AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 2 sur 10
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Senara MacLean
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Senara MacLean, Sam 7 Jan 2017 - 22:44


Elle n’aurait jamais cru qu’une école pouvait être aussi labyrinthique. Qu’elle pouvait passer autant de temps à errer dans les couloirs pour trouver une salle. Sans parler des escaliers mouvants qui semblaient prendre un malin plaisir à la désorienter encore plus.
Ses camarades Poufsouffle (et oui, elle allait devoir s’habituer à cette nouvelle maison, maintenant) lui avaient donné des indications et des conseils, mais Senara commençait à croire que même un plan détaillé ne suffirait pas. Peut-être un… comment les no-maj… enfin, les moldus, appelaient-ils ça ? Un GPS… c’est ça... elle en avait vu un fonctionner avec ses parents, un jour en Namibie, ça l’avait fascinée. Sur le moment, malgré tout elle n’en avait pas bien saisi l’utilité. Il faut dire que Senara n’avait jamais eu de réel problème d’orientation. C’est à dire, jamais, jusqu’à son arrivée à Poudlard…

Tiens, elle reconnaissait l’escalier qui menait (en général) à la salle d’histoire de la magie, elle savait où elle était.
Il suffisait de tourner à gauche dans le prochain couloir, de prendre cet escalier, puis deux autres corridors, et elle serait arrivée. Avec un peu d’avance même : elle aurait mis moins de temps que prévu, cette fois. Senara était fière d’elle. Il faut croire qu’elle s’habituait finalement à sa nouvelle école.
Elle souriait en arrivant devant la porte.
Sourire qui disparut presque aussitôt quand elle tenta d’actionner la poignée et se rendit compte que la salle était fermée à clé.
Mince… Est-ce qu’elle s’était trompée ? Elle était pourtant sure d’être au bon endroit…
Senara se mordilla la lèvre inférieure en sentant une vague de désespoir déferler sur elle… Non, décidément, elle n’y arrivait pas… Elle dont le rêve de petite fille s’appelait Poudlard, maintenant qu’elle y était enfin, elle semblait incapable de s’acclimater et regrettait Ilvermorny…


Citation :
Chers élèves,

Vous êtes priés de me retrouver à côté du lac, non loin de la cabane du garde chasse dans les plus brefs délais. Suivez la lumière.

Kyara Blanchet

Ps : J'espère que vous avez de bonnes chaussures et des vêtements chauds, sinon vous pouvez faire demi-tour et retourner dans votre salle commune.

Ah… Il y avait une note sur la porte… En plein milieu… Comme le nez au milieu de la figure… Il fallait vraiment être aveugle pour ne pas l’avoir remarquée plus tôt…
M’enfin… le point positif c’est qu’elle avait bien trouvé la bonne salle, au final.
Le point négatif, c’est que le cour était déplacé…
Mais cela voulait dire qu’ils seraient dehors, et ça, c’était bien. S’il y avait bien une chose dont Senara était tombée amoureuse au premier coup d’œil en arrivant dans l’académie de magie britannique, c’était le parc, avec le lac et la forêt interdite en toile de fond.


« J’espère que vous avez de bonnes chaussures et des vêtements chauds » avait écrit Miss Blanchet.

Senara jeta un regard à ses pieds. Elle restait fidèle aux rangers qu’elle avait adoptées dans le Michigan, donc, côté chaussures, pas de problème. Elle pouvait affronter pluie, boue, neige, froid…
Côté vêtements par contre… certes, la rouquine était habituée aux températures polaires du nord des Etats-Unis et ne craignait pas le froid… Mais un simple pull en laine aux couleurs de sa maison risquait tout de même d’être un peu léger pour la nuit d’hiver écossaise.

-Bon… Bah retour à la salle commune alors… Et fissa, je ne serai pas en retard à ce premier cours…

Elle avait parlé à voix haute sans même s’en rendre compte. Si quelqu’un l’avait entendue, il l’avait sûrement prise pour une folle. En évitant soigneusement de regarder autour d’elle, Senara fit volte face et reprit le chemin de sa salle commune, peut-être pas au pas de course, mais à tout le moins au pas de charge. Il n’y avait plus une minute à perdre.
Un passage en coup de vent dans son dortoir plus tard (pour attraper sa cape et son ensemble bonnet – écharpe – gants jaunes et noirs), Senara était en route vers le lac.
Elle passa sa cape tout en marchant, recouvrant par la même occasion sa besace, son pull, sa jupe plissée et ses collants de laine.
Bonnet sur les oreilles et écharpe autour du cou, elle finissait tout juste d’enfiler ses gants quand elle parvint à la porte du château et se retrouva tout d’un coup à la merci des éléments.
Il faisait nuit, on devinait la lune, voilée par des nuages floconneux filant dans le ciel. Le vent âpre qui les poussait là-haut venait fouetter les inconscients qui quittaient l’abri des bâtiments ici-bas.
Senara n’avait pas fait trois pas dehors que ce maudit aquilon lui avait mis les larmes aux yeux. Elle ferma les paupières pour les préserver un peu et pencha la tête en arrière, offrant son visage à l’air nocturne. Un sourire béat étirait ses lèvres. On lui avait déjà dit qu’elle était complètement tarée à aimer ainsi l’hiver, la neige et le froid. Elle s’en moquait : l’air glacé lui piquait la peau, lui brûlait les poumons à chaque inspiration, la faisait pleurer, mais elle pouvait le voir s’échapper en volutes à chaque expiration, elle se sentait incroyablement vivante, incroyablement bien.

Oui, bon, elle avait quand même un cours qui allait bientôt commencer, elle ne pouvait pas traîner ici à savourer l’instant…
Il ne lui fallut que quelques secondes pour se repérer, au moins connaissait-elle déjà bien les extérieurs du château. Elle partit à grandes enjambées vers le lac, guettant les fameuses « lumières » qui devaient indiquer le lieu du cours.

Quand elle les vit enfin, Senara ne put s’empêcher de sourire à nouveau. Les lanternes formaient des halos étranges dans la nuit, parant les quelques personnes déjà présentes d’une allure de spectres.
Cela aurait pu l’effrayer, comme dans ces films d’horreur que les no-m...moldus regardent pour se faire peur. Mais Senara était une sorcière, elle avait parcouru le monde magique depuis sa plus tendre enfance, et elle savait qu’il y avait des choses bien plus effrayantes que quelques spectres.
Surtout quand ces spectres étaient un professeur et des élèves attendant le reste de la classe.

La rouquine s’approcha des lanternes. Et révisa son jugement. En fait, des élèves et un professeur pouvaient être particulièrement effrayant. Par exemple, quand vous débarquez en cours d’année dans une nouvelle école, que vous ne connaissez pour ainsi dire personne, et que vous assistez à un cours extérieur en pleine nuit d’hiver.
Le frisson qui la parcourut ne devait rien au froid, mais beaucoup à l’angoisse soudaine qui l’étreignait.
Que devait-elle faire ?
Sa timidité lui criait de marmonner un vague bonjour à la cantonade avant de se réfugier dans un coin loin des lanternes.
Les bonnes manières que ses parents lui avaient apprises lui recommandaient d’aller se présenter à mademoiselle Blanchet et aux autres élèves.
Tiraillée entre les deux, la jeune MacLean opta pour un compromis et se décida à aller se présenter à l’autorité professorale présente. Elle prit la parole d’une petite voix hésitante.


-Bonjour professeur. Je suis Senara MacLean, je... viens d’arriver à Poudlard. En quatrième année. Je… J’étais à Ilvermorny avant…

Senara savait qu’elle devait être toute rouge, elle le sentait à la chaleur incongrue de ses joues malgré le froid.
Elle se détourna rapidement. Elle devait avoir l’air d’une gourde… Super comme première impression…
Son regard flotta sur les élèves déjà arrivés. Elle crut reconnaître un garçon de Poufsouffle, mais elle n’en était pas sure. Les autres lui étaient tous inconnus. Sauf… oui, c’était bien Elly assise à côté d’une Serpentard à l'air morose.
Senara poussa un soupir de soulagement, il y avait au moins une personne qu’elle connaissait. Et Elly était de sa maison et s’était qui plus est proposée pour la guider dans ses premiers pas à Poudlard.
Elle se dirigea donc vers les deux jeunes filles, adressant un sourire un peu crispé aux autres élèves.


-Salut, Elly, je peux m’asseoir ?

Puis, s’adressant à la Serpentard :

- Bonjour, moi c’est Senara, j’espère que ça ne te dérange pas ?

Et sans plus de cérémonie, la rouquine s’assit de l’autre côté d’Elly par rapport à la Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Kyara Blanchet, Sam 7 Jan 2017 - 23:27


LA d'Azphel ♥

Les lanternes à ses côtés, Kyara pouvait sentir la chaleur qu'elles dégageaient malgré la vitre de protection. Ça n'était pas désagréable et s'il elle avait été pyromane, elle aurait probablement mis le feu à la maison du garde-chasse. La dernière en date avait mis les voiles d'après les rumeurs. La professeure de Soins Aux Créatures magiques n'avait jamais eu l'occasion de la rencontrer. Il fallait dire que les autres membres du personnel de Poudlard ne fréquentaient pas la salle de professeurs. Logique dans un sens. Le concierge devait passer son temps dans les couloirs et le garde-chasse à l'extérieur pour s'occuper de la faune et la flore.

La Française s'occupait aussi de la faune, elle ne faisait pas confiance à une personne ne daignant pas se présenter aux autres membres de l'équipe. D'ailleurs, d'après les rumeurs, elle avait mis les voiles et un nouveau garde chasse avait été recruté. Rumeurs de couloir ou pas, il y avait de la lumière dans la petite battisse, signe incontestable de vie. Se mordillant la lèvre, Kyara dû se faire violence pour ne pas aller à la fenêtre afin de glaner quelques informations. Heureusement, la première élève arriva emmitouflée dans ses habits et l'idée de fouiner quitta l'esprit de la Fourchelang afin de faire ce pour quoi elle était payée.

Commença alors le train train habituel du début de cours. Les élèves arrivaient, saluant la professeure, tantôt chaleureusement, tantôt froidement. Comme toujours, il y avait les impolis et Kyara ne manquait pas de les regarder d'un regard froid pendant de nombreuses secondes avant de porter son attention sur les autres arrivants. Comme à chaque fois, elle tira un parchemin, une plume et un encrier qu'elle posa au sol et nota les présents. Elle ne voulait pas oublier un élève au passage ou se rendre compte qu'il y avait un intrus durant le cours. Une Poufsouffle alla même jusqu'à se présenter auprès de la brune.

-Bonjour professeur. Je suis Senara MacLean, je... viens d’arriver à Poudlard. En quatrième année. Je… J’étais à Ilvermorny avant…
- Bonsoir miss MacLean, bienvenue dans le château, je pense que vous arriverez vite à vous adapter parmi nous !

Adressant un sourire à l'élève, Kyara la regarda alla se joindre à ses camarades avant de se figer en voyant la lueur émanant à quelques mètres de là. Apparemment les rumeurs sur un nouveau garde chasse étaient vraies étant donné qu'un sorcier se tenait au seuil de la porte. Pas n'importe quel sorcier, la Fourchelang le connaissait bien. Il s'agissait d'Azphel et elle ressentait toujours une petite pointe au coeur de voir l'homme avec qui elle avait partageait une nuit. Ses mots étaient ancrés dans son âme, - Ce n'est pas un rêve, ma jolie française. Ou alors c'est le plus beau que j'ai fait depuis des années. Je n'ai pas envie de te réveiller, je n'ai même pas envie de dormir... même à ce jour alors qu'ils avaient pris des chemins différents.

A cette distance, Kyara ne pouvait pas voir sir le sorcier souriait, elle avait l'impression, mais il leva néanmoins la main pour la saluer. La Française en fit alors de même, ils se regardèrent encore quelques secondes avant qu'Azphel ne rejoigne sa demeure. Baissant la main, elle se tira à contre cœur de sa contemplation pour se concentrer sur les élèves. Le nouveau garde chasse risquait d'avoir une petite visite nocturne d'ici quelques heures.


Hrpg : Pour rappel, vous n'êtes pas médiums, vous devez normalement passer devant la salle de cours avant de découvrir la note vous apprenant que le cours se passera dehors.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ama Ilo
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Ama Ilo, Dim 8 Jan 2017 - 12:29


Ama salua tour à tour Mathilde, une Serdaigle de son année, Aiko, sa comparse de rock'n'roll, le garçon de Gryffondor qui suivi et dont elle ignorait le nom, et le jeune Galway avec lequel elle avait partagé cette fameuse expérience du Lac Noir et de son immonde Calmar. Elle se tourna ensuite vers la Serdaigle pour répondre à sa question.

Ouais au fait, ça va super ! J'espère que toi aussi ! On va peut-être affronter le Calmar ce soir tu penses pas ?

Elle adressa un clin d'oeil discret à Galway avant de saluer la nouvelle arrivante, Elle si elle se souvenait bien, qui avait fait partie de son équipe de relais au dernier cours d'Etude des moldus. Ne connaissant pas ce qui suivirent, elle leur adressa un simple signe de tête et passa ses bras autour d'elle pour se réchauffer. Elle avait beau être équipée, on était presque au coeur de l'hiver, et le froid était presque insoutenable. Une fumée blanche sortait de leurs lèvres à mesure de leur respiration. Certains semblaient même trembler plus que de raison. Le regard de Ama s'attarda sur leur professeur, qui semblait tout à coup faire un signe de main à quelqu'un au loin. Elle se tourna avec curiosité pour apercevoir les lueurs de la cabane du garde-chasse. Elle ne connaissait pas son propriétaire, aussi ramena t-elle son attention sur les eaux sombres. Frottant ses mains l'une contre l'autre, elle se demanda ce qui allait être l'objet du cours de ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Harmony Lin, Dim 8 Jan 2017 - 15:09


Le soleil se couche déjà et disparait dans l'horizon. Je soupire. J'adore les cours, vraiment, mais la je n'ai qu'une envie, c'est de rester tranquillement dans ma salle commune. Il fait un froid de canard et étant frileuse, ça n'est vraiment pas une partie de plaisir, même de se balader dans ce château si peu chauffé.

Et pourtant... J'ai un cours de Soins aux Créatures Magiques dans moins d'une heure. Je me prépare rapidement comme si j'allais sortir dehors. Je sais très bien que c'est sans doute un peu trop mais mieux vaut avoir trop chaud et enlever des couches que de mourir de froid pendant le cours, de ne pas arriver à suivre et de tomber malade.

Pantalon chaud, chaussettes confortables, tee-shirt, deux pulls sous ma robe de sorcière, ma cape la plus épaisse à côté et me voilà prête. Mais il me reste un peu de temps. Je peux me permettre de me relaxer. De lire un peu. Mais tandis que mes yeux survolent les pages, mon esprit lui s'envole vers d'autres paysages. Je me sens si loin de mes camarades. Plus d'un an que je vis pour Le retrouver. Pour être en paix. Et ces temps-ci, j'enquête. Et je m'éloigne un peu de mes pairs. En fait, ça dépend des jours.

Volez, petites pensées, volez vers de lointaines contrées.

Quand enfin j'arrête de me triturer l'esprit, je regarde l'heure. Oups. Si je ne me dépêche pas, je vais être en retard. J'attrape ma cape et je m'élance en dehors de ma salle commune. J'ai peut être moins envie d'y aller que d'habitude mais ça n'est pas une raison. Et puis, ça me changera les idées. Et j'apprendrais de nouvelles choses.

Je cours.
Pour me réchauffer.
Pour échapper.
A mes pensées.
Pour arriver.
A temps.
Je cours.
Comme si ma vie.
En dépendait.


Essoufflée, j'arrive devant la classe.

Parchemin.

Le cours n'est pas la. Il est dehors. A côté du lac. De la cabane du garde chasse. Il y aura de la lumière. Je hoche la tête. Je note aussi qu'il nous faut des vêtements chauds. Et des bonnes chaussures. Pas de soucis de ce côté là.

Et je reprends ma course.
Je cours après le temps.
Je cours après la vie.
Je cours après mon enfance volée.
Je cours, tout simplement.


Je m'arrête de courir à mi-chemin, quand j’aperçois au loin les lumières à atteindre. Je suis à l'heure. Parfait.

Alors j'avance, un peu plus tranquillement.
Reprendre mon souffle.


J'atteins finalement la destination. Je ne connais pas ou peu de monde. Des camarades de maisons. Une tête croisée en cours. Je grimace. Tant pis. Puis, avant même que je ne décide où m'assoir, je m'approche de Miss Blanchet.

Regard plongé dans le sien.
Lueur de reconnaissance.
Souvenir qui remonte.
Tristesse.
Peur.
Suivi d'un courage revenu.
Grâce à elle.

Je la regarde intensément, pendant quelques secondes je reste muette. Puis je lui souris.

- Bonsoir Miss !

Avant de détourner le regard, je la regarde encore. Et un murmure s'échappe de mes lèvres. Qu'elle seule peut entendre.

- Encore merci... De m'avoir redonné espoir. De m'avoir permis de rester ici.


Un dernier sourire avant de me tourner vers mes camarades.

Je cherche.
Une présence.
Une personne seule.
Vu que je ne connais personne.


Et là.
Je la vois.
Seule.
Si seule.
Même regard que moi l'an dernier.
Regard vide.
Regard éteint.
Regard sans vie.


Je ne la connais pas. Mais je m'approche d'elle (Ellana Lyan). Et je lui offre un sourire. Sourire muet. Elle n'est pas obligé de me parler. Elle peut m'ignorer. Pour l'instant, un sourire suffira. Une présence. Si elle veut discuter, elle lancera la conversation. Je sais d'expérience que dans ce genre de moment, j'étais soit à la recherche de calme, soit d'une présence. Je lui offre les deux.

Sans un mot, je m'assois. Et j'attends. Je frissonne. Il fait froid. J'ai hâte que le cours commence pour que je puisse me réchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Jade Wilder, Dim 8 Jan 2017 - 18:45


L'hiver, c'est nul. Voilà, y'a rien à dire de plus.
D'accord, les paysages enneigés pouvaient être incroyablement magnifiques, ils avaient un côté magique, quelque chose d'irréel. Mais comment aimer une saison où il fait si froid ? Où même l'air semble morose et où la vie semble ne plus suivre son cours. C'est déprimant. Et franchement, Jade n'avait aucune envie de se laisser entrainer par cette ambiance grisâtre.

Quelque chose semblait avoir changé récemment dans l'esprit de la blondinette. Elle ne savait pas trop quoi, ni comment le décrire exactement, mais toujours est-il que cela faisait un bien fou. C'était comme si elle avait décidé de lâcher un peu du lest, de moins porter les choses sur ses épaules en permanence.. en fait elle ne s'en mêlait tout simplement pas et ça allait mieux ainsi. Il faut dire qu'elle n'avait pas vraiment eu le temps d'y penser ces dernières semaines. Les fêtes avaient eu lieu ainsi que tous les préparatifs s'y rapportant. Comme prévu, la préfète avait réussit à gagner quelques billets dans un restaurant moldu où elle avait passé le plus clair de son temps. Mais ça valait le coup puisque finalement, le Noël de sa famille avait été plus agréable que prévu. Un sapin, des décorations, un repas simple mais où ils avaient pu passer un long moment ensemble.. voilà tout ce qu'elle voulait pour Noël. Alors, en plus de ne pas penser aux choses désagréables qui envahissaient trop souvent son esprit, Jade était d'humeur joyeuse. La reprise des cours était loin de lui faire peur, après tout elle aimait apprendre. En revanche, avec un temps pareil.. c'était une autre histoire.

Les cours n'avaient repris que depuis peu et déjà, l'un d'eux s'annonçait particulier. En effet, le cours de Soins aux Créatures Magiques aurait lieu relativement tard, ce qui n'était pas toujours des plus courant à vrai dire. Forcément, les questions avaient germé par dizaines dans son esprit, qu'allait-il se passer, pourquoi si tard, y aurait-il quelque chose de particulier à découvrir ? Malheureusement, elle n'avait comme toujours aucune réponse concrète et étant donné que l'heure approchait, la demoiselle ne tarderait pas à le découvrir.

C'est habillée chaudement que Jade avait quitté son dortoir. Tant pis, elle enlèverait trois couches de vêtements dans la salle si besoin, mais dans les couloirs, il faisait presque aussi froid que dehors. Jade venait d'Italie, elle était habituée à la chaleur, au soleil, aux arômes délicats. Pas à tout ça. Honnêtement, elle n'était pas sûre de pouvoir s'y faire un jour, l'empreinte de l'Italie étant à jamais gravée dans son coeur. C'était peut-être seulement psychologique. Toujours est-il qu'elle haïssait le froid. Précieusement emmitouflée, Jade parcourut les différents couloirs jusqu'à arriver à la salle de classe. Normalement elle était en avance ce qui changeait des derniers cours auxquels la demoiselle avait assisté. Et pourtant, elle détestait être en retard mais cela semblait être devenu une sale habitude malheureusement. Du coup, arriver à l'heure lui apportait une certaine satisfaction. Le petit sourire en coin sur ses lèvres disparut néanmoins lorsqu'elle vit la porte fermée et un mot dessus. Cours annulé ? Non, visiblement pas.


Citation:
 

Minute. En extérieur ? MAIS FAIHDUSIQFJ. Bon, du calme. Ce n'était pas la première fois qu'un cours se faisait en extérieur après tout. Il allait falloir qu'elle passe au dessus du froid mais aussi de la nuit qui était tombée depuis un moment. Qu'allaient-ils bien pouvoir faire là-bas, en pleine nuit ? Ça ne devait pas être un hasard, peut-être que les créatures étudiées ne sortaient qu'une fois la nuit tombée.. En tout cas, ce cours s'annonçait frileux, il ne restait plus qu'à espérer qu'ils devraient bouger un peu histoire de se réchauffer un minimum. Laissant échapper un soupir, Jade observa ses baskets. Ces vieilles chaussures devraient bien faire l'affaire, elle n'en avait pas d'autres et n'aurait de toute façon pas eu le temps de retourner au dortoir des Poufsouffles. Voilà qui réglait la question: en avant le grand froid !

Un pied dehors et déjà, Jade regrettait amèrement d'avoir quitté son douillet dortoir. Elle adorait les cours, mais un froid pareil ça ne lui plaisait pas du tout. Accélérant le pas, la demoiselle ne tarda pas à voir de la lumière. Elle se souvint du mot dans la foulée, visiblement Miss Blanchet avait pensé à tout. La trouver dans le noir aurait sans doute été plutôt compliqué, même si peu à peu, ses prunelles s'habituaient à l'obscurité environnante. Rejoindre le fameux endroit ne fut pas bien long, surtout qu'il y avait déjà plusieurs élèves présents. Pratiquement que des têtes connues d'ailleurs, certaines seulement croisées en cours, d'autre plus proches déjà à commencer par les Poufsouffles. Un léger sourire s'infiltra sur les lèvres de Jade alors qu'elle s'adressait à la professeure.

- Bonsoir professeure !

Jade avait toujours aimé les cours de Soins aux Créatures Magiques. Bon elle râlait souvent lorsque les exercices devaient se faire en groupe, mais la matière lui plaisait. A chaque cours, elle découvrait un peu plus de choses sur ce monde magique qui restait encore incroyablement mystérieux. Pour quelqu'un comme elle, ayant une telle soif de savoir, ce cours ne pouvait qu'être génial.

Se retournant vers les élèves, Jade chercha où se placer. Grand dilemme que celui-ci. Ce fut naturellement vers les jaunes que la préfète se dirigea, bien qu'elle ne s'impliqua pas vraiment dans les conversations. Juste un "Bonjour !" lancé à la ronde. Elle connaissait la plupart d'entre eux, sauf une jeune fille arrivée récemment au château. En bonne préfète, Jade avait fait en sorte de glaner quelques informations mais lui parler de vive voix ne s'était pas encore fait.

- Bonsoir, Senara c'est ça ? Bienvenue à Poudlard !

Léger sourire, Jade ne savait que trop bien à quel point il était difficile d'arriver comme ça, au milieu de l'année, de changer d'école et de repères. Si elle pouvait aider la demoiselle, ça serait donc avec plaisir. Dans le même temps, son regard se détourna vers Dragomir, avec qui elle avait échangé quelques courriers. Elle connaissait les inquiétudes du Poufsouffle alors elle espérait qu'elles s'étaient apaisées.

- Ça va mieux ?

Et dire qu'en général elle n'osait même pas sortir un bonjour. Il semblerait que les choses avaient peu à peu évolué, peut-être qu'elle se ferait sociable un jour, sait-on jamais.. En tout cas, la blondinette s'impliquait beaucoup dans ce qu'elle faisait, y compris aider les membres de sa maison si elle en était capable. De là à dire qu'elle cherchait l'amitié, faut peut-être pas exagérer, chaque chose en son temps mais.. au moins, il y avait un peu de progrès.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Dragomir Orton, Dim 8 Jan 2017 - 19:31


Quelques élèves arrivèrent encore.
Dragomir frissonnait dans son manteau et consenti à remettre ses gants sans sa chevalière dont l'or était devenue glacial.
Il espérait sincèrement que l'enseignante les avait invités ici pour un cours spectaculaire car il ne supporterait pas de perdre ses orteils pour un cours banal sur les Boullus d'eau douces ou autres créatures sans réel intérêt.

Le Français sursauta, il n'avais pas vue s'approcher Jade,il eu même du mal à la reconnaitre avec toutes ses couches de vêtements.


- Ça va mieux ?

Dragomir lui sourit par dessus son écharpe. Ses vacances de noël avaient été quelque peut gâchées par ses inquiétudes au sujet de Poudlard et de son directeur de plus en plus sévères, pour ne pas dire totalitaire.
Jade, en bonne préfète, l'avait rassuré.

-Oui merci ça vas mieux, lui chuchota t'il. Viens t'assoir si tu veux, on est un peu loin mais on pourra entendre.

Il se serra un peu pour faire une place à l'Italienne et demanda tout de go.

-Tu as une idée de ce qu'elle vas nous montrer aujourd'hui? J'espère que ça en vaut la peine. En tout cas si c'est un cours sur le calmar géant je m’éloigne du lac! J'ai jamais vraiment aimé cette bestiole.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Liskuvo Kalsi, Lun 9 Jan 2017 - 17:21


Les cours depuis le retour des vacances avaient pris un air morose. Avant on était tous dans l'attente de Noël, avec les décorations, les petits jeux en cours et tout ce qui allait avec. Mais depuis le retour la routine habituelle et maussade de Poudlard avait repris le dessus sur les fêtes, ce qui rendait le tout un peu triste. Ces vacances avaient été hautes en couleur, des rencontres, des découvertes, un apprentissage hors du commun et maintenant je me retrouvais de nouveau à devoir enfiler ma robe et à faire en sorte de ne pas arriver en retard. Je déteste les gens en retard, on a beaucoup de temps devant nous entre les cours alors si c'est pour arriver en retard autant ne pas venir du tout. J'avais prévu d'arriver quelques minutes en avance dans la salle, je m'étais habillé chaudement au vu des courants d'air perpétuels qui se trouvaient dans le château, je n'étais pas fou je ne voulais pas être malade, c'était trop nul d'être alité ou de devoir se soigner soi même, autant ne prendre aucune risque.

Arrivé en salle. Personne. Sont où les copains ? Ah il y a une note, avant même de la lire je sais que ça n'augure rien de bon. Miss Blanchet allais surement convier les élèves dehors, dans le froid glacial de la nuit Britannique, je n'avais aucune envie d'aller là-bas.

Je me rapproche de la note.
Cours annulé ? Cours retardé ? Cours suspendu ? Suspendu et annulé c'est pareil ?
Forcément que non, ça aurait été trop beau. Dehors donc. C'est pas comme si il faisait nuit, c'est vraiment bien d'aller dehors la nuit en plein hiver. Elle avait bien choisi son moment la Blanchet pour nous faire sortir. Heureusement que je me suis habillé chaudement, je pars tranquillement vers le cours, suivre les lumières qu'elle avait dit, comme si c'était évident.

Je sors de la salle, vais vers l'extérieur.

Ah oui. C'est évident finalement. Je suis le petit chemin qui parait tout tracé, il l'est en fait. Au loin j'aperçois un petit groupe d'élèves, des petites ombres nocturnes, la lumière m'aveugle, je continue mon chemin. Au final je m'en moque un peu de qui y va, je sais que mes meilleures rencontres de Poudlard n'y sont pas, alors à quoi bon. Je vais essayer de faire de mon mieux pour ma maison, et puis aussi parce qu'au final le soin aux créatures c'est pas la pire matière, loin de là. Je prends du plaisir à assimiler connaissances après connaissances. Mais là quand même. Il fait nuit ! Il fait froid !

J'arrive finalement vers le petit groupe, constitué de visages connus et d'inconnus. Je vois Blanchet, je me dirige vers elle pour la saluer, naturelle politesse, pas que je la connais plus que ça, mais il vaut mieux entretenir des relations saines avec les professeurs, je ne souhaite pas qu'un de mes profs me déteste quand même, ce serait fâcheux.


Bonsoir miss Blanchet, il fait un peu froid pour un cours non ? Les élèves vont se déconcentrer facilement.

Ma petite remarque est totalement sans fondement, de mon côté je ne me laisse pas déconcentrer par le froid en cours, alors pourquoi les autres. Je me retourne, je cherche à me faufiler dans un groupe, rester un peu à l'écart. Je vois ma préfète jaune, Jade. Elle est avec un autre jaune avec qui je n'ai jamais parlé, Dragon quelque chose. Un bon bourge ce gars là, fier de ses origines comme peu ici. Ah ! C'est Dragomir son nom, ouai bon c'est pas pareil, je vais les saluer tout de même, histoire de discuter un petit peu tant que tout le monde n'est pas arrivé.

Salut vous deux ! Vous allez bien ? Je me tourne alors vers Dragomir et lui adresse un sourire franc. Je ne crois pas qu'on se soit déjà adressé la parole, si ? Moi c'est Liskuvo, enchanté !

Je regarde l'endroit sur lequel ils sont assis, ça me parait un peu serré pour nous trois, autant que je reste debout, je suis plus à l'aise debout après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Cordell
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Olivia Cordell, Mar 10 Jan 2017 - 22:53


Olivia pouvait distinguer du haut d’une petite colline, les derniers élèves accourir pour ne rien manquer du cours sur les créatures magiques. Les minutes lui paraissaient être des heures, tant elle s’acharnait à vaincre cette maudite température, qui s’infiltrait sous ses vêtements, comme une main glacée, en opprimant son corps par dessous ses bras frêles. Des volutes frais de vapeur déferlaient de ses lèvres telles des vagues, par intermittence. Ses dents s’entrechoquaient au même rythme que des cymbales. Alors qu’elle claquait des mâchoires, une Poufsouffle rousse se prononça, d’une voix craintive, et répondit sous le nom de Senara MacLean. Il lui semblait avoir aperçu son visage de temps à autre, entre deux bonds d’escaliers flottants. Olivia survola la classe du regard. Il y avait donc quatre Serdaigles, sans la compter. Cool, avec un peu de chance, loyauté oblige, elle pourrait peut-être s’immiscer au beau milieu d’eux avec leur permission pour se réchauffer. Les Poufsouffles quant à eux, étaient pour l’heure majoritaires. Puis, quelques Griffondors et Serpentards de ci, de là.

Enfin, elle axa de nouveau ses yeux vers le professeur, qui déculpabilisa la gêne de Senara et lorgna peu après sur la chaume du garde-chasse. Tiens ? Comptait-elle faire cours dans cette cabane bien trop petite, ou bien le forestier allait-il les accompagner dans leur mauvaise fortune ? La Serdaigle ne dirait pas non à l’ajout d’un second adulte, si l’intention de Miss Blanchet était de s’enfoncer dans la forêt interdite. En outre, elle leva une main énergique, pour connaître la vérité.

- Professeur… Nous allons entrer dans la forêt interdite ? Qu’est-ce que nous allons étudier par ce froid ?…

Elle marqua une pause durant laquelle ses yeux s’élargirent d’appréhension, et son bras haussé se fit moins affirmé.

- On… On ne va pas affronter des Détraqueurs, dites ?…

Ce qui expliquerait plutôt bien l’atmosphère frigorifiante. Elle la supportait de moins en moins. Les Détraqueurs étaient des monstres horrifiques fascinants, mais Olivia n’était pas la meilleure placée pour s’opposer à eux. Pour cela, mieux valait-il avoir une personnalité très altruiste, capable de resurgir ses souvenirs les plus radieux.

Et nom d’une Bavboule, qu’il faisait froid ! Qu’est-ce qu’elle n’aurait pas donné pour rôtir ses petits pieds devant un bon feu de fois, se consumant dans la cheminée du dortoir de sa maison. A lire un bon bouquin sur la divination, en sirotant un savoureux lait de poule. Mais non. Tout cela allait devoir attendre. Présentement, il lui était toujours possible de se réfugier parmi les siens. Aussi se rapprocha-t-elle poliment d’Alice, de Mathilde et d’Ayleen, Harmony s’étant éclipsée à quelques mètres pour saluer une des sorcières de Serpentard. Une fois à proximité de ses semblables, elle se racla courtoisement la gorge pour annoncer sa venue.

- Est-ce que je… peux me faufiler entre vous ? Sollicita-t-elle dans une sincère amabilité, non sans trembloter et blême comme un linge, je n’ai pas eu le temps de repartir au d-dortoir, sinon j’aurai surement raté l’heure du cours.

On aurait cru que sa voix avait mué, tant elle avait dit ça sur le ton de l’embarras, pétrifiée à la fois par la bise du nord et le malaise. Elle espérait vivement une réaction positive, sinon elle n’aurait plus qu’à rebrousser chemin vers le château avant de finir en statue de glace.
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Dragomir Orton, Mer 11 Jan 2017 - 16:35


A peine Dragomir avait il posé sa question qu'un nouveau venue se tenait devants lui.
Un poufsouffle, encore un dont le français avait oublié le nom!
Il le détaillait avec ce regard qu'on les gens qui ne le connaissent pas.
Du genre Tiens un francillon bourgeois fier de son sang!

Je ne crois pas qu'on se soit déjà adressé la parole, si ? Moi c'est Liskuvo, enchanté !

Ouf, il restait tout de même poli. Dragomir lui adressa un sourire.

Moi c'est Dragomir... Orton. Enfin, ça tu a déjà du le remarquer, fit t'il en montrant son nom écrit sous son blason sur sa cape.

Liskuvo lui lança un regard plus septique encore...

NOOOOOOOON! Le faux-pas! Ne jamais parler de son blason, ne jamais montrer son blason! Après les gens te catalogues!

Enfin bref... , ravie de te connaitre fit-t’il en cachant sa devise et le héron dorée sous son écharpe.

Il espérait vraiment que le cours commencerait bientôt, il en avait marre de se mettre dans des situations délicates comme celles ci.              
Tentons au moins de faire connaissances, il à l'air plutôt sympathique...

Tu aime bien les créatures magiques? Moi c'est un peu ma passion.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Kyara Blanchet, Mer 11 Jan 2017 - 19:00


Effaçant Azphel de son esprit, Kyara continua son comptage. La plupart des élèves étaient arrivés, il en manquait encore, mais le cours ne commençait pas avant dix minutes. La brune n'était pas gnou, elle était prête à attendre si elle voyait un élève arriver en courant. Ça serait autre chose si par contre il arrivait mains dans les poches, tout en s'arrêtant toutes les deux secondes pour compter les fleurs. Une élève qu'elle connaissait bien arriva alors et salua la Française avant de murmurer une phrase qu'elle était la seule à pouvoir entendre.

- Encore merci... De m'avoir redonné espoir. De m'avoir permis de rester ici.

Il n'y avait rien à dire. Kyara avait essayé d'aider la Serdaigle alors qu'elle recevait des menaces. Ses dernières venaient surement d'un membre de son entourage. La brune lui avait alors fait la morale afin qu'elle se secoue un peu les puces. Etant donné qu'elle était encore vivante et en un morceau, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques pensait avoir donné un bon conseil. Adressant un sourire à la Serdaigle, elle la regarda se mettre à côté d'une Serpentard. Petite technique de rapprochement en toute furtivité.

Redressant son parchemin, elle nota la présence d'Harmony et en fit de même avec Jade après avoir fait une croix devant son nom. Les élèves bavardaient de bon train, Kyara pouvait en entendre quelques-uns se questionner sur le cours, faisant des théories. Elle aimait garder le mystère jusqu'au bout plutôt que de tout dévoiler des semaines en avance. Contente de voir qu'ils essayaient quand même de trouver et qu'ils n'étaient pas ici que pour faire acte de présence, la brune posa ensuite son regard sur le nouvel arrivant. Liskuvo qui semblait aussi se poser des questions, mais pas sur le sujet du cours.

- Bonsoir miss Blanchet, il fait un peu froid pour un cours non ? Les élèves vont se déconcentrer facilement.
- Bonsoir monsieur Kalsi, mes cours se déroulent qu'importe le temps. S'il fait trop froid pour vous, le château est juste derrière. Vous pouvez rentrer aussi si vous ne pensez pas être assez attentif.

La professeure de Soins Aux Créatures Magiques avait souvent l'impression que les élèves étaient fait en carton mouillé. De toute manière, elle ne tolérait pas les élèves inattentifs dans ses cours ou les insolents. Ponctuant la fin de sa phrase dans un sourire, Kyara le regarda rejoindre ses camarades quand une main se leva et cette dernière appartenait à Olivia Cordell. Hochant la tête, la Française lui donna alors l'autorisation de parler et écouta attentivement la question.

- Professeur… Nous allons entrer dans la forêt interdite ? Qu’est-ce que nous allons étudier par ce froid ?… L'élève marqua une pause avant de reprendre. On… On ne va pas affronter des Détraqueurs, dites ?…

Des détraqueurs ? Fronçant légèrement les sourcils, Kyara secoua la tête tout en répondant à la Serdaigle.

- Il n'y a pas de détraqueurs dans les environs miss Cordell, n'ayez crainte. Pour ce que nous allons faire durant le cours, vous le verrez dans quelques minutes. Vous pouvez sautiller sur place en attendant si vous avez trop froid, la température n'est pas prête de se réchauffer.

Ils se refroidissaient tous en restant immobiles ainsi, il ne fallait pas s'étonner qu'ils aient si froids après. En tout cas, elle espérait que la Serdaigle était rassurée sinon elle risquait de tomber dans les vapes pendant le cours.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Alice Grant, Jeu 12 Jan 2017 - 8:25


* Spooky scary skeleton...
Lalalalala...
*
La sang-mêlée voulait se faire peur ce soir.
Manque d'adrénaline terrible, alerte rouge, à bout, il lui fallait de l'action, des frissons, quelque chose d'un peu stimulant, n'importe quoi, elle serait preneuse.
Elle s'était remise en état maintenant.
Ça devrait aller.
Demain elle tenterait une petite escapade.
Doucement, après avoir enfin sortit la tête de l'eau, ré-apprendre à respirer.
Parce que ça faisait longtemps.

Une serdaigle qui devait avoir un ou deux ans de moins qu'elle (Ayleen) et plutôt bien emmitouflée, arriva ensuite, salua la professeure, balaya les élèves du regard avant de se placer à côté d'elle et de lui sourire, peu sûre d'elle. Alice lui rendit son sourire, et, sentant qu'elle était plutôt timide, décida d'y aller doucement et d'entamer la causette plus tard. Il y avait des gens sur qui il fallait sauter dessus pour qu'ils restent, et d'autres ou il fallait s'y prendre avec des pincettes.
...
* Une autre élève vient d'arriver *
Et d'autres encore
Qu'elle savait reconnaître du premier coup d'oeil.
Qui ressortaient de tout ce tas d'humain.**
C'était tout ceux qui venaient de tomber d'une des 7 milliards de voitures et qui faisaient du stop au bord de la route. Mais les autres automobilistes ne les voyaient pas parce qu'ils roulaient trop vite, ou alors ils ne voulaient pas s'arrêter, par peur d'avoir des difficultés à repartir. Fous, traumatisés, blessés, tous des accidentés de la vie, comme Alice l'avait été. Alors, maintenant qu'elle s'était enfin trouvée une bagnole et qu'elle cherchait comment on faisait pour démarrer parce qu'elle avait oublié, elle s'arrêtait quand même, à chaque fois qu'elle en croisait un. Elle descendait, elle les relevait puis elle les prenait avec elle, parce que dans une voiture des gens ont déjà réussi à rentrer à 28, donc pas de problème de place. Faudrait qu'elle investisse dans un camping-car.
Et la jeune fille qui venait d'arriver était de ceux là (Ellana).
Elle en était persuadée.
Les indices étaient nombreux.
Elle avait l'impression de se revoir.
Comme elle en période de folie, elle, ressemblait à un croisement entre un fantôme et un drogué. Yeux rouges, maquillage coulé, cernes, regard vide. Salutations à la professeur sans vies.
Peut-être un ou deux ans de moins qu'elle, mais elle paraissait plus jeune encore, dans cet état.

La sixième année ne put s'empêcher de se figer, de la suivre de ses yeux noirs. Elle devait s'arrêter. Elle ne pouvait pas laisser une gamine comme ça, comme si elle n'avait rien vu. Combien de gens l'avaient remarquée? Est-ce qu'ils dormaient bien la nuit? Qu'est-ce que ça coûtait de descendre de son véhicule? D'autres élèves arrivèrent, une fille (Harmo), venait même de s'approcher de la serpentard, et de lui sourire avant de s'asseoir, mais la sorcière semvlait avoir fermé les yeux. Elle en était à combien de nuits blanches? Quel stade? Tant pis pour la timide serdaigle (Ayleen). Elle lui adressa un sourire d'excuse, se leva, et s'avança discrètement vers elle, retira sa cape, et la mit sur les épaules de l'inconnue verte. Sourire chaleureux.
- Il fait bien trop froid pour sortir en uniforme!
Yeux rieurs. Mais cœur serré.


**#Riri MDR
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Ellana Lyan, Jeu 12 Jan 2017 - 20:57



Musique (si si c'est important ^^)

Les secondes douces s'envolent. Le temps passe sur moi sans bruit. Seul signe de sa présence sont les deux bords du gouffre qui alors qu'il n'était qu'une fissure à l'origine se recule en élargissant la plaie. Je suis perdue. Tournant sans cesse dans cette obscurité. Tentant en vain de me redresser. Mais je suis prise dans cette roue infernale. Les portes de sortie sont loin. Trop loin pour être atteinte. Je me laisse porter, le courant m'emporte. Les lueurs s'éteignent, la vie me fuis. L'eau me porte. Me berce. M'endort. Âme errante dénuée de vie. Spectre vide emporté par la brise. Seule à en avoir mal. Désespérée à en dépérir. Qu'importe la direction à prendre. Le gouffre est au bout. Ma seule solution est de m'élever, oui de m'envoler. Mais je n'en aie plus la force. Depuis qu'elle m'a quitté, mon amie, ma seule arme. Détermination envolée.

Mais je sens une présence à mon côté. De grands yeux qui me regardent. Et un sourire. Un sourire… Une once de bonheur si positive. Si éclatante dans l'obscurité. Un morceau d'espoir. Un rayon de soleil qui doucement filtre à travers mes sombres nuages. Et me frappe en plein fouet. Je n'étais plus habituée. À sentir cette chaleur, cette affection, plus depuis ma rencontre. Avec l'ange. Oui parce que cette lumière ne devrait jamais s'éteindre. Un simple geste qui doucement m'offre un brin de bonheur. Un soupçon de ce que je pensais détruit. À jamais, en moi.

Elle s'assied. Elle ne cherche pas à me parler. Je lui en suis reconnaissante. Il reste si peu de personnes en ce monde. Des gens capables de tendre une main, un sourire. Pas grand-chose, un simple geste qui fait souffler une brise de courage. Et surtout un être qui ne parle pas. Qui ne cherche pas à savoir le fond du problème. Juste une présence. Je tourne la tête, c'est une fois de plus une bleue, sont-ils tous comme l'ange ? Non, elle est unique. Une étoile. Mais ces aigles… Ils sont vraiment merveilleux ! Tous ? Non. Il en reste un… Le pire de tous et, malheureusement, le préfet. Je serre les dents. Vacuitas, si tu savais comme je te hais… Et comme je t'aime. Parce que les deux sentiments se percutent. Le cœur saigne et les larmes tentent de sortir. Je les bloque, ne pas montrer, jamais. Même si mon regard est totalement dévasté et que mon aspect ne laisse aucun doute sur la douleur que je suis entrain de vivre. Cœur en morceaux, déchiré de toute part. Brisé par Albus, recollé et détruit par Peter et maintenant torturé par Riri. Même si je sais, que c'est moi le problème. Et au-delà de la peine de cœur, l'horreur et l'enfer. La pression et la haine des parents.

Et puis, une deuxième. Une autre bleue. Peu être pas un ange, on dirait surtout une fée. Oui, elle a des paillettes dans les yeux. Les miens sont lourd, elle les allège délicatement. La fée m'offre sa cape et me parle. Mince, c'est une de celles qui tentent de communiquer par les mots. Et non par autre chose, gestes ou regards peuvent être. Ou peut-être pas. Je me fais une opinion sans savoir. Je vois de la compréhension dans ses yeux. Sait elle ? Elle sait ? Viens-t-elle de même abîme ? Je me fais des illusions. Voilà pourquoi trop d'espoir est néfaste. Tout cela finit par submerger et détruire. Tant qu'elle ne m’interroge pas, sur ce qui fait mal, ce qui brise, ce qui blesse. Il ne faut pas se fier aux apparences… Même si c'est ce que je fais, à chaque instant et depuis toujours. Je m'en veux un peu.


- Merci… Merci beaucoup…

Les sourires ne naissent plus sur mes lèvres. Mais je lui envoie le regard le plus chaleureux que je puisse offrir, ce qui n'est tout de même pas grand-chose étant donné le manque cruel d'expression dont il est empreint. Je resserre la cape autour de mes épaules, regard perdu. Par un monumental effort de volonté, je reviens sur terre pour trouver les yeux de la fée. Et puisque je n'ai plus rien à perdre de cette existence, j'approche mes lèvres d'elle et lui chochotte d'une voie sur laquelle l'espoir renaît légèrement du néant.

- Tu es une fée ?

Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Peter McKinnon, Ven 13 Jan 2017 - 22:10


Peter allait encore mourir de faim, il le sentait bien. Il avait Soin aux Créatures Magiques, en fi d'après-midi (pour ne pas dire début de soirée), probablement la pire heure possible pour nourrir des bestioles immondes à coup de steaks qu'il se serait bien enfilé tout de suite avec des frites de citrouilles et une petite sauce au poivre ... Enfin, pas le temps de rêvasser, il arrivait au coin du couloir de la salle de classe de Miss Blanchet, il allait devoir assurer pour ne pas s'endormir pendant ce qui allait très probablement être d'un ennui mortel puisqu'il n'aurait pas le droit de sortir sa baguette magique. La présence d'une note attira néanmoins son attention :

Chers élèves,

Vous êtes priés de me retrouver à côté du lac, non loin de la cabane du garde chasse dans les plus brefs délais. Suivez la lumière.

Kyara Blanchet

Ps : J'espère que vous avez de bonnes chaussures et des vêtements chauds, sinon vous pouvez faire demi-tour et retourner dans votre salle commune.

*Qu'est-ce que c'est encore que ça pour une invention ?!*

Peter allait encore devoir retraverser tout le Château et une bonne partie du parc pour arriver à la cabane désignée dans la note. Peut-être ses camarades et lui allaient-ils devoir présenter leurs hommages au nouveau garde-chasse. Toujours était-il qu'il allait probablement raté le début du repas du soir avec toutes ces histoires. Il entreprit donc de se remettre en route vers la résidence du garde-chasse de Poudlard.

Heureusement pour lui, Peter faisait partie de ses gens qui s'habillaient toujours plus trop que pas assez. Non pas qu'il portait des vêtements fort chers ou spécialement élégants, Peter portait un nombre important de vêtements sur lui. Et il le faisait simplement parce que les vêtements d'hiver étaient bien plus jolis que ceux d'été. Cela avait l'autre grand avantage de dissimuler sa maigreur à la limite maladive.

Sur le chemin de son cours, Peter s'amusa à entreprendre des conversations divers et variées avec les résidents des divers tableaux qui pullulaient sur sa route. Après tout, il était déjà tout préparé, il avait largement le temps. Arrivé à hauteur du grand hall, après avoir pris royalement son temps, il consulta sa montre moldue, plus que dix minutes. Il commença réellement à se hâter et finit par arriver en vue de la dite cabane juste à temps. Il était moins une ! Enfin, il était dix-huit heure moins deux minutes, très exactement mais cela relève du détail ! Il salua de façon très respectueuse sa professeur de Soin aux Créatures Magiques qu'il avait failli faire attendre, et qui allait lui faire attendre son souper, avant de se placer à l'arrière du groupe silencieusement, ne tenant pas à se faire remarquer. Tout au plus, adressa-t-il un petit geste énergique de la main à Mathilde et Alice pour les saluer, tout en espérant qu'Ellana ne l’apercevrait pas tout de suite. Leur séparation était encore un peu trop récente, malgré les vacances ... Et puis ce n'était pas comme si depuis il avait chômé niveau fréquentations féminines, autant dire qu'il valait mieux faire profil bas ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Liskuvo Kalsi
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Liskuvo Kalsi, Sam 14 Jan 2017 - 13:48


HRPG:
 

La douce nuit s'est instaurée par ici
Dans les cieux une étoile luit.
Le mystère de ce cours s'épaissit.
Ce Dragomir, sur sa pierre endormi.
C'est un temps infini !
C'est un temps infini !

Ce bourge d'enfant. Ce doux agneau.
Assis tel un manant ! Que son nom sonne faux !
Entendez résonnez les paroles.
Partant de ses lèvres folles.
Vers les humbles lucioles !
Vers les humbles lucioles !

C'est à moi qu'il s'adresse.
Me parlant avec allégresse.
Les créatures sont sa faiblesse.
Qu'il faudra exploiter avec sagesse.
Avant que mon monde ne s'affaisse !
Avant que mon monde ne s'affaisse !

Qu'attend-t-il de moi ?
Que je le considère comme un roi ?
Je ne fais que grelotter de froid.
Je ne vais pas me dévoiler à toi.
Je ne suis pas encore aux abois !
Je ne suis pas encore aux abois !




Je ne cherche pas à me faire d'amis durant ce cours, son envie de me parler ne me déliera pas la langue plus qu'elle ne l'est déjà. Faudrait quand même pas que je lui dévoile tous les secrets que je garde. Là. Cachés derrière mon visage d'élève. Je ne sais rien de lui, à part cette histoire de créatures magiques. Je devrais lui rendre la pareille, par simple compassion. L'échange de secrets c'est un atout des plus avantageux ici, il ne saura que ce que je veux lui dire, et de son côté il me donnera des informations sur lui. Après tout une relation cordiale de temps en temps ce n'est pas si dérangeant.

-Ce cours m'intéresse beaucoup oui, il fait parti de mes préférés ici à Poudlard. Même si de base je ne pensais pas apprécier j'ai découvert une affection particulière pour certaines bêbêtes ici. Donc oui on peut dire que j'aime les créatures magiques, dans un sens.

Je ne lui avais pas dit que les créatures que j'appréciais étaient plus comme le noueux et pas le boursouflet comme beaucoup ici. Si on devient ami je lui montrerai Mi-laid, ou Mi-moche...enfin mon noueux quoi. Histoire qu'ils fassent connaissances, il n'a pas vu beaucoup de monde depuis que je suis rentré de vacances, la compagnie d'un pro lui ferait le plus grand bien.

A moins que ce Dragomir ne fuit avant, ce qui m'amuserait beaucoup aussi, en fait tout me ferait plaisir. Je suis content de l'avoir rencontré finalement.

C'est bizarre qu'on ne se soit jamais rencontré avant, tu est ici depuis longtemps ? Je veux dire, à Poufsouffle.

Il me paraissait bizarre de ne pas connaitre un élève de Poufsouffle plus que de vu, pourtant j'était en 7ème année c'était pas nouveau chez moi l'arrivée à Poudlard, même certains ici m'étaient plus connus que ce gars, m'enfin. J'avais croisé sa route maintenant, comme quoi on était fait pour se rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Creys
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Alex Creys, Sam 14 Jan 2017 - 15:35


Alex était seul assis par terre, il avait froid malgrès ses multiples couches de vêtements.
A coté de lui des élèves de différentes maisons, d'ages différents bavardaient, d'autres rigolaient mais lui il n'osait pas aller vers les gens.
Le temps commençait à lui paraître long,vraiment long mais il fallait attendre.

Certe il aurait préféré faire ses devoirs accumulés depuis quelques jour mais ce cour avait une particularité, le sujet était secret !
C'est cela qui l'avait poussé à s'inscrire mais maintenant il avait hâte de savoir le sujet mais espérait que il n'aurait pas à aller dans l'eau qui devait être particulièrement glacé en ces temps quelque peut froids.

La prof avait parlé de vêtements pour le froid et non de plongé.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Alice Grant, Dim 15 Jan 2017 - 10:40


- Merci… Merci beaucoup…
Pour une cape, pour 9 mots, pour un sourire, deux "merci".
Ça faisait du bien d'entendre une âme être reconnaissante.
Même si parfois ce n'était pas par des mots.
Pour certains, il était difficile, voir impossible de les prononcer...
Mais la sang-mêlée ne s'en souciait pas vraiment.
Entre humains de galères, faut bien s'entraider.
Même si ça la réchauffait aussi, de se sentir utile.
Qu'on lui dise merci d'exister.
Ça l'aidait à approuver son choix de ne pas avoir sauté
D'une certaine fenêtre.

Une paire d'yeux qui semblent avoir beaucoup trop pleurés. Beaucoup trop pleurés pour 15 ans de vie sur terre. Qui la regardent. Une lumière, un peu faible, mais une lumière quand même, brille en eux. Puis, ils redeviennent errants. Ne sachant ou se poser. Ils s'en vont, un instant, puis reviennent. *J'ai pas la prétention d'assurer que je suis une sortie de secours. Moi-même je viens tout juste d'en trouver une... mais je te jure que je vais t'aider. Je vais essayer. T'es pas seule. Je suis là. Nous sommes un peu pareilles, tu vois. Welcome in the family of broken hearts*

Elle murmure:
- Tu es une fée ?
Avec ce terrible espoir.
Ces paroles... était-elle atteinte psychologiquement? Ou... comme une enfant moldue qui veut croire en la magie?
*J'aurais aimé. Mais ce n'est pas vrai. Je suis juste une pauvre ex-folle. Avec des blessures à vif.*
Mais est-ce qu'elle pouvait vraiment
Briser ce rêve d'enfant?
Non.
Non, elle ne pouvait pas briser cet espoir.
- Oui, je suis une fée. Mais, chut, c'est un secret...
Oui, quitte à te mentir, je veux que tu penses encore un peu
Que je suis ta bonne fée
Que je vais botter les fesses des méchants
Que tout va bien aller
Et qu'ensuite tu pourras danser
Alors pardonne mon mensonge
Mon petit mensonge

Un autre serpentard arriva. Peter. Les yeux de la sang-mêlée se levèrent vers celui dont le sort l'avait réveillée. Il la salua d'un signe qu'elle lui rendit plus timidement. Il ne savait pas. Mais il l'avait délivrée. Il ne saura jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 10

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°13 : Excursion dans la forêt interdite

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.