AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 1 sur 2
[Habitation] The little Workshop
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] The little Workshop Empty
[Habitation] The little Workshop
Peter McKinnon, le  Mar 27 Sep 2016 - 22:04

_________________________________


Voici l'habitation (Appartement) de Izsa Hilswood.

Elle peut poster dès à présent.


_________________________________
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Eileen I. Hilswood, le  Mar 27 Sep 2016 - 22:16


Ayant mis un petit pactole de côté, Izsa s'est décidé à s'acheter un minuscule studio afin d'en faire son atelier. Ainsi, elle n'est dérangée ni par ses colocataires qui ont eux-même des expériences à réaliser, ni par ses collègues allant et venant. L'appartement était à la base fonctionnel pour y vivre, mais la jeune fille n'en a gardé que les toilettes. Le reste a été transformé en "grande" pièce, entièrement dédiée à l'étude. On y retrouve bien évidemment tout le nécessaire pour la confection de baguettes. Certains de ses instruments inachevés jonchent toujours le sol et l'établi. Par la force des choses, Izsa a également appris la joaillerie, afin d'orner les baguettes de magnifiques apparats. Chaudrons, mortiers et autres outils à la fabrication de potion occupe une zone assez réduite, la jeune femme ne s'y attelant que rarement. Près de la fenêtre se trouve un télescope. Loin d'être astrologue ou de dessiner des cartes du ciel, Izsa scrute les cieux comme une moldue, astronome amatrice appréciant les jolis objets. Et ce n'est pas le seul objet venant d'un héritage moldu : son microscope et sa verrerie de chimiste ne prennent pas non plus la poussière. Tout un pan de mur est dédié au rangement de tous les matériaux magiques dont elle a besoin. Les bois, les cœurs, les plantes et résidus animal sont étrangement bien séparés. C'est le seul endroit ayant de l'ordre dans le studio.

The little workshop


Outils de travail du bois
& de joaillerie
Petite bibliothèque
débordante d'ouvrages en tout genre


Nécessaire
à potions
Ingrédients en tout genre
Bois & cœurs innombrables


Télescope
& Microscope
Verrerie de chimie
& alchimie




Dernière édition par Izsa Hilswood le Jeu 20 Oct 2016 - 13:14, édité 1 fois
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Ebenezer Lestrange, le  Jeu 20 Oct 2016 - 11:53

Ils étaient tous mouillés maintenant, bon pour chopper la crève, la grippe voir la dragoncelle. Tous mouillés, tous blessés surtout. A se demander pourquoi ils étaient pas encore morts. Les flammes les boudaient, enfin il réussissait quelque chose. Dire que ça avait commencé par un éclatage de 43 à la belote, une victoire écrasante qui aurait méritée une tournée des bars offerte. C'était carrément parti en cou*lle, il n'aurait jamais du se lever ce matin et faire grève pour le siècle à venir. La prochaine fois, il lirait son horoscope plus attentivement.

Fallait sans aller, dire adieu à son Feudeymon foiré et aux moldus qui allaient arriver. Il avait mal, Izsa partit en flèche, il boitilla le plus vite possible derrière. Il avait fallu qu'ils manquent tous les deux d'y passer pour qu'ils se rappellent qu'ils s'aimaient bien, qu'ils avaient libéré un dragon ensemble, qu'ils étaient soss à la vie, à la mort et tout. Ils avaient même une moto volante ce qui était la base quand même. Il manqua de se casser la gueule dans un virage. Il se voyait déjà pousser la porte de Ste Mangouste avec Izsa, expliquer qu'ils étaient tombés dans les escaliers en mode couple de sorciers adeptes de SM option sortilèges sympatoches. Beurk. Il suivait la sorcière en mode automate, ne rêvant que d'être loin.

Une main qui s'agrippe sur son épaule, il s'inquiéta un peu, peut-être qu'elle voulait l'achever. Elle était phénix, il était, avait été, masqué, elle avait toutes les raisons de vouloir le dégommer et elle passerait même pas pour la grande méchante de l'histoire. Puis, vu que rien ne semblait vouloir le tuer, pas de couteau qui lui dessine un sourire, pas d'éclair vert, il tourna la tête vers Izsa, baissa les yeux... Ah oui m*rde, sa baguette. Moue désolée sur le visage, il nota au passage qu'une baguette cramée ressemblait vachement aux grandes allumettes allume-cheminée des moldus une fois utilisées. Il n'en fit pas la remarque à voix haute, il n'était pas si maso.

- Allons dans mon atelier...

Ebenezer hocha la tête, tendit son bras sa colloc et se rappela qu'il ne savait pas du tout où était l'atelier de la sorcière. Du moins, rien de précis. Il se sentit un peu c*n sur le moment alors il refila sa baguette à Izsa, se disant que pour un transplanage ça devrait passer malgré la probable incompatibilité. Au pire, ils verraient bien. Au pire, ça le dérangerait pas tant que ça de pas transplaner. Ça lui filait toujours la gerbe et là, il n'avait pas trop envie que le mal de cœur vienne s'ajouter.

Décompte imaginaire, un peu déconnecté de la réalité, quand il ouvrirait les yeux, ils ne seraient plus dans la rue mais dans un atelier hautement inflammable avec plein de bouts de bois partout et des trucs louches pendus au plafond. De quoi se faire plein de baguettes de rechange donc il espérait qu'Izsa ne lui en voudrait pas trop. Du moins, pas pour ça. Il ouvrit les yeux, c'était le b*rdel, comme il s'y attendait. Il était notoire que la sorcière soit très très organisée comme nana. Il rit, ça lui fit mal à la gorge, il se trouva un coin de mur pour s'asseoir contre. Bon....

- C'est cool ici...

T'aurais pas de la tequila ou autre qu'on oublie ? Oui mais non, il allait la jouer mec clean, pas d'alcool tout de suite, il attendrait d'être seul pour désinfecter ses plaies au whisky. Il parcourut la pièce des yeux, ne sachant pas trop quoi dire et préférant ne pas balancer ses remarques sur le temps nuageux de ces derniers jours. Fallait rester un minimum dans le sujet, non ?
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Eileen I. Hilswood, le  Dim 4 Déc 2016 - 10:50

Ils transplanèrent directement dans l'atelier, Izsa n'avait pas encore lancé tous les sortilèges de protection nécessaire à son sécurité. Il fallait dire que l'endroit était assez secret, si bien que Eb était le premier à en voir l'intérieur.

En arrivant, l'artisane laissa son ami un instant, baguette rendue, afin de faire sienne une des baguettes qu'elle avait prévu de vendre. Un truc pas très aboutis, mais qui avait le mérite de lui convenir mieux que sa baguette d'urgence, parfois incontrôlable. Sycomore et pétale d'iris, voilà qui n'allait pas être très puissant mais beaucoup plus contrôlable. Elle se promit de payer Ollivander's au plus tôt, si elle y pensait.

Pendant ce temps là, Ebenzer c'était fendu d'un rire et d'une remarque, après avoir observé ce lieu de travail :

- C'est cool ici...

Ça, elle le reconnaissait avec fierté. C'était un peu son nouveau joujou.

- A la base c'était un petit studio pour étudiant fauché. J'l'ai retapé, histoire d'avoir une grande pièce pour juste pour bosser.

Ah oui, elle l'aimait cet appartement. Si bien qu'elle en oublia presque ce qui les avait mener ici. Quand cela lui revint à l'esprit, elle toussota d'un air gêner. Elle ne savait pas trop comment aborder le sujet. Mettre de la subtilité, c'était pas gagné. Et en mettant les deux pieds dans le plat ?

- J'pense pas que t'ai besoin d'un dessin pour comprendre pourquoi j'ai rejoins les Phénix.

Le tact était mort. Elle l'avait assassiné.
Mais elle avait raison, du moins pensait-elle, puisqu'elle n'était pas dans la tête du brun. Elle avait toujours été claire quand à ses valeurs : pro-moldue, tolérante, prête à faire manger leurs dents aux partisans de l'apartheid moldu/sorcier fussent ils de sa maison... Qu'elle ai rejoins le groupuscule se battant pour cela ne devait pas être une surprise. Surtout pour son ami, qui la connaissait quand même pas mal.

- Mais toi...?

Elle n'était pas stupide. Elle savait l'attrait qu'avait Ebenezer pour la magie noire. Mais il y avait magie noire et cramer des moldus. C'était souvent compatible, mais pas une implication nécessaire, d'autant plus que le Lestrange avait en partie coupé les ponts avec sa famille de Sang-Pur. Elle avait cru... Elle avait cru que le destin d'un nom de famille ne soit pas autant tracé. Elle l'avait espéré, du moins. Maintenant, elle souhaitait juste comprendre.
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Ebenezer Lestrange, le  Dim 29 Jan 2017 - 15:33

Qu'elle parle de son appartement, pendant des siècles et des siècles. Ebenezer resterait coi à l'écouter, il hocherait la tête de temps en temps puis voilà. Qu'elle lui raconte la composition des milliers de baguettes qu'elle comptait faire, qu'elle lui explique les choix, les types de bois, les bouts d'animaux qu'elle mettait dedans. Qu'elle s’appesantisse sur le sujet, qu'elle radote à n'en plus finir, qu'elle devienne pire qu'un cours théorique de Blanchet mais qu'elle ne change pas de sujet. Ça l'arrangerait. Un peu, beaucoup, à la folie. Parce qu'il ne savait pas ce qui lui dirait si elle se mettait à l'interroger.

Et pourtant, la conversation déviait. Izsa délaissait le sujet d'appart pour jeunes fauchés pour les pioux cramés. Non il n'avait pas besoin de dessin pour deviner pourquoi son amie avait rejoins la secte mais il en voulait bien un quand même. Un à l'aquarelle de la taille de la pièce, histoire qu'elle mette beaucoup de temps à le réaliser et qu'il puisse s'échapper. Il savait bien que l'ex verte aimait les moldus, que son frère vivait dans leur monde, tout ça, tout ça. Puis qu'elle était gentille aussi, qu'elle était du genre à se battre contre les masqués qui voulaient tout ce qui n'était pas sorcier. Quelle idée de l'avoir choisie en amie aussi. Il regrettait presque maintenant. Haussement des épaules. Oui, il savait, il aurait même du s'en douter avant de se retrouver à devoir la torturer.

- Mais toi...?

Il eut envie de disparaître. La question coulait de source mais bon. Il l'aurait préféré moins cash, enjolivée, plus facile à éluder. Il se plongea dans la contemplation de son bras un peu cramé. Oui, et lui ? Lui, il avait atterri là bas sans trop savoir pourquoi. Il s'était laissé porté par le vent et son ennui. Trop de mangemorts avaient croisés sa route avant qu'il n'en soit un et l'avaient drogué à l'adrénaline. La peur, le sang, la magie, tout devenait bien plus intéressant quand on avait un masque sur le visage et le droit de tout faire.

- Je sais pas trop... J'en suis plus un toute façon.

Dernière phrase à peine audible, il se le disait à soi même surtout. Il avait du mal à le réaliser. Il y était resté pas mal de temps et il avait beau eu râler contre les matricules, la hiérarchie. Il allait faire quoi de sa vie maintenant ? Surtout qu'il était blessé de partout et qu'il allait avoir une dégaine de déterrer pendant un bout de temps. Que c'était compliqué, il aurait du rester dans son coin, ça lui aurait permis de ne pas croiser la route de ce c*nnard de 67, de garder les mains sans sang dessus et une pseudo bonne conscience. Il était un peu grillé maintenant et se racheter ne lui venait même pas à l'esprit. Il était juste dans le flou total.

- Qu'est-ce qu'on fait ?

Sa voix se faisait presque suppliante, il ne voulait pas d'une ennemie supplémentaire et surtout pas elle dans le rôle. Il l'aimait bien Izsa, il l'aimait beaucoup même. Il voulait continuer à libérer les dragons, pas à jouer à la guerre.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Eileen I. Hilswood, le  Dim 5 Fév 2017 - 19:21

Ebenezer était-il prêt à répondre ? Que pouvait-il craindre ? La colère d'Izsa peut-être. Ou bien sa propre noirceur, qu'elle voulait l'obliger à dévoiler.

- Je sais pas trop... J'en suis plus un toute façon.

Ce n'était pas la noirceur, finalement. C'était le néant. Il ne cherchait même pas à prêcher sa cause un minimum, de toute manière rien n'aurait pu la convaincre. Mais Izsa avait besoin d'explication. Elle ne pouvait pas accepter ce néant, cette absurdité. Pourquoi ? Pourquoi s'était-il aventuré sur ce chemin ?
Elle, elle ne pouvait pas comprendre par elle-même. Elle n'arrivait pas à se mettre dans sa peau, cette manière de pensée lui était bien trop opposée.

Mais il n'en était plus, disait-il. Elle avait envie de le croire, mais rien ne pouvait le lui garantir. Qu'est-ce qui lui disait que derrière le prochain masque noir qu'elle croiserait, ce ne serait pas lui - encore ? Et quand bien même, cela ne réglait pas tout d'un claquement de doigt. Il avait toujours fait partie de l'Ordre noir. Combien de moldus avait-il attaqué, tué ? Quelles atrocités avait-il pu commettre ?
Izsa ne se sentait pas de le pardonner. Elle n'était cependant pas plus capable de le dénoncer, le livrer, l'envoyer à Azkaban ou pire... l'empêcher de nuire d'une manière plus définitive. Cet entre deux la déséquilibrait. Elle savait qu'elle devait choisir. Son amitié, ou son devoir ?

Ô Dieu, l’étrange peine !

- Qu'est-ce qu'on fait ?

Évidemment, il ne l'aidait pas. Et elle n'était pas plus avancée.

- On est même pas capable de se départager en s'entretuant, il faut dire...

Ce qui aurait pu être un combat épique s'était résumé en une escarmouche pathétique. Cela aurait été plus simple, le gagnant n'aurait pas eu à choisir. Elle n'aurait pas eu à choisir, faute d'alternative. La morale n'aurait eu rien à faire la dedans.

- J'crois que ça veut dire qu'on est condamnés à se supporter plus longtemps, tout les deux. Je suis prête à ne rien dire à l'Ordre... à condition que tu es bel et bien totalement coupé les ponts avec eux. Si tu les aide en quoi que se soit, on t'enverra à Azkaban sans passer par la case départ.

Qu'elle se sentait hypocrite. Elle tentait de sauver sa morale derrière une condition qui, soyons franc, n'était qu'un écran de fumée. Bien sûr, qu'il n'aurait plus aucun contact avec les Mangemorts, si il n'y était plus. Que cela soit eux qui l'ai viré pour l'avoir laissé filer, ou bien lui qui l'ai fait de son propre chef, les masqués n'allaient certainement pas vouloir à nouveau de lui. Peut-être même que c'était Eb, le plus en danger des deux amis.
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Ebenezer Lestrange, le  Lun 20 Fév 2017 - 22:55

Rire nerveux à la remarque de son amie. Ouais, ils étaient même pas foutus de déterminer un duel sans se tuer à moitié tous les deux. Il avait foiré son sort bien comme il faut, s'était auto-cramé, son état présent était limite miraculeux. Il n'allait pas courir un cent mètres dans l'immédiat, le passage entre les mains de 67 puis entre celles d'Izsa n'avait pas été indolore, mais il était en vie. Et la serpy aussi, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Maintenant, ils allaient faire la paix, boire un coup, reprendre leur moto volante.

- J'crois que ça veut dire qu'on est condamnés à se supporter plus longtemps, tout les deux. Je suis prête à ne rien dire à l'Ordre... à condition que tu es bel et bien totalement coupé les ponts avec eux. Si tu les aide en quoi que se soit, on t'enverra à Azkaban sans passer par la case départ.

Ah bah non, ce serait plutôt feindre de l'amitié. Elle était prêté à rien dire à l'ordre, que c'était mignon. Il la balançait comme il voulait aux mangemorts. Il ne risquait qu'Azkaban selon elle, Lizzie y avait survécu donc ce n'était pas si terrible, Izsa obtenait un éclair vert entre les deux yeux s'il ouvrait la bouche. Il gagnait au concours du chantage donc. Il le garda pour lui. Il n'était pas assez débile pour dénoncer son amie maintenant qu'il avait risqué sa peau pour lui sauver les miches. Ce ne serait absolument pas rentable.

Il répondait quoi à cette question ? Qu'il ne pouvait pas compter les ponts parce qu'il n'était pas le seul masqué qu'Izsa fréquentait presque quotidiennement ? Mauvaise idée.

- En fait, c'est pas par bonté que tu vas rien dire à l'Ordre...

Il était mortellement sérieux, il ne voulait pas plus d'ennuis. Puis si elle n'était pas contente, elle n'aurait qu'à l'achever là. Il n'avait plus la force de lever le petit doigt, était épuisé au point de ne plus être capable de balancer un Alohomora. Il avait fait le guignol, torturé, était torturé, engagé un duel, utilisé de la magie noire tout ça en un après-midi. Résultat, il se sentait tout vide et n'avait rien réussi. Il se redressa un peu, s'assit en tailleur.

- Tu vas rien dire parce que je peux parler aussi. Je suis certain que l'on me croirait si je disais qui était cachée derrière la reine. Cela expliquerait même pourquoi je t'ai laissée, ou plutôt aidée, à filer. Le seul moyen de m'empêcher de parler serait de me tuer. Mais je ne pense pas que tu le feras.

Pas qu'il pensait Izsa lâche ou trop gentille, juste qu'il doutait qu'elle ne tue des garçons au sol et pas en état de se battre, amis ennemis ou sinistres inconnus. Il soupira, il faillit lui demander si elle avait un truc à manger ou juste de l'eau. Dans l'idéal, un médicomage sous le coude. Il resta muet, il ne savait plus trop quoi dire. Il se plongea dans la contemplation de son bras brûlé, fallait qu'il vire la chemise de la chair. Il allait douiller.

Il finit par relever la tête vers Izsa. Elle aussi ne devait pas être en super bon état et ce serait dommage qu'ils ne claquent tous les deux suite à leur blessure dans cet atelier mal-rangé. Il y avait plus approprié comme cadre pour décéder. A la limite, ils pouvaient appeler quelqu'un, via patronus, hibou, télépathie mais niveau ego, ils en prendraient tous les deux un coup. Il soupira et éclata de rire juste après.

- A la limite, serment inviolable ? Tu me balances pas, je te balance pas, problème réglé. Du moins pour ce point.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Eileen I. Hilswood, le  Dim 12 Mar 2017 - 16:27

Izsa n'avait pas vraiment l'impression que sa proposition pouvait être refusée. En fait, elle n'avait même pas l'impression que c'était une proposition, juste l’énonciation d'un statut quo. La solution par défaut, les autres n'étant pas envisageables.

- En fait, c'est pas par bonté que tu vas rien dire à l'Ordre...

Izsa releva un sourcil. Non, ce n'était pas par bonté mais pas faiblesse. Il y voyait encore autre chose ?

- Tu vas rien dire parce que je peux parler aussi. Je suis certain que l'on me croirait si je disais qui était cachée derrière la reine. Cela expliquerait même pourquoi je t'ai laissée, ou plutôt aidée, à filer. Le seul moyen de m'empêcher de parler serait de me tuer. Mais je ne pense pas que tu le feras.

Non, vraiment ce n'était pas pour ça. Un rire sec - moqueur mais bref - s'éleva de ses cordes vocales.
Elle n'avait pas pris en compte l'idée totalement adhérente selon laquelle, après l'avoir aider et avoir quitté les Mangemorts, Ebenezer reviendrait vers ses maitres la queue entre les jambes pour demander pardon et la dénoncer. Ce n'était pas très... logique. Mouais, son ami n'était pas un être de raison pure, fallait se l'avouer. Mais ses menaces semblaient encore plus creuses que celles de la brune.

Finalement, le Lestrange éclata de rire à son tour. Avait-il comprit l'absurdité de ses propos ? Son cerveau avait disjoncté ? Il rigolait pour totalement autre chose ? A peu près autant de chances de chaque côté.

- A la limite, serment inviolable ? Tu me balances pas, je te balance pas, problème réglé. Du moins pour ce point.

Ouais pas con. Sauf que si en fait.

- Et qui pour lancer le sort, génie ? Elle était un peu acerbe, suite à sa dernière tirade. Un troisième partie, à qui on révèle être Mangemort et Phénix pour ensuite lui lier également la langue via encore un Serment Inviolable ?

C'était un poil contre productif cette affaire. Et elle préférait amplement ne pas embrigader une personne de plus dans cette histoire. Plus ça restait entre lui et elle, mieux elle se portait. D'autant plus qu'ils risquaient de devoir fournir une pléthore d'explications, qu'elle n'était certainement pas disposée à donner. Donc non, pas de Serment Inviolable.

Un serment plus classique ? Enfin "classique"... pas moldu non plus. Juste... un peu moins extrême. On signe un contrat magique. Si je parle, mon identité est envoyée aux Mangemorts. Si tu parles, ton nom est envoyé aux Phénix.

Cela lui semblait tout aussi honnête. Et puis, ça enlevait tout la dimension "mort brutale" du Serment Inviolable. Enfin... être découvert par ses pires ennemis, c'était sans doute synonyme de mort en d'atroces souffrances. Du coup non, de ce point de vue ça se ressemblait pas mal.




Je base l'idée du contrat sur celui que Hermione a fait signer aux membres de l'AD Wink
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Ebenezer Lestrange, le  Lun 17 Avr 2017 - 21:40

Qui pour lancer le sort ? Il avait bien sa petite idée. Un sorcier lambda, sous impero puis achevé après. Pas de témoin, il se dévouerait même pour faire disparaître le corps, voire s'occuper de faire taire le faiseur de serment. Il ne le proposa pas, Izsa ne le voudrait pas et le Quoiqu'elle en avait peut-être descendu des gens elle aussi. Aux dernières nouvelles, les phénix n'étaient pas tous des saints. Ils suspendaient des cadavres aux façades des lieux publiques après tout. Puis ils usurpaient des identités sans remord, se faisaient kidnapper et s'arrangeaient pour qu'on est des remords quand on les torturait. Les salauds.

Izsa continuait de parler. Elle avait une idée, elle avait toujours une idée et son idée était presque toujours bonne. C'était limite vexant pour Ebenezer et ses stratagèmes pas trop réalistes mais qui lui semblait toujours plus cool à réaliser. Fallait dire que la verte était quelqu'un de bien apparemment, qu'elle ne s’encanaillait pas avec des individus masqués en un claquement de doigt, qu'elle préférait se battre pour des causes justes et donc un peu ennuyeuses. Faire le bien, ou même l'idée de le faire avait pour lui un goût de poussière. Pourquoi être gentil quand on pouvait être libre ? Débat philosophique d'insensé, fallait revenir.

- Ça me va.

Oui, c'était bien comme contrat puis il n'avait pas grand chose à perdre s'il tombait entre les mains des phénix. Après tout, son tatouage était useless et le temps ferait qu'il n'aurait plus aucun membre à trahir ou presque. Les mangemorts, de ce qu'il en avait vu, étaient des êtres éphémères. Maintenant, fallait le mettre en place. Messages sur papier qui s'enverraient automatiquement avec un condicionalis longue durée ? Pacte de sang option voix qui surgiraient d'outre-tombe à la moindre traîtrise ? La première méthode lui semblait un peu plus fiable, ou peut-être un mixte. Tant qu'il discutait détails techniques, il avait l'impression que tout allait bien et ça lui plaisait. Il avait envie que le temps s'arrête de fuir et que la situation stagne à jamais.

Seulement, Izsa comme lui se débrouillaient pas trop mal en magie. Les problèmes furent balayés, les sortilèges nécessaires furent lancés par le brun, le contrat fut signé en rouge sang. Retour à la réalité. Il avait mal partout, à cause d'Izsa, à cause de 67, à cause de lui. Il était chez l'ennemi presque et il n'avait plus grand chose à y faire. Alors il partit sans un au-revoir. Lançant juste un dernier regard à la sorcière, retenant de peu le "On reste amis ?" qu'il crevait de demander. Mais il osait pas, il ne savait pas trop pourquoi, alors il préféra s'enfuir comme un voleur dans un claquement de porte.


Fin du rp pour moi (ça commençait à trop traîner..) Si problèmes, blablabla, tu sais très bien où me trouver Wink
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Eileen I. Hilswood, le  Ven 18 Aoû 2017 - 3:01

Rp with Ebou
Encore lui
#TooFab4U



L'ambiance entre les deux amis s'était bien détendue depuis leur dernière rencontre à cet endroit. Il fallait dire que de l'eau était passée sous les ponts, et seuls la baguette de sycomore de Izsa et ses brûlures à la mains droites empêchait cet événement de n'être qu'un mauvais rêve. A défaut, c'était un mauvais souvenir.

Tout deux avaient gardés leur promesse, évidemment. Leur relation n'aurait pas été aussi apaisée si cela n'avait pas été le cas. Cependant, le plus important pour notre jeune phénix n'était pas que Eb n'avait pas révélé son identité aux masqués, mais bien que le terme d'allié se conjuguait au passé. Le fait que son colocataire passait ses soirées à expérimenter diverses choses avec ses chaudrons ou ses bouquins et non à torturer des moldus était une sacrée bonne chose.

Sauf que cette fois-ci, c'était au tour d'Izsa, de faire ses expériences. Elles avaient besoin de supervision, et comme une aveugle ne risquait pas de faire l'affaire elle avait demandé au deuxième coloc qui passait par là de bien vouloir l'aider merci-beaucoup-promis-je-te fais-à-manger-pour-une-semaine.

Arrivés dans le petit studio, elle expliqua :

- Bon, je vais tenter un truc. Une métamorphose animale complète... Et je sais pas vraiment ce que ça va donner. Elle maîtrisait plutôt bien la métamorphose partielle, ah ça oui. Cependant, se changer entièrement en autre chose quand on n'était pas un Animagus... C'était une autre paire de manche. Il faut que tu m'empêches de rester bloquée dans une forme animale, et m'arrêter si jamais je n'arrive pas à me contrôler. Elle ne tenait pas à détruire tout l'appartement où à ronger des os pendant une semaine. Brrr, non, l'humanité était trop appréciable pour notre Hilswood. Je vais commencer par tester le chien. A peu prêt même corpulence, animal domestique, pas trop dangereux...Toujours commencer par le plus facile, quitte à finir plus haut que prévu. Puis après 13, 14, 15... Enfin tous les chiffres impairs jusqu'à 22. Vous suivez ?
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Ebenezer Lestrange, le  Mar 29 Aoû 2017 - 23:06

A manger pendant une semaine, le rêve absolu. Ebenezer rentrerait dans leur appartement de jeunes sorciers fauchés les mains dans les poches, mettrait les pieds sous la table et aurait droit à un repas comestible. Que du bonheur, elle pouvait le garder autant de temps qu'elle le voulait dans ces conditions. Il n'avait pas grand chose à faire en plus, juste la surveiller pendant qu'elle faisait mumuse avec sa baguette. Il avait pris son bouquin avec lui, un truc poussiéreux qui parlait de magie africaine antique, on était jamais assez calé en sorcellerie oubliée.

Il la suivit jusqu'à son repère de faiseuse de baguettes. Il n'y avait pas remis les pieds depuis leur prise de tête. Quoique l'expression soit un euphémisme pour qualifier un duel qui faillit finir en deux humains carbonisés. Mais c'était il y a longtemps, au moins quelques mois. Et leur arrangement avait tenu parce que les cafteurs sont pires que ceux qu'ils veulent balancer. CQFD. On pouvait aussi imputer cette réussite à l'amitié et enchaîner sur des banalités sur le sujet mais il y a plus important dans la vie. Le brun s'adossa au mur une fois la porte de l'atelier fermée et attendit qu'Izsa lui explique son expérience du jour. Chose qu'elle ne tarda pas à faire.

Le thème ne l'étonna pas tant que ça. De la métamorphose, encore et toujours de la métamorphose. Ce qu'il pouvait détester la métamorphose. Il leva les yeux au ciel pour la forme, écouta attentivement le reste en hochant la tête quand il le fallait. C'était sympa comme idée ça, de se transformer en animal. Même que ça s'appelait de l'animagie et qu'il était tête à claque et de mauvaise foi. En réalité, il était mortellement jaloux parce qu'il aimerait bien devenir autre qu'humain et que l'animagie ne permettait que d'être un seul animal pour toujours. Alors que là... Elle pourrait voler, nager, chasser l'antilope tranquillement. Pfff.

- Ça me va !

Puis comme elle allait se changer en chien, il décida qu'il s'entraînerait également en métamorphose et transforma un bidule qui traînait en balle en caoutchouc. Comme ça ils pourraient jouer au "va chercher".
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Eileen I. Hilswood, le  Ven 8 Sep 2017 - 0:44

Ça y était, enfin. Eb indiqua qu'il était prêt, elle n'avait plus qu'à s'y mettre.

Le sort qu'elle allait utilisé était un genre de créature de Frankenstein. Elle y avait mis se qu'elle connaissait de la transformation Animagique, avec l'appel à l'animation, l'animal, la formule en quatre parties pour terminer sur le plus important, et la répétition des lettres o, a, i, n, m, quoique sur ce dernier point elle était un poil sceptique sur l'utilité. Elle y avait retirer l'appel au cœur, puisque l'animal recherché n'était pas son animal intérieur. Elle avait également considéré le Morph Animalis, et au lieu de la forme incomplète, elle avait besoin de l'intégralité ; du Omni. Et puis, évidemment, le Canis du chien.

Elle savait que des métamorphoses complètes existaient, y compris sur soi-même. Elle allait devoir établir un équilibre complexe, entre le temps passé dans le peau d'un animal et le contrôle, la conscience bien humaine, qu'elle devait conserver. Tout sauf simple.
Elle ferma les yeux, extrêmement concentrée. Elle se représenta d'abord le berger allemand qu'elle visait. L'image lui vint relativement aisément, il fallait surtout qu'elle en perçoive les détails. La façon dont il bougeait. La façon dont il dressait les oreilles. Le halètement, langue sortie de la bouche, lorsqu'elle vient de courir. Elle se le représente, oui elle y arrive. Elle peut courir, mordre, japer...

Omnia Animato Animalis Canis

Je couine sous la douleur. Mon poitrail et mon dos sont engourdis, comme sous une chape de plomb. Je m’ébroue, et finalement l'étrange couverture qui me recouvrais ne sont plus que ma fourrure. Tout va bien, maintenant, je me sens bien. Je me sens... Je sens... Je sens un humain, non deux. Il y a l'odeur d'un humain partout dans la pièce, depuis la plus haute étagère jusque le fond du gros récipient en métal. Mais j'ai beau tourner la tête de tous les côtés pour trouver cet humain, je n'en vois qu'un, qui a une toute autre odeur.
Un voleur ? Mes oreilles se baissent, et j'émets un grondement d'avertissement. En ouvrant la gueule pour humer un peu plus l'air, je me rends compte que l'occupant n'est pas un total inconnu dans cet endroit. Derrière l'odeur entêtante de la propriétaire des lieux, il y a quelques touches, discrètes, de l'odeur de cet humain. Il est donc bienvenu ici.

Mes oreilles se redresse, et je prend une posture plus détendue. Cet humain a l'air intéressant. Je m'approche de lui, d'abord trottinant, puis plus doucement. Un tour autour, deux, je m'arrête et inspecte sa jambe. Il était dehors, je sens l'odeur de la rue sur ses vêtements.
Je m'assoie, pensive. Il n'a pas l'air méchant, les traits de son visage sont doux. J'abois.
J'ai l'impression que j'ai quelque chose d'important à faire, mais je n'arrive pas à savoir quoi. J'abois une deuxième fois, face à ce constat. Cela me perturbe tellement que je me relève et me met à fouiner dans tout l'endroit. Peut-être que j'arriverais à trouver ce que je cherche...


Avis aux modos qui liraient potentiellement ces lignes : je n'ai pas fait demande de nouveau sortilège car il s'agit d'un sort totalement expérimental qui, comme vous le voyez, n'est absolument pas maîtrisé par Izsa. Il ne sera utilisé dans aucun RP de combat ou même RP random, sauf ceux ou précisément elle expérimente dessus.
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Ebenezer Lestrange, le  Jeu 5 Oct 2017 - 18:31

Izsa connaissait bien son latin, même qu'elle savait dire le mot chien. Il avait applaudi des deux mains face à cet exploit, lachant la balle qu'il avait transformé d'avance. Cette dernière roula sur le sol encombré et s'arrêta coincée entre deux bidules non identifiables. Il la ramasserait plus tard, il préférait se concentrer sur le spectacle qu'offrait son amie. Elle rapetissait, ses oreilles s'allongeaient, ses poils poussaient, ses bras devenaient pattes, sa langue pendit et Ebenezer éclata de rire. Quel joli toutou elle faisait. Un toutou un peu déboussolé qui aboyait dans le vide. Il reconnut la race, un truc qui gardait les jardins moldus de temps en temps, et décida d'ignorer le potentiel de dangerosité de la créature. C'était Izsa après tout et il la craignait plus quand elle avait une baguette entre les mains que transformée en grizzli affamé.

Il s'approcha du cabot et tendit la main pour se laisser renifler. C'était un bon toutou ça. Il se serait bien-entendu plus marré si elle était devenue caniche mais on ne pouvait pas tout avoir dans la vie. Fallait lui trouver un nom de chien, genre SàPN 11 vu que le n°10 était déjà pris par un énorme truc poilu noir abandonné à la famille Bennet ou du moins à ses rares survivants. Le sorcier espérait qu'il était bien traité quand même, il l'aimait bien ce chien. Il pourrait limite le présenter à ZazàPN 11à l'occasion. Ils pourraient faire des bébés... Eurk. Il partait beaucoup trop loin. Il secoua la tête pour chasser l'image mentale et ramassa la balle.

- Va chercher !

Et hop ! Il la lança à travers la pièce. Quand elle redeviendrait humaine, elle allait le tuer. Douloureusement. Il le pressentait. Mais qu'est-ce qu'il allait rigoler en le racontant à Morgan/Lizzie/autre individu susceptible de connaître Izsa et d'être apprécié d'Ebenezer. Il récupéra une sphère baveuse, l'essuya sur le dos de l'animal et la relança. Dommage qu'il n'ait pas d'appareil photo pour immortaliser le moment. Il avait la main qui péguait à cause de la balle trempée, il la frotta contre le mur le plus proche et il réfléchit quelques instants. Parce que oui ça lui arrivait de réfléchir. Même que c'était pas si dur. Il avait une mission et il avait oublié. Il fallait surveiller Izsa, pas faire mumuse avec le chien. Etait-ce si différent ? Pour lui, non. Mais il était sûr que la sorcière avait pensé à autre chose du genre l'aider à redevenir humaine si elle le faisait pas d'elle même. Euuuuh. Et là il se maudit de ne pas avoir posé la question fatale : pourquoi l'avait-elle choisi lui alors que son niveau en métamorphose atteignait péniblement celui d'un élève en troisième année ? A la rigueur, il aurait passable aux BUSE s'il s'amusait à refaire l'épreuve. Pas plus. Même qu'il avait progressait parce qu'il avait eu D- à l'examen.

- Redeviens humaine !

Ouais, peut-être qu'en l'ordonnant ça marcherait. Sinon, il tenterait un truc en latin, en calquant sur la formule inventée par son amie.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Eileen I. Hilswood, le  Dim 15 Oct 2017 - 19:45

Je vois un mouvement derrière moi qui me fait tourner brusquement la tête. Mes deux oreilles sont dressées hautes sur mon crâne : qu'est-ce que.... Oh ! Une balle ! L'humain veut jouer ! Moi aussi, je veux bien jouer, je m'élance à la suite de l'objet rond.

Il atterrit dans un fatras bizarre, à l'odeur de forêt. Sauf que ça ne soit des arbres, c'est tout plein de boites allongées rangées n'importe comment. Je les dégage de quelques coups de pattes et de museau, elles m'empêchent d'attraper la balle. Ah, voilà ! Je la saisit entre mes dents mais elle glisse. Rah ! Je retente le coup deux ou trois fois, jusqu'à ce que les marques de dents dans la surface de la sphère deviennent assez profondes pour qu'elle tienne dans ma gueule sans glisser. Par contre, je crois que j'ai un peu baver dessus. C'est parce que j'espère que l'humain va me récompenser avec une friandise. L'idée me fait saliver, qu'est-ce qu'il pourrait avoir ? Un morceau de viande ? Un os ? Ah, j'espère qu'il a un os, avec tout plein de moële à l'intérieur. Miam.

Mon nouvel ami récupère la balle. Je m'assoie devant lui, attendant ma récompense. Une caresse sur la tête, au moins ? Même pas ? Non, au lieu de ça, il se met à me crier quelque chose.

Je ne suis vraiment pas contente pour le coup, et me remets sur mes quatre pattes. Cet humain n'est vraiment pas gentil. Je retrousse mes babines, laissant apparaître mes dents jusqu'aux gencives. Alors, ça l'impressionne, hein ? Il croit qu'il peut m'embêter et que je lui obéisse comme ça ? Non ! Un grondement sourd sort de ma gorge, pour appuyer ma posture agressive. Il va voir ce qu'il en coûte de s'en prendre à une vraie alpha !
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Ebenezer Lestrange, le  Mer 18 Oct 2017 - 23:45

Au lieu de lui obéir - ou même d'aller dans son sens uniquement parce que la suggestion de la retransformation était pertinente - Izsa se mit à lui montrer les crocs. Ce n'était pas très sympathique d'ailleurs mais c'était comme ça. Izsa le chien grognait sur son vieux pote de Poudlard comme s'il allait lui voler son os. Alors qu'il avait rien fait pour une fois. Il était gentiment venu superviser une expérience de métamorphose. C'était même pas lui qui avait ajouté du bazar en fouinant dans les baguettes, c'était le clébard ! D'un côté, c'était pas malin comme choix de métamorphose quand on vivait entouré de bouts de bois.

- Tout doux le chien... Enfin Izsa. C'est moi, Eb ! Essaie de te rappeler s'il-te-plaît...

Parce qu'un berger allemand pas content, ce n'était pas la chose la plus rassurante du monde. Ça grognait, ça avait de jolies canines effilées, ça pesait une trentaine de kilo et c'était sans doute beaucoup plus musclé qu'Ebenezer le grand sportif. Ok, il fallait juste penser à ne pas trop puer la peur, ça ne ferait qu'empirer les choses. Il entreprit de relancer la baballe à l'autre bout de la pièce pour faire diversion. Maintenant, il fallait qu'il trouve un moyen de ramener Izsa. Il tenta un Finite incantatem puis, parce que lui aussi voulait jouer au docteur en latin de cuisine, il reprit la formule de son amie et y ajouta deux trois mots. Genre retour et origine. Ouais, c'était pas mal. Ça devait valoir le coup d'essayer... Pour la curiosité scientifique au moins.

Omnia Animato Reditus Origini

Un éclair violet sortit de sa baguette et il eut l'impression d'avoir fait une grosse c*nnerie. Il n'osa pas regarder en direction du clébard Hilswood de peur de le voir en plein de petits morceaux même s'il y avait de très fortes chances que ce n'ait rien provoqué de plus qu'un léger courant d'air au dessus de la tête de la cible. Note à lui même, arrêter de tenter des formules sur ses amis, c'était un peu stressant. Puis il risquait d'avoir des ennuis si ça finissait en homicide involontaire. En attendant, il était dans le déni et contemplait fixement le plafond. Il attendait un bruit rassurant pour baisser les yeux.
Contenu sponsorisé

[Habitation] The little Workshop Empty
Re: [Habitation] The little Workshop
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 2

 [Habitation] The little Workshop

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.