AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 4 sur 4
[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Shae L. Keats
Gryffondor
Gryffondor

[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Shae L. Keats, le  Lun 12 Nov - 23:42

le fauteuil comme royaume et les anguilles doucereuses du sommeil qui glissaient dans le crâne. Peut-être un dixième de seconde avant l'impact. Brutal, qui ne trouve pas son sens tout de suite dans la torpeur du réveil. J'pense d'abord aux morveux, encore lotis d'idées merveilleuses que l'un pousse l'autre à réaliser. Sauf que mes yeux se pose d'abord sur toi.  

j'avais fini par croire que personne ne venait plus ici. que l'autre con avait fini étranglé sans savoir si cela m'affectait. que toi t'avais refait ta vie avec d'autres potes, ailleurs. t'avais toujours été le plus doué de nous trois pour t'entourer. au fond t'étais celui pour lequel je m'inquiétais le moins, et c'est toi qu'on a laissé. alors je me lève, je te suis, mais le silence est gênant, même une fois de l'autre côté. je ne sais trop que dire. j'pensais pas que ça se déroulerait comme ça. les mots sortent pas. mais y en a aucun qui rattrapait deux ans et demi je crois. alors j'te regarde une seconde.

j'te vois trop comme un adulte-enfant. une créature mixte, piochant aux deux âges pour se créer le sien, un être à part. Qui selon l'heure du jour superpose les années, seulement lorsque les planètes sont alignées aux pleines lunes. Je t'ai vu comme un mythe avant de te voir comme un autre, partant du principe que tu parviendrais toujours à comprendre l'immuable, mais il semblerait qu'il te manque tout autant de cases qu'à moi. Alors je veux le silence si tu es là pour ne rien dire. j'ai laissé le mensonge à d'autres creux. Si les questions doivent être posées, et les mémoires salies, ainsi soit-il.
Mais parle, demande, bouscule, énerve-toi. j'sais plus marcher sur les gens moi.

j'pensais que tu serais parti aussi. suffisamment neutre pour t'inviter à parler. la question du troisième ne m'effleure même pas. j'crois qu'au fond j'ai jamais pu le sentir.
mais toi c'était pas pareil.
je t'ai pas vu devenir adulte, et j'ai plus la moindre idée de qui tu peux être. j'ai perdu tous mes repères, cinq minutes que t'es là et aucun meuble n'a bougé. j'comprends rien à ce qu'il s'est passé, t'avais l'autre encore quand je suis partie. puis c'était mieux comme ça, pour moi et pour eux. enfin c'est ce que je croyais à ce moment là.
dans les faits c'était pas ça.
Demande-moi tendre une perche pour chercher à titiller. maintenant réagis m*rde, fait quelque chose. sinon j'crois que je vais encore me tirer sans revenir. énerve toi, te laisse pas faire. me laisse pas croire que j'peux faire n'importe quoi sans conséquences sur les autres.
parle pu*ain.
parle.   
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Sam 24 Nov - 12:50

Leo te suit. Toi, tu ne sais toujours pas quoi lui dire. Pourtant, t'as envie. T'as envie de lui hurler dessus pour qu'il comprenne ce que son absence peut engendrer. Tu ne supportes pas d'être abandonné, et il l'a fait à répétition. Tu lui en veux. Tu lui en veux probablement plus qu'à n'importe qui d'autre en cet instant présent. Y'a cette rage au fond de toi, cette colère. Ou alors, c'est tout simplement de la tristesse. T'as du mal à faire la différence entre tout ça, tu laisses toujours sortir de la même manière de toute façon : en t'énervant comme un gosse capricieux. C'est tout ce que tu sais faire quand on te blesse réellement. Lorsque t'as l'impression que ça compte.

Il est calme. Beaucoup trop calme. Toi, t'es en train de bouillir de l'intérieur. Tu secoues légèrement la tête lorsqu'il expose sa pensée. Comme si toi, tu étais déjà parti. T'es le seul à être toujours resté, quoi qu'il arrive. T'es celui qui a dû vivre dans un appartement vide en espérant que ses souvenirs de bonheur partagés ici ne sont pas simplement qu'une illusion de son esprit. T'es celui qui a dû continuer malgré les absences inexpliquées et les départs précipités. T'es celui dont les questions silencieuses n'ont jamais eu de réponse, malgré le trou béant laissé dans ton coeur.

Tandis que tu l'observes, tu sens la colère qui monte, encore et encore. Il veut que tu lui demandes. Il veut que tu sois celui qui lance les hostilités. Il n'assume pas. Il n'assume rien, comme toujours. Il revient comme si de rien n'était, comme si tout était normal. Mais tout ne l'est pas. Malgré vos différends, tu pensais réellement compter pour lui. Tu pensais que votre amitié pouvait tout surmonter. Maintenant... T'es même pas sûr que tu puisses lui faire comprendre. Mais dans tous les cas, t'as besoin que ça sorte. T'as besoin d'essayer d'extérioriser. T'en peux plus de tout garder à l'intérieur.

- Te demander quoi ? Où t'étais ? J'm'en fous royalement. Ce que tu faisais ? Est-ce que t'as arrêté tes conneries pour tes gosses ? Est-ce que t'as pensé à leur mère en les emmenant loin ? Est ce que t'as pensé à moi en te cassant sans rien dire ? J'crois que j'connais déjà les réponses.

Et surtout, ce n'est pas l'important. Non, l'important est de savoir s'il se rend réellement compte de ce qu'il fait. Est-ce qu'il sait les conséquences que ses actes peuvent avoir sur son entourage ? Imagine-t-il même que ce soit possible qu'il y ait réellement des conséquences ? T'en es pas sûr. Mais tu ne peux pas t'empêcher de continuer. Ta voix gronde de colère. Tu hausses le ton sans même t'en rendre compte. T'as besoin de tout déballer. Et s'il faut le hurler pour qu'il t'entende, tu hurleras.

- J'pensais que t'aurais compris la dernière fois. J'pensais que t'avais vu à quel point ton départ, ne serait-ce que de la Crèche avait été douloureux. Mais t'as pas pu t'empêcher de recommencer, hein ? Faut que tu te foutes de tout... Quand est-ce que tu vas comprendre que t'es important ? Que tu comptes ? Que t'es pas tout seul ? T'es qu'un pu*ain d'égoïste. J'croyais pouvoir compter sur toi, peu importe ce qu'il se passe. Et toi, tout ce que tu fais, c'est disparaître sans prévenir. Tout laisser en plan. Et tu reviens comme si de rien n'était ? J'ai juste envie de t'éclater la tronche.
Shae L. Keats
Shae L. Keats
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Shae L. Keats, le  Mer 28 Nov - 12:47

J'en peux plus des non-dits, je supporte plus les tensions silencieuse. alors parle, crie, frappe mais fais quelque chose, remue toi un peu. J'en peux plus de ton côté passif, cette nonchalance insupportable même lorsqu'au fond tu bouillonnes. Explose un peu, envoie moi paître, dis moi que tu ne veux plus me voir mais fais quelque chose pu*ain. J'dépasse les limiites et t'as juste une rancœur silencieuse, aucune retombées. J'suis comme un gosse, fixe un cadre, empêche moi de te marcher dessus. Respecte toi ou je crois que j'prendrai même plus la peine d'essayer de te faire comprendre que tu vaux le coup. Et que tu mérites une forme de respect.

J'te demande pas de comprendre mes motivations. T'as pas toute les clefs en main. Mais que veux-tu que je te dise, j'peux pas tout te révéler. c'était devenu trop dangereux, j'ai failli crever butée par une raclure d'auror ? Dois-je préciser qu'Enzo et Tim vivent encore avec moi grâce au même auror ?
Qu'est-ce que ça apporterait.

Te demander quoi ? Où t'étais ? J'm'en fous royalement. Ce que tu faisais ? Est-ce que t'as arrêté tes conneries pour tes gosses ? Est-ce que t'as pensé à leur mère en les emmenant loin ? Est ce que t'as pensé à moi en te cassant sans rien dire ? J'crois que j'connais déjà les réponses. Et voilà ma colère qui monte à son tour. Pensé à lui ? Bien sûr, mais quand va-t-il comprendre qu'aussi important qu'il soit, il ne sera plus ma priorité. Jamais. J'ai deux parts de moi qui somnole dans la pièce d'à côté, j'voulais lui proposer d'être le parrain de Tim si nous n'avions pas été forcé de partir. Je tiens à son amitié plus que je ne me l'avoue, mais rien au monde ne passera avant mes gosses. Et si il n'est pas capable de le comprendre, autant partir maintenant de la crèche. Définitivement cette fois.
Et pourtant l'envie n'est pas là.

J'pensais que t'aurais compris la dernière fois. J'pensais que t'avais vu à quel point ton départ, ne serait-ce que de la Crèche avait été douloureux. Mais t'as pas pu t'empêcher de recommencer, hein ? Faut que tu te foutes de tout... Quand est-ce que tu vas comprendre que t'es important ? Que tu comptes ? Que t'es pas tout seul ? T'es qu'un pu*ain d'égoïste. J'croyais pouvoir compter sur toi, peu importe ce qu'il se passe. Et toi, tout ce que tu fais, c'est disparaître sans prévenir. Tout laisser en plan. Et tu reviens comme si de rien n'était ? J'ai juste envie de t'éclater la tronche.

Le ton est monté encore d'un cran, et si les mots touchent le besoin de vérité explose à son tour. Pas tant un sentiment d'injustice, mais un besoin d'expliquer, de faire comprendre. pu*ain Aza, mais quand est-ce que tu vas comprendre.
Tu t'empêches de trop crier, pour ne pas affiler les bambins endormis, mais l'envie ne manque pas Arrête de te penser qu'à toi juste une seconde m*rde. J'ai deux gosses, qu'est-ce que tu comprends pas là dedans ? T'es important, j'pensais que tu le savais, je t'ai filé un boulot, on a vécu en coloc, t'as gardé mes gosses. Mais que tu le veuilles ou non ce sont eux qui passent avant tout. Arrête de t’apitoyer sur ton malheur une seconde et regarde autour de toi. Tu crois vraiment que je t'aurais laissé comme ça si j'avais eu le choix ?

Le ton a claqué, les mots ne sont pas réellement regrettés, la colère l'a emporté. Pourquoi personne ne comprend qu'il est des moments où il est plus simple de disparaître. J'suis revenue moi au moins. Et je suis la seule apparemment. Alors la voix s'adoucit un peu, parce que si explication il doit y avoir, il en mérite bien une. C'était devenu trop dangereux pour nous ici. Y a un auror qui me courait après et qui a bien failli m'avoir. Il était hors de question que je les laisse prendre Tim et Enzo tandis que je moisissais à Azkaban.  
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Dim 6 Jan - 16:00

Tu écarquilles les yeux en entendant la réponse que te sers Leo. Tu sais très bien que ses gosses passeront toujours avant le reste, et t'es pas assez stupide pour lui demander de ne pas agir ainsi. Sauf qu'il se contente de fuir, encore et toujours, plutôt que d'affronter les choses. Et qu'il vienne pas dire que ça il le fait pour ses gosses, parce que t'es persuadé que même lui n'arrive pas à s'en convaincre réellement. D'un geste de la main, tu balaies toutes ses explications fallacieuses. Il est grand temps de le placer face à ses responsabilités pour une fois, qu'il arrête de se prendre pour une pauvre petite victime.

- Et donc tout ça ça t'empêchait de juste envoyer un hibou ? Un Patronus ? Ou simplement avec le miroir à double sens ? Te fous pas de moi, Leo, t'as juste choisi la solution de facilité, comme d'hab.

Et tes sentiments n'entrent pas en compte dans cette solution. Non, il n'y a que lui. Et ses gosses, accessoirement, mais d'un autre côté s'il les avait en plus abandonnés, là, pour le coup, tu lui aurais fait sa fête. Tu pousses un soupir, essayant de te calmer comme tu le peux. De toute façon, ça ne sert à rien de t'énerver sur lui, il fait exprès de ne pas comprendre.

- Laisse tomber. C'qui cet Auror, il avait quoi contre toi ?

Voir un peu si son excuse bancale peut au moins justifier le fait qu'il se soit éloigné ou pas.
Shae L. Keats
Shae L. Keats
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Shae L. Keats, le  Jeu 24 Jan - 14:50

Les mots sont sortis, et peu importe ce que t'en fais, ça me regarde plus, j'en ai plus rien à foutre. J'ai pas l'énergie de m'engueuler éternellement, m*rde, le perché à disparu, j'sais pas on pourrait s'inquiéter pour lui plutôt non ? Je t'ai laissé mais j'pensais pas que ça t'importerait autant, j'voulais être sûre qu'on soit intouchables. J'peux pas continuer à fuir encore et encore, je sais, mais pour le moment c'est ce qui me fait tenir, tu peux respecter je sais pas. Arrêter de penser qu'à toi, t'aurais pu te dire je pense, que j'avais mes raisons. T'es pas si con quand tu le veux bien. J'te demande pas de comprendre, mais d'accepter, j'suis là maintenant, j'suis revenu pour toi et pour Kohane, pour personne d'autre, j'ai plus rien qui me raccroche ici. Alors oui, j'ai choisi la facilité, parce que je n'voulais voir personne débarquer là-bas. Retraite nécessaire, y a des choses qui ne passent pas.

Un certain Mr.Lhow.

J'sais pas trop c'que je pense de lui d'ailleurs, j'veux dire il m'a tendue des mains en civil, ramassée et remise sur pied de force mais il a failli me buter un mois avant notre départ. Et il m'avait déjà arrêtée quelques jours avant.. Underlinden avait bien géré son truc d'ailleurs, l'excuse de la cure, les gosses à Thermidor. J'aurais presque pu lui pardonner s'il n'avait pas disparu aussi.  Me restait désormais en travers de la gorge la sensation d'être redevable à celui qui avait bien failli devenir mon meurtrier. Tu comprendras j'crois, tu connaissais mes allégeances de l'époque. J'pouvais pas risquer de mettre Tim et Enzo en danger. Quant à toi, t'as encore une fois de plus été un dommage collatéral. Alors hurle-moi dessus, crie, je l'entends, je le comprends. Je t'en tiendrai pas rigueur, mais me dit pas que j'ai eu tort de me tirer.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Dim 27 Jan - 20:02

Tu hausses un sourcil en entendant le nom de l'Auror qui en avait après Leo. Lhow, sérieusement ? Mais comment il se dém*rde pour se faire des ennemis pareils ? T'es bien placé pour savoir que Lhow peut être très ch*ant, mais clairement, t'as du mal à croire qu'il ait failli buter Leo juste comme ça.

- Et t'as fait quoi pour qu'il manque de te buter ?

Tu le connais, Lhow. Tu sais très bien que son but premier est d'aider les gens, pas de les foutre dans la m*rde, et encore moins de les tuer. Pour que les choses en arrivent là, c'est que Leo ne te dit pas tout. Et ce ne serait pas la première fois qu'il oublie de te raconter un sacré pan de l'histoire. Tu pousses un léger soupir.

- En plus, s'il t'avait arrêté quelques jours avant, tu m'expliques comment t'as fait pour te barrer ? Les cellules du Ministère c'des passoires à ce point là ?

Toi, quand tu t'es retrouvé dans l'une d'elle, t'as bien remarqué qu'elles étaient plutôt solides. Et que sans aide extérieure, ou plutôt intérieure au Ministère et à ses agents, c'est plutôt compliqué de s'en sortir. Ouais, si Leo veut que tu le crois, il va devoir développer un peu plus les choses de ce côté-là, parce que pour l'instant tout ça paraît bien trop nébuleux pour que tu puisses ne serait-ce que considérer que ce soit une excuse pour n'avoir donné strictement aucune nouvelle. Et t'ajoutes dans un haussement d'épaules :

- En plus c'pas comme si c'moi qui allait m'amuser à te balancer à un Auror sur là où tu te planques. Si j'avais voulu te dénoncer pour quoi que ce soit j'aurais pu le faire depuis des années. T'es excuses elles sont toutes pétées. Pourquoi tu peux pas admettre que t'es juste le plus gros égoïste qui soit ?

Ce serait tellement plus simple. Qu'il admette simplement, histoire que vous puissiez passer à autre chose. Mais non, il préfère foutre la faute sur les autres. Sur toi, et maintenant sur Lhow. Et sur ses gamins aussi, paraît que c'pour eux qu'il s'est fait la malle en secret. Il ne fait que mentir, à toi, certes, mais surtout à lui-même. Et t'en as marre.
Contenu sponsorisé

[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 4

 [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.