AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir
Page 3 sur 5
Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Jean Parker
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard

Re: Salle Principale

Message par : Jean Parker, Mer 19 Avr 2017 - 12:54


Privé ft. 67

En un revers de main, le heurtoir était fermé. A la clarté du ciel, le sorcier comprit qu’il était temps que cela se produise. Il avait passé la journée à travailler sur divers papiers, pour finalement attendre que tout le personnel s’en aille pour placer judicieusement les gallions gagnés aujourd’hui. C’était un jeu dangereux auquel le sorcier d’adonnait, mais nécessaire pour camoufler peu à peu la fortune acquise malhonnêtement.

Il faudrait revenir faire cela demain, puis les jours qui suivent encore et encore pour pouvoir espérer un jour se tirer loin d’ici sur une ile paradisiaque pour vivre tranquillement ses jours en paix. C’était un rêve sans doute très illusoire, mais avec un peu de chance qui fonctionnerait. Il le fallait après tout, il fallait y croire, dur comme fer. Jean ne se voyait pas passer si vie ici, dans ce monde instable qui n’avait plus aucun sens. Les camps étaient flous, même les gens soi-disant au pouvoir ne semblaient plus rien contrôler à présent.
Prenant le temps de s’allumer une cigarette avant d’aller se réfugier dans son antre de solitude, le sorcier décida de se poser quelques minutes pour observer le calme de la nuit.

Le quartier sorcier était désert à présent, donnant l’impression au gérant d’être seul au milieu de nulle part. Les repères étaient inexistants, et il n’y avait rien à faire dans les environs à cette heure-ci. Il y avait peut-être encore un bar ouvert ou il pourrait potentiellement aller se libérer de ses doutes au fond d’un verre de whisky, mais bon ce n’était pas bien intelligent. Ou plutôt ce serait plus agréable de faire cela chez lui, loin des hommes.

Comme s’il avait besoin de ça pour tenir chaque jour, en troublant son esprit grâce aux subterfuges inventés par les hommes, fuyant le passé tumultueux et oubliant qu’il y a un futur, sans doute pas plus gai que ce qui était derrière lui. C’était un cercle sans fin en somme, qu’il faudrait briser pour pouvoir espérer changer de comportement et de vie. Mais bon comme chaque jour, on verrait cela demain.


----------------------------------


Réponse à Elias


Les deux énergumènes répondirent, en sortant ce genre de réponse plus stupides qu’autre choses. Patient, il fallait rester patient. Ne pas craquer devant ces deux idiots, ne pas les cribler de flèches en prétextant le début d’un duel. Avant que le gérant eût le temps de répondre, une voix se fit entendre dans la salle. Dévisageant le nouvel arrivant, Jean lâcha un soupir de soulagement lorsqu’il vit son ami et associé Vhagar derrière lui. Peut-être allait il soulager Jean d’un poids en s’occupant de l’un des deux sorciers ? IL fallait prier. Car l’entrainement partait pour être long et difficile là.

« Le temps que vous fassiez gonfler une menace comme un ballon de baudruche, monsieur McGrath, il aura le temps de vous tuer six ou sept fois avant d'être trop gros pour pouvoir vous contrer, si jamais vous parvenez à le toucher bien sûr. Quand à vous monsieur Baxter, le jour ou vous lancerez un sortilège de bourrasque assez puissant pour séparer un homme de ses pieds, dans la logique ou ceux-ci restent collés, vous pourrez probablement aller vous soulager sur la tombe d'Albus Dumbledore, car je doute que même lui en fût capable. »

Le sorcier cacha un sourire en voyant que son ami ne changeait pas, toujours le mot pour rire. Celui-ci sembla venir pour s’occuper de John, ce qui était parfait. Un énergumène était plus facile, malgré le fait qu’il s’agisse d’Elias.
Se tournant vers son élève, le médicomage commença à lui expliquer le déroulement de l’entrainement.

"Bon un peu de pratique vaut mieux que toute la théorie du monde. On va faire un premier duel tous les deux, ou tu vas essayer de m’attaquer en ne faisant que des choix judicieux. Au début je me contenterai de parer tes attaques avant de riposter quand je le jugerai nécessaire. Afin de faciliter l’entrainement, on va fixer ensemble une échelle d’intensité. Sur une échelle de un à dix, ou te situerait tu vis-à-vis de ton niveau ?"
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Salle Principale

Message par : Mangemort 67, Ven 21 Avr 2017 - 8:50



La fuite de Poudlard ne m'avait pas laissé que quelques blessures sur mon corps. Mon esprit était meurtri par cette défaite humiliante. Étonnamment, je n'étais pas allé me défouler sur des moldus. Je n'avais pas été ôter la vie à quelqu'un. J'étais resté chez moi, cloîtré quelques jours à me morfondre, à rager, à m'épuiser. Mais pas de mort. Comment pourrai-je encore avoir confiance en moi après avoir fui ? Après n'avoir traîné que quelques heures dans ce Château que je souhaitais voir mien, acquis à notre cause.

Il m'avait fallu du temps pour m'en remettre. Pour encaisser. Mais aujourd'hui, je voulais reprendre du poil de la bête. Je n'allais pas rester sur une défaite. Au moins, aucun des masqués n'avait été capturé. Quelques jours encore pour penser comment m'y prendre pour gagner définitivement. Penser à ce qu'il nous avait manqué pour gagner. La réponse vint (presque) toute seule. Je transplanai donc à Londres, sur ses toits, encore, comme d'habitude. J'allais à la rencontre d'une personne bien précise.

Quelques minutes suffirent pour rejoindre ma destination. Par contre, pour que celui à qui je rendais visite daigne se montrer, c'était plutôt quelques heures que j'avais dû attendre. Je m'étais assis sur le bord d'un toit, les pieds dans le vide, à faire quelques petits dessins avec ma baguette. Quand soudain, un bruit attira mon attention. Fausse alerte, toujours pas lui. Comment je le savais ? C'était une elle, une femme si vous préférez alors que c'était un homme que je venais voir.

Peu de temps après le passage d'un petit groupe bruyant, du mouvement solitaire. Le voilà. Je me relève, me dégourdis les jambes et transplane. J'ai ma baguette à la main mais uniquement pour me défendre, car, ce soir, j'avais une idée précise en tête qui pouvait se conclure en quelques mots sans sortilège...

- Bonsoir, Monsieur Parker. Il avait dû sûrement entendre le craquement habituel du transplanage mais la politesse avait une importance particulière à mes yeux. "Comment allez-vous ?"



Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Salle Principale

Message par : Jean Parker, Mar 25 Avr 2017 - 16:37


Seul dans le silence, à explorer ses pensées décousues, le sorcier regardait sa précieuse cigarette se consumer entre ses doigts, en se disant qu'il allait bientôt être temps de rentrer. Il faut rapidement happé de ses pensées lorsqu'il entendit un

Bonsoir, Monsieur Parker.

Briser le silence nocturne. Se tournant nonchalamment vers l'endroit ou se situait le nouveau venu, et tressaillit sur le coup lorsqu'il réalisa être en présence d'un Mangemort. Cela n'était jamais de bonne augure, surtout en pleine nuit sans personne aux alentours comme maintenant. Après c'est sans doute parce qu'il y a personne et qu'on était au milieu de la nuit que cet être était là. Le médicomage se contenta de répondre courtoisement.

Bonsoir.

Comment allez-vous ?

Le sorcier était étonné de cette question, c'était sans doute le seul mangemort à qui il avait eu à faire qui lui avait demandé une forme de nouvelles pour engager la conversation. Se sentant légèrement en confiance, enfin plus que d'habitude, Jean répliqua

Hé bien.. Un peu fatigué par la journée mais ça va à peut près..

D'un ton hésitant, le sorcier ajouta

.. Et vous ?

Le sorcier avait grandi depuis ce moment là, mais il arrivait encore qu'il se demande ce qu'il se serait passé pour lui si il n'était pas allé à ce rendez vous il y a plus d'un an suite à la rencontre dans les rues du Pré Au Lard. Sa vie n'aurait pas été trop différente sans doute, mais bon les choix qu'il avait fait avaient sans doute eu un impact indirect sur son présent, à savoir une fortune à dissimuler et une profonde addiction à tout ce qui peut de près ou de loin faire évader hors de ses pensées personnelles, au prix de sa santé.

Fumant nerveusement sa cigarette, le sorcier détailla la personne qui se trouvait devant lui, elle semblait porter le même style vestimentaire que les autres mangemorts, aucun détail ne semblait changer. Pourquoi était il de sortie au beau milieu de la nuit dans le quartier ? C'était une bonne question, peut être avait il un objectif précis, après tout, peut être que Jean ne tarderait pas à le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Salle Principale

Message par : Mangemort 67, Mar 2 Mai 2017 - 10:47



Il y avait toujours plusieurs réactions quant à la vue de l'un de nos masques. La peur, la surprise, un mélange des deux, la panique, une confiance qui sonnait fausse et une aisance sans faille. Parfois un mixte du tout. Parfois encore quelque chose de nouveau. C'était un réel plaisir de pouvoir éveiller autant d'émotions, de sentiments et de comportements juste en se montrant. Et pour les personnes à qui l'on permettait de ressentir ce genre de choses, cela leur permettait de remarquer qu'ils étaient encore en vie.

Le (charmant) homme de ce soir devait entrer dans la case "fausse confiance" ou alors dans celle de l'"aisance sans faille" ? Non, cela n'arrivait que rarement et uniquement lors de rendez-vous arrangés. Pas lors d'une visite surprise comme celle de ce soir.

Sa réponse me dessina un sourire sous mon masque. À croire que cela m'importait vraiment de connaître ses petits tracas quotidiens. Je m'avançai encore un peu plus vers lui, gardant une certaine distance malgré tout. Cela n'allait pas finir en corps corps public.

- De ce que je sais, vous partagez bons nombres de nos idées très cher... J'avais décidé de ne pas lui faire de remarque sur le fait que je l'avais attendu des heures. Il aurait pu prendre cela comme un compliment ou lui faire penser qu'il était important. Rien de pire qu'un partisan qui se sent unique et irremplaçable. Après, il se croirait tout permis et viendrait presque à me manquer de respect, ce qui aurait pour conséquence sa mort. Non, ce n'était pas le but de ce soir.

- Je crains fort que si vous souhaitez collaborer avec nous, votre charge de travail augmentera encore...

Je ne comptais pas encore tout déballer. Je devais m'assurer que je plaçais ma confiance en la bonne personne. Vhagar aurait pu faire l'affaire, c'était certain, mais il fallait varier. Chacun avait le droit de contribuer à notre cause et chacun aurait sa mission.








Revenir en haut Aller en bas
Elias Baxter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Re: Salle Principale

Message par : Elias Baxter, Mar 2 Mai 2017 - 11:07


Réponse à Jean


« Le temps que vous fassiez gonfler une menace comme un ballon de baudruche, monsieur McGrath, il aura le temps de vous tuer six ou sept fois avant d'être trop gros pour pouvoir vous contrer, si jamais vous parvenez à le toucher bien sûr. Quand à vous monsieur Baxter, le jour ou vous lancerez un sortilège de bourrasque assez puissant pour séparer un homme de ses pieds, dans la logique ou ceux-ci restent collés, vous pourrez probablement aller vous soulager sur la tombe d'Albus Dumbledore, car je doute que même lui en fût capable. »

Le sorcier se tourna vers le nouvel arrivant, un rire aux lèvres qui s'éteignit abruptement au vu de l'imposant bonhomme. Des cheveux blonds au carré, un regard bleu électrique, on voyait presque tout de suite qu'avait lui fallait pas trop déconner. Son air sérieux se fendit tout à coup d'un sourire, mais Elias n'arriva pas à retrouver le sien, et il regarda partir McGrath avec une douce amertume. « A plus Johny Boy ! » Il se tourna vers son poteau. Il comprenait tout à coup pourquoi qu'il rigolait pas autant que la dernière fois le Jean. A côtoyer des gars comme ça on en perdait facilement son humour désopilant.

« Bon un peu de pratique vaut mieux que toute la théorie du monde. On va faire un premier duel tous les deux, ou tu vas essayer de m’attaquer en ne faisant que des choix judicieux. Au début je me contenterai de parer tes attaques avant de riposter quand je le jugerai nécessaire. Afin de faciliter l’entrainement, on va fixer ensemble une échelle d’intensité. Sur une échelle de un à dix, ou te situerait tu vis-à-vis de ton niveau ? » Jouant de sa baguette, Elias fit mine de réfléchir un instant. « J'dirais... six, sept ? J'en sais rien t'sais, sur quoi tu te bases pour calculer ta densité là ? Enfin toutes façons tu verra bien à la pratique va ! » La densité il connaissait bien, dans les potions. La densité de l'eau, la densité du mercure, tout ça. Mais alors la densité de son niveau de magie ça, il avait pas la moindre idée. « J'suis prêt ! »

Les pieds ancrés dans le sol, le bras tendu, la baguette parée à l'action, il observa son professeur d'un jour avec attention. Il pouvait déconner, mais quand il s'agissait de combattre il était pas non plus le dernier. Lui manquait simplement des clés pour se perfectionner, ça c'était sûr. Et en ces heures si sombres, il avait bien besoin de se les voir révélées.
Revenir en haut Aller en bas
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: Salle Principale

Message par : Vhagar Meraxès, Jeu 4 Mai 2017 - 20:38


Rp Superayabailalabombamdj


Encore une journée à pavaner dans les bureaux. Par le plutôt grand hublot carré qui donnait visuel sur l'accueil du Heurtoir, le Nordique voyait la stagiaire en contre-bas peu occupée à occuper qui que ce soit. Il n'y avait pour ainsi dire pas grand monde aujourd'hui. Le peu de clients présents étaient pris en charge par Parker, Parker qui devenait de plus en plus convaincant en matière de duel, à force de prendre en charge tout les nouveaux arrivants. Quelques dérapages de temps en temps. Rien de bien grave, pas de quoi lui en tenir rigueur. Il avait pleinement pris les choses en main, et probablement grâce à lui, chacun venant s’entraîner recevait ce qu'il venait chercher. Et ce chacun pouvait bien nécessiter plus d'expérience de la part du formateur, son associé ne baissait pas les bras, et les levait pour affronter parfois ceux qui déjà dépassait le maître.

Tapant du doigt sur la baguette qu'il avait posé sur la table, les pieds croisés sur celle-ci, il aperçut une jeune femme faire son entrée dans le Heurtoir, pas vraiment vêtue pour s'entraîner. Ça ressemblait à une affaire plus... Du business quoi. Vhagar rapporta ses pieds au sol et entreprit de descendre voir ce que la jeune femme voulait. Alors qu'il posait chaque fois plus bas ses bottes serrées sur les planches de verre des escaliers, il remarqua la tignasse blonde, s'avancer vers la salle principale.

Elle est la pour quelque-chose en particulier, celle-là ?


Aileen ne l'avait visiblement pas entendue, s'occupant de ce qu'elle pouvait bien faire en attendant l'arrivée d'autres clients. Faire du comptage, ranger ce qui l'est déjà, tout pour rendre le patron satisfait de son travail. Vhagar s'avança alors vers le comptoir, regardant les registres et les feuilles d'inscription de la journée. Aya Lennox. Ce nom sonna connu dans le crâne du Nord, pourtant la première impression, vue de la-haut, n'avait rien donné. Il reposa le papier sur comptoir, à l'abri des clients cleptomanes, et la rejoignit sur la piste 3. Parker ayant encore aujourd'hui oublie de faire du décor son terrain de duel, Vhagar pointa sa baguette vers le haut, et incanta discrètement le sortilège pour faire de la salle un gigantesque décor de savane, avec un genre de camp de moldu tribal en son centre. Sans savoir même d'ou l'idée lui était venue, il rangea son arme et arriva devant la jeune femme.

-Bonjour, Mademoiselle Lennox. C'est moi qui vais m'occuper de vous.


En la regardant avec plus de précision, le Nordique se disait bien l'avoir déjà vu quelque part. Mais sans grande réelle conviction, il ferait comme si son visage ne lui était pas du tout familier. Des herbes hautes sèches et jaunies commençaient à pousser entre les deux sorciers, et quelques arbres larges comme des baobabs se soulevèrent du sol comme si on pouvait appliquer un tractus sur un arbuste. Il continua sans y faire attention.

- Je vous propose qu'on commence rapidement, histoire de vous faire perdre le moins de temps possible. Les première minutes servirons à vous jauger, et vous me direz ensuite si vous voulez apprendre quelque chose en particulier. Vous avez des questions?

Le ton du Nordique état sec et grave, mais sans passer dans le gouffre de l’agressivité. C'était toujours un plaisir de combattre en duel, mais encore fallait-il que ce soit amusant. Le Nordique aimait le répondant. Et il espérait qu'elle l'oblige à sortir le grand jeu.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Salle Principale

Message par : Jean Parker, Sam 6 Mai 2017 - 23:40


Réponse à 67.

L'ambiance était légèrement moins électrique qu'avec les autres membres de l'ordre noir auquel Jean avait pu faire face. Enfin on était encore loin du dialogue amical détendu et serein. Cela ne serait sans doute jamais le cas et ce n'est sans doute pas plus mal. Cela voudrait dire que Jean ne s'est pas encore écroulé au point de dialoguer avec les ombres. Il faut dire qu'elles savent y faire pour attirer, pour donner envie d'en savoir plus, de comprendre pourquoi, comment les choses allaient changer, comment les conditions de simples sorciers allaient changer.

De ce que je sais, vous partagez bons nombres de nos idées très cher...

Était-ce un bon ou un mauvais signe ? Bonne question. Le sorcier ne savait pas vraiment quoi répondre à cet être, et se contenta de répondre

Il est vrai que certaines aberrations se doivent de changer.

Ben quoi ? C'était vrai en plus. Certes dans sa petite vie de sorcier le sorcier n'avait objectivement pas d'idées pour modifier celle-ci, mais se sentir comme enfermé dans une cage appelée le secret magique commençait à devenir oppressant jour après jour.

Je crains fort que si vous souhaitez collaborer avec nous, votre charge de travail augmentera encore...

Niveau quantité de travail, il faut dire que le sorcier n'avait pas vraiment à se plaindre. Ce soir et les précédents étaient des mauvais exemples de cela pour le coup, mais il n'avait pas vraiment le choix. Il fallait rendre les choses claires, logiques, comme si les gallions avaient toujours plu sur l’établissement. Bientôt tout cela allait sans doute s'arrêter, après un cri de raz le bol, le faisant partir le plus loin possible de cette vie et de tout ses tourments.

Je comprends. Depuis quelques temps mes journées ont grandement augmenté, mais c'est pour le bon développement de l'établissement. Mais il est clair qu'il y a des priorités, et si vous avez besoin de moi je ferai en sorte de vous satisfaire le plus rapidement possible.

Lorsqu'il eut fini de parler, le sorcier se tourna vers la porte de l'établissement, et l'ouvrit. Invitant la personne à rentrer, le sorcier ajouta après avoir vérifié d'un bref coup d'oeil que personne ne se trouvait aux alentours

Je pense que nous seront plus à l'aise à l'intérieur pour discuter, ce sera plus agréable que dans ce froid nocturne.


-----------------------------------------


Réponse à Elias.

C'était le moment le plus agréable là, quand toute une colère enfouie allait être extériorisée à travers un pseudo entrainement. Bien sûr que cette colère allait être camouflée, à travers de simples sortilèges, simples mais efficaces. Une fois que ce serait terminé, il serait calmé pour une journée sans doute, avant de recommencer le lendemain, à cracher sur un adversaire tout un pseudo potentiel enfoui au fond de ses tripes, de son être.

J'dirais... six, sept ? J'en sais rien t'sais, sur quoi tu te bases pour calculer ta densité là ? Enfin toutes façons tu verra bien à la pratique va ! J'suis prêt !

C'était sans doute ce que l'on peut apeller le calme avant la tempête, dévisageant son adversaire, baguette à la main, le sorcier allait l'attaquer, un niveau 7, c'était plus que flou pour un niveau, mais on allait en avoir le cœur net. Levant à toute vitesse sa baguette vers son adversaire, le sorcier formula un #Everte Statum pour engager la valse, pour titiller les réflexes de son adversaire, avant d'enchainer avec un #Metalo scencio en direction du sorcier, suivit d'un # Electrocorpus dans le but d'essayer de montrer ce qu'était une combinaison de sortilège simple et efficace. Et en plus d'être simple, Elias allait le sentir passer si il ne se défendrait pas.

Il espérait que Elias serait un adversaire capable de répliquer, Jean avait envie de se défouler, de sortir ses tripes à travers cet entrainement, d'être touché encore et encore pour lutter, pour se relever, pour encaisser et contre attaquer encore et encore, que le mental prenne le dessus sur la douleur et la couardise, histoire d'évoluer pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Salle Principale

Message par : Alexander Scott, Ven 12 Mai 2017 - 22:23


LA Alexander Hurtson

Tout était redevenu normal, la routine avait peu à peu recommencé. Depuis qu'il avait retrouvé du travail, Alexander avait tout bonnement l'impression de revivre ! Après plus d'un an sans aucun emploi, cette opportunité était une bénédiction. Pourquoi n'avait-il pas cherché du travail plus tôt ? La véritable question aurait plutôt dût être, pourquoi n'avait-il pas trouvé du travail plus vite ? Difficile de trouver un intérêt pour la plupart des jobs lorsque vous avez été Auror durant de nombreuses années. Difficile de trouver quelque chose excitant lorsque vous avez traqué les plus grands mages noirs aux quatre coins du Royaume-Unis. Pendant plusieurs mois le sorcier de l'est s'était efforcé de chercher du travail mais c'était peine perdu, aucun emploi ne trouvait grâce à ses yeux. Depuis son plus jeune âge la seule chose qui intéressait le membre de l'Ordre du Phénix c'était l'aventure, l'action et les duels, que faire pour retrouver un travail qui allierait ces trois choses ? Devenir professeur de Défenses contre les Forces du Mal à Poudlard ? Le chasseur de magie noir n'avait pas la patience nécessaire pour s'occuper d'une classe remplie d'adolescent insolents incapables de maîtriser leurs baguettes. Devenir membre de la SISM ? Scott refusait catégoriquement de rejoindre cette mystérieuse société qui était la principale concurrente du ministère de la magie dans le domaine de la protection civile. Rentrer dans un ministère à l'étranger en tant que chasseur de mages noirs ? La perspective était évidemment séduisante mais il était évident qu'il n'était pas fait pour travailler dans une institutions, ses années passées en tant qu'Auror avaient au moins eu le mérite de lui faire comprendre qu'il avait un sacré problème avec l'autorité. Vu leur manque d'intérêt le reste des jobs n'était même pas envisagé. Visiblement Vhagar Meraxes avait du avoir le même problème de reconversion que lui mais heureusement le nordique avait été plus imaginatif et avait créé le Heurtoir. Désormais Alexander était les membres de la communauté magique à améliorer leurs capacités de duelliste, quoi de plus utile par les temps actuels ?

Aujourd'hui la journée était calme, si calme qu'Alexander avait enfin trouvé le temps de s'affaler dans l'un des vieux canapé de cuir de la salle de repos. Aileen était là elle aussi, plongée dans la lecture d'un épais ouvrage qui ne semblait on ne peut plus barbant. La jeune femme avait rejoint l'établissement peu après son premier entraînement avec lui, visiblement la disparition de Jasmine avait joué dans le recrutement de la rousse. Pendant quelques instants Scott se demanda ce qu'elle pouvait bien être en train de lire, un grimoire de sortilège ? Peut-être cherchait-elle à s'améliorer en apprenant de nouveaux sorts et de nouvelles tactiques dans les ouvrages. Il était indéniable que la demoiselle avait du talent, le russe était persuadé qu'elle ferait une excellente duelliste dans quelques années. Pour le moment l'irlandaise était simplement stagiaire et ne s'occupait pas des entraînements, c'était sa tâche ainsi que celle de Parker et Meraxes. Le chasseur de mage noir ferma les yeux profitant délicieusement de la situation, avec un peu de chance il pourrait faire une sieste jusqu'à la fermeture puis rentrerait à la maison. Les activités de l'Ordre du Phénix étaient épuisantes, de plus il avait l'impression d'avoir pris plusieurs années en l'espace de quelques semaines. Les choses s'étaient tassées mais les semaines précédentes avaient été éprouvantes, particulièrement éprouvantes pour le russe et pour sa fiancée. Alexander savait pertinemment que les derniers évènements n'avaient été que des avertissements. Loup Garou. Auror. Phénix. Le couple vivait une existence dangereuse qui pouvait se terminer à tout moment. L'espace de plusieurs mois Scott s'était cru plus malin, plus fort et plus doué qu'il ne l'était en réalité et en l'espace d'une soirée le couple s'était brûlé les ailes, ironique pour des phénix n'est-ce pas ? Finalement les paroles qui résonnèrent dans la salle de repos ne réveillèrent pas le sorcier puisqu'il ne parvint pas à s'endormir. Visiblement un nouveau client était arrivé, il allait devoir rentrer en piste.


"Et bien écoute, je pense que je suis prêt pour commencer maintenant. Il faut que je fasse quelque chose de spécial?"

Alexander se redressa légèrement et retira sa capuche pour observer son disciple du jour. A première vue l'homme qui se tenait devant le comptoir devait encore être à Poudlard, il était grand mais pas spécialement musclé ce qui n'était pas plus mal lorsque l'on souhaitait apprendre l'art du duel. Aucun poil de barbe ne semblait parsemer son visage ce qui témoignait de son âge. Visiblement le jeune homme prenait soin de lui, en tout cas il était bien loin de l'habituel clicher de l’adolescent. Scott esquissa un sourire, il allait devoir calmer ses ardeurs avant de commencer l'entraînement, Aileen avait eu le malheur d'être la première élève qu'il n'ait jamais entraîné et il avait été un peu trop exigeant lors de l'entraînement. Le chasseur de mage noir avait tendance à oublier que les personnes qui se présentaient au Heurtoir n'étaient ni des membres de l'Ordre du Phénix, ni des mangemorts, ni des Aurors. Alexander attrapa sa baguette posée sur la table basse, s'étira puis s'avança jusqu'au comptoir.

-Je me charge de lui Aileen.Alexander adressa un sourire à la jeune femme puis se tourna vers le client. Rejoins moi dans la salle principale lorsque tu seras prêt et que vous aurez fini les modalités administratives.

Sans ajouter un mot Alexander se dirigea vers la salle principale. Désormais le sorcier de l'est n'avait qu'une envie, commencer l'entraînement. Avant chaque séquence le russe était rempli d'excitation, il avait l'impression de découvrir une nouvelle pierre précieuse à polir. Parfois la pierre précieuse s'avérait être un simple cailloux mais il était rare que Scott soit déçu. Quel surprise lui réservait ce jeune homme ? Quel serait son style de duelliste ? Quelles serait ses capacités ? Quel serait son potentiel ? Quelles serait ses limites ? Aujourd'hui il était peu probable qu'il ait déjà un style mais le formateur ne tarderait pas à découvrir son potentiel et ses limites. Les mains dans les poches de son jogging il attendu la venu de son disciple d'un jour. Il ne fallut pas longtemps avant que le jeune homme ne se présente devant le pourfendeur de magie noir.

-Bien, avant même de commencer nous allons procéder à quelques rapides présentations, ça me permettra de te connaître et de connaître tes attentes. Je me présente, Alexander Scott, j'ai été aurors pendant plusieurs années et je serai ton formateur pendant plusieurs séances si j'ai bien compris. Je tâcherai de t'enseigner assez de savoir pour que tu puisses te défendre hors de Poudlard... Un rictus déforma le visage du sorcier de l'est. Et à Poudlard... A ton tour maintenant, qui es tu et que souhaites tu apprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Salle Principale

Message par : Mangemort 67, Mar 16 Mai 2017 - 9:45



La discussion suivait son cours, tranquillement. Pas de peur dans sa voix, il la dissimulait bien peut-être ou il était à l'aise avec moi. Après tout, je rendais visite à un partisan et non un ennemi à première vue.

L'on aurait presque pu comparer cette rencontre à un entretien d'embauche, certes pour un job peu commun. Il n'hésiterait pas à travailler selon ses dires. Bien, pas de repos pour les braves, la révolte n'attend pas.

La douce nuit était calme, pas de bruit, pas d'agitation. Sûrement au loin, ailleurs dans cette ville, mais elle n'avait pas amené un de ses noctambules pour gâcher ce moment. Auquel cas, il aurait vite rejoint ses ancêtres.

L'invitation à entrer m'étonna. Que souhaitait-il ? Boire le thé ? Échanger quelques sortilèges ? La bonne blague. De toute ma grandeur, je lui passa devant, sans mot. Après tout, si je devais m'échapper, un bombarda maxima dans le plafond et c'était réglé ou dans une autre partie de l'établissement. Pas question que je me fasse avoir si bêtement. Ma baguette était donc dans ma main droite, prête à l'emploi si nécessaire, d'ailleurs en parlant d'emploi.

- Vous ne semblez pas très intrigué par l'objet de ma visite. Vous vous contentez d'acquiescer. Êtes-vous aussi complaisant avec toutes les personnes qui viennent vous donner du travail ? Dis-je en finissant sèchement ma phrase. Était-il de ceux qui vendaient leur âme à l'argent et non à une idée ? Suivant le plus offrant, car tout ce qui comptait était le bruit des pièces dans leur poche ou dans leur bourse ? Il était hors de question de faire entrer un traître dans nos rangs.

La fraîcheur extérieur ne fut bientôt qu'un souvenir. Mon corps se réchauffant petit à petit. Il avait eu raison sur ce point.



Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle Principale

Message par : Elina Peterson, Lun 22 Mai 2017 - 13:11


HRP:
 


Voilà plusieurs semaines que je souhaitais venir ici, les cours à poudlard ne me suffisent pas j'ai besoin d'apprendre plus et de m'exercer, j'ai une vengeance à mener à bien et ce n'est pas avec mes pauvres connaissances actuelles que je vais y parvenir. Je n'ai pas encore demandé de l'aide à mon oncle concernant la magie noire, je veux d'abord essayer seule rien qu'avec la blanche... Je veux faire mes preuves... Je dois progresser, devenir plus forte sinon je suis fichue. C'est la haine, la colère et la vengeance qui me tiennent debout... Qui m'ont donné la force de me relever... L'annonce de l'assassinat de ma mère m'a mise à terre durant une période beaucoup trop longue... Heureusement je me suis ressaisie et mon but est fixé... Je veux l'atteindre et je l'atteindrai.

Londres... Le heurtoir... Je pousse les portes et me dirige vers le comptoir de l'accueil. Je demande une séance à 1 gallion pour commencer. Suivant comment se passera l'entrainement je reviendrais peut-être plus régulièrement. C'est un peu une leçon d'essai... On m'indique la salle. Et après un passage au vestiaire pour y déposer mes affaires et me changer pour une tenue de circonstance je me dirige doucement vers le lieu de l'entrainement. Je ne sais pas qui s'occupera de moi et je préfère la surprise on m'a parlé de quelques personnes susceptibles de me former mais je préfère laisser le destin choisir pour moi et me faire ma propre opinion. D'après certaines personnes certains de ces entraineurs maitrisent la magie noire, il faut que je les repère, au cas où mon plan de formation par mon oncle échouerait... Il n'est pas vraiment impartial concernant mon éducation magique, l'affecte joue beaucoup trop et il fera passer ma sécurité au-dessus de mes attentes... Il sait part quoi je passe il sait que ce n'est pas la solution, je le sais aussi mais ma raison à fait ses valises et est partie en vacances, tant mieux j'ai pas besoin d'elle. Mon coeur, comme d'habitude est aux commandes.... Ça me jouera des tours, je suis devenue bien trop impulsive et bien trop déraisonnable pour être objective... Ma présence ici en est la preuve... Jamais avant je n'aurais osé franchir ses portes... Préférant la manière douce mais les choses ont changé, ma vie s'est effondrée et je me reconstruis comme je peux avec ce que j'ai.

Je suis sur la piste du duel et j'attends... J'attends que l'entraîneur arrive et je sais que je vais me prendre un raclé monumental mais elle sera bénéfique, car j'apprendrais des meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Baxter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Re: Salle Principale

Message par : Elias Baxter, Mar 23 Mai 2017 - 10:07


Réponse à Jean


Au regard du Ty Jean, Elias comprit qu'il allait pas être gentil. Ce qu'était plutôt un comble pour un Ty Jean. Alors qu'il redressait sa baguette à toute vitesse, le sinople informula par pur réflexe un #Protego Totallum sur lequel une lueur rebondit, puis aussitôt après une seconde. Il avait eu chaud. Mais v'là qu'un troisième venait s'écraser sur lui alors que son bouclier se dissipait. C'était une secousse qui fait bien mal, un bon choc électrique qui lui remit tous les os en place d'un coup. « Chiotte, 'foiré ! »

Elias secoua la tête pour évacuer les derniers flux électriques avant de se replacer en garde, les pieds se déplaçant en chassé sur le côté. Il avait perdu beaucoup d'énergie d'un coup, et fallait qu'il réplique. Il informula deux sorts à la suite, aussi rapidement qu'il le pu. #Metalo Scencio et #Terasectum, pour lui chauffer à blanc son petit corps tout frêle. Il était rouillé, genre grave. Comme un gars qu'avait quitté les bancs de l'école depuis trop longtemps pis qu'avait plus jamais combattu depuis. Il utilisait plus sa baguette que pour faire le ménage et la popote. « Peut-être bien j'suis plutôt un quatre ou cinq hein Jean ! » Il avait la voix rauque et le souffle court. Petit pépé. Il fallait qu'il se ressaisisse.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Salle Principale

Message par : Alexander Scott, Mar 23 Mai 2017 - 20:16


Qu'est ce qui pouvait pousser les gens à venir s'entraîner au Heurtoir ? Dans la majorité des cas les gens venaient pour apprendre à se battre, pour perfectionner leur technique de duel. D'autres personnes venaient pour apprendre de nouvelles formes de magie, on trouvait après tout des formateurs en médicomagie et des formateurs en animagie. Apprendre le médicomagie et animagie, Alexander pouvait le comprendre, mais pourquoi chercher à apprendre à se battre ? Théoriquement on pouvait parfaitement se débrouiller dans la vie si on avait aucune notion en duel. Alors évidemment l'époque était sombre, les mages noirs étaient de sortis et la probabilité d'être agressé dans la rue en revenant d'une soirée avait sensiblement augmenté en l'espace de quelques années mais ça n'expliquait pas tout. Combien d'entraînement au Heurtoir étaient nécessaires pour être capable de ressortir vivant d'une rencontre avec un mage noir ? Une dizaine ? Une vingtaine ? Peut-être même plus, la survie dans ce genre de rencontre dépendait surtout du bon vouloir de l'adorateur des sombres arcanes. Le sorcier de l'est ne comprenait pas ses propres clients, en général, ces derniers ne demandaient même pas à apprendre à fuir, ils souhaitaient apprendre à se battre. Combien d'entraînement au Heurtoir étaient nécessaires pour être capable de vaincre un mage noir lors d'un combat singulier ? Une trentaine ? Une quarantaine ? Peut-être même plus, les mangemorts se déplaçaient rarement seuls. Le pourfendeur de magie noir était capable d'apprendre à ses élèves à se battre lors d'un duel à la régulière, en cela l'enseignement au Heurtoir était parfait pour s'entraîner en vue d'évènements tels que les tournois de duel. Combattre lors d'un duel à mort c'était différent... Combattre face à un mage noir c'était différent, pas de règles, pas de pauses, pas d'arbitre. Il était aussi probable que certaines mages noirs viennent tôt ou tard s'entraîner ici, ils auraient tords de ne pas le faire. Premièrement ils connaissaient son identité, deuxièmement parce qu'il n'y avait pas meilleurs endroits pour se former au Royaume-Unis.

Ce matin là Alexander était d'humeur pensive, depuis son arrivée au Heurtoir il avait vu quelques élèves passés mais il n'avait trouvé aucune réponse à ses questions intérieures. La plupart du temps les clients de l'établissement étaient des élèves de Poudlard ayant tout juste atteints leur majorité. Que cherchaient-ils ici ? Peut-être étaient-ils des partisans de l'ordre noir venu s'entraîner à la magie pour mieux servir les sombres desseins de leurs maîtres et maîtresses. L'Ordre du Phénix savait pertinemment que les mangemorts étaient implantés à travers toute la Grande-Bretagne. De nombreux mois plus tard les mots de Clyde Higgs résonnaient encore dans l'esprit de Scott, nous sommes vos amis, vos compagnes, vos commerçants, vos élèves. Ces mots l'ancien Serdaigle ne les avait jamais oublié, ce n'était pas tout les jours qu'on avait l'occasion de discuter avec le Seigneur des Ténèbres sans que ce dernier n'essaye de vous faire exploser d'une malédiction bien placée. Alexander n'était pas dupe, il avait déjà croisé des mangemorts et des partisans de mangemorts sans même s'en être rendu compte. Si sa vie avait suivie un autre chemin, si par malheur il était un jour devenu partisan du mauvais ordre, qu'aurait-il fait à leur place ? Qu'aurait-il fait si un établissement proposait de lui apprendre à se battre ? Ce genre de personne était sans cesse en quête de plus de puissance, de plus de savoir pour peut-être s'élever dans leur sombre association, venir ici ne semblait pas être une mauvaise option. Alors pourquoi rester ici ? Pourquoi former ses potentiels futurs meurtrier ? Pourquoi avoir une nouvelle fois choisis un travail en confrontation avec sa situation ? Le regard du sorcier de l'est balaya la salle d'entraînement et se posa sur une jeune femme qui venait d'entrer et de se placer sur la piste de duel. Alors ? Coupable ou innocente ? Impossible à dire et si elle était innocente alors elle méritait qu'il lui offre une chance d'augmenter ses chances de survie, c'était un risque qu'il était prêt à payer... Finalement sa situation n'avait pas tant changée avec son changement de poste.

Le chasseur de mage noir se leva du banc sur lequel il était assis, depuis le début il était installé au fond de la piste d'entraînement sur un banc isolé des autres. Alexander appréciait cette position, elle permettait d'avoir une vue d'ensemble sur cette immense pièce sans pour autant être remarqué tout de suite, généralement il se plaçait ici lorsque Parker ou Meraxes entraînait un client et que lui n'avait rien à faire. Le russe déposa sa veste à capuche sur le banc, il préférait être simplement en t-shirt lorsqu'il menait les entraînements, ces derniers étaient parfois... Fatiguant. Tandis qu'il s'approchait de la jeune femme le duelliste resserra le cordon de son jogging, pantalon idéal lors des duels magiques et pour le sport en générale. La cliente était de petite taille, était-elle seulement majeure ? Il était probable qu'elle soit encore élève à Poudard, ce n'était pas important, tout le monde était accepté mais il était moins intéressant d'entraîner quelqu'un ayant peu de connaissances en défenses contre les forces du mal. Au moins sa petite taille était bénéfique lors des duels, c'était trivial, logique mais une personne plus petite était une plus petite cible et était fatalement plus difficile à toucher. La taille ne signifiait rien, Elenna était petite et était une redoutable duelliste. Le sorcier de l'est salua la jeune fille d'un signe de la main.


- Alexander Scott, je serai ton instructeur aujourd'hui. Comme pour illustrer ses propos le sorcier de l'est attrapa sa baguette dans son pantalon, mauvaise habitude on disait qu'il était dangereux de la ranger là, allez savoir pourquoi... Présente toi un peu, quel âge as-tu ? Quelles sont tes connaissances en défenses contre les forces du mal ? Que souhaite tu apprendre ? Qu'attendez-tu de cette séance ?
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle Principale

Message par : Elina Peterson, Mar 23 Mai 2017 - 20:50


Réponse à Alexander


Vêtu d'un pantalon de yoga et d'un simple débardeur noir j'attends mon instructeur en observant les lieux. Un homme grand s'approche de la piste et je le dévisage. Il est impressionnant, mais ne m'effraie pas... Je me demande s'il fait partie de ceux qui maitrisent la magie noir... Il enlève son sweat resserre son survêtement et ce présente tout en sortant sa baguette.

- Alexander Scott, je serai ton instructeur aujourd'hui. Présente toi un peu, quel âge as-tu ? Quelles sont tes connaissances en défenses contre les forces du mal ? Que souhaites-tu apprendre ? Qu'attends-tu de cette séance ?

- Je m'appelle Elina Peterson. J'ai dix-sept ans, mes connaissances en défenses contre les forces du mal ce limite à ce que l'on veux bien nous enseigner à l'école.... Je souhaite tout apprendre... J'attends de cette séance une évaluation de mon niveau pour savoir ou je dois travailler pour progresser.

Je fais une pause... Dois-je lui révéler mes vrais motivations? Lui révéler que je cherche à retrouver l'assassin de ma mère et lui faire payer son geste? Que d'après ce qu'on m'a dit c'est un mage noir et que mes faibles connaissances et le peux que j'ai réussi à apprendre avec les livres ne me suffiront pas pour espérer au moins le blesser? Néanmoins je décide d'être franche avec mon instructeur.

- J'ai une vengeance à mener à bien et je souhaite mettre toutes les chances de mon côté pour réussir un minimum... Quitte à y laisser des plumes autant que ce soit le moins possible.

Je sens la haine et la colère qui coulent dans mes veines, qui guident chacun de mes pas, chacune de mes décisions, chacune de mes respirations. Délicieuse douleur qui me permet de ne pas oublier mon But... Je sais que je risque d'y laisser beaucoup plus que des plumes mais rien n'importe plus que de voir cette personne souffrir...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Salle Principale

Message par : Jean Parker, Jeu 25 Mai 2017 - 19:13


Réponse à 67

Étrangement cela avait été une bonne idée de rentrer. Eclairant la vaste pièce, le sorcier se tourna vers son interlocuteur. Le temps d'ouvrir la bouche, la personne devança Jean.

Vous ne semblez pas très intrigué par l'objet de ma visite. Vous vous contentez d'acquiescer. Êtes-vous aussi complaisant avec toutes les personnes qui viennent vous donner du travail ?

Que répondre à cela ? C'étit plutôt normal de se montrer légèrement distant avec quelqu'un de masqué faisant partie d'un ordre noir. Bien que sois disant partisan de leurs idéaux, le sorcier ne pouvait pas s'empêcher de se montrer méfiant et un tantinet stressé, sns pour autant être réfractaire à leurs présence.

Hé bien sachez que ce n'est pas le cas et que je suis navré si j'ai donné cette impression. C'est la première fois que l'un de vous si je puis dire ainsi viens me donner du travail. Du coup je ne m'y attendais pas, enfin pas ce soir.

Changeant l’atmosphère de la vaste pièce en luxurieux salon meublé légèrement à la manière de la salle commune serpentard, avec de confortables fauteuils, histoire de pouvoir discuter en paix. Je vous en prie asseyez vous.

C'était sans doute ce soir que les choses allaient changer. C'était comme il l'avait dit la première fois qu'un membre de cet ordre venait lui donner sans doute un réel travail, une tâche bien précise. Avant aujourd'hui tout aurait été possible pour se tirer de cette mauvaise pente, mais cependant les choses semblaient être devenues différentes ce soir. Dévisageant son interlocuteur, le sorcier se demandait bien ce que cet être avait comme tâche à lui confier.

Il allait falloir se montrer à la hauteur, prouver ses capacités et son désir de faire changer les choses. Ravalant sa fierté, il était prêt à à peut près tout entendre venant de cet homme. En temps normal, Jean ne se serait fait dicter une tâche ou une ligne de conduite par aucun être humain de cette terre, pensant que quand on possède de quoi vivre plusieurs vies de manière abondante on a plus aucun ordre à recevoir de qui que ce soit, mais malheureusement il fallait encore trouver le moyen que la fortune et la luxure ne tombent pas du ciel, histoire de ne pas éveiller les soupçons de sorciers jaloux ou encore honnêtes.

Mais la situation n'était pas la même. Avec ces gens l'argent n'avait sans doute aucune valeur, seul la confiance et la preuve de quelconques capacités pouvaient jouer sur la survie. Il ne faudrait donc pas écouter. S'allumant une cigarette, le sorcier déposa le paquet sur une table basse, des fois que si ce mec voulait en prendre une il puisse. La nicotine dans son organisme aidait à la concentration, il devait être prêt à entendre n'importe quoi.

Je vous écoute, que voulez vous que je fasse pour le bien de notre monde ?

Pour le bien de notre monde... Plus pour survivre une nuit de plus dans ce cas précis, pour pouvoir aller s'effacer de la réalité, entre les quatre murs sécurisés de sa maison, et non au milieu de Londres.

------------------------------

Réponse à Elias

L'énergumène avait plutôt habilement paré les deux premiers sortilèges, mais avait prit le sortilège de foudre de plein fouet. Jean adorait ce sortilège. Il était simple mais dévastateur. Il provoquait une puissante douleur, sans compter les potentiels spasmes musculaires et la détresse psychologique qu'il causait. Faire celui-ci lors d'un entrainement pourrait être considéré comme cruel mais comme on dit.. Entrainement difficile permet une guerre facile.

Après Elias n'avait pas vraiment la tête du mec qui allait faire la guerre. Mais bon ne sait-on jamais, on dit que confronté à la epur les hommes révèlent leur vraie nature. Le sorcier était curieux de voir la vraie nature de celui-ci. C'est ça qui était bien au heurtoir. Les masques tombaient, on pouvait découvrir et redécouvrir les gens que l'on pensait connaître, et cela n'était pas négligeable.

Le sorcier vit alors un filet plonger sur lui, et le temps de l'éviter, un peu tard hélas, le sorcier eut le bras gauche prit dans le filet, qu' Elias commença à faire fondre. La situation commençait à déraper, et il allait falloir régler.. trop tard. Hurlant de douleur lorsque la chaleur commença a se faire ressentir, le sorcier perdit un temps précieux à ôter le filer de son bras, laissant sur celui-ci les marques rougeâtres.

Il fallait rester professionnel mais c'était trop tard. La douleur avait déclenché la colère, et celle-ci était ravageuse. Ne prêtant pas attention à ce que son ami pouvait dire, il pointa sa baguette vers lui. L'envie de vouloir devenir un véritable ouragan se fit ressentir lorsque le sorcier lança un #Bulla Aquae suivit d'un #Electrocorpus Maxima en direction de son adversaire. Il allait la sentir passer la décharge électrique. C'était le but non ? Ne répondez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Salle Principale

Message par : Alexander Scott, Dim 28 Mai 2017 - 22:24


Dans quel bois était taillée la cliente ? A première vu elle semblait avoir le morphotype parfait pour devenir une bonne duelliste mais si le physique déterminait réellement la talent au maniement de la baguette alors le sorcier de l'est ne serait sans doute pas là à l'heure actuelle. Être de petite taille était un avantage indéniable, on représentait une cible plus petite pour les sortilèges adverses. Les personnes avec un petit gabarit étaient généralement plus rapides, plus agiles et cette qualité était indispensable si on souhaitait survivre et vaincre. Cela faisait maintenant un moment que le chasseur de mage noir avait compris que la mobilité était l'un des fondements des duels magiques, il avait adopté son style de combat en conséquence privilégiant l'esquive à la parade et la vitesse à la puissance. Finalement c'était assez ironique, à première vue quand on le voyait on pouvait penser qu'il était quelqu'un de lent qui privilégiait la force et la brutalité pour s'imposer dans ses duels, c'était bien mal le connaitre. Peut-être la cliente se révélerait-elle d'une brutalité sans nom, peut-être serait-elle dénuée de mobilité... Il ne fallait pas juger les adversaires sur leur apparence, juger sur l'apparence c'était accepter d'être surpris et perdre son affrontement avant même qu'il n'ait débuté. En définitive la meilleures manière de connaître son adversaire c'était de l'affronter au moins une fois, en l'espace de quelques échanges, et si le rapport de puissance n'était pas démesuré, on connaissait sa force, son style de combat et ses principaux patterns. C'était ce principe que le pourfendeur de magie noir adoptait au Heurtoir, en règle générale il proposait un duel d'évaluation à ses élèves pour connaître leurs points forts et leurs points faibles et ainsi pouvoir leur proposer un entraînement personnalisé pour les aider à atteindre les objectifs qu'ils s'étaient fixés en pénétrant.

- Je m'appelle Elina Peterson. J'ai dix-sept ans, mes connaissances en défenses contre les forces du mal se limitent à ce que l'on veux bien nous enseigner à l'école.... Je souhaite tout apprendre... J'attends de cette séance une évaluation de mon niveau pour savoir où je dois travailler pour progresser.

Alexander acquiesça, la jeune femme était en septième année ? C'était parfait, il n'allait pas devoir restreindre son enseignement en fonction de ses connaissances magiques car elle devait avoir des bases solides. Qui était le professeur de défenses contre les forces du mal à Poudlard ? Scott avait rencontré Valentina Boccini qui était la précédente mais cette dernière avait quitté son poste depuis quelque temps déjà. Il était difficile de trouver des professeurs compétents et réellement pédagogues, inutile de dire qu'il valait mieux pour Elina que son instructeur ne se soit pas limité aux manuels scolaires. Scott n'avait pas la prétention d'être un excellent duelliste mais ses indéniables qualités de duelliste lui permettaient d'enseigner ce que les clients attendaient de lui. Aujourd'hui il était visiblement tombé sur un os, la jeune femme souhaitait tout apprendre, c'était quoi tout exactement ? Lui apprendre tout ce qu'il connaissait ? Si c'était le cas alors l'entraînement allait durer pendant de longs mois, d'interminables mois... Elle avait intérêt à avoir un compte en banque bien remplie la petiote parce que même si elle prenait un abonnement premium ce ne serait pas suffisant pour payer toutes les séances.

- J'ai une vengeance à mener à bien et je souhaite mettre toutes les chances de mon côté pour réussir un minimum... Quitte à y laisser des plumes autant que ce soit le moins possible.

Une vengeance ? Voilà qui changeait beaucoup de choses... Il n'était pas question d'enseigner l'art du duel à une personne qui s'en servirait à de mauvaises fins, elle n'avait qu'à aller mendier auprès des mangemorts qui seraient sans doute ravis de la conduire sur la voie du meurtre... Elle venait pour un entraînement ? Elle avait payé ? Il ne pouvait décemment pas l'envoyer bouler dans la situation actuelle mais il pouvait lui garantir qu'elle allait en avoir pour ses gallions, elle n'allait pas être déçu du voyage la gamine. De qui pouvait-elle bien vouloir se venger dans ce monde ? La réponse tombait sous le sens, il y avait fort à parier qu'elle souhaitait prendre la vie d'un criminel, d'un mage noir ou quelque chose dans ce goût là... Généralement on ne payait pas un instructeur pour se venger de son ex. L'équation était donc assez simple, si il entraînait cette gamine alors il aurait un mort sur la conscience, ce serait soit elle, soit l'autre, tant qu'à faire il préférait que ce ne soit aucun des deux. Le pourfendeur de magie noir savait ce qui lui restait à faire pour la gamine, les meilleures leçons s'apprenaient dans la douleur. Elle souhaitait se venger d'un mage noir ? Il allait lui montrer le niveau d'un véritable mage noir. Il allait lui montrer le fossé qui la séparait des mages noirs. Quelle était cette époque où les élèves se prenaient pour des justiciers invincibles ? Au moins les jeunes de l'Ordre du Phénix bénéficiaient d'un entraînement presque quotidien, ils n'étaient pas envoyés à la mort.

- Un mage noir je suppose ? Il est évident que je gaspillerai ma salive en te demandant d'abandonner ce projet fou, de toute manière j'ai toujours préféré l'action aux belles paroles. Je vais te montrer le fossé qui te sépare du niveau d'un véritable mage noir.

Alexander s'éloigna de quelques pas, l'infirmerie était-elle toujours ouverte à cette heure là ? Jean était-il toujours en état pour soigner une blessée ? Dans le pire des cas il l’emmènerait personnellement à Ste Mangouste mais il fallait qu'elle comprenne que son projet était vain ? Le pourfendeur de magie noir commença la séance en informulant un Terorim particulièrement cher aux mages noirs. Le maléfice fut rapidement suivi de Radicis Perfidum cette fois formulé, aussitôt six énormes racines acérés brisèrent le sol de la salle prête à s'abattrent sur la cliente du pourfendeur de mage noir. Le russe n'en avait cependant pas terminé et formula un Amplificatum sur sa propre création pour maximiser son efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Salle Principale

Message par : Mangemort 67, Lun 29 Mai 2017 - 11:37



Réponse à Mister Parker


- Non, je préfère rester debout.

Je restais néanmoins proche d'un fauteil, posant ma main blanche, n'étant pas été assez présentée au soleil pendant trop longtemps, sur le dossier, face à ce Monsieur Parker. Écoutant ce qu'il pouvait bien ajouter à son petit blabla sur sa motivation. J'avais déjà entendu plus convaincant. Et "l'un de vous" ? Sérieusement ? Il est peut-être temps que les gens comprennent que le masque rouge n'est pas qu'un simple Mangemort...

- Je suis le Seigneur des Ténèbres. Cependant, ne croyez pas que vous êtes un être exceptionnel indispensable qui nécessite que je me déplace. Non... J'aime que les choses soient présentées à ma manière quand elles me tiennent à cœur.

Puis silence. Je souriais, un sourire franc et sincère, si j'ôtais mon masque on pourrait me prendre pour un fou. En même temps, c'était bien ce que pensait tout le monde, ou presque. Huit fous, masqués, cherchant à changer le monde, modifier le régime en place depuis tant de siècles. Des idéalistes qui mettaient tout en oeuvre pour arriver à leurs fins.

- Vous vous êtes simplement mis en avant, avec votre collègue Meraxès, suffisamment pour que je vienne vous engager... Je vous veux comme entraîneur de nos partisans. C'est bien simple, nous avons le lieux, nous avons les ressources financières et matérielles, pour que vous puissiez accomplir cette tâche dans les meilleures conditions possibles.

J'avançais gentiment vers lui, contournai le fauteuil sur lequel il était assis, posant à nouveau ma main sur le dossier, passant proche de sa nuque, l'effleurant d'un index tendu.

- Qu'en dites-vous ? Lui murmurai-je à l'oreille avant de continuer ma route pour me retrouver à ma place initiale.

- N'ayez craintes, nous avons de l'argent. Beaucoup d'argent. Nous vous payerons le déplacement, le nombre d'heures ainsi que le nombre de partisans formés. Nous ne vous présenterons que les plus fidèles, afin d'éviter une fuite quant aux identités de chacun. Il est grand temps de former une armée des Ténèbres. Que d'éloquence !

Oh oui, fini les petites attaques, les actions sans retombées. Il était de passer à la phase suivante. La face du monde devait changer et je m'y emploierai pour que cela arrive...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle Principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 5

 Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.