AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Boutique d'Animaux Magiques
Page 33 sur 33
Comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 31, 32, 33
Finrod Elensar
Serpentard
Serpentard

Re: Comptoir

Message par : Finrod Elensar, Lun 25 Sep 2017 - 10:27


Réponse à Evan


Tout vient à point à qui sait attendre. Surtout lorsqu'on le commande. Il y avait une partie de la réserve prévu à la réception et l'attente des commandes faites par les clients. Cependant, au vue de la taille de certains animaux, Finrod utilisait la ruelle adjacente à la boutique pour y entreposer les animaux, s'assurant que personne ne viendrait le voler grâce aux sortilèges adéquats. Celle qui attendait patiemment à cet endroit était celle de son ami, Evan.

Rien de bien facile à cacher mais le presque géant avait fait le nécessaire pour éviter toute fuite ou vol. Il ne fallait plus que le professeur vienne chercher le tout. Ce qui n'allait plus tarder. En effet, le Fourchelang aperçu son ami passer le pas de la porte de son établissement. Allant derrière le comptoir pour l'accueillir, il lui adressa un sourire sincère et franc. Bien que quelques sujets étaient délicats entre les deux hommes, ils n'allaient pas se foutre sur la tronche.

- Bonjour Evan. Je vais bien, merci et toi ? Que de banalités. "Suis-moi, ce que tu m'as commandé se trouve derrière le magasin. Il est évident que je ne pouvais pas garder le tout à l'intérieur."

De la main, Finrod indiqua la direction à suivre mais pris les devants. Après tout, c'était à lui de guider son ami vers sa commande. Il ne fallut pas longtemps pour que les deux sorciers passent à l'arrière puis par la porte réservée au personnel.

- N'est-ce pas un beau spectacle ? Dit-il à la vue de ce qui s'y trouvait, apparaissant après un coup de baguette du propriétaire des lieux."C'est à toi, il suffit de t'acquitter du prix convenu et tu peux partir tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Comptoir

Message par : Evan, Lun 25 Sep 2017 - 12:32







Mon ami m'avait salué bien gentiment, et j'avais accompagné ses mots par un "Ca va très bien également je te remercie !", avant de l'entendre me demander de le suivre, que ma commande attendait derrière le magasin.

Evidemment, c'était suffisamment volumineux pour ne pas être discret, et j'imaginais que ce genre de créatures étaient soumises à de vives restrictions et qu'elles ne pouvaient tout simplement être laissées visibles aux yeux de tous. Ne serait-ce que par leur dangerosité. Puis il fallait dire que c'était pour un plan bien particulier, qui commençait à se préparer depuis quelques temps, aussi valait-il mieux être prudents, et c'est certainement pas Finrod qui dérogerait à cette règle.

Nous passions par la porte réservée habituellement au personnel, pour nous retrouver dans les derrières, où ma commande m'attendait après un coup de baguette magique du propriétaire qui les fit apparaître. J'en avais un grand sourire aux lèvres, de les voir là, enfin, tout en sachant qu'un avenir unique se profilait à eux, qu'ils pourrait servir une noble cause.

Le fait qu'il me dise que les créatures m'appartenaient m'offrit un plus grand sourire encore. Ils étaient vraiment magnifiques et bon nombre de sorciers paieraient certainement cher pour les avoir. Heureusement, d'ailleurs, que Finrod était un ami, car j'avais pu profité d'une ristourne bien venue. Vu le prix des bestioles en même temps, heureusement qu'il m'en avait fait une conséquente où j'aurais dû envisager un séjour express pour vider quelques comptes à Gringott's, ou essayer de vendre un rein sur le Chemin de Traverse.

- Bien sûr... lâchais-je maladroitement, n'arrivant pas à retirer mes yeux des splendides créatures, mes pensées déjà tournées vers ces objectifs qui seraient à atteindre avec elles. Je souriais à Finrod et sortais un sac en cuir que je lui remettais. Voilà, tu as la somme convenue, merci encore à toi !

Je serrais chaleureusement la main de l'homme. Quelques sortilèges de métamorphose plus tard, j'avais camouflé comme il se devait mes acquisitions. Il ne me restait plus qu'à en faire bon usage. Je saluais Finrod comme il se devait, avant de repartir, avec l'impression de ne rien transporter aux yeux de tous les sorciers...

Merci pour le rp Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Ellana Lyan, Mar 26 Sep 2017 - 12:11


Finrod Elensar

Des battements de cœur, plus rapide, de plus en plus rapide, et après quelque paroles échangées, voilà la boule de poil tendue dans ma direction, les mains tremblante je l'attrape délicatement alors qu'il se blotti dans mes bras
et les battements s’apaisent une main hésitante qui passe et repasse sur le corps chaud du petit animal
les yeux qui picotent près à verser des perles salées sans que je ne me le permette
pas ici, pas maintenant, un pâle sourire en direction du vendeur avant de hocher doucement la tête en réponse à ses indications
il me salue et je sorts toujours avec une immense délicatesse de peur de faire du mal à mon nouvel animal, je lui trouverais un nom plus tard, pourquoi s'embêter à chercher, il y a lui, moi et ce monde que nous devons encore explorer __ qui n'attends plus qu'un signe...

Départ d'Ellana, merci pour tout !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 26 Sep 2017 - 14:56


La sorcière était bien heureuse que le transplanage existe. Aller et venir de Pré-au-Lard au Chemin de Traverse aurait été bien fastidieux sans cela et nul doute qu'elle n'aurait pas conservé son poste de journaliste. Les deux ou trois visites qu'elle faisait entre chaque édition faisait déjà des assez grosses journées. Tout ce qu'elle avait à faire, elle le faisait pendant ces moments-là. Les locaux étaient sous-exploité et c'était bien dommage.

Souvent, la verte y dormait, histoire de profiter le Londres et de ces alentours. Changer d'air, imaginer qu'elle était en vacances même lorsque cela n'était pas le cas. Flâner le soir, rêver le matin en traversant les rues piétonnes. Faire ses rondes aussi, fouineuse comme elle l'était. Aussi, un séjour de ce côté-là du pays était surtout une bonne occasion d'acheter tout ce qu'il y avait à acheter. Et aujourd'hui en l'occurrence, il lui fallait un messager.

Le pauvre Midnight -paix à son âme-, ne pouvait pas rester sans remplaçant. Alors, et bien que la sorcière avait encore le cœur lourd à cause de cette perte, Ester entra dans la boutique d'animaux magique, gallion en poche. Elle flâna un peu dans les rayons. Elle n'était pas inconnus des achats impulsifs. Ainsi, et alors qu'elle n'avait souhaité que prendre une chouette harfang des neiges, la sorcière arriva au comptoir -non sans l'aide de la magie- avec également des balles avec des grelots, des roquettes pour chat adulte, des graines d'entretien, des graines d'entretien pour l'hiver et pour les longs trajets. Une brosse, une cage de luxe, un panier confortable et une litière. (HRP : 23G et 15M si je ne me suis pas trompée) Et paya.
Revenir en haut Aller en bas
Ciarán A. Merrow
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle

Re: Comptoir

Message par : Ciarán A. Merrow, Ven 29 Sep 2017 - 14:22


Un papier épais dans la main, la Merrow se dirigeait vers la Boutique d'Animaux Magiques, sa chouette sur l'épaule. On lui avait livrée la veille, mais l'animal jugeait bon de ne plus quitter sa maîtresse. Alors, partout où elle allait, Énna la suivait. Et Ciarán avait le pressentiment que cette habitude que l'oiseau prenait n'était pas prête de s'arrêter. Et ça ne semblait pas la gêner. Énna ne parlait pas, elle, et se contentait de faire crisser son bec, parfois, lorsqu'elle avait faim. La compagnie des humains lui était bien plus désagréable.

D'un geste lent, la vélane poussa la porte de la boutique, froissant le courrier qu'elle avait reçu sans le vouloir. Sur elle, ses papiers d'identités sorciers et moldus dissimulés dans le fond de sa poche.

La lettre qu'elle avait reçue, écrite de la main d'un certaine Heather Wells, indiquait que le loup qu'elle avait demandé ne pouvait lui être livré sans, au préalable, vérifier son âge. Ayant peu de temps devant elle, la directrice de Serdaigle s'etait rendue dans la boutique conformément à ce qu'on lui avait demandé, espérant silencieusement que cela se ferait rapidement, et sans difficultés.

Elle s'avança vers le comptoir et posa la missive sur la surface, accompagnée des fameux documents qu'on la sommerait certainement de présenter.


Dernière édition par Ciarán A. Merrow le Jeu 5 Oct 2017 - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Comptoir

Message par : Finrod Elensar, Lun 2 Oct 2017 - 19:01


Réponse à Evan


Pourtant habitué aux créatures magiques, le spectacle qui se donnait devant les yeux du propriétaire de la Boutique d'Animaux Magiques était tout bonnement splendide. C'était lors de ce genre de moments que Finrod se demandait bien comment on ne pouvait pas aimer les animaux, non qu'on se devait aimer ce qui était beau mais devant de telles spécimens, il semblait indélicat (pour ne pas dire inconvenant) de montrer son non-intérêt ou son dégoût.

Discrètement, Finrod jeta un rapide coup d’œil vers son ami qui semblait tout aussi fasciné par ce qu'il voyait. Voilà une affaire bien menée. C'était une chose certaine. Le Fourchelang n'avait pas à douter quant au bien-être que leur apporterait leur nouveau maître. Evan appréciait les animaux, c'était une chose connue du presque-géant.

- Merci à toi. Si tu as des questions, tu sais où me trouver. Dit-il lorsqu'il récupéra la bourse bien remplie de pièces d'or que le professeur venait de lui donner. Heureusement que la magie permettait d'agrandir les sacs.

Bien que quelques clients attendaient dans son établissement, Finrod profita de voir la mise en place des enchantements d'Evan pour garder ses achats secrets. Le sorcier n'avait pas posé plus de questions que cela, la vie de son ami était déjà bien chargée et il y avait certains sujets à éviter. L'ancien Serpentard sourit au sorcier avant qu'il ne disparaisse. Puis, il tâcha de ranger les pièces dans un endroit protégé, après tout, il s'agissait d'une somme conséquente qu'il avait entre les mains.


Réponse à Rachel Ester Pasca


Jetant un œil rapide à tout ce qu'achetait cette cliente qui semblait pressée, Finrod se demandait bien s'il n e devait pas augmenter le prix de certains articles de sa boutique. N'étant forcément avare, il tenait quand même à ce que son établissement tourne correctement. Cette réflexion lui était venue en observant cette jeune sorcière qui avait pris article par article sans vraiment sembler réfléchir au montant qu'elle allait devoir se délester une fois qu'elle allait passer en caisse, si elle comptait le faire. Une potentielle petite voleuse qui estimait qu'elle ne devait rien payer à personne ? Finalement, il semblait bien que non. Car, Finrod se retrouva avec une ribambelle de choses sur le comptoir en bois massif.

Saluant la jeune femme, malgré son manque flagrant de politesse, Finrod tâcha de compter rapidement ce qu'elle lui devait. Heureusement qu'il avait pu se faire l'esprit et s'améliorer en calcul mental depuis les années qu'il exerçait à la BAM. Le montant qu'elle avait donné au presque géant était exact. Il aurait bien aimé que cela ne soit pas le cas, histoire de lui rappeler les bonnes manières.

Sans un mot, il rangea les pièces à l'endroit prévu et laissa la cliente ranger tout ce qu'elle venait d'acquérir. Il tâcha de lui dire au revoir de la manière la plus neutre possible, être froid aurait pu lui valoir un commentaire déplacé, il ne tenait pas à se faire de la mauvaise pub.

Vente:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Heather Wells, Mar 3 Oct 2017 - 17:40


Ciarán



La rousse s'affairait à nettoyer les cages. C'était le côté un peu barbant du métier. On pouvait nourrir et jouer avec des créatures incroyables... Mais de l'autre, il fallait s'occuper des déjections et autres choses pas très plaisante. Elle entendit alors la portes s'ouvrir, sauvée par le gong, pensa-t-elle alors. Posant ce qu'elle tenait, refermant la cage et nettoyant ses mains à l'aide d'un petit filet d'eau, la gérante se rendit derrière le comptoir.

- Bonjour, lança-t-elle avec entrain en apparaissant dans le dos de la cliente.

Elle continua sa route pour se placer derrière le compte et s’apprêta à reprendre la parole, un léger son semblait même avoir franchit le bord de ses lèvres. Elle s'était interrompu après avoir remarqué une lettre sur le comptoir, une lettre portant sa propre écriture. Un coup d’œil en diagonale lui appris le contenu de cette lettre. Elle l'avait envoyé quelques jours auparavant, demandant à la cliente de se rendre dans la boutique pour prouver sa majorité.

- A c'est vous, ravie que vous ayez trouvé le temps de venir.

Heather attrapa la carte d'identité de la cliente, son regard parcouru très rapidement son nom, s'attarda un peu plus sur sa photographe d'identité et sa date de naissance, puis elle plongea ses yeux dans ceux de la cliente. Un bleu comme elle n'en avait jamais vu. Encadré par des cheveux d'un noir absolu et d'un visage parfait. Heather pouvait-elle se venter d'avoir jamais vu une personne aussi belle dans sa vie ? Elle avala difficilement sa salive, perdue dans sa contemplation. Ne voulant pas perdre pieds plus longtemps et se rendre ridicule, elle se porta alors son regard sur ses doigts vernis de vert. Elle glissa la carte à nouveau sur le comptoir en direction de la cliente.

- Tout est en règle. Nous vous livrerons très bientôt. Par professionnalisme, je dois néanmoins vous rappelez la dangerosité de cet animal. Tous les sorciers ne sont pas forcément apte à s'occuper...

Malgré tous ses efforts, à regarder le comptoir, les étagères derrière la cliente, le mur, Heather finit par craquer et plongea à nouveau son regard dans le sien, perdant dans le même temps complètement le fil de sa pensée. Elle eut un léger sourire, gênée... De retour à regarder les étagères... Ne sachant plus ce qu'elle avait dit auparavant, elle n'avait pas d'autre choix que de continuer sur autre chose.

- Vous avez une heure préférentielle pour la livraison ?


Confirmation de commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ciarán A. Merrow
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle

Re: Comptoir

Message par : Ciarán A. Merrow, Jeu 5 Oct 2017 - 9:25


Réponse à Heather


Mettre un visage sur une écriture, et pouvoir désormais faire la différence entre imagination et réalité. La vendeuse qui se présenta devant Ciarán était donc celle qui avait apposé sa signature en bas à droite de la missive. Heather Wells. Une jeune demoiselle aux yeux pétillants, à la crinière enflammée, aux fossettes douces. La Merrow, toujours avec Énna sur l'épaule, ne put s'empêcher de lui adresser un sourire poli, abandonnant quelques instants le masque qui avait pour habitude de poser les briques sur un mur qu'elle construisait entre elle et le monde qui l'entourait.

Peut-être était-ce son sourire qui fit tomber la dénommée Heather dans le bleu de ses yeux. Ou bien était-ce la beauté naturelle et pure de son visage. La vélane la sentit se perdre un instant dans l'océan de ses iris, puis tenter de reporter son attention dans un vide qui n'existait pas. Deux fois de suite, la vendeuse de la Boutique d'animaux Magique tenta de reprendre ses esprits et l'usage de la parole. Classique. La Merrow aurait bien voulu éviter de provoquer tant de décontenance, mais elle n'y pouvait rien. Elle était ce qu'elle était et n'avait jamais pu lutter contre la malédiction qui coulait dans ses veines.

Le professionnalisme de la jeune rousse satisfit Ciarán. Ses papiers d'identité vérifiés, quelques réserves sur l'achat d'un loup prononcées, la vendeuse l'interrogea ensuite sur ses préférences en matière de livraison, montrant ainsi qu'elle ne doutait pas tant que ça de ses capacités pour soigner le loup. L'ancienne professeur de Défense contre les Forces du Mal aurait pu se sentir outrée, mais il n'en fut rien. C'était son métier de mettre en garde. En tant que cliente, la vélane se devait de la rassurer.

— Vous pouvez me faire confiance. Je n'en demanderais pas un si je n'étais pas capable de m'en occuper. Vous pouvez me le laisser à n'importe quel moment de la journée.

Sa voix était assurée, et Ciarán partit à la recherche du regard de la jeune femme aux cheveux de feu.

— J'en prendrai soin, tout comme je m'occupe des autres animaux que vous m'avez envoyé. Merci beaucoup, au fait. Vous avez très bien choisi.

La vélane jeta un regard en coin à la chouette épervière qui se servait de son épaule comme d'un perchoir. Elle avait toujours eu un lien particulier avec les créatures, magiques ou pas. Peut-être était-ce du à son don, ou peut-être pas. Elle n'avait jamais compris ce qui poussait les animaux à l'adopter aussi facilement. Néanmoins...

— Pensez-vous qu'il est possible d'avoir le loup encore jeune? Il sera plus facile pour moi de faire son éducation de cette manière.

Elle ne demanda pas de conseils. N'en avait pas besoin. Beaucoup trop de confiance en elle pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Heather Wells, Dim 8 Oct 2017 - 16:11


Ciarán

Il n'y avait rien de plus malpoli que d'observer quelqu'un avec insistance. Pourtant, elle en mourrait d'envie. Pas au travail, même si c'est Elensar le boss, tu restes nouvelles... se répétait-elle pour se convaincre. Était-ce humain d'être aussi beau ? La Nature était loin d'être équitable entre les êtres-humains... Même la rousse, d'ordinaire si confiante en son physique, se sentait faire bien pâle figure face à elle.

Ressaisis-toi !

Peut-être que la cliente sentait le besoin de convaincre la gérante qu'il pouvait gérer un loup car elle lui déclara qu'elle pouvait tout à fait s'en occuper. L'Irlandaise tira un léger sourire, elle n'en avait pas vraiment douté. Le contact avec les animaux, on l'avait, ou on l'avait pas. C'était injuste mais c'était comme ça. Et elle, avec sa chouette paisiblement posée sur son épaule, elle l'avait. Et puis, la rousse n'était pas du genre à s'arrêter au physique pour juger quelqu'un. Belle et compétente était loin d'être incompatible. Après tout, avait-on déjà vu plus sexy garde-chasse à Poudlard qu'elle-même, quelques années auparavant ? Certainement pas.

Alors qu'elle lui expliqua qu'elle pouvait livrer à n'importe quelle heure, Heather sentit que la belle cliente cherchait son regard et elle ne put que le croiser. Mais cette fois, elle s'était préparée, elle tint bon. Cette dernière la remercia pour ses animaux et la complimenta sur ses choix. Un sourire aux lèvres, l'ancienne Serpentard inclina légèrement la tête en signe de remerciement. Elle continua ensuite, demandant s'il était possible d'avoir le loup jeune, pour son éducation.

- Oui, ne vous en faites pas pour ça, s'empressa-t-elle de répondre. On laisse les louveteaux avec leur mère suffisamment longtemps, jusqu'à ce qu'il soit sevré. Sinon, ils ne deviennent jamais autonome et propre. Mais dès qu'on peut, on les livre au client. Eduquer un loup est déjà un challenge, si en plus ils sont déjà adulte, ça devient presque mission impossible. Il aura quelques mois, tout au plus, conclu-t-elle avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane Werner
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Kohane Werner, Lun 9 Oct 2017 - 16:04


Heather

Ce que me répond la vendeuse me paraît assez sage. Assez avisé. Après tout, de nous deux, c'est elle qui s'y connait le mieux. C'est elle qui travaille avec les animaux tout au long de la journée, qui a dû apprendre leurs comportements, leur mode de vie, leurs façons de faire. Moi, j'y connais pas grand-chose. D'ailleurs, mes animaux, il m'arrive de les sortir de ma tête. Dans les moments où ça va mal, où j'ai mille-et-une choses à faire et à penser. J'ai plus de place pour eux. J'essaie d'y remédier. Surtout depuis que j'ai eu Hope. Grenouille en quête d'amour. J'essaie d'assurer au mieux avec elle.
La jeune femme continue en conseillant davantage un furet qu'un boursouf. C'est, apparemment, celui qui se rapproche le plus du chat. Un instant, j'essaie de m'imaginer en compagnie d'un boursouf.
Instant de réflexion.
A la base, c'est quand même avec un chat, que je me voyais. De préférence un chat ronron, pour les moments d'affection. Mais ce qui est bien avec ces bestioles-là, c'est qu'elles sont aussi indépendantes. C'est tout à fait ce dont j'ai besoin : un animal qui sache prendre soin de lui tout seul.

-Merci beaucoup pour vos conseils. Du coup, vous vendez de petits chatons ? Assez jeune pour que je puisse l'habituer à vivre avec un Moke et une grenouille ?
Revenir en haut Aller en bas
Ciarán A. Merrow
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle

Re: Comptoir

Message par : Ciarán A. Merrow, Sam 14 Oct 2017 - 21:37


Réponse à Heather

Silences et jeux d'iris se succédaient sagement. Heather avait le regard de quelqu'un qui savait que les choses ne tournaient pas rond chez Ciarán. Elle avait le regard de ceux qui se laissaient pourtant bien volontairement capturer dans la toile de la vélane. Ou, du moins, qui le laissent croire. Elle avait le regard de quelqu'un qui essayait de résister et qui y parvenait difficilement. Elle avait le regard de quelqu'un qui se laissait prendre au jeu, simplement. De quelqu'un qui ne voulait pas perdre. Sauf que l'ancienne Serdaigle n'était pas venue pour jouer. Pas initialement, tout du moins. Heather paraissait si sage, et si professionnelle. La vélane se serait presque laissée attendrir. Alors, elle cessa de chercher ses yeux, préférant se perdre dans la contemplation de la boutique.

Mais la rêverie fut de courte durée. La vendeuse commença à lui expliquer comment ils prenaient soin des louveteaux. La Merrow buvait les paroles de son interlocutrices, et elle sentait au fond d'elle croître encore l'envie d'adopter ce petit animal. De le voir grandir près d'elle et ne jamais le quitter. Un peu comme elle le faisait en ce moment même avec Énna. Excepté qu'un loup était beaucoup plus rassurant. Beaucoup plus impressionnant. Beaucoup plus fort.

— Je vous remercie pour ces informations. Il me semble que je vous ai laissé l'argent dans l'enveloppe la dernière fois, n'est-ce pas? Puisque tout est réglé, je vais vous laisser travailler.

Elle commença à se retourner et se dirigea vers la sortie. Puis, comme ultimes paroles:

— Je vous fais confiance pour choisir celui-là aussi.

Petit clin d'oeil discret. Verra, verra pas?
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Heather Wells, Dim 15 Oct 2017 - 15:57


Kohane
Désolée pour le délai

La gérante laissa à sa cliente le temps de la réflexion. C'était tout normal et rassurant d'ailleurs, de sentir que l'achat d'un futur compagnon était tout réfléchit. Les coups de tête, ça se regrette, et ce n'est bon ni pour le propriétaire, ni pur l'animal. Elle espérait juste qu'elle ne partirait pas pour le boursouf, ça lui ferait trop mal au cœur de le lui vendre. Les chats, c'était tellement mieux.

A priori, son argumentaire avait fait mouche : ce sera un petit chat ! La rousse dissimula à peine son sourire de satisfaction tandis qu'elle répondit :

- Bien sûr ! Si vous voulez bien me suivre... c'est par là.

Heather s'engagea dans une allée au bout de laquelle le doux son des miaulements se faisait entendre. Ils étaient là, tout joyeux et joueurs, dans leur cage très bien aménagée.

- On a différentes races et différents sexes. Je vous laisse choisir lequel vous souhaiteriez acheter. Et n'hésitez pas si vous avez des questions.





Ciarán


Heather détestait quand un homme s'offrait le droit de la reluquer dans la rue. La cliente, elle, devait en être franchement habituée. Alors lorsqu'elle regardait à côté, la gérante ne se permis qu'à tenter d'imprimer les gracieuses courbes de son visage, le bleu immense de ses yeux. Rien de plus, et c'était déjà assez.

Cette dernière la remercia pour ses informations et voulu vérifier que tout était bon pour le règlement pour qu'elle puisse repartir.

- Oui, tout est bon, vous aurez de nos nouvelles très rapidement.

La laissez travailler ? Pourquoi faire ? Il ne semblait y avoir personne d'autre... L'Irlandaise mourait d'envie de lui demander de rester, elle mourait d'envie d'en apprendre un peu plus sur elle... Mais ces phrases, elles restèrent bloquées dans sa gorge, comme un timide adolescente devant son crush du moment. Il fallait qu'elle la retienne, elle trouverait bien quelque chose...

Sa poitrine s'élevait de plus en plus rapidement à mesure que la divine créature s'approchait de la porte. Quelque chose... Vite ! Elle mâchouilla sa lèvre, tritura une mèche de cheveux tandis que son cerveau fonctionnait plus vite qu'il n'avait jamais fonctionné auparavant. Elle pourrait lui offrir quelque chose ? De la nourriture ? Des jouets ? C'était stupide et vraiment pas subtil mais au moins, ça la ferait peut-être rester ?

Alors qu'elle allait s'éclaircir la gorge et tenter de l'appeler, la demoiselle se retourna, comme si elle avait lu dans ses pensées. Elle lui expliqua qu'elle lui faisait confiance pour choisir l'animal avant de lui faire un clin d’œil. Nan... elle avait dû rêver ? Elle était loin, ça aurait pu être qu'un effet de lumière ?

Un claquement de porte ramena à la réalité la sorcière qui eu juste le temps de voir la cliente disparaître dans la rue. C'était trop tard désormais. La gérante se retrouva seule dans le magasin, lâchant un mugissement de frustration qui réveilla toute la ménagerie. Au pire... elle savait où elle habitait, elle avait gardé la lettre pour la future livraison. Elle pourrait accidentellement passer dans le coin et...
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Loredana Sparks, Mar 17 Oct 2017 - 6:59


Désolée pour ce retard monstre, mais je suis là !




Mered




Le beau volatil semblait avoir déjà trouvé sa maîtresse. Il ne semblait pas effrayé et était venu naturellement sur son épaule. Il devait probablement sentir que sa nouvelle maîtresse était une gentille personne qui allait prendre soin de lui. Loredana sourit. C’était agréable de voir ce genre de chose. Pour elle, il était important que les animaux soient entre de bonnes mains. Elle s’en voudrait si ce n’était pas le cas.
La jeune femme lui demanda une cage pour transporter l’Augurey et lui posa la question sur l’alimentation.

- Oui tenez, je vais vous le mettre dans cette vieille cage, ce sera plus pratique pour vous. Un augurey se nourrit de gros insectes… ainsi que de fées, dit-elle en espérant que sa cliente ne soit pas une fan de fée avant d'ajouter : On en vend pour 3 gallion l'unité. Après vous pouvez vous en tenir aux insectes...


Azura



La jeune cliente prit son chat dans les bras et celui-ci se mit à ronronner. Une action qui semblait sa fondre la nouvelle propriétaire de ce félin qui enfouit sa tête à moitié dans le pelage du chat pendant qu’elle s’adressait à la stagiaire.
Loredana comprit tout de même que sa cliente n’avait besoin de rien d’autre. Elle semblait ravie au plus grand bonheur de la Gryffondor. Elle lui demanda ensuite si elle pouvait faire plusieurs voyages.

-Bien sûr prenez ce que vous pouvez, je vous mets le reste de côte. A très bientôt !


Vente:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Mered Adand, Mar 17 Oct 2017 - 19:06


To Loredana

La brune me proposa une solution pour le transport de ma créature. Une cage, une vieille cage, une antiquité quoi ! Na mais mon augurey n'allait pas poser ses plumes dans ce truc lugubre ! Surtout que j'aperçus des abris proches du comptoir qui avaient meilleures mines. C'était gentil de sa part de me proposer une alternative gratuite néanmoins mon oiseau méritait mieux. Puis il n'allait pas manger des fées ! Peut-être à Noël ou tout autre grande occasion et encore. C'était mignon les fées, j'avais pas envie qu'elles servent de gueuleton même à mon piaf. Les insectes c'était parfait ! J'irai lui en décoter des rares dans la Forêt Interdite s'il est sage. Enfin vu mon affinité avec les lieux, j'essaierai plutôt de convaincre Violet ou toute autre personne volontaire pour effectuer cette tache à ma place. Il était plus sûr d'avoir quelques aliments sous le coude quand même.

« Merci Miss mais je crois que je vais plutôt vous acheter une de ces cages-là. », lui dis-je en pointant du doigt les cellules vides. « Je préfère voir les fées en liberté, il se contentera d’insectes. Ceux-là m’ont l’air assez gros non ? S’ils conviennent à son alimentation je vous en prends cinq paquets, sinon je sacrifierai quelques fées… », terminais-je en fixant la vendeuse. Faites que ça aille, pour l’amour des fées.

hrpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Loredana Sparks, Mer 18 Oct 2017 - 3:56


Mered



Loredana avait fait la proposition de la cage gratuite pour éviter des dépenses supplémentaires. Il fallait être commerciale certes, mais Lore ne voulait pas que sa cliente pense qu'elle voulait uniquement son argent, ce qui était totalement faux. La Gryffondor avait toujours refusé de travailler avec ce genre de méthode, elle ignorait comment cela se passait dans les autres boutiques, mais ici, ce n'était pas comme ça.
Elle voulait surtout la satisfaction du client, qu'il trouve son bonheur et qu'il reparte avec le sourire. Enfin, uniquement quand celui-ci était aimable. Elle avait du mal à rester souriante avec les impolies et les irrespectueux. Pour elle, il fallait que ça marche dans les deux sens, ou ça ne marcherait pas du tout.
La jeune femme lui montra la cage voyage et lui demanda de lui donner des paquets d'insectes, elle ne voulait pas donner des fées à manger à son oiseau tant qu'elle pouvait l'éviter. Tout ceci semblait légitime et Loredana aurait probablement fait la même chose à sa place.
Elle alla chercher tout ce dont elle avait besoin, et plaça tout sur le comptoir laissant libre sa cliente de mettre son nouvel animal dans sa cage.
La Gryffondor fit les compte:

- Donc nous avons un augurey, une cage voyage, ainsi que 5 paquets d'insectes. Donc ça vous fait 35 gallions et 16 mornilles, s'il vous plaît.


Vente:
 


hrpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Mered Adand, Mer 18 Oct 2017 - 6:05


To loredana qui m'a accordé son LA

A en en voir l’attitude de la brune, je pouvais affirmer que les fées resteraient en vie ! Elle récupéra nourriture et cage qu’elle posa sur le comptoir en m’annonçant la somme à débourser. Ah oui quand même ! C’était pas donné du tout un augurey… Enfin l’amour de maman n’avait pas de prix. Je venais d’exploser mon budget loisir pour les six mois à venir mais avouez que ça en valait le coup. Il était juste trop beau mon oiseau !

Tentant de mettre ma nouvelle acquisition dans sa cage pour me libérer et payer, celui-ci se montra récalcitrant. Allez sois mignon, je n’aime pas l’idée de t’enfermer et je te libérerai une fois  château, je te le promets. Le docile volatil ne voulait rien savoir et la vendeuse me vint en aide. Ses gestes d’habituée lui permirent de le détendre et de lui faire accepter sa cellule éphémère. Je pus me saisir de ma bourse en cuir et en sortir mes pièces.

« 35 gallions et 16 mornilles, voilà pour vous. Merci à vous Miss et bonne fin de journée. Au revoir. » lui annonçais-je souriante.

Elle me salua en retour et déguerpit aussitôt auprès d’un nouveau client. C’est vrai qu’il y avait foule ce jour-là dans la boutique. Ferait-elle un nouveau heureux ? Je ne pouvais le savoir. Je saisis Rainbow et les insectes afin de rentrer à Poudlard. Patience mon ami, bientôt tu pourras déployer tes ailes.

Départ de Mered. Merci à toi Loredana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 33 sur 33

 Comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 31, 32, 33

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Boutique d'Animaux Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.