AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 1 sur 1
Cimetière sorcier
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cimetière sorcier

Message par : Liskuvo Kalsi, Lun 26 Déc 2016 - 23:28


Autorisation d'Harmony Lin pour l'ouverture du sujet
Rp avec Alexander Hurtson et Gwen McLee

J'avais choisi un cimetière pour ma nouvelle lubie, il me fallait des objets magiques et j'étais incapable de les obtenir par moi-même en me battant, donc j'avais eu la merveilleuse idée de venir piller des tombes en plein milieu de la campagne Anglaise. Riche idée que j'avais eu là. Non seulement il y avait peu de chances qu'on se fasse prendre, mais en plus si il fallait s'affronter pour récupérer un des objets trouvés il n'y aurait aucune trace et personne ne s'en rendrait compte avant longtemps. J'étais plutôt fier de cette idée.

Bien entendu par peur de faire n'importe quoi j'avais fait circuler en salle commune de Poufsouffle avant de partir en vacances des formulaires d'inscription pour "venir aider une bonne cause", malheureusement je ne pouvais pas détailler le sujet donc une seule personne avait répondu à mon appel. Une poufsouffle de mon âge que je ne connaissais absolument pas, juste son nom que j'avais entendu quelques fois mais rien d'autres, elle s'appelait Gwen. Malgré le peu de demandes j'avais quand même tenu à faire ce que je voulais, à deux on ne risquait pas de se marcher sur les pieds, c'était mieux.

En arrivant sur les lieux une pensée se forgea dans ma tête, effectivement on était tellement perdu qu'aucun de mes démons ne pourrait se trouver ici, j'allais être libre et Raison était plutôt d'accord avec moi pour le coup.

Sourire.
J'arrive au niveau des premières tombes.
Grimace.
L'endroit est très lugubre, un moldu qui s'y aventure prendrait facilement peur. J'avais peur aussi.
En fait. N'importe qui aurait peur.


Je m'assis sur la première sépulture, bien décidé à ne pas commencer seul. J'avais une légère appréhension quant à ouvrir des tombes anciennes. Encore qu'ici tout le monde m'était inconnu, c'était déjà un gros plus. Je ne profanerai pas des tombes d'illustres personnages. On ne dérangeait pas un mort disait-on. Un inconnu, un anonyme, ce n'était pas si gênant. Au pire j'avais ma baguette et Raison avec moi, nous étions inarrêtables ce soir. Plus que jamais.

J'attendais mon invité, prêt. Elle ne devrait pas tarder. Une fois arrivée il sera trop tard pour repartir, elle sera prise dans ce plan complètement idiot que j'avais imaginé, mais si tout se passait bien nous en ressortirons riche. Mais cela ne se passait jamais bien avec moi, j'étais assez intelligent pour avoir compris ça à la longue.

Je ris devant ma remarque silencieuse. Je viens ici pour me prouver à moi-même qu'au final tout se passe mal.



Dernière édition par Liskuvo Kalsi le Mar 18 Avr 2017 - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gwen McLee
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière sorcier

Message par : Gwen McLee, Mar 27 Déc 2016 - 17:51


A la recherche d’objets magiques avec Liskuvo Kalsi et Alexander Hurtson



La nuit est tombé depuis déjà quelques heures, je marche seule dans une rue déserte à la recherche d’un cimetière. Je suis un itinéraire que l’on m’a envoyé. Je ne sais pas ce qui m’a traversé l’esprit lorsque j’ai accepté de rejoindre un parfait inconnu qui m’a sollicité pour une recherche dans un cimetière  sorcier paumé au milieu de nul part. Au début je n’étais même pas informé que nous allions devoir profaner des tombes dans le dit cimetière, non loin de là ! L’annonce que j’ai trouvé par hasard dans la salle commune de Poufsouffle ne mentionnait que la recherche d’une aide précieuse et une heure. La personne avait oublié de citer le lieu mais je n’ai pas cherché plus à comprendre, croyant que nous allions nous retrouver dans un endroit connu et en plein jour. Evidemment moi qui adore aidé mon prochain je n’ai pas hésité une seconde et me suis inscrite sur cette liste qui était vide. Quel n’a pas été ma surprise en découvrant l’itinéraire que j’ai actuellement à la main. Je n’ai pas pu faire marche arrière, ça ne se fait absolument pas et surtout à la dernière minute. Donc me voilà légèrement en panique dans un village sorcier à la recherche de ce garçon dont je ne connais que le nom. Liskuvo. Je l’ai déjà pas mal aperçu tout au long de ma scolarité mais je n’ai jamais eu la chance de pouvoir lui parler ou même le connaître. Ce sera l’occasion d’élargir mes connaissances, pensons positif pour se rassurer un peu. Je vois mal un Poufsouffle me faire du mal bien au contraire. C’est quand même étrange qu’il fasse aussi confiance à une inconnue, pourquoi n’a t’il tout simplement pas fait appel à des amis ? Je me demande si nous serons que tous les deux. Plein de questions tournent dans ma tête mais aucunes réponses ne peut m’être donné.

Je n’arrive pas à me calmer malgré le fait que j’essaye de me rassurer depuis tout à l’heure, je me retourne constamment en arrière car j’ai cette impression qu’on me suit. Ce n’est pas le cas, je suis bien seule, un silence de mort règne dans le village, il faut que j’arrête d’être aussi peureuse. Me voilà arrivé devant un sentier de terre, je regarde au loin et c’est le noir complet. Je sors ma baguette de ma poche et lance un #Lumos pour m’éclairer le chemin. Sur ma droite je peux apercevoir une forêt et sur ma gauche on dirait que c’est un terrain plat. J’avance rapidement tout en regardant la carte de Liskuvo, je ne suis plus loin, effectivement me voilà devant l’entrée du cimetière. Je souffle un bon coup, je n’aime pas être proche d’une forêt en pleine nuit. C’est trop flippant, je ne sais pas comment j’ai fait pour arriver jusqu’ici encore vivante. Mon cœur bat à toute allure. Je suis complètement folle, une envie de rebrousser chemin et me tirer loin de cet endroit glauque me traverse l’esprit. En bonne âme généreuse je ne vais pas fuir lâchement, je vais prendre mon mal en patience et aller à la rencontre de Liskuvo qui m’attend au loin assis sur une sépulture. Le cimetière est un peu plus éclairé que le chemin, il n’est pas très grand, seulement quelques tombes y sont implantés. J’espère juste que ce n’est pas juste un plan foireux et qu’on va bien faire des recherches ensemble. C’est vrai que je suis d’habitude très respectueuse et pas une hors la loi mais l’envie de goûter un peu à l’illégalité me tente beaucoup. Je me suis promise de ne pas rester la petite coincée de service alors il est temps de faire ses preuves.

Je suis enfin arrivé devant mon rendez-vous, je me mets juste en face de lui toujours ma baguette en main et lui adresse un sourire.

- Salut, Liskuvo c’est ça ? lui demandais-je pour commencer la conversation. Je suis Gwen enchantée, j’espère que ça ne fait pas longtemps que tu m’attends… si c’est le cas je m’en excuse, je dois avouer que je n’ai pas réellement fait attention à l’heure. J’étais plutôt focalisé sur l’endroit et ton itinéraire. Enfin bref, je m’excuse aussi si je parle beaucoup mais je dois t’avouer que c’est légèrement flippant comme endroit ici terminais-je toujours en souriant pour essayer d’apaiser l’atmosphère.

J’ai vraiment hâte d’en savoir plus sur lui et sur ses recherches, j’espère qu’il va pas me prendre pour une faiblarde.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cimetière sorcier

Message par : Alexander Hurtson, Mar 27 Déc 2016 - 22:49


C'est le cœur léger que tu marches ce soir. Ce soir, et ce depuis longtemps, tu vas enfin t'amuser. Cela te fera certainement le plus grand bien et te permettra de sortir un peu de ton train train habituel. Il est plutôt rare que tu sortes avec des gens afin de prendre du bon temps. Est-ce parce que tu n'aimes pas te mêler de peur de nouer quelque chose qu'il te faudra briser pour avancer? Mais ce soir est différent. Tu as réfléchi et t'es dit que finalement, il n'est pas si bon que ça de ne se laisser guider que par son ambition. Tu t'es laissé ronger par ce sentiment et as délaissé les petits plaisirs simples de la vie. Il te faut renouer avec tout ça. Et tout commence ce soir. Mais attention, naïfs seraient ceux qui pensent que tu as changé, tu es toujours prêt à tout pour atteindre tes objectifs. Tu as juste décidé que sortir et nouer des liens ne porterait pas atteinte à ta progression. Mais laisses tout cela de côté, et amuses toi.

Marche entamée depuis quelques minutes,
Nuit tombée depuis quelques heures,
Frénésie de Noël présente depuis quelques jours,
Froid installé depuis quelques semaines,
Le décor est planté. A toi de jouer.

Tout a commencé avant les vacances de Poudlard. Une simple petite affiche sur le panneau d'affichage qui indiquait une recherche désespérée d'une personne ayant besoin d'un cimetière. Et l'auteur de cette affiche n'était personne d'autre que Liskuvo, une des seules personnes avec qui tu as un contact que l'on pourrait qualifier d'à peu près amical. Néanmoins, tu as décidé de ne pas y répondre. Il ne faudrait pas que le plan prévu par le jaune et noir soit un plan foireux dans lequel on pourrait t'impliquer. Il te fallait donc trouver un moyen d'y participer mais sans t'inscrire, histoire de ne pas laisser de preuves. L'occasion s'était présentée peu après, avec l'inscription de Gwen. Après, tout n'avait été qu'un jeu d'enfant. Trouver les indications du lieu envoyées par le garçon à la jeune fille puis l'attendre là et la suivre jusqu'au lieu déterminé. Tu avais appris entre temps qu'il s'agissait d'un pillage de cimetière. Cela t'avait conforté dans l'idée de ne pas t'inscrire.

Tu attends donc, sur le trottoir, caché sous ta cape d'invisibilité. Tu te demandes si finalement tu as bien fait de venir. Après tout, c'est totalement irrespectueux pour les morts de piller leurs tombes comme ça. C'étaient des gens comme les autres, qui méritent le respect autant que les vivants. Et puis d'un autre côté, personne ne le saura et rien ne t'oblige à le faire. Tu peux toujours rester assis sur le bord en les regardant faire. Quoique... Si tu fais ça, certains objets magiques risquent de te passer sous le nez. Et puis de toutes façons, les morts sont morts et personne ne pourra venir se plaindre vu que personne ne retrouvera vos traces.

Tiens! Voilà une silhouette qui approche là bas au loin. Quand elle passe dans la lumière du lampadaire, tu te rends compte qu'il s'agit de Gwen. Tu ne la connais pas encore personnellement mais sais à quoi elle ressemble pour l’avoir déjà croisé plusieurs fois dans la salle commune. Tu te lèves quand elle passe devant toi et, toujours caché sous ta cape, la suis le plus discrètement possible. Les premiers pas sont difficiles étant donné le froid qui avait complètement immobilisé tes articulations. C'est dingue à quel point 5 minutes immobile dans le froid suffisent à vous transformer en glaçon.

Perdu dans tes pensées, tu dois faire un peu de bruit car elle se retourne plusieurs fois mais ne semble pas te remarquer. En même temps, elle n'a pas la possibilité de voir l'invisible donc tout va bien pour le moment. Voilà le cimetière qui se détache au loin. Légèrement surélevé, sur une petite bute. Vous y arrivez rapidement et Gwen se dirige vers le garçon déjà présent. Ils commencent à discuter pendant que tu réfléchis à ce que tu vas bien pouvoir faire. La première solution étant de te dévoiler à eux. La deuxième est beaucoup plus marrante et c'est celle que tu choisis. Tu vas rester caché et les effrayer un peu. Ne reste plus qu'à trouver les sortilèges à utiliser. Tout d'abord, tout ceci n'est pas assez glauque, bien que suffisamment au goût de certain. Afin de rajouter un peu d'ambiance, rien de mieux qu'un petit sortilège du brouillard. Tu sors Clochette et murmures un #Promptus Nebulae. Aussitôt, une brume pas trop épaisse mais assez pour gêner quelque peu la vision apparaît dans le cimetière, rajoutant un côté angoissant à la scène.

Le reste viendra plus tard, attendons déjà de voir comment ils réagissent à l'apparition de la brume.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière sorcier

Message par : Liskuvo Kalsi, Mer 28 Déc 2016 - 21:02


Mon attente ne fut pas longue, à peine quelques secondes plus tard des bruits de pas se font entendre, c'est Gwen. Elle se déplace lentement dans la pénombre, je lui avais donné un itinéraire à parcourir pour venir jusque ici. Exprès j'en avais choisi un qui lui permettrait d'aller plus lentement et d'arriver un peu plus tard que ce qui était prévenu, pour qu'un espion idiot ne la suive pas. Ainsi j'étais sur que personne de pas très malin ne se retrouve ici par erreur.

Elle se plante devant moi, me pointant avec sa baguette. Je ferais mieux de rien dire de blessant ou ça risque de partir bien vite dans ma tronche. Elle me menace ? Non. Elle me souris. Contente d'être en compagnie de quelqu'un dans cet endroit j'imagine, pas facile de marcher toute seule dans les villages alentours, c'était une proie facile, tout autant que je l'avais été. J'étais content qu'elle soit venue aussi. Sourire en retour.

Salut, Liskuvo c’est ça ? Je suis Gwen enchantée, j’espère que ça ne fait pas longtemps que tu m’attends… si c’est le cas je m’en excuse, je dois avouer que je n’ai pas réellement fait attention à l’heure. J’étais plutôt focalisé sur l’endroit et ton itinéraire. Enfin bref, je m’excuse aussi si je parle beaucoup mais je dois t’avouer que c’est légèrement flippant comme endroit ici


Bien sur que c'est flippant comme elle dit, un cimetière ce n'est joyeux pour personne. Encore heureux. Qui viendrait pleurer des morts heureux. Il vaut mieux penser qu'ils sont tout tristes dans leurs tombes. Ils n'attendent que nous. Qu'on puisse les soulager de leurs biens qu'ils gardent depuis trop longtemps.

-De même, enchanté de te rencontrer enfin pour de vrai ! J'ai beaucoup entendu parler de toi par certains élèves, on m'a dit que je pouvais avoir une confiance aveugle en toi, il faut que ce soit réciproque. Donc je te propose que tu laisses ta baguette loin de moi pour l'instant, je te promets de faire de même.

Un sourire de nouveau.

Le temps s'assombrit brusquement. La brume s'élève. Bizarre tout ça. Le temps ne change pas si rapidement, je suis presque incapable de voir la rousse. Je prononce un Occulo Cati histoire d'y voir mieux. Je ne sais pas si Gwen m'a entendu le prononcer, je profite de ce moment un peu confus pour observer ce qu'il se passe autour de moi, je ne vois rien. J'abandonne. Temps de m*rde une fois de plus.

-La brume est notre invitée à ce que je vois, je te laisse t'en débarrasser comme tu veux, moi ça me va très bien je vois comme en plein jour.

Mon regard se pose encore une fois un peu partout autour de moi, je flaire quelque chose mais n'arrive pas à comprendre ce qu'il se passe. Il faut juste garder son calme, rien de dangereux. Je me retourne vers Gwen, espérant qu'elle puisse me voir.

-Je pense que tu l'as compris, je veux récupérer toutes sortes d'objets dans les tombes, que ce soit des baguettes magiques, des objets avec des propriétes magiques, des artefacts puissants si on est chanceux. Enfin un peu de tout, le but c'est quand même qu'on s'amuse un minimum.

Je prends ensuite ma baguette, bien décidé à donner l'exemple. "Evanesco!" La première sépulture disparait, laissant place à un trou dans lequel on peut apercevoir des os de toutes parts ainsi qu'un bracelet en argent. Je m'en empare.

-C'est partit !


Dernière édition par Liskuvo Kalsi le Jeu 29 Déc 2016 - 2:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gwen McLee
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière sorcier

Message par : Gwen McLee, Mer 28 Déc 2016 - 22:31


Liskuvo paraît au premier regard comme un type plutôt bizarre mais je ne fie jamais aux apparences, je n'aime pas juger sans connaître la personne. Voilà quand je disais qu'il ne faut pas s'emballer directement, le jeune homme m'adresse un sourire en réponse au mien. Finalement ça me rassure un peu. C'est vrai que déjà l'endroit est glauque mais si la personne avec qui je dois passer une partie de la nuit l'est aussi je n'ose pas imaginer le calvaire. Je me rend compte que depuis que je suis arrivé, je suis planté devant lui comme une idiote mais le pire c'est que ma baguette est limite en train de lui agresser le visage. Je m'en rend compte bien tard, je pense qu'il doit se méfier de moi à présent. Moi qui suis sage comme une image, qui ne ferait pas de mal à une mouche. Je commence légèrement à avoir froid à rester immobile sans bouger. Je n'ai pas le temps de faire le moindre mouvement que la voix de Liskuvo m'interpelle.

- De même, enchanté de te rencontrer enfin pour de vrai ! J'ai beaucoup entendu parler de toi par certains élèves, on m'a dit que je pouvais avoir une confiance aveugle en toi, il faut que ce soit réciproque. Donc je te propose que tu laisses ta baguette loin de moi pour l'instant, je te promets de faire de même me répond t-il avec un sourire.

Je le regarde une nouvelle fois avec attention et je me vois surprise qu'il ait déjà entendu parler de moi en bien. C'est plutôt flatteur. Evidemment sans vouloir me jeter des fleurs, les élèves en questions n'ont absolument pas tors quand ils disent qu'il peut me faire une totale confiance. Malgré que je ne le connais pas je ne trahis jamais personne. Je sais rester muette comme une tombe. Tiens cette réflexion est vraiment bien trouvée pour le coup.

- Oh alors comme ça on t'a parlé de moi, eh bien sache qu'ils ont raison, tu peux me faire confiance, je suis là pour t'aider et je tiendrais mon engagement jusqu'au bout quoi qu'il arrive lui dis-je gentiment.

Je regarde soudainement autour de moi, ressentant de nouveau la même sensation qu'en marchant tout à l'heure. Cette impression qu'une personne est présente, proche de moi se fait ressentir une nouvelle fois. Je délire complètement, je deviens parano et voilà qu'une brume épaisse commence à surgir comme ça sans raison. Comment est-ce possible que ça vienne aussi rapidement ? C'est vraiment étrange, déjà l'endroit en lui même n'est pas rassurant mais rajouter la brume autour c'est vraiment encore plus effrayant. Mon cœur commence à battre plus rapidement qu'avant. La présence de Liskuvo avait été suffisante pour me rassurer jusqu'à présent mais quand j'essaye de regarder en sa direction, je ne le vois plus très bien. Je ne veux pas qu'il me laisse seule au milieu de se brouillard. Décidément je n'ai vraiment pas l'habitude de ce genre de situation. Dans un sens je me dis que c'est plutôt pas mal comme exercice de contrôle du stress. Si un jour je dois réellement être en danger c'est le moment de s'entraîner à rester zen. Je suis vite paniqué pour un rien et ça m'agace d'être comme ça. Je ne veux absolument pas que Liskuvo le remarque.

- La brume est notre invitée à ce que je vois, je te laisse t'en débarrasser comme tu veux, moi ça me va très bien je vois comme en plein jour me dit Liskuvo.

Je sursaute légèrement ne m'attendant pas à ce qu'il me parle. Toujours ma baguette en main je réfléchis à un sort qui pourrait un peu m'aider à y voir plus clair. Malheureusement je n'ai pas la même impression que le Pouffy que j'accompagne. J'ai vraiment l'impression d'être prise au piège autour de cette brume qui s’amplifie chaque minutes un peu plus.

- #Occulo Cati marmonnais-je dans ma barbe la baguette levée.

La brume épaisse s'estompe un peu autour de moi mais reste quand même largement présente autour de nous. Je vois mieux Liskuvo quand même. Je m'approche à nouveau vers lui et le regarde, je m'apprête à parler mais il va plus vite que moi à nouveau.

- Je pense que tu l'as compris, je veux récupérer toutes sortes d'objets dans les tombes, que ce soit des baguettes magiques, des objets avec des propriétés magiques, des artefacts puissants si on est chanceux. Enfin un peu de tout, le but c'est quand même qu'on s'amuse un minimum.

Après ça tout s'enchaîne assez rapidement, le Pouffy lance un sort afin de faire disparaître le dessus de la sépulture. Je n'en reviens pas que je fasse ça. Je le regarde faire et voilà que comme par magie nous découvrons tous les deux sous nos yeux, un bracelet en argent. Sans même réfléchir, il le prend pour lui. D'accord c'est clair mais pourquoi veut-il trouver ces objets que veut-il en faire ?

- Euh, j'ai juste une question avant de commencer à mon tour, tu vas faire quoi de tous les objets que tu vas trouver, genre le bracelet là tu compte en faire quoi ? lui demandais-je poliment et respectueusement en essayant de ne surtout pas lui montrer un signe de contradiction à sa manière de faire.

Un courant d'air frais me glace à nouveau le sang et je ne sais pas pourquoi me fait retourner subitement en arrière pour regarder derrière moi pour la énième fois. Toujours rien, enfin c'est difficile à dire avec la vue inexistante mais je parie qu'il y a une présence avec nous.

- Liskuvo, je ne veux pas paraître pénible  mais je crois que nous ne sommes pas seule, bon tu vas me dire que nous sommes dans un cimetière et qu'effectivement en partant de cette vision là ça paraît assez logique de le penser mais je parle d'une autre forme de présence, tu crois aux esprits ?

Je suis persuadée au fond de moi que je ne délire pas, je ressens une présence parmi nous et je veux savoir qui c'est et qu'est ce qu'elle nous veux !

Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cimetière sorcier

Message par : Alexander Hurtson, Ven 6 Jan 2017 - 18:39


Tu es plutôt content de toi. Ton sort a bien fonctionné et vous êtes maintenant plongés dans une épaisse brume. Le problème est que tu ne les vois plus. Enfin si mais tu distingues à peine deux silhouettes dans le brouillard. Crotte. Et en plus, impossible de te rappeler le sort te permettant de voir dans la brume. Quel imbécile tu fais... Lancer un sort sans en connaitre les contre-sorts c'est comme s'administrer du poison sans avoir l'antidote à portée de main. Même si en général les gens qui ingèrent du poison volontairement n'ont pas très envie de prendre de l'antidote.

Pensées heureuses, assorties à l'endroit. Dans un endroit glauque, ton esprit devient glauque. Intéressant à noter. Peut-être que tu devrais faire le test dans une rave. Peut-être deviendrais-tu perché sans avoir à consommer. Le rêve. Enfin toujours est-il que tu n'es pas plus avancé et que en plus la brume atténue tous les sons. Tu n'entends que des bribes de conversations mais rien de bien concret pour te renseigner sur leur réaction. Tant pis. Déséquilibre momentané. La pierre tombale qui se tenait devant toi vient de disparaître. Il semblerait que la chasse au trésor ai commencée. Tu vois Liskuvo se rapprocher puis se pencher afin de ramasser un bracelet en argent sur le cadavre. Une idée te viens à l'esprit.

Clochette surgit dans ta main et tu murmures un #Mobilicorpus en visant le squelette reposant dans sa tombe. T'excusant mentalement envers le défunt, tu soulèves le corps en l'agitant afin de le rapprocher de tes deux camarades pas loins de toi. Tu décides de t'avancer un peu pour mieux les voir. Le truc c'est que tu as oublié que la tombe a disparue et tu mets le pied dans le trou. Oups... Tu t'emmêles dans ta cape d’invisibilité qui tombe par terre, te laissant à découvert. Mais ce n'est pas tout. Ta concentration ayant été brisée, tu es désormais nez-à-crâne avec le charmant squelette que tu manipulais il y a peu.

Ton sang se glace, et tu te relèves en poussant un cri très viril que je n'ai pas très envie de décrire ici pour préserver ta crédibilité. Faire du bouche à bouche à un cadavre n'était vraiment pas inscrit dans. Ta couverture est désormais grillée. Tant pis. Tu souris en essayant de paraitre décontracté avant de lâcher:

"- Hello! J'ai entendu dire que tu avais besoin d'aide Lisk alors je suis venu mais j'avais envie de m'amuser un peu avant de me montrer. Tu ne m'en veux pas trop? Tu te tournes vers Gwen. Tu es Gwen je suppose? Alex, enchanté! Désolé si je t'ai fait peur, c'était vraiment pas méchant. Bon on commence?

Et puis tu te retournes et te diriges vers une tombe. Qu'est-ce que ce cimetière peut bien vous cacher comme secrets?
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière sorcier

Message par : Liskuvo Kalsi, Mer 11 Jan 2017 - 13:43


Gwen me demande de lui faire confiance, elle n'a donc pas compris que c'était déjà le cas. Jamais je ne viendrais aussi loin du monde seul avec une personne en qui je n'avais aucune confiance, si une personne inconnue s'était pointé, je l'aurais emmené dans l'Allée des embrumes et l'aurait laissé se débrouiller. Je suis pas fou non plus.

Après la première sépulture détruite, j'observe la poufsouffle, elle parait choqué de ce que j'ai fait. Elle ne s'y attendait pas ? Pourtant je l'avais prévenu, elle ne devait sûrement pas me croire, comme quoi la confiance n'allait que dans un sens chez nous, ça m'attriste de me dire ça. Enfin bon, elle se calmera et sera plus calme quand elle aura commencé aussi, elle est beaucoup trop coincé pour l'instant. Elle me demande des explications supplémentaires. Elle veut un partage équitable alors. Je lui donnerai ce partage équitable si elle le veut vraiment. Mais au final elle va trouver elle aussi quelque chose d'intéressant. Elle oubliera le partage, autant lui laisser ce qu'elle veut pour l'instant.

J'imagine qu'on peut tout partager par la suite, soit on fait chacun la même portion, soit proportionnellement à ce qu'on a trouvé, tu préfères quoi ?

Au pire si on partage c'est pas bien grave, on est dans la même maison on retrouvera tout ce qu'on aura trouvé par la suite. Je n'aurais qu'à tout prendre quand je partirai de Poudlard, et puis voilà. Problème réglé. Gwen se retourne, elle a vu quelque chose ? Senti quelque chose peut être. Il est vrai que moi aussi je ressens quelque chose mais c'est devenu une habitude à la longue de me sentir observé, mais peut être qu'elle dit vrai, il y aurait quelqu'un de plus avec nous.

Bon ?
Mauvais ?
Neutre ?

Mais enfin personne n'est neutre, on a tous un avis qu'on cache au fond de nous, en attendant de le sortir, comme un volcan qui cache son secret, si tu es neutre tu es sur le point d'exploser. Je ne vais pas exploser moi, j'ai choisi mon côté depuis quelques temps, juste à temps dira-t-on.

Gwen me prévient qu'elle a effectivement senti quelque chose, il y aura donc quelqu'un, celui qui a fait apparaître la brume j'imagine. Quelqu'un qui se cache depuis le début, une personne intéressée par mon projet, mais trop peur de se mouiller ? J'en connais des gens comme ça.

Un squelette se lève. Ohlà. C'est quoi ce délire ? Il se dresse devant nous. J'essaye de me retenir, de ne pas crier, ni d'avoir peur.

Avant qu'il ne vienne vers nous. Bruit sourd derrière le mort. Tiens ? Le squelette retombe dans le trou. Il n'est plus tout seul dedans. Il y a un garçon. Il pousse un cri, horrible sensation, c'est une femme ? Non c'est bien un homme. J'imaginais pas un garçon crier de cette façon, mais j'imagine que ça arrive. Ah mais c'est Alex ! Je le connais celui-là, je lui ai déjà parlé plusieurs fois, on s'entend bien la plupart du temps.

Il a l'air prêt à aider maintenant. C'est pas son genre de faire des trucs illégaux, l'appel du gallion j'imagine. Il n'a pas pu résister, quelle plaie, toujours dans les embrouilles mais jamais officiel celui-là. Je devrais le laisser là et prévenir quelqu'un qu'il est venu, ça lui ferait les pieds.

Qu'est-ce que tu viens faire ici Alex ? Je croyais que monsieur était occupé à travailler et à faire de la lèche aux profs. Tu viens récupérer des gallions toi aussi ?

Il à l'air sérieux en fait, autant qu'il reste avec nous, ça ne peut qu'être prolifique. Je me tourne de nouveau vers Gwen, bien décidé à la faire se mettre au travail, si on peut dire ça comme ça.

Je vous propose qu'on récupère quelques trucs, et ensuite on regroupe tout ici, enfin tout ce qu'on veut bien montrer

Clin d’œil de défi, Alex ne partage pas. Trop radin ce gars, je vais le garder à l’œil, faudrait pas qu'il récupère tout non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Gwen McLee
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière sorcier

Message par : Gwen McLee, Mar 17 Jan 2017 - 11:30


L’ambiance est assez étrange, je ne sais pas trop comment me comporter, je n’ai jamais pillé de tombe auparavant. Ce n’est pas compliqué, on jette le sort puis si un objet intéressant apparaît devant nous on le prend. C’est plutôt simple et efficace. Liskuvo vient juste de me faire la démonstration en chair et en os. Maintenant c’est à mon tour de faire mes preuves, il compte sur moi. Cette aide lui est précieuse et il n’a que moi sur qui il peut compter. Je ne dois pas reculer et je dois me lancer sans réfléchir. Je me suis promise d’arrêter mes gamineries, de sortir de mon trou. Je l’ai fait en acceptant cette mission. Il est judicieux que je m’éloigne un peu de son secteur et que j’aille à l’ opposé du cimetière. Je m’apprête à bouger mais un petit bruit m’en empêche. Un frisson me parcours le corps entier. Je me retourne vers Liskuvo qui a les yeux rivés dans la tombe.
Je fais de même et quel n’est pas ma surprise quand j’aperçois le squelette du malheureux défunt prendre vie. Je lâche un petit cri et me recule instantanément. J’en étais sûre ! Nous ne sommes pas seuls ! Je suis pétrifié par la peur, je ne peux plus bouger aucun de mes membres. Je suis faible, horriblement trouillarde et je n’aime pas ça. Non ! J’essaye de respirer lentement pour me calmer.  Que va penser Liskuvo en voyant mon comportement ? Il va probablement regretter et ne pas comprendre ce que je fais là. Je dois me ressaisir et au plus vite !

Par un élan de courage je m’avance baguette en l’air je la pointe en direction de la tombe profané. Je n’ai pas le temps de répliquer un sort que le squelette s’effondre. Un cri aigu. Intriguée, je m’avance méfiante vers le trou. Une silhouette humaine, un corps humain ? C’est quoi cette blague ?! Je plisse mes sourcils, comme si l’ambiance n’était déjà pas assez glauque avec toute cette brume. Qui est-ce ? Un jeune homme. Il sourit bêtement, je crois qu’il s’en veut d’avoir crié comme une mauviette. Il m’amuse beaucoup. Je n’ose pas rigoler, je ne voudrais pas le vexer. Je me détends immédiatement. Sûrement un ami de Liskuvo qui a voulu nous faire une mauvaise blague. J’expire toute l’air que j’avais stocké dans mes poumons.

-Tu es Gwen je suppose, Alex enchanté ! Désolé si je t’ai fait peur, ce n’était vraiment pas méchant. Bon on commence ?

Je le regarde et lui adresse un sourire. Il a l’air plutôt cool et relax. Je ne lui en veux pas, il a bien réussit son coup. Il m’a foutue une sacré trouille.

-Enchantée Alex, je comprends mieux pourquoi je sentais une présence depuis tout à l’heure… Je vais pouvoir arrêter de flipper pour rien maintenant lui répondis-je toujours aussi souriante. Bon si vous voulez je vais me diriger vers l’opposé du cimetière là-bas et puis je vous ramènerais ce que j’ai trouvé au fur et à mesure.

Sur ce, je ne perds plus une seconde et m’éloigne des deux garçons. Il ne faut pas perdre de temps ! La première tombe qui me passe sous le nez, je lève ma baguette et chuchote le sort #Evanesco. Je ne réfléchis plus, mes yeux sont à la recherche de la perle rare. Des vieux vêtements déchirés, une vieille paire de lunettes, et là mon regard s’illumine. Une vieille malle se trouve juste à côté du corps. Je la récupère grâce au sort de lévitation et la dépose devant moi, je m’agenouille devant. Elle a l’air d’être scellée. Dois-je essayer de l’ouvrir ? Je suis partagé entre la curiosité et la réticence de l’ouvrir. Si le contenu de cette valise était dangereux ? Elle n’est pas scellée pour rien !

- Les gars ?! Criais-je, j’ai trouvé une valise bizarre, elle est scellée, vous pensez que je dois l’ouvrir ?!

Je crois qu’il est nécessaire que je demande leur avis. Je n’ai pas envie de faire quelque chose de mal. C’est tellement étrange… j’en frissonne. Mes yeux se posent sur cette valise, puis sur les garçons, j’alterne et attend d’avoir une réponse de leur part.

Mais qu’est-ce que renferme cette valise ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cimetière sorcier

Message par : Alexander Hurtson, Jeu 2 Fév 2017 - 19:35


Tu regardes Gwen qui te réponds et tu lui souris tandis qu'elle s'en va vers l'autre bout du cimetière. Une idée te vient en tête. Quelque chose qui dissiperait grandement l'ambiance glauque du coin. Tu fouilles dans ta cape, persuadé de l'avoir prise sur toi. Elle n'est plus dans ta poche. Crotte... Serait-elle tombée en chemin? Au prix que ça coûte, ça serait relativement embêtant. Et puis te tu souviens que tu es tombé un tout petit plus tôt. Tu retournes vers la tombe de là ou tu viens, t'excuses encore une fois auprès de Robert le squelette et puis cherche au fond de la tombe. Pas très propre chez Robert décidément... Un peu boueux. Ah ça y'est! Tu l'as trouvée.

Tu la poses sur la tombe la plus proche de toi, sors ton téléphone, le connecte et lance la musique. L'enceinte se met à vibrer et à diffuser la musique. Un truc d'un vieux film moldu sur le jazz et dont la chanson d'ouverture est une tuerie. La musique résonne dans tout le cimetière et tu te demandes si c'est bien respectueux pour les gens qui reposent ici. Oh et puis après tout, vous êtes bien entrain de piller leurs sépultures alors le respect est déjà mort et enterré depuis longtemps, pas mal pour un cimetière. Et puis quand aux gens qui pourraient vous entendre, vous êtes bien trop loin du village et vue l'heure, personne ne viendra vous déranger.

Tu commences donc à te déhancher et à bouger au rythme de la musique en slalomant entre les tombes. Un coup de #Evanesco par-ci suivi d'un regard qui ne révèle rien d'intéressant puis un autre coup de baguette par-là. Oh! Le squelette est accompagné de bijoux. Et un de ces bijoux est un petit diadème en argent. Sympa la vieille qui est morte. Tu lui arraches de la tête et l'enfile, ne cherchant pas à comprendre s'il est ensorcelé avant. Alors que la musique retentit toujours, tu entends Gwen qui vous appelle de l'autre bout du cimetière. Elle a du trouver quelque chose d'intéressant. En agitant les bras et tournant sur toi même en reprenant en coeur le refrain, tu te diriges vers sa voix.

Devant elle se trouve une immense malle. Elle vous dit qu'elle est scellée. Mais bien sur qu'il faut l'ouvrir, quelle question? Tu lui fais signe de se reculer et tu agites Clochette en formulant un #Alohomora. Quelle surprise quand tu découvres que l'intérieur est rempli de vieilles fringues. Décidément, cette fouille se transforme en vraie séance de shopping décidément. Tu trouves une longue robe à froufrou à inspiration Marie-Antoinette. Ni une ni deux, tu l'enfiles. Tu t'en fiche que les autres te juges, après tout ce n'est que du théâtre. Tu te mets à défiler dans le cimetière avec ta robe et ta couronne sur la tête. Tu aperçois un petit mausolée juste à côté de là où vous êtes. Tu l'escalades en essayant de ne pas te prendre les pieds dans la robe, c'est que tu n'es pas très habitué à porter ce genre de fringues.

Une fois en haut tu les regardes et commences à improviser une petite chorégraphie en chantant.

"Quand tu es dans un cimetière
et que tu pilles des tombes
déguisé en princesse
c'est vraiment qu'il y a quelque chose
qui ne va pas bien dans ta tête!"


Au pire, s'il leur venait à l'esprit de se moquer de toi, un petit oubliette et c'est terminé. ais tu espères qu'ils rentreront dans ton jeu, c'est tellement plus amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière sorcier

Message par : Liskuvo Kalsi, Mer 8 Fév 2017 - 16:48


Présentations rapides et succinctes. Faut croire que Gwen avait raison d'être suspicieuse, ça aurait pu être quelqu'un de plus malveillant que ce jaune qui se révèle être plutôt sympa. Bon il était pas forcément très malin mais quand on avait pas grand monde on pouvait s'en contenter. Fallait pas non plus jouer les difficiles au possible, je pouvais me contenter de Alex pour ami après tout. Parfois il était cool aussi, quand il était pas en cours en fait. C'était une plaie en cours mais le reste du temps on pouvait bien s'entendre avec lui.

J'observe alors Gwen, elle à l'air de comprendre ce qu'il faut faire puisqu'elle s'est éloignée un peu plus loin pour chercher dans les tombes. Plutôt fier de moi je m'apprête à faire de même. Si elle comprends ce qu'il faut faire Alex suivra aussi, il est pas idiot non plus il comprends ce qu'on lui demande. Je m'approche d'une tombe. Même méthode que pour la première, un petit Evanesco pour faire apparaître les trésors que peuvent receler les tombes. Pas grand chose dans celle-là, surtout des herbes à l'intérieur. Peut être un fan de potions. Sûrement pas finalement, ça ressemble pas à grand chose d'ici, pourtant je m'y connais assez bien. Un cri résonne alors, on m'appelle. Je me retourne aux premières intonations, sur mes gardes. La voix de Gwen surgit de l'obscurité. Je grommelle. Peur pour rien.

- Les gars ?! j’ai trouvé une valise bizarre, elle est scellée, vous pensez que je dois l’ouvrir ?!

C'est intéressant ça. Qui laisse une valise scellé dans une tombe ? Faut pas être malin pour faire ça si on a rien à cacher. Je m'approche alors, ne cachant pas ma surprise. Mais en me rapprochant quelque chose arrive à mes oreilles. Il y a quelqu'un d'autre. Il parle..non. Il chante, c'est encore pire. J'observe les alentours. Je ne vois personne. Il y a de la musique aussi, je commence à paniquer. Un orchestre se ramène vers nous là, c'est bizarre. Je comprends pas. Je vois Alex qui tournoie comme un idiot bras levés vers le haut. Il panique lui aussi ? Ah non, il choppe des trucs dans les tombes pour se les mettre dessus. Il est juste débile. Faut croire que ça arrive même aux meilleurs.

Je me précipite vers eux, il faut leur dire de se cacher. Mais le temps que j'arrive Alex a déverrouillé la valise et en a sortit des vêtements. Je vais leur dire de filer, mais non en fait. Alex commence à danser. C'est lui qui a mis la musique ! D'une manière ou d'une autre il a réussi à en mettre. J'ai bien envie de le gifler. Mais il est déjà repartit. Escaladant de la manière la plus ridicule du monde un mausolée. Arrivé en haut il commence à beugler une chansonnette. Je le regarde, dépité. Il gâche tout là.

"Quand tu es dans un cimetière
et que tu pilles des tombes
déguisé en princesse
c'est vraiment qu'il y a quelque chose
qui ne va pas bien dans ta tête!"


Ri-di-cu-leuh. Faut qu'il se réveille le gars. Comment il veut passer pour un type normal en faisant ça. Je passe une main dans mes cheveux, puis je souris. La chanson est assez entraînante en fait, je saurais pas dire pourquoi mais elle rends plutôt heureux. Autant suivre. Je reprends son pas de danse grossièrement pour bien montrer qu'il est ridicule. Je continue jusqu'à arrive en dessous de lui, puis reprenant un air

Faut croire que les cimetières
C'est pas vraiment ton truc
Non mais y'a pas de quoi être fier
Faut que tu trouves mieux à faire
Que de t'afficher avec ta perruque !


Petite finition dans un pas de danse qui à l'air cool dans ma tête mais qui ne l'est pas du tout. C'est marrant en fait de faire ça. Faudrait le faire plus souvent, au diable les tombes pour le moment. On va chanter c'est beaucoup plus drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière sorcier

Message par : Azaël Peverell, Lun 24 Avr 2017 - 22:16


RP avec Luke #TeamLacets

Petite balade nocturne. Tu marches sans but réel, simplement pour profiter de la nuit et du calme qui revient avec elle. Un peu alcoolisé, mais pas trop. Du moins, tu as fait pire. Mais t'as quand même une bouteille à la main. Sans doute par habitude. Ou pour être sûr d'avoir de quoi boire si jamais le besoin s'en fait ressentir. Et ça arrive régulièrement. Surtout ces derniers temps. Ces derniers mois. T'étais sensé te reprendre un peu plus rapidement, mais visiblement c'est pas trop dans tes plans actuellement. Alors tu continues de zoner en pleine nuit plutôt que d'aller dormir tranquillement chez ta tante qui te couvre d'une haine étouffante que tu ne te gênes pas de lui renvoyer. En tous cas, tes pas te portent tout seul ce soir, foulant bitume, pavés, gravillons et pelouses sans t'arrêter.

Tu marches bien plusieurs heures comme ça, dans l'obscurité, te contentant de quelques gorgées de liquide ambré pour te réchauffer et sentir ton coeur continuer à pulser. Tes pas sont rythmés par tes pensées qui tournent en boucle sans jamais s'arrêter, sans jamais s'interrompre ne serait-ce qu'une seconde. Alors que tu ne demandes que ça. Pouvoir enfin te reposer, sans culpabiliser, sans regretter. Tu finis par t'arrêter aux portes d'un immense cimetière sorcier. Tu sais exactement pourquoi t'es là, même si tu n'y as pas réellement songé plus tôt. Certaines personnes que tu connais sont ici. Ta mère, notamment. Dont tu as vu la tombe une seule et unique fois, sans oser y retourner par la suite.

Mais ce n'est pas elle que tu veux voir ce soir. Tu traînes dans les allées, lis les noms sur les pierres tombales, avançant inlassablement parce que celui que tu cherches ne se montre pas immédiatement. Alister O'Leary. Tu dois le trouver. Ne serait-ce que pour t'excuser, une nouvelle fois, en espérant qu'il t'entende. T'es pas sûr que ça change grand chose de s'excuser auprès de quelqu'un qu'on a tué. Mais t'es prêt à essayer, parce que t'as de plus en plus de mal à continuer comme ça. Les tombes défilent, celle que tu cherches n'apparaît pas. Vu la taille des lieux, tu risques d'y être encore lorsque le jour sera levé. Mais t'es pas réellement pressé.

Un de tes lacets s'est défait. Tu t'avances tranquillement vers un banc, pose la chaussure dessus, et commences le travail. d'abord un noeud tout simple. Et puis une boucle. C'est super difficile à faire. Finalement, t'es peut être un peu ivre. La première fois est ratée, te voilà obligé de recommencer. La galère... Tu devrais investir dans des chaussures à scratchs.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Cimetière sorcier

Message par : Luke Belt, Jeu 25 Mai 2017 - 18:43


J'avançais doucement, d'un pas nonchalant. Il faisait nuit noire. Pas le noir habituel auquel on pense, évidemment, le ciel était loin d'avoir la même couleur que le charbon. C'était plutôt une sorte de bleu foncé, mélangé à une petite touche de violet sombre. Ou peut-être du rose orangé. Une couleur assez étrange, finalement, que je peinais à définir précisément.

Pourquoi parlait-on de nuit noire alors ? La réponse à cette question m'échappait, depuis toujours. Et je ne parvenais pas à y apporter plus de clarté. Pourtant le ciel, lui, n'en manquait pas. Il était parsemé de petites virgules lumineuses, qui, malgré leur petite taille individuellement, occupaient beaucoup d'espace dans leur ensemble. Cependant, il n'y avait pas que de la ponctuation. Il y avait également la lune, qui trônait dans la nuit à la façon d'un essaim d'abeilles et de sa reine. Elle ressemblait fortement à un gigantesque un noyau d'avocat tacheté, comme s'il était tombé par terre à maintes reprises, perçant des trous, et qu'une flammèche avait été placée à l'intérieur. Le tout était évidemment protégé par un Gèle-flamme, sinon on aurait un second soleil, ce qui était impossible.

Les abeilles n'étaient en réalité pas si métaphoriques que je l'avais pensé au premier abord. Elles bourdonnaient dangereusement, se rapprochant toujours plus de ma tête. J'avais essayé de les chasser mais cela n'avait fait que les rendre plus furieuses encore : le brouhaha s'était amplifié. Je posai mes mains sur mes oreilles, décidé à retrouver un minimum de tranquillité. Ma fiole de potion de rajeunissement, que je serrais jusqu'alors entre mes doigts, s'écrasa sur le sol et vola en éclats. Heureusement, le liquide précieux ne se répandit pas au sol : je l'avais ingéré un peu plus tôt dans la soirée. Les effets avaient été immédiats, Bennet était une maîtresse des potions de grande qualité.

Je ne sais pas exactement quel âge j'avais physiquement, probablement un peu plus que la quinzaine puisque ma taille n'avait varié ni d'un yota, ni d'un yoda. Mentalement, c'était une toute autre histoire, je me sentais bien plus léger, mais je n'avais aucun moyen de savoir quelle était la substance responsable de cette agréable sensation.

Se détachant de la voûte céleste, mon regard se reporta sur mon environnement proche et tomba sur une silhouette humaine. Vivante. Qui bougeait. Pas une de ces morbides statues clairsemées sur le coté du chemin. Résolu à rester un minimum digne, je baissai les mains et les rangeai dans mes poches de pantalons. Je me dirigeai ensuite vers l'inconnu, peut-être connaissait-il une fontaine où je pourrais soulager ma soif. Le miel m'avait complètement asséché la bouche.

Arrivé à proximité de l'individu, je me stoppai et conservai une certaine distance. Un périmètre de sécurité. De mes yeux bleu perçants, je disséquai le sorcier, si c'en était bien un. Il semblait en grande difficulté, ses lacets lui résistaient et n'en faisaient qu'à leur tête. Une idée me traversa alors l'esprit. Si je lui prêtais main forte, il serait obligé d'en faire de même en retour, question de courtoisie.

Je franchis alors le périmètre de sécurité et déposai avec assurance mon pied gauche, dont le lacet s'était dénoué au cours de ma balade, sur l'assise du banc. Je dépliai mes doigts et saisis les deux fils d'une main experte.

- Les lacets ça se dompte, comme les serpents.

Si j'arrivais à parler aux serpents, aucune raison que des lacets me résistent.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cimetière sorcier

Message par : Azaël Peverell, Lun 19 Juin 2017 - 12:23


Alors que t'es en intense galère avec tes lacets, une silhouette s'approche de toi. Tu ne lui prêtes absolument aucune attention. Après tout, tu vois bien qu'elle n'est pas si proche que cela, alors t'as aucune raison de lui sauter dessus directement pour l'agresser dans la paranoïa la plus totale. Et puis, il faut dire ce qui est. T'es déjà concentré sur tes lacets, tu ne peux pas tout faire. Et les lacets, c'est plus important que le reste. Il faut réussir à faire des noeuds qui tiennent, tout en étant facile à retirer. Sacré paradoxe. D'autant plus dans ton état. Non seulement, les noeuds que tu t'escrimes à faire ne tiennent pas, mais en plus, t'es même pas sûr qu'ils ressemblent réellement à ce que t'es sensé faire.

Et voilà le type qui s'approche, pose le pied sur le banc, exactement comme toi. Tu jettes un oeil à ses chaussures. Tiens, son lacet est défait à lui aussi. Coïncidence ? Je ne pense pas ! Vous êtes sans doute destinés à rester ici jusqu'à la fin de vos vies, incapables de réussir à faire une cocarde digne de ce nom. Et vous serez alors bien obligés de rester sur ce banc, puisque vous ne pourriez plus marcher sans risquer de tomber. Ou alors tu pars peut être un petit peu trop loin, et tout va très bien se passer. Tu lances un regard au type. Il doit avoir à peu près ton âge. Tes yeux se baissent pour revenir à sa chaussure. Parce qu'il est en train de faire son lacet. Et avec un style, un talent, un brio inégalable ! T'as même le droit à un petit conseil en prime, si c'est pas magnifique.

Sauf que t'es pas bien sûr que ça t'aide au final. Parce que t'as jamais dompté de serpent de ta vie. Et que t'as jamais vu personne faire ses lacets en jouant de la flûte. Tu devrais peut être lui poser la question. Mais il les a fait à la main. Alors il n'est peut être pas charmeur de serpent finalement. Tu portes ta main à ton front. T'es vraiment plus ivre que prévu. T'es incapable d'aligner deux pensées cohérentes qui se suivent, il faut toujours que tout se barre dans tous les sens, et ça te fatigue. C'est vrai quoi, t'es pas là pour te poser ce genre de question, tu veux juste réussir à faire un noeud sur ta chaussure, ça paraît pas si compliqué que ça quand même !

- J'ai jamais dompté de serpent. Par contre, d'habitude, j'arrive à faire mes lacets. Je les fais même très bien !

Et comme pour prouver tout cela, te voilà prêt à tout reprendre dès le début. Tu retiens ta respiration, concentré au maximum. Un noeud, une boucle, deux boucle, on serre... Et voilà ! Magnifique, t'as réussi. Le suspense était à son comble, mais le défi a été relevé haut la main ! Tu lances un regard à ton camarade du soir. Pas peu fier de toi. T'as totalement oublié pourquoi t'es là normalement. A croire que t'es doué pour oublier dans certaines circonstances.

- Tu domptes des serpents toi ? Tu leur fais faire des noeuds ?

Tu tends la bouteille de rhum à l'inconnu, histoire de savoir si ça le tente. Au pire, tu finiras tout seul, c'est ce que t'avais prévu à la base.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Cimetière sorcier

Message par : Luke Belt, Mer 2 Aoû 2017 - 18:36


Tout se mêlait dans mon esprit. Des pensées jaillissaient de partout, sans interruption, sans aucun sens, sans aucune direction. Tout s'entrechoquait dans un bruit assourdissant. Je ne savais même pas ce que je faisais là, dans cette allée lugubre, encadrée de tombeaux, en compagnie d'un sinistre inconnu.

Toute logique semblait avoir disparu. Même mes souvenirs étaient inaccessibles, comme si tout ce qui précédait cette soirée avait été stocké ailleurs, hors de portée de mon cerveau. Et puis il y avait cette cacophonie, encore et toujours là, omniprésente, qui m'embrouillait au plus au point. Il fallait que je me focalise sur quelque chose, que je me concentre, que je fasse abstraction de cette troublante agitation. Alors je baissai le regard et admirai, sans même cligner, les mouvements relativement coordonnés de l'inconnu.

Il n'avait pas menti, ses lacets étaient effectivement bien faits. Les boucles étaient symétriques et de la bonne taille. Elles retombaient de chaque coté de son pied, ni trop ni trop peu, juste à la perfection. Quant au noeud, il était bien serré et centré sur la chaussure. Tout était harmonieux, c'était parfait. Je me redressai et hochai la tête, il avait gagné mon respect.

J'attrapai la bouteille tendue et la portai à mon nez. Pas pour boire par là, non, je n'avais pas perdu à ce point la tête. Pour humer le parfum de l'alcool et en déterminer la nature. Malgré les quelques inhalations, l'odeur ne me disait rien qui vaille. Ce n'était ni du champagne, ni du vin, ni un cocktail et je n'aimais pas spécialement le reste. Je rendis donc la bouteille à son heureux propriétaire et m'installai sur le banc. Inutile de rester debout si j'avais un endroit où m'asseoir.

L'inconnu allait-il en faire de même ou bien partirait-il boire plus loin ? Cela m'était égal. Je ne comptais pas faire ami-ami avec cet individu, mais il avait posé une question et je tenais au moins à lui répondre avant de continuer ma route. Un minimum de politesse était requis entre Maîtres des Lacets. Mon chemin n'était, de toute façon, pas tracé. Je ne savais ni d'où je venais, ni où j'allais. Alors peut-être que nous ne nous étions pas rencontrés par hasard. Il ne fallait pas fâcher le destin.

D'un geste relativement habile, malgré mon manque de lucidité, je sortis ma baguette de la poche intérieure de ma robe de sorcier et murmurai un serpensortia. Un magnifique cobra jaillit alors du manche en bois et atterrit sur le sol. Un autre sortilège n'aurait probablement pas été bien aussi bien réalisé, vu mon état, mais je maîtrisais celui-ci à la perfection. L'animal ondula un moment sur le sol puis redressa la tête et me fixa. Il attendait un ordre. Sans tarder, un léger sifflement s'échappa de mes lèvres. Mon poil se hérissa, j'adorais cette sensation.

- Noue-toi autour de son cou, sans l'étouffer, ordonnai-je en fourchelang. Et effraie-le.

Je me tournai ensuite vers l'individu et le fixai, un sourire peu rassurant aux lèvres. Je savais dompter des serpents, et pas qu'un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cimetière sorcier

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Cimetière sorcier


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.