AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 2 sur 4
Une place animée
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Temperence Black
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard

Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Sam 3 Juin 2017 - 23:49


La brunette soupira de intérieurement à la réponse de l’homme se tenant assis sur le banc.

« Mon insigne ne vous trompe pas mademoiselle. En quoi puis-je vous être utile dites-moi ? »

La brunette retira son sac de ses épaules et le déposa au sol, au niveau de ses pieds. Elle jeta un regard rapide aux alentours pour être sûre que personne ne vienne rompre ce moment qu’elle attendait depuis quelques temps. Elle allait enfin pouvoir trouver une réponse à ses questions sur le métier d’auror, une voie qu’elle avait choisit d’explorer dans un futur proche... ou pas. Après tout, cela n’était que son second vœux.

le sac au sol, la brunette s’accroupit pour en sortir un bloc note abîmé. La couverture était couverte de dessin et de gribouillis en français. Certaines pages étaient constellées de tâches d’encre tandis que d’autre étaient recouvertes de la fine écriture de l’élève. Un stylo plus moldu était accroché au bloc, enfin, il était calé avec l’élastique maintenant le livre fermé.

Temperence offrit un timide sourire à l’homme avant de trouver une page à la propreté paradoxale. Elle était couverte de questions avec pour titre le terme « Aurors » d’encadré de manière brouillonne.

Temperence s’assit aux côtés de l’homme sans sa permission, consciente de geste incorrecte, elle releva la tête vers l’adulte et ce fut la voix légèrement tremblante qu’elle s’excusa.

« Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas en avoir pour bien longtemps. Le temps de vous poser une ou deux questions puis je disparais. » Petit sourire au coin des lèvres, grands yeux sombres aux couleurs des abysses de l’océan relevés vers le sorcier avec une moue d’excuse faisant passer la jeune femme pour une jeune fille d’une quinzaine d’année à peine.

« Tout d’abord, je suis Temperence Black. Une élève en dernière année à Poudlard. Si je viens vers vous en ce bel après-midi, c’est pour vous poser des questions au sujet de mon orientation. Le métier d’Auror m’attire pas mal et avant de m’engager dans cette voie, j’aimerais la connaître un minimum, éviter de rentrer dans la justice les yeux fermés. Pour commencer, j’aimerais savoir en quoi consiste réellement le métier d’Aurors. Vos travaux sont dépeints un peu partout que ce soit dans les livres ou dans les journaux mais rien ne nous décrit vraiment la condition d’Aurors. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? »

Temperence lut la première question qui était marquée sur la page destinée à cette acte. Une réponse brève figurait en dessous mais la justesse de la réponse n’était pas certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Une place animée

Message par : Artemis Lhow, Dim 4 Juin 2017 - 14:53


S’installant auprès de l'Auror, la demoiselle porta la main à son sac et en sorti un petit bloc-notes. Elle tenta de le rassurer avec une petite gueule d'ange qui semblait vouloir s'excuser. Artemis ne put retenir un sourire qui s'effaça petit à petit lorsque la demoiselle énonça sa première question. Lorsqu'elle eut fini, il haussa un sourcil.

« Non d'un Botruc ! Vous êtes sûre d'être élève à Poudlard et pas journaliste ? Si je m'attendais à ça ... heu ... par où commencer du coup ? Déjà il faut que vous sachiez que ce que je vais vous dire est peut-être vrai pour moi mais peut-être extrêmement différent si vous interrogez un autre Auror. Nous avons tous notre sensibilité et notre perception des choses. Cela étant dit, je m'appelle Artemis Lhow, j'aurais vingt-trois ans dans quelques semaines et je suis Auror depuis maintenant presque un an. L'un des avantages du boulot c'est que chaque journée est unique. L'inconvénient, c'est qu'on ne sait jamais ce qui va nous tomber sur le coin de la tronche aujourd'hui... Bien que nous passions la majeure partie de notre temps sur le terrain, nous avons également pas mal de papiers à remplir pour justifier de notre travail. Ce qui est normal après tout, si nous faisions ce que nous voulions sans avoir de comptes à rendre, nous ne voudrions pas mieux que l'Ordre du Phénix ... »

Laissant à la jeune femme le temps d'assimiler ses propos, il fit une pause et observât la plume qui avait commencé seule à prendre des notes ...

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une place animée

Message par : Nyx Spero, Dim 4 Juin 2017 - 15:25


Pré-au-Lard. Que faisait-elle ici ? Elle n’en savait rien. Sûrement, elle essayait de combler l’ennui. Il n’y avait pas grand-chose à faire au château. Alors, il fallait bien trouver un endroit où s’amuser. Elle avait déjà fumé, pour ne pas changer. Mais, cette fois-ci, elle n’avait rien sur elle. Dommage. Elle aurait bien aimé se détendre un peu plus. Elle allait faire sans, tant pis. Ce n’était pas la mort non plus. Enfin… si.

La voilà marchant dans Pré-au-lard, toujours autant perchée. Elle était seule. Elle n’avait pas vraiment besoin de compagnie. Elle se portait mieux seule d’habitude. Elle ne devait rien à personne et elle aimait ça. Devoir des choses à des personnes, elle détestait ça. Les dettes, ce n’était pas son truc. Mais bon, quand elle en avait, elle faisait avec malheureusement…

Et voilà que son regard se bloqua sur deux personnes. Cet Auror. Artemis Lhow, s’appelait-il. Nyx serra les dents en le voyant. D’ailleurs, elle avait toujours son amende de travers. Ce n’était toujours pas descendu. Elle avait pris chère d’ailleurs à cause de lui. Elle décida alors de s’approcher (Bah oui, quoi de plus normal ?).

- Tiens tiens. Monsieur Lhow. On s’en prend encore à des personnes innocentes ?

Ton détaché. Elle s’en fichait un peu d’avoir dérangé la petite discussion. D’ailleurs, en observant mieux la jeune fille avec qui il était en train de parler, elle la reconnu rapidement. Elle avait vu en cours aux côtés de son Ange. Ouais. C’était elle. Mais, Nyx ne la connaissait pas plus que ça.

- Méfie-toi de lui. Tu le vois tout gentil au début, et après le voilà qu’il explose.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Dim 4 Juin 2017 - 16:13


La remarque de l’auror l’amusa. Elle n’était pas journaliste et elle ne pourrait jamais le faire. Aborder les gens dans la rue était tout un art que la brunette ne savait aisément manipuler. Elle savait poser des questions mais dans les magazines, certaines questions posées étaient tellement intimes que la brunette serait morte de honte rien qu’en abordant la personne qu’elle devait questionner.

Elle avait vu le sourire de l’homme apparaitre puis disparaître. Elle avait eu peur d’avoir fait une boulette aussi grosse qu’un hyppogriphe mais finalement, cela du être l’effet de la question surprenante à laquelle il répondit.

« ... Artemis Lhow... 23 ans... Auror depuis maintenant presque un an... » Temperence l’écoutait avec attention, buvant ses paroles et laissant son poigner remuer pour écrire sur le bloc-note. La pointe du stylo moldu laissait une trace sombre après son passage, chaque trace formant des courbes et les courbes esquissant des mots, des abréviations, des flèches,... Ecrivant dans un langage mêlant français, anglais et symboles en tout genre. Les notes prises, Temperence sourit au dénommé Artemis avant d’embrayer sur une nouvelle question.

« Est-ce qu’être auror influence sur la vie quotidienne, la vie privée ? Par exemple avec le sport ou encore la culture générale ou bien est-ce que cela force à faire des choses comme du sport intensif, apprendre une nouvelle langue,... ? »

La question était tordue. Elle était posée par une fille tout aussi tordue. Temperence tourna la page et écrit les initiales de l’homme ainsi que son prénom en phonétique. Elle ne savait comment l’écrire avec la bonne orthographe alors elle préférait miser sur l’alphabet phonétique qu’elle avait appris étant gamine.

Tandis qu’elle était pendue aux lèvres de l’homme, qu’elle attendait sa réponse avec la même joie qu’un gosse attendant que les cadeaux apparaissent sous le sapin pour noël. Cependant, rien ne se passait jamais comme il le fallait pour la brunette. La dernière fois qu’elle avait fait un tête à tête avec un auror, ils avaient fait plus d’âneries que de choses biens et là, ce fut une personne qui choisit d’interrompre l’entretien entre l’élève et l’adulte.

« Tiens tiens. Monsieur Lhow. On s’en prend encore à des personnes innocentes ? »

Nyx. Pas besoin de la voir pour la reconnaître.

« Méfie-toi de lui. Tu le vois tout gentil au début, et après le voilà qu’il explose. »

La brunette connaissait Nyx plutôt rapidement. C’était le genre de personne avec qui Temperence avait traîné durant le passé et c’était le genre de personne avec qui elle pourrait passer du temps, faire les quatre cents coups et boire jusqu’à réciter l’alphabet cyrillique de la fin au début et la tête en bas. Mais pas là. Pas maintenant. Nyx venait de rompre un moment qui agirait sûrement sur les futurs choix de Temperence quant à son futur.

« Bonjour à toi aussi Nyx. Monsieur Lhow ne s’en prend pas à moi, c’est plutôt le contraire d’ailleurs et je ne vois pas pourquoi il exploserait alors que je ne fais que lui poser des questions donc maintenant si tu veux bien, je te le laisse après qu’on ai terminé notre discussion. »

Le tout avait été dit avec un petit sourire en coin. Temperence n’avait pas été la plus sympathique mais là, il s’agissait d’un chose bien trop importante pour que l’occasion lui file entre les doigts. La voix de la brunette n’avait plus rien de la chaleur qu’elle avait eu lorsqu’elle s’adressait à l’auror et la timidité était brusquement retombée pour laisser place à une personnalité plus froide. Une personnalité qu’elle essayait de garder en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Une place animée

Message par : Artemis Lhow, Dim 4 Juin 2017 - 16:38


Terminant de prendre ses notes, la dénommée Temperence soumit au jeune Auror une nouvelle question sur l’influence de la vie professionnelle sur la vie personnelle. Après tout, quel métier ne modifiait pas, un tant soit peu, les choix que nous faisons dans notre vie personnelle ? S'apprêtant lui à répondre, il fut interrompu de la pus désagréable des façon qui soit. Nyx.

Non seulement elle se permettait d'interrompre leur discussion, mais en plus on ne peux pas vraiment dire que ses propos soient du meilleurs effets. Ouvrant la bouche pour lui répliquer d'aller jouer ailleurs, il fut interrompu, pour la deuxième fois, par Temperence cette fois qui envoya Spero se faire un cuire un œuf tout en subtilité.

Artemis ne manqua pas de remarquer le changement brutal de comportement de jeune inquisitrice. Elle qui s'était montrée douce et prévenante avec lui était maintenant dure et cassante envers sa camarade. Le jeune homme haussa un sourcil amusé et retourna son attention vers l'importune.

« Eh bien, je ne pense pas avoir besoin de rajouter quoi que ce soit mademoiselle Spero, votre camarade a déjà tout dit. Bonne journée. Il détourna le regard et ajouta à l'intention de la journaliste en devenir. Ne vous inquiétez pas, vos questions ne me dérangent pas. Comme vous le voyez nous avons rarement un accueil aussi chaleureux que le vôtre alors reprenons si vous le voulez bien ... »

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une place animée

Message par : Nyx Spero, Dim 4 Juin 2017 - 17:22


Nyx s’attendait à une réplique de la part de l’Auror mais, ce fut la jeune femme qui répondit. Nyx fut surprise. Elle ne la connaissait pas assez. Voir pas du tout. Alors, elle ne s’attendait pas vraiment à une réponse de sa part. Et surtout, à une réponse de ce genre. Sous ses airs de gentille fit timide, ce cachait donc une autre personne. Nyx lui adressa un sourire amusé. Elles n’en avaient pas fini toutes les deux. Elle comptait bien voir qui était Temperence. Peut-être, qu’elle en serait même surprise. Toute façon, elle avait l’habitude d’être surprise. Elle avait l’impression que tous les élèves de Poudlard cachaient leur vrai jeu, sous une facette qui n’était pas la leur. Enfin bref. Nyx était plutôt amusée par la jeune femme.

A présent, ce fut au tour d’Artemis de répliquer. C’est tout ?! Sérieusement ? C’était tout ce qu’il avait à dire ? Nyx était incrédule. Ça n’allait sûrement pas se passer ainsi. Il pensait fuir la situation ? Il lui a collé une amende de vingt gallions, et il pensait s’en tirer avec un simple « Bonne Journée » ? Nyx s’approcha de lui, pour le regarder dans les yeux. Elle en avait marre.

- Tu es sérieux là ? « Bonne journée » ? Tu crois que j’ai oublié ce que tu m’as fait ? Tu avais le droit de me coller une amende, mais pas de me traiter comme tu l’as fait. Alors je m’en fou complet si t’es en pleine discussion –regard vers Temperence- qui sûrement est très passionnante. Pourquoi t’as agis ainsi ?!

Nyx s’en fichait complètement de leur discussion. Elle s’en fichait aussi que Temperence entende tout ce qu’elle disait. Toute façon, elle n’avait pas l’air d’être le genre à parler. Alors, elle se contenta seulement de regarder l’Auror. Son regard émeraudes dans le sien. Elle voulait retrouver l’homme avec qui elle avait rigolé le temps d’une soirée. Surtout, qu’elle lui avait révélé une partie de sa vie. Celle de sa famille… Une famille qu’elle ne comprenait pas. Une famille qui la traitait comme inférieur à cause de sa maison à Poudlard. Seulement parce qu’elle n’était pas une Gryffondor. Des doutes sur son sang. Des doutes d’appartenir vraiment à cette famille. Tout cela, elle lui avait révélé. Et elle le regrettait amèrement.

- Où est passé cet homme gentil auquel je me suis confiée le temps d'une soirée... ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Une place animée

Message par : Artemis Lhow, Dim 4 Juin 2017 - 17:40


Décidément, la jeune Spero avait la tête dure. Elle ne pouvait pourtant qu'avoir conscience que sa présence et son interruption inopportune non ? Eh bien visiblement non, elle s'enfonça encore d'avantage en demandant des comptes à l'Auror en formulant le souhait de revoir ce gentil homme auquel elle s'était confié. Le gentil homme en question ne put retenir un sourire.

« Une fois encore tu fais preuve d'une étonnante capacité à te fourrer dans des situations inconfortables n'est-ce pas Nyx ? Je vais resituer les choses dans leurs contexte si tu le veux bien ... je n'étais pas en droit de te coller une amende, c'est un devoir. Tu enfreins la loi, mon devoir c'est de réprimer cela. Ensuite, mon comportement ? Tu as peut-être mal accepté le fait de te retrouver ligoté à une chaise, mais c'est ce qu'on risque lorsque l'on essaie de s'introduire en douce dans une école placé sous haute surveillance. Enfin, cet homme gentil auquel tu t'es confié pensait avoir en face de lui une gentille fille, du genre honnête et pas du genre à boire jusqu'à ne plus savoir où l'on va, pas du genre à se droguer jusqu'à ne plus connaître les limites à ne pas franchir et pas du genre menteuse sur des choses aussi futiles que son âge ou à se promener avec une marque des ténèbres au cou. Si tu avais été honnête Nyx, alors je serai encore cet homme gentil auquel tu t'es confié. Mais aujourd'hui, je ne sais même pas si je dois apporter une quelconque crédibilité à tes propos tant ils sont entachés de mensonges. C'est dommage. »

Le jeune homme avait dit tout cela d'un trait en s'autorisant quelques pauses courtes pour reprendre sa respiration. Sa voix était calme et posé, mais ses propos n’appelaient aucune contestation. Il avait apprécié lui aussi le moment passé à discuter avec la demoiselle et ce souvenir serait encore un beau souvenir s'il n'avait pas été gâché par ses mensonges.

Détournant le regard une fois de plus, il observa du coin de l’œil la réaction de son intervieweuse. Avec un peu de chance elle ne prendrait pas peur et continuerait ses questions. Mais quelque chose lui disait que la vert et argent reviendrait à la charge ...

Revenir en haut Aller en bas
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Dim 4 Juin 2017 - 19:38


Temperence pensait que Nyx partirait mais elle en décida autrement. Au lieu de partir pour laisser la brunette discuter avec l’homme, elle s’incrusta entre eux, brisant la discussion importante aux yeux de la brune. Elle avait de l’argent, c’était un fait mais elle voulait travailler dans le futur. La brunette n’était pas le genre de fille à se laisser aller durant des années. Bien au contraire. Elle voulait trouver sa voie pour en baver dans la vie comme toutes les personnes vivant sur cette foutue planète. Elle voulait prouver au monde qu’elle n’était pas qu’une gamine au visage de poupée, qu’elle était bien plus que ça.

Nyx lui tapait sur le système. Temperence n’avait pas l’habitude de se laisser aller à la colère ou à la haine mais à cet instant, la sympathie qu’elle avait toujours ressentie à l’égard de Nyx se transformait lentement en colère. Elle ne la haïssait pas, ne la détestait pas mais elle ressentait ce sentiment d’agacement contre celle qui ne semblait pas vouloir comprendre que la vie était bien plus qu’un simple. Que la vie était un jeu sans possibilité de retour en arrière, sans possibilité de recommencer à zéro.

Temperence choisit alors de laisser tomber le masque. Une partie du masque. La brunette habitait en elle le jour et la nuit. Elle était capable de sortir et de se défoncer jusqu’à voir les étoiles valser entre elles que ce soit avec de l’alcool ou avec d’autres substances. Quoique... Après deux ans sans rien toucher, serait-elle encore capable de replonger dedans ? Elle ne le savait pas et repenser à ce qui se passait lors de ces soirée où le but était de se tuer à petit feu lui donnait le mal de mer. Et puis il y avait l’autre. La poupée blanche. La Temperence de l’enfance et la Temperence du présent. Une jeune fille au teint pâle, au long cheveux châtains. La brunette rêveuse qui se plaisait à contempler les étoiles et à voyager aux côtés des héros de papier. L’élève modèle et assidue.

Temperence se redressa et se mit debout. Elle se déplaça jusqu’à être assez proche de l’enquiquineuse pour qu’elle puisse entendre les paroles qui fusèrent d’elles-mêmes.

« Ecoute Nyx, tire-toi. Va faire un tour, va fumer un joint, va te prendre une cuite mais laisse moi finir ça calmement. Si tu as des comptes à régler avec lui, libre à toi de les régler en public, je m’en fiche pas mal mais change de trottoir et change d’histoire le temps d’une demi-heure que je puisse savoir si je peux concevoir un avenir chez les aurors ou si je me taille ailleurs. »

La vois était dénuée d’émotion. On ressentait une pointe d’agacement dans les paroles mais la brunette n’avait même pas haussé le ton ni même froncé les sourcils. Cependant, contre toute attente, Temperence retourna s’asseoir sur le banc et ignora Nyx. Elle ne la calcula pas. Elle la plaça au rang de bibelot inutile. D’étoile ne marquant pas de constellation précise.

« Vous me parliez d’accueil chaleureux mais... Est-ce toujours comme ça ? Passez-vous vos journées entre salut amicale et menace infondée ? » Sourire prévenant et yeux pétillant. La brunette lunatique, ou schizophrène selon les points de vue, venait de révéler cette nouvelle facette d’elle-même au monde sorcier anglais. L’homme la verrait-il toujours de la même manière ? Il était seul maître de ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une place animée

Message par : Nyx Spero, Dim 4 Juin 2017 - 20:34


Elle savait déjà qu’elle poussait trop loin. Pourquoi voulait-elle savoir ? Rester dans l’ignorance ne lui plaisait pas du tout. Elle avait besoin de connaître les raisons qui l’avait poussé à agir ainsi. Des raisons qui n’allait sûrement pas lui plaire. Mais, au moins, elle savait à quoi s’attendre. Voilà, la vérité commençait à arriver. Il voulait replacer les choses dans leur contexte, disait-il. Il parle de devoir. Oui, toujours son rôle d’Auror. Elle ne l’avait pas oublié. Elle s’en souvenait très bien. D’ailleurs, le voilà qu’il évoque ce moment. Ce moment qu’elle avait tant apprécié. Ses dents se resserre lorsqu’elle entendit « introduire en douce dans une école placée sous haute surveillance ». Il était sérieux ? Oui, il en avait l’air.

Ah, le voilà qu’il évoquait leur rencontre. Une gentille fille ? Nyx ricana. Et voià, la vérité arrivait enfin. Boire… Droguer… Menteuse. Elle avait l’impression d’entendre ses parents. C’était aussi dingue que ça. La voix de ses parents résonnait dans sa tête « Regarde toi ! Les Serpentard t’ont monté la tête. Tu bois, tu fumes, tu mens ! Tu es ingérable ! Tu nous fous la honte devant tout le monde Nyx ! ». Une musique qu’elle ne connaissait que trop bien. Elle en avait marre de tout. Mais, l’Auror était toujours en train de parler. Ah, oui, la marque. Elle l’avait oublié… Une marque qui la rassurait. Contrairement à l’homme qu’elle avait en face d’elle. Et qui remettait toute la faute sur elle.

Nyx resta un moment sans voix. Elle était perdue dans ses pensées. Blasée, énervée. Elle ne savait pas trop. Les emmerdes arrivaient toujours vers elle. Elle en était peut-être la cause finalement. Dès le début, c’était elle le problème. Mais tout cela, n’avait aucun sens. Aucune importance. Au moment où Nyx voulait répondre, Temperence la devança. Décidément, elle commençait à lui taper sur les nerfs. Surtout, la façon dont laquelle elle osait lui parler. Elle se prenait pour qui sérieusement ? Elle voulait l’épargner depuis le début, mais, là, ce n’était décidément plus possible. Nyx la suivit du regard. Elle ne s’amusait plus à présent. La voilà repartie sur une question. Une question ridicule.

- Acceuil chaleureux, salut amical et menace infondée ?

Nyx rigola.

- Franchement, tu ferais mieux de te tirer ailleurs. Concevoir un avenir chez des gens qui ne comprennent rien à la vie. Juste non. Ils ne savent même pas différencier le bien et du mal. Alors, plutôt que de t’exciter, et de jouer la dure avec moi, tu ferais mieux de redescendre d’un étage. J’suis pas ta pote, ok ?

Aucune menace. Sa voix était calme. Elle savait garder son sang-froid face à une situation comme celle-ci. Et ce n’était sûrement pas Temperence qui allait le lui faire perdre. Puis, quelle idée d’aborder un Auror et de penser pouvoir faire son avenir chez eux. Enfin bref, elle ne voulait pas s’éterniser sur elle. Puis, c’était une Serpentard, comme elle. Alors, elle voulait lui laisser une chance. Cependant, c’était au tour de l’Auror à présent. Elle se tourna vers lui, le regardant de haut en bas.

- Tu crois peut-être tout savoir. Tout bien faire. Mais franchement, tu fais beaucoup plus pitié que moi. Ouais, je me drogue, je bois, je mens. C’est comme ça, faut s’y faire. Tu crois que je suis la seule à agir ainsi dans ce monde ? Mais ouvre-les yeux. Même les personnes les plus proches de toi seraient capable d’agir ainsi. C’est dans la nature humaine. Alors, arrête de te croire supérieur avec ton insigne d’Auror. C’est cool, tu ligotes des gens qui n’avaient pas besoin d’être ligotés. J’étais déjà désarmée, bourrée, et défoncée. Alors quel était ton besoin de me ligoter ? C’est juste… dégoutant. Si c’est ça être Auror… vaut mieux passer son tour. Des gens meurent tous les jours. Et vous, qu’est-ce vous foutez au juste ? Vous foutez des amendes inutiles ? Ah bah bravo génial. –Nyx applaudit- Tu n’as que le mot « mensonge » à la bouche comme si toi tu n’en avais jamais dit. –Nyx fit une courte pause- Enfin bref, j’vais vous laisser entre vous. J’vais aller me bourrer la gueule et me fumer un joint, comme l'a dit Temperence. Ça sera déjà plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Une place animée

Message par : Artemis Lhow, Dim 4 Juin 2017 - 22:39


Une fois encore, Temperence avait surprit le jeune homme. Toute trace de bonté et de douceur avait disparue de son visage et elle s'était levée d'un bond pour allez exprimer le fond de sa pensée à Nyx. Après quoi, elle s'en retourna s'asseoir et formula une nouvelle question à l'égard de l'Auror.

Et une fois encore, alors qu'elle aurait pu choisir de prendre la tangente et d'en rester là, la verte et argent choisissait de se compliquer la vie. Elle explosa de rire après avoir formulé une question dont le sens et la signification échappait au jeune homme. Elle déclara ensuite haut et fort que Temperence ferait mieux d'abandonné l'idée d'intégrer les Aurors, puis s'en suivit une longue tirade contre en envers l'Auror en présence.

Plus le discourt trainait en longueur, plus les passants semblaient ralentir en passant près du petit groupe pour entendre ce qu'il se disait. Et plus le phénomène s'accentuait, plus les sourcils du garçon semblaient se froncer. Encore une après-midi qui allait se terminer beaucoup moins gaiement que prévu. Pour qui se prenait elle à parler ainsi et à s’esclaffer en public. N'avait-elle aucune pudeur ?

« Oh non, je ne sais pas tout et heureusement ! La vie doit être particulièrement ennuyeuse pour qui a la science infuse. Et non, tu n'es certainement pas la seule à faire ce genre de choses dans le monde, tout comme tu ne seras pas la seule à le regretter un jour ou l'autre lorsque tu cracheras tes poumons, que ton foie sera vicié ou que sens te tromperont en permanence. Quant à la nécessité de ligoter ceux qui enfreignent les lois, dois-je te signaler que tu as toi même reconnu ne plus être exactement en possession de tes moyens ? Tu aurais fort bien pu tenter de m'attraper au cou ou vouloir te saisir de MA baguette. Te rends-tu comptes qu'en plus d'être un danger pour toi même tu en es un pour les autres ? Que feras-tu le jour où, en reprenant conscience, tu te retrouveras face à un mort ? Que feras-tu lorsque tu comprendras que c'est toi qui l'a tué pensant avoir a faire à un mage noir ? Ils donnent bien assez de fil à retordre au ministère sans qu'on ait en plus besoin de gérer les idioties de Nyx Spero ... le plus triste avec ton comportement, c'est que tu es la première à en souffrir Nyx. »

Sans un éclat de voix, pas un mot plus haut que l'autre mais le message se voulait clair. Tu te calme, ou tu dégages. Si tu veux parler, assied toi, sinon décampe ... avant que je te ne te ligote.

Revenir en haut Aller en bas
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Lun 5 Juin 2017 - 2:34


Temperence n’en croyait ni ses yeux ni ses oreilles. Elle restait « gentille », elle n’attaquait pas et voilà que Nyx s’en prenait à elle. Etrangement, elle sentit que la chance venait de tourner, que cette discussion avec l’auror, elle ne l’aurait pas aujourd’hui, qu’elle devrait attendre encore un instant pour poser ses questions. Calmement, Temperence rangeât son bloc-notes. Elle passe l’élastique autours des feuilles et coinça le stylo plume sous ce même élastique. L’objet refermé, elle le déposa dans son sac et choisit d’ignorer Nyx qui lui en mettait dans la face avec ardeur.

Le sang bouillonnait dans ses veines, elle le sentait pulser contre ses tempes, elle le sentait pulser la mesure le long de sa carotide. Nyx ne s’en rendait peut-être pas compte mais là, elle était blessante. Elle blessait Temperence qui se disait qu’elle pouvait avoir un avenir meilleur que celui que son passé lui avait tracé. Finalement, peut-être était-ce une ânerie que de rentrer chez les justiciers du bien. Peut-être que sa place se trouvait chez les masqués...

Trop de question... Trop de si... Un nouveau doute dans son esprit.

Temperence se renfrogna légèrement. Assise sur le banc, la mine renfrognée, les bras croisés sur la poitrine. Elle ressemblait à une gamine. Elle écoutait Nyx puis elle écouta Artemis. Chacun exposait son point de vue et malheureusement pour la délinquante, c’était l’homme qui avait raison. Lorsqu’on prenait de ce genre de substance, on était plus maître de soi et c’était à ce moment là que les drames arrivaient...

Des souvenirs refluaient dans sa tête. Elle revoyait ses nuits de débauche et d’insouciance. Ses nuits partagée entre drogue et alcool. Un véritable fléau chez les gosses pommés. Un fléau qu’elle avait vécu durant une année. Un fléau qui lui avait fait perdre plus de poids que de raison. A l’époque, la jeune fille n’avait rien à voir avec celle qu’elle était aujourd’hui et pour rien au monde elle ne rechuterait dedans. Fumer un joint de temps à autre, pas de problème mais rarement et très rarement.

« Tu sais Nyx, il a raison... fait gaffe avec la défonce. C’est cool car on se sent bien. On est libéré de tous les soucis, on voit des éléphants roses et on se prend pour les rois du monde mais ne joue pas trop avec le feu... Ca te détruirait... » La voix de la brunette était plus calme. Elle était toujours sans trace sentimentale mais cette fois, le ton de la brunette était plus...doux. Temperence fixa le bout de ses chaussures, se demandant si elle avait bien fait de dire cela aux côtés d’une personne qu’elle aimerait avoir pour camarade un jour.

La brunette était calme. Trop calme. Le calme avant la tempête. Le calme qu'elle montrait n'avait rien à voir avec la tempête se jouant dans son âme, une tempête ravivée par Nyx, par le passé, par le futur, par le présent...
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une place animée

Message par : Nyx Spero, Lun 5 Juin 2017 - 16:11


Un discours, un long discours. Un discours sur la santé tout d’abord. Il n’y avait rien d’original. Elle connaissait déjà toutes les conséquences des produits qu’elle consommait. Mais pourquoi ça devrait l’aider ? Un jour où l’autre, la Mort rattrapera tout le monde, alors pourquoi essayer de la fuir ? Pour elle, c’était comme ça. Profiter de la vie à fond, où ne se tuer directement. Triste ? Non. Pas pour elle. C’était son mode de vie, et elle ne le changerait pour rien au monde. Les regrets, ce n’était pas son truc.

Ensuite, voilà qu’il reparlait de l’événement. Il essayait de se justifier, c’était mignon. D’ailleurs il provoqua un vilain rire de la part de Nyx. Perdre ses moyens ? L’attaquer ? Si seulement elle l’aurait pu le tuer ! Mais, elle se contenta de l’écouter. Voilà enfin qu’il disait quelque chose de sensé. Elle était un danger pour les autres. C’était vrai, et elle était déjà au courant. D’ailleurs il termina son discours en beauté. Si un jour elle tuait quelqu’un, ça serait parce qu’elle en aura envie. Parce qu’elle aura envie de faire du mal. Son âme ne pourra plus jamais être sauvée, corrompue à tout jamais.

Après un silence, c’était au tour de Temperence de prendre la parole. Sa voix était beaucoup plus calme, voir même plus doux. Elle avait donc compris finalement ? Tant mieux. Cependant, ses paroles surprenaient la Serpentard. Nyx ne pensait pas qu’elle était du genre à se défoncer. Elle avait un peu observée en cours, et c’était le genre à être tranquille pour elle. Cependant, elle avait une vision assez utopique de la défonce. Eh oui, ce n’était pas tout rose, et tout mignon. C’était juste relaxant. Comme maintenant. Elle avait fumé, elle était bien, sans plus. Elle était parfaitement consciente de ce qu’elle faisait.

Mais, la brunette avait raison sur un point. Elle devait faire attention de ne pas trop jouer avec le feu. Elle se brûlait assez souvent en ce moment d’ailleurs. Mais, pourquoi lui parlaient-ils comme ça ? Elle savait très bien qu’elle se faisait du mal. Mais peu importait. Ça ne leur regardait pas. Elle faisait ce qu’elle voulait de son corps. Elle était déjà détruite. C’était un fait qu’elle n’aimait pas s’entendre dire. S’entendre dire la vérité faisait toujours mal. C’était pour cela qu’elle préférait le mensonge. C’était simple et utopiste. Pas de conflits, rien.

Nyx n’avait pas remarqué la foule qui c’était créée. Elle n’aimait pas les gens. Ça l’agaçait au plus haut point. Elle en avait marre de tout. Elle se demandait encore ce qu’elle faisait ici. Des regards sur elle. Sûrement en attente d’une réponse de sa part. Mais à la place, elle s’adressa à la foule en leur demandant de dégager d’un ton froid. Ils se croyaient au cirque sérieusement ? Enfin bref, Nyx se retourner ensuite vers Artemis et Temperence.

- Je sais très bien que je me détruis. Je n’ai pas besoin de vous pour m’en rendre compte. Je suis consciente des conséquences que ça implique. Et franchement, je m’en moque. J’ai l’habitude de me brûler avec le feu. Artemis, le jour où je commettrai un meurtre, c’est parce que je le voudrais.

Nyx le fixa intensément. Un silence avant de reprendre.

- Mon seul regret, tu sais ce que c’est ? Non ? Eh bien je vais te le dire. C’est d’avoir rencontré Artemis avant Monsieur Lhow.

Des paroles lourdes, un regard pesant sur le lui. Ensuite, elle regarda Temperence.

- Je ne te connais pas, alors je ne vais te juger. Tu penses me connaître parce que tu sais que je bois et que je me défonce. Il ne faut pas être un génie pour savoir ça. D’ailleurs, tu ferais mieux de t’en tenir à là et d’arrêter de croire me connaître. Tu as l’air d’être une fille bien. Alors, il vaut peut-être mieux que tu gardes tes distances avec moi si tu ne veux pas te brûler.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Lun 5 Juin 2017 - 18:22


Nyx parlait. Elle laissait débiter un flot de parole important. Elle exposait son point de vue et elle avait raison. En aucun cas Artemis et elle n’avait le droit de se la jouer preux chevalier sur sa vie. Elle était assez grande pour se détruire elle-même et elle était assez grande pour choisir de se sauver ou faire le choix de se laisser couler avec lenteur dans les ténèbres. Le duo ne pouvait, n’avait pas le droit d’impacter sur sa vie, son mode de vie, ses lubies et ses passe-temps. Elle avait entièrement raison et cela crevait le cœur à Temperence de l’admettre. Cependant, si toute la première partie était juste, la fin était fausse. Elle n’était que d’issu d’idioties.

«... Je ne te connais pas, alors je ne vais te juger. Tu penses me connaître parce que tu sais que je bois et que je me défonce. Il ne faut pas être un génie pour savoir ça. D’ailleurs, tu ferais mieux de t’en tenir à là et d’arrêter de croire me connaître. Tu as l’air d’être une fille bien. Alors, il vaut peut-être mieux que tu gardes tes distances avec moi si tu ne veux pas te brûler. »

Temperence avait rivé son regard à celui de la brune. Elle ne baisserait pas les yeux avant que Nyx ne les détourne. Aucun sourire sur le visage de porcelaine de la brunette. Pas d’expression palpable. Un masque de neutralité accroché à ses lèvres et encré au fond de son regard profond. Un regard bleu nuit rappelant les abysses de l’océan ou le ciel d’une nuit d’été sans les étoiles. Un regard que nombreux essayaient de lire mais au final, bien peu de gens réussissait à lire ce que cachait ce regard profond. Une des seules personnes qui en avait été capable : Evan. Sûrement la personne comprenant le mieux la psychologie de la jeune fille. Une promesse les liait et quoi qu’il arrive, elle tiendrait cette promesse. Elle recroiserait l’homme dans le chemin sinueux de sa vie qui ne faisait que commencer.

Temperence ne savait que répondre. Elle ne savait ce qu’elle pouvait lui dire. Si elle ne comprenait pas les mises en garde contre les débordements de la jeunesse corrompue, elle ne pouvait pas faire grand chose pour l’aider. Il avait fallu à Temperence une connerie qui aurait pu la tuer pour se rendre compte de ce qu’elle était en train de faire alors il en serrait de même pour Nyx, du moins c’était là ce que Temperence espérait.

« Je te connais plus que tu ne le penses mais toi, tu ne sais rien de moi. Tandis que certains parlent, j’observe. Je vois ce qui se passe et je déduis... »

Une courte pause. Un silence posé dans la partition de la discussion. Un temps mort pour reprendre une goulée d’air et tenir une œuvre de longue haleine.

« Je peux pas impacter sur ta, j’ai pas le droit mais si toi tu crois que ton contact peut atteindre la mienne, tu t’enfonces le doigt dans l’œil et jusqu’au coude... voir même jusqu’à l’épaule. Je suis déjà brûlée à vif, la peau marquée par le fer blanc des actes du passé donc tu n’as pas besoin de t’inquiéter pour ma vie, inquiète toi plutôt pour la tienne... »

La brunette avait dit tout ce qu’elle avait à dire. Sa partie était terminée, enfin c’était là ce qu’elle pensait. Qui savait ce que Nyx serait capable de faire pour remuer le couteau dans la plaie et la faire avouer ses crimes les plus horribles. En tout cas, une chose certaine, la discussion ne touchait pas à sa fin et les gens étaient bien trop curieux. Deux femmes, deux commères fixaient la scène avec attention, comme si le moindre geste était d’un importance cruciale. Un homme indiscret tendait l’oreille sur la dispute qui animait cette place d’une toute nouvelle ambiance bien moins joyeuse et guillerette.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Une place animée

Message par : Artemis Lhow, Lun 5 Juin 2017 - 19:52


Plus la discussion avançait, plus les passants se faisaient nombreux autour du petit groupe. Laissant les deux jeunes femmes terminer leur argumentation, Artemis se leva et commença à faire les sens pas autour des deux demoiselles. Le silence s'était installé et les passants observaient intrigués le jeune homme agir.

Après quelques minutes d'un long silence gênant, les deux filles s'étaient tues et les passant commençait à sourire bêtement en observant le jeune homme. Il arrêta de marcher et se tourna vers la petite assemblée. Dégageant sa chemise de sa ceinture, il fit en sorte que toutes et tous puisse voir sa plaque.

« Si l'un de vous a des cacahuètes je lui déconseille fortement de tenter de nous les lancer. Pour ceux qui n'en auraient pas, Honeydukes vous tends les bras. Le spectacle est terminée, passez votre chemin. »

Certains râlèrent peut-être, mais tous s’exécutèrent. En quelques instants, la place avait repris une activité normale. Il retourna s'asseoir aux côtés de Temperence et observa Nyx de la tête aux pieds d'un regard bienveillant.

« Tu es complètement pommé pas vrai ? Tu t'es tellement habitué à consommer toutes ses conneries que tu ne parviens plus à t'en défaire et tu perds pieds dans l'océan de Mer** dans lequel tu as commencé à te baigner ... Tu sais Nyx, on ne prend conscience des choses que lorsqu'on est sur le point les perdre. Il est malheureux que tu ne sois pas consciente de la valeur d'une vie. Quant à la façon dont tu parles de tuer je peux au moins t'assurer d'une chose. Tu ne sais pas ce que c'est que de prendre une vie. Il n'y a rien de plus répugnant et de plus destructeur pour un Homme que de donner la mort. Je suis navré que tu regrette notre rencontre, mais Monsieur Lhow et Artemis vont de paire. Si l'un est plus strict et sévère l'autre est bienveillant et à l'écoute. Selon ton comportement, tu auras à faire à l'un ou à l'autre. Mais les deux sont toujours plus ou moins là. »

Le garçon était presque triste pour la demoiselle chez qui il venait de déceler une profonde blessure. Il n'était pas le mieux placé pour lui tenir ce genre de discours, mais allez savoir... peut-être un jour aura t-elle besoin d'aide et se souviendra-t-elle de ses propos...

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une place animée

Message par : Nyx Spero, Mar 6 Juin 2017 - 15:54


Tout ce qu’elle avait dit, elle le pensait. La fille en face d’elle devait se tenir éloigner d’elle. Le plus possible. Toutes les personnes qui avaient essayé de s’en approcher, avaient fini par souffrir. C’était, comme une malédiction. Oui, c’était un grand mot. Mais, si elle regardait bien, c’était bien cela. Autour d’elle, il n’y avait que le mal. Une impression que ne partait malheureusement jamais.

La jeune femme avait un regard pesant sur elle. Ses paroles ne lui avaient sûrement pas plu. C’était le risque à prendre lorsqu’on lui parlait. A présent, il fallait assumer. Nyx la regarda. Qu’allait-elle lui sortir maintenant ? Des regrets du passé ? Oui sûrement. Nyx avait l’impression qu’elle cachait quelque chose. Quelque chose qui la mangeait de l’intérieur. Mais, ce n’était pas son problème. Elle en avait déjà bien assez, alors, pas besoin de se rajouter ceux des autres.

La jeune femme brisa le silence. Un rire en étendant ses paroles. Des paroles qui lui firent, ni chaud ni froid. Toutes ses personnes qui pensaient la connaître seulement en posant leur regard sur elle, l’épuisait au plus haut point. Ils connaissaient mieux sa vie qu’elle. A en devenir dingue. Ah ! Voilà qu’elle évoquait ses regrets du passé. C’était lassant. Nyx en avait marre.

Après un petit silence, ce fut au tour d’Artemis de prendre la parole. Mais, il s’adressa d’abord au passant en se déshabillant montrant sa plaque, ce qui eut pour conséquence de faire partir tous ses curieux. Pas trop tôt. A présent, il retournait s’assoir au prêt de Temperence. Cependant, ce n’était pas qu’il observait, mais bien Nyx. Aller, qu’allait-il lui sortir lui aussi ? Qu’il avait tout pouvoir ? Qu’il fallait qu’elle dégage ? Et qu’elle se faisait du mal ? Regard ennuyé. Il commença enfin son discours. Une première question. Une question qui lui fit serrer les dents car elle connaissait la réponse. Une réponse affirmative.

De belles paroles sortant de sa bouche. Cependant, le regard de Nyx changea en sa direction. Un regard intrigué. Avait-il déjà tué quelqu’un pour en parler ainsi ? Nyx n’écouta plus les paroles qui suivirent. C’était alors ça ? Il avait pris une vie ? Ce jeune homme devant elle ? Non. Impossible. Elle avait le gentil Artemis dans la tête. Discutant, rigolant. Cet homme avait-il déjà voler une vie ? Un Mangemort peut-être ? Légitime défense ?

Nyx s’était perdue dans son regard. Elle ferait peut-être mieux de partir finalement. Cette conversation n’arrivait à rien. A quoi bon continuer ? Son regard émeraudes fixait le jeune Auror. Elle le voyait différemment à présent, même s’il n’avait rien avoué. Les idées s’embrouillaient dans sa tête…

- Tu ne sais rien de moi Artemis, comme moi, je ne sais rien de toi. Je ne sais pas ce que tu as fait, ou ce que tu as pu commettre dans le passé, mais je ne suis pas la seule à être perdue ici. –regard sur les deux- Tu penses que je suis seulement une junkie ? Mais, détrompe-toi, je sais me gérer lorsqu’il le faut… -courte pause- La mort… tu sembles en savoir beaucoup plus de ce que tu révèles.

Nyx le regarda. Elle préféra ne pas en dire plus à son sujet. Un dernier regard sur lui avant que celui-ci se pose sur Temperence.

- Les démons de ton passé sont toujours présents en toi. –s’approchant d’elle- Tu penses être déjà brûlée à vif, que tu ne peux pas vivre pire ? Eh bien détrompe toi. Il y a toujours pire. À notre âge, on ne connait encore rien. On a toute une vie devant nous pour connaître le malheur. –regard dans le sien- Tu penses que je ne peux pas impacter sur ta vie ? –s’approche de son oreille pour murmurer- Tu ferais mieux de demander à ta camarade de classe qui se prend pour une princesse pour voir ce qu’elle en pense… -reculant- Je suis sûre qu’Ellana serait ravie.

Nyx ne savait pas vraiment si les deux filles étaient amies. Mais, elle les voyait souvent traîner ensembles en cours. Alors, en avait déduit qu’elles étaient amies. Logique ou pas, c’était son cerveau. Il ne fallait pas chercher à comprendre. Nyx laissa son regard posé sur Temperence. Cette fille l’intriguait quand même un peu…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Mar 6 Juin 2017 - 23:44


Temperence avait vu la foule mais avait décidé de ne rien dire. Elle cachait se sentiment d’agacement naissant. Etre observée comme une bête de cirque n’avait rien de plaisant mais la brunette faisait avec, mieux valait que les gens observent en silence plutôt qu’ils ne prennent part à la bataille. Malheureusement pour eux, le spectacle fut de courte durée. Artemis endossa son rôle d’auror et fit fuir les passants trop curieux. Le pire dans cette situation, c’était qu’il venait d’arracher un rire amusé à la brunette. Si un jour on lui avait laissé entendre qu’un auror pouvait demander aux gens de passer leur chemin de cette manière, elle aurait sûrement dit à ce « on » qu’il pouvait toujours rêver pour qu’un tel événement se passe.

« ... on ne prend conscience des choses que lorsqu'on est sur le point les perdre... »

A peine eut-il terminé son sermon contre les passants et les commères, qu’il reprit celui à destination de Nyx. Il y allait fort mais chaque parole était juste. Il avait raison sur toute la ligne et pas seulement sur un bout de phrase. Temperence essaya de se mettre à la place de Nyx, juste quelques instants.

Elle se revoyait elle par le passé. Totalement sous l’emprise de la drogue qui s’amusait à fumer sa vie plus vite qu’elle ne fumait les petits bâtons meurtriers. Elle ne se piquait pas et ça, jamais elle ne l’aurait fait mais elle fumait. Elle avait fumé. Elle fumait encore mais la dose de tabac qui entrait en contact avec son organisme était si infime que même un médicommage n’aurait pu dire qu’elle avait un passé de fumeuse. La magie de la magie. Cependant, elle s’imaginait plutôt bien à la place de la jeune fille. Elle aurait sûrement eut la même réaction alors qui était-elle pour la juger ?

Puis voilà que ça recommençait. Telle une boucle infernale, les actions se suivaient sans exotisme. L’auror parlait, Nyx répliquait et Temperence répondait. Un cercle vicieux. Sans vraiment de surprise, elle répliqua une remarque à Artemis avant de se tourner vers Temperence pour lui glisser quelques mots. Cependant cette fois-ci, elle trouva plus intéressant de se la jouer confidentiel.

Temperence sentait l’air sortant de la bouche de Nyx caresser sa peau et ses mots glissaient avec douceur le long de son cou. La brunette en eut un frisson et le coup se propageât le long de son échine. Voir une personne aussi proche d’elle la perturbait. La dernière personne qui s’était amusé à cela, ils avaient été batifoler hors des sentiers battus. Un bon souvenir quelques peu gênant mais un bon souvenir quand même.

Temperence sourit en la voyant se retirer, remettre de la distance entre leur deux corps. Ainsi elle connaissait Ellana. La petite Princesse. Temperence ne la connaissait que peu mais elle l’appréciait mais elle n’allait pas lui parler de Nyx, elles étaient assez grandes pour s’amuser toutes les deux, Temperence n’avait pas à intervenir là-dedans, elle avait sûrement d’autre chats à fouetter qu’une histoire d’élèves.

Temperence fixait le regard scrutateur de Nyx. La droguée commençait à comprendre que Temperence avait beaucoup de choses à cacher, que la face qu’elle montrait n’était qu’un voile recouvrant un vrai visage bien plus hideux. Elle en avait fait des merdes la brunettes à la gueule d’ange. Mais tout cela appartenait au passé, à la France. Ici, elle était une nouvelle fille. Elle ne disait pas non à un joint de temps à autre mais seulement quand la compagnie était bonne, jamais seule histoire de toujours avoir une personne sur qui compter, une épaule où elle pouvait s’appuyer pour ne pas dévier de la trajectoire qu’elle avait écrite en traversant l’océan.

«Chacun n’est pas ce qu’il est réellement. On est tous des ombres avec nos secrets et nos conneries mais sache Nyx qu’Artemis a raison. Le passé nous rattrape toujours et il frappe souvent là où on ne l’attend pas. Le jour où le mien ressurgira, il me prendra en combat singulier et seulement à ce moment-là je verrais qui je suis réellement. Alors peut-être que pour toi les aurors sont stupides et inutiles mais pour moi, ils sont plus que tu ne le penses... »

La brunette laissa voguer son regard entre Artemis et Nyx. Une partie d’elle-même espérait avoir marquer l’homme, avoir écrit à l’encre indélébile que la brunette souhaitait devenir auror pour définitivement laisser un passé ténébreux derrière elle, sans possibilité de récidive. Elle espérait aussi avoir semer le doute quant à sa véritable identité, qu’elle n’était pas toujours celle qu’elle paraissait être, qu’elle venait de marquer le fossé existant entre l’être et le paraître.

« Sur ce, je pense que cette discussion n’avancera pas plus. L’un dit noir, le second crie blanc et le dernier souffle gris. Même si plus d’arguments tendent en ta défaveur Nyx, je pense que cette joute verbale est vouée à un match nul. »

Stop. Elle venait de stopper enfin de marquer son retrait de ce combat opposant deux points de vue diamétralement différents. Son choix était dicté mais eux, la laisserait-il hors de ce cirque infernal ? Pas sûre... Entre la langue bien pendue de Nyx et la raison de l’homme, Temperencce sentait qu’elle n’allait pas tarder à retourner se battre au côté de l’auror dans l’optique de protéger Nyx d’elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Une place animée

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 Une place animée

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.