AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir
Page 2 sur 5
Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Elias Baxter
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard

Re: Salle Principale

Message par : Elias Baxter, Dim 26 Fév 2017 - 13:19


Réponse à Aileen, Jean et John

Le pied de l'intrépide vint se poser sur le gant. « Ah ouais ! Toi tu lances les duels irréfutables ! Je suis tellement chaud, tu sais même pas ! » V'là qui s'annonçait bon ! Mais alors que les deux étaient près à en découdre dans l'instant, la voix de la jolie rouquine s'imposa. « Pour l'échauffement, on va faire au plus simple. Prenez place sur une piste d'échauffement et enchaînez l'exercice suivant. À l'aide de sorts basiques, vous prendrez chacun votre tour le rôle de l'attaquant et du défenseur. Le premier à gagner deux échanges, gagne le match. »

Elias s'agita, paré à attaquer. Parce qu'évidemment il serait l'attaquant, étant le plus âgé. Respect aux anciens !  « John, vu que tu es le moins expérimenté, je te laisse commencer l'attaque. Je servirai de juge à ce petit match amical, donc ne pensez même pas à tricher ! » Les lèvres entrouvertes, les sourcils arqués, Elias s'insurgeait comme un enfant. Le jeunot qui prenait la main ? V'là autre chose ! Mais soit. Il devrait faire avec. Il s'appliqua à sourire à son adversaire tout en levant sa baguette. « Tricher n'est pas jouer m'dame ! » Il assura un clin d'oeil à la rouquine avant d'apercevoir un Ty Jean qu'apparaissait tout en noblesse dans l'arène. Costard cravate, il faisait dans le classe le malin ! Elias l'abreuva d'un joyeux « Hellow ! » fort mielleux.

Se tournant vers son adversaire, il constata que Johny Boy avait prit de la distance et que baguette en main il s'apprêtait déjà à assener son premier jet. Elias répliqua d'un geste vif et informula un premier #Protego d'une potentielle longue série. Il fallait qu'il garde la tête froide. Sa concentration revenu dans l'instant, il plissa les yeux comme s'ils s'étaient trouvés dans un western. Il avait bien de la chance dans sa malheureuse distraction que l'jeune garçon épèle ses formules comme un bon élève. A l'entente du « Tarentallegra ! », Elias s'écarta d'un pas de danse en lambada, sans se soucier de le contrer d'une quelconque formule.

Il était rapide l'animal, sans doute que le sort Revigor lui avait fait pousser des ailes. Continuant de danser sur le côté, mimant ce qui aurait été si le sort l'avait touché. Il agrémenta son cinéma d'un rire articulé avant de brusquement agité sa baguette vers Johny Boy. Plutôt que d'informuler ce coup-ci, il se décida à le héler haut et fort. « #Everte Statum ! ». Sitôt après et sans attendre de voir si le sort avait fonctionné, il informula un #Pedes Palmipedes. Qu'il fasse coincoin dans son coin le p'tit gars ! Et s'il comprenait pas la leçon, il verrait s'il pouvait pas lui ajouter un bec !
Revenir en haut Aller en bas
John McGrath
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle Principale

Message par : John McGrath, Lun 27 Fév 2017 - 17:54


Réponse à Elias, Aileen et Jean.

Une goutte de sueur. Déjà. Il faut avouer qu'aux yeux de John, Elias était vif. Plus concentré et puissant qu'il se l'imaginait. Le jeune homme avait du mal à rester concentré avec les bêtises de son adversaire. Souriant, ricanant par moments, il ne se battait pas au meilleur de ses capacités. D'ailleurs, rappelons nous que ce n'était qu'un entraînement ! Sans grand titre à la clef, ni même de petite récompense... A moins que... Non, il en fallait un peu plus pour impressionner la rouquine et... Jean !

Faisant son apparition, le Parker fit détourner le regard du jeune homme un bref instant. Une seconde plus tard, Elias ripostait. La seconde de trop. L'étudiant venait à rabattre son bras dans une posture défensive, murmurant un #Protego rapide afin de ne pas s'envoler contre le mur. Ressentant malgré tout une secousse dans l'avant bras et les jambes peu sûres, John tenta de se redresser rapidement. En vain. Elias le guettait au détour. Un mouvement de la part du brun et une réaction trop lente de la part du garçon et une légère fumée au couvert les pieds de notre héros. Baissant les yeux et constatant l'étendue des dégats, un hoquet de surprise prit John. Ses pieds étaient devenus de grandes palmes de canard. Ayant du mal à tenir debout sur ces pattes orangées et tanguant d'un côté puis d'un autre, le pauvre Gryffondor était bel et bien partagé entre l'envie d'hurler de rire et de la panique. Mais il fallait se reprendre. Garder l'esprit fixé sur l'actuel.

Un mouvement et baguette, pointée vers Elias et des étincelles la quittèrent de nouveau #Malum Contigo... Maintenant, il fallait croiser les doigts et croire en un peu de chance. Faisant un tour sur lui même pour exécuter une nouvelle pirouette magique, ses palmes claquant contre le sol de façon ridicule, le jeune garçon toujours vif enchaîna rapidement. Si Elias pouvait se permettre de rire et faire le pitre, en situation de combat, John n'avait pas l'expérience nécessaire pour prendre autant de légerté et de facilités !

Il fallait qu'il le touche qu'une fois. Les sorts passaient à une vitesse folle entre ses yeux. L'illumination, espérons que le brave camarade ne s'attende pas à recevoir une nuée... Un #Vampirello Fléau fusait vers l'ancien Serpentard. Entourées d'une fumée violacée, une petite nuée de minuscules chauve-souris fendait l'air pour l'atteindre. Des glapissements immondes et des petites gueules menaçantes. L'adolescent jouait le jeu à fond.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Baxter
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Re: Salle Principale

Message par : Elias Baxter, Mar 28 Fév 2017 - 10:23


Réponse à Aileen, Jean et John
John j'te laisse décider du résultat, haha !


« Eh ben alors mon canard ? T'arrive plus à marcher comme il faut ? » C'était la grande poilade. Le petit Jésus en culotte de velours comme on dit. Avec en prime des pieds palmés. Le Johny Boy, s'il avait eu un bec, aurait eu un oscar du plus beau canard. Il savait même plus distinguer son pied gauche de son pied droit ! Elias était plié au vu du gamin embourbé dans ses propres pieds. Si plié finalement qu'il ne vit pas son châtiment fondre sur lui à vive allure. Le filament le fouetta sans douleur, et il ne ressentit rien qu'un maigre fourmillement dans le postérieur. Soit ! Ben ça serait pas si dur s'il envoyait des sorts qui faisaient du rien ! Rien que pour le fun, il laissa le prochain l'atteindre aussi.

Graaaaave erreur ! Une nuée de mini-vampirette vinrent lui sucer le visage, leurs ailes battants contre ses jours avec rage. Il allait faire un carnage ! Se débattant comme un fou furieux, il tenta de les détacher au mieux. « Arhmf... cassez vous sales arhhhfm... Aaah ! » Les pieds claquant contre le sol, il tenta de lancer un sort à l'aveuglette de sa baguette. « #Pec...lhumr...us Ud...rrr...is ! » Les bestioles s'affairaient à lui pincer le nez, les lèvres, et finalement d'un large geste il les balança toutes au sol. Il brandit de nouveau sa baguette vers John, les yeux bouffis, la vision floue. « #Oppurrno » Opurrno ? Mais qu'est-ce c'est qui lui arrivait d'un coup à plus savoir lancer ses sorts ! Et c'est là qu'il comprit. Le saligaud. Il souffla entre ses narines, bougon. L'âpre fumée qui venait de sortir de sa baguette n'augurait rien de bon...
Revenir en haut Aller en bas
John McGrath
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle Principale

Message par : John McGrath, Jeu 2 Mar 2017 - 16:27


Grand John, sur ses pieds palmés était prêt pour en faire tout un fromage. Tanguant de gauche en droite, d'avant en arrière, il manquait de s'écrouler à tout moment. Voilà un spectacle qui devait arracher au moins un sourire à Jean et Aileen ! En grande difficulté, John avait malgré tout réussi à formuler ses sortilèges et... Miracle ! Les deux avaient atteint leur cible.

Alors c'était au tour de Johny de rire. Pointant de l'index de sa main libre Elias, le garçon riait aux éclats, alors que son pauvre camarade se faisait picorer par les minuscules bêtes. Une belle bande de saloperies, ces vampirettes. Toujours prêtes à rendre votre visage ressemblant à celui d'un adolescent en pleine crise d'acné. De loin évidemment, ne soyons pas vaches. Fort heureusement pour le trentenaire, il n'était pas bien difficile que de se débarasser de ces petites choses. En un geste de bras, fichant la belle compagnie à même le sol, l'invocation disparut.

- Wohohoho !

Agitant les doigts en l'air et sautillant sur ses palmes, John provoquait et se moquait du Beau-Serpent. La scène méritait d'être cocasse. S'ils n'avaient pas montré des combinaisons basiques redoutables, on pouvait leur concéder qu'ils étaient originaux. Uniques dans leur genre, ces deux énergumènes. Mais voilà qu'Elias repassait à l'attaque !

# Oppurrno !

De nouveau, l'étudiant se poilait ouvertement, tournant la tête vers Aileen et Jean.

- Pupurrrrno ! Hahahaha ! Répète pour voir, Eli ?! (Note du narrateur : à prononcer "Elaï")

Mais... Le petit homme n'allait pas rire bien longtemps. La fumée sortie de la baguette d'Elias était déjà sur lui. Venant toucher le jeune garçon, ce n'est pas une pluie de petits objets qui fut déversée sur John. Non. C'est John qui fut propulsé à travers la pièce, entre Aileen et Jean, faisant plusieurs rouler-bouler jusqu'au mur. Un effet secondaire peu agréable on dirait.

Une seconde de silence, puis une autre... Enfin, l'adolescent brandit son bras en l'air, le pouce levé.

- Tout va bien ! Je suis vivant !

Rieur, se frottant l'arrière du crâne, le blond venait de se relever. Prenant la pose du haut de ses palmes de canard.

- Pas la peine d'accourir pour me sauver, Lee !
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Salle Principale

Message par : Jean Parker, Dim 5 Mar 2017 - 18:28




Rp pour Elias et John



Pourquoi est-ce que Jean croisait toujours Elias dans une situation absolument inédite ? Quand ils se retrouvent bourrés tous les deux dans un bar, quand on le trouve dans un état étrange à Poudlard le temps d'une soirée et là, entrain de commencer un duel au heurtoir avec un autre élève beaucoup plus jeune que lui.

C'était un mélange de moment hilarant et déprimant, à se demander comment fait il pour toujours se retrouver dans ce genre de situations ? C'est une bonne question. Quoi qu'il en fut, le sorcier commença à regarder le duel, pis l'envie de se fumer une cigarette se fit ressentir et fut plus forte que celle d'observer un duel épique. Attendant que le moment commence et que les deux sorciers se concentrent sur leur adversaire respectif, le gérant s'éclipsa et sortit de l'établissement, clope au bout des lèvres. Il l'alluma et se posa tranquillement. Prenant le temps de profiter de chaque taff de fumée nauséabonde, le sorcier contempla les gens qui marchaient dans les rues, qui s'occupaient de leurs petites affaires.

C'était un moment de détente avant du boulot, même si cela allait être marrant de faire un duel et d'entrainer son ami Elias. Bon il y avait moyen qu'il perde lamentablement, qu'il prenne une fessée magistrale mais bon... Cela allait promettre un après midi plein de rebondissements. Il espérait juste que Elias soit calé niveau théorie, et qu'il n'y avait qu'un peu de pratique à faire.
Lorsqu'il eut finit de savourer sa clope, le sorcier rentra dans l'établissement et retourna dans la salle principale. Il avait du s’absenter quoi ? Cinq, dix minutes grand maximum.

Le sorcier sembla arriver à temps, pour se remettre à sa place et voir le jeune homme être projeté à travers la pièce entre lui et Aileen. C'était drôle comme accueil, l'issue du combat était réglée au moins. Le serpentard allait pouvoir s'occuper de son ami Elias, il allait falloir se concentrer et assurer.

Bien joué vous deux, c'était un beau combat. Bon il ne l'avait pas vraiment vu mais il n'en doutait pas.

Venez tous les deux avez moi, finalement le temps que ton entraineur arrive John je vais m'occuper de vous deux. Réfléchissez à ce que vous voulez travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Baxter
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Re: Salle Principale

Message par : Elias Baxter, Mar 7 Mar 2017 - 10:22


Réponse à Aileen, Jean et John

Il se poilait l'enfant. En toute insolence, avec un virulence qui dépassait l'entendement. Aussi quand il se prit la fumée du sort désarticulé et qu'il fut propulsé contre le mur, Elias manqua pas de l'imiter, plier en deux, la larme à l'oeil. « Hahaha ! R'garde moi ça ! Il tient pas sur ses pattes le petit canaaaard... » Il essuya la perle au coin de ses yeux d'un revers de manche. Il était pas rouillé le vieux brigand, ça non. « Tout va bien ! Je suis vivant ! Pas la peine d'accourir pour me sauver, Lee ! » Et ben s'il était vivant c'était l'principal ! Elias lui adressa un clin d'oeil et lui avança un bras pour le saluer. « Merci pour ce duel McGrath, ça fait plaisir. »

« Bien joué vous deux, c'était un beau combat. » Le Jean ! Elias l'avait presque oublié avec toute cette histoire. Le Jean qu'allait s'occuper de lui. V'là qu'allait donner ! En plus là il était chaud patate, comme la braise. « Venez tous les deux avez moi, finalement le temps que ton entraineur arrive John je vais m'occuper de vous deux. Réfléchissez à ce que vous voulez travailler. »

Elias claqua des mains avec enthousiasme avant d'ébouriffer son cadet. « Yeees ! T'entends ça ? On reste ensemble mon gars ! Tu vas pouvoir prendre ta revanche ! Tu veux travailler quoi d'abord, la marche canard ou la prise au mur quand on te jette dessus ? » Taquin, Elias lui adressa un sourire d'une oreille sur l'autre avant de se tourner vers son entrainer. « Y a qu'un Jean comme toi pour tirer quoi que ce soit des gens comme lui hein. Ou même comme moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
John McGrath
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle Principale

Message par : John McGrath, Mer 8 Mar 2017 - 0:14


Sacrée petite secousse ! Mais il en fallait plus pour le mettre à mal. Se redressant et s’époussetant, le jeune homme vint attraper joyeusement la main d'Elias qui le remerciait de leur petit combat. Riant à voix basse, il n'avait pas l'air mauvais perdant, juste un peu sonné par ses roulades, peut-être.

- Beau combat ! T'es pas trop-trop rouillé, on dirait ! Haha !

Claquant le parquet avec ses palmes, John entreprit une petite danse de... Canard, battant des coudes, avant de finalement faire disparaître le tout d'un #Finite Incantatem bref. Pas trop le temps de déconner, ou de donner de la tête ailleurs, Jean Parker, le beaugosse toujours taillé dans un costard venait leur faire son petit speech d'entrée.

- Venez tous les deux avez moi, finalement le temps que ton entraineur arrive John je vais m'occuper de vous deux. Réfléchissez à ce que vous voulez travailler.

Le rire d'Elias et la main dans les cheveux déjà désordonnés du garçon lui arrachèrent un sourire.

- Yeees ! T'entends ça ? On reste ensemble mon gars ! Tu vas pouvoir prendre ta revanche ! Tu veux travailler quoi d'abord, la marche canard ou la prise au mur quand on te jette dessus ?

Et John ne prenait jamais mal les interventions d'Elias, il appréciait l'humour sans retenu de ce dernier et le lui rendait bien, finalement !

- Hah' ! Bonne nouvelle ! Mais je sais pas si tu vas tenir le rythme, hein ! Le poid de l'âge, hmm ? J'avais même piqué sa dulcinée à un récent bal, tant il était lent !

Evidemment, la fin de phrase était adressée à Jean. John se poilant un coup, sans méchanceté, avant de reprendre.

- Ce qu'on veut travailler ! Assouplir les mouvements de hache de papy p'tet ! Ca serait bien pour lui ! Nan ! Sérieux ! Je sais pas bien ! Moi j'aimerai bien connaître les meilleures combinaisons de sorts pour attaquer ! Oh, ouais, voilà, les combinaisons, m'sieur Parker !

Claquant des doigts et levant le pouce vers Jean, le jeune Irlandais hochait vivement la tête, comme si son idée lui paraissait purement géniale... Alors que c'était une banalité pure.

Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Salle Principale

Message par : Jean Parker, Dim 12 Mar 2017 - 22:38



Un gain de temps bien futile pour réfléchir vite fait à ce qu'il allait faire faire à non pas un mais deux loustics à gérer. Bon cela faisait normalement deux cerveaux en plus pour réfléchir allait sans doute rendre la tâche plus facile... Menfin bon quand on voit le regard vif de ce cher Elias, on se dit qu'on était mal barrés. Après son ami était gentil ein !Mais bon c'est Elias quoi, pas grand chose à dire de plus... (jtm quand même)

Ils allaient dire vite fait ce qu'ils voulaient bosser et s'entraineraient l'un sur l'autre sous le regard superviseur de Jean. Dit comme cela, c'était ignoble, mais bon dans le cadre de l'entrainement cela ne l'était pas comme ça. Après bon il ne fallait pas y voir un côté cruel quoi.

Yeees ! T'entends ça ? On reste ensemble mon gars ! Tu vas pouvoir prendre ta revanche ! Tu veux travailler quoi d'abord, la marche canard ou la prise au mur quand on te jette dessus ?

Ah lala.. Pour une petite victoire contre un gosse, Elias s'amusait à faire le fanfaron et le beau. Il n'y avait vraiment que lui pour faire cela. Ouais ouais Elias ! dit-il en regardant son ami.
C'était sans compter sur la surenchère du perdant de fortune qui fit sourire Jean.

Hah' ! Bonne nouvelle ! Mais je sais pas si tu vas tenir le rythme, hein ! Le poid de l'âge, hmm ? J'avais même piqué sa dulcinée à un récent bal, tant il était lent ! Ce qu'on veut travailler ! Assouplir les mouvements de hache de papy p'tet ! Ca serait bien pour lui ! Nan ! Sérieux ! Je sais pas bien ! Moi j'aimerai bien connaître les meilleures combinaisons de sorts pour attaquer ! Oh, ouais, voilà, les combinaisons, m'sieur Parker !

Très bien, on va travailler cela.
Des combinaisons de sortilèges ? Cela allait sans doute être intéressant et utile pour tout le monde. Le gérant indiqua un coin ou quelques chaises étaient disposées pour pouvoir s'asseoir et discuter vite fait avant d'attaquer la partie pratique. Il s'assit tranquillement et se tourna vers les deux hommes.

Bon John tu veut qu'on étudies les combinaisons de sortilèges. On va commencer par un peu de théorie et après une partie de pratique. Asseyez vous je vous en prie.

Bon tous les deux, que savez vous sur la combinaison de sortilèges, en avez vous déjà utilisé ?
Revenir en haut Aller en bas
Elias Baxter
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Re: Salle Principale

Message par : Elias Baxter, Mar 14 Mar 2017 - 10:52


Réponse à Jean et John

John répondit du tac au tac, tacle dans la fierté du sorcier qui n'en perdit pas pour autant son sourire légendaire. Le poids des ans, il le sentait pas, et mourrait sans doute avant d'avoir eut le temps d'en ployer. Il se l'était jurer y a bien longtemps déjà. « Bon John, tu veux qu'on étudie les combinaisons de sortilèges. On va commencer par un peu de théorie, et après une partie de pratique. Asseyez-vous je vous en prie. » Ce qu'il était sérieux dans son costard le Jean. Assidu, Elias s'assit et tapa la chaise près de lui. « Allez Johny, viens par là, c'est l'heure de la leçon. Si t'écoutes pas tu vas encore te rétamer, tu veux pas ça mon gars ! » Puis se tournant vers son ami il offrit un vaste sourire d'enfant. « Bon tous les deux, que savez vous sur la combinaison de sortilèges ? En avez-vous déjà utilisé ? »

Il avait une forte envie l'Elias de lever le doigt, comme à l'école quand il était tout gamin, tout minot, avec les autres tarés de l'orphelinat. Mais quand il faisait ça les autres ils lui balançaient des boulettes de papier, alors dans le doute il préféra s'abstenir et directement parler. On savait pas, des fois que y avait pas que ses souvenirs pour le hanter. « C'est un combo qui envoies du pâté non ? Genre j'envoies un maléfice du mouton sur Johny Boy ici présent suivi d'un splendide maléfice du saucisson et BOUM le gars pense qu'on va le cuisiner pour lui ronger les os ! » Ça lui donnait faim rien que de parler de mouton. « Ou alors j'lui lance un Tarantallegra pis j'enchaîne sur un Lumus Solem et BIM on se croirait dans une boîte disco ! » Il leva un main pour en taper cinq à Johny Boy, qu'il espérait sur la même longueur d'onde que lui.
Revenir en haut Aller en bas
John McGrath
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle Principale

Message par : John McGrath, Lun 20 Mar 2017 - 2:00


J'ai pris un peu de retard, pardon !


Non mais regardez les. Dans la tête de ce pauvre Jean, devait naître petit à petit une douce migraine face à ces deux ravagés du ciboulot. On avait presque envie d'en prendre un, pour taper sur l'autre... Sauf que l'on a déjà vu où ça menait. Oui, oui. Effectivement : Nul part. Leur sérieux ne semblait pas au rendez-vous et leur concentration proposait un bilan mitigé, elle aussi. Qu'importe, au moins ils obéissaient. Se posant l'un et l'autre côte à côte, comme de gentils garçons qu'ils étaient, Elias et John regardaient le beau-Jean avec de grands yeux d'enfants... Qui auraient un clown en face d'eux.

- Bon John tu veux qu'on étudie les combinaisons de sortilèges. On va commencer par un peu de théorie et après une partie de pratique.

- Allez Johny, viens par là, c'est l'heure de la leçon. Si t'écoutes pas tu vas encore te rétamer, tu veux pas ça mon gars !

- Mais ouiiii ! Je suis làààà. Ca vaaaaaaa !! Faut pas croire que c'est un bon, hein ! Il se donne juste un genre !

Qu'est-ce qu'ils faisaient du boucan. Le jeune homme prit le temps de pousser l'épaule d'Elias, de façon amicale, mais bourrue malgré tout. Remuant sur sa chaise, le garçon remuait comme une anguille sur la chaise, trop excité par le duel du ridicule contre son camarade. Et... Par la présence de ce dernier, tout simplement. C'était comme voir un chien, rencontrer un autre chien. Ils se tournent autour en se reniflant et agitent leurs queues dans tous les sens. L'image est parfaite pour désigner ces deux zigotos.

- Bon tous les deux, que savez vous sur la combinaison de sortilèges ? En avez-vous déjà utilisé ?

- C'est un combo qui envoies du pâté non ? Genre j'envoies un maléfice du mouton sur Johny Boy ici présent suivi d'un splendide maléfice du saucisson et BOUM le gars pense qu'on va le cuisiner pour lui ronger les os !

- Non, non, non ! Attends ! Mieux ! Bam, maléfice du mouton, PUIS ! Un Dentesaugmento ! Et on a un mouton avec des dents énormes ! Styyyyylééééé !!... Ca sert à rien. Mais c'est stylé, quand même !

Décidemment, Jean aurait une vraie migraine à affronter si ça continuait dans ce sens là. Soit, ils étaient vraiment trop abrutis... Soit, en partie, ils se payaient la tête du pauvre beau-gosse en costard.

- Ou alors j'lui lance un Tarantallegra pis j'enchaîne sur un Lumus Solem et BIM on se croirait dans une boîte disco !

- Je sais ! Ouais ! Non ! Au début tu fais un Pernicies Ossis ! Puis t'enchaîne avec un Tarantallegra ! Le type c'est une gelée sans os dans les jambes qui remue au sol. Trop. Trop, trop bien !

Ils n'étaient pas beaucoup avancés avec tout ça. Les deux s'en tapant cinq et retournant leurs regards si innocents et dévoués à Jean, que ce dernier ne pouvait pas croire que l'on se moque de lui. Ils sont juste bas du front, c'était obligé...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Salle Principale

Message par : Jean Parker, Lun 20 Mar 2017 - 9:50


Déjà, gérer un Elias c'est quelque chose de relativement éprouvant, on a l'impression qu'il a bu, même quand il est sobre comme un chameau. C'était ce qui avait marqué Jean la première fois qu'il avait vu Elias à peut près sobre. Bon certes cela n'a pas duré longtemps, car il a bien fini pas se battre justement avec ce gosse, qui semblait être aussi "gentillet" que lui, ils s'étaient bien trouvés Tic et Tac tiens. Il faudrait s'armer de patience, mais bon au pire, quelques sortilèges biens placés leurs couperaient un temps l'envie de rire bêtement.

Allez Johny, viens par là, c'est l'heure de la leçon. Si t'écoutes pas tu vas encore te rétamer, tu veux pas ça mon gars !

Mais ouiiii ! Je suis làààà. Ca vaaaaaaa !! Faut pas croire que c'est un bon, hein ! Il se donne juste un genre !

Ah lala... Deux phéomènes qui se chambrent sans retenue, on allait bien rigoler tiens. Ouais, crois moi je le sais... Ein Elias ? Allez les gars on va essayer de se concentrer un minimum ein ? Vous pourrez rigoler, mais quand vous vous enverrez des sortilèges dessus. La patience n'était certes pas une vertu possédée par Jean, mais bon en faisant l'entraineur à ses heures perdues, il allait bien développer cette vertu.

C'est un combo qui envoies du pâté non ? Genre j'envoies un maléfice du mouton sur Johny Boy ici présent suivi d'un splendide maléfice du saucisson et BOUM le gars pense qu'on va le cuisiner pour lui ronger les os !

Non, non, non ! Attends ! Mieux ! Bam, maléfice du mouton, PUIS ! Un Dentesaugmento ! Et on a un mouton avec des dents énormes ! Styyyyylééééé !!... Ca sert à rien. Mais c'est stylé, quand même !


Ou alors j'lui lance un Tarantallegra pis j'enchaîne sur un Lumus Solem et BIM on se croirait dans une boîte disco !

Je sais ! Ouais ! Non ! Au début tu fais un Pernicies Ossis ! Puis t'enchaîne avec un Tarantallegra ! Le type c'est une gelée sans os dans les jambes qui remue au sol. Trop. Trop, trop bien !

Au moins ils avaient la blinde d'idée, c'est toujours ça...

Bon certes les gars, vos combinaisons peuvent à peut marcher bien qu'extrêmement ridicules. Déjà, il y a des combinaisons très simples et très efficaces, comme par exemple, de combiner un Aguamenti et un Electrocorpus permet de tremper un adversaire et que la décharge électrique soit bien plus puissante. C'est plein de petits trucs comme ça à maîtriser, pour ne pas se contenter ne simplement se protéger et de contre attaquer dans un duel. Vos idées sont bien en plus, mais l'objectif c'est des combinaisons faisant en sorte de vous faire gagner un duel.

Allez, citez moi chacun une combinaison que vous avez soit déjà utilisée, ou qui vous vient à l'esprit dans le but de nuire grandement à votre adversaire, toujours dans l'optique de le mettre hors combat.


Le temps de reprendre son souffle, le sorcier dévisagea ses deux élèves, bien curieux de voir ce qu'ils allaient lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Baxter
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Re: Salle Principale

Message par : Elias Baxter, Sam 25 Mar 2017 - 11:20


Au top ! Le jeunot il avait de la suite dans les idées, il répondait du tac au tac, il était blindé ! Le professionnalisme du Jean risquait d'en prendre un coup. Mais le type restait de marbre, dans son costard cravate. Un long discours quitta ses lèvres à haut débit. « Bon certes les gars, vos combinaisons peuvent à peut marcher bien qu'extrêmement ridicules. » Ridicule ? Non point ! Il manquait simplement d'imagination le pauvre ! « Déjà, il y a des combinaisons très simples et très efficaces, comme par exemple, de combiner un Aguamenti et un Electrocorpus permet de tremper un adversaire et que la décharge électrique soit bien plus puissante. » Pas bien idiot en effet. Mais d'un classique alarmant. Quoi qu'intéressant. Une bonne dose d'énergie en plein aquagym ça pouvait être intéressant.

« C'est plein de petits trucs comme ça à maîtriser, pour ne pas se contenter ne simplement se protéger et de contre attaquer dans un duel. Vos idées sont bien en plus, mais l'objectif c'est des combinaisons faisant en sorte de vous faire gagner un duel. Il admettait tout de même leur génie ! Elias émit un large sourire à l'entente de ces propos et fit une tape à l'épaule de son collègue. Toutes façons qui dit qu'ils le gagneraient pas le duel avec leurs gracieuses combinaisons ? « Allez, citez moi chacun une combinaison que vous avez soit déjà utilisée, ou qui vous vient à l'esprit dans le but de nuire grandement à votre adversaire, toujours dans l'optique de le mettre hors combat. »

Hors de combat. Ça voulait dire que le mec il pouvait plus rien faire quoi. Même pas appeler sa mère au secours. Elias se prit le menton entre ses doigts et réfléchit un court instant. En vérité ça lui était jamais arrivé de mettre un gars hors circuit comme ça, d'un coup de baguette. Il avait jamais eu à le faire. La parlotte réglait la plupart des cas qu'il avait rencontré. Et quand ça houlait, il prenait la tangente. Sauf s'il sentait que ça allait être marrant, comme avec John au bal l'autre fois. Ça n'empêchait qu'il s'y connaissait pas mal en sortilèges, et qu'il connaissait pas mal de combinaisons pouvant mettre un ennemi à terre. Il finit par ouvrir la bouche. « Leggluten ! Sur ses shoes. Le gars reste collé au sol, pis je lui balance une grosse bourrasque genre Eolo Procella, le mec se fait déchirer ! T'imagine bien que sans pieds il ira pas bien loin hein héhé ! » Il adressa un rapide clin d'oeil au Johny Boy avant de reporter son regard fierot sur le Jean. « Je te cache pas que j'ai jamais tenté mais j'suis sûr ça marche. » Il ajouta d'une voix amusée.
Revenir en haut Aller en bas
John McGrath
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle Principale

Message par : John McGrath, Jeu 30 Mar 2017 - 19:02


Pauvre Jean. Il affrontait les deux loustics avec beaucoup de courage. Beaucoup de sérieux, même. C'était chapeau bas pour lui, oui !

- Bon certes les gars, vos combinaisons peuvent à peut marcher bien qu'extrêmement ridicules. Déjà, il y a des combinaisons très simples et très efficaces, comme par exemple, de combiner un Aguamenti et un Electrocorpus permet de tremper un adversaire et que la décharge électrique soit bien plus puissante. C'est plein de petits trucs comme ça à maîtriser, pour ne pas se contenter ne simplement se protéger et de contre attaquer dans un duel. Vos idées sont bien en plus, mais l'objectif c'est des combinaisons faisant en sorte de vous faire gagner un duel.

Vraiment très sérieux même. A se demander s'il était toujours aussi classique et classe. C'était à vérifier avec le temps, s'il y avait un moyen de faire chavirer un peu Jean et s'il avait un peu plus d'expressions faciales que celle de Sylvestre Stalone. Poli qui plus est, il les abordait avec beaucoup de pincettes. C'était exceptionnel, oui ! C'était donc lui, Jean Parker, l'homme parfait dont nous rêvons tous ?

John l'avait écouté en se grattant la joue, battant des cils. Qui ne connaissait pas la combinaison entre Aquamenti et Electrocorpus ? Enfin, ce n'était qu'un exemple, après tout ! Ses rares duels étaient principalement contre son père. Et ce n'était jamais une vraie partie de plaisir. Nous avons vu un peu plus tôt que Filip McGrath était le genre d'hommes froids que l'on ne veut pas trop cotoyer au quotidien.

Allez, citez moi chacun une combinaison que vous avez soit déjà utilisée, ou qui vous vient à l'esprit dans le but de nuire grandement à votre adversaire, toujours dans l'optique de le mettre hors combat.

Elias, toujours bouillant n'était même plus une pile ! C'était un moteur à combustion en pleine marche ! Tout ce qui faisait ou disait, ça faisait "bam, bam bam !"

- Leggluten ! Sur ses shoes. Le gars reste collé au sol, pis je lui balance une grosse bourrasque genre Eolo Procella, le mec se fait déchirer ! T'imagine bien que sans pieds il ira pas bien loin hein héhé !

Ca c'était de l'imaginatif ! Du classe et du sale bien dosés ensemble ! Par-fait !

- Je te cache pas que j'ai jamais tenté mais j'suis sûr ça marche.

- Hahahaha, trop, trop sale ! Le mec il a plus de pieds ! Baaaah !!!

John était en train de se poiler ouvertement, tapant le sol avec ses pieds... Mais voyant le regard de Jean se poser sur lui, il prit quelques secondes de réfléxion, se tapotant la lèvre inférieure.

- Hmmm et genre si on balance un Gonflus sur le gars, on le fait gonfler, p'tet même décoller, il est tout gros, facile à viser et là, bam ! On le troue avec un Diffindo ! Clack, clack ! Le mec il est un ballon troué ! Nickel, nan ? Bon, c'est des sorts de base t'as vu... Mais c'est stylé quand même, non ?!

C'était vers Elias qu'il avait terminé sa phrase, lui faisant les yeux tout ronds, comme deux gallions.


Revenir en haut Aller en bas
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: Salle Principale

Message par : Vhagar Meraxès, Lun 17 Avr 2017 - 0:32


Vhagar descendait du bureau du Heurtoir, se demandant encore pourquoi il avait opté pour une pièce commune pour lui et son associé. Une entre nauséabonde et douteuse agressait ses sinus à chaque fois qu'il passait même simplement récupérer un dossier. Le propriétaire du Heurtoir n'était pas tellement présent, mais il pouvait constamment sentir celle des manigances de Jean Parker. Il arriva devant le comptoir derrière lequel Aileen faisait ses petits travaux habituels. Il avait longuement hésité, avant de l'engager elle, mais au final il ne regrettait pas son choix, et probablement que Parker non plus.

- Salut Aileen. T'as du nouveau pour moi?


- Salut! Oui Jean est avec deux clients, il faudrait que tu prennes l'un des deux en charge.

Elle lui tendit le dossier d'inscription des deux nouveaux arrivant, Baxter et McGrath. Il jeta un coup d’œil rapide au deux, avant de les remettre à la stagiaire. Il passa un moment derrière elle et derrière le comptoir. Manque de motivation certain pour aller ranger son attirail d'extérieur à l'étage, il laissa ses gants et son manteau derrière le comptoir, tout de même hors de portée et de vue des clients. Il repassa de l'autre côté, et se dirigea vers la salle principale.

Il traversa la grande porte, transition entre le design et l'infini des étoiles. Parker n'avait pas encore matérialisé de décor, alors avant qu'il ne fasse, Vhagar leva sa baguette vers le plafond, modélisant peu à peu la grande salle de Poudlard, tout en marchant vers le trio de choc. C'était ce décor là que son ancien formateur au quartier des Aurors, Amnésius Croupton, avait choisi pour son test d'entrée. Aujourd'hui il le savait mort, et bien que cela ne l'affecte pas plus que ça, il eu une pensée pour son ancien partenaire, en approvisionnant le sablier avec des émeraudes d'un vert éclatant, comme si encore une fois Sepentard avait gagné la coupe. Le sol se dessina alors sous les pieds des jeunes hommes et d'Elias, des tables apparurent de part et d'autres, avec les petites nappes et tous les plats garnis comme si c'était le jour de Noël dans l'école. Rangeant pour le moment sa baguette, il entendit quelques mots de la conversation en cours, et manqua de soutenir son front avec sa main, tant les aberrations qu'il entendait étaient immenses.

- Le temps que vous fassiez gonfler une menace comme un ballon de baudruche, monsieur McGrath, il aura le temps de vous tuer six ou sept fois avant d'être trop gros pour pouvoir vous contrer, si jamais vous parvenez à le toucher bien sûr. Quand à vous monsieur Baxter, le jour ou vous lancerez un sortilège de bourrasque assez puissant pour séparer un homme de ses pieds, dans la logique ou ceux-ci restent collés, vous pourrez probablement aller vous soulager sur la tombe d'Albus Dumbledore, car je doute que même lui en fût capable.

Il garda son air grave un moment, regard assez sévère même, puis accorda un sourire aux deux clients, parce-qu'au final, c'étaient surement deux bonnes blagues d'hommes un peu trop décontractés. Il sorti de nouveau sa baguette, et pris le pas pour se séparer un peu du groupe, invitant John McGrath à le rejoindre pour poursuivre son entrainement. Il avança vers la table des professeurs, qui semblait bien sûr aussi réelle que la vrai, en tout cas dans ses souvenirs, et posa son fessiers contre le pupitre, attendant que son élève le rattrape.

- Bon, je vous préviens, je ne joue pas dans la dentelle. Vous venez pour apprendre, alors le mieux que je puisse faire est de vous mettre dans une situation qui vous fera apprendre. Il y aura du mouvement. Sur une échelle de 1 à 10, à combien vous jugeriez votre aptitude au duel?


Le genre de question que Vhagar posait à chaque client, pour savoir à qui il avait affaire, et quel taux de ses capacités il exploiterait. A modifier si besoin est, au fur et à mesure du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Veuve noire


Re: Salle Principale

Message par : Aya Lennox, Lun 17 Avr 2017 - 15:21


Privé avec Vhag.
Inscription ponctuelle à 1G.

Elle pleure.
La gamine pleure dans la rue. Face toute rouge et changeante d'expressions, de la colère à la médiocrité maladive ; visage intolérable de lubie, toquade enfantine et fatigante. La femme qui la tient à bout de bras amorce les hostilités.

Arrête tes caprices.
On préfère passer à côté, se taire. Ça ne regarde personne.
On marche dans la rue, perd l'identité précise. Elle roule sous nos pieds comme une bille et se perd dans les caniveaux remplis d'eau. On se surprend à aimer ça. Petits talons claquant sur les pavés. On aime ce personne que l'on revêt.
La reconnaissance n'existe plus. On est rien au milieu de tout.

Elle n'a jamais trouvé d'intérêt à dire son nom, son prénom avec fierté. Elle ne sait pas pourquoi Aya. Même si le Lennox est ancré dans ses veines comme une marque bien précise du d'où je viens.
Tout ce qu'elle veut savoir, c'est où elle va.

Dans sa tête, cachée par sa capuche, elle énumère les raisons.
Curiosité flegmatique ; jour de congé, sait pas quoi faire, il est pas là, elle est partout ailleurs. Elle n'en peut plus du marbre froid sur lequel elle flâne pieds nus. Veut sortir pour se souvenir qu'elle ne connaît personne.
Gage de fierté, la cicatrice sur son buste, cachée par une large étole, le lui rappelle. Elle en a marre de se prendre des coups et ne veut pas montrer faiblesse devant Azphel. Le savoir au-delà du jugement ne modifie en rien sa verve. Elle ne veut surtout pas lui laisser le soin de lui rappeler qu'elle n'est pas prête. Un peu d'aide extérieure ne peut être de refus. Même s'il est là pour l'aider, elle... Bref.

Elle a entendu parler du Heurtoir comme tout le monde. N'est finalement même pas allée à son gala d'ouverture. Puisque le monde survit, dehors. Et qu'elle a la manie d'être déphasée.
Un soupir lui échappe lorsqu'elle pousse la porte d'entrée, et d'un geste de la main, elle dévoile ses mèches d'avoine imprégnées de pluie. S'enfermer ici est peut-être une bonne idée.

Après un vague regard autour d'elle, pointe du nez vissée sur chaque détail du lieu, elle s'attèle à remplir, studieuse et concentrée, le dossier d'inscription mis à la disposition des arrivants et finit par se diriger vers une piste au hasard, manteau léger tenu sur son bras, baguette dans sa main légère.
Une pensée, au bruit de ses petits talons sur le sol, à sa tenue anti-sportive qu'elle aurait peut-être du revoir avant de mettre le pied dehors. Même si le principe de l'apparence est de la rendre trompeuse. Qu'importe, et sa main se referme sur un pan de son chemisier, réalisant maladroitement que sa marque demeure visible.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Salle Principale

Message par : Jean Parker, Mer 19 Avr 2017 - 12:54


Privé ft. 67

En un revers de main, le heurtoir était fermé. A la clarté du ciel, le sorcier comprit qu’il était temps que cela se produise. Il avait passé la journée à travailler sur divers papiers, pour finalement attendre que tout le personnel s’en aille pour placer judicieusement les gallions gagnés aujourd’hui. C’était un jeu dangereux auquel le sorcier d’adonnait, mais nécessaire pour camoufler peu à peu la fortune acquise malhonnêtement.

Il faudrait revenir faire cela demain, puis les jours qui suivent encore et encore pour pouvoir espérer un jour se tirer loin d’ici sur une ile paradisiaque pour vivre tranquillement ses jours en paix. C’était un rêve sans doute très illusoire, mais avec un peu de chance qui fonctionnerait. Il le fallait après tout, il fallait y croire, dur comme fer. Jean ne se voyait pas passer si vie ici, dans ce monde instable qui n’avait plus aucun sens. Les camps étaient flous, même les gens soi-disant au pouvoir ne semblaient plus rien contrôler à présent.
Prenant le temps de s’allumer une cigarette avant d’aller se réfugier dans son antre de solitude, le sorcier décida de se poser quelques minutes pour observer le calme de la nuit.

Le quartier sorcier était désert à présent, donnant l’impression au gérant d’être seul au milieu de nulle part. Les repères étaient inexistants, et il n’y avait rien à faire dans les environs à cette heure-ci. Il y avait peut-être encore un bar ouvert ou il pourrait potentiellement aller se libérer de ses doutes au fond d’un verre de whisky, mais bon ce n’était pas bien intelligent. Ou plutôt ce serait plus agréable de faire cela chez lui, loin des hommes.

Comme s’il avait besoin de ça pour tenir chaque jour, en troublant son esprit grâce aux subterfuges inventés par les hommes, fuyant le passé tumultueux et oubliant qu’il y a un futur, sans doute pas plus gai que ce qui était derrière lui. C’était un cercle sans fin en somme, qu’il faudrait briser pour pouvoir espérer changer de comportement et de vie. Mais bon comme chaque jour, on verrait cela demain.


----------------------------------


Réponse à Elias


Les deux énergumènes répondirent, en sortant ce genre de réponse plus stupides qu’autre choses. Patient, il fallait rester patient. Ne pas craquer devant ces deux idiots, ne pas les cribler de flèches en prétextant le début d’un duel. Avant que le gérant eût le temps de répondre, une voix se fit entendre dans la salle. Dévisageant le nouvel arrivant, Jean lâcha un soupir de soulagement lorsqu’il vit son ami et associé Vhagar derrière lui. Peut-être allait il soulager Jean d’un poids en s’occupant de l’un des deux sorciers ? IL fallait prier. Car l’entrainement partait pour être long et difficile là.

« Le temps que vous fassiez gonfler une menace comme un ballon de baudruche, monsieur McGrath, il aura le temps de vous tuer six ou sept fois avant d'être trop gros pour pouvoir vous contrer, si jamais vous parvenez à le toucher bien sûr. Quand à vous monsieur Baxter, le jour ou vous lancerez un sortilège de bourrasque assez puissant pour séparer un homme de ses pieds, dans la logique ou ceux-ci restent collés, vous pourrez probablement aller vous soulager sur la tombe d'Albus Dumbledore, car je doute que même lui en fût capable. »

Le sorcier cacha un sourire en voyant que son ami ne changeait pas, toujours le mot pour rire. Celui-ci sembla venir pour s’occuper de John, ce qui était parfait. Un énergumène était plus facile, malgré le fait qu’il s’agisse d’Elias.
Se tournant vers son élève, le médicomage commença à lui expliquer le déroulement de l’entrainement.

"Bon un peu de pratique vaut mieux que toute la théorie du monde. On va faire un premier duel tous les deux, ou tu vas essayer de m’attaquer en ne faisant que des choix judicieux. Au début je me contenterai de parer tes attaques avant de riposter quand je le jugerai nécessaire. Afin de faciliter l’entrainement, on va fixer ensemble une échelle d’intensité. Sur une échelle de un à dix, ou te situerait tu vis-à-vis de ton niveau ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle Principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 5

 Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.