AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 7 sur 8
Cours n°5 : Reconnaître les potions
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Harmony Lin
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Harmony Lin, Mer 19 Oct 2016 - 23:41


Alors que je viens de tenter de m'exprimer correctement et d'échouer lamentablement, Rose explose de rire. Je fais une grimace. Je n'avais vraiment pas prévu ça...

- Oui ! Tu crois qu'on pourrait demander à faire des tartes bicolores ?! Ce serait juste génial !
Tu imagines ça ? Des tartes rouge et or, ou vertes et argent ! Ou encore bleue et bronze !


Rose semble survoltée. Elle rigole et sourit, semblant apprécier grandement tout ce qui se passe. Je souris à son idée de tartes aux couleurs de nos maisons. Je ne voulais pas dire ça mais il faut avouer que ça pourrait être drôle. Je note l'idée dans un coin de ma tête puis je pense rapidement à autre chose. Ma question, je peux l'écrire ! Alors que je m'exécute et donne le bout de papier à la verte et argent, celle-ci lit rapidement la question avant de déchirer le bout de papier en 4 et de le jeter par-dessus son épaule en riglolant.

- Wow ! Il neige ! Qu'est-ce qu'on a à faire de la durée des potions ? On n'est pas bien là ? Hein Elise ?!

Mais sa voisine, celle atteinte du même "mal" que moi, ne semble pas avoir eu le temps de lire. Elle proteste donc...

- Hey ! Je n'ai pas encadré l'armoire bleue !

Enfin... Elle tente de protester. Parce qu'avec cette fichu potion, c'est pas facile de s'exprimer. Puis, tout à coup, Rose enlace sa voisine avec un grand sourire. Elle semble vouloir faire des bonds partout, comme un lapin. En la voyant dans cet état-là, je ne peux m'empêcher de rire. Les effets de la potion qu'elle a prise sont assez drôle quand même... Elle se lève, tournoie, rigole. Encore.

- Vous ne trouvez pas que ça sent un peu le renfermer ici ? On va changer ça !

Un sort est lancé. Et tout à coup, l'odeur du parfum de ma mère transperce mes narines. La fleur de Lotus... Je souris presque tristement, n'ayant pas eu l'occasion de sentir cette odeur depuis déjà un moment. Pendant quelques secondes, je pense à ma mère, je me demande ce qu'elle fait. Puis Rose me tire assez vite de mes pensées.

- C'est beaucoup mieux ! Allez, arrêtez de faire vos têtes d'enterrement ! On est tellement bien ici !

Elle commence alors à fredonner. Je souris amicalement, ce cours est décidément bien actif. Et ça n'est pas plus mal, c'est joyeux au moins !

- Rose, tu bat comme une marmite !

Je fronce les sourcils. Je cherche ce que la voisine de Rose a voulu dire mais ça ne me vient pas. Je hausse les épaules. Tant pis ! Il faut croire que les effets de cette potion sont vraiment dévastateurs. Elle se retourne alors vers moi et tente une nouvelle fois de s'exprimer.

- Quelle est ta tapisserie ? Moi, c'est Égérie Gargantuesque ! Oh, mords...

Hum. Raté. En tout cas, je n'ai pas compris. Je lui lance un sourire désolé mais elle semble déjà avoir trouvé une solution. Elle a attrapé un bout de parchemin puis a écrit ce qu'elle voulait. Elle me le tend et je le prend en faisant attention à ce que Rose ne le prenne pas.

Elise Green. Je lui fait un grand sourire et prend à mon tour mon encre, bleu. Je m'applique bien et, en dessous de son nom, j'écris le mien. Je lui retend alors le bout de papier, contente qu'on réussisse enfin à échanger.

- Champ de fraise !

Quoi ?! Mais... Grrrrr. Vaincu par les mots, je regarde Elise puis je courbe un peu la tête, voulant lui faire comprendre que je suis ravie de la connaître. Qui c'est si elle comprendra ? J'espère que oui ! Puis, je me dis qu'elle connait peut être la réponse à ma question. Je prends alors un autre bout de parchemin et j'y reformule ma question de toute à l'heure. Je le tend, cette fois-ci à Elise, puis je lui souris avant de faire une grimace.

Ne pas pouvoir parler sans dire de bêtises c'est quand même assez handicapant !
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Chloris Hareka, Dim 23 Oct 2016 - 11:39


Désolé pour le retard Malicia, le temps m'a manqué avant jeudi !


La partie pratique du cours allait commencer... Et malheureusement pour Chloris, cette fois-ci il fallait ingurgiter la potion plutôt que de simplement la préparé. Sa potion est posée devant elle. La mine lugubre, elle se penche au dessus de celle-ci. Un frisson la parcourt. Ce n'est pas n'importe quelle potion. C'est la pire potion. Celle qui la toujours foutu dans des situations de Mer**. Pas besoin de la boire pour savoir ce que c'est. La plus redoutable. De toute façon ce n'est pas un choix, c'est une obligation. Peut-être qu'un cul sec fera l'affaire et qu'en prenant un ingrédient les effets s'estomperont ? Bordel de Mer**... Le petit pop caractéristiques du bouchon vient de se faire entendre. Le pire, c'est l'odeur. Hareka a beau essayé d'y résister, c'est impossible. D'abord l'odeur de son Dieu à elle, Lïnwe, reconnaissable à des kilomètres. Puis, une odeur plus forte recouvre l'ancienne. Une odeur qu'elle connait bien aussi. C'est à ce moment là qu'elle comprit que sa chute serait terrible.

Une potion d'Amortentia. La brindille de chance qu'elle avait eu, s'envola librement à jamais. Sa perte commencerait dés la préparation avalé. Le conflit qui régnait dans sa tête faisait rage. Boire ou ne pas boire ? Réussir ou échouer ? Retomber dans le piège ou se débattre pour ça ? Les mains de la blonde saisirent la potion et ce fut un cul sec sans réfléchir. S'asseyant quelques secondes en attendant d'être prise par cet amour démoniaque. Une question de temps. Quelques secondes tout au plus.

Une vague de bonheur la submergea, juste en voyant des cheveux en bataille. En voyant ses beaux yeux, ce corps et la beauté de cet homme. Son esprit abandonna la guerre et laissa le corps parler. Lïnwe ! T'aurait pas pu être là ? Tout aurait été beaucoup plus simple. Trop tard. Le corps parle. Silence ! Tout pour séduire et envoûté sa proie. Tout ce qui est féminin ce met en éveille. Même ce que la rouge et or n'utilise pas d'habitude. La démarche, la position, la voix et encore pleins d'autres choses.

S'approchant doucement de sa futur conquête, les yeux rivés sur le magnifique visage de Leo. Attirée par Keats. Comme un papillon à la lumière. La plaie, se rouvre. Déchire le coeur et le ventre de la lionne. Abominable homme. Foutu. L'amour superficiel l'emporte sur la douleur. Le temps d'une valse. De la fin du cours. En espérant que rien ne se prolonge. La troisième année devra rester sur ses gardes, devra faire attention. Vigilance constante. Pas question de retomber dans le panneau. Mais impossible quand on est fou de passion pour une personne.

Sourire ravageur sur ses lèvres, toujours en approche de l'ancien directeur. Une petite mèche qui s'entortille autour de son doigt, assise de manière féminine sur le rebord de la table la plus proche de l'autre. Les jambes croisé, les bras servant de pilier. Trop tard pour faire demi-tour. Rester là à le contempler pourrait être une bonne chose mais ses lèvres en décident autrement. "Alors comme ça on vient voir les cours où Malicia est. Ou devrais-je dire, où je suis..." Ce qu'on peut être stupide en étant amoureux. Pour eux, le monde ne tourne plus qu'autour de leurs amours. Tout ce que la moitié fait est interprété comme signe de réciproque à l'autre moitié éperdument amoureux. La gryffonne en sait long sur Leo. Bien plus que certains élèves. Il le sait. Et c'est une raison pour laquelle il ne devrait pas faire quoique se soit d'horrible à propos d'elle. La ridiculiser ne servirait qu'à ouvrir les vannes de la vérité. Bien que déjà ouverte lors du bistrot aux potions, mais là, elle ne se contenterait pas de parler à voix basse, elle le crierait haut et fort à qui voudrai l'entendre.

Silence. Le corps s'exprime de nouveau. La Gryffondor se penche légèrement en avance, assez pour que le décolleté laisse apparaître le léger soutien gorge de la jeune fille. Keats ne se laisserait pas tenter pour si peu ? Enfin quoique. Après tout, elle n'est pas dans sa tête.

Mais dans quel bazar s'est-elle encore fourré ?
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Jade Wilder, Dim 23 Oct 2016 - 15:36


HRPG: Disoulée, un manque de réaction chez Jade n'aurait pas été cohérent, hihi. Merci à Nirvana pour les mots :3


Attendre, toujours attendre.. Jade n'avait pas une patience phénoménale, d'autant que le bruit qui régnait dans la classe commençait à l'agacer plus que de raison. Mais patience, normalement le cours prendrait bientôt fin. Une dernière description des différentes potions peut-être et ça serait terminé. Son humeur jouait encore une fois au yoyo et Jade ne préférait pas jouer avec le feu, ne se connaissant que trop bien: si la mauvaise humeur prenait le pas sur le reste, elle serait infâme.

Mieux valait donc rester dans son coin et se faire la plus discrète possible. La potion qu'elle avait pris n'arrangeait rien en fait, ça lui donnait le sentiment de ne plus pouvoir s'exprimer correctement. Or, elle le connaissait horriblement bien ce sentiment, ayant eu pendant un long moment des soucis de langage. Encore à ce jour, ça n'était pas parfait, loin de là. Alors non, si elle pouvait éviter de parler, elle n'allait pas s'en priver. Et après tout, parler pour dire quoi au juste ? Son voisin était adorable bien sûr, mais mieux valait ne pas lui faire profiter d'une mauvaise humeur s'annonçant fièrement. Ce n'était pas une journée à bavardage. Ni une journée à bonne humeur. Et bon sang si elle avait su ce qui se passerait par la suite, nul doute qu'elle serait restée dans son lit, engloutie sous trois tonnes de couvertures, bien au chaud et en sécurité..

Mais nan, il fallait bien qu'autre chose vienne perturber ce cours. Et cette chose portait le blond à merveille, s'en était presque rageant. Presque, faut pas exagérer non plus. Toujours est-il qu'en la voyant s'approcher à l'avant, Jade n'y fit pas réellement attention. Elle voulait peut-être poser une question, bien qu'il soit plutôt d'usage de lever la main, ou quelque chose du genre. Bref, rien de très intéressant quoi. Ce fut son attitude qui interpella l'Italienne. A quoi elle jouait ? Et qui elle regardait comme.. Mer**. Ah d'accord. Un regard qui voulait tout dire, dirigé vers nul autre que le Directeur de Gryffondor lui-même. La moutarde commençait à monter au nez de Jade, mais peut-être aurait-elle pu se retenir si la Gryffondor n'était pas venue poser ses fesses sur la table qu'elle partageait avec Alex. Franchement, ça devait être une blague. De très mauvais goût, mais une blague quand même. Résistant à l'envie de pousser subtilement la rouge, la blairelle se fit violence. Pourquoi réagissait-elle comme ça ? Aucune raison, n'est-ce pas ? Cela devait être son humeur, si instable. Nan ça aurait été trop facile. Alors pourquoi bon sang, pourquoi avait-elle une soudaine envie de balancer de l'eau glacée aux fesses de cette gamine qui se prenait pour ce qu'elle n'était pas ?

- Baleine.

Mots murmurés entre des dents serrées, un poing tout aussi fermement scellé, enfonçant au passage ses ongles dans sa peau. Stop, elle devait se contrôler. La potion, fort heureusement, avait adoucit l'insulte à laquelle elle avait pensé. Non, elle n'avait pas insulté volontairement Chloris de baleine.. C'était bien pire que ça, en vrai.

- Alors comme ça on vient voir les cours où Malicia est. Ou devrais-je dire, où je suis...

Calme. Calme. CALME Purée. Mordant sa joue jusqu'à sentir le goût du sang, Jade se forçait à ne pas perdre patience. Mais elle jouait à quoi l'autre là ? Sérieusement, comme ça, en plein cours ? Certes, l'Italienne avait entendu bien des rumeurs à propos de Keats, mais elle s'en fichait. Jusque là. Jusqu'à avoir ce genre de comportement en face d'elle, sauf que là en l'occurrence, le directeur n'y était pour rien. Quel âge avait-elle déjà ? C'était qu'une gamine. Un dernier geste finit de mettre le feu aux poudres.

- Espèce de lasagne !

Bouillonnant de rage, l'Italienne se leva d'un bond, saisissant le poignet de la plus jeune pour la ramener de gré ou de force à sa place. Elle avait beaucoup de chance d'ailleurs, si la préfète s'était laissée totalement envahir par la colère, elle aurait frappé directement, sans se poser de question.

- Tu n'as vraiment aucune galette.

Nan, c'était pas ça. Dignité, c'était ce mot qui aurait dû prendre la place mais visiblement elle n'arrivait toujours pas à parler correctement. Ça n'allait pas l'arrêter pour autant.

- Feuille ta raison, bordel. T'as mal choisi ton oeuf.

Toujours pas. Et puis Mer**, ça servait à rien de discuter. Un regard noir vers l'autre blonde fut assez explicite pour ne pas ajouter grand chose de plus. Retournant à sa place d'un pas rageur, la préfète se rassied brusquement. Pourquoi agissait-elle ainsi ? Elle ne le connaissait qu'à peine cet homme. Et pourtant, elle ne supportait pas qu'on lui manque autant de respect comme ça. Surtout de la part d'une gamine. Non, elle n'était pas jalouse, c'est pas vrai. Toujours est-il que si jamais l'autre se ramenait à nouveau, elle allait passer un sale quart d'heure, ce serait bien autre chose qu'un simple renvoi à sa place. Pour l'instant, ça pouvait encore passer pour une action de préfète, nan ? Mouais.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Shae L. Keats, Dim 23 Oct 2016 - 17:10


Ta pique qui a glissé, atteint son but.
Du moins c'est ce que laisse entendre le regard noir que la blonde te jette au visage.
Touché.
T'admires cependant sa faculté à t'ignorer et à reprendre son cours comme si de rien était.
Tu n'écoutes que d'une oreille,
Les potions ça n'a jamais été ton fort,
Tu préfères mille fois admirer la comédie de la professeur, un sourire plus ou moins moqueur sur les lèvres.
Mais son léger regard te l'ôte rapidement, reste discret.
Fais pas de vague aujourd'hui.
Tu lances parfois quelques regards en coin à Miss Wilder,
Discrètement.
À croire que certains élèves nous marquent réellement plus que d'autres.
Tu commences d'ailleurs à en connaître un petit nombre,
La jeune fille de la ruelle,
Hareka, ton ancien pantin à qui tu as coupé les fils,
Harper frère et sœur.
Il faut dire que ça fait un petit moment que tu travailles ici,
Plus pour longtemps, c'est certain,
Mais après tout,
Y en a qui t'ont marqué.
Ça va te manquer
-Un peu.
 

Le ton monte peu à peu entre quelques élèves,
Toujours cette petite guerre entre maison,
C'est assez incroyable quand on y pense tu ne trouves pas ?
Ce -presque- patriotisme ?
T'y es peut-être pas sensible parce que tu n'es pas tombé dans la bonne maison toi.
Si ça t'a sauvé du lavage de cerveau, tant mieux.
T'y prêtais pas trop attention avant que la prof de potion décide d'y mettre quelque chose de personnel,
Tant qu'à faire.

- Monsieur Hurtson, pourquoi cette remarque sur votre maison ? Je ne vois pas du tout en quoi cette remarque est pertinente par rapport à ce qui a été dis plus tôt. Ce n'est pas parce que vous êtes à Poufsouffle que vous ne pouvez pas avoir l'idée d'essayer une potion sur un être vivant. Il est possible qu'un jour, un Poufsouffle décide de tester une potion sur, comme la si bien dit Monsieur Liderick, un imbécile alors qu'un Serpentard trouvera cette méthode immorale. Comme il est possible qu'un Serdaigle ne soit pas si intelligent ou encore qu'il soit bien moins vantard que ce que l'on dit. Et, il est tout à fait probable qu'un Gryffondor soit lâche et n'assume pas de briser la vie des gens autour de lui.


Bien lancé,
Mal rattrapé,
Un regard noir, sans que tu puisses pour autant réagir.
Après en soit... Tu l'as cherchée.
Tu ne vas pas t'en cacher.
Il y a presque quelque chose d'amusant à régler ses comptes en public au final,
Sans qu'aucun des deux partis ne puissent prendre le risque de réagir
- De quelque sorte que ce soit.
Voilà qui évitera le genre de dérapage qui avait eu lieu dans son appart.
Tant mieux pour vous deux.
Une fois son speech fini,
Tu la vois se rapprocher,
Sûrement encore une gentillesse à te souffler à l'oreille.


(voix basse) Alors tu viens parce que t'es encore en manque ? Hmm.. non, suis-je bête la dernière fois, tu étais bien plus pathétique. Non, tu viens pour bousiller la vie d'une gamine, encore une autre. Tu ne sais faire que ça après tout.


Tu hausses un sourcil, laissant échapper un petit rire
- Mi-moqueur
- Mi-gêné.
Après tout,
Quitte à tout gâcher...
Elle a merveilleusement bien viser.

- C'est sûr que tes passe-temps sont tellement plus recommandables. Puis quitte à être pathétique jusqu'au bout... J'aurais du me suspendre à une rambarde moi aussi. J'aurais peut-être réussi à t'égaler.

Puis le cours reprend, les élèves prennent leurs potions, un par un, des effets amusant commencent à faire effet. tu espères que certains d'entre eux ne tomberont pas sur des elixirs qui risqueraient de les faire un peu trop parler. Certains connaissent quelques uns de tes secrets, va falloir rester un peu sur tes gardes.
Des effets étranges qui apparaissent, du babillage, des conversations étranges,
Rien qui pour autant ne te concerne.
Pour l'instant en tout cas,
Car déjà tu vois Hareka s'approcher..
Au fond tu l'as toujours su, toi aussi.
Que ça retournerait contre toi.
Mais...
Qu'est-ce qu'elle fait ?
Cette démarche, cette posture... Cette façon de s'asseoir sur la table à tes côtés juste à côté de Jade..
Tu reconnais cette parade.
Sauf que sur une enfant de treize ans c'est plus qu'indécent.
La gêne plus que palpable de ta part alors que tu essaies de détourner les yeux.
Vu les rumeurs actuelles voici exactement ce dont tu n'avais pas besoin.
Le tout devant ton premier dérapage: Harper.
Voilà qui est problématique.
Ne sachant trop comment réagir, tu cherches un regard à accrocher,
Trouver un prétexte pour t'éloigner.
Mais tu ne peux visiblement pas compter sur Malicia pour se faire,
Nerveux.


- Alors comme ça on vient voir les cours où Malicia est. Ou devrais-je dire, où je suis...

Euh...
La situation qui t'échappe,
Dérape.
Complètement.
Tu as trop peu qu'elle parle pour réagir.
Trop peur qu'elle aille plus loin si elle ne réagit pas...
Mais heureusement,
Une aide inattendue
Et précieuse,
Te porte secours.

- Espèce de lasagne !

Tu sursautes, et te retourne juste à temps pour voir l'italienne se lever d'un bond,
Attitude qui te touche,
Même si tu ne la comprends pas.
Il faut dire que la jeune blondinette connait certains de tes travers elle aussi,
Peut-être a-t-elle compris qu'il allait falloir te prêter main forte.
Elle s'approcha et attrapa l'ingénue avant de l’escorter jusqu'à sa place.
Colère palpable.
Ce genre de'attention te touche plus que tu ne l'avouerais,
Un élan d'affection pour la blonde que tu sens poindre,
Même si elle provoque toujours ces choses chez toi que tu ne comprends pas.
Et alors qu'elle revient s'asseoir, tu te penches vers sa table,
Glissant discrétement un

- Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Chloris Hareka, Dim 23 Oct 2016 - 17:37


Jade xD. Tu m'as tué ! Bon allez, je vais te répondre aussi, si quelque chose ne va pas, n'est pas cohérent ou autre MP moi Wink


Royal popotin assis sur cette table. Aucune idée de l'occupante. Et puis à quoi bon ? Il n'y a plus que Leo pour le moment qui compte. Qu'elle poisse ! Oh ! Mais attendez... On vient de m'apprendre qu'un tsunami de malchance va s'abattre d'ici peu sur Chloris ! On me dit même que c'est tout de suite ! Préparez les bouées de sauvetage parce que là ça va mordre de l'eau ! Juste avant d'annoncer l'immense vague, il y avait eu un prémisse, le "baleine" aurait dû mettre la puce à l'oreille de Hareka. Mais non. Rien du tout bien évidemment. Bien trop occupé par ce Keats pour remarquer le mouvement brusque de la fille derrière.

On y est. Le tsunami est là. L'immense vague. S'avance. Menaçante. Écrasante. "Espèce de lasagne !". Oui. C'est comme ça qu'allait probablement se finir la courte vie de la petite blonde. Une bataille s'annonçait. Un tsunami contre un séisme. C'était possible ça ? Un séisme à trois temps. Le premier prévient de la futur destruction qui arrive grâce à des ondes. Le deuxième est sa libération d'énergie accumulé, le séisme en lui même. Et le dernier pour les secousses qui suivent le gros tremblements de terre, les répliques. Espérons qu'il n'y ai besoin que de la première partie. Ou même d'aucune d'elles !

Revenons à nos vagues. Elles fondent sur la rouge et or et se saisissent de son corps. Le tsunami se lève et prend violemment sa main, son poignet plus particulièrement. De force. Pour le ramener vers le rivage. Vers sa table. Sans oublier de lance un "Tu n'as vraiment aucune galette." Sans vraiment savoir pourquoi, la petite répondit "Galette ? Nan mais puisqu'on en parle, j'ai un petit creux !" Elle aurait bien rajouter, "pas la peine de s'énerver, la cuisine de Poudlard est pleine" mais elle s'abstint et lança juste un regard en direction de son soleil qui s'éloignait. En direction de Leo. Qu'il était charmant celui-ci ! Ah. On l'attend à la réalité par contre ! "Feuille ta raison, bordel. T'as mal choisi ton oeuf." Encore de la nourriture ? Mais à quoi jouaient-elles là ? À qui devine de quoi à envie l'autre ? Bizarre...

La noir et jaune était furieuse et vraiment dangereuse. Mieux valait s'en méfier encore. Et puis Mer** ! Elle vient de retourner à sa place, suivons là pour se rapprocher de Keats. Ce bel homme. Qu'importe ce qu'il allait se passer ensuite. Ce qui comptait c'était l'ancien directeur et rien d'autre. Posté devant lui, debout. Position tentatrice. Comme on peut quand on à pas les bases. Mais c'est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Jade Wilder, Dim 23 Oct 2016 - 19:40


HRPG: Désolée pour le post moyen, j'en dis pas trop et laisse la main à Leo.


Jade n'avait qu'à peine écouté ce que disait Chloris durant son.. hum.. raccompagnement exprès. Si ses mots n'avaient aucun sens, ceux de la rouge semblaient tout droit sortis d'un dessin animé pour enfants. C'était vraiment vraiment très glauque là quand même. Voilà, c'était ça la raison de son énervement hein ? Qu'une gamine s'affiche comme ça. C'était indécent. Très bonne raison, oui oui, et pas du tout une excuse, non non. Faisant rentrer cette idée dans sa tête, de gré ou de force, Jade laissa échapper un long soupir une fois de retour à sa place. C'était pas possible hein, elle ne pouvait pas être tranquille. Et puis cette histoire était vraiment..

- Merci.

C'est ce qui s'appelle être coupée dans son monologue mental. Pas qu'il disait ça au mauvais moment, mais bizarrement ce remerciement coupa court à toute réflexion énervée, l'espace de quelques instants. Un léger sourire s'afficha sur les lèvres de l'Italienne alors qu'elle hochait simplement la tête, fixant le plus âgé sans ciller. Elle espérait qu'il comprendrait. Comprendre quoi, elle n'en avait aucune idée. Peut-être un message, un rappel de leurs minutes dans la ruelle. Elle avait affirmé détester ceux qui répandaient ou alimentaient les rumeurs, précisément ce que Chloris venait de dégager. Inconsciemment, elle luttait contre ça parce-qu'elle était persuadée qu'il méritait bien mieux que des qu'en dira t-on. Alors, est-ce qu'il comprendrait ? Elle n'en savait rien. En tout cas, le message était passé, à voir si il serait reçu. Elle aurait aimé pouvoir répondre oralement, mais étant donné le sens de ses mots, c'était hors de question.

Passer à autre chose maintenant. L'endroit ne se prêtait guère aux mots qui claquent, qui aident, qui guérissent. Si jamais ce qu'elle venait de faire - plus par colère qu'autre chose il fallait bien l'avouer - l'avait aidé, alors tant mieux. Ils étaient plus ou moins quittes comme ça. Malheureusement, les choses ne pouvaient être aussi simples, puisque l'autre cruche décida de réapparaitre. Ahah, ça devait être une blague de mauvais goût, ou alors elle était juste idiote ou.. minute. Sa potion, c'était quoi ? Oh et puis peu importe, le fait est qu'elle recommençait à jouer les grandes séductrices et bon sang que Jade détestait voir ça ! Perdant son calme retrouvé en un éclair, Jade se releva brusquement, tout à fait prête à envoyer la rouge vers d'autres cieux. Prévenir une fois, ok, pas deux. Bouillonnant à nouveau, l'Italienne lui lança un regard noir en s'approchant, plus menaçante qu'elle ne l'aurait voulu.

- T'es vraiment terre hein. Décalque !

Les mots n'étaient toujours pas les bons. Mais ça n'était pas important, car à côté, il ne fallait pas grand chose pour que la demoiselle au sang chaud ne perde définitivement son calme. Ce n'était pas une bonne idée, vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Malicia Evans, Dim 23 Oct 2016 - 22:09



LA Leo accordé

Les petites piques qu'on s'envoie avec Leo m'amusent. Enfin presque. Certaines de ses paroles m'énervent mais c'est le but après tout. Après ma remarque sur les Gryffondors qui détruisent des vies, normal qui me balance des propos blessant.

- C'est sûr que tes passe-temps sont tellement plus recommandables. Puis quitte à être pathétique jusqu'au bout... J'aurais du me suspendre à une rambarde moi aussi. J'aurais peut-être réussi à t'égaler.

Mes yeux se voilent pendant quelques secondes. Tristesse. Comment peut-il me ressortir ça de cette façon ? Il croit peut-être que je n'ai plus ce genre d'idées en tête ? Je soupire. Vite. Il ne faut pas que je pense à ça. Pensées heureuses. Impossible. J'en ai plus. Depuis un moment déjà. Faut que je prenne de quoi me calmer. Mettre en silence mes émotions. Mon poing droit se crispe, mes ongles rentrent dans ma peau. A un tel point qu'elle s'entaille.

(voix basse) - Tu devrais essayer. Et je peux même t'aider à aller jusqu'au bout si tu es trop lâche.

Pour me calmer, je vais faire un tour en classe. Observer un peu comment les élèves se débrouillent. Enfin plutôt comment ils gèrent les effets de leur potion. Je m'arrête près des Harper puis d'Azaël à qui je fais une remarque. Azaël vient de quitter la classe. Je lui ai laissé le choix. Soit il participe, soit il se casse. Il sourit. Comme soulagé. Toutes ses affaires terminent dans son sac. Tout en douceur, bien sûr. Je récupère la fiole qui laisse sur sa table et le regarde partir.

- J'vous souhaite une bonne journée alors. J'suppose que vous saurez me faire connaître la date et l'heure de la retenue.

Hochement de tête. Je n'aime pas le ton qu'il a employé. Je ne sais pas encore ce que je vais lui faire faire mais je ne vais pas le laisser s'en tirer comme ça. Les bras croisés sous la poitrine. Une fois la porté claquée, je repars à mon bureau, prends un parchemin et écris quelques mots. L'heure et l'endroit de la retenue. Je l'enverrai à la fin des cours. Lorsque je relève la tête, certaines parties de la classe sont en train de discuter. Et quelle discussion ! Des paroles incohérentes, des rires, de la joie. De la gêne aussi. Qu'ils profitent. Cet état ne va pas durer longtemps. Sauf pour les personnes qui ont eu l'Amortentia. Tant que je n'aurais pas donné l'antidote, ils resteront en totale obsession pour Leo et moi. D'ailleurs, j'avais zappé que j'ai donné une fiole de ce genre à un élève. Le jumeau Harper. Je le vois monter sur le bureau et commencer un petit discours.

«Professeur Evans, qui pourrais résister plus longtemps à votre charme inégalé ?! Je suis ébloui par tant de beauté. Par votre chevelure argentée et vos iris bleutés. Si vous me le permettez, je pourrais vivre un million d'éternités avec vous à mes côtés ! Laissez-moi vous aimer...»

Je souris. Un petit peu moqueuse, c'est vrai. Faut dire que je ne m'attendais pas à un discours pareil. Je me lève de mon bureau, le fixe pendant quelques secondes et lui demande de s'asseoir. Je veux bien que la classe s'agite mais pas au point de monter sur les chaises ou les bureaux. Il ne faut pas abuser non plus. Je m'approche de lui pour arriver à son niveau. De là, il n'y aura que lui et ses voisins qui pourront entendre ce que je vais lui dire.

- Nous verrons cela dans quelques minutes, Monsieur Harper.

Je me retourne dès que j'entends une voix s'élever dans le brouhaha ambiant. Mary qui se met à chanter. Euphorique la petite. Je rigole doucement et lorsque je passe près d'elle, je lui fais un compliment sur sa voix. J'avance encore jusqu'à ce que je sente une odeur. Particulière. Les orchidées. J'inspire en souriant. Laissons encore cette odeur flotter dans l'air pendant encore quelques minutes. Je m'avance près de mon bureau et récupère mon parchemin où est écris le nom de mes élèves et de leurs potions attribuées. Alors que je vais prendre la parole, je vois Chloris se lever. Elle s'avance au premier rang et s'installe devant Leo. Sur le pupitre de Jade. Elle fait une remarque sur le pourquoi de la présence de Keats. Je tente de garder mon sérieux. Ca serait dommage que les élèves remarquent notre joute verbale et mes coups bas envers lui avec les potions.

Jade se lève d'un bond. Sortant des mots sans aucuns sens. Elle traîne la blonde jusqu'à sa table. Moooh, ça n'aura pas duré longtemps. Dommage. Lorsque Jade reviens à sa place, Leo se penche vers elle et murmure quelque chose que je n'entends pas. Des sourires de la part de l'adolescente, de la gêne de la part du lion. C'est bizarre ça. Boh, c'est pas mes affaires et puis j'ai autre chose à faire que de m'occuper de ça. Quoique ça attise un peu ma curiosité cette histoire.

- T'es vraiment terre hein. Décalque !

La jeune lionne s'est avancée. Elle s'approche encore et toujours de Keats. Je trouve ça plutôt drôle. Mes yeux se posent sur Jade. Qu'elle s'énerve passe encore. Qu'elle adopte un comportement aussi menaçant. Non. Je veux bien admettre que le comportement de Chloris soit un poil agaçant. Et pis le fait d'essayer de draguer le directeur avec son jeune âge, c'est... malsain. Et un peu indécent. Je vous l'accorde. Mais ça n'excuse en rien, la réaction démesurée de la préfète des Poufsouffles.

- Asseyez-vous miss Wilder. Si vous avez des comptes à régler, vous allez devoir attendre la fin des cours. Et miss Hareka, à votre place. Vous aurez tout le temps de parler à votre directeur de maison à la fin des cours.

Je me tourne vers Keats, tout sourire. Hypocrite. Ironique. Un mélange des deux. Le pauvre petit. Il est persécuté par une adolescente de 13 ans. Aidez-le. Toujours mon parchemin à la main, je récupère de ma main libre deux fioles. Deux antitodes. Pour Trystan et pour Chloris. Je pars en direction du Gyffondor et pose la fiole devant lui.

- Trystan, tu peux boire ça pour moi ?

Je lui souris et me tourne vers Chloris. Non. Ce n'est pas à moi de lui donner. Mais à Leo. Je m'approche de lui et lui tends la fiole. Je lui conseille de lui donner cet antidote s'il veut avoir la paix. Ca serait dommage que des choses soit dites après ce cours. Au moment où il referme sa main pour l'attraper, je laisse tomber la fiole. Elle s'éclate sur le sol. Je le regarde, l'air faussement désolée.

(voix basse)- Oh, je suis vraiment désolée. Je suis tellement maladroite. Bon après tout, son comportement ne te dérange pas. Tu couches bien avec des élèves, non ? 13 ans ? 15 ans ? Quelle différence...

D'un coup de baguette, je fais disparaître les bris de verres et la mixture. J'en profite pour informuler un #Finite Incantatem. Bye l'odeur de fleurs. Je prends mon parchemin et attire l'attention des élèves. J'explique aux élèves que les effets de leurs potions ne vont pas durer longtemps. Encore 10 petites minutes. Sauf pour Merry, Mary et Rose. Les effets de leur potion vont continuer pendant une heure mais vont s'amoindrir dans les minutes à venir.

Il vous reste maintenant 40 minutes pour me faire un devoir sur la potion que vous avez eu. D'abord une description générale de la potion puis de ses effets sur vous. Et ensuite, vous la nommez et vous dites les ingrédients qui la compose.

Sans un regard pour Keats, je m'approche de Chloris pour lui dire qu'un nouvel antidote pour mettre fin aux sentiments qu'elle éprouve à l'égard de son directeur, est dans ma réserve. Et que je lui donne dans quelques minutes. Je quitte la classe pendant quelques minutes, à peine 1 ou deux. C'est bon. Antidote récupéré. Je lui donne ou pas. Ou j'attends de voir ce que ça donne avec Leo ?

Bonsoir à tous, nouvel exercice en vue ! Le dernier promis ! Donc c'est un devoir à rendre par MP et vous avez jusqu'au 6 novembre pour me le rendre. Passez de bonnes vacances ! :kiss:

Revenir en haut Aller en bas
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Elise Green, Dim 23 Oct 2016 - 23:25


La jeune fille me tend à nouveau mon parchemin. Harmony... Je lui lance un sourire. Quel bazar ! Ma camarade essaie à nouveau de s'exprimer...

- Champ de fraise !

...sans succès. Un éclat de rire m'échappe. Ce cours est vraiment trop divertissant ! Harmony n'a pas l'air si enchantée que ça. Elle hoche la tête. Quoi ? Bon, ça ne doit pas être si important, sinon elle me l'aurait écrit sur un morceau de parchemin. En parlant de parchemin, voilà qu'elle s'affaire à écrire. Me tendant à nouveau son morceau de parchemin, je lis alors sa question qui concerne le temps qu'il nous reste à... souffrir. Je hausse les épaules et me met à chercher dans mon manuel. Oh, ils parlent de quelques heures au plus... J'écris le tout sur un parchemin et le tend à ma camarade. Après tout, nous sommes dans le même bateau.

- Je croque que l'étagère devrait bientôt disparaître... Ah ! Tu réveille ?

Je sens déjà que mon discours se fait quelque peu... plus cohérent. M'ouais. C'est pas tout à fait ça mais... Keats et d'autres semblent occupés, plus loin. Une débâcle ? Un triangle amoureux ? Vaux mieux pas s'en mêler. Je hausse les épaules. Miss Evans ne dirige rapidement vers le tableau et fait une annonce.

- Il vous reste maintenant 40 minutes pour me faire un devoir sur la potion que vous avez eu. D'abord une description générale de la potion puis de ses effets sur vous. Et ensuite, vous la nommez et vous dites les ingrédients qui la compose.

Je sors alors un nouveau morceau de parchemin, reprends mes notes faites précédemment sur la potion que je viens d'ingurgiter et entame la composition du devoir. C'est mon premier devoir, je veux qu'il soit absolument parfait. Je lance un dernier regard à Harmony, puis me plonge dans l'écriture du devoir. Peut-être devrais-je joindre à mon travail un croquis de la potion ? Non, ça prendrait trop de temps. Si je veux rendre quelque chose de correct, je dois m'y mettre tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Rose Layroy, Mar 25 Oct 2016 - 17:06


Ah !!! Que Rose se sentait bien. Elle avait envie de chanter et danser partout dans cette salle, d'embrasser ses camarades et de serrer dans ses bras Elise. Un pur bonheur venu de nul part, n'ayant aucune source. Cela faisait tellement longtemps qu'elle ne s'était pas sentie aussi bien. Une joie irrésistible comme lors des ses anciennes années de bonheur, lorsque sa famille était il y a bien longtemps au complet. Pour une fois, ces souvenirs qui remontaient en elle ne la faisait pas souffrir. Elle ne ressentait aucune douleur, aucune tristesse, seulement de l'apaisement et de la joie. Toujours dansante et chantante sa féérie fut interrompue pour un #Finite Incantatem de sa professeure.

_Maieuh !!! se plaignit la petite.

La douce odeur de fleurs disparut instantanément cédant sa place à l'habituelle odeur des cachots. Dommage qu'elle est fait ça, pour une fois que la seconde année lançait un sort plutôt utile... Elle cassa elle-même l'ambiance en ajoutant :

_Il vous reste maintenant 40 minutes pour me faire un devoir sur la potion que vous avez eu. D'abord une description générale de la potion puis de ses effets sur vous. Et ensuite, vous la nommez et vous dites les ingrédients qui la compose.

Ah oui ! La Serpy' avait oublié la potion, mais quel effet avait-elle sur elle ? Elle était tout à fait normale. Tout en sautillant et fredonnant la fillette retourna à sa place et regarda les autres qui commençaient à écrire sur leurs parchemins. Elle, ne tenait pas en place et n'avait envie que d'une seule chose : faire bouger toutes les tables, créer une piste de danse et faire une énorme ronde avec ses camarades tout en chantant joyeusement. Tous devraient sourire plus souvent mais non, ils écoutent la professeure, écrivent des lignes sur leur parchemin ce qui faisaient qu'ils n'étaient pas joyeux et tiraient des mines triste et beaucoup trop sérieuse. Pfff... Bon elle devrait s'y mettre elle aussi si elle ne voulait pas rendre copie blanche. Tout en fredonnant elle ouvrit son manuel. Qu'est-ce qu'elle avait bien put boire.

_Potion, potion, potion... Qu'as-tu changé en moi... Nananana...

Euh... elle venait de chanter à voix haute là ? Elle n'en avait pas l'habitude. Quel était l'élixir qui rendait ce symptôme possible ? Tout en sifflotant elle trouva ce qu'elle voulait : Elixir d'Euphorie, une potion qui met de bonne humeur, et qui rend moins fatiguée à en juger par le fait que lorsqu'elle était arrivée elle dormait debout.  D'ailleurs elle avait moins envie de sauter partout. Il était grand temps qu'elle commence son devoir. La petite se saisit de l'une de ses plumes et commença à gratter.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Merry K. Harper, Mer 26 Oct 2016 - 12:54


Merry ne s'était pas attendue à ce que le cours prenne une telle tournure. Bien sûr, les élèves se trouvaient en cours de potions, et tout pouvait arriver. Une explosion de liquide suite à une mauvaise manipulation des produits, des brûlures, des ratés. Plein de ces petites choses en tout genre. Mais jamais la rouquine n'aurait pu imaginer que leur professeur vienne jusqu'à leur faire goûter des potions inconnues qui se trouvaient dans des fioles. Assez effrayée et surprise durant un instant, la jeune fille avait par la suite, eut une totale confiance en l'ancienne Serpentard et avait récupéré sa propre fiole avant de retourner à son bureau pour la boire.

Divers choses s'étaient passées par la suite. Les autres élèves avaient eux aussi récupéré leur potion, Azaël était parti du cours, sans doute à la plus grande joie de Trystan. Et ce dernier s'était retrouvé à faire des éloges à sa professeur, ce qui avait fait éclater de rire la jeune fille qui ressentait pleinement les effets de la potion, et qui voulait exprimer sa joie de voir son frère aussi romantique. Mais la professeur la coupa vite dans son élan en reprenant la parole pour attirer l'attention de toute sa classe. Un devoir à faire sur les descriptions de la potion ? Ouais ok c'était cool ! Tout était cool !

Enchantée, Merry se réinstalla confortablement sur sa chaise, sortant un bout de parchemin vierge tout en souriant jusqu'à en montrer toutes ses dents. Elle était heureuse de pouvoir faire ce devoir et espérait fortement que sa professeur apprécierait son enthousiasme ! Ce n'était pas vraiment tous les jours que ça arrivait. Mais bon. Elle commençait à apprécier ce cours. Et le sujet du devoir lui plaisait. D'ailleurs, elle préféra s'aider de son manuel qu'elle sortit de son sac. Comme ça, aucune erreur ! Et puis, elle ne connaissait pas tous les ingrédients de potions par cœur de toute manière. Il lui fallait bien une aide supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Keira Sanders, Sam 29 Oct 2016 - 10:47


Mary ne semblait pas profiter de la situation, peut-être trop occupée par les effets de sa propre potion : la verte en remerciait Merlin. Ça aurait vraiment été embarrassant. Elle se força à détourner le regard pour éviter de trop en dire encore, bien que le mal soit déjà fait, quand heureusement, les effets se dissipèrent tout seuls. Keira avait envie de coudre sa bouche avec un fil, mais c'était désormais inutile.

Elle pensait avoir bien compris les effets de sa potion. Pas bien difficile, quoiqu'elle n'avait pas beaucoup conversé, mais surtout monologué. Elle ne pouvait donc être complètement sûre, mais tant pis. Elle n'avait que ça. Elle rechignât un peu à la tâche lorsqu'il fallut sortir un parchemin pour écrire un devoir dans les temps qu'il restaient, mais s'y attaquer au plus rapidement possible, bâclant son écriture, pressée de sortir d'ici et de s'arracher les cheveux.

Elle nomma donc sa potion sans difficulté, à moins de se tromper sur toute la ligne. Elle décrivit brièvement ce qu'elle avait ressenti en elle sans trop s'attarder. Pour les ingrédients, elle ne se rappelait plus tout à fait la quantité que l'un d'eux nécessitait. Soit, elle resterai dans le flou pour ça, elle ne pouvait pas tout savoir, et malgré ce qu'elle aurait aimé faire croire, la miss n'était pas un dictionnaire même pour sa matière favorite.

Au bout de vingt-cinq minutes, la Serpentard avait fini. Elle balançait d'un air las ses pieds dans le vide, se demandant si elle pourrait sortir d'ici, finalement. Entre deux classes, son lit l'attendait, et le rejoindre était la seule chose dont elle rêvait.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Harmony Lin, Lun 31 Oct 2016 - 19:03


Alors que je tends le bout de papier à ma voisine de devant, Elise, une scène intéressante se passe sous mes yeux. Une jeune Gryffonne à l'air d'avoir perdu l'esprit. Enfin, à mon avis. Parce qu'essayer de draguer un ancien Directeur de Maison sous les yeux d'une professeur et d'une salle de classe pleine, je trouve ça un peu stupide. En même temps, c'est sans doute sa potion. Mais avant qu'il ait pu se passer quoi que ce soit de vraiment bizarre, Jade réagit et stoppe la jeune fille avec une rage que je ne lui connais que peu. Rage qui me rappelle un peu la fois ou elle a baffé celui qui m'avait embêté. Même si ça n'était pas du tout le même contexte...

Je retourne ensuite mon attention vers Elise, qui me tend à nouveau un bout de parchemin. Quelques heures tout au plus ? Mais... J'ai pas envie de plus savoir parler pour quelques heures moi !

- Je croque que l'étagère devrait bientôt disparaître... Ah ! Tu réveille ?


Humm...? J'ai presque compris ! C'est que ça s'arrange ! Miss Evans attire alors notre attention. Elle nous explique que les effets de la potion ne vont pas durer longtemps, en tout cas pour mon cas. YOUPI ! Parce que c'est marrant 5 minutes mais moi, j'aime bien être claire dans ce que je dis.

- Il vous reste maintenant 40 minutes pour me faire un devoir sur la potion que vous avez eu. D'abord une description générale de la potion puis de ses effets sur vous. Et ensuite, vous la nommez et vous dites les ingrédients qui la compose.

Un devoir sur la potion qu'on a eu. D'accord. Au moins, je sais ce qu'est la potion. Le reste devrait ne pas être trop dur. Elise me lance un regard, que je lui retourne avec un sourire. Je prends les notes que j'ai faites un peu plus tôt puis cherche la bonne page dans mon livre de potions. Et c'est parti ! Il faut faire le meilleur travail possible pour avoir une très bonne note ! Pour rendre fière Miss Evans.

Ça n'est pas pour rien que cette matière est ma préféré et il faut lui montrer !
Revenir en haut Aller en bas
Trystan J. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Trystan J. Harper, Sam 5 Nov 2016 - 20:29



Reconnaitre les potions
— COURS de POTIONS



Toujours debout sur mon bureau – ma déclaration d’amour faite au Professeur Evans – j’avais tourné un regard offusqué vers ma jumelle que j’entendais se torde de rire à mes pieds. Je ne voyais vraiment pas ce qu’il y avait de si drôle… pour une fois que j’étais sincère et non pas en trin de déconner ! La maitre des potions allait croire que je me foutais de sa gueule si Merry s’esclaffait autant… Soucieux de connaitre si mon message avait été bien reçu ou non, j’avais reporté une attention empreinte de doute sur l’enseignante. Cette dernière souriait – elle était encore plus belle comme ça – et je lui rendis ce sourire, tout à fait conquit. Elle m’avait fixé ainsi quelques secondes avant de me demander de me rassoir. Je l’avais fait sur le champ, je buvais chacune de ses paroles. Comment aurais-je pu lui désobéir ?! Mon cœur frappa fort contre ma poitrine lorsque Miss Evans s’approcha enfin de moi et s’arrêta à mon niveau. Je sentais son odeur délicieuse me chatouiller les narines et étais tout à fait ébloui par ses yeux en amandes d’un intense bleu océan.

«Nous verrons cela dans quelques minutes, Monsieur Harper.»

Toujours ce sourire conquit – et un peu niait aussi – sur mes lèvres, j’avais battue des cils en total pamoison. Dans quelques minutes ? Pourquoi pas maintenant ? Malicia avait détaché son attention de ma petite personne pour observer le déroulement de son exercice. Les élèves étaient tous sous l’effet des potions qu’ils avaient ingéré – enfin, tous, sauf moi ! Moi j’étais tout à fait lucide, je ne l’avais jamais autant été d’ailleurs ! Jetant un coup d’œil à la fiole vide posé sur mon bureau je haussai les épaule à l’idée qu’elle n’avait finalement aucun effet. D’autre, toutefois, ne pouvaient pas en dire autant. Des discourt complètement incompréhensible parvenait à mes oreilles : probablement causé par une potion de babillage. D’autre conversation, toutefois, s’enflammaient. Guidé par un élan d’un peu trop de sincérité qui découlait d’un veritaserum. Pour finir, certains apprentis sorciers, comme en faisait parti ma sœur, assise à mes côtés, était plongé dans l’euphorie total et semblait voir gambader un troupeau de centaure à tutu rose, devant leur yeux.

De mon côté, j’en avais de yeux que pour la belle et merveilleuse Malicia Evans. Observant chacun de ces faits et gestes comme s’il était agit d’une image particulièrement captivante. Elle était tournée vers le fond de la classe, regard fixé sur quelqu’un à qui elle souriait… Ce quelqu’un n’était pas moi – jalousie ! Ça avait beau être un sourire d’où teintaient l’hypocrisie et l’ironie, ça restait un sourire tout de même et venant des lèvres d’Evans, c’était un privilège de le recevoir. Tournant mon regard vers la source de l’attention de la jeune femme, j’avais découvert… Leo Keats ! Avait-ils une relation toute les deux ?! D’ailleurs, en y pensant bien, quoi d’autre qu’une relation pourrait expliquer la présence du directeur des rouge et or ici ?! étaient-ils amant ? Et toutes ces paroles secrètes qu’ils avaient échangé tout les deux… Mon imagination s’enflammait et un sentiment de rage et de jalousie s’installait tranquillement en moi alors que je dévisageais mon rival d’un regard qui aurait pu lancer des flemmes. Evans était à moi, il était temps que Leo l’apprenne !

«Trystan, tu peux boire ça pour moi ?
– Pour toi ? Je ferais absolument tout !»

J'avais tourner un regard empreint d’admiration vers ma bien aimé, lorsqu’elle s’était adressée à moi, comblé de voir un sourire éclairer son visage. Je portai la fiole qu’elle venait de me remettre à mes lèvres et m’apprêtais à y boire docilement le liquide qu’elle contenait, lorsque Malicia s’était tourné vers Chloris et Leo… Encore lui ?! Elle s’en approchait ! Lui parlait ! Non, non, non… Ça n’allait pas ! La fiole encore intacte dans ma main, je m’étais levé d’un bond et avancé vers ce voleur de couple. Tellement aveuglé par la jalousie que je ne vis aucunement la scène qui se déroulait. Même si tous les indices étaient là pour me faire comprendre que c’était plus de l’aversion que de l’amour qu’il y avait entre Evans et Keats, je n’en compris pourtant pas le sens. La Professeur de potion venait, d’un coup de baguette, de faire disparaitre les éclats de verres et la mixture qu’elle avait précédemment fait tomber au sol, lorsque j’arrivai près de Leo.

«Toi ! Je te conseil de battre les pattes ! Criant presque les derniers mots, sous l’effet de la colère, j’avais enfoncé un index accusateur dans le torse du directeur de ma maison. Reprenant à voix basse : Le Professeur Evans est à moi, t’as bien compris ?! À moi !»

Reculant d’un pas sans toutefois détourné le regard enragé que je braquais sur le jeune homme, j’avais porté la fiole à mes lèvres et en avait bu, d’une traite, le liquide qu’elle contenait.

«Si tu t’avise encore de… de… si… Wouah… Pardon !»

L’effet de l’antidote avait tranquillement fait son chemin et je réalisais soudain dans quel situation gênante je venais de me plonger. Laissant échapper un rire jaune, je m’étais passé la main dans les cheveux – gêné, c’était rare que ça m’arrivais ça ! – avant de revenir précipitamment m’assoir à ma place. Juste à temps pour commencer, comme si de rien était et bien déterminer à me faire oublier, le devoir que le Professeur Evans venait à l’instant d’expliquer à la classe :

«Il vous reste maintenant 40 minutes pour me faire un devoir sur la potion que vous avez eu. D'abord une description générale de la potion puis de ses effets sur vous. Et ensuite, vous la nommez et vous dites les ingrédients qui la compose.»

Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Jade Wilder, Dim 6 Nov 2016 - 17:20


Cette fille là, Chloris, elle devait quand même être sacrément inconsciente pour continuer son petit manège. Elle était quand même dans une salle de cours, devant des dizaines d'élèves, une professeure et son directeur de maison. Qu'elle draguait ouvertement. Non mais franchement, ça n'avait aucun sens. Jade avait beau être douce et bienveillante la plupart du temps, non seulement elle n'était pas d'humeur mais en plus il semblerait qu'elle s'énervait plus facilement encore. Pourquoi ? Aucune idée. Mieux valait ne pas chercher sans doute, toujours est-il que Keats ne semblait franchement pas à l'aise face à cette situation. Et elle n'aimait pas ça la blonde, en sachant suffisamment pour décider d'agir de cette façon là, même si ce n'était pas la meilleure qui soit. Cette colère, ça n'était pas elle, pas sa façon d'agir habituellement. Son regard noir envers la jeune gryffondor était emplit de menaces muettes, si celle-ci ne retournait pas à sa place, l'Italienne allait bel et bien perdre patience.

- Asseyez-vous miss Wilder. Si vous avez des comptes à régler, vous allez devoir attendre la fin des cours. Et miss Hareka, à votre place. Vous aurez tout le temps de parler à votre directeur de maison à la fin des cours.

Baaah voyons. Levant les yeux au ciel, Jade se rassied à sa place rageusement. Alors là, c'était un comble, une prof qui laisse une de ses élèves se ridiculiser à ce point, on aura vraiment tout vu. Espérant tout de même que l'autre allait bel et bien obéir cette fois, la blondinette se replongea dans ses pensées, contrôlant le sang chaud qui bouillonnait en elle. Ce n'était pourtant pas dans ses habitudes de s'énerver ainsi, mais pas désagréable non plus, à croire qu'évacuer enfin la colère qui s'accumulait lui faisait un bien fou. Le déclencheur était néanmoins des plus flous, tant pis.

Observant du coin de l'oeil le manège entre la professeure et le directeur, Jade haussa un sourcil. Ils ne semblaient pas s'apprécier des masses ces deux là. Soupir, alors que finalement, Jade décidait de chercher un peu plus d'informations concernant sa potion. Dégainant son grimoire, elle chercha entre les pages quelques minutes avant de trouver le bon chapitre et la bonne page. La voilà, la fameuse potion de Babillage. Heureusement qu'elle avait eu cette potion en fait, on ne pouvait pas l'accuser d'avoir dit les insultes qu'elle avait pourtant pensé très fort, d'autres mots s'étant échappés de ses fines lèvres à cause de la potion. D'un côté ça lui avait rendu service.. bien qu'au final, une potion calmante aurait été plus appropriée. M'enfin, du moment qu'elle conservait pleine lucidité tout allait bien n'est-ce pas ? Pas de panique de toute façon, les effets finiraient bien par s'estomper, c'était bien là l'essentiel. D'ailleurs, l'exercice collectif sembla se terminer lorsque Miss Evans reprit la parole.

- Il vous reste maintenant 40 minutes pour me faire un devoir sur la potion que vous avez eu. D'abord une description générale de la potion puis de ses effets sur vous. Et ensuite, vous la nommez et vous dites les ingrédients qui la compose.

Exercice plutôt simple donc, il n'était pas bien difficile de reconnaitre les différentes potions, rien qu'à voir le comportement de chacun. Même Chloris était sous l'emprise de l'une d'entre elle, sans doute la raison de son.. attitude déplacée. Dans tous les cas Jade se serait énervée de toute façon, mais il est vrai que si la plus jeune se trouvait bel et bien sous l'effet d'une potion, elle n'y était pour pas grand chose. Comme Trystan, le préfet Gryffondor qui avait décidé de faire un scandale à son tour. Eh bien, beau bordel ce cours. Plus qu'à ignorer tout ça. Du coup il ne restait plus qu'à reporter sa rage sur quelqu'un d'autre et.. Wait, stop, elle avait un exercice à faire maintenant. Pas le temps de tergiverser, elle irait s'énerver plus tard.

Sortant un parchemin sans aucune écriture, Jade commença son analyse. Elle y appliqua un ordre un peu différent par simple soucis de clarté, mais les informations étaient là voilà bien le principal. Tâchant d'être la plus précise possible, la blairelle décrivait peu à peu les effets. Pour les ingrédients, ça ne fut pas bien compliqué, son sortilège un peu plus tôt mêlé aux informations de son bouquin, et voilà ! Espérons que cela soit suffisant pour rattraper sa mauvaise humeur du jour.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Malicia Evans, Mar 7 Fév 2017 - 3:28


J’ai emprunté le LA à toute la classe pour dire que vous partez de la classe, si y a un soucis MP ou si vous voulez poster, faites vous plaisir ! Je ne suis pas prête de verrouiller le sujet.
Chloris, j’ai emprunté ton LA pour dire que tu as bu l’antidote de l’Amortentia et que tu m’as rendu le devoir, si soucis MP!
En bref, je suis désolée du retard que j’ai eu pour clôturer ce cours. Je vous mettrais les notes dans les jours à venir.
:kiss:

J’entends encore quelques rires, quelques paroles insensées mais je n’y fais pas attention. J’attends juste que tout se tasse et que je saches ce que veux Keats. Il est dans ma classe, on se lance des piques depuis le début du cours, c’est marrant deux minutes mais je me demande vraiment ce qu’il fout ici. Je le lorgne du coin de l’oeil, surveille le moindre de ses gestes. Après être revenue de la réserve, je m’approche doucement de Chloris et tends l’antidote. Je l’invite à le boire et vérifie qu’elle le fasse vraiment.

Je retourne à mon bureau, m’installant tout en soupirant. Je suis déjà fatiguée. J’attrape une petite boite que je fais tourner dans ma main. Je ne peux pas prendre son contenu maintenant, il faut au moins que j’attende que les élèves quittent la salle de classe. 40 minutes c'est long à attendre. Trop long. Je reste là, immobile, à attendre que les élèves terminent leurs devoirs. Une fois que le temps est imparti, j’invite les élèves à m’apporter leurs devoirs et à quitter mon cours.

Je les regarde s'éloigner uns à uns. Puis lorsqu'enfin la salle est vide. Je me tourne vers Keats. D'un geste de la main, je ferme la porte. " - Qu'est-ce que tu veux Keats ?" Tout en le regardant, je récupère une pilule que j'avale sans distinction.
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Shae L. Keats, Mar 21 Fév 2017 - 22:52


Les événements s’enchaînent,
Nouvelle crasse
Nouvelle grimace.
La fiole éclate
tu perds le fil
ne revenant à toi
qu'une fois la salle
vidée,
la jeune femme
à tes côtés.

Qu'est-ce que tu veux Keats ?

tu le sais pourtant
que c'est pas le bon moment
que tu vas probablement te faire envoyer chier
mais
les mains qui tremblent
ne trompent personne
la tête
embrouillée,
les sens
en alerte.
Qu'est-ce que tu veux Keats
Au fond
Qu'est-ce que t'espères ?
L'utiliser.
encore
alors que tu lui reproches
au fond
de t’entraîner
te manipuler
se jouer de toi.
t'as pas de figure en fait
avec tout ce que tu viens de lui balancer,
t'espère encore
qu'elle va t'aider.
pathétique.

Tu sais pourquoi je suis là. C'est toi même qui a proposé.

Pas d'hypocrisie,
rien
vous n'avez plus ce besoin
de vous ménager.
y aller franco
vous écharper.
Vous êtes stupides
au fond
vous pourriez vous aider
vous supporter
mais t'as fini par croire que vous n'êtes là
que pour vous enfoncer
avant de vous ramasser
et recommencer.
encore
et encore
et toujours.
un jour
vous comprendrez.
Peut-être.
voix inquiète.

Tu vas m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°5 : Reconnaître les potions

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 8

 Cours n°5 : Reconnaître les potions

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.