AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -50%
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
Voir le deal
63 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 1 sur 4
Nuit mouvementée
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Liskuvo Kalsi
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Nuit mouvementée
Liskuvo Kalsi, le  Lun 26 Déc 2016 - 1:34

Autorisation de Lizzie Bennet pour l'ouverture du sujet
RP avec Aileen O'Leary

Comment suis-je arrivé ici ? L'allée des embrumes, ce lieu sinistre et mythique dont tout le monde parle mais ne va jamais. J'ai été idiot de venir ici. Quelque chose à prouver après mes nombreux problèmes dans Poudlard. Je faisais pour ainsi dire des bêtises. Celle là était la plus grosse. J'allait inévitablement m'attirer des problèmes. Je suis dans une petite ruelle bien sombre. Je ne vois rien ni ne perçoit le moindre mouvement. Je suis un aveugle dans cet endroit. Comment les gens arrivent-ils à se repérer dans l'allée ?

Les bruits autour m'accablent. Impossible de dire d'où ils viennent. Droite ? Gauche ? Devant ? On me suit ? Je ne saurais dire. Je perds la notion du temps et de l'espace en cet endroit. La puanteur de la ruelle est sur moi, mon nez est prit, mes yeux ne voient rien. Je perds confiance en mes oreilles.

Je m'arrête. Aux aguets.
Je reprends en allant plus vite.
Je commence à avoir peur, je sens une présence. Quelqu'un. On m'a donc suivi, j'en étais sur. Rien ne se passait jamais comme prévu avec moi. Il fallait toujours que quelqu'un vienne détruire mes plans. Quel avait été mon plan cette fois ? Marcher comme un idiot dans les rues en pleine nuit en espérant rencontrer le saint Graal. Tu parles d'un plan. Il valait mieux ne rien faire que de se rendre compte 15 minutes après le début d'une histoire que celle-ci va mal se terminer. La prochaine fois je resterais sagement dans mon lit et plus aucun problème.

La bruit de pas se fait plus intense. Plus près de moi, la personne arrive. Je panique légèrement. Un petit frisson seulement qui suffit à me donner des sueurs froides. Je vais mourir dans cette ruelle. Personne ne me pleurera et personne ne se rappellera de moi.

Une étincelle dans mon champ de vision. Un sorcier. Deux. Trois. Ils sont tout autour de moi. En cercle. Mon esprit se bloque, un voile se fait devant mes yeux. Je suis tétanisé maintenant. Ils me parlent mais je n'entends rien? La peur est trop grande pour que la moindre pensée frôle le seuil de mon cerveau. Je lève ma baguette, prêt à recevoir des coups plus que violents. Si il faut que je meure je mourrais en ayant essayé au moins.

Allez vous-en ! Je n'ai rien pour vous !

Ma voix est faible, personne ne s'en irait. Je viens de leur avouer avoir des choses pour eux. Quel idiot. Je tente des sorts mais rien ne marche, ils sont tous déviés par mon bras tremblant. Les sorciers se rapprochent, de plus en plus. Ils font corps autour de moi. Je peux sentir leur haleine sur mes joues. Leurs caresses sur ma peau, plutôt les griffures de leurs ongles qui déchirent mes vêtements. Je craque. Les larmes coulent. Que puis-je donc faire pour sortir de cette spirale infernale. Je veux me défendre. Je veux du respect !

Plus le choix. Je dois me résoudre à prier.

Au... AU SECOURS !

Mes yeux se ferment d'eux même, ma respiration se coupe lentement. Il me faut de l'aide.
Aileen O'Leary
Aileen O'Leary
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Aileen O'Leary, le  Lun 26 Déc 2016 - 19:38

Retour d’ascenseur avec le Petit Manchot Liskuvo


On ne savait jamais sur qui ou quoi on allait tomber dans l'allée des Embrumes. D'un mangemort en quête de jeu à son ancien mentor qui l'amenait à tuer. C'était cet effet de roulette russe qui plaisait tant à Aileen, avec un peu de chance elle sortirait indemne de sa petite balade dans l'allée, avec un peu de malchance elle serait encore une fois amenée à blesser, à tuer. Au moins elle avait assez de connaissances en magie médicale pour se retaper par la suite.

Ombre rousse parmi celles sans couleurs, l'irlandaise s'amusait à explorer les ruelles de l'Allée, redécouvrant des endroits importants qui l'avait marqués. Là elle était tombée sur 28, là elle avait revu Vhagar, là elle avait tué une deuxième fois O'Connor. Là elle se hissait sur le toit avec les yeux bleus et....

Un cri déchira la quiétude de la nuit.

Un cri qu'elle entendait de façon assez régulière en ces lieux, comme si ceux qui le poussait étaient étonnés de s'être mis dans le pétrin.

Un cri qu'elle aurait ignoré comme tout les autres si elle n'avait pas reconnu la voix le poussant.

Au... AU SECOURS !

Qu'est ce qu'un petit pouffy venait faire en ces lieux, Aileen ne savait pas. Après tout, les proies n'avaient pas leur place ici. Il ne fallait pas s'étonner à se faire chasser lorsqu'on se hasardait dans un nid de prédateurs tous plus assoiffés de sang et de pouvoir les uns que les autres. L'irlandaise n'était pas une exception, elle était curieuse, elle recherchait un petit coup d'adrénaline bien placé, elle se dirigea donc vers la source du cri.

La suite la dépita, trois badauds du coin, à peine capable de lancer un petit sort de bas niveau, s'en prenait à celui qu'elle reconnaissait comme étant Liskuvo Kalsi, pouffy naïf à ses heures. Il se laissait tirailler, intimider, alors qu'un étudiant de son niveau ne devrait avoir aucun problème avec la crasse des ruelles.

Pendant un instant, elle fût tentée de le laisser se débrouiller avec ses troubles, il en ressortirait probablement avec une ou deux cicatrices, quelques gallions en moins, mais avec la vie sauve. Puis, elle vit les yeux fermés du jeune homme, son air apeuré, pur, innocent et se rappela Alister. Ce dernier aurait-il réagit de la même façon s'il avait été à sa place? Aurait-il cherché une aide qui ne venait pas? Désespoir.

#Stupefix

Aileen visa le chef de la bande, gagnant l'attention des deux autres. Sourire carnassier, emprunté à son Dragon préféré et baguette pointée, elle était prête à réagir en cas de retour d'ascenseur.

-Je vous conseille fortement de déguerpir avant que je m'occupe de vous. Ce garçon est mien.

La rousse vit l'hésitation danser dans les yeux des deux hommes, alors, pour renforcer sa pensée, elle lança un #Exteo Stattiga. La première flèche frôla la joue du premier badaud pour se planter dans le mur, la seconde frôla l'entrejambe du second et la dernière alla se planter dans la jambe du stupefixié. Un sort et elle montrait qu'elle était en contrôle de la situation, qu'elle pouvait et n'hésiterai pas à blesser voir tuer si l'occasion se présentait.

Maugréant des menaces, des promesses de vengeance, les rats attrapèrent leur chef et évacuèrent la place, laissant Liskuvo au milieu de tout ça. S'assurant rapidement que les hommes étaient partis, Aileen se dirigea vers ce dernier, lui attrapa le bras et lui lança un :

-On bouge, d'un coup qu'ils se décident à ramener de la compagnie. Tu n'es pas blessé nulle part?

Elle examina rapidement le corps du jeune homme, s'assurant qu'il n'y ai aucune blessure apparente et commença à le traîner à travers le dédale qu'était l'Allée des Embrûmes. Elle s'arrêta dans une petite ruelle à part et à l'abris des regards.

-Ce que tu fous dans l'Allée des Embrumes est ton problème, mais sérieux qu'est-ce que tu fais là si tu n'es pas capable de te défendre un minimum? Avec les sorts qu'on apprend en DCFM tu aurais pu les maîtriser facilement!

Soupir, il ne fallait pas trop le secouer non plus. Le pauvre avait l'air plus effrayé qu'autre chose.

-Montres moi tes blessures si tu en as, je vais réparer ça. Veux-tu que je te raccompagne au Chemin de Traverse après? Tu devrais être plus en sécurité là-bas.
Liskuvo Kalsi
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Liskuvo Kalsi, le  Lun 26 Déc 2016 - 22:01

Mon cri parut résonner dans la nuit noire. Je l'entendis percuter contre les murs de la ruelle, à la recherche de ce sauveur qui ne viendrait pas. Ma vue était trop brouillé pour que je puisse distinguer quelque chose. Comme toutes les autres fois j'avais perdu mes moyens devant un véritable combat. En cours j'y arrivais. En combat amical aussi. Mais lorsque j'étais confronté aux problèmes du quotidien je me retrouvais bloqué. Comme incapable de me défendre. Pourtant je savais ce que je devais faire. Lorsque je sortais du problème je voyais clairement quel aurait été la démarche a adopter. Mais je ne pouvais le faire sciemment. J'était nul.

Pathétique. Encore une fois ce mot me revenait. Je l'utilisais et l'entendait souvent pour parler de moi.
Que signifiait réellement ce mot ? Que je ne pouvais exprimer ma souffrance qu'en parlant. J'étais incapable de réagir. Cela me perdra un jour.
Ce jour.

Les sorciers étaient toujours amassés autour de moi, j'étais désormais incapable de dire combien ils étaient. Ma raison me disait qu'ils étaient trois, parfaitement gérable pour un bon élève. C'étaient des crapules après tout. Pas des sorciers expérimentés. Malheureusement ma raison me disait qu'ils étaient trop. Et j'avais décidé d'écouter ma raison. Je ne pouvais pas lutter contre elle. Cette raison qui m'avait mené au delà de nombreux dangers pour au final m'arrêter au moment fatidique, m'indiquant que je ne pourrais lutter.

Une voix parut, au loin. Un ordre donné. Ton ferme. Féminin. Je connaissais, cela me parlait.

-Je vous conseille fortement de déguerpir avant que je m'occupe de vous. Ce garçon est mien.

Je me concentrais sur les bruits alentours. Ouvrit les yeux. Devant moi un homme était par terre, deux autres commençaient à douter de leur entreprise. Et puis plus loin cette femme que je connaissais, qui m'avait par une fois bernée. Aileen. La raison de sa présence ici ne m'importait pas. Pas du tout. La situation se retourna à la manière d'un mauvais film. Toute seule contre les trois méchants la verte arriva à les faire déguerpir. Elle était douée.

-On bouge, d'un coup qu'ils se décident à ramener de la compagnie. Tu n'es pas blessé nulle part?


Je ne ressentait plus rien. Mon corps était ankylosé de toutes parts. Mais j'étais presque certains de n'avoir rien.

Je...crois.

Elle me traînait littéralement. Mes jambes étaient tremblantes et essayaient tant bien que mal de la suivre dans son expédition. Finalement elle me lâcha dans un endroit que je ne connaissais pas.

-Ce que tu fous dans l'Allée des Embrumes est ton problème, mais sérieux qu'est-ce que tu fais là si tu n'es pas capable de te défendre un minimum? Avec les sorts qu'on apprend en DCFM tu aurais pu les maîtriser facilement!


La réponse était toute donnée, comme les autres fois j'avais paniqué, impossible de savoir quoi faire. Toujours les mêmes images dans mon esprit qui revenait et que je chassais. L'assassinat. Mon enfance. Mon père. Ces images étaient trop présentes pour que je puisse devenir cet assassin que devait être mon père. Je n'y arriverais pas.

"Avec le brouillard je ne voyais rien, je ne pouvais qu'entendre les bruits et..." Ma voix se brise, je repense à ce mot. Oui. Je suis carrément pathétique. Il faut que cela cesse. "Je pensais qu'ils étaient nombreux.

J'hésite à lui avouer toute la vérité. En même temps je sens qu'elle pourrait m'aider, et puis comme je me suis déjà fait avoir une autre fois par sa faute je n'ai pas une totale confiance en elle. Pas même un grande confiance. Peut être même pas du tout confiance. J'interroge le maître à bord. Ma raison. Que dois-je faire. Elle me souffle d'avoir confiance.

-Montres moi tes blessures si tu en as, je vais réparer ça. Veux-tu que je te raccompagne au Chemin de Traverse après? Tu devrais être plus en sécurité là-bas.

Cela me suffit, elle cherche une nouvelle fois à m'aider. Je vais avoir une dette immense envers-elle. Je ne sais même pas si je serais capable de la remplir tout au long de ma vie.

"J'ai juste des vêtements déchirés et quelques bleus, tu es arrivée à temps. Comment te remercier ?"

Je prends une grande inspiration. J'aurais pu et du faire mieux, ça m'aurait même permis de me faire mieux voir aux yeux de certains. Mais l'heure n'était plus aux reproches de ce soir. C'était passé. J'allais tout lui raconter, il le fallait.

"Je sais bien que j'aurais du être efficace contre eux. Mais je ne sais pas comment réagir face aux agressions. Tout se passe bien quand je suis en cours, ça part tout seul. Mais là...je ne peux rien faire. Je n'y arrive pas.

Je la regarde avec inquiétude. Elle pourrait tout simplement se moquer de moi, me laisser dans cette ruelle et rappeler les sorciers. Je serais alors foutu et humilié. Encore une fois. Mais j'avais l'impression que si elle m'avait aidé c'était pour une autre raison. Je restais sur mes gardes. Bien conscient que si elle m'attaquait je serais facile à abattre. Mais j'essaierai, je me le promets intérieurement, Raison est d'accord. Si Raison est d'accord alors j'ai quartier libre. Aurais-je finalement trouvé ce que je cherchais sans vraiment y croire en venant ici ?
Aileen O'Leary
Aileen O'Leary
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Aileen O'Leary, le  Mar 27 Déc 2016 - 0:19

Le jeune balbutiait, cherchant des excuses à son manque de réactivité. Ils étaient nombreux, il y avait de la brume, tout pour ne pas dire qu'il n'avait aucune expérience de combat et qu'il n'avait jamais blessé qui que ce soit. Aileen étudia son visage, il tremblait, semblait avoir presque peur de son ombre. Difficile de croire qu'ils avaient le même âge.

Là où Liskuvo tremblait, Aileen voyait des opportunités.

Là où Liskuvo s'apeurait, Aileen dansait.

Il fallait dire qu'elle avait cher payé sa liberté, elle ne comptait plus le nombre de fois où elle s'était blessée, où elle avait blessé. L'innocence de Liskuvo était une chose qu'elle ne pourrait jamais avoir, et cela rendait la chose presque belle. Comme une rose blanche qui poussait au milieu des orties. Rose qui allait malheureusement finir étouffée par les mauvaises herbes autour si elle n'apprenait pas à utiliser ses épines.

-J'ai juste des vêtements déchirés et quelques bleus, tu es arrivée à temps. Comment te remercier ?

Pas de blessure pouvant laisser de cicatrices, un petit sort rapide ferait largement l'affaire...Mais voilà que le Pouffy désirait la remercier. Aileen était un peu prise au dépourvue, qu'est-ce qu'il pourrait bien lui apporter? Ce n'était pas comme si elle pouvait l'utiliser pour obtenir des informations sur Benbow, ou pour Vhag. Il ne semblait pas nécessairement riche et ses capacités magiques ne dépassaient pas les siennes. Il valait mieux oublier la chose.

-Je ne vais pas pouvoir faire grand chose pour tes vêtements, mais pour tes bleus on peut s'arranger. Pour ce qui est de me remercier...te tenir hors du trouble me suffira. Tant que tu n'es pas capable de te défendre éviter les places comme l'Allée est un bon plan aussi.

La rousse lança un rapide #Curo As Velnus sur Liskuvo, ciblant ses bleus les plus apparents. Le reste il devrait être capable gérer avec.

-Je sais bien que j'aurais du être efficace contre eux. Mais je ne sais pas comment réagir face aux agressions. Tout se passe bien quand je suis en cours, ça part tout seul. Mais là...je ne peux rien faire. Je n'y arrive pas.

L'irlandaise hocha la tête, le jeune homme semblait avoir une grande carence de pratique. Elle ne pouvait pas réellement le blâmer, Poudlard n'était pas le meilleur endroit pour pratiquer après tout. Liskuvo la regardait maintenant avec inquiétude, comme s'il s'attendait à ce qu'elle l'attaque d'une minute à l'autre, tel un animal blessé.

-Je peux comprendre, Poudlard n'est pas très duel friendly. C'est un peu dur à apprendre quand on est sans cesse couvé.

La serpentard s'accota contre un mur, s'étirant comme un chat. Elle qui était venue jouer dans l'Allée, la voilà en train de prendre soin d'un petit manchot égaré. Elle se surprenait tout les jours.

-Déjà dis toi que tout est dans l'attitude que tu dégages, tu auras beau être un néophyte du combat, ne rien savoir sur les sortilèges, si tu réussis à intimider ton ennemi, tu as de fortes chances de gagner. Regarde les trois idiots de tantôt, c'est à peine s'ils se battent à la moldu et pourtant ils s'en seraient sans une égratignure si je n'étais pas intervenue.

Est-ce que Vhag s'était senti ainsi lorsqu'il la vit dans l'Allée? Est-ce que 87 avait pensé les mêmes choses qu'elle en ce moment, en la voyant avec ses vêtements déchirés, effrayée par des policiers?

-T'es-tu déjà réellement battu? Comme si ta vie en dépendait? Les badauds de tantôt t'ont bien effrayé, mais tu ne craignais pas réellement pour ta vie, juste pour ton argent et ta dignité.

Lire les suppliques dans les yeux de Liskuvo commençaient à l'énerver. Elle n'était pas une bonne personne, elle n'allait pas le sauver, elle n'allait pas le délivrer de son incapacité à se battre.

Une bonne personne ne torturait pas des personnes dans la neige.

Une bonne personne ne tuait pas impunément dans les allées.

Une bonne personne se serait occupée du jeune pouffy, lui aurait montré quelques sorts bien placés pour se protéger.

Mais Aileen n'était pas une bonne personne.

Elle sortit donc naturellement sa baguette, la pointant vers Liskuvo et, coupant court à toute conversation lui dit :

- Le chemin de traverse est à ta droite, continue 50 mètres et tu devrais y arriver sans soucis. Je ne t'attaquerai pas.

Une pause. S'il partait, s'en était décidé, elle allait cesser de se mêler à la vie des autres.

- Tu restes et je te montre comment un combat est censé se dérouler, comment un combat peut te mener à réellement craindre pour ta vie.

S'il restait....s'il restait c'était une autre histoire. Elle prit un ton plus dur.

- Ne pense pas que je vais y aller doucement parce que je viens de te sauver, ou parce que nous sommes les deux élèves. Soit tu m'attaques sérieusement, soit tu pars. Pas d'entre deux.
Liskuvo Kalsi
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Liskuvo Kalsi, le  Mar 27 Déc 2016 - 14:46

Mes poings se serrent. Je l'ai obligée à soigner des bleus, malgré son visage impassible je n'ose imagine à quel point elle doit se moquer de moi. Je suis une proie facile ici. J'ai été trop lâche et elle le voit bien. Si elle se mettait à rire aux éclats et qu'elle partait cela ne me ferait pas plus de mal que l'humiliation qui vient d'avoir lieu. Je me dégoûte moi-même.

Mes bras et mes jambes retrouvent la vigueur qu'ils avaient perdus au moment de l'attaque, mon souffle s'est calmé. Je ne me sens néanmoins pas en sécurité avec Aileen, j'ai l'impression de déceler dans son regard une détermination que je ne connais pas. Que je ne possède pas. C'est cette détermination qui lui permettrait de se dresser devant l'ennemi sans peur ? Peut-être. En tout cas elle scintille dans ses yeux et je ne peux la quitter des yeux, obnubilé par cette lumière qui pointe dans la brume.

-Je ne vais pas pouvoir faire grand chose pour tes vêtements, mais pour tes bleus on peut s'arranger. Pour ce qui est de me remercier...te tenir hors du trouble me suffira. Tant que tu n'es pas capable de te défendre éviter les places comme l'Allée est un bon plan aussi.


Tant que je ne suis pas capable ? Que veut dire cette phrase ? Je suis en septième année à Poudlard si je ne suis pas capable maintenant j'en serais incapable toute ma vie. Normalement n'importe qui devrait pouvoir se mouvoir dans ces ruelles lugubres sans efforts.

Mais pas moi.
Pas encore d'après la rousse. Jamais pour moi.

Me tenir hors de trouble est quelque chose que j'ai du mal à faire ces temps-ci. J'accumule les bêtises, celle-ci en est la preuve, jamais avant cette année je ne serais venu ici. Quelque chose est déréglé en moi sans que je puisse mettre le doigt dessus. J'ai beau cherché je ne trouve pas la racine du problème, je finis inévitablement par coincer mon doigt dans l'engrenage et je dois tout recommencer.


-Je peux comprendre, Poudlard n'est pas très duel friendly. C'est un peu dur à apprendre quand on est sans cesse couvé. Déjà dis toi que tout est dans l'attitude que tu dégages, tu auras beau être un néophyte du combat, ne rien savoir sur les sortilèges, si tu réussis à intimider ton ennemi, tu as de fortes chances de gagner. Regarde les trois idiots de tantôt, c'est à peine s'ils se battent à la moldu et pourtant ils s'en seraient sans une égratignure si je n'étais pas intervenue.

C'est vrai, je n'aurais rien fait. Tout dans mon attitude montre que je me serais laissé faire. C'est comme ça, je suis paralysé à l'idée de devoir me battre. J'ai essayé d'en parler aux professeurs mais je ne veux pas faire aveu de faiblesse devant eux, et puis ils ne me croiraient pas, je me débrouille toujours bien en cours. Ils feraient la sourde oreille et me laisseraient dans ma misère.

-T'es-tu déjà réellement battu? Comme si ta vie en dépendait? Les badauds de tantôt t'ont bien effrayé, mais tu ne craignais pas réellement pour ta vie, juste pour ton argent et ta dignité.


Vraisemblablement elle oui, c'est donc de là que vient son étincelle, elle connait la mort mieux que moi, pourtant j'ai toujours cru en savoir trop, j'imagine que non, je suis un néophyte du meurtre et de la mort.

Euh non, jamais. Je ne me bats jamais et je n'ai jamais rencontré personne qui serait capable de porter atteinte à ma vie.

Ma voix hésite, je ne suis pas sur de là où elle veut en venir, mais il est sur qu'elle en sait beaucoup, une bombe de savoir meurtrier. Je ne sais pas si je veux la voir exploser.

Mon regard fuit vers l'autre bout de la ruelle, j'ai peur de ce qu'elle va me dire. Peur des conséquences sur mon avenir.

- Le chemin de traverse est à ta droite, continue 50 mètres et tu devrais y arriver sans soucis. Je ne t'attaquerai pas.

Dois-je vraiment y aller ? Elle a sortit sa baguette, si je m'en vais je m'expose à une attaque par derrière, certes elle m'a dit qu'elle ne le ferais pas mais j'ai appris à ne pas avoir confiance en toute ses paroles. Elle m'a déjà montré par le passé qu'elle savait utiliser les mots en sa faveur.


- Tu restes et je te montre comment un combat est censé se dérouler, comment un combat peut te mener à réellement craindre pour ta vie. Ne pense pas que je vais y aller doucement parce que je viens de te sauver, ou parce que nous sommes les deux élèves. Soit tu m'attaques sérieusement, soit tu pars. Pas d'entre deux.


Elle veut donc réellement faire quelque chose avec moi, la noirceur de son âme n'est pas si ténébreuse après tout. Elle veut m'apprendre, j'ai une chance d'y rester, mais la chance d'en savoir plus est grande. Très grande. J'ai l'habitude d'encaisser les coups.

Mon sang ne fait qu'un tour. Je sors ma baguette.

Je ne saisis pas vraiment ce que tu cherches, mais je crois que je vais rester.

Je ne suis pas sur de moi, pas du tout. Tous mes signaux cérébraux me signalent un danger. Je vais avoir des ennuis. Mais cette fois je ne me laisserait pas avoir. Non. Pas encore. Electrocorpus ! Je prends les devants, je ne la laisserait pas m'abattre sans au moins tenter des sorts. Je refuse de me mettre à genoux devant elle. Tout mon corps s'était remis à chanceler à l'idée de mourir. Se battre. Juste se battre. Ne penses à rien d'autre. Bats-toi.

Mangemort 08
Mangemort 08
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Mangemort 08, le  Sam 31 Déc 2016 - 16:37

Et l'Ombre entre dans la danse.

Nuit mouvementée, bouteille de sky, vl'à qu'il regardait le ciel, classant les nuages par ordre croissant. Le vent soufflait, sinon les nuages n'aurait pas de sens, l'hiver s'imposait comme maître des lieux sur le monde. Manteau frigorifique en cette nuit. Masque revêtit, fait de bleu et d'or, couvrant tout son visage, longue cape rabattue, ombre dans la nuit.

08 est de sortie.

L'Allée des embrumes. C'était un peu le cas en cette soirée. Quand il avait transplané sur les toits de la ville endormie, un amas brumeux se dessinait dans l'horizon. Comme une prison blanche qui empêchait de voir les étoiles. Bref, il s'en foutait en vrai. Il marchait sur les toits, cherchant une connerie à faire. Un passant à prendre au dépourvu pour le tuer ou lui subtiliser ce qu'il avait d'important. Un alcoolique perdu à faire cramer juste pour le plaisir.

Il sautait de toit en toit comme un félin. Il scrutait les ruelles annexes. Tiens, là. Des ombres qui s'enfuient. Une nana près d'un mec. Il avance à pas de loups, son ombre le suivant sur les tuiles bouffées par le givre. Il avait été attaqué. Elle l'aidait. Du moins c'est l'idée qu'il avait du tableau.

C'était plus l'Allée des Embrumes, mais l'Allée des Embrouilles.

Il se déplaça, jusqu'à pouvoir scruter le visage des deux. Mer** super ils les connaissait. Enfin, bien plus la sublime rousse que le morveux. Il attendait la suite. Elle proposait au gamin qu'ils s'entrainent ? Un duel improvisé. Voilà qui pouvait être marrant. Il a l'air un peu simplet au vu de sa réponse. Il devait être Poufsouffle. Non, il l'était.

Il regardait Aileen. Sachant qu'elle ne le reconnaitrait pas sous son masque, mais sa voix pourrait le trahir. Il décida de prendre une intonation plus grave au moment d'aborder les deux jeunes. Mais voilà qu'un sortilège fusa. Genre comme ça, sans l'attendre. Ça pouvait être intéressant à observer.

Il sauta au milieu de ce camp d'entrainement, déposant un Aresto Momentum ((c) 67)au sol pour se poser entre les deux, mais près du mur.

- Bonsoir vous deux ! Faites comme si j'étais pas là, j'observe c'est tout ! Peut-être que je lancerais un sort ou deux suivant comment tourne la situation ! Mais restez entre vous pour le moment ! Je compte les points !

Il gardait sa baguette dans la main droite, manquerait plus qu'il se prenne un Super Tum Culum perdu. Pis si Aileen devait être en mauvaise posture il interviendrait. Si le petit l'était, il savourerait...
Aileen O'Leary
Aileen O'Leary
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Aileen O'Leary, le  Jeu 12 Jan 2017 - 17:36

Ainsi le petit pouffy voulait jouer. Aileen fit un petit sourire, il avait plus de cran qu'elle l'aurait pensé au début. Il commença avec un sort direct, un Electrocorpus. La rousse fit une petite moue avant de le bloquer d'un #Protego, il pensait vraiment pouvoir lui faire de quoi directement alors qu'elle était prête à parer?

Une ombre passa, se décidant d'atterir proche.

- Bonsoir vous deux ! Faites comme si j'étais pas là, j'observe c'est tout ! Peut-être que je lancerais un sort ou deux suivant comment tourne la situation ! Mais restez entre vous pour le moment ! Je compte les points !

Un autre Mangemort. Ils s'étaient donnés le mot ou quoi? Elle pouvait difficilement marcher à travers l'allée sans en rencontrer un. À croire que les ombres s'attirent entre elles, que l'odeur de mort et de jeu qu'elles dégagent leur sont reconnaissables. Au moins il ne semblait pas vouloir interrompre leur petit duel. Tant mieux, un petit mangemort en plus, et Liskuvo devait réellement craindre pour sa vie en ce moment....

Si seulement il savait.

Si seulement il savait qu'il devait avoir bien plus peur des Aurors que des Mangemorts, que ces derniers ne tuaient pas toujours pour le plaisir mais davantage par conviction, que l'autorité est bien plus souvent abusée que la liberté.

Si seulement il savait qu'il avait là une chance inouie, d'impressionner un mage noir, de faire parler de lui.

Ils avaient un public et Aileen comptait bien en profiter.

-Malsoir à vous et bon spectacle! Même si je suppose qu'un petit duel entre deux étudiants ne soit pas si divertissant pour quelqu'un comme vous, essayez toutefois de profiter.


L'irlandaise regarde rapidement les alentours, cherchant quelque chose pouvant lui donner un quelconque avantage lors du combat. Elle ne vit que le sol en pierre, les murs des maisons, des balcons en métals, des...Une minute...

Sourire carnassier.

Elle avait son plan. La jeune fille commença par un # Everte Statum, histoire de pousser Liskuvo, voir de le mettre à terre et de l'occuper pendant qu'elle incantait rapidement son second sortilège. Un #Terasectum visant le balcon en métal juste en dessus du Poufsouffle. Le métal fondant, tombant en gouttes brûlantes sur le sol...Allait-il réussir à s'en sortir?

-1e leçon, quand ton adversaire a sa baguette tirée vers toi, prêt à parer, tu joues sur son environement. Sinon un petit Protego ou un petit Reversus et BAM ton action n'a pas servie à grand chose. Surtout dans le cas d'un duel, si tu n'es pas habitué à ceux-ci tu vas fatiguer plus vite que ton adversaire, gaspiller des sortilèges n'est donc pas une bonne idée.

Et la voilà qui se la jouait enseignante...Elle était beaucoup trop généreuse aujourd'hui, qu'est-ce qui lui arrivait?
Liskuvo Kalsi
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Liskuvo Kalsi, le  Sam 14 Jan 2017 - 17:14

Le sort n'eut aucun effet sur la rousse. Pas très étonnant tout de même, je ne m'attendais pas à la blesser. Je la savais capable de l'arrêter. C'était sûrement pour ça que je n'avais pas bloqué au lancement du sort. Il fallait faire beaucoup mieux pour l'impressionner. Il fallait y arriver, je ne savais pas si j'en étais capable, mais il faudrait.

Une ombre atterrit juste à côté du combat, c'est un homme masqué, un...un mangemort ! Il y a un mage noir juste à côté de moi. Je prends peur instantanément. Mon regard ne peut plus quitter le sombre homme. Son aura étincelle dans la rue, je suis incapable de faire le moindre mouvement, J'ai du mal à réfléchir. Le mangemort s'adresse à nous, il parait amusé de ce qu'il se passe.

- Bonsoir vous deux ! Faites comme si j'étais pas là, j'observe c'est tout ! Peut-être que je lancerais un sort ou deux suivant comment tourne la situation ! Mais restez entre vous pour le moment ! Je compte les points !

Il...il observe ? C'est tout ? Sa présence occulte tout le reste, je ne sais pas si j'aurais du rester là finalement. Ça tourne mal, et encore plus que prévu. Ce mangemort parait vouloir participer, il a d'ailleurs parlé de deux trois sorts si besoin. Je ne sais pas si il connait Aileen, parce que si il la soutient, c'est 2x mort pour moi.

Aileen...Aileen ! J'ai complètement oublié ma sauveuse d'un instant, mon adversaire et tutrice du moment. Elle n'a pas bougé à l'approche du sorcier, ni étonné ni apeuré. Elle parait même contente de voir le monstre des ténèbres. Elle compte se montrer. De mon côté aucun de mes membres n'est capable de bouger, tétanisé par la frayeur qui est revenue en quelques minutes. D'abord les gars dans l'allée, ensuite Aileen qui me demande de l'affronter, et maintenant le Ténébreux qui se ramène, j'ai du mal à respirer, des étoiles dansent devant mes yeux. Je suffoque de plus en plus. J'entends lointainement la serpente répondre au Mangemort, elle lui propose d'en profiter je crois. Je ne suis pas certain.

Quelques secondes passent, les étoiles commencent à s'en aller. Et puis je reçois un projectile magique me poussant à terre. Lequel des deux à fait ça ? C'est sûrement la vert et argent. J'imagine que le mage n'aurait pas lancé un sort directement, alors que le combat n'avait même pas encore commencé.

Le tournis m'accable de nouveau.
Mes oreilles sifflent.
Mon cou me brûle.
Par spasmes, je brûle. Mes cheveux brûlent, ma nuque.

Je porte ma main à mes cheveux, je sens quelque chose contre ma main. Ça fait extrêmement mal. Je perds contact avec le monde, perdu dans ma douleur. Mes yeux relâchent des petites larmes de douleur, quelque chose coule contre moi, me brûlant.

-1e leçon, quand ton adversaire a sa baguette tirée vers toi, prêt à parer, tu joues sur son environement. Sinon un petit Protego ou un petit Reversus et BAM ton action n'a pas servie à grand chose. Surtout dans le cas d'un duel, si tu n'es pas habitué à ceux-ci tu vas fatiguer plus vite que ton adversaire, gaspiller des sortilèges n'est donc pas une bonne idée.

D'accord compris, mon environnement est en train de me tuer, je commence à m'énerver, le rouge me monte aux joues, j'ai du mal à suivre ce qu'il se passe. Il faut que je sorte d'ici le plus vite possible. Mon esprit confus ne ressent que les gouttes qui tombent une à une, une idée me vient, juste comment m'en sortir. Pas plus pour l'instant, il faut que je reprenne mes esprits. Que je me relève, que je retrouve l'air frais et humide de l'allée. Je prononce un Aresto Momentum en visant mes pieds. Le petit décalage qui se pose autour de moi me permet de me relever et de courir me mettre à l'abri, plus proche du mage sombre et d'Aileen. Maintenant il faut répliquer.

La rage est montée, accompagnée par la peur immense qui fait trembler tout mon être. je pointe ma baguette vers la jeune femme, je ne réfléchis même pas à ce que je devrais faire, l'environnement ne compte pas, juste envoyer un sort. Je veux faire mal. J'ai mal. Je déteste ce monde. La douleur est insupportable. Atshum Draconis, je prononce. Juste histoire de lancer le sort, mon sang ne fait qu'un tour, y'en a plein partout maintenant, de la morve de dragon, tout autour d'elle, je perçois mal si elle en a reçu mais je prononce un Incendio vers elle, histoire de. Et puis je baisse ma baguette. J'ai mal. Douleur omniprésente. Même le mangemort parait flou devant mes yeux. J'ai peur de mourir. Là. Maintenant.

-Je...bonsoir. J'imagine que vous appréciez là ? Vous en voulez plus ?

Je m'adresse au mage, je ne comprends pas la raison de sa présence ici. Que veut-il vraiment ? En même temps j'enrage de le voir sans rien faire, la colère m'empêche de raisonner, sinon je saurais que ça vaut pour le mieux qu'il ne fasse rien, mais sa présence, là devant moi. Immobile. J'ai envie de tout détruire devant sa démonstration de j'menfoutisme.


Dernière édition par Liskuvo Kalsi le Jeu 19 Jan 2017 - 20:43, édité 2 fois
Mangemort 08
Mangemort 08
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Mangemort 08, le  Lun 16 Jan 2017 - 10:09

Son arrivée n'avait pas l'air de les déranger le moins du monde. Il observait davantage la rousse que le gamin, même s'il connaissait les deux, elle avait des atouts dont lui était dépourvu. Elle lui souhaita "Malsoir", il sourit sous son masque de Mort. Il espérait bien que le spectacle serait à la hauteur, sinon il s'en mêlerait et là il ne serait plus question du bon état physique du Poufsouffle.

Il regarda donc tranquillou les débats, adossé à son mur. Qui attaquerait le premier ? Le morveux fuirait-il en courant ? Se prendrait-il un sortilège qui le tuerait auquel cas Il pourrait récupérer les objets de valeur qu'il avait sur lui ? Peut-être. Cette possibilité était intéressante.

Il observait Aileen. Elle avait l'air d'élaborer un plan. Il attendait. Vînt son premier sort sur Liskuvo. Le gamin tombe à terre. Super il va être mort en moins de deux ! Il a l'air de ... chialer ? Lui c'est sûr, le Choixpeau s'était pas planté ! Il écoute la tirade de la belle, pas forcément d'accord avec tout ce qu'elle disait. Mais il ne dit rien. Pas encore.

Voilà qu'il se relève, qu'il vient non loin. Il lui envoie un regard étrange. Il y avait du boulot. Le garçon finit par riposter, enfin. Il ne regarda pas du côté de la belle voir le sort du gamin avait réussi, entendant qu'il s'adressait à lui.

-Je...bonsoir. J'imagine que vous appréciez là ? Vous en voulez plus ?

Il hésitait à quoi lui répondre. Qu'est-ce qui était le plus approprié ? Impéro ? Endoloris ? Avada Kedavra ? Il regarda le gamin avec une mine décontenancée sous son masque. Il était dans un duel et lui avait décidé de lui parler. Mettez-le chez les Aurors et vous pouvez commander un cercueil à sa taille à sa première sortie !

- Si j'apprécie... Tu crois que dans un véritable combat tu aurais le temps de parler ? De gesticuler ou de larmoyer ? Que tu as le droit de dire "Pause !" en pensant que le temps va s'arrêter et que tu pourras récupérer tranquillement ? Reste concentré petit où tu vas crever plus vite que je ne l'ai imaginé... Si j'en veux plus. Je veux voir de quoi tu es capable, qui fera mal à l'autre. Je suis le juge cette nuit, et si un de tes sortilèges me visent, même par erreur, je serais aussi le bourreau ! Alors concentre-toi sur la paire de sein et oublie moi un instant ! fit-il avec un geste vers Aileen. Ah, et le #Deflectere peut t'aider aussi pour la contrer !

Il se tut. Attendant la suite. A moins qu'ils ne décident de s'arrêter là, auquel cas il serait déçu de sa soirée. Il attendait mieux de la part d'Aileen, comme de n'importe quel sorcier en herbe.
Aileen O'Leary
Aileen O'Leary
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Aileen O'Leary, le  Ven 20 Jan 2017 - 19:37

LA de Liskuvo accordé

Une moue désapprobatrice envers Liskuvo, ce dernier prêtait beaucoup trop attention au Mangemort qui venait d'arriver. Une inattention qui lui avait coûté son équilibre et de nombreuses brûlures dues au métal en fusion qui tombait en gouttes autour de lui. La peur l'envahit de nouveau, allait-il bloquer?Allait-il se tétaniser alors que sa vie était en danger? Aileen se tenait prête à le soigner au besoin, à tout arrêter pour le reconduire chez lui. Au diable le mangemort, il s'amusera une autre journée.

Heureusement Liskuvo sembla davantage en colère qu'en train de figer. La rousse ne pût s'empêcher de sourire, il s'attendait à quoi le  jaune et noir? Qu'elle se décide à y aller doucement, par palier, comme pour un bébé à qui on va apprendre à marcher? Ce genre de techniquement ne pouvait pas fonctionner sur lui. Il fallait le secouer, il fallait lui apprendre à se réveiller, qu'il pense que la Serpentard aie réellement envie de le tuer. La présence du Mangemort devait aider.

Aileen se tenait donc toujours sur ses gardes, elle avait deux ennemis en face d'elle, deux personnes qu'elle ne devait surtout pas sous-estimer. Soit, le Mangemort semblait davantage là pour le spectacle, mais on ne savait jamais ce qu'il pouvait arriver d'un coup que ce dernier se surpenne à s'ennuyer devant un combat de poussins. Peut-être qu'elle pourrait l'amener danser, les masqués du cimetière semblaient avoir appréciés le ballet, avec un peu de chance elle pourrait le charmer un instant, le temps que Liskuvo puisse s'enfuir au besoin.

Danser.

Oui la rousse avait encore une envie folle de s'élancer, de s'étirer, de tourner.

Et voilà qu'un combat la bloquait. Il lui fallait en finir rapidement pour retourner jouer à chat avec les ombres du quartier.

Liskuvo choisit ce moment pour l'asperger d'un liquide blanc, poisseux, qui sentait étrangement mauvais. Ohhh il voulait jouer à ça le petit? Ne savait-il pas qu'elle était feu follet ? Elle laissa le Incendio filer et répliqua aussitôt d'un #Pyrpuits murmuré. Elle devait faire peur, femme entourée de flammes qui léchaient son corps, à la recherche de quelque chose à brûler. Ressembler à un démon des contes moldus, quoi de mieux pour effrayer ?

Cheveux enflammés.

Vêtements en train de brûler.

Peau feu follet.

Laisser échapper un petit rire gai, profiter que Liskuvo semblait concentré sur le mangemort à côté pour tourner une fois, profiter de la lueur qui la suivait.

- Si j'apprécie... Tu crois que dans un véritable combat tu aurais le temps de parler ? De gesticuler ou de larmoyer ? Que tu as le droit de dire "Pause !" en pensant que le temps va s'arrêter et que tu pourras récupérer tranquillement ? Reste concentré petit où tu vas crever plus vite que je ne l'ai imaginé... Si j'en veux plus. Je veux voir de quoi tu es capable, qui fera mal à l'autre. Je suis le juge cette nuit, et si un de tes sortilèges me visent, même par erreur, je serais aussi le bourreau ! Alors concentre-toi sur la paire de sein et oublie moi un instant ! Ah, et le #Deflectere peut t'aider aussi pour la contrer !

Quel chanceux le petit! Voilà qu'il avait deux professeurs pour l'aider. La rousse enflammée envoya un petit clin d'oeil au mangemort lorsqu'il s'adressa à elle, avant de retourner son attention vers Liskuvo. Elle avait apprécié son dernier sortilège, il méritai bien une petite pause non? Ce combat à l'issue prédestinée l'ennuyait. Il lui fallait mettre un peu de vie, un peu de surprise dans cette allée. Aileen profita donc de la distraction du poufsouffle pour le désarmer d'un #Expelliarmus et enchaîner avec un # Colloshoo pour l'empêcher de s'échapper.

Il ne pouvait plus s'enfuir, parfait.

Ramassant au passage la baguette du jeune homme, Aileen se rapprocha de se dernier, peau enflammée, feu de joie au beau milieu de l'Allée. À son tour de jouer la poupée, de se faire animer. Elle lui prit la main lentement, le temps qu'il réalise que le feu allait le toucher lui aussi, le temps que l'appréhension se forme en lui, et commença à l'animer pour le faire danser une valse simple. Elle posa une de ses mains sur sa taille et le guida pour une danse sur place, l'ignorant lorsqu'il tentait de se débattre.

-Ne me force pas à t'Impero

Une menace toute simple qui sembla prendre effet, le jeune homme devenant tout d'un coup plus coopératif. Une fois son partenaire placé, elle l'entraîna doucement danser, baguette toujours sortie et prête à agir sur l'épaule du jeune homme.

- Tu vois? Le combat de tout à l'heure, c'est comme le feu qui m'habite en ce moment. Au moment ou tu cesses d'en avoir peur, il devient innoffensif.

Comme pour lui prouver ses paroles, elle toucha son visage d'une main enflammée.

- Une fois le blocage passé, tu ne devrais pas avoir de soucis à te battre. Ne laisse pas ta peur de la douleur prendre le dessus. Concentre toi sur ton adversaire et lorsque tu vois une faille utilise la.

Lâchant son emprise sur le jeune homme aussi rapidement qu'elle l'avait rejoint, Aileen retourna à sa position initiale, se permettant de lancer un baiser au mangemort qui les observait au passage. Une fois bien installée elle lança la baguette du jeune homme dans sa direction et, sourire de chat aux lèvres, lui dit :

-On recommence, en garde petit Pouffy.
Liskuvo Kalsi
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Liskuvo Kalsi, le  Mer 25 Jan 2017 - 13:00

Poser une question n'était pas la meilleur idée de ma vie, devant le visage de celui qui mange tout forme de vie je me sens tout à coup un peu moins énervé, j'ai fait une boulette en me déconcentrant. J'ai encore beaucoup à apprendre je pense, et l'homme au masque d'or bleu me le fait bien remarquer.

Si j'apprécie... Tu crois que dans un véritable combat tu aurais le temps de parler ? De gesticuler ou de larmoyer ? Que tu as le droit de dire "Pause !" en pensant que le temps va s'arrêter et que tu pourras récupérer tranquillement ? Reste concentré petit où tu vas crever plus vite que je ne l'ai imaginé... Si j'en veux plus. Je veux voir de quoi tu es capable, qui fera mal à l'autre. Je suis le juge cette nuit, et si un de tes sortilèges me visent, même par erreur, je serais aussi le bourreau ! Alors concentre-toi sur la paire de sein et oublie moi un instant !  Ah, et le #Deflectere peut t'aider aussi pour la contrer !

Je hoche la tête, bien décidé à ne plus rien dire de la soirée, je serais muet comme un muet. Me semble être une bonne idée, je vais pas contrarier un mort qui n'a aucune pitié pour la vie. J'en ai une, et je suis bien décidé à la garder, que cela plaise ou non. Maintenant je dois me concentrer sur le combat, je dois faire attention à pas me reprendre un coup, c'est assez douloureux comme ça, j'ai déjà l'impression de devoir être mort alors si un miracle me sauve une fois je ne pense pas qu'il le fera à chaque fois. Autant se concentrer à fond dedans maintenant, tout en restant sur mes gardes par rapport au dingue masqué.

En me retournant pour faire face à Aileen, ma baguette vola. J'eu à peine le temps de comprendre que je m'étais laissé faire contre un sort basique que mes pieds étaient collés au sol. C'était allé plutôt vite. Quel idiot je faisais. Non mais quel idiot. Voilà maintenant que la rousse se rapproche de moi, mes yeux embrumés remarquent qu'elle est un peu plus orange que d'habitude.

C'est pas normal. Elle a pas des cheveux qui descendent jusqu'au nombril. Le temps que je comprenne elle est déjà presque contre moi.

Elle brûle. Enflammée. Mon sort a touché. Mais elle n'est pas affecté. J'ai en face de moi un dragon. Intouchable bête féroce. Même le feu ne peut la contrer. Mais moi je brûle. Quand j'ai chaud j'ai mal, suffit de demander à mon cuir chevelu qui s'est pris des gouttes de métal sur la tête, le feu ça me fait mal. Elle va me tuer rien qu'en restant près de moi.

Sa main va toucher la mienne. J'essaye de me débattre, tant bien que mal. Mais je suis incapable de tout mouvement, c'est comme chercher à échapper à un train quand on est ligoté sur les rails. Je vais mourir à cause de mes propres idées. Je me maudis moi et toute ma famille, quel idiot j'ai pu être. Finalement la main me touche. Je m'attends à ressentir cette froideur caractéristique avant de brûler. Mais à la froideur ne suit que la froideur. Elle a la main froide.

Et puis tout s’enchaîne. Je suis pris dans une danse. Devant ce spectacle dans lequel je suis acteur qui ne connait pas la réplique, je mets du temps à réagir. A comprendre ce qu'il vient de se passer. Distrait par le mangemort je ne l'ai pas vu utiliser de sorts, si bien qu'elle a annulé l'effet des flammes. J'essaye enfin de me débattre, mais elle me retient.

-Ne me force pas à t'Impero

Ohlala stop, ok. On suit le mouvement maintenant. Je dois reprendre mes esprits, ne pas me laisser faire. Réfléchir à comment je vais sortir de là. Une idée vint, toute simple. Mais avant que je ne commence à parler ma partenaire de danse improvisée se prends d'envie de me donner un cours. Comment veut-elle que je me concentre sur ce qu'elle dit ?

- Tu vois? Le combat de tout à l'heure, c'est comme le feu qui m'habite en ce moment. Au moment ou tu cesses d'en avoir peur, il devient innoffensif.

Sa main s'approche de mon visage, j'ai envie de la mordre, de ne pas la laisser faire. Mais je me retiens, si elle voulait me tuer elle l'aurait sûrement déjà fait, elle ne m'aurait même pas aidé. Alors j'attends, j'assimile tant bien que mal. Désorienté dans ce monde si étrange.

- Une fois le blocage passé, tu ne devrais pas avoir de soucis à te battre. Ne laisse pas ta peur de la douleur prendre le dessus. Concentre toi sur ton adversaire et lorsque tu vois une faille utilise la.

Y'en a des failles là, mais rends moi ma baguette d'abord, c'est moi qui suis faillible, même pas besoin de garder ma baguette. Pendant cette valse j'en profite pour observer les environs d'un œil, histoire de trouver une idée, une échappatoire, quelque chose quoi. Je dois pouvoir l'attaquer sans que ce ne soit de front tout simple. Elle a utilisé le décor, je dois faire de même. Et surtout ne pas oublier  le Deflectere comme a dit Monsieur du Masque.

Elle se retire enfin, me laissant respirer. Puis me lance ma baguette, je la ramasse lentement puis me place en garde. Prêt à tout pour survire. Même à blesser, j'en suis conscient. Tuer ? Je veux survivre. S'il le faut je tuerais.

- On recommence, en garde petit Pouffy.

Ok, je sais ce que j'ai à faire, je connais maintenant tout ce qui m'entoure, même ce qui est derrière, au dessus, en dessous. Elle ne m'aura pas comme la première fois. La danse c'est cool finalement, je devrais en parler aux profs, ça aide pas mal.

Mon plan est formé dans ma tête, mes pieds ont retrouvés leur vigueur, je commençais à en avoir marre de coller partour. Maintenant que je suis libre de mes mouvements je vais avoir l'espace de faire ce qui me semble être la bonne chose.

J'oublie le monstre sur le mur, il n'est plus là. Il y un mur, une aide potentielle pour moi. Autant la compter dans le plan. J'ai une petite idée mais rien de réellement dingue pour le début. Plus une accumulation de sorts, qui me permettront de ma déplacer un peu plus vers la droite, de là je n'aurais plus ce satané balcon ni ce mur trop proche de moi. J'ai remarqué un peu plus tôt que la ruelle était très humide. L'eau recouvre envion la moitié de la ruelle sans vraiment être visible, je prononce rapidement deux autres sorts, tout en visant le sol, pour éviter toute riposte trop rapide. Glacio pour rendre l'eau glacée et puis je me déplace vers l'endroit où je voulais être en profitant de ce phénomène étonnant de solidification, c'est les chimistes qui seraient heureux de voir ça. en me déplaçant je lance un autre sort Circumglacie. Maintenant elle est entourée.

C'est bon, j'ai la position idéale. Je risque moins de me faire avoir d'ici. Y'a plus qu'à se battre. Je lance un Seismus vers la ronde glacée, je peut la faire perdre l'équilibre au point de se rapprocher d'un peu trop près des piques.

Je me remets en garde, baguette pointée vers elle. Prêt à riposter.
Mangemort 08
Mangemort 08
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Mangemort 08, le  Mar 31 Jan 2017 - 17:09

Il regardait le gamin qui avait l'air davantage préoccupé par sa présence que par la flamme face à lui. Terrible erreur. Il le voyait bien finir chez les Auror le petit. Bien que Mort était une probabilité plus haute visiblement. La flamme d'ailleurs, Aileen, semblait parfaitement maitriser ce petit combat improvisé. Elle transformait les éléments à son avantage. C'était une bonne leçon ça aussi, pour lui, savoir retourner un sort, en faire un allier et non un ennemi.

La belle lui fit un clin d'œil, voulait-elle l'aguicher ? Il n'était pas contre. Elle était belle à se damner. Une promesse d'un Enfer ardent, et en feu il la mettrait, pour son plus grand plaisir à elle. Mais ceci était un autre combat...

La flamboyante avança vers l'idiot. Il se contentait de regarder. Pathétique. Heureusement qu'il avait pas à l'entrainer, ça lui évitait de devoir creuser un trou. Ou il était complètement sous son charme, ce qui, était probable, il fallait l'avouer. Ou il était vraiment une quiche en combat, ce qui serait davantage préjudiciable pour lui. Fallait se dégourdir la baguette le bonhomme hein !

Bref, Il l'observe. Il se fait désarmer. Coller sur place. Une vraie lavette... Un cobaye parfait pour une soirée à Hollow Bastion. Histoire de mettre de l'ambiance avec des membres qui volent un peu partout, des giclées de sang à t'en repeindre les murs, des organes à donner à manger aux animaux des différents mm's.

Il la regardait, spectacle incandescent. Elle jouait avec lui comme la figurine de plastique, dédiée au bon vouloir de ses pensées. Il en viendrait presque à demander à la rousse de l'achever, tellement les lacunes du gosse semblait être nombreuses. Elle joue de lui, le fait danser, le conseille, si tant est que quelque chose puisse germer dans sa cervelle.

Au final, elle le moralise, lui montre la voie à emprunter. Il reste, à regarder ce manège sur lequel il n'a rien à décrocher. A la flamboyante accroché. Quand elle s'écarte elle lui envoie un baiser. Ne sachant pas combien elle pourrait se brûler.

- Quand tu veux ma belle...

Puis elle libère le garçon, remet les compteurs à zéro. Il espère que le spectacle sera un peu plus satisfaisant. Non une joute à sens unique.

Mais voilà qu'il fait preuve d'inventivité. Qualité généralement dissociée du gêne Poufsouffle. Il transforme l'eau en rivière de glace. Subtil. Il veille d'ailleurs à ne pas avoir les pieds dans le liquide. Puis il entoure la flamboyante de glace, animation contraire. Il apprécie. Il fait même quelques applaudissement à l'égard du garçon.

Un tremblement secoua alors l'alentour. Il se tint au mur pour éviter de chanceler. Puis il se retourna vers la belle. La garçon avait fait preuve d'une bonne logique - pour une fois -, le mage noir observant le feu, pour s'assurer qu'elle s'en sortait. Car si bien une chose était à l'ignorance du garçon, c'était bien le fait que si Aileen se retrouvait en mauvaise posture, alors il se frotterait à une autre paire de manches.
Aileen O'Leary
Aileen O'Leary
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Aileen O'Leary, le  Dim 12 Fév 2017 - 3:18

Se sentir étrangement en vie, elle pouvait avoir un bon adversaire, suffisant qu'il se décoince un peu. En regardant le jeune homme en face d'elle, la rousse commença à ressentir une vague impression de chaleur. De la fierté peut-être? Un peu de respect qui naissait envers le poufsouffle qui refusait d'abandonner. Si seulement il avait quelqu'un pour le guider, quelqu'un de mieux qualifié qu'elle, il pourrait peut-être aller loin. Il semblait avoir la motivation pour dans tout les cas.

Du côté de l'ombre masquée, rien ne semblait bouger. Peut-être commençait-il à s'ennuyer? Un peu comme elle qui avait des choses à faire aussi. Devait-elle forcer un peu plus maintenant que Liskuvo avait eu son déclic? Vhagar lui avait fait tuer...Elle ne pourrait pas en demander autant au jeune homme. Elle ne lui faisait pas assez confiance. Elle ne se faisait pas assez confiance. Aileen ne savait pas ce qui avait traversé la tête du Nordique lorsqu'il avait décidé de la tester, de commencer leur relation d'étudiant-maître. Ils ne s'étaient pas vus depuis des années et pourtant....

Il ne fallait pas qu'elle se laisse déconcentrer par un vent du Nord, aussi tentant qu'il soit. La rousse retourna donc son attention sur la scène. Liskuvo avait gelé le sol et commencé à façonner la glace. La rousse grimaça, du temps perdu à donner une forme, de la concentration qu'elle utilisa pour jeter un discret #Ascencio Minima, propulsant légèrement son corps, le temps que le Seismus fasse effet. La rousse retomba par après, cherchant son équilibre, se stabilisant, puis répondit :

-Bel essai.

La rousse commençait à en avoir un peu marre de la bataille qui ne semblait pas s'achever. La présence du masqué l'agaçait, il lui rappelait quelque chose, quelqu'un, mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. D'un coup, la rousse eut un éclair de génie. Elle allait pouvoir tester un sort et elle risquait bien de mettre fin au combat assez rapidement. Elle incanta une petite zone en arrière de Liskuvo , un #Licens Saeculum Nobstatis, avec pour limite 18 ans. La zone n'était pas large, mais couvrait toutefois la distance entre les deux immeubles.

Elle enchaîna avec un #Terra soluenta sur le sol, en dessous de Liskuvo. S'il était prit par le sort, bonne chance à lui. La rousse allait pouvoir tester son endurance et sa rapidité. Avec un peu de chance, le tout finissait le combat, Liskuvo perdait, elle le laissait partir et, enfin, elle allait pouvoir mettre le doigt sur ce qui n'allait pas avec le mangemort.


Edit Asclépius : Bonjour Aileen . Vous utilisez deux sortilèges de façons incorrecte et incohérente dans votre post. Merci de bien vouloir éditer en conséquence. Cordialement.
Liskuvo Kalsi
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Liskuvo Kalsi, le  Dim 5 Mar 2017 - 12:40

/me rejette la faute de son retard sur tout ce qui est possible

Le sort n'eut pas l'effet escompté, la rousse avait réussi à éviter tous les sorts qui partaient en sa direction. Je secoue la tête. Tant pis, j'ai essayé quelque chose. Des bruits me parviennent depuis l'autre côté. Pas le temps de m'en occuper, on m'a dit qu'il fallait que je reste concentré sur ma cible alors c'est ce que je ferais, tant que ce n'est pas une catastrophe de type inconnue qui se profile de l'autre côté ça ira.

Devant l'expression de ma sauveuse d'un soir, j'ai l'impression que plus que de ne pas trop marcher mes sorts n'ont carrément servi à rien. C'est plutôt mauvais ça, je me prépare à recevoir la prochaine salve, cherchant à comprendre d'où ça peut venir, mais cette fois-ci. Pas des éléments naturels. Le premier sort part en touchant derrière moi. Je le regarde, une ligne, ligne d'âge ? C'est bizarre comme idée, j'arrive pas vraiment à comprendre ce qu'elle fait. D'accord je ne peux pas reculer, et donc ?

Ah. Le sol se transforme sous moi, en moins de temps qu'il faut pour dire Doloris je suis pris dans une espèce de sable mouvant très bizarre. Je me sens m'enfoncer peu à peu vers le fond. Les sables mouvants...hantise des jeunes je crois, je sais pas vraiment comment ça marche à vrai dire. Je sais seulement qu'il faut pas paniquer, et je vois pas par quel moyen je pourrais sortir vite avant d'être pris dedans, réfléchis...réfléchis...trop tard. Je suis maintenant complètement au fond, continuant de m'enfoncer lentement dedans, je formule un Aguamenti en visant mes pieds, faisant partir un petit jet d'eau, de manière à pouvoir mouvoir mes jambes dans ce piège. Puis je continue de m'enfoncer, arrivé à hauteur de taille je me bloque. Je n'irais pas plus loin. Maintenant je dois tâcher de sortir d'ici, par tous les moyens.

Je sais pas quel est le meilleur moyen, à coup de gestes lents j'essaye de me défaire, c'est long, c'est difficile, de là où je suis, vulnérable comme tel, j'ai clairement perdu le combat. Je ne pense pas que ce soit très bien de me laisser sortir pour continuer. Donc voilà, en un coup. J'ai perdu.

- J'ai comme l'impression que je peux pas vraiment m'en sortir sans mourir avant, donc vaudrait peut-être mieux en rester là, non ?

Je formule ensuite un Defodio, me laissant un instant me libérer un peu plus, c'est forcément plus facile avec la magie, je commence à pouvoir en sortir par moi-même, il ne reste plus que mes jambes de coincées dans les sables, j'ai l'impression d'être là-dedans depuis des heures, me battant contre le mouvement des sables, un nouvel Aguamenti lançant encore une fois un petit jet d'eau vers mes jambes me permet de me remettre totalement en dehors des sables, la ligne créée par Aileen ne me permettant pas vraiment de reculer je dois sortir dans sa direction.

Libéré du sortilège, mon corps tout dégoulinant de sable et de vase, je m'assois à côté de la zone des sables mouvants, reprenant mon souffle. La difficulté de la sortie se fait sentir. Je suis complètement vidé. Et puis j'ai perdu, totalement, facilement. Il a fallu une salve de sorts pour me priver totalement de toutes les possibilités de défense. Je ne peux même pas retourner en arrière, je me ferais repousser dans les sables. Donc je reste là, regardant tour à tour la serpentard et le monsieur au masque, puis je continue ma route vers un mur, m'y asseyant, tranquillement je reprends mes esprits, malgré cette défaite j'ai l'impression d'avoir appris quelques trucs vachement utiles. Faut que je fasse le tri, tant pis si ça leur plait pas après tout, moi je reste là. Ils ont qu'à se battre maintenant, ils peuvent faire n'importe quoi tous les deux d'ailleurs, j'en ai pas grand chose à faire, je nettoie machinalement ma tenue en enlevant le sable qui s'y est apposé tandis que j'étais coincé.

Puis je lève la tête vers ce désastre de la rue, du sable, de la glace, un balcon un peu plus loin qui laisse tomber des gouttes de métal, puis je souris. C'était marrant quand même.
Mangemort 08
Mangemort 08
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Mangemort 08, le  Mer 22 Mar 2017 - 17:32

LA de Lisk'

C'est pas que ce combat commençait à l'ennuyer, mais il avait la désagréable impression que l'issue ne faisait aucun doute. Clairement, il semblait y avoir une classe d'écart entre la rousse et le jaune. Même si le garçon se défendait correctement, il voyait que la maitrise n'était pas à ses côtés.

Il continuait d'observer leur jeu. La rousse décidant de mettre un terme au combat, lança un enchainement plutôt bien pensé. Elle balança une limite d'âge juste derrière le mouflet et l'attaqua à l'aide d'un sortilège d'ensevelissement. Anticipant ce qui allait se passer, il se barra fissa vers la belle, tandis qu'il se foutait royalement du sort du mioche.

- Bravo...

Ses mots étaient pour la rousse quand il vit le gamin qui commençait à s'enfoncer. Enfin ils allaient être tranquilles ! Bon ça ferait désordre quand même. Alors il l'observa se dépatouiller de sa terre comme il le pouvait. Le Poufsouffle avait l'instinct de survie, à défaut d'autre chose...

Il mima un bâillement devant la longueur que ce dernier mettait pour arriver à s'extirper. Ah ces jeunes ! Il ressemblait à un ver de terre coincé dans un terrier qui aurait subit un éboulement après la passage d'un ouragan. En plus court, il avait l'air dans la mouise.

- Et dire que c'est peut-être la relève... J'ai apprécié ton enchainement de sorts... Pas un instant tu n'as semblé en position de faiblesse... Lui par contre...

Après une heure et vingt-huit minutes de combat acharné, le petit était finalement sorti de sa prison ! Il le regarda et décida alors d'aller le réconforter. En avançant vers lui il se permit quelques applaudissements, qui étaient, évidemment, plus moqueurs que de réelles félicitations. Il alla s'asseoir un instant près de lui, contre le mur.

- T'inquiète je le dirais pas ! Bon, il est clair qu'elle t'a un peu mis une pâtée on est d'accord !? Mais ça va te permettre d'avancer tout ça petit ! Tu vois, on ne devient pas un as de la magie du jour au lendemain, mais n'oublie jamais que tu ne peux pas gagner un duel si tu l'affrontes avec la peur !

Tout en se relevant, il laissa une tape sincère sur l'épaule du garçon, en contradiction avec ses applaudissements peu avant. Clairement, il avait un gouffre devant lui pour devenir le meilleur duelliste de l'Angleterre, mais il avait au moins eu le mérite de se défendre jusqu'à la fin. A coup sûr il ferait un parfait Auror...
 
Il retourna alors à côté de la belle. Il se souvînt de leur aventure dans une pyramide. Au delà de son charme indéniable, elle dégageait une communion à la magie qui laissait entrevoir des rives de noirceur derrière son apparence de feu. Il réfléchit un instant, avant de se lancer. Qu'avait-il à craindre de toute façon ?

- Je me souviens de ton regard... De ta voix... Tu es allée en Égypte dernièrement non ? Tu t'es remise des serpents ?

Sous son masque, il souriait. Jeu de Ténèbres. Apparence fantôme. Comme s'il savait au fond, qu'elle devait avoir un doute. Et à ce moment là autant le lever. Et c'est elle qui choisirait la suite. Lui, il jugerait ses mots et se tiendrait près à agir en conséquence, si ce n'était pas l'obscur qui la gouvernait mais la lumière. Si elle prenait le visage du risque.
Contenu sponsorisé

Nuit mouvementée  Empty
Re: Nuit mouvementée
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 4

 Nuit mouvementée

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.