AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 6 sur 8
Cours n°5 : Reconnaître les potions
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Rose Layroy, Mar 11 Oct - 20:57


Le cours continua avec les différentes propositions de chaque élèves. Il est vrai que cela n'intéressait absolument pas la deuxième année qui dut se retenir d'une force intérieure extraordinaire et exceptionnelle pour ne pas s'endormir. Coude sur la table, rêvant de son magnifique lit, elle se laissa emporter. Qu'est-ce qu'elle aimerait être ailleurs qu'ici. Lire un bon livre sur l'herbe du parc, se retrouver dans la bibliothèque et se trouver loin du monde extérieur, écouter de la musique sans penser. Se balader, siffloter, chanter, se reposer, ne pas rester ici... En pensant à tout se qu'elle pouvait en-dehors de ce cours elle n'avait pas du tout écouté son professeure et c'est seulement en voyant les autres élèves se lever pour récupérer des fioles devant la professeure qu'elle se rendit compte qu'elle devait faire de même. D'un pas traînant elle se saisit à son tour d'une petite fiole et retourna à sa place. Que se passait-il maintenant. Interloqué elle vit sa camarade boire le contenu de sa propre fiole. *Mais qu'est-ce que tu fais Elise ?* Intriguée, la petite attendue les effets de la potion que venait d'avaler la gryffonne. Rien ne se produisit. Pas de pustules, de crocs ou de cornes. Bon bah ça allait...

_Quel crapaud il a l'eau ? Heu... Criquet ? Fromage ! Je nie que la fraise s'est paille... Rose ?

Les yeux de la seconde année s'ouvrirent en grand. C'était incroyable et légèrement flippant. Paniquée, la rouge se retourna pour essayer de formuler une phrase sans plus de succès.

_Quelle mère as tu mordue ? Non non non ! Je veau claquer... Hum... Mange-moi. Non ! Hum...

Elise se retourne rouge. Qu'es-ce qu'elle a pu bien boire ? Le cours est beaucoup plus intéressant comme ça. En regardant sur le manuel elle comprend que c'est la potion de Babillage. La Serpentarde explose alors de rire.

_Pauvre Elise ! Allez, je vais boire à ta santé !

Et la fillette porta la mixture à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Maître de jeu, Mar 11 Oct - 20:57


Le membre 'Rose Layroy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Harmony Lin, Mer 12 Oct - 12:27


Les élèves viennent peu à peu prendre la potion. Et la plupart la boive. Mais un élève ne veut pas le faire. Et il finit par sortir de la salle. Je laisse mon regard s'attarder sur la porte quelques instants puis je me rend soudain compte que je n'ai pas senti les effets de la potion. Je me touche le visage, cherchant une quelconque différence avec avant mais ne trouve rien. Je fronce les sourcils. Mais... Qu'est que je pourrais bien avoir eu comme effet ?

Une jeune fille de Gryffondor se tourne alors brusquement vers moi, me faisant sursauter. Elle murmure des paroles.

- Quelle mère as tu mordue ? Non non non ! Je veau claquer... Hum... Mange-moi. Non ! Hum...

Whaaaat ?! Mais... Qu'a-t-elle ? Ça ne veut rien dire !! Je m'apprête à lui demander ce qui se passe mais soudain, mon esprit s'illumine. Une potion qui fait dire n'importe quoi ! J'y suis ! Mais je ne me rappelle plus de son nom... Mieux vaut au moins la prévenir.

- A quoi sert la Potion de banane flambée et de mandragore ? Que...?! Le tilleul est-il seul sur la route ?

Mes yeux s'ouvrent en grand tandis que la rouge et or se retourne, toute rouge, et que sa voisine rigole. Bon. Au moins je connais les effets de ma potion maintenant. Je n'ai plus qu'à chercher son nom. Je prends mon livre, prenant bien soin de fermer ma bouche, et je cherche. AH ! Potion de Babillage ! Je note les quelques éléments que je ne savais pas ou que je n'avais pas remarqué sur le parchemin où j'avais déjà mis la couleur et la texture de la potion puis je ferme mon livre.

Je n'aime pas du tout cette potion. Certes, je ne suis pas très bavarde d'habitude mais ça me donne encore moins envie de l'être. Je jette un regard à moitié amusé, à moitié compatissant à la fille devant moi. Amusé parce que franchement, il faut avouer que c'est marrant à entendre. Mais compatissant car, étant sous les effets de la même potion, je sais que ça n'est pas vraiment drôle. Attends... Combien de temps ça dure ?!

Bon, avec la potion que j'ai bu, il est hors de question que je pose la question à voix haute à Miss Evans. Et puis, peut être qu'on se comprendra avec la Gryffondor ? J'en doute mais bon je peux essayer. Je me concentre. Pour essayer de faire une phrase avec un sens. Puis je tapote sur son épaule pour la faire se retourner.

- Cette table est magnifique ! Tu penses au temps qu'on met pour faire une tarte bicolore ?

Crotte ! J'ai sous-estimé la capacité de cette potion. Moi qui pensait dire une phrase a peu près cohérente... Je fais une grimace. Mais... EUREKA ! J'écris rapidement sur un bout de parchemin ma question et je la tend à Rose et sa voisine. Peut être le sauront-elles mieux que moi...?!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Trystan J. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Trystan J. Harper, Mer 12 Oct - 17:54



Reconnaitre les potions
— COURS de POTIONS



Le professeur Evans avait posée un regard froid et sévère sur le Poufsouffle (Alexander) qui avait osé remettre en question, aussi ouvertement, le contenu de son cours. J’avais tourné une oreille bien attentive vers cette interlocution qui promettait d’être explosive – je devais admettre que j’aimais quand il y avait un peu d’action dans les cours. J’avais, ainsi, hâte d’entendre ce que l’enseignante aurait à répondre contre l’attaque du blaireau et je n’eu pas à attendre bien longtemps cette fameuse réponse :

«Les seules choses qui me sont demandées par le Ministère de la Magie ou par Monsieur Kholov sont de vous apprendre à reconnaître une potion, peut importe les méthodes tant qu'elles ne sont pas dangereuses pour vous. Et.. dois-je vous rappeler les punitions qui ont été rétablies par Kholov lorsqu'il est devenu directeur ? Parmi les plus horribles, il y a la plume sanglante ou la détention dans les cachots... Je crois que goûter une potion n'est pas quelque chose qui le dérangera»

Vlam ! C’était dans les dents ! Voilà ce qui devrait clouer le bec de cet élève qui cherchait un peu trop le trouble – bon je pouvais bien parler, moi qui ne cessait de titiller le Serpentard assis d’arrière de moi, car si ça ce n’était pas chercher le trouble, je ne sais franchement pas ce que c’était. Malgré la réponse tout à fait valable du professeur de Potion, – Kholov était un directeur aux techniques barbare – j’avoue que je n’étais pourtant pas rassurer plus qu’il le fallait à boire ma potion. Ça n’allait pas me tuer, ça j’en était certain, mais qui savait avec certitude quelle autres effets désagréable pourrait avoir ces potions ?! Merry avait d’ailleurs répondu à ma question par un signe négatif de la tête. Elle n’avait donc, pas plus que moi, confiance en cet exercice.

Après avoir apostropher notre camarade vert et argent (Azaël), je vis ma jumelle  lever les yeux au ciel de découragement. Trouvant probablement mon attitude totalement honteuse, elle ne prit même pas la peine d’y répondre et se contenta plutôt de boire sa potion. Un sentiment d’euphorie s'empara d'elle, tandis que je l’entendais se mettre à rire aux éclats. Je dévisageai un long moment ma sœur avant de me tourner vers mon rival qui répondait déjà à ma réplique :

«Trinque tout seul, Harper, bois ta potion comme un bon mouton, et étouffe-toi avec. J'te jure que la prochaine fois que tu l'ouvres tu te prends un sort. Parce que tu commences doucement à me les briser.»

Avais-je réellement besoin de vous dire qu’il s’agissait de la réponse de ce bon vieux Serpentard si civilisé qui me faisait office de voisin ?! Tenant toujours ma fiole tendue devant lui, j’avais lancé un sourire narquois à Azaël avant d’avaler ma potion, cul sec. Un liquide à la couleur nacrée, dont la vapeur s’était élevée en spirale et en rependant une délictueuse odeur de… chocolat fondu, s’était alors déversé dans ma gorge. Je m’apprêtais ensuite à répondre aux menaces de Liderick – oui c’était plus fort que moi, il me fallait absolument avoir le dernier mot – mais je n’eu pourtant pas le temps de le faire. D’abord, parce que les effets de la potion commençait tranquillement à se faire sentir en moi et ensuite parce qu’Evans s’était levé de son bureau – détachant son attention du parchemin sur lequel elle avait noté toutes les potions distribuées aux élèves – et avançait maintenant dans notre direction. Elle s’arrêta un instant près de notre table, à moi et à Merry avant de s’adresser à Azaël :

«Vous vous dispensez de la partie pratique Monsieur Liderick ? Je vous laisse le choix. Soit vous réalisez l'exercice, soit vous prenez la porte avec une retenue en prime. »

J’avais entendu sans réellement écouter, les mots de l’enseignante. Le coude sur la table et le menton bien enfoncé dans la paume de ma main, je fixais la sorcière avec un mélange de tendresse et d’admiration profonde. Comment ce faisait-il que je n’aie encore jamais remarqué sa si grande beauté ?! Elle était tout simplement parfaite… mais s’avait-elle au moins que j’existais ?! J’avais brusquement relevé la tête à cette pensée tragique. Il fallait absolument que je trouve le moyen de me démarquer des autres et de scander haut et fort l’amour indescriptible que je ressentais, depuis toujours, pour Malicia Evans. Ne portant absolument aucune attention à Azaël qui avait terminé de jeter toutes ses affaires dans son sac à dos et s’appétait maintenant à quitter la classe non sans un dernier regard noir dans ma direction, je m’étais plutôt tournée vers Merry afin de lui chuchoter :

«Psssst ! Merry ?! Toi qui est une fille… tu ne pourrais pas me dire qu’est-ce qu’un garçon peut faire pour plaire inévitablement à une fille ?!»

Tant pis… je n’attendis pas sa réponse ! Evans venait de regagner son bureau et j’avais l’impression que si je ne posais pas une action maintenant, ma chance serait fichu pour toujours. D’ailleurs, je ne supportais pas d’attendre une seconde de plus sans laisser libre court à mes sentiments grandissant pour la sorcière. Sans crier gare, j’avais alors grimpé sur ma chaise, puis sur mon bureau. Debout sur le meuble, je surplombais maintenant toute la classe pour un discourt enflammé et remplis de sincérité :

«Professeur Evans, qui pourrais résister plus longtemps à votre charme inégalé ?! Je suis ébloui par tant de beauté. Par votre chevelure argentée et vos iris bleutés. Si vous me le permettez, je pourrais vivre un million d'éternités avec vous à mes côtés ! Laissez-moi vous aimer...»
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mary Drake
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Mary Drake, Mer 12 Oct - 19:40


Je regarde la fiole. Je n'arrive pas à me résoudre à la boire. Non, vraiment pas. Fini l'ennui. Vraiment terminé. On fait moins la maligne. Hein Mary ? Un regard vers les autres élèves me permet de voir que je ne suis pas la seule à avoir du mal. Je perds toute confiance. Ce qui n'est pas positif. La croupière écoute tout ; mes moindres faits et gestes. Faut que je me jette à l'eau, il n'y a pas d'autres solutions. Une rangée devant moi je remarque une élève qui s'esclaffe. Sûrement un effet de sa potion.

C'est seulement quand ma voisine de table se décide à aller chercher son propre ' exercice pratique ' que j'envisage sérieusement de m'y mettre. Je note rapidement ce que j'observe sur un parchemin. Couleur et... En fait c'est tout. Alors que je cherche tant bien que mal dans ma tête quelle potion ça pourrait être, un serpent insolent quitte la classe. Il y en a qui ne se gênent vraiment pas... Bon, au fond, ça n'a pas d'importance. Je dois juste... Boire.

Ça commence doucement
Elle montre ses dents
Elle se sent bien
Oui, bien.
Ça se poursuit
Elle se réjouit.
En chantant
Mal évidemment.


Le liquide coule dans ma gorge. Presque aussitôt, je sens comme une envie de sourire. J'ai la même impression que lorsque nous sommes à Noël, ou alors que je viens de débarquer à Walt Disney. Cette sensation, ce sentiment, est emplie de bonheur, de joie. Je suis joyeuse. C'était si rare. Maintenant, j'ai envie de sourire, de rire même. Surtout quand je vois Merry qui ririgole. Je ne peux pas me contenir. J'éclate. Un son qui ressemble à un cochon en train de dévorer n'importe quoi. Ils ne se soucient pas de l'éthique eux.

Puis, selon mon euphorie du moment je me sens soudain prise d'une envie de chanter. Oui, un instant, il m'a semblé que j'avais la voix des sirènes dans Peter Pan. Tendis qu'un Gryffy se sent d'humeur romantique, j'entame d'une voix digne d'un yaourt chinois des paroles féeriques ;

-C'est la fête, c'est la fête, Service garanti impec'. Mettez votre petite bavette chérie, et nous, on veille au reste. Plat du jour et hors-d'oeuvre. Ici, on sert à toute heure. Cuisine au beurre, c'est la meilleure, et croyez-moi, je suis connaisseur ! Tout le monde chante, tout le monde danse, oui, mam'selle, çà c'est la France...
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Alexander Hurtson, Mer 12 Oct - 21:11


A la fin de ta phrase, Miss Evans pose un regard froid et sévère qui te fait frissonner. Serais-tu aller trop loin cette fois-ci? Sûrement que oui. Alors que tu t'apprêtes à ranger tes affaires pour être exclu, elle prend la parole:

- Les seules choses qui me sont demandées par le Ministère de la Magie ou par Monsieur Kholov sont de vous apprendre à reconnaître une potion, peut importe les méthodes tant qu'elles ne sont pas dangereuses pour vous. Et.. dois-je vous rappeler les punitions qui ont été rétablies par Kholov lorsqu'il est devenu directeur ? Parmi les plus horribles, il y a la plume sanglante ou la détention dans les cachots... Je crois que goûter une potion n'est pas quelque chose qui le dérangera.

Donc, si tu suis son raisonnement, comme Kholov est un dictateur sanguinaire torturant les élèves, les professeurs ont le droit de faire la même chose? Vraiment très éclairant sur la manière de penser de ce professeur. En plus, elle affirme que le Ministère se fiche de la manière dont elle enseigne tant que l'enseignement est assuré. Très bien, dans ce cas elle ne verra aucun mal à ce que tu les éclaires avec un hibou sur la manière dont tout cela se passe.

Au fond de la salle, un Serpentard ayant refusé de participer à l'exercice décide de partir. Tu pourrais presque faire de même mais cela serait beaucoup moins amusant. En parlant d'amusant, tu vois que quasiment tout le monde s'amuse. Un Gryffondor, sous le charme de Miss Evans lui déclare sa flamme tandis que d'autres produisent des phrases sans aucuns sens. Amortentia et potion de Babillage. Aucune n'est vraiment dangereuse. Tu espères, tant pour la prof que pour toi, que la tienne est du même acabit.

Tu te penches donc sur ta fiole afin d'en examiner le contenu. La potion qu'elle contient est transparente. Mauvaise pioche... A ta connaissance, seule une potion a cette couleur. Décidant de t'en assurer, tu ouvres ton manuel des potions et cherches les potions correspondant. Bingo! Veritaserum et Philtre de Régénération Sanguine. Etant donné que le philtre n'aurait aucun effet notoires dans un cours, c'est forcément du Veritaserum. Afin de t'en assurer, tu ouvres la fiole et cherches à capter des flagrances s'en échappant. Aucune odeur. Veritaserum confirmé.

Ton cerveau calcules alors à toute vitesse. Etant donné que tu sais que c'est du Veritaserum et que tu n'es pas dans une situation de vulnérabilité, celui-ci n'aura normalement aucun effet sur toi. C'est un bon point. Tu vas pouvoir la boire et garder les pensées claires. Le mauvais point ne te concerne pas toi. Il est plutôt pour la prof. Le Veritaserum étant une potion dont l'usage est très réglementé par le Ministère, tu doutes que celui-ci ait donné l'autorisation de s'en servir sur des élèves. Tu avais en effet raison, une lettre aux autorités supérieures afin de reporter ce comportement s'impose.

Enfin bref, conscient du regard de la prof sur toi, tu lèves les yeux, débouches ta fiole et en avales le contenu en soutenant son regard. Juste avant de la porter à tes lèvres, tu murmures quand même: "A votre carrière Miss!". Tu prends ensuite un parchemin et commence à gribouiller dessus tes analyses sur la potion. C'est ta prof, elle t'a demandé de faire un exercice, tu exécutes.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Rose Layroy, Sam 15 Oct - 12:11


Le contenu de la potion coula le long de la gorge de la deuxième année. Il y avait un petit arrière-goût de menthe poivrée. La petite n'était d'ailleurs pas plus rassurée que cela par ses effets. Après tout c'était à leur tour d'être les idiots que les Serpents avaient décrits pour goûter les potions. Peut-être que sa précédente fatigue lui avait fait totalement passer à côté de cette information.. Maintenant elle se rendait compte que ces potions étaient peut-être dangereuses. Peut-être que des pustules pousseraient sur son visage... ou pire encore... Oh et puis quoi alors ?! On s'en fichait ! Qu'était-ce l'importance du physique ? Il y avait bien pire sur terre que de se préoccuper de cela ! Après tout sa vie n'était pas si affreuse non plus. Peut-être qu'elle n'avait plus vraiment de parents mais alors ?! Ses grand-parents étaient géniaux et elle connaissait quelques élèves ici qui étaient plutôt sympathiques ! Tiens, sa fatigue avait disparu. Un sourire idiot commença à pointer le bout de son nez lorsque la jeune verte et argent sentit une main lui tapoter l'épaule. Elle se retourna tout de suite, toute joyeuse.

_Cette table est magnifique ! Tu penses au temps qu'on met pour faire une tarte bicolore ?

Hein ? C'était Harmony. Mais qu'est-ce qui lui arrivait ? Elle racontait n'importe quoi... Un peu comme Elise d'ailleurs. C'était très drôle. Rose explosa alors de rire.

_Oui ! dit-elle avec une voix plus aiguë qu'à l'ordinaire. Tu crois qu'on pourrait demander à faire des tartes bicolores ?! Ce serait juste génial !

La fillette se tourna vers Elise :

_Tu imagines ça ? Des tartes rouge et or, ou vertes et argent ! Ou encore bleue et bronze ! s'exclama-t-elle finalement en se tourna vers l'aiglonne.

Elle voyait déjà les dizaines de tartes colorées de cette façon. Cela pouvait être fantastique ! Oui, pleins de couleurs sur les tables trop ternes de la grande salle. Ce serait fabuleux ! Il faudrait qu'elle demande à faire ça. Tiens, la Serdaigle lui tendit une feuille de papier. Rose s'en saisit et lu rapidement les quelques mots. Combien de temps les effets duraient ? Mais qu'est-ce qu'elle s'en fichait ! Et puis quels effets ? La Française déchira le papier en quatre et le jeta au-dessus de sa tête en rigolant.

_Wow ! Il neige ! Qu'est-ce qu'on a à faire de la durée des potions ? On n'est pas bien là ? Hein Elise ?!

C'est alors qu'elle se colla contre elle et la serra dans ses bras d'une accolade des plus affective.

_On n'est pas bien là ?

Ses yeux brillaient, sa voix était enjouée et elle était surexcitée. Prête à sauter partout dans la salle. D'ailleurs elle se leva et commença à tournoyer sur elle-même en rigolant.

_Vous ne trouvez pas que ça sent un peu le renfermer ici ? On va changer ça !

Elle sortit sa baguette et la tournoya pour lancer un #Voluptas Garden. Rose inspira profondément et tournoya de nouveau sur elle-même en riant.

_C'est beaucoup mieux ! Allez, arrêtez de faire vos têtes d'enterrement ! On est tellement bien ici !

Puis comme sa camarade du fond elle commença à fredonner une chanson d'une voix toute douce.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Keira Sanders, Sam 15 Oct - 12:30


Elle traînait des pieds, regardait les élèves commencer à avaler leurs potions avec un air d'appréhension. Aucun ne sembla tomber par terre raid mort, ce qui était une bonne nouvelle. Ou mauvaise selon les points de vue. Faisant pivoter ses yeux vers la gauche, Keira observa également la Pomme boire la sienne. La demoiselle fut prise instantanément d'un sourire. Quelques instants plus tard, elle couinait comme un animal. Soit. La Serpentard avait déjà une petite idée de la potion que la Parisienne avait ingurgité. Mais elle devait plutôt se préoccuper de la sienne.

Un petit flacon tout à fait neutre. Aucune couleur. Elle pencha le nez au dessus. Pas d'odeur non plus. Elle n'avait donc aucun indice. Elle était comme à la lisière d'une forêt, sans repère. Alors sans perdre plus de temps, la brune posa le premier pied au milieu des arbres. Et puis rien.

Rien d'autre que sa voisine qui chantait de façon grotesque. « C'est la fête, c'est la fête, Service garanti impec'. Mettez votre petite bavette chérie, et nous, on veille au reste. Plat du jour et hors-d'oeuvre. Ici, on sert à toute heure. Cuisine au beurre, c'est la meilleure, et croyez-moi, je suis connaisseur ! Tout le monde chante, tout le monde danse, oui, mam'selle, çà c'est la France... » Marrant qu'elle mentionne la France. « Pourtant, tu étais moins chantante que ça, en France », c'était sorti tout seul. Elle n'avait pas voulu dire ça. C'était le sujet tabou qu'aucune des deux n'avait osé aborder. Plus elles s'éviteraient, mieux c'était. Oublier. Mais elle venait d'en parler ouvertement.

« Tu étais molle. Et peureuse. Et tu bégayais d'une façon ridicule. » Elle ne cherchait pas l'embrouille. Mais puisque maintenant elle avait la sensation que la bleue se posait des questions, sa bouche décida de répondre avant même de penser. « Honnêtement, j'avais juste besoin de m'amuser un peu. Et relâcher la pression... la pression qu'on me met sur les épaules. Transférer mon mal sur quelqu'un d'autre. Mais ta présence ici me met mal à l'aise. » Quand on connaissait Keira, on savait que celle-ci était une gamine franche - peut-être un peu trop. Mais là, c'était autre chose. Quelque chose clochait. Elle en disait trop. « Et puis tu n'es pas à mon goût. Trop fade. » Aucune saveur pour ses papilles insatiables. « Je préfère les gens comme moi », remarque assez narcissique, accompagnée d'un changement volontaire de la couleur de ses cheveux. Ils ne gardèrent cette teinte rouge pomme qu'une dizaine de secondes, histoire d'illustrer ses propos. Mais d'habitude, elle ne se montrait pas en spectacle. Pourquoi sentait-elle le besoin de parler ? Et pourquoi montrait-elle ses faiblesses ?
Revenir en haut Aller en bas
Amara Fern
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Amara Fern, Sam 15 Oct - 13:17


HRPG : Pas mon meilleur post, mais je manque cruellement de temps pour répondre alors j'ai écrit ça entre un exercice de physique et un dm de maths, désolée pour l'aspect bâclé et le manque d'originalité...


Lorsqu'Amara avala le liquide que Miss Evans lui avait donné, elle se demanda si elle se fichait d'elle. Incolore et sans aucun goût, la sorcière eut l'impression de boire de l'eau... si les effets de la potions ne s'étaient pas fait ressentir aussi rapidement...
  Amara avait soudainement envie de parler, de se confier, de raconter toute sa vie au monde entier. Elle, qui avait pour habitude de ne pas dire grand chose et de taire les informations délicates, se sentait d'humeur à tout déballer à ses camarades. La jeune sorcière se tourna alors vers sa voisine, qui n'était autre qu'Eléa, la Serdaigle avec qui elle avait eu l'occasion de discuter lors de son arrivée à Poudlard. Les deux adolescentes s'étaient plutôt bien entendues, et Amara appréciait la compagnie de sa camarade, alors elle décida de le lui faire comprendre :

"- Eh, Eléa ! Tu sais que tu es l'une des rares personnes à qui j'ai adressé la parole depuis mon arrivée ? Et bien, je voulais te remercier pour cela, tu facilites mon intégration, et crois-moi, ce n'est pas chose facile avec tout ce que j'ai vécu avant ça ! Je te raconterai bien tout ce qu'il s'est passé, mais ce n'est peut-être pas l'endroit idéal..." Amara regarda autour d'elle : "Je ne suis pas sûre que les autres apprécieraient de m'entendre raconter ma vie pendant des heures. Et puis, tu n'en n'as sûrement rien à faire non plus !" La sorcière éclata de rire : "Bon sang, quelle vie de Mer** !"

  C'était une catastrophe. Amara parlait, parlait, parlait à une vitesse incroyable, et, incapable de s'arrêter, elle s'ennuyait elle-même. Pauvre Eléa, la compagnie de la sorcière ne devait pas être agréable... Amara l'imaginait très mal à l'aise, ne sachant quoi répondre.
 
  La jeune sorcière avait deviné qu'elle potion elle avait avalé. Cela ne devait être que du Veritaserum, sinon elle n'aurait jamais osé prendre la parole de cette façon. Elle lança alors un regard noir à son professeur. Le cours lui plaisait de moins en moins...
Revenir en haut Aller en bas
Sean Balor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Sean Balor, Dim 16 Oct - 0:45


Moi en retard ? Pas du tout.

Elle te fatigue déjà la petite Serpy, bon déjà elle fait l'effort de lui parler.. même si c'est pour menacer d'utiliser des potions sur lui mais dans le fond elle doit pas être si méchante alors il fait abstraction de sa "menace" et ne répond pas, quel intérêt de toute façon ? En plus il y a Mister Jekyll et Miss Hyde qui font du bruit derrière avec le Serpentard, il a pas l'air super sympa mais au final il doit supporter deux Gryffondor limités mentalement visiblement alors l'irlandais fait abstraction de tout, il observe tous les élèves prendre les potions une à une jusqu'à ce que sa camarade se lève, aille prendre sa potion, lui glisse quelques mots et avale l’entièreté de la potion d'un seul coup, une prière pour que ce soit un poison.. pas l'air malheureusement alors il se lève, légèrement stressé il trouve comme seul moyen de se détendre de glisser une pique à la Serpentard.

- Si c'est un philtre d'amour, je te déconseille de me choisir sinon cette potion aura été l'avant dernière chose que t'auras avalée ma chère.

Demi-tour et on va vers le bureau, une main dans une poche pour éviter de montrer qu'il tremble de peur à l'idée de faire cela. La main libre se tendit doucement, saisit la potion, puis un nouveau demi-tour sans demander son reste à n'importe qui et hop le lapin est déjà retourné dans son terrier. Assis sur sa chaise il observa longuement la potion.. bon.. faut le faire après tout non ? Il retire le bouchon, lance un regard à la Serpentard.

- Si je commence à te trouver plaisante fais moi plaisir vise la tête. un soupire. Deus Vult.

Et sur cela la potion se vida, ben ouais il a avalé la potion qu'une inconnue lui a donné, y a peut-être une drogue de violeur là-dedans, peut-être que la prof va l'enfermer dans un cachot et faire un remake de 50 Nuances de Grey.. lui qui est fragile du postérieur en plus elle risque de lui abimer si elle le fouette.


Dernière édition par Sean Balor le Dim 16 Oct - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Maître de jeu, Dim 16 Oct - 0:45


Le membre 'Sean Balor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Jade Wilder, Dim 16 Oct - 1:19


Voilà, cette fois Jade avait bel et bien la potion en main. C'était pas franchement rassurant, qui sait ce qu'il pouvait y avoir là-dedans. Néanmoins, si on ne pouvait pas faire confiance à un professeur, le monde allait franchement mal. Peut-être qu'elle était un peu idéaliste, mais la préfète voulait croire encore que les gens pouvaient ne pas cacher leur jeu en permanence. De toute façon il était hors de question qu'elle ne participe pas à cette partie du cours, ça n'était pas son genre. Prendre quelque chose d'inconnu non plus, mais que voulez vous y faire ? D'ailleurs, un élève sembla refuser l'exercice et s'éclipsa. Un instant, la blairelle songea à faire de même, mais elle n'avait jamais été collée et elle refusait que ça lui arrive.

Alors, il fallait s'y plier. Retournant à sa place, Jade ne détachait à aucun moment son regard de la fiole lovée entre ses doigts. Qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Niveau texture, elle ne semblait pas plus bizarre qu'une autre. Pas plus épaisse, pas plus visqueuse.. Juste liquide, comme une potion quoi. La couleur en revanche était très caractéristique. Orange.. Quelles potions étaient oranges ? Franchement, le lexique des potions, elle ne le connaissait pas par coeur, loin de là. Il y avait la potion potiron, mais sérieusement si il s'agissait de ça, la préfète se prendrait la honte d'une vie ou presque. Autres possibilités, la Potion de Babillage et l'Oculus. L'une serait ridicule, l'autre utile. A choisir, la blondinette préférait l'utile hein, malheureusement elle n'avait pas grand choix dans cette situation. Mordillant sa lèvre inférieure comme à chaque fois qu'elle était stressée, Jade inspira légèrement. Il fallait goûter. Après, elle utiliserait le Révélasort si elle en était encore capable. Plus besoin de réfléchir, juste boire une ou deux gorgées ferait l'affaire !

C'est dans cette optique que la préfète déboucha la fiole et la porta à ses lèvres. Ça n'avait pas un goût plus prononcé qu'autre chose, ça n'était pas horrible non plus.. La potion potiron avait-elle un goût similaire ? Hm.. Faisant la grimace, digne d'une enfant de 4 ans, la blondinette leva les yeux au ciel. Ça ne semblait pas avoir grand effet, ou du moins sa vue ne s'était pas améliorée et elle n'avait pas de potiron sur la tête. Une seule possibilité restante, du moins dans ses connaissances limitées, nul doute qu'elle avait loupé bon nombre de potions dans sa mémoire. Une seule façon de le vérifier.

- Quel bâteau élitiste à cheveux élastiques !

Surprise par ses propres paroles, Jade plaqua sa main sur sa bouche comme si elle incapable d'arrêter ces mots étranges. Elle avait tout le contrôle évidemment, mais who, ce n'était absolument pas ce qu'elle voulait dire ! Visiblement, il s'agissait bel et bien d'une potion de Babillage. Très étrange, elle n'en avait jamais pris, mais l'effet la rendait presque euphorique étrangement. Cette façon bizarre de parler rentrait sans nul doute en compte évidemment.

- Nawak de poulpe.

Nouveau lever des yeux au ciel. Elle s'en rappellerait de ce cours, décidément. En revanche elle n'était pas vraiment rassurée à l'idée de repartir comme ça. Les effets allaient vite s'estomper, du moins il fallait l'espérer sinon bonjour le ridicule. Décidant de garder le silence, la préfète pris plutôt sa baguette, la dirigeant vers sa table. Un petit #Specialis Revelio plus tard, et confirmation. Les ingrédients correspondaient, du moins de ce qu'elle se rappelait. Il régnait un joyeux brouahah dans la salle de classe, une élève était même en train de chanter, c'était à la fois rigolo et intimidant. Alors, en attendant la fin du cours, Jade se ratatina sur sa chaise. Elle ne voulait pas parler si c'était pour parler ainsi. Non, l'humour n'était pas avec elle ce jour là.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jana Winslaw
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Occlumens


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Jana Winslaw, Dim 16 Oct - 21:39


Après avoir avalé ta potion, tu te sens comme d'habitude. Aucun effet louche à déplorer pour l'instant. Le contenu de ta fiole était transparent, à se demander si c'était pas de l'eau. Aucun goût bizarre sur le palais...Très, très étrange. Tu attrapes un parchemin qui dépasse de tes affaires et trempe ta plus dans l'encre et tu notes ces détails. Est-ce que la prof te ferait un mauvais coup en te filant de l'eau dans ton flacon ? Genre un placebo, pour comparer les effets ? Très peu probable. Sur tes gardes, tu t'attends à chaque instant à voir pousser des plumes sur ton corps ou quoique ce soit. Mais, en fait, rien ne se passe.

Tu jettes un oeil à tes voisins de devant. Tu laisses échapper en voyant la Préfète de Poufsouffle qui parle de manière totalement incompréhensible. Elle a dû avoir une potion de Babillage. La situation est plutôt hilarante. Ton attention est rapidement détournée par ton voisin d'infortune qui va chercher sa potion.

- Si c'est un philtre d'amour, je te déconseille de me choisir sinon cette potion aura été l'avant dernière chose que t'auras avalée ma chère
-Aucun risque, vu comment t'es moche. Hors de question qu'on me voit comme ça, j'ai pas envie d'être la risée de Poudlard.

Tu plaques subitement ta main sur ta bouche. Aucun filtre. Tu as dit mot pour mot ce que tu pensais. La vérité. Nue. D'habitude, tu aurais au moins fait l'effort de filtrer tes paroles. Et ta voix...Elle était monocorde, comme si tu énonçais un cours appris par coeur. Aucune intonation particulière. Par Merlin...Mais qu'est-ce qu'elle t'avais refilé, Evans ? Heureusement, ton voisin était déjà loin avant que t'aie fini ta phrase. Oh lalala...si t'étais incapable de mentir ou du moins de filtrer la vérité...

Tu commences à noter frénétiquement ton hypothèse sur le papier. Il faudra sûrement la confirmer. Evidemment, tu penses au Veritaserum. Cependant, tu as déjà lu une fois ou deux que cela plongeait le sujet dans une transe. Et en transe, tu n'es pas. Peut-être que la dose était assez infime. Il n'y avait quand même pas grand chose dans la fiole. Tu contemples cette dernière. Il reste une petite goûte, au fond. Sûrement assez pour un Révélasort de Scarpin. Tu n'as pas le temps de te saisir de ta baguette que Balor est de retour. Sans attendre, il s'adresse de nouveau à toi. Tu pries pour que ta réponse ne soit pas trop déplaisante...

-Si je commence à te trouver plaisante fais moi plaisir vise la tête. Deus Vult.

Là encore, ta réponse ne tarde pas à fuser, toujours de cette voix qui ne te ressemble pas :

-Non, je viserai ton entrejambe. Cela fait plus mal et ce serait plus amusant.

Ok. Ce ton de psychopathe était un poil effrayant. Et surtout, tu n'avais encore pas pu mentir, même si tu l'avais voulu. Cette potion...C'était intéressant, en fait. Tellement à l'opposé de ton éducation de jeune fille polie. Tellement plus près de toi. Au fond, cette sensation de ne pouvoir dire que ce qui était vrai et ce que tu pensais, c'était agréable. Aucun filtre, aucune excuse. Juste la vérité et toi. Woh, c'était sacrément reposant ! Tu en viens presque à prier pour que ce soit tous les jours comme ça.

Tu continues à noter ce que tu constates. Même quand tu écris, tu n'arrives pas à mentir. La preuve, tu as essayé d'écrire qu'un certain  propriétaire était moche. Loupé, tu en as été incapable. Tu ratures ton parchemin pour que personne ne devine ce qu'il y a écrit en dessous et tu te retournes à nouveau vers ton Pouffy de compagnie :

-Balor ? Poses-moi une question, n'importe laquelle. Je ne peux pas mentir, de toute façon.

Pourquoi t'avais pas pu t'empêcher de préciser ce dernier détail ? Jana, ma chérie, tu risques fort de passer un sale moment.
Revenir en haut Aller en bas
Sean Balor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Sean Balor, Lun 17 Oct - 19:08


Ok, il a bu la potion mais... y s'passe rien, pas de réaction, pas d'état comatique le laissant à baver sur la table. Absolument rien. Et pendant ce temps Miss Serpy menace de le castrer, pour qui qu'elle se prend elle ? Elle veut sa main dans la figure ? C'est pas gentil ce genre de menaces. Il cherche ses mots pour lui répondre pendant qu'il prend un parchemin pour écrire. Il ouvre la bouche pour lui répondre gentiment d'aller voir ailleurs.

- Ours Polaire Namibien.

Quoi ? Mais c'est pas du tout ce qu'il comptait lui dire, il cherche la prof du regard, espèce de chipie qui lui file une potion cheloue alors qu'il est en train de jouter verbalement avec une Serpentard. Le respect n'existe plus de nos jours. Tant pis si il ne peut pas humilier la Serpentard à l'oral il le fera à l'écrit puisqu'elle veut jouer à qui est le plus désagréable. Un second parchemin apparait sur la table, il s'amuse à le plier alors que la Serpentard formule une demande. Elle veut une question ? Elle va en avoir. Il coupe à la main en quatre le parchemin avant d'écrire quelques lignes et de les présenter sous les yeux de la Serpentard un grand sourire aux lèvres et en lui envoyant un bisous qui s'envole de sa main libre.

*C'est dommage que tu vises là vu comme t'es mignonne je t'aurai bien proposé de t'en occuper d'une autre façon.*

Règle n°42 : Ne jamais faire chier un irlandais surtout quand on lui file une potion de Mer** juste avant. Il lâche le morceau de feuille qui glisse par terre avant d'en prendre un autre, un rictus maléfique prend place. Une nouvelle fois la feuille se remplit de mots avant qu'elle soit présentée à Miss Serpy.

*Pourquoi est-ce que t'es désagréable ? Tu t'es fais violé par ton ours en peluche ce matin ?*

Il aurait bien rajouté quelques insultes mais faut être polis dans la vie, il jette de nouveau le carré de feuille avant d'écrire quelques lignes de sa main droite sans vraiment faire attention à ce qu'il marque, de toute façon sa camarade la chauffer et à l’écrit il est beaucoup moins timide et retenu qu'à l'oral.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Elise Green, Lun 17 Oct - 19:55


Chercher, parcourir, paniquer. Je grommelle mais ne peut pas protester oralement. Je farfouille dans mon livre de potion, à la recherche de quelque chose qui pourrait m'aider à produire quelques notes sur la potion que je viens de boire. Cette potion me fait dire des tonnes de conne****.  Les buveurs s'agitent. Certains sont dans le même état que moi, déblatérant des paroles sans queue ni tête. Je les dévisage tous un par un. Ma voisine de derrière (Harmony) essaie de communiquer avec moi alors que Rose se fend la poire. J'ai un drôle de sourire, cette situation est vraiment cocasse. Derrière, la jeune fille de tout à l'heure tente encore de discuter avec moi. Peut-être arriverons nous à nous comprendre ? C'est vrai, les études se penchant sur le langage des bébés montrent qu'ils peuvent parfois se comprendre. Alors si on est revenu à ce stade... Je ne me sens pas un bébé. C'est très étrange d'ailleurs, je peux penser normalement. Mais parler... Parler est...

- Cette table est magnifique ! Tu penses au temps qu'on met pour faire une tarte bicolore ?

Je l'observe, bouche ouverte. Oh. Je n'ai rien compris. Pourquoi me parle-t-elle de tarte bicolore ? Ah, mais elle ne voulait très certainement pas dire ça. Et nous voilà incapables de communiquer, même entre nous. Je soupire. J'ai vraiment pensé que... Bref. Je me penche à nouveau sur mon parchemin afin de noter le fait qu'on ne peut même pas communiquer avec les personnes atteintes du même "mal". La drôle de dame nous tend alors un morceau de parchemin, à Rose et à moi. Que veut-elle ? Qu'on résolve l'énigme ensemble ? Rose s'en saisit, mais je n'ai pas le temps de lire : le parchemin vole en milles morceaux !

- Hey ! Je n'ai pas encadré l'armoire bleue !

Mais ma voisine n'en a que faire. Elle s'agite soudain. Elle est devenue très... Joyeuse ? Optimiste ? Je ne sais pas vraiment comme la qualifier. Je la dévisage lorsqu'elle sort sa baguette. Va-t-elle tous nous changer en ballons ou en fleurs ? Non ! D'un simple #Voluptas Garden, elle enivre tout le monde d'un parfum de fleur. Hum... J'adore la fleur d'oranger. Un éclat de rire m'échappe lorsque Rose s'étend en discours sur le bonheur et se met à pousser la chansonnette.

- Rose, tu bat comme une marmite !

Bon, ce n'est pas exactement ce que je voulais dire, mais tant pis. Je me retourne vers ma voisine de derrière (Harmony) et lance alors :

- Quelle est ta tapisserie ? Moi, c'est Égérie Gargantuesque ! Oh, mords...

J'attrape un morceau de parchemin et note à l'entre rouge mon nom dessus, puis le tend à mon étrange voisine.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Harmony Lin, Mer 19 Oct - 23:41


Alors que je viens de tenter de m'exprimer correctement et d'échouer lamentablement, Rose explose de rire. Je fais une grimace. Je n'avais vraiment pas prévu ça...

- Oui ! Tu crois qu'on pourrait demander à faire des tartes bicolores ?! Ce serait juste génial !
Tu imagines ça ? Des tartes rouge et or, ou vertes et argent ! Ou encore bleue et bronze !


Rose semble survoltée. Elle rigole et sourit, semblant apprécier grandement tout ce qui se passe. Je souris à son idée de tartes aux couleurs de nos maisons. Je ne voulais pas dire ça mais il faut avouer que ça pourrait être drôle. Je note l'idée dans un coin de ma tête puis je pense rapidement à autre chose. Ma question, je peux l'écrire ! Alors que je m'exécute et donne le bout de papier à la verte et argent, celle-ci lit rapidement la question avant de déchirer le bout de papier en 4 et de le jeter par-dessus son épaule en riglolant.

- Wow ! Il neige ! Qu'est-ce qu'on a à faire de la durée des potions ? On n'est pas bien là ? Hein Elise ?!

Mais sa voisine, celle atteinte du même "mal" que moi, ne semble pas avoir eu le temps de lire. Elle proteste donc...

- Hey ! Je n'ai pas encadré l'armoire bleue !

Enfin... Elle tente de protester. Parce qu'avec cette fichu potion, c'est pas facile de s'exprimer. Puis, tout à coup, Rose enlace sa voisine avec un grand sourire. Elle semble vouloir faire des bonds partout, comme un lapin. En la voyant dans cet état-là, je ne peux m'empêcher de rire. Les effets de la potion qu'elle a prise sont assez drôle quand même... Elle se lève, tournoie, rigole. Encore.

- Vous ne trouvez pas que ça sent un peu le renfermer ici ? On va changer ça !

Un sort est lancé. Et tout à coup, l'odeur du parfum de ma mère transperce mes narines. La fleur de Lotus... Je souris presque tristement, n'ayant pas eu l'occasion de sentir cette odeur depuis déjà un moment. Pendant quelques secondes, je pense à ma mère, je me demande ce qu'elle fait. Puis Rose me tire assez vite de mes pensées.

- C'est beaucoup mieux ! Allez, arrêtez de faire vos têtes d'enterrement ! On est tellement bien ici !

Elle commence alors à fredonner. Je souris amicalement, ce cours est décidément bien actif. Et ça n'est pas plus mal, c'est joyeux au moins !

- Rose, tu bat comme une marmite !

Je fronce les sourcils. Je cherche ce que la voisine de Rose a voulu dire mais ça ne me vient pas. Je hausse les épaules. Tant pis ! Il faut croire que les effets de cette potion sont vraiment dévastateurs. Elle se retourne alors vers moi et tente une nouvelle fois de s'exprimer.

- Quelle est ta tapisserie ? Moi, c'est Égérie Gargantuesque ! Oh, mords...

Hum. Raté. En tout cas, je n'ai pas compris. Je lui lance un sourire désolé mais elle semble déjà avoir trouvé une solution. Elle a attrapé un bout de parchemin puis a écrit ce qu'elle voulait. Elle me le tend et je le prend en faisant attention à ce que Rose ne le prenne pas.

Elise Green. Je lui fait un grand sourire et prend à mon tour mon encre, bleu. Je m'applique bien et, en dessous de son nom, j'écris le mien. Je lui retend alors le bout de papier, contente qu'on réussisse enfin à échanger.

- Champ de fraise !

Quoi ?! Mais... Grrrrr. Vaincu par les mots, je regarde Elise puis je courbe un peu la tête, voulant lui faire comprendre que je suis ravie de la connaître. Qui c'est si elle comprendra ? J'espère que oui ! Puis, je me dis qu'elle connait peut être la réponse à ma question. Je prends alors un autre bout de parchemin et j'y reformule ma question de toute à l'heure. Je le tend, cette fois-ci à Elise, puis je lui souris avant de faire une grimace.

Ne pas pouvoir parler sans dire de bêtises c'est quand même assez handicapant !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 8

 Cours n°5 : Reconnaître les potions

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.