AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 5 sur 5
Cours N°3 : Oh c'est de la magie !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Nya O'Neal
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cours N°3 : Oh c'est de la magie !

Message par : Nya O'Neal, Mer 4 Jan 2017 - 22:30


Le cours venait de prendre une tournure qui ne me plaisait pas du tout. Pourquoi fallait-il toujours qu’on en vienne à parler d’amour? C’était un sentiment que je n’avais encore jamais pu expérimenté et qui, à mon humble avis, n’était rien d’autre qu’un concept imaginé par les humains (moldus ou non) pour se sentir moins seuls. En plus de n’être que pure invention, ça rendait aussi bien trop souvent les gens faibles. Bon ok, comme l’avait bien vite mentionné ma camarade rouge et or (Ama), la rumeur disait que l’amour qu’éprouvait Lily envers son fils l’avait sauvé des griffes de Voldemort, mais honnêtement, je n’y croyais pas une seule seconde. Quand on ne croit pas à l’amour en premier lieu, dur de croire en la magie de cette dernière.

Je me contentai donc d’écouter ce que les autres sorciers avaient à dire, plus ou moins distraitement. Sérieusement, je me fichais pas mal de ces affaires-là. D’autant plus que leurs répliques étaient toutes bien trop clichées à mon goût. Je n’avais vraiment plus la moindre envie d’être là. J’avais hâte que le cours finisse et, pour ça, il allait tout de même falloir que je participe un peu. Je levai donc maladroitement la main. Autant se débarrasser de cette corvée au plus vite.

« L’amour n’a rien de magique, hormis qu’il est purement abstrait et utopique. Ça a été inventé par l’homme, pour l’homme, et ça s’arrête là. C’que ça vit en troupeau, ces sales bêtes, ça a besoin de partager sa vie avec quelqu’un d’autre, et de donner un nom à toutes ces conneries. Mais c’pas mal tout ce que c’est, un ramassis de bullshit. »

Je marquai une légère pause. Au moins, j’avais pu me défouler un peu. Il fallait que je trouve quelque chose d’autre qui puisse se rapporter à de la vieille magie, maintenant que j’avais clairement établi mon point : l’amour n’en faisait pas partie. Après plusieurs longues secondes de réflexion qui me parurent interminables, j’en vins à la conclusion que, non, je ne trouverai pas de réponse conséquente. Peu importe. J’arrêtai donc la mon petit speach et laissai la parole au suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°3 : Oh c'est de la magie !

Message par : Amy Jackson, Jeu 5 Jan 2017 - 14:53


Une fois que tout le monde eut donner sa réponse la professeur reprit la parole. Elle leur expliqua en quoi leur réponses étaient juste pour relança le cours sur la vieille magie.

- Bien. Qu'est-ce qui selon vous, fait que l'amour pourrait-être considéré comme une part de la vieille magie ? Quel autre concept pourrait être de la vieille magie ?

L'amour. Il s'agissait d'un sujet intéressant mais complexe auquel on ajoutait la difficulté de placer son mot ou sa phrase "bizarre". Elle préféra laisser ses camarades prendre la parole avant de s'exprimer. Si elle y réfléchissait bien elle ne connaissait pas grand chose à l'amour au sens amoureux du terme, mais ce n'était le seul sens du mot. Elle avait la chance d'avoir connu l'amour indéfectible d'une mère et avait des amis extraordinaires qu'elle aimait beaucoup. Le sujet fut d'ailleurs abordé par plusieurs personnes, sans que la Poufsouffle ne se décide à prendre la parole. Mais alors qu'elle réfléchissait à la manière d'où elle allait introduire sa phrase, les paroles d'une Gryffondor (Nya) la choquèrent. Cette dernière ne croyait pas en l'amour et clamait que c'était une invention de l'homme découlait de son besoin de vivre en groupe.

-Je ne suis pas d'accord avec Nya, je veux bien qu'on ne croit pas en l'amour mais de là à dire qu'il n'existe pas il y a  un grand pas. L'amour est comme un nuage et les nuages ont des formes différentes et mystérieuses comme l'amour. Il peut avoir le sens d'amour dans le sens amoureux du terme, mais  concerne aussi l'affection d'une mère pour son enfant, ou entre deux amis. Je pense que l'amour peut-être considérer comme de la vieille magie puisqu'il s'agit d'un lien invisible qui se créé entre les personnes et qui peut nous rendre plus fort. Dans ce cas je pense qu'on peut aussi considérer la compassion comme une forme de vieille magie ou la jalousie mais je ne suis pas trop sûre.

La Poufsouffle se tut et reprit sa plume. Elle n'était pas entièrement sûre de sa réponse mais était plutôt satisfaite et en plus elle avait réussi à placer sa phrase sans problème. Il ne restait plus qu'à espérer que les membres de l'équipe adverse ne la découvre pas trop facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours N°3 : Oh c'est de la magie !

Message par : Alexander Hurtson, Jeu 5 Jan 2017 - 15:20


Finalement, après un début de cours folklorique avec ton camarade à tes côtés, il semblerait qu'il ai décidé de se calmer. Tant mieux car tu aimerais bien pouvoir suivre un peu ce qu'il se dit. En plus, tu es maintenant un peu plus réveillé et donc sûrement plus apte à comprendre ce qu'il va suivre. Les gens finissent donc de donner leurs réponses sur ce que peut-être la vieille magie pendant que tu griffonnes à la va vite sur ton parchemin tout ce qui se dit et qui pourrait être intéressant. La prof reprend alors la parole. Bref topo de ce qui a été dit puis les nouvelles consignes. Vous allez être mis par groupe afin de réaliser un débat dans lequel il va falloir placer des mots sans que l'équipe adverse ne le remarque. Pour cela, il fallait lui donner ton mot avant. Zut... Qu'est-ce que tu peux bien mettre... Soudain tu te rappelles d'un événement avec ta chouette ce matin et cela te donne une idée. Tu la notes sur un bout de parchemin puis te lèves afin de la donner à la prof. Maintenant, plus qu'à attendre un moment intéressant sur lequel intervenir. Les gens parlent d'amour, de dette mortelle. Tu as envie de parler plusieurs fois mais à chaque fois on te prend la place. Du coup tu attends ton heure patiemment. Et puis finalement, rien ne t'inspire alors tu finis par prendre la parole pour embrayer sur quelque chose de totalement différent.

" - Depuis tout à l'heure, vous parlez des sentiments comme s'ils étaient une forme de magie. Je ne suis pas bien d'accord avec vous, aussi ancienne soit-elle. A mon avis, la vieille magie est ce qui coule dans nos veines et nous différencie des moldus. C'est tout simplement la magie pure, à l'état brut, qu'il est impossible de voir et qui nous permet de pratiquer notre "magie". Après je ne sais pas si je me trompe ou non, à vous madame de me le dire. Et je me demande aussi si le lien qui peut lier les elfes de maisons à nous est de la magie. Est-ce que le fait de leur lancer une chaussette est considéré comme un sort qui le libère ou bien est-ce juste dans leur mentalité que c'est comme ça? Je sais que que je m'éloigne un peu du sujet mais bon..."

Et tu te rassoies, content que ce soit terminé parce que finalement, ça sonnait beaucoup mieux dans ta tête.
Revenir en haut Aller en bas
Erundil Trismegiste
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: Cours N°3 : Oh c'est de la magie !

Message par : Erundil Trismegiste, Sam 14 Jan 2017 - 5:30


Je sombre. La lumière semble s'affaiblir. Les pensées se tiraillent dans tous les sens. Suis-je en train de m'endormir ?
Non. En fait, je crois que je m'ennuyais un peu. Les autres parlent sans fin, pendant une période inconnue. Puis la prof reprend la parole. Le rythme change, on devient plus vivant, d'une chanson douce, on passe à une valse. Un rythme plus soutenu et moins décousu. Elle nous parle d'amour…

Hein ? D'amour ?

Je n'ai pas trop suivi, qu'est-ce qui se passe ? J'écoute un peu ce que disent les autres. Ils parlent en effet d'amour. Mais quel rapport dans le contexte ? Oh ! C'est de la magie ? L'amour ? Mon voisin, Liskuvo, se lance dans une prière, une Ode à l'amour, à la bonté d'âme. Puis sans réfléchir à un parler moins brut, un Serpentard du nom d'Azaël s'exprime sans rime. Violence dés la première scène de son monologue. Il n'en attend pas de réponses, cela ressemble plus à un conseil. Peut-être une menace ?

Les autres continuent de s'exprimer. Alors je me penche légèrement près de Liskuvo pour que lui seul puisse m'entendre.

- C'est une idée très poétique. Très optimiste aussi. Il faut des gens avec ta vision de la vie pour espérer voir le monde se transformer en papillon.

Je lui souris puis continue de suivre les conversations. En quoi est-ce mal de croire ? L'utopie est un lieu qui n'existe pas, non un lieu qui ne peut exister. Et la conversation s'enchaine.

Des pour des contres, des Oui, des Non. Les avis divergent, ce qui est intéressant. La remarque de Rose continue de résonner en moi. C'est cohérent, oui. Peut-être est-ce simplement un problème de choix des mots ? Dette n'est pas ce qui exprime le mieux l'idée.

La conversation s'élargit, de nouvelles personnes papotent. Dont Riri, Grand Préfet reconnu par ses paris et ses frères, avec une réponse sobre. D'autres que je connais moins. Je croyais avoir reconnu quelqu'un, mais il le ressemble juste. Lui est un Poufsouffle, démesurément grand, élancé comme si le ciel l'incitait à le rejoindre pour l'embrasser. Je crois qu'il s'appelle Alexander. Je l'écoute, son avis interpelle. Alors je prends la parole. Enfin.

- L'amour est une émotion, très forte. Et même chez les moldus, c'est reconnu comme une force incroyable. En dehors du monde magique, un moldu est capable de faire des choses incroyables. Leur amour les aide à se surpasser. Et par amour, ils sont prêts à des sacrifices, à prendre des risques, à soulever des montagnes, ou leur engin mobiles à plusieurs roues quand leur enfant se trouve en dessous. *True story*. C'est en fait, en grande partie, chimique. Lorsqu'une émotion nous habite, l'adrénaline inonde notre corps, et sur l'instant, notre corps est capable de choses peu croyables. C'est la même chose pour la haine ou même la peur. Et tout cela sans la magie. Je pense que ces émotions ont un fonctionnement similaire pour des sorciers, ou même des créatures magiques en général. Donc à défaut, je dirais que c'est au moins un moteur qui intensifie la puissance de nos sorts. A partir de là, on peut imaginer que si l'amour, eros ou non, ou l'émotion, est assez intense, nous pouvons accéder à une force, et peut-être même une magie particulière.

Et bien… Là, on peut dire que j'ai parlé …. Je me suis un peu lâché. Je regarde un peu les autres, espérant ne pas les avoir assommé. Je reprends une dernière fois.

- Bref je ne sais pas si c'est de la magie. Oui. Non. Ne prends part au vote.

Assez parlé. La lumière ne s'affaiblit plus. Je sors un peu de l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°3 : Oh c'est de la magie !

Message par : Alhena Peverell, Lun 6 Fév 2017 - 19:34


L'amour, concept cruel.

Pourtant quand tu y penses, il te fait sourire. Parce que l'amour malgré sa douleur, rayonne de sa splendeur. Il peut-être éphémère autant qu'éternel. Il est rien, comme un tout. Mais il est surtout sujet à l'égarement.
Sourire aux lèvres tu écoutes les différentes réponses, certaines te plaisent plus que d'autres. Tu reconnais les phrases cachées sans mal, l'une d'elle ne te plait pas. Cet andouille aurait pu éviter cela. Mais bon, trop tard.
En écoutant Asclépius, tu grimaces légèrement. Franchement, tu aurais bien aimé lui balancer à la tronche sa Théogonie d'Hésiode. Pas que t'aimes pas lire, justement, t'as fait que ça de ta vie presque. Mais il était pas obligé de faire croire qu'il voulait lui prêter. Sans façon, t'avais bien autre chose à faire. Comme par exemple écouter la suite. Les réponses s'enchainent trop vite, mais tu retiens quand même quelques trucs intéressant du débat. Tu prends la parole après le bleu.

Il semblerait que vous ayez tous des avis qui divergent et partent un peu dans tous les sens. Quelques remarques s'imposent donc. Premièrement, non l'adrénaline n'est pas magique, c'est biologique. Deuxièmement, Monsieur Liderick et Mademoiselle O'Neal, surveillez votre langage. Nous sommes en cours et si vous souhaitez vous exprimer, un langage convenable sans grossièreté vous est demandé. Si vous avez des comptes à régler entre camarades, faites les en dehors de ma vue.

Un léger regard noir aux deux concernés avant de reprendre.

Sinon, pour vous répondre Monsieur Hurtson, la magie qui nous lie aux elfes est bien plus complexe que cela. Cela ne relève pas que d'un simple sort ou d'une façon de pensée. La question est interessante mais n'est pas malheureusement pas dans le sujet. D'ailleurs pour y revenir, j'aimerai qu'on mette les choses au clair. L'amour est tout d'abord biologique avant d'être un concept qu'on peut rapprocher de magique. Et comme je l'ai dit dans ma question, l'amour pourrait être considéré comme de la vieille magie. Il n'en est pas véritablement. Si l'on reprend l'exemple de Lily Evans et d'Harry Potter, que vous êtes tous censés connaitre, c'est le sacrifice qui amène la vieille magie à se manifester. Mais c'est par amour qu'elle s'est sacrifiée. Donc, est-ce que pour autant, peut-on qualifier les sentiments comme vieille magie ? C'est une réflexion que vous devriez approfondir par vous même. La vieille magie est un concept difficile à appréhender, et pour l'instant vous en savez assez pour faire mûrir une pensée dessus. Nous reviendrons sur ce sujet un peu plus tard dans l'année, le cours est terminé.

Tu te tournes vers ton bureau, fais le tour et sort un paquet d'un tiroir.

Félicitation à l'équipe noire, vous venez de gagner pour le plaisir de gagner. Et si vous le souhaitez, il y a aussi des chocolats. Passez tous de bonnes fêtes, j'espère que vous aurez d'agréables cadeaux.

Tout en disant cela, ton regard se dirige vers un petit vert. Un sourire se dessine sur ton visage, il y a de belles choses en perspective. Puis tu switches sur le deuxième serpentard non loin, un pincement au coeur. Tu te mords la lèvre inférieur, fallait peut-être pas voir les choses de cette manière. Les secrets, c'était toi qui t'enfermer dedans. Tu ne pouvais pas laisser ta vie privée s'étaler sur celle qui se devait être professionnel. L'avenir s'annonçait assez problématique comme cela vu les différentes perspectives que tu t'apprêtais à prendre.
Les élèves s'en vont et toi tu ranges tes affaires. Tu sors de la classe, tu méritais bien un autre café dans ce froid matinal.
Non ?

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°3 : Oh c'est de la magie !

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 Cours N°3 : Oh c'est de la magie !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.