AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-20%
Le deal à ne pas rater :
20% de réduction sur IROBOT Aspirateur ROOMBA 606
199.99 € 249.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare
Page 1 sur 4
Un wagon spécial
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un wagon spécial Empty
Un wagon spécial
Peter McKinnon, le  Ven 9 Sep 2016 - 10:37

HRPG:
 

Stupeurs ferroviaires - RP privé avec Keira Sanders


En ses 16 années de misérable existence insignifiante, le plus beau jour qu'avait vécu Peter était probablement celui où il avait été nommé préfet. Alors qu'il avait passé le reste de sa scolarité dans un anonymat des plus triste, il avait enfin reçu une marque de reconnaissance ! Il lui avait semblé, au premier abord, que la lettre envoyé par Poudlard à la fin des vacances était comme toutes les autres, il s'était bien trompé ! En plus de la liste des manuels à acheter, il y avait trouvé une lettre le félicitant ainsi qu'un insigne vert et argent, le faisant entrer dans la longue et prestigieuse lignée des préfets de la maison serpentard.

Cet insigne, Peter l'avait ressorti ce matin là. Il l'avait conservé dans une boite tout l'été, n'en ayant que brièvement parlé à ses parents, pour ne pas embarrassé sa cracmolle de soeur. Il l'épingla prestement sur ses vêtements moldus, se contempla dans la glace. Il trouvait qu'une telle reconnaissance venant du monde magique jurait sur des vêtements moldus, mais c'était le prix à payer pour arriver à King's Cross sans être remarqué. Il lui sembla alors que tout se passait très vite, en un éclair il était arrivé à la gare, avait passé la barrière et s'était retrouvé devant le majestueux train. Au milieux de la foule grouillante des élèves et de leurs parents, Peter embrassa ses parents et monta à bord du premier wagon, à l'avant du train, réservé aux préfets.

Désormais, plus de risque de ne pas trouver de place dans le train ou de se retrouver avec trois avortons surexcités à l'idée de se faire martyriser lors de la cérémonie de répartition. Le wagon des préfets, au contraire des autres wagons à compartiment du train, offrait une assurance de quiétude. Il était spacieux, le long des parois étaient collées de confortables banquettes en velours. Au centre du compartiment, se trouvait une longue table couverte de divers choses à boire et à manger. Ca et là, on pouvait trouver des armoires vitrées contenant des livres dont notamment la très à propos "Histoire des préfets célèbres". Au bout du wagon, on pouvait également apercevoir des sortes de cabines d'essayage, aux rideaux en soie, certainement là où les préfets se changeaient rapidement en robes de l'Ecole pour pouvoir aller régenter les couloirs du train.

Peter poussa un soupir de soulagement en voyant qu'il était le premier arrivé dans ce somptueux espace. Il fallait dire que le train avait encore plusieurs minutes avant de démarrer. Le jeune serpentard était rapidement monté à bord pour éviter d'avoir à se lancer dans des adieux larmoyants. Il pris place sur l'une des banquettes lui donnant l'un des meilleurs accès à la table centrale. A coté d'une corbeille de fruits, il y avait une pile d'enveloppe avec les divers noms des préfets. Il prit l'enveloppe qui lui était adressée, c'était une liste d'instructions rédigée à leur intention par la direction de l'Ecole. Il saisit une carafe et se servit un peu de l'eau qu'elle contenait dans un verre finement ouvragé et coloré aux couleurs des quatre maisons de Poudlard. Tout en s'abreuvant, il se cala confortablement sur l'assise de velours et sourit en pensant à ce à quoi devait ressembler la salle de bain des préfets.
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Keira Sanders, le  Sam 10 Sep 2016 - 19:42

Encore une nouvelle année à Poudlard, la dernière pour la brune - en réalité, cela fait deux ans qu'elle était en septième année, mais on sait tous qu'il n'existe rien de tel que la cohérence temporelle, alors on fait comme si c'était la première fois pour les nécessités du scénario. Cela lui faisait tout drôle de rentrer en dernière année. Être dans les plus grands de la cour, ceux qui sont Ô combien effrayants pour les petites têtes blondes de quatre-vingt centimètre de haut, celles qui à la boutique se vantent de leur qualités sur le papier ou qui indiquent avoir des bras qui ne mesurent qu'une dizaine de centimètres. Parmi eux, des gamins excités et impatients, des gamins polis et bien élevés, mais aussi de vraies teignes qu'on aurait envie d'assommer avant d'arriver au château.

Et là, tout le tableau se trouvait devant les yeux de Keira, debout sur le quai neuf trois-quart après avoir traversé le fameux mur enchanté. Le train faisait déjà du bruit, il était déjà en route. Un filet de vapeur épais se frayait un chemin dans les airs, donnant à l'endroit une odeur bien caractéristique du quai magique. Elle leva les yeux vers la pendule accrochée au mur : 10h56. Plus que quatre minutes pour embarquer avant de voir tous ces wagons s'éloigner vers les collines écossaises ; ceci expliquait toute cette agitation, ces parents qui couraient en traînant leurs gosses par la manche, de peur qu'ils n'aient déjà loupé le train, ces aux-revoir comme s'ils s'agissaient d'adieux qui se précipitaient, quelques têtes blondes qui poussaient tout le monde pour monter à bord de peur de ne pas y arriver s'ils traînaient vingt secondes de plus. Il y avait un sacré paquet de monde sur la bordure du quai, mais surtout des parents à mi-chemin entre les larmes et les sourires radieux qui attendaient de faire un dernier signe de la main à leur progéniture.

Nostalgique, Keira resta plantée à l'entrée de la voie en analysant la scène d'un air neutre. Ses parents ne l'avaient accompagnée que pour sa toute première rentrée, et elle aurait préféré que ce n'eut pas été le cas. Ils l'avaient amenée à bon port, mais elle n'avait pas eu le droit au même câlin d'au-revoir que les autres enfants. Une petite tape sur l'épaule de la part de son père, un regard strict et tout un discours sur ce qu'elle devrait faire pour réussir brillamment ses études et le respect des règles de la part de sa mère, c'était tout ce dont elle se souvenait. Et ç'avait été embarrassant. Parce qu'elle avait cru que, pour une fois, Lucy l'aurait lâchée avec ses belles paroles. Mais la maman de la brune ne perdait jamais le nord.

10h59, il était largement temps d'embarquer, alors elle se précipita vers la première porte vers l'arrière du train. Tant pis, elle traverserait tout le couloir. Elle était vêtue d'une robe bordeaux sobre, s'arrêtant au dessus du genou, avec un nombre impressionnant de froufrous, de dentelles et de nœuds. Avec son teint porcelaine, elle avait comme d'habitude l'air d'une petite poupée, et le vert de son insigne de préfète contrastait dans tout cela. Un chapeau noir élégant trônait également sur sa tête. Elle ne savait pas si elle serait autorisée à le porter encore longtemps, mais il était hors de question qu'elle dévoile la partie de crâne qu'elle cachait en dessous, suite à cet incident de transplanage. Grâce à ce chapeau, ses cheveux avaient l'air normaux, et elle aimait ça. Elle traversa donc le couloir, s'arrêta au passage pour dire bonjour à une amie proche - probablement Alice, mais je n'ai pas le droit de dire que c'était en effet elle, avant d'arriver au niveau du compartiment des préfets. Elle se demanda si toute l'équipe était déjà là. Il y avait quelques changements, cette année, dont un dans la sienne. Un p'tit nouveau chez les verts, car l'autre devait s'être fait trop vieux.

Elle poussa la porte, jeta un œil rapide à la seule personne qui s'était assise dans le wagon. Elle reconnut sans grande peine ce joli visage maladroit, et un sourire amusé vint tordre ses lèvres. « Peter ! » gloussa-t-elle. « C'est... donc toi, notre nouveau préfet... », constata-t-elle en s'asseyant à côté. Elle attrapa le mot qui lui était destiné sur la table, le parcourut rapidement des yeux avant de l'abandonner comme une chaussette pourrie : c'était le même ramassis de blabla que l'année passée. « Tu vois, t'as bien réussi à te faire remarquer un peu, toi qui disait manquer de... contacts et d'importance, » ria-t-elle encore. Pour une fois, le trajet s'annonçait sympathique. Elle porta les mains à son chapeau par réflexe, pour vérifier s'il était toujours là et toujours bien calé devant ce qu'il cachait.
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Peter McKinnon, le  Sam 17 Sep 2016 - 12:22

La porte du wagon s'ouvrit tout d'un coup. Peter fut soudainement tiré de ses pensées par l'entrée de celui ou celle qui devait être un autre préfet pour cette année. Le regard du jeune serpentard se porta d'abord sur ce qui était à sa hauteur, des jambes minces et élégantes. Il leva son regard au dessus de deux genoux, pour arriver à une petite robe bordeaux, cela commençait à devenir intéressant. Encore un peu plus haut, un badge vert et argent étincelant, il était face à la préfète de serpentard ! Et puis le regard de Peter s'arrêta sur ce visage ...

- Peter ! C'est ... donc toi, notre nouveau préfet ...

Dans un effort herculéen, le jeune nouveau préfet réussi à refermer la bouche assez vite que pour ne pas avoir l'air totalement ahuri. Il regarda, médusé, l'élève de Poudlard, qui était probablement la plus douée pour le mettre dans ses petits souliers, s’asseoir à coté de lui. Secrètement, au fond de lui, il rassemblait toutes ses forces pour ne pas rougir. Il avait passé l'âge de devenir écarlate devant une fille. Et pourtant, il était bel et bien assis à coté de Keira. Elle lui avait vendu sa baguette magique, était joueuse de quidditch, était née plusieurs mois avant lui, était également préfète, fallait-il en rajouter ? Ce curriculum vitae aurait suffit à impressionner n'importe qui. De plus, elle était assez jolie, plutôt le type de Peter. Autant dire que ce dernier couvait secrètement une attirance particulière pour cette apprentie sorcière pour le moins impressionnante. Et, jusqu'à ce que d'autres préfets n'arrivent, ils seraient seuls dans ce wagon.

- Tu vois, t'as bien réussi à te faire remarquer un peu, toi qui disait manquer de... contacts et d'importance.

Là encore, sourire aurait été puérile. A la place, Peter adopta un petit sourire gêné. Il fallait dire qu'elle marquait un point. Sa famille d'illustre ascendance avait sombré dans l'oubli quasiment le plus total après qu'elle ait été pratiquement décimée lors de la première guerre contre les mangemorts, et lui, le petit McKinnon, décrochait un insigne de préfet, c'était une chance de replacer son nom à l'avant plan du monde magique, en commençant par une dimension scolaire. Keira, elle tripotait le chapeau qu'elle avait décidé d'assortir très élégamment à sa tenue, mais le jeune serpentard n'y fit pas attention. Il inspira profondément et réussit à parler d'une façon assurée et calme :

- Oh ! Ben quelle surprise ! Oui on dirait que l'on va être amené à se côtoyer d'un peu plus près cette année ...

*Mais pourquoi est-ce que tu dis ça, andouille ?! Si tu parles de la salle de bain des préfets, n'y pense même pas !*

Chassez le naturel et il revient au galop ! Peter se rendit un peu tard compte de sa gaffe alors qu'ils étaient occupés à se fixer du regard.

*Parle-lui, espèce d'idiot !*

- Hum ... Oh ... Je ... Enfin, je manque à tous mes devoirs, tu souhaites boire quelque chose ?

D'un geste de la main, il désigna la table centrale remplie de victuailles. Il en profita pour récupérer son gobelet sur la table et commencer à le tripoter après avoir avalé une courte lampée d'eau.
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Keira Sanders, le  Ven 30 Sep 2016 - 21:23

Se côtoyer d'un peu plus près, expression désuète qui fit sourire la brune moitié cachée derrière son chapeau. La proximité et tout ça, c'était un truc étrange, un truc pour les gens qui avaient besoins de se sentir entourés et plus puissants, mais ce n'était pas son cas. Elle s'en sortait, étant plus ou moins proche de quelques amies à qui elle tenait tout de même, mais qui se comptaient sur les doigts d'une main partagée en deux. Ce garçon-là était amusant, un peu maladroit. Il lui faisait penser à un petit clown. Il la distrayait, et après la gêne était venu le rire ; cette fois, elle comptait bien sauter directement sur le rire sans passer par le premier.

Elle le fixait du regard, un sourcil presque levé et un sourire amusé aux lèvres - le genre de sourire crispé de quand on se retient de rire, le regardait avec plaisir réfléchir à ce qu'il venait de dire et ce qu'il devrait dire ensuite. Sa voix brisa enfin le silence pour proposer à boire après avoir pas mal bégayé. Il s'en sortait pas trop mal, ce coup-ci. C'était une bonne issue.

La préfète, toujours amusée, aurait bien été tentée de répondre qu'elle pouvait se servir seule, mais décida plutôt de jouer le jeu. Elle acquiesça d'un lent hochement de tête, et désigna une bouteille de jus de l'index, tout en faisant planer le silence. Elle n'avait pas vraiment soif, mais l'idée de voir le petit Peter servir et bégayer à nouveau lui plaisait, même si ce garçon était aussi capable de lui renverser la bouteille dessus par maladresse.

Ses yeux se posèrent sur les vêtements du nouveau préfet. Un pantalon avec cette matière épaisse qui avait l'air râpeuse. La sorcière n'en avait jamais porté - avait-elle seulement déjà vêtu un pantalon, un jour ? Elle en doutait. Une chemise, mais pas du genre élégante comme celles de son père. Plutôt casual. Le jeune avait des efforts à faire si telle était sa garde-robe. « Je préfère te voir en robe de sorcier, » annonça-t-elle d'un air boudeur. « Ces vêtements sont... » pas à son goût, certes, mais ce n'était pas ce qu'elle comptait dire. « ... un peu banals et s'assortissent mal avec ce badge. » La banalité, c'était depuis toujours le cauchemar de ses parents. Cauchemar qui lui avait été transmit comme si c'était codé quelque part dans ses gènes, comme si chacune de ses cellules respirait son désir de démarcation.
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Peter McKinnon, le  Ven 30 Sep 2016 - 22:20

Suite à l'offre du jeune nouveau préfet, Keira avait hoché la tête et désigné la bouteille de jus de citrouille. Peter, esquissa un sourire et entreprit de lui en servir un verre. Sans s'en rendre compte, il était devenu esclave de la belle et cela n'allait probablement pas s'arrêter là. Elle allait probablement le faire tourner en bourrique pendant le reste du voyage et il aimerait probablement cela.

Pendant qu'il était occupé à la servir, celle-ci se lança dans un observation des vêtements horriblement moldus du jeune sorcier.

- Je préfère te voir en robe de sorcier, ces vêtements sont ... un peu banals et s'assortissent mal avec ce badge.

*Alors ça c'est une femme de goût, elle a reconnu que les moldus faisaient n'importe quoi au niveau de la mode ! Et puis, elle a un tel chapeau ...*

Peter se retourna vers elle en lui tendant le gobelet qu'il venait de remplir à son intention. Il lui sourit et tenta de repartir sur un ton plus posé :

- Oui, je sais, c'est vraiment nul de porter ça ! Mais bon c'est obligatoire quand on prend les train chez les moldus. Mais je compte bientôt mettre une robe. Il y a des cabines plus loin dans le wagon pour qu'on puisse ...

Peter se racla la gorge avant de terminer sa phrase :

- Pour qu'on puisse se changer en toute discrétion !

*Oh non mais quel tact je vous jure !*

- Enfin, même si toi tu es magnifique dans cette robe !

*Par la barbe de Merlin, quel boulet !*

Le jeune serpentard essaya alors de se raccrocher à n'importe quoi pour ne pas avoir l'air de brusquer sa camarade préfète :

- Je veux dire que ce chapeau est absolument sublime ! Tu ... tu aimes les chapeau en fait ?
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Keira Sanders, le  Dim 16 Oct 2016 - 16:01

La préfète attrapa doucement le verre qu'on lui tendait si gentiment et se mit à le siroter de façon distinguée. Elle ne levait pas le petit doigt, la pauvre jeune femme n'était pas un stéréotype sur pattes non plus ; seulement, elle se tenait droite et prenait soin de ne pas en mettre une goutte à côté ou d'avoir l'air ridicule. Elle ne faisait pas partie de ces personnes avec qui la catastrophe arrive à coup sûr : un peu de ketchup sur la robe, une frite par terre, ou même boire littéralement boire la tasse avec un verre de jus de pomme ne faisait pas partie de son quotidien. On dit qu'un narrateur met toujours un peu de lui en son personnage, mais la brune n'héritait pas ce côté soigneux de sa narratrice.

Elle était soulagée, étrangement, car ça devrait la laisser indifférente, peut-être que finalement elle l'aimait bien, quoiqu'il en soit elle était soulagée d'entendre qu'il trouvait ses vêtements très moyens également et qu'il comptait enfiler sa robe de sorcier sans trop tarder. La suite la fit beaucoup rire silencieusement, car elle ne tenait pas à éclater de rire d'une façon grotesque et peu délicate. Il était toujours aussi maladroit dès qu'il ouvrait la bouche, c'était absolument hilarant. La préfète pourrait passer des heures à s'en moquer gentiment et à jouer avec ça.

« Enfin, même si toi tu es magnifique dans cette robe ! » Elle haussa un sourcil, esquissa un sourire et baissa les yeux pour regarder la robe qu'elle portait. Le même style que toujours. On ne pouvait pas dire qu'elle expérimentait, mais ça lui allait bien. Il parla ensuite de son chapeau, quelle question que de demander si elle aimait les chapeaux, la question respirait le malaise. « Merci, je préfère ça aux robes de sorcière, elles sont fades » car elle ne la faisaient pas ressortir, elle était un être mélangé à une foule seulement, yeux noirs cheveux noirs robe noire tout était noir et indistinct alors qu'elle préférait se distinguer des médiocres, « et je n'ai jamais... enfin, je suppose que j'aime bien les chapeaux » mais elle n'en portait que très peu. Là, c'était spécial. Elle se sentait un peu impolie de garder ce chapeau sur la tête à l'intérieur, mais à moins de se donner en spectacle devant le jeune homme, elle n'avait pas le choix. « Ça ne te dérange pas, le chapeau ? Tu ne trouves pas ça malpoli ? » S'il lui répondait que oui alors elle le ferait, elle n'aimait pas avoir l'air rude.

Elle partit sur une toute autre direction, il était temps de jouer avec. « Toujours pas de charmante compagnie pour fréquenter ce fameux coin du parc ? » Elle gloussa légèrement, non d'une façon ridicule mais juste histoire de marquer qu'elle s'amusait de la gêne que sa question pouvait cr
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Peter McKinnon, le  Jeu 20 Oct 2016 - 14:25

Il était évident pour Peter que ses derniers dérapages verbaux amusaient, au moins secrètement, la jeune préfète. Mais la discussion avait glissé sur la mode et les vêtements et il était clair que c'était une opportunité à saisir pour faire oublier tout ce qui venait de se dire.

Apparemment, Keira n'aimait pas les robes de sorcier, qu'elle trouvait "fades". Peter n'était pas réellement du même avis qu'elle. Il avait passé assez de temps à regarder des photos de Gilderoy Lockhart pour avoir vu tout un tas de tenues typiquement sorcières et qui étaient tout sauf fades. En allant aux Halles peu de temps avant la rentrée, il s'était redit qu'un jour il serait riche et qu'il passerait sa vie là-bas à acheter des tenues de toutes les couleurs, et toutes en soie ! Peter aimait la soie, c'était doux, nobles, lisse et terriblement cher.

- Ça ne te dérange pas, le chapeau ? Tu ne trouves pas ça malpoli ?

Malpoli, non, cela ne l'était pas. Si Keira avait été un garçon cela aurait déjà été une autre histoire ... Mais là, cela n'était ni malpoli, ni dérangeant. Alors qu'elle venait de lui expliquer qu'elle n'était pourtant pas très chapeau, Peter se demanda quand même pourquoi elle en portait un ce jour-là dans ce cas mais il fut alors interrompu par la question de la belle préfète :

- Toujours pas de charmante compagnie pour fréquenter ce fameux coin du parc ?

Peter se sentit soudain redevenir légèrement rouge, pendant qu'il entendait sa collègue préfète glousser à l'idée de ce que cette question pouvait créer comme sentiment chez lui. Bien que cela était un petit peu gênant, étant donné l'attirance qu'il avait pour elle et qu'il commençait à peine à admettre, c'était l'occasion de lui montrer qu'il était plus subtil que ça :

- Comme on en avait parlé, je ne suis pas très parc ... Quant à la charmante compagnie, je préfère l'inattendu !

*Comme dans ce wagon ...*
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Keira Sanders, le  Sam 29 Oct 2016 - 21:21

Le nouvellement préfet en profita pour faire allusion à la conversation qu'ils avaient eu dans ce fameux coin du parc. Les deux avaient en effet abordé, dans une atmosphère non relâchée au milieu de ces couples au comportement langoureux, dans quel endroit ils préféreraient se retrouver s'ils étaient dans leur situation. Il y avait eu un bref jeu de charme entre les deux, mais bien trop maladroit. La brune était mal à l'aise et aucunement prête à s'ouvrir à ce genre de choses. Elle s'était donc éclipsée sans prévenir.

Depuis, les choses avaient un peu changées pour Keira. Elle s'était beaucoup plus ouverte au monde qui l'entourait, et aux sentiments. Elle acceptait de vivre pour de vrai, de vivre à fond et de s'acquitter de l'avis des autres. Et l'été durant, pour la première fois, elle avait ressenti vraiment. Des sentiments jusqu'avant étrangers, que maintenant elle commençait à saisir, à frôler du bout du doigt, même si tout lui faisait bien trop peur. Elle avait eu son premier baiser, à un âge si tardif, mais était-elle prête à s'ouvrir à nouveau alors que sa tête et son cœur étaient déjà ailleurs ?

« L'inattendu, mmh... » songea-t-elle tout haut, fronçant un sourcil, l'inattendu comme sur cette plage au clair de lune, le beau, l'éphémère, l'improbable, la vraie vie en coup de vent. « L'inattendu, ça dure pas. » Vent. Traces dans le sable effacées par le vent. Souvenirs seulement. Elle secoua la tête pour se ramener au présent, faisant presque tomber son chapeau au passage. Elle le rattrapa vivement avant qu'il ne glisse un peu trop, mais le geste était brusque et la ferait sûrement passer pour nerveuse.

Il fallait donc qu'elle détende l'atmosphère. Une petite blague, une petite réplique à sa sauce, comme toujours, et c'était la carte du bluff qu'elle allait jouer, lui laisser le droit de croire ou non que ce qu'elle disait sur un ton humoristique était vrai ou non. « Tu trouverais ma compagnie moins charmante si tu savais ce que je cachais là-dessous », un index pointant le chapeau noir. Plus sérieusement ensuite, elle reprit. « Nous allons devoir... travailler ensemble. Tâchons de nous entendre correctement. » Et par là, elle voulait dire, pas d'histoires.
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Peter McKinnon, le  Jeu 3 Nov 2016 - 17:45

La préfète de serpentard semblait avoir bien saisit les allusions du jeune Peter. Si bien qu'elle allait trouver un moyen bien à elle de le remettre à sa place.

- L'inattendu, mmh ... L'inattendu, ça dure pas.

*Clac ... Mange-toi un peu, espèce de crétin !*

Cette réplique sans concession cloua Peter sur place, le verre en main, il tenta de ne rien laisser paraitre, se murant dans une consistance respectable. Mais sa collègue, elle, sembla prise d'un moment d'absence. Elle s'en sortit en secouant la tête, grossière erreur, cela fit basculer son chapeau, légèrement, mais assez pour que Peter puisse comprendre que ce chapeau n'était pas là par hasard. Gentlemen, il ne dit mot, ne fit pas même une allusion, mais arbora un léger sourire espiègle cependant qu'elle replace son couvre-chef. Son intuition était la bonne, quelque chose de particulier avait du lui arriver, car elle tenta de se sortir de là par l'humour :

- Tu trouverais ma compagnie moins charmante si tu savais ce que je cachais là-dessous.

Peter laissa alors son sourire s'étirer, pour montrer à la belle qu'il abandonnait l'idée de la poursuivre au sujet de ce qui avait bien pu lui arriver.

- Nous allons devoir... travailler ensemble. Tâchons de nous entendre correctement.

Jusqu'ici, Peter et Keira s'étaient toujours bien entendu, il ne comprit donc pas tout de suite la phrase de sa collègue. Au bout de quelque seconde, enfin, il comprit le message : pas d'aventure. Il prit alors un air très sérieux et posa son verre sur la table. Il planta son regard bleu dans les yeux sombres de la préfète de serpentard :

- Je sais être très professionnel.

Il essaya alors de trouver un sujet sur lequel repartir. Et puis l'idée lui vint comme une évidence, pour montrer qu'il avait compris le message, le plus simple n'était pas de le dire, mais de le montrer. Il se leva pour aller se changer dans l'une des cabines prévues pour cela.

- Il va être tout doucement temps de se mettre en tenue, je crois ...
Keira Sanders
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Keira Sanders, le  Lun 21 Nov 2016 - 21:33

La brune comprend qu'elle a tout cassé lorsque Peter pose son verre et prend un air sérieux étrange qui ne colle pas avec ce minois. La trace de sourire taquin et charmant semble avoir disparu de son visage ovale, laissant place à un air de déception. Ou est-ce autre chose ? S'est-il vexé ? Est-il fâché ? Sans doute un peu tout ça à la fois, en fait, les émotions souvent ne viennent pas toutes seules l'une après l'autre mais se bousculent en même temps sans l'esprit, comme de petits vers qui essaient tous d'entrer à la fois dans le petit trou de la pomme. Chacune cherche sa place jusqu'à ce que finalement l'une se mette à dominer les autres, brandissant son drapeau de la gloire, et chez le garçon ça semble plutôt être la déception, ça s'entend dans sa voix alors qu'il affirme connaître le professionnalisme. Rien de sûr cependant, on ne peut lire en d'autres comme des livres ouverts, même si on peut y prétendre.

Le préfet se lève, indiquant à la tête de Keira qu'elle marque peut-être un point, après tout. Il part donc en direction des cabines après avoir annoncé qu'il était temps de se changer. Prétexte, en fait. Le trajet ne vient que de commencer ; du temps, il leur en reste. C'est clairement pour faire passer le message - elle n'est pas dupe et loin d'être une fillette stupide. L'ironie de la situation se relève très bien. Elle souhaitait conserver avec ce jeune une bonne relation amicale, mais semble avoir réduit les chances que cela se produise. De la bouletterie pure. « Très bien, alors... Je te laisse partir pour les rondes en premier » une voix un peu trop sèche peut-être, pour montrer qu'on avait compris de notre côté aussi - elle se lève ensuite, sourit de façon ironique et décide de se mettre en robe de sorcière elle aussi. Mais un problème reste à résoudre : son cuir chevelu.

FIN DU RP
Ellie Wells
Ellie Wells
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Ellie Wells, le  Jeu 19 Jan 2017 - 22:54

   Rp privé avec Luna Black
Avec l'accord de Luna Black pour utiliser son libre arbitre.

Flash-Back


Le premier du mois de septembre était pour Ellie très important, en effet elle allait faire sa rentrée à Poudlard. Une école de Magie ! La fillette se réveilla très tôt et embêta ses parents comme un matin de Noël pour qu'ils se lèvent. 
Enfin, quelques heures plus tard la petite famille arriva à la gare.Ils trouvèrent rapidement le quai 9.3/4 grâce à d'aimables sorciers. Ce fut maintenant le temps des adieux, Yann et Katherine triste de voir leur fille partir semblait quand même rassurés par la joyeuse fillette. Le sifflet retentit et Ellie entra dans le train en adressant un dernier signe de la main à ses parents.
Mais maintenant à l'intérieur la jeune fille semblait moins sûre d'elle, accompagné de Morph son boursouf elle chercha en vain un wagon libre car elle ne voulait déranger personne. Elle se retrouva donc au fond du train toujours sans cabine, quand elle aperçut une porte coulissante qui semblait beaucoup plus vieille que les autres. Étant de nature curieuse elle fit glisser la porte. Et là elle découvrit un wagon très spécial. En effet le wagon miteux semblait appartenir à un autre époque. Les fenêtres incrustées de saletés en étaient opaque, la bourre sortait des sièges et la couleur bleue canard faisait mal aux yeux. Mais Morph son boursouf semblait heureux de se retrouver en compagnie de charmantes araignées qu'il pourrait déguster... Ellie n'était pas le moins gêner dans cet endroit étonnamment silencieux et poussiéreux. Morph bourdonnait et le train la berçant c'est donc naturellement qu'elle s'endormie.
Ellie rêvait qu'on lui mettait des spaghettis dans le nez et qu'on la secouait. Non... On la secouait vraiment !
Luna Black
Luna Black
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un wagon spécial Empty
suite rp
Luna Black, le  Ven 20 Jan 2017 - 20:12

Avec la permission d'Ellie Wells pour utiliser son libre arbitre.

Luna arrivait enfin à la gare de Kingscross. Elle n'en pouvait plus de voyager depuis Dublin pour prendre le train à Londres. Chaque année c'était la même chose: le bateau puis le train. Les transports moldus sont vraiment incommodes, se dit-elle, vivement ma majorité que je puisse transplaner. Malgré ce voyage qui n'était pas encore terminé, Luna était contente de retourner à Poudlard. Elle y retrouverait ses amis et pourrait enfin vaquer à des activités un peu plus magiques. Elle entra dans le train et après avoir embrassé ses parents et promis d'envoyer des hiboux toutes les semaines. Luna se mit à la recherche d'un wagon libre car elle ne voulait pas être dérangée quand elle vagabondait dans ses pensée. Ce qu'elle ne pouvait s'empêcher de faire quand elle voyageait. Ou même tout le temps à vrai dire. Elle finis par trouver un wagon libre ou presque puisqu'il n'y avait qu'une petite fille (sans doute une première année) endormis sur une des banquettes. Ce wagon était l'un des wagon spéciaux, très peu utilisé vu la couche de poussière sur les vitres. Mais cela ne dérangeait pas Luna qui était habituée à ce genre de décor depuis le temps. Elle s'installa sur la banquette en face de la dormeuse et se dit qu'elle était plutôt marrante cette petite avec ce look elle devait être originaire d'une famille de moldus. Elle entendis alors le bourdonnement caractéristique d'un boursouf. Celui-ci sorti de sous sa banquette pour retrouver sa maitresse. Celle-ci dormait profondément et avait un peu de morve qui sortait de son nez. Le boursouf qui l'avait lui aussi remarquer entreprit alors de débarrasser sa jeune maitresse entre mangeant ce qui sortait de son nez. Luna, dégoutée, décida de réveiller l'enfant car elle ne voulait pas que celle-ci dorme dans de pareilles conditions. Elle pris alors la petite par les épaules et la secoua d'abord doucement puis de plus en plus fort. Tant et si bien que la fillette fini par se réveiller.
Ellie Wells
Ellie Wells
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Ellie Wells, le  Sam 21 Jan 2017 - 16:36

Ellie quand elle ouvrit les yeux sursauta en effet une inconnue se dressait devant elle. Cheveux noirs et yeux bleus. La fillette se retrouva embarrassée d'avoir été retrouvé dans une pareille situation : complètement affalé, la bouche ouverte avec sûrement un petit peu de bave qui avait coulé et son boursouf bourdonnant à côté d'elle. C'est donc avec précipitation qu'elle essaya de trouver une posture convenable qui la ferait paraître moins ridicule...
Néanmoins une question la travaillait, pourquoi cette personne l'avait sortie de son sommeil.

-Euh salut, murmura-t-elle, pourquoi tu m'as réveil...

Soudain Ellie eut une illumination, elles arrivaient un Poudlard ! Sans attendre que la brune réponde la jeune fille colla sa tête à la vitre crasseuse. Des champs et encore des champs. Elle regarda avec questionnement l'autre passagère. Puis ses yeux tombèrent sur son boursouf , tout joyeux. Non. Non fut la seule qu'Ellie pensa, son boursouf n'avait pu faire ce qu'elle croyait !
Luna Black
Luna Black
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un wagon spécial Empty
Flash-back
Luna Black, le  Sam 21 Jan 2017 - 16:49

Luna n'en revenait pas qu'une si petite fille ai réussi à la bousculer si violemment. Après qu'elle l'eut tirée des bras de Morphé, la jeune fille encore un peu endormie lui demanda pourquoi elle l'avait réveillée avant de se précipiter vers la fenêtre. Elle venait sans doute de réaliser qu'il ne restait qu'une heure de trajet. Mais la jeune fille s'était maintenant retournée et regardait Luna avec interrogation puis elle se tourna vers son boursouf avec un visage horrifié.

"Pour répondre à ta question, je t'ai réveillée parce que ton boursouf avait entreprit de manger la morve qui coulait de ton nez et que je trouve ça dégoutant. Mais passons puisqu'on en est là autant discuter. Nous n'arriverons pas à Poudlard avant une heure de toute façon."

Avec le plus grand des calme, Luna alla se rassoir à sa place et la petite fit de même, son boursouf toujours bourdonnant à coté d'elle. Elles commencèrent donc par se présentée l'une à l'autre.
Ellie Wells
Ellie Wells
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Ellie Wells, le  Dim 22 Jan 2017 - 17:06

-Pour répondre à ta question, je t'ai réveillée parce que ton boursouf avait entreprit de manger la morve qui coulait de ton nez et que je trouve ça dégoutant. Mais passons puisqu'on en est là autant discuter. Nous n'arriverons pas à Poudlard avant une heure de toute façon.

Ellie très gêner par la révélation de son interlocutrice retourna s'asseoir sur le siège toujours aussi poussiéreux en lançant un regard noir sur son boursouf toujours bourdonnant.
Silence.
La fillette mal à l'aise se tortilla, un oeil bleu se posa sur elle.
Silence.
Il aura fallu sept minutes et trente quatre secondes avant qu'Ellie prenne enfin la parole.

-Euh...moi c'est Ellie et lui Morph, dit-elle en pointant son petit doigt sur le boursouf, et toi tu t'appelles comment ?


L'inconnu la regarda quelques instants, Ellie déstabilisée souriait de toutes ses dents pour paraître amicale.

-Je m'appelle Luna Black, dit-elle calmement et aimablement.


Puis sa nouvelle camarade eu un visage hésitant.

-Dis moi, ton boursouf a souvent ce genre de comportement, demanda-t-elle ne pouvant cacher son dégoût.

Elle observa Morph, celui là ne cessera donc jamais de faire des bêtises, mais elle lui pardonnait tout il était tellement mignon !

-Oh non, répondit rapidement Ellie, c'est juste que là je ne l'avais pas enfermer....Il est rigolo ton nom parce que normalement une lune bah c'est blanc.


La jeune fille rigola mais sans Luna apparemment cette blague était trop simplette mais Ellie ne s'en formalisa pas.

-Tu es déjà aller à Poudlard, demanda la fillette soudain toute excitée.
Contenu sponsorisé

Un wagon spécial Empty
Re: Un wagon spécial
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 4

 Un wagon spécial

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.