AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 1 sur 3
[Habitation] 4897, Hell's Door
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Peter McKinnon, Mer 11 Jan - 16:30


_________________________________


   Voici l'habitation (Appartement) de Lizzie Bennet et Ashton Parker.

   Ils peuvent poster dès à présent.


   _________________________________


Dernière édition par Peter McKinnon le Dim 16 Avr - 18:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Lizzie Bennet, Mar 7 Mar - 21:27





Le repère des jumeaux


Près de Barjow et Beurk repose
Un havre de paix et de sérénité
— ou presque

L’appartement était plus coloré
Qu’un Pollock sous substances
Les bavoirs jeux lits existent en tout format
Toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ont leur place
Ennemis des Héritiers prenez garde :
Ceci n’est pas une maison pour adulte
Ceci est le repère de l’enfance secrète
De l’enfance sacrée

C’est pas un havre de paix
— Mais c’est un Neverland suffisant
Où les girafes font la taille des balançoires
Où les poulpes en plastique abritent
Des peluches aux textures diverses
Où la guerre se fait avec des Kaplas
Et non des baguettes

Bienvenue dans l’antre des magnificats
Des douceurs et des jeux d’enfance
Bienvenue dans l’antre des errances
Avec des sourires à mille carats


Protections de l’habitation

x Antitransplanage
x Anticatimini
x Cridurut
x Incartable




Dernière édition par Lizzie Bennet le Lun 29 Mai - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Lizzie Bennet, Mar 7 Mar - 21:29


Un patronus s’envole
Les dents claquent sur le parquet
Tout s’accélère et j’perds le cap
J’sens peu à peu ma vie couler
J’arrive pas
J’arrive pas à gérer les jobs les gosses la vie nocturne
Faut qu’on me crée une jumelle pouvant gérer la moitié de ma vie
J’suis épuisée de courir
Constament
De base c’était ce qui me plaisait dans la vie
Cette satisfaction de me savoir en vie à chaque effort
L’impossibilité de réfléchir quand tout va vite
Maintenant j’arrive plus à respirer
Et j’me rends compte qu’il est temps de passer le relai
Alors j’ai convoqué un petit souvenir heureux
Pour l’envoyer à un quelqu’un spécial
Le parrain de Squirtle

J’ai peur de sa réponse un peu
Parce que bon « yosh
babysitter nocturne nécessaire
help? »

c’est un peu tout ce qu’il fallait pour l’énerver
d’un côté c’est aussi m’assurer qu’il y répondra
c’est provoquer une réaction quelle qu’elle soit
j’compte sur toi Eb
sois pas c*n
aide moi car ce soir
Il m’a appelée
et je l’ai trop déçu pour ne pas venir
mais ash peut pas et j’sais pas comment faire

J’erre dans l’appartement, ajustant leurs tétines
et ma tenue à babines

il est temps de courir
jusqu'au dernier souffle
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Ebenezer Lestrange, Mar 7 Mar - 21:49


Sirotant son verre de il ne savait plus trop quoi, Ebenezer fermait les portes de la TS. Il y avait eu un peu de monde, quelques duels drôles, un peu de sang sur les murs, pas d'aurors, que du bonheur alors c'était presque joyeux qu'il allait rejoindre son lit ou alors errer un peu dans les rues puis se pieuter après l'aurore parce que voir les étoiles mourir au profit d'une seule d'entre elles, c'était joli. Ouais, peut-être qu'il allait faire ça. Il bailla, balaya la rue du regard et se balada. Pas un chat. Un hérisson par contre. Un hérisson brillant. Soupir. Elle n'allait jamais le laisser tranquille celle-là.

Il transplana parce qu'il était beaucoup trop gentil avec la demoiselle. Du babysitting, blague du siècle. Déjà que son filleul avait écopé d'un prénom imprononçable, un peu typé reptilien bleu, qu'il y avait une photocopie du filleul version fille et qu'il n'aimait pas les mioches, il fallait aller leur raconter des histoires à trois-quatre heure du mat'. Ebenezer n'avait aucune idée de l'heure en réalité, ni de l'endroit exact de la nouvelle maison de Lizzie qui avait l'air de se faire entretenir. Il atterrit dans l'Allée des Embrumes et choisit une bâtisse un peu au pif avec une goutte d'instinct. Il sonna à la bonne porte parce qu'il avait une bonne étoile que j'ai beaucoup la flemme de raconter les possibles interactions avec de sinistres pnj réveillés à une heure indue par un charmant jeune homme. Il lui manquait plus que le slip sur le pantalon, il avait déjà la cape, pour faire le super-héro rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Lizzie Bennet, Mar 7 Mar - 22:44


toc
toc
toc
deux possibilités : soit tu te tapais un nouvel ivrogne à dégommer
soit lestrange se ramenait
t’y crois toi
qu’il pourrait venir
tu crois qu’il a le profil pour
ou juste une batte dans la tête
sous prétexte que je l’exploite
ce qui est pas tout à fait faux
mais pas tout à fait vrai
c’est plus que la vie m’exploite trop
et que je transmets un bout de fardeau
pour arrêter de m’écraser
j’attends un instant voir si ça continue
ou si y a vraiment des choses à dire
please
come here
come now
j’me noie une seconde de plus
dans les cendres des clopes écrasées dans une fin de vin rouge
dans la vapeur des substances que j’me rappelle pas d’avoir acheté
dans le chant d’un bavoir sentant le lait caillé
cet appartement est unique
il devient peu à peu un frémissement de maison
une illusion
peut-être que les jumeaux y croient
ce serait un début de non-échec !
j'approche de la poignée malheureuse
le gamin dans les bras la petite attachée au pied
il s'est passé moins de 10 secondes mais je crains
que ce soit quelqu'un d'autre
pourtant la porte s'ouvre
il est là
- t'es venu ‽
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Ebenezer Lestrange, Mar 7 Mar - 22:59


Il avait les paupières lourdes, lourdes. Un claquement de doigt de la part d'un quelconque fantôme et paf! Il s'endormirait contre la porte. S'ailleurs, il allait s'y adosser un peu et se jouer en boucle une musique un peu entraînante dans les méandres de son cerveau pour rester un minimum éveillé. Sauf que le problème de s'adosser contre une porte, et contre toute surface non fixée dans le sol avec moins de vingt-cinq vis, c'est que ça peut bouger. Il manqua de se vautrer magistralement au pied de Lizzie quand cette dernière ouvrit la porte. Tentative de meurtre ratée sur la gamine par terre. Il aurait pu s'écraser sur elle, purée de bébé et il en aurait eu un de moins à garder.

- Bah oui.

Quelle question... Enfin, si elle s'étonnait trop, il allait repartir fissa parce qu'elle allait se dire qu'elle pouvait l'appeler dés qu'elle avait envie de partir en boîte. Il lui piqua le filleul des bras. Squirtle... Et dire que des fois il râlait contre le mauvais goût en prénom de ses parents. Peut-être que Lizzie lui avait menti et que le gamin avait un prénom normal. Genre un nom d'étoile bien cliché ou un prénom bien moldu... Ce qui serait très drôle vu les orientations politiques de la maison. Il ricana puis inspecta le bidule. Ça avait quel âge un truc comme ça ? Il était vachement plus doué pour dater les alcools, les runes, les roches et les cadavres que les humains.

- T'as quoi ?

Oui, elle avait quoi pour empêcher son rencard avec son lit ?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Lizzie Bennet, Mer 8 Mar - 7:23


trébuchement
imprévu
non seulement c’est lui mais c’est lui l’équilibriste
le funambule aveugle
qui manque de finir à terre
heureusement qu’il tombe pas vraiment
on a pas de trampoline
pas dans ce monde
pas celui là
avec les herbes sèches et nos chemises humides
avec le ciel orange et le temps fuyard
non ici si tu tombes pas de mailles pour te rattraper
pas d’âme
que la cruauté que de la gravité
il reprend contenance presque surpris que j’ai douté de sa venue
oh fais pas genre j’te connais eb
mais j’apprécie
plus que je ne le montre actuellement

puis vient la question fatidique
celle que je redoutais mais ne peux éviter
suis-je censée être sincère avec eb?
si je ne le suis avec lui, avec qui?
si je cède avec lui, n'est-ce donner raison à 67?
j'deviens tellement faible avec le temps
j'me suis creusé une tombe
dans le ventre
et v'là que pioche en main
je m'attaque au cerveau
réveille toi lizzie
arrête de t'exposer
arrête de L'exposer
_j'ai que j'arrive pas à être deux personnes à la fois
_j'peux pas multitasker à deux endroits différents

c'est un entre-deux frêle
sans mensonge mais si plein d'omission

je continue d'agiter à rythme régulier ma hanche
pour que Squirtle ait la sensation de mouvement
il aime pas l'immobilité ce petit
faut constamment que ça bouge
alors si on marche pas en l'ayant dans les bras
faut s'assurer de gesticuler d'une manière ou d'une autre
sans être trop imprévisible non
... trouver le juste milieu
pas sûr que son parrain apprécie l'information

_j'ai pas été à la hauteur, faut que je me rattrape
_mais j'pourrais pas sans toi
_avec un peu de musique ils devraient dormir rapidement
_j'pensais pas que Squirtle m'entendrait me lever et leur père est pas là...
_j'serais pas longue, t'inquiète

il doit pas être stupide non plus
une femme de cuir à cette heure de la nuit...
quoique
en vrai il pourrait tirer des conclusions diamétralement opposées
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Ebenezer Lestrange, Mer 8 Mar - 18:38


Déception, Bennet n'avait pas le don d'ubiquité. Ni de se cloner, ni de faire deux trucs à la fois. Pfff, l'amatrice. Alors que son filleul, il y arrivait très bien. La preuve, il était dans les bras d'Ebenezer, enfin plutôt au bout des bras de ce dernier qui ne voulait surtout pas chopper un virus ou une bactérie quelconque, et à faire du dada sur la hanche de sa mère. Sa mère, m*rde, ça commençait à faire beaucoup trop de potes qui devenaient mamans alors que lui ne semblait pas vraiment grandir... Ou peut-être qu'il ne le voulait pas. Manquerait plus qu'il se retrouve avec un vrai gosse à lui, qui aurait des chromosomes à lui et tout et tout. L'horreur.

- Amatrice... Et ils savent qui joue les baby-sitters ?

Parce que la tenue de cuir, il savait à peu près quand Lizzie la mettait, quoique des fois peut-être qu'elle la mettait avec son keum qu'elle avait soit disant oublié... Image mentale, pitié, disparais. Et lui, il n'était pas hyper bien vu par ces gens-là parce que l'un des leurs était vraiment très limité et un poil violent. Un mec à engager comme garde du corps pour un meeting de facho quoi, pas pour révolutionner la société magique et tout le tintouin.

En mère exemplaire, deux mots n'allant définitivement pas avec la sorcière aux yeux du brun, elle raconta sa petite vie, qu'il fallait mettre de la musique, que les marmots allaient roupiller vite fait, qu'elle revenait vite et lui, il hochait la tête. Cause toujours, tu m'intéresses... Il mettait trois notes d'une mélodie calme et ce seraient aux jumeaux de venir le border.

- Ouais, t'inquiète, je gère !

Ton très assuré, il allait endormir les gosses à coup de baguette et ce serait vite fait.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Lizzie Bennet, Mer 8 Mar - 20:35


(note hrp: dans ce flashback, liz a 21 ans, donc les jumeaux 1 an)

When she was done her eyes met mine
The astonishment writ on me causing her to be amused
My heart hammering against my chest
As I realise what had been hiding under the bruise

j’y croyais pas
ça allait de bizarre en mieux
eb avait décidé de vouloir avoir un impact dans la vie de son filleul
j’pensais qu’il attendrait que je crève pour s’en soucier
mais non
non
déjà il veut que le petit apprenne son prénom
mooooooh
— tu sais avant 11 ans
— ils retiennent pas vraiment les noms des adultes
— et à moins qu’ils te voient plusieurs fois par semaine
— ils risquent de te confondre avec les autres bruns
— après si tu veux venir souvent

petit regard suspicieux
car franchement c’est impossible
depuis quand ebenezer lestrange veut jouer à ça
à vraiment apprendre à connaître les petits bouts
à différencier deux créatures pleines de germes
quand il les évitait si précautionneusement

Feathers softer than I thought they could be
All bunched together spreading like branches from a tree
A wing of proportions so enormous
If spread out I was sure it would dwarf the rest of me

— squirtle, braeden, maman va partir quelques minutes
— juste le début du dodo et elle revient
— pendant ce temps c’est Ebenezer qui restera avec vous

pis je m'arrête de parler
parce que le moulin ça sèche la langue
et que parfois parfois les mots ne suffisent pas

il y a le regard menace
le regard promesse
s'il leur arrive quoique ce soit j'te b*te
le fantôme venait de s'amarrer
à quai il guette
la réalité lui a planté un harpon à l'oeil
un harpon au sourire baveux
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Ebenezer Lestrange, Mer 8 Mar - 20:58


C'était mignon tout plein, Lizzie qui s'essayait à l'explication de la psychologie des petits nenfants, qui disait qu'ils retiendraient pas son prénom et elle donnait même des âges. Genre avant onze ans, t'es c*n. C'était pas faux en fait. Lui, il était parfait mais surtout un petit peu narcissique, son frère et sa sœur étaient pas finis eux et l'âge ne les avaient pas arrangés. Ablation précoce du cerveau peut-être.

- Dis le que tu rêves de me voir plus souvent...

Sourire narquois. Hou qu'il allait se foutre de sa gueule pendant au moins une bonne cinquantaine d'années. Puis il allait mettre le souk dans son appartement, le désordre n'était pas assez Ebenezerien à son goût. Ça manquait d'objets coupants au ras du sol. Les petits en avaient pourtant besoin, du moins la sélection naturelle en réclamait à corps et à cris. Que les meilleurs survivent et que les autres meurent en silence. Il allait en faire une devise. Il allait entraîner Squirtle après puis faire des combats de gamins en détournant le gosse de Wells.

- Allez, bisou maman !

Il lui fit un geste de la main, oust oust oust, il voulait visiter tranquille. Il endormirait les bébés à la gnôle et squatterait le canap' ensuite. Il avait bosser toute la journée, il en avait plein les pattes et les états d'âme de Lizzie la mère en détresse, il s'en fichait comme de son premier boursouflet mort. Elle parlait à ses gosses maintenant puis elle lui envoyait un regard de la mort qui tue. Il trembla pour la forme, feignit de trembler plus précisément en levant les yeux au ciel. Si une de ses collocs lui faisait peur, c'était certainement pas Lizzie.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Lizzie Bennet, Mer 8 Mar - 22:03


4774e post=niaiserie powa

il est des temps teintés d’étrangeté
parfois j’hésite à m’y exiler
c’est si paisible en vérité
la façon dont il se moque et retourne mes phrases
c’pas comme si on vivait ensemble
enfin à demi
enfin à tiers
bref c’est pas compliqué de se voir quand on est colocs de base

mais là c’était autre chose que de l’introduire
dans cette petite bulle isolée
je ne sais pas si ashton les présentait autour de lui
moi j’évitais
j’avais peur
je savais que des ennemis je n’en manquais pas
et que maintenant pour m’atteindre
il suffisait de passer vite fait au 4897
et d’écrouler mon monde en un tour de baguette

cette conscience en tête je préférais les garder isolés
dans cette prison dorée
je savais bien qu’ils y resteraient pas éternellement
ils étaient les enfants de leurs parents
et les deux avaient l’adrénaline et la liberté dans le sang
ils allaient être trop grands pour toutes les prisons
ce soir pourtant
je serais volontiers restée dans cette bulle innocente
cette sphère où je re-traversais une enfance oubliée
ses pseudos-tremblements ironiques à souhait
cette chamaillerie pour virer la mère
prendre la suite des joyeuseries

— ...


il faut que je parte
si je ne veux attirer l’attention sur ma vie personnelle
il faut que je sois réglée comme une horloge
oh rouge il est des soirs des soirs où je t’en veux
presque autant que je m’en veux à moi même
et c’est quelque chose tu sais
un statut à part entière

dernier sourire fatigué vers le trio
Braeden tend ses petites mains vers moi
je saisis ses petits boudins et y appose mes lèvres
un baiser déposé sur le front humide de Squirtle
avant que la crise de jalousie ne les dynamise de trop

puis la porte claque et ces lèvres sont recouvertes
d’un tissu noir léger
qui semble ce soir peser
une tonne

[Merci pour ce RP]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Alhena Peverell, Dim 19 Mar - 19:08


Autorisation et RP avec Liz
LA Mutuel

Je voudrais être un Garçon

Dis Maman, Pourquoi je suis pas un garçon ?
Souffle éperdu
Bennet aide-moi
Aide-moi
Ouvre moi ta porte
Toi, amante, aimant, employée aux lèvres dorées, reine de la folie noire et blanche
Qu'est-ce que je fais, qu'est-ce que je lui dis ?
Deviens la bonne fée, sa marraine pour l'aider à chausser sa pantoufle de verre ou...
devenir le prince de l'histoire ?

Main moite qui se colle à la mienne, étrange phénomène. Qu'est-ce que je fais ici avec elle ? Pourquoi je l'emmène là ?
J'ai promis la lune et je n'attrape que les étoiles pour cet enfant, cette petite fille de neuf ans, qui est mienne. Ses yeux émeraudes se promènent sur les gens dans la rue, ses cheveux longs s'emmêlent avec la douceur du monde.
Coupe toi les cheveux quand tu voudras
Mais fais attention, après, les gens seront moins tolérant avec toi Gamine
Cependant, sois-juste toi
Qu'importe qui tu es, qui tu aimes, ce que tu veux être. Fille ou garçon, quoi que tu décides, je serai celle qui te poussera à atteindre les sommets. Je veux te voir sourire pour l'éternité, je veux que tes yeux ne cessent jamais de briller malgré les difficultés. Je me placerai devant toi pour prendre les coups d'épée
Tu es plus qu'un simple reflet
Tu es l'humaine que je voulais
être
Libre d'aimer, libre de vivre, libre de se trouver
Et je te protégerai
Parce que malgré les années,
Je reste ta mère bien aimée

Tu sais petite étoile, sous les apparences, sous les tas de briques, y a un truc que vous faites battre. Je n'arrive pas encore à le comprendre, parfois ça me rend folle, parfois en colère.
Mais vous défiez la vie, la mort, le temps, l'ennui avec vos c*nneries.
Alors me laisse pas tomber,
Juste vis,
comme bon te semblera
Attrape les rêves, saute sur les nuages et si tu as besoin, demande de l'aide à Bennet
Elle te sortira de l'impasse, comme moi maintenant
c'est pour ça qu'on est là
parce que tu poses trop de question
que je ne peux pas supporter sans réponse
Elles font trembler ma chair quand je sais que tu pourrais pleurer
parce que t'es une fille
parce que t'as pas encore de marraine
alors je viens toquer
On trouvera des mots, des phrases qui t'aideront à respirer de nouveau
Alors portes-toi vers le ciel. Étire tes lèvres et toque trois coups avant que le vent nous emporte
avant que les souvenirs ne devient plus important que le reste. Parce que le temps passe trop vite, que la vie a trop mordue et que les écorchées commencent à soigner leurs plaies dans l'alcool
Fais vite
après tu risque de grandir
ma fille

Bim Bam Boum
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Lizzie Bennet, Sam 15 Avr - 23:40


Pv toi

La vie tourne la roue tourne mais pas toujours en rond
Pas toujours où t’attends et quand tu crois que t’as saisi le cycle
Compris que c’était une horloge que août c’était pour la mort
D’elle de l’âme des ailes

Alors quelqu’un se joue de toi et fait pivoter les aiguilles
Dans l’autre sens
Tu ne vois même plus l’étoile du nord
Comment tourner à droite après l’avoir croisée si tu ne sais même plus la repérer

T’es perdue
Perdue dans ce nouveau cycle
Qui a ajouté des variables
Des vies et des envies là où y avait que du vide avant

Faut réapprendre à aimer à prendre soin de
A être là
Pas juste pour eux
A être là en toi, là pour toi, regagner une présence à toi
Sans quoi tu ne peux exister pour quiconque
Tu n’es que l’ombre le vent la fumée
Et quoi que tu aimes te convaincre que le vent gonfle les voiles
Le vent ne sait envelopper
Caresser la joue de l’enfant fier d’avoir réussi
Une fois
A dire « papa »
Essuyer la larme
Qui coule de ses iris comme une arme
Qui découpe au couteau ta carapace

Tu dois t’ouvrir à nouveau
Et faire de ta carapace un cocon
Où tu peux être bien safe et tout
Et où ils peuvent l’être aussi
Tu avais peur que le cordon soit trop fort mais en même temps
En même temps pour eux t’as envie d’apprendre
D’apprendre à épauler

Aujourd’hui tu avais une nouvelle opportunité d’apprendre
Ta patronne avait quelque chose à te dire
Tu ne le savais encore mais elle s’apprêtait
A te donner une autre chance
D’apprendre à aimer

Mais ça ça c’était le privilège des auteurs
Éventuellement des lecteurs
Toi t’avançais toute seule
Sans les indications pas de blocking ni de bande son
Et quand on toqua à la porte tu te laissas surprendre

La main plaquée sur la couche de Braeden

Dès que tu eus fini tu vins accueillir l’intruse
Les, du coup
Sourire perplexe sur les lèvres

La main de ta petite dans la tienne
Dans ton dos
Dissimulée aussi longtemps que Peverell restait dehors
(et elle a intérêt, car tu laisses pas grand monde savoir
ce qu’il se passe de l’autre côté de cette porte)


— Je peux faire quelque chose pour toi ?


i’m forgetting the rope and rape
faire des cordes des cordons
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Alhena Peverell, Lun 29 Mai - 15:47




Les doigts se referment sur ta main
Pourquoi tremble-t-elle ? Pourquoi a-t-elle peur de la vie ? De n'être pas ce qu'elle voudrait ?
Tu n'es pas ta mère, tu ne la priveras pas au monde
Tu l'aideras à grandir
Jamais abandonnée
Apprendre à aimer


Souffle chaud, contact humain, une porte s'ouvre.

Maman j'ai mal au ventre
Maman pourquoi la vie elle fait si mal ?
Dis-moi, pourquoi tu ne m'aimes pas ? Pourquoi tu me laisses ici
Maman, reste avec moi
Maman
Pourquoi tu es partie ?


Un cri aiguë qui reste en suspension dans un regard
Un passé que tu ne veux pas reproduire, eux avant tout
Rien d'autre
Tu es dépendante de ce que tu as fuis depuis si longtemps, ces sourires, ces êtres que tu ne pouvais accepter
Parce que l'éducation, parce que le monde
Ne te donnait pas une chance, de sortir la tête hors de l'eau
ou
Tout simplement,
Parce que tu étais trop lâche pour assumer une quelconque histoire

Mère je suis enceinte, de là haut, qu'avez-vous à me dire ?

Tu avances pour murmurer

J'ai besoin d'une marraine pour lui apprendre la vie un peu plus. Je ne peux pas laisser éteindre son étoile.
Aide moi et je ferai l'impossible pour toi

Tu ne sais pas comment faire, tu as besoin d'une autre
De lèvres qui sauront guider tes pas dans un monde que tu souhaites voir mort
Et étrangement, il n'y a qu'elle
Elle en qui tu as confiance pour ce petit être
Qui sauras la porter et lui montrer ce que c'est d'être
différent  

___________Comment aimer le monde et le détester

Tu recules, coeur à cent à l'heure
Tu observes
Tu fonds dans ses yeux
Tu regardes alors les autres émeraudes
Celles qui sont perdues, qui ne savent pas où chercher
Un vrai père
Une vraie mère
Une vie qui saura l'aider à porter ses valises
à construire cette route de pierre où les trous sont à chaque tournant
Ses iris te crient du lui apprendre à vivre
Mais le silence est le seul son qui s'échappe de ton corps
Tu ne peux pas répondre à cette question
Tu ne peux pas lui expliquer pourquoi
Ni lui dire comment vivre avec
Parce que tu ne le vis pas
Parce que tu es incapable d'être autre chose qu'instable
Parce que tu n'arrives déjà pas être toi
alors une autre...

_______Goutte d'espoir

Dis-moi Bennet,
Comment on fait pour devenir une bonne Mère ?


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Lizzie Bennet, Lun 12 Juin - 21:17


@LA de Max accordé

Il lui faut un temps avant de lâcher

Qu’elle est à la recherche d’une marraine pour l’enfant
Elle parle de rêves et d’étoile
Son petit bout d’être a-t-il du mal à aimer — à s’aimer ?
A s’ouvrir ?

Plus jeune l’enfant était moins craintif
J’ai quand même été sa servante quelques temps
A croire que mon visage a été oublié
Ou peut-être est-ce le fait de ne pouvoir regarder
Mes yeux en face
Qui l’effraie
Peut-être que ça le terrifie depuis le début
Que je n’ai jamais vu

— Ce serait un honneur, Alhena.

On reste sur le pas de porte
Un peu mal à l’aise

Après tout il m’a fallu du temps
Pour apprendre à devenir mère
C’est quelque chose qui se fait pas à pas
Trouver les histoires qui aident
Tous n’ont pas forcément les mêmes besoins
Les mêmes recettes
Il faut adapter les ingrédients


Par exemple Alhena
Mon fils aime bien l’histoire du dinosaure
Je sais pas si tu la connais
C’est un bébé dinosaure qui demande à sa mère
Pourquoi il n’a pas le long cou d’une autre espèce
Elle lui explique qu’elle peinerait à lui faire 

Des ronds dans les écailles, du bout des pattes,
Si sa tête était si haut juchée
Pourquoi il n’a pas le poitrail fort de tel autre
Car elle ne pourrait le prendre dans ses bras
Et elle continue ainsi à justifier avec amour
Que tout est à sa place
Ou que tout le sera
Si on laisse le temps faire
Elle trouve dans l’amour la justification de l’ordre du monde
Et mon fils s’endormait
Heureux de savoir qu’il serait toujours aimé

Ma fille en revanche n’a jamais accroché
Je la sentais se raidir quand je commençais
Alors j’en ai modifié la chute, quand mon petit s’endormait
Pour elle l’histoire changeait
Le bébé dinosaure en grandissant
Avait toujours l’impression que son corps n’allait pas
Qu’il aurait voulu être comme ça
Et la maman l’a aidé à devenir ce qu’il était en son coeur
Elle a fait appel à une magicienne
Qui a créé des échasses juste pour lui
Des échasses avec des rotules et une souplesse telle
Que quand il marchait tout était naturel
Elle a fait appel à une magicienne
Qui a peint son poitrail d’ailes de papillon
Et le relief des couleurs décuplait pour tous
L’ampleur du poitrail
Souvent, avant même que la dernière aile de papillon
Entre dans le chaudron
Ma fille elle aussi s’endormait
Heureuse de savoir que ses choix seraient libres
Et n’entraveraient jamais l’amour de ses pairs
(et de sa mère)

Max venait de transplaner au coin de la rue
Parfait
Je me suis retournée pour indiquer du regard
A mon enfant de reculer un peu
Je n’aimais pas les cacher au monde
Je n’aimais pas les priver du monde
Mais trop de personnes voulaient ma tête
Et auraient pu les blesser pour m’atteindre
Avec un sourire triste j’ai mimé un bisou
Puis j’ai refermé la porte et quitté le perron


Les enfants étaient en sécurité avec Max
Plus qu'avec moi, en vérité
— C’est un peu le bazar chez moi. Ça vous embête pas qu’on se cale dans un parc pour discuter ?

Je connais un coin pas mal, à deux rues. J’crois même qu’il y a des jeux d’enfants.

Regard vers l'âme neuve et son coeur
_tambour battant

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] 4897, Hell's Door

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3

 [Habitation] 4897, Hell's Door

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.