AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-9%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot Roborock S5 Max au prix le plus bas
299 € 329 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare
Page 4 sur 4
Un wagon spécial
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle

Un wagon spécial - Page 4 Empty
Re: Un wagon spécial
Max Valdrak, le  Mer 22 Nov 2017 - 15:18

Regard posé sur le sourire. Nous étions proche. Très proche. Peut-être trop. Mais je ne reculais point. Je ne bougeais point. Je restais là. Prenant ses mots. Cogitant. Réfléchissant. Luttant pour ne pas répondre au tac au tac. Un peu de réflexion. Une menace peu déguisée. Claire comme de l'eau de roche. Yeux se détachant difficilement du sourire. Remontant doucement. Confiants. Déterminés.

-Il ne leur arrivera rien. Et s'il leur arrive quoique ce soit, j'en prendrais l'entière responsabilité. Mais je m'en voudrais affreusement.

Petite pause. Reprendre son souffle. Poser les mots. Leur trouver un ordre. Les premiers déjà sortis. Venant du cœur. Non filtrés. En accord avec le regard. Porte de l'âme. Reflet de l'esprit. Impossible de cacher ses sentiments ou émotions. Dans les yeux tout se lit. Tout se transmet. Un regard valant mille et un mots et discours.

Tu n'as jamais su te cacher vraiment. Dès que tu t'attaches, tu t'ouvres. Un livre ouvert prend la peine de le lire. A qui cherche à le déchiffrer. Ecriture illisible. Mots griffonés. En désordre. A toi de choisir qui à le droit de savoir. Mais tu ne sais mentir. Tout se voit dans tes yeux, sur ton visage. Tu peux dire que tout va bien. Si la personne te connait juste un peu elle démontra le mur que tu cherches à dresser. Le masque que tu t'entraine à porter. Pourquoi te fatiguer? Pourquoi ne pas te relacher? Pourquoi ne pas te montrer telle que tu es? Je sais que tu as peur. Je suis toi. Mais tu te sentiras peut-être mieux. Tu aides les gens. Tu as le coeur sur la main. Tu te sens aussi bien avec ceux qui comptent. Même si tu as aussi besoins d'être seule. Tu n'avoueras pas que tu as besoin d'eux. Tu te contentes d'être là pour eux. Forte. Déterminée. Optimiste. Le Masque cachant la sensibilité, la fragilité, le manque de confiance en soi. Quand le lacheras tu? Quand av...

Pensées qui se bousculaient. Soudain une réponse. Des mots. Des paroles qui s'échappèrent sans autorisation comme souvent. Je devais apprendre à m'habituer. Certaines fois je ne pouvais pas tout contrôler. Surtout quand on touchait à ma famille, à mes proches, mes amis. Et ici, Zip était touché.

- L'écureuil restera. Il part. Je pars. Si tu ne veux pas d'écureuil en ces murs alors je n'ai pas ma place. Malgré les apprences deux écureuils et non un seul parcourent cette maison. L'un face à toi. Je ne voudrais pas avoir à vous quitter pour une histoire d'animal non admis.

Regard sur le sourire. Allait il disparaître? Non ne le faites pas disparaître.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Un wagon spécial - Page 4 Empty
Re: Un wagon spécial
Lizzie Cojocaru, le  Lun 18 Déc 2017 - 23:16

Max continuait à parler, mais ne semblait pas m’entendre, pas vraiment. S’il leur arrivait quelque chose, je n’aurais rien à foutre de sa culpabilité et de sa capacité à assumer ses responsabilités. Je la traquerais. Lui ferais payer l’intégralité des douleurs que leur perte pouvait représenter, pour ce monde et pour moi. La colère montait, pressante.

Dans la forêt dont les cris ne peuvent être entendus, le monstre rode. Il a trois têtes : la première tue autrui, la seconde se mange le coeur, la troisième tue le temps restant. Pour l’heure, la première domine, si prête à rugir contre cette satanée Max qui se donnait tous les droits, et pour quoi ? Elle ne comprenait pas ? Cela lui glissait dessus, les mots ?

D’ailleurs, la finesse des mots aussi. Le « je ne veux plus voir l’écureuil » avec un sourire valait bien évidemment comme une autorisation pour le garder tant que j’oubliais sa présence. Mais non, elle rentrait dans le plat, elle prenait le taureau par les cornes, direct. C’est drôle, la première fois qu’on s’était vues, j’avais vraiment cru qu’elle était de ceux qui jouent sur les mots et les sens. Pas aujourd’hui, je suppose. 



Ce soir, elle est entière et droite et rien ne peut la faire ciller, pas même une fenêtre entrouverte. Non, elle veut enfoncer la porte avec une tête de bélier, au cas où quelqu’un l’aurait manqué. Elle continue, avec une image comme quoi y aurait plus d’un écureuil et… un doute survient. Son image est à quel degré ? A-t-elle l’âme d’un écureuil, en mode animal totem et tout le tsoin tsoin, ou peut-elle en prendre la forme de façon temporaire ?

Le souffle traduit une fatigue plus qu'une exaspération. Trop d'émotions tuent la Lizzie. Ils disent que le milieu est un sommet. C'est vrai. Par contre, le sommet n'est pas un milieu, c'est une crevasse.
— T’entends rien, c’est dingue. Laisse tomber. Tu me montres le deuxième ?
Max Valdrak
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Un wagon spécial - Page 4 Empty
Re: Un wagon spécial
Max Valdrak, le  Mer 27 Déc 2017 - 22:19

En musique (ça faisait longtemps)





Soupir d’un côté. Regard d’incompréhension de l’autre. Avais je dis quelque chose qu’il ne fallait pas? Je défendais juste le petit être. Et jouer sur les mots en le rendant invisible en ces lieux quand elle était là revenait à lui mentir d’une certaine manière. Je ne pouvais pas lui mentir. Et pourtant, je le faisais en partie. Non, ce n’était pas des mensonges. La vérité dissimulée. Eclipsée. Je ne pouvais pas tout lui dire. Même si je le voulais.

Max, ton esprit s’évade. Reste encore un peu. Reviens nous voir. Est-ce sa proximité qui perturbe tes pensées? Tu t’approches toujours plus. Sans le vouloir et sans t’en rendre compte, la distance qui vous sépare se réduit. Se rétrécit. Elle est presque nulle. Plus que quelques petits centimètr…

Sa dernière phrase. Je ne savais quoi répondre. Je me rendais petit à petit compte des paroles. Des mots. Le masque qui tenait à un fil, avait volé en éclat. Tombait sur le sol. Je n’avais plus la force de contrer. De répliquer. Je voulais simplement faire revenir le sourire sur ses lèvres. Je le cherchais. Comme si en la regardant simplement il apparaitrait de nouveau.

J’essayais de ne pas trop penser à sa question. Lui montrer le deuxième écureuil de la maison? Est-ce une bonne idée? Se dévoiler sur ce point. Je ne savais pas quoi faire. Pas un mouvement. Regard simplement détourné. Changement d’expression. Un peu de gêne. Proximité déconcertante. Avais-je vraiment de me montrer sous ce jour? Ce n’était pas comme si je lui déclarais mes sentiments grandissant. Non ceux-là, je les garderais pour moi. Même si ma petite voix intérieure me hurlait de me lancer. J’allais me lancer certes mais pas sur ce sujet.

-Son cœur bat sous ton nez. Sa marque dans la teinte des cheveux se retrouve.

Sur ces mots. Baguette à la main. Sort murmuré. Dissimulation effacé. Le roux reprend sa place. Morceau de bois rangé. Main dans le cuir chevelu. Plus moyen de reculer. J’avais trop avancé.

-Peu l’on vu ou plutôt peu le connaisse vraiment. Il se cache. Veux-tu vraiment découvrir cette partie-là de l’histoire?

Je me retenais d’en dire plus. De bouger. Quelques centimètres nous séparant seulement. En tendant l’oreille elle entendrait sûrement ce cœur un peu trop sollicité, qui ne cherchait qu’à s’évader. Mon regard sur elle était fixé. Questionnement marqué. Un peu de peur, d’appréhension. Je redoutais aussi la retransformation. Ce moment de latence où l’animal dominait encore un peu. Où tout pouvait arriver. Où je pouvais me livrer sans l’avoir préméditer. En attendant sa réponse, je l’observais, cherchant un point d’accroche à mes pensées dans son regard pour qu’elles ne puissent plus s’échapper.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Un wagon spécial - Page 4 Empty
Re: Un wagon spécial
Lizzie Cojocaru, le  Mer 7 Fév 2018 - 17:45

Elle me dit des couleurs et des fils d’Ariane, des fils qui lui pendent entre les deux oreilles, sur le pourtour de la tête. Elle me dit des battements comme des tambours, quelque chose au delà de la chamade. Je les entends, moi, les percussions, à l’arrière de mon crane, le long de mes chevilles, à l’extérieur de mes coudes. Tout vibre, en miroir. Un miroir ne devrait vibrer, pourtant. Il finit trop vite par se briser.

A son ton, je devine qu’elle s’apprêtait à me dévoiler une part d’elle qu’elle avait l’habitude de garder cacher. Elle avançait masquée, sans trop se l’avouer. Peur de déplaire, d’être abandonnée, peut-être, si l’autre la connaissait pour qui elle était ? Le plus simple, c’est de ne pas s’embarrasser du regard de l’autre. D’accepter que l’on nait seul, que l’on meurt seul, et qu’entre les deux, on est, principalement, seul, secoué d’une vague à l’autre, d’un tsunami au prochain virage.

Parfois, on s’abandonne au mirage, à l’étreinte ou au sourire que l’on a osé accepter depuis des années. Mais c’est un choix dangereux. Il ne faut pas trop dévoiler de l’autre, sinon on est en danger. Il faut dévoiler suffisamment, sinon c’est comme s’il ne s’était rien passé, que l’autre ne nous avait jamais connu.

Je comprends pourquoi elle a du mal à me montrer cette partie d’elle. Je ne veux pas la brusquer non plus, d’autant que ses figures m’ont permis de comprendre ce qu’elle voulait dire. Si elle avait été plus petite, j’aurais sans doute passé ma main dans ses cheveux, l’ébouriffant pour la rassurer. Si elle avait peur de se transformer, ce n’était pas nécessaire. J’avais compris, et cet écureuil, je l’acceptais.

Elle est un peu trop grande pour que je puisse me permettre cette proximité, bien que l’envie soit grande.
— Tu n’as pas à le faire si cela t’effraie. Si c’est trop pour toi. Je sais, maintenant.

Je ne serais pas de ceux qui te contraignent à quoi que ce soit.

Je ne veux pas t’emprisonner, t’étouffer. Je sens derrière les palpitations miroir un animal craintif, chétif. Je ne peux me permettre de te brusquer, pas maintenant. Mais si tu as besoin un jour de te dévoiler, je serais là. Cette histoire là, je peux l’attendre.
Max Valdrak
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Un wagon spécial - Page 4 Empty
Re: Un wagon spécial
Max Valdrak, le  Lun 12 Fév 2018 - 23:25

Avec Lizzie

Mon regard changea un peu. Plus doux. Mais aussi et toujours avec cette pointe de crainte, de peur qui restait fixé. Je fis un léger sourire. Sincère. C’était tellement rare. J’avais peur et en même temps. Je voulais le faire. Je me décalais un instant. Déposant ma veste sur le côté. Je savais que la transformation ne l’abimerait pas. Cependant, j’étais plus à l’aise sans. En simple T-shirt, jean. Tatouages visibles. Pas tous. Seulement ceux du bras gauche. Les traits noirs dansant, dessinant des formes, des animaux. Il ne me semblait pas lui avoir déjà montré. Jour des révélations.

Zip était sorti de sa cachette. Assis sur la veste. Il observait. M’observait prendre du recul. Me transformer rapidement. Avoir ce court instant de déséquilibre. La tête un peu dans le vide. Les conditions n’étaient pas forcément optimales. Je n’étais pas tout à fait dans mon élément. Et pourtant…

Pourtant tu l’avais fait. Tu pouvais être fière. Même si la peur de te retransformer. De croiser son regard te ronge. Tu t’étais livrée sur une part de toi. Tu t’étais acceptée sans te cacher plus. Tu luttais légèrement contre l’animal en toi pour ne pas fuir. Rester tranquille. Tu avais fait un grand pas ce soir. T’ouvrir. Rare était les personnes avec qui tu y arrivais.

Je n’osais plus me retransformer. Les oreilles baissées j’attendais. J’hésitais. Relevant doucement la tête vers la maitresse des lieux. Elle connaissait maintenant un de mes secrets. Je ne savais pas trop comment réagir. Devais-je me changer de nouveau maintenant? Attendre un peu? Fuir? Rester? Que de questions sans réponse.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Un wagon spécial - Page 4 Empty
Re: Un wagon spécial
Lizzie Cojocaru, le  Lun 26 Fév 2018 - 15:30

Malgré mes mots, elle semblait avoir déjà pris sa décision. Elle était prête. Touchée, je la laissais se préparer. Elle retira sa veste, et des tatouages noircissant sa chair se dessinèrent. Toute une ménagerie s’y trouvait — ce qui ne me surprenait qu’à moitié, vu son amour des animaux, mais j’étais presque surprise qu’elle ait fait la démarche de se tatouer.

A mes yeux, le tatouage était un acte pour se ré-approprier son corps, ou pour prêter un serment particulier. Comme la marque de Mangemort qui ceignait mon bras. Oh, ça, hors de question qu’elle la voit. Mais tout de même, c’était étonnant de sa part. Je me demande à quel âge elle avait fait le premier — si c’était quelque chose de récent, ou une démarche entamée depuis longtemps déjà.

La suite de la scène, évidemment, fut bien plus impressionnante que les tatouages de la jeune femme. Je n’avais pas eu le plaisir de connaître tant d’animagus que ça ; si j’avais déjà vu des hommes se changer en loup, c’était dans des situations bien différentes. Ici, il y avait une vulnérabilité troublante, jusque dans les oreilles du chétif animal. Eh bien, je ne sais pas si je saurais la différencier de Zip, en cet instant. La transformation était vraiment parfaite.

Non, en fait, elle était beaucoup plus choue que Zip. J’en suis sûre. Et même que elle, elle n’aurait pas été du genre à foutre le waï dans un appartement ! Je souris à cette pensée — au fond, je ne saurais jamais lequel des écureuils était capable de quoique ce soit sous ce toi. Et dans ces conditions, il était difficile d’imaginer la moindre sanction à l’encontre de la présence de l’autre animal.

Emue et sensible à la confiance qu’elle me montrait aujourd’hui, je m’accroupis avec lenteur et portais les doigts vers le sommet de sa tête, pour lui marquer ma reconnaissance sous forme de patpat.
— Merci, Max.

(je te laisse clôturer ? ou j'oublie quelque chose ?)
Max Valdrak
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Un wagon spécial - Page 4 Empty
Re: Un wagon spécial
Max Valdrak, le  Ven 23 Mar 2018 - 20:59

avec Lizzie


Une caresse. Douceur. Calme. La peur comme disparue. J'hésitais toujours. Je la sentais encore dans le fond de mon coeur. Mais elle était comme atténuée. Atténuée par les mots informulés. Atténuée par cette délicate attention. Ce geste qui pouvait paraître anodin.

Je sentais la petite fille en moi resurgir doucement. Non, pas tout de suite. Je savais que cette forme, donnait à mes sens et instincts un certain avantage. Rester forte pour ne pas se laisser submerger. Garder la tête hors de l'eau. Ne pas plonger. Pas face à elle. Se retenir.

Tu viens de te livrer d'une certaine manière. Tu as fait un grand pas en avant. Toi, la petite fille renfermée, tu venais de dévoiler un de tes secrets. Mais petits pas par petits pas. Doucement. Ton coeur ne suportera pas que toutes ses barrières tombent d'un coup d'un seul. Briser le mur brique par brique. Essaye.

Soudain, je sentis certaines émotions remontées. Je pris alors la fuite. Ecureuil redevenant femme en passant derrière le canapé. Zip me prenant pour un arbre. Retrouvant sa place sur mon épaule. Comme s'il avait compris. Je me remis face à la maîtresse de maison. Veste à la main. Yeux légèrement baissés.

- Merci à toi Lizzie.

Fin de RP
Merci
Contenu sponsorisé

Un wagon spécial - Page 4 Empty
Re: Un wagon spécial
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 4

 Un wagon spécial

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.