AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 3 sur 3
Une place animée
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Temperence Black
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard

Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Mar 6 Juin 2017 - 23:44


Temperence avait vu la foule mais avait décidé de ne rien dire. Elle cachait se sentiment d’agacement naissant. Etre observée comme une bête de cirque n’avait rien de plaisant mais la brunette faisait avec, mieux valait que les gens observent en silence plutôt qu’ils ne prennent part à la bataille. Malheureusement pour eux, le spectacle fut de courte durée. Artemis endossa son rôle d’auror et fit fuir les passants trop curieux. Le pire dans cette situation, c’était qu’il venait d’arracher un rire amusé à la brunette. Si un jour on lui avait laissé entendre qu’un auror pouvait demander aux gens de passer leur chemin de cette manière, elle aurait sûrement dit à ce « on » qu’il pouvait toujours rêver pour qu’un tel événement se passe.

« ... on ne prend conscience des choses que lorsqu'on est sur le point les perdre... »

A peine eut-il terminé son sermon contre les passants et les commères, qu’il reprit celui à destination de Nyx. Il y allait fort mais chaque parole était juste. Il avait raison sur toute la ligne et pas seulement sur un bout de phrase. Temperence essaya de se mettre à la place de Nyx, juste quelques instants.

Elle se revoyait elle par le passé. Totalement sous l’emprise de la drogue qui s’amusait à fumer sa vie plus vite qu’elle ne fumait les petits bâtons meurtriers. Elle ne se piquait pas et ça, jamais elle ne l’aurait fait mais elle fumait. Elle avait fumé. Elle fumait encore mais la dose de tabac qui entrait en contact avec son organisme était si infime que même un médicommage n’aurait pu dire qu’elle avait un passé de fumeuse. La magie de la magie. Cependant, elle s’imaginait plutôt bien à la place de la jeune fille. Elle aurait sûrement eut la même réaction alors qui était-elle pour la juger ?

Puis voilà que ça recommençait. Telle une boucle infernale, les actions se suivaient sans exotisme. L’auror parlait, Nyx répliquait et Temperence répondait. Un cercle vicieux. Sans vraiment de surprise, elle répliqua une remarque à Artemis avant de se tourner vers Temperence pour lui glisser quelques mots. Cependant cette fois-ci, elle trouva plus intéressant de se la jouer confidentiel.

Temperence sentait l’air sortant de la bouche de Nyx caresser sa peau et ses mots glissaient avec douceur le long de son cou. La brunette en eut un frisson et le coup se propageât le long de son échine. Voir une personne aussi proche d’elle la perturbait. La dernière personne qui s’était amusé à cela, ils avaient été batifoler hors des sentiers battus. Un bon souvenir quelques peu gênant mais un bon souvenir quand même.

Temperence sourit en la voyant se retirer, remettre de la distance entre leur deux corps. Ainsi elle connaissait Ellana. La petite Princesse. Temperence ne la connaissait que peu mais elle l’appréciait mais elle n’allait pas lui parler de Nyx, elles étaient assez grandes pour s’amuser toutes les deux, Temperence n’avait pas à intervenir là-dedans, elle avait sûrement d’autre chats à fouetter qu’une histoire d’élèves.

Temperence fixait le regard scrutateur de Nyx. La droguée commençait à comprendre que Temperence avait beaucoup de choses à cacher, que la face qu’elle montrait n’était qu’un voile recouvrant un vrai visage bien plus hideux. Elle en avait fait des merdes la brunettes à la gueule d’ange. Mais tout cela appartenait au passé, à la France. Ici, elle était une nouvelle fille. Elle ne disait pas non à un joint de temps à autre mais seulement quand la compagnie était bonne, jamais seule histoire de toujours avoir une personne sur qui compter, une épaule où elle pouvait s’appuyer pour ne pas dévier de la trajectoire qu’elle avait écrite en traversant l’océan.

«Chacun n’est pas ce qu’il est réellement. On est tous des ombres avec nos secrets et nos conneries mais sache Nyx qu’Artemis a raison. Le passé nous rattrape toujours et il frappe souvent là où on ne l’attend pas. Le jour où le mien ressurgira, il me prendra en combat singulier et seulement à ce moment-là je verrais qui je suis réellement. Alors peut-être que pour toi les aurors sont stupides et inutiles mais pour moi, ils sont plus que tu ne le penses... »

La brunette laissa voguer son regard entre Artemis et Nyx. Une partie d’elle-même espérait avoir marquer l’homme, avoir écrit à l’encre indélébile que la brunette souhaitait devenir auror pour définitivement laisser un passé ténébreux derrière elle, sans possibilité de récidive. Elle espérait aussi avoir semer le doute quant à sa véritable identité, qu’elle n’était pas toujours celle qu’elle paraissait être, qu’elle venait de marquer le fossé existant entre l’être et le paraître.

« Sur ce, je pense que cette discussion n’avancera pas plus. L’un dit noir, le second crie blanc et le dernier souffle gris. Même si plus d’arguments tendent en ta défaveur Nyx, je pense que cette joute verbale est vouée à un match nul. »

Stop. Elle venait de stopper enfin de marquer son retrait de ce combat opposant deux points de vue diamétralement différents. Son choix était dicté mais eux, la laisserait-il hors de ce cirque infernal ? Pas sûre... Entre la langue bien pendue de Nyx et la raison de l’homme, Temperencce sentait qu’elle n’allait pas tarder à retourner se battre au côté de l’auror dans l’optique de protéger Nyx d’elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Une place animée

Message par : Artemis Lhow, Ven 9 Juin 2017 - 11:39


Nyx sembla perturbée par les propos du jeune homme et ses attaques se firent plus douces. Avait-il réussi à toucher une corde sensible ? Aucune idée, mais elle campait toujours sur ses positions. Avec moins de force, mais pas moins d’obstination. Elle avait la tête dure et les épaules solides il fallait bien le reconnaitre. Mais sa chute n'en sera que plus douloureuse le jour où celles-ci s’affaisseront. Elle n'avait certainement pas mauvais fond, mais une mauvaise expérience de vie vous change une personne ...

Puis vint le tour de Temperence. Elle confirma les dires du jeune homme qui salua son secours d'un léger mouvement de tête. Ses paroles semblaient calculés et pensés pour faire leur effet. De simples paroles ne suffisaient pas pour faire d'une personne un Auror, mais c'était prometteur. Elle se retira de la discussion avec tact , mais restait aux côtés du garçon.

Artemis reporta son attention sur Nyx. Il ne savait pas vraiment sur quel pied danser ... et dans son état, il doutait clairement de pouvoir la convaincre de quoi que ce soit. Il soupira. Passa sa main dans es cheveux et reprit la parole doucement, pesant ses mots.

« Cette discussion ne va nul part ... tu ne te laissera pas convaincre, je le sent bien et pour ma part je ne cède que lorsque que je suis en tord ce qui n'est malheureusement pas le cas aujourd'hui. Je suis sincèrement désolé que tu ais pris notre altercation de la dernière fois à titre personnel, mais je maintiens mon invitation, tu trouveras toujours une oreille à l'écoute si le besoin s'en fait sentir. »

Il était sincère. Comme toujours d'ailleurs. Il n'avait pas pour habitude de mentir, les mensonges lui hérissait le poil. Sa nature calme était un avantage indéniable, mais qui pouvait également surprendre. Car s'il n'était pas rancunier, il pouvait toutefois exploser et faire de nombreux dégâts comme ça avait été le cas lors de leur précédente rencontre. Il espérait simplement ne plus avoir à intervenir de la sorte avec elle...

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une place animée

Message par : Nyx Spero, Sam 10 Juin 2017 - 23:41


Son regard s’était bloqué sur la Serpentard en face d’elle. Elle avait plutôt l’air perturbé lorsqu’elle s’était approchée d’elle. Donc… mademoiselle craignait le contact ? Plutôt amusant aux yeux de Nyx. Cependant, elle se demanda le Pourquoi du Comment. A quoi pouvait-elle penser à cet instant précis ? Elle n’en savait rien, et sa curiosité commençait sérieusement à s’intensifier. Une curiosité qui ne devrait pas exister mais qui était bien présente. Elle aurait aimé savoir manipuler la légilimancie en ce moment même, juste pour faire taire cette curiosité.

Des paroles vinrent se joindre à la réflexion. Des paroles qui ne firent qu’accentuer cette curiosité. Qu’avait-elle fait de si horrible pour sortir ce genre de paroles remplies de sens ? Sous ses airs de bonnes élèves et de filles sages, qu’avait-elle réellement à cacher ? Elle préféra ne pas tirer de conclusions sur la brunette et s’attendre à tout, finissant son discours en beauté. Elle n’avait pas tort, cette conversation ne menait à rien. Mais, ce n’était pas de sa faute. Les narrateurs avaient choisi ça, alors elle était obligée de rester là, pour enquiquiner le monde.

Ce fut au tour d’Artemis de jouer. Un très beau parleur celui-là lorsqu’il ne se servait pas de sa baguette. Un jeu de mauvais goût. Pensait-il sérieusement qu’elle allait venir vers lui, en mode « ami-ami, copain-copain, le monde est joli, houhou ». Certainement pas. Elle en avait marre de tout ça. Temperence avait raison. Tout cela ne menait à rien. Alors, que devait-elle faire ? Seulement partir ? Oui elle aurait bien aimé si sa narratrice lui en donnait la possibilité. Seulement, voilà, elle était là pour les embêter, alors il fallait qu’elle reste. Elle allait jouer. Son regard sur Artemis, sourire au coin, elle s’approcha de lui.

- Une oreille à l’écouter ? Pour finir ligoter par la suite ? Je suis sûre que tu serais capable d’agir de la sorte avec des proches… Enfin bref, ne joue pas à ça avec moi. Ton petit manège je te ligote et ensuite je te propose mon aide, c’est pas génial. Et puis, si je me confie à toi, ça voudrait dire que je te respecte un minimum, ce qui n’est pas du tout le cas. Et puis, comme tu l’as si bien dit, j’ai déjà menti sur mon âge, alors tu ne peux pas savoir sur quoi je mens encore…

Nyx faisait face à l’Auror. Provocation ? Légèrement. Il fallait bien le chercher Monsieur j’aime jouer avec MA baguette pour LIGOTER tout le monde. Et puis, sérieusement, il s’attendait vraiment à ce qu’elle vienne pleurer sur son épaule ? À en mourir de rire. Vraiment… hilarant.

Mais, elle n’en avait pas fini. Elle n’avait pas oublié la jeune femme à côté d’eux. Une fille qui cachait très bien son jeu. Après tout… elle était une Serpentard. Ce n’était pas si surprenant que ça lorsqu’elle réfléchissait bien. Nyx s’approcha d’elle. Elle s’avait qu’elle craignait le contact. Elle plongea ses yeux émeraudes dans les siens. Puis elle s’approcha de nouveau de son oreille.

- Tu caches très bien ton jeu. Mais dis-moi… de quoi as-tu peur pour te tourner vers un Auror ? Est-ce réellement la bonne décision ? Tu as l’air intelligente, mais j’ai l’impression que ton passé te domine beaucoup trop…

Nyx s’éloigna de son oreille pour la regarder dans les yeux. Petit sourire aux lèvres.

- Je pense que tu sais me trouver si tu as besoin de… te changer les idées.

Clin d’œil en sa direction. Oui, elle comptait bien recroiser cette fille. Et quand ça arrivera, elle espérait que sa curiosité allait un peu s’estomper…
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Une place animée

Message par : Artemis Lhow, Lun 12 Juin 2017 - 10:32


Alors qu'il avait su garder son calme jusqu'à présent, Artemis sentit son visage se durcir considérablement à l'évocation de ses proches. Qui était-elle pour se permettre de parler ainsi ? Son sang ne fit qu'un tour lorsqu'elle enfonça le clou d'avantage en annonçant noir sur blanc n'avoir aucun respect pour lui. Ce n'était pas nouveau, mais il y avait des bornes à ne pas dépasser. Sa patience avait été mise à rude épreuve tout au long de cette discussion. Et sa patience avait des limites.

Il se leva doucement, ne quittant pas des yeux les iris de Nyx. S'il s'écoutait, elle finirait l'après-midi en dégrisement avec une nouvelle amende, mais il était sûr que cela ne servirait à rien. Elle avait la tête aussi dure que du granit et lui faire comprendre quoi que ce soit semblait mission impossible. Il se contenta donc de mettre les choses au point et de lui donner un dernier avertissement.

« Faites bien attention mademoiselle Spero. Ma patience à ses limites. Si vous trouvez injuste d'avoir été ligoté, continuez à me manquer de respect de la sorte et vous regretterez que je ne vous ligote une fois de plus. Si vous n'êtes pas capable de reconnaitre une personne sincère, vous ne vous attirerez que des ennuis. Mais visiblement c'est ce que vous recherchez non ? »

Ne lui laissant pas le temps de répondre, il se détourna et s'adressa à Temperence. Si Nyx venait à ouvrir la bouche une nouvelle fois, il savait qu'il ne parviendrait pas à garder son calme plus longtemps et il préférait éviter d'avoir à l'enfermer. Son ton, froid et dur, s’adoucît considérablement.

« Je suis désolé que vous ayez eu à supporter cela, mais n'hésitez pas à passer au ministère, mon bureau vous sera toujours grand ouvert. Se fut un plaisir mademoiselle Black. »

Lui adressant un dernier signe de tête, il fit demi tour et eu le temps d'observer une dernière fois cette fille qui commençait à l'insupporter, elle et son comportement de gamine irresponsable et capricieuse, avant de disparaitre dans un craquement sonore.

Artemis s'en est allé. Merci à vous deux ! Razz

Revenir en haut Aller en bas
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Lun 12 Juin 2017 - 11:14


Nyx jouait la provocation avec l’auror qui semblait assez patient pour ne pas montrer sa colère. Elle le blessait mais lui, il lui tendait des perches visant à la tirer vers un univers plus sûr pour elle. C’était donc ça être auror ? Travailler même lorsque l’heure de la pause était venue ? Disserter avec les personnes sur des sujets bancals et essayer de rester maître de ses émotions sans la moindre défaillance ?
Ce métier l’attirait de plus en plus. Il demandait presque les mêmes qualités que celles requises pour les lords noirs, les mangemorts. Il fallait de la rigueur mais pas que. Il fallait du... du sociale ? Savoir parler aux gens, savoir les écouter et les aider. Ce travail n’était-il pas celui des psychomage ?

Temperence observait cette joute verbale se poursuivre. Elle était celle qui chantait gris mais la teinte du gris qu’elle chantait tirait plus vers le blanc de l’auror que le noir de Nyx. Bien qu’elles aient le même âge, un an d’écart tout au plus, la brunette se sentait plus vieille que la droguée, plus mature. Temperence n’aimait pas avoir se sentiment de supériorité alors qu’elle savait pertinemment qu’elle était loin d’être meilleure ou plus innocente.

Comme attirée par Temperence, Nyx s’approcha d’elle une nouvelle fois. La distance les séparant était de plus en plus faible et cela n’était pas pour plaire à Temperence qui aimait garder une certaine notion de distance avec les gens. Elle aimait garder sa bulle de sûreté, sa barrière de protection mais là, Nyx ne se gênait pas pour passer outre. Un nouveau frisson naquit le long de la colonne vertébrale de Temperence tandis que Nyx lui susurrait les mots au creux de l’oreille. Temperence jurait que ses cheveux, les tout petits cheveux de sa nuque, venaient de s’hérisser, formant ainsi une chose que l’on appelait chair de poule sur sa peau translucide.

La distance séparant les deux jeunes femmes était si minime que cela provoqua un mouvement de gêne de la part de Temperence qui se recula légèrement, du moins qui essaya alors que le dossier du banc l’empêchait de faire le moindre geste. Elle était prise au piège entre un banc et une femme. Drôle de situation pour une brunette sans histoire depuis quelques temps. Elle avait fait des âneries en Angleterre mais rien qui ne méritait un tel enclavement. Mais les âneries étaient-elles réellement des âneries ? Etait-ce réellement de sa faute si elle avait eu une courte aventure avec un auror alors que les deux se frappaient dessus avec hargne. Cette nuit-là, elle avait gagné une manche sur trois mais la nuit qu’elle avait passé après pouvait aisément compter comme une victoire du charme féminin sur la raison masculine.

« Tu caches très bien ton jeu. Mais dis-moi… de quoi as-tu peur pour te tourner vers un Auror ? Est-ce réellement la bonne décision ? Tu as l’air intelligente, mais j’ai l’impression que ton passé te domine beaucoup trop… »

Elle cherchait... Elle la cherchait. Le petit oiseau essayait d’attiser la colère du serpent. Il voulait jouer avec le feu et les nerfs de l’animal au sang froid. Temperence resta de marbre. Ses joues prirent une teinte rosée à cause de la distance insuffisante mais elle resta le visage figé dans une émotion de neutralité. On pouvait apercevoir quelques veines se balader sous les yeux de Temperence, du moins Nyx pouvait les voir aisément. Elle pouvait admirer le côté transparent de la peau si pâle de la brunette. Lentement, Nyx se dégageât du cou de la brunette pour figer son regard dans celui de Temperence. Un combat de regard. Nyx allait-elle être engloutir par les abysses que formait les yeux de Temperence ? Bonne question. Question que seul le temps pourrait élaguer.

« Je pense que tu sais me trouver si tu as besoin de… te changer les idées. »

Puis un clin d’œil. Elle l’aguichait comme cela n’était pas permis et c’en était presque gênant pour la brunette qui aimait se faire discrète. Temperence n’eut le temps de répliquer que l’auror revint à la charge. Il lança des paroles froides, une promesse de représailles en cas de nouveau débordement.

Artemis fit volte face vers Temperence.

« Je suis désolé que vous ayez eu à supporter cela, mais n'hésitez pas à passer au ministère, mon bureau vous sera toujours grand ouvert. Se fut un plaisir mademoiselle Black. »

Le ton qu’il venait d’employer pour la brunette était plus doux et sympathique, il attirait à la gentillesse. La proposition qu’il fit, fit plaisir à la brunette qui pourrait enfin avoir un entretien convenable et peut-être que durant cet entretien elle ne serait pas coupée par une énergumène comme Nyx ou par autre chose. Quoique....

« Au revoir Monsieur Lhow, je vous remercie de votre écoute et ne vous inquiétez pas pour le dérangement, cela m’a permis de me donner une nouvelle idée sur le métier d’Auror. Je vous enverrais un hibou pour vous prévenir de ma venue. » La brunette sourit tandis que l’homme disparut de la petite place. Elle était contente, maintenant elle savait qu’elle pouvait poser des questions sans craintes à ses hommes que les journaux peignaient comme de véritables héros.

La douceur passée, elle se devait maintenant de répondre à Nyx. Ou pas. Soit elle jouait l’ignorance et faisait comme si Nyx ne lui avait jamais soufflé ces quelques mots ou bien elle rentrait les deux pieds dans le plats d’un seul et même coup.

« Nyx... Tu n’as pas besoin de connaître mon histoire ni même de me connaître. Garde juste à l’esprit que je suis plus dangereuse que tu ne le penses. Je ne suis peut-être pas méchante mais je peux le devenir et croit moi, tu n’en a pas envie, tout comme tu n’as pas envie de connaître les raisons qui me poussent à avancer vers une voie plus... sûre ? Plus pure ? »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une place animée

Message par : Nyx Spero, Mer 14 Juin 2017 - 3:50


Un changement de comportement brutal de la part de l’Auror. Rien qui ne la touchait pourtant. Nyx leva les yeux aux ciels une fois son discours fini. Décidément, il ne comprenait toujours rien. Typique des males ça. Après s’être adressé à Temperence voilà que le jeune homme se contenta de disparaître dans un craquement sonore juste après lui avoir adressé un dernier regard.

*Ne t’inquiètes, pas. On se reverra bientôt. On en a pas fini*

- Nyx... Tu n’as pas besoin de connaître mon histoire ni même de me connaître. Garde juste à l’esprit que je suis plus dangereuse que tu ne le penses. Je ne suis peut-être pas méchante mais je peux le devenir et croit moi, tu n’en a pas envie, tout comme tu n’as pas envie de connaître les raisons qui me poussent à avancer vers une voie plus... sûre ? Plus pure ?

Nyx se tourna vers elle. Ses paroles la surprirent. Jamais elle n’aurait pensé avoir une telle conversation avec cette fille. Une fille qui semblait pourtant des plus banales à ses yeux. Mais, elle cachait très bien son jeu, elle devait l’admette. Sa curiosité grandissait chaque seconde qu’elle restait là, devant elle, à la regarder. Qu’avait-elle à cacher d’aussi horrible ? Qui étaient ses vieux démons du passé ?

De ses deux émeraudes, elle se contenta de la regarder sans une parole. Je suis plus dangereuse que tu le penses… Je ne suis peut-être pas méchante mais je peux le devenir et croit moi, tu n’en as pas envie… De douces paroles raisonnant à ses oreilles. Des mots qu’elle n’aurait pas dû prononcer si elle voulait qu’elle la laisse tranquille. Savait-elle où elle s’était fourrée ? Non, elle ne le savait pas encore. Mais, si tout allait bien, elle allait le savoir bientôt.

- Eh bien, tu as de la chance, tu as devant toi une personne qui aime jouer avec le danger. Alors, je t’en prie, énerve-toi contre moi. A part si tu préfères simplement te détendre dans un coin avec moi, un peu plus loin et repartir sur de nouvelles bases.

Sourire au coin. Qu’allait-elle donc faire ? Allait-elle accepter cette proposition ou allait-elle se contenter de se tenir sage ? Comme elle prétendait l’être lorsqu’elle n’enlevait pas ce masque qui cachait sa vraie nature.


- Enfin… à part si tu as peur, bien sûr. Je comprends très bien. Tu t’engages dans une vois plus sûre, ce n’est donc plus ton délire tout ça. Et puis, finalement, c’est peut-être toi qui veut garder les distances avec moi ? Tu as peur de retomber dans un petit cercle vicieux ? Mmh… ça n’arrivera pas si tu sais te gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Sam 24 Juin 2017 - 22:19


« Eh bien, tu as de la chance, tu as devant toi une personne qui aime jouer avec le danger. Alors, je t’en prie, énerve-toi contre moi. A part si tu préfères simplement te détendre dans un coin avec moi, un peu plus loin et repartir sur de nouvelles bases. »

Aller se détendre... Que sous-entendait-elle par là ? Il y avait bien des moyens de se détendre dans un coin. Deux personnes pouvaient faire bien des choses dans un coin sombre. Bien des manières et toutes aussi pures que tournées vers le mal.

« Enfin… à part si tu as peur, bien sûr. Je comprends très bien. Tu t’engages dans une vois plus sûre, ce n’est donc plus ton délire tout ça. Et puis, finalement, c’est peut-être toi qui veut garder les distances avec moi ? Tu as peur de retomber dans un petit cercle vicieux ? Mmh… ça n’arrivera pas si tu sais te gérer. »

Temperence émit un petit rire cristallin et amusé. Plus son délire ? Ca l’amusait. Elle avait capté de Nyx parlait d’aller s’envoyer en l’air avec un bout de tabac jamaïcain et même si Temperence ne fumait plus, elle ne se privait pas d’un petit bout de plaisir de temps à autre. Si elle ne fumait plus de cigarettes achetées chez les moldus, dans les bars et brasseries en vendant, elle ne disait que rarement non à une dose de tabac illégal. Celui-ci ne la rendait plus accrocs avec le temps et malgré sa promesse de changement, elle n’avait pas résisté à l’envie d’en fumer une nuit d’automne sous un kiosque avec un mec totalement ennuyé de sa journée. Elle ne dirait donc pas non pour une taffe au détour d’une rue non contrôlée.

« S’engueuler ne servirait à rien mais pourquoi pas... On pourrait aller se détendre toutes les deux si tu as de quoi. Personnellement, je n’ai plus rien que ce soit dans le sang ou dans les poches. »

Temperence lui sourit avec un sourire d’ange qui ne collait pas du tout avec ce qu’elles s’apprêtaient à aller faire mais de cette manière, la brunette semblait toute innocente, comme si elle pensait que le duo féminin allait aller jouer à la marelle dans un parc pour enfant. Cette bouille d’ange lui avait sauvé la mise quelques fois en France mais elle l’avait aussi pas mal dérangé durant ses années d’émancipation où elle devait se la jouer maligne pour commander de l’alcool au bar sans se faire prendre sur sa minorité.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une place animée

Message par : Nyx Spero, Dim 25 Juin 2017 - 14:48


LA de Temp Ange


La jeune femme en face d’elle avait l’air amusé par ce qu’elle venait de dire. Un changement de comportement. Elle avait un peu de mal à comprendre cette fille. Mais, ça lui plaisait de pas pouvoir la déchiffrer comme elle le souhaitait. Ça pimentait la chose. Un peu de difficulté était toujours plus agréable qu’une petite promenade paisible. L’auror était parti. Alors elle pouvait entièrement se livrer à l’amusement à présent. Quelque chose lui disait qu’elle n’allait pas regretter de ne pas être partie tout de suite.

- S’engueuler ne servirait à rien mais pourquoi pas... On pourrait aller se détendre toutes les deux si tu as de quoi. Personnellement, je n’ai plus rien que ce soit dans le sang ou dans les poches.


Petit sourire qui lui était destiné. Nyx la regardait avec curiosité. Que cachait-elle derrière sa petite bouille d’ange ? Elle était un peu surprise que celle-ci n’est pas refusée sa proposition. Yeux émeraudes la regardant. Elle avait vraiment l’air innocente et pure… mais l’était-elle vraiment ? Les personnes qui avaient l’air innocentes étaient souvent celles qui avaient le plus de choses à cacher. Etait-ce le cas pour Temperence ? Petit sourire au coin en sa direction.

- Très bien. Alors, allons-y. Tu ne vas pas être déçue.

Les deux jeunes filles s’éloignèrent de la population. Direction un coin tranquille. Où elles étaient sûres de ne pas être dérangées. Nyx sortit une petite boîte de sa cape. Ensuite, elle commença à rouler le petit bâton qui allait leur permettre de s’amuser un peu. Elle avait hâte d’en découvrir un peu plus sur Temperence. Cette fille l’intriguait. Une fois le roulage terminé, elle lui tendit.

- A toi l’honneur, je t’en prie.

Regard dans le sien. Petit sourire aux lèvres. La jeune femme ne se fit pas prier, et ne tarda pas à prendre le bâton pour l’allumer. Douce fumée s’évadant dans les airs. Bien qu’elle eût déjà fumé aujourd’hui, cette odeur lui avait manqué. Après quelques bouffées, la jeune femme lui fila le petit bâton. Fumée pénétrant dans ses poumons, l’envoutant. Elle savait qu’elle fumait beaucoup trop. Mais, ça ne la dérangeait jamais d’en allumer un nouveau. C’était plus fort qu’elle. L’appel était trop fort, et pourtant…

Nyx tourna la tête vers la brunette. Une idée lui était passée à l’esprit. Une idée qui n’annonçait rien de bon. Mais, qui allait lui permettre de s’amuser un peu… La Serpentard s’’approcha de Temperence, sourire au coin. Elle savait déjà que la jeune femme n’aimait pas lorsqu’elle se rapprochait. Avait-elle peur du contact ? C’était à voir… Elle ne pouvait pas savoir tant qu’elle n’avait pas fait l’expérience.

La regardant dans les yeux. Observant le reflet de son âme. C’était ce qu’on disait des yeux. Mais était-ce vrai ? Encore une chose à démontrer. Elle prit une bouffée du petit bâton, gardant bien la fumant dans la bouche, avant de doucement coller ses lèvres contre celles de Temperence, laissant la fumer naviguer…

Jouer avec les personnes était mal. Elle le savait déjà, mais ça ne l’empêchait pas de recommencer. Il y avait déjà sûrement une place à son nom en enfer. Elle en était certaine. Mais, pour l’instant, elle était encore en vie et elle comptait bien s’amuser du mieux qu’elle pouvait…
Revenir en haut Aller en bas
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Jeu 20 Juil 2017 - 23:35


« Très bien. Alors, allons-y. Tu ne vas pas être déçue. »

Temperence laissa Nyx mener les premiers pas de cette danse peu recommandable. Elle laissa la serpentard la tirer vers un coin où moins de personne aurait le loisir d’observer le spectacle de deux brunes s’envoyant une clope entre les lèvres et une fumée malsaine repeindre leurs poumons avec une encre noire. Encre noire de la mort et de la folie réconfortante du tabac jamaïquain. Temperence savait qu’elle jouait à un jeu dangereux, qu’elle marchait sur un fil instable à l’instar de celui du funambule qui était des plus stables. Elle dansait sur sa vie sans faire attention à l’usure des pas sur son existence passagère à la surface de cette planète-mère qu’était la Terre. Les doigts de Nys s’activèrent et conçurent un bâtonnet qui allait la propulser dans la stratosphère lorsque le doux poison de la drogue coulerait dans son sang sain depuis longtemps...

« A toi l’honneur, je t’en prie. »

Attrapant la cigarette mortelle, Temperence l’observa et plongeât son regard dans celui de Nyx, une lueur de défi joignant leurs yeux dans cet espace confiné. D’un coup de main agile, la flamme sortit du briquet pour venir embrasser avec passion le bout de la clope. La flamme fit d’embraser le papier fin un millième de seconde et fit rougeoyer le tabac avant de laisser s’échapper une douche fumée grise dans l’atmosphère aussi malsaine que pleine de défis étendue entre les deux camarades de classes. Lentement, la brunette leva le bras et laissa le bout du bâton glisser sur ses lèvres pâles avec délicatesse avant d’aspirer l’air impure coulant à travers le filtre de la cigarette.

Fumée douce et goût inimitable.
Délice coulant dans ses poumons.
Fumée s’échappant de ses lèvres entrouvertes.
Temperence laissa la fumée faire le tour de ses poumons et en sortir par la même voie que l’arrivée avec délicatesse, laissant l’épaisse fumée s’envoler avec légèreté dans une nuée d’arabesque aux courbes des plus aguicheuses. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas senti la drogue couler dans sa gorge avant de se glisser dans son sang, créant ainsi cette univers engourdit et le brouillard dans son esprit. Étrangement, elle n’avait plus tant l’habitude de sentir ce poison couler dans ses veines et pourtant merlin seul savait tout ce qu’elle avait pu fumer par le passé. Elle était loin d’être une sainte la petit poupée qu’était Temperence... Poupée née des anges et habitée par le diable...

Alors que Temperence laissait Nyx lui arracher la cigarette des mains avec délicatesse, le cerveau de la brunette se laissait couler dans la bien. Dans la langueur et l’ataraxie. Cela n’était en aucun cas respectable et raisonnable mais une clope au tabac vicieux n’allait pas la tuer... du moins pas maintenant ni même à cet endroit. Retrouvant le regard profond de Nyx, le silence régnait en maître entre les deux jeunes femmes. Un silence qui en disait plus long que certains discours tout aussi barbant qu’inutile.

Sans qu’elle ne s’en aperçoive, Nyx rapprochait son visage, collant doucement leur pour sceller la fumée dans un baiser empoisonné. C’était bon. Bon et sucré. La fumée naviguant entre les deux jeunes filles, la fumée prise en otage entre deux paires de poumons. Le baiser de la mort. Temperence s’était toujours opposée à faire cela, à laisser les vapeurs toxiques vagabonder entre deux êtres. C’était une première pour la française et étrangement cela ne la dégoûta pas. Le mélange de saveur était délicat et sucrée. Il y avait le goût du tabac, l’haleine mentholée de Nyx et le souffle sucré de Temperence. Un joyeux mélange de saveurs aussi succulentes et meurtrières.

Lentement, les lèvres se détachèrent, laissant enfin la fumée de la cigarette monter vers le ciel et s’évaporer dans le vent. Les joues rosies par le baiser, Temperence était légèrement désarçonnée. Elle n’aimait pas particulièrement le contact physique mais là l’expérience avait été particulière et délicieusement envoûtante pour la jeune fille qui se plaisait aussi bien entre les bras forts d’un homme ou ceux délicats d’une demoiselle. La brunette laissa glisser ses barrières tel une fleur glissant sur le cours d’eau calme d’une rivière.

Lentement, la brunette reprit le bâton mortelle à la demoiselle et le reporta à ses lèvres, aspirant une nouvelle fois les vapeurs toxiques et libératrices jusque dans ses poumons cicatrisés. Doucement, la cigarette brûlait et les cendres tombaient sur le sol dur. Au rythme où allaient les choses, la cigarette unique allait être accompagnée d’une seconde... d’une troisième et... pourquoi pas d’une quatrième ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une place animée

Message par : Nyx Spero, Mar 29 Aoû 2017 - 6:40


Mais non je ne suis pas en retard Ange
Nyx a encore 17 ans dans ce RP.


Petit oiseau, es-tu en train de te perdre de nouveau ?

Lèvres que je n'avais goûté, d'une douceur surprenante. Douce saveur caressant mes sens, et mon être tout entier. Petit bâton de bois faisant ses effets, continuant à naviguer entre deux personnes. Je la scrutais de mes yeux émeraudes, cherchant à comprendre cette personne qui cachait si bien son jeu sous son air d'innocente jeune fille. Qui étais-tu donc...? Qui voulais-tu être...? Etait-ce vraiment cette personne qui te comblait ? Tant de questions qui n'avaient pas de réponses. Des réponses difficiles. Que ce soit pour elle ou pour moi-même.

Douce fumée se dissipant dans l'air...


Tu fumais et je te regardais profiter, affichant un sourire sur mes lèvres. Tu semblais être gênée, mais tu ne semblais pas avoir peur. Voulais-tu donc jouer ? Bâton de feu fini, je continuais à la regarder, sentant mes paupières devenir toujours plus lourdes. Une Habitude. Mon quotidien. J'étais sensée en avoir honte, mais... aucune honte ne régnait en moi. Je fuyais la réalité à ma façon. C'était ce qui me permettait d'avancer dans ce monde de brutes. Cependant... étais-ce la bonne solution ? J'en doutais, mais c'était la meilleure que j'avais trouvé jusqu'ici.

Tout n'était qu'illusion...

Après quelques minutes, un nouveau bâton de feu entra en jeu. Je jouais avec le feu, mais c'était mon occupation préférée : le danger. C'était un mauvais plan, pourtant c'était celui que je pratiquais le plus souvent. Lèvres rencontrant de nouveau cette cigarette spéciale, je jouais avec la fumée après l'avoir faite pénétrée dans mes poumons déjà bien endommagés. Je ne m'en rendais pas bien compte, mais les conséquences allaient arriver lorsque je m'y attendais le moins. Je le savais, mais cela ne m'empêchait pas de continuer et de recommencer.
_Cercle vicieux.

Mes yeux te regardaient. Te fixaient. Je finis par m'approcher une nouvelle fois de cette petite poupée, posant doucement une main sur sa joue, laissant place à la délicatesse. Petit sourire aux lèvres, je me demandais bien ce que la demoiselle pouvait ressentir à cet instant présent. De la peur ? De la haine ? De la gêne ? Tant de possibilités, mais comment savoir quelle est la bonne ? Je laissa ma main glisser, rompant le contact avec sa peau douce, avant de lui passer le bâton de feu. Mon regard se stoppa quelques instants sur ses lèvres, me demandant si je devais les récupérer une nouvelle fois... Cependant, je décida de rester sage, et d'entamer la conversation.

- Pourquoi te caches-tu derrière ce petit air innocent ?

_Simple Question.
Allait-elle y répondre ? Ou du moins, y répondre honnêtement ? Je l'espérais pour assouvir cette curiosité qui commençait à être beaucoup trop présente. Je savais que la jeune femme portait un masque, mais lequel portait-elle ? La curiosité pouvait être un atout, comme un vilain défaut. A cet instant, c'était un défaut. Je voulais en savoir beaucoup trop sans même connaître le pourquoi du comment. Je grillais des étapes, voulant foncer tout droit pour atteindre l'objectif à peine cogité.

Muette devant elle.  
Attendant une réponse,
Qui n'arrivera peut-être jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une place animée

Message par : Temperence Black, Sam 9 Sep 2017 - 19:46


La fumée.
Elle fumait.
Elle se faisait fumer par la fumée.
Les doux volutes dessinaient des arabesques complexes dans l’atmosphère. Des traînées grises et blanches s’évaporaient dans les airs et le bout rougeoyait avec une délicatesse surprenante. Il y avait longtemps que Temperence n’avait plus fait ça. C’était étrange la sensation que lui procurait ce retour dans le passé. La nostalgie des bonnes choses qui causaient plus de mal que de bien. Elle était peut-être un peu maso la petite brunette à l’allure angélique.

La première cigarette s’éteignit et termina sa course écrasée contre le mur. Un peu de tabac tomba sur le sol tandis qu’une deuxième bâton se mis à rougir. Un nouveau rouleau de papier fin comblé avec un tabac jamaïcain sûrement illégal mais après tout… c’était à ça que servaient les règles. A être enfreintes.

De nouveau elle voguait. Elle volait. Elle fuyait des lèvres de Nyx pour s’évaporer. O douce fumée. Si tu savais tout le mal que tu faisais à ces deux jeunes filles en allant chatouiller leurs poumons encore enfantins.

Une main qui se levait.
Une paume qui se posait.
Des doigts qui s’envolaient.
Une douce caresse venait de rencontrer la joue d’une belle brunette. La paume était tiède et transmettait ne once de chaleur contre la peau froide de Temperence. Un contact électrisant et qui faisait se sentir bien. Le genre de contact qu’on appréciait lorsqu’on était enfant. La chaude main d’une mère contre une joue mouillée de larmes.

Temperence ferma légèrement les yeux à ce contact furtif et attendrissant. C’était sûrement la chose qui lui avait manqué et fait sombrer dans une douce folie destructrice. Une douce folie qui la tourmentait toujours. Moins qu’avant mais toujours présente. Une ombre au tableau, une faille à son sourire, une goutte de pluie lors des beaux jours, un trouble sur l’eau calme. C’était la fausse note de la mélodie de sa vie. Un accord dissonant dans un monde qui ne pardonnait pas la moindre faute. Un monde où il fallait que tout aille droit alors que les gens allaient tous de travers.

Attrapant le bâton de dynamite, elle laissa ses lèvres se poser à l’endroit où celles de Nys s’étaient reposées quelques secondes auparavant. Elle songeât un court instant que la jeune fille allait lui donner un nouveau nuage du fumée en lui soufflant directement entre les lèvres mais il fallait croire que les lèvres de Nyx avaient autre chose à faire. Elles bougèrent pour laisser couler une question. Une seule question.

« Pourquoi te caches-tu derrière ce petit air innocent ? »

Une question sur elle.
Une interrogation sur son paraître.
Une énigme sur son être.
Temperence s’était déjà posée cette douce question mais elle n’avait jamais cherché à y répondre. Elle ne se cachait pas vraiment, elle ne faisait pas réellement semblant. Elle était juste une fille entourée d’un halo sombre. Une fille ombrageuse. Une personne à l’aura un peu énigmatique.

Mais elle avait raison la jeune droguée. Qui était Temperence ? Qui se cachait-il derrière ce masque mignonnet ?

« Je ne me cache pas réellement. J’évince juste qui je suis réellement. Je suis une jeune femme dont le passé a été brouillé par les mauvaises personnes, dont l’histoire a été salie par des événements peu recommandables… »

Vague et brève. Elle n’avait pas de réponse concrète. Elle était une poupée fabriquée par les anges et contrôlée par le diable lui-même. Une créature comme il en existait toute une nuée sur Terre.

« Mais toi, qui es-tu ? Pourquoi une jolie jeune femme comme toi s’amuse-t-elle à se cramer de l’intérieur ? »

Retournement de situation.
Renvoyer la question.
Attendre une réponse.
Tirant une nouvelle fois sur la cigarette, laissant la fumée remonter dans ses poumons et sortir de sa bouche, Temperence tendit la main et caressa la joue avec délicatesse, faisant doucement traîner son sur la lèvre inférieure de Nyx avant de lui rendre le tabac jamaïcain savamment organisé dans ce petit cylindre à l’allure inoffensive.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Une place animée

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 Une place animée

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.