AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir
Page 5 sur 8
[Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Kyara Blanchet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Kyara Blanchet, Dim 8 Jan 2017 - 10:21


Kyara regardait les invités dans son petit coin, elle analysait tout, coupe de champagne à la main. Elle semblait passer inaperçue, cela lui convenait pour le moment. Des éclats de voix éclatèrent alors et une fille qui ne semblait pas avoir été invitée fit un mini scandale avant de se faire sortir. Vu ses manières, on aurait dit une fille de joie cherchant des clients, mais ça n'était surement qu'une resquilleuse. Ça n'était pas encore ça pour la sécurité vu qu'elle avait réussi au moins à entrer dans la soirée, mais ils avaient réagi rapidement, c'était déjà ça.

Prenant une gorgée de champagne, revenant à son analyse, le regard de Kyara s'accrocha alors à un regard qu'elle connaissait bien. Sourire aux lèvres, Azphel observa la professeure de Soins Aux Créatures Magiques avant de revenir à ses hippogriffes. Ils répondaient respectivement au nom de Valentina, la compagne d'Azphel, Evan, professeur à Poudlard et William, directeur de la SISM. C'était du beau monde et maintenant qu'elle était repérée, Kyara se décida à être sociable.

Avalant d'un trait sa coupe de champagne, elle se mit en route, s'arrêtant au passage pour en prendre une nouvelle. Pendant deux secondes, elle hésita à lui faire subir le même sort qu'à sa sœur avant de se faire violence. Elle avait un lourd passif avec l'alcool et bien que sa descente était bonne, elle ne voulait pas perdre le contrôle. C'était en tout cas trop tôt pour le faire. Se retenant donc de siffler sa flûte, la Française allait rejoindre le petit groupe quand elle constata les regards pointant dans sa direction. Enfin, c'était l'impression qu'elle en avait, mais sachant qu'elle n'était pas si importante que ça et après avoir quand même vérifié qu'elle n'avait pas mis sa robe à l'envers, Kyara se retourna.

En découvrant le nouvel arrivant, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques pouvait comprendre l'attrait qu'il provoquait. Apparemment, le ministre de la magie avait aussi eu une invitation et il était devant eux. Derrière lui se tenait une jeune femme, l’œil hagard, probablement son escorte. La Fourchelang s'étonna alors de voir seulement une personne pour assurer la protection de Petrus. Soit ils étaient négligents, soit le ministre cachait bien son jeu sous son sourire charmeur.

Etant une ancienne membre de son 'fan club', Kyara inclina la tête dans sa direction pour le saluer avant de se concentrer une nouvelle fois sur sa mission après avoir vérifié que sa baguette était à portée de main. Tout le monde n'appréciait pas le Ministre, aussi elle préférait être prête à assurer ses arrières si la soirée devait tourner au massacre. Rassurée, elle se colla un sourire au visage et rejoignit enfin le petit groupe.

- Bonsoir à tous, puis-je me joindre à vous ou vous êtes au complet ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Alexander Scott, Dim 8 Jan 2017 - 12:04


Visiblement Jean et Vhagar avait bien fait leur travail, la foule affluait pour participer à l'inauguration du Heurtoir. Alexander avait espéré participer à une soirée en petit comité avec quelques personnalités du monde magique visiblement il s'était trompé. Comment expliquer le succès d'un tel évènement ? Les gens venaient-ils simplement parce qu'ils n'avaient pas trouver de quoi s'occuper pour le nouvel ? Les gens venaient-ils pour se faire voir dans une soirée mondaine ? Les gens venaient-ils parce qu'ils étaient intéressés par l'établissement et cherchaient à se renseigner ? Sûrement un peu des trois, chaque personnes avait ses propres motivations mais le résultat était bien là, la salle de remplissait de plus en plus, dans quelques instants elle serait comble. Alexander grimaça se demandant combien de personnes rêvaient secrètement de lui planter un coup de couteau dans le dos ici, il y avait sans aucun doute des mangemorts et des partisans des mangemorts. Au cours de ses années au service du ministère de la magie le chasseur de mage noir ne s'était pas fait que des amis, loin de là, le véritable problème c'était que ses ennemis connaissaient son identité sans pour autant que la réciproque soit valable. C'est bien simple, le jeune sorcier avait mené des dizaines d'affrontements au cours de sa brève existence mais il n'avait jamais vu le visage de l'un de ses adversaire hormis lors d'entraînement avec des membres de l'Ordre du Phénix ou avec des Aurors. Parfois l'ancien Serdaigle se réveillait en se demandant comment il pouvait encore être en vie, pourquoi les mangemorts n'en avaient-ils pas fini avec lui ? Ils connaissaient son identité et il avait déjà beaucoup coûté à leur ordre. Pourquoi les Higgs n'avaient-elles pas tenté de le liquider après le destin qu'avait connu leur père ? Pourquoi les divers mages noirs qu'il avait combattu au cours de sa vie n'avaient jamais cherché à le retrouver ? Pour un ex agent double on pouvait reconnaître qu'il avait une existence pour le moins chanceuse.

-Bonsoir,

Instinctivement le sorcier de l'est dessina un sourire de façade sur son visage avant de détailler l'homme qui lui adressait la parole. C'était celui qui accompagnait Valentina Boccini, d'un simple regard Alexander pouvait dire qu'il débordait d'ambition, qu'il avait soif de pouvoir. L'homme n'était assurément pas venu pour une simple poignée de main, il n'était sûrement pas venu réclamer une coupe de champagne non plus puisque de toute façon Scott ne servait pas de champagne. Alors qu'est ce qu'il voulait ? Il avait besoin qu'on lui apprenne à se servir de la magie convenablement ? Si tel était le cas alors le pourfendeur de magie noire se ferait un plaisir de lui apprendre les rudiments du duel. L'ex membre du ministère de la magie fixa la main qui lui était tendu et l'accepta, le geste était ferme et assuré et confirmait tout ce que le russe avait imaginé précédemment. Ce sorcier n'était pas un sorcier ordinaire, il était d'un autre genre que le plupart des personnes que vous pouviez croiser sur le Chemin de Traverse en journée... Il était d'une autre trempe... Il était d'un autre métal et il avait sans doute été formé dans le même moule qu'Alexander.

-Ne touchez pas à ma Tina, les chats ne seraient que du gibier ce soir. Bonne soirée à vous.

Toucher à sa Tina ? Plutôt attraper la peste plutôt que de s'approcher de cette vipère. Qu'imaginait-il ce type ? En tout cas il était bien prétentieux dans ces propos. Le sorcier de l'est préféra ne pas répondre et laissa l'individu repartir avec deux coupes de champagne. La piste de duel ouvrirait-il ce soir ? Si tel était le cas alors les choses promettaient d'êtres intéressante car l'établissement accueillait déjà quelques personnes qui savaient se servir d'une baguette magique. Scott s'assura qu'il avait son arme sur lui, si des duels d'exhibition étaient organisés alors nul doute qu'il devrait être prêt à en faire pari pour montrer comme les entraîneurs du Heurtoir étaient des duellistes compétents de capables. Le sorcier de l'est bouillait d'impatience à l'idée d'une petite joute et cette excitation ne fit qu'augmenter lorsqu'il aperçut tour à tour William West et Petrus Sudworth. Le pourfendeur mourrait d'envie de défier ces deux hommes. Le premier était réputé dans la communauté magique, il était un duelliste redoutable qui avait toujours fait des bons résultats aux différentes tournois de duels et qui était également directeur de le société indépendante de sécurité magique. Pour le russe West représentait un beau défi, qui gagnerait de lui ou de l'ancien maître des potions de l'école de sorcellerie de Poudlard ? Quand à Sudworth... Alexander avait simplement envie de le défier pour le ridiculiser en public comme il l'avait ridiculisé en public lorsqu'il était encore Auror, rancunier ? Totalement. Le problème c'était que défier Petrus Sudworth revenait à défier Miss Luminos qui l’accompagnait et qui était une Auror talentueuse depuis de nombreuses années. Scott n'avait strictement aucune envie de se battre avec son ancienne collègue qu'il appréciait et estimait contrairement à son employeur.

"Bonsoir… Etes-vous venus accompagnés ou cherchez-vous de la compagnie ? "

Un large sourire se dessina sur les lèvres du sorcier de l'est tandis qu'il entendait une douce voix reconnaissable entre mille murmurer à son oreille. Oh cette fois ce n'était pas un sourire hypocrite, ce n'était pas un sourire commerciale, ce n'était pas un sourire de façade, c'était un sourire franc, joyeux qui illuminait tout son visage. Cette voix il ne la connaissait que trop bien, cette voix il l'entendait chaque jour depuis plusieurs années maintenant à ceci prêt qu'il pouvait clairement entendre que la louve était d'humeur joueuse ce soir là. Elle était là, sa partenaire, sa moitié, son aventurière des neiges. Qui aurait voulu se battre en duel contre Sudworth ou Wells quand on pouvait le faire contre la chef de l’Ordre du Phénix ? Après quelques secondes interminables durant lesquelles le sorcier de l'est savoura la fin de son calvaire, il se retourna. Si la simple vue d'une femme pouvait expulser vos pupilles de vos orbites et vous débrocher la mâchoire alors nul doute que le sorcier de l'est aurait été défiguré ce soir là. Elenna était tout simplement métamorphosée, envolée celle qu'il avait côtoyé ces dernières semaines ! La neige avait fondu et avait laissé place à une magnifique chevelure châtain, des couleurs étaient revenues sur le visage qui avait ces derniers jours une blancheurs cadavérique et surtout un vrai sourire éclairait son visage angélique qui l'avait jadis séduit. Plusieurs années auparavant Alexander se rappelait avoir pensé rencontrer un ange, aujourd'hui l'ange avait peut-être perdu de sa candeur, était-elle devenue une succube ou une déesse ? Difficile à dire, peut-être un peu des deux. Scott détailla sa fiancée de haut en bas, elle avait définitivement perdu de sa candeur mais ce n'était pas pour lui déplaire, la robe de sa belle était si osée que le pourfendeur de magie noire se sentait prêt à défier quiconque la dévisagerait un peu trop longtemps à son goût.

-Et bien, et bien, si je m'attendais à vous croiser dans ces eaux capitaine Benson ! Le serveur d'un soir avait pris un accent ridicule en référence à une certaine soirée. Attrapant l'aventurière des neiges par la taille il l'attira à lui pour l'embrasser longuement oubliant qu'il était là pour travailler, oubliant que la moitié de la salle voulait peut-être leur mort, oubliant les menaces qu'il avait pu recevoir. Elle était là et c'est tout ce qui lui importait. Le pourfendeur de magie noire chuchota à son tour à l'oreille de sa dulcinée. Tu es sublime et ta présence est un véritable soulagement, l'ambiance commençait à devenir nauséabonde.

Alexander s'éloigna quelque peu et d'un geste habile de la baguette magique fit voleter une coupe de champagne jusqu'à la main de celle qu'il chérissait plus que tout au monde. Pour sa part il ne boirait pas ce soir là, oh bien sûr il en avait sans doute le droit mais si il devait être défié dans la soirée alors il préférait être en plein possession de ses moyens. L'expérience avait montré au duelliste qu'alcool et affrontement faisaient rarement bon ménage.

-Voilà pour vous mam'zelle, maintenant on pourra pas dire que je n'ai servi personne durant cette soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Lizzie Bennet, Dim 8 Jan 2017 - 19:15


Donnez-moi votre nom, dresseur de chevaux, je vous donnerai le mien.

Poupée de glace,
Regarde et souris,
Reste bien en place,
Ne cause pas de souci.

Ce soir j’étais la femme arrangeante ; la garde professionnelle. Ce soir je ne déclenchais ni incendie ni rien. Je ne m’abandonnais pas aux envies que d’autres jugeaient indécentes. Ce soir j’étais l’ombre de mon employeur, ni plus, ni moins. Il était assez commun que je me fonde dans les ténèbres. J’avais eu, au début, grand mal à accepter de me couler dans son pas quand les règles chez les Madverier étaient si étriqués. Mais il payait bien, il me fallait du fric pour mon gosse, et j’étais pas prête pour la prostitution. Enfin j’crois pas. Je me méfiais trop des clients, en fait. C’est tout.

J’avançais, toute en cuir et corset et brassard violet, me coulant dans ses pas. Quand l’on entra, je restais un peu en retrait, sachant que le Arctutus aimait prendre les devants pour toutes les formes. Et me perdant rapidement dans l’observation de la salle qui se devinait dans leur dos, j’oubliais presque la nécessité sociale d’interactions. Il y avait pourtant des signaux pour. Un sourire chaleureux d’une blonde (@Jasmine) que j’arrivais pas trop à remettre. Je la connaissais. C’était sûr. Mais d’où, et notre degré de proximité... J’sais plus trop. Avait-on baisé ? Possible. Ou peut-être pas. C’était pas elle qui flirtait avec McKinley fut un temps ? J’me rappelle plus. Faut que j’arrête d’oublier. C’est abusé.

Plus loin, je ne manquais pas le signe amical de Fille Bis (@Azénor) et lui répondis d’un clin d’oeil. Celle-ci... Dire qu’elle m’intriguait était clairement un euphémisme. Elle avait une sacrée énergie, sous sa misogynie un peu insecure. Je n’eus pas le temps de me perdre plus dans l’assemblée ou dans mes pensées moutonnières, car déjà, il m’appelait... Comme on aurait intimé à un enfant malpoli de saluer un grand oncle. Merci, Madverier, mais bon, en soit je les connais ces zigotos et sais dire bonjour toute seule... Mon nez ripa sur les côtés en une grimace provocatrice, mais j’approchais des « videurs qui faisaient office de patrons » (ou était-ce l’inverse ?).

- Tiens, salut Lizzie, cela faisait... longtemps nous pouvons dire.

- Hey vous deux, fis-je avec un sourire aussi peu tendancieux que d’ordinaire. Pour une raison inconnue, Vhagar avait décidé de m’ignorer, et Parker la jouait mélancolique-amer-figue-raisin, vous voyez le genre. Ouep Jean... faut qu’on rattrape ça. Tentative de sourire qui vire mimique cheloue. Les sourires pas carnassiers, j’avais du mal en vrai, c’était pas naturel. B*rdel si j’étais pas là en fonction j’aurais bien trouvé le moyen de les dérider un coup. Ils étaient carrément crispouilles dans leur professionnalisme, les deux. Leur idée était pire que canon, je risquais de passer souvent dans le coin, mais à chercher le sourire trop parfait, ils me faisaient presque peine. Car les gens parfaits sont généralement ceux qui ont le plus à cacher. Tu me diras. J’avais beau essayer de me faire passer pour l’une de ce monde. Avec une voix de SNCF et un sourire en polystyrène. Ma baguette frétillait dans ma poche, n’attendant que l’annonce d’un petit duel d’inauguration. Enfin, ça restait moins cramé que l’autre Scott, que j’avisais là bas. Son sourire était pas du tout crédible, mais lui, lui j’en avais rien à foutre. Lui fallait pas qu’il traîne trop longtemps dans cette salle sinon j’le butais sur place.

On s’avança à l’intérieur de la salle, et déjààààà d’autres gens voulaient parler. God. J’étais censée être une ombre, pourquoi me reconnaissait-on tant ? C’était flippant. Enfin, pour le coup, c’était Evan, son salut était peu surprenant. Sa main glissée dans mon dos, comme prête à jouer des lacets du corset, m’arracha un sourire. Il pouvait pas s’en empêcher. En même temps, il y avait du beau monde au gala, je savais qu’il en trouverait plus réceptives à ses tendresses. Ça lui ferait sans doute le plus grand bien. Il disparut aussitôt courir les jupons d’autres belles, et j’en revenais à mon observation ennuyée du dos du patron. Une femme vêtue d’une robe noire plutôt courte (@Aiko) nous aborda pour présenter des verres, et j’en pris un en la remerciant. J’étais bourrée lors de mon entretien chez Madverier, alors bon, il devait accepter que je ne sois l’employée parfaite. Enfin, j’essayais quand même de mettre les formes, politesse autant que possible etc, mais c’était pas naturel. Ça sonnait faux. Brrrr vivement que quelque chose se passe.

Mon regard glissait d’un invité à l’autre. Ici, Anthony. Là bas, Ashton. Malicia dansait avec Ailyne. Plus près, Alhena. Important de la saluer, elle. Après tout, elle aussi était ma patronne. Je m’éloignais de quelques pas de l’Auror, et lui claquais une bise sur les lèvres. Wait. C’était pas prévu ça. C’était pas programmé. C’était sorti tout seul. Pas ma faute si elle était canon. Je me retournais aussitôt, direction l’ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Luia Luminos, Jeu 12 Jan 2017 - 5:57


Luia devait, ce soir-là, être la garde du corps du Ministre de la Magie, Petrus, dans la soirée d'inauguration du Heurtoir. Elle en était ravie. Certes, le Ministre n'était pas un très grand ami de l'Auror mais elle travaillait pour lui et elle aurait ainsi l'occasion de découvrir ce nouveau lieu.

Le Ministre était sorti de son bureau, très bien apprêté. Luia était elle en tenue de sorcière, son insigne d'Auror bien en vue. C'était nécessaire et elle le savait. Ils sortirent et se rendirent devant le nouveau lieu. Le Ministre arriva à se frayer dans la foule, suivie par Luia. Il s'arrêta souvent pour saluer ses concitoyens. Il finit par arriver devant l'entrée et il dit:

- Mr. Meraxès, je suis ravi de vous voir, c'est un bien bel établissement que vous avez là ! Je vous remercie pour votre invitation. Je ne vous présente pas Miss Luminos, elle sera ma garde du corps durant cette soirée, j'espère que cela ne vous dérange pas ?

Ce à quoi on lui répondit:

- Bonsoir Monsieur Sudworth. Je suis également heureux de vous voir parmi nous.

Il regarda ensuite Luia avec un sourire et dit:

Bonsoir Luia. Vous me savez bien placé pour savoir que c'est nécessaire, Petrus. Cela ne pose aucun problème.

Luia sourit elle aussi à son ex-collègue. Elle avait beau sortir avec Arcturus, lui aussi ex-Auror, elle appréciait aussi ses autres collègues, tous assez mignons. Et ils entrèrent. Luia resta près du Ministre qui prit une coupe de champagne et elle le laissa prendre ses aises tout en restant pas très loin de lui. Elle regarda les alentours. Il y avait pas mal d'anciens élèves de Poudlard. Elle reconnut aussi Anthony Adams, un de ses anciens collègues à Ollivander's. Elle prit une coupe de champagne à son tour tout en surveillant Petrus du coin de l'oei, vu que c'était son rôle ce soir.


Dernière édition par Luia Luminos le Mar 17 Jan 2017 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Merry K. Harper, Dim 15 Jan 2017 - 8:24


La soirée était idéale pour Merry qui pouvait fuir ses sombres pensées sans aucun problème. Elle avait aussi la possibilité de quitter le cocon familial, où toute une effervescence donnait le tournis à la jeune femme. Hé oui, la famille était au complet chez elle, il y avait beaucoup de monde, et chacun faisait son petit bazar. Alors, la rouquine préférait s'éclipser. C'était bien beau de rester avec ses frères et de partager de courts repas avec ses parents. Quoique, un peu plus long que d'habitude. Ils étaient censés être en vacances pour être avec leurs enfants, ils faisaient des efforts. C'était bien, mais Merry sentait bien que leur travail revenait toujours à la charge. Evidemment, elle les voyait la plupart du temps aux repas et quelques fois dans la journée, lorsqu'ils faisaient une pause. Mais le reste du temps, ils restaient enfermés dans un bureau, à régler des affaires dont elle ne connaissait pas le nom.

Alors préférant sortir un peu, elle avait quitté ses parents et ses frères, rejoignant une autre partie de sa famille. Enfin, un seul membre de sa famille. Son cousin, Ashton, qui l'avait un peu forcé à sortir. Mais finalement, ce n'était pas plus mal de pouvoir s'aérer l'esprit. Bien habillée, bien présentée, la rouquine s'était vite sentie bien en entrant dans ce nouvel établissement, espérant qu'elle pourrait trouver une connaissance avec qui passer la soirée. Evidemment, son cousin avait d'autres chats à fouetter et n'allait pas se trimbaler sa petite cousine durant des heures. Si bien que la jolie rousse avait rejoint la première personne qu'elle connaissait, Aiko, une lionne avec qui elle s'entendait merveilleusement bien. Mais ce duo n'avait pas fait long feu.

En effet, alors même que la rouquine s'était mise à discuter avec sa camarade, une Serpentard, que la jeune Harper avait du mal à côtoyer, les avait rejoint, bien accompagnée. Faisant bonne figure devant deux autres personnes, la lionne s'était montrée polie envers cette fille qui n'était autre que la meilleure amie de cette gamine qui lui avait pourrie la vie ces dernières semaines. Elle était bien élevée et savait en toute circonstance passer outre ses problèmes personnes. Même si elle avait la forte impression que cette verte et argent n'était pas venue là pour l'embêter...

Par la suite, un poufsouffle était arrivé, s'incrustant un peu dans le petit groupe qui se formait. Merry quant à elle, entama une discussion avec le Serpentard qui était arrivé avec Aileen. Un dénommé Peter, préfet de sa maison. La jolie rousse le connaissait peu, l'ayant simplement aperçu en cours et quelques fois dans les couloirs ou durant les repas. Mais jamais elle n'avait eut l'occasion de lui adresser la parole. Finalement, cette soirée lui permettrait peut être de rencontrer de nouvelles personnes qui ne lui nuiraient pas ! Et puis, il avait l'air de connaître son petit frère, Trystan. Ce qui en toute logique, était parfaitement normal étant donné le poste qu'ils partageaient.

- Ah voilà ! Harper ! Tu serais de la famille de Trystan ? Vous avez un peu les mêmes traits, c'est ça ! Enfin, en tout bien tout honneur, c'est que vous partagez un beau patrimoine génétique.

Il n'avait pas eu l'air d'avoir fait le rapprochement avec le nom de famille et la ressemblance entre les deux Harper. Les jumeaux n'étaient pas aussi connus que ça en fin de compte ! Aux derniers mots prononcés par le vert et argent, Merry sentit ses joues rosirent et tenta de se reprendre en se redressant, gardant son sourire figé sur ses lèvres. Bien qu'elle appréciait les compliments, la britannique ne savait généralement pas comment réagir. Alors elle se contenta de le remercier, tout aussi rapidement qu'il avait déballé sa dernière phrase. Tout en rigolant bien sûr. La bonne humeur était au rendez-vous !

- Merci beaucoup, je te retourne le compliment ! Hé bien, Trystan est mon petit frère. De quelques minutes. Nous sommes jumeaux, même si la ressemblance est moins flagrante par rapport à de vrais jumeaux.

Hé oui, Trystan et Merry, malgré leur légère ressemblance, ne se ressemblaient pas tant que cela. Des faux jumeaux étaient parfois difficiles à repérer. Enfin, la rouquine ne s'en plaindrait pas.

Durant les quelques paroles échangées avec Peter, Merry n'avait pas fait trop attention aux restes de la pièce. D'autres personnes étaient arrivés, notamment le Ministre de la Magie qui venait à l'instant de faire son apparition sous les yeux de la jeune femme, accompagné de sa garde du corps apparemment. De leur côté, Aileen quitta le petit groupe après avoir dit quelques mots à son camarade de maison, souhaitant sans doute s'éclipser un peu. Aiko discutait avec ce jeune Poufsouffle et Merry ne savait ce qu'elle pouvait rajouter. Alors elle préféra simplement commenter l'arrivée de cette personnalité.

- Je ne pensais pas que le ministre aurait le cran de se montrer durant cette soirée.


Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Peter McKinnon, Lun 16 Jan 2017 - 8:57


Les élèves de Poudlard avaient l'air de s'être bien trouvé, d'autant plus qu'Aileen semblait presque tous les connaitre. C'était d'ailleurs elle qui avait relevé la réflexion de Liskuvo, venant de se présenter, ce qui avait eu le mérite de ne pas le priver de conversation. La seule personne qui ne disait pas grand chose était la jeune stagiaire à qui Peter avait un peu parlé préalablement, mais qui semblait avoir suffisamment à faire ce soir-là. Peter lui avait laissé toute son attention se centrer sur Merry, la ravissante élève de Gryffondor au dos nu qu'il venait juste de complimenter sur son patrimoine génétique, et il était fort probable que ce fut la première et la dernière fois que l'on s'adresse à elle de cette façon.

Mais la jeune fille ne s'était pas formalisée du peu de finesse qu'avait employé Peter, au contraire avait elle sourit de bon cœur, pendant que la discussion déviait inévitablement sur son jumeaux, Trystan. Lequel occupait la fonction de préfet des gryffondors, charge qui avait la caractéristique d'être particulièrement ardue étant donné l'indiscipline légendaire de cette maison, tout en offrant un brin de notoriété. La douce Merry termina de lui expliquer comment son collègue actuel et elles avaient habité la même maison, avant qu'il ne l'en éjecte pour rester quelques minutes de plus au chaud. Peter se mit également à arborer un sourire sincère et continua de fluter son champagne à une cadence relativement soutenue, il n'allait pas devoir perdre le plateau de la stagiaire de vue ! Mais une petite voix tomba dans l'oreille de Peter, pendant que la rousse contemplait l'assistance :

- Si tu t'intéresses à Merry, saches qu'elle a un point faible pour les petits animaux. Je reviens, j'ai besoin de prendre l'air un peu...

Et là-dessus, la cavalière Serpentard de Peter s'éclipsa. Peter était en train de réfléchir à la meilleure façon d'aiguiller la conversation sur les petits animaux. Il tenait, en effet, en tout bien tout honneur, à ce que la jolie gryffondor qui se trouvait devant lui passe une bonne soirée. Mais ce fut celle-ci qui reprit la parole avant qu'il n'ai eu le temps de terminer d'imaginer le commencement d'un début de conversation sur les bébés chats qui ne le ringardise pas immédiatement.

- Je ne pensais pas que le ministre aurait le cran de se montrer durant cette soirée.

Effectivement le Ministre de la Magie s'était déplacé en personne avec une garde du corps. Peter laissa échapper un soupir dans sa coupe. Il n'avait jamais réellement eu une grande patience à l'égard du Ministère. Déjà le fait que son père, qui avait renoncé à se servir de la magie au quotidien, travaille là-bas ne lui donnait pas la meilleure des impressions. Ce à quoi, il fallait ajouter que le Ministère n'avait jamais réussi à assurer la sécurité de ceux qu'il était sensé protégé et cela depuis de nombreuses années. Peter ne suspectait Petrus Sudworth de n'être toujours en poste que parce qu'il était proche de la presse. Et cette idée le désolait ...

- Oui ... C'est un peu particulier pour le Ministre de la Magie de venir dans un endroit qui n'aurait pas vu le jour si les gens n'avaient pas besoin de se défendre tout seul.

Peter avait répondu sur un ton légèrement blasé, un rien désabusé. Mais il se reprit assez vite pour ajouter, tout en ne perdant pas de vue une conversation imminente sur d'adorables bestioles :

- Enfin, on pourra au moins lui reconnaitre que ça a eu le mérite de nous permettre de faire de nouvelles rencontres !
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Alhena Peverell, Lun 16 Jan 2017 - 18:47


Désolée du retard, j'ai essayé de reconstruire au mieux

Est-ce que tu crois qu'on allait pouvoir danser ? Enfin pas danser comme Malicia le faisait. Non, tu ne parlais pas de danser avec son corps mais plutôt danser avec les esprits. S'aventurer vers des péripéties plus que farfelues. Celles qui étaient tendues par un fil sur le point de craquer, celles qui bougent et s'évadent au son des voix hypnotisantes.

Tout commence par un baisé, une voix qui s'amuse à renverser les esprits. Qui sème la confusion sur la notion d'amitié. Puis celle d'Ashton, de Ian qui s'entremêlent avec la furtive entrevue d'Evan. Et on bouleverse, on secoue tout un mélange amer, acide et pourtant délicieux. Il suffit de finir par un soupçon de Lizzie pour sucrer la chose, encore une voix. Tout pour faire un gros, gros bordel dans ta propre tête en fait. On va à gauche, on va à droite. C'est ça de prendre du retard, on se perd et on sait plus à qui on doit répondre en premier. Alors on va faire dans le désordre un peu, pour pas trop accumuler l'irrationnel de l'incohérence des faits.

Récap'

Tes lèvres trempent dans la coupe de champagne que Ian a apporté. Sourire exhaustif à cette fête.

Il serait plutôt le roi des idiots oui.
Des idiots amoureux
Certainement
L'amour c'est censé rendre bête non ?

On rend l'ironie par un sourire presque sarcastique.

Sinon Ashton, je te présente Ian. Mon collègue à Poudlard, il est professeur de défense contre les forces du mal. Du coup, Ian voici Ashton Parker, il est gérant d'une boutique près de l'Occamy Doré.

S'il souhaitait s'étendre sur les explications il le ferait de lui-même.
Tu t'excuses vainement, tu as pleins de choses à régler avec l'abruti qui sert de paternel à tes enfants. Avec la blonde qui te sert de meilleure amie, peut-être que tu pourrais retourner son jeu contre elle, qui sait ? Ce serait très drôle de faire croire tout un tas de chose, c'est pas comme si c'était la première fois que vous l'aviez fait en fait. Tu t'apprêtes donc à partir quand une autre surprise fait son entrée. Petrus Sudworth dans toute sa splendeur. T'avais comme l'impression de le voir trop de fois. Enfin c'était la deuxième fois, mais justement la deuxième fois de trop en fait.

Mais qu'importe, il y a vague Lizzie Bennet qui entre en scène. Elle dépose un léger baisé, elle s'en va mais tu la rattrapes. Un bonsoir sulfureux s'échappe suivit d'un autre effleurement de lèvre. Il était temps de rendre un peu la pareil. Sourire moqueur, direction Evan et sa bande de joyeux lurons. Tu glisses d'une voix suave une autre convenance général. Un petit regard à Boccini que tu connais un peu mieux, non tu ne l'oublis pas. Tu ressors la lettre d'Evan, tu glisses un léger baisé sur le coin de ses lèvres. Tu te décolles en même temps que tu plaques la lettre sur son torse. Y a comme un truc, quelque chose de moqueur, de sarcastique, de mécontent, mais quoi ? Même toi tu saurais dire. Pourtant les mots parlent d'eux-mêmes :

C'est gentil d'avoir penser à moi Lival dis donc. Je suis très contente... Oh, mais je ne vous dérange pas plus, une amie m'attend.

Tu tournes les talons, direction la blonde. Elle danse, probablement cherche-t-elle aussi à atteindre les sommets de l'ivresse. Pas tout d suite, si elle pouvait attendre un peu ça te serait préférable en vrai. Tu arrives devant les jeunes femmes, tu salues celle dont tu ne te rappelles pas le nom et poses une main sur l'épaule d'Evans. Tu ne laisses pas le temps à ton amie de réagir que tes lèvres sont collées aux siennes. Y a Lizzie, y a Malicia, peut-être ils croiront des choses saugrenues mais qu'importe.

Jouons comme autrefois. Commence donc par ça, si t'es encore aussi courageuse qu'avant.

T'avales une penseuse pour lui faire comprendre de quoi tu parles.

Fais-moi rire, si t'en es capable

C'est à elle de faire le spectacle. Sourire aux lèvres, tu t'écartes et te sers une autre coupe. En partant, tu te cognes légèrement à quelqu'un. C'est une jeune femme aux cheveux bruns coupés au carré -Elenna, son compagnon est de la partie aussi.

Je suis vraiment désolée. Je ne vous avais pas vu, je ne voulais pas vous déranger. J'espère que je ne vous ai rien renversé dessus...

On glisse une mèche derrière l'oreille.

Au fait, Alhena Peverell. Ravie de faire votre connaissance.

Les lèvres bordeaux s'étirent
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Malicia Evans, Lun 16 Jan 2017 - 20:14


LA Lena emprunté, MP si soucis. De toute façon, y en a pas... :mm:

Qu’est-ce que je fais là déjà ?
Ah oui. Nouvel an.
Alhena.
Fête.
Futur bordel.
Enfin, je l’espère.
Après avoir déposé un baiser sur les lèvres de Peverell, je pars rejoindre Evan. Une coupe de champagne à la main. J’observe un peu l’assemblée, blasée. Ça manque d’ambiance. Tout le monde semble.. civilisé. C’est ennuyeux.
Je regarde une jeune femme (Ailyne) en train de danser, j’ai envie de faire pareil. Juste.. me foutre de tout ce qui a autour et profiter. Lorsque je reprend un peu conscience, le professeur de métamorphose se penche vers moi et me lance un clin d’œil complice tout en trinquant avec moi. Je lui réponds d’un petit sourire en coin et termine ma coupe en quelques gorgées.
Alors que je commence à danser, Evan dépose un baiser sur ma joue et souffle à mon oreille.

Si jamais tu as des cachets magiques sur toi, je ne serais pas contre pour la fin de ma soirée.

Je le regarde, amusée. Comme quoi mes pilules sont appréciées. Je reste silencieuse pendant un moment. Je ne me vois pas parler avec le petit groupe qui se forme tout autour de moi. Il y a beaucoup d’élèves, ça m’ennuie. Je ne vais pas pouvoir faire la fête comme je le fais d’habitude. Faut faire attention à l’image que je renvoie. Enfin, je crois.

Je me décale d’eux. Je ferme les yeux et tourne sur moi-même. J’ai envie de danser, j’ai envie de m’envoler. Loin. Loin de vous. Lorsque j’ouvre les yeux, j’aperçois le Ministre de la Magie. Super. J’ai pas envie de le voir. Je ne peux pas me laisser aller comme je le veux s’il est là. Il y a une femme qui le suit comme son ombre, probablement une auror ou un agent de sécurité. Je lève les yeux au ciel et continue à danser. Sourire aux lèvres.
Je ne fais attention à rien. Je veux juste profiter du moment.

Une main sur mon épaule me stoppe dans mon élan. Je tourne la tête pour regarder qui m’importune. Alhena. Chacun son tour on dirait. Elle m’embrasse. Comme à chaque fois. Ca devient une habitude.

« Jouons comme autrefois. Commence donc par ça, si t’es encore aussi courageuse qu’avant. »

Je la regarde, amusée. La soirée va enfin devenir intéressante. Je la regarde avaler une penseuse. Avant qu’elle ne range son sachet de pilule, j’attrape son poignet et récupère une pilule. Direction, dans ma bouche.

«  Fais moi rire, si t’en es capable »

Je m’approche d’elle, de ses lèvres, je remonte à son oreille et souffle. « - Je suis capable de bien des choses, pas vrai mon coeur ? » Je dépose un baiser dans le cou et pars récupérer une coupe de champagne. Je l’avale d’une traite et balance le verre par là. Je rigole, je danse et m’approche d’un petit groupe. Je parle à la jeune femme qui dansait il y a quelques minutes (Ailyne).

« - Avec une robe comme la tienne, tu devrais continuer de danser. Un spectacle qui ravit mes yeux. »

Puis, je repars comme une fleur. Je récupère un autre verre et pars me balader dans le reste de la salle. J’observe les alentours comme un gosse à la recherche d’une c*nnerie à faire. Je m’ennuie. J’approche du groupe où Evan se trouve, je salue le groupe puis me tourne vers Lival. Je glisse deux-trois pilules dans la poche de sa veste et me penche vers son oreille.

« - Je t’en file avant qu’il n’y ait plus rien. Passes une bonne soirée... »

Et je repars. En dansant. Je reste attentive à la moindre opportunité qui me permettrait d’ajouter un peu de piment à la soirée d’inauguration.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : William West, Mar 17 Jan 2017 - 8:50


(Désolé pour le délai !)

William eut à peine le temps de terminer sa phrase que Valentina éclata de rire, visiblement l'idée de le voir avec un chien avait quelque chose d'hilarant que lui-même ne parvenait pas réellement à saisir. Elle le questionna ensuite sur la race du chien, supposant qu'il s'agissait d'une immonde petite chose mais Evan la corrigea aussitôt. Après tout, s'il s'était agit de quoi que ce soit d'autre qu'un husky, le clébard aurait fini à la rue. Ou mort plus probablement.

Son agent à temps partiel continua ensuite sur la lancée, expliquant finalement ses raisons à William bien que celui-ci eut du mal dans un premier temps à savoir si son interlocuteur était sérieux ou non. Il pensait vraiment qu'avec les filles ça ne fonctionnait pas ? Sérieusement ? Si le jeune homme ne s'était pas rangé plus d'un an auparavant, nul doute que jamais Evan n'aurait supposé cela de son patron. Will allait rapidement devoir corriger cette petite erreur de la part de son employé, il avait une réputation à tenir après tout !

Azphel se montra plus sobre, posé, lui demandant simplement comment les choses se déroulaient pour la SISM, question qu'il aurait préféré éludé ce soir, le travail étant l'un des tracas du quotidien que l'on préférait toujours mettre de côté. Visiblement, pas cette fois-ci.


" Je l'ai appelé Zwei, y'a une référence derrière mais ce serait long et ennuyeux à expliquer, je t'épargne ça."

Sans ajouter que le fait que son grand-père l'avait gavé de vieux dessins-animés moldu durant son enfance n'était peut-être pas la meilleur chose à admettre de la part d'un sang-pur.

" Quant à ma solitude... Je t'apprendrais que si je le voulais, la plupart des filles de la salle seraient à mes pieds à l'heure actuel. Seulement j'ai trouvé bien mieux, je suis avec Axelle Higgs depuis plus d'un an déjà. "

Dont plusieurs mois passés sans la moindre nouvelle de sa part... Passons sur ce détail.

" La SISM se porte plutôt bien Az, bien que les choses ne soient pas des plus palpitantes en ce moment. Les mages noirs se tiennent à carreaux, ou en tout cas ils laissent le Chemin de Traverse tranquille. Si tu veux mon avis, notre présence n'y ait pas pour rien... "

Il jeta un regard amusé à Valentina et Evan, quiconque en dehors du groupe entendant cette phrase et voyant ce regard supposerait que William jetait simplement des fleurs à sa société, ce qui était le cas d'une certaine manière.
A propos de regard, il semblait que ceux de la salle étaient tous attirés vers l'entrée de la pièce, parfois avec intérêt, souvent avec surprise.

*Ils ont finit par remarquer Dey ?*

Will tourna vaguement la tête en direction de ce qui provoquait l'agitation de la salle avant de se rendre compte que c'était une personne nettement plus importante que le concierge qui avait fait son apparition. Face à sa propre surprise, le jeune homme faillit lâcher son verre. Petrus Sudworth était présent, le Ministre de la Magie lui-même, et à première vu il n'avait pour seul escorte que Luia Luminos. Un seul auror à ses côtés et pas la plus réputé du lot.

*En existe t-il un seul actuellement qui soit réputé pour ses talents de duelliste ? J'en doute... Depuis le départ de Scott, les aurors ne valent plus rien.*

Le regard de William fit le tour de la salle et ses souvenirs les plus récent lui remémorèrent les visages qu'il avait aperçu jusqu'à présent, la simple présence du Ministre, avec une escorte aussi ridicule qui plus est, pouvait tout faire tourner au bain de sang. Et même si cela terminait avec la mort du bellâtre, Will était encore loin, très loin d'avoir l'influence nécessaire pour prendre le pouvoir à sa place. A l'heure à l'heure, même si cela le débectait, il fallait bien admettre que quelqu'un comme Kholov avait nettement plus de chance de devenir Ministre que le directeur de la SISM.

*Bordel, faut pas que les choses dégénèrent, c'est trop tôt... J'espère qu'ils se tiendront tranquille, même les plus idiots d'entre eux.*

Tandis qu'il était dans ses pensées, Kyara se joignit au groupe, demandant s'il restait de la place pour elle. William l'accueillit d'un sourire chaleureux, s'écartant pour lui laisser une place.


" Bien sûr, il y a toujours de la place pour toi voyons. A votre avis, Sudworth est suicidaire ? Venir dans un lieu public avec un seul garde du corps, ça ne lui ressemble pas. Surtout quand on voit la qualité du garde du corps... "
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Jasmine Vagneur, Mer 18 Jan 2017 - 16:24


Regard presque suspicieux, léger sourire. Un homme tout en contradictions ? Il avait sursauté à l’entente de sa voix, mais elle ne s’en formalisa pas. « Je… Euh… Hum hum, ce miroir a l’honneur d’être de témoins de mon bonheur. » Ah. Mais bien sûr. Incompréhensible. Toujours souriante, Jasmine haussa les épaules. L’impression qui se dégageait de l’homme était trop étrange pour qu’elle se sente dans son état normal. C'était presque comme si elle se trouvait dans un univers parallèle, face à un personnage de type Alice au Pays des Merveilles. A la fois bizarre, mais attirant par son étrangeté. Cette sensation d’étourdiment ne s’arrangea pas avec la suite des événements. « Oh chéri, ce que tu es beau… » Étrange, ce manque de réaction chez l’ancienne Bleue et Bronze. Pourtant, elle avait là de quoi s’interroger sur le degré de narcissisme présent chez l’inconnu ; il était tout de même en train de faire l’éloge de son reflet, un brin prétentieux tout ça. Et pourtant, la blondinette se contentait de le fixer, exagérément amusée.

Il cogna son genou et sembla brusquement changer de comportement. Cette fois-ci, ce fut à elle qu’il s’adressa, d’une drôle de manière ; « Bonjour ! Je suis Esteban Lefebvre. Je pensais passer incognito mais tant qu’à faire je peux tout vous dire. Vous ressemblez à une délicieuse pomme ! » Un rire franche et spontané se fit entendre. Une pomme ! Mais quelle belle image ! Ainsi, elle ressemblait à une délicieuse pomme… En temps normal, la jeune femme se serait certainement posé quelques questions, mais là, elle avait plutôt envie d’en rire. Ce sorcier provoquait des réactions inhabituelles décidément… « Jasmine Vagneur, enchantée ! » déclara-t-elle en saisissant vigoureusement sa main. « Pensez-vous que cela dérangerai au gérant et au propriétaire du lieu que je me déshabille ? » Oui, sans aucun doute. « Non, je ne crois pas ! » Aah, mauvaise réponse Jas. Voilà qu’il commençait à déboutonner sa chemise. Elle ne dit rien, fixant l’homme qui avait désormais retiré ses chaussures et chaussettes. Oh, après tout, pourquoi pas ? Elle en fit de même, ôtant les talons qui la grandissaient de quelques bons centimètres. « C’est quoi ? Une sorte de thérapie ? » La recherche de la paix intérieure par contact pédestre avec le sol. Pas mal. « J’aime bien. » Il était amusant de constater que, même sans alcool, la seule personnalité de quelqu’un pouvait fortement influer sur le comportement de l’ex-Phénix.
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Adams
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Anthony Adams, Jeu 19 Jan 2017 - 17:31


Improbable. Incroyable. Extra-ordinaire. En ce moment, c'était un peu la vie d'Antho. Il fait une rencontre improbable, se forgeait des souvenirs incroyables. Et vivait avec une personne extra-ordinaire. Au sens propre. Lyne quoi. Il ne pouvait pas se passer d'elle. Elle le savait. Ils le savaient. L'un sans l'autre c'était un peu comme... Un hamburger sans viande. Fade quoi (Amis Vegans/Végés/etc... sorry :D). Ils se complétaient.

Le temps était destiné à adoucir les remords, à calmer les tensions. Entre eux, il n'y avait pas besoin de temps. Du moins pas à la même échelle. C'était passé, on en parle plus. Pendant que Lyne dansait au milieu de tout le monde, Azé et Antho était l'un contre l'autre. Un bisou, quelques caresses. Ah oui. La rencontre improbable. C'était Azénor. Un plouf en plein été. Puis... Une histoire. En cours d'écriture. Le temps dans tout ça ? Ils en avaient perdu. Beaucoup trop. Des mois étaient passés en essayant d'oublier. Puis... A nouveau une rencontre. Improbable. Extraordinaire. Ailyne arrêta de danser et repris une coupe.


- Et tu fais quoi dans la vie toi, doucAz ? Ça vaut pour toi aussi beauté de feu.

C'était Lyne. L'instant d'avant elle dansait avec la grâce d'une étoile, l'instant d'après, c'était un éléphant dans un magasin de porcelaine. Le jeune gérant ne pût s'empêcher de sourire en l'entendant. Il avait l'habitude avec elle. En revanche, pas Jana et Azénor. Il y eu un moment de flottement, sans que personne ne répondes. Ailyne, comme à son habitude, observait. Elle regardait la salle, avait envie de bouger puis... Finalement, elle se tourna à nouveau vers Azénor.

- En tout cas, si Anthony est chaud pour un plan à trois, je serais enchantée. T'as des formes qui me feraient presque pâlir doucAz. Ca vaut pour toi aussi beauté de feu.

Et la voilà qui éclate de rire. L'animagus rit jaune. Malgré son éclat de rire, le jeune homme la connaissait que trop bien pour savoir qu'elle le pensait réellement. Azénor ne l'avait peut-être pas saisi, mais ça n'avait pas échapper à Anthony. D'ailleurs, il senti la main de sa belle l'enserrer comme si elle voulait lui passer un message.

- C'est...Pas mon truc. Tu vois. Mais j'apprécie l'offre. Mais vous deux vous seriez.... Ouais, superbes !

Finalement, elle rentrait dans son jeu. Dommage, c'était un bon coup Lyne quand même. Hum. C'était le genre de truc à ne pas dire au sujet d'une ex avec sa copine actuelle. Du coup, Anthony ne dit rien, même s'il le pensait très fort. Heureusement qu'Azé était sortie de sa tête. Enfin, il espérait. C'était peut-être pour ça qu'elle lui avait serré la main. Genre "Même pas en rêve t'es qu'à moi". Possessive peut-être ? Hum... Mignon.

- Oh et puis je suis Directrice de Gryffondor à Poudlard. Et toi, si je me souviens bien jeune sirène, Gérante des Trois Balais?

Et Anthony éclata de rire. Un vrai rire, pas un rire jaune. Il venait de prendre conscience de la situation. L'histoire entre Lyne et Antho avait commencé quand son amie était préfète. La figure de l'autorité au sein de sa maison. Puis le voilà en couple avec une directrice de maison. Lui qui fuyait l'autorité se retrouvait toujours à côtoyer des figures de l'autorité. Quand à savoir si c'était elles qui l'attiraient, ou lui qui les attirait... La question méritait d'être posée. Cependant, lors de la première rencontre avec Azé, celle-ci n'était pas Directrice. On s'égare. Doucement, il se calme et, alors qu'il allait expliquer la raison de son fou rire, une entrée fut remarqué. L’incompétent en chef, en personne. Flanqué de ses petits sous fifres le suivant comme un petit chien. Du coup, le jeune homme reprit une coupe. Fais ch*er ce type. Il allait plomber l'ambiance à tous les coups. Après une gorgée, il se retourna vers Lyne. Si l'autre attendait à ce qu'on l'ovationne, il se fourrait le doigt dans l’œil. Anthony avait bien l'intention de profiter de la soirée sans se soucier d'un type qui dormait sur un bureau en chêne.

- Désolé pour le fou rire, commença-t'il. Je me disais juste que... c'était le moment où il fallait bien réfléchir à chacun de ses mots. Déconne pas Antho. Que nos rencontres ont d'étranges points communs.

Malheureusement, Lyne ne se souvenait sans doute plus de tout ça. Il n'aurait rien à partager. C'était un souvenir qu'il avait. Moment partagé mais souvenir en solitaire. P*tain de voiture


Mais qu'est-ce qu'[elle] foutait là
P*tain de vie d'm*rde
T'as roulé dans l'herb'
Et nous tu nous plantes là
[...]
P*tain j'ai la rage
Contre ce virage
Et contre ce jour-là
Un illustre connu

Orphelin de ses souvenirs. Il était seul à se rappeler de cette première rencontre. Il était même sans doute le seul à se rappeler de Lyne préfète. Un voile triste fut visible furtivement dans les yeux d'Antho avant qu'il se reprenne rapidement et affiche le sourire qu'il avait quelques instants plus tôt. Il leva son verre vers Lyne.

- A nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Hugh Dey, Dim 22 Jan 2017 - 9:24


Ahahahah ! J’avais cru, pendant un instant, que ma tenue n’allait pas passer. Pour cette raison j’attendais dehors, comme tous les autres convives mais pas bien vivaces donc surtout très cons qui n’osaient pas faire un pas à l’intérieur.

- Bonjour, Monsieur Dey. Vous chercher des boules de glace ?


Je me tournai de côté de levai la tête pour découvrir le propriétaire de la Boutique d’Animaux Magiques. Un sourire chaleureux, un petit haussement de sourcil et je lui répondais joyeusement : « Moi vous savez, tout ce qui peut aller dans ma bouche, je prends ! »

Mais son intervention me rassura. Si lui pouvait entrer avec une ridicule couronne de perles sur la tête, moi j’avais pas de problème avec mon short rouge. Et en plus de ça, j’étais dans le thème. Après tout, c’était un endroit pour se bastonner, pas pour élire la plus belle reine de la soirée. D’autant qu’il était trop grand pour faire la reine… Quoique… Oui, je complexais sur ma taille, mais bon je pouvais en faire ce que je voulais maintenant. Pis moi j’avais ni cavalier ni cavalière, alors si y avait une élection on pourrait peut-être gagner.

- Je ne vous savais pas friant de ce genre de soirées.

« Vous seriez étonné des soirées dans lesquelles on peut me trouver… Je suis presque un grand nom du monde magique, en tout cas un immanquable des soirées spéciales ! Puis-je prendre votre bras ? »

Oui, je pouvais… Enfin en tout cas, je me gênais pas, même si son bras était quasiment à hauteur de ma tête – j’exagère à peine – et qu’on aurait dit un elfe de maison accroché à son maître, davantage qu’un ami accompagnant la reine de la soirée.

La fête battait son plein mais apparemment il n’était pas trop tard. Il semblait que les pistes ne soient pas encore inaugurées, ce qui m’arrangeait bien… Parce qu’au rythme du Talinlin-Talinlin qui avait motivé ma tenue rouge, je me voyais déjà exploser les autres. Tant qu’Izsa Hilswood n’était pas là, cette petite peste qui m’avait vaincu à la Coupe de Duel, j’étais de toute manière le plus fort de tous.

En attendant cependant, y avait de la bouffe et de la picole, alors j’allais me servir un peu des deux, en lâchant mon double de la soirée. M’enfin il était tellement grand que je tarderais pas à le retrouver. D’ailleurs, je revenais vers lui, après avoir aperçu mon grand ami que j’avais envie de rejoindre.

« Connaissez-vous Evan Lival ? C’est un ami à moi, professeur à Poudlard, toujours d’agréable compagnie. »… surtout pour faire des conneries. Mais ça il le verrait bien assez tôt. Je ne voulais pas l’entraîner avec moi, alors je le laissais libre de me suivre, tandis que j’avançais dans la direction que j’avais désignée en le montrant du doigt. Très élégant, il avait pas l’air d’avoir compris le thème comme moi. Personne avait l’air de l’avoir compris comme moi t’façon.

« Salut mon pote ! Tu bois quoi ce soir ? Faut faire gaffe aux fauteuils, on sait pas trop s’ils sont psychologiquement stables ou pas ce soir… »
Revenir en haut Aller en bas
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Vhagar Meraxès, Dim 22 Jan 2017 - 14:27


Les retardataires, vous pouvez écrire comme si vous arriviez avant ce discours.
Il est un peu pauvre, mais désolé j'ai pas le temps en ce moment
Je prends le LA de tout le monde pour le silence, sinon on s'en sort pas :P


La foule commençait à perdre en densité à l'extérieur, alors que l'intérieur devenait de moins en moins spacieux. Beaucoup d'invitations avaient été envoyées, mais Vhagar ne s'attendait pas à ce que tant de conviés répondent présents. Heureusement il y avait bien assez de champagne, et bien assez de possibilités pour rendre la salle assez grande pour que chacun puisse passer une agréable soirée. Toujours à l'entrée, Vhagar et Jean regardèrent une dernière fois leur montre, laissant un vigile chaleureux garder la grande porte du Heurtoir, pour ne pas que les retardataires se retrouvent bloquées sans pouvoir participer.

Les deux associés passèrent non sans quelques esquives le bain de foule que représentait alors l'endroit, se dirigeant vers l'autre extrémité. L'estrade était déjà aménagée pour le discours, mais le Nordique sortit sa baguette pour la reculer un peu, donnant plus d'espace pour les festivités qui allaient suivre après. Malgré l'absence de musique depuis le début de l'ouverture, la place était bruyante comme une salle des fêtes pendant un apéritif post-conférence. Parker monta le premier. Les marches grinçaient légèrement mais le son étaient largement couvert par les éclats de rire et les bavardages à très haute voix. Il resta un moment en retrait vers le fond de la pseudo-scène, les bras croisés, laissant la place au Nordique répétant son bref discours dans sa tête, focalisé sur le besoin de faire bonne impression.

Vhagar grimpa les quatre marches en deux enjambées, se dirigeant alors vers le bout de l'estrade le plus proches des visiteurs. Il avait gardé sa baguette en prévision du discours, in-formulant un Ragnarok autour de lui et Jean. Le but étant d'éviter toute mauvaise intention d'un ou deux rigolos qui voudrait faire le malin. Il y en avait très certainement, d'ailleurs. Se méfier des énergumènes qui débarquaient en short dans une soirée qui se voulait distinguée. Il s'appliqua un Sonorus sur lui même, avant de s'approcher un peu plus vers un petit pupitre en glace sculptée. Le pupitre en question disposait d'un heurtoir en fer forgé de taille moyenne, de forme draconique, avec des ornements en acier, identique à celui de la grande porte qui donnait son nom à l'établissement. Il posa ses deux mains de part et d'autre de celui-ci, regardant un moment la foule qui ne semblait pas avoir remarqué le changement d'étape de la soirée. Il observa un moment la foule, non sans arrière pensée. Le projet avait pris forme, et des tas de gens venaient pour découvrir le nouveau concept qu'ils avaient créé. Un sentiment de fierté prit part dans ton son corps, lui redonnant plus d'assurance qu'il n'en avait déjà.

Il leva le heurtoir de métal, le laissant retomber par deux fois. Le son qui en sortait ne fut cependant pas celui du fer agressif, mais le doux son d'une cuillère contre une coupe de champagne. Le bruit délocalisé se tut en quelques secondes. Le Heurtoir était alors incroyablement silencieux, le Nordique captant l'attention de tout le monde. Des dizaines d'yeux posé sur les siens, il clarifia sa voix d'un raclement de gorge discret, et se lança.

- Amis sorciers, amies sorcières, bonsoir et bienvenu au Heurtoir. Merci d'être si nombreux. Ce soir représentera, nous l'espérons, un changement dans l'histoire de Londres et du monde magique, et nous sommes heureux de pouvoir le partager avec vous. Vhagar s'arrêta un moment, adoptant une posture plus sérieuse et solennelle. Puis il reprit son discours, sur un ton un peu plus grave et moins enjoué. Comme vous avez pu le remarquer depuis quelques temps, le monde magique est menacé par des attaques criminelles de plus en plus fréquentes, Et dans un contexte pareil, que le Ministère peine à gérer de manière fiable, l'idée nous est venue de former nos jeunes à se défendre d'eux même, ou de prétendre dignement rejoindre les rangs de nos protecteurs de tous les jours, les Aurors ou la SISM. Le premier but étant d'offrir les services des meilleurs pour faire de chacun de vous des sorciers qui n'ont plus peur de sortir de chez eux. Le ton du Nordique devenait de moins en moins grave, et gagnait en nuance de détermination. Vous savez tous déjà en quoi consiste le Heurtoir, un établissement pour faire de vous et de vos enfants des sorciers dignes de ce nom, capable de protéger leur vie et celles des autres. Vhagar regarda brièvement sa montre, constatant le fort retard qu'ils avaient pris, à cause de mauvais pronostiques sur le nombre de participants. Sans plus creuser le sujet comme il aurait aimé le faire, il passa directement à la suite. Mais qui de meilleur pour mieux vous parler du projet que son co-concepteur et premier gérant?

Même si son discours semblait le ranger du côté de ceux qui luttaient contre l'ordre des mangemorts, Vhagar savait que certains partisans se trouvaient dans la foule, ils se contenteraient alors d'un discours des plus objectifs, opérant avec ce que lui avait révélé à qui avait bien voulu l'entendre, et répondant aux oreilles de celui qui voulait entendre sa propre réponse. Il recula un peu, tendant le bras vers son associé, sur qui le projecteur venant de nul part se figea.

- Mesdames et Messieurs, je laisse la parole au directeur du Heurtoir, monsieur Jean Parker !


Vhagar recula un instant, laissant la place à l'homme nouveau. Ils échangèrent un simple sourire de satisfaction. L'un s'effaça quand l'autre attirait sur lui les lumières de la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Finrod Elensar, Lun 23 Jan 2017 - 6:06


La réponse n'étonna pas vraiment Finrod. Après un moment partagé sur le Chemin de Traverse, ce genre de propos ne surprenait pas le propriétaire de la BAM, cela le faisait même sourire. Hugh Dey pouvait être le synonyme d'extravagance, c'était une chose certaine. Pas uniquement ce terme mais ce fut la première chose qui vint à l'esprit du presque géant quant à la suite de la conversation. Lui ? Un nom dans la communauté magique ? Pourtant il n'en avait jamais entendu parlé. Il fallait avouer que l'ancien Serpentard n'était pas un habitué des grandes soirées auxquels le beau monde était invité. Ce n'était que la deuxième à laquelle il participait en Angleterre. Pour ne pas offusquer son interlocuteur, Finrod garda pour lui les remarques qu'il avait dans son crâne brûlé. Il sourit et fit un petit mouvement de la tête comme pour dire "ah d'accord".

Pas le temps de répondre que déjà il se retrouvait avec un cavalier à son bras. Bon, cela allait avec le personnage. Le sorcier ne dit rien et accompagna un instant. Servait-il de point de repère ? Ce monsieur Dey ne disait pas grand chose. En même temps, si je lui faisais la remarque, une réponse dans le genre "je ne parle jamais la bouche pleine, et je l'ai souvent !" allait fuser. Le fourchelang décida donc de s'abstenir. Il fila vers son ami Evan, oui il le connaissait aussi. Le monde était décidément petit... Avant de rejoindre la joyeux bande, le propriétaire de la BAM prit connaissance des derniers arrivés. Il remarqua enfin Petrus. Le Ministère en personne... Tiens donc. S'il avait su. La soirée aurait pris une autre tournure, c'en était certain. Tant pis, il se dirigea vers Hugh et Evan. À peine eut-il le temps de le saluer qu'un drôle de manège perturba l'ambiance des lieux pour laisser place au discours d'un des hôtes de cette soirée.

Que c'était enflammé et mou du genou. En même temps avec le Ministre, vous vouliez dire quoi ? Un peu de langue de bois, un peu de protection, oh tiens la SISM, que de belles idées. Mais en pratique ? Finrod se demandait bien quel était le degré de magie qui serait pratiqué ici.



Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Merry K. Harper, Mar 24 Jan 2017 - 17:23


Douce nuit où Merry se coucherait tard, rentrant peut être ivre, ou pas du tout d'ailleurs... Ivre en noyant ses soucis dans de l'alcool, en se détendant et en oubliant l'ambiance familiale qui régnait à la maison, même si elle n'était pas si terrible que ça. C'était ce qu'elle avait pensé avant de venir ici, s'imaginant qu'elle passerait une soirée bien terrible. Mais finalement, cette soirée n'était peut être pas si horrible que cela et la rouquine avait sans doute le moyen de s'amuser un peu en faisant de nouvelles rencontres. Son frère allait lui en vouloir de ne pas l'avoir convié à cette fête. Oui, le parfait bonheur ne consiste qu'à rendre les hommes heureux #Défipapillote. Et Merry l'avait fait tant d'années pour son jumeau. Mais cette fois-ci, il était temps qu'elle se détache un peu de lui, qu'elle ne participe pas à toutes les fêtes de fin d'année avec lui. Ils avaient déjà passé le réveillon de Noël en famille et une autre soirée en compagnie d'amis. Maintenant, il fallait couper ce lien entre-eux. Ils finiraient bien par se quitter un jour de toute manière...

D'autant plus qu'elle avait la possibilité de passer ce début de soirée, et peut être, la totalité de la fête, en bonne compagnie ! Ce Peter avait l'air bien gentil. Ca ne devait pas être une pourriture puisqu'il était préfet... enfin, il fallait voir l'idiot de frère qu'elle se coltinait. Il était bien préfet. Dans tous les cas, les préfets de serpentards devaient être bien plus sérieux que le Harper. Alors la jeune femme profitait de l'instant pour faire connaissance. Les nouveaux amis étaient les bienvenus. En petite quantité en revanche... la méfiance la laissait encore relativement prudente. Mais le préfet des verts et argents semblait sincère et simple. Et leur discussion depuis l'arrivée du ministre de la magie prenait forme, petit à petit.

- Oui, je pourrai presque remercier les propriétaires pour cela ! Ca fait toujours du bien de changer d'air, je dois avouer que j'en avais bien besoin !

C'était pas faux ça. Elle avait l'impression de se retrouver dans un nouveau milieu, un milieu où l'oxygène était bien plus présent que dans sa propre maison. Ses relations familiales n'étaient pas spécialement toxiques mais il était vrai que vivre avec les mêmes personnes sans arrêt, après avoir passé six années dans un château en rentrant de temps en temps chez soi, revenait à une épreuve. Ce n'était pas comme si elle était très proche de ses parents en plus... ils n'étaient jamais là. Ses frères c'était pareil. Il fallait donc renouveler les relations. Et avec le sourire s'il vous plait !

- Hé puis te concernant, quitte à connaître l'un des Harper, tu as l'occasion de connaître la deuxième.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 8

 [Animation] Gala d'inauguration du Heurtoir.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.