AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir
Page 2 sur 2
Salle Privée Isolt Sayre
Aller à la page : Précédent  1, 2
Alexander Scott
Serdaigle
Serdaigle

Re: Salle Privée Isolt Sayre

Message par : Alexander Scott, Dim 3 Sep - 17:56


Alexander n'avait pas terminé son petit discours qu'il sentait déjà que l'ambiance était montée d'un cran à l'intérieur de la pièce, était-ce réellement étonnant ? Il venait de révéler aux deux jeunes gens qu'il était affilié à l'Ordre du Phénix, en fait c'était comme si il venait de leur révéler qu'il en faisait parti. Qui irait croire qu'il était un simple allié de l'organisation ? Pour quiconque connaissait son curriculum vitae cela semblait difficile à croire. La vie entière du sorcier de l'est était dédiée à la lutte contre les forces du mal et contre la magie noire. Scott s'était engagé au ministère de la magie à vingt et un ans et était ainsi devenu l'un des plus jeunes Aurors de l'histoire, depuis il n'avait pas cessé le combat. Combien de mangemorts avait-il rencontré ? Combien de mages noirs avait-il affronté ? Combien de blessures avait-il reçu ? Combien de fois avait-il frôlé la mort ? Impossible à dire, c'était la vie à laquelle il aspirait. Enfant déjà Alex' espérait mener une vie d'aventure remplie d'adrénaline, pour lui il n'était pas question de passer ses journées à servir des gens ou assis derrière un bureau et c'était peut-être pour cela qu'il avait soudainement décidé de quitter le ministère de la magie. On avait tendance à penser que les Aurors passaient leur temps à combattre les forces du mal mais c'était bien mal connaître ce métier, la majorité du temps de travail était constitué de remplissage de paperasse. A son départ l'ancien Serdaigle avait pris soin de laisser une pile de dossier inachevée pour ses futurs collègues. Peut-être était-ce pour cela qu'il n'avait pas été nommé Auror en chef, un bon agent de terrain mais catastrophique au bureau. Les choses n'auraient jamais collées avec Petrus Sudworth, le courant ne passait pas entre eux même si leur dernière rencontre avait été relativement cordiale.

Le chasseur de mage noir nota que Rachel semblait boire ses paroles comme du jus de citrouille, était-elle rapide d'esprit ou inconsciente du danger ? Peut-être avait-elle déjà écarté le risque qu'il soit un mage noir, elle avait assez d'élément pour le disculper. Difficile de connaitre l'identité de deux alliés de l'Ordre si l'on en faisait pas parti, difficile de connaître l'existence des gallions d'urgence si l'on ne vous en avait pas parlé auparavant. Qui plus est il était probable qu'elle ait entendu parlé de lui dans les journaux et dans ce cas il était tout bonnement impossible de penser qu'il puisse être un mangemort décidé à les tuer. Cependant sans cette information il aurait bien pu être un mage noir ayant obtenu des informations suite à la torture d'un phénix, le passé leur avait montré qu'ils n'étaient pas inatteignable... Quand aux gallions d'urgence il était impossible de déterminer qu'il était réel si il ne leur en avait pas fait la démonstration. De toute façon Rachel avait moins de raison de douter de lui puisqu'il l'avait invité en personne à cet entraînement, ce qui n'était pas le cas de Peter. Alexander adressa un regard complice à la Serpentard et reporta son attention sur son collègue.


- On se connaît déjà oui.

Serpentard qui avait déjà posé sa main sur sa baguette et qui était prêt à dégainer et qui visiblement n'était pas décidé à avaler des couleuvres... Combien de temps lui faudrait-il pour dégainer ? Qu'espérait-il réellement par ce geste ? La tension était immédiatement montée d'un cran mais le sorcier de l'est ne se sentait pas menacé dans l'immédiat, il se savait plus rapide. Comment se débrouillait McKinnon au maniement de la baguette ? Au moins il faisait preuve d'une grande prudence, c'était une bonne chose. Que ferait Rachel si Peter décidait de prendre les armes contre lui ? Il semblait l'avoir convaincu de son appartenance à l'Ordre du Phénix mais elle et le serpentard était d'anciens camarades de classe. Que ferait-il à sa place ? Le russe n'était pas décidé à prendre les armes contre eux cependant il se devait de considérer la jeune sorcière comme une menace potentielle, pourquoi ? Tout simplement parce qu'à sa place il aurait décidé de d'abord protéger Peter. Désarmer ou neutraliser Peter avant d'être lui même mis hors d'état de nuire c'était possible mais neutraliser les deux avant d'être neutralisé c'était impossible.


- Et qu'est-ce qui nous dit qu'il faut vous croire au sujet de cette pièce d'or ?[/quote]

C'était donc ça qui le dérangeait ? C'est vrai que comme preuve d'appartenance à l'Ordre du Phénix c'était plutôt léger, il pouvait bien l'avoir trouvé par terre ou l'avoir arraché au cadavre encore chaud d'un allié Phénix. Au moins il ne se laissait pas compter des salades mais d'un autre côté cela ralentissait l'entraînement, il allait falloir être convaincant d'autant plus convaincant que la situation n'était pas réellement à son avantage. Quelle ironie, un membre de l'Ordre du Phénix et un ancien Auror qui se retrouvait dans une situation désavantageuse face à deux alliés de ce même Ordre, il y avait de quoi rire jaune ! La situation n'était pas si noire que ça, si Alexander ne s'en prenait pas directement à Peter alors il pouvait sûrement s'en tirer même dans un duel désavantageux.

- Question légitime, si je n'ai pas activé mon gallion c'est pour ne pas alerter tout l'Ordre, enfin je suppose que c'est ce que je dirai également si j'étais un mage noir et que je m'étais procuré une pièce d'or. D'un signe de tête Alexander désigna la main de Peter qui se trouvait au niveau de sa baguette. Tu penses être assez rapide pour me mettre hors d'état de nuire ? Même si Rachel décidait de te venir en aide votre victoire serait loin d'être garantie d'autant plus que si tu viens ici c'est pour t'entraîner. Qu'est ce qui vous prouve que je ne suis pas un mangemort ? D'abord le fait que j'ai participé à la capture du dernier Seigneur des Ténèbres, l'information a été relayée dans la Gazette du Sorcier et divers autres journaux. Alexander marqua une pause plongeant son regard dans celui de Peter. Crois-tu réellement que je prendrais le temps de vous entraîner si j'étais un mage noir et que je savais que vous avez prêté allégeance à l'Ordre du Phénix ? Combien de temps penses-tu qu'il m'aurait fallu pour vous vaincre par surprise l'un après l'autre parce que je ne vous aurais pas réunis si j'étais un mage noir ? Mes paroles te suffisent ou je dois alerter tout l'Ordre avec mon gallion d'urgence ?

Le ton d'Alexander était froid, il exposait des faits. Il n'en voulait pas à Peter de poser une question somme toute légitime, il s'en voulait de ne pas avoir été assez convaincant aux premiers abords. Le temps était précieux, l'Ordre ne pouvait pas se permettre de perdre ses alliés simplement parce qu'ils n'était pas assez entraînés.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle Privée Isolt Sayre

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 6 Sep - 19:11


Ester resta un peu à l’écart le temps que les tensions ne s’apaisent. Au fond cela l'amusait d'assister à cela. Peter n'avait pas changé, il semblait être rester le même avec quelques années en plus. Pas assez confiant envers les autres, mais pas très convainquant non plus. Quitte à avoir des doutes, il aurait dut jouer la surprise. Au lieu de cela il semblai avoir préféré poser une question qui confirmais à la personne en face de lui qu'il faisait bien partie de l'Ordre. Ou en tout cas qu'il en savait plus qu'il ne le disait sur le gallion.

A l'inverse, la réaction de la sorcière aurait put sembler quelque peu précipité. Il était assez étrange qu'elle accorde sa confiance aussi rapidement à un inconnu. Néanmoins, c'était lui qui avait prit contacte. Cela aidait à y voir plus clair. D'autant que, la thèse du piège mangemort n'avait même pas effleuré l'esprit de la verte, qui les pensait trop... eux, pour prévoir un stratagème aussi subtile. Surtout pour éliminer deux simples petits alliés. Ni Peter ni elles n'étaient réellement une menace à l'heure actuelle des choses, la preuve étant qu'ils étaient ici, pour s'entraîner.

La sang-pur joua avec sa baguette, écoutant néanmoins ce qu'il se disait. Il était vrai que si les choses venaient à tourner mal, que ce rendez-vous était effectivement un piège, elle se rangerait presque inévitablement du côté de Peter. Cela faisait longtemps qu'ils travaillaient ensemble lui et elle, longtemps qu'ils se battaient main dans la main. Alors elle lui lança un regard qui se voulait encourageant, pour montrer qu'elle croyait cet homme. Elle espérait que l'entraînement pourrait commencer plus vite ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle Privée Isolt Sayre

Message par : Peter McKinnon, Lun 18 Sep - 14:21


La tension était palpable et on ne pouvait en vouloir à personne. Ni à Peter d'être (trop) prudent, ni à Rachel de ne pas tenter de calmer le jeu, ni à Alexander de sembler particulièrement froid. Le ton de l'entraineur et ses explications n'étaient pas de nature à convaincre Peter. En effet, il ne se fendit même pas d'un petit détail, d'une petite information, destiné à confirmer à l'ancien préfet et à son acolyte qu'il connaissait bien l'Ordre. Et, après grande réflexion de sa part, ce fut sans doute ce qui arriva le plus à faire changer d'avis Peter. Quelqu'un cherchant absolument à les embobiner aurait très probablement déversé tout ce qu'il savait sur l'organisation, là où un véritable phénix était tenu au secret, même vis-à-vis des alliés.

Aussi, une fois le petit laïus de l'entraineur terminé, Peter inclina silencieusement la tête en signe d'approbation. Tout était en ordre et, au pire, il allait tâcher bien de rester sur ses gardes au cas où les choses se compliqueraient. Enfin, s'il y avait du grabuge, il essayerait surtout d'aligner trois sorts à la suite correctement, les duels n'étant absolument pas son fort.

- Alors, on commence par quoi ?

Venant de la part de quelqu'un qui avait un peu plus tôt remis en question l'allégeance de l'ancien lauréat du sourire le plus charmeur, c'était plutôt encourageant comme question. Mais, cela n'empêcha pas Peter de se pencher à l'oreille de Rachel pour lui murmurer :

- Allez, si on ressort vivant d'ici je t'offre un verre post-entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Salle Privée Isolt Sayre

Message par : Alexander Scott, Sam 23 Sep - 18:19


Comment les alliés allaient-ils réagir ? Comment aurait-il réagi à leur place si on lui avait parlé ainsi ? Comment aurait-il réagi si quelqu'un se prétendant membre de l'Ordre du Phénix l'avait enfermé à l'intérieur d'une salle ? Ce n'était pas la première fois que le sorcier de l'est procédait ainsi pour approcher des proches de l'organisation. Par le passé il avait donné rendez-vous à un futur frère d'arme dans une salle d'interrogatoire du ministère de la magie qu'il avait pris soin d'entièrement isoler afin de pouvoir à toute éventualité. Donner rendez-vous dans des lieux isolés, à des heures tardives... Finalement ça ressemblait bien à des stratagèmes de mage noir. Qu'est ce qui l’empêchait de se débarrasser des deux jeunes gens qui l'accompagnait ? Seule une poignée d'année les séparait cependant il était évident pour le pourfendeur de magie noire qu'il était capable de les neutraliser l'un comme l'autre. Désormais il paraissait évident à Alex' qu'il s'y était mal pris pour approcher les deux alliés ou au moins pour approcher Peter, mais quelle était la probabilité pour qu'il tombe sur un deuxième allié, et ceci le soir même de l'entraînement de Rachel ? L'occasion était trop belle, il ne pouvait définitivement pas passer à côté et sa précipitation l'avait poussé à faire des erreurs. Agir dans la précipitation, ce n'était pas une erreur que l'on pouvait se permettre lorsque l'on faisait parti de l'Ordre du Phénix. La précipitation menait aux erreurs, les erreurs attirait les Aurors et les Aurors envoyaient à Azkaban. Scott pesta intérieurement contre lui même, il n'avait aucune intention de finir à Azkaban. Bien sûr ce soir tout ceci n'aurait pas une grande incidence sur lui, qu'est-ce qui l’empêchait d'effacer la mémoire de Peter et Rachel en cas de problème ? Probablement ses faibles talents en tant qu'amnésiste, dans l'affaire il risquait surtout de les légumiser et de s'attirer bien plus d’ennuis.

- Alors, on commence par quoi ?

Alexander souffla, visiblement ces derniers arguments avaient suffis à convaincre l'ancien Serpentard, c'était mieux ainsi... Pour eux, comme pour lui. Aujourd'hui il allait s'assurer qu'ils seraient capables de rester en vie la prochaine fois qu'ils tomberaient contre un mage noir. Comment allait-il faire ça ? En leur apprenant ce qui n'était pas enseigné à Poudlard. Oh bien sûr il ne comptait pas leur enseigner les sortilèges impardonnables, il y avait bien d'autres points de la formation de l'école de sorcellerie sur lesquels il était important de revenir. Avec le temps le chasseur de mage noir s'était rendu compte que les cours de défenses contre les forces du mal portaient bien mal leur nom... On apprenait bien des choses lors de ces cours mais on apprenait certainement pas à se défendre contre les véritables forces du mal. Mettez n'importe quel élève de septième année face à un mage noir décidé à verser le sang et l'issu sera unilatérale dans la majorité des cas. Parfois un professeur sortait du lot et apprenait des choses réellement utiles aux élèves mais ce genre de professeur pouvait se compter sur les doigts d'une main. Il était affligeant d'apprendre que certains professeurs de défenses contre les forces du mal ne s'étaient jamais retrouvés en face de véritables mages noirs, n'avaient jamais goûter au désespoir de croiser un détraqueur, ne connaissait pas le frisson provoqué par un duel à mort. Sur quelle expérience se basaient-ils pour former les élèves ? Ce n'était pas en étant champion de duel de la ville du coin qu'ils seraient capables de combattre les véritables forces du mal. Heureusement le Heurtoir avait été créé pour pallier à cette enseignement perfectible. Ce soir là Alexander était là pour augmenter la durée de vie des alliés de l'Ordre du Phénix en cas d'affrontement avec un mage noir.

- D'habitude je commence toujours par une partie pratique afin d'évaluer le niveau de mes élèves mais ce soir on va procéder autrement. Avant toute chose je vais vous expliquer ce qu'est un duel. Dit comme ça il était concevable qu'ils se posent des questions mais Alexander s’empressa de continuer pour ne pas être interrompu. Le duel est une danse, celui qui mène la danse gagne l'affrontement, c'est aussi simple que ça. Vous ne pouvez pas vous permettre de laisser votre adversaire mener la danse, vous ne pouvez pas vous permettre de vous laisser canarder. Si vous subissez le duel alors vous finirez par perdre parce que vous vous épuiserez à défendre alors que votre adversaire se contentera de faire pleuvoir une pluie de maléfices tous plus mortels les uns que les autres sur vous. Vous devez mener la danse, votre adversaire ne pourra pas vous attaquer aussi longtemps que vous lancerez des sortilèges sur lui, il sera bien trop occupé à se défendre. La meilleure défense c'est l'attaque. Par le passé Alexander détestait ce proverbe, aujourd'hui il en comprenait enfin le sens et essayait du mieux qu'il pouvait de l'appliquer pendant ses duels. Aujourd'hui je vais vous apprendre à mener la danse, je vais vous appendre à vous défendre efficacement afin de récupérer rapidement le tempo dans le duel. Alexander s'éloigna de ses deux élèves d'un soir, les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Les actes sont la meilleure explication que je puisse vous fournir. Faisons un duel amicale, attaquez moi tout les deux, pour ma part je ne vous attaquerai pas directement. Quoi qu'il se passe gardez les yeux ouverts et retenez bien les sortilèges que j'utilise.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle Privée Isolt Sayre

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 25 Sep - 22:31


Lorsque la situation se stabilisa enfin, Ester s'approcha des deux hommes, baguette en main, prête à s’entraîner. Elle ne savait pas s'il était rassurant ou non de voir qu'elle n'avait pas changer en prenant de l'âge, elle restait la même pacifiste qui préférait rester en arrière des conflits. Néanmoins il allait véritablement falloir que cela change pour de bon, la brebis deviendrait un loup ! Heureusement pour elle, la sorcière se reconnaissant aisément certains talents lorsque la situation l'exigeait réellement.

A la remarque de Peter, Ester ne put s'empêcher de rire. Il était bien optimiste de croire qu'ils auraient encore la force de se traîner jusque dans un bar après ceci. La verte ne pouvait pas entrer dans la tête des gens, mais il était presque évident pour elle que le Scott ne les cajolerait pas. Sans doute les bousculerait-il plus que n'importe quel autre client. Enfin, si les rôles avaient été inversés c'était comme cela qu'elle aurait agit. Elle se pencha pourtant à son tour avant que l’entraîneur de commence ses explications.

- La deuxième tourné sera pour moi alors !

Et les choses sérieuses pouvaient enfin commencer. Scott leur expliqua les bases d'un duel et donc les bases pour rester en vie le plus longtemps possible. Informations qui ne firent que rendre Ester un peu plus perplexe quand à ses capacités à servir à quelque chose. Sa nature à elle la poussait d'avantage à se cacher qu'à attaquer. Mais encore une fois, il allait falloir qu'elle change. Et en soit la technique n'était pas difficile en théorie. Elle y avait déjà pensé. Celui qui gagnait c'était celui qui attaquait. Ester n'était pas assez douée encore pour se permettre de jouer les fines bouches. De plus, elle voulait apprendre ! Dès que l'appel au duel fut lancer, Ester attaqua dont. Au fond elle espérait surement gagner des points en jouant sur l'effet de surprise en attendant à peine qu'il finisse sa phrase pour attaquer.

- Promptus Nebulae ! Terra soluenta ! lança-t-elle à la suite avant de pousser Peter sur le côté pour qu'il ne reste pas sur place lui non plus.

Cela, elle le tenait de Malicia. Ne jamais rester immobile. La sorcière informula alors un #Occulo Cati sur Peter pour lui permettre de voir à travers de brouillard. Elle espérait gagner ne serait-ce qu'un peu de temps. Ne serait-il pas efficace, lors d'un duel en binôme que l'un attaque et que l'autre protège ? Histoire d'avoir un panel de sort plus complet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle Privée Isolt Sayre

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2

 Salle Privée Isolt Sayre

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.