AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 2 sur 2
[Habitation] The little Workshop
Aller à la page : Précédent  1, 2
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle

Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Ebenezer Lestrange, Mer 18 Oct 2017 - 23:45


Au lieu de lui obéir - ou même d'aller dans son sens uniquement parce que la suggestion de la retransformation était pertinente - Izsa se mit à lui montrer les crocs. Ce n'était pas très sympathique d'ailleurs mais c'était comme ça. Izsa le chien grognait sur son vieux pote de Poudlard comme s'il allait lui voler son os. Alors qu'il avait rien fait pour une fois. Il était gentiment venu superviser une expérience de métamorphose. C'était même pas lui qui avait ajouté du bazar en fouinant dans les baguettes, c'était le clébard ! D'un côté, c'était pas malin comme choix de métamorphose quand on vivait entouré de bouts de bois.

- Tout doux le chien... Enfin Izsa. C'est moi, Eb ! Essaie de te rappeler s'il-te-plaît...

Parce qu'un berger allemand pas content, ce n'était pas la chose la plus rassurante du monde. Ça grognait, ça avait de jolies canines effilées, ça pesait une trentaine de kilo et c'était sans doute beaucoup plus musclé qu'Ebenezer le grand sportif. Ok, il fallait juste penser à ne pas trop puer la peur, ça ne ferait qu'empirer les choses. Il entreprit de relancer la baballe à l'autre bout de la pièce pour faire diversion. Maintenant, il fallait qu'il trouve un moyen de ramener Izsa. Il tenta un Finite incantatem puis, parce que lui aussi voulait jouer au docteur en latin de cuisine, il reprit la formule de son amie et y ajouta deux trois mots. Genre retour et origine. Ouais, c'était pas mal. Ça devait valoir le coup d'essayer... Pour la curiosité scientifique au moins.

Omnia Animato Reditus Origini

Un éclair violet sortit de sa baguette et il eut l'impression d'avoir fait une grosse c*nnerie. Il n'osa pas regarder en direction du clébard Hilswood de peur de le voir en plein de petits morceaux même s'il y avait de très fortes chances que ce n'ait rien provoqué de plus qu'un léger courant d'air au dessus de la tête de la cible. Note à lui même, arrêter de tenter des formules sur ses amis, c'était un peu stressant. Puis il risquait d'avoir des ennuis si ça finissait en homicide involontaire. En attendant, il était dans le déni et contemplait fixement le plafond. Il attendait un bruit rassurant pour baisser les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Izsa Hilswood, Mar 7 Nov 2017 - 0:00


L'humain sort un bout de bois et l'agite vers moi. Je ne crois pas qu'il veut jouer. Il ne va pas me le lancer en tout cas, et il a l'air menaçant. Je grogne plus fort, faisant trembler ma cage thoracique.
Un jet sort du bout de bois avec un bruit. C'était une arme ? Il veut me faire du mal ? J'abois avec rage. Un deuxième éclat de lumière me touche, je ne pouvais pas l'éviter.

Il m'avait fait du mal, à présent c'était certain. J'avais l'impression d'étouffer, dans une peau trop petite pour moi. Mes muscles s'étiraient, s'ils auraient pu crier de douleur.

J'avais mal... Mal mal mal mal mal mal.


Izsa était prostrée en position fœtale contre le sol. Le parquet était vieux et abîmé, pourtant son odeur n'emplissait plus ses narines. La surface était dure contre sa peau fine. Elle maugréa :

- Merci Eb...Le ton n'était pas au reproche, juste à la mauvaise humeur relativement compréhensible. P*tain de b*rdel à c....

Comme si son karma la rattrapait après de telles insanités, elle perdit complètement l'équilibre vers l'arrière et se rattrapa tant bien que mal à une étagère. Il semblait que son oreille interne jouait des siennes. Elle attendit une seconde, espérant reprendre ses esprits, fit deux pas en avant, trébucha.... Qu'est-ce qui lui arrivait ? Elle s'assit sur une chaise pour ne pas risquer une nouvelle chute, mais une douleur au coccyx la fit se relever bien vite.

- MAIS QU'EST-CE QUE C'EST QUE CETTE M*RDE ?

La surprise l'avait fait crier un peu fort. Il fallait dire que le fait de voir son derrière orné d'une queue de chien d'une cinquantaine de centimètres avec des poils soyeux avait quelque chose de perturbant. De toute évidence, il lui restait quelques traits canins malgré le sortilège de Ebenezer -merci captain obvious.

Elle reprit donc la formule improvisée par Eb, se disant que ça devait quand même bien marcher vu le résultat.

Omnia Animato Reditus Origini

Lancé par une sorcière qui s'y connaissait autrement en métamorphose, cela fonctionnait mieux. La queue rétrécit jusqu'à disparaitre, laissant un trou béant dans le jean de notre infortunée.

- De mieux en mieux... Reparo

Voilà qui était plus sympathique. Elle revint vers Eb :

- Bon ben on peut dire que c'était une réussite relative, ou un échec relative, mais elle préférait voir le verre à moitié plein. En parlant de verre à moitié plein, elle aurait bien bu un peu d'eau. On fait une pause et on reprend ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Ebenezer Lestrange, Lun 13 Nov 2017 - 12:20


Et là, il entendit un mot ! Il ne l'avait pas tué ! Elle était redevenue humaine ! Ou alors avait acquis l'usage de la parole. C'était une hypothèse tout aussi valide, surtout à la suite de quatre mots latins prononcés un peu au pif. Il arrêta de fixer le plafond pour contempler sa pote et se retint de ne pas éclater de rire. Elle avait l'air trop grognon pour qu'il s'y risque. Elle risquait de lui mettre plein de poils partout si elle lui sautait dessus pour l'attaquer. Poils identiques à ceux qui lui restaient sur le bout du museau. Ne pas rire, ne pas rire, ne pas rire,... Il explosa, il en pleurait. Puis l'autre qui s'asseyait sur sa queue et qui criait. Il n'en pouvait plus.

Elle relança le sort qu'il avait inventé un peu au pif et, étonnement, son apparence se refit entièrement humaine. Dommage, il y a deux minutes à peine, elle avait plus de chien. Nouveau fou rire.

Elle annonça la pause après sa séance de réparation de jean. Elle s'en était bien tirée niveau vêtements, pas comme Morgan l'exhibitionniste qui finissait nu à chaque transformation. Il la dévisagea pour être sûr de l'absence de détails canins. Même bouille que d'habitude, pas de séquelle. Il s'essuya les yeux, vision rendue un peu floue à cause des larmes. Il avait mal aux abdos.

- Va pour la pause... Si j'étais toi, je rangerai un peu ton bazar avant que tu ne manges tout. Là, si tu testes un rongeur, tu peux dire adieu à tes bouts de bois.

Œil sévère sur le b*rdel environnant. Oui, il se permettait de juger alors qu'il égalait bien. Enfin, avec la coloc, il était obligé de ranger un peu. Mais juste un peu. Pour faire genre et pour pas se faire gronder par Morgan. Surtout pour que Morgan ne lui casse rien en marchant dessus en fait. Foutu loup... Re-focalisation sur le genre canin.

- Tu peux considérer ça comme une réussite. T'as réussi ta transformation et t'as le contre-sort. Faut juste trouver un moyen pour que tu ne sois pas dépendante d'un autre sorcier pour redevenir humaine... Tu pensais à quoi quand t'étais transformée,
tu te souviens ? Parce que tu faisais sacrément chien, même intérieurement. Peut-être faire comme les rêves éveillés, tu te choisis un objet fétiche qui te sert d'ancre ?


Autant il ne pouvait pas aider pour la métamorphose, autant sur la question du maintien de conscience, il avait des idées.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Izsa Hilswood, Mar 5 Déc 2017 - 23:07


J'ai presque pas tant que ça de retard
Mais j'étais en semie-absence alors ça compte pas


Ebenezer lui avait conseillé de tout ranger, au cas où. Théorie intéressante. Ça ne tenait pas bien longtemps quand on mesurait la balance bénéfice coût de l'exercice. Non, ses baguettes étaient très bien comme ça. Si elle les rangeait, elle finissait toujours par ne plus les retrouver.

- Tu peux considérer ça comme une réussite. T'as réussi ta transformation et t'as le contre-sort. Faut juste trouver un moyen pour que tu ne sois pas dépendante d'un autre sorcier pour redevenir humaine... Tu pensais à quoi quand t'étais transformée, tu te souviens ? Parce que tu faisais sacrément chien, même intérieurement. Peut-être faire comme les rêves éveillés, tu te choisis un objet fétiche qui te sert d'ancre ?

- Un objet fétiche qui me sers d'ancre ? C'est quoi cette technique de rêve éveillé ?

Vraiment zarb, pour le coup. Elle, elle faisait des tests de la réalité, si jamais elle avait un doute quand elle était en train de rêver. Ou bien elle identifiait des motif récurrents, genre "ah tiens, je perds mes dents, on dirait bien que je suis dans un rêve". Cet objet fétiche, ça lui avait l'air d'être un joli paquet de bullsh*t.

Mais mais mais mais, ce n'était pas la seule question qu'il lui avait posé. D'ailleurs l'autre était plus intéressante.

- Je sais pas vraiment à quoi je pensais. Les sensations étaient vraiment bizarre, j'aurais du mal à mettre des mots dessus... A croire que le vocabulaire humain était largement limité quand il s'agissait de qualifier des choses canines.J'arrivais plus à savoir que j'étais humaine, à la base.

Finalement, l'idée d'un fétiche ne lui paraissait pas si bête, quand elle y réfléchissait bien.

- C'est p'tête ça qu'il me faut, en fait... Dans les bouquins d'Animagie, ils disent que les sorciers gardent un de leur traits humains quand ils se transforment. Pour pas se retrouver coincés dans leur aspect animal...

A quel moment exact elle avait arrêté de parler à son ami pour se mettre à réfléchir à voix haute ? Quasi depuis le début en fait. C'était pas grave, le monologue qui n'a pas forcément vocation à être entendu, c'était un peu leur mode de communication habituel.

- Mais alors je choisirais quoi ?

Voilà qui lui semblait le gros problème actuel. Elle ne possédait aucun objet vraiment personnel, dont elle ne se séparait jamais. Il y avait bien son ancienne baguette mais, eh, elle avait comme qui dirait été réduite en cendre. Du coup les idées ne venaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Ebenezer Lestrange, Ven 5 Jan 2018 - 1:13


Pile un mois, c'est beau t'as vu

Oh, Izsa faisait la fine bouche avec ses techniques de rêves éveillés. Ça marchait pourtant, enfin, il n'était pas tout à fait pro du contrôle onirique, il préférait se laisser bercer par les images fournies par son cerveau et se réveiller en sueur et en sursaut en cas de cauchemar. Il n'aimait pas dormir tant que ça alors si en plus il fallait compliquer la chose... Par exemple, la dernière fois, il avait décidé qu'il écrirait ses rêves dans un carnet. Un joli carnet avec des arabesques sur la couverture, du coup il se sentait obligé d'écrire un peu bien et après, avec les rêves écrits et surtout brodés, parce qu'il enjolivait un peu, passait les moments inintéressants et comblait les lacunes. Puis,...

Il rêvassait - rêve éveillé de fait - Izsa parlait. Les mots s’égrainaient un peu comme des grains de sables entre les doigts, certains restent, d'autres disparaissent directement, Ebenezer retenait certaines paroles, d'autres allaient droit au néant. Bon, il avait l'essentiel. Elle avait eu l'impression d'être chien et pas humaine, les animagi gardaient un truc pour se souvenir de leur vraie nature, elle cherchait un truc. Un objet. Oh, elle faisait la meuf pas convaincue mais au final, elle revenait à ce qu'il avait dit. Nananananère !

Bonjour, je m'appelle Ebenezer et j'ai trois ans. Oui, il affichait le sourire victorieux et un peu sarcastique du môme heureux d'avoir eu raison. Mais en même temps, il réfléchissait à ce qu'Izsa pouvait prendre comme objet. Il retourna ses poches, il n'y avait rien d'extra à part des bouts de tickets d'il ne savait pas trop quoi et des noises qui vaquaient. Ouais, les trucs dont il se séparait jamais c'était sa peau et son amulette autour du cou. Puis ses baguettes aussi. Mais bon, il allait pas lui filer ça... Puis elle devait avoir des trucs quand même.

- Euuuh, t'as pas un tatouage ou quoi ?

Il en avait un lui, il regarda le bras gauche d'Izsa avec les yeux un peu vides avant de se reprendre. Il divaguait beaucoup trop, il était très bien placé pour savoir que le bras gauche de l'ex verte était dépourvu de tête de mort.

- Sinon un pendentif, un porte bonheur, une montre, je sais pas moi... Si tu veux, je te dessine un boursouflet-ancre sur un bout de parchemin.

Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Izsa Hilswood, Mar 23 Jan 2018 - 15:07


Ebenezer y alla de ses propositions. La première la piqua immédiatement à vif :

- Euuuh, t'as pas un tatouage ou quoi ?

Un frisson parcourut son échine. Non, elle n'avait pas de tatouage. Niveau délicatesse, son ami était vraiment un manche.
Elle fit cependant mine de rien. En plus, Eb semblait s'être lui-même rendu compte de sa c*nnerie.

- Sinon un pendentif, un porte bonheur, une montre, je sais pas moi... Si tu veux, je te dessine un boursouflet-ancre sur un bout de parchemin.

Izsa haussa les épaules. Oui, elle avait vaguement ça, mais :

- Oui mais ça ne signifie rien pour moi. Il faudrait quelque chose qui m'ai marqué, non ?

Elle avait cependant l'impression d'être sur une bonne piste. Elle continua donc sa réflexion : il y avait bien la baguette de sycomore, dont elle ne se séparait jamais. Le seul problème étant que cette baguette n'était pas la sienne au sens noble du terme. Elle ne possédait plus d'âme sœur qui aurait pu lire en son cœur depuis que sa baguette d'oranger avait été... détruite...par...les...flam---

- D'accord, c'est bon, j'ai trouvé.

Elle agita sa main droite, celle qui tenait sa baguette, mais ce n'était pas l'instrument qu'elle désignait. C'était bien sa main, plus particulièrement les brûlures l'ornant depuis ce fameux soir. Limite elle aurait dû le remercier pour avoir fait deux pierres d'un coup : lui donner l'idée du signe particulier et le signe particulier en lui-même. Un remerciement pas spécialement chaleureux, tout de même.

- Prêt ? J'y retourne.

Elle se concentra, les yeux fermés. Mais alors qu'elle s'empare des sensations canines, elle sent une lourdeur dans sa main droite. Plus elle s'enfonce dans sa nouvelle conscience, plus sa main la brûle.

Omnia Animato Animalis Canis, prononce-t-elle, les dents serrées.

De nouvelles sensations m'immergent. Je ressens ma cage thoracique se rétrécir, mes quatre pattes se poser.
Et la douleur.
Des papillons vinrent apparaître devant mes yeux, alors que je sens mon esprit rebondir, comme rejeté.

Son corps aussi rebondit, métaphoriquement. Elle était sûre d'une chose : cette fois-ci elle n'était plus coincé dans le corps d'un chien. Parce qu'elle était parfaitement humaine. La transformation avait duré au plus quelques secondes.

- C'est mieux, je suppose, marmonna-t-elle sarcastiquement. Y a plus qu'à trouver le juste milieu.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Ebenezer Lestrange, Lun 19 Fév 2018 - 17:27


L'ambiance était pas des plus détendues et il se maudit intérieurement d'avoir frôlé le sujet un peu tabou aka les allégeances et les sauvetages tournant au vinaigre. Puis, pour couronner le tout, Izsa secouait sa mimine toute bariolée de brûlures dont il était le responsable. Est-ce que lui faisait étalage de ses cicatrices ? Non d'abord, il se tenait même aux manches longues pour éviter les questions désobligeantes.

Elle lui demanda si il était prêt, il hocha la tête. Il n'avait pas grand chose à faire en fait, il s'endormait presque contre un mur. Elle prononça sa formule, il se frotta les yeux pour chasser le sommeil et, quand il rouvrit ses paupières, Izsa était de nouveau humaine.

- Oh...

Le déjà était sous-entendu. La sorcière n'avait pas l'air d'être très contente d'elle et c'était compréhensible. Ça n'avait aucun sens de se transformer en chien si ça ne durait même pas dix secondes. Bon, il ne se moquerait quand même pas parce que c'était tout à l'honneur de la brune de se faire cobaye de ses propres expériences et ramener le Ebenezer en observateur. Honneur ou masochisme...

- Qu'est-ce qu'il s'est passé pour que cela soit aussi bref ?

Il aurait peut-être des conseils random à donner s'il en savait plus. Dans l'attente de recevoir les informations, il envoya une chocogrenouille à son amie, en visant la tête, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Izsa Hilswood, Sam 17 Mar 2018 - 18:17


Izsa avait beau ne pas avoir réussi son objectif de base, elle ne voyait pas ces expérimentations comme des échecs. A vrai dire, ces derniers étaient souvent bien plus riches en enseignement que les réussites.

Elle mesurait à présent bien mieux l'ampleur de la difficulté. Elle n'était même pas au niveau d'un Animagus débutant, car il ne s'agissait pas de son animal intérieur. D'ailleurs, elle ne savait pas quel était son animal intérieur et elle s'en fichait bien. Elle voulait repousser les limites de la magie, alors elle voulait bien croire que cela ne serait pas chose aisée.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé pour que cela soit aussi bref ?

Alors qu'une série de réponse soulignant l'aspect tendancieux de la question s’enchaînait dans son cerveau, elle fut brutalement arrêtée par un choc contre son crâne. Habituellement, ses réflexes étaient à peu près corrects : elle était capable de réagir vite à une agression, particulièrement quand celle-ci visait sa tête. Cependant, elle n'était pas exactement dans un état normal, encore déstabilisée par ses changements de forme et de conscience. Bref, elle venait de recevoir l'objet en plein milieu du front, et avait à peine cillé. Elle observa le projectile au sol, comprit qu'il s'agissait juste d'une chocogrenouille gentiment envoyée par Eb, et le ramassa avec un temps de retard.

- Eh bien... Cette incertitude lasse valait autant pour la question précédente que comme une réponse à l'attaque via confiserie.

D'ailleurs elle s'arrêta là, le temps de manger sa chocogrenouille. Normalement, elle aurait dû rajouter quelque chose après ces points de suspension, mais elle laissa l'instant tellement flotter qu'il finit par retomber de lui-même.

- Je dirais que ça a un peu trop bien marché. Je me suis trop rappelée de mon Moi humaine, impossible de me glisser dans la peau d'un animal.

Izsa examina un instant ses possibilités. L'expérience durait depuis un moment, mais en même temps elle n'avait pas vraiment envie de s'arrêter là. Tant qu'elle avait son ami sous la main pour l'en lui filer un coup (de main), elle n'allait pas le lâcher de si tôt.

- Peut-être quand essayant avec une autre forme, je pourrais avoir de meilleur résultat ? Elle haussa les épaules. J'en sais rien, en fait. Dans les bouquins d'animagie, ils parlent de méditation, et de trip intérieur du genre.
Mais j'ai pas vraiment envie d'être Animagus...


Elle comptait bien explorer des nouveaux chemins. Pas battre les même sentier que des centaines de gens avant elle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Ebenezer Lestrange, Mer 2 Mai 2018 - 18:37


Headshot ! Tir parfait de chocogrenouille, il n'était pas batteur pour rien. Assez fier de son lancer - il s'occupait comme il pouvait - c'était avec un début d'impatience qu'il écouta les explications de son amie. Certes, cela devait être compliqué à doser le mélange bestialité et humanité mais c'était pas une raison d'échouer. Elle ne devait pas avoir assez de chien puis voilà. D'ailleurs, cela semblait lui être monté à l'esprit vu qu'elle s’interrogeait à tenter un autre animal.

- Ouais, essaie !

Puis lui se regarderait les ongles, danserait la macarena, ferait la sieste et jouerait avec le clébard. Ou pas, vu qu'il y en avait plu. Tristesse, tristesse. Bon, il respectait totalement l'envie de son amie à sortir des sentiers battus même si il la voyait très bien méditer sous un arbre géant sur le sens de la vie des baguettes ou quoi. En buvant du thé et en murmurant des phrases bizarres. Image mentale sublime, il éclata de rire.

- Oublie l'animagie, c'est mainstream ! Et tu aurais l'air bête. Tente un animal proche de l'humain en cas. Comme ça, c'est pas trop dérangeant si tu doses mal le truc. Un chimpanzé ou un autre grand singe ?

Puis lui, il rigolerait encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Izsa Hilswood, Sam 11 Aoû 2018 - 16:39


Je crois qu'il est temps de conclure xD


Pour quelqu'un qui était juste sensé l'accompagner dans sa démarche et l'aider si jamais elle se plantait, Ebenezer était beaucoup trop enthousiaste. Quand avait-il décider d'en avoir quelque chose à faire de la métamorphose ? Elle fit une moue indécise, mais il avait raison : peut-être qu'un animal plus proche du l'humain serait plus facile à maîtriser. Un chimpanzé ? Un gorille ?

Izsa était vraiment perdue, pour le coup. Ce n'était pas parce qu'un animal était plus proche phylogénétiquement qu'il serait plus proche spirituellement. C'était comme les Patronus : la plupart n'étaient pas si exotiques que cela, et reflétait avant tout la mentalité du sorcier. Une moufette pourrait-elle être plus facile à maîtriser, pour notre amie des mustélidés ? Le chien avait l'avantage d'être un animal domestique, proche de l'être humain d'un point de vue social. Voilà pourquoi elle avait choisi un berger allemand pour commencer...

Réfléchit, ma fille, réfléchit. Une fatigue intense frappait ses tempes.

- En fait, je crois que je vais arrêter là pour aujourd'hui, soupira-t-elle. J'ai sous-estimé l'énergie que cela prenait, de se transformer comme ça...

Elle se reposa contre son bureau, observa le bordel absolu qui régnait dans la pièce en se disant qu'il faudrait qu'elle pense à ranger un jour, quand même. Juste, pas aujourd'hui.

- On y va ? J'ai envie de me faire un truc à manger.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] The little Workshop

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2

 [Habitation] The little Workshop

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.