AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.89 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 6 sur 6
Coin sorcier loin du Chemin
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle

Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Theya Alomora, le  Lun 26 Nov - 22:27





La d'Elhiya

Une chose était sûre c'est que la blonde ne perdait pas de temps... Aussi vite dit aussi vite lancé, le livre s'envolait sous la main du garçon pour atterrir dans les mains de la belle-cousine. Oui oui je t'ai bien appelé comme ça. Ni une ni deux elle s'était déjà assise sur une table, l'air de rien, alors que toi tu restais plantée là comme une idiote, partagée entre le rire ou... Non en vérité c'était vraiment drôle.

Surtout la tête du garçon, qui se réveillait en un sursaut, ne comprenant rien à la vie car ouais mon vieux, les bibliothèques c'est pas fait pour dormir. Alors tu regardais quand même autour de toi, pour voir si des gens vous avez vu, mais rien. Par contre le garçon te regardait d'un air stupide, ne comprenant pas pourquoi tu étais plantée là sans doute. Puis il regardait sa table, tu te demande surement où est passé le livre petit, mais tu ne sauras pas...

Tu étais au milieu d'une bibliothèque... Simplement à la recherche d'un livre alors que celle qui t'accompagnait faisait mumuse comme une enfant, laissant place à un air amusé plutôt qu'à son air boudeur des dernières minutes. Te tournant vers la jolie blonde en lui faisant un clin d’œil, tu te dirigeas en sautillant, quitte à jouer autant le faire bien. T'asseyant sur la table devant le garçon volé, tu lui demanda innocemment pourquoi il te regardait comme ça.
Celui-ci te répondait simplement qu'il s'était réveillé d'un bond, avec une étrange sensation, il était persuadé qu'il tenait quelque chose dans les mains mais... Ce n'était plus le cas. Souriant en croisant tes jambes tu lui dis

- Si tu veux je peux t'aider à le retrouver, à condition que tu m'aide à trouver qui lit ce livre ? Il n'est plus à sa place, et en plus de ça j'ai mal au pied... Cette bibliothèque et bien trop grande.

Le garçon rougissait légèrement à tes paroles puis tu lui indiquais le nom du livre en question. Attendant patiemment assise au milieu de la bibliothèque, le garçon s'occupait de chercher à ta place, autant en profiter. Observant les moulures du plafond de la bibliothèque londonienne, quelques instants plus tard le garçon revint avec le livre désiré.

- Ah ! Parfait, je te remercie beaucoup ! Bon et le livre en fait c'est mon amie la jolie blonde là bas qui te l'a emprunté... Désolée hein...

Retournant à pas sautillant vers la blonde pour lui dire qu'il fallait procéder à un échange, le livre du garçon contre son livre cette fois tu prenais un petit air malicieux en gardant le livre dans ton dos, les deux mains jointes sur celui-ci.

- Bon alors, il faut lui rendre le livre pour avoir celui-là... Tu acceptes ? Te balançant d'avant en arrière en attendant sa réponse, tu lui fit un grand sourire toute fière de ta petite comédie, qui aurait pu croire qu'un jour tu passerais un bon moment avec elle...


Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Elhiya Ellis, le  Mar 27 Nov - 20:38


Sous une autre trainée d'encre


T avais regardé, amusée le manège de Theya qui s en sortait bien mieux que tu ne l aurait cru. A la voir, godiche, au bar de Jace, puis pleurant d'un rien, tu l'aurais pensée écarlate et balbutiante devant l inconnu au livre volé. C'était intriguée, l'intérêt de nouveau développé, que le coude sur la table, le menton dans la main, tu observais le petit cinéma qu elle jouait sans en saisir encore l'essence.

Le garçon semblait perdu, normal. Mais pourtant, docile, il se levait pendant que la brune regardait le plafond. Vu l obligation de parler doucement, tu te demandais ce qu'elle avait pu lui promettre, n ayant vu la baguette sortir de sa poche. Assez rapidement, il revenait, et Theya sautillait vers toi pour trop innocente sur les lèvres pour l être reelement.

Le sourire malicieux qu elle t offrait dessinait à tes lèvres un rictus circonspect avant de la voir sortir de son dos le livre manquant à ta liste et un petit chantage. D autres aurai dit juste du troc, mais tu aimais l image de rose à epine que ce pouvait lui donner. Moue sérieuse sur les joues, tu feignais la reflexion, glissant les yeux de remps a autre sur le garçon en retroussant le bout de nez. Au final elle s était arrangée pour qu il vous déniche le livre que tu voulais. Pas mal, en fait elle était dégourdie et pas juste apte à la décoration dans les bras de ton cousin.

- Bien joué! Tiens tu peux lui rendre... je sais pas ce que tu lui as promis mais c'est bien vu. Je serai presque impressionnée!

Et au sourire lumineux qui appuyait la véracité des paroles tu lui donnais ton ouvrage-démis du jour-monnaie d échange valable et conservait la table qui allait devenir votre pour le reste de la journée.

Bouteille posée dessus, le sachet de cookie suivait ainsi que ton bloc note et ta trousse. Attendant que la brune termine avec l'inconnu, tu relisais tes notes prises avec Rikka et levait le nez en l entendant revenir prendre place. Toujours la mine amusée tu poussais d un style les sucreries.

- Vu ce que t'as gerbé... tu peux bien en prendre.. Après tu m'diras ce qui s'inspire le plus en soin ou ce qui te manque selon toi. Par exemple pour moi c est la gestion de la douleur c est trop vague a mon goût de notre côté alirs qu' ici.... y a du cjoux

T avais tourné les livres sans vraiment trouver la page destinée aux analgésiques, cherchant à quoi tu faisais allusion.
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Theya Alomora, le  Sam 1 Déc - 0:51

 


LA d'Elhiya


Un peu de cachotteries, qui ne dureraient pas longtemps. Perdant patience sans doute, tu tendais le livre à ta partenaire de recherche qui te tendit le livre volé pour le lui rendre. Te disant qu'elle serait presque impressionnée... Un petit sourire en coin, tout comme son cousin en avait le secret.

- Presque hein ? Petit clin d’œil histoire de montrer le ton, l'humour de ta réponse.

Chemin de retour, alors que le stupide continuait de te regarder, qu'allais-tu faire ? Le laisser planter là sans même un remerciement plus significatif ? Et bien... Oui, la solution aurait été que tu lui dises que la blonde qui t'accompagnait le trouvait mignon mais tu risquerais gros à vrai dire, enfin... Sans doute ? Qu'avais-tu à perdre ?
Hm beaucoup, surtout qu'elle ne se priverait pas, bien qu'elle t'impressionnait de par sa gentillesse à ton égard depuis quelques temps. Tendant le livre volé au garçon, tu lui fis ton plus beau sourire. Une mèche de cheveux que tu coinçais derrière ton oreille en penchant la tête, pour lui sourire :

- Merci beaucoup de ton aide, peut-être qu'on se reverra... A bientôt !

Non, à jamais plus tôt. Donner de faux espoirs, ce n'était pas dans ta nature mais tu semblais te pervertir depuis quelques temps... Quelque chose d'un peu plus sournois s’éveiller en toi, et ce n'était pas pour ton déplaisir. Les tourments de l'adolescence... Tu te détournais du garçon pour rejoindre la jolie blonde qui avait sorti ses notes, et des choses à grignoter. Ton estomac de pouffy se réveillait à l'idée de pouvoir entrapercevoir un oeuf en chocolat si connu mais non, il y avait des cookies, c'était déjà bien.
Obeissant à ses consignes tu prenais un petit cookie en t'asseyant près d'elle, croisant les jambes en calant ta tête sur ta main, tenue par ton bras dont le coude était posé sur la table pendant que tu grignottais telle un petit rongeur ton cookie.

- Ils sont délicieux, merci en tout cas !

Finissant ton cookie, la bouffe avant tout n'est-ce pas ? Elle te demandait ce qui t'intéressait, partageant son opinion, ses recherches, voilà à quoi tout lui servirait ses bouquins. La gestion de la douleur, sous toute ses formes ? Voilà une question qui méritait d'être posée.

- Tu t'intéresses à toutes les formes de douleurs ? Physique, psychologique ? Tu penses que le psychologique pourrait avoir une incidence sur le physique ?

Question qui pourrait lui paraître idiote, mais en vérité pour toi elle était pleine de sens. Bien sûr que pour toi le psychologique avait une incidence sur le physique, les souvenirs qui hantaient ton passé t'empêchaient d'être touchée, sans ressentir une douleur, une sorte de brulure plus ou moins intense selon les endroits. Une ombre passa sur ton visage, tes yeux s'assombrissaient en repensant à ce jour, ce moment... Puis cette délivrance, et la douleur... Les larmes te montèrent, celles que tu retenais depuis tant d'années. Et le moment de vérité était là...

Seul Jace avait réussi à te toucher, seul lui avait cette permission. Les brulures s'étaient apaisées avec le temps, et la confiance qui s'était installé entre vous, ainsi qu'un sentiment... Un sentiment qui pour toi était encore incompréhensible, peut-être était-ce celui dont il te parlait, celui qu'il t'exprimait, mais que toi tu n'arrivais pas à sortir.
Il était bien plus que ton amour, il était celui qui pouvait te toucher, sans que tu ne trésailles, celui qui avait apaisé tes brulures, un seul être aurait pu avoir se pouvoir. Et il était temps que tu t'en rendes compte, il fallut que ça se passe aujourd'hui, avec sa propre cousine, mais qu'importe. L'amour était là, et ton esprit formait les mots remplis de promesses pour le présent et le futur. Je t'aime.

Secouant ta tête pour chasser ses pensées, car les larmes s'étaient enfouies et tu étais désormais tout sourire, en regardant la cousine car ton esprit était désormais eclairé, et tu voulais savoir, tu voulais apprendre, te donner à fond. Pour réussir.

- La psychiatrie, son rapport au physique, ses maladies, son impact, je crois que c'est ce qui m'intéresse le plus, et ce qui m'a donné envie d'entrer dans cette voie. Je veux prendre soin des personnes dans leur ensemble. Soigner passe aussi par le mental, tout comme par le physique.

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Elhiya Ellis, le  Sam 1 Déc - 8:15


Sous une autre trainée d'encre


Le regard avait suivi la scène avec une pointe d'intérêt évasive. Le garçon été parti sûrement d'une promesse d'un autre jour, autre fois, bientôt.. et c'était suffisant. Il était bien brave ce petit et ne s'intéressait absolument pas alors que le bouquin... trésor enfin entre les doigts, tu attendais de pouvoir le feuilleter et le pire chez toi. Car à ta question, la petit souris avait déjà rebondi, autant sur le cookie que tes propos.

Un simple sourire et mouvement de tête à son remerciement, tu hochais d'un signe de tête à sa question, la regardant laisser ses pensees fuir quelques instant vers un monde que tu ignorais. Tout le monde avait son jardin secret, les raisons et motivation de ses propres choix, celui de la brune semblait la troubler encore, détails que tu taisais, par respect ou par habitude, tu ne fouillais pas dans la vie de tout un chacun comme ça. Il te fallait une accroche, un feeling, une demande où juste cette sensation douloureuse des entrailles qui se serraient en voyant l'autrui mal. Là, tu l'observais et j'écoutais juste. Parfois intriguée, parfois amusée.

Et la suite de ses réponses te plait. Tu acquiessais vivement. Le sujet était intéressant, une suite logique sur ce que quoi tu te penchais de ton côté. Une complémentarité sui t'arrachais un sourire validant. A croire que tu lui faisais passer un examen au final...

-Ho Je vois! C'est très intéressant comme spécialisation. Complexe aussi. Mais... j'aurai peut être des prises de notes qui te plairaient sûrement. Ce ne sont que des constat énuméré suite à un rêve éveillé commun. L'expérience tentée qu'une dois et par accident nécessiterait d'être réitéré pour effectuer des conclusions. L'inconscient et les rêves sont supposés dévoiler une part de psyché après tout.

Souvenir d'une nuit agitée dans les cachots avec le Serpentard a qui t'étais lié par quelques fils de magie  noire courant sur ton avant bras et ta main se manière illusoire. Pourtant tu voyais encore clairement ces liens lumineux.. pas le sujet du jour pour le moment. A la place tu revenais a ses interrogations.

-et sinon.. oui.. les souffrances psychologiques jouent beaucoup sur le guérison d un patient à mon gout. Et pas que pour les guérisons physiques. Ça me semble important de ne pas dissocier les deux douleurs a mon avis. Et puis.. si on se base sur l'endoloris, C'est bien l'esprit qui impose des souffrances. L'inverse devrait pouvoir être effectif d une manière ou d'une autre a mon avis.. Mais compliqué de travailler sur ce sortilège a proprement parler pour saisir les limites valables ou non. Alors... bouquins de psychologie!

Car de toute façon il fallait bien des bases et la vision moldue était intéressante à tes yeux. Coup d'oeil malicieux en attente de sa réaction. Après tout, elle semblait avoir plus de jugeote que prévu


Dernière édition par Elhiya Ellis le Sam 8 Déc - 9:10, édité 1 fois
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Theya Alomora, le  Jeu 6 Déc - 23:13





Les révélations de ces dernières minutes fusaient dans ton esprit, flottant comme une poussière dorée, entourant un paysage du sud de la France. Entourant deux corps perdus sur le sable, tout s'assemblait progressivement dans ton esprit, essayant de te remettre de tes émotions, il le fallait car la conversation devenait de plus en plus intéressante.
L'ex-blondasse approuvait ton ambition, bien que selon elle, celle-ci était complexe. En effet, mais tu aimais le difficile, tu voulais découvrir les secrets de l'âme, du psychisme qui s'enfouissait en chacun... En verité tu voulais des réponses, savoir pourquoi cette personne avait agit de la sorte avec toi, pourquoi il vous avait fait tant souffrir.
L'horizon s'était effacé pour laissé place à une enigme encore irrésolue, et la source de tes ambitions étaient là. Ce vécu passé, te poussait à chercher les réponses, à comprendre le comportement humain. Plus que des réponses personnelles, tu étais empathique et voulait donner ces réponses aux personnes qui en avaient besoin, car lorsque c'était toi, personne n'avait pu te les donner. Le monde a besoin de savant, pour donner aux ignorants les solutions à leur problème.

Plus que pour la douleur psychique et physique, le monde qui t'entourait était source de savoir, le monde méritait d'être connu et compris. Bien trop jeune encore pour avoir le cerveau enrichi de toutes ces connaissances, les livres de psychologie pourraient en effet t'apporter beaucoup, à toi comme à la cousine du serpent. Car oui, la gestion de la douleur devait également passer par le contrôle du mental. Après avoir évoqué les rêves et l'inconscient que ta narratrice connaissait que trop bien, vous alliez passé enfin à l'étude.

- Je voudrais bien voir tes notes ça m'intéresse, puis je suis ouverte à l'apprentissage. Prenant un inspiration tu continuais Ton exemple sur le sortilège Doloris est assez intéressant, surtout que ça rejoint le sujet sur lequel tu t'intéresse... De même, le contrôle de la douleur physique passe par le contrôle mental. Par exemple si je me plante un couteau dans la cuisse, je vais avoir plus souffrir car j'ai conscience de ce que je fais, je verrais le sang couler. Tant dis que si je me blesse gravement, sans m'en rendre compte, je ne sentirais pas forcément de suite la douleur. Je pense qu'on l'a tous constaté à un moment donné dans nos vies, genre moi c'était en sortant la poubelle... Enfin j'te passe les détails quoi j'pense que tu m'as comprise... Attrapant un des livres sur la table, présumant que c'était surement de la psychologie au vu du titre Hypnose et Gestion de la douleur.

- Tiens, tu as entendu parlé de la pratique de l'hypnose chez les moldus ? En gros c'est quand une personne spécialisée, te rend dans un état proche du sommeil, assez inconscient on va dire, en faisant des suggestions à ton conscient. D'après ce que je vois en feuilletant ce livre, ça peut aider certaines personnes dans la gestion de la douleur, la dépression... Tu en penses quoi ?

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Elhiya Ellis, le  Dim 9 Déc - 13:59


Sous une autre trainée d'encre


Une validation au dévoilement de tes notes. Tu avais juste mis la main dans ton sac pour sortir le cahier à grand carreau acheté en commerce moldu pour en faire ton recueil de supposition et hypothèse sur ce que tu avais pu entre-apercevoir des traumatismes psychiques que t’avais sous les yeux. T’avais commencé par toi bien entendu, car d’introspection et méditation pour l’animagie, tu avais été obligée d’apprendre à te connaitre un peu plus, d’accepter ce que tu rangeais sagement dans un coin d’esprit, te forçant à chercher cause et raison. Mais il y’avait ton voyage avec Fanch, ce que tu avais croisé dans le subconscient qui avait noirci des pages et des pages de ce petit cahier posé sur un coin de votre bureau.

T’avais hoché d’un signe de tête gardant la main quelques instant sur le carnet, signifiant que c’était dedans, qu’elle pourrait le prendre par la suite si elle désirait, et ton attention retournais à ses propos que tu validais d’autant plus. La douleur entourée de prise de conscience de son existence et des éléments qui l’entouraient la rendait forcément plus réele, et couplée à une peur ou appréhension quelconque, pouvait s’empirer. T’acquiesçais à son exemple et glissais sur l’ouvrage d’hypnose. Un sujet intéressant, ou le patient était forcément volontaire contrairement à l’impero. T’avais à peine survolé, par manque de temps et tendais l’oreille plus attentivement aux explications.

Un sourire étirait les lèvres assez rapidement, ça ne ressemblait pas mal à ce que tu voulais faire avec les voyages dans les rêves éveillés et t’intriguait tout autant.

–c’est intéressant, mais je suppose que comme pour la magie, il faut que le sujet soit réceptif non ? Chez nous on joue avec les force de volonté, coté moldu, ils ont quoi pour permettre d’atteindre subconscient et conscient ? Pas de potion je suppose, mais quelque chose de médicamenté ? Ou pas du tout ? je n’ai jamais trop regardé, j’ai vu un article passé dans un des magazines empruntés avec Mered. Mais en soit, dés lors qu’il est possible d’atteindre l’inconscient et lui suggérer de gérer différemment certaines douleurs ou perte, ca devrait être exploitable. Seul souci… il faut que le patient soit d’accord non ?

Les doigts poussaient le carnet vers la brune, l’invitant à feuilleter, réfléchissant sur les expériences vécues, toutes différentes, et très difficilement contrôlables…

– Lors du rêve conscient, la possibilité d’en prendre contrôle n’est pas vraiment facile avec une personne qui ne sait pas trop à quoi s’attendre. Autant dire que c’est vraiment compliqué même. On sait que c’est un songe, on sait qu’on devrait pouvoir se balader en spectateur pour chercher ce qu’on veut trouver, mais, avec une aide extérieure pour guider le rêveur, ce serait peut-être plus… accessible ? Je sais pas, t’en pense quoi ? L’hypnose est guidé par un spécialiste tu disais, mais il parle ? il montre une route à suivre ? je ne sais pas si c’est faisable avec les potions qu’on a disposition. En plus…. Voyager à deux rend le trajet instable je trouve.. T’as déjà testé ?

Autant savoir si elle voyait de quoi tu parlais avant de détailler un peu plus tes réflexions et conclusions dans les songes de Fanch, ses manifestations qui le suivaient partout et celle, tienne, croisée plus d’une fois…
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Theya Alomora, le  Jeu 13 Déc - 2:36

 


Tu regardais envieuse le carnet de la blonde qui le gardait sous sa main, puis mince tu finis par oser et le prendre. Feuilletant les pages, survolant ses notes. Tu écoutais à la fois sa réponse tout en lisant son savoir écrit.
Elle avait l'air d'avoir tant appris, vos pensées se ressemblaient parfois étrangement alors qu'au départ tout portait à vous opposer. Le temps à jouer, la maturité ou quoi d'autre ? Cette rencontre à Pré-au-Lard a été très influente sur votre relation. Peut être que la blonde ne voulait que saisir l'opportunité pour accéder à la bibliothèque et louer les livres dont elle avait besoin. Pourtant, un intérêt semblait s'éveiller en elle. Tes paroles ne lui paraissaient pas inintéressantes car elle les prenait en compte, et te demandait même d'approfondir. Ravie tu te positionnait les coudes repliés sur la table, la tête penchée.

- Tu as raison. De ce que j'en sais le sujet doit être réceptif, certains moldus ne pourront pas être hypnotisés ou du moins les effets de la thérapie seront moins efficaces. Pour atteindre le subconscient j'ai lu que cela passait par des suggestions comme tu le dis dans le subconscient, le cerveau finit par la suite de s'habituer à ses suggestions et donc de les accepter en quelques sortes ? Je ne crois pas qu'il y est de médicaments... A chercher cependant. Pour ma part j'ai toujours entendu dire que cela dépendait de notre réceptivité à la suggestion. Mais oui, du côté moldu il faut être d'accord.

Cette fois la blonde apportait un autre sujet qui t'étais également cher. Les rêves, oui car pendant bien des années et encore aujourd'hui les rêves étaient ta source d'angoisse. Bien que ceux-ci révèlent parfois tes craintes et envies refoulées en passant par des biais très différents, les rêves sont une énigme à résoudre.

Tu touches vraiment les points qui m'intéressent. Connais-tu Sigmund Freud ? Il s'agit d'un psychanalyste qui a tenté de se pencher sur l'interprétation des rêves. Il en a même consacré un ouvrage je crois. Un voyage à deux dans un rêve tu dis ? Ou un rêve conscient ? Ça s'appelle des rêves lucides non ? Je n'en ai jamais fais.. Il faudrait de l'entraînement, enfin du moins essayer de reconnaître les parcelles de notre corps qui ne pourront être inchangés. Tu penses qu'en suggérant une idée dans un rêve celle-ci pourrait se développer ?
Ça peut être intéressant voir même efficace. Si on part du principe que l'hypnose est faite sur un être réceptif et consentant et que c'est efficace, le rêve a deux le serait encore plus. Les rêves ont tendance à nous marquer, pour certains du moins. Tu as déjà utilisé cette méthode ?


Feuilletant son cahier en attendant sa réponse tu espérais avoir bien saisi l'ensemble de ses questions...


Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Elhiya Ellis, le  Dim 16 Déc - 17:49

T’écoutais, sagement. Un stylo récupéré, une feuille volante prise à ton bloc de dessin vu que la brune avait le carnet de note, tu griffonnais ce qui te semblait important. Sans surprise, un minimum de réceptivité était nécessaire dans l’hypnose, tu apposais à coté le mot « potion » avec un point d’interrogation laissant l’hypothèse qui germait à l’esprit, tout en lui offrant le reste de ton attention. Rajout du mot Sugestions, repassé plusieurs fois à la pointe de l’encre, trouvant la notion trop floue, trop vague, trop remplies d’inconnu et supposition pour etre viable en l’état. Tout comme pour ta décision de devenir étudiante en médicomagie, une entrevue avec un spécialiste, moldu cette fois-ci, serait une possibilité à ne pas mettre de coté. Bien sûr en tant que sorcière encore assez ignorante du monde non sorcier, tu ne pouvais pas te lancer dans ce genre de rdv seule. Alors, l’idée gardée dans un coin de tête se couchait quand même sur le papier d’un simple « rdv ? » qui attendrait.

A l’évocation de l’expérience des rêves éveillés, la curiosité et l’intérêt de Theya semblaient piqués à vif. Elle évoquait un psychanalyste qui ne te disait rien. Les sourcils froncés en faisant non, tu rajoutais le nom sur ta prise de note, ne laissant pas passer la possibilité de pouvoir trouver un ouvrage que ce moldu aurait écrit et relevais le nez pour acquiescer à sa question. Tu parlais bien de rêve conscient. Le stylo reposé, les mèches blondes se penchaient à son niveau pendant que les doigts tournaient les pages de ton bloc jusqu’aux notes faites après la balade avec Fanch.

– Oui rêve conscient. La potion à ce nom-là. Je l’ai couplé au faiseur de rêves, pour tenter de multiplier les possibilités de faire fleurir le subconscient et du coup rendre plus accessible l’inconscient. Seul souci on était deux. Chose non prévu. Un autre serpentard et moi. Nous avons donc pu nous balader ensemble dans les mêmes songes, mais prendre le contrôle a été complexe. Il y’avait des éléments appartenant au serpentard que je ne connaissais pas, et sur qui je n’avais donc aucune influence. Et lui aussi semblait ne rien pouvoir faire. Donc à mon avis t’as raison pour l’entrainement, on doit pouvoir se faire des repères, des images ou mots clés pour déclencher certains points d’inconscient, et de ce fait, y implanter une possible idée pour traiter des traumatismes. Dans l’idée, je vois ça comme ça…. Mais j’ai pu m’adonner à l’experience qu’une fois, et en plus, ce n’était aps volontaire, je m’étais préparée à faire le voyage dans les songes seule et pas a deux…. Je pense qu’il y’aurait matière à faire là-dessus.

T’avais tapoté de l’index le résumé de ce que tu avais vu dans ce cachots. Nul doute que pouvoir le coupler à des bouquins de psychanalyste éveillait grandement ton intérêt. T’avais adressé un sourire lumineux à la brune et plantais les opales dans les siennes.

– Des bouquins de ce Freud ou le traitement des rêves ici tu penses ? ça pourrait servir non ? Et tu veux tester la méthode pour te faire une idée ? T’as forcément un point de vue différent avec tes connaissances moldues. Ça serait intéressant également !

Restait à savoir si Theya était du genre à préférer les hypothèses à la pratique.
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Theya Alomora, le  Mar 18 Déc - 2:29

La trainée d'encre se poursuivait et la blonde écrivait au rythme des mots qui s'echappaient de ta bouche. Toi tu étais là, réfléchie et concise, développer ton savoir était une chose que tu voulais faire. Certains te trouvaient douée pour aider les autres mais toi tu avais besoin de preuves concrètes. De compétences. Avec elle, ce qui devait s'avérer opportuniste au début devint tout autre. Des pensées communes et des intérêts communs, l'ancienne verte et argent continuer d'attiser ta curiosité et tu étais de plus en plus impressionnée. Haussant les sourcils d'un air surpris, elle ne connaissait pas le psychanalyste dont tu parlais. Une chose que tu savais et elle non, peut-être qu'avant tu te serais sentie fière mais là ça te paraissait normal. Vous étiez en train de compléter vos connaissances pour atteindre le même but.

Sa plume grattait la feuille et tu pouvais voir se dessiner des mots que tu avais cité. Il était temps pour toi de répondre à ses interrogations mais avant ça elle tourna quelques pages du carnet que tu avais entre les doigts. Pour te montrer, te faire lire, le résumé de l'expérience qu'elle avait vécu. Et pendant que tu tentais d'imprimer la vision de ces mots dans ton esprit, elle continuait de déverser son flot de parole.

Une expérience dangereuse selon toi, des interrogations prenaient forme dans ton esprit, fallait-il donc que les rêveurs partagent tout leur maux, permettant alors le manque de surprise ? Il faudrait néanmoins se mettre d'accord sur un environnement, vu que le sommeil est provoqué et que le rêve aussi. Serait-il possible de se perdre dans les limbes ? Une course-poursuite, des portes, une petite fille... Prendrais-tu le risque de dévoiler ton âme ?

Tu secouais la tête nerveusement. En représentant sur terre après avoir imaginer le rêve conscient de la blonde, elle voulait le livre rappelle toi. Un peu brusquement tu te levais 《Je reviens, je vais chercher le livre 》Excuse sans doute pour t'accorder un instant de réélection sur la proposition de la jeune fille. T'étais beaucoup trop curieuse. Beaucoup trop. Tu tapais du pied sur le sol devant le rayon réservée à la psychologie et attrapait le livre voulu en glissant ton doigt sur la bordure.
Les pas s'acceleraient et tu revins près d'elle, en un coup de vent. Tu te rassois. Noisette dans l'azur. Croisant les mains sur la table. Droite. Prête à ta réponse. Tu penches la tête.

- Ok pour l'expérience. Tiens, voici le livre. tu le posais sur la table en le poussant du bout des doigts. Je me doute qu'un rêve partagé ne doit pas se faire en un claquement de doigts. Ça demandera de la préparation. J'ai vu tes notes, c'est sacrément risqué. Mais je suis curieuse. Franchement oui j'aimerai essayer. Je pense qu'on devrait imaginer un environnement... où se déroulerait le rêve. Une pièce, je ne sais pas... Je pense qu'on peut trouver des livres sur ce genre de pratique du côté moldue, faudrait retourner sur l'ordinateur pour voir. J'aimerai savoir s'il est possible de rester bloquée dans un rêve. A jamais quoi... T'imagine ? Et de ce que je comprend... faudrait que je te révèle tous mes secrets, pour que tu ne sois pas surprise c'est bien ça ? Ta potion, c'est sans risque ?

Il était tant de s'intéresser à la pratique désormais... autant en connaître les risques.

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Elhiya Ellis, le  Mar 18 Déc - 17:48


Sous une autre trainée d'encre


Des mèches brunes qui dansaient à tes mots, une chaise qui raclait le sol, et les diamants d’océan scrutait la route que la binôme prenait avant de disparaitre derrière les rayons. T’attendais, reprenant tes notes là où tu les avais laissées n’ayant pu réitérer avec Fanch, ne sachant pas trop comment lui proposer vu que ce qui s’était passé dans le dernier voyage, et puis… avec l’incarcération à Azkhaban, tu voulais pouvoir gérer correctement le parcourt dans le dédale de songes et réussir à mieux guider les lieux, les zones à rechercher, que la première fois. Les doigts glissaient sur quelques notes, sur les petits croquis des représentations récurrentes croisées et ne t’appartenant pas, la conclusion que le serpentard gardait en lui un sacré bordel, le fait qu’il ne soit pas toujours « présent » avec toi lors du partage du rêve éveillé t’avais pas mal perturbée. Tu n’avais trop su sur quoi mettre ça, et maintenant non plus. La réflexion perdue sur la forme ombreuse suivant le trio étrange vu trop de fois, tu sursautais presque au retour de Theya.

Un léger sourire offert à sa place récupérée, tu regardais le bouquin, la remerciais d’un signe de tête avant d’hausser, surprise un sourcil à ses premiers mots. Le temps offert à peser le pour et le contre avait été bref, et pourtant la demoiselle était d’accord sous ton regard médusé. Tu t’attendais à bien plus de demandes d’explications, des vérifications sur les possibles dangerosités de l’expérience, des manières de procéder –que tu n’avais pas en main- . Mais à la place, elle partageait son point de vue, proposait une préparation préalable sur un lieu de chute pour débuter. T’avais hoché de la tête, ne sachant pas trop si sur un songe partagé une focalisation commune sur une pièce à atteindre fonctionnait. Avec le brun, c’était plus du hasard, du feeling, de l’urgence et de la précipitation, bien que tu avais réussi à atteindre un sainte mangouste chimérique sans trop de problème.

Une moue circonspecte sur le visage, tu te permettais quelques secondes à visualiser le travail à mettre en place avant. Prendre un ouvrage sur les songes te semblait une bonne idée, tant pour les signification que les moldus pouvaient leur donner que pour voir ce comment ils imaginaient les manifestations d’inconscient.  Les craintes de la poufsouffle dessinait néanmoins un sourire à tes lèvres. Rester bloqué devait très certainement être possible, mauvais dosage, réveil tardif… peut être même un traumatisme au sein du rêve même si tu supposais qu’une mort de son soi-promeneur dans un songe forçait le mécanisme de survie et donc de réveil très certainement le palpitant en berne.

– Il doit bien y avoir moyen de rester bloquer volontairement… pour l’involontaire, en respectant les doses de potions il n’y a aucune raison d’avoir de souci. Ce n’est pas moi qui fait les mixtures, ce n’est vraiment pas mon domaine de prédilection même si je m’y plie quand je n’ai pas le choix. Mais pour le coup, je les achète comme ça, aucun doute possible sur la qualité du produit. Pour les secrets… Hum… Je ne pense pas que ce soit nécessaire pour peu que tu saches maitriser ce que tu renfermes… Pas facile je suppose, d’autant qu’à deux à guider, ça peut devenir chaotique.

Tu marquais une pause, tapotais du dos du stylo le livre qu’elle t’avait ramené, réfléchissant une fois de plus. Dans un parcours dans l’inconscient de deux personnes il y’avait forcément de multiples inconnues, mais c’était bien ce qui dont il était question quand il fallait s’occuper d’un patient. Les yeux glissaient de nouveau accompagnant un sourire en coin.

– L’idée c’est de guider l’inconscient vers ce qu’on cherche dans la version moldue non ? Si on garde un fil conducteur qu’on a défini à l’avance, ce devrait être moins aléatoire… enfin en theorie. Y’a des bouquins sur les rêves ici tu as dit ? Je ne pense pas que dévoiler tous ses secrets soit bien nécessaire en vrai… Même si forcément on peut se risquer à laisser passer des choses qu’on veut pas.. Pas dit que ça se manifeste clairement par contre…

En tout cas, avec fanch ca n’avait pas été clair du tout, avec la petite blonde a couettes qui apparaissait régulièrement non plus… Se balader dans l’inconnu-connu pouvant changer de forme créait forcement des surprises non évitables
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Theya Alomora, le  Mar 25 Déc - 16:21

 

LA Elhiya

Les yeux de la blonde surpris de ta réponse, tu souriais timidement, tu savais pas trop comment prendre ça surprise. Peut-être était-elle impressionnée ? Et elle tapait son stylo sur le bouquin freudien que tu lui avais apporté, celui-ci vous servirait peut-être pour cette expérience. Le regard se voulait inquiet mais excité, un mélange d'émotions humaines contradictoire qui retournait ton estomac de blairelle. Une expérience à mener et qui pourrait peut-être résoudre certains mots, découvrir les sources de certains comportements que tu avait désormais, enfin, depuis quelques années.

L'inconnu restait enfoui dans l'inconscient de l'Homme et paraissait inaccessible, grâce à la magie vous auriez peut-être cette possibilité d'aider les gens toucher par cette douleur non assumé, encore inconnue. Les psychothérapies deviendraient alors un simple complément de cette méthode, si celle-ci s'avérait efficace. Là où il fallait prendre des mois pour creuser et atteindre le fond du problème, ici l'inconscient le révèlerait au bout de quelques heures de sommeil.
Il fallait que ça reste sous contrôle, certain pourrait abuser de ces rêves éveillés afin d'atteindre des performances inaccessible dans le monde réel. Une sorte de drogue, une dépendance de vivre dans un rêve où il n'y a aucune limite. Une addiction, dans laquelle beaucoup pourrait se perdre.

Pour elle, pas la peine de connaître tes maux, pourtant des projections incontrôlées pourraient se faire dans un monde que tu ne contrôle pas bien qu'il s'agisse de ton monde. Le doigt sur les lèvres, les pinçant légèrement pour la réflexion, étrange toc mais les yeux se perdaient sous ses paroles, ta réflexion se faisait et les mots finirent par sortir. La potion d'accord, au vue de tes notes... Je pense que les projections étaient incontrôlées, car lui même ne les contrôlait pas quand il était conscient. Le problème c'est que parfois nous avons certains sujets qui sont enfouis et nous paraissent, lors de notre état conscient, pas vraiment important. J'ai un lourd passé Elhiya, très lourd, et je préférerais que tu sois au courant car je ne sais pas si j'arriverais à contrôler certaines projections de mon inconscient. Quand je suis éveillée c'est une chose, mais lorsque c'est un rêve, je ne sais pas. Il faut qu'on trouve des livres. Pour le lieu, on peut essayer de le dessiner et de s'en imprégner pour s'accorder sur le lieu où tout se passerait. Évitant comme ça des projections, un lieu qui m'est totalement inconnu de préférence.

Tu redoutais plus que jamais la personne qui hantait tes songes, bien que cela faisait un moment que ce n'était pas arrivé, depuis que tu étais avec Jace en fait... Pourtant tu savais qu'il était incontrôlable, à tout moment il pourrait venir et tout dévaster. Plus qu'un être inconscient, il avait réellement exister et t'avait traumatisé pour l'éternité. Il était même dans ton sang. Ton père.
Il te fallait un accord, pour que tu divulgues tous ces maux, il ne fallait pas la brusquer non plus. Si elle préférait ne rien savoir, tel était son choix, mais à ses risques et périls.

Ça ne me dérange pas de les dévoiler, j'ai appris à les assumer mais je ne veux pas que tu sois surprise, choquée, ou je ne sais quoi, par certaines projections de mon inconscient. Garder un fil conducteur oui... Ça pourrait être une bonne idée, mais viens avec moi, on va aller voir sur les ordis si il y a quelque chose. Tu te levais accompagnée de la belle prend juste tes notes sorcières, on sait jamais... un petit chuchotement à son oreille puis des pas légers sur le sol de la bibliothèque. De retour aux ordinateurs, tu réfléchissais aux mots-clés que tu pourrais utiliser afin de trouver les livres dont vous aviez besoin. Tu tapais "rêve lucide", et regarder un peu les résultats. Tu notais sur un papier quelques noms et te diriger vers les rayonnages avec la blonde pour trouver les livres notés. Tous les livres étaient là et tu les récupérais dans tes bras peu chargés, trois au nombre total. On y retourne

Reprenant place à votre table afin de continuer vos recherches tu posais les trois livres sur la table. Le premier semblait expliquer et définir ce qu'était un rêve lucide, posant les bases du rêve lucide. Tu voyais différents mots attirés ton œil, "Yoga du rêve", "vouloir s'éveiller", tout ça te semblait bien intéressant et tu feuilletais à la recherche de savoir. Le premier chapitre semblait porter sur le terrain, donnant différents noms au rêve conscient. Regarde, ça parle de témoin du rêve... Ça serait toi donc
Les minutes de silences s'accumulaient alors que tu tournais les pages des livres, un intérêt de plus en plus profond s'éveillait en toi pour cette expérience hors du commun.
Le deuxième livre faisait un différence entre rêve éveillé et rêve lucide, ce qui était plutôt intéressant car pour toi ce n'était qu'une seule et même chose. Elhiya ce livre dit que le rêve éveillé se fait hors du sommeil, c'est un méthode de psychothérapie. C'est mener par un médecin spécialiste un psychologue donc et ça doit être focaliser sur la thérapie... C'est ce qui se rapproche le plus de l'état d'hypnose selon moi... Ça parle d'état de veille, de transe. Tu piquais un stylo et griffonnais des notes sur une feuille de papier volée, afin de retenir ces informations.
Passant au troisième livre pour passer les deux autres à la jolie, le dernier était un sorte de guide pratique pour la réussite de cette expérience. Une sortie de son corps même, étrange comme tout ces livres peuvent être différent. Ça s'appelle la phase... C'est un état entre le conscient et le sommeil paradoxal... Tu marmonnais et griffonnais encore toutes ces informations. Espérant que tout ça puisse vous apporter quelque chose afin d'aboutir à une expérience réussie.

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Elhiya Ellis, le  Lun 31 Déc - 14:34

Elle se pincait les lèvres, comme si quelque chose la perturbait vraiment, toi, tu regardais, te demandant ce qui pouvait poser problème. Les projections de Fanch non contrôlées méritaient, à ton gout, que tu te penches dessus, que tu saches quoi en faire et comment les traiter ou du moins échanger avec. De ce que tu avais vu, comme pour la môme qui te suivait dans plusieurs songes, ces entités avaient été aptes à communiquer là où le serpentard ne pouvait. Fait étrange, tous te semblaient liés. Tu n’avais pas pu assez approfondir pour voir ce qu’il en était, et doutais fort qu’être préparée à ce que tu pouvais rencontrer fut la meilleure des solutions, si le patient pouvait bloquer absolument tout son subconscient le voyage serait rapidement limité. Néanmoins tu entendais les craintes de la brune, acquiesçais d’un signe de tête, comprenant que certaines choses ne voulaient pas forcement être montrées. Par contre, tu ne saisissais pas la sollicitude dont elle faisait preuve.

T’avais du papillonner des yeux sans le vouloir, ne comprenant pas sa peur que tu puisses être choquée ou surprise par une représentation du subconscient trainant dans un coin de sa tête. Les mèches dorées s’étaient inclinées sur le côté, mine très sérieuses, te demandant si les spécialistes moldus demandaient à l’avance sur quoi travailler, si en fait c’était au patient de tout faire ou non. Tu griffonnais la question, relevant le nez sur Theya en la rassurant « Je crois que je vois ce que tu veux dire ». Le coté simple observateur dans un reve commun n’était pas vraiment possible vu que les voyageurs pouvaient modifier le parcours l’un comme l’autre. Même si ca manquait un peu d’impartialité sur le travail à faire, il te semblait, désormais saisir l’intérêt de prévenir ce qui pourrait bien exister ou non. Ne serait-ce que pour éviter un séjour chimerique à l’hopital comme avec fanch.

Dans l’accord, t’avais suivi sur les ordinateurs pour chercher surement des bouquins de plus. Lubie moldue étrange qui t’échappait toujours autant. Ton cahier de note contre la poitrine tu observais la brune faire, continuant à trouver qu’un accio irait toujours plus vite que déambuler d’un ordinateur à des rayonnages. Mais à la finalité identique, des ouvrages récupérés, les mirettes se perdaient sur quelques tranches de bouquins avant de reprendre place à votre table. Intéressée, tu trottinais derrière la brune, reprenant ta place, tendant l’œil au bouquin. Les moldus semblaient avoir travaillé également ce qui avait éveillé ta curiosité et de dodelinement de tête tu reprenais les livres laissées par Theya.

– Intéressant. On peut les emprunter aussi ? Ça mérite bien plus qu’une après-midi sur un coin de table je pense. T’en dis quoi ? on prend tout ça et on planche au calme là où on a pas a surveiller ce qu’on dit ? tu pourras même scruter les potions qu'il me reste si tu veux
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Theya Alomora, le  Ven 4 Jan - 13:19

LA d'Elhiya

Les nuées de souvenirs s'effaçaient comme le brouillard au levé du soleil. Tout allait pouvoir s'éclairer en quelques moments passés avec la blonde qui t'accompagnait, vos connaissances rejointes pourraient faire des merveilles. Des syllabes réconfortantes sur ses lèvres, apaisant ton inquiétude sur les projections qu'elle connaîtrait peut-être. Celle d'un homme qui t'avait fait du mal, qui avait pu détruire ta famille, et toi. Petite fille aux cheveux bouclés, sans jamais pleurer. Toutes les larmes retenues finiraient par sortir, car comme le temps, le soleil ne peut pas toujours rayonner sur ton visage. Il faut parfois un peu d'eau pour nourrir la terre, et nous humains nous soulager de nos maux.
La belle récupérait les livres qui lui paraissaient intéressants et tu regardais ses yeux azurs, au souvenir de ceux de son cousin, tu rougis légèrement, timide, peut-être, de la laisser entrer dans ton monde subconscient. Mais si curieuse de faire cette expérience. Il avait fallut que quelques mois s'écoulent depuis votre première rencontre pour que tu reconnaisses qu'elle méritait ton intérêt, passions communes ainsi qu'intérêt.
Les dents se montraient, étincelantes comme d'habitude et tu secouais tes boucles, pour lui confirmer que vous pourrez les emprunter, afin de les étudier plus tard, dans un coin plus tranquille. Impatiente de ce qu'elle pourrait t'apprendre, te faire découvrir, un sorte d'apprentissage en parallèle avec Poudlard.
Le sourire restait aux lèvres quand chargées par les livres et les notes vous vous rendez au comptoir de l'accueil, carte de bibliothèque en main.

- On pourrait aussi partir avec... Mais ça se passe pas comme ça, va falloir faire la queue.

Moue de princesse mécontente sur ton visage, impatiente à vrai dire et quelques instants après vous étiez enfin face à la bibliothécaire pour emprunter les ouvrages. A sa demande tu donnais ta carte, qu'elle passa dans un appareil et inscrivant sur l'intérieur de chaque livre la date à laquelle il faudrait les rendre. Longtemps, tant mieux, comme ça vous aurez le temps de vous plonger dedans. La jeune femme te rendait la carte alors que toi et Elhiya récupérait les livres, direction la sortie. En dévalant les quelques escaliers de la sortie tu te tournas vers la blonde pour la remercier gentiment.

- Merci pour ces connaissances Elhiya, j'ai hâte qu'on se penche plus intensément dessus... D'ailleurs faudra que tu me tiennes au courant où Est-ce-que tu voudras qu'on fasse ses recherches.

La promesse d'un retour, et d'un futur voyage à deux, dans des contrées méconnues et éloignées du monde réel. Le rêve.

[Fin du RP, Merci Elhiya ♥]
Contenu sponsorisé

Coin sorcier loin du Chemin - Page 6 Empty
Re: Coin sorcier loin du Chemin
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 6

 Coin sorcier loin du Chemin

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.