AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 2 sur 6
Cours N°2 : L'espionnage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Elise Green
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Elise Green, Mar 18 Oct 2016 - 15:30


Les autres arrivent, par petites grappes. Les fleurs sur mon parchemin s'étoffent, se bousculent pour une place privilégiée. Un peu comme les élèves du cours. Je les observe, indifférente, spectatrice au grand théâtre du monde. Certains saluent, d'autres passent sans un regard. Renfrognée dans ma mauvaise humeur, je n’interpelle personne. Je ne les connais pas. Oh, allez Elise, tu ne vas pas rester enfermée dans ta propre conscience... Je lève alors les yeux et aperçoit des têtes familières. Enfin, familières... C'est vite dit. Il y a bien Peter le préfet Serpentard, ce gentil gaillard qui m'a aidé à la bibliothèque l'autre jour... Les autres, je ne les connais pas. Je me penche à nouveau sur mon parchemin couvert de marguerites, de tulipes et de roses. Voilà qui donnera un peu de bonheur dans mon petit esprit tout noir et plein de brume... Je ne fais pas attention à mon voisin (Alexander). Et je doute qu'il ne fasse attention à moi. Étrangement, les élèves du cours dernier ne sont pas forcément présent à ce cours-ci. Un manque d’assiduité ? Peut-être. Ou alors ne s'intéressent-ils pas à la Défense Contre les Forces du Mal, ce qui est franchement dommage de mon point de vue. Et puis, ils vont rater l'espionnage. J'ai un rictus lorsque apparaît dans mon esprit une image de moi même filant un individu. Je suis la discrétion même. Crinière de neige, teint pâle, yeux plein d'herbe gelée.

- Dîtes, quelqu’un à du parchemin s’il vous plaît ? Je crois que j’ai oublier mon rouleau au dortoir...

Je tourne la tête. Qui a parlé ? J'aperçois alors une rouge et or (Ama) qui semble s'agiter. Ce doit être elle. Ah, oui il me semble que je l'ai vu entrer. Un duel s'engage alors dans ma tête.

Allons l'aider.
Non, on a décidé d'être de mauvaise humeur aujourd'hui.
S'il vient à nous manquer du parchemin, je suis sûre qu'elle nous aurait aidé, elle n'a pas l'air méchante.
S'il vient à nous manquer du parchemin, ça sera de notre faute, on le lui aura donné.
C'est une rouge et or, notre nouvelle famille !


La voix de la gentillesse remporte le combat par K.O.. Je me saisit du dernier rouleau de parchemin vierge qui trône dans mon sac, me lève et me dirige vers la rouge et or du troisième rang. J'arbore un sourire timide, afin qu'elle ne me prenne pas pour une sauvage puis dépose le rouleau sur son bureau.

- Tiens, je ne sais pas si ça suffira mais c'est mieux que rien. Au fait, moi, c'est Elise Green.

Je retourne rapidement à ma place sans demander mon reste et jette de temps à autres des coups d’œil à la jeune fille certainement un peu plus âgée que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Shela Diggle, Mar 18 Oct 2016 - 19:02


Il a une bonne tête. Plus besoin de le traîner à terre jusqu'à usure absolue; il s'était détruit, le voilà réparé. L'humeur est satisfaite, c'est joli, quiétude des traits miroir, laisse-moi m'enfuir. J'échappe au monde parfois. Retirer les pluriels manger les s, la vilaine terminaison manger, tiens, avoir pu aujourd'hui quelque chose avaler, bizarrerie. Mettons un s peut être ici cela fait un temps ! que les choses entrent sans immédiatement ressortir, entrent. Peut être trois jours. L'immensité n'a pas de taille elle est grande à partir du mot, dire d'une chose qu'elle est immense fait qu'elle l'est aux yeux ou à la parole de. S'arracher à moi-tié se retirer, de la glace l'image figée figée peut être qu'elle attrape ce qu'elle voit et au fond les garde, quelque part, sans superstition refuser de briser un miroir, triste de le voir s'effondrer. Parfois je veux mourir gelée. Et rester.

C'est parce qu'il est moins lourd aujourd'hui certainement pour cela qu'il n'est plus à terre mais dans mes bras. Le sac. A l'infini se répéter le sac dans la tête le sac les idées se cognent, avoir l'impression qu'un extérieur spectateur entend, un peu, les idées qui se cognent parce que c'est bruyant. Bruyère. Et le vent qui souffle, plaine duveteuse, sans saison et le désir de courir courir courir tacher les blancs vêtements se détacher aussi du reste tout ce reste qui colle, gluant, qui ne se retire qu'en frottant la peau au point qu'elle en tombe tu sais là-bas muer et
n'en plus pouvoir. Un petit peu.

Dans les bras comme un étrange coussin aux angles un peu carré pas tout à fait, ne pas aimer la droiture des choses, c'est un rectangle inventé - il ne porte encore point de nom, d'où l'efficace utilisation de deux mots pour définir un unique objet. Entrer, reconnaître Benbow, se tourner vers la classe reconnaître Benbow bug. Salive qu'on avale d'une traverse manière, tousser manquer peut être de s'étouffer, un poil. Lui. Prof. Lever à demi les bras de façon à cacher des traits derrière un sac faussement coussin, filer - et grogner, le grognement prière pour qu'il n'y ait aucune remarque à ce fait, on se connaît, oui et non oui mais non, chut. Peut être qu'il a mauvaise mémoire, que je suis invisible, que j'ai mon carton sur la tête, autre réalité, qui sait. J'invente, souhaiter avoir raison. S'avancer dans la salle et s'asseoir choisir, le non-choix, un monsieur au port de tête fort singulier un monsieur, signe, un monsieur signes au pluriel. Penser que même en ayant le choix, je me serais déposée là. Feuille sur l'eau. Poser le sac et derrière lui immobile se cacher, tourner la tête vers le voisin tourner, un regard curieux, parce que nouvelle personne. Moi, toi, toi moi. Remplace le moi par Shela. Ton tour.
Revenir en haut Aller en bas
Aileen O'Leary
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Aileen O'Leary, Mar 18 Oct 2016 - 23:54


À l'agréable surprise d'Aileen, Nya ne fût pas en retard. Pire, elle fût même en avance! La Gryffondor se dirigea directement vers Aileen, lui donnant un câlin que la Serpentard fût ravie de lui redonner. Elle déposa son livre, laissant en masse d'espace à son amie pour s'installer. Yep, ce cours allait être assez agréable, si elle se fiait à sa première impression.

« Comment ça va, toi? Prête à apprendre l’art de l’espionnage? »

Aileen lui fit un grand sourire, l'espionnage lui allait beaucoup mieux que beaucoup de cours de Défense contre les Forces du mal. Elle était bien tombée pour le coups. Par contre elle n'était pas sûre que la subtilité de ce cours soit adapté pour Nya. En effet, la Gryffondor était plus du genre à foncer d'abord, poser les questions ensuite.

-Yes sir! J'espère pouvoir parfaire mes techniques de collectes d'informations. La filature c'est bien, mais j'ai hâte de voir les autres options possibles.

Aileen remarqua du coin de l’œil Ela s'approcher. En quelque pas cette dernière était devant elle et Nya, souriante.

« Coucou, comment vous-allez toutes les deux ? »

La serpentard lui retourna son sourire avant de répondre.

-Très bien! Assez hâte de commencer le cours, il a l'air assez intéressant. Toi? Intéressée par l'espionnage?

Aileen imaginait assez mal Ela essayer de filer quelqu'un. Entre sa timidité et ses cheveux bleus, elle n'aurait pas de mal à se faire remarquer. Et puis...oserait-elle agir ainsi?

C'est alors que son préfet, Peter McKinnon rentra dans la classe et, après avoir salué le professeur, s'adressa au restant d'entre eux.

- Bonjour tout le monde !

Cela devait faire depuis sa mésaventure à l'infirmerie qu'elle ne l'avait pas vu. Il avait l'air plus en forme, quoiqu'assez mal à l'aise, s'empressant de s'asseoir au premier rang. Aileen devait avouer être assez intriguée de voir les capacités magiques de son préfet, après tout si ce dernier était à ce poste, il y avait bien une raison pour? Elle lui fit donc un petit sourire avant de lui dire :

-Allo Peter! Contente de te voir en forme!

Elle ne s'attendait pas à connaître autant de personnes de sa classe. C'était rassurant, elle était presque dans un milieu qu'elle connaissait. Il manquait plus qu'à espérer que le professeur ne la déstabilise pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Nya O'Neal, Mer 19 Oct 2016 - 5:51


Aileen avait l’air un peu surprise que je sois en avance. C’est vrai que ce n’était pas dans mes habitudes, mais quand même. J’étais heureuse de la voir, et c’était visiblement réciproque. La vert et argent me rendit volontiers mon étreinte, et me laissa toute la place nécessaire pour m’installer. Je ne me fis pas prier, et pris place à ses côtés. Son sourire rayonnant me mit tout de suite de bonne humeur. Yup, ce cours s’annonçait bien, pour une fois. Peut-être que le professeur n’aurait pas besoin de me rappeler à l’ordre toutes les cinq secondes – quoi qu’en ayant Aileen à mes côtés, ce serait probablement elle qui s’en chargerait de toute manière.

Sa remarque me fit gentiment sourire. Comme si elle ne connaissait pas déjà d’autres techniques que la filature. C’était sans aucun doute la sorcière la plus douée en potions et en sortilèges que je connaissais, et elle ne me ferait pas croire qu’elle ne connaissait pas d’autres moyens que les méthodes moldues. La vert et argent allait probablement devoir m’aider, d’ailleurs, puisque j’étais effectivement plus du genre à foncer dans le tas qu’à essayer de me faire discrète. Au moins, je savais d’ores et déjà que j’aurais une alliée dans ce cours.

J’avais à peine eu le temps de m’installer qu’Ela fit irruption devant nous. Aileen lui répondit, enjouée, qu’elle avait hâte de commencer le cours. Comme c’était étonnant. Studieuse comme personne, le nez toujours fourré dans un bouquin… Je ne comprenais d’ailleurs pas comment elle pouvait ne pas avoir fini chez les bleus et bronze. Si on en croyait la réputation des maisons, elle aurait été bien plus à sa place à Serdaigle. M’enfin, le Choixpeau avait fait son choix, et mon amie avait l’air de se plaire chez les serpents, c’était le principal. Je portai donc mon attention sur la chanteuse, un grand sourire aux lèvres.

« Ça va très bien et toi? Faudrait qu’on se trouve un moment pour aller chanter, un de ces jours! »

Je ne pouvais m’empêcher de tourner la tête pour voir les nouveaux arrivants chaque fois que j’entendais la porte grincer. C’est ainsi que je reconnu Clare, que je saluai même si nous n’étions pas forcément en bons termes, et Ama, à qui j’adressai un sourire amusé, me remémorant la soirée de notre rencontre. J’avais dû lui faire une sacrée première impression. Ma camarade rouge et or demanda à la classe si quelqu’un avait du parchemin, puisqu’elle avait oublié son rouleau. Je m’en allais fouiller dans mon sac pour lui en donner, mais une autre élève fut plus rapide que moi. Je reportai donc mon attention sur mes amies, puisque sociabiliser avec les autres ne me tentait pas plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Ama Ilo
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Ama Ilo, Mer 19 Oct 2016 - 14:32


La question de Ama resta en suspend l’espace de quelques secondes. La rouge et or remarqua finalement que Nya fouillait dans son sac et poussa un soupir soulagé. Mais avant que son aîné n’ait eu le temps de trouver son propre rouleau de parchemin, une élève fit son apparition aux côtés de Ama.

« Tiens, je ne sais pas si ça suffira mais c'est mieux que rien. Au fait, moi, c’est Elise Green. »

Ama se souvenait l’avoir vu à la répartition en début d’année. Elle avait donc un an de moins qu’elle. La rouge et or lui rendit son sourire et accepta le rouleau avec grand plaisir.

« Merci beaucoup ! Moi c’est Ama. Je te revaudrai ça ! »

La jeune fille repartait déjà vers sa place, et Ama s’assied de nouveau à sa table. Elle était maintenant fin prête pour le cours. Elle adressa un sourire à Nya pour la saluer avant de reporter son regard sur le tableau. Ah oui, l’espionnage. Elle avait hâte à ce que le cours commence, mais pour l’instant les élèves discutaient entre eux. Ama fini par attraper sa plume et la tremper dans son encrier sans plus de conviction. Elle parcourut le haut du parchemin et laissa quelques gouttes s’écraser sur le papier avant d’écrire l’intitulé du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Elanha Luernios
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Elanha Luernios, Mer 19 Oct 2016 - 15:00


J'adressai un nouveau sourire à mes amies, mon intérêt et mon enthousiasme semblant aussi grand que le leur. J'éprouvais une certaine forme d'impatience, comme à chaque fois que j'étais amenée à découvrir de nouvelles choses. Du coin de l’œil, je remarquais le préfet de ma maison regarder dans ma direction, puis reprendre son inspection. J'imaginais très bien qu'en tant que responsable des bleus et bronzes, il n'approuvait certainement pas ma relation avec elles. Tous les trois n'étaient pas en très bons termes. Je ne pouvais que lui donner raison, même si je me pensais moins recommandable que les deux jeunes femmes.

« Très bien! Assez hâte de commencer le cours, il a l'air assez intéressant. Toi ? Intéressée par l'espionnage, demanda la Serpentard.

- Ça va très bien et toi ? Faudrait qu’on se trouve un moment pour aller chanter, un de ces jours !

- Je suis curieuse de savoir ce que va donner ce cours, répondis-je Je connais quelques techniques moldues, grâce à la télé, mais j'ignore tout des méthodes sorcières... »

Je ne prêtai pas attention à la jeune Griffondor qui demandait un service, ni à l'autre fille qui lui apporta un parchemin, me renfrognant légèrement. L'espionnage...J'avais beaucoup de mal à m'imaginer espionner quelqu'un. Il fallait bien reconnaitre qu'avec mes cheveux, me faire discrète au point d'être invisible allait s'avérer particulièrement difficile. Sans compter que j'étais trop timide est respectueuse pour m'introduire ainsi dans la vie des gens. Mes joues devenaient brulante à mesure que je réalisais la terrible difficulté de cette épreuve.

« Mais je ne suis pas sûre que ça soit fait pour moi, fis-je en m’emparant d'une mèche turquoise, avant de reprendre d'un ton plus enjoué. Et oui, j'ai hâte qu'on remette ça ! Je suis certaines que nous pouvons encore mêler nos voix sur plein de chansons. »
Revenir en haut Aller en bas
Sora Okinawa
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Sora Okinawa, Dim 23 Oct 2016 - 18:25


Le cours de Défense Contre les Forces du Mal. C'est un cours plutôt intéressant. Axé sur la pratique, c'est un de mes cours préférés. Ca change un peu des vieux cours totalement théoriques où l'on s'assois derrière un pupitre a écouter un prof blablater pendant des heures entières. Vous me direz, la aussi on va écouter un prof blablater, assis derrière un pupitre. Mais c'est différent ! Enfin, je crois ? On fait de la pratique en cours de Défense contre les Forces du Mal, donc ca devient intéressant à partir du moment où on sort nos baguettes et où on fait des trucs.

J'étais, comme à mon habitude, dans les temps. J'avais prévu mon arrivée en cours et tout ce que je devais faire avant à la minute près. C'était pas compliqué venant de moi, d'ailleurs. En respectant ce que j'avais planifié, j'arriva en cours un peu avant l'heure. Parfait. Entrant dans la salle, je jeta un coup d'oeil global. Observant le tableau, je vis marqué quelques points. L'espionnage donc... Très bien ! Quelque chose auquel je ne me suis jamais intéressé, mais qui pourrait m'être très utile. Vraiment très utile. Regardant le bureau, je vis le professeur qui était assis derrière. M'approchant, je me présenta brièvement :

- Konnichiwa, Benbow-sensei. Je suis Sora Okinawa, 6ème année à Serdaigle.

Les présentations faites, j'avisa le reste de la classe. Riri Vacuitas était la, Harmony aussi, et c'était à peu près tout ceux que je connaissais. Les quelques tables totalement libres du fond de la classe me laissèrent penser que tout le monde n'était pas encore arrivé. Repérant une table au centre de la rangée la plus au fond de la salle, je m'y dirigea tranquillement alors que presque tout le monde discutaient. L'une demandait du papier, l'autre discutait avec son voisin... Beaucoup d'animation qui me confortait dans l'idée que ce cours allait être sympathique. Prenant place à la table que j'avais désignée comme ma toute première partenaire pour ce cours, je continua, comme à mon habitude, d'observer tout autour de moi, de saisir quelques émotions, quelques bribes de conversation.

HRP ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Jade Wilder, Lun 24 Oct 2016 - 20:18


Un léger bâillement s'échappa des lèvres de Jade tandis qu'elle traversait les couloirs de Poudlard. La journée était déjà pourtant bien entamée, mais ce jour là la préfète avait quelque peu du mal à garder les yeux ouverts. Si ses problèmes de sommeil s'étaient légèrement apaisés durant les dernières vacances, les nuits qu'elle vivait ces derniers temps ne pouvaient qu'aggraver les choses. Ainsi, la nuit précédente avait été consacrée à son enquête, encore et toujours. En règle générale, la blondinette évitait de s'occuper de ça un soir de semaine mais elle n'avait pas vraiment eu le choix cette fois-ci, l'opportunité était trop belle pour la louper.

Enfin, elle avait l'impression de trouver des choses concrètes. Des indices, de nouveaux témoignages sur ce qu'il s'était passé cette fameuse nuit. Pendant des semaines, des mois, elle n'avait eu que des bribes ou des choses qu'elle savait déjà. Pire, des fausses pistes. Alors avoir une telle possibilité était une aubaine, cependant elle subissait désormais le contre-coup de cette nuit blanche: une fatigue bien marquée sur son visage de poupée. La journée allait être difficile, cependant il était hors de question de louper les cours. Et puis, la demoiselle avait l'habitude de tenir malgré le besoin de sommeil, ça n'allait pas l'arrêter cette fois-ci non plus ! D'autant que ce jour là débutait le second cours de Défense contre les Forces du Mal. On ne peut pas dire que la peur de Jade avait totalement disparu, ce serait mentir. Néanmoins, Benbow semblait bien plus humain que McKinley ce qui, il fallait l'avouer, n'était pas bien difficile. Le fait qu'elle ait plus ou moins réussit l'exercice pratique la dernière fois aidait bien aussi, lui donnait l'envie de faire mieux encore et d'un côté.. ça lui prouvait qu'elle était capable d'y arriver. Raison de plus pour ne pas manquer le cours du jour.

La préfète n'avait absolument aucune idée de quel serait le thème du cours. A vrai dire, elle s'en fichait un peu puisqu'elle s'intéressait à beaucoup de sujets, beaucoup plus qu'elle ne pouvait en apprendre. Mais le retard qu'elle avait pris en Défense contre les Forces du Mal était presque indécent, il était temps de corriger tout ça. Comme toujours, la blondinette était des plus motivées, apprendre était presque une passion pour elle. Après, elle émettait quelques réserves sur les pratiques magiques qu'elle acceptait ou non, mais ça n'était pas vraiment une chose importante dans le cas présent. Tant qu'on ne lui demandait pas de jeter des sorts à ses camarades, elle serait sans doute capable de faire bien les choses. Du moins, si sa magie instable le lui permettait - ce qui n'était pas non plus gagne, soulignons-le. Le dernier cours avait été riche en rebondissements pour elle. Une théorie en demi-teinte, un entrainement moyen et une évaluation finale relativement pas trop mal.. Mais voilà, Jade en voulait plus. Comme toujours, elle voulait faire mieux, faire partie des meilleurs. Être une bonne élève, c'était presque une nécessité et en tout cas une promesse faite à elle-même bien des années auparavant. Alors elle était prête à faire son maximum pour obtenir de bons résultats.

Seulement, la fatigue faisait faire bien des choses, très idiotes parfois. Là justement, Jade avait bien trop tardé et elle était sur le point d'être en retard. Autant dire que c'était totalement inacceptable, jamais l'Italienne n'avait eu un quelconque retard et il était hors de question que cela se produise de sitôt. Elle dû presser un peu le pas, regardant les aiguilles de sa montre tourner avec une certaine appréhension. Mine de rien, traverser les couloirs du château prenait du temps, elle aurait dû partir un peu plus tôt pour ne pas prendre ce genre de risque inutile. Malheureusement, ce qui est fait est fait. Ainsi, la préfète finit par arriver et étant donné le monde déjà présent dans la salle, elle n'était pas en avance. Du moment qu'elle n'était pas en retard non plus, tout allait bien.

Seule chose embêtante: les places. Forcément, tout ce qui était le plus devant être pris, voilà qui n'arrangeait pas l'esprit studieux de la demoiselle. M'enfin, peu importait réellement. Ses prunelles aux teintes dorées firent l'état des lieux quant aux personnes présentes. Le professeur bien sûr, à qui elle sourit directement, s'exprimant ensuite avec son habituel accent chantant, toujours aussi prononcé.

- Bonjour professeur Benbow !

Ayé, elle prenait le truc. En général, elle avait tendance à dire simplement "Professeur" mais il avait été clair au cours précédent alors.. elle se faisait violence pour ne pas laisser son instinct prendre le dessus. Mieux valait réfléchir que faire n'importe quoi. Parmi les élèves, quelques têtes connues. En majorité d'ailleurs, dont Shela, Alex, Amy, l'habituel Riri, Asclépius.. Bref, au moins elle ne se sentait pas dépaysée. Néanmoins, une bouille attira un peu plus son regard que les autres, celle d'Harmony. Cette dernière ne semblait pas des plus rassurées et au final.. elle lui ressemblait beaucoup, lors du précédent cours. La jeune aigle avait elle aussi subi les humeurs de l'ancien professeur de Défence Contre les Forces du Mal. Avoir peur du nouveau n'était que normal, Jade ne savait que trop bien ce que la plus jeune pouvait ressentir.

Tout naturellement, Jade s'avança vers la table d'Harmony. Un sourire doux et sincère à Shela également, avant que la préfète des jaunes ne se penche doucement pour parler à la bleue.

- Bonjour.. Je sais que tu as peur ma non.. ne t'en fais pas. Je pense que ça va.

Elle comprendrait. Il n'y avait pas besoin de mots trop explicites pour qu'Harmony comprenne, elle était suffisamment intelligente et comprenait très bien comment Jade fonctionnait. Peut-être un peu trop d'ailleurs, Jade avait toujours du mal à gérer le fait que leur rapprochement ait été aussi soudain. Sans doute pour ça qu'elle s'était éloignée, et qu'au final.. elles ne se parlaient quasiment plus. D'un côté ça lui manquait, mais pour le bien d'Harmony il valait mieux qu'elle sorte de sa vie au maximum. D'ailleurs il était temps que l'adolescente rejoigne une véritable place. Un dernier sourire réconfortant et elle s'éclipsa à l'arrière, s'asseyant en regardant enfin au tableau. Et là, léger bug. Espionnage. Cela devait être une blague, ou alors le professeur était au courant des activités nocturnes de la blairelle. M'enfin, ça c'était totalement improbable. Au moins le cours à venir allait sans doute lui servir pour sa propre enquête, le programme semblait complet. Il ne restait plus qu'à attendre que le cours commence !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Harmony Lin, Mar 25 Oct 2016 - 0:45


Des arrivées, des questions. Les élèves parlent. Échangent. J'attends la réponse de mon préfet. Il me regarde. Me souris. C'est déjà un bon début.

- Bien sur Harmony. Il n'y à aucuns problèmes ne t'en fais pas !


Sa voix est vivante, presque joyeuse. Alors, toute contente, je prends place à ses côtés en le remerciant. Il déplace ses affaires et je sors les miennes. Mes parchemins. Ma plume. Mon encre. Ça y est. Tout est en place. Et je suis en plus à côté de quelqu'un que je ne connais pas vraiment. Une bonne occasion pour discuter tant que le cours n'as pas démarré. Je recherche son nom activement. Mhh... Maudite mémoire ! Quoi que... Attends... SI ! OUI ! Riri ! Il s'appelle Riri Vacuitas !

Le temps que je retrouve son prénom, d'autres sont arrivés. D'ailleurs, Jade vient de passer la porte de la salle. Je lui lance un regard un peu inquiet. Je ne sais pas ce que va donner le professeur. Je ne veux pas qu'elle souffre à nouveau. Je ne veux pas souffrir. Elle s'avance vers moi, je la dévisage. Elle se penche.

- Bonjour.. Je sais que tu as peur ma non.. ne t'en fais pas. Je pense que ça va.

As-t-elle compris ce que je pensais en un seul regard ? A priori oui. Je lui souris. Un sourire encourageant. Un sourire amical. Un sourire de remerciement. Mais aussi un sourire triste. Car j'aurais voulu pouvoir aussi me mettre à côté d'elle. En profiter pour discuter. Mais c'est comme si la liaison était coupée. Elle s'éloigne un peu de moi. Et moi d'elle. Chacune nos problèmes. C'est dommage. C'est ma grande-sœur après tout. Elle me fait un dernier sourire et s'en va. Je me retourne, la regarde un instant. Puis je me retourne vers le tableau et vers mon voisin. Autant essayer de lui parler.

- Que penses-tu du sujet d'aujourd'hui ? Ça t'inspires ?

Après, veut-il faire la conversation ?! C'est un autre sujet. Et une autre question.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Invité, Mer 26 Oct 2016 - 16:22



Vague esquisse d’un sourire, promesse d’un long acheminement vers une compréhension mutuelle ? Qui sait ? L’avenir n’était pas gravé dans le marbre. Il pouvait bien saluer Vacuitas, si ça lui chantait. Il pouvait même pousser la chansonnette et pousser la bobinette, ou grand-mère dans les escaliers. Pis après, advienne que pourra… Il ne faisait que provoquer… Comme… Jeter un caillou, dans un ruisseau. Ça faisait des clapotis, des petits remous, quelques ondulations… Pis ça coulait au fond, rejoindre les autres cailloux de rivières. Des trucs plats et rocheux… Des minéraux plongés dans la substance matrice, aqueuse… Sorte de… Comment dit-on, déjà… ?
Liquide amniotique.

Bref.
Il cheminait un peu plus sur les sentiers pleins d’orties de Vacuitas. Parce qu’il l’avait choisi. Advienne que pourra. Qu’importe. C’était toujours assez distrayant à observer, écouter… Prêter un peu d’attention à cette entité fondamentalement inconnue…
Et pourtant, bien plus familière que les têtes présentes dans cette classe.
Drôle d’ironie ?

« - Salut Asclépius. Tu aura probablement besoin de ton philtre de faible durant ce cours le sais tu ? »

Il hausse doucement un blond sourcil, amusé, l’œil plus si hagard, mais plus si pétillant non plus. C’était sa marotte fétiche ou quoi ? Et après, c’était lui qui avait une obsession avec le philtre de paix ?
Pis, que nenni. Ce n’était pas une obsession… Simplement un outil de recherche, et une très bonne table d’expérimentations. C’est que ça se prêtait fort à l’hybridation, le philtre de paix.

Un peu plus d’aubépine dans votre infusion mademoiselle ?

« - Peut-être ! »

Sourire amusé, pas taquin, plutôt poli.
Réponse à la boutade par une hypothèse
Ils jouaient au ping-pong, en fait.

Mais, c’était son oriflamme.
Il savait bien, qu’il n’était pas fort.
Mais, comme disait l’autre…
Qu’est-ce qu’il disait, déjà…

Le plus fort ? Qu’en sais-tu ? La faiblesse a toujours mille moyens que seule la couardise nous empêche d’inventorier.

Et ainsi, il avait rejoint le noble bastion des Serpentard.
All hail la lâcheté !

Souriant, hagard, il rendit son salut à son préfet qui passait… A point nommé, dis donc. Suffisait de penser à Serpentard, pour qu’un Serpentard se faufile : sortant des pensées pour prendre place dans le monde matériel. Un peu comme une invocation magique… Sauf que ce n’en était pas véritablement une, car, ses paroles, ses actions, son être, son histoire passé, future… C’était encore en constructions – en chantier, comme disent les Moldus – mais ça semblait tout de même un poil déterminé.
Poil de Boursouflet, alors.

N’empêche, c’était une belle coïncidence.
Dommage qu’il n’ait personne avec qui la partager…

Morne, il observe un petit poussin qui s’échoue sur le sol. Petit poussin avec qui il ne partage pas un nid… Mais plutôt un sort lancé par le même bretteur.
Fraternité du Terorim ?
Groupe de soutient ?
C’était bêta et potache de ramener la perruque dans la soupière.

Puis, une brise,
Singulière.

Il y avait les cailloux, les galets, les rocheux minéraux… Que l’on jetait dans le cours de la rivière et, qui, trop lourd, restait au fond, à déprimer, incapable de se relever et de suivre le courant…
Puis, il y avait les feuilles des arbres alentours, les épines, les graines… Que le Vent, en majesté, venait déposer sur le courant, les ondes, et le végétal qui suivait les ondulations à paraître et à venir.

Le Roi ! Le Roi ! Eh bien, il y en a un qui se fout du Roi comme de toi et moi, il s’appelle le Vent ! Sa Majesté le Vent ! Pour le moment, c’est lui qui commande et nous sommes ses sujets !

Au cœur de la tempête,
Petite brise végétale, à la couleur vive qui se dépose sur le pupitre adjoint,
Rejoint l’œil du cyclone.

Le regard glauque vissé dans les orbites creux : cou qui bascule, non sans la grâce fragile des mourants,
Rencontre avec l’Inconnue : volatile au ballon gonflable.

« - Moi, toi, toi moi. Remplace le moi par Shela. Ton tour.
- Asclépius.

Un brin succinct.

Enchanté. »

Pour le cours d’Enchantement, coco, fallait prendre la porte d’à côté, hein ? Là, t’es plutôt en Défense contre la Séduction.

C’est quoi, les « Forces du Mal » ?

D’autres va-et-vient,
Des bruissements dans l’air,
Et des vibrations qui lui sont étrangères.

Le calme plat, il se rendort.
Revenir en haut Aller en bas
Trystan J. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Trystan J. Harper, Mer 26 Oct 2016 - 21:48



L'espionnage
— COURS de DCFM



Le cours de défense contre les forces du mal, probablement l’une de mes matière préféré à se donner à Poudlard. Pourquoi cela ?! Simplement parce qu’en temps normal, c’était un sujet qui se traitait davantage en pratique qu’en théorique. Comment vouliez-vous apprendre à vous défendre contre le mal, seulement en lisant des livres et en révisant des notes de cours ?! C’était totalement impossible – selon mon opinion personnelle du moins. Il fallait sortir notre baguette magique et lancer des sorts ou encore des maléfices pour apprendre ce type de matière. C’était précisément ce côté actif qui m’intéressait tant. Pourtant, ce serait la première fois que j’assisterais à un cour donné par le professeur Benbow et je ne pouvais donc pas savoir à quoi m’attendre comme méthode d’enseignement de sa part. J’espérais naturellement qu’il partagerais la même pensé que moi selon laquelle la défense s’apprenait en pratiquant.

Attrapant mon sac à dos que j’avais jeté sur mon épaule, j’avais pris la direction de la classe du professeur Benbow. L’heure tournait – elle tournait toujours d’ailleurs – et comme à mon habitude, j’avais une fois de plus attendu au dernier moment avant de me mettre en route. Le cours de défense contre les forces du mal commençait dans à peine quelques minutes et le moindre contre temps pourrait facilement me causer un retard. Parlant de contre temps… il y en avait de nombreux qui risquait de nous surprendre dans ce cette école de sorcellerie. L’un d’entre eux, portait d’ailleurs le non de : Peeves. Cet esprit frappeur qui choisissait toujours le pire moment pour se pointer le bout du nez.

Apparaissant de nul part, comme il avait l’habitude de le faire, Peeves s’était lancé à ma poursuite avec un sac remplis d’encrier qu’il s’amusait à me jeter en pleine tête. Me protégeant du mieux que je pu avec mon sac à dos qui se prit deux projectiles de plein fouet, j’avais sorti ma baguette magique et lançais inutilement des #Stupéfix dans la direction de l’esprit frappeur.

«Arg ! Fiche le camp d’ici Peeves !»

Disparaissant de ma vu, en continuant néanmoins d’accompagner chacun de mes pas de son rire criard qui me donnait des envie de meurtre, il n’avait aucunement cessé de me rendre la vie difficile en tirant parfois les tapis sous mes pieds et en manquant de me faire piquer du nez au sol une bonne dizaine de fois. Ce fut un vrai soulagement d’arriver enfin en vu de la porte de la classe que je franchis sans hésitation ni regard en arrière. M’arrêtant de l’autre côté pour me passer une main dans les cheveux et balayer la salle du regard, je ne fus pas surpris de constater que les places étaient presque tous occupées – pas étonnant au vu de mon quasi retard. Tenant mon sac à dos par une ganse alors qu’il laissa couler quelques goutes d’encre sur le planché, j’avais lancé un signe de main à l’enseignant alors que je le saluais :

«Bonjour professeur ! Je suis pile à l’heure, je crois…»

Je m’étais empresser de regagner la première place de libre que je croisai : celle à côté d'une dénommée Ama Ilo, une jeune sorcière de ma maison à qui j'offris un large sourire en guise de salutation.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Ian Benbow, Sam 29 Oct 2016 - 11:14


HRP : vu que je suis moi-même en retard, Trystan est considéré comme étant à l'heure.

On y est, les premiers morveux arrivent. Un à un, je les observes rejoindre leur place. Pour la majorité je ne les ai jamais eu comme élèves. Les exceptions étant Hurtson, Wilder et Green. De bon élèves, en général. Bien qu'Hurtspn soit un tantinet exaspérant. M'enfin. Vacuitas entre dans la pièce suivit quelques minutes après par Underlinden. Ceux que j'attends au tournant. Tout deux viennent vers moi, afin de se présenter. Comme tous les autres élèves, enfaite.  Je comprends pas trop cette manie, j'ai jamais fait ce genre de choses lorsque j'étais élève. Ils ont peut-être besoin de reconnaissance, va savoir. Une chose est sûre, c'est pas chez moi qu'ils en auront.

Il ne manque plus que quelques élèves lorsqu'un jeune homme asiatique entre dans la salle de classe. Il s'approche de moi, je sais qu'il va se présenter, comme tous les autres. Je ne lui accorde aucun regard lorsqu'il s'approche de mon bureau, d'une oreille j'écoute ce qu'il a à me dire. Ses mots me font lever les yeux. Benbow-sensei ? C'est quoi ça ? Je fronce les sourcils, et laisse un rictus, moqueur, s'échapper de mes lèvres. Rien de plus. Aussitôt fait, je détourne le regard et retourne à mes notes. Le cours précédent, je l'aurai puni pour ne pas m'avoir appeler Professeur, mais en y réfléchissant, j'ai décidé de laisser tomber cette règle. Apparemment, les élèves ont du mal avec ce genre de chose. Sûrement trop stupide pour retenir ce genre de formule. Bref. Le dernier élève est arrivé, il me dit être pile à l'heure. Je ne réponds pas, je lui offre juste un faux-sourire, très peu convaincant, qui signifie "Va t'asseoir et ferme-là". Okay, on est bon.

- Commençons. Comme vous l'avez vu, le sujet du cours sera l'espionnage. Je vais essayer de vous apprendre différentes techniques que vous devrez mettre en pratique très rapidement. Je vous conseil donc d'être très attentifs. Je sais que LA théorie vous semble ennuyeuse, mais sans elle vous n'arriverez à rien. Je pose mes fesses sur le bureau et croise les bras tout en continuant ma petite introduction. Avant de se lancer dans l'apprentissage de technique spécifique à l'espionnage, j'aimerais que l'on s'attarde quelques minutes sur le concept d'espionnage.

Mes yeux passent d'un élève a un autre, j'essaie de capter leur attention. Les premières questions tombent.

- Definissez-moi l'espionnage ! Qu'est-ce que c'est ? À quoi ça sert ? Qui est-ce que ça peut servir ? Pensez large. Dîtes-moi tout ce que vous pensez connaître sur l'espionnage.

Impressionez-moi, morveux.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ama Ilo
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Ama Ilo, Lun 31 Oct 2016 - 0:00


Les derniers élèves passèrent bientôt les portes de la salle de classe, et le professeur de DCFM embraya sur le cours. L'espionnage. Ama avait passé ces dernières minutes à cogiter, la plume grattant paresseusement son parchemin. L'espionnage, ça lui rappelait bien des souvenirs de son enfance, dans les rues de Libreville. Lorsque le professeur Benbow leur demanda de définir l'espionnage, Ama leva la main, une réponse toute prête aux bords des lèvres.

- Quand on espionne quelqu'un c'est pour connaître ses secrets, pour avoir l'avantage sur eux après...

Elle se souvenait de nombres commerçants dont elle avait observé les habitudes jour après jour avant de savoir exactement quand se lancer, quand chaparder, et quoi, pour que le méfait soit accompli en toutes discrétions et qu'elle puisse réitérer le lendemain. L'espionnage elle ne maîtrisait pas, mais elle connaissait bien quand même. Et parfois, ça lui manquait, ses amis lui manquaient, et ces courses poursuites dans les rues lui manquaient. Le regard de Ama était toujours sur son professeur, mais son esprit était partit loin dans son passé. Elle se fila une claque mentale pour revenir à l'instant présent. Elle avait tout de même un cours à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Shela Diggle, Lun 31 Oct 2016 - 10:58


Asclépius, c'est singulier aux sens pluriels. Il est non-conforme à la tête communément de base la tête, sur laquelle l'on ne se retourne pas, puisqu'on va la recroiser tout droit, et c'est mieux. Le mieux par rapport à quoi, par contre, ne pas avoir un droit de jugement sur ce qu'il est correct d'apprécier ou non; disons, je trouve mieux. Il y a Jade pour sourire et le monde qui s'affole encore un peu, oser jeter un coup d’œil par-dessus ma muraille : aucune concrète attention à mon égard de la part de Benbow. Parfait. Si l'on écoute tout à fait, chaque détail, plutôt que de se déconcentrer se défaire de l'autour, grondement terrible des pas éclats de voix chaises qui écorchent le sol, de ceux dans le couloir qui font le flux des choses que l'on fouille dans des sacs, s'étouffer - réellement, tousser parce qu'avoir avalé sa salive par le mauvais côté. Avoir remarqué que cette ligne a déjà été marquée, encore, peut être est-ce une toux la maladie plutôt que l'absence de savoir nécessaire à déglutir correctement. Revenons aux sons. Mieux vaut ne se concentrer que sur l'essentiel. Les voix qui s'imposent parce qu'elle nous parlent en personne. Par exemple. Le reste semble superflu.

Monsieur le prof commence sans noter la présence embarrassante du sac, le glisser tout de même sur la longueur, perdre en invisibilité mais avoir trop peur de tout à fait l'abandonner - presque croire que fermer les yeux peut me faire disparaître, revenir douze ans en arrière, un poil plus, tordre mes doigts sur la bandoulière. Benbow se met à parler et sur ce son se concentrer, et ses mouvements il est, plutôt fluide, plutôt à l'aise, il est ou fait. Beaucoup de monde pourrait être comédien de son propre personnage. L'est déjà. Il s'assoie, croise les bras, posture si classique si classique, manquerait que la jambe pliée et l'on pourrait en faire une figure de cire, le jeter aux manuels du parfait cliché, comment être celui que tout le monde attend. Moins l'attitude que la voix, un peu, se pencher sur la dernière question entendue.

- Ça peut servir à quiconque souhaite apprendre quelque chose à l'insu de quelqu'un d'autre. Mais c'est fort compliqué et long, comme travail, et souvent, pour des problèmes personnels et considérés comme majeurs à court terme, il suffit de demander franchement pour obtenir réponse. Les affaires extérieures ne m'intéressent pas, et s’immiscer dans le Monde d'un autre est dérangeant. Offrir oreille parfois mais ne jamais la tendre là où l'on n'est point invité. Parce qu'avoir assez de brouillon dans la tête, parce que les gens font peur en profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Elise Green, Lun 31 Oct 2016 - 12:34


Lascives, passives, les fleurs dansent sur le parchemin. Je jette des coups d’œil furtifs dans la direction des élèves présents. Dernier arrivé, le préfet des rouges. Je bat des cils et me redresse alors sur mon siège. Le cours va peut-être commencer, qui sait. Benbow commence à s'agiter. Alors oui, peut-être arriverons nous à étudier.

- Commençons. Comme vous l'avez vu, le sujet du cours sera l'espionnage. Je vais essayer de vous apprendre différentes techniques que vous devrez mettre en pratique très rapidement. Je vous conseil donc d'être très attentifs. Je sais que la théorie vous semble ennuyeuse, mais sans elle vous n'arriverez à rien.

Blablabla, la théorie. De la théorie sur l'espionnage ? N’apprenons nous pas mieux sur le terrain ? J'ai hâte de voir à quoi va ressembler l'exercice pratique. Ça égaie un peu ma journée quoi. Je lâche ma plume, à l'écoute. Benbow installe son derrière sur le bureau qui lui appartient. Il ne peut pas s’asseoir sur une chaise, comme tout le monde ?

- Avant de se lancer dans l'apprentissage de technique spécifique à l'espionnage, j'aimerais que l'on s'attarde quelques minutes sur le concept d'espionnage.

Le concept de l'espionnage ? Oh personnellement je pense que cette discipline est a été créée pour pouvoir réussir ses gâteaux. J'ai un léger soupir. Benbow nous observe, nous toise. Je me sens jugée et c'est certainement le cas. Y'a comme une sorte de dédain qui s'exprime dans les yeux de notre professeur.

- Définissez-moi l'espionnage ! Qu'est-ce que c'est ? À quoi ça sert ? Qui est-ce que ça peut servir ? Pensez large. Dîtes-moi tout ce que vous pensez connaître sur l'espionnage.

Deux jeunes filles répondent, dont celle que j'ai aidé il y a peu. A mon tour, je lève la main.

- L'espionnage est l'arme des puissants. Utilisés correctement, les secrets d'une victime peuvent être aussi meurtriers qu'un sortilège de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°2 : L'espionnage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 6

 Cours N°2 : L'espionnage

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.