AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 3 sur 4
Devant les Halles
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard

Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Fañch Guivarch, le  Jeu 8 Fév 2018 - 17:17

Fañch Guivarch rp numéro 40 :

Absorber dans ses pensées Fañch ne remarqua pas la jeune fille s'approcher de lui, il était concentré sur l'article. Il y avait de quoi : ce bout de papier expliquait comment il allait finir si sa folie était découverte. Et ce n'était pas joli à voire, sur la photo était montrer un homme complètement saucissonné dans une sorte de drap blanc, incapable de bouger, un humain priver de ses libertés fondamentales.

Le serpentard fut traverser d'un frisson, pas un frisson d'empathie pour le moldue qui était sur la photo mais un frisson de peur, il prenait connaissance pour la première fois de ce qu'il se passerait si l'existence de sa maladie éclatait au grand jour et ce n'était en aucun cas une fin souhaitable.

Le sorcier fou entendit soudainement une voix qui le sortit brusquement de ses pensées. La fille aux cheveux roux avait décidé d'engager la conversation.

Madlyn :C'est plus compliqué que ça, la folie. C'est pas possible de la dire avec des mots. Faut l'avoir connu pour en parler.

Madlyne : Tu la connais toi ? C'est quoi, la folie ?


Moment de panique, le jeune homme ne s'attendait pas à ce que quelqu'un le remarque et encore moins à ce qu'on lui demande directement s'il était fou. Affichant son visage de marbre habituel il ne répondit pas tout de suite et prit une dizaine de secondes pour réfléchir.

"Le négatif" : laisse-moi prendres le contrôle 5 minutes et je lui montre à quel point on est fou héhé

"Le positif" : disons-lui la vérité elle a l'aire gentille et ça peut être intéressent.

"Le juge" : vous n'avez décidément pas compris ce qui va se passer si on se fait griller

"Humour" : si on se fait griller ça signifie qu'on est sur un barbecue.

Fañch : Je ne trouve pas la folie c'est simple : les fous on les soigne ou on les enferme.

Le sorcier aux multiples personalités parla avec dédain, il ne voulait en rien être associé aux tarés qui pétent un plomb et font un carnage. De plus lui-même ne se considérait pas fou dans le sens de la maladie, il avait bien conscience qu'il n'était pas normal et que son cas relevait de troubles mentaux cependant il ne voyait pas sa différence comme un handicap il voyait plutot cela comme une chance et un avantage dans diverses domaines.
Madilyn Nebulo
Madilyn Nebulo
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Madilyn Nebulo, le  Mer 14 Fév 2018 - 18:41

Comme un léger frisson dans son regard, un tremblement à l'évocation du mot folie. Comme si c'était la première fois qu'il entendait ce mot et qu'il le terrorisait.
C'est vrai, il y a eu cet infime relâchement mais son visage, son corps sont restés neutres, immobiles. Un silence long, vide, très, très long et si vide, un silence qui plane longtemps...
avant qu'il te réponde.
Net. Vif. Tranchant. Sûr de lui, et peut-être un peu trop.

Je ne trouve pas, la folie c'est simple : les fous on les soigne ou on les enferme.


Un ton un peu négligé, de la décadence un poil hautaine dans cette phrase sans fioritures, plus limpide que l'eau claire, calme et posée.
Ton silence long l'observe longuement, dans ce regard y a du candide, de l'enfantin alors que tu l'es plus tellement, de la continuité, de la fluidité et une part de malice déguisée en pureté.

J'pense que c'est pas vrai. Y a plein de nuances de folie. C'est joli, poétique parfois, et parfois ça détruit et ça blesse, en fait c'est comme l'amour. Des fois, ça te dédouble à l'intérieur.


Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Fañch Guivarch, le  Lun 19 Fév 2018 - 22:30

Fañch Guivarch rp numéro 54 :

Fañch affichait toujours son visage de marbre, il essayait de rester imperturbable, cependant la réponse de la jeune femme de chez poufsouffle le surpris.

Madilyn : J'pense que c'est pas vrai. Y a plein de nuances de folie. C'est joli, poétique parfois, et parfois ça détruit et ça blesse, en fait c'est comme l'amour. Des fois, ça te dédouble à l'intérieur.

"Le positif" : c'est magnifique elle a encore cette pensée belle et innocente sur un sujet aussi vaste et complexe mais néanmoins  intéressant qu'est la folie.

"Le négatif" : Tu parles, elle est complètement c*nne tu la met devant le vrai visage de la folie et je suis sur qu'elle change d'avis en moins de 5 secondes

Fañch : tu parles de la nature humaine là. On est capable du meilleur mais surtout du pire et avec les êtres humains les plus mauvais on est pas tendre.

Le sorcier fou était plutôt ferme dans ses propos il n'était pas d’accord avec la jaune et le faisait savoir, cependant il était curieux de découvrir ses arguments.
Madilyn Nebulo
Madilyn Nebulo
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Madilyn Nebulo, le  Sam 24 Fév 2018 - 20:26

Peut-être une petite lueur d’étonnement. Peut-être qu’il te trouve lucide ou juste imbécile. En fait y a différentes choses dans ce regard, différents flux et c’est ça qui est si étrange, si bizarre, c’est ça qui te perturbe tant, qui est si dérangeant pour toi. C’est ce qui fait que t’as envie de creuser, d’en savoir plus, que t’as pas envie de lâcher ce pauvre gars que t’as l’air d’énerver. T’as envie de voir, de savoir.

Et puis... La Folie, quoi. C’est un sujet vachement sensible pour toi, t’as envie d’échanger à ce propos, pour débattre, discuter d’un détail, pour à chaque fois se rapprocher un peu plus de la définition exacte, celle qui décrira parfaitement cette chose si complexe que la Folie. La Folie douce, la Folie pétillante, la Folie psychopathe, la Folie schizophrène, bipolaire, destructrice, vengeresse, meurtrière.

Tu parles de la nature humaine là. On est capable du meilleur mais surtout du pire et avec les êtres humains les plus mauvais on est pas tendre.

Parce qu’eux aussi méritent de la tendresse ?

Tu fronces les sourcils. Il essaierait pas de s’écarter du sujet, là ?

Mais les êtres les plus mauvais c’est pas toujours des fous...? Ils méritent quoi, les fous ?
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Fañch Guivarch, le  Mar 27 Fév 2018 - 1:05

Fañch Guivarch rp numéro 59 :

Tic Tic, Tic Tic. Les réponses s’enchaînaient.
Tic Tic, Tic Tac. La patience s’effritait.
Tic Tic, Tac Tic. La fille au pensées innocente.
Tic Tic, Tac Tac. Verra-t-elle un jour une logique absente.
Tic Tac, Tic Tic. Mais ce ne sera pas aujourd'hui.
Tic Tac, Tic Tac. Car à azkaban le fou ne veut pas être conduit
Tic Tac, Tac Tic. Pour cela il ne devait pas être compromit.
Tic Tac, Tac Tac. Et en aucun cas révélé son secret enfuit.
Tac Tic, Tic Tic. La question sur la tendresse.
Tac Tic, Tic Tac. Etait-ce une maladresse?
Tac Tic, Tac Tic. Ce que mérite les fou?
Tac Tic , Tac Tac. Sans doute la corde au cou.
Tac Tac, Tic Tic. Cependant utile, puisque sans morale.
Tac Tac, Tic Tac. Donnons leur le pouvoir totale.
Tac Tac, Tac Tic. Élan de paranoïa.
Tac Tac, Tac Tac. La peur l'empoigna.

BOUM!

Fañch : suis-moi.
Madilyn Nebulo
Madilyn Nebulo
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Madilyn Nebulo, le  Ven 9 Mar 2018 - 19:35

Un débat, un conflit intérieur. Compte à rebours. Il se dispute avec lui-même. Une pluralité. Un dédoublement. Et un point d'interrogation dans tes yeux à toi. En quête de savoir, de compréhension, tu cherches absolument à discerner ses démons et ses chimères, cette chose qui le hante et qui te hante. Il doute, oscille, ses principes ne sont plus si sûrs qu'auparavant. Tu le fais hésiter, et tu le vois, tu t'en réjouis, quelque part, même si tu ne le devrais peut-être pas. Parce que qui sait ce qui t'attend ? Qui sait qu'est-ce qu'il cache à l'intérieur, ce trouble ?
T'as pas peur, mais tu devrais peut-être. Y a un soupçon de folie en lui, et un peu en toi d'une telle imprudence.
Tu le suis.
Peut-être dans la gueule du loup.
Gare à toi, Petit Chaperon Rouge.
Loup ?
Chasseur ?

Et tes pas dans les siens, tu attends la sentence. Montre-moi.
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Fañch Guivarch, le  Jeu 15 Mar 2018 - 14:50

Fañch Guivarch rp numéro 71 :

Une panique soudaine avait envahi le corps de Fañch zigzaguait dans les petites ruelles sans vraiment savoir où il allait, il cherchait à s’éloigner de la foule.

Soudainement il se stoppa, pour quelle raison? même lui ne le savait pas mais il avait retrouvé une sérénité fort étrange. Se retournant il regard droit dans les yeux la jeune fille innocente.

"Le négatif" : dis adieu à la raison ma cocotte.

"Le positif" : ARRÊTEZ POURQUOI VOUS FAITES-CA?

"Le juge" : ...

"Envie" : Chouette chouette chouette, on va s'amuser, hi hi.

"Humour" : Hibou hibou hibou.

D'un geste assuré le serpentard posa son pied la queue d'un rat qui passait par là. La pauvre bête dorénavant piégée se débattait de manière pitoyable.

Fañch : première question : qu'est-ce que la folie? ou plus exactement qu'est-ce qui différencie un fou d'une personne "saine"?
Madilyn Nebulo
Madilyn Nebulo
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Madilyn Nebulo, le  Sam 31 Mar 2018 - 17:33

Et il te montre, furète, filant dans les ruelles étroites, sans aucune logique, il marche comme en fuyant. Mais fuir quoi ? Tu le suis, ton cœur pulsant le rythme endiablé de la folie. Tu veux voir et tu verras mais quel en sera le prix ?
Il s'arrête, brusque et se calme, se tournant vers toi, ses yeux irrémédiablement ancrés au plus profond des tiens. Un regard dur et serein à la fois, mais tu n'as pas peur. Pas encore.
Un rat. Son pied. Sur sa queue. Vif. Fort. Et son regard toujours dans le tien. Un soupçon de crainte qui fleurit dans ton ventre. Cette dispute intérieure, mais ce regard uniforme. Tranchant. Paranoïa intense. Psychotique.

Première question : Qu'est-ce que la folie ? Ou plus exactement qu'est-ce qui différencie un fou d'une personne "saine" ?

Un interrogatoire ? Tu hésites, tremblant un peu.

Une... une vision, un comportement. Des pensées, ou une duplicité, une pluralité.

Tu n'en sais rien. C'est à lui de te montrer, non ? Tu n'en es plus si sûre. Mais les dés sont lancés.
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Fañch Guivarch, le  Lun 9 Avr 2018 - 13:44

Fañch Guivarch rp numéro 91:

Fañch attendait une réponse, il voulait savoir ce que pensait cette jeune isolante au sujet de la folie. Mais rien elle ne déballa que de des inepties imprécises.

"Le négatif" : Pas foutu de dire un truc clair, elle est vraiment co*

Le sorcier fou commença sortir sa baguette et à jouer avec. Petit à petit un rictus malsain s'échappa de sa bouche, un rire étrange et malaisant. Soudain l'hilarité laissa place à un air grave.

Fañch : Tu penses que la folie est si large que ça? a t'écouter on dirait que n'importe quel type est malade.

Le celte s'approcha de la pauvre enfant relâchant par la meme occasion le rongeur coincé sous son pied. Il avançait d'un air menaçant jusqu'a la poufsouffle.

Fañch : Je répète : que différencie le fou du sain d’esprit?
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Vanille Fleury, le  Mer 20 Juin 2018 - 20:38

Bonsoir/Bonjour, ceci est un RP libre et vous êtes donc encouragé.e.s à réagir ♥
/!\ La personne sur la vidéo n'est pas identifiable


Cachée sous ma cape d'invisibilité, personne ne pourrait voir mes joues rougir alors que je me dirige vers les Halles. Moment de nostalgie alors que l'image de Kalsi prend possession de mon esprit. C'était chouette de pouvoir lui rendre visite alors qu'il travaillait encore ici. Je soupire amoureusement avant d'attacher mon affiche. Ils sont tous gentils ici, enfin du moins tous les vendeurs que j'ai pu croiser en passant par la gérante qui a su me proposer des dizaines de diadèmes dorés et m'aider lorsque j'étais en difficulté. Je sais qu'ils soutiendront mon message. Alala, Liskuvo serait si fier de moi en cet instant ! Il me manque un peu trop ce Pouffsoufle, il faut absolument que je trouve le moyen de le recroiser malgré la difficulté des préparation aux ASPICs de fin d'année.

Je lance mon merveilleux sortilège permettant à l'affiche d'augmenter son volume si par malheur quelqu'un tente de la décrocher (#). Il ets temps de m'en aller, alors je fuis en sautillant dans les rues faiblement éclairées jusqu'à ma dernière destination. C'est une belle soirée.

Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Kohane W. Underlinden, le  Ven 22 Juin 2018 - 13:25

Post unique
Suite de


Le temps presse, je sais que la potion ne dure qu'une heure et pourtant, je ne repère rien. Rien de rien sur le Chemin de Traverse. B*rdel. En plus, j'en suis sûre : je sens l'alcool dans mes fringues unisexes. Simple jean sombre, sweat sans motif qui noie les formes et le corps. Pis zut alors, quoi, on dirait que j'ai bu alors que pas du tout, c'est la faute à l'autre, là !
Tic tac tic tac temps qui passe et minutes qui défilent m*rde
J'ai pas le temps de faire tout le chemin de traverse. Je réfléchis alors que mes pas me mènent. Où poserait-on des affiches, ici ? Les boutiques. Evidemment. Un coup classique. On en a déjà eu, aux 3B. D'ailleurs, les 3B, faudra que je pense à y passer pour vérifier. Mais pour l'instant, je m'occupe de Londres.
La première boutique à laquelle je pense est les Halles. Parce que j'y viens souvent. Un peu pour tout. Surtout pour les peluches d'animaux.
Pas pressés et déterminés, savoir où aller.
Virer dans les angles oups c'était serré j'ai failli me prendre un mur. Mais bientôt, voilà. Elle est là. Comme je le pensais. Les boutiques, ce sont toujours les premières cibles parce que les gens passent tout le temps là donc public potentiel.
Je ne prends pas trop le temps de regarder ce qui défile réellement sur cette affiche ni même de m'interroger sur qui est cette personne. Je sais quoi écrire avec mon jouli feutre rouge (parce que oui, il est joli).
Coups d'oeil rapides et discrets. Tendre l'oreille dans la nuit. Personne. Je m'enfonce davantage dans mon sweat sombre et entreprends, rapidement, de tracer ces quelques lignes.

Devant les Halles - Page 3 LdxAj

Puis, plutôt fière de moi, je décolle à toute vitesse, se fondre dans la nuit. Continuer le tour des boutiques.
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Galatéa Peverell, le  Lun 30 Juil 2018 - 12:57

RP unique
Vous pouvez réagir si vous le souhaitez Smile

Dernière affiche. Fin de sa balade du jour. Rachel n'avait cessé de se demander où était passer ce préfet. Cela avait peut-être l'air d'une pensé banale et sans trop d'intérêt, simplement dû au fait qu'elle était entrain de poser des affiches pour le retrouver justement. Et c'était vrai qu'il y avait un peu de cela, mais la réflexion mettait en évidence un sentiment réellement gênant.

Vous vous souvenez peut-être de la première que vous avez réalisé que le monde ne tournait pas autour de vous, que vous avez compris que vous n'étiez même rien pour l'univers. Généralement c'était une chose dont on prenait conscience durant les jeunes années. Pour vous donner un exemple, le petit frère de la narratrice était persuadé que lorsqu'il fermait les yeux, le monde arrêtait de bouger. En bref, ça fait plus ou moins le même effet que de regarder les étoiles trop longtemps : on se sent petit et insignifiant. Eh bien réfléchir à la disparition d'un homme, se demander où il pouvait être dans ce monde, l'imaginer peut-être mort et se demander ensuite "c'est quoi la mort", ça bouleversait beaucoup Ester.

Alors finalement, elle n'était pas mécontente d'avoir fini.



HRP : Cette affiche d'apparence banale ne révèle son vrai message qu'aux yeux des sorciers...
Cela ne fait que 3 jours que Gal a disparu
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Lorelaï Peony, le  Lun 3 Sep 2018 - 16:07

PV avec Ali :mm:

Rencontre nocturne

La soirée avait été longue, Lorelaï était restée tard à la boutique afin de réceptionner un colis en provenance direct du Brésil.
Après avoir rangé le nouvel arrivage dans l'arrière-boutique, elle éteignit les lumières principales du magasin, et prit quelques instants pour s'étirer derrière le comptoir.
Une ombre passa devant la vitrine, qu'elle ne remarqua pas, trop occupée à masser sa nuque endolorie par sa longue journée de travail.

Une deuxième fois, un passage, un arrêt, qui semble interpellé par la lumière du magasin. Mais rien que ne voit la blonde, plongée dans l'inventaire de ses affaires : ne rien oublier, elle ne reviendrait pas à la boutique avant quelques jours. Elle allait passer les derniers jours de vacances avec sa grand-mère et son père dans leur maison de vacances en bord de mer.

Tout est en ordre, il ne reste plus qu'à s'en aller.
Le fond de l'air s'est rafraîchit, la jeune femme enfile son gilet rose par dessus son débardeur d'été, elle dépose son sac sur ses épaules et éteint la dernière lumière d'un coup de baguette magique.

Elle referme la porte, s'arrête un instant. Un frisson vient de s'emparer de son corps. Une tension, juste au creux de sa nuque, qui tire jusque dans sa mâchoire. Son corps a déjà compris que son esprit cherche toujours. Quelque chose cloche.
Elle referme la porte, d'un coup de baguette encore et se retourne.
Face à lui.
Grand, dans les ténèbres de la rue mal éclairée.
Il tend le bras, la baguette pointée sur son ventre.
« Donne moi ton sac. »

Mais le sac est sur ses épaules, collé à la porte.
Elle hoche la tête, acquiesce.
La main toujours sur sa baguette, elle se retourne à moitié afin de retirer le sac.
Et pointe le morceau de bois vers le ciel noir.
- Periculum !

Des étincelles jaillissent de la baguette et explosent dans le ciel, tandis que le coude de la blonde s'enfonce dans la mâchoire de l'homme. La douleur s'empare de son bras, mais elle n'a pas le temps de s'en préoccuper, il est question de survie.
Elle ne maîtrise peut-être pas la baguette, mais elle maîtrise les coups dans les parties.
Elle profite que son agresseur soit désarçonné pour attraper ses cheveux du mieux qu'elle peut et enfoncer un coup de genou dans sa cuisse - à défaut d'atteindre ce qu'elle visait vraiment - puis pousse l'homme le plus loin possible avant de s'en aller en courant aussi vite que son corps endoloris le lui permet, en criant à s'en époumoner pour qu'on lui vienne en aide.
Alítheia
Alítheia
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Alítheia, le  Mar 4 Sep 2018 - 13:42

Errance nocturne dans les pas de souvenirs douloureux. Des lieux marqués dans sa mémoire, amers à son esprit. Londres est belle, la nuit, mais bien plus sombre qu'au jour. Des histoires qui glissent sur les pierres variées, telles des ombres qu'elle ne parvient pas à oublier. Londres, c'est sa médiocrité, son impuissance. Elle y est faible, oppressée, plus souvent victime qu'héroïne.

Une ville site de mille rencontres, des nobles aux misérables. Elle s'y était rendue pour trouver du médiocre, du banal, du moldu. Son œil observateur a scruté la foule toute la fin de journée, avant de poser sa mire sur la mine, d'une simplicité innocente, d'une jeune femme au regard et à la peau claire. Une traque discrète avait suivit, dans le but de récolter une mèche blonde foncée. Tant pis pour la belle qui, découvrant l'inégale taille dans sa chevelure, s'en irait se plaindre à grosse goutte.

Retour au vagabondage sans but qui dicte sa vie. Elle laisse ses pas la guider encore quelques mètres, finit par s'isoler dans un coin de ruelle. De sa poche elle sort une fiole en verre, elle y insère une infime portion de son butin, laisse l'effet se faire. Puis, elle joint ses lèvres à l'ouverture, boit le liquide impur, laisse à nouveau l'effet se faire. Plus mince, plus longue, l'iris qui s'éclaircit, la paupière qui s'agrandit. Transformation peu douloureuse dont elle ne peut voir le résultat si elle reste là.

Alors, elle sort sa baguette, s'apprête à transplaner. Une lueur l'en empêche. Dans le ciel grisjaune de Londres brillent mille étincelles de détresse. La provenance n'est pas inconnue à l'Ali qui change immédiatement sa destination de transplanage, atterrit directement sur les pavés du chemin de traverse, toute baguette dégainée.

Lui raisonne alors à l'oreille la plainte apeurée d'une femme en pleine course. Identifier rapidement sa source, courir à pleine allure, en prenant garde de ne pas glisser sur la pierre mouillée. Très rapidement, sa silhouette féminine lui apparaît. A ses trousses une deuxième, plus massive, et surtout immobile, ou plutôt immobilisée. Le simple son des pas de la Phénix suffit à provoquer la fuite de l’agresseur, qu'elle ne cherche pas à courser, s'inquiéter avant tout pour la femme.

- Vous êtes blessée?

Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Lorelaï Peony, le  Jeu 6 Sep 2018 - 23:30

Ses pas raisonnent dans les rues désertes du Chemin de Traverse, éclatant son pantalon noir d'eau des flaques qu'elle ne prend pas la peine d’esquiver.
Très rapidement des pas avaient tapé le bitume à sa suite.
Elle ne l'avait pas immobilisé longtemps.
Elle ne pouvait pas se retourner.
Elle ne savait pas se battre à la baguette.

Courant en zigzague afin d'éviter un éventuel lancé de sort, Lorelaï ne remarque pas tout de suite la silhouette qui s'avance vers elle.
Elle ralentit, prête à a se jeter dans les bras de l'inconnue.
Une jeune femme.
Certainement pas plus à même de combattre un agresseur.
- Cours, lui dit-elle.

Mais la jeune femme ne bouge pas.
Lorelaï, surprise, s'arrête.
L'homme a disparu. Dissuadé par la présence d'une deuxième personne.

Elle parle.
Est-elle blessée.
Non.

Dans un souffle, non elle ne l'est pas. Elle a mal, mais elle n'est pas blessée.
Je vais bien.
Je vais bien.

Elle se tient les côtes.
On... devrait pas... rester ici.
C'est dangereux.
Des gens disparaissent.


Il l'avait prévenue pourtant.
Avant de lui-même se volatiliser.
Merci.
Vous m'avez sauvé la vie.
Partons.
Alítheia
Alítheia
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Alítheia, le  Sam 8 Sep 2018 - 12:32

La respiration saccadée qui se coupe et fait s'emmêler des cordes vocales qui, un bref instant, ne savent plus comment vibrer. Quelques mots, répétés. La panique de la proie blessée, ou pas, d'après ses dires. Le sens des mots changent et pourtant elle semble répéter encore, ce qu'elle ressent, pour espérer être comprise, traduire une idée qui martèle un esprit en continu, qui frappe sur la raison pour la repousser bien au fond et laisser le plus possible le terrain à l'hystérie.

L’œil alerte qui tous les coins surveille mais se repose tout de même régulièrement sur la jeune femme, qu'elle surplombe légèrement de sa nouvelle taille. La mine grave, sourcils légèrement froncés, elle hésite sur l'attitude à adopter. Pour l'instant, simplement poser la main chaude et légère sur l'omoplate tendue, pour ne pas trop l'oppresser, mais tenter malgré tout de l'apaiser. Certaine de ne pas vouloir la laisser se balader seule après cette aggression.

- Vous habitez loin? demande l'Ali, tête penchée sur le côté. Allons vous mettre en sûreté.

Elle hésite à tendre le bras, pour amener la femme à l'abri, mais craint que celle-ci n'ai pas confiance facilement. A la place, elle suit le mouvement. Après tout, comment accepter de suivre une inconnue alors que l'on vient d'avoir une altercation avec un autre? Sa méfiance en est forcément dédoublée, ou bien a-t-elle une confiance aveugle en Alítheia, bien que celle-ci n'ai rien fait d'autre que de s'être présentée au bon moment pour la belle.
Contenu sponsorisé

Devant les Halles - Page 3 Empty
Re: Devant les Halles
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 4

 Devant les Halles

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.