AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 10 sur 10
Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Mary Drake
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle

Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Mary Drake, Dim 19 Fév - 12:42


Outrecuidance. C'est bien le mot. Nul n'est plus insolent que cette vipère aux crocs acérés. Je trouve qu'elle se débrouille pas mal en société, et à vrai dire, ça me fait peur. Elle est capable de beaucoup trop de choses. Elle est une personne qui influence quand elle en a envie mais j'ai l'impression que ces temps-ci elle est dans une phase de faiblesse qui dépasse l'entendement. Je la vois craquer devant des hommes, fondre en larmes facilement. C'est triste à dire, mais en quelque sorte, je m'inquiète. Je ne sais pas si c'est dans un souci de bonté, car malgré tout, elle me fait de la peine et ce serait une bonne vengeance d'aider celle qui m'a jadis torturé. Ou si c'est plus par égoïsme, une peur de finir la folle méchante, des mots inscrits sur une étiquette collée sur mon front. Qu'on finisse par me dire que c'est de ma faute si j'ai des cicatrices. Une sur la joue, une autre à mi-chemin entre le nez et le sourcil gauche. Alors que j'étais juste dans un état de faiblesse, un mal provoqué par quelqu'un comme elle. Une personne que j'ai d'ailleurs peur de devenir.

Ensuite elle me pose une question d'une voix éteinte, pas méchante. Une interrogation stupide et sans sens. J'ai envie de lui crier ma haine en plein visage, de dire à cette bande d'inconscients qu'elle n'a rien à faire dans une salle de classe, qu'il faut l'enlever de notre planète Terre et que nul n'est plus néfaste qu'elle. J'aimerais montrer aux autres que les apparences sont trompeuses, que le fantôme blessé est une couverture du démon caché. Mais j'ai tellement peur de passer pour la méchante, peur de changer, que je n'en fais rien. Je reste là, Folie attend le bon moment pour sortir. Un jour nous ne ferons plus qu'un et je serais cet être Dingue qui est ce que je suis. Je ne veux pas être dans cette situation. Vraiment pas. Je suis pourtant sure qu'elle est inévitable. Que rien ni personne ne pourra l'empêcher de se produire et qu'un jour ou l'autre je ne serais plus rien de concret, une masse informe qui ne pense plus avec sa tête mais juste avec son cœur. Et cet organe n'est aussi innocent qu'il n'y paraît.

-Elles font partie de ce que je suis et tentent chaque jour de ne pas me faire devenir comme toi. De ne pas être la personne qui traumatise. Alors qu'au fond, j'ai envie de montrer à quelqu'un ce que ça fait d'être meurtri.

Le cours reprend comme le temps qui semblait alors figé dans ma tête. Plus qu'une transformation et ce sera fini. Je ne serai plus prise d'un élan de courage incompréhensible et je n'aurais plus à rester aussi près de tous ces élèves. Oui, je les verrai demain. Oui, certains prendront la même direction que moi. Mais entre les murs de mon dortoir, je me sentirai en sécurité et c'est tout ce que je demande. Alors, vite, qu'on nous montre se métamorphomage. Vite, que je puisse rentrer. Vite, que mon monde recommence à stagner. Il ne tarda pas à arriver. Le concierge de Poudlard. Ça n'a pas l'air d'être un métier plaisant. Il explique brièvement quelque chose que je ne prends pas la peine d'écouter avant de commencer sa transformation. Des cheveux qui changent de couleur et qui grandissent. On dirait une plante qui pousse en accéléré. De petits filaments blancs, signe de vieillesse souvent. Il fait ensuite pareil avec sa barbe qu'il finit par caresser en réfléchissant. Il termina par un nez allongé.

Ellana ne réagit pas beaucoup. Elle me jette un coup d'oeil et serre les poings. C'est son problème, pas le mien. Si elle veut faire saigner ses mains en y enfonçant les ongles, libre à elle. Mon ouïe décide de revenir sur Terre alors qu'une intervention de Riri fait son apparition. Il continue à sourire et à ressembler à quelqu'un de joyeux. Grand menteur celui ou celle qui dira que ce n'est pas perturbant. Pour moi, ce préfet est et restera un éternel blasé. Je ne comprends pas ce qui le pousse à sourire ainsi. Il a l'air idiot. Quoi que, la remarque sur le nez qui arrive un peu plus tard n'est pas mal non plus quand on parle du ridicule. Les autres aussi parlent, mais ce n'est pas marrant. Beaucoup trop scolaire. Je laisse mon regard dérivé une dernière fois vers la vipère. Je dois compléter ma réponse.

-En plus, il y a des cicatrices qui ne s'effaceront jamais, comme celle qui te torturent à chaque instant.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Elly Wildsmith, Dim 19 Fév - 13:57


Elly avait écouté la femme corbeau répondre aux nombreuses questions des autres élèves, puis elle avait écouté son professeur. Son attention se dégradait – pas que le cours ne soit pas intéréssant – bien au contraire. Juste qu’Elly avait envie de pratiquer. Elle trouvait magnifiques toutes ses métamorphoses mais elle aurait adoré pouvoir pratiquer un peu la matière, notamment sur un objet par exemple.

Elly laissa vagabonder son esprit, même lorsqu’un homme se présenta face à eux : elle n’avait plus envie de voir les transformations diverses, variées et impressionnantes. Et puis finalement son bon sens la fit raccrocher au déroulé du cours : après tout, elle n’était pas là pour rien.

Grand bien lui en fit, l’homme qui était devant eux se transformait au fur et à mesure enfin, son visage surtout. Ses cheveux se teignaient en blanc, poussant et poussant encore … maintenant c’était sa barbe et son nez qui s’allongeait …

Etrange, étrange et fascinant ! Elly restait bouche-bée, c’était sans doute la métamorphose la plus impressionnante qu’elle ait vu jusqu’à présent. Elly entendait les questions des autres élèves sur cette transformation, mais elle était bien trop occupée à observer la transformation.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Azaël Peverell, Dim 19 Fév - 17:06


Tu écoutes les réponses de l'Animagus avec attention. Parce que oui, ça t'intéresse. Surtout si ça te permet de voler sans aucun objet. Juste s'envoler. Partir dans les airs, toujours plus haut. Toujours plus loin. Des autres, de toi, du monde, de l'humain en général. Battre des ailes jusqu'à n'en plus pouvoir. Etre libre, enfin. Oui, tu l'envies de pouvoir se transformer en oiseau quand bon lui semble. Mais il faut bientôt passer à autre chose. Le cours commence sans doute à toucher à sa fin. Tu bois quelques gorgées de whisky à la bouteille que t'as donné Leo et la refile à Nya si jamais elle voulait en avoir également

Et le cours continue. Nouvelle métamorphose proposée. Cette fois-ci, c'est le concierge qui s'y colle. T'écoutes à peine sa présentation. Bientôt, il ferme les yeux, et voici que le spectacle commence. Parce que c'est bien de ça qu'il s'agit depuis le début du cours. Une exposition de métamorphoses humaines. Ses cheveux deviennent blancs, et grandissent. Tout comme sa barbe, qui prend la même couleur et pousse à vue d'oeil. C'est pas mal comme truc quand même. Et puis c'est bientôt au tour de son nez de s'allonger, encore et toujours. Jusqu'à atteindre une taille considérable.

Tu ne peux retenir un léger sourire amusé devant le changement physique radical du concierge. Il doit sans doute pouvoir prendre l'apparence de quelqu'un en particulier avec des aptitudes pareilles. Ça peut être vachement pratique. Bien plus que du Polynectar en tous cas. Mais ça doit demander une grande maîtrise de soi pour faire une chose pareille. Il demande si vous avez des questions. Toi, t'en as pas. Tu préfères récupérer la bouteille de whisky que t'avais refilé à la rouquine pour en descendre encore une partie. Sans même chercher à te cacher. Après tout, t'y es pour rien si Leo t'a refilé cette bouteille, et ce serait dommage de la gâcher.

Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Alexander Hurtson, Dim 19 Fév - 18:58


Le cours continue, les gens parlent, d'autres leur répondent. Tout ce brouhaha commence à te courir sur le système. En plus il est tard, tu es fatigué et le petit accrochage avec le prof te reste encore en travers de la gorge. Il a fallu que tu te fasses remarquer pour la première fois avec lui. C'est sur que maintenant, tu vas être catalogué comme perturbateur ce qui n'est absolument pas pour te plaire. Tu ne fais pas partie de la même trempe que cet abruti de Liderick. D'ailleurs toi c'est plutôt ta tempe qui te fait souffrir. Il faut dire qu'il n'y est pas allé de main morte et que tu risques de garder la trace de ce coup longtemps. Tu n'as pas répondu devant le prof mais ce demeuré ne perd rien pour attendre.

Tu entends Amy, ta voisine te poser une question. Elle te demande si tu vas mieux. Oh ben oui! Tu es en pleine forme et super heureux d'être ici! Tu lui lances une réponse brève et sûrement inintelligible avant de te reconcentrer sur ce que dit le prof et l'animagus. Malheureusement, tu n'as pas pu entendre la réponse à ta question. Tant pis... La voilà qui s'en va et le prof qui vous brieffe sur ce que vous avez vu, les questions et la suite du cours. Il fait entrer le concierge qui se met face à vous. Soi disant qu'il serait métamorphomage. Pour l'instant, il a juste l'air pas malin.

Et le voilà qui ferme les yeux et que ses cheveux deviennent blancs et s'allongent jusqu'à tomber sur ses épaules. Waw. Finalement, c'est beaucoup trop stylé comme pouvoir. Il doit pouvoir prendre la tête de n'importe qui avec ça. Bien sur, ça doit être difficile mais il peut atteindre un niveau de swag inégalé. Le mec peut ressembler à tout le monde et donc être aussi beau qu'il le veut. Le grand mystère est: pourquoi garde-t-il cette tronche au quotidien alors? Peut-être que ça demande trop d'efforts de se transformer trop longtemps. Enfin bref, c'est vraiment le moment le plus intéressant du cours. Ah non tu n'as rien dit. Le voilà désormais qui allonge son nez en une forme et une taille complètement ridicule. Voilà, c'est le mot. Il est passé de badasse à ridicule. Tu te rassois en soupirant, et en ayant hâte de voir le cours se terminer.

D'ailleurs, tu sens la fin approcher et te dis que tu ne peux pas partir sans t'excuser auprès du prof. Même s'il ne reviendra sans doutes pas sur sa décision de vous enlever des points, il faut que tu lui présente tes excuses afin de pouvoir espérer remettre les pieds dans son cours un jour prochain. Tu te lèves donc discrètement et te diriges jusqu'à lui. Une fois qu'il est en face de toi, tu prends une voix un minimum contrite et baisse les yeux au sol avant de dire:

- Monsieur, je voulais vous présenter mes excuses pour toute à l'heure. J'ai agi d'une façon inqualifiable et je le regrette amèrement. Même si j'étais sous l'influence d'une drôle de mixture, je comprend votre colère et la sanction que vous m'avez infligé. J'espère juste que cela nous permettra de repartir sur de bonnes bases la prochaine fois.

T'en as pas fait un tout petit peu trop? Maintenant, reste à voir comment il va réagir. Ou il le prend au sérieux et alors ça va, ou il pense que tu te fous de sa gueule et tu as intérêt à apprendre à courir.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Amy Jackson, Dim 19 Fév - 20:13


Le cours semblait être revenu à la normale, enfin si l'on pouvait appeler normal un cours ayant lieu dans un bar, et à moins que les élèves soient pris d'une folie soudaine Amy ne voyait pas ce qui pouvait arriver. A côté d'elle Alex baragouina une réponse parfaitement inaudible qui donna l'impression à la Poufsouffle qu'il était encore vexé de ce qui venait de se passer. Bon en même temps il venait de se prendre une droite et de faire perdre 30 points à sa maison ce qui était plutôt une mauvaise manière de commencer un cours mais bon il allait bien falloir qu'il s'en remette.

Pendant ce temps la jeune femme qui s'était transformée en corbeau, avait répondu à leurs questions puis était partie laissant sa place au concierge de Poudlard. L'homme qu'elle avait déjà aperçu dans les couloirs du château n'avait pas l'air très à l'aise mais il prit tout de même la parole, d'une voix peu assurée.

-Euh… salut.

Petite pause.

-Bon, comme vous le savez, je suis Métamorphomage. Ca veut dire que je peux changer d’apparence. J’ai pas besoin de polynectar, je peux arranger mes caractères physiques comme je veux, dans la limite de mes capacités et de mon entraînement. Parce que c’est un truc que je travaille et que je dois développer. Et ça change aussi en fonction de mes émotions, parce que ça demande une grande maîtrise de soi.

Amy n'avait jamais vu de Métamorphomage faire usage de ses pouvoirs et elle ne fut pas déçue. L'homme ferma les yeux et presque immédiatement ses cheveux commencèrent à blanchir et à pousser vite suivis par sa barbe. Il ouvrit les yeux l'air satisfait alors que la jeune fille ne parvenait pas à détourner son regard du spectacle qu'il leur offrait. Pouvoir changer d'apparence à sa guise était un don extraordinaire qui devait être incroyablement dur à maîtriser mais qui devait aussi être extrêmement pratique. Même si la jeune fille ne se sentait pas particulièrement mal dans sa peau pouvoir changer quelques aspects de son apparences même temporairement ne lui aurait pas déplu.

Mais la démonstration n'était pas finie. Le Métamorphomage ferma de nouveau les yeux, et alors qu'il se concentrait Amy eut la surprise de voir son nez s'allonger. Quand il ouvrit de nouveau les yeux son nez avait atteint une taille respectable qui n'était pas sans rappeler à la Poufsouffle l'histoire de Pinocchio.

-Vous avez des questions ?

Amy réfléchit un instant, une myriade de questions lui venaient à l'esprit mais comme elle ne pourrait pas toutes les poser ,il lui fallait donc choisir celle qui l'intéressait le plus.

-Combien de temps vous a-t-il fallu pour maîtriser votre don ? demanda-t-elle finalement.

Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Liskuvo Kalsi, Dim 19 Fév - 20:16


J'avais envie de tendre la main, d'attraper ce corbeau qui planait. Mais non, il est repartit, se retransformant en femme. C'est triste, j'aurais aimé qu'il reste moi, plus longtemps. Je voudrais tendre le bras, le rattraper. La rattraper plutôt, c'est une femme rappelons le, même si le corbeau était beaucoup plus beau et intéressant, ou alors c'était une corbelle. Tout ça pour dire qu'elle était belle en animal, gracieuse. Maintenant elle est humaine, c'est nul. Rendez moi mon corbeau...

On nous présente le prochain numéro, un métamorphomage qu'il dit le professeur. J'ai déjà vu ça comme forme de métamorphose, c'est assez impressionnant à voir se faire mais ça va pas vraiment plus loin. J'aurais attendu mieux pour le clou du spectacle, je tourne la tête quelques secondes vers le tumulte de la classe, ils font un beau spectacle eux aussi, certains sont comme moi, à regarder en silence, d'autres font je ne sais quoi un peu partout, une véritable classe quoi, on attends le clown.

Le clown arrive d'ailleurs. Montant sur une table, pour nous montrer son amas de muscles. Peut être pas finalement, un bonjour gêné, pas grand chose à dire finalement, c'est plus le clown blanc. Tout triste, c'est pas si grave après tout, ça me va aussi comme spectacle. Il nous explique comment ça marche, comment ça doit être maîtrisé. Il parait que ça dépend de ses émotions, c'est marrant de se dire ça. En lui lançant mon chocolat à la figure j'arriverais peut être à lui teindre les cheveux. C'est au moment où je me dis ça que ses cheveux commencent à changer de couleur. Ils deviennent blanc. Et puis ils grandissent, la coïncidence est grande, drôle même. Je regarde ses cheveux changer de couleur comme on enfilerait un tee-shirt, s'allonger par la même occasion. Bon d'accord c'est cool. Bon d'accord je voudrais savoir faire ça aussi, rien que pour pouvoir aller partout en changeant d'apparence à chaque fois.

Sa barbe s'allonge par la même occasion, devant blanche aussi. Ressembler à un vieux c'est cool aussi. Il se rapproche du clown blanc aussi, comme quoi j'avais raison de l'appeler comme ça. Il se caresse la barbe. Les yeux ouverts à présents. Y'a beaucoup de possibilités avec tout ça. Comme pleins de trucs quoi, ça doit être cool au quotidien, il doit pouvoir se transformer en femme aussi, v'là la crise de personnalité...

Yeux de nouveaux fermés, son nez commence à s'allonger de la même façon. Drôle d'idée de nous montrer ça, j'imagine qu'il a ses raisons le bougre. C'est drôle quand même, parfois on a de ses idées...

Dans cette posture, notre clown blanc nous demande si on a des questions, je fais non de la tête, même si je doute qu'il me voit, y'a des gens qui parlent, d'autres muets, le classique quoi, je me range avec les muets, écoutant.
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Mathilde Yawnez, Dim 19 Fév - 20:49


L'animagus me répond à ma question. Elle me dit que c'est une très bonne question et je rougis, elle y répond et je vois bien qu'elle ne doit pas s'étaler pour répondre au autres d'autant plus que chaque questions est intéressante. 
Il est dur de rester concentrée et je sens la fatigue me gagner. 
Mais Galway me pose une question intéressante en rapport avec nos dernières questions. 
Quel animagus j'aurais? Lui ça serait un hibou. Ca lui correspond bien de ce que j'ai pu apprendre sur lui. 
-Moi ça serait plus hum... un furet, curieuse et un peu têtue. 

Je lui souris tandis qu'une personne me disant vaguement quelque chose fait son apparition. 
C'est le concierge de Poudlard. 

C'est un métamorphomage qui explique qu'il est plus efficace que du polynectar. Ouah!!
Il commence par changer ses cheveux. Je vois bien que le processus est plus rapide et me semble plus amusant. Puis c'est au tour du nez. Oh on dirait Pinocchio. 
Puis je marmonne une petite phrase classique pour rigoler. 
-C'est un pic, c'est un roc, c'est un cap. Que dis-je...
Et je souris avant de poser une question ou deux. 
-Mais vous pouvez prendre l'apparence d'un des élèves ducoup par exemple!? Et c'est un don inné? Il se manifeste comment?

Je regarde le concierge espérant qu'il accepte de se transformer en un élève. 
Mais la fatigue a raison de moi et je baille.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Hugh Dey, Lun 20 Fév - 17:18


La transformation était somme toute ridicule par rapport à ce que je savais faire habituellement. Fallait dire que j’en avais de l’entraînement maintenant, le tout principalement grâce à Evan qui m’aidait à développer mes capacités au prix de grosses douleurs. Et de grosses frayeurs.

Bref, j’allais pas au maximum de mes capacités, mais je le voulais pas non plus. Parce que si je dévoilais ce que j’étais capable de faire, ça risquait de me rendre beaucoup trop intrigant. Et comme ces élèves étaient impressionnés d’un rien, je voulais pas trop d’histoires extraordinaires sur mon compte. Ok, j’étais métamorphomage et je m’en cachais pas, mais j’avas peur de voir débarquer des nuées d’élèves devant mon appartement prêts à voir une transformation monumentale. Et j’aurais pu les faire tous fuir en leur montrant le contenu de mon caleçon, mais malheureusement, c’était pas très autorisé.

Enfin bon, quoi qu’il en soit, j’avais juste modifié mes cheveux, ma barbe et mon nez, et je voyais déjà des étoiles dans les yeux élèves. Bordel… Il leur fallait franchement pas grand-chose quoi. Mais venez, approchez-vous, si vous voulez voir du spectacle, venez toucher mes c… corps aux pieds ! Le premier à prendre la parole était, je le reconnaissais, le préfet de Serdaigle (Riri), en version hyper flippante. Le mec, on aurait dit qu’il s’était sniffé un rail d’élixir d’Euphorie avant de poser ses questions.

« Monsieur ! Pouvez vous également changer votre voix ? Obtenir une voix inhumaine c'est possible ? Comment découvre t-on que l'on est comme vous ? Je veux dire metamorphomage. Ça apparaît comme ça d'un coup ? »

Ok, le début de sa question était sacrément intéressant. Je fermais les yeux de nouveau et tentais de me concentrer sur mes cordes vocales. Oui, j’étais capable de modifier ma voix. De là à ce qu’elle devienne inhumaine, fallait pas exagérer. Mais étant donné mon apparence, j’étais capable de lui répondre d’une voix de vieillard malade :

« Oui mon petiot, je peux changer ma voix. Mais toute transformation doit rester humaine. »

Et tout de suite j’arrêtais avec cette voix, parce que ça faisait mal à la gorge. Et j’avais pas envie de rester bloqué. Certaines voix étaient plus faciles à faire que d’autres. J’avais d’ailleurs mes préférées en tant que masqué, mais les voix de vieux j’évitais à tout prix. Y avait tellement pas de vieux dans ce monde de sorciers que je ça risquait davantage de me griller qu’autre chose. Bref, pour la suite, j’allais devoir raconter ma vie plus tard, parce que les questions s’enchaînaient. La suivante venait d’ailleurs de mon camarade de pied écorché (Asclépius) qui, comme d’habitude, employa un vocabulaire très étrange. Praxitèle ? Sérieusement ça voulait dire quoi tout ça ? Du coup comme je m’étais perdu dans ses mots, je me contentais d’une réponse claire et simple, et de circonstance en plus :

« Euh… C’est pas faux. »

Voilà, problème réglé. Je me tournais vers un tout petit jeune homme, tout minuscule, qui dépassait à peine de sa table et qui me posait une autre question (Galway). Il fallait même que je me penche pour lui répondre – fallait croire que mes yeux de vieillard commençaient à défaillir – si bien que mon grand nez me fit perdre l’équilibre. Je fis quelques moulinets de mes bras et parvins à me rétablir, non sans avoir le cœur battant à mille à la seconde. Ouf.

-Quelle est la première partie de votre corps que vous avez réussi à modifier ? Est-ce que vous l’avez fait consciemment ?

« Euh c’était… » Je commençais à rougir en me souvenant d’une fois où j’avais modifié mon torse en poitrine sans même le vouloir. Fallait pas que je raconte ça, alors je cherchais une autre histoire. Par miracle, un souvenir antérieur me revint. Et je crus bien qu’il sagissait de la première fois. Tout au moins de la première où je découvris le don. « Mes cheveux. Je m’étais endormi et en me réveillant j’avais une coupe afro monumentale. J’ai cru qu’un élève m’avait envoyé un sort alors j’ai couru à l’infirmerie et… Finalement c’était ça. Donc, non, c’était pas conscient. »

Et là, ce fut déferlement de souvenirs. Qu’est-ce que j’avais galéré au début avec ce don. Ca faisait plusieurs années maintenant que je l’avais découvert, mais au début c’était… Bah c’était pas joyeux. J’avais même failli mourir en me lançant des défis. Comme la fois où j’avais voulu rentrer dans une armure là. D’ailleurs Jade, dont je me souvenais parfaitement le visage pour avoir tenté de le reproduire – c’était l’un des premiers que j’avais essayé – était présente à ce cours et me lança une boutade. Je ne pus que sourire et lui faire un clin d’œil en guise de réponse. J’avais bien dit un petit « Merci chérie » mais je voulais éviter toute mauvaise interprétation de la part des élèves.

Bref, des élèves y en avait encore à satisfaire… Que vouliez-vous, je pouvais pas être partout. Donc, deux questions s’enchaînèrent encore, celles de deux demoiselles (Amy et Mathilde) qui m’incitaient encore à raconter ma vie. Décidément, je crois que je pourrais pas y couper. Alors, pour capter l’attention de mon auditoire, je décidais de m’asseoir sur la table, de sorte à leur raconter une histoire. Elle ne commençait pas par « Il était une fois », mais était au moins aussi passionnante qu’un conte de fées.

« Je pourrais essayer de me transformer en élève. Jade, la demoiselle ici présente, m’a déjà vu me transformer en elle. Mais j’ai toujours du mal à reproduire les caractères physiques exacts de quelqu’un. Parce que… Je sais pas, je suis pas assez observateur ou un truc du genre » En vrai j’avais surtout pas envie de leur montrer que mes progrès en ce domaine étaient miraculeux. Mais j’étais en bonne voie pour savoir me faire passer pour quelqu’un d’autre. « En théorie, c’est un don inné, mais pour mon cas c’est différent. Parce que j’ai longtemps renié la magie et je l’ai découvert bien plus tard. Ca ne fait que cinq ou six ans que je commence à le développer et mes débuts ont été très laborieux. Parce que je comprenais pas tous les changements physiques qui survenaient. Imaginez, vous vivez dans un château rempli de gosses qui rêvent que d’une chose, c’est de vous faire une connerie. Bah quand vous vous réveillez le matin avec les yeux et les cheveux rouges, la tête transformée, vous vous demandez qui vous a fait boire du polynectar avant de penser que vous avez refoulé un don génial ! »

Pis fallait dire qu’à l’époque j’étais aussi super parano. J’avais toujours l’impression que quelqu’un était en train de se venger de moi, ça aidait pas à croire en mes propres capacités…

« Il m’a fallu plusieurs mois pour comprendre comment ça fonctionnait. Encore aujourd’hui, je subis un certain nombre de modifications suite à mes émotions. Mais parce que je me fais violence » genre vraiment violence au point de saigner et tout, je rigolais pas « Mes progrès sont importants. Je suis pourtant persuadé que j’arriverais jamais au bout des limites de ce don. Parce que… Je sais pas. Ca dépend aussi de mon imagination, vous voyez ? »

Et sur ce, j’avais soif, parce que je venais de faire, je crois, le discours le plus long de ma vie. J’en avais la gorge complètement irritée, peut-être à cause de la voix du vieux de tout à l’heure. Alors, pour faire bonne figure, je prenais un verre au hasard devant moi. Maintenant que j’avais fait ma prestation, je pouvais bien me bourrer un peu la tronche.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Anna Schomann, Lun 20 Fév - 22:33


[HRPG : Un petit peu en retard, navrée]


Mon futur cavalier me laissait seule, ajoutant une dernière réplique au sujet de la dernière soirée. Bien que souvenirs avaient été éclaircis, je ne pouvais m'empêcher de lever légèrement les yeux au ciel tout en ajoutant un petit tirage de langue une fois mon camarade retourné. Il s'en était allé rejoindre les autres. Leurs têtes et leurs regards étaient concentrés sur Tina, tous questionnaient et attendaient ses réponses, mais moi j'avalais celle du loup.
Le grand méchant loup me dominait par sa position et son vécue, j'étais une brebis égarée et emplie d’innocence à ses yeux. J'avais tant à apprendre de son vécu, de son ressentis et malgré ses yeux tournés vers moi, j'avais du mal à me représenter tout le poids d'une tel métamorphose. Ces mots retranscrivaient avec un certain vécu ce qui pouvait s'appliquer à une majorité. Avais-tu déjà tué, fais souffrir ? Impossible pour moi de laisser cette pensée se confronter au réel. Azphel poursuivait alors son explication, une réplique résonnait dans ma tête "maître de ma volonté". Il expliquait soigneusement que tout le plaisir à devenir la chose assoiffée de sang se ressentait lorsqu'on était conscient, lorsqu'on était maître, qu'on l'on voyait directement dans les yeux de sa cible l'effroi que l'on provoquait. Une douce punition qui me faisait presque frémir d'envie. Seulement dans ma tête d’adolescente, je n'étais pas sûre d'avoir la force de résister constamment contre cette nature sauvage qui pourrait habiter en moi. Son contrôle était impressionnant et j'avais davantage de respect et d'admiration vers mon interlocuteur.
Evan rassemblait l'attention de la salle vers lui une nouvelle fois. Mon regard se tourna un instant vers lui, puis se retourna vers celui assis sur le comptoir. Sans commentaires, ni jugements, je saluais et remerciait l'intervenant avant de me glisser encore une fois dans la foule des élèves studieux. Le troisième acte allait commencer.

« Bon, comme vous le savez, je suis Métamorphomage. Ca veut dire que je peux changer d’apparence. J’ai pas besoin de polynectar, je peux arranger mes caractères physiques comme je veux, dans la limite de mes capacités et de mon entraînement. Parce que c’est un truc que je travaille et que je dois développer. Et ça change aussi en fonction de mes émotions, parce que ça demande une grande maîtrise de soi. »

Tout comme les deux précédents, le garde-chasse ne perdis pas une seconde de plus pour procéder à la transformation. Les yeux rivés sur chacun des changements, je savourais le moment qu'à moitié, ma pensée encore centrée sur le lycanthrope. Chaque métamorphose avait ses particularités, mais cette fois-cî, je ne voyais pas le côté noir de sa transformation. Il était évident de le voir pour le loup-garou, pour l'animagus la transformation pouvait prendre le pas sur notre conscience, mais à part trahir notre humeur pour nous mettre dans une situation au maximum embarrassante, je ne voyais pas le négatif dans sa transformation. Mais contrairement aux deux autres, je trouvais ce don particulièrement exceptionnel, le Polynectar à portée de main. Une magie rare et génétique qui lui permettait de se fondre totalement dans un environnement avec d'immenses possibilités. Je n'avais pas de question spécifiques à lui poser et d'autres élèves avaient déjà anticipé les éventuelles. Toujours non loin du comptoir, je restais silencieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Evan, Mar 28 Fév - 17:17


J'attendais dans mon coin qu'Hugh prenne le relai. Je le vis monter sur la table, ce que je n'avais pas imaginé. Du moment qu'il n'urinait pas sur mes élèves, je pouvais l'accepter. Il commença par une brève description de son "don", racontant ce que cela lui permettait de faire dans les grandes lignes. Il commença alors sa transformation physique par ses cheveux et sa barbe, devenant en peu de temps le sosie officiel de Gandalf le Blanc. Puis, second effort. Le sorcier réussit à agrandir son nez. Heureusement que c'était pas une autre partie du corps qu'il avait choisi. Quoique, à ce qu'il paraissait, ça lui aurait demandé un bien plus grand effort pour rattraper le retard...

Là encore, je remerciais mon ami du regard, car il avait eu la bonne idée de dire qu'il répondrait aux questions. Pouvoir souffler un peu ça faisait du bien. Riri lança ses questions habituelles. Toujours pertinentes. Je préférais le voir ainsi plutôt qu'en élève perturbateur. Asclépius resta dans son élégance traditionnelle. Entre l'insolence et l'incompris. Galway orienta ses questions sur la découverte de son don et la première fois qu'il avait transformé une partie de son corps. Jade lança ce que je perçus comme une pique ironique, qui, je me disais, devrait sûrement plaire au mage.

Alexander vint vers moi. Visiblement il avait l'air gêné. Les yeux au sol, il me sortit des excuses. J'avais le regard sévère, mais pour une fois il me disait quelque chose de sensé. Même s'il disait vrai et que c'était ce qu'il avait ingurgité qui l'avait fait réagir ainsi, je ne comptais pas lever ma sanction. Néanmoins j'acceptais ses excuses.

- Excuses acceptées. Peu importe le prétexte qui a conduit cela, l'important est que ça n'arrive plus à l'avenir ! Pour les bonnes bases, il n'appartient qu'à toi de me démontrer ton envie de participer sainement la prochaine fois, si tu te retrouves de nouveau dans mes cours !

Le bal des questions continuait à côté. Amy s'intéressa au temps qu'il lui avait fallu pour qu'il maitrise pleinement ses capacités. Mathilde quant à elle s'interrogea sur la naissance de son don et s'il serait capable de prendre l'apparence d'un élève. Une chose était sûre, dans la vie de tous les jours, il était parfaitement capable de prendre l'apparence d'un gros con ! (Hugh ♥)

Les réponses du concierge à mes élèves étaient toutes fidèles aux habitudes que je lui connaissais. C’est à dire emprunte d'une répartie bien à lui, qui pouvait avoir le don d'irriter, bien que moi j'adorais sa façon de s'exprimer. Finalement, une fois qu'il eut répondu à chacun, il alla libérer son âme dans une boisson alcoolisée. Grand bien lui fasse ! J'en profitais pour lui délivrer une tape sur l'épaule en guise de remerciements, puis je retournais près de ma sacoche de laquelle je sortais des morceaux de parchemins pré écrit. Je m'adressais alors à mes élèves.

- Bien ! Ce cours va toucher à sa fin ! Il ne reste plus qu'un exercice théorique, que vous devrez me renvoyer rapidement ! Si vous avez des questions, c'est maintenant qu'il faut les poser ! Sinon, nous retournerons à Poudlard bientôt !

HRP : Hop, désolé pour mes différents retards ! Ce cours touche à sa fin ! Vous allez toutes et tous recevoir le petit formulaire qui sera à me renvoyer par mp, bientôt ! Le temps que je l'écrive réellement quoi Razz Vous avez jusqu'à dimanche soir pour me le renvoyer. Cette fois c'est vrai^^ Idem si vous avez des questions et/ou réactions, postez les ici d'ici là et j'y répondrais ! Après quoi ce cours sera considéré comme terminé et je ferais le rp de fin, sauf pour certains Ange
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Riri Vacuitas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Riri Vacuitas, Sam 4 Mar - 18:19


Monsieur Dey m'avait répondu. Il pouvait donc prendre une voix en restant dans les lois de l'humain. Puis il répond à d'autres question, et puis je suis ailleurs puisque je suis dans un monde meilleur. Je n'écoute plus trop, je ne sais même plus s'il fait beau. Comme on dirait, je suis haut. Enfin bon, le prof répond pour dire que nous sommes au fond du cours nous pouvons retourner à Poudlard pour reprendre le cours de notre vie. Vide et fictives. Guilde d'élève à la routine dépressive. Donc voilà, c'est fini, comme ça, ainsi et on oublie. Je suis incroyablement joyeux mais peut-être pas radieux ? C'est ainsi que je pars sans adieu. Rapidement, comme le vent ! En avant vers la nuit qui nous amènera demain. Reprise du traintrain dès le matin. Pour le moment je suis serein alors je file. J'oublie tout le monde et ne fait pas de signe de main. Croisant donc Ellana, Erundil, Asclé, Anna et toute la clic. Sur le chemin du retour je trouve les alentours magnifique, je dois avoir les nerf optique qui ont probablement besoin d'une révision technique. Mon narrateur n'a pas trop d'idée donc il fait court mais vous gardera dans son cœur pour toujours. Maintenant je suis loin et sans portoloin en plus ! Ni magicobus et autre éliment qui aurait pus m'aider à aller plus vite que la musique, je ne suis même pas aérodynamique. Au revoir Monsieur Lival, à bientôt. Soudain je me dis que je n'ai pas d'ami Poufsouffle, je ne peut donc pas dire la fameuse phrase. Pauvre poufsouffle, souvent mit de côté alors qu'ils sont là juste pour exister. Les pauvres.

Me voilà partis loin de ma propre vie. Mais ce n'est pas fini seulement mis en pause pour un instant enivrant de vivant et d'absent. Je suis partis, oui. Mais rassurez vous, je survis.
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Asclépius Underlinden, Jeu 9 Mar - 23:52



Une réponse, comme il l’attendait un peu. Ou pas. Peut-être devrait-il s’exprimer plus clairement la prochaine fois ? Ou changer les sonorités de sa langue fourchue, histoire que l’essence de son expression puisse quasiment être touchée du doigt ? C’était dur, d’être un incompris. Mais il s’en remettait. Parce que, pardi, il n’était pas tout seul : y avait Légions avec lui, à commencer par l’Ancêtre.
Ouais, faudrait vraiment qu’il songe à le remercier, cet Ancêtre, un jour. Ou à le présenter. Le remercier… ça serait probablement lui accorder trop d’importance. Mais il l’aimait bien, au demeurant, hein ?

Pourquoi pensait-il déjà à l’Ancêtre alors qu’il était en cours de Métamorphose ?
Aucune importance.

Un léger haussement d’épaules intérieur et extérieur, comme pour chasser les pensées parasites, et le regard qui suit le compagnon qui s’envole à la volée : petite luciole dans la nuit. Signal de départ : un, deux, trois, partez ! Mais, avant, les salutations : parce qu’il est un être poli, policé, amical, plaisant, gigolo.
Commençons par l’entité professorale : « - Fifi se retire monsieur ! Merci beaucoup pour ce cours, très intéressant. Au plasir de la revoyure ! Et, si possible, autrement que, la nuit, en bibliothèque. » Sourire écarlate, puis on se retire : clin d’œil taquin pour le camarade de pieds écorchés, salut lointain mais cordial pour la patronne et le Grand Méchant Loup. De derniers saluts, enfin, pour Liderick et Erundil : pour juste pour lui dire, une dernière fois, qu’il n’était pas tout seul, qu’il était un vrai, qu’il était pas Pouffy ! « - Courage ! », et pour l'autre, en témoignage d'amitié sincère.

Pis le voici qui s’enfuit dans la nuit, le sac de cours en bandoulière. C’est qu’il avait du chemin à rattraper. Remarque, avec ses longues jambes, il avait de quoi parcourir la distance ; tandis que, dans la nuit, résonnait son appel : « - Ririii ! Ririiiiiii ! Mais attends-moi enfin, me laisse pas tout seul ! Je n’ai pas de philtre avec moi ! »


______________________
HRPG

Départ d'Asclépius.
Merci pour ce cours !
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Evan, Sam 11 Mar - 15:26


HRP : Hum, en vrai vous étiez pas censés partir, mais bon, on va faire tout comme Ange LA de Lady Ailyne et de mes trois acolytes. Pis du coup je dégage un peu tout le monde pour pas que vous ayez à poster votre départ, même si j'imagine qu'une partie de vous s'en fout Razz Je posterais les points de ce cours demain, dans le sujet correspondant au bureau des admins et celui dans ma partie personnelle de prof' Wink

J'attendais quelques minutes près du comptoir, des fois qu'un de mes élèves ait une question pertinente quant aux sujets vus. Mais aucun ne son ne sortit, visiblement il était temps que la fin n'arrive. Riri s'était levé le premier sans que je n'y fasse vraiment attention  et avait décidé de partir. C'est la voix d'Asclépius qui me fit le remarquer. J'écoutais son au revoir en le remerciant maladroitement, le laissant s'enfuir à la poursuite de son camarade.

Après tout, s'ils décidaient de partir d'eux-mêmes, ils étaient libres de le faire. Sergeï n'allait certainement pas venir vérifier après tout.  Je récupérais donc de quoi liche et je me déplaçais alors vers mes amis pour leur signifier que l'heure était venue pour chacun de rentrer chez soit. Je remplissais les verres de chacun d'une bonne rasade de whisky et on en buvait un cul sec.

- Merci à vous trois de vous êtes prêter au jeu! On est pas sans se revoir bientôt ! J'aurais un dernier service à te demander Hugh. Vu que tu es le concierge de l'école, ça te dérangerait de raccompagner une partie des élèves jusqu'au château ?
- Super, j'ai que ça à foutre... Mais si tu me paies une 'teille plus tard j'veux bien !
- Ça marche !

Je retournais près du comptoir, et là Ailyne vînt vers moi. Je lui offrit un sourire radieux et un clin d'oeil.

- Merci encore à toi pour avoir accepté de me prêter le bar pour ce cours ! Même si tout ne se sera pas passé comme prévu !
- Ce fut un plaisir ! Je peux te garder ces deux là ?! me fit-elle en me désignant Nya et Azaël.

Un échange de regards entendus, je me contentais d'acquiescer d'un hochement de tête à la belle. Alors je repris pour mes élèves encore présents.

- Bien, ce cours est terminé ! Hugh devrait retourner à Poudlard. Ainsi vous aurez quelqu'un pour vous raccompagner si vous avez peur du noir ! Au plaisir de vous revoir au prochain cours, ou pas pour les plus turbulents d'entre vous !

Mon regard avait oscillé entre Azaël et Alex pour leur fait comprendre que c'était là la seule et unique fois qu'ils se comportaient ainsi avec moi. Puis je retournais là où m'attendaient mes affaires. Je rangeais ce que j'avais sorti dans ma sacoche et allait requinquer mes deux compagnons à fourrure pour leur faire signe qu'on allait bientôt sortir.

Une fois mes affaires prêtes, je retournais voir mes amis. Je tapais une bise à Azphel, Hugh et Tina. Puis j'allais en faire une à Ailyne en lui souhaitant de bien s'amuser. J'invitais mes élèves à quitter le bar, mais pendant que tout le petit monde vaquait à son rangement personnel, j'allais voir Anna et lui glissait quelques mots.

- Si ça te dit de poursuivre la soirée en tête-à-tête et de discuter un peu sans oreilles indiscrètes...

Le message était pour lui dire de rester un peu, le temps que les autres élèves se barrent, et on irait là où nos pas nous porteraient. Puis si elle ne voulait pas, elle n'avait qu'à partir retrouver son lit, et je finirais certainement ma soirée à me cuiter avec une bouteille fraîchement récupérer non loin...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 10 sur 10

 Cours N°6 - Il ne faut pas se fier aux apparences !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.