AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Case Logic Snapview Étui pour Apple iPad ...
Voir le deal
11.23 €
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 4 sur 4
[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Shae L. Keats
Gryffondor
Gryffondor

[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Shae L. Keats, le  Lun 12 Nov 2018, 23:42

le fauteuil comme royaume et les anguilles doucereuses du sommeil qui glissaient dans le crâne. Peut-être un dixième de seconde avant l'impact. Brutal, qui ne trouve pas son sens tout de suite dans la torpeur du réveil. J'pense d'abord aux morveux, encore lotis d'idées merveilleuses que l'un pousse l'autre à réaliser. Sauf que mes yeux se pose d'abord sur toi.  

j'avais fini par croire que personne ne venait plus ici. que l'autre con avait fini étranglé sans savoir si cela m'affectait. que toi t'avais refait ta vie avec d'autres potes, ailleurs. t'avais toujours été le plus doué de nous trois pour t'entourer. au fond t'étais celui pour lequel je m'inquiétais le moins, et c'est toi qu'on a laissé. alors je me lève, je te suis, mais le silence est gênant, même une fois de l'autre côté. je ne sais trop que dire. j'pensais pas que ça se déroulerait comme ça. les mots sortent pas. mais y en a aucun qui rattrapait deux ans et demi je crois. alors j'te regarde une seconde.

j'te vois trop comme un adulte-enfant. une créature mixte, piochant aux deux âges pour se créer le sien, un être à part. Qui selon l'heure du jour superpose les années, seulement lorsque les planètes sont alignées aux pleines lunes. Je t'ai vu comme un mythe avant de te voir comme un autre, partant du principe que tu parviendrais toujours à comprendre l'immuable, mais il semblerait qu'il te manque tout autant de cases qu'à moi. Alors je veux le silence si tu es là pour ne rien dire. j'ai laissé le mensonge à d'autres creux. Si les questions doivent être posées, et les mémoires salies, ainsi soit-il.
Mais parle, demande, bouscule, énerve-toi. j'sais plus marcher sur les gens moi.

j'pensais que tu serais parti aussi. suffisamment neutre pour t'inviter à parler. la question du troisième ne m'effleure même pas. j'crois qu'au fond j'ai jamais pu le sentir.
mais toi c'était pas pareil.
je t'ai pas vu devenir adulte, et j'ai plus la moindre idée de qui tu peux être. j'ai perdu tous mes repères, cinq minutes que t'es là et aucun meuble n'a bougé. j'comprends rien à ce qu'il s'est passé, t'avais l'autre encore quand je suis partie. puis c'était mieux comme ça, pour moi et pour eux. enfin c'est ce que je croyais à ce moment là.
dans les faits c'était pas ça.
Demande-moi tendre une perche pour chercher à titiller. maintenant réagis m*rde, fait quelque chose. sinon j'crois que je vais encore me tirer sans revenir. énerve toi, te laisse pas faire. me laisse pas croire que j'peux faire n'importe quoi sans conséquences sur les autres.
parle pu*ain.
parle.   
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Sam 24 Nov 2018, 12:50

Leo te suit. Toi, tu ne sais toujours pas quoi lui dire. Pourtant, t'as envie. T'as envie de lui hurler dessus pour qu'il comprenne ce que son absence peut engendrer. Tu ne supportes pas d'être abandonné, et il l'a fait à répétition. Tu lui en veux. Tu lui en veux probablement plus qu'à n'importe qui d'autre en cet instant présent. Y'a cette rage au fond de toi, cette colère. Ou alors, c'est tout simplement de la tristesse. T'as du mal à faire la différence entre tout ça, tu laisses toujours sortir de la même manière de toute façon : en t'énervant comme un gosse capricieux. C'est tout ce que tu sais faire quand on te blesse réellement. Lorsque t'as l'impression que ça compte.

Il est calme. Beaucoup trop calme. Toi, t'es en train de bouillir de l'intérieur. Tu secoues légèrement la tête lorsqu'il expose sa pensée. Comme si toi, tu étais déjà parti. T'es le seul à être toujours resté, quoi qu'il arrive. T'es celui qui a dû vivre dans un appartement vide en espérant que ses souvenirs de bonheur partagés ici ne sont pas simplement qu'une illusion de son esprit. T'es celui qui a dû continuer malgré les absences inexpliquées et les départs précipités. T'es celui dont les questions silencieuses n'ont jamais eu de réponse, malgré le trou béant laissé dans ton coeur.

Tandis que tu l'observes, tu sens la colère qui monte, encore et encore. Il veut que tu lui demandes. Il veut que tu sois celui qui lance les hostilités. Il n'assume pas. Il n'assume rien, comme toujours. Il revient comme si de rien n'était, comme si tout était normal. Mais tout ne l'est pas. Malgré vos différends, tu pensais réellement compter pour lui. Tu pensais que votre amitié pouvait tout surmonter. Maintenant... T'es même pas sûr que tu puisses lui faire comprendre. Mais dans tous les cas, t'as besoin que ça sorte. T'as besoin d'essayer d'extérioriser. T'en peux plus de tout garder à l'intérieur.

- Te demander quoi ? Où t'étais ? J'm'en fous royalement. Ce que tu faisais ? Est-ce que t'as arrêté tes conneries pour tes gosses ? Est-ce que t'as pensé à leur mère en les emmenant loin ? Est ce que t'as pensé à moi en te cassant sans rien dire ? J'crois que j'connais déjà les réponses.

Et surtout, ce n'est pas l'important. Non, l'important est de savoir s'il se rend réellement compte de ce qu'il fait. Est-ce qu'il sait les conséquences que ses actes peuvent avoir sur son entourage ? Imagine-t-il même que ce soit possible qu'il y ait réellement des conséquences ? T'en es pas sûr. Mais tu ne peux pas t'empêcher de continuer. Ta voix gronde de colère. Tu hausses le ton sans même t'en rendre compte. T'as besoin de tout déballer. Et s'il faut le hurler pour qu'il t'entende, tu hurleras.

- J'pensais que t'aurais compris la dernière fois. J'pensais que t'avais vu à quel point ton départ, ne serait-ce que de la Crèche avait été douloureux. Mais t'as pas pu t'empêcher de recommencer, hein ? Faut que tu te foutes de tout... Quand est-ce que tu vas comprendre que t'es important ? Que tu comptes ? Que t'es pas tout seul ? T'es qu'un pu*ain d'égoïste. J'croyais pouvoir compter sur toi, peu importe ce qu'il se passe. Et toi, tout ce que tu fais, c'est disparaître sans prévenir. Tout laisser en plan. Et tu reviens comme si de rien n'était ? J'ai juste envie de t'éclater la tronche.
Shae L. Keats
Shae L. Keats
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Shae L. Keats, le  Mer 28 Nov 2018, 12:47

J'en peux plus des non-dits, je supporte plus les tensions silencieuse. alors parle, crie, frappe mais fais quelque chose, remue toi un peu. J'en peux plus de ton côté passif, cette nonchalance insupportable même lorsqu'au fond tu bouillonnes. Explose un peu, envoie moi paître, dis moi que tu ne veux plus me voir mais fais quelque chose pu*ain. J'dépasse les limiites et t'as juste une rancœur silencieuse, aucune retombées. J'suis comme un gosse, fixe un cadre, empêche moi de te marcher dessus. Respecte toi ou je crois que j'prendrai même plus la peine d'essayer de te faire comprendre que tu vaux le coup. Et que tu mérites une forme de respect.

J'te demande pas de comprendre mes motivations. T'as pas toute les clefs en main. Mais que veux-tu que je te dise, j'peux pas tout te révéler. c'était devenu trop dangereux, j'ai failli crever butée par une raclure d'auror ? Dois-je préciser qu'Enzo et Tim vivent encore avec moi grâce au même auror ?
Qu'est-ce que ça apporterait.

Te demander quoi ? Où t'étais ? J'm'en fous royalement. Ce que tu faisais ? Est-ce que t'as arrêté tes conneries pour tes gosses ? Est-ce que t'as pensé à leur mère en les emmenant loin ? Est ce que t'as pensé à moi en te cassant sans rien dire ? J'crois que j'connais déjà les réponses. Et voilà ma colère qui monte à son tour. Pensé à lui ? Bien sûr, mais quand va-t-il comprendre qu'aussi important qu'il soit, il ne sera plus ma priorité. Jamais. J'ai deux parts de moi qui somnole dans la pièce d'à côté, j'voulais lui proposer d'être le parrain de Tim si nous n'avions pas été forcé de partir. Je tiens à son amitié plus que je ne me l'avoue, mais rien au monde ne passera avant mes gosses. Et si il n'est pas capable de le comprendre, autant partir maintenant de la crèche. Définitivement cette fois.
Et pourtant l'envie n'est pas là.

J'pensais que t'aurais compris la dernière fois. J'pensais que t'avais vu à quel point ton départ, ne serait-ce que de la Crèche avait été douloureux. Mais t'as pas pu t'empêcher de recommencer, hein ? Faut que tu te foutes de tout... Quand est-ce que tu vas comprendre que t'es important ? Que tu comptes ? Que t'es pas tout seul ? T'es qu'un pu*ain d'égoïste. J'croyais pouvoir compter sur toi, peu importe ce qu'il se passe. Et toi, tout ce que tu fais, c'est disparaître sans prévenir. Tout laisser en plan. Et tu reviens comme si de rien n'était ? J'ai juste envie de t'éclater la tronche.

Le ton est monté encore d'un cran, et si les mots touchent le besoin de vérité explose à son tour. Pas tant un sentiment d'injustice, mais un besoin d'expliquer, de faire comprendre. pu*ain Aza, mais quand est-ce que tu vas comprendre.
Tu t'empêches de trop crier, pour ne pas affiler les bambins endormis, mais l'envie ne manque pas Arrête de te penser qu'à toi juste une seconde m*rde. J'ai deux gosses, qu'est-ce que tu comprends pas là dedans ? T'es important, j'pensais que tu le savais, je t'ai filé un boulot, on a vécu en coloc, t'as gardé mes gosses. Mais que tu le veuilles ou non ce sont eux qui passent avant tout. Arrête de t’apitoyer sur ton malheur une seconde et regarde autour de toi. Tu crois vraiment que je t'aurais laissé comme ça si j'avais eu le choix ?

Le ton a claqué, les mots ne sont pas réellement regrettés, la colère l'a emporté. Pourquoi personne ne comprend qu'il est des moments où il est plus simple de disparaître. J'suis revenue moi au moins. Et je suis la seule apparemment. Alors la voix s'adoucit un peu, parce que si explication il doit y avoir, il en mérite bien une. C'était devenu trop dangereux pour nous ici. Y a un auror qui me courait après et qui a bien failli m'avoir. Il était hors de question que je les laisse prendre Tim et Enzo tandis que je moisissais à Azkaban.  
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Dim 06 Jan 2019, 16:00

Tu écarquilles les yeux en entendant la réponse que te sers Leo. Tu sais très bien que ses gosses passeront toujours avant le reste, et t'es pas assez stupide pour lui demander de ne pas agir ainsi. Sauf qu'il se contente de fuir, encore et toujours, plutôt que d'affronter les choses. Et qu'il vienne pas dire que ça il le fait pour ses gosses, parce que t'es persuadé que même lui n'arrive pas à s'en convaincre réellement. D'un geste de la main, tu balaies toutes ses explications fallacieuses. Il est grand temps de le placer face à ses responsabilités pour une fois, qu'il arrête de se prendre pour une pauvre petite victime.

- Et donc tout ça ça t'empêchait de juste envoyer un hibou ? Un Patronus ? Ou simplement avec le miroir à double sens ? Te fous pas de moi, Leo, t'as juste choisi la solution de facilité, comme d'hab.

Et tes sentiments n'entrent pas en compte dans cette solution. Non, il n'y a que lui. Et ses gosses, accessoirement, mais d'un autre côté s'il les avait en plus abandonnés, là, pour le coup, tu lui aurais fait sa fête. Tu pousses un soupir, essayant de te calmer comme tu le peux. De toute façon, ça ne sert à rien de t'énerver sur lui, il fait exprès de ne pas comprendre.

- Laisse tomber. C'qui cet Auror, il avait quoi contre toi ?

Voir un peu si son excuse bancale peut au moins justifier le fait qu'il se soit éloigné ou pas.
Shae L. Keats
Shae L. Keats
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Shae L. Keats, le  Jeu 24 Jan 2019, 14:50

Les mots sont sortis, et peu importe ce que t'en fais, ça me regarde plus, j'en ai plus rien à foutre. J'ai pas l'énergie de m'engueuler éternellement, m*rde, le perché à disparu, j'sais pas on pourrait s'inquiéter pour lui plutôt non ? Je t'ai laissé mais j'pensais pas que ça t'importerait autant, j'voulais être sûre qu'on soit intouchables. J'peux pas continuer à fuir encore et encore, je sais, mais pour le moment c'est ce qui me fait tenir, tu peux respecter je sais pas. Arrêter de penser qu'à toi, t'aurais pu te dire je pense, que j'avais mes raisons. T'es pas si con quand tu le veux bien. J'te demande pas de comprendre, mais d'accepter, j'suis là maintenant, j'suis revenu pour toi et pour Kohane, pour personne d'autre, j'ai plus rien qui me raccroche ici. Alors oui, j'ai choisi la facilité, parce que je n'voulais voir personne débarquer là-bas. Retraite nécessaire, y a des choses qui ne passent pas.

Un certain Mr.Lhow.

J'sais pas trop c'que je pense de lui d'ailleurs, j'veux dire il m'a tendue des mains en civil, ramassée et remise sur pied de force mais il a failli me buter un mois avant notre départ. Et il m'avait déjà arrêtée quelques jours avant.. Underlinden avait bien géré son truc d'ailleurs, l'excuse de la cure, les gosses à Thermidor. J'aurais presque pu lui pardonner s'il n'avait pas disparu aussi.  Me restait désormais en travers de la gorge la sensation d'être redevable à celui qui avait bien failli devenir mon meurtrier. Tu comprendras j'crois, tu connaissais mes allégeances de l'époque. J'pouvais pas risquer de mettre Tim et Enzo en danger. Quant à toi, t'as encore une fois de plus été un dommage collatéral. Alors hurle-moi dessus, crie, je l'entends, je le comprends. Je t'en tiendrai pas rigueur, mais me dit pas que j'ai eu tort de me tirer.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Dim 27 Jan 2019, 20:02

Tu hausses un sourcil en entendant le nom de l'Auror qui en avait après Leo. Lhow, sérieusement ? Mais comment il se dém*rde pour se faire des ennemis pareils ? T'es bien placé pour savoir que Lhow peut être très ch*ant, mais clairement, t'as du mal à croire qu'il ait failli buter Leo juste comme ça.

- Et t'as fait quoi pour qu'il manque de te buter ?

Tu le connais, Lhow. Tu sais très bien que son but premier est d'aider les gens, pas de les foutre dans la m*rde, et encore moins de les tuer. Pour que les choses en arrivent là, c'est que Leo ne te dit pas tout. Et ce ne serait pas la première fois qu'il oublie de te raconter un sacré pan de l'histoire. Tu pousses un léger soupir.

- En plus, s'il t'avait arrêté quelques jours avant, tu m'expliques comment t'as fait pour te barrer ? Les cellules du Ministère c'des passoires à ce point là ?

Toi, quand tu t'es retrouvé dans l'une d'elle, t'as bien remarqué qu'elles étaient plutôt solides. Et que sans aide extérieure, ou plutôt intérieure au Ministère et à ses agents, c'est plutôt compliqué de s'en sortir. Ouais, si Leo veut que tu le crois, il va devoir développer un peu plus les choses de ce côté-là, parce que pour l'instant tout ça paraît bien trop nébuleux pour que tu puisses ne serait-ce que considérer que ce soit une excuse pour n'avoir donné strictement aucune nouvelle. Et t'ajoutes dans un haussement d'épaules :

- En plus c'pas comme si c'moi qui allait m'amuser à te balancer à un Auror sur là où tu te planques. Si j'avais voulu te dénoncer pour quoi que ce soit j'aurais pu le faire depuis des années. T'es excuses elles sont toutes pétées. Pourquoi tu peux pas admettre que t'es juste le plus gros égoïste qui soit ?

Ce serait tellement plus simple. Qu'il admette simplement, histoire que vous puissiez passer à autre chose. Mais non, il préfère foutre la faute sur les autres. Sur toi, et maintenant sur Lhow. Et sur ses gamins aussi, paraît que c'pour eux qu'il s'est fait la malle en secret. Il ne fait que mentir, à toi, certes, mais surtout à lui-même. Et t'en as marre.
Nessa Cunningham
Nessa Cunningham
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de transplanage


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Nessa Cunningham, le  Lun 10 Fév 2020, 01:36

Pv Azaël
Saison 30(+2)

Elle est marrante l'autre à fermer son bar comme ça. Je sais qu'il est tard, mais je n'ai pas fini, j'ai pas assez ri, j'ai pas assez parlé, ils étaient pas assez nombreux ce soir, pas assez pour me regarder, pour m'écouter. Je n'ai pris aucune attention, aucun regard entre mes mains ce soir. Il ne me reste que les ruelles vides et aucune conscience avec laquelle jouer. J'ai pas vraiment pensé à où j'allais crécher ce soir, je suis sortie du boulot, je suis allée direct au bar. J'avais envie de revoir Londres de nuit, m'assurer que rien avait changé, et c'est à peu près le cas. Sauf que j'ai l'air maline, il est trois heures du matin, l'hiver est là et il n'y a pas un chat.

Je flâne un peu, traîne la patte jusqu'à Ollivander's, mais ce serait arriver un peu trop en avance, alors je continue, pousse le vice jusqu'à l'allée des embrumes où les immeubles sont dénués de clefs pour le bonheur de cette histoire. Le premier ne me plait pas, le second non plus, mais une intuition me pousse à entrouvrir la troisième porte, ou peut-être est-ce ces mots on ne peut plus fleuris qui retentissent en haut de la cage d'escalier. J'aime les langages approximatifs, et celui-ci a de la puissance vocale. Alors n'ayant rien à perdre, je monte rapidement jusqu'au dernier étage, trouvant alors l'origine de ce capharnaüm. Un vieux chartier, accroché au mur, qui hurle à s'en déchirer les cordes vocales. Je murmure un silencio, parce qu'il s'agirait de ne pas se faire repérer tout de suite, et après avoir tâtonné quelques secondes, ma main rencontre enfin le bois abîmé de ce qui ressemble bien à une porte. J’entreprends alors de la pousser naîvement, mais c'était sans compter sur le retour à l'envoyeur qui me cueille en pleine arcade sourcilière. m*rde... je sens quelques gouttes perler à mon front, mais il sera toujours temps de s'en occuper plus tard. Accompagnant le mouvement cette fois-ci, j'ouvre de nouveau la porte sans en décoller la main et me faufile à l'intérieur. La pièce est plongée dans l'obscurité mais je préfère ne pas me risquer à allumer tant que je ne me suis pas éloignée du couleur. Je fais alors quelques pas, et m'écrase bruyamment contre un objet non-identifié qui se brise sous l'impact. Perdant l'équilibre, je m'écrase un peu plus loin contre un objet recouvert d'épine s'enfonçant douloureusement dans la paume de ma main. pu*ain mais c'est quoi ça encore   Tant pis pour la discrétion, si la chute n'a pas suffit à réveiller le quartier c'est très certainement mon cri qui l'a fait. Je formule un Lumos et découvre enfin la pièce.

Il règne ici un capharnaüm sans nom, au point que je ne sais ce qui saisit le premier mon attention, qu'il s'agisse de la porte d'entrée battante digne des meilleurs saloon de western, des porte-manteaux qui l'entoure, du cactus ayant amorti ma chute, ou encore le responsable de ma chute qui trône encore, à moitié éclaté mais qui laisse un miroir au milieu du salon sans déconner. L'endroit ne semble pas avoir été occupé depuis un moment, tant la poussière me prend la gorge à chaque inspiration. Un tas informe dans un coin en est tant recouvert que l'on peine à en deviner la nature, quant à ce qui semble être des jouets disséminés un peu partout au sol, ces derniers ne semblent pas avoir été utilisés depuis bien longtemps. Mes yeux rencontrent alors un détail des plus étranges, plantée dans le plafond, le manche pendouillant de manière peu sécurisée, une hache de viking. J'ai presque peur de ce que je vais trouver dans les autres pièces, mais il est trop tard pour chercher autre chose, il faudra s'en contenter. Et c'est avec une appréhension certaine que je pénètre dans ce que j'espère être la chambre.    
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Lun 24 Fév 2020, 16:19

Retour à la Crèche. Tu veux juste récupérer le rideau de douche en cape d'invisibilité, parce que t'estimes qu'il peut toujours être utile. T'as déjà une cape d'invisibilité, c'est vrai, mais le rideau est plus grand. T'es persuadé qu'il peut servir pour faire une mauvaise farce à quelqu'un. Genre au type qui te sert de Directeur au Ministère, ça lui ferait tout drôle de ne plus trouver la porte de son bureau, pas vrai ? Ouais, c'est une idée de génie, t'en as souvent de toute manière. En montant les escaliers, tu trouves qu'il y a quelque chose d'étrange. C'est que ça n'a jamais été aussi silencieux dans le coin.

Et en arrivant devant la porte battante, tu te rends compte que le vieux Chartier a beau ouvrir et fermer la gueule, aucun son n'en sort. Pauvre bête, les voisins ont dû en avoir assez de l'entendre hurler et injurier tout le monde au moindre bruit. Faudrait que tu le récupères pour lui offrir une meilleure vie que celle de sonnette défectueuse dans un appartement inhabité. Tu lui adresses un regard désolé avant d'entrer dans l'appartement, relâchant tranquillement les portes battantes afin de ne pas te prendre un retour à l'envoyeur. Et si tu t'arrêtes avant le cactus porte-manteaux, tes chaussures écrasent quelques bris de verre au sol.

Tu allumes la lumière d'un mouvement de baguette pour voir un miroir éclaté en mille morceaux sur lesquels tu marches. Rien n'a vraiment changé autour de toi. T'as pas remis les pieds ici depuis un sacré bout de temps. La poussière s'est accumulée, la moisissure aussi à certains endroits, mais rien n'a bougé. Les jouets, les peluches, la déco bien à vous. C'est simplement que la Crèche a perdu sa vie. C'est comme revenir dans son ancienne école pour se rendre compte qu'elle s'est transformée en cimetière. Un poids sur le coeur, tu te souviens de pourquoi tu ne revenais pas par ici.

La disparition de Leo, et celle du Perché, tout ça se rappelle à toi. Légère moue boudeuse. T'as pas besoin d'eux. Pas besoin de ces lâches qui se disaient tes amis et qui pourtant ont disparu dès qu'ils l'ont pu, te laissant seul, véritablement. Ton poing se serre légèrement sur le médaillon en forme de coeur que tu portes toujours autour du coup. La photo avec le Perché est toujours dedans. Vous souriez, vous êtes jeunes et inséparables. T'es pas tout seul qu'il disait. Tu parles. Pas grâce à lui en tous cas. Tu te diriges alors vers la salle de bain, pour récupérer le rideau d'invisibilité.

Une fois le truc roulé en boule sous le bras, t'as bien envie de partir, pour ne plus jamais revenir. Mais un moment de nostalgie te prend. Y'a Maugrey Fauteuil dans la chambre. Tu peux au moins le récupérer. Sauf que, dans la chambre, y'a une nana que tu connais pas. Tu pointes Samaël sur elle, rideau sous l'autre bras.

- T'es qui toi ? Qu'est-ce que tu fous là ?

La meuf vient d'entrer tranquillou chez un Auror sans y être invitée. Faut quand même ne pas avoir peur.
Nessa Cunningham
Nessa Cunningham
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de transplanage


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Nessa Cunningham, le  Ven 27 Mar 2020, 00:05

Je ne sais pas à quoi m'attendre, la poussière est telle qu'il me faut quelques secondes pour distinguer quoique ce soit, et c'est d'abord la forme approximative d'un matelas à même le sol que mes yeux capturent, mais sur lequel la couche de poussière est si épaisse qu'on la confondrait presque avec un corps endormi. J'intensifie peu à peu la lumière qui émane de ma baguette. Cette dernière dévoile alors un fauteuil qui bien que poussiéreux et fort mal entretenu ne paraît pas si inconfortable. Mais c'est sur les deux lits superposés que je jette mon dévolu, me hissant dans un premier temps sur celui du haut avant de vite comprendre que les infiltrations d'eau ne sont pas qu'un problème de moldu. Je me hâte de redescendre, me demandant si quelqu'un a réellement pu vivre ici, et ce qui a bien pu lui arriver pour qu'il laisse tout dans cet état. L'omniprésence d'objets et les plantes crevées aux fenêtres semblent indiquer un départ précipité.

Me résignant à n'obtenir aucune réponse à mes questions ce soir, je repense un instant à l'endroit où je me trouve. Il est vrai que je me suis montrée très imprudente, certes moins que celui qui a fait installer cette porte battante en pleine allée des embrumes, mais l'idée que des voleurs puissent débarquer ici et qu'aucun Auror de soit là pour me protéger me paralyse une seconde. Mais vu le parcours du combattant qu'il faut accomplir pour arriver jusqu'à cette chambre, j'en conclus que j'aurais tout le temps de les entendre arriver.

Et pourtant, alors que j'arrosais les plantes à coup #Aguamenti en espérant vainement réussir à les sauver, l'autre se rapprochait. Ce n'est qu'au grincement de la porte que j'ai compris que je n'étais plus seule. Je n'eus même pas le temps de lui demander si il était un voleur qu'il attaqua d'emblée

T'es qui toi ? Qu'est-ce que tu fous là ?

Franchement je n'en revenais pas, je veux dire, ok j'étais chez lui et je n'avais demandé aucune permission, mais ce n'était clairement pas une façon de recevoir des invités. Tranquille, je suis Nessa il était clair que j'allais devoir lui donner un peu plus que ça pour qu'il se détende, je veux dire ça se comprend il ne me connait pas et il me trouve chez lui en pleine séance de jardinage, mais l'heure est aux justifications. Honnêtement j'aurais jamais pu deviner que c'était habité ici, t'aurais pu ranger un peu. Sans déconner, ils t'ont rien appris tes parents ? Genre la politesse, la propreté tout ça, la moindre des choses quoi. Je t'observai rapidement, je ne devais pas être beaucoup plus vieille que toi. c'est donc avec résignation que je replaçais soigneusement ma baguette dans ma poche avant de me masser douloureusement le coude En tout cas bravo pour les pièges, tu dis pas être cambriolé souvent toi.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Sam 28 Mar 2020, 13:13

Tu hausses un sourcil à sa réponse. "Tranquille, je suis Nessa". Ok, donc ça, c'est sensé te dire ce qu'elle fout là et qui elle est ? Non parce que son nom, il te dit rien du tout, et sa tronche non plus à vrai dire. Non pas que ça te gêne vraiment de faire connaissance avec tes inconnus, mais un peu quand même, surtout quand ils sont entrés chez toi tranquillement alors même qu'ils n'y ont pas été invités. Autant dire que, contrairement à elle, tu ne ranges pas ta baguette et qu'elle reste bien pointée en sa direction. En plus, elle ose te parler rangement, elle est sérieuse là ? Et puis, de quels pièges elle parle ? Y'a aucun piège dans cet appartement, uniquement une décoration parfaitement pensée !

Elle commence à t'agacer sérieusement à te balancer ses réflexions alors même qu'elle n'a rien à foutre ici. T'as pas franchement envie de te montrer sympa avec elle, et elle va bien comprendre qui commande dans cet appartement. Elle peut déjà s'estimer heureuse que tu ne l'aies pas déjà foutue à la porte comme une malpropre en faisant en sorte qu'elle se prenne le retour de l'entrée de saloon.

- Je viens jamais ici, je vois pas pourquoi je rangerai. Tu sais que t'es entrée par effraction chez un Auror là ? C'est quoi ton excuse ?

Parce qu'il n'y a rien à voler. Alors elle peut bien parler cambriolage, mais tu vois mal qui serait intéressé par une hache suspendue dans un plafond ou tout un tas de peluches tellement poussiéreuses qu'elles sont probablement irrécupérables. Un coup de pied dans le tas et la poussière soulevée ressemblerait à une tempête de sable à ce niveau là. Non, la seule chose de valeur, c'était le rideau de douche que t'as sous le bras. Et à la limite Maugrey Fauteuil, mais le seul abruti qui vole un fauteuil, c'est sûrement toi. Enfin, ceux qui le font sous tes ordres en tous cas.

La bonne nouvelle, c'est que l'autre en face n'a pas l'air très dangereuse. Suffit de voir qu'elle était en train d'arroser les plantes quand tu l'as surprise. Qui fait ça dans un appartement qui n'est pas à lui, franchement ? Surtout que, vu la tronche des plantes, elle vient juste d'utiliser de l'eau pour rien du tout. Ces trucs ne sont pas récupérables. Il n'y avait que le Perché pour s'en occuper, et il a disparu depuis bien trop longtemps. Tes deux colocataires te manquent toujours. T'as beau continuer de ton côté, ils représentaient un peu trop pour toi pour que tu les oublies si facilement. Même Leo, pourtant, tu lui en veux. Si un jour il se repointe, tu le rateras pas.
Nessa Cunningham
Nessa Cunningham
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de transplanage


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Nessa Cunningham, le  Dim 29 Mar 2020, 19:11

L'autre il a pas l'air détendu, je peux le comprendre, ça fait peut-être beaucoup. Puis peut-être qu'il a sale caractère, ce genre de mec un peu trop à cheval sur le principe de propriété. mais ça va c'est bon, ça se voit que tu viens jamais, ça va pas te gêner de laisser quelqu'un en profiter un peu.

- Je viens jamais ici, je vois pas pourquoi je rangerai. Tu sais que t'es entrée par effraction chez un Auror là ? C'est quoi ton excuse ?

Un auror ? C'est censé craindre un peu ça quand même. Mais bon après tout, fallait bien que cet appartement soit à quelqu'un. Non pas que tu portes les aurors dans ton cœur, ils sont pas du genre des personnes que t'embrasse entre nation et république. Faudrait se renseigner sur comment se passent les manifs chez les sorciers, voir un peu où se situer. Mais plus tard, pour l'instant, il s'agit surtout de me rattraper tant bien que mal. L'autre a l'air d'y tenir à son insigne. Autant opter pour la vérité. La porte était ouverte. Bon ok, faut bien avouer qu'elle ferme pas, mais c'est un détail de l'histoire. On va pas chipoter.

Mais faut se rendre à l'évidence, va falloir lui céder un peu de terrain si je veux que tout se termine bien, parce qu'il a pas l'air décidé à faire un effort le bougre. Bon écoute, j'ai juste besoin d'un endroit où dormir, je déguerpis demain à la première heure promis, allez quoi t'es pas obligé d'être un crétin. Même si t'es dans les forces de l'ordre magiques, je suis sûre qu'il y a quand même des exceptions. J'ai un peu bu, et j'ai surtout carrément la flemme de chercher une autre option alors j'essaie de t'amadouer comme je peux, je désigne la hache de viking suspendue au plafond en ajoutant que j'aime bien ta déco, je suis sûre qu'il y a une histoire derrière, de quoi lancer un sujet de conversation mais je sais pas si t'es suffisamment calmé. Peut-être que si me laisse rester je pourrai t'aider à la décrocher. Mais en attendant, je me pose dans ton fauteuil, c'est vrai qu'il est confortable.



 
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Mer 15 Avr 2020, 19:41

Sérieusement, la porte était ouverte. Elle n'a rien trouvé de mieux que ça comme excuse pour entrer ici tranquillement ? Cette fichue porte est toujours ouverte, c'est pour ça qu'il y a des "pièges" dans l'appartement, histoire de dissuader les gens autrement qu'avec une serrure. Mais apparemment, ce n'est pas suffisant. En plus, elle a cassé le miroir. T'espère bien qu'elle va se taper sept ans de malheur pour ça, mais quand elle reprend, tu comprends qu'elle est déjà dans la galère. Tu hausses un sourcil. Besoin d'un endroit où dormir ? Elle n'a pourtant pas l'air d'une SDF.

- Attends, tu vivais où avant ce soir ?

Parce que t'es bien certain qu'elle vient d'arriver là. Etant donné qu'à peine arrivée elle a tenté de ramener les plantes à la vie, t'es à peu près sûr qu'elle aurait déjà nettoyé tout l'appartement si elle avait décidé d'y passer plus d'une nuit. Y'a des gens comme ça. Tu lèves les yeux au ciel vers la hache qu'elle pointe du doigt, avant de reporter ton attention sur elle, affalée sur Maugrey Fauteuil. Il doit être content d'avoir de nouveau quelqu'un pour s'assoir dessus. C'est qu'il devait s'ennuyer tout seul ici. Toi, tu t'assois en face d'elle, sur la balançoire au dessus du matelas de Leo, et tu l'observes, sans rien dire.

T'as pas que ça à foutre, de parler déco avec elle. C'est pas ton domaine, et t'as pas franchement prévu de t'attarder ici en venant simplement récupérer le rideau de douche. Tu finis par pousser un soupir.

- Tu peux rester si tu veux. Juste tu casses rien. Et tu fais le ménage. Et tu touches pas à cette hache, ni à tout le reste.

Tu veux pas que les choses changent ici. C'est la Crèche, ça restera la Crèche. Pas moyen de dégager les jouets et les peluches. Ni même cette hache dans le plafond. C'est à Leo et au Perché de venir la retirer eux-mêmes, pas question que t'y touches. Mais t'es plutôt sympa comme proprio, tu la laisses rester sans même demander un loyer. Si ça c'est pas de l'altruisme.
Nessa Cunningham
Nessa Cunningham
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de transplanage


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Nessa Cunningham, le  Ven 08 Mai 2020, 23:33

C'est qu'il a l'air un peu bougon l'autre là avec sa tête de six pieds de longs. Déjà qu'il pourrait faire un effort en reconnaissant que son appartement est pas forcément le meilleur sur le marché et que c'est limite si je ne lui fais pas une faveur en acceptant de crécher ici, mais en plus il faut que je me coltine sa mauvaise humeur. La prochaine fois j'irai chez sa voisine, y a des cambrioleurs mais au moins on s'amuse un peu.

- Attends, tu vivais où avant ce soir ?

Mais c'est qu'il est curieux en plus ce jeune homme. J'ai l'alcool un peu joyeux ce soir, j'ai du mal à ne pas rire. Il a l'air un peu coincé là comme ça, mais je doute qu'il le soit. Pour vivre dans un truc pareil, faut vraiment pas se prendre au sérieux. Pour s'asseoir sur une balançoire face un intrus non plus d'ailleurs.

-  Tu peux rester si tu veux. Juste tu casses rien. Et tu fais le ménage. Et tu touches pas à cette hache, ni à tout le reste.

Le ménage carrément ? Tu pouvais pas prendre un elfe de maison comme tout le monde ? Ou juste lancer un sort, je sais pas. C'est pas à moi de réparer tes années de bordel non plus. Mais bon, tu me laisses rester, alors acquiesce, de toute façon je serai partie avant que tu reviennes non ? Autant tout laisser en l'état. Qu'est-ce que quelques acariens à côté d'une hache enfoncée dans le plafond.

- Je louais des chambre, je viens juste de revenir en Angleterre.

C'était pas faux en soi, c'est juste qu'entre deux chambres louées, un petit Alohomora sur des appartements de riches en vacances, ça faisait de mal à personne. De toute façon c'est temporaire tout ça. Pas la peine de s'apitoyer, je suis pas le genre de meuf qui se laisse déborder par l'incertitude. Alors regarde, je te prouve même ma bonne foi, je lance un petit Failamalle dans la chambre. Y a pas d'étagère donc ça fait juste des tas plus ordonnés, mais ça fait une différence déjà.

- Simple curiosité, qu'est-ce qu'un auror fout dans un taudis pareil ?

C'est vrai quoi, je pensais qu'être flic c'était plutôt bien payé moi. Enfin que c'était la raison qui poussaient les gens à le devenir au moins. C'est fou de se laisser aller comme ça, t'as pas l'air d'un mauvais gars. Je te racheterai un miroir pour me faire bien voir. Promis.
 
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Azaël Peverell, le  Lun 15 Juin 2020, 09:07

T'écoutes à peine sa réponse à sa question. C'est qu'au fond, tu t'en tapes un peu de où elle vivait avant d'apparaître en plein milieu de la Crèche et de casser le super miroir de l'entrée qui devait probablement être le miroir de la chambre à la base. Tu commences quand même à te demander qui déplace vraiment ce foutu miroir, parce que t'es persuadé que c'est pas toi, quoi qu'en pensent Leo et le Perché. Bref, un esprit frappeur qui bouge les miroirs, ça doit exister, et il doit y en avoir un plus invisible qu'un demiguise dans l'appartement, voilà la seule solution crédible existante. Tu te balances légèrement sur la balançoire, les pieds ancrés dans le matelas poussiéreux de Leo tandis que la squatteuse fait de jolis tas avec le bordel de la chambre.

Et la voilà qui devient sérieusement désagréable. Franchement, tu viens de lui dire qu'elle pouvait vivre ici comme elle le voulait, et la voilà qui insulte purement et simplement la magnifique Crèche Fleurie des Enfants dus-Per. Il lui faut un résumé complet de tout ce qu'il s'est passé ici pour qu'elle comprenne que c'est simplement une espèce de pensine géante pour toi ? Tu pousses un soupir en regardant autour de toi. C'est un peu sale, mais pas non plus complètement délabré. Disons que c'est en bordel pas du tout organisé, mais l'appartement en lui-même n'est pas si miteux. La preuve, y'a presque pas d'humidité sur les murs. Enfin si on excepte la fuite au-dessus du lit du Perché, mais ça fait partie du charme de l'endroit.

- Je vis pas ici. C'était propre avant, le Perché faisait le ménage. A moins que ce soit un Elfe de Maison...

Dans les deux cas c'était fait par un être légèrement difforme. Enfin, c'était fait quoi. Tu te relèves de la balançoire, laissant l'objet repartir en arrière avec force tandis que tu repasses la porte de la chambre pour regagner la pièce principale, rideau de douche toujours sous le bras. Tu lui désignes d'ailleurs la salle de bain d'un geste du menton.

- Tu devrais te trouver un rideau de douche si tu comptes rester.

Comme si c'était le seul truc qu'elle devait se procurer pour vivre convenablement dans un endroit pareil. Plus ça va et plus la Crèche semble se délabrer. Elle se fond dans les affres du temps, et les empreintes de pas que tu laisses sur le tapis de poussière ne fait que confirmer cette impression. C'est vrai que t'aurais peut-être pu dire à Balthazar de venir nettoyer ici de temps en temps. Mais t'y as pas vraiment pensé. Et puis, c'est pas comme si t'avais l'intention de revenir de si tôt. Trop de souvenirs par ici. Et ils te rappellent ce que tu as perdu. Ceux que tu as perdu. Ta vie était alors si différente de celle que tu mènes aujourd'hui...
Nessa Cunningham
Nessa Cunningham
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de transplanage


[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Nessa Cunningham, le  Dim 05 Juil 2020, 23:47

L'autre il en a rien à foutre de ce que je raconte mais je vais pas le blâmer il a au moins l’honnête de le montrer et de bien le faire sentir. Et c'est qu'en plus il a l'égo qui le titille, je sais pas, il y a un bien un moment où il faut se rendre à l'évidence, sa maison est un taudis, c'est pas un drame. Ça reste une maison, y a un semblant de toit et des murs qui ont l'air de presque pas trembler. La crasse on s'en fout, je vais pas habiter là. Faut ranger sa susceptibilité, parce qu'à sa tête il a pas l'air de trop apprécier mes commentaires.

Il dit qu'il habite pas là, qu'avant c'était un autre qui faisait le ménage, mais ça moi je m'en fous. Il peut bien avoir eu des centaines de larbins ici, ça ne se voit pas. Et c'est le présent qui m'importe. C'est comme ça, les chapitres se terminent les gens avec qui ont a vécu disparaissent et des fois c'est tant mieux. Je vais pas te plaindre de plus avoir personne pour laver derrière toi.

Et il finit par se lever et dire quelque chose d'étrange à propos du rideau de douche, mais peu importe. C'en est assez pour ce soir, j'attendrai qu'il soit parti pour me coucher, et demain à la première heure j'irai lui racheter un miroir, preuve de ma bonne foi.
Encore plus grand que l'ancien, collé au milieu du salon.


Fin du rp
Contenu sponsorisé

[Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per - Page 4 Empty
Re: [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 4

 [Habitation] La Crèche Fleurie des Momes dus-Per

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.