me plonge alors dans une réflexion. Bon, reconnaître une potion. Facile, en fait. La nausée s'efface un petit peu alors que je m'enfuis véritablement à travers mes pensées. Même pas besoin d'ouvrir un livre. Alors que la professeure demande des réponses, plusieurs personnes donnent le fond de leur pensées. Une jeune fille (Keira) suggère de goûter la potion inconnue. Elle est suicidaire celle là ? Je hausse les sourcils et lève la main droit à mon tours pour donner ma réponse.

« Il ne faut jamais prendre le risque de porter à sa bouche quelque chose d'inconnu sous peine de ne plus se souvenir du visage de ses parents dans le cas précis ou vous auriez ingurgité une potion de Ménaméninge. Sentir une potion comporte également des risques, mais c'est déjà mieux de sentir que de boire. Attentions aux vapeurs cependant. » Je reprend quelque peu mon souffle. « Non, pour reconnaître une potion, rien de plus efficace que d'observer ses réactions, sa couleur, sa consistance... »
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Azaël Peverell, Sam 10 Sep 2016 - 14:57


Main toujours sur la baguette, Azaël s'était affalé au fond de sa chaise sans chercher à discuter davantage avec l'abruti de Gryffon qui se trouvait devant lui. Mais étrangement, ce fut sa voisine qui prit la parole. D'après ce qu'il avait compris ils étaient frère et sœur. Peut être que le fait d'être ch*ant était héréditaire après tout. Si c'était dans les gènes, ça expliquerait pas mal de choses.

- Et, par contre toi, le serpent, je te conseille d'éviter les menaces dans ce genre. Ca vaudra mieux.


Comme s'il en avait quelque chose à faire de ce qu'elle lui racontait. Il se contenta de la toiser d'un air froid. C'était quoi le délire des Gryffondors a absolument vouloir l'Emmerd*r ? C'était quand même pas compliqué de le laisser en paix, suffisait de pas lui parler. S'ils se tournaient du bon côté de la classe, c'est à dire vers le bureau, ils ne le verraient même plus. Un geste las de la main pour indiquer à la jeune fille qu'il l'avait entendue, mais qu'il ne prenait absolument pas ses mots en compte.

- C'pas une menace, c'est un conseil. Je préviens de ce qu'il va se passer si ce qui te sert de frère ne reste pas à sa place.

Pas le temps de continuer à discuter, le cours commençait. La prof semblait s'être enfin rendue compte de la présence du Directeur des rouges. Et elle lui lança un sort. Haussement de sourcil. Pas mal l'accueil. Mais visiblement elle s'était plantée puisqu'elle le libéra quelques secondes après. Etrange début de cours. Mais peu importait. De toute façon, il n'attendait pas grand-chose d'un cours de potions.

- Comme vous avez pu le constater, il n'y a pas de chaudrons sur vos tables, aujourd'hui. Tout simplement, parce qu'il n'y aura pas de réalisation. Ce cours-ci, sera dédiée à la reconnaissance des potions. Est-ce que vous pouvez me citer les différentes façons pour reconnaître une potion ? Je vous laisse dix minutes pour y réfléchir ou pour chercher dans vos livres.

Pas de potion à faire alors ? Dommage, il ne pourrait pas provoquer de malheur chimique-magique aujourd'hui. Mais de toute façon, il était aussi nul en théorie qu'en pratique dans cette matière. Parce qu'il ne parvenait pas à trouver ça intéressant. Pour lui, ça revenait à suivre une recette de cuisine, et donc à s'ennuyer ferme. Il ne chercha même pas la réponse dans son livre, se contentant d'observer la prof et le dirlo qui étaient revenus vers le devant de la salle. Toujours affalé sur sa chaise, le fait qu'il n'avait pas franchement envie d'être là transparaissait facilement.

Une fois les dix minutes écoulées, la prof le fit remarquer, et les réponses commencèrent à fuser. La Gryffondor de devant lui (Merry) avait commencé. Il leva les yeux au ciel à sa réponse. Franchement… Elle était première de la classe, c'est ça ? D'autres idées suivirent, et il ne put s'empêcher d'étirer un léger sourire aux propositions des deux Serpentards (Keira et Rose). Ca, ça lui plaisait. Elles ne prenaient juste pas la chose comme il le fallait. Une autre Gryffondor (Elise), les reprit comme si elles avaient dit la plus grosse absurdité qu'il soit. Très bien, à son tour d'entrer en jeu. Les lions commençaient à sérieusement lui taper sur le système.

- J'suis pas d'accord, le fait de goûter les potions pour savoir à quoi elles correspondent c'est loin d'être une mauvaise idée. En revanche, c'est sûr qu'il vaut mieux éviter de la prendre soi-même. Trouver un imbécile pour le faire, c'est possible, mais ça peut prendre du temps. Alors autant tester sur quelqu'un d'autre sans qu'il soit forcément volontaire. Soit à son insu, soit par la force.


Comment ça, c'était pas très moral de faire ça ? Rien à faire, suffisait de choisir quelqu'un d'inutile, ou qu'il ne pouvait pas saquer. Genre le Préfet de Gryffondor assis juste devant lui. Ca pourrait être plutôt drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Rose Layroy, Sam 10 Sep 2016 - 19:09


Rose avait un peu laissé de côté sa charmante voisine. Son manque crucial de sommeil lui jouait de bien mauvais tour. Cependant celle-ci semblait s'en sortir à merveille. La crainte qu'elle avait senti provenir de sa part quelques instants plus tôt semblait s'évaporer d'elle même. La petite décida même de participer pour contredire la réponse de la préfète verte.

_Il ne faut jamais prendre le risque de porter à sa bouche quelque chose d'inconnu sous peine de ne plus se souvenir du visage de ses parents dans le cas précis ou vous auriez ingurgité une potion de Ménaméninge.

*Pas faux, c'est exactement pour ça qu'il faut le faire faire par un autre. Sadique ? Si l'imbécile est consentant c'est totalement plausible et très efficaces pour en connaître les effets secondaires.*

_Sentir une potion comporte également des risques, ...

*Comme subir les effets de la potion par exemple sans le vouloir ou perdre l'odorat... Ouais... C'est pas funy, funy...*

_... mais c'est déjà mieux de sentir que de boire. Attentions aux vapeurs cependant.

La courte pause faite par la voisine rouge prouve bien la légère tension l'habitant. *Ne t'en fait pas Elise, je suis là...*

_Non, pour reconnaître une potion, rien de plus efficace que d'observer ses réactions, sa couleur, sa consistance...

*Après, le problème de cette méthode est qu'il faut en connaître plus qu'un rayon pour pouvoir reconnaître la potion. Sachant aussi qu'il est probable que plusieurs se ressemblent... non... c'est bien trop aléatoire malheureusement... #Specialis Revelio ! Ça c'est bien !* Pour contrer la réponse d'Elise un troisième vient soutenir notre thése. La petite fourchy' se retourne pour l'observer. Ce garçon (Azaël) lui dit quelque chose. Sûrement quelqu'un de déjà croisé dans les couloirs ou dans un cours... Cela lui reviendrait. En attendant les Serpentards étaient connectés aujourd'hui. C'était vraiment pas mal !

_J'suis pas d'accord, le fait de goûter les potions pour savoir à quoi elles correspondent c'est loin d'être une mauvaise idée.En revanche, c'est sûr qu'il vaut mieux éviter de la prendre soi-même.

*Qu'est-ce que j'ai dis ! On veut pas se tuer, par contre les autres... Arrêtes avec tes pensées cruelles !*

_Trouver un imbécile pour le faire, c'est possible, mais ça peut prendre du temps.

*Prendre du temps pour trouver un imbécile ? Sérieusement ? Tu trouves ça compliqué ?! Mais je peux t'en trouver des dizaines si tu veux !*

_Alors autant tester sur quelqu'un d'autre sans qu'il soit forcément volontaire. Soit à son insu, soit par la force.

Ah ! Le côté vil ressentait facilement chez certains...Cela ne l'étonnait même plus aujourd'hui. En attendant les réponses des autres la vert et argent se pencha légèrement vers la petite rouge et lui souffla :

_Tu t'en sors bien Elise. N'oublie pas de respirer...

Elle lui posa alors une main sur son épaule pour lui donner du courage. Tout se passerait bien. Elle serait là pour surmonter l'épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Eléa Aliace
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Eléa Aliace, Sam 10 Sep 2016 - 22:17


Eléa avait un peu de mal à suivre ce qu'il se passait. Elle avait retenue que les différentes façon de reconnaître une potion c'était sa consistance, sa couleur et qu'on pouvait utiliser un sortilège pour le faire. Elle avait envie de proposer quelque chose alors elle leva la main, espérant se faire entendre au milieu du brouhaha:

-On est pas forcement obligé de la boire mais on peu tester ses effets sur des objets. Comme par exemple y plonger une feuille et voir ce qu'il se passe. Après bien sur, une potion d'amour ne fonctionnera pas sur une feuille mais ça peut donner une idée si déjà elle est dangereuse au premier abord.  

Voilà, elle était plutôt assez fière d'elle. Elle se doutait bien que ce n'était pas la réponse forcement attendue par le professeur mais au moins, elle avait essayé. Elle replongea donc son regard sur son parchemin. Il était encore tout blanc. Comme dit plus haut, elle avait du mal à se concentrer. Les élèves parlaient en même temps, à droite à gauche... elle avait beau avait un appareil plus il y avait d'information moins elle suivait. Ça pouvait poser un problème, surtout en cours. Elle avait déjà vécu ça dans les écoles moldues qu'elle avait fréquenté. En plus, elle était souvent dans la lune, rêveuse alors quand elle partait dans un autre monde, ça n'aidait pas. Mais, elle trouvait le sujet du cours très intéressant. C'est vrai que reconnaître des potions pouvaient se révéler utile. Elle se demandait donc bien ce qu'allait leur proposer le professeur. Ce qui l'ennuyait, c'est que ce cours était le deuxième qui n'avait pas de pratique. Elle n'avait rien contre la théorie mais bon, ils étaient dans une école de sorcier! S'entraîner ne pouvait pas faire de mal. En plus, la jeune fille réussissait mieux en pratique qu'en théorie. Pour la simple et bonne raison, qu'en pratique, il y avait théoriquement moins de chose qui se passait en même temps. Une potion à faire, un sort à lancé, il n'y avait aucun problème mais alors écouter les autres parler....

Voilà, comme on le disait, elle se perdait vite dans ses pensées, elle partait trop loin. Bon, elle espérait ne rien avoir manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Amara Fern
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Amara Fern, Dim 11 Sep 2016 - 9:19


La porte de la salle se ferma brusquement derrière un élève encore debout. Amara leva les yeux vers le professeur et comprit que c'était elle qui avait, d'un simple sort, fermé la porte. Elle s'adressa alors à l'élève qui n'était pas assis, mais celui-ci ne semblait pas déterminé à prendre place. Le cours commença donc et le professeur donna une consigne simple, avec dix minutes de réflexion.

*Comment reconnaître une potion ?* se demanda Amara en griffonnant sur son parchemin. *La couleur, la texture peut-être...*

"- Les dix minutes sont écoulées. Qui veut commencer à répondre ?" déclara Miss Evans.

  Déjà ?! Amara n'avait pas vu le temps passer, et alors qu'elle cherchait ce qu'elle pouvait bien dire, les réponses fusèrent. Elle n'était pas la seule à avoir eu l'idée de comparer les couleurs des potions, alors elle se lança :

"- Comme l'ont déjà dit certains, la couleur peut être un bon indicateur, mais je pense que la texture est utile aussi pour différencier des potions..."

  A vrai dire, elle n'en savait rien et elle avait lancé cela au hasard, en espérant qu'aujourd'hui, le hasard ferait bien les choses. Mais encore une fois, la jeune sorcière n'y connaissait pas grand-chose, et les cours à domicile y étaient pour beaucoup. Elle n'avait jamais vraiment prit le temps de travailler pour de vrai, et son oncle laissait passer car, pour lui, Amara était encore une gamine traumatisée. Mais cette fois-ci, il fallait qu'elle reprenne les choses en main. Elle allait travailler, jour et nuit s'il le fallait, et elle allait réussir, elle n'avait plus le choix. Alors, tandis que les élèves donnaient leurs réponses, Amara notait tout ce qu'il lui semblait utile, pour être sûre de partir sur de bonnes bases.
Revenir en haut Aller en bas
Trystan J. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Trystan J. Harper, Lun 12 Sep 2016 - 22:26



Reconnaitre les potions
— COURS de POTIONS



Haussant les sourcils, Merry se contenta d’hocher simplement la tête en réponse à mes présentations forcés avec le serpentard impolis qui s’était installé derrière nous. Apparemment, ma jumelle n’était pas plus disposée que cela à embarquer dans mon stratagème et elle préféra se tourner de nouveau vers la professeur afin d’attendre patiemment le début du cours. Attendre patiemment le début du cours… N’y avait-il pas là quelque chose de plus ennuyeux que d’attendre patiemment sur une chaise en bois très peu confortable, que l’heure tourne et que l’enseignante daigne enfin débuter son cours ?! N’étant d’abord pas très patient et ensuite hyperactif, il était certain que vous ne me verrai pas de ci-tôt assis sans bouger à attendre patiemment le début d’une classe.

«J’préfère être asocial que d'parler à la vermine.»

Au son de cette voix sarcastique, je m’étais retourné vers le sorcier (Azaël) qui affichait maintenant un sourire méprisant sur ses lèvres. Le ton de sa voix changea pour laisser place au semblant d’une confidence, lorsqu’il reprit :

«Par contre j'te conseille de pas trop me chercher. Tu risquerais de me trouver rapidement.»

Le sourire toujours aussi froid du Serpentard s’élargit légèrement, alors qu’il sortait sa baguette magique de sa poche pour la poser sur la table – gardant la main dessus, comme pour donner davantage de poids à ses propos. Il semblait prêt à s’en servir, quoi qu’il advienne et peut lui importait où il se trouvais. Haussant les sourcils, en répondant moi aussi à son petit sourire méprisant, j’avais croisé les bras sur ma poitrine dans une attitude de défi :

«Entre toi et moi, l’ami, tu n’es pas bien difficile à trouver étant donné que tu te tiens là, juste derrière moi !
– Trystan, c'est bon, arrête tes âneries. Et, par contre toi, le serpent, je te conseille d'éviter les menaces dans ce genre. Ca vaudra mieux.»

À cette tentative de Merry pour mettre fin au conflit, Azaël l’avait jaugé d’un air froid avant, dans un geste las de la main, d’indiquer à ma sœur qu’il avait entendu mais ne prenait absolument pas compte de ses mots.

«C'pas une menace, c'est un conseil. Je préviens de ce qu'il va se passer si ce qui te sert de frère ne reste pas à sa place.
– Je te signal que "ce qui lui sert de frère" n’avait nullement l’intention de bouger de sa place. Ce n’est pas mon problème si tu prend bien mal de simple présentation de notre part !»

J’avais tout juste eu le temps de finir ma phrase que le cours commençait. Vous voyez ? Quand je vous disais que c’était bien plus intéressant que de rester patiemment assis à attendre le cours. L’attente n’avait-elle pas semblé bien moins longue comme ça ?

D’un geste vif de sa baguette magique, le Professeur Evans ferma la porte de la classe avant de s’éclaircir la voix et de saluer son assemblé. L’enseignante venait de se lever, afin de contourner son bureau, lorsqu’elle sembla enfin remarquer la présence de Keats, toujours adossé au fond de la classe. Baguette déjà en main, elle lança un rapide #Immobulus dans la direction du directeur des Gryffondor. Si la voix d’Evans se fit dure et froide, son regard, par contre, paraissait étrangement vide. N’avait-elle par remarqué que sa cible était, en réalité, Leo Keats ?! Le corps de se dernier venait d’ailleurs de se tendre avant de s’immobilisé complètement lorsque soudainement, le voyant faire, Evans fronça les sourcils. Dans un informulé, elle coupa court à son sortilège et redonna le loisir de ses mouvements au directeur. Elle avait donc finit par s’apercevoir qu’il ne s’agissait pas d’un élève.

«Comme vous avez pu le constater, il n'y a pas de chaudrons sur vos tables, aujourd'hui. Tout simplement, parce qu'il n'y aura pas de réalisation. Ce cours-ci, sera dédié à la reconnaissance des potions. Est-ce que vous pouvez me citer les différentes façons pour reconnaitre une potion ? Je vous laisse dix minutes pour y réfléchir ou pour chercher dans vos livres.»

Une fois qu’elle eu terminée de parler, le professeur reporta son attention sur Leo en le toisant froidement. Ce n’était donc pas prévu qu’il vienne ainsi squatter le cours ?! La jeune femme s’approcha silencieusement de l’intrus et, arriver à sa hauteur, lui chuchota quelque chose que je ne pu entendre de là où je me trouvais. Je l’avais ensuite observé qui forçais Keats à rejoindre le devant de la classe, là où, les mains sur les hanches, elle attendit ce que je supposai comme des explications. Les dix minutes étaient donc presque terminer lorsque je reporta mon attention sur Merry qui feuilletait déjà son manuel des potions à la recherche d’une réponse à la question : Comment reconnaitre une potion ?

Je n’avais pas eut le temps de trouver la moindre réponse lorsque les dix minutes furent écoulé et que les premiers élèves s’exprimèrent. Chacun parla de couleur de la potion, de son odeur, d’un sort #Specialis revelio pour révéler les ingrédients, de gouter ou de faire gouter la potion, d’observer sa réaction, sa consistance, sa texture, de tester ses effets sur un objet, puis la réponse de cet imbécile derrière moi qui était prêt à tester de force ou à leur insu, des potions inconnu sur ses victimes. J’avais levé les yeux au ciel en me disant bien peu surpris d’entendre une réponse aussi inhumaine venant de cet élève complètement asocial. Il était probablement psychopathe ou un truc du genre.

«Sinon, avant de tuer quelqu’un en le faisant boire de force une potion que l’on ne connais pas – comme semble disposé à le faire certains élèves ici présent – on peu aussi bien demander à celui qui l’a créer, ou un expert en potion, de nous indiquer simplement en quoi consiste cette dernière…»
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Mary Drake, Mer 14 Sep 2016 - 19:21


Un homme est dernière moi. Ah. Le directeur des Gryffons. Ah. Sourire ironique de la chapelière. Je lui rends. Triple ah. Tant mieux au fond. Je ne suis pas Alice. Je ne risque pas de tomber dans le trou du lapin Blanc. Il me guide peut-être mais ne m'influence pas pour autant. C'est mieux ainsi. Je ne pense pas avoir le courage d'être encore une fois rongée pas les vers. Blancs et visqueux. Dégouttant. Frisson...

...Qui est vite poursuivi d'un sursaut lorsqu'un sort traverse la classe entière. Destination ? L'intrus du groupe. Le directeur pas élève. Il est là pour quoi d'ailleurs ? Personne n'a l'air de s'en inquiéter. Alors pourquoi le ferais-je ? Je me détourne de lui. Miss Evans commence à parler. Il est temps de commencer à écouter. Elle nous explique, en gros, qu'on a 10 minutes pour réfléchir à ' comment peut-on reconnaître une potion '. Ah. Je ne pense pas savoir. Mais il y a sûrement quelque chose. Au fond de ma mémoire.

Tic tic
C'est le bruit du sable.
Qui s'écoule.
Lentement.
Ploc plic
C'est la question aimable.
Qui coule,
Rapidement.


-Les dix minutes sont écoulées. Qui veut commencer à répondre ?

Je n'ai pas le temps d'ouvrir la bouche qu'une volée d'élèves commencent à donner leurs avis sur la question. La première à se lancer parle de reconnaissance visuelle. Je pense que ça dépend des potions. Si l'une d'elle a une couleur bien spécifique qu'aucune autre n'a, c'est sûr qu'on peut la retrouver sans problème. La suivante propose de nous fier à notre deuxième sens. L'odorat. Mouais. Si une mixture est utilisée pour les senteurs qu'elle dégage, c'est mal barré. Ensuite, une bleue et argent nous parle du sort de révélation. Je pense que c'est une bonne solution. Plus longue peut être à cause de la recherche qui vient après mais sans danger.

J'entends une voix à ma droite. C'est la chapelière qui propose de goûter. Je pense qu'il n'existe pas pire. Pourquoi risquer d'avaler un mélange sans en savoir ses effets. C'est dangereux non ? Sa réponse est vite poursuivie d'une autre qui propose qu'au lieu de risquer sa vie, autant prendre un imbécile pour le faire à sa place. Quoique cruel, c'est plus rationnel.

Une rouge et or déclare que les vapeurs et produits sont dangereux. Ravie que quelqu'un pense comme moi. Le vert d'après n'apporte pas de réponse intéressante. Rien de ce qu'on ne savait déjà. Une serdy nous parle de feuille de papier à plonger dedans. Je ne crois pas que c'est possible. M'enfin bon. Sa voisine repart sur la texture, déjà évoquée plusieurs fois. Et enfin, le dernier à prendre la parole nous laisse sur un ' il suffit de demander '. Je ne peux qu'être d'accord avec lui.

Bon, c'est à mon tour. Je décide d'oublier l'originalité. J'ai l'impression que tout a été dit. Autant appuyer les propositions de mes camarades. Facile et rapide.

- Je pense que la reconnaissance visuelle, est une des meilleures options. Par contre, je nous vois mal goûter ou sentir. Qui sait ce qui peut nous arriver après. L'utilité d'une personne est cruelle mais quand c'est l'idiot ou vous, je pense que la question ne se pose pas. Pour finir, demander à un expert ou au fabriquant la nature de la potion est à mon sens la chose la plus logique à faire.

Ah.
Revenir en haut Aller en bas
Sean Balor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Sean Balor, Jeu 15 Sep 2016 - 14:59


Lentement la classe se remplit laissant les sièges vident trouver possesseur un par un, il fut rejoint à son tour par une Serpentard. Les préjugés lui vinrent à l'esprit, il allait forcément passer un cours fort agréable à côté d'une verte et argent après tout ce n'était pas comme si chaque Serpentard qu'il avait croisé était forcement des abrutis sans nom que.. Mais bref, Miss Serpy avait pris place en lâchant un bonjour des plus froid mais qu'attendre d'une verte et argent encore une fois ? Quand on se prend pour Hannibal Lecter mais qu'on est incapables d'avoir sa prestance on essaye de retenir uniquement que sa froideur.

- Bonjour.

Une réponse sans grand sourire, c'est une verte et argent après tout, quel intérêt de lui sourire ? Mise à part se manger une claque parce que la Miss à ses ragnagna comme trois quarts des Serpentard de Poudlard. Il ne manquerait plus qu'elle n'est aucune personnalité et soi conformément exacte aux autres Serpentard et c'était le tiercé gagnant pour lui. Étrangement pas d'attente pour le début de la conversation et l'Irlandais tourna doucement la tête vers elle pendant qu'elle parlait. Une Écossaise au moins il n'aurait pas à supporter le foutu accent Anglais, le cours allait être au moins plus agréable.

- Je n'en sais pas plus que toi.

Cet étrange sensation désagréable d'être froid comme un bloc de glace agrippa le Poufsouffle et lui fit faire ce qu'il savait le mieux faire, offrir un sourire à la jeune femme en face de lui. Et puis derrière, ils avaient l'air de bien s'amuser alors autant s'amuser, lui aussi avec sa collègue du jour.

Le cours débuta alors, il s'agissait de reconnaitre les potions et il laissa ses camarades faire jusqu'à ce qu'il soit l'un des derniers à ne pas avoir répondu à la question avant de s'éclaircir la gorge pour parler.

- Je pense que l'utiliser sur un humain est risqué, l'utilisation d'un petit animal pourrait garantir plus de sécurité sans forcement avoir besoin de forcer quelqu'un à la boire ou même à la tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Jana Winslaw
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Occlumens


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Jana Winslaw, Jeu 15 Sep 2016 - 22:06


Le Pouffy avait pas l'air ravi de te voir arriver. De toute façon, avec ton arrivée un peu tardive, il en restait pas beaucoup de places. Il te dit qu'il n'avait aucune idée du sujet du cours. On aurait dit une chambre froide tellement il était glacial. Bon, s'il veut jouer à qui refroidira l'autre, il allait voir à quel iceberg il se frotte. Mais t'as pas le temps de lui répondre qu'il t'adresse un sourire. Limite, tu tombes de nues. Tu ne savais pas que la schizophrénie était à ajouter à la longue liste des détails à propos des Poufsouffle. Sans te rendre compte, tu te détends un peu et tu lui retournes légèrement le sourire. Faudrait pas non plus qu'il pense que t'es sympa.

La prof ne vous laisse pas le temps de s'interroger sur le sujet du cours, elle débute directement. Reconnaissance de potions. Intéressant, tout au plus. Elle pose rapidement sa question et vous laisse un peu de temps pour réfléchir et elle se dirige au fond de la salle. Toi aussi, t'aimerai bien savoir ce qu'il fiche là, l'intrus, mais la curiosité mal placée n'est pas de bon ton avec le Professeur Evans. Tu laisses donc couler et réfléchis. Alors que la prof reprend la parole pour vous interroger, tu entends les réponses défiler. Chacun évoque une solution différente, si bien que quand tu penses à quelque chose, quelqu'un l'a déjà dit. Et zut, si t'étais un peu plus rapide, ça se passerait mieux.

C'est ton voisin qui te tire de ta léthargie.  Il évoque le test des potions sur les animaux, après que les tests sur humains aient été formulés. C'est un peu pas très éthique comme proposition. Carrément pas, même. Tu prends alors la parole :

- Je ne pense pas que tester des potions inconnues sur des animaux soit moins cruel que sur des humains. En plus, ce ne serait pas très concluant, les effets pourraient ne pas être les mêmes sur les animaux. Je pense qu'il vaut mieux s'en tenir au traditionnel Révélasort de Scarpin, qui sera de toute façon plus précis et efficace...

Tu ne continues pas ta phrase, tu penses avoir dit tout ce que tu avais à dire. Pourtant, tu ne peux pas t'empêcher de te tourner vers ton voisin et de le regarder ton voisin avec un air amusé. Quitte à jouer sur les clichés des maisons et détendre un peu l'atmosphère, tu lui chuchotes discrètement, pour ne pas attirer l'attention :

-Chez Serpentard, on préfère tester les potions sur les Première Années. Ou sur les Poufsouffle, si on en a sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Chloris Hareka, Sam 17 Sep 2016 - 21:52


Sorry pour le retard, j'ai donc fait le plus vite possible pour ne pas retarder tout le cours Wink, par ailleurs, désolée pour les incohérences faites dans mon RP ^^


Chloris s'était assise avec pour "bonjour" un "T'fais ce que tu veux tant que tu m'fous la paix." C'était fou comment ce cours commençait bien... Un Leo assis pas loin et un voisin de table particulièrement charmant ! De toute façon, Hareka n'était pas du genre à aller faire chier ses voisins, donc elle se tiendrait à carreaux et c'est tout. Non pas parce qu'on lui avait demandé, mais parce que c'était sa nature. Parfois rebelle sur les bords mais ça, il valait mieux que personne ne la voie dans cette état de rébellion, il risquerait peut-être bien la mort... Trêve de bavardage ! Ou pas.

"Mais en attendant Merry, laisse moi te présenter un nouvel ami ! Il s’appelle… En fait, il n’a pas encore eu l’occasion de me dire comment il s’appel… mais juste avant que t’arrive, imagine toi dont que je l’entendais expliquer à Chloris à quel point il était triste de ne pas socialisé d’avantage. Or, il faut que tu sache, l’ami, que je n’ai certainement pas l’intention de te laisser plus longtemps que nécessaire dans ta peine. C’est pourquoi je me présente, Trystan Harper et elle c’est Merry Harper. On est vraiment très content de faire ta connaissance, pas vrai Merry ?!" Ça c'était Trystan, préfet de sa maison, jeune homme visiblement gentil et qui se souciait des gens de sa maison. Oui bon, comme tout préfet, mais c'était bien le premier à les défendre subtilement, enfin tout court même... Ses anciennes préfètes n'avaient jamais été là ou du moins, la rouge et or ne les avait jamais croisé.

Et c'est sur cette pensée que le Serpentard (Azaël) continua "J'préfère être asocial que d'parler à la vermine." une réponse veut sortir de sa bouche mais elle resta coincée. Ne soit pas idiote et écoute plutôt ce qu'il a dire. "Par contre j'te conseille de pas trop me chercher. Tu risquerais de me trouver rapidement." Un rire cynique s'échappa, à sa plus grande surprise... Le cours allait tellement bien se passer ! La vermine quel magnifique mot... Rolala, les Sang-pur et leur idéaux idiots, c'était tellement drôle de les entendre parler ! Des fois les née-moldue vous devriez vous faire aussi des idéaux, ça pourrait donner des petites choses assez marrantes aussi, il n'y a pas qu'eux qui peuvent s'amuser à martyriser les autres, après tout, vous aussi vous avez le droit de faire chier le monde pour ne plus avoir de sang pur !

Coupé dans ses pensées complètement farfelues, Miss Evans s'exclama "Comme vous avez pu le constater, il n'y a pas de chaudrons sur vos tables, aujourd'hui. Tout simplement, parce qu'il n'y aura pas de réalisation." Ah bas mince, Hareka qui espérait améliorer sa pratique, bas c'était loupé ! Sa prof' enchaîna "Ce cours-ci, sera dédiée à la reconnaissance des potions." Silence. "Est-ce que vous pouvez me citer les différentes façons pour reconnaître une potion ? Je vous laisse dix minutes pour y réfléchir ou pour chercher dans vos livres." La blonde n'avait pas vraiment la tête à ça mais fallait bien s'y mettre un jour où l'autre... Finalement Merry lâcha rapidement un "Trystan, c'est bon, arrête tes âneries. Et, par contre toi, le serpent, je te conseille d'éviter les menaces dans ce genre. Ça vaudra mieux." Et ben voilà, c'était chose dite. Et la rousse avait totalement raison, les menaces ça marchait rarement avec les Gryffons (sauf si on voulait se retrouver avec une bande de lions furieux au fesses), la maison était assez soudé même si certain préférait ne pas se mêler des affaires des autres, ce qui était parfois soulageant. Enfin, passons... En tout cas, l'autre Vert et Argent continua "C'pas une menace, c'est un conseil. Je préviens de ce qu'il va se passer si ce qui te sert de frère ne reste pas à sa place." Un autre rire discret s'échappe. "Pas une menace" C'est pas ce que la Gryffonne appelait "Un conseil" pour elle c'était carrément une menace ça. Et elle dut se retenir de lui mettre un coup de pied sous la table. S'en suivit des réponses encore. Bon tant pis, tu passes au dessus, ça ne te concerne plus vraiment maintenant. Mais tu lance quand même un coup d'oeil à Trystan pour le remercier.

Bref, les dix minutes passent sans qu'elle n'est rien fichu, c'est bien la première fois... Mais elle pu entendre un tout petit bout de phrase de sa prof' à Leo, enfin genre elle murmurait donc la deuxième année ne compris pas vraiment tout mais ça n'avait pas l'air très amicale. Bien fait pour lui. Elle n'arrivait plus à le supporter. En même temps ça se comprend. Après le calvaire qu'il lui avait fait vivre... C'était pourtant une bonne personne. Enfin c'est ce qu'elle avait cru. Jusqu'à ce que le continue de la fiole arrive dans son verre, une journée qui avait déjà été éprouvante pour elle. Il en avait profité. Ce serpent... Indigne d'un lion. Il était venimeux, toxique. C'était une pourriture. Mais ça elle le gardais pour elle. Personne n'avait besoin de savoir ce qui lui était arrivée. Personne n'avait à le savoir. Et d'ailleurs, personne n'avait à subir son jugement sur cet homme. Les gens fonderait leur propre ressenti et point.

Mais passons.

Les doigts se levèrent rapidement et tous furent interrogé et les réponses fusèrent. Il ne restait plus tellement de possibilité et une des réponses données donna lieu à un débat intéressant. Chloris resta en retrait et demeura silencieuse. En réalité elle réfléchissait. Mais une phrase la sortit de ses rêveries l'espace d'un instant "Il ne faut jamais prendre le risque de porter à sa bouche quelque chose d'inconnu sous peine de ne plus se souvenir du visage de ses parents" elle se mit à rire seule dans son coin en repensant à la soirée spéciale Gryffonne ! Elle avait été complètement déjantée cette soirée, et de plus elle espérait secrètement qu'il la recommence très prochainement... C'était d'ailleurs une participante qui avait fait cette remarque. Belle coïncidence. Repartis dans son silence, elle continua de réfléchir à la question soulevée. Finalement elle entra dans le débat en levant la main. "Je pense que la tester et la boire, peut être une solution comme une autre. Si jamais la potion était un poison, il suffit d'avoir toujours un Bézoard sur soit et voilà. Après certaines potions peuvent avoir des effets très néfaste sans pour autant être mortelle ou empoisonnée, dans ce cas là, on se retrouve bien bête et puis voilà..." C'est en repensant à l'animation du bistrot au potion qu'elle avait prononcé cette phrase. Elle ne faisait que compléter ce qui avait été dit avant, ce n'était pas une réponse à part mais toutes les autres avaient été dites, alors pourquoi ne pas participer à ce débat très intéressant ?

Ses oreilles étaient distraite mais elle restait à l'affût des autres réponses sur ce point soulevé. Hareka griffonna quelques phrases pour ce début de cours et attendit les vraies réponses et les explications.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Alexander Hurtson, Dim 18 Sep 2016 - 11:04


HRPG: Sorry pour le retard également, j'avais complètement zappé. En espérant que cela ne soit pas trop grave Wink
Après avoir posé ton séant sur ta chaise, tu poses ta tête dans tes bras afin d'essayer de te reposer un minimum avant le début du cours. Alors que tu commences à sombrer dans les bras de Morphée, Alexei Dragoslav, un autre Poufsouffle s'installe derrière toi. Il te lance un bonjour auquel tu réponds brièvement en t'étirant. Peu après, tu vois rentrer un homme. Son visage te dit quelque chose, c'est Leo Keats, le directeur des Gryffondor. Qu'est-ce qu'il fout là celui-ci? Il n'a pas d'autres chats à fouetter? Enfin bon, après tout ce ne sont pas tes affaires et il fait ce qu'il veut dans le chateau. La prof ne l'a pas encore remarqué et tu as hâte de voir ce qu'elle lui dira. Les élèves continuent de rentrer et Jade Wilder, une des deux préfète de Poufsouffle s'installe à côté de toi. Elle te demande si la place est libre et tu lui réponds par l'affirmative. Elle s'installe donc et commence à sortir ses affaires. Tu ne connais pas grand chose sur elle mais tu sais que c'est une bonne préfète et une élève sérieuse. D'ailleurs, pour ne pas la décevoir, tu t'éveilles complètement et reprends tes esprits.

Les gens continuent de rentrer, Dragoslav change de place pour aller draguer, et Sean Balor et une Serpentard s'installent derrière toi. La pauvre, elle est entourée de trois Poufsouffle... Même si tu as toi aussi quelques côtés qui iraient bien aux vert et argent. Il est vrai que ta grande ambition et ta motivation pour y arriver auraient pu demander au Choixpeau de t'envoyer chez les serpents. Au lieu de ça, tu te retrouves chez les blaireaux mais finalement ce n'est pas si mal, ils sont plutôt sympas. Pendant que tu divagues sur ta répartition et ton caractère tout le monde est rentré. La prof ferme la porte et s'adresse à Keats puis lui lance un sort. Elle n'a pas l'air de bonne humeur... Elle le fait donc avancer, et lui chuchote à l'oreille un truc dont tu n'arrives pas à saisir le sens. Tant pis. Elle prend la parole pour s'adresser à la classe entière:

Comme vous avez pu le constater, il n'y a pas de chaudrons sur vos tables, aujourd'hui. Tout simplement, parce qu'il n'y aura pas de réalisation. Ce cours-ci, sera dédiée à la reconnaissance des potions.

Et zut... toi qui voulais progresser un peu. Ca attendra le prochain cours. Démotivé, tu essayes de te reconcentrer pour saisir la suite de ses paroles:

Je vous laisse dix minutes pour y réfléchir ou pour chercher dans vos livres.

Tu n'as pas entendu la consigne, trop occupé à penser au sujet du cours. Tu essayes de voir ce qu'écrit ta voisine mais elle écrit trop petit et tu ne peux rien lire. Comme tu ne sais pas ce qu'il faut faire et que tu es trop fier pour demander à la prof de répéter, tu attends patiemment la fin du temps imparti.

Les dix minutes sont écoulées. Qui veut commencer à répondre ?


Enfin! Les réponses fusent. Visiblement, la question était: "Comment reconnaître une potion?". Le temps que tu trouves une réponse, toutes celles que tu voulaient dire avaient déjà été énoncées. Cependant, un débat intéressant sur le test de potions inconnues sur les hommes ou les animaux est soulevé. Les gens sont-ils tous complètement dégénérés? Ils sont entrain de proposer de tester sur des innocents, à leur insu en plus! Tu regardes qui a soulevé cette idée et te compte que ce sont des Serpentards, pourquoi cela ne t'étonne-t-il pas? Finalement, tu n'as vraiment rien à voir avec ces gens. D'autres proposent de l'amener à un expert, c'est vrai que c'est la meilleure chose à faire. Puis un poufsouffle propose de tester sur des petits animaux, ce qui, à ton goût n'est pas vraiment mieux que sur un humain. Une vie reste une vie, aussi insignifiante soit-elle. Soulé par toutes ses réponses de barbares, tu interviens:

Vous vous rendez compte de ce que vous dites? Je me fiche que l'on me dise "Ouais toi t'es un Poufsouffle" mais on ne peut juste pas utiliser une potion sur quelqu'un ou sur un animal pour en connaître les effets! Si vous êtes trop limités pour trouver par vous-mêmes à partir de vos connaissances ou vos livres, alors arrêtez de jouer avec des potions vous risqueriez de vous faire mal. Ou alors, essayez-la sur vous. En plus, si vous utilisez une potion sur un cobaye, vous n'en aurez sûrement plus assez pour votre cible initiale. Tout ça pour dire que comme l'ont déjà dit certains, l'aspect de la potion est souvent caractéristique, comme la couleur lila de la goutte de mort-vivant par exemple.

Exaspéré, tu arrêtes de parler et attends la remarque de la prof à ta réponse peut-être un peu agressive. En même temps, ils le méritent!
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Shae L. Keats, Dim 25 Sep 2016 - 3:37


Les élèves qui continuent à arriver,
En ritournelle, ronde éternelle,
Tu pensais que ça allait te changer,
Un peu,
De ta routine incessante.
Mais voir les autres enfermer dedans, voici qui laisse ton moral en berne.
Quelques signes de tête, Ici et là, sans faire trop attention à qui tu les adresses.
Une chevelure rousse sur laquelle tu ne t'attardes pas, le malaise est encore là.
La jeune femme des ruelles,
Qui t'a vu t'élever à en frôler les ailes des hirondelles.


Puis le regard qui glisse, vers la porte d'entrée,
Un accent qui te ramène quelques jours, mois, années plus tôt,
Une chevelure blond qui te rappelle l'hydromel des âmes un peu paumées,
Les rayons du soleil.
Tes yeux qui ne s'en détachent pas, alors que tu essaies d'être discret,
L'étrange marteau-douceur dans le bas de ta gorge.
Et l'approche, douce.

- Bonjour...

Sourire discret et hochement de tête, conserver les automatismes,
Sans rien faire d'autre,
Trop de témoin, cela pourrait s'avérer gênant...
Attends.. Tu ne vas pas non plus me faire croire que... Tu es gêné ?
Ce serait la meilleure tout de même.
Heureusement, tu sembles te reprendre, tu détaches tes yeux de la blonde.  

Timing parfait, ou inconscient sous estimé,
Voici que l'autre blondinette se met en mouvement derrière son bureau.
Tu la connais un peu mieux celle-ci, non pas que tu ais la prétention d'en être proche,
Il ne faut pas déconner,
Tu as plus l'impression que vous vous évitez cordialement, jusqu'à ce que l'un ait besoin de l'autre
-Plus ou moins volontairement.

Et le sort qui jaillit, te frappe, sans qu'aucun signe n'ait pu le prévoir,
Tu reconnais l'effet, ton corps ne répond plus,
Drôle de salut de la part d'Evans,
Tu fronces les sourcils,
Dubitatif.
La suite confirme malheureusement tes craintes.
 

- Vous ne voulez pas vous asseoir ? Bien. Alors, vous resterez debout tout le temps du cours.

Elle ne te reconnait pas...
Voici un cours qui commence bien,
Elle a pourtant plusieurs fois eu l’extrême chance de ta compagnie...
Et tu comprends,
Sûrement mieux que la plupart des abrutis assis ici,
Parce que tu as le recul nécessaire pour reconnaître quelqu'un qui n'est pas vraiment là.
Tes épaules qui se crispent et ton corps qui se raidit,
Quelle bonne idée tu as eu de pouvoir te ramener.
Te voici dans une salle pleine d'élèves dans l'attente,
Et une prof dans les cieux.
Su
-Per.

Je la laisse parler, sans faire trop attention à ses dires,
Nuls doutes qu'elle saura rattraper le coup.
Le contrôle de mes muscles rendus, je lâche un regard noir à son égard,
Toujours un peu de mal à me détendre en sa présence,
Je ne vais pas m'étendre ici, bande de petits curieux,
Si vous vouliez savoir, vous n'auriez qu'à stalker.
Une fois sa longue tirade (bravo) terminée, je la laisse s'approcher,

- Qu'est-ce que tu fous ici ? T'as rien d'autre à foutre que de venir me casser les ovaires dans mon cours ?

Une impulsion et te voici à l'avant de la salle,
Forcé à t'expliquer.
Génial, encore à devoir inventer,
Ou non,
Et si t'essayais la vérité ? Histoire de sociabiliser ?

(voix basse)- Je m'ennuyais, j'avais envie de voir comment mener un cours en essayant vainement de masquer ses déboires...


HRP: Je tiens à préciser, parce que vous êtes mignons, que ce que Leo dit à Malicia n'est évidemment entendu que par elle. L'intelligence n'est certes pas son fort, mais il sait être discret.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Malicia Evans, Sam 1 Oct 2016 - 21:15


Vraiment, vraiment désolée du retard !

Je suis loin. Trop loin. Aucun des élèves ne semblent le remarquer et.. tant mieux. J'ai pas forcément envie que ça se remarque. De toute manière, je ferais passer ça pour de la fatigue ou du surmenage. Sauf que Keats a compris. Je le sais. Je le vois à son regard. Noir et blasé. Je l'amène devant mon bureau, je veux qu'il explique sa présence. Entre temps, je pose une question aux élèves et laisse dix minutes de réflexion. Ca laissera le temps au lion de parler.

(voix basse) Je m'ennuyais, j'avais envie de voir comment mener un cours en essayant vainement de masquer ses déboires...

C*nnard. Mes poings se crispent et je lui jette un regard noir. De quel droit, il se permet de dire quelque chose comme ça ? Lui qui vient chez moi pour me quémander sa dose. Pauvre mec. Je l'ignore sublimement et me tourne vers les élèves. Temps écoulé. Réponses attendues. La première à prendre la parole est Merry. C'est avec un grand sourire que je l'interroge. D'habitude, elle n'intervient jamais. Elle se contente de venir en cours, faire la partie pratique et repartir. A croire que le cours particulier l'a véritablement aidé.

Je ne sais pas s'il est possible de reconnaître une potion à vue d’œil en étant débutant. Mais avec l'expérience, il est peut-être possible de différencier la couleur des potions ?

J'acquiesce vivement et réponds qu'il est effectivement possible de reconnaître les potions visuellement, c'est d'ailleurs un des principal critère de reconnaissance. Jade donne sa réponse dans la foulée, parlant de l'odeur. Elle donne l'exemple de l'Amortentia. Je hoche la tête avant de donner la parole à un autre élève. Harmony. Qui me cite le #Specialis Revelio. J'attrape ma baguette et fais apparaitre le sort au tableau.

- Très bien, miss Lin. En effet, le révélasort de Scarpin est un sortilège qui permet de savoir quels sorts ont été jetés sur un objet ou encore quels sont les ingrédients d'une potion. A partir de vos résultats, vous faites des recherches pour retrouver le nom de la potion. Ce sort est particulièrement utile lorsque vous cherchez à identifier un poison pour préparer son antidote.

Je regarde du coin de l'oeil Keats, j'imagine bien son sourire moqueur quant à ma condition. Je suis.. fatiguée et ça se voit. J'ai pas forcément envie que l'on vienne m'observer durant ma classe juste pour se foutre de ma gueule. J'ai pas franchement le temps de le regarder qu'une Serpentard prend la parole. Attendez, j'ai bien entendu ? Elle propose de goûter la potion ? Je la regarde incrédule. Il faut carrément être idiot pour boire une potion dont on ne connait pas les effets. J'ai pas vraiment le temps de répondre qu'une autre Verte intervient. Je n'en reviens pas. L'adolescente propose de trouver un cobaye ? Je ne dis rien, trop abasourdie par sa réponse et demande à la classe si quelqu'un à une remarque à faire.

Une petite lionne prend la parole. « Non, pour reconnaître une potion, rien de plus efficace que d'observer ses réactions, sa couleur, sa consistance... » Je m'adoucis, soulagée de sa réponse. J'acquiesce et donne la parole à un autre serpent, priant pour qu'il ne sorte pas d'insanité. - J'suis pas d'accord, le fait de goûter les potions pour savoir à quoi elles correspondent c'est loin d'être une mauvaise idée. En revanche, c'est sûr qu'il vaut mieux éviter de la prendre soi-même. Trouver un imbécile pour le faire, c'est possible, mais ça peut prendre du temps. Alors autant tester sur quelqu'un d'autre sans qu'il soit forcément volontaire. Soit à son insu, soit par la force. Et c'est raté ! Encore des conneries. Je ne dis toujours rien. Ca doit se voir à mon regard que je ne suis pas du tout d'accord, mais aucun sons ne sortent de ma bouche, j'attends de voir les réactions des autres élèves.

Une jeune Bleue donne son avis. Je tique un peu. Plonger quelque chose dans la potion pour jauger de sa dangerosité n'est pas malin mais c'est toujours mieux que de trouver un cobaye. Une autre élève parle de la consistance, de la couleur. Tout ça est vrai, mais déjà dis. Alors j'acquiesce et passe à quelqu'un d'autre. Le préfet des Gryffons intervient sur ce qui a été dis à propos des cobayes. Mais sa réponse n'est pas du tout ce que j'attendais. Je vais pour lui répondre quand miss Drake prend la parole et raconte la même chose que Monsieur Harper.

C'est vrai, il est possible de demander à quelqu'un de nous dire à quoi consiste la potion que l'on essaie de reconnaître mais vous êtes dans mon cours pour justement devenir ces experts en potion. A la fin de votre cursus, vous êtes normalement capable de reconnaitre la plupart des potions. Au moins, les plus basiques.

Je donne ensuite la parole à un Poufsouffle qui propose de tester les potions sur un animal. Ouais mais non. Je ne suis pas du tout d'accord avec ça. Je lui dis qu'il est préférable de ne pas tester les potions sur un être vivant et qu'une potion testée sur un animal n'aura peut-être pas les mêmes effets que sur les humains. L'intervention d'une Serpentard juste après me rassure. Se contenter du Révélasort de Scarpin. Très bien. Une méthode bien moins dangereuse et beaucoup plus efficace. J'acquiesce et donne la parole à d'autres. Tester une potion sur soi-même, reviens. Non. Non. Et re-non.

Vous vous rendez compte de ce que vous dites? Je me fiche que l'on me dise "Ouais toi t'es un Poufsouffle" mais on ne peut juste pas utiliser une potion sur quelqu'un ou sur un animal pour en connaître les effets! Si vous êtes trop limités pour trouver par vous-mêmes à partir de vos connaissances ou vos livres, alors arrêtez de jouer avec des potions vous risqueriez de vous faire mal. Ou alors, essayez-la sur vous. En plus, si vous utilisez une potion sur un cobaye, vous n'en aurez sûrement plus assez pour votre cible initiale. Tout ça pour dire que comme l'ont déjà dit certains, l'aspect de la potion est souvent caractéristique, comme la couleur lila de la goutte de mort-vivant par exemple.

Agressive sa réponse. Et je ne comprends pas pourquoi il fait une remarque par rapport à sa maison. Encore cette bonne vieille gueguerre inter-maisons ? Les Poufsouffle sont trop gentils pour tester une potion sur quelqu'un contrairement aux serpents ? Et pourquoi parle-t-il de cible ? Je n'accorde toujours aucune regard au directeur, trop vexée par sa remarque.

Monsieur Hurtson, pourquoi cette remarque sur votre maison ? Je ne vois pas du tout en quoi cette remarque est pertinente par rapport à ce qui a été dis plus tôt. Ce n'est pas parce que vous êtes à Poufsouffle que vous ne pouvez pas avoir l'idée d'essayer une potion sur un être vivant. Il est possible qu'un jour, un Poufsouffle décide de tester une potion sur, comme la si bien dit Monsieur Liderick, un imbécile alors qu'un Serpentard trouvera cette méthode immorale. Comme il est possible qu'un Serdaigle ne soit pas si intelligent ou encore qu'il soit bien moins vantard que ce que l'on dit. Et, il est tout à fait probable qu'un Gryffondor soit lâche et n'assume pas de briser la vie des gens autour de lui.

Et bim, dans la tronche du Lion. En toute subtilité. Je regarde l'intégralité de la classe, ma voix est plus sévère qu'à l'accoutumé. J'en ai marre d'entendre ce genre de réflexions à propos des maisons. Il n'a peut-être rien dit de choquant, peut-être même que je m'énerve un peu pour rien mais tant pis. Je me suis défoulée. Je m'empêche de regarder Leo du coin de l'oeil pour voir sa réaction et je continue ma tirade.

Si vous avez encore en tête des préjugés tel que les Serpentards sont les méchants, les Gryffondors les gentils, c'est complètement faux. Ces images que vous avez de vos maisons sont dépassées. Vous n'êtes pas définie par vos maisons mais par vos personnalités et vos caractères qui évoluent au fur et à mesure que vous grandissez. Quant à vos réponses, j'attendais  plusieurs choses. Tout d'abord, il est possible de reconnaître une potion grâce au Révélasort de Scarpin. Ensuite, on peut reconnaître une potion grâce à sa couleur, sa texture et son odeur. Je vous déconseille vivement de la goûter ou de la tester sur quelqu'un. Que ce soit un animal ou un être humain.

Je m'installe à mon bureau jouant avec les différentes fioles.

Bien, pour la partie pratique, vous allez venir les uns après les autres à mon bureau et je vous donnerais une fiole au hasard. Je voulais, à la base, vous faire identifier ces potions avec le Révélasort de Scarpin mais... certains d'entre vous m'ont donné une idée. Mes lèvres s'étirent en un léger sourire en coin. Vous allez en tester une, la goûter. Et pour la fin du cours, vous me ferez un devoir sur la potion que vous avez bu en la décrivant. La description allant de sa couleur à ses effets.

Une fois que tous les élèves ont récupérés leurs potions, je me lève et me place aux côtés de Keats. Je me penche un peu vers lui tout en surveillant du coin de l'oeil tous les élèves.

(voix basse) Alors tu viens parce que t'es encore en manque ? Hmm.. non, suis-je bête la dernière fois, tu étais bien plus pathétique. Non, tu viens pour bousiller la vie d'une gamine, encore une autre. Tu ne sais faire que ça après tout.

HRP : Pour la partie pratique, vous allez devoir tester la potion en la goûtant. Il faudra au minimum 2 posts. Pour savoir quelle potion vous allez boire, il faudra réaliser un lancé de dés 4 faces.  
Une fois le résultat du dés obtenu, vous referez un post où vous décrirez les effets de la potion.
Une fois que vous aurez lancé les dés, je vous enverrais un message privé où je vous dirais sur quelle potion vous êtes tombé.
Vous avez bien sûr jusqu'au 11/10 - 23h59 pour faire votre lancé de dés. Ensuite, pour les posts descriptifs, la date pourra être adaptée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 8

 Cours n°5 : Reconnaître les potions

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.