AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Ollivander's
Page 15 sur 18
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
Aliocha Corbier
Gryffondor
Gryffondor

Re: Le comptoir

Message par : Aliocha Corbier, Sam 1 Sep 2018 - 17:16


Achat de la première baguette


La fin des vacances approche à grands pas. Comment je le sais ? C'est plutôt simple. J'ai du déménager dans un pays pourri, les jours diminuent et me voilà à devoir acheter une nouvelle baguette pourrie pour pouvoir apprendre des choses inutiles dans une école pourrie. C'est quand même dingue cet élitisme britannique qui force les nouveaux étudiants à acheter les baguettes chez eux pour pouvoir rentrer dans leur école. S'il n'y avait pas qu'un seul vendeur on pourrait crier au capitalisme mais comme il n'y a pas de concurrence ça marche plus trop du coup...

Me voilà donc sur le chemin de Traverse, essayant de faire abstraction du brouhaha ambiant, des chiards qui me bousculent et des odeurs de nourriture grasse et bon marché. La France me manque tellement. Je suis bien conscient que certains endroit de la France sont comme ça aussi, je suis déjà allé dans le Nord une fois, mais c'est Paris et les grands quartiers qui me manquent. Je ne sais pas ce qui a pris ma mère de vouloir venir travailler ici mais il est hors de question que j'y reste une fois majeur. En plus il pleut tout le temps à Londres et la plupart de mes vêtements supportent mal la pluie.

Heureusement aujourd'hui il fait beau. Encore heureux parce que faire les courses sous la pluie, bonjour le calvaire. J'arrive en face de la devanture de chez "Ollivander's". A mes oreilles de français, ça sonne déjà plus comme un point de vente d'huile et de tapenade mais je décide quand même de rentrer parce que ce qui trône dans la vitrine ressemble quand même plus à des baguettes qu'à des olives. L'intérieur est assez bondé, sans personne pour filtrer les entrées ou me débarrasser de mon vêtement. Tant pis, je le porterai à la main. Je m'avance du comptoir et récupère un bout de parchemin sur lequel je dois inscrire des informations sur moi-même. Diantre que c'est intrusif comme magasin ! A tous les coups ils récupèrent ses informations ensuite pour les vendre à des sociétés de démarchage par hibou. Je semble ne pas avoir le choix donc je le rempli, m'assois sur un fauteuil et attend gentiment que quelqu'un daigne venir s'occuper de moi...

Formulaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tara Gambon
avatar
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Tara Gambon, Sam 1 Sep 2018 - 20:11


Antho

On ne pouvait pas dire qu'il s'était pointé au meilleur moment. Avec le monde qu'il y avait Tara devrait bien attendre... pff, super longtemps au moins ! Très vite, le vieille homme trouva néanmoins une occupation : celle d'observer les gens. Car non, observer des boîtes aux mûrs c'était amusant lorsqu'on avait onze ans, après ça nous passait.

Sans se départir de son sourire joviale, Tara avança lenteeeeeement dans la file, tournant de temps en temps la tête en direction d'une explosion. C'était sans doute quelque chose de courant ici. Ce qui devait l'être beaucoup moins, c'était ce petit garçon un peu plus loin. Franchement, il faisait peine à voir et pour tout avouer, Tara lui trouvait des airs de Poui moins mignon. Poui étant son bébé cochon. Puis là-bas ! Voyez cette femme ultra fine. Se rendait-elle compte que sa jupe maronnasse était trop longue -ou trop courte- pour elle ? Cependant ce fut surtout sur son nez très pointu et ses cheveux qui semblait faux qui amusèrent le sorcier.

Tara sourpira, heureux d'être comme il était. Pile au bon moment pour offrir un sourire enfantin à Anthony et un petit haussement d'épaule gêné.

- Je me suis assis sur ma baguette...

Il lui en fallait donc une autre. Enfin sa première, mas ça on s'en fichait de le dire.

- Elle convenait bien, mais depuis quelque temps j'avais l'impression qu'elle aurait mieux convenu à quelqu'un de plus spontané que moi. Je dirais que mon style de magie est plus doux que destructeur.


Dernière édition par Tara Gambon le Sam 8 Sep 2018 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elliot West
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Le comptoir

Message par : Elliot West, Lun 3 Sep 2018 - 13:39




Le retour à la réalité était dur. Il fallait du temps pour s’y habituer surtout lorsqu’un sorcier n’a plus de baguette. Celle d’Elliot avait été cassée en Colombie. Les responsables de ce massacre n’avaient aucune idée de l’utilité de cet objet ni même le prix qu’elle avait coûté…

Cette rue, si bien connue dans le monde magique, était toujours aussi bondée, pleine de petits sorciers en herbe venu chercher leurs fournitures mais également de personnes souhaitant juste flâner et se faire envie devant les vitrines. Elliot n’était aucunement l’un d’eux, tout ce qu’il voulait c’était récupérer la partie de lui qui manquait. Il avançait d’un pas pressé en direction de la boutique de baguettes magiques, habillé d’un simple jean noir et d’un t-shirt blanc, toujours aussi mal coiffé et le visage balafré orné d’une barbe laissée à l’abandon. Arrivé devant la porte il entra sans se faire prier et n’ayant pas envie d’attendre se rendit au comptoir sans même vérifier s’il y avait une file d’attente.

Les vendeurs et vendeuses semblaient débordés, mais qu’importe, il attrapa un parchemin et griffonna son nom rapidement. Elliot West. Il ne supportait plus ce nom, celui de son oncle. Il ajouta de mémoire les composants de son ancienne baguette : Cyprès, rigide, et un truc de sphinx au milieu.


« Je voudrais une baguette s’il vous plaît » dit-il comme quelqu’un qui est en manque et cherche sa dope. « J’ai pas de préférence particulière, j’ai un budget illimité, sortez-moi la meilleure, avec tout l’attirail qu’il faut, la sacoche, la canne, le manche etc. J’aimerais quelque chose de sobre. »

Finissant à peine sa phrase il déposa une sacoche pleine de gallions qui ne manqua pas de faire un bruit de dingue au moment du choc avec le comptoir.

Revenir en haut Aller en bas
Rikka M. Bennett
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Rikka M. Bennett, Mar 4 Sep 2018 - 18:08


Nouvelle baguette
~ à l'attention d'Izsa ~


La baguette magique entre les doigts de Rikka lui procurait une sensation étrange mais pas désagréable. A peine l'avait-elle prise qu'une intense chaleur lui avait parcouru tout le corps, comme si un éclair l'avait touchée et rendue plus forte, à l'image d'un défibrillateur redonnant la vie à un cœur mort. Après l'avoir utilisée, la jeune sorcière était plus que sûre que cette baguette était faite pour elle. Ensemble, elles allaient accomplir de grandes choses, de belles choses. L'émotion s'était emparée de la blonde mais elle ne reposa pas tout de suite le bout de bois précieux, prolongeant le contact.

― Il s'agit de bois d'aubépine. Il a de grandes capacités curatives, mais il peut également s'avérer très efficace lorsque l'on passe à l'offensive. Attention, tout de même : lorsqu'elle est mal-utilisée, une baguette en aubépine peut produire l'effet inverse de celui souhaité, répondit la vendeuse, lui expliquant bien des choses qu'elle n'aurait pas pu deviner. Elle est un peu plus courte que la moyenne, vingt-deux centimètre trois quart. Cela permet notamment de mieux accommoder les aspects antagonistes de l'aubépine : si elle est trop longue, elle prend trop de personnalité et l'aspect plus belliqueux risque de prendre le pas sur ses pouvoirs curatifs.

L'ancienne Gryffondor hocha la tête, assimilant bien les informations données. Son élue comportait une larme de phénix, réputée pour avoir de puissantes propriétés curatives. Avec un bois d'aubépine ayant également de grandes prédispositions pour les soins, Rikka ne doutait pas qu'elle serait efficace dans ses futurs projets. Qu'elle permette aussi une efficacité offensive l'arrangeait également, vu qu'elle comptait, si c'était possible, rejoindre les Aurors du pays. Armée de cette baguette magique, la blondinette se sentait bien et soulèverait des montagnes. Image un peu poussée mais elle se souvent avoir ressenti la même chose lorsqu'elle avait touché sa toute première baguette.

― Très bien, merci pour ces réponses ! fit Rikka en posant précautionneusement la baguette d'aubépine dans sa boîte.

La vendeuse lui demanda si elle souhaitait la personnaliser. Il était vrai qu'Ollivander's proposait de jolis ouvrages sur leurs marchandises et Rikka en avait déjà vu, les jalousant presque. Aussi, cette question la prenait un peu au dépourvu car elle n'avait pas vraiment à cela avant de venir dans la boutique. La baguette était très bien comme elle était mais il était vrai qu'elle serait impressionnante une fois retravaillée. Alors, la jeune femme accepta avec plaisir et lui indiqua quelques envies, si elles étaient possibles.



Les envies:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Adams
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


Re: Le comptoir

Message par : Anthony Adams, Jeu 6 Sep 2018 - 0:58


Ollivander's


Réponse n°1
Première baguette
Avec Keaton Selwyn, Willowdean Montgomery
, Jade O. Wallstorm, Lenwest Peters & Aliocha Corbier  


Il enchainait. Les clients passaient et se ressemblaient. Oups. Ils ne se ressemblaient pas. Evidemment. Tous différents. Tous des personnalités différentes. Tout ça. Mais bon, c'pas comme si tout le monde était "ambitieux" et "intelligent" dans ce bas monde. Non non. Évidemment. HAHERM.

Anthony avait distribué des baguettes à quelques clients, mais le temps de faire tout ça, une nouvelle vague était arrivée. Le propriétaire des lieux accueillit donc tout le monde avec le sourire commercial de rigueur et annonça, comme à son habitude, avec une bonne humeur certaine :

- Bonjour et bienvenue chez Ollivander's ! La plus belle boutique du Chemin de Traverse. Je vous laisse remplir les formulaires.

La suite, il connaissait. D'ailleurs, même le coup des formulaires, tout le monde connaissait la chanson maintenant. Les parents expliquaient au préalable ce qui allait se passer et tout. 'fin, c'était quand c'était des bons parents. Y'avait les bons parents, et les parents d'Harry Potter. Toujours absents. Tss. Laisser un enfant tout seul comme ça et le laisser à la charge d'un géant. Une honte. Hein ? Quoi ?

Bref. Il regardait tout ce petit monde. Et il y en avait du monde. Tout le temps. A croire qu'il y avait un puits sans fond de gamin qui sortait... Euh. Alors. On va vite oublier cette image. Vraiment. Oubliez. L'histoire du puits sans fond tout ça. C'est malsain. Vraiment. Le fait était qu'il y avait TOUJOURS des gamins qui trainaient dans la boutique. Ils voulaient TOUS leur première baguette. Et vas-y que je te remplis le formulaire, et vas-y que je te lance un sort, et vas-y que je te détruit la moitié de la boutique, et vas-y que... Bref. Le truc classique quand on testait sa baguette. Même si cette partie du boulot était intéressante. Anthony avait tout de même tendance à tourner en rond. Était-ce le signe qu'il devait changer ? Bonne question... Une fois que tout ce petit monde eu rempli, Anthony attira tous les papiers vers lui avec un accio lancé de ses mains. Et POUF, comme par magie... Ou par magie justement, tous les parchemins se retrouvèrent dans ses mains.

Il lu tout ça et se dirigea vers les rayonnages pour trouver les baguettes parfaites. Comme d'habitude quoi. Et ils répondraient au question des autres après cette excursion derrière le comptoir. Moment de calme. Entre les rayonnages, au milieu de tout ce bois, il y avait toujours une ambiance étrange. Cette ambiance que seule les Ollivendeurs connaissaient. Ce calme et cette puissance ressentie autour. Bref, il y avait quelque chose, un truc. Et au milieu de tout ça, on ressentait où il fallait aller, on ressentait où était la baguette. La baguette du sorcier qui attendait.

Le voilà à nouveau devant tout le monde. Il posa les baguettes sur le comptoir, face à chaque enfant.

- "Voilà pour vous ! Testez-les ! Faites le geste, et voyez ce qui se passe. Si la symbiose fonctionne, vous le saurez... Sinon, il y a certainement une baguette qui vous conviendra. Quoi qu'il arrive."


Passe ici ta souris.
↓  ↓  ↓
Pour : Keaton Selwyn
Bois : Pommier
Composant : Plume de Jobarbille du Chili
Élasticité : Plutôt rigide
Taille : 21,51cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Willowdean Montgomery

Bois : Prunier
Composant : Larme de Troll
Élasticité : Peu souple
Taille : 20,19cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Jade O. Wallstorm
Bois : Frêne
Composant : Plume d'Hippogriffe
Élasticité : Légèrement souple
Taille : 20,42cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Lenwest Peters
Bois : Érable
Composant : Ailes de Fées
Élasticité : Agréablement flexible
Taille : 21,67cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Aliocha Corbier
Bois : Bouleau
Composant : Plume de Jobarbille
Élasticité : Légèrement élastique
Taille : 22,81cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]




Réponse n°2
Service après vente des émissions baguettes
Avec Calum Buchanan, Arun Mannan & Tara Gambon


Et il y avait les autres. Il y avait bien sûr ceux pour qui ça avait marché. Et qui ponctuaient leur contentement d'un "Je la prend !", d'un "Je vais la prendre", ou juste d'un "Woah". Il y avait les autres. Pour qui, il n'y avait pas eu de symbiose simplement. Et qui demandait, tout aussi simplement, de tester une autre baguette. Puis. Il y avait celui qui va suivre. D'une tout autre catégorie. Assez rare. A ajouté absolument au cliendex. Celui qui connaissait mieux le boulot des vendeurs. Voyez plutôt :

- "Pardon, je ne crois pas que cette baguette et moi ferions une bonne équipe. Peut-être que c'est la longueur le problème ?"

Le jeune homme s'obligea à sourire. Bienveillance. Zeeeen. Explication. Zeeeennn. Sois gentil. Voilà. Gentil toutou. Le propriétaire des lieux avaient d'ailleurs bien observé la réaction de l'enfant. Et, le rejet venait certainement du bois. Voire même peut-être du composant. Le jeune homme posa le pour et le contre en récupérant la baguette au sol.

Il y avait une autre catégorie. Ceux qui posaient une question. Testaient. Et foutait la m*rde. Lui, c'était le coeur. Sans aucun doute.

- "C'est quoi exactement la particularité de ce bois et du poil d'acromantula ? J'ai un mauvais feeling à vrai dire..."

Et boum. Anthony eu juste le temps de chopper sa baguette pour entourer l'objet qui venait d'exploser d'un bouclier et éviter un maximum de débris de partir dans les 4 coins de la boutique. Il y avait quoi là déjà ? Aucune idée. Ça devait pas être important.

- "Calum, je pense que le problème vient plutôt du bois. Ou de la combinaison bois/coeur. Je vais t'en faire tester une totalement différente, on verra ce que ça donne. Quant à toi", il chercha quelques instants le prénom qu'il avait vu sur la feuille. C'était pas commun... "Arun, pour toi c'est le coeur qui fait défaut. Le bois d'acromentula est peut-être un peu trop... Agressif pour toi, attendez une minute."

Et le voilà reparti dans les rayonnages pour trouver les baguettes. Il apprenait de ses erreurs et ajustait la composition par rapport à ce qu'il avait vu. Même si, pour vous, c'était complètement différent, il y avait un lien. Ce n'était pas la même. Mais pas tout à fait différente non plus... Il était déjà de retour. Il s'occupa en même temps de Tara. Qui venait pour une nouvelle baguette. L'animagus ne connaissait pas super bien cette personne, mais il essaya malgré tout de trouver une baguette qui pouvait correspondre. Autant à la personne qu'à... Son art de vivre.

- Essayez celles-là. Je pense qu'elles vous correspondent mieux.

Il avait aussi déposé la baguette de Tara sans rien dire. Il savait quoi faire...

Passe ici ta souris.
↓  ↓  ↓
Pour : Calum Buchanan
Bois : Aulne Rouge
Composant : Moustache de Chat noir
Élasticité : Plutôt souple
Taille : 21,51cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Arun Mannan
Bois : Aulne
Composant : Plume de Griffon
Élasticité : Relativement flexible
Taille : 22,91 cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Tara Gambon
Bois : Amourette
Composant : Sang séché d'Eruptif
Élasticité : Flexible
Taille : 22,17cm
Prix : 2 Gallions et 4 Mornilles
[Compte Vérifié]







Dernière édition par Anthony Adams le Mar 11 Sep 2018 - 12:21, édité 1 fois (Raison : Baguette Tara)
Revenir en haut Aller en bas
Calum Buchanan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Calum Buchanan, Ven 7 Sep 2018 - 3:04


HRP:
 



Calum Buchanan



La première baguette (Partie 3 - Fin)


Je restai assez sceptique lorsque je vis la composition de la seconde baguette qu’on me tendit. Elle était aussi belle que la première malgré son bois plus simple, plus terne. La baguette d’aulne rouge était aussi plus simple dans son style. Une unique bille complètement sphérique séparait la « lame » du manche qui, quant à lui, était recouvert de l’écorce naturelle de l’arbre. Outre le manche, toute la longueur de la baguette magique avait été finement polie. Je regardai le vendeur avec appréhension et je me lançai. J’eus un mauvais pressentiment lorsque mes doigts s’enroulèrent autour de la poignée rugueuse.

Me tenant le plus droit possible, je fis un petit cercle avec la baguette. Une petite bille de ce qui semblait être de l’énergie pure se mit à ricocher sur les murs et toutes les surfaces possibles y passèrent. Je me précipitai au sol le plus rapidement possible pour éviter de me faire transpercer par cette mauvaise réaction magique. Au bout de quelques instants, la petite bille s’évapora comme si elle n’avait jamais existé, me permettant de me relever. Honteux, je regardai le vendeur.

- Je … excusez-moi. Pourrais-je retenter l’expérience avec la première baguette?

Je baissai les yeux sur la première baguette magique que le vendeur m’avait tendue et qui, pour l’instant, avait été mise de côté sur le comptoir. Il hocha la tête en poussant le boitier vers moi. Tout en reposant délicatement la baguette d’aulne rouge dans la boite qui lui servait de lit, je reposai un regard inquiet sur la démone d’olivier qui m’avait brulé la main lors de notre premier contact. Lorsque je tendis ma main vers elle à nouveau, je ne pus m’empêcher d’entonner un hymne silencieux. « Accepte-moi. Moi, je t’accepte. Tu es une baguette tout à fait charmante. Laisse-nous une chance. » La tenant maintenant confortablement dans ma main, je respirai quelques fois pour faire taire ma nervosité. Je me lançai alors en l’agitant de manière à former un petit « S » dans les airs. « S » pour s’il te plait. Cette fois-ci, la chaleur qui emplit ma main se fit agréable. Pour me signifier que nous ne faisions à présent qu’un, poussèrent au bout de la baguette de petits myosotis délicatement bleutés.

Une vague m’emporta alors. Composée de soulagement, de joie, de tension relâchée, elle fit en sorte que mes muscles se détendent de façon spontanée. Je me dépêchai de poser dix mornilles sur le comptoir avant que moi, la baguette ou même le vendeur changions d’idée.

- Désolé d’avoir douté de vous. Bonne journée, lançai-je au vendeur en sortant à grande allure.

J’étais si heureux que j’en avais même oublié mon père à l’intérieur de la fameuse boutique d’Ollivanders.

C'est comme cela que je me rappelais du moment où j'avais obtenu, non sans mal, ma toute première baguette. C'est avec cette pensée et un sourire un peu niais que je m'installais plus profondément et confortablement dans le fauteuil de la salle commune de Serdaigle où j'étais toujours assis.



Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Willowdean Montgomery
avatar
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Willowdean Montgomery, Ven 7 Sep 2018 - 15:23


Je devrais peut-être me vexer, taper du poing sur le comptoir, souffler et secouer mon béret. Larme de troll. Pour qui se prenait-il ? Mes lèvres se pincent à blanchir de susceptibilité, je respire, après tout, c’eût été trop idiot de s’emporter de la sorte, devant les singes sautillants du magasin. Je m’empare tout de même rapidement de la boîte abritant la baguette que le stupide vendeur me proposait. Ma joue grimace de dégoût, il y avait du Troll sous ce bois de prunier, j’ignore exactement ce que cela pouvait signifier. Couvercle déposé délicatement à côté, j’hésite. Je pouvais me plaindre tout de suite, avant que les doigts ne touchent la baguette, contester ce choix ridicule. Mais ça ne m’appartient pas, pas vraiment en tout cas. Je n’ouvre pas la bouche, je ne l’ai même pas remercié. Enfin, comment aurais-je pu le remercier de me servir du Troll, je vous le demande. Elle est belle, le bois finement travaillé, d’un rouge insolite, je la regarde, et je me dis que oui, vue ainsi, je l’aime bien. Après tout, ne voyons pas que les défauts du Troll, cela restait une créature dangereuse et imposante, puis il avait raison, rien de beau sous le béret. Pourquoi faire tant d’efforts, sinon, pour paraître impeccable de l’extérieur ?
Je ne la saisis pas entièrement, me contentant de la caresser de la pulpe de l’index, ça chauffe doucement, je sais pertinemment ce qu’il va se passer ensuite. Elle aussi, je crois.

Je laisse les secondes tempérer ma curiosité, pour finalement prendre la baguette, la laisser doucement glisser entre mes doigts parcourus d’un délicat picotement. Je l’observe, la longe des yeux avant de l’agiter calmement vers le sol, mes lèvres n’ont rien murmuré, et pourtant. Une scintillation émeraude débouche du bout du bois, aucun doute, la larme de Troll m’avait choisie, et curieusement, ça ne me rendait plutôt heureuse. Je souris à peine, cachant mon enthousiasme, j’envoie valser quelques pièces sur le comptoir avant de ranger ma nouvelle baguette dans la poche de mon manteau. Je laisse la boîte en plan, peu importait. D’un geste de la main je salue alors nonchalamment le vendeur, il devait être déjà occupé ailleurs.      
A peine ai-je franchi le seuil de la boutique que ma main se faufile dans ma poche, d’impatience, je reprends la baguette, m’appuie contre un mur pour la dévisager à loisir. Finalement, je pense que oui, la baguette a raison, nous avons toutes les deux quelque chose de trollesque à l’intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Gambon
avatar
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Tara Gambon, Sam 8 Sep 2018 - 16:15


Grand sourire amicale. Tara avait bien conscience que son discourt n'avait aucune logique. Premièrement parce qu'il n'avait aucun vestige de baguette à donner au vendeur et confrère. Deuxièmement parce qu'il était difficile d'imaginer qu'un vieux ne puisse pas ou plus s'entendre parfaitement avec sa baguette. Quand on atteignait l'âge du corps dans lequel la Phénix se baladait, sa baguette on l'a possédait souvent depuis... presque toujours.

Il connaissait mal Anthony. Étrange d'ailleurs, car on pouvait penser l'inverse venant de deux personnes ayant décidé de se battre ensemble. Faire confiance à l'autre était toujours plus facile lorsqu'on le connaissait. Néanmoins, Tara n'avait aucun doute sur sa capacité à lui trouver une baguette. Ils se connaissaient au moins un peu, savait pour quoi il en avait besoin.

Quelques baguettes se succédèrent néanmoins, c'était sans doute nécessaire pour trouver la bonne. Et lorsque Anthony apporta la dernière, ce fut donc sans surprise qu'elle produisit un fin filet de lumière. Peut-être était-elle trop légère en main, mais inutile d'être trop pointilleux. Elle convenait très bien.

- Elle est parfaite.

Tara la reposa sur le comptoir le temps de fouiller dans sa robe de sorcier de quoi payer.


FIN du RP pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lenwest Peters
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lenwest Peters, Lun 10 Sep 2018 - 19:39


Une fois le formulaire déposé, un vendeur le prit et le mêla à d'autres. Ils étaient visiblement nombreux à partir à la conquête d'une fameuse baguette magique. Les formulaires défilaient devant ses yeux, il les lisait à la vitesse de l'éclair et se déplaçait aussi vite pour trouver la correspondance parfaite entre le sorcier et la baguette. Il fallait être doué pour ça, non? Connaître les différentes propriétés (et il en existait beaucoup), savoir les appliquer à un physique et un comportement, enfin avoir une fibre pour les relations humaines et le commerce. Plusieurs caractéristiques qui ne correspondaient absolument pas à la jeune fille. Et à vrai dire elle s'en fichait, puisque sa fonction actuelle était élève à Poudlard. Le moment viendra où elle devra chercher un travail et elle pensera à toutes ces capacités qu'elle n'aura pas, mais ce n'était pas tout de suite.

En revanche, la précision et l'efficacité méthodiques dont faisaient preuve les vendeurs de cette boutique l'étonneront toujours. C'était admirable.
Ces pensées d'admiration prirent fin quand une boîte fut déposée face à elle. Elle s'en empara lentement, l'ouvrit, et sortit la baguette qui lui serait peut être assignée dans quelques instants. Elle était belle. C'était le plus bel objet qu'elle avait eu entre ces mains jusqu'à ce jour. Et pourtant ce n'était qu'un bâton de bois d'érable de 21,67 centimètres, agréablement flexible et enfermant des ailes de fées. La baguette trônait, fière, entre les paumes de la jeune fille.
C'était le moment, le moment de savoir. Elle la prit délicatement de la main droite et fit un geste, le geste qu'elle allait répéter un nombe incalculable de fois à partir de maintenant. Ce qu'elle ressentit était tellement agréable. Elle se retrouva entourée d'un voile de volupté qui entra en elle. Elle se sentait comme transportée. Elle se demandait même si elle n'avait pas décollé du sol un court moment, même si cela était peu probable.

Quoi qu'il en soit, elle savait que c'était la bonne. Un immense sourire illumina son visage. Elle remercia chaleureusement le vendeur qui s'était occupé de sa demande, et lui donna les 10 mornilles nécessaires à l'acquisition de cette baguette. Elle salua l'ensemble des personnes qui se trouvaient dans la boutique et partit rejoindre ses parents.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Erika Brooks
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ma première baguette

Message par : Erika Brooks, Mar 11 Sep 2018 - 23:18


Ça y est, ce jour est enfin arrivé. En compagnie de ma mère, j'allais acheter : Ma toute première baguette.

À peine après avoir poussé la porte de la boutique qui fît sonner une clochette accrochée à cette dernière que je sente un sentiment de bien-être monter en moi et me réchauffer le cœur. Cet endroit sentait bon le bois, un peu la poussière mais surtout la chaleur, plusieurs personnes étaient là avant moi ce qui ne m'étonna pas pour le moins du monde, la rentrée était pour bientôt après tout. Tout le monde voulait avoir sa première baguette, savoir en quoi elle serait, qu'elle taille elle allait mesurer, si elle serait jolie... Tant de question se bousculait dans ma petite tête.

Déjà par où commencer ?

Ma mère me poussa un peu en avant pour me faire signe d'avancer en me rassurant. C'est vrai, ils n'allaient pas me manger après tout. Un sourire béat se dessina sur mon visage. J'allais avoir MA baguette ! La mienne pas celle que "j'emprunte" à mon père quand il ne fait pas attention, je pourrais faire ce que je veux avec.

Nous nous approchions du comptoir et je réussis à hoqueter un timide mais néanmoins enjoué "Bonjour ?"
ma mère me fit un signe de tête pour me montrer le formulaire et le mètre ruban magique posé sur le comptoir. Je me pris dans ma main et commençai à me mesurer tant bien que mal à l'aide de ma mère qui souriait d'un sourire angélique depuis ce matin, elle n’arrêtait pas de répéter : "ma petite fille qui va à l'école."
Une fois les mesures prises je recopiai les informations me concernant sur le formulaire et le tendis à quelqu'un derrière le comptoir.


Prénom & Nom : Erika Brooks
Caractère : Impulsive, têtue, aimante, souriante, énergique, enjouée.
Longueur de vos bras : 31,5 cm
Taille : 126cm
Revenir en haut Aller en bas
Hana Beaumont
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Hana Beaumont, Mer 12 Sep 2018 - 22:51


Cela faisait déjà 4 ans qu’Hana avait acheté sa baguette dans la célèbre boutique « Ollivander’s »...

Ce jour-là, elle était accompagnée par sa mère. Les deux étaient, comme à leur habitude vêtue d’habits noirs, sobres qui leur allait à merveille et qui donnait à leur visage une blancheur lugubre et éblouissante à la fois.

Le cœur d’Hana était vif, excité et palpitant, elle allait quitter la demeure familiale et s’en aller à Poudlard vivre ses propres aventures. La perspective de voir de nouveaux décors, personnes et de mettre les pieds pour la première fois dans une école était la chose la plus excitante qu’elle ait jamais vécue après toutes ces années « enfermée » dans son chic quartier. Pour pouvoir partir vivre sa « nouvelle vie » il ne lui manquait plus que sa baguette.

Hana et sa mère Jiwon s’étaient arrêtées longuement devant la boutique « Ollivander’s ». Une fois sa baguette obtenue, Hana s’en ira. La mère et la fille réalisèrent cela avant d’entrer dans la boutique, Jiwon pris la main de sa fille et la serra comme pour lui dire adieu.

Elle poussa la porte de la boutique, un tintement chaleureux produit par une petite clochette accueillit la mère et la fille.  Une fois à l’intérieur, Hana prit le temps d’examiner l’enceinte du célèbre magasin. Il y régnait une ambiance bienveillante, ce qui apaisa la jeune fille. En effet, il était plus facile de lire les intentions de gens et cacher les siennes dans ce genre d’environnement.

- Hana, ma chérie, rempli ce formulaire et donne le à la personne au comptoir pour recevoir ta baguette.

Hana se rapprocha de sa mère et prit le formulaire en lui souriant. Elle allait enfin avoir sa propre baguette !

Prénom & Nom : Hana Beaumont
Caractère : Sympathique, manipulatrice, soignée, rancunière, individualiste, fausse
Longueur de vos bras : 47 cm
Taille : 152 cm

Une fois ses mesures prises et son formulaire rempli, elle avança d’un pas souple, fier et noble vers le comptoir et tendit sa feuille, en offrant à la personne en face d’elle un sourire amical qui lui donnait cet air doux et gentil qui plaît tant au commun des mortels.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Le Comptoir

Message par : Invité, Lun 17 Sep 2018 - 13:40


Mon arrivée chez les grands. Je pense que je m'en souviendrais toute ma vie, ce jour avait été vraiment spécial entre l'ouverture de mon compte personnel à la banque afin que je ne dépende plus entièrement des parents, l'acquisition de mon familier Zweepy, la découverte de ma première baguette ou encore ma première venue à Poudlard !! ... Oui, cette fameuse journée était gravée dans ma mémoire pour toujours.

Dire que c'était il y a six ans déjà que je foulais pour la première fois en tant qu'étudiant de Poudlard les rues du Chemin de Traverse. J'étais déjà venu énormément de fois avec la famille afin de faire des achats divers et variés, ou pour les rentrées de mes frères et soeurs. Mais cette fois-ci on allait faire tout ça pour moi. Après un passage à la banque qui ne fut pas des plus agréable (je crois bien que ma tête n'était pas revenu au banquier car il était extrêmement désagréable avec moi), je suis donc parti prendre tout le nécessaire pour mon évolution au sein de l'école. Pour les livres pas la peine, j'avais déjà ceux de mes frangins, et pour le familier.... Je suis tombé sous le charme d'un chat qui a un quart de fléreur. Tigré et aux yeux verts, ce félin est très vite devenu l'une des personnes les plus importantes de ma vie.

Bref, revenons-en à mon histoire. Ce fut donc après nombreux achats et accrochages avec la fratrie qui en avait assez d'attendre que je pus finir par l'une des choses les plus importantes : la baguette. Celle-ci étant très révélatrice de soi j'avais hâte de voir sur laquelle j'allais tomber. Peut-être une avec un cœur en Plume de Vivet doré , en Tilleul argenté et en plus élastique !! (oui je sais à l'époque déjà je rêvais beaucoup, mais il n'y avait rien de mal à ça). De toute façon je savais déjà que peut importe la baguette qui viendrait à-moi j'allais l'aimer... Non seulement car nous allions être liés, mais aussi car je savais qu'elle allait faire partie de moi comme une partie entière de mon être.

Une fois dans le magasin je pus voir que l'éclatante vision que donnait l'extérieur avec sa couleur vive et son côté assez impressionnant laissait place à un intérieur tout aussi beau mais beaucoup plus sobre et chaleureux.
Émerveillé par ma première venue dans ce bâtiment je déposais mes yeux partout, regardant chaque recoin de la grande et belle salle je me perdais à la vision des innombrables boites si attirantes dans lesquelles étaient rangées les fameuses baguettes.

Après plusieurs minutes de béatitude je fus sortie de mes pensées par Max et son éternelle patience.
Bon tu comptes venir et remplir les formulaires ou on doit tout faire pour toi le morveux ? Oui il en avait marre d'attendre, lui tout ce qu'il voulait c'était aller commencer ça troisième années et faire le pitre avec ses amis. Fort heureusement je pouvais toujours compter sur Kate et son éternel côté maternel qui vint donner un taqué à Max tout en venant me chercher afin que j'aille faire le nécessaire pour obtenir ma première baguette.
Une fois devant le comptoir je fis mon plus grand sourire à la personne présente derrière celui-ci en lui annonçant un énorme "bonjour" aussi jovial que sincère. J'avais tellement hâte que je ne pouvais retenir ma joie et je pris avec empressement le formulaire à remplir ainsi que le mètre ruban magique.    
Une fois tout rempli (à la perfection car surveillé par Kate tandis que Magnolia me perçait les tympans à me répéter à quelle point sa baguette était belle et que le mienne allait surement être aussi vilaine que moi... Bref, Magnolia quoi), je pus donc déposer le tout à la personne présente, attendant avec hâte l'objet si convoité qui allait être une extension de moi-même.


Formulaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Krasarc Orzeïn
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Krasarc Orzeïn, Mar 18 Sep 2018 - 9:08


Le temps...cruel adversaire de l'existence, effaceur de vie et dévoreur de souvenirs, le temps s'écoule inlassablement pour les moldu comme pour les sorciers. Combien de temps cela faisait-il que j'étais dans cette école ? Il me semble que cela fait maintenant sept longues années, je me rappelle encore de mes premiers jours, de mes premiers instants au contact du monde de la magie tout a commencé le jour ou je suis rentré dans cette célèbre boutique de baguettes magiques...
Les souvenirs refont surface et semblent transcender le temps.

Je n'étais qu'un jeune enfant encore en recherche de soi, contrairement à tous ces petits sorciers bien nés qui étaient accompagnés de papa et maman qui s'occupaient de tout je devais me débrouiller seul. Oh non pas que cela me terrifiait, au contraire a cet âge la je savais ce que je voulais, aussi déterminé qu'aujourd'hui j'avais franchi le seuil d'Ollivander's dans le but de m'acheter ma première baguette, le lieu était déjà rempli de monde, pleins d'enfants, et leurs parents discutaient pour avoir les baguettes de leurs enfants.

C'était agaçant, mais contrairement a ce que l'on pouvait penser je ne ressentais aucune jalousie envers eux, au contraire, je me sentais bien plus exceptionnel de devoir accomplir tout cela par moi même plutôt qu'accompagné par des parents sorciers. Je me sentais bien plus supérieur a eux qui avait absolument besoin de la présence de leurs familles pour ce débrouiller ! Je n'étais nullement familier avec ce monde de sorcier et pourtant je savais déjà me débrouiller seul !
Un sourire de satisfaction en réponse a ses pensées étaient venue marquer mes lèvres, sans perdre mon temps je m'étais approché du comptoir et quand enfin vint m'ont tours je pus laisser le mètre-ruban magique prendre mes mesures.

Code:
[font=Georgia]Prénom & Nom :[/font] Krasarc Orzeïn
[font=Georgia]Caractère :[/font] Ambitieux, Déterminé, Mégalomane, Arrogant, Pragmatique, Radical, Erudit, Cynique.
[font=Georgia]Longueur de vos bras :[/font] 63
[font=Georgia]Taille :[/font] 180
Revenir en haut Aller en bas
Alaska Smith
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Alaska Smith, Mar 18 Sep 2018 - 14:47


Première baguette


Alaska entra dans la boutique en compagnie de Laria. Sa grande soeur riait de la voir s'extasier sur toutes les petites choses qui composait le magasin. Alaska avait toujours rêvé d'avoir une baguette et aujourd'hui elle était fière de se rendre avec sa soeur dans la boutique.

Arrivant au comptoir, Alaska demanda au vendeur :

- Je veux une baguette trop belle et puissante !

Laria ria de la naïveté de sa soeur avant d'être prise d'une légère quinte de toux. La sorcière ajouta au vendeur que c'était la première baguette pour sa petite soeur.

Alaska laissa le mètre magique prendre ses mesures en rêvant de sa future vie à Poudlard. Elle ignorait la gravité de la maladie de son aînée ni le destin qui allait bientôt la rattraper.

Prénom & Nom : Alaska Smith
Caractère : Solitaire, réservée, rêveuse
Longueur de vos bras : 50 centimètres
Taille : 150 centimètres
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Adams
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


Re: Le comptoir

Message par : Anthony Adams, Ven 21 Sep 2018 - 23:12


Ollivander's


Réponse n°1
Première baguette
Avec Erika Brooks, Hana Beaumont, Will White, Krasarc Orzeïn & Alaska Smith


Il arrêtait pas. Pas de doute, son salaire allait être justifié ! A peine quelques clients partaient, que d'autres clients rentraient. Et, à peine le temps de dire ouf que...

Ding.

Voilà. Qu'un client arrivait.

Dong.

Encore un.

Ding.

Bref, vous avez compris. Ça. Fois cinq. Parce qu'il y avait encore 5 clients en boutique. 5 CLIENTS. ENCORE. Et pas moyen de contacter ni Aysha, ni Temperence. Bref. Il était seul. C'était quoi ce délire ? Depuis quand un propriétaire de boutique travaillait ? Il était censé se décharger de 90% de son boulot. Mais non. En ce moment, c'était clairement pas le cas. Il faisait tout. Tout tout, vous saurez tout sur... Pardon. Navré si vous avez cette horrible chanson dans la tête. Mais, l'avantage, c'est que quand vous n'avez plus de chanson pourrie dans la tête, vous vous sentez libéré, délivré. Et ça, ça n'avait pas de prix. Oups.

Anthony dit donc bonjour à tout ce petit qui venait d'arriver avec sa manière habituelle. Que l'auteur avait clairement la flemme de réécrire pour la troisième fois en 4 posts. Du coup. Voilà. Mais il vous dit bonjour. Promis juré. Hum.

- "Je veux une baguette trop belle et puissante !"

Le propriétaire des lieux ne put s'empêcher de rire. C'était meeuuugnon. Le manumage sourit à la jeune fille et lui répondit simplement :

- "Elle sera à la hauteur de tes attentes, mais surtout à la hauteur de ta puissance."

Il attendit encore quelques instants pour être sûr que tout le monde ait rempli son formulaire. Une fois fait, il les récupéra tous d'un coup de main. Effectivement, puisque, une nouvelle fois, il utilisa sa manumagie pour lancer un accio globale à tous les formulaires. Et hop, tous, d'un seul coup, se retrouvèrent dans ses mains. C'était magique. Et pour une fois, c'était pas une expression. C'était vraiment magique. D'ailleurs, pour que tout soit vraiment magique pour les clients devant lui. Il fallait qu'il fasse son boulot. Encoooore. Oui. Bref. Il disparut dans les rayonnages que tout le monde croyait mal rangés, alors qu'il y avait une logique parfaitement Ollivanderesque. Mais les néophytes ne pouvaient pas comprendre. Sinon, on disait noobs. Mais néophytes, ça faisait plus classe quand même. Anthony avait trouvé toutes les baguettes. C'est donc avec 5 boites flottants devant lui qu'il revint au comptoir :

- "Et voilà ! Je pense que ces baguettes sont faites pour vous. Testez-les ! Faites-le geste, simplement, rien d'autres. Si la baguette est pour vous, vous le saurez à ce moment..."

Passe ici ta souris.
↓  ↓  ↓
Pour : Erika Brooks
Bois : Citronnier
Composant : Plume de Jobarbille
Élasticité : Relativement souple
Taille : 23,26 cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Hana Beaumont
Bois : Châtaignier
Composant : Venin de Serpent
Élasticité : Légèrement cassante
Taille : 25,47 cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Will White
Bois : Saule
Composant : Cheveux de Farfadet
Élasticité : Très élastique
Taille : 28,73 cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Krasarc Orzeïn
Bois : Sapin argenté
Composant : Plume d'Hippogriffe
Élasticité : Plutôt rigide
Taille : 26,83 cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]



Pour : Alaska Smith
Bois : Lilas
Composant : Feuille d'Argent
Élasticité : Agréablement souple
Taille : 25,50 cm
Prix : 10 Mornilles
[Compte Vérifié]




Revenir en haut Aller en bas
Hana Beaumont
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Hana Beaumont, Sam 22 Sep 2018 - 0:51


Hana déposa son formulaire et patienta comme les autres personnes présentes dans le magasin. La jeune fille était un peu nerveuse, il faut dire que recevoir sa première baguette c’est une grande étape pour une fillette ambitieuse de 11 ans. Une fois que tout le monde eut déposé son formulaire, le « Monsieur au comptoir » les attira tous vers lui d’un seul coup de main. Hana trouva cela plutôt « classe ». Il partit se perdre dans ses rayonnages.

Entre temps, elle ne put s’empêcher de regarder sa mère avec une expression un peu trop joviale, qu’elle essayait de dissimuler. Sa mère ria discrètement. Bien que cela ne soit pas flagrant, les yeux de sa fille étaient grand ouverts, pétillants et son regard était surexcité.

Les mains d’Hana étaient réunies, ses doigts s’entremêlaient, l’attente était insoutenable. Finalement, le « Monsieur au comptoir » refit surface avec plusieurs boîtes flottants devant lui, pour la deuxième fois Hana le trouva plutôt « classe ».

- "Et voilà ! Je pense que ces baguettes sont faites pour vous. Testez-les ! Faites-le geste, simplement, rien d'autres. Si la baguette est pour vous, vous le saurez à ce moment..."

Bien que survoltée à l’idée de prendre sa première baguette en main, Hana attendit quelques secondes, calmement, puis sorti enfin de sa boîte la baguette qu’on lui proposait, comme si ça n’était qu’une formalité. Après tout c’est une Beaumont, elle a une certaine image à maintenir.

Elle l'observa rapidement, elle lui plaisait. Comme demandé par le « Monsieur classe au comptoir » elle fit un simple geste avec sa baguette pendant que l’appréhension malmenait son cœur. Dès que son mouvement fut exécuté, Hana ressenti une présence discrète mais puissante se mêler à l'air. Elle perçu l’aura d’autorité qu’elle aimerait tant posséder s’étendre dans la pièce, elle discerna également une sournoiserie familière se balader près d’elle. Cette baguette était parfaite !

Hana lança un regard à sa mère et hocha la tête, cependant, cette fois elle ne put cacher son immense sourire et son air de petite fille survoltée. Elle se rapproche du comptoir.

- Elle est parfaite, merci infiniment. Dit-elle poliment avant de sortir une petite bourse et d’en extirper 10 mornilles.
- Voilà pour vous.

Une fois la transaction terminée, Hana s’empressa de ranger sa baguette dans la poche intérieure de sa robe, elle ne comptait plus la quitter. Elle saisit ensuite la main de sa mère et elles se dirigèrent toutes deux vers la sortie.

- Maman, ne t’inquiète pas pour moi, avec elle je n'ai rien à craindre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 15 sur 18

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Ollivander's-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.